Le choix de la première moto est toujours un grand moment d’hésitation. On entre dans le monde moto, sans obligatoirement une connaissance approfondie de tous les modèles. Du coup, la plupart des débutants fonctionne soit au coup de coeur, soit par défaut financier, sans prendre en compte ce qui devrait être la première préoccupation : rester en vie.

Première publication en mai 2007.
Article mis à jour en avril 2019.

Résumé

Cet article propose des explications détaillées, les plus exhaustives possibles, sur les différents critères rationnels de choix d’une première moto « gros cube » pour les permis A2. Il s’adresse aux débutant(e)s qui privilégient une conduite de sécurité sur route ouverte.

Mes articles sont une chose, les commentaires et les questions des motards internautes en sont une autre, et pas moins intéressante.
Après (ou avant) avoir lu cet article, si vous avez une question ou si vous voulez en savoir plus, n’oubliez pas de lire tous les commentaires et mes réponses qui figurent en bas de page : ils sont souvent intéressants, pertinents et répondront à la plupart de vos interrogations.

Conseil

Si vous découvrez totalement le monde de la moto, avant de lire cet article, merci de lire d’abord :

Choisir entre scooter et moto

Les différents types de motos

Bien acheter une moto d’occasion

Une GT comme première moto ?

Pourquoi faire de la moto ?

Introduction

Pour une liste de modèles conseillés, lire l’article Les motos pour débutant(e)s

Précision liminaire : au départ, je ne voulais pas rédiger d’article sur des motos, en tout cas pas des essais.
Je ne suis pas essayeur professionnel et je ne veux pas retirer le pain de la bouche de la presse moto, dont c’est la vocation première.
En plus, j’ai mon propre cahier des charges bien particulier, mes attentes, ma façon de conduire… une appréciation ne pourrait être que subjective.

Il n’en reste pas moins que le choix de la moto à choisir pour débuter reste une des interrogations majeures des néophytes.
Il ne se passe pas une semaine sur les forums sans qu’un(e) jeune permis vienne demander des idées de moto pour débuter.

C’est dans cette optique de « service à rendre » à ceux qui en savent le moins sur le sujet que j’ai élaboré cet article, avec l’approche de responsabilité (voire de prudence) qui guide ma pratique moto.
Cela plaira ou non, mon but n’est pas de faire plaisir à tout le monde, mais de conseiller ceux qui partagent ma vision de la pratique moto.
Les autres, allez vous pignoler sur Crazymoto, ça me fera des vacances…

* * *

Précautions de base

Compatibilité juridique

Vérifiez ce que vous pouvez vous permettre d’acheter et surtout ce que vous avez le droit de conduire !
Notamment pour pouvoir l’assurer.

Cela peut paraître évident, mais hélas, l’expérience prouve que tout le monde n’a pas la même notion de l’évidence…

Critères techniques

Vérifiez bien les critères techniques de la catégorie de moto que vous avez le droit de conduire.
Pour cela, lisez l’article Les nouvelles catégories de motos.

Un exemple simple : j’ai eu sur ce site le témoignage d’un jeune homme qui a acheté une Z750 alors qu’il est en permis A2, qui l’a faite brider chez Kawasaki et qui s’est retrouvé tout con quand la préfecture a refusé de l’immatriculer.
Hé oui, une Z750 n’est pas éligible au A2 puisque sa puissance d’origine dépasse les 95 chevaux…
Oui, le concessionnaire aurait dû mieux le renseigner, le motard s’est fait entuber.
Mais la preuve que ça arrive !
C’est à vous de vous informer.
Personne ne le fera à votre place !

Assurance

Vérifiez ce que la moto de vos rêves va vous coûter en assurance.

J’hallucine toujours de voir de jeunes motards acheter une bécane sans même savoir s’ils peuvent l’assurer ou non ! Avant d’acheter, on se renseigne auprès de son assureur, on fait des devis, on fait jouer la concurrence…
Et on lit Bien choisir son assurance moto, bien évidemment !

Ne faites pas comme tant de jeunes crétins qui achètent la moto d’abord, se rendent compte ensuite que ça va leur coûter une blinde en assurance et essaient de trouver tous les trucs pour payer moins cher.

Non, ce n’est pas une bonne idée de s’assurer au tiers sur une toute première moto !
Vous allez sans doute la faire tomber, tout seul, sans tiers impliqué, et si vous n’êtes pas couvert en « tous dommages » (tous risques), vous n’aurez que vos yeux pour pleurer.

Non, ce n’est pas une bonne idée que d’assurer la moto au nom de votre paternel (ou de la daronne) !
Tout d’abord, vous devrez quand même être inscrit en conducteur secondaire : en cas d’accident, si jamais vous n’êtes pas déclaré comme conducteur (principal ou secondaire), la franchise « prêt du guidon » va être salée et certains assureurs peuvent même refuser d’indemniser.
Ensuite, comme vous n’êtes pas le conducteur principal, vous n’accumulez pas d’historique, pas de bonus.
Un jour ou l’autre, il faudra bien vous assurer à votre nom et là, vous serez considéré comme « jeune conducteur ».

Budget

Vérifiez que vous avez bien le budget pour tout, en comptant large !

Si ce n’est déjà fait, achetez d’abord un équipement motard de protection complet et de qualité.
Pour en savoir plus, lisez les articles
Réfléchir à son premier équipement motard
Choisir son équipement motard

Prévoyez ensuite le coût de l’assurance.

Comptez ensuite le coût d’achat, en prévoyant les frais connexes : frais de « mise en circulation » par le concessionnaire, immatriculation (carte grise), options, accessoires moto (bagagerie, antivol), équipements divers et variés qui chiffrent vite…

Restera au final ce que vous pourrez mettre dans la moto elle-même.

* * *

Règle numéro un :

Prenez une moto d’occasion !

Choisir une moto d’occasion comme première monture représente tout d’abord (le plus souvent) une économie à l’achat.

Précision à toutes fins utiles : une moto d’occasion n’est pas forcément une bouse infâme !

Il faut savoir qu’une moto perd 10% de sa valeur à la seconde où elle sort de chez le concessionnaire. Vous pourrez trouver des motos d’occasion avec seulement 2.000 ou 5.000 km.

Ne négligez pas non plus les « véhicules de direction », les motos de démonstration, les véhicules de collaborateurs… Vous pouvez trouver une moto récente et en super état pour 20 à 30% de moins que le prix neuf, ce qui se ressent directement sur la prime d’assurance.

Par ailleurs, beaucoup de motards débutants, pas toujours au top des connaissances mécaniques, « flippent » à l’idée de prendre une moto kilométrée, avec plus de 10.000 ou 20.000 km au compteur.
Encore une fois, un « gros » kilométrage n’implique pas nécessairement une moto à l’agonie !

Je préfère largement une moto de 40.000 ou 50.000 km qui a roulé régulièrement et a été bien entretenue, avec des consommables neufs ou récents, voire des organes changés, plutôt qu’une bécane de 10.000 ou 15.000 km conduite par un motard négligent, où tous les consommables sont en fin de vie, avec une grosse révision à venir et des organes fatigués. La première sera non seulement moins chère à l’achat, mais en plus elle occasionnera moins de frais à court terme.

Cela dit…
En fonction de la saison, des modèles, des promos, de l’état du marché moto, il arrive de trouver des motos neuves, en stock chez les concessionnaires, dernier modèle ou du millésime précédent, parfois moins cher que des occasions récentes.

L’argument d’économie sur le coût d’achat n’est donc pas toujours vrai, du moins pour des modèles récents et peu kilométrés.
Il demeure bien sûr valable si vous prenez une moto de plus de deux ou trois ans, surtout si elle a plus de 20.000 à 30.000 km.

Mais il ne faut pas penser qu’au coût d’achat direct.

Une moto d’occase coûte aussi moins cher à réparer.
En tant que débutant, vous avez de fortes chances de vous rétamer à un moment ou à un autre au cours de vos premiers mois ou premières années de pratique. Je ne vous le souhaite pas, bien sûr, et si ça doit arriver, je croise les doigts pour que la casse ne soit que matérielle ou au pire, sans gravité, sans séquelles.

Mais il faut aussi rester réaliste : même si c’est à l’arrêt ou à faible vitesse, même si vous vous en tirez bien, il y a une grosse probabilité que votre engin chéri se retrouve étalé sur le bitume. Et quand vous verrez le prix des réparations sur une moto pour la remettre à neuf, vous comprendrez votre douleur !
Alors que si elle est d’occase, vous aurez moins mal au cœur de la garder un poil abîmée ou de la réparer avec des pièces d’occasion. Et si dans le pire des cas, les dégâts sont tels qu’il faut la benner à la casse, vous ne perdrez pas trop de sous pour en racheter une autre.

N’oubliez pas que si vous tombez de vous-même (sans tiers impliqué), comme cela peut arriver assez souvent aux débutants, vous vous prendrez forcément un malus d’assurance.
Sur une petite prime d’une moto d’occase, c’est juste pas sympa. Sur la cotisation astronomique d’une sportive flambant neuve de l’année, cela risque tout simplement de vous obliger à arrêter de rouler.

Une moto d’occase, parce que moins valorisante, plus kilométrée, est aussi moins prisée.
Vous risquez moins de vous faire voler une moto d’occasion (sauf pour les modèles les plus prisés).

Une moto d’occase coûte moins cher à assurer.
Le kilométrage ne compte pas, mais c’est la date de mise en circulation qui joue : plus la moto est âgée, plus elle décote, moins elle coûte en assurance.
Dans le même registre, sachez qu’une moto de plus de dix ans coûte 50% moins cher en frais d’immatriculation (taxe de carte grise), même si elle n’est pas assurée en véhicule de collection.
Encore une petite économie !

Une moto d’occase décote moins.
Vous êtes motard débutant, vous allez sans doute changer de moto assez rapidement.
On garde sa première moto entre quelques mois et deux ans, parfois trois. Soit parce qu’on se rend compte que finalement, la moto n’est pas notre truc. Soit parce qu’on réalise que ce type de moto ou ce modèle n’est pas ce qui nous convient. Soit parce qu’on a envie d’essayer autre chose. Soit parce qu’on progresse, qu’on a envie d’aller plus loin, de prendre plus gros, plus puissant, plus confortable…

Bref, vous allez changer.
Et dans ce cas, il est probable que vous allez revendre votre moto.
Sur une moto neuve, vous perdrez beaucoup. Avec une moto d’occase, vous perdrez aussi, mais moins.

Le choix de la moto d’occasion pour commencer, c’est bien sûr la voix de la raison.
Mais cela servira aussi votre passion.

Vous pourrez sans doute choisir une moto qui vous plaira, même un peu âgée, même un peu kilométrée, car le tarif ne sera pas un obstacle (ou beaucoup moins).
L’argent économisé sur l’achat, l’entretien et la prime d’assurance vous permettra d’investir dans un bon équipement motard, des pneus neufs ou encore des cadeaux pour votre entourage !

Argument à double tranchant, la moto sera déjà rodée.
D’un côté, c’est dommage de ne pas faire la moto à votre main.
Mais de l’autre, vous évitez une corvée, surtout que votre inexpérience n’aide pas toujours à bien manier la moto dès le début.

* * *
Première règle bis :

Oubliez les sportives !

quelles qu’elles soient, à part les 250 et 300 cm3…

Qu’il s’agisse de supersport (entre 600 et 1000 cc), hypersport (1000 cc et plus) ou GT-sport (sportives routières moins radicales), ces motos demandent de l’expérience afin d’éviter la gamelle dans le meilleur des cas, voire l’hôpital ou pire.

En tout état de cause, le montant de l’assurance sera prohibitif pour les jeunes permis (plus de 1.500 euros de prime d’assurance par an, même au tiers, en fonction des régions et du profil), à supposer même que l’assureur accepte de vous couvrir…

L’argument vaut pour les roadsters sportifs dont le moteur et la position n’ont rien à envier aux supersports.
Donc non, un Z750 ou Z800 (au hasard…) n’est pas une bonne idée pour débuter !

Je sais, c’est frustrant.
Beaucoup de motards viennent à la moto attirés par les « motos de course », la vitesse, le mythe du MotoGP, la recherche de sensations qu’ils pensent liées aux sportives…

Mais réfléchissez un peu et rappelez-vous vos débuts à vélo. Dans votre enfance, vous avez commencé avec un tricycle et pas un vélo de course, non ?
En moto, c’est pareil, on ne prend pas tout de suite la moto la plus puissante, la plus casse-gueule.
On débute petit, modeste, et on monte en puissance progressivement.

Par ailleurs, à tout hasard, je vous rappelle que votre permis de conduire A2 est censé vous avoir appris à conduire une moto… sur route !
Or une sportive, c’est fait pour rouler sur un circuit. Les techniques de pilotage ne sont pas du tout les mêmes.
Si vous voulez apprendre à piloter sportivement, allez sur piste.
L’expérience du circuit ne vous servira que peu pour la route, et vice-versa.

Ne croyez pas non plus que votre pratique de la voiture ou du scooter vous aidera à survivre.
Quand j’entends un futur motard (scooteriste mais même pas encore titulaire du permis A, même pas commencé les leçons…) ne jurer que par la R1 ou l’Hayabusa, alors que non seulement il ne connaît rien, mais qu’en plus, il est père de deux jeunes enfants, cela me met les nerfs en pelote !
La conduite à moto, ça n’a rien à voir avec les autres véhicules.

Vous pouvez bien sûr faire le coq et prétendre devenir tout de suite le successeur de Valentino Rossi.
Cela va vous coûter très cher en pognon (achat, assurance, entretien, réparations) et vous risquez de finir assez vite à l’hôpital, voire entre quatre planches.
En espérant que vous ne tuerez pas quelqu’un d’autre dans vos conneries…
Si vous devez crever, merci de le faire dans votre coin, vite et sans bavures !
Je n’ai pas envie que mes impôts servent à payer des mois de soins intensifs à un blaireau qui finira de toute façon à peine plus décérébré qu’il l’était déjà avant.

Il reste vivement déconseillé de commencer avec une sportive ou un roadster sportif de grosse cylindrée (plus de 500 cc).
Ce n’est pas qu’une question d’assurance et de prix.

Les sportives modernes donnent une fausse impression de facilité : basses, légères, elles se révèlent très maniables, faciles à emmener très haut très vite (en ligne droite) et avec un freinage surpuissant.
Même un débutant peut avoir l’impression de conduire comme un champion, ça tombe bien, c’est ce que veulent les services marketing des constructeurs. Sauf que « rouler vite » n’est pas synonyme de « savoir conduire ».

Un chimpanzé pourrait rouler à 200 km/h en moto en ligne droite !
Il suffit de tourner la poignée et de monter les rapports. Cela ne demande aucune compétence, ne prouve aucune qualité.
Jusqu’au jour où l’humain motard débutant se trouve confronté à une situation imprévue, une bonne grosse difficulté sur laquelle il arrive trop vite, pas le temps de réagir ou alors pas de bien réagir…

Les « grosses » motos sont peut-être valorisantes, mais très accidentogènes. En débutant avec une 125 cc (voire une 50 cc) pour continuer sur une 500 cc, puis une 600/650 cc, on apprend progressivement à maîtriser la vitesse, le poids, le freinage, la tenue de route, le duo…

* * *

Restez lucide !

Débuter modestement, apprendre peu à peu, c’est s’assurer de pouvoir pratiquer sa passion pendant de longues années.
Rappelez-vous ce proverbe : il y a des motards fous, il y a des vieux motards, il n’y a pas de vieux motards fous.

Il n’y a plus de « mauvaise » moto dans la production actuelle. C’est le pilote qui fait la différence.
L’expérience permet de maîtriser la puissance et de l’utiliser à bon escient. Or la puissance n’est rien sans maîtrise. Quand vous aurez « de la bouteille » en moto, vous vous apercevrez que la performance d’un motard sur route, surtout en virages, relève à 80% de sa compétence de pilotage. La moto ne compte que pour 20%.

Ne croyez pas qu’une moto puissante fait de vous un motard rapide. Elle fera juste de vous un bon donneur d’organes potentiel. 
Pensez d’ailleurs à demander votre carte auprès de l’ADOT ou de la fondation Greffe de Vie !

Comptez six mois d’apprentissage et/ou 5.000 à 10.000 kilomètres pour commencer à prendre en main votre machine 125 cc ou 500 cc.
Comptez deux ans de pratique (variée, dans toutes les conditions et sur des parcours différents) et / ou 20.000 km pour vraiment acquérir une bonne première expérience.
Entre deux, vous aurez déjà pu changer, passer de 125 cc à 500 cc, d’une 500 à une 600 cc de moins de 80 cv.

Et croyez-moi, j’applique à moi-même ces principes : ce n’est qu’après 300.000 km d’expérience que je suis passé sur une moto de 106 ch !
Ma première moto faisait 54 ch (je l’ai gardée dix mois), j’ai changé pour une 73 ch (trois ans), puis une 85 ch (cinq ans), enfin une 106 ch (six ans).
Ce n’est qu’en 2016, après 15 ans de moto et plus de 500.000 km parcourus que j’ai eu ma première moto de plus de 106 ch.
Et j’en ai pourri de la supersport ou hypersport en « full power », conduite par des manches qui se prenaient pour des pilotes…

Attention, une fois acquise cette première expérience, vous allez prendre de l’assurance et vous croire invincible. C’est justement à ce moment qu’arrive le plus grand nombre d’accidents.

Rappel : plus de la moitié des tués et blessés à moto avaient moins de cinq ans de pratique et un tiers des accidentés corporels avait moins de deux ans d’expérience.

* * *

Assumez le risque

Y a pas de mystère !
Si les primes d’assurance moto sont aussi élevées pour les motards débutants, c’est qu’ils concentrent tous les risques :

  • permis de moins de deux ans,
  • moins de 25 ans (donc immature),
  • homme (travaillé par la testostérone),
  • célibataire (pas d’attache),
  • souvent francilien (pas habitué aux virages) et/ou urbain (risques d’accident et de vol accrus),
  • qui veut une moto valorisante (risque de vol accru)…

Si vous ne voulez pas vous ruiner en assurance (de l’argent jeté par les fenêtres, qui ne vous rapportera rien), il faut changer au moins une des données de cette équation.

Vous ne pouvez pas changer de sexe (enfin, à vous de voir), vous n’êtes pas forcément pressé de vous marier et d’avoir des gosses, vous ne pouvez pas vieillir prématurément et votre boulot (ou vos études) vous empêche de déménager en Lozère.

En attendant d’avoir plus de 25 ans (voire 30) et de fonder une famille, la seule variable que vous maîtrisez est le choix de la moto.

La meilleure moto pour débuter sera celle qui donne du plaisir sans risque.

Les motos d’école en sont les meilleurs exemples : ce sont principalement des basiques, des roadsters, des trails, avec une cylindrée comprise entre 500 et 700 cc et une puissance de moins de 80 chevaux pour un poids inférieur à 200 kilos.

Ce sont des motos peu chères à l’entretien, qui ont fait leurs preuves en termes de fiabilité, à des prix raisonnables en neuf comme en occasion, économes en assurance. Autant d’argent économisé pour se payer un bon équipement motard.

Dernier avantage, non négligeable, elles se revendent facilement en occasion… à d’autres débutants.

Il est vrai que ce sont également des motos dont on se lasse souvent au bout d’une année, voire pour certains impatients au bout de quelques mois.
Mais au moins, elles auront permis de se faire la main et d’acquérir l’expérience indispensable avant de passer à la vitesse supérieure.

Note sur les motos d’école : tous les motards « gros cubes » français passent par une école moto et se créent leur première expérience sur une moto d’école. Avec bien souvent à la clef une déception. Passés les premiers instants de découverte, beaucoup trouvent ces motos fades, mollassonnes, pauvres en sensations.
N’oubliez pas que ces motos sont très souvent malmenées, « rincées », éprouvées par des années et des kilomètres d’utilisation dans des conditions particulières, très différentes d’un usage quotidien normal. De plus, elles sont à peu près toujours équipées de barres de protection en acier, qui pèsent très lourd (entre 10 et 20 kilos selon les modèles), qui alourdissent le train avant et pénalisent le rapport poids/puissance.
Une moto d’école débarrassée de ses barres de protection est transformée.
Si le sujet vous intéresse, lisez l’article Racheter une moto d’école ?

* * *

Comment choisir sa première moto ?

Examinons d’abord les principales caractéristiques d’une moto.

La puissance

Inconvénient : avec une machine puissante, qui dispose d’un couple moteur plus important, la remise de gaz sur le mouillé est délicate.
La roue arrière se met à patiner, c’est gérable en ligne droite, mais la chute est probable en virage.

Avantage : une machine puissante permet des dépassements rapides, sur des distances plus faibles.
Les risques de collision avec les véhicules d’en face sont moins importants (à condition de ne pas céder à l’optimisme échevelé).
A contrario, une moto trop « molle » ne permet pas d’accélérer soudainement pour se dégager.

La puissance en elle-même est une chose, mais il faut aussi (et surtout) voir quand elle est disponible.
Une machine dont la puissance maximale et surtout le couple maximal se trouvent dans le dernier tiers de la plage d’utilisation (régime moteur) du moteur sera difficilement exploitable, en tout cas pas dans des conditions de sécurité.

Or les machines très puissantes sont en général dotées d’un moteur « pointu », avec peu de puissance et de couple à bas et moyens régimes.

Le poids

Au début, une moto lourde demandera de la force pour la maîtriser. La technique, la maîtrise du point d’équilibre viendra progressivement atténuer ce défaut. Mais la masse à ralentir sera toujours là.

Au delà de 220 kilos à vide, une moto n’est pas faite pour un débutant (à moins d’être taillé comme un bûcheron). Manœuvrer à l’arrêt ou à basse vitesse, garer sa moto, circuler dans les petites rues embouteillées devient pénible.

A l’inverse, plus elle est légère, plus il est nécessaire de se méfier car il faut quand même savoir la stopper. Son faible poids procure peu d’adhérence, ses freins vont bloquer plus facilement, ce sont des glissades assurées.
La répartition du poids influe sur la facilité de conduite.

Attention sur ce point aux trails (machines « mixtes », route et tout-terrain). Ils sont plus hauts car ils disposent d’une selle épaisse et de suspensions à grand débattement qui leur permettent de mieux encaisser les chocs, mais aussi parce que leur garde au sol est importante afin de franchir des obstacles. Leur centre de gravité est élevé et leur conduite requiert un peu plus d’attention.

Les trails restent une bonne catégorie de machines pour débuter car ils sont peu puissants mais coupleux, faciles à manier, légers, peu gourmands en carburant, confortables, avec une position de conduite droite qui permet de voir loin.
D’ailleurs, si vous avez débuté en 125, les trails sont une part importante de ce marché et vous en aurez (un peu) l’habitude.

Le rayon de braquage

Les trails, les roadsters, les routières et les scooters offrent un rayon de braquage plus court, donc une maniabilité importante en ville comme dans les enchaînements de virages.

Les sportives, les customs, les GT sont moins maniables.
Exception tout de même sur certains roadsters sportifs (Triumph Street et Speed Triple), qui braquent comme un 33 tonnes.

Le comportement routier

Chaque moto a ses particularités qui changent selon la vitesse et le type de terrain emprunté (ville, campagne, montagne).

Survireuse, la moto a tendance à accentuer le virage, elle plonge à l’intérieur, donc vers les usagers d’en face dans les virages à gauche et les ravins à droite…
Sous-vireuse, la moto a tendance à refuser le virage, elle s’écarte de la trajectoire idéale.
Neutre, la moto n’a aucune tendance prononcée.

De bons réglages de suspensions (et des suspensions et pneus en état) compensent un peu les défauts énoncés.

* * *

Point particulier sur les motos A2

Depuis juin 2016, les nouveaux titulaires européens du permis moto disposent d’un permis A2 qui leur impose pendant deux ans une machine dont la puissance est inférieure ou égale à 35 kW, soit 47,5 ch.

Deux solutions s’imposent pour choisir sa moto avec le permis A2 :

  1. Choisir un modèle dont la puissance d’origine respecte la limitation légale
  2. Se tourner vers une machine bridée.
    Dans ce cas, le deux-roues ne doit pas dépasser 70 kW (ou 95,2 ch) avant / après débridage.

Choisir une moto bridée

Les motos et scooters bridés à 35 kW sont généralement étudiés pour conserver une bonne valeur de couple. Partie-cycle et freinage sont dimensionnés pour une plus grande puissance et offrent un meilleur niveau de sécurité.

Mais pour les petits budgets, faire brider un ancien modèle antérieur à 2012 (forcément en 34 ch) peut se révéler coûteux et compliqué.

Il faut tenir compte de l’architecture du moteur.
Un moteur 4-cylindres bridé manque cruellement de couple et donnera un comportement très « creux ».
Pour en savoir plus, lire « Choisir son moteur pour débuter« .

Il faut aussi éviter d’opter pour une machine « trop » puissante qui ne pourra pas légalement dépasser les 70 kW et sera toujours un peu bridée, donc difficile à revendre.

Avantages :

  • Machine plus valorisante
  • Couple favorisant les reprises
  • Pneus et suspensions de meilleures qualité
  • Confort d’assise et équipement supérieur
  • Revente plus aisée

Inconvénients :

  • Tarif plus élevé
  • Coût du débridage et du bridage
  • Plage d’utilisation du moteur limitée
  • Poids plus élevé.

Choisir une moto non bridée

La plupart des motos dont la puissance d’origine est inférieure à 35 kW sont des « petites » cylindrées de 250 à 500 cm3.

Avantages :

  • Coût d’achat modéré
  • Consommation moindre
  • Moto légère et maniable
  • Assurance moins chère
  • Montées en régimes sans limite

Inconvénients :

  • Confort limité
  • Reprises molles
  • Revente moins aisée
  • Peu adapté aux grands gabarits.

Pour en savoir plus, lire Choisir sa moto A2 bridée ou non.

 * * *

Selon le conducteur

Trouver la moto qu’il vous faut, c’est aussi répondre aux questions sur le conducteur : quelle expérience, quel type de conduite (prudent, fonceur, fou-fou), quel âge, quelle utilisation, quel gabarit ?

Age

Pour les « petits jeunes » (moins de 21 ans, voire de 25 ans), il vaut mieux rester dans la catégorie 500-600 cc pour toutes les raisons exposées plus haut.

Pour les débutants plus âgés, ceux qui viennent ou reviennent à la moto vers 40-50 ans, il peut être intéressant de s’orienter vers une moto avec beaucoup de couple (ce qui ne veut pas dire une grande puissance), donc une grosse cylindrée (de 800 à 1.000 cc).

L’âge aidant, on tourne – généralement – un peu moins la poignée, on cherche plus l’accélération que la vitesse pure.

Morphologie (taille et poids)

Chaque association de morphologie du binôme pilote-moto entraîne un choix obligatoirement différent.

Un essai avec une moto bien réglée à votre morphologie sera toujours la manière la plus juste de vérifier ce qui vous convient. Vous devez vous sentir bien sur la moto : position du guidon, du sélecteur, largeur de selle…

Taille

Une selle trop haute et/ou trop large occasionne un problème d’équilibre, surtout quand la moto est à l’arrêt.

Ne vous fiez pas aux hauteurs de selle constructeur qui sont fausses. En effet, elles donnent la distance de la parallèle à la selle au sol. La vraie hauteur de selle correspond à l’arc de selle qui va de son milieu au sol.
Pour les petits gabarits, il existe des solutions pour rabaisser la moto. Voir l’article « Adapter sa moto pour les petites tailles« .

La plupart des gens pensent avant tout au problème du motard ou de la motarde trop petit(e) par rapport à la moto de ses rêves.

Mais le problème se pose aussi pour les grands. Il est difficile pour les hommes de plus de 1,85 m de trouver une machine sur laquelle ils ne seront pas pliés, où ils n’auront pas mal au dos ou aux jambes au bout de quelques centaines de kilomètres. Au-delà de 1,90 m, il faut presque impérativement choisir une moto à position de conduite droite, et de préférence un trail haut de selle qui permettra de ne pas avoir les jambes complètement repliées. Pas facile si on n’apprécie pas ce type de machine.
Lire l’article « Une GT comme première moto ?« 

Si vous êtes trop grand par rapport à votre machine (les sportives sont de plus en plus compactes et s’adressent à des formats « jockey »), vous ne ferez pas correctement corps avec votre engin et l’environnement sera mal apprécié.

Poids

Attention à bien distinguer le poids « à sec », souvent mis en avant par les constructeurs (car plus faible), du poids « tous pleins faits ».
Ce dernier s’entend selon la mesure DIN, avec le plein de tous les fluides moteur et un réservoir de carburant rempli à 90%. Il peut y avoir 20 à 30 kilos de différence…

Outre le poids, le centre de gravité est une notion TRES importante à prendre en compte. Une moto de 350 kilos mais très basse (custom HD, par exemple) sera bien plus facile à gérer qu’une K1600GT de même poids mais plus haute, ou même qu’une moto plus légère mais beaucoup plus haute (grand trail routier).

Si vous roulez fréquemment en duo avec beaucoup de bagages, renseignez-vous également sur la charge admise.
La carte grise ou le livret renseigne sur la limite légale du poids total à ne pas dépasser. Le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge), somme du poids du conducteur, du passager et des bagages, est une limite dynamique au-delà de laquelle la machine devient purement et simplement inconduisible.
Certaines motos supportent plus de poids que d’autres : plus elles sont lourdes au départ, plus elles peuvent embarquer de la charge.

Reste ensuite à s’accoutumer à l’ensemble.
Lire l’article « Rouler avec une moto chargée« .

Position de conduite

Des jambes trop repliées occasionnent des crampes et donc des réflexes moins rapides.
Une position trop courbée en avant donne vite mal au dos et fatigue les poignets (à basse vitesse, comme celle… légale).
Les pieds trop en arrière rendent le passage des vitesses très pénible.
Les pieds trop en avant entraînent une mauvaise sensation de tenue de route et vont mettre à mal votre colonne vertébrale.

Les petits gabarits (moins de 1,65 m, voire 1,60 m) devront choisir tout d’abord une moto qui permette de mettre pied à terre. La hauteur de selle de la moto est ici déterminante, même s’il reste toujours possible de la creuser en enlevant de la mousse.
Lire l’article « Adapter sa moto pour les petites tailles« .

Les « poids plume » devront choisir une moto facile à manœuvrer à l’arrêt. La différence de poids et de centre de gravité entre motos de même cylindrée (voire de même type) peut se ressentir douloureusement dans les manœuvres lentes.

Tempérament et caractère

Vous êtes plutôt fonceur, prudent, craintif ou foufou ?

Si vous êtes fonceur, impulsif, commencez une moto de faible puissance (moins de 70 chevaux) qui vous imposera ses limites afin de ne jamais vous faire surprendre.

Si vous êtes d’un tempérament calme, vous pouvez vous orienter vers une moto de puissance raisonnable (80 à 90 ch) mais de plus forte cylindrée (750 au lieu de 600, par exemple) que vous utiliserez sur une plage d’utilisation restreinte en passant rapidement les rapports afin de rouler sur le couple en cinquième ou sixième, et non dans les tours (qui demandent plus d’expérience).

* * *

Selon l’utilisation

Quel environnement ?

Ville, route, montagne ? Toute l’année ou été seulement ?

Il est important de considérer les kilomètres à effectuer et où ils seront réalisés. Vous pouvez considérer que les kilomètres de ville comptent le double des kilomètres sur route, en terme d’usure sur la moto.

En ville, une moto compacte et légère (jusqu’à 200 kg) vous avantagera par sa maniabilité. Sur route, une moto plus longue et lourde sera plus stable et plus confortable.

Pour la ville, la maniabilité et la nervosité comptent, pas la protection : une basique ou un roadster en version N (sans carénage) suffit. Une sportive en ville n’a aucun intérêt, à part si vous aimez avoir mal aux poignets. Pour la route, vous apprécierez la protection d’un carénage : routière ou roadster en version S.

Pour la montagne ou la campagne, il faut composer avec des routes parfois en mauvais état et de nombreux virages qui demandent une moto souple, confortable, nerveuse : trail ou supermotard.

Beaucoup utilisent leur moto en été. Votre choix de moto dépendra aussi d’une utilisation hivernale ou pas.
Le motard d’hiver sera sensible à la protection aérodynamique (bulle haute, tête de fourche, pare-mains, poignées chauffantes, etc.) à la différence du motard d’été qui au contraire cherchera à sentir le vent.

Seul ou à deux ?

Si vous envisagez d’emmener souvent un(e) passager(e) avec vous, considérez l’ergonomie de la place arrière : forme, longueur, inclinaison et épaisseur de la selle arrière, poignées de maintien, emplacement des repose-pieds passager…

Certaines motos sont des tortures pour un passager et 50 km deviennent vite douloureux à parcourir. C’est le cas de la plupart des sportives. Les trails et les routières sont mieux adaptées à cet usage. Attention aux roadsters, certains sont problématiques, notamment la Z750.

Sur l’aspect mécanique, emmener un passager demande de la puissance, mais surtout du couple au démarrage. Un moteur « pointu » (optimisé pour les hauts régimes) donnera une moto moins agréable à conduire avec un passager. Un moteur « coupleux » aura la reprise nécessaire pour transporter toute la charge : préférez les bicylindres en général et les cylindrées au dessus de 750 cc.

Pour en savoir plus sur la conduite à deux, lire l’article « Rouler à deux sans danger l’un pour l’autre« .

Neuf ou occasion ?

Le choix entre neuf et occasion se ramène souvent à une question de moyens.
Mais si votre budget n’est pas infini, comme pour la plupart des débutants, faites attention non seulement au prix d’achat de la moto, mais aussi aux coûts cachés : assurance notamment, entretien courant (chaîne), maintenance (révisions, coût des pièces), consommables (pneus, plaquettes de frein, filtres à air et à huile…).

Au bout du compte, la différence de coût entre une basique et une sportive s’avère pharaonique !

* * *

Le choix d’une basique

Il est recommandé de prendre une moto basique d’occasion comme première monture pour des raisons simples.

  • Prix d’achat : les basiques sont peu chères même en neuf, encore moins en occasion.
  • Faible coût d’assurance : ce sont des motos répandues, peu prisées par les voleurs, dont les pièces coûtent peu, avec une bonne accessibilité mécanique, qui se réparent facilement en cas d’accident.
  • Fiabilité : la plupart des motos basiques « de débutants » sont des modèles largement vendus qui ont fait leurs preuves.

Ce sont des motos en général en bon état à la revente (en fonction de leur kilométrage), surtout par rapport à des motos plus « pointues », sportives ou roadsters sportifs, qui peuvent avoir été malmenées (conduite sportive, stunt, circuit).

Si vous êtes tenté par une moto moins ordinaire, attention : une moto peu vendue, c’est aussi une moto avec des pièces en occasion plus rares, à l’entretien quelquefois plus onéreux et qui sera plus difficile à revendre.

* * *

Passion et goûts

Je mentionne volontairement ce critère en dernier, même s’il apparaît souvent comme le plus important.
Il faut choisir une moto qui vous plaise.
A vous, pas aux autres. 

Ne choisissez pas une moto pour frimer, par rapport aux autres.
C’est vous qui la conduisez et qui prenez les risques. Et quand vous êtes dessus, croyez-moi, vous ne la voyez pas. Choisissez la moto qui VOUS convient, qui vous va bien. Pas celle qui épatera les potes ou qui vous évitera de passer pour une lopette auprès de vos copains plus expérimentés.

La moto, c’est avant tout du plaisir et de la passion. Mais que ce plaisir n’oublie pas les conditions énumérées ci-dessus.

Encore une fois, la bonne moto est celle qui vous donnera du plaisir sans risque.

* * *

Conclusion

Après (voire avant) le permis, déjà coûteux, on pense aussitôt à acheter une moto…
Et là, beaucoup sacrifient leur portefeuille.

Mais il ne faut pas oublier tous les autres coûts, plus ou moins cachés : l’assurance, l’entretien, les consommables, et surtout l’équipement de sécurité.
Un bon casque, des gants résistants, un blouson solide avec des protections, une paire de bottes, un pantalon étanche, une dorsale…
Tout cela coûte, même si on peut recourir au marché de l’occasion pour certains de ces équipements.

Il vaut mieux rogner sur le coût d’achat de la moto, mais ne surtout pas faire l’impasse sur la sécurité.
Vous pourrez facilement économiser quelques centaines d’euros sur le prix de la bécane en prenant un exemplaire un peu plus vieux ou avec 10.000 km de plus, ou un modèle moins prisé, ou en évitant de dilapider vos sous dans des trucs inutiles comme un pot non homologué, un casque réplica, un tour de roue carbone, des pneus sport…
Une moto, ça se remplace, pas un motard !

Pour des idées de modèles précis, lire l’article « Les motos pour débutant(e)s« .

* * *

Je me fais un « auto-commentaire ».

Il y a quelques temps, j’ai lu une réaction à cet article sur un forum extérieur. Le gars n’a pas été assez courageux pour laisser sa réaction ici, alors je la reprends car elle me semble digne d’intérêt.

Tout d’abord, sa présentation (j’ai laissé les fautes, pour faire plus vrai):

« je passe actuelement le permis moto (j’ai passé le plateau vendredi) et je passe bientot la conduite. Aprés des mois a m’extasier devant cbr, gex ou autres pur-sangs inaccesibles voila en gros si vous pouriez m’éclairer sur la premiére moto (en bridage 34cv 🙁 )… Pas de 125 svp ca ce traine j’aime pas mes motos écoles (des suz gs 500) ni les autres machines du genre cb 500« 

On devine à peu près le profil du gamin…
Un gars lui conseille mon article et voilà sa réaction après lecture.

« ??? c’est quoi l’article en mousse ?
-« (…) sans prendre en compte ce qui devrait être la première préoccupation : rester en vie. » : aprés on se demande pourquoi les motos font peur aux gens…
-bla bla bla pas taper dans les tours :question: a ton avis pourquoi j’achéte une moto ???
-« ne surtout pas commencer par une moto sportive » : aprés deux ans à passer tous mes weeks end sur des circuits avec des 125 cbr je pense étre moins dangereux sur une gsx-r (ce qui sera pas le cas avant un moment…) que tous ces ******* aveugles en 4×4 ou l’*bruti qui te double par la droite téléphone à la main…
 « 

Monsieur se prend donc un « king of the road », comme beaucoup (pas tous) de « p’tits cons » et autres « jeunes branleurs » (à prononcer avé l’accent du Midi), notamment parce qu’il a fait des ronds sur circuit.

Du haut de ma faible expérience du circuit et de ma longue expérience de la route, je peux juste dire que les deux n’ont rien à voir…
Content pour toi que tu t’éclates sur circuit, mais sais-tu que la plupart des pilotes professionnels ne roulent pas sur route ? Beaucoup n’ont même pas le permis moto…
Pourquoi ? Parce que c’est trop dangereux et parce qu’en bons professionnels, ils ne peuvent se permettre de foirer une saison à cause d’une bête blessure sur la route.

Je vais peut-être en faire bondir quelques-uns, mais à mes yeux de formateur de conduite, un débutant complet qui fait super attention est moins dangereux sur la route qu’un pilote amateur (mais sûr de lui) qui pense qu’il maîtrise comme un dieu.

Je suis bien certain que ce motard débutant sur route connaît sa moto sur le bout des doigts et qu’il sait bien la manier… sur circuit, c’est-à-dire de jour, sur un bitume parfait, sur un parcours qu’il connaît par cœur, entièrement sécurisé, avec personne en face, pas de voitures, pas de carrefours, pas de camions, pas de piétons, pas d’obstacles, pas de marquages glissants, pas de pièges, pas de trous ni de bosses…
Cela fait une toute petite différence.

On ne fait pas de concours de stouquette, je ne vais pas jouer à qui qu’a la plus grosse.
Je ne suis pas Rossi et je n’ai pas envie de l’être, je ne suis pas un dieu de la moto, je me débrouille sans plus. Je ne suis pas infaillible.
Mais j’ai parcouru plus de 800.000 km à moto et je suis toujours en vie et entier.

Tu achètes une moto pour passer ta vie à 10.000 tours et plus ? C’est bien, ça montre juste que tu n’as rien compris au film. Aujourd’hui, on ne peut plus conduire comme si on était seul sur la route. Même si toi, tu crois que tu roules « propre », y a trop de conducteurs comme toi (ou pire) qui se chargeront vite de te faire comprendre qu’il vaut mieux faire attention. Ce qui veut dire « anticiper »… et donc rouler moins vite.

La moto pour rouler vite et faire du bruit, c’est dépassé, c’est fini !

Maintenant, on a le droit de laisser faire la sélection naturelle. La plupart de ces jeunes coqs finissent à l’hôpital ou au cimetière dans les deux ans. Mais bien sûr, ce n’est jamais de leur faute…

1 893 thoughts on “Quelle moto pour débuter ?”
  1. Bonjour à tous c’était pour savoire le prix pour bridée un suzuki 600gsr et es qu’on peu pour le permis a2 merci à tous devance

  2. Merci pour cet article qui nous montre qu’il existe encore des motards intelligents qui font passer la sécurité avant tout.
    Je n’ai que 18 ans et passionné de moto depuis peu. Je me suis rendu compte à quel point la plupart des motards sont inconscients des dangers qu’ils prennent pour eux-même et pour les autres.
    Cela me rassure de voir que certaines personnes, comme le rédacteur de cet article, savent rester humble malgré leur expérience conséquente et c’est tout à leur honneur.
    Merci bien pour leur partage de connaissance.
    Et super site web!!!

  3. Salut à tous.
    J’aurai 46 ans dans 3 mois et mon épouse m’a offert le permis A pour mon noël, pour réaliser un vieux rêve! Me voici donc à bachoter pour le code (20 ans de permis B et toujours 12 points) avant de m’attaquer à la « bête » en tant que grand débutant. J’ai juste eu l’occasion de faire quelques heures de trial à 14 ans, et j’ai découvert il y a 3 ans l’effet gyroscopique avec un scoot loué en vacances à l’île Maurice avec mon épouse en passager sur des routes montagneuses sinueuses dans un pays où l’on roule à gauche! On comprend mieux l’effet que ça fait quand l’engin refuse de prendre les virages serrés!
    Je voulais juste saluer la qualité de cet article et les liens associés qui me sont fort utiles dans mon approche du 2 roues qui restera avant tout pour moi un plaisir. Alors un grand merci pour ces précieux conseils, et à une prochaine fois pour la suite.

  4. Salut ami(e)s motard, alors alors j’ai eu mon permis en Août 2013 et depuis je cherche une moto qui me correspondrait.
    Après avoir lu l’article, je me suis un peu retrouvé dans les « p’tits cons » puisque moi aussi j’ai bavé sur les Yamaha R1 et autres (et je bave encore dessus d’ailleurs), mais je suis plus raisonnable car je pensais me prendre une MT-03.

    Ayant utilisé la MT-03 et la FZ6 à l’auto école, j’ai préféré la MT-03.
    Pour moi la FZ6 n’accrochait pas à la route et je ne me sentait pas en sécurité, peut être du à mon poids/taille? (1m75 pour 57kg)

    J’ai retrouvé dans l’assise et dans la maniement de la MT-03 un peu de ma Supermot 50cc 😀
    Par contre, j’ai trouvé cette moto très limité… On peut s’amuser avec, mais je pense que pour progresser on doit pouvoir trouver mieux… Mais quoi? J’ai presque eu l’impression d’en faire le tour pendant mes 5heures de conduites…

    Quand je ne serais plus bridé, je pense me pencher sur une Supermot comme la KTM 690 SMC-R. Je sais que ce modèle est bridable, mais il reste assez chère comparativement à d’autre moto.

    Sinon j’aurais une question, pensez-vous qu’il soit impératif de faire dormir sa moto dans un endroit clos? (Garage, parking souterrain, …)

    En tout cas, merci pour cet article qui est complet et instructif à souhait 🙂

  5. Hello les motards; j’ai passé le permis moto ce matin et la réponse est positive, je suis enfin titulaire du permis moto.
    Je suis étudiant, donc j’ai aussi le budget d’un étudiant.. Que pourriez vous me conseiller comme modèle de moto pour une budget de 1.500/2.000€?

    Merci pour la reponse!
    A bientot 🙂

    1. Tu as passé l’examen ce matin et tu as déjà la réponse ? Comment fais-tu puisque c’est envoyé par courrier ?

      Avec 2.000 euros, tu as assez pour te trouver une moto d’occasion dans un état plus que correct.
      Donc c’est facile : tu lis l’article pour choisir quel genre de moto tu veux, tu te reportes à la liste qui est en fin d’article et tu fais les annonces pour en trouver une d’occase dans ton budget.

      Non seulement on n’est pas là pour faire le boulot à ta place et que tout te tombe tout cuit du ciel, mais en plus, ce serait impossible.
      Le choix d’une moto, comme tu as dû l’apprendre dans les fiches d’interrogation orale, cela dépend de plein de paramètres.
      Personne ne peut la choisir à ta place et savoir mieux que toi ce qui te plaît.

  6. Bonjour,
    Vous citez la Hornet 600 2011 comme une moto accessible aux débutant. En revanche, le modèle 2007 est « à éviter en tant que première moto ». Il me semble pourtant que ces deux moto sont techniquement identiques, la version 2011 n’étant en fait qu’un restylage de la version 2007.
    Y-a-t-il quelque chose qui m’échappe ?

    1. J’avais intégré la nouvelle Hornet car elle est parfois utilisée comme moto d’école.
      Mais à l’usage, elle reste effectivement sur-dimensionnée pour débuter, même si c’est bien sûr possible.
      Je l’ai enlevée de la liste.

      1. il y’a qd même un truc qui m’embête avec la systématisation qui peut être faite sur les bécanes qui conviennent ou non aux débutants… le principe qui consiste a dire bécane 100 chevaux = pas pour les débutants est un raccourci un peu trop facile à mon sens. C’est vrai, mais pas tout le temps.

        il faut voir aussi le couple (et sa disponibilité) et le chassis, freinage.
        Exemple
        – Le Z750/800 : coupleux rapidement peut facilement amener à se planter (d’autant que le bouzin est lourd) sur les zones/pièges typique pour débutants (remise de gaz sur rond point/épingles etc) -> hop glissade/high side chute à la con.
        – Tandis que pour le Hornet dans la même situation c’est déjà moins casse gueule est bcp plus indulgent. Par contre le châssis peut être traître… justement car il est bon = on peut s’approcher de la limite voir la dépasser sans s’en rendre compte. Il y’a une bonne analogie à faire avec les bateaux multicoques vs monocoques. Un monocoque converti la majorité de la puissance reçu dans ses voiles en gite et le peu qui reste en vitesse. Ainsi si on se prend une grosse rafale et bien on gitera un peu plus mais on ne chavirera pas. Le cata/trimarans, lui, converti la majorité de la puissance en vitesse sans que l’on est de retour/sensations sur les contraintes en jeu. Si on se choppe une rafale le multicoques ne pourra pas augmenter sa vitesse la puissance passera en gite… sauf que la marge de manœuvre sur la gite est si réduite sur un multicoques qu’on chavire direct. En moto un châssis trop pointu c’est pareil… ça passe… ça passe… ouais ça passe LARGE!…. ah ben non!… au tas 🙁
        – Autre exemple le FZ6 98ch (S1 et S2). Moteur peu coupleux en bas donc peu de risque de se faire peur pour un débutant et un châssis qui est bon (moins que le Hornet) mais qui informe bien son pilote sur ce qui se passe. Et pourtant je vois que souvent on la déconseille aux débutants sous prétexte de 100ch. Honnêtement je comprend pas…. Faut pas rêver qu’un débutant possède une machine de 78ch ou 100ch il ira aux même vitesse et ce n’est pas ces 22ch en moins qui lui permettront de ne pas se planter sur les accidents à allure vive. l’important pour le débutant est une machine pas trop violente a basse vitesse pour éviter les accident con et un chassis qui donne des infos/pas trop pointu pour bien sentir la limite (Ah et puis des bons gommards aussi ^^ ).
        – D’autres personnes arguent aussi que le Hornet doit se piloter dans les tour donc ne convient pas aux débutants… moui… enfin si on veut pas piloter dans les tours on pilote pas dans les tours hein, c’est pas la machine qui décide, c’est nous (et notre bite aussi c’est vrai ^^ ). ALors certes on peu considérer que c’est du gachi dans les mains d’un débutant mais sinon je ne comprends pas trop cet argument.

        Bon après je conseil pas forcement les machines de 100ch, c’est pas ce que je dis. Non, mon conseil c’est même machine qu’a l’auto-école au moins c’est simple, pas la peine de se triturer les méninges et ensuite c’est au cas par cas mais le seul critères de la puissance, non.

        Le Hornet est, à mon avis, pas à déconseiller pour son moteur mais pour son châssis trop pointu… Mais ça peut le faire qd même, à voir avec votre personnalité du pilote… mais il ne faut pas être taliban non plu … A l’autre bout le 7750/800 et lui a déconseiller tout court, à la fois pour son moteur et son châssis (trop lourd… mais moins mauvais qu’autrefois).

        PS: je parle du Z750/800 car j’ai croisé un gars qui n’a même pas encore commencé à passer son permis qu’il veut déjà un Z800 et il a moins de 24ans (chui con j’aurais pas du lui dire qu’il existait un Z800e pour les A2 🙁 … c’est ca qui m’a mené sur cette page 😉

        PS’: bien sur j’exclu de tout ca les sportives 😉

  7. La cinquantaine ( à peine ) , 6 ans passés avec un scoot 125 ( burgman ) et un peu plus de 60 000 KM, je passe le cap. J’attends ma date pour le plateau, le reste à suivre…
    En attendant je flâne sur le sites pour voir ce qi est raisonnable. Merci pour toutes les infos…Une petite question quand même
    Une deauville 700 ( 66 ch si je ne me trompe pas ) c’est déjà trop ou l’onctuosité du moteur fait que c’est raisonnable ( en occas. of course).
    Je cherche quelque chose d’un peu confort ( rouler toute l’année avec , sauf quand ça glisse …) , bonne idée ou pas ??

    Merci à vous tous.
    A bientôt qui sait sur la route.
    Phil.

    1. Une Deauville, c’est tout à fait raisonnable.
      La preuve, elle figure dans la liste des motos recommandées en fin d’article…

    2. bonjour Phil

      j’ai passé mon permis A en août 2013 et je suis depuis le mois de décembre le très heureux possesseur d’un 1000 Varadero. J’ai lu l’article mais je crois que pour débuter en moto il ne faut pas avoir peur de commencer sur des grosses cylindrées. (sauf les sportives et autres machins qui roulent très vite)
      C’est vrai je commence sur du  » lourd  » (274 kg) mais j’ai été très bien conseillé sur la machine que j’ai acheté chez un concessionnaire BMW ( il m’a dit qu’ en dehors des BMW , il ne voulait vendre que cette moto tellement elles sont fiable)
      Maintenant depuis fin décembre j’ai fait plus de 2000 km ( route et ville) et par toute les conditions hivernales ( pluie et froid) et franchement je ne regrette rien tellement elle est facile et prévisible.
      Par contre je suis très prudent surtout dans les manœuvres, mais là encore , comme j’ai été bien formé , je garde une grande marge de sécurité idem sur la route surtout avec les conditions actuelles. Il faut se rappeler de ses cours de conduite et surtout beaucoup anticiper même si et « super » pilote te chambre.
      Pour finir et dire que cette moto n’est pas piégeuse, elle ne me coûte que 200 euros d’assurance par ans. Je n’ai pas trouvé moins chère dans cette cylindrée!
      Ma conseillère m’a expliqué que sur cette moto il y avait que rarement des d’accidents graves mais que des accidents à l’arrêt ( le poids et la hauteur)
      Si tu ne veux pas changer de moto tous les ans pour monter en cylindrée, et bien les gros trials ou routières sont bien aussi pour commencer surtout avec les équipements de série comme l’ABS, anti-patinage ………
      Voila si cela peut te permettre de faire le bon choix.

      Olivier

  8. Bonjour messieurs (et mesdames 🙂 ) tout d’abord, merci pour ce fabuleux article 😉
    Pour la suite, une petite présentation s’ imposé. Guillaume, 20 ans et non encore titulaire du permis A2. J’habite en région montagneuse (Haute savoie). Si je vous contacte ici, c’est à fin d’être conseille dans le choix de ma première moto. Mon problème (si c’en est un 🙂 ) est mon genre un peu fou fou. Bien qu’ayant été calmé par un crash relativement violent (90 km en quasi frontal sur un mur de beton après m’être pris pour un pilote) je sais d’avance que je me laisse facilement tenter par la vitesse. D’où la grande interrogations: quel moto pour vivre une passion et non me tuer?
    Je mesure 1m75 pour 95 kilogrammes (y’a du gras, mais pas mal de muscles aussi, judo depuis 8 ans), une moto lourde ne me posera que peu de problèmes à manier. J’apprécierais pouvoir rouler au couple, plus confortable en montagne, et je souhaiterais ne pas avoir une moto trop haute. Dans l’idéal, il faudrais qu’elle ai un peu de poids, et un comportement plutôt neutre. Du couple pour pouvoir accélérer un peu en montée mais pas trop pour ne pas se faire surprendre. Je pensais à un cb500, qui m’a l’air être un bon compromis. Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas. Je n’ai rien contre les super motards, ni les trails. Je préfère oublier les sportives pour l’instant, vous comprendrez pourquoi 😉 ah autre chose: la moto sera d’occasion, peu importe l’année où même le kilométrage si bien entretenue.
    Je ne souhaite pas bousiller mon budget dans une moto destinée à l’apprentissage, et à être changée par la suite. Je vous remercie sincèrement de m’avoir lu, en espérant avoir quelques réponses 😉
    Guillaume.

    1. Puisque je vois que tu n’as pas encore obtenu de réponse, et avant que de plus informés que moi te réponde précisément en matière de choix d moto, quelques réflexions:
      -Tout moto, quelle qu’elle soit, « arrache » quelque peu. Tu n’as certainement pas pu encore t’en apercevoir, car en moto-école, on a très rarement l’occasion de solliciter une moto dans toutes ses capacités. De ce fait, et quelque soit ton choix, tu auras largement assez de gaz disponible pour t’envoyer au casse-pipe si tu ne fais pas rigoureusement attention, et ne te laisse pas grises par les accélérations.
      – En tant que futur détenteur du permis A2, il te faudra trouver une occasion (puisque c’est ton choix) qui soit compatible avec ce type de permis, donc limité à la puissance limite, ce qui est facteur favorisant pour ne pas tomber sur une « bombe » d’entrée.
      – Ton choix pour une moto qui dispose surtout d’un bon couple pourrait t’orienter vers un custom, machines assez lourdes (mais tu sembles avoir le gabarit), et peu puissantes, mais faut aimer ce style.
      -Par compte, pas sûr que le choix que tu feras ne t’amèneras à vouloir changer de modèle assez rapidement, dès que tu pourras évoluer en machine plus puissante. Donc réfléchis bien….
      – La CB 500 est une moto tout à fait indiquée pour débuter, mais pas sûr qu’elle satisfasse ton désir de disposer avant tout d’un bon couple.

    2. C’est en effet sage de partir sur une moto d’occasion.

      Pense qu’il te faudra l’assurer ; le prix de l’assurance de motos sportives pour un débutant est énorme !

      Et surtout on essaie toujours une moto. Il faut qu’elle soit adaptée à son gabarit sinon c’est vite l’enfer.

    3. Une basique 500 ou 650 conviendra très bien, telle la CB500, en effet, ou encore une ER-6 N ou F.
      Le souci est que tu seras limité dans tes choix par la législation sur les motos A2.
      Dans tous les cas, privilégie la partie-cycle et la qualité des suspensions : le moteur sera toujours bien assez puissant pour toi et tes 95 kilos.

      1. Bonsoir à Momo, Ricky et Flatfab. Je vous remercie pour vos réponses, qui m’aident et me confortent dans mes choix. Pour ce qui est du custom, j’en apprécie le style, cependant, j’imagine que les tarifs sont plus élevés qu’une moto « classique ». Mais promis je vais y regarder 😉
        En effet, je pense également faire attention à trouver une partie cycle qui me convienne, ainsi qu’un poids qui me convienne aussi 🙂
        J’irais essayer des motos lorsque je serais détenteur du permis A2 😉
        Le rapport poids-puissance est avantageux sur une moto c’est une évidence, mais j’avoue ne pas y avoir pensé de suite ^^
        Bonne et agréable soirée a vous 🙂
        PS, merci au modo pour la suppression du doublon 😉

  9. Bonjour , je suis un jeune homme de 26 ans et j ai passe mon permis il y a deux ans . Je n ai pu acheter de motos avant ( finance , enfant en bas âge ) mais aujourd’hui l envie , la passion est trop forte . J ai craqué sur une annonce pour une ducati monster 800 dark de 2003 et je voulais savoir ce que vous en pensiez en première moto ?
    Bonne année et merci pour vos réponses !!

    1. Je n’aurais pas conseillé ça comme toute première moto…
      Avec 73 ch pour 173 kg, le rapport poids/puissance est très favorable, ça tracte très fort.
      Mais bon, y a pire, ça reste gérable. C’est le comportement du conducteur qui fera la différence.

      1. Merci beaucoup d avoir pris le temps de répondre ! Je ferais attention alors !!
        Bonne soirée !!

        Ps: je suis pas un fou du guidon , la moto est un plaisir qui ne laissera pas ma fille sans père et ma femme sans époux !

  10. bonjour à tous je viens d’avoir mon permis A, 28 ans 10 ans de permis B et j’hésite encore entre la xj6, hornet 600 et cbr 600 f pour les deux premières sûrement qu’elles me conviendraient parfaitement seulement j’ai un doute pour la cbr 600 f qui est sur votre site et qui n’est pas dans la liste « label jeunes » de la mutuelle des motards. Est ce que quelqu’un pourrait m’orienter svp, s’agissant d’une moto qui a l’air assez sportive en apparence j’ai bien peur qu’elle ne me fasse le plus grand bien…
    Merci.

    1. En l’attente de réponse de Flatfab, je te donne ce petit renseignement complémentaire: La CBR 600 F, c’est une Hornet carénée, donc mêmes performances et même difficulté pour un débutant. Un peu plus peut-être en raison d’une position de conduite un peu plus basculée sur l’avant (sans exagération cependant).
      Les trois machines que tu indiques sont toutes les trois des quatre cylindres. je suppose que c’est à dessein que tu les as choisies. La XJ6 semble la plus indiquée pour un débutant, mais elle conviant aussi pour des motards chevronnés, ce n’est donc pas une « mémère ».

    2. La Honda CBR600F est une fausse sportive, c’est plutôt une moto routière carénée, de la même classe qu’une ER-6F, si ce n’est que la CBR est équipée d’un moteur quatre-cylindres.
      Les trois motos proposées sont d’ailleurs toutes en 4-cylindres, mais seule la CBR est carénée, les deux autres sont des roadsters « naked ». Il faudra faire un choix, roadster ou routière.
      Si tu te décides pour la routière et que tu peux acheter en neuf, je te conseille plutôt la toute nouvelle Honda CBR650F qui va sortir en 2014 : le moteur a été optimisé pour le couple à bas et moyen régime, c’est moins pointu et plus sympa que la Hornet et le CBR600F.

  11. Bonjour,

    Alors moi, 35 ans, 50% de bonus atteint cette année, et 3 ans d’assurance en scooter 125. Je passe mon permis en ce moment, plateau déjà obtenu, circu très bientôt.

    Je cherche évidemment quel sera mon premier gros cube, plutôt avec l’idée de l’acheter rapidement en occasion assez récente, de 1 à 3 ans, disons avec un budget de 5000 à 5500 max (4500 max pour mon apport, je rajoute 1000 de revente du scooter)

    Après beaucoup de lecture, dont cette page que j’ai consultée des dizaines de fois (un grand merci à l’auteur), j’ai fini par établir une petite short list, sachant que je me rends compte qu’à mon age on peut renoncer à un peu de sport pour le plaisir de la balade confortable et de promener son sds de temps en temps en toute tranquillité. L’usage principal sera beaucoup Paris, périphérique, et première couronne.

    Je me suis donc décidé soit pour un roadster au moins semi-caréné (on va dire avec une vraie bulle), soit carrément pour un trail routier maniable. Je vise donc des Kawa Versys, ER6F, ou autre Yamaha XJ6 Diversion.

    Seulement, après avoir regardé un peu les devis d’assurances pour les modèles en question, qui tous sont adaptés à un débutant, j’ai été surpris par les tarifs proposés; j’ai testé d’autres modèles dont quelques roadsters plus sportifs, et voila le résultat, classé du moins au plus cher.
    Je précise que ces devis sont dans la mutuelle où j’assure déjà ma voiture et que le bonus 50 % de mon 125 est reconduit en moto. Les devis sont pour des motos de 2012 sauf exception (si la moto n’a été commercialisée qu’en 2013, le nouveau CB500 par exemple) et toujours avec ABS.

    SUZUKI GSF 650 BANDIT S ABS 207.00 €
    HONDA NC 700 X 250.84 €
    HONDA CB 500 F de 2013 285.71 €
    HONDA NC 700 S ABS 298.93 €
    YAMAHA XJ6 600 DIVERSION F 343.72 €
    BMW F650 GS 800 347.21 €
    HONDA CBF 600 S C-ABS 353.81 €
    SUZUKI DL 650 V STROM ABS 369.17 €
    TRIUMPH TIGER 800 ABS 378.10 €
    KAWASAKI ER 6N 650 ABS 390.19 €
    YAMAHA FZ8 800 FAZER ABS 397.58 €
    YAMAHA XJ6 600 S DIVERSION 437.43 €
    KAWASAKI VERSYS 650 ABS 444.97 €
    HONDA CB 600 F HORNET 453.12 €
    SUZUKI GSX 650 F ABS 464.92 € (je croyais que c’était juste un Bandit avec carénage ??)
    TRIUMPH STREET 675 TRIPLE R 475.35 €
    KAWASAKI ER 6F 650 ABS 476.42 €
    BMW F700 700 GS 478.55 € (waouh, cher pour une evolution finalement light du F650 GS)
    YAMAHA MT09 850 ABS de 2013 488.68 €
    KAWASAKI Z 750 ABS 528.98 €
    YAMAHA FZ8 800 NAKED ABS 541.16 €

    Je suis choqué qu’un ER6F ou une Versys coûtent si cher en assurance, ce dernier est un trail qui fait 30ch de moins que le Tiger et coute moins cher à l’achat, et pourtant revient bien plus cher à assurer.
    Pourquoi un FZ8 Fazer est-il moins cher à assurer que sa petite soeur de chez Yam, le XJ6 Diversion S, laquelle coûte plus cher à assurer que sa soeur carénée XJ6 Diversion F (le carénage ça coute en réparation en cas de chute, non ?). De même, le Street Triple R me coûte autant en assurance (1 euro de moins) qu’une Kawa ER6F !!!

    Voilà, c’est une incitation à rouler en FZ8 plutôt qu’en Versys, en Hornet plutôt qu’en F700 GS !!!! Je fais quoi, j’oublie la raison parce que mon assureur m’y pousse ? Ben en fait, je crois que je mets à chercher un Bandit récent, et je lui colle une bulle haute, peu importe que ce ne soit pas mon premier choix pour débuter (à cause du poids, sutout avec ma passagere, pas ce que j’aurais imaginé pour une première moto).

    Pressé de lire vos réactions.

    1. Je réponds juste sur un point, as tu été poussé la porte de la Mutuelle des Motards ? pour mon ancienne KAWA ER6F neuve j’ai bénéficié du tarif « label jeune » en date du 3 janvier 2013 au prix de 372€.
      Bravo pour tes informations tarifaires, par contre il faut s’adresser a différentes compagnies d’assurance pour avoir le meilleur prix.
      Salutations motardes

    2. Les mystères des assurances…
      C’est bien souvent une question de classement des motos dans des catégories propres à chaque assureur. Fais la même étude auprès d’une autre compagnie, tu auras sans doute des résultats bien différents.
      D’autant que je gage que ton assureur actuel n’est pas un spécialiste des deux-roues moteur, exact ?

      1. En effet, assureur mutualiste qui fait beaucoup de pub tv et était présent au salon de Paris avec des miss à leur nom…
        Je ne me plains pas malgré tout, ces tarifs ne sont pas mauvais pour quelqu’un qui n’a jamais assuré de gros cube auparavant.
        Je vais aller faire des devis ailleurs, à la mutuelle des motards.

        Sinon Fab, je laisse de côté z750,mt09 trop explosif, et street triple, que penses tu spécifiquement de la yam fazer8? J’ai l’impression (en lisant les essais) que c’est une moto assez facile et pas liégeuse, un peu comme les hornet d’après 2011?

    3. Bonjour à toutes et tous
      Pour ma Street de 2010 , je paie 452 euros/an à la Macif.J’ai mon permis moto depuis 05/2013, bien sur ils ont repris mon bonus auto 50% (permis auto en 1982)+1 reduc 0.70 de je ne sais quoi … tous risques+rapatriement 0kms+1000 euros équipements.
      J’ai fait toutes les assurances , c’est la moins chère que j’ai pu trouver. Certaines n’ont même pas voulu m’assurer.
      Bien sur , j’ai du mettre tous mes autres contrats chez eux,mais j’y ai gagné.
      A plus

  12. Tout est dans la lecture de l’article :
    Permis A : les roadsters sportifs
    (à éviter en toute première moto mais qui conviennent en deuxième moto)
    – Honda Hornet CB 600 F (nouveau modèle 2007)
    – Honda CBF 600 Hornet (ancien modèle 2005-2007)
    – Honda CBF 600 Hornet (modèle 2003-2004)
    – Honda CB 600 Hornet S
    Permis A : les roadsters « accessibles »
    – Honda CB 600 F Hornet, à partir du modèle 2011
    Salutations Motardes.

  13. Bonjour,

    je suis actuellement en train de passer mon permis, j’ai 32 ans et je serais intéressé par un roadster sportif.
    Voilà pour la présentation mais je suis là pour remercier la personne qui a rédigé cet article très réussi
    merci

    ciao

  14. Bonjour, voila je possède le permis A2 depuis 4 mois et je ne possède toujours pas de moto car ce nouveau permis me bloque dans mon choix. Donc j’ai lu la liste des motos bridées pour le permis A2 que vous proposez, et j’ai vu la Suzuki gsr 600, mais cette moto possède que la bride en 34ch et non en 48ch. Hors, selon la loi pour les permis A2, les nouveaux jeunes conducteurs ne peuvent pas conduire une moto bridée dont la puissance en full est le double, c’est à dire pas plus de 68ch en full si on veut la brider en 34ch ( la gsr 600 fait 98ch en full). N’ayant pas les moyens de m’acheter une moto juste pour ma période en permis A2 puis ensuite m’acheter une autre moto plus puissante pour le permis A1, je me suis donc orienté vers cette moto car elle est assez récente et je pourrai la garder longtemps même après la fin de ma période permis A2. Donc je voulais savoir si je pouvais réellement la conduire. Merci d’avance.

  15. bonjour à tous j’ ai 55 ans je passe actuellement mon permis A (plateau obtenu le 12/12/13) je voulais savoir si la honda hornet 600 ou sa variante carenée la cbr 600,etait adapté pour un debutant.je ne suis pas un fondu de vitesse,mais le systeme dual cbs de ces modeles me rassurent.bravo pour ce site.

    1. La Hornet a une puissance de 100 ch environ. La CBR 600 environs 110 ch. Cela n’est pas pas raisonnable, ni conseillé pour un débutant et ce quelque soit son âge.

    2. On retrouve le freinage Honda Dual CBS-ABS sur à peu près toute la gamme Honda, pas seulement sur les Hornet et CBR qui sont bien les motos les MOINS adaptées pour débuter.
      Privilégiez la gamme CB et CBF, il y a plein de bonnes motos en 500, 600 et 650 pour commencer.

      1. bonsoir je viens de passer ma circu ce jour,j’ ai finalement opté pour une kawasaki er 6 f de 2011.c était en version naked la moto de l’auto ecole. merci à vous

  16. Bonjour,

    Je suis en train d’essayer d’obtenir le précieux sésame. Ayant 35 ans, je passe donc le permis A directement. (je ne manquerai pas de vous faire un retour d’expérience sur la moto-école ou je suis inscrit et vous informé de mon périple.)
    Voilà j’ai donc le permis B depuis 15 ans et pas mal de kilomètres à mon actif (ancienne fonction de chauffeur livreur aidante). Je passe donc le permis moto par pur plaisir et pour une utilisation seulement de « balade » le week-end. (ayant un véhicule de service je n’en aurai pas une utilisation quotidienne)
    Pour info je mesure 1,72 pour 64 kilos (donc pas un « gros » gabarit) Gros ? Gros qui c’est qui est gros ? (dixit obélix mdr)
    J’habite à Castellane dans les alpes de haute provence (région PACA) donc coté route ce n’est que des virolos et pas d’autoroute (ou très peu sur la côte)
    Mon utilisation sera également porté sur le DUO pour emmener balader ma douce dans les gorges du verdon …
    Étant père de deux petites puces, je ne suis pas suicidaire et opterais à coup sur pour une conduite douce (conduite actuelle en voiture, je ne suis pas du genre à faire la course en montagne pour gagner 5 minutes sur le trajet)

    Pour résumer les contraintes sont donc :
    – DUO
    – beaucoup de virage
    – route de montagne exclusivement

    Ma question se porte donc sur le choix de la moto. Plusieurs amis motards ne me conseille pas les 600 qui pourraient se révéler trop « molles » pour la charge et les montées.

    Je pensais au début m’orienter vers une B6 mais ils m’ont conseillé la B12 pour le couple. (j’ai comparé les coûts d’assurance en simulation sur AMV et en répercutant mon bonus auto, je n’ai qu’une différence de 60 euros annuel entre ces modèles 240 pour la B6 à 300 euros pour le B12 ce qui passe dans mon budget)

    Que pensez vous de ce choix et connaissez vous d’autres modèles qui rentreraient dans ce cadre de conduite ?

    PS : un hommage à FlatFab pour ce site vraiment impressionnant par ses qualités d’articles.

    1. Vu ton gabarit physique, je ne recommande pas la Bandit 1200. Certes, elle a du couple à revendre (trop d’ailleurs pour un débutant), mais surtout, elle est TRES lourde.
      Je ne suis pas d’accord sur l’idée que les 600 manqueraient toutes de punch pour la montagne, cela dépend de l’architecture moteur. Choisis de préférence un bicylindre, tu auras plus de couple et surtout plus tôt, plus bas en régime.
      Pour de la montagne, le trail présente la meilleure géométrie. Cela tombe bien, la plupart des trails tournent sur des bicylindres.
      Dans cette gamme et pour du duo : BMW F700GS, Suzuki DL 650 V-Strom, Triumph 800 Tiger…

      De toute façon, vu ton profil, tu finiras un jour ou l’autre sur une BMW R1200GS !
      🙂

    2. Vu ce que tu souhaites je te conseille la vstrom 650.
      J’en ai une. C’est une machine sympa en duo, suffisamment pêchue pour la montagne et surtout elle pardonne assez bien les erreurs de pilotage.
      C’est aussi une machine économique : consomme peu, assurance et prix d’achat abordables, moteur costaud.

    3. Bonjour,

      Merci pour vos réponses. En effet, les bmw sont superbes et la BMW R1200GS tout juste magnifique. Je me verrai bien à son guidon. Par contre le prix c’est autre chose mdr … J’irais donc essayer une V-strom sur vos conseils … les autres modèles ne rentrent pas dans mon budget de 1ere moto (enfin pour le moment rien trouvé en annonce d’accessible pour moi).
      Plateau ce mercredi … je vous tiendrai informé (bien sûr dans la bonne section FlatFab)

      Merci encore pour ce site et pour le temps que vous avez pris à me répondre.

      Bien à vous

      1. Dans le choix proposé, ne pas oublier un point fondamental quand on débute: la hauteur de selle. Les trails ne sont pas toujours bas à ce niveau, et il faut bien savoir qu’avec le poids de la moto, sur terrain accidenté particulièrement, il ne faut pas se contenter de simplement toucher le sol du bout des pied. Surtout en duo. Prendre donc le maximum de sécurité à ce niveau, avec une moto dont on peut poser aisément les deux pieds au sol.

  17. Bonjour,
    J’ai lu l’article et je l’ai vraiment apprécier. J’ai débuter il y a deux mois maintenant comme motard (suisse ;))) ) et moi je voulais absolument une sportive pour le carénage( et mon ego? ? :)) ) j’ai donc acheter une ninja 250r d’occasion et je suis surpris en bien. En effet malgré le fait qu’elle soit sportive, elle est ultraaaaa maniable. Elle est très légère et donc a faible vitesse très simple d’utilisation. Et sa puissance (34cv) n’est pas excessive. Malgré tout cette puissance est très suffisante et permer de prendre énormément de plaisir et de se sortir de pleins de situations très rapidement. Ensuite elle a vraiment un look incroyable selon moi, se rapprochant beaucoup des 600(a chaque fois presque on me fait une remarque du genre oh tu as pris une 600…–> c’est très flatteur pour mon ego aha). Enfin je pourrais continuer a énumérer pleins de raisons pour l’essayer en tant que débutant. Donc pour ceux qui comme moi veulent absolument une sportive ou alors ne savent pas exactement vers quoi s’orienter, essayer la.
    Si vous avez des questions n’hésitez pas;)

  18. bonjour
    mon fils vient de passer son permis A2, un vendeur pro me propose une suzuki 500gse en MTT1 en me certifiant qu’elle est bridée 34cv. sur le certificat d’immatriculation en J1 il est bien mentionné MTT1 mais en P2 (puissance net maximale) il est mentionné 35.1 kw
    cette moto est elle bien compatible permis A2 comme le dit le vendeur
    merci

    1. C’est normal puisque la puissance nette maximale en MTT2 est bien de 35,1 kW.
      Si la carte grise est bien de type MTT1, la moto est bridée à 25 kW, donc moins de 35 kW, donc compatible A2.

  19. Bonjour,

    J’ai besoin de réponse à mes questions et de vos lumières sur ce qui va suivre.

    Je me re-présente, 32 ans, 1,80m, 50kg, en attente de la présentation à la circulation (pas avant janvier…) 13 ans de permis B.

    Question : à l’obtention du permis A, je ne serai pas assujétis à la restriction « jeune conducteur », j’aurai les 12 points de mon permis B, pas de limitation de vitesse ni de cylindrée, enfin légalement.
    Quid de l’assurance? (je n’ai jamais été assuré 2 roues)

    Je suis donc à la recherche d’une 1ere moto d’occasion, un roadster… EXIT sportives, customs, trails, SM, GT, routières.

    Je vais principalement faire des courts trajets (moins de 20 km) tous les jours à Paris, puis des ballades le week end et éventuellement de la route (Paris Bordeaux par exemple).

    A la lecture de beaucoup d’articles, d’essais, de forums, et de site de vente de moto d’occasion et au vu de mon budget (je veux pas dépasser 2000€ pour la moto), il en est ressorti plusieurs modèles:

    SUZ SV650
    SUZ Bandit 600
    SUZ GSR 600
    YAM Fazer 600
    YAM XJ6
    KAW ER6
    KAW ER5
    HON CB500
    HON CBF500

    En ce qui concerne les basiques (ER5, ER6, XJ6, Fazer) ils sont trop chers pour mon budget (rare à moins de 3000€).
    Je serai bien tenté par un SV 650 N (et pas S, j’veux pas de bracelets…), je sais que le GSR risque de me couter cher en assurance du fait du moteur de la GSXR, et je trouve le bandit un peu trop commun.
    Pour les Honda, je suis pas emballé non plus.

    Cependant, je cherche une moto que je vais pouvoir (devoir?) garder un certain temps (donc qui sera à même d’accompagner mon apprentissage), d’une pour apprendre à conduire UNE moto, de deux pour apprendre à conduire CETTE moto, et enfin pour apprendre le duo sans avoir à changer de monture tous les ans!!!
    Donc dans l’idéal et par ordre de priorité, cette moto serait:
    1/ un roadster maniable en ville et pas dangereuse pour un moant extrêmement prudent sur la route (je tiens à le préciser)
    2/ FIABLE et securisante (mais pas trop pour pas me donner trop confiance) qui me permettrait de pouvoir progresser et avec laquelle je pourrai me faire plaisir quand je serai un vieux, très vieux moant.
    3/ peu onéreuse en entretien et en assurance (j’habite Paris, donc pas de moto prisée par les voleurs, couchera dehors.
    4/ une qui me donnerais envie de la monter en appréciant un plaisir partagé

    Je re-précise que je roule en ER6 N en moto école. et j’espère avoir été clair sur mes attentes de cette 1ere moto.

    J’ai besoin de vos lumières sur le SV 650, le GSR 600 ou sur une autre brêle plus appropriée? Je précise que j’ai lu tous les tests et comparatifs possibles sur les motos citées en début de message.
    Acheter une voiture de plus de 10 ans et 200 Mkm ne m’angoisse pas. Il en est autrement quand c’est une moto de plus de 10 ans et 80 Mkm, je me trompe? (tout dépend du proprio des révisions, temps de chauffe, entretien, je sais…)

    Merci d’avance.

    1. Pourquoi te dis-tu « pas emballé » par les Honda ?
      Les CB 500 et CBF 500 sont les motos qui correspondent le mieux à ton cahier des charges et sont trouvables dans ton budget.
      Sinon, le Bandit 600 ou 650 en version N conviendra très bien aussi.
      Je suis très surpris que tu ne trouves pas d’ER-5 à moins de 3.000 euros…

      Globalement, toutes les moto que tu listes conviennent pour débuter.
      J’émets un bémol sur la GSR et la Fazer qui sont dotées de moteurs 4-cylindres dérivés de sportives, mais franchement, ça reste gérable si tu ne cherches pas la zone rouge. Et comme tu te dis prudent…

      Arrete de te mettre la rate au court-bouillon !
      Fais des recherches sur Le Bon Coin avec tous ces modèles pour des occasions vendues par des pros avec garantie trois mois ou six mois, dans ton budget.
      Choisis les deux ou trois que tu préfères en fonction des coloris, des options et équipements, de leur état général…
      Va les essayer, renseigne-toi auprès de ton assureur et choisis-en une.

      PS : et regarde aussi pour une BMW R850R ou R1100R…

      1. Merci FlatFab,

        Les Honda, esthétiquement ne me plaisent pas, et je tiens pas à avoir la nausée avant meme de monter dessus, lol…
        et comme je compte la garder un bon moment avant de m’offrir une street (d’ici 3 ans, peut etre), bin autant qu’elle me plaise, non?
        Quitte à faire des compromis financiers sur l’achat/entretien/assurance…
        Pour ce qui est des BMW R850R et R1100R, je les trouve un peu gros, et ils me semblent lourds… je me trompe peut être.
        Un SV approche les 180kg tous pleins faits. l’ER6 de la moto école approche les 220kg…
        Et moi j’en fais que 50… donc plus facile de « déposer » au sol 180kg que 220kg… et de les relever.

        J’ai fait mes recherches sur le bon coin, et on trouve beaucoup de hornet, Z, (énormément en RSV suite à accident…), fazer, bandit, CBR, SV650S (et moi je veux du N…), 2 ER5, quelques GSR, quelques SV 650N, quelques CB500 qui ont fait stunt/piste, des BMW KR75, beaucoup de cross…

        disons que j’ai fait le tour de plusieurs site d’occasion, et que ce sont les modèles sur le marché pour le moment, et dans le budget que je veux y allouer. Cependant, je n’ai pas de restriction à proprement parler, je peux mettre 5_6000€ s’il le faut… mais je prefere faire tomber ou me faire voler 2000 que 6000€…

        En ce qui concerne la SV 650 N, à partir de quelle année? je me vois mal acquérir une brêle de 1990…

        Merci encore, de toute façon ce sera pas avant 2014, donc j’ai le temps de voir venir… et de bien réfléchir.

        1. Le design Honda est fade, certes, mais de là à avoir la nausée…
          Enfin bref, les gouts et les couleurs !

          Ne te laisse pas abuser par le poids des machines.
          Tu n’es pas épais, mais tu es grand, avec de longues jambes, ça aide pas mal à rattraper les pertes d’équilibre.
          Et si jamais la moto est par terre, la relever est avant tout une question de technique, meme si les muscles aident. Une moto, ça se relève avec les jambes, pas avec les bras.
          Regarde l’article à ce sujet, ça va te décomplexer.

          Ce qui compte n’est pas tant le poids que la façon dont il est réparti, et notamment le centre de gravité de la moto.
          Et les flat-twins ont l’avantage d’un centre de gravité très bas.
          Tu auras en plus l’avantage du cardan sans entretien, une meilleure tenue de route, le confort pour ta passagère, une assurance pas chère et presque aucun risque de vol…

          Pour la SV, si tu es sur moants@HFR, pose-leur la question, ce sont des spécialistes.

          Encore une fois, tu es sur Paris, y a juste pléthore d’occases.
          Avec ton budget, tu peux te permettre des occases de pro garanties. Contacte-moi par mail si tu veux qu’on regarde ça ensemble.

        2. bonjour,
          récemment en parlant avec le vendeur « occasion » chez bm , il m’expliquait que les acheteurs potentiels de motos d’occasion fuient les motos kilométrée… souvent à tort, d’une part parce que de fait elles ont été souvent entretenue (les roule-toujours veulent pouvoir compter sur leur seul véhicule et suivent le plan d’entretien) d’autre part parce qu’il n’est plus rare de voir des motos atteindre et dépasser les 100Mkm enfin parce que quoiqu’on en pense les motos sont plus fiables et moins brutalisées grâce à l’électronique embarquée par exemple… plein de bonnes raisons (en plus du prix) pour ne pas craindre d’acheter une moto déjà bien rodée …..on trouve en concession (donc garanties) des occases de 10 à 20.000 km à 2/3 du prix neuf !
          bref il aurait plutôt trop de choix que pas assez
          amicalement
          marco

        3. Bonjour Deneurone
          Je suis une femme de 1, 53 m, 55 kg, courte sur pattes, et je releve une xj6 de plus de 220 kg ! Il faut aller voir la vidéo et l’article sur comment relever une moto ! Ça marche !

    2. Prend le temps d’essayer !

      Avec ton 1,80m j’ai un gros doute sur les roadster sur un Paris Bordeaux ! Tu vas être cassé au bout de 200km. Je te conseille de regarder du coté des trails comme vstrom 650 ou transalp. Tu ne trouveras pas mieux niveau confort et facilité de rouler en duo sur de long trajets.

  20. Bonjour, super cool votre article. Je suis un futur motard de 28 ans, pour l’instant je suis avec une sr 125 de 94. J’ai toujours été dans l’optique de progresser doucement en puissance, je pense que c’est la meilleur solution d’un point de vu sécurité et économies A l’époque j’étais parti sur une vielle GS 500 mais perso je l’a trouve trop moche, de loin en dirait une mobylette ! Moi le seul critère de refus c’est l’esthétique, même si la moto est parfaite d’un point de vu technique je n’arriverais pas c’est plus fort que moi. J’ai un peu fait le sacrifice avec ma sr 125, mais ma première « vraie » moto je l’a veux « parfaite ». Du coup grâce à votre article j’ai craqué sur la kawa KLE 500, je l’a trouve très bien. Voilà j’espère juste que ma sr 125 ne va tomber sur ce commentaire, elle risque de mal le prendre si elle apprenais que j’envisage de la changer pour une autre mais c’est la vie ! vive la moto !

  21. Bonjour à tous, futur motard , enfin je l’espère (je passes mon plateau dans 3 jours à 21 ans), je transmet toute mes félicitations à l’auteur de cet article car il est très instructif et humble dans ses propos , j’ai lu l’article avec beaucoup d’intéressements .
    Voilà je voulais juste dire un grand BRAVO pour tout ce travail !

  22. bonjour,
    Vraiment un grand bravo pour se site,super travail.
    J’ai 45 ans et conduit en scooter 125 depuis une dixaine d annee en ville .j’aimerai me faire plaisir et concretiser mon reve de gamin…donc j ai passe le permis.
    J’ai vu que HD sortait un nouveau modele en 2014 « street 750 et en 500 ».Je mesure 1.70 et pese 72 kilo..j’aime etre cool sur la route et je ne suis vraiment pas un nerveux de la conduite.En fait il a la gamme Sportster de HD qui me plait bien aussi…En gros quelle moto pourrait me convenir?
    merci encore pour toute l’aide

    1. Impossible de répondre à ta place.
      Si tu as ton permis, va essayer les motos qui te plaisent, c’est le meilleur moyen de trouver celle qui te conviendra.
      Puisque tu sembles apprécier les customs, va voir chez Harley et essaie toutes celles de moins de 1.000 cm3. N’oublie pas les customs japonais et européens (Moto Guzzi, Triumph) et les autres marques américaines : Indian et Victory.

  23. Bonjour,

    Tout d’abord je tiens a remercier vivement l’auteur de ce site, très instructif et très complet.

    Je me présente : homme de 32 ans, 1,80m et 50 kg (une brindille en fait), permis auto en janvier 2001 (après conduite accompagnée), une 205 GRD de 1981 (pendant 4 ans) et actuellement une 306 HDI pack XS (depuis deja 5 ans). Une certaine expérience de la route (en voiture, évidement) et à peu près 80 000km dans toutes situations (disons la moitié en ile de france).
    Cette expérience m’a permis d’observer le comportement des conducteurs (auto comme moto ou scootéristes) et m’apercevoir que beaucoup ont des comportements très accidentogènes.

    Je ne suis plus à la recherche de vitesse, et je reste très calme au volant (quel intérêt de gagner 2 places dans un bouchon en risquant de percuter un 2RM sur le « couloir de la mort »). Aucun accident, même si j’aurais pu à de maintes reprises faire refaire a neuf mes véhicules à moindre frais… et sans malus.

    En deux mots, ma conduite se résume à SECURITE et ANTICIPATION. Je tiens à vous préciser que j’ai eu dans mon entourage 7 proches qui sont mort en 2RM, en ville, en rase campagne, sur autoroute, en montagne, de jour, de nuit, seul (de leur faute) ou percutés… RIP friends, vous me manquez… et je travaille en radiologie, donc j’en ai vu des motards accidentés, ou en rééducation suite à de graves accidents. Récemment un amis jeune permis s’est fait percuté sur sa Hornet 600 neuve et pas finie de payée, résultat bras cassé, 3 mois de plâtre avec broches et une hornet à la casse…
    Donc non, je ne tiens pas suivre ce chemin et cela m’a beaucoup refroidit pour passer le permis.

    Attiré par la moto depuis très jeune, je me suis finalement décidé à pousser la porte d’une moto école en septembre 2012, espérant (voulant absolument) passer le permis avant la réforme. Repassage du code, obtenu (c’était très chiant mais indispensable). Cependant, la moto école choisie (après de longues heures de recherche car c’est très important) ne pouvait me présenter à l’ancien permis (faute de place et surtout parce que je n’étais pas encore prêt). J’ai donc laissé passer l’hiver (car j’ai testé la conduite au mois de décembre et j’ai très vite compris que je perdrais les première phalanges de mes deux mains si je persistais…) et puis le printemps et l’été pour obtenir mon diplôme et changer d’orientation pro et je n’ai repris les cours qu’en septembre 2013.

    Je viens de passer le plateau avec succès (un B sur le lent car calage à cause de ces 20 secondes et juste une pointe de pied au sol… deuxième essai sur le freinage car j’etais trop lent) après 40h et déjà 2000€ (ma vie n’a pas de prix).

    Je roule en ER6-N (en moto école, hein, je suis quelqu’un de responsable). je n’ai d’ailleurs conduit que cette moto (modèle 2012 et antérieur) mis à part quelques sessions sur parking avec la CB250 de papa pour me faire la main et apprendre à moindre frais à maitriser une moto à basse vitesse.

    Voilà, vous le savez papa fait de la moto, permis à 18 ans, et rachat d’une moto il y a 2-3 ans pour le plaisir (2 CB250, une pour rouler et une pour pièces). Suite à cela mon père s’est fait un petit (gros?) plaisir : une Triumph Daytona 675 (non bridé car immatriculée en Espagne).

    Pour en revenir au vif du sujet, je passerai la circulation d’ici 2-3 mois (à cause du manque de place du à la réputation de la moto école et du nombre très important d’élèves). Ce qui veut dire que je risque de perdre mes phalanges lors des grands froids humides de cet hiver… (ça, ça me fait ch***!!!).

    Je suis donc à la recherche d’une moto.
    La passion me fait pencher pour une Triumph Street Triple R (c’est un rêve).
    La raison me ferai pencher pour une ER6 d’occasion pour 2 raisons : j’ai déjà une expérience dessus, et je sais que cette première moto, malgré mon anticipation sera tout de meme envoyée au tapis (je ne le souhaite pas, mais j’en ai bien pris conscience).
    Mon père m’orienterai plus vers une KTM Duke 390 (pour le prix, le poids, l’ABS qui est indispensable à mes yeux).
    Et puis j’aimerai bien pouvoir partager des moments de plaisir avec papa (lui sur la Daytona) et avec mon oncle (qui à rénover des vielles Terrot absolument magnifiques)

    Je ne cherche pas à faire l’arsouille pour des raisons évoquées plus haut, mais je souhaite tout de meme pouvoir me sortir de situations délicates le cas échéant. Je recherche du couple, pas de la vitesse pure, donc non, pas de YZF R6, CBR etc… pas envie de me tuer, ni de me casser les poignets en ville!!!

    Je souhaiterai une moto pour faire les trajet au boulot (Paris/ile de france) donc maniable, mais qui me permettrai également de partir en ballade sur nationale (à Deauville, par exemple) et éventuellement faire de la route pour descendre sur Bordeaux ou en Espagne.

    Je souhaiterai surtout être conseillé sur le type de moteur (mono, twin, 3 ou 4 pattes). Effectivement, des lectures instructives (« manuel de conduite à l’usage du motocycliste débutant » Joe Bar Team) m’ont permis d’apprendre beaucoup sur la moto, mais qui mieux que des motards expérimentés et ayant roulé avec telle ou telle moto pourrait me conseiller.

    Je pencherai donc plus pour un twin ou 3 pattes pour le couple a bas et mi régime. (est ce que je me fourvoie?)

    Voilà mes conclusions:
    Une sportive, NON, pas maniable en ville.
    Une routiere, NON, je fais pas assez de route, et le duo ce sera pas pour tout de suite, malgré l’envie de me trouver une belle (et pas trop grande!) à promener collée dans mon dos…
    Un trail, je suis pas emballé, malgré ma taille…
    Un custom, il risque de plus ressembler à grand chose apres quelques tapis, et la position style Harley, très peu pour moi.
    Une rétro, NON, niveau sécurité c’est pas le top, des suspensions molles et des freins à tambour? faut pas déconner.
    Un supermotard, très intéressé, mais il s’agit là d’une conduite agressive et une certaine expérience me semble nécessaire pour maitriser le pied intérieur au virage et contrôler les « glissades », et puis pour faire de la route c’est pas terrible…
    Un T-max, NON, je veux jouer avec la boite.
    Reste plus que les roadsters, dont j’apprécie la position de conduite (en meme temps je n’ai conduit que ça, enfin, un seul modèle l’ER6 (je prefere d’ailleurs la version 2012 car plus évasée au niveau des genoux et plus à l’aise pour bien serrer la machine).

    HELP!!! et désolé d’avoir raconté ma vie. Merci.

    1. Salut Deneurone !

      Puisque tu parles de street triple r, et que je suis l’heureux propriétaire d’une street depuis 5 jours 😀 , j’y vais de mon petit commentaire, d’autant plus que, comme toi, j’avais flashé sur la street quand je passais mon permis :

      Dans « ma » moto école, on roulait sur des XJ6 : j’ai donc fait le choix le moins risqué, en prenant une XJ6. Je gardais mes repères.. et je me suis rendu compte que finalement, pendant mon apprentissage à la moto-école, je ne suis jamais monté dans les tours, je ne penchais pas vraiment la moto, etc. J’en ai donc bien profité sur mon XJ6, progressivement et par tout temps, histoire d’engranger un max d’expérience.. en faisant en plus un stage de perfectionnement. Je précise quand même que je me suis fait plaisir, même si ce n’est pas un 2/3 cylindres, ça pousse quand même ! On reste sur une moto.. mais c’est vrai qu’arrivé à 10 000km, il manquait quelque chose et je m’étais donné cette limite (ça tombe bien !) pour changer de moto, suite aux conseils de FlatFab sur ce site….. je suis donc passé à la street !

      Après, je peux te donner mon avis à chaud sur la street… quoique, en fait, ça sert à rien : je n’ai fait que 300 km sous la pluie.. je suis en rodage. Bref… Enfin si, un truc, le bruit ! c’est un plaisir d’écouter la moto se réveiller par rapport à la XJ6 🙂

      Au final, je ne regrette pas mon parcours : je ne suis pas plus déstabilisé que ça de passer de la xj6 à la street. Et je pense que mon expérience sur la XJ6 me permet justement de rouler aujourd’hui sous la pluie avec ma street : je ne l’aurais jamais fait en sortie de permis, même sur mon XJ6, j’ai attendu d’avoir quelques bornes avant de rouler sous la pluie. Du coup, je suis un peu moins frustré ! Je la roule ma street !

      Bon courage pour ton choix en tout cas !
      Boris

      1. Merci Boris pour ce retour d’expérience.

        Tout d’abord, je tiens à préciser que la street triple R me plait non seulement esthétiquement, mais aussi par rapport à ses performances (je parle pas là de la puissance, du couple ou de la vitesse, mais plutôt de son comportement sur route!!!). En effet, des nombreux tests et essais que j’ai pu lire, il me semble que c’est l’un (sinon LE) roadster sportif (trop sportif?) le plus sain du marché (et sans doute pour moi sécurisant) dans la catégorie des mid size. Autre avantage selon moi, le 3 pattes (j’attend encore des conseils avisés sur le type d’architecture moteur…).
        Gros inconvénient, l’assurance, et le vol… bin oui, j’habite Paris, et la titine dormira dehors… imagine la prime d’assurance…
        Je suis fonctionnaire, pas millionnaire… bref ce sera pour dans quelques années, après une certaine et longue expérience…

        La XJ6 est un 4 cylindres… pas eu l’occasion de tester autre chose qu’un twin (ER6….). enfin si le mono CB250 de papa, mais c’était sur un parking pour appréhender le comportement de la moto en parcours lent (donc en 1ere, et pas très vite…) donc pas pu me faire à l’idée. Une fois le permis en poche, je pense que je lui emprunterai de temps en temps pour me faire une idée (mais je toucherai pas à la Daytona, même s’il me la propose… pas envie de me tuer ou de tuer son joujou qu’il s’est acheté pour ses 60 ans…)

        Il est vrai que moi non plus, lors de mes court trajets au plateau (Nation-Vincennes) je monte dans les tours (pas plus de 5000 tr/min, alors que l’ER6 à un rupteur vers 11-12000…), bin ouai, entendre crier le twin ne m’enchante guère et être à 50km/h a fond de 1ere je vois pas l’intérêt (surtout que le frein moteur risque de me surprendre – déjà surpris sur rétrogradage en léger virage, pas de chute ni grosse frayeur, mais bon j’étais pas serein! – et je n’ai aucune envie de m’envoyer au tapis à cause de ça!).

        Je tiens aussi à préciser que je n’ai pas encore fait de la nationale ou voie rapide avec… mais je sentais bien les vibrations vers les 6-7000 tr/min quand je devais rattraper mes camarades. Si quelqu’un(e) à un retour d’expérience de l’ER6 sur route ou autoroute, ça m’intéresse grandement, parce que je pense m’orienter vers cette moto permis en poche…

        Ce qui me fait défaut, c’est l’expérience sur différents types d’architecture moteur (mono, twin, 3 et 4 pattes) pour savoir ce qui me correspondrait le mieux en terme de sécurité (en premier lieu) et de plaisir (dans un second temps). Et oui, les moto écoles devraient proposer différents types d’architecture moteur pour que les moants ou futur moants puissent se faire une idée concrète pour l’achat de leur 1ere machine… bon, c’est vrai, je reve, ce n’est pas envisageable…

        On m’a beaucoup parlé de la CB500, une basique très fiable, peu chère (en assurance ou en entretien), beaucoup d’occasions et de pièces détachées, qui à fait ses preuves depuis 97… Seul hic les suspensions arrières (à changer car d’origine, c’est du bois pendant 10 000 km et après c’est de la guimauve… de ce que j’ai lu) et puis le freinage n’est pas top parait-il, voir meme très (trop?) léger en duo (meme si je ne prendrai personne derrière moi avant une bonne maitrise en solo…) et puis je cherche une moto avec l’ABS, pas pour faire le con en me disant que j’ai l’ABS, donc que je peux faire n’importe quoi avec, mais en tant que futur moant, mettre tous les aspects sécurité de mon coté.

        Je me fous complètement de l’image (relative) que je pourrais avoir sur une vieille honda, et je ne recherche ABSOLUMENT PAS le style sur une moto. Je cherche simplement à me faire une expérience solide, quitte à passer pour un « agriculteur » à moto.

        Je tiens à la vie.
        j’ai lu une citation de je ne sais plus qui, et je ne sais plus où (ptete meme ici sur ce site – merci encore Flat Fab pour ce site…-) qui disait : « il existe des motards fous et des vieux motards, il n’existe pas de vieux motard fou ». TOUT EST DIT…

        1. Pour répondre précisément à ta question, il y a eu plusieurs échanges sur le choix à faire entre deux et quatre cylindres, plus bas, si ces commentaires figurent encore (ils ont pas mal de mois d’antériorité). Par contre, je ne me souviens pas pour les 3 cyl.
          Il en ressortait , assez rapidement, que deux cylindres avaient plus de patate, et quatre apportaient une meilleure souplesse et un meilleure allonge. La comparaison portait également entre ER-6 et XJ-6, mais ça, tu trouveras dans la presse des tas de comparos entre ces deux modèles, faciles pour débutant. Perso, j’ai une J6-F, donc carénée, et j’apprécie énormément ce véhicule, qui sait tout faire quand on débute, coûte peu, et distille beaucoup de plaisir.
          Dernière précision: c’est bien vrai qu’on « découvre » un moto en l’utilisant hors du cadre d’une auto-école, quand on monte un peu dans les tours, et il ne faut pas se contenter de l’impression laissée par les cours d’auto-école pour juger une moto.

    2. Bonjour deneurone,

      J’ai 40 piges et j’ai passé mon permis cette année: Je voulais une moto qui fasse tout bien, habitant en région parisienne je voulais une moto maniable, bonne protection si l’envie du sud me tentait de pouvoir rouler sur autoroute sans problème, une conso raisonnable, peu d’entretien et assez de puissance à tous les régimes… j’ai acheté une cbf 1000 f et aucun regret (je ne suis pas salarié Honda)

      1. Merci à Momo et Larsen pour vos retours.

        Momo, il me parait effectivement de me diriger vers un modèle F (donc caréné, même si la prise au vent est aussi pour moi un gage de sécurité, car 130km/h en voiture, c’est pas la meme en moto…).

        En ce qui concerne les articles sur les différences entre mono, twin, 3 et 4 pattes je ne les ai pas trouvés! (et pourtant parcouru de long en large,mais jamais de travers les avis, conseils et remarques des différents acteurs de ce site).

        Larsen, pour ce qui est de ton expérience avec le CBF 1000 F, je suis ravi que tu ais pris plaisir, les 40 ans passés avec cette moto. Cependant, je vais principalement faire des trajets en ville, et sans l’avoir essayée, les 245-250 kg de la machine et bin je les appréhendes beaucoup… (je rappelle que je fait 1,80m pour 50kg tout mouillé et équipé…) sans compter l’assurance.
        malgré la polyvalence que tu me décris, je ne pense pas que ce soit un choix raisonnable.

        A savoir:
        KTM Duke 390, mono 165kg, ABS, très peu d’occasion et 5500€ neuf
        KAWASAKI ER6, twin 220kg, ABS, occasion 3-4000€
        TRIUMPH Street triple R, 3 pattes 185kg, ABS, modèle 2013 avec clée codée, 8-9000€ (occasion 5-7000€) UN REVE…

        je cherche un modèle ABS, pas de moteur pointu (je suis pas prêt à rouler dans les tours et je veux une machine qui puisse me faire progresser à mon rythme, pour y arriver en toute sécurité).
        je vais faire principalement de la ville (Paris) et rester en vie, le wkend sera plus de la nationale et toujours rester en vie… les longs trajets sur autoroute ce ne sera pas tout de suite, mais je l’envisage à plus ou moins long terme et pour ça faut être en vie!

        Après simulation d’assurance en tous risques:
        ER6 2009, 1200€
        Streeet triple R 2013, 1500€

        Permis B depuis 2001
        32 ans célibataire (je devrai mettre concubin, ce serait moins cher…???…)
        Un bonus 060 (40% de bonus)
        pas de suspension/retrait/annulation depuis plus de 5 ans,
        pas de conduite sous l’empire d’un état alcoolique/stupéfiant depuis plus de 5 ans
        Pas de permis A2
        Pas d’assurance pour 125cm3 depuis plus de 5 ans (jamais en fait…)
        j’habite Paris, et la moto dormira dehors.

        Vous en pensez quoi des tarifs (AMV, le seul site qui ne demande que le mail et qui ne pourrit pas ton telephone d’appels pour souscription…)?

        Merci

        1. Lorsque j’avais consulté les tarifs de la mutuelle des motards, j’avais quand même trouvé ceux-ci assez chers.
          Sinon, je suis effectivement très étonné des divergences entre les tarifs exposés par Bobthedwarf, qui ne semblent pas vraiment logiques. Je n’ai pas eu l’occasion de faire de telles comparaisons auprès de ma mutuelle, mais cela me donne envie de le faire. D’autres auraient des exemples ou des explications à proposer?

  24. Bonjour,
    Je viens d’avoir le permis A et ma première moto est une Bonneville 860cc de 2011. Elle fait 68 CH d’origine, mais pourvue par l’ex-proprio de nouveaux pots + cartographie du moteur, elle a pris 5 CH à priori.

    Pourriez-vous SVP préciser la technique ci-dessous qui consiste à passer rapidement les rapports… cela m’intéresse car je trouve la moto un peu nerveuse dès le passage des 1ers rapports (ou bien c’est mon inexpérience)

    « (…) vous pouvez vous orienter vers une moto de puissance raisonnable (80 à 90 ch) mais de plus forte cylindrée (750 au lieu de 600, par exemple) que vous utiliserez sur une plage d’utilisation restreinte en passant rapidement les rapports afin de rouler sur le couple en cinquième ou sixième, et non dans les tours (qui demandent plus d’expérience). (…) »

    Merci pour votre aide !

    Vos articles sont excellents. BravO

    1. Il n’y a pas de « technique » particulière.
      Il s’agit simlement de ne pas tirer sur les premiers rapports, de ne pas monter en régime, mais de passer tot le rapport supérieur afin de monter en 5e ou 6e, sur des rapports plus longs et moins nerveux.
      En gros, si la moto vous parait nerveuse, ne restez pas en 2e ou 3e, mais roulez systématiquement en 4e, le temps de l’apprivoiser.

      Evidemment, si n’est valable que sur route dégagée et de préféence en ligne droite ou large courbe.
      En ville, il vaut mieux rouler en 2e ou 3e pour profiter du frein-moteur.
      Et à l’inverse, en virage, on rétrograde pour monter dans les tours sans prendre de vitesse.

  25. Salut.

    Que du bonheur en lisant l’intégralité de ton site… Merci !

    En quelques mots, qui suis-je : 40 ans, marié, père d’un enfant de 6 ans, ingénieur dans l’industrie… et titulaire d’un permis A depuis quelques jours. Je suis venu à la moto tard, bien que l’envie ait toujours été présente depuis tout petit… Mais pas d’argent, pas le temps et sans doute aussi la conscience que plus jeune, j’aurais sans doute été un danger pour moi…

    Puis crise de la quarantaine oblige, je me suis lancé dans la fabuleuse histoire du permis moto à la fin du mois d’août de cette année. Histoire de réaliser mon rêve (un challenge aussi…). Résultat, permis obtenu sans grande difficulté : code (eh oui, obligé…), plateau et route obtenus en une fois, après les 20 heures demandées. J’en suis content car j’appréhendais beaucoup, surtout de me retrouver devant des p’tits jeunes qui en veulent, et de passer pour un « vieux dépassé »! Je ne veux pas paraître comme un surdoué, ce n’est pas dans mon caractère et je n’en suis pas un, qu’on ne méprenne pas mes propos… Je suis juste content de moi.

    Bref, je croyais le « plus dur » passé, mais pas du tout… Pour moi maintenant, le casse tête est le choix de la moto… J’avoue que je suis un peu perdu… Sans doute me pose-je trop de questions… J’ai besoin de ton aide mon cher FlatFab…

    Comment cerner ma personnalité… Je ne suis plus le jeune fougueux des années 90 : au fil des ans, j’ai troqué ma 205 GTI contre une Citroen C5 Tourer diesel, ce qui en dit déjà pas mal. Oui, je suis sage : je conduis sur le couple, et ne recherche plus la vitesse. Je « pense » être dans la catégorie des conducteurs « raisonnables », même si nous devons encore et toujours être vigilants à ne pas en sortir (et surtout pas les pieds devant…). Avant d’attaquer la conduite moto, j’avais identifié deux machines possible : Kawa ER6 et Yam XJ6 (je ne regarde que les roadster). Un bon compromis pour débuter à mon avis. Puis j’ai passé plateau et route sur l’ER6. Et j’avoue que je suis resté un peu sur ma faim en terme de sensation…

    Ok, ce n’est pas à l’auto-école qu’on met la poignée en coin (on n’est vraiment pas là pour ça car on n’est pas prêt pour ça), ce que je veux dire, c’est que je n’ai pas eu le coup de pied au derrière que j’attendais d’une moto. Pas pour la vitesse encore une fois, mais bien pour la sensation. Du coup, je me demande si ces deux moto correspondent vraiment à ce que je recherche… Et puis, j’ai vu / lu beaucoup sur le Yam MT09, qui a l’air d’avoir un couple de camion… et qui me plait bcp, mais qui est dans une autre catégorie…

    En résumé, je vois deux options : l’une qui consisterait à acquérir peut-être pour quelques « mois » une ER6 ou XJ6 pour me faire la main, quitte à m’ennuyer un peu et surtout à perdre du fric à la revente (l’XJ6 bientôt remplacée ??), l’autre qui pourrait être de passer directement sur une MT09 pour une relation à long terme mais est-ce bien raisonnable pour débuter vraiment ? Sachant que encore une fois, je ne suis pas attiré par la vitesse…

    J’ai besoin de l’avis neutre et éclairé d’un spécialiste, même si je pense que tu dois saturer un peu avec toujours les mêmes questions… Et puis peut-être auras-tu une troisième option à me soumettre !

    En attendant, merci infiniment pour le temps que tu pourras passer à étudier mon cas…

    Tchuss !

    1. Crois moi, une ER6 ou une gladius ça pousse déjà bien assez. Tu te feras plus plaisir avec une ER6 qu’avec une MT09 que tu auras du mal à maîtriser.
      Roule 20000km avec une machine d’occase le temps d’acquérir des bases, de t’équiper correctement (ça participe grandement au plaisir de la moto).
      Tu auras bien le temps ensuite d’essayer toute sorte de machines et de choisir en connaissance de cause. Tu verras alors que ta propre opinion sera souvent éloignée de celle des magasines moto qui encensent les modèles qui viennent de sortir pour mieux les pourrir une année plus tard 🙂
      Bonne route

    2. Je ne conseille pas la MT-09 en première moto.
      Plusieurs motards débutants de ma connaissance m’ont essayée et tous me disent que le moteur est génial, mais trop « pousse-au-crime », délicat à gérer en première moto. C’est plutôt une deuxième, voire troisième moto, pour quelqu’un qui aura déjà engrangé quelques dizaines de milliers de kilomètres d’expérience.

      Je pense aussi que les ER-6 et XJ6 sont déjà bien assez puissantes pour débuter et s’amuser après une première période de prise en main.
      Ne pas oublier que les motos d’école sont équipées de barres de protection en acier, bien pratiques mais lourdes (une bonne dizaine de kilos), qui alourdissent le train avant et pénalisent la rapport poids/puissance par rapport à la moto en version d’origine.

      Toutefois, je peux comprendre ton envie de plus de couple.
      Dans ce cas, il va falloir viser des roadsters monocylindres ou bicylindres un peu plus atypiques.
      Comme par exemple, en neuf, la Yamaha 660 MT-03, la Moto Guzzi Breva 750 et 850, la BMW F800R…
      Eventuellement, mais c’est déjà plus « costaud », l’Aprilia 750 Shiver ou la KTM 690 Duke.
      Avec ces motos qui restent accessibles et maîtrisables, tu devrais trouver ton bonheur.

      Prends ton temps, le temps joue pour toi : plus on avance dans l’année, plus les prix baissent.
      Va essayer, compare, ré-essaie, négocie les prix, ré-essaie…

      1. Merci pour ta réponse claire ! Et au passage merci à Ricky !

        Tout s’éclaircissait sauf que… un coup d’oeil ce jour sur le site Yamaha et… Oh surprise ! on parle de la MT07 qui pourrait bien être LE chaînon manquant, ou bien la quadrature du cerlce que j’attendais…

        Bicylindre de 689 cm3, 75 Ch, 68 Nm, 179 Kg tous pleins faits…

        Dixit Yamaha : « plutôt que de concentrer nos efforts sur l’obtention d’un maximum de puissance et des valeurs de couple les plus élevées, nous avons choisi de créer un moteur qui procure des émotions, tout en étant très facile et intuitif à piloter »…

        Ne serait-ce pas là ce que j’attends ?

        Je vais m’arracher les cheveux !

        1. De toute façon faut essayer.

          Perso je te conseillerai pas de prendre une moto neuve pour débuter. Dans la même catégorie tu peux essayer la gladius, l’er6.
          Tout dépend aussi de l’usage que tu veux en faire. Ces motos ne sont pas agréables en duo ni pour le pilote, ni pour le passager.
          Pour la balade à 2 et les voyages mieux vaut prendre une vstrom ou une transalp ou une GSXF 650

          Prend le temps d’essayer et garde tes cheveux 🙂

        2. Je conseillerais plus un 4 cylindres qu’un bi ou tri à un débutant « sage », à cause du frein moteur plus violent, qui peut déstabiliser notamment sur route mouillée, en virage, etc., et du couple important en bas qui peut aussi causer quelques surprises à l’accélération …
          Evidemment, ca peut être une bonne école aussi pour maîtriser la progressivité de l’embrayage, mais …

          1. A l’inverse, un quatre-cylindres peut facilement amener à vouloir monter dans les tours pour trouver du couple, ce qui amène vite à des vitesses excessives.
            Il n’y a pas de règle, c’est à chacun de voir quelle architecture moteur il préfère.

  26. Bonjour

    Je suis entrain de passer le permi A2, je n’ai jamais touché de 2 roues motorisé auparavant.

    Je tres attiré par les customs typé bobber (donc pas de longue fourche ni de haut guidon), pour mon budget j’ai pensé un Yamaha Virago 535.

    Qu’en pensez comme premiere moto ?

  27. Bonjour, j’ai 35 ans, le permis depuis mars 2013 et me suis finalement décidé pour une XJ6-ABS en mai 2013. Après t’avoir interrogé à de multiples reprises à ce sujet, je reviens vers toi mais cette fois ci pour autre chose car j’aime bien prévoir mes achats à l’avance et que je regarde d’autres motos pour un éventuel changement et j’insiste sur le mot éventuel dans le courant du 2e semestre 2014. Pour l’instant je ne fais que me renseigner. Mon profil est le suivant, j’estime être quelqu’un de prudent même si on ne l’est jamais assez et je conduis ma moto tous les jours pour le boulot, soit environ 1000 – 1200 km par mois. J’en suis à environ 6000 km avec mon XJ6. Le passage de l’hiver sera pour moi déterminant dans mon apprentissage de la moto car il me permettra d’acquérir plus d’expérience par conditions météorologiques difficiles. Ma question est la suivante: si l’an prochain je me décide à sauter le pas pour par exemple une FZ8 (moto qui me plait pas mal) , sera ce trop tôt pour moi à ton goût ? J’ai lu ton article avant de te poser ma question mais j’aurais voulu une réponse vis à vis de mon profil personnel. A noter que je regarde des motos roadsters de cylindrée 750-800 cm3, pas des 1000 ou plus, même si j’ai conscience que la cylindrée ne fait pas tout.Enfin je tiens également à préciser que ma moto a environ 30 000 km et que j’ai peur qu’en la gardant trop longtemps, j’ai du mal à la revendre; et comme la vente de la moto me servira dans mon budget d’achat, tu comprendras aisément que l’aspect économique est une 2e facette de mes interrogations.
    Je te remercie par avance pour l’attention que tu porteras à ma question.
    Bon courage à toi.

    1. Changer de moto après plus d’un an de permis, plus d’un an de conduite dans les 30.000 km d’expérience, après une première moto raisonnable, en restant dans le meme genre (un roadster, meme marque, meme architecture moteur)… carrément envisageable !
      Sincérement, tu peux viser un FZ8.
      Sous réserve que cette moto soit encore au catalogue fin 2014 car elle risque de passer à la trappe avec la sortie de la MT-09.
      Au pire, tu en trouveras facilement d’occasion et sans doute avec une bonne décote.
      D’un autre coté, attention, Yamaha prépare la sortie d’un roadster de moyenne cylindrée sur la base de la MT qui viendra remplacer la XJ6, dont la cote en ocasion va du coup chuter elle aussi…

  28. Bonsoir à tous,

    J’ai 30 ans et j’ai obtenu mon permis fin mai 2013
    donc j’ai le A et le A2.
    Je recherche une première moto depuis l’obtention de mon permis mais j’ai du mal à en trouver une qui me convienne.
    Il est vrai que je suis historiquement attaché aux Honda!! (aussi bien auto que moto !!)
    J’ai un budget de 4500e max j’étais parti pour un vfr mais elles sont ou trop anciennes (+15ans) ou trop chères ou trop kilométrées ou défois les 3 !!
    J’ai essayé récemment la nc 700x Est elle un bon choix ?
    Quel modèle me conseillez- vous? (A part une Hornet et Toujours chez Honda bien sur!)

  29. Bonjour à tous,
    Et Fabien, merci encore pour tout ce que tu fais.
    Une question pour la zr7 : tu la classes à la fois dans les basiques et à la fois dans les « roadster accessibles ». En tant que débutant, mais faisant parti des « calmes » et des grands gabarits, j’ai un penchant pour pour sa version S. Penses-tu que je fasse une bêtise ? Les autres ?
    Sinon, je voulais dire aussi que c’était super ton autre projet de stages écoles. Je vois que tu fais même le déplacement en Ile de France, j’ai hâte de faire connaissance avec ma 1ere meule, pour venir avoir le privilège de suivre un de tes cours!!
    A bientôt,
    Ben.

      1. Merci Flatfab. J’hésite encore un peu avec la CBF 600 abs, pas le même tarif, mais pas la même presta non plus 😉 Merci encore!
        V

  30. Bonjour à toutes et tous ! Mon permis en poche depuis presque 2 mois j’ai opté pour une Honda CBF 600 S . La xj 600 du moto école, bof… Avec ma Honda j’ai 20 litres de carburant, une conso moyenne de 5,6l au 100, un ABS, du couple à bas régime ( mais attention faut pas s’attendre à décoller comme un avion de chasse à 40 en sixième)
    La tenue de route est super, en plus elle est belle ! Et qui veut griller tous ses points elle monte très vite en vitesse, attention…
    Seul hic, la selle : au bout de 100 bornes vous aurez le c-l en compote, donc investir dans une selle confort. Attention pas de gel c’est de l’arnaque. Du bultex c’est bien mieux.

  31. Bonjour,

    merci pour ce site qui permet à des débutant comme moi de pouvoir comprendre un peu mieux le monde des motards.
    je suis en train de passer mon permis, j’ai 34ans, et je souhaiterais m’orienter vers une Triumph bonneville.
    je passe mon permis pour faire de la promenade, me ballader avec ma douce et profiter du bon air.
    Pensez vous que cette moto soit assez facille pour un débutant?
    merci de vos réponses

    1. Sans problème. Aucun risque à commencer sur une 900 Bonneville, surtout pour un usage loisirs et balade comme vous l’envisagez.

  32. Tout d’ abord bravo pour le site, ensuite il est vrai que la moto se choisit par rapport à son gabarit. Pour ma part je mesure 1,90m pour 100 kg, aÏe pour le poids…, et les Kawa ER6 N de la moto-école non merci. Quand j’ ai débuté la moto à 38 ans, j’ ai acheté 1 Varadero 125 idéale pour se familiariser avec la conduite moto, surtout en ville. C’ est un trail qui convient, comme vous le dites, aux grands car on a le buste droit et très sécurisant du fait que l ‘ on domine la route. Ensuite, le permis A obtenu, mon mono m’ a conforté à reprendre un trail et pas des moindre puisqu’ il me conseillait la R 1200 GS ! Finalement je l’ ai écouté et j’ ai pris une 1200 GS d’ occasion 4 ans et 30000 kms, et là croyez moi mas cette moto c’ est le top même quand on débute le GC à 40 balais. Je rejoins votre avis, le couple c’ est le plus important et non la vitesse de pointe, puis choisissez une machine qui convient à votre gabarit, d’ occas mais si possible avec l’ ABS, me suis tout de suite plus senti en sécurité sur la GS qu’ avec l ‘ ER6 N, y’ a pas photo. Bonne route à toutes et à tous.

  33. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ce site qui est très bien fait et qui pour un novice comme moi m’à enseigné pas mal de choses. Je passe en ce moment le permis moto et j’aurais aimé un peu plus d’informations sur les motos pour débuter, je tiens à préciser que je n’ai pas spécialement envie (voir pas du tout) d’acheter une 125cc. Ayant une famille de motard beaucoups d’entre eux on commencé par une hornet et ils m’ont affirmer que cette moto était une très bonne première main, mais après lecture de ton texte je commence à douter. Je tiens à préciser que je ne suis pas de nature aventureuse.
    Il y’a quelque chose que je ne comprends pas une moto comme la 600 hornet bridée a 34ch est elle plus dangereuse que les autres motos « dites » non roadster sportive et est elle plus facile à maitriser ? J’espère que tu comprendras mon hésitation du fait de plusieurs avis divergents, mais ne serait-ce pas plus mal de commencer avec une hornet datant de 2007 ou 2009 ?

    Merci pour vos réponse, cordialement.

    1. Sans vouloir préjuger de la réponse que ferait Flatfab, et pour t’éviter d’attendre sa réponse, lit les commentaires déjà fait, plus bas: la réponse à cette question concernant la Hornet a été faite à au moins deux ou trois reprises, et ton avis s’éclaircira à ces réponses déjà faites.

    2. Si c’est pour prendre une 34 ch, pas de problème, tu peux y aller.
      Mais franchement, un Hornet bridé à 34 ch, c’est la misère, vu que c’est un moteur 4-cylindres avec tout le couple et la puissance à haut régime. Tu ne vas pas en profiter du tout et cela risque de te pousser à débrider avant la fin de tes deux ans de permis A2, ce qui serait une connerie.
      Sincèrement, prends un monocylindre ou un bicylindre, de préférence en 47 ch, c’est quand même plus sympa.
      Et tu pourras prendre une Hornet en full dans deux ans si le coeur t’en dit.

  34. Bonjour,
    J’ai lu ton article pour les débutants comme moi, très passionnant.
    Je n’ai pas encore lu touts tes articles donc je reviendrais.
    Moi : 62 ans, en 125 depuis 12 ans environs, j’en ai assez.
    Plusieurs bons copains et un collègue m’ont convaincus de passer le permis, A dans mon cas.
    Donc j’attaque à la fin de la semaine.
    Merci

    1. Salut Roland, Après le plateau obtenu au bout de trois, la circu qui commence fin octobre pour les cours, je n’ai qu’une chose à te dire : lance-toi. Ce n’est que du bonheur. Bon courage.

      1. Merci Marie-jo, je penserais à toi.
        encore une question, dans ton coin combien le permis ?
        Ici à Chalon/S. 71 pas moins de 700 euros.
        Bon courage à toi aussi

        1. Annemasse 74 : plus de 1.000 euros et plus si tu n’as pas le plateau ou la circu du premier coup !
          Mais quand on aime, qu’on est passionnée, on ne compte plus …
          Bon début et surtout lis et relis ce site tant dans le travail accompli par FlatFab que par les commentaires.
          Tout m’a permis de progresser.
          Bonne route à toi et tiens-nous au courant.

          1. A Orléans, 450€ avec plateau au bout de 12h et circu à 20h. Monos doués et honnêtes (je n’avais jamais eu de guidon entre les mains auparavant).
            Un bonheur!

            1. Bonjour Beber,

              Comment expliquer une telle différence de prix.
              Du simple au double presque par rapport à Marie-Jo c’est pas normal.
              Moi j’aurai surement une petite réduction car ma femme était employée de mairie.
              Bye

          2. Bonjour Marie-Jo,

            Comme convenu plus haut, je reviens pour te dire que j’ai passé avec succès du 1er coup le code hier matin.
            L’auto école m’a appelé ce matin à 11h pour m’informer, heureux et soulagé, ce fut arrosé à midi comme il se doit.
            Au début de l’année prochaine j’attaque le plateau et la route.
            Et pour toi ça marche ? oui j’espère!
            Bonne fêtes de fin d’année et à bientôt.

            1. Salut Roland, et YES !!! suis super contente pour toi. GENIAL. Une étape de franchie et un poids en moins. Tu as eu bien raison de le fêter car ce n’est pas si évident que cela.

              Maintenant le plateau et plus tard la route. Pour le plateau, surtout respire, prend le temps de comprendre la moto. Et surtout tu ne dois faire qu’UN avec elle. Tu dois la sentir. C’est super important ! Tu respires, tu te décontractes, tu te parles dans le casque (moi je l’ai fait et cela m’a beaucoup servi).

              Pour la circu, tu appliques le code de la route, c’est aussi clair que cela. Tu insistes bien sur les regards en tournant la tête et ça roulera.

              Et puis un coup de bluzz, un coup de panique, une petite chute, tu mets un petit message et tout le monde te soutiens. trop cool. N’hésite pas car cela fait du bien.

              Pour moi, j’ai passé la circu le 25 octobre et réussi du premier coup. Trop trop contente. J’attends le printemps pour me payer mon petit rêve de gamine et après en avant les balades avec mon cher et tendre.

              En tout cas, tiens-moi au courant dans ton parcours. Je penserai bien à toi. Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année. A bientôt.

              1. Salut Marie-Jo ,

                Je suis Vina d’Annemasse moto école, j’espère que c’est bien toi qui allait aussi .
                Question est ce que tu as reçu ton permis??? moi j’ai toujours pas reçu, la prefecture m’a envoyé un courrier en me disant que mon dossier était incomplet ( juste parce que le cadre fait pour la photo n’était pas tout complet, il manquait le bas de l’encadré ) examen eu le 20 novembre !

                Sinon je me demandais comment pourrais je avoir ton mail perso !?

                Bonne fin d’année à tous!

                  1. Bonsoir FlatFab!

                    Pour moi, c’est ok, tu peux lui donner mon adresse!
                    Tu es vraiment sympa !

                    Merci encore pour ton fabuleu travail sur ce site !
                    Comme beaucoup d’autre ici je tiens à te remercier, tu es notre épaule sur qui on peu compter et avoir du soutien 🙂

                    Très bonne fin d’année !

                  2. Salut FlatFab.

                    Tu peux sans aucun problème donner mon adresse à Vina. Génial !!! Encore un grand merci pour ton site que je lis régulièrement. Je regarde aussi tes formations dans le coin car je me suis promis que le jour où tu es dans le Rhône-Alpes et que j’ai la moto, je me déplacerai pour te saluer en personne. Merci encore ! et à tous les motards, futurs motard(e)s : je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année et une bonne année 2014 !!!

  35. Hello,
    Ce site est totalement addictif : bravo et merci.
    Je tente une question, même si je crains de voir déferler quelques foudres en retour.
    J’ai 38 ans et, crise de la quarantaine en perspective, j’ai envie de (re)venir au deux roues. J’ai passé le permis AL lorsque j’étais lycéens (y’a donc un bon moment) et ça fait bien longtemps que je n’ai plus eu d’embrayage sur la poignée gauche.
    Je roule actuellement en scooter 125 et je suis bien équipé car la sécurité, je transige pas.
    Il me reste donc à passer le permis A et je suis bien déterminé.
    Et puis il me faut la moto !
    Après avoir fait le tour des sites et des concessionnaires, je me suis dit que la Suzuki bandit 650 me conviendrait bien… Si j’ai pu la prendre en main (poids, position, etc…), je n’ai pas pu l’essayer, faute de permis (imparable).
    Je viens de voir une très très belle occasion sur cette moto : le modèle, les options, le prix, la proximité etc…
    Ce serait pas sérieux de l’acheter avant d’avoir le permis, hein ?

    1. Si j’ai bien suivi, tu n’as même pas encore commencé les cours.
      Acheter la moto maintenant serait… disons, aventureux. Attends au moins d’avoir obtenu l’examen plateau.
      Avoir la moto dans le garage avant d’avoir validé l’examen engendre une pression psychologique supplémentaire dont tu n’auras franchement pas besoin le jour de l’examen plateau. Et ça incite à faire des conneries, du genre rouler sans permis, « juste pour essayer », « seulement pour faire le tour du pâté de maisons », etc.

      Tu as vu une très belle occasion ?
      On est encore en septembre. Dans deux ou trois mois, tu en verras d’autres, tout aussi bien et encore moins chères.
      Tu vises une Bandit, ce n’est pas comme si c’était un modèle rare… Des bonnes occases, tu en auras plein. S’il y en a une, il y en aura une autre.
      Sans compter que, sur le principe, acheter une moto sans avoir pu l’essayer en dynamique reste quand même assez gênant.

      Avant de penser à la moto, focalise-toi sur ta formation et sur l’examen, tu auras bien assez de choses à penser, à apprendre et à retenir.

  36. Salut, j ai lu ton article ton raisonnement est bon je suis a 100% d accord avec toi meme si parfois je me lache et je roule vite, mais comme tu dis faut faire gaffe, donc c est sur des routes peu fréquentées et aux virages dégagés, l équipement c est primordial!

    j ai commencé la moto en gros cube avec un 450 exc pour m initier a l enduro, j ai vite compris que le 450 était l anti moto du débutant, j ai progréssé a mon rythme mais si j avais eu une moto plus adaptée j aurai progréssé plus vite et en de meilleures conditions. j ai monté la moto en supermot, et je dois dire que sur la route c est largement plus maitrisable un régal, puissant mais pas non plus dequoi se faire surprendre

    apres 1 an avec le 450 je suis passé sur un 300exc de 2006 (2temps) et là c était la révélation, avec déja un peu d expérience en enduro, la moto était bien plus accessible que le 450, et sur la route pareil!

    puis est venu la route pure! j ai pris un 650 svS de 2000, un régal! une moto facile au comportement sain, et une fois en main il y a largement assez de puissance pour s amuser et comme tu dis si bien y en a assez pour pourrir du mickey sans expérience qui sort de 2 ans avec un CB500 pour passer sur un 1000 hypersport, qui sait plus ou il en est, envahi de la puissance.

    j ai parcourru 7 000km avec ce sv, puis une occase en or, un ducati 748 pour pas cher dutout avec juste une panne électrique, et en tres bon état!

    et là j ai envie de dire que c est pas la meme musique, au début je n étais pas trop a l aise sur la moto, la puissance était évidament suppérieure (une centaine de cv) mais un moteur bien plus vivant, donc qui demande d etre plus vigilants sur la remise des gaz, et toujours pareil apres 2 ou 3000km c est un régal tant le chassis est rigoureux, mais encore une fois je serai passé du sv a un 996 ou 998 je pense que ca aurait fait de la viande hachée ou alors un manche qui a peur sur sa moto trop puissante….

  37. Suzuki m’a prêté un Inazuma 250 jusqu’à demain, le temps de la révision de ma VStrom.
    50 km pour rentrer chez moi me donnent un aperçu de cette moto :
    super pour débuter, basse, pas trop lourde, pas trop puissante, bonne freineuse, confortable.
    Idéale comme moto trajet boulot, économique, pas pousse au crime.
    Appel de phare

  38. Bonjour,

    La GSR 600 est-elle vraiment accessible pour un permis A2 ? Car je viens de regarder sur plusieurs sites qui indiquent que la puissance est de 98ch non bridée…

    1. La gsr 600 est un ancien modèle , donc bridable que en 34 cv et donc loin des 68 cv , et la nouvelle qui est maintenant la 750gsr dépasse le nombres de cv. ( qu’on me dise si j’ai tord )
      Pour les a2 comme toi et moi , tant qu’il y’a pas eu de changement , c’est sois un mono en faisant attention au poid/puissance sois une moto neuve !

  39. Bonjour Flatfab,
    Tout d’abord, superbe site, félicitation, le contenu est magnifiquement expliqué.
    Dans un commentaire que tu as laissé le 23 août 2013, tu dis que la législation pourrait évoluer ce mois ci…
    As – tu des informations supplémentaires à ce sujet ? Car ayant eu mon permis A2 début Juillet, mon choix se porte actuellement vers une er6 n du modèle 2012 bridable en 47.6 cv mais cela m’embête car couteux pour se faire la main et je préfèrerai donc un modèle plus ancien.
    Je te remercie d’avance de ta réponse.
    Cordialement,
    Guillaume.

  40. Salut à tous.
    Dans un premier temps un énorme merci pour tout ces superbes articles, qui répondent grandement à beaucoup de mes questions.
    J’ai cependant quelques questions à poser.

    Voila, j’ai 31 ans j habite à Paris, et j ai toujours beaucoup aimé la moto. aaaahhh les virées agrippé avec tonton paul à la campagne…. Bref.
    je me suis donc décidé à passer mon permis moto. Hourra ! je commence dans 2 semaines. ( je précise que je possède le permis voiture depuis 11 ans. Ça ne m’aidera pas à grand chose mais je précise quand même). Je me lance seulement maintenant car enfin mon budget me permet de passer le permis , prendre une moto, m’assurer etc.

    Je roule en scooter 125 ( la honte je sais ) dans Paris depuis bientôt 10 ans. Le premier était le classique burgman de chez suzuki puis j’ai décidé de me tourner vers un vespa px 125 avec vitesse sur la poignée gauche.
    Étant de nature plutôt prudente, et me « débrouillant » pas trop mal sur la route j ai malgré tt frôlé les accidents grave un bon nombres de fois, jamais à l’abris d un fou.
    Je sais que mon expérience en scooter ne me servira pas grand chose pour mon passage de permis etc, beaucoup de mes copains roulant à moto me le rabâche sans arrêt depuis de looongue années. ( si vous avez sur ce sujet, je parle ici de la conduite de 125, quelques infos. Si ça va m’aider ou absolument pas ? je prends).

    Venons en aux faits.

    Je rêve depuis quelques années de rouler en Harley davidson super Glide sport. c’est simple cette moto me fait rêver. Je ne peux malheureusement pas parler des qualités de conduite ou autre n’en ayant jamais conduit, c’est juste que , je ne sais pas pourquoi, cette moto représente tout ce que j’aime sur une moto. Et ça depuis bientot 6/7 ans.

    Ma question n’est pas tellement de savoir si c’est une moto exceptionnel ou le rêve de tout motard ( si certaines personnes ont des avis dessus je prends avec grand plaisir aussi), mais :

    – quand pensez vous quil soit possible d’en conduire une ?

    je me doute que le poids etc n’en font pas la moto parfaite pour une personne qui vient d’avoir son permis. Que le fait de se sentir à l’aise sur la route avec une moto plus accessible pour commencer aide ensuite à passer a la moto de ses rêves mais voila.
    Je ne suis pas un super fan de vitesses, les gsxr etc, la poignée au taquet constamment, non merci. Je suis dans un autre  » delire « . Plus cool etc ( bon je ne veux vraiment pas d’un âne ou d’un velo non plus 🙂 ) mais je cherche comme beaucoups, autres choses dans une moto.

    J’ai vu que la Harley-Davidson XL 883 SPORTSTER (de base beaucoup moins lourde) et surement certains autres modèles, étaient sur certains forum recommandé dans les parties customs pour débuter. Qu’en pensez vous ?

    Y- a t’il des modèles à conseiller, equivalent ? dans le style ou les performances ? toujours chez Harley ou un autres constructeurs ?

    Voila j’espere ne pas m’être trop étalé ou que j ai réussi à me faire comprendre.
    Encore bravo et merci pour ces précieux articles.

    Cordialement et par avance merci pour votre aide.
    simon.
    Ps: je m’excuse d’avance si j ai placé mon sujet sous le mauvais articles.

    1. Juste au dessus de ton post tu as la liste des customs pour débuter, effectivement la 883 sportster en fait partie

    2. La passion pour les HD ou autres custom me laisse toujours songeur, car ce n’est pas du tout le type de moto que, personellement, je recherche. Leur style, tout d’abord, mais leur performances et leurs qualités dynamiques également. Mais ceci n’est qu’anecdotique, pour ceux qui aiment ces « gueules », pourquoi pas? Je voulais simplement dire que, quand tu vas passer ton permis, tu as toutes chances de faire tes gammes sur un modèle type roadster, en général japonais, Kawa ER6, Yam XJ6, Honda 500 ou encore Suz Gladius. Ce seront des modèles complètement différents de celui que tu convoites, même si la physionomie des cours te donneras pas forcément la capacité de tester leurs qualités dynamiques, ce que tu pourras également faire ultérieurement. Une fois ton permis obtenu, tu te feras alors une idée, en essayant une HD, si le contraste est éloquent ou si tu persistes dans ton choix initial!
      Mais faut-il choisir une moto sur sa « gueule », surtout quand on n’a pas encore commencé la moto?

      1. Faut-il choisir une moto sur sa « gueule », surtout quand on n’a pas encore commencé la moto ?
        C’est pourtant le critère de choix principal d’une bonne partie des motards, débutants ou non…
        Ce n’est pas parce que ce n’est pas notre pratique que c’est forcément mauvais. Tant que cela ne nuit pas aux autres usagers, toutes les pratiques sont respectables.

  41. Bonjour, et bravo et merci pour ce site internet qui constitue mon livre de chevet depuis quelques semaines.

    J’aimerais profiter de votre expérience pour avoir votre avis ou un conseil sur ma deuxième moto et le transport d’une passagère, si votre temps le permet.

    Je ne sais pas faire court. Alors ma question c’est simplement : après 6 mois de permis et 10 000 km sur XJ6N ABS en solo, puis-je raisonnablement passer sur Honda 700 Deauville pour emmener ma femme en ballade ?

    Mais si vous aimez les longs romans, voici mon histoire :

    J’ai mon permis A depuis le mois de mars 2013. J’ai tout de suite acheté une Yamaha XJ6 N ABS de 2012, la même que celle de mon auto-école, sur vos conseils et ceux de mon moniteur, et parce que ça me rassurait et me mettait en confiance pour débuter. J’appréciais cette machine, la seule que j’ai conduit pour l’instant. Je l’apprécie toujours pour une petite sortie de 2h ou pour partir à la journée (300 km), seul.

    Depuis mars, j’ai parcouru un peu plus de 10 000 km, sans incidents et en prenant beaucoup de plaisir. Particulièrement dans les virages, à allure modérée. (Haut Jura, Haut Doubs, Morvan). J’apprécie le tourisme, me promener sur des routes magnifiques et profiter des beaux paysages. J’aime la montagne et la campagne. M’arrêter prendre des photos, me promener à pied pour aller voir une cascade, un belvédère, manger ou boire un coup… Je roule au max à 120 km/h en ligne droite sur route dégagée et bon état, si la météo et les conditions de circulation le permettent. Je ne prends aucun plaisir à rouler plus vite, ni à faire de grosses accélérations brutales. Dans les virages, j’ai du mal à mettre en pratique correctement la trajectoire de sécurité pour entrer fort, donc je ralentis beaucoup avant le virage et je passe la courbe tranquillement sans me faire peur ni me mettre en danger. J’arrive tout de même à avoir quelques sensations, et je trouve ça agréable. J’apprécie pouvoir doubler confortablement, et tous les avantages que la moto procure par rapport à la voiture. Je prends la moto pour aller travailler si la météo est bonne (24 km A/R, nationale presque tout le long puis petite ville 5 min). J’ai conduit sous la pluie, par grand froid, avec du vent, et sous la neige pendant les leçons (j’ai préparé le permis cet hiver, dans le Jura).

    Au bout de 6 mois et 10 000 km, je suis -presque- complètement heureux sur ma moto. La liberté, les sensations, tout ce qui fait que les motards aiment leur passion, je le vis. Mais il me manque une chose pour être comblé : je roule seul et je voudrais partager mon plaisir avec ma femme.

    Nous sommes un couple de trentenaires, mariés, 2 enfants. Ma femme s’intéresse de plus en plus à la moto malgré ses craintes initiales, et une petite appréhension semble subsister. Mon bonheur du à la moto lui fait envie, elle aime recevoir mes photos et description en temps réel quand je suis en ballade, et sait que beaucoup de femmes aiment être la passagère de leur mari. Elle n’a aucune attirance en revanche pour passer le permis et conduire elle-même.

    J’appréhende malheureusement beaucoup la faire monter derrière moi. Je n’étais pas à l’aise pour les leçons de plateau ni à l’examen. Je m’arrangeais pour avoir un SDS de 60 kg maxi. Ça ne passait pas quand j’avais un « lourd ». J’ai même fait chuter la moto et mon passager plusieurs fois, pendant les leçons. Je fais 60 kg pour 1m71 et ma femme 75 kg pour 1m63. Ça me stresse de la faire monter sur mon XJ6 pour essayer. Je trouve la position passager trop haute, pas confortable. J’ai peur pour moi mais aussi que ça lui donne une mauvaise expérience de passagère.

    Je me voyais avec elle dans longtemps, avec l’âge et l’expérience, sur une grosse routière très confortable et sur-équipée, quand les enfants seront grands, partant en voyage en amoureux à travers la France et l’Europe.

    Mais mes 6 mois et 10 000 km d’expérience en solo me font ressentir une irrésistible envie de ne pas attendre pour partager mes sorties en amoureux. Et ma femme est d’accord pour essayer.

    Nous avons lus les articles ici et sur d’autres sites, sur la conduite chargée, avec passager, des conseils pour le pilote et le passager. Sur le choix des motos pour débuter aussi.

    Nous avons compris qu’une moto de grosse cylindrée (1000, 1200, 1800) n’est pas pour nous (sécurité, budget achat, entretien, conso, assurance). De toute façon ça ne m’intéresse pas d’avoir un très gros cube. La puissance de mon XJ6N me convient très bien.

    Nous cherchons une moto confortable, sur laquelle on est protégés, bien équipée, avec une capacité de transport intéressante pour des vacances de plusieurs jours.

    Une routière grand tourisme pas puissante en somme.

    Pas trop lourde car je suis petit, pas gros et pas costaud. Au début je galèrais vraiment pour manipuler la XJ6. Je m’y suis fait très vite.

    La Deauville est plus lourde que la XJ, moins lourde qu’une grosse routière. Elle semble peu puissante, assez confortable. Nous avons lu beaucoup d’avis à son sujet, nous avons compris ses points faibles et inconvénients et sur le papier nous serions prêts à les accepter. Ses avantages correspondent à notre cahier des charges. La simulation avec l’assurance indique que l’on reste exactement avec le même tarif pour pour la XJ6.

    Nous n’avons pas trouvé d’autres machines sur ce créneau exact. On en a comparé d’autres mais il y a toujours un élément qui ne va pas.

    Est-ce une bonne idée de vouloir laisser la XJ6 tout de suite ? Je ne m’en suis pas lassé mais je ne me vois pas faire du duo plaisir longue distance avec elle.

    Est-ce une bonne idée de vouloir passer à la Deauville tout de suite ? Je ne sais pas si j’ai assez d’expérience pour ce type de moto et son poids.

    Est-ce que la Deauville est mieux pour tester le duo avec ma femme ? Je ne sais pas si je saurais gérer le poids plus lourd de la moto, et de ma femme, à l’arrêt et à basse vitesse.

    Est-ce que je ferais mieux de commencer le duo avec elle sur la XJ6 ? C’est prévu prochainement sur un tout petit trajet pour essayer. Mais pas pour une vraie ballade plaisir.

    Y-a-t’il d’autres motos qui nous correspondraient ? Nous n’avons pas trouvé.

    Félicitations et merci si vous avez tout lu 😉

    V

    1. Bonjour Arthur,

      Ton message et ta question auraient plutôt leur place dans l’article Rouler à deux sans danger.

      Question complexe que tu me poses là…
      Comme d’habitude, je conseillerais une approche progressive.
      D’abord, bien travailler ta maîtrise du poids et de l’équilibre à l’arrêt et à basse vitesse, seul, avec ta XJ6. Voir l’article Sentir l’équilibre de sa machine.
      Ensuite, avant de partir sur la route, répéter ces exercices hors circulation avec ta femme en passager. Je peux peut-être vous aider sur ce point.
      Enfin, acquérir de l’expérience sur la route en duo avec la XJ6, se donner le temps de se sentir à l’aise.
      Crois-moi, il est plus difficile de changer de moto que de passer en duo sur une moto que tu connais déjà bien…

      Pour votre prochaine moto, la Honda Deauville 700 est une bonne idée. Elle remplit parfaitement votre cahier des charges.
      Mais je te conseille aussi d’essayer une autre Honda, la CBF 1000 F. Ne te laisse pas impressionner par la cylindrée, elle est aussi basse et fine qu’une 600. Plus lourde bien sûr, mais pas plus que la Deauville. Un peu plus de puissance, mais surtout beaucoup plus de couple, avec un moteur plus souple. Et la possibilité de monter des valises et un top-case pour les longs voyages, mais aussi de les enlever pour le quotidien… C’est une très bonne moto routière.

  42. Bonjour FlatFab,

    Pourquoi précises-tu les millésimes 2012 et 2013 concernant les Kawa ER-6 n et f pour le permis A2 ? Quels sont les inconvénients de prendre un modèle antérieur, de toute façon avec bridage ?
    Est-ce que cela est à rapprocher de la Honda CB500, pour le permis A2, tu précises le millésime 2013 car elle est d’origine sans bridage donc avec une puissance adéquate mais pas pour le permis A (années 1990 ou à partir de 2004 avec ABS).
    Ça serait donc une question de puissance même après bridage pour l’ER-6 qui resterait trop « puissante » sur les millésimes antérieurs ?
    Je n’ai pas trouvé la réponse à cette question dans les commentaires, peut-être est-ce une question/déduction stupide… pardon d’avance.

    Je cherche à acheter une ER-6f avec ABS comme première moto mais c’est plus compliqué à trouver qu’une ER-6n et encore plus compliqué en 2012 ou 2013, et ne parlons pas de l’ABS ! Ces modèles étant très récents, il n’y a encore que peu d’occasions, et les prix restent proches du neuf.

    D’où ma question, mais si tu le précises, c’est qu’il doit y voir une bonne raison !

    Enfin, j’ai vu qu’il était possible de rajouter des valises rigides(+top case) sur ce modèle, le déconseilles-tu pour débuter ou cela ne pose pas de problème ?

    Merci encore pour ton site FlatFabulous !
    Alice.

    1. Arg… A lire : l’article les nouvelles categories de moto.

      Sur les modèles de 2005 à 2008, la puissance est de 72ch sur les ER-6, donc il faut attendre le mois septembre…. Suspens.

      C’est la seule raison ? Si ca passe au niveau de la legislation, pas de contre-indication avec des modeles anterieurs à 2012 qui peuvent etre adaptés aux débutants ?

      Je suis désolée de polluer ton site.
      Bonne journée.
      Alice

      1. Je pense que c’est le rapport poids puissance qui pêche (mais je suis pas sûr)
        Les modèles 2012 sont plus lourds que les modèles précédent il me semble

      2. Si la législation change bien en septembre, pas de souci pour brider à 34 ch une ER-6 d’avant 2012 pour un permis A2.

    2. En l’état actuel de la législation, seuls les millésimes 2012 et 2013 sont homologués en 48 ch pour les permis A2.
      Pour les années-modèles antérieurs, il faudra les brider en 34 ch, à condition que l’article R.221-4 du Code de la Route évolue en septembre 2013 comme prévu.
      C’est expliqué dans l’article Les nouvelles catégories de motos.

      Effectivement, sur une ER-6f, les occasions récentes avec ABS sont rares…
      Peut-être qu’avec l’automne qui arrive, il y aura plus d’offres ?
      Il ne faut pas se bloquer sur un seul modèle, l’offre est assez large pour trouver des équivalents. Si tu apprécies le moteur de l’ER-6, la Kawasaki Versys est équipée du même. Et si c’est le type de moto qui te plaît, la XJ6 Diversion est très proche, mais avec un moteur 4-cylindres.

      Ajouter une bagagerie rigide ne pose pas de souci.
      C’est le contenu qui peut peser lourd et il faut apprendre à gérer ce poids supplémentaire.

      1. Merci pour ta réponse Flatfab.
        La versys est plus haute (?) mais effectivement, je suis un peu bloquée sur l’ER-6F car elle me paraît être un choix raisonnable pour débuter pendant quelques années, sachant que je tends à aller vers les GT quand cela sera envisageable. (F800GT…etc) un jour viendra !

        La meilleure solution est sans doute de prendre le temps d’essayer différents modèles comparables. Je ne suis pas sûre d’aimer un moteur à 4 cylindres, et c’est vrai que l’inexpérience nous oriente vers ce qu’on « connait » ou qui nous rassure de la moto-école.
        Je vais suivre ton conseil et attendre (si j’y arrive !) l’automne pour aller chez un concess. Acheter à un particulier j’ai fait une croix dessus, car je n’ai personne dans mon entourage qui puisse m’aider et venir avec moi.
        Merci encore pour ton site et tes conseils.

        1. L’ER-6F constitue un choix tout à fait raisonnable pour débuter. Encore faut-il en trouver avec ABS…

          La Versys est un peu plus haute que l’ER-6 (835 mm hauteur de selle de série, contre 785 mm), mais il existe un kit de rabaissement qui la met à 790 mm. Mon amie qui mesure 1,67 m monte sans problème sur une Versys rabaissée avec selle creusée.

          Pour l’aide à l’achat et à l’inspection des motos d’occase, on doit pouvoir te trouver ça…
          Dans quel coin es-tu, déjà ?

  43. Bonsoir,
    Si mon ipad était une bibliothèque (ce qu’il est un peu en qq sorte), ton site serait ma bible.
    Véritable mine d’infos pleines de bon sens et de conseils pointus. TOP.

    32 ans, permis tout neuf en poche (02/08), je cherche une moto (quelle originalité). Le gérant de mon auto-école me propose une xj6 relativement récente à un prix qui me paraît correct (3600€/25000km/AM 2009).
    Je n’ai pas lu tous les commentaires de ton article, donc je suis désolé si le sujet « moto de moto-école » a déjà été abordé, mais il y a vraiment beaucoup de commentaires pour tous les lire. 🙂
    De plus, après recherches sur divers forums, il y a clairement les « -pros et les -antis » motos de moto-école.

    Je spécifie qu’il s’agit d’une moto-école sérieuse. Le gérant me fait un « Check-Up » complet avant la vente. Consommables, niveaux, freins plaquettes/disques etc…

    Ton avis me serait donc très util concernant les éventuels frais annexes a venir (embrayage?) et l’assurance ( première immatriculation). Bref, tes remarques et conseils issues d’une quelconque expérience de ces motos un peu particulières.

    Un grand merci pour ton travail d’information et de conseil aux (jeunes) motards.
    Bonne continuation \/

    1. Il est difficile de répondre sans connaître ni cet établissement, ni cette moto précise.
      Je connais un peu les XJ6N pour en avoir utilisé en moto d’école. C’est un bon choix pour débuter, évidemment. Aucun souci pour l’assurer.

      Une XJ6 de 2009 et 25.000 km en moto d’école a certainement souffert et surtout chuté à de nombreuses reprises.
      Je ne crains pas trop pour l’embrayage car il est à multidisques en bain d’huile et assez costaud sur cette moto. A voir selon la technique employée par cette école pour le lent : si c’est au point de patinage avec gaz, l’embrayage risque d’avoir plus souffert que si c’est sur le ralenti de première.

      Ce qui pose souvent souci sont les multiples chutes, même à basse vitesse. Les barres de protection encaissent le choc et limitent les dégâts esthétiques, mais elles en occasionnent d’autres, moins visibles et plus embêtants, avec des guidons tordus, des tubes de fourche vrillés ou pliés, des butées de direction marquées…

      Acheter une moto d’école est toujours une loterie.
      Certaines sont en bon état, d’autres ont malheureusement souffert de façon irrécupérable. Et il est très difficile de le détecter sans ausculter la machine à fond.

      1. Salut FlatFab.
        Merci de ta réponse si rapide et claire.
        Ton avis me conforte dans l’idée qu’il s’agisse d’un « coup de poker ». Cependant, celui-ci est-il plus risqué que lors de l’achat d’une moto a un particulier? Vu mon niveau en mécanique, je ne suis pas sur 😉
        Je porterais une attention particulière aux points que tu as évoqué. Bien sur, je prendrais un pote motard et mécano sous le coude lors de l’achat de la moto. Il sera plus à même de détecter d’éventuels problèmes majeurs.
        Concernant l’embrayage, ton opinion me rassure. Je me souviens avoir eu parfois beaucoup de mal à retrouver le point mort sur les motos lors du plateau ( surtout quand la moto était un peu plus « chaude »).
        Je pense risquer le coup sur cette moto, la moto-école m’apparaît comme vraiment sérieuse. Il s’agit d’une moto- école qui ne fait QUE du permis moto, bsr, stages etc…ce qui devrait tout de même signifier un entretien sérieux des motos. De plus, celles-ci dorment toutes dans un garage et ils ont vraiment beaucoup de motos et pour tous les gabarits. Gladius, er6-, xj6, honda cb500, des 125, etc…
        Le gérant m’a même parler d’un passage aux mines de la moto avant de la vendre. À vérifier, mais comme il s’agit d’une première immatriculation de la moto, il me semble qu’il n’a pas le choix.

        Je vais parcourir tes articles concernant l’achat d’une moto d’occasion pour me faire une Check-list, et je ne manquerais pas de venir te donner un feed-Back pour te dire si le coup de poker à été gagnant ;-), ou si je me retrouve ds un gouffre financier 🙁 .

        Je te présente mes excuse pour le « tutoiement » que j’ai employé directement lors de mes posts (je m’en suis rendu compte après), j’espère ne pas t’être apparu comme trop impoli.

        Merci encore de tes conseils, du temps que tu m’aura consacré et de celui que tu consacres pour l’ensemble des motards a travers ce site. Thx pour le lien vers mon site. À ce sujet, si tu as besoin de quoi que ce soit par rapport à ton site (très joli WP par ailleurs), n’hésites pas.
        ++

        1. Pas de souci pour le tutoiement !
          Tiens-nous au courant…
          Et merci de ta proposition, il est possible que je fasse appel à toi.

  44. Bonjour,
    Je suis ravie d etre tombee par hazard sur votre article et j’ aurai vraiment besoin d’ un conseil. Voila je suis une femme de 35 ans mere de 2 enfants et j’entend le rester avant tout je mesure 1,55m et pese 54 kg et en plus je n’ai mais alors aucune experience de 2 roues (sauf le velo il y a bien longtemps) passer mon permis moto m’a toujours fais envie mais sans jamais oser le faire .la je suis decidee mais me demande vraiment quelle moto je pourrai conduire et avec quelles modifiations en sachant que je ne suis pas du tout fan de vitesse je veux juste une moto que je puisse bien maitriser.
    Tous vos conseils seront les bien venus ( je ne connais rien au monde de la moto)
    Merci de votre aide

    1. Bonsoir md
      J’ai 46 ans, 1m53 et demi, 53 kg, j’ai passé mon permis moto au mois de juin. Je conduis une honda CB500F de 2013, rabaissée de 4 cm et c’est que du bonheur. La moto est légère, très maniable, une bonne pointe d’accélération…. idéale pour moi pour commencer.
      J’étais comme toi, je ne connaissais rien au monde de la moto, mais le site de Fabien est extra et de très bons conseils.
      Alors bon courage pour le permis, et après il faut aller essayer les motos pour faire son choix.
      Marie

  45. Bonjour à toute la communauté.
    Pour commencer je tiens à féliciter l’auteur de ce site pour la qualité de ses articles.
    Voilà mon profil :
    47 ans, professionnel de la sécurité routière, Permis A depuis 1992 mais jamais eu l’occasion de pratiquer sauf antérieurement (1981/1984) un 80cm3 HONDA MB (avec le permis adéquat) – Marié, la saison des beaux jours me titille chaque année et j’envisage de passer le cap et acheter une routière pour promener maman. Vous l’aurez compris la vitesse est exclu de mon vocabulaire et ma façon d’être. 1,71m de hauteur totale je souhaiterai connaitre vos avis car j’ai un coup de cœur pour la BMW R850RT. Je vois qu’elle ne figure pas dans la liste des routières. Y t’il une raison à cela, est-ce un mauvais choix ? Je souhaiterai avoir vos avis et commentaires. Bien entendu je reprendrai quelques leçons de conduite et de maniabilité avant de me lancer ……bêtement, même si je pense à une occase d’avant 2004.

  46. Bonjour,
    Je viens de tomber par hasard sur cet article. Très interessant , au point que je suis restée scotchée un bon moment pour le lire ( en oubliant ce qu’il y avait autours de moi )
    Je ne fais pas encore partie de la famille des motards, mais j’y pense.. Mon fiancé roule sur une HD Dyna Glyde Customs (histoire de se faire plaisir tout en allant mollo ) ce n’est juste pas pratique de tenir a 2 dessus 😛
    Je compte donc suivre une formation 125 dans un premier temps pour commencer et découvrir cet univers.
    Seulement voila, sauter le pas est tout sauf évident au vu des dangers public qui circulent par ici. Il n’y a pas si longtemps un motard est décédé en percutant un tracteur de paille qui tournait dans un champs (ce n’est pas comme ci le tracteur n’avait pas de girophare), mais ici que ce soit en voiture ou en moto, les gens sont toujours pressés.
    Et du haut de mes petits 163 cm, et de mon inexperience dans le domaine du 2 roues (hormis quelques heures sur un 50cc en circulation ) et bien j’espère trouver ma place dans ce milieu.
    Et oui le but premier c’est de profiter et de se faire plaisir sans se mettre en danger et sans risquer la vie des autres…

      1. Bonjour FlatFab
        je suis dans le Doubs (en Franche comté) et pas loin de la frontière suisse.
        Et oui les gens sont pressés, il y a même pas un mois un jeune de 21 ans en auto a été flashé a 193 km/h sur une voie a 110. Et régulièrement des mecs roulent a plus de 120 sur les départementales …
        Sur ce je vais aller lire les articles si gentillement suggérés 😀
        Merci beaucoup

  47. Bonjour, je ne sais pas si je suis au bon endroit pour parler de ça , mais je ne trouve pas trop de solution. J’ai une Yamaha XJ6 et j’ai un problème de feux avant. Je m’explique: en position feux de croisement, les feux ne s’allument pas mais en mode feux de route oui. Sinon pas de problème pour les clignotants ni pour les phares à l’arrière. Si quelqu’un peut m’aiguiller, par avance merci.

    1. Très simple: il y a une ampoule unique, avec un des deux filament grillé, donc ampoule à remplacer. Comme le feu est plus souvent en position « code » que route, c’est celui-là qui grille en premier. Logique.

  48. bonjour,

    d’abord bravo pour l’article qui est très éclairant.
    sinon, j’ai le permis A2 depuis mars et je vais acheter ma première moto.
    Je m’étais orientée vers une suzuki gsf 500 bridée en MTT1.
    j’aurai voulu savoir si elle m’était accessible…

    merci beaucoup

  49. Un article intéressant bien que parfois un peu partisans 😉 (le couplet sur la pratique du circuit n’étant pas forcement de mon gout, à mon avis, la pratique du circuit à deux gros avantages : se défouler dans un lieu sécurisé, et, avec justement personne qui ne viens en face – mais aussi se rendre compte qu’une moto est un outil puissant et dangereux, sur circuit on pousse plus sa moto, du coup les situations de virage abordé trop vite, de freinage sur l’angle arrivant sur circuit sont moins souvent synonyme de chute et permettent d’acquérir des réflexes qui seront utile sur route dans ce même type de circonstances)

    par contre, pour tout le reste…… je suis bien d’accord et vos conseils sont à prendre en compte par tout nouveau motard.

    ceci dit, dans votre liste de moto adaptées je n’aurais pas mis les trails qui sont a mon gout un peu particuliers à conduire, ni la yam bulldog pour son couple, à l’inverse, les monsters 690 et street triple sont a mon avis de bonnes motos pour débuter

    pour conclure : c’est un article clairement intéressant !

    1. En quoi les trails sont-ils « un peu particuliers à conduire » ?
      A part la position de conduite, je ne vois pas de différence avec les autres types de motos.

      Je n’ai jamais dit que la pratique sur circuit ne servait à rien.
      Par contre, estimer qu’une expérience sur circuit fait forcément un bon motard sur route est une absurdité. Les deux environnements n’ont rien à voir, même si, bien sûr, les expériences acquises dans un cadre pourront parfois resservir dans l’autre. Mais l’ensemble des techniques apprises dans un de ces deux environnements n’est pas transposable directement dans l’autre.

      Merci pour ta conclusion !
      🙂

  50. Bonjour,
    Je suis en train de passer mon permis moto, j’ai 25 ans, j’ai le permis B.
    Je veux pas d’une moto pour faire le kéké mais plus pour prendre du plaisir et aller au travail. Toujours plus loin toujours plus vite ? Non merci pour moi je laisse ça à notre série 🙂
    Avant d’avoir lu cette article j’étais partie pour une moto neuve qui a de la gueule, la puissance m’importe tant que c’est plus rapide qu’un vélo.
    Donc après avoir lu l’article (merci l’auteur), j’hésite entre une ER6 et une Yamaha XJ6 Diversion. Je souhaite toujours une moto qui a de la gueule mais du coup je vais la prendre d’occaz. Et qui rempli les critère de l’article.
    Mais c’est la que subsiste ma question. Occasion d’accord, mais ou ? Je suis frileux d’acheter chez un particulier car comme je m’y connais pas du tout j’ai pas envie de me faire enfler. Pareil pour un pro qui peut tout autant le faire mais avec un discours commercial.
    Avez vous des sites particulier fiable ?
    Vaut mieux prendre de l’occasion chez le concessionnaire ?
    En gros quels sont les points ou astuces pour avoir une occasion en bonne état ?

    Merci d’avance.

    1. Bah, ya un moment faut bien faire confiance à quelqu’un, non? Un pro n’a pas intérêt à t’arnaquer. Ses prix seront plus élevés, mais tu pourras peut-être avoir une garantie et, de toutes façons, un pro bien installé n’a pas intérêt à vendre une moto foireuse, il y a trop de risques de suites judiciaires. Le pro, donc qui s’y connait, a un devoir d’information, et il est responsable devant la justice. Un particulier peut toujours dire qu’il avait pas les moyens de se rendre compte que sa moto était foireuse. Et puis, avec la dépression du marché actuel, le pro est plutôt en attente de client, ses prix s’en ressentent. Quant aux « trucs » pour avoir une moto en bon état, je laisse la réponse à d’autres….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.