Conseils pour l’examen du permis moto

Quelques conseils généraux pour aider à préparer et réussir les épreuves pratiques (plateau et circulation) du permis A.

Ne négligez pas la lecture des commentaires (en fin d’article) : l’expérience des autres s’avère souvent instructive et je donne parfois en réponse quelques conseils spécifiques supplémentaires.

Pour un propos général sur le permis moto, lire « Passer le permis A« .
Pour les détails administratifs et réglementaires, lire l’article « Les catégories de permis moto« .
Pour rêver à votre première moto, lire l’article « Quelle moto pour débuter ?« .
Si vous n’avez pas encore choisi votre moto-école, lire l’article « Trouver une bonne moto-école« .
Si vous êtes un « vieux » débutant, lire l’article « Commencer la moto tard ou reprendre après des années« .

* * *

Dans un souci de lisibilité et de pratique, j’ai scindé mon article originel en plusieurs parties.
Vous trouverez ici 
mes conseils pour l’examen plateau.
Et ici ceux pour 
l’examen circulation.

* * *

Les heures de conduite sont réparties entre une formation « hors circulation » et « en circulation ».

Il est nécessaire d’avoir réussi l’examen hors circulation (communément appelée le plateau) avant de se présenter à l’épreuve en circulation (la route).

La partie « plateau » valide la maîtrise de la machine ainsi qu’un minimum de connaissances relatives à la moto et à son utilisation sur route. Vous y apprendrez à maîtriser la moto à l’arrêt, puis en vous déplaçant au pas (avec et sans passager), puis à vive allure. Elle se conclut par un examen théorique.

La partie « route » s’avère semblable à l’épreuve de conduite automobile en circulation, à ceci près que l’examinateur n’est pas avec vous sur la moto, mais vous suit à bord d’une voiture-école en vous guidant par radio.

* * *

Quelques conseils pratiques

Ne tentez pas l’examen sans vous y être sérieusement préparé !

L’examen du permis de conduire n’est pas une loterie. Une des causes principales d’échec est le manque de préparation et de pratique de la moto sur la voie publique. Le fait d’avoir suivi les 20 heures de cours obligatoires dans une moto-école (au moins 8h de plateau et 12h de circulation, selon la loi) ne vous confère en aucune façon l’assurance de pouvoir satisfaire aux exigences de l’examen.

Le jour de l’examen, SOYEZ A L’HEURE au rendez-vous et ayez avec vous TOUS LES DOCUMENTS nécessaires.

Vous seriez étonnés de connaître le nombre de candidats qui n’ont pas la même heure que vous ou qui, pire, confondent les jours. En l’occurrence, arrivez plutôt cinq minutes avant l’heure qu’après. Le fait d’arriver en retard indispose tout le monde, à commencer par l’examinateur… ce qui n’est pas nécessairement à conseiller ce jour-là !

De plus, celui qui arrive en retard ou au dernier moment, essoufflé et en s’excusant (parfois), cumule tous les handicaps : énervement, fébrilité, irritabilité et… oubli de documents (permis de conduire), voire d’accessoires essentiels (comme le casque, par exemple !).

Assurez-vous de garder votre permis de conduire sur vous et à portée de main.
Si vous n’en avez pas (cas du permis A1 ou si vous passez le permis A en premier permis), prenez une pièce d’identité en cours de validité.
Si vous suivez une formation à la conduite accompagnée, prenez avec vous l’original de votre livret de formation.

Pour prévenir ce type de désagrément, la plupart des moto-écoles vous proposent un rendez-vous à la moto-école avant de vous rendre sur le plateau d’examen avec la moto d’école. Une bonne façon de s’échauffer avant l’examen…

* * *

Présentez-vous à l’examen en TENUE DE MOTARD !

Quand vous jouez au football, vous mettez des vêtements de footballeur ; quand vous passez un brevet de plongée, vous enfilez une combinaison et des palmes ; quand vous faites du parachutisme, vous portez une combinaison ad hoc avec deux parachutes… bref, quand vous faites de la moto, il est logique de revêtir une tenue de moto !

Pour en savoir plus, lire l’article « Réfléchir à son premier équipement motard« .

Qu’est-ce donc qu’une tenue motarde acceptable ?

En partant de la tête vers les pieds, vous devrez porter :
– un casque homologué, qu’il soit intégral, modulable, de cross ou d’enduro ou même jet (à déconseiller néanmoins pour l’examen), avec les quatre autocollants réfléchissants, un écran propre, et une jugulaire fermée ;
– une veste de moto (bien que les autres types de blousons soient encore acceptés à ce jour, il vaut mieux les éviter) ;
– des gants de moto, légers et fins, qui permettent de bien sentir les commandes (très important) ;
– un pantalon adapté, textile ou cuir (jeans acceptés, mais attention aux rebords qui peuvent s’accrocher dans les commandes, repose-pieds, pédales) ;
– des chaussures couvrant les malléoles (chaussures non moto acceptées, bottes, bottines, chaussures montantes…).

Portez une tenue propre, simple, dans laquelle vous vous sentez à l’aise (évitez les vêtements neufs jamais portés) et qui sera compatible avec une conduite moto en sécurité.

* * *

Lors de l’examen, RESTEZ CALME et LUCIDE.

Plus facile à dire qu’à faire, parce que la pression est telle, lors de l’examen et surtout dans les instants qui précèdent, qu’on ne tient plus en place, que le rire devient nerveux, qu’on se ronge les ongles, qu’on éprouve un besoin incessant d’aller aux toilettes et qu’on n’est vraiment plus disposé à enregistrer le moindre conseil.

Il est vrai que tout ce qui vous est dit dans ces moments-là rentre le plus souvent par une oreille pour s’en échapper aussitôt par l’autre !

Nonobstant ces effets secondaires, il vous faudra travailler sur vous-même pour rester calme (à vous de voir les moyens qui vous conviennent le mieux pour y parvenir : méditation, sophrologie, yoga ou médicament ?) et ainsi profiter des dernières directives qui vous seront données soit par votre moniteur, soit par l’examinateur, soit par les deux, unis ce jour-là pour vous faciliter la tâche et non pas pour vous « exécuter », contrairement à ce que certains prétendent… après avoir été recalés évidemment.

Il existe des moyens de combattre l’anxiété. 
D’abord l’expérience, directe ou indirecte, la préparation, les répétitions (examens blancs).
Et puis, des exercices de relaxation, de maîtrise de la respiration, de sophrologie.
Voire des traitements médicamenteux (mais sans effets secondaires ni accoutumance) contre l’anxiété légère.

En homéopathie, je conseille surtout Sédatif PC + Zenalia : Sédatif PC à prendre à partir de 2-3 jours avant l’épreuve, Zenalia dans l’heure précédente.
En traitement de fond, à commencer 15-20 jours avant l’épreuve, préfèrer la phytothérapie : Phytotrac + Euphytose + Vagostabyl.

Si vous éprouvez des problèmes à rester concentré(e), vous pouvez demander à votre médecin traitant de vous prescrire des bêta-bloquants à faible dose.

Ne négliger ni la maniabilité sans moteur, ni les fiches. Ce serait trop bête de se planter à ce stade. Cela fait toujours bon effet de savoir mettre la moto sur la béquille centrale (s’il y en a une) et c’est plus facile pour démontrer les vérifications mécaniques.

Lors de la discussion sur les fiches théoriques, l’important n’est pas forcément de connaître tout par coeur, mais de montrer qu’on a compris l’esprit de l’enseignement de la conduite moto : conduire en sécurité et de façon responsable, en respectant les autres usagers de la route.

Il faut se montrer sûr de soi. Si l’inspecteur essaie de vous déstabiliser par des mimiques, des regards sévères, des interrogations embarrassantes style Jean-Pierre Foucault à « Qui veut gagner du pognon ? », ne tombez pas dans le piège.

De façon générale, il faut se montrer calme, assuré, posé et poli. Surtout poli. Quand vous entrez pour présenter votre livret, dites bien « Bonjour Monsieur » ou « Bonjour Madame ». Avec un petit sourire, si possible. Attendez de voir son humeur avant de balancer une blague cochonne ou une remarque caustique. A la fin de l’examen, dites « merci » et « au revoir ». Même si vous avez échoué.

* * *

Après le permis

En plus de l’enseignement de base, si bien dispensé soit-il, il vous faudra ROULER car rien ne remplacera jamais l’accumulation des tours de roues, surtout si vous n’avez jamais fait de trial, de moto-cross, de circuit ou – il faut bien le dire sans pour autant le recommander – si vous n’avez jamais roulé en fraude au préalable.

C’est sur la route, dans la circulation, confronté(e) aux situations particulières de l’usage quotidien que vous apprendrez vraiment à utiliser votre machine avec la maîtrise exigée dans les manoeuvres et à vous comporter, sur la voie publique, d’une manière conforme à celle exigée par le code de la route…

Souvenez-vous bien que le permis moto, c’est comme le bac : en lui-même, il ne vaut rien, sauf le droit d’aller plus loin. Concernant la moto, on pourrait même parler de devoir.

En tant que motard citoyen, vous avez le devoir de continuer à vous former, à vous améliorer. Pour vous, pour les autres, pour devenir un « bon » motard qui donnera une bonne image de notre communauté.

Cela commence par lire d’autres articles de ce site…

  354 comments for “Conseils pour l’examen du permis moto

  1. emma
    24 novembre 2016 at 19:55

    Bonsoir,
    Tout d’abord, je tiens à signaler que c’est mon premier commentaire sur internet, soyez indulgent si des règles ne sont pas respectées.

    j ai passe 2 fois ma circulation en l espace de 2 mois et je trouve cette epreuve dur car je n est pas le permis voiture jai l impression que les inspecteurs me voient d un mauvais œil quand pensez vous?
    je fait des erreurs begnignes qui se transforment tout de suite en erreurs eliminatoire/
    ce soir je suis au fond du trou
    aidez moi
    merci d avance pour vos reponses

    • Nans
      25 novembre 2016 at 00:12

      aucune erreur est begnigne si elle est répétée plusieurs fois, ne remet pas le jugement de l’inspecteur en question mais plutôt ton niveau de conduite

      • emma
        25 novembre 2016 at 20:19

        oui tu as raison j ai pris plus de recul depuis hier soir je vais faire un travail sur moi car c est vrai que c est facile de dire que ce n est pas de ma faute
        merci beaucoup

    • Quadrapasfou
      25 novembre 2016 at 12:13

      Pour l’épreuve de circulation, voiture ou moto c’est pareil à 98%. C’est une épreuve de circulation, donc peu importe que tu aies ou non le permis voiture et les « pièges » sont exactement les mêmes (priorités à droite, piétons qui s’apprêtent à traverser sur les clous, limitations de vitesse en particulier).

      Comme le dit Nans, si l’inspecteur te recale, c’est que l’erreur n’est pas si bénigne que ça.

      Il s’agit de quelle(s) erreur(s), au fait ?

      • emma
        25 novembre 2016 at 20:30

        je pense ca car a l auto ecole on m a dit que je partait avec un sérieux handicap et qu il fallait que je sois encore plus nickel que quel qu un qui a son permis voiture

    • Al
      25 novembre 2016 at 18:22

      Le problème vient ne vient pas du permis voiture manquant ou pas.

      Ton problème vient surement d’un manque de (bonne) pratique.
      Je ne sais pas quelle expérience tu as de la conduite en circulation:
      – pas d’expérience du tout et dans ce cas il faut en acquérir un peu pour avoir les bons réflexes. Peut être que tu hésites trop ou tu dois trop réfléchir à ce que dois faire et donc une conduite un peu hésitante.
      – ou bien expérience scooter/125 avec surement pas mal de défauts, sans doute un peu trop engagée et dans ce cas il faut corriger ces défauts.

      A partir de la plusieurs conseils :

      – voir quelles erreurs tu commets. Il est important de bien les comprendre et surtout savoir en quoi elles sont mauvaises. Tu dis qu’elles ne sont pas graves … mais elles doivent l’être sinon tu ne serais pas recalé.
      Il faut relire bien le code et le comprendre. Il ne s’applique pas à moitié ou comme ci comme ca, surtout le jour de l’examen.
      – voir avec ton moniteur ce qui doit être corrigé et comment.
      – t’entraîner plus pour corriger petit à petit les choses et que ca devienne plus automatique.

  2. Olivier
    11 décembre 2015 at 16:21

    Merci,
    Merci pour tous les conseils.
    Ce site est surement pour moitie dans la réussite de mon permis.
    Long vie à Moto-securité.fr

  3. Suby
    6 décembre 2015 at 00:41

    Hello à tous,

    Ma petite histoire :

    2002 j’ai passé le plateau à 22 ans sans problème; je n’ai pas pu continuer pour diverses raison de la vie.

    Juillet 2015 je me décide a reprendre mon permis, tout à refaire… ok tant pis je fonce.
    octobre 2015 Code du premier coup
    Aucun soucis à l’auto-école, quasi jamais d’erreur, respect des temps pour le lent. Évitement, freinage aucun soucis. Je connais mes fiches sur le bout des doigts… Go pour l’examen

    04 décembre 2015 passage du plateau….
    – Poussée + Vérifications -> A (gros coup de stress au moment des vérifications, j’étais à la limite de tomber dans les pommes).
    – le LENT….. Poussé de stress énorme, impossible de bouger, PARALYSER sur cette moto… rien à faire… 1er essais, je pars tout droit après la première porte….C 2ème essais le même en pire…..
    Aller hop au revoir à bientôt…

    Je ne comprend pas, j’ai eu un trac paralysant, une montée de stress impossible à contrôler, limite un black out…. pourtant j’ai toujours su gérer les situations de stress mais la rien de RIEN de RIEN.
    Je m’en veux terriblement, j’ai peur de revivre ce cauchemar au prochain passage…

    Je pensais aller voir mon médecin pour lui demander conseils et/ou traitement ?

    Bonne route à tous

    • Quadrapasfou
      7 décembre 2015 at 09:42

      Ah oui, un petit coup d’homéopathie ne serait peut-être pas de trop. Et quelques exercices de respiration aussi.

      Maintenant, logiquement, le deuxième passage devrait être moins stressant.

      • suby
        7 décembre 2015 at 10:09

        Oui, voir un gros coup de cachets ^^

    • Al
      7 décembre 2015 at 12:14

      J’ai fait exactement comme toi au premier passage du plateau. A l’entrainement bien cool (un peu trop peut être) et le jour de l’examen gros coup de stress qui arrive sans prévenir.
      De mon expérience, le stress est moins fort au second passage mais il n’est pas nul car on un mauvais souvenir.

      Je te conseillerais de reprendre quelques cours pour t’entraîner et aborder cet entrainement dans un autre état d’esprit.
      Refais les parcours à l’entrainement mais fais le à chaque fois comme si tu étais à l’examen. C’est à dire avec aucun droit à l’erreur.
      Cela va te remettre la pression et justement l’objectif c’est de dépasser cette pression.
      Pour ça il faut être hyper concentré, attentif mais rester décontracté et serein.
      Tu vas voir qu’au bout d’un moment on y arrive, on a la pression mais la concentration et la technique permettent de passer.

      • suby
        7 décembre 2015 at 12:27

        J’ai justement peur que ca recommence, je vais aller voir le toubib pour essayer de trouver un petit traitement de fond pour les poussées de stress.

      • Suby
        7 décembre 2015 at 22:46

        Prochain passage le mardi 15….

      • Suby
        12 décembre 2015 at 10:28

        J’ai refais 2h de plateau hier en attendant mardi le passage. Tout s’est bien passé. Je vais essayer de me relaxer et de me détendre. Merci des conseils

        • Al
          12 décembre 2015 at 14:54

          On croise les doigts 😉

          • Suby
            15 décembre 2015 at 20:38

            C’est bon, plateau réussi sans stress, sûrement grâce aux bêta bloquant !

            • CM
              9 août 2016 at 09:22

              BONJOUR, Suby

              Je suis en train de passer mon plateau et je suis comme toi, le stress à l’exam, me fait perdre tous mes moyens, peut tu me dire que medocs le medecin t’as donné?
              MERCI

              • Suby
                14 août 2016 at 23:27

                Hello j’ai pris du propranolol en 40mg.
                J’ai commencé deux jours avant l’examen avec 1 cachet par jour pour m’habituer. Ca été fantastique !

  4. Charles
    27 novembre 2015 at 15:40

    Bonjour à tous !

    Je passe mon épreuve de plateau mercredi 2 décembre. J’ai un stress qui n’est pas lié au plateau lui même mais à l’administratif.

    J’ai perdu mon permis B (portefeuille tombé de la poche sans que je m’en rende compte) Je n’ai pas de voiture donc pas de soucis pour moi mais j’ai lu qu’il fallait le présenter pour le jour de l’épreuve. Je tiens à signaler que comme mon permis avait plus de 5 ans, j’ai du repasser le code pour le permis A. Est-ce que mon passeport est suffisant pour l’examen ? Est-ce que je dois aller chercher un justificatif à la préfecture ?

    Merci d’avance pour vos réponses et merci pour ce site qui m’a bien aidé entre chaque cours pour comprendre mes erreurs et difficultés.

    • FlatFab
      27 novembre 2015 at 16:12

      Le passeport suffira pour justifier de ton identité. Dans la mesure où tu as repassé et validé ton code, cela doit figurer sur ton dossier 02. Donc la présentation du titre de conduite ne me paraît pas indispensable.
      Toutefois, par sécurité, je te conseille d’aller faire établir une déclaration de perte auprès d’un service de police ou de gendarmerie. Si jamais l’inspecteur demande ton permis, tu présentes le formulaire qui te sera donné par les policiers, ça suffit.

      • Charles
        27 novembre 2015 at 16:49

        Merci beaucoup pour ces informations et pour cette réponse rapide ! Je vais de suite aller au poste de police.

        Je suis soulagé, ça m’enlève une épine du pied !

  5. franck
    22 juin 2015 at 15:57

    Bonjour à toutes et tous,

    Afin de partager mon expérience du permis A, je vous communique quelques « réflexions »
    J’avais lu quelques conseils sur ce forum, intéressants, au moment ou je passais ce permis.

    * Tout d’abord, je vous déconseille d’acheter la moto avant le passage de votre permis. Cela met une pression supplémentaire et créer de la frustration.

    * Le passage plateau est stressant pour une majorité de personnes; Je réalisais les exercices assez « facilement » à l’entrainement et étais donc confiant pour le passage du plateau. Sauf, que, le jour J, j’étais presque tétanisé sur la moto (et je ne pensais pas que ça pouvait être à ce point)… Je pense que marcher ou courir avant l’épreuve permet d’évacuer naturellement le stress. Il existe également des produits homéopathiques qui peuvent aider.
    Prendre conscience que le stress peux vous envahir, c’est se préparer un peu mieux pour éviter de rater le plateau au premier passage. Or, nous commençons souvent à chercher des solutions au stress lorsque nous nous sommes déjà planté…

    * Épreuve circulation: N’y allez pas la fleur au fusil. On a tendance à se dire c’est bon, le plus dur est fait avec le plateau. Mais n’oubliez pas que l’aboutissement est le permis, et donc, qu’il ne faut rien négliger, y compris la circulation. Une faute d’inattention arrive vite, donc soyez concentré jusqu’au bout

    * Enfin, si vous êtes motivé, vous aurez le permis, tôt ou tard!!! ce n’est qu’une question de temps et de patience! Donc ne vous collez pas de pression inutile, avec un timing ou une moto dans le garage…

    Voilà quelques réflexions et expériences
    Bon courage et soyez confiant!

    • gracia jean antoine
      12 juillet 2015 at 23:16

      bonjour Franck, c vrai, ce que tu dis,je conduis une moto depuis trente ans ( aux states) et je suis entrain de passer le permis français; je passe la circulation le 20. le fait que mon frère jumeaux m’attende pour que l’on puisse partir en moto en Espagne et le fait que j’ai déjà ma moto me donne un stress le jour de l’examen incontrôlable . c tellement affreux se que je ressent, que malgré mon amour pour la vitesse, je suis sur que je roulerai peinard de peur de devoir repasser cette abominable examen psychologique . l’examen moto devrait être juger sur un stage de 15 jours et non sur deux jours! merci pour tes conseils 🙂

    • noirot
      28 novembre 2015 at 09:53

      moi je passe le plateau le 8 decembre alors que je n’ai pas encore fait le slalom!le mono ma inscrit sans me demander avant!sachant juste que je maitrise bien la moto car j’ai été motard et j’ai eu une annulation de permis pendant 5 ans et je le repasse 15 ans plu tard!et a ce jour j’ai fait que 5h de plateau et évalué a 25h et j’ai encore 2 fois 3h soit 6h avant l’exam!!

  6. tchitchi
    12 mai 2015 at 12:06

    bonjour,
    merci encore pour le site, j’ai passé ma circulation ce matin, très particulier que de l’agglomération, aucun commentaire, des instructions tardives, un arrêt et départ dans le gravier. le résultat dans 48 h, ma monitrice pense que c’est favorable.
    bonne journée à tous et à toutes.

  7. G
    4 mai 2015 at 14:41

    Salut a tous,

    histoire de rassurer certain voir de me rassurer moi même je vais raconter ma petite histoire perso !
    j’ai voulu passer mon permis A en 2010-2011 (donc ancienne version), j’avais a l’époque pris un stage 1 semaine car je voulais quelque chose de cadrer en d’intensif on est dedans et on en sort pas !

    au bout du 3eme jour j’ai eu lors d’un évitement droit un accident plutôt sérieux (qui au dire des moniteurs a carrément décourager 2 élèves qui ne pensaient pas qu’on pouvait tomber comme ca ….) sérieux mais sans séquelle, un genoux droit amocher avec une incapacité a poser le pied au sol durant 15jrs et quelques semaine / mois avant de pouvoir gambader correctement !

    pour infos les chaussures motos ne sont pas un gadget sans elles j’aurais perdu un orteil ! mais bref…

    une fois sur pied je me reprend des cours amis en traditionnel ! au bout d’une certain temps je passe mon plateau et l’obtient du premier coup !!!

    ensuite le tour de la circu, a l’aise sur la moto je passe l’examen et la …. la pas de chance, mauvais jour bref… l’examinateur ne concède 3 fautes éliminatoires… plus tard mon moniteur me prendra a part et me dira que l’examinateur n’a pas souhaiter me donner le permis car a l’époque je n’avais pas de permis AUTO…. qu’il a de ce fait explicitement rien laisser passé voir a chercher la petite bête dixit mon mono de l’époque.

    bref … quelque temps plus tard nouvelle date, mais je ne sais pas je n’y croyais plus et j’ai été de nouveau recalé…

    j’ai donc passer mon permis B afin de ne pas perdre mon bénéfice du code….
    actuellement je suis de nouveau inscrit et j’en suis a ma 4h de plateau ou j’ai pour le moment uniquement travaillé le lent (partie chronométré). je sort déjà des temps de +20sec avec un taux de réussite d’environ 80 a 90%.

    de plus je conduit régulièrement une 125 pour aller au taf.

    j’avoue stresser un peu sur ce nouvel examen, sans raison puisque j’ai déjà eu le plateau mais bon on ne ce refait pas.
    j’ai l’impression que cette partie lente est extrêmement technique et n’as pas grand intérêt dans la vie d’un motard contrairement au « rapide » qui est a mon sens plus proche d’une réalité.

    • Teomme
      7 mai 2015 at 17:07

      Je ne pense pas que le lent soit inutile, mais la formule d’examen est peut-être un poil trop rigide 😉

    • Al
      7 mai 2015 at 17:29

      Le lent est très utile lorsque l’on roule … lentement. Et il permet de maîtriser correctement sa moto dans toutes ces circonstances.

      Ce n’est peut être pas souvent, surtout si l’on fait peu de ville mais mine de rien ca sert tous les jours quand même. Parce qu’avant de rouler à vitesse normale il faut bien sortir et partir de quelque part.

      Pour sortir du garage, pour arriver au feu, tourner dans une petite rue à angle droit, se positionner le long d’une file de voitures, démarrer d’un stop ou feu en tournant à gauche ou à droite, pour aller se garer, pour sortir d’un emplacement, pour s’arrêter sur le bord de la route, aller prendre de l’essence, circuler à basse vitesse dans un bouchon ou dans une zone 30 avec des piétons partout …
      On est certain d’en avoir besoin à un moment ou un autre et il ne faut pas connaître à moitié. Il faut être confortable avec ces situations.

      On pourrait au pire le faire avec les deux pieds au ras du sol près à rattraper l’équilibre et sans maîtriser le point de patinage en donnant des grands accoups d’accélérateur et de frein … mais ce ne serait pas très sécurisant tout de même voire très dangereux sans compter le spectacle offert.

      • Al
        7 mai 2015 at 17:36

        Je me réponds à moi même pour compléter un point.

        Au début d’ailleurs et même en maîtrisant le lent, les manœuvres à basse vitesse sont celles qui posent le plus de problèmes dans la vie courante de motard.

        Et quand on passe à la réalité, on se rend compte que l’épreuve n’est pas trop rigide ou trop exigeante.

        Au contraire.

        Parce qu’ensuite dans la vraie vie, les plots orange en caoutchouc que l’on renverse ou les lignes blanche que l’on franchit aisément … se transforment en bordures de trottoir, piétons, carrosseries de voitures en mouvement. Et la il ne faut pas toucher !

        • Teomme
          7 mai 2015 at 21:57

          Je plussoie, ma première moto entre les pognes, je suis assez rapidement retourné m’entraîner sur parking. Ca m’a remis en confiance mais je suis encore loin de parfaitement maîtriser.
          Et puis la moto de l’école, tu sais que tu peux la laisser tomber, alors que la tienne, tu flippes grave de la verser au sol…

    • Quadrapasfou
      7 mai 2015 at 19:29

      Là je rejoins Al, le lent apprend tout de même (où à tout le moins permet de prendre conscience de) deux ou trois choses essentielles : point de patinage, équilibre, position sur la moto, regard. Venant de passer le plateau et vu les rappels incessants de mon moniteur sur le regard (ben oui, à vitesse lente pourquoi regarder loin …), je peux en témoigner.
      On peut aussi travailler ces points à allure normale, mais à allure lente ils ne pardonnent pas. Donc l’apprentissage se focalise plus dessus.

  8. struddel
    31 janvier 2015 at 15:45

    Bonjour,

    je me permets de parler de mon parcours « permis de conduire en général » car j’ai loupé le plateau hier et que je suis en état d’oppression, or parfois ça fait du bien de lâcher du lest en racontant…

    Il y a 5 ans, premier examen « technique » or examen scolaire : brevet de technicien cycle (mécano vélo) : écrit haut la main (meilleure note obtenue de toutes les promos depuis le début !), épreuve technique catastrophique : pour la première fois à un exam, panique total devant l’examinateur, je dois changer le jeu de direction d’un vélo, je fais tomber la fourche par terre, bref, du n’importe quoi. Le lendemain, seconde épreuve technique sur les roues et freins, j’arrive à réaliser mon dévoilage et à purger le frein hydraulique malgré mesz tremblements de partout, résultat OK, finalement j’obtiens l’épreuve grâce à cette deuxième épreuve et grâce à l’excellente notre orale.

    Il y a 3 ans, inscription au permis B, code du premier coup avec du stress, mais du stress gérable, 1 faute.
    Arrive le jour du permis, j’arrive hyper angoissé, le trajet dans sur la place passager de la voiture pour arriver au centre d’exam se passe dans le stress complet, puis je me mets au volant, je ne sais plus qui je suis et où je suis.

    Je commence, je sors du parking en m’insérant très difficilement sur la voie (personne ne me laisse passer, obligé de forcer), et juste après, un rond-point : je fonce dedans sans même vérifier ce qui arrive ou pas, ne sachant plus du tout coomment on passe des vitesses et ne sachant plus du tout quoi faire pour diriger une voiture : l’examinateur pile pour moi : tout le reste de l’épreuve s’est déroulée de façon très moyenne puisque je savais que c’était raté.

    J’ai abandonné, complètement démotivé.

    Juillet dernier, l’envie me reprend, mais pour la moto, rêve de gosse. Mon code est périmé au mois d’août mais tant pis, je suis surmotivé : J’attends fin août pour repartir de 0 et pas me prendre la tête avec des délais, j’obtiens mon code à nouveau en 3 semaines, encore une fois avec du stress, mais gérable : c’est de la connaissance, pas de la demo technique, donc bizarrement, ça sort tout seul (j’ai aucune crainte pour les verifs techniques et les fiches pour le plateau par exemple).

    Le matin du plateau, echauffement sur le parcours d’entrainement habituel : presqu’un sans faute, j’ai du me louper 2 fois sur ma 20aine d’essais en partant un peu vite, mais je suis super confiant, je maitrise vraiment bien le lent. Sur le rapide, aucun problème, 100 % de réussite.

    J’arrive sur le plateau : je fais ma poussette, je fais les verifs techniques, parfait, A, comme la plupart des gens j’espère.

    L’inspecteur est une crème, il pleut beaucoup et assez fort mais je vois qu’il a juste envie que je réussisse vite pour me filer mon plateau et tout le monde rentre chez lui.

    Je me lance, paralysé, impossible de tourner le guidon, je pars tout droit, puis j’arrive à tourner mais bien après le plot, je me replace. L’inspecteur me fait un petit sourire et me dit « alors il faut quand même passer dans les portes, c’est le but » : ça m’a fait rire, vraiment super cet inspecteur, merci à lui, c’était le côté positif du jour.

    Deuxième essai, j’y vais en tremblant, je passe la première porte un peu à l’arrache, la deuxième ultra limite, et je suis obligé de poser le pied pour passer les piquets : retenir la moto avec les cales pieds ? fait bien longtemps que j’ai oublié tout ce que je devais faire pour assurer ce parcours.

    Je sors des piquets en ayant sûrement du faire moins de 17″ tellement je suis allé vite, du grand n’importe quoi, et j’arrive au demi tour complètement perdu, en me plaçant super mal. Impossible de repartir correctement, j’essaie de retenir la moto mais non, je prends le virage de façon hyper large et je complètement de la piste : foirage total.

    L’inspecteur me regarde un peu déçu pour moi « bon bah c’est raté pour cette fois », en effet, à la prochaine…

    Je suis hyper remonté, j’ai envie de tout balancer, j’ai eu l’impression de ne jamais avoir pris une moto de ma vie, même le premier jour j’étais plus à l’aise …

    J’ai du attendre que les deux autres de mon auto-ecole passent leur circu avant qu’on reparte : durant l’attente ou je me suis retrouvé seul d’un coup, je me suis dit que j’allais abandonner, que j’étais pas fait pour le permis, qu’il fallait bien se faire une raison.

    On repart donc quand ils arrivent, j’ai pas du tout envie de rentrer à moto : on est 3 , y a 2 motos, ça tombe bien. Oui mais l’un des candidats à la circu s’est pris une méchante pluie durant l’épreuve et préfère rentrer au chaud dans la voiture avec le moniteur : logique, je prends donc la deuxième moto.

    Retour par des départementales, un bout de periph, de la ville, presque 3/4 d’heure de trajet comme à l’aller, et le moral revient : j’aime décidément trop la moto, je me sens bien, j’oublie complètement l’épreuve et je prends juste du plaisir.

    On arrive à l’auto école, j’ai déjà une date pour le prochain passage, ce qui me rassure un peu.

    Je rente chez moi, et une petite déprime s’installe : je ne vois pas du tout comment je pourrai un jour réussir à faire tous les parcours, ça me semble insurmontable. C’est bien sûr psychologique, évidemment que c’est possible, mais mon cerveau n’arrive pas à s’en persuader, et je n’arrive pas à me sortir de ce sentiment d’oppression depuis hier.

    Alala ce permis 🙁

    • FlatFab
      31 janvier 2015 at 20:53

      Sincèrement, si tu veux un jour décrocher tes permis de conduire, je crois que tu ne pourras pas faire l’économie d’un travail psychologique sur toi-même avec un professionnel.
      Tu as très bien fait de toi-même le rapprochement avec ton examen scolaire : tu supportes très mal le fait d’être observé, évalué, avec un risque potentiel d’échec, dans le cadre d’examens pratiques, alors que tu es à l’aise à l’oral sur la théorie. Il y a quelque chose dans ton passé qui t’a traumatisé sur ce point, il te faut l’identifier pour commencer à y remédier.

      Dis-toi que ça vaut le coup car ça va te débloquer pour beaucoup de choses dans la vie.
      Si tu es vraiment motivé par la moto, cela te donnera la détermination nécessaire pour y arriver.

      Au passage, j’étais un peu pareil quand j’ai passé mon permis moto à 25 ans. Après avoir raté deux fois mon permis B, j’ai échoué quatre fois au plateau et une fois à la circulation avant de finalement tout repasser (y compris le code) et tout réussir. Je comprends très bien ton état d’esprit, je peux te dire et te prouver qu’avec de la volonté, de la persévérance, on y arrive et qu’au final, des années plus tard, avec beaucoup d’entraînement, on peut commencer à devenir un bon motard…

      • struddel@
        31 janvier 2015 at 22:47

        Merci pour ta réponse,

        4 loupés de plateaux et un loupé de circu, c’est une de mes plus grandes hantises, se dire qu’on a enfin réussi son plateau, et que donc c’était possible, mais ne plus avoir qu’une seule chance pour la circu au risque de tout refaire comme tu as fait… Félicitation pour la persévérance, il m’a fallut 3 ans rien que pour me remettre de l’échec du permis B…

        Je vais faire essai après essai puis on verra, de toutes façon maintenant que je suis lancé…

        car j’ai pas mal regretté de ne pas avoir réessayé au moins une fois le B malgré tout.

        Je vais essayer d’aller courir 1h la veille puis de prendre le temps de souffler et de me concentrer sur ce qu’il faut faire avant de partir, là je me suis lancé avec la tête complètement vide, je me suis simplement dit « allez faut y aller faut pas se louper », et je tentera de dire tout haut chaque chose que je dois faire « serre les jambes, regarde ou tu vas regarde ou tu vas », on verra…

        Et après ça, on essaiera peut-être une thérapie en effet rien que pour se remettre de tant d’échecs successifs si ça devait arriver, mais tâchons de positiver et de se dire qu’il y a moyen d’y arriver…

    • brisy
      1 février 2015 at 12:14

      hello Struddel (aux pommes?) ,
      comme le souligne Flatfab, il pourrait être utile de te faire aider par un(e) psychologue pour mieux appréhender ce qui te bloque lors de l’examen… pas facile d’accepter de reconnaitre qu’on a un problème.. mais si on commence (ce qui est le plus difficile) alors toutes les chances que tu y arrives au jour dit !
      bonne chance
      amicalement
      marco

      • struddel
        20 février 2015 at 17:32

        Bonjour et merci pour ce message d’encouragement.

        Alors j’ai repassé le plateau et nouvel échec….

        Mais rien à voir avec la première fois :

        J’ai pris du Zenalia pendant 2 semaines avant le deuxième passage et le jour J, j’ai arrêté tous les excitants (café, thé, etc.), j’ai essayé de bien dormir, et je suis arrivé plutôt en forme le jour J.

        Je ne sais pas si l’homeopathie a apporté quoique ce soit, et ça m’est égal : le fait est que je continuerai car le jour J, j’ai réussi à maîtriser mon stress, j’ai soufflé et je me suis concentré comme jamais.

        Ce qui m’a aidé, c’est qu’on était 4 à le passer, je n’étais pas seul, et du coup, j’ai pu faire une pause entre les vérifs et el lent, le temps de souffler, et c’est le jour et la nuit : ça m’a fait bcp de bien : je suis le seul des 4 à avoir eu A du premier coup et le seul à avoir eu A tout court.

        Freinage d’urgence : aucun souci, A.

        Pour moi, je l’avais !

        Et là, évitement, je ne croise pas au dernier plot et je me trompe donc de sens pour le demi tour, rah ! comment gâcher un essai pour rien !

        Le fait d’avoir du enchainer le freinage d’urgence et l’évitement ne m’a pas permis de vraiment souffler, j’ai pris mon temps pour souffler mais ça n’était pas suffisant, j’aurais comment du mieux analyser la situation et me dire à l’avance « il faut que tu prennes le demi tour par la gauche car tu dois sortir à droite », c’est ce que je me dis en cours, mais là non, zut.

        Deuxième essai, ok pour le demi tour, je m’élance, yeux rivés au compteur car j’ai trop peur de ne pas être à la bonne vitesse (ça serait tellement bête), je vois les plots arriver, superbe évitement, et hop, je m’arrête dans la zone, c’est bon me dis-je, enfin !

        Eh bien non, raté… L’examinateur me dit « y a eu un pied posé sur le demi tour », ce à quoi je réponds « mais je pensais qu’on avait le droit !! » il a l’air dubitatif, regarde le compteur du GPS et me dit « de toute façon vous étiez à 43 km/h pour l’évitement », ce qui est fort possible vu que j’ai probablement du lâcher les gaz trop tôt tellement j’avais peur de me louper vu que c’était le dernier essai…

        Là j’étais vraiment très remonté, j’ai eu du mal à retenir mon impulsivité tellement je suis passé de la joie à toutes mes illusions perdues, j’ai marché autour du bâtiment d’exam 3 ou 4 fois en soufflant pour me remettre de mes émotions.

        Je suis confiant pour la prochaine fois, je maitrise techniquement, je le sais, d’ailleurs l’examinateur me l’a dit « c’est dommage car il y a une belle maitrise technique », eh oui, le plateau moto fait partie de ces examens débiles ou on ne vous sanctionne pas parce que vous ne maitrisez pas l’engin et êtes un danger pour autrui, mais parce que vous n’avez pas respecté des consignes scolaires bêtes et méchantes.

        Y a plus qu’à attendre une date d’ici deux à trois mois car je n’ai plus les moyens pour les 2 prochains mois.

        Que d’énergie, de fric et de santé perdue, si un jour je décroche ce fameux permis, je serai le plus heureux du monde sur ma moto, mais je ne sais pas malgré tout si ça aura valu le coup d’avoir abîmé sa santé et de s’être mis en danger financièrement pour réaliser tout ça.

        En plus de tout ça, je vais devoir passer 2 mois sans toucher à une moto et ça va me manquer cruellement car je prends un réel pied à amener la moto école au plateau ou à l’exam, j’adore ça, et ramener la moto après l’échec est le seul truc qui me remonte le moral à chaque fois et je suis déçu dès que je vois la porte du garage ou il faut entre la moto…

        Quel monde étrange.

    • Céline
      7 mai 2015 at 11:46

      Je me permets de te répondre car je suis dans le même état que toi. Le permis moto j’en r^ve comme une cinglée. J’ai commencé à le préparer en juillet 2013, avec le code à repasser. Hyper motivée la fille. Après 5 leçons très physique durant lesquelles je me suis vautrée plus d’une fois en essayant de garder ma dignité, je me suis dit « bordel de m… je n’y arriverai jamais ». Et effectivement, j’ai loupé 3 fois mon plateau, je perds TOUS mes moyens devant l’inspecteur. Je n’ai pas repris de leçons depuis 8 mois, j’ai tout à refaire après 42h de leçon plateau. Pourtant je sais tout faire, en circu je roule bien, et j’ADORE rouler,mais non, dans ma tête ça ne passe pas. Mon frère me dit que c’est juste le permis moto, un loisir, que je ne joue pas ma vie ou un poste de travail. Et c’est vrai, mais ce permis je crois que je le veux tellement, peut-être pour me prouver (et le prouver aux autres aussi) que j’en suis capable, que je me mets une pression de dingue. Peut-être que pour toi c’est pareil. Je pense sérieusement aller voir un spécialiste (genre sophrologie) pour m’aider.
      N’abandonne pas, moi tu vois je me dis que même si ça me prend 10 ans et que je décroche ce foutu permis à près de 50 ans, ben je serai tellement fière de l’avoir que tant pis, ça prendra le temps que ça prendra. Mais c’est dur d’encaisser les échecs et de voir les autres le décrocher alors qu’ils ne sont pas forcément meilleurs que toi.
      Courage en tout cas, on l’aura mérité celui là lol!

      • JP
        27 août 2015 at 11:51

        Bonjour Céline,

        Je suis quelqu’un de très anxieux dans la vie de tous les jours alors imagine lors d’un examen !! Je n’avais jamais fait de 125 ou scooter, j’ai donc fait 16h de plateau et, presque désespérément, j’ai demandé une date de plateau parce que j’en avait marre. Je cite mon moniteur « je veux bien t’inscrire, mais si tu l’as c’est un vol ! ». Lors des 16h d’entrainement, j’ai du le réussir 10 fois pas plus.
        Je suis passé à la pharmacie, la nana m’a donné du « restez calme » et de l’euphitose matin midi et soir pendant toute la semaine quite à exagérer sur les doses !! Lors de l’examen je me parlais à voix haute dans le casque tout en exagérant ma respiration. La technique je pense qu’on l’a tous, c’est uniquement un travail sur soit-même à réaliser !!

        Bref, j’ai eu mon plateau du premier coup avec 5 A… Je peux te conseiller alors ces deux médicaments et les prendre tous les jours !!
        Bon courage !! A bientôt sur les routes et en 2 roues bien sur !!!

    • gracia jean antoine
      12 juillet 2015 at 23:34

      . l’examen moto devrait être juger sur un stage de 15 jours et non sur deux jours! :)j’étais comme toi, j ai raté deux fois le plateaux car je me suis trompé de parcours, je ne savais plus rien, finalement, j ai eu de la chance d’avoir un inspecteur souriant et blagueur qui m’a enlever la pression et la troisième fois, j’étais le seul candidat donc moins stressant plutôt que d’attendre tout les candidats les uns après les autres. Demande à ton docteur , il y a des médicaments anti stress , mon frère le jour de l’exam a eu un coup de froid, il était sur cortisone, il a passé comme du beurre alors qu’il n’avait jamais réussi le lent avant, bon courage! 🙂

  9. Calibi
    27 novembre 2014 at 15:46

    Bonjour à tous,

    Ca fait quelques temps que je vous lis déjà et surtout hier soir ou j’ai bien relu les conseils pour le plateau moto.
    En effet, mlle de 23 ans qui s’est inscrite au A2 depuis septembre 2013, je galère énormément à avoir le plateau.
    Ce matin c’était ma 4ème tentative, j’en suis a 32 heures de conduite. J’ai échouer, une fois de plus,
    J’ai fait tomber un piquet et toucher un plot au premier essai et au 2ème essai j’ai poser un pied et je ne sais plus quoi comme betise de ce genre.
    Bref, je suis actuellement a 2230 € de permis.

    Mon moniteur m’a dit qu’on allait laisser passer les fêtes car toutes les dates de plateau sont prises pour le mois de Décembre.. Seulement, mon code sera « périmé » fin mars 2015 .. Ca fait plus d’un an que je suis inscrite et là jamais je n’aurai le plateau ET la circulation d’ici fin mars.
    La première fois que je l’ai raté c’était à cause du stress, mes jambes et bras tremblaient comme des feuilles, mon rythme cardiaque était impossible à gérer. Impossible de faire quoi que ce soit. « Tachycardie émotionelle » m’a dit mon généraliste ..
    Depuis je suis sous bêtabloquants pour les passages mais autre chose me bloque .. Alors qu’en cours ça passe (selon les jours) ..

    Mon moniteur me fait faire des heures pour dire faire des heures mais ne me donne plus de conseils et j’ai l’impression de rouler dans le vent ..
    J’hésite à changer d’auto école car comme j’ai déménager entre temps, ça fait loin pour moi pour faire les heures de plateau ..
    J’ai entendu dire que les frais de dossiers envoyés d’une moto école à l’autre ne sont plus payants ..
    Je désespère et surtout je n’ai pas envie de repasser mon code.

    Quelqu’un a t’il été dans cette situation ou à des conseils à me donner ? Ca commence à presser (et à me couter cher).
    Merci de vos réponses,
    Calibi

    • FlatFab
      27 novembre 2014 at 23:24

      Par ordre de priorité :
      1. Lire et relire les articles de ce site.
      2. Lire et relire les commentaires et témoignages laissés sur tous les articles qui traitent du permis et de l’examen.
      3. Changer de formateur, voire d’école.
      4. Arrêter la préparation du permis A, prendre une 125, rouler six mois ou un an tout en continuant à s’entraîner régulièrement sur les exercices du plateau.
      5. Suivre un stage intensif de deux à trois jours de perfectionnement technique avec moi.
      6. Suivre une psychothérapie pour identifier la source de ces blocages et les résoudre.

  10. Dje
    24 août 2014 at 13:15

    Bonjour à tous,

    J’ai seulement 4h de conduite sur plateau et je me pose déjà des questions…
    Je n’avais jamais touché à une moto de ma vie.

    En fait, ma première heure, j’ai été frustré, car les 5 premières minutes, j’ai réussi à prendre du plaisir en passant les vitesses pendant que les deux autres qui avaient 15 ans de moto cross derrière eux commencaient déjà le lent.
    Après avoir pris mon pied en faisant deux trois tours en 3/4 èmes, je vais sûr le parcours lent. Et là… je n’arrive même pas à passer la première porte, je cale ou je vais trop vite pour la passer.
    J’ai tout de même réussi à faire un essai à 19,41 secondes, non sans mal, à la fin j’étais tout transpirant, je crois même que c’est la première fois que je l’étais autant.
    Pour la première journée, mon avis est mitigé, entre « wha c’est top, j’ai même ramené la moto à la fin sur route » et « wha j’ai même pas réussi à faire le lent comme les autres alors que c’était aussi le première heure, et j’ai même fait tombé la moto une fois… »

    Bref, deuxième séance de deux heures : On commence direct par le lent, et là plus aucun souci pour la première porte, par contre je galère pour la deuxième porte car je débraye trop donc soit je cale soit je met le pied. On a fait une petite heure de lent et mon meilleur temps : 20,40secondes, mais un pied au sol.
    J’ai aussi un gros problème avec les demis tours, je mords régulièrement… malgré une vision ou le moniteur me le demande.
    Encore frustré car sans avoir pu maîtriser le lent, on passe au rapide. Par contre pour le rapide, c’est plus simple, du bonheur presque même si je fais quelques erreurs, ça passe pour la plus part des essais.
    Ah oui, et c’est toujours aussi top de ramener la moto sur route !
    Et j’ai encore fini le t shirt complètement trempé.

    Pas catastrophique vous allez me dire pour 4h seulement de moto, mais il me reste seulement 6h environ de plateau en cours et j’ai peur que ça n’évolue pas plus que ça, car au final, il y a beaucoup d’exercice et j’ai peur de pas m’améliorer assez en si peu de temps…

    Si vous avez des conseils, je suis preneur…

    Merci 🙂

    • IchabOd
      25 août 2014 at 08:53

      Salut,

      C’est pas pour rien qu’il y a un nombre d’heures minimum, parce que c’est pas inné de maitriser un tel engin, et que tout le monde ne progresse pas à la même vitesse.

      Tu es peut être parti plus lentement que les autres, mais peut être aussi que tu vas mieux maitriser par la suite car tu n’auras pas brûlé les étapes. Donc avances à ta propre vitesse et tu verras ça va rouler….

    • Teomme
      25 août 2014 at 11:19

      Pour le lent, deux petits conseils qui m’ont aidé:
      – se pencher en avant. Ça permet de ne pas avoir les bras tendus et ça donne de l’équilibre.
      – se concentrer pour avoir dans son champs de vision, la porte que tu vas passer et celle qui suis. Dès que tu t’engages dans une porte, tu regardes la suivante et tu t’arranges pour avoir celle d’après dans ton champs de vision etc…

      Pour le demi tour, une fois à l’arrêt:
      – poser le pied intérieur le plus loin possible en avant pour bénéficier un maximum du pivot.
      -regarder toujours un mètre ou deux devant soi, là ou on veut aller. Le regard doit précéder la moto mais seulement d’un ou deux mètres. Donc tu regardes le bord de la piste pour commencer puis tu le longes du regard au fur et à mesure que ta moto avance.

      En espérant que celà puisse t’aider, celà dit, 4h c’est peu tu as le temps de progresser !
      Perso moi j’enchainais un tour de lent, un tour de rapide, ça évite de s’énerver 🙂

      Teomme

      • FlatFab
        25 août 2014 at 19:00

        Bon rappel des fondamentaux.
        Un bémol : sur le redémarrage du demi-tour sur le parcours lent, ne pas regarder le bord de la piste, mais là on on veut aller, là où on veut mettre la roue avant. Donc pas sur la ligne.

        • Teomme
          26 août 2014 at 15:44

          Je voulais surtout insister sur le fait qu’il faut regarder où on veut aller mais pas trop loin, pour ma part, au debut, je tournais complètement ma tête vers la fin du parcours quand je faisais un demi-tour et forcément ça ne m’aidait pas même si je regardais « où je voulais aller ».
          Il faut donc regarder « un peu avant le bord de la piste » 😉 puis longer du regard  » à côté du bord de la piste 😀 enfin je me comprends … :-p

    • FlatFab
      25 août 2014 at 19:04

      Des conseils, y en a plein sur ce site, dans les articles et dans les commentaires.

      Perso, ce qui me fait un peu halluciner, c’est que ton formateur te mette sur les parcours d’examen au bout de même pas deux heures de cours, alors que tu ne maîtrises pas les différentes techniques nécessaires. D’où la chute, qui ne devrait pas arriver.
      Dans ces conditions, arriver à faire 19,4 secondes alors que tu n’avais jamais pratiqué la moto est déjà un beau succès.

  11. melinblack
    13 août 2014 at 18:19

    Bonjour à tous,

    Donc si j’ai bien compris (je prends mon cas), j’ai passé mon permis le 27.08.09 mon code est donc valide jusqu’au 27.08.14 mais je viens de passer et réussir mon examen du plateau pour le permis moto le 12.08.14, je n’ai donc pas à repasser mon code avant la date limite ?
    ???…. Cela m’arrangerait vraiment d’avoir une confirmation de cette information parce que même mon moniteur n’est pas au courant.

    Merci d’avance

    • FlatFab
      13 août 2014 at 19:01

      Alors… avant, oui.
      Mais la réglementation a changé et la réussite à l’examen hors circulation ne proroge plus la validité du code. Désolé…
      Donc ou tu réussis l’épreuve en circulation avant le 27/08/2014, ou tu repasses et réussis ton code avant de présenter la circu en septembre.

  12. Alexis
    7 août 2014 at 02:41

    Salut!
    J’ai eu le plateau il y a peu, et je m’apprête à passer le conduite à la fin du mois!
    J’ai visité votre site et regardé une de vidéo expliquant le cursus du permis A. J’étais simplement plié de rire!
    Merci pour ce bon moment.

    Cordialement

    Alexis

    • FlatFab
      10 août 2014 at 20:14

      Et on peut savoir pourquoi ?

  13. Harm
    2 juin 2014 at 13:09

    Merci à FlatFab pour tous ces conseils plateau et circu.
    Plateau en poche j’attend de passer la circu en espérant l’avoir du premier coup car mon code se termine début Août donc pas vraiment le droit à l’échec.

    Merci à Thierry Eisen pour sa pédagogie et sa patience.
    Tout comme Rachel j’ai passé le plateau le 6 Mai dernier bientôt un mois et j’ai encore du mal à réaliser.

    Aller à bientôt je viendrais vous redire pour la circu.

  14. Rachel
    6 mai 2014 at 17:33

    Bonjour tout le monde,
    J’ai passé le plateau aujourd’hui et je l’ai validé du premier coup grâce à mon auto-école (Eisen Belfort/Montbéliard) et à tous les bons conseils de ce site!!
    Merci à FlatFab pour tout ce qui est écrit et aussi les vidéos. Je stressais un max (et cela depuis une semaine que je connaissais ma date de passage). J’ai utilisé l’homéopathie (gelsemium et ignatia les 2 en 9CH) , les fleurs de Bach et des respirations ventrales encore et encore. J’ai aussi privilégié des nuits longues et reposantes en me couchant avec les poules (21h!) pdt 1 semaine!! Je n’ai pas hésité à prendre 2x2h supplémentaires de prépa plateau pour me sentir encore plus à l’aise.
    Je tiens à dire que c’est faisable de valider le plateau, avec de la volonté, de la concentration, en identifiant ses points faibles et en travaillant dessus….et là c’est quand même top si le formateur est un pédago professionnel (le notre nous a fait une roue arrière sur le plateau d’exam, si si si!!).
    Bon courage à tous!!

    • brisy
      7 mai 2014 at 09:35

      Bravo et M…. pour la circu
      amicalement
      Marco

  15. domi
    30 avril 2014 at 21:30

    Bonsoir je tenais a remercier la ou les personnes qui ont participe a ma reussite au travers de se site.les conseil pour le plateau lent sont une merveille PTRA le petit doigt sous embrayage et le zenalia aprendre les soustitres des fiches se faire interroger maintenant circu encore merci

  16. SABINE
    21 février 2014 at 11:23

    bonjour à tous,
    je suis inscrite au permis moto depuis mai 2013, j’ai 43 ans et suis passagère depuis 35 ans.. alors marre d’être derrière il était temps d’assouvir ce rêve de jeunesse et de passer le permis!
    Je passe mon code en septembre que je réussi du premier coup, première étape passée sans trop de difficulté..
    je démarre les leçons pour le plateau sur des XJ mal réglées, pas entretenues,(problème de direction, pneus lisses et j’en passe) et me rends compte au fil des leçons que je n’ai jamais le même formateur…J’ai choisi une moto école nationale pour la proximité… MAUVAIS CHOIX… seul 2 formateurs sont compétents, une des formatrices n’est même pas capable de réussir un freinage d’urgence et un évitement alors comment écouter ces conseils?
    Mais ce n’est pas grave, il y a le site de fabien!! je prends toutes les informations sur le site et je les applique…
    Après 18h de formation qui était la base de mon contrat et sans aucune évaluation je reçois ma date pour mon premier passage plateau.
    je suis ajournée trois fois : 2 fois pour intempéries une fois pour grève on me remet donc 6h de cours…ET JE PAYE…
    Arrive enfin le jour de l’examen:
    Gros stress ingérable + sciatique: je ne connais pas la piste d’examen qui, maintenant je le sais est un peu en pente..
    C’est la formatrice incompétente qui m’accompagne: j’ai du bol!!
    je prends un B à la poussette et un C AU LENT très surprise par la piste et mauvaise gestion de mon stress!
    J’ai fait mes 24h de plateau et mes 10h de circu, je fais grâce des 2h de circu qu’il reste, je reprends mon dossier et je change de moto école!
    je choisis une petite moto école avec un vieux briscard comme formateur et une magnifique hornet neuve comme moto
    il m’évalue pendant une heure et me dit que je suis prête a quelques détails près…et qu’il faut que je m’habitue au changement de moto même si je l’ai déjà bien en main car lui ne les trafique pas ni au niveau du ralenti ni au niveau de la direction.. donc plus difficile a manier sur le lent et dans les demi tour…je reprends quelques heures et tout se passe bien sauf pour le lent ou je ne suis pas bonne au chrono a chaque passage mais tant pis je vise le B
    2EME passage plateau:
    j’arrive confiante avec moins de stress l’ayant déjà passé une fois
    Manque de bol mon ancienne moto école est la et ma copine incompétente aussi!!! je me mets la pression!
    ses élèves passent avant moi, elle me voit et me nargue, je laisse faire..
    POUSSETTE : A
    ses élèves sont éliminés au lent , l’examinatrice lui dit, je vais signer tes feuilles pour que tu puisses partir , elle lui répond non je veux voir ce qu’elle fait elle, en me montrant du doigt!
    je suis sur ma moto prête au départ pour le lent décontenancé, mon orgueil en prend un coup, je me dit attend cocotte tu vas voir..
    Je vais trop lentement et pose deux fois le pied 2eme essai
    je me replace.. JE RESPIRE…je vais un peu plus vite mais pose la pointe du pied, je finis mon parcours
    chrono en moins de 20 secondes et un pied: un C
    je l’ai raté à rien! c’est mon mental qui n’y était pas!
    je suis allé voir mon formateur et lui ai dit la prochaine fois je l’ai c’est sur!
    j’en ai profité pour insulter l’incompétente ca m’a soulagée!
    3ème passage hier
    2heures d’entrainements sur la piste d’examens avant
    depuis 1 mois je me dit que je vais l’avoir, je me conditionne, tout est dans la tête!
    je sais que techniquement je suis prête, je lis et relis tous les conseils de fabien sur ce site magnifique
    je réussi tout a l’entrainement sauf mes demies tours a droite, je tombe 2 fois, ca mets en confiance…
    mais je me relève et je sais ou sont mes erreurs avec cette moto difficile a gerer en demi tour pas assez de gaz…et mon regard…
    Je fais des demies tours pendant 1h et ca va de mieux en mieux je ne lache rien je vais l’avoir ce plateau
    L’examinateur arrive, je suis dans ma bulle, je ne regarde pas les autres, je suis concentrée, ma seule faille mes demies tours, bizarrement pas de stress, en même temps c’est mon troisième passage et l’examinateur est vraiment sympa
    Arrive l’epreuve:
    poussette:A
    Lent: 1er essai je cale…
    c’est maintenant que tout se joue , je ne rentre pas sans l’avoir eu, je donne tout, je fais corps avec ma moto je vise un B tant pis pour le chrono
    j’ai un B pour le temps
    freinage et évitement: je me concentre uniquement pour réussir mes demies tours
    et je l’ai reussi sans problème je passe au radar a 53 et 52 km/h et je prends 2A
    reste les fiches que je connais depuis longtemps grace au site de fabien et encore un A
    1B ET 4A je suis fière de l’avoir eu même si c’est la troisième fois
    et je pense sincèrement qu’au dela de la théorie, on le sent au plus profond de soi quand on est vraiment prêt a le passer ce qui élimine une grande partie de ce foutu stress
    un grand merci a toi fabien qui a vraiment contribué grace a ton site a la réussite de mon plateau!!
    Bon courage a ceux qui le passe et ne vous découragez pas!!!

    • angelique
      15 novembre 2014 at 17:33

      bonjour Sabine et tous ceux qui lirons

      Femme de 36 ans j ai passe mon 1er plateau hier et rate le lent a cause de mon stress.J avoue que ca flingue le moral.Les mecs avec moi on eu 4a et un c au fiches…..comment je leur en veux ….mais bon .
      Je le repasse dans 15 jours et forcement j en stress deja.En plus je peux en parler a personne sauf mon mari qui a passer le sien 4 fois il y a 25 ans et qui compatis.

      Merci a vous tous de me lire et je suis toute ouie

      NJ

      • brisy
        16 novembre 2014 at 12:37

        hello,
        tu vas y arriver : j’en suis sûr ! relax et boule de gomme, un jour ; ça passe…. tiens bon! et à bientôt avec le précieux sésame sur les routes
        amicalement
        marco

        • angelique
          16 novembre 2014 at 22:46

          merci Marco.Mais pour l instant je suis en mode deprime nutella et je vois que le moment ou je dis a l inspectrice : » putain j ai foire……j ai tout foire!!!!!! ».C est con de pleurer pour ca ,il y a pire mais voila c est moi.En tout cas merci pour ton message.

      • DavidP24
        26 novembre 2014 at 12:18

        44 ans, le permis en Février au troisième plateau. Alors ne t’en fais pas.

      • chris
        29 novembre 2014 at 19:15

        ne te décourage pas tout est dans la tête ma copine 47 ans a loupé 3 fois le plateau elle a voulue redescendre en 500 permis a 2 avec une moto qui a 30 kg de plus que la gladius sur laquelle elle était en 650 et la elle a eue son examen car d’après elle c’était plus facile que sur la première moto qu’elle trouvait trop lourde tu vois tout est dans la tete represente toi avec la rage et la conviction de l’avoir a bientôt sur la route

    • jeanne stephane
      25 novembre 2014 at 17:59

      bravo a toi sabine ta tenacitée a payée ; moi je commence mes cours de conduite bientot j ai 51 ans et j ai roulé en 125 3 ans j espere que sa va m aider mais c pas pourquoi j apprehende un peu ; on verra bien 🙂 . amitiés . steph

  17. Larenz aka "LO"
    6 novembre 2013 at 15:50

    Bonjour, à tous et tout d’abord merci pour ce site qui m’a beaucoup aidé pour mon plateau. Je précise en amont que je suis un stressé angoissé nerveux maladif. Une vraie boule de nerfs. et si je l’ai eu, si j’ai réussit à dompter ce stress, tout le monde peut le faire. J’ai souvent l’habitude de dire que mon pire ennemi c’est moi. Je vais don vous faire un récap’ de mon parcours moto :

    Mes amis mon offert mon permis moto pour l’anniversaire de mes 34 ans (ouai ils sont cool, mais je les faisaient tellement chier avec bref…) Faut dire que c’était un rêve de gosse. Mais avec les enfants, la maison, bref on se dit que mettre de l’argent dans un rêve c’est pas raisonnable. J’ai donc du repasser mon code ( permis obtenu en 1998 !). J’ai réussit à l’avoir en 4 semaines avec révisions intenses tout les soirs ! jusque là tout roule.
    Je précise que je n’avais jamais passé de vitesses à moto, je conduisais par contre un scooter 125 depuis pas mal de temps avec usage Paris / Périph’ / Autoroute / ville, la totale quoi. Donc un bon routard du scoot’. Je profite donc de mes vacances en Italie pour essayer sur une moto 125 (celle de mon père, un custom horrible !). Je réussit de suite, çà vient naturellement. Je dis çàà pour ceux qui auraient peur comme moi avant d’essayer, d’être ridicule au possible.

    Donc après les vacances Je commence les heures de plateau. Mes premières 2 heures j’arrive à passer les vitesses tranquille, encore une fois çà me vient naturellement. Mais je suis par contre déstabilisé par le poids de la moto si bien que je la fait tomber au moins 4 fois. Rien de brusque mais des chutes au ralentit, comme une vielle bouse. Au bout des deux heures je suis vidé, lessivé mon moniteur se fout de moi ! Je me rend compte que la moto c’est physique. en plus j’étais crispé donc j’ai mal partout ! Deux semaines plus tard j’enchaine 4 heures de plateau et là je suis un autre homme, aucune chute pas de stress. Je passe déjà le lent et les 2 rapides. Je n’ai même jamais raté les 2 rapides ( une sorte de surdoué du rapide LOL ). A si pardon je ratais un peu mon demi-tour au rapide, je sortais souvent des limites. Je suis donc à 6 heures et mon moniteur me dit que pour moi c’est bon, il me donne une date. Entre temps je fait 4 heures de circu (quel kiffe… je découvre les vrais joies de la moto sur route. J’ai l’impression d’être un cowboy sur son fidèle destrier LOL … le rêve).

    Arrive le jour J jour du plateau et là… stress total, nous sommes 6 à le passer et je passe en dernier… Les trois premiers se débrouillent bien et réussissent. Arrive la quatrième qui le passe pour la deuxième fois. Elle se laisse submerger par son stress et fait tomber la moto à la troisième porte ! Là d’un coup j’ai une boule au ventre, un truc horrible. Le cinquième passe et lui aussi bute sur la 3ème porte, seulement il arrive à faire plus de 20 seconde tout juste et réussit le lent. Et enfin me voici, complètement stressé, le dos contracté, je me lance… Je butte moi aussi sur la troisième porte, chose qui ne m’était jamais arrivé en exercice, et je perd mes moyens je e pense plus au temps et vu que je ne fais que 19’44 secondes l’examinateur me stop et me dit de recommencer. Je refais exactement les mêmes erreurs avec cette fois ci 19’56 secondes… J’ai usé mes deux chances… fini le plateau pour moi. J’étais bien sûre plus que déçue, déprimé, presque dépressif (je vous l’ai dit je suis une boule de nerfs)! j’en prend un coup à la fierté et au moral. J’en viens à penser très sérieusement que de toute façon si je ne l’ai pas eu cette fois, si j’ai été si minable, qu’est ce qui pourrai bien faire que je l’ai la prochaine fois. Bref je suis sûre de le foiré… Le rêve que j’ai depuis plusieurs années commence à ternir.

    C’est alors que je découvre ce site. Je lis les conseils. Je suis rassuré par vos commentaires. Je regarde les vidéos. Je réfléchis. Je trouve des clés à mes angoisses et des réponses à mes questions. J’entend parler notamment d’homéopathie, d’ Euphitose, du spray BACH Rescue. Je connaissais ces deux produits. Le premier pour l’avoir déjà pris et le second car m’a femme l’avait déjà utilisé. En effet son frère lui avait conseillé pour ses montés d’angoisse le jour de notre mariage. J’appel donc mon beau frère et lui demande l’efficacité puisque çà a l’air si miraculeux. Et il me dit que si ma femme m’a dit oui le jour du mariage c’est que çà marche LOL ! Ok, il en reste à ma femme donc le Jour du plateau je testerai. Après tout qu’est ce que je risque ?! Je commence donc le jour même la cure d’Euphytose.

    Avant de le repasser je vais devoir attendre un mois. Un mois pile poil. C’est long. C’est long oui mais nécessaire pour se reconstruire moralement. Un peu avant soit après 4 semaines sans plateau, je reprend deux heures histoire de voir où j’en suis. Et là incroyable. C’est simple je n’ai jamais été aussi bon ! Je met jusqu’à plus de 25 secondes pour faire le lent ! Mes demi tours qui me posaient un peu de problème sur le rapide sont parfaits. A croire qu’il a fallu du temps pour que mon cerveau assimile des gestes, qui deviennent presque réflexes finalement. Bref je suis rassuré et je me maudit de l’avoir raté la première fois. Seulement comme je vous l’ai dis tout à l’heure mon pire ennemi c’est moi, et même si je sais que mes démons m’ont laissé aujourd’hui, qu’en sera t-il le jour de l’examen !!???

    Et enfin arrive le jour J. Le deuxième jour J. Exactement un mois et un jour après. Le jour même où bizarrement ma boite d’Euphytose se termine LOL Serai-ce un signe ? Nous sommes cette fois ci 12 à la passer ! (si si nous sommes 12 : 5 filles et 7 garçons ! ) Le matin nous allons nous entraîner (2 heures imposées par ma moto école le jour de l’examen). J’y arrive mais ne suis pas aussi performant que les deux dernières heures (celle ou j’étais le roi du deux roues). Bref nous allons sur les lieux de l’examen, dès que je descend de voiture je m’envoie de coup du spray Bach Rescue. Là le hasard fait une nouvelle fois que je passe en dernier. Quelle poisse !!! Pourquoi moi !!! Moi le nerveux de service !!! en plus il commence à pleuvoir et il fait très froid ! Et les passages commencent… Le matin nos moniteurs nous ont dit : si vous avez A aux verifs’ visez le B au lent !!! Faites ce qu’on vous dit ! Faites le lent vite mais bien !!! Les passages commencent… Un seul est éliminé avant moi. Le temps est long mais bizarrement je suis moins stressé. Je ne me l’explique pas moi même et cela me surprend. J’ai la pression oui, mais je ne suis plus si tendu. Je prend soin de ne pas regarder les autres. Je suis gelé et j’attend. Il pleut toujours. C’est mon tour. Je me lance, je vise le B donc j’y vais plutôt rapidement mais je ralentit dans la ligne droite entre les portiques le plus que je peux, une fois passé les portiques le reste c’est de la rigolade, je suis concentré, je ramasse mon moniteur qui monte derrière moi. Il me dit : » c’est bien çà !!! » En roulant je lui demande « tu crois que j’ai mis 20 secondes ? » il me répond que çà doit pas être loin. Nous arrivons je freine et l’examinateur me dit ma note… B ! Je suis un peu déçu mais tellement content d’avoir remporté cette petite victoire contre mon pire ennemi… Allez plus que les 2 rapides et les fiches !

    Cette fois ci je vous abrège ! Avant moi deux sont éliminés, le gars juste avant fait une belle virgule pour son freinage d’urgence mais reste dans la zone donc A on se fout tous de lui, il rigole et va réussir son évitement. Et c’est mon tour. Freinage d’urgence que j’ai toujours réussi sans jamais bloquer une roue, je me lance…. je fais une virgule roue arrière bloquée plus belle que le gars qui m’a précédé !!! Tout le monde rigoles, me vanne, l’examinateur, secoue la tête avec des grands yeux, mais je suis dans la zone ! J’ai donc un A ! Et enfin arrive l’évitement qui ne m’a jamais posé de problèmes. Dans le slalom je rigole encore de mon dérapage, demi-tour, je me lance… encore un A ! Mon moniteur vient tenir la moto, je l’attrape le secoue le sourire jusqu’au étoiles pour lui dire  » Je l’ai !!! je connais mes fiches !!! ». Il éclate de rire. Nous somme encore neuf dans l’aventure et nous l’aurons tous ! Je suis passé en dernier et ils m’ont tous attendu pour savoir. On s’est tous congratulés, j’hurlais, dans ma voiture je klaxonnais même sur l’autoroute, musique à fond… un vrai gosse… Une démesurée mais dans la plaine mesure de mon stress. Et dans la voiture je me souviens m’être dit qu’il fallait que je vienne témoigner de çà sur ce site. Que c’est la moindre des choses car après tout mon témoignage peut aider. Alors voilà c’est chose faite. Vous devez vous dire que je suis complètement taré pour venir écrire un mini-roman ici, et pourtant croyez moi ce n’ai pas du tout mon genre. C’est même la première fois que je participe à un forum ou du moins que je commente quelque chose. C’est juste que je suis sur le point de réaliser un rêve, et que si ces mots peuvent aider quelqu’un sur le point de baisser les bras alors pourquoi pas…

    Pour finir je dirais : je ne pas dire avec certitude si l’Euphytose ou le spray BACH ont fait effet. Mais çà a du aider. Par contre je suis sûre que le mois sans rien faire m’a fait du bien. J’ai vraiment senti que j’avais assimilé beaucoup de choses en restant au repos. J’ai aussi régardé les videos de ce site et me suis aussi aidé de deux videos sur youtube qui expliquaient toutes les vérifs. Pour ce qui est des fiches apprenez les résumés c’est largement suffisant (très largement car les examinateurs sont très conciliants sur les fiches), mais au moins si vous les connaissez vous saurez que vous avez votre plateau à peine avoir terminé le rapide ! LOL

    Et encore une fois, ne baissez pas les bras. Cette joie çà n’a pas de prix. Ma bon maintenant il me reste quand même la circu à passer ! Et c’est pas rien non plus. Fin du mois ou début de mois prochain j’espère. Et enfin je pourrai peut être me retrouver libre sur une moto ! Cette sensation non plus çà n’a pas de prix !

    Encore merci de vos témoignages et aux personnes qui font des sites comme çà pour aider des gens comme moi ! ( j’viens de me rendre compte du pavé que je viens décrire LOL merde… j’suis un vrai psychotique… LOL )

    • Marie-Jo
      7 novembre 2013 at 14:23

      Salut « Lo ». J’ai adoré te lire. Ton stress, tes angoisses et tout le reste on peut le gérer. Je pense effectivement qu’il faut faire un break entre les échecs.

      Pour ma part j’ai passé le plateau pour la seconde fois une semaine après la première et recalée. Là du coup pour la troisième j’ai attendu un mois et ça a payé. 5 A. Que du pur bonheur, je te l’accorde.

      Repose toi bien avant la circu et ça passera tout seul. J’ai passé la circu le 25.10 et eu du premier coup. j’attends le printemps pour acheter mon joujou qui était aussi un rêve de gosse.

      Bonne route et bon courage à tous

    • Manon
      28 novembre 2013 at 09:26

      Wahou merci « Lo » pour ton super commentaire qui me donne envie de me battre pour ce plateau moto. En effet je l’ai ratée une première fois je pense à cause du stress puisqu’à l’entrainement je m’en sortais. C’est le demi tour au lent qui m’embete… Il me stress plus que tout. Donc la j’ai pris de l’homeopathie (sedatif PC) et j’attend une date pour être représentée. J’espère que cela ira mais déjà à te lire je me sent un peu mieux!
      Merci également au site, j’adore vos articles, j’espère qu’ils m’aideront.

    • twitwi63
      8 décembre 2013 at 23:30

      bonjour,
      j’ai souhaité moi aussi passer le permis moto juste avant mes 50 ans…. rêve d’adolescente non réalisé. Et un peu plus de moyen financier qu’à l’époque. Je n’avais jamais conduit de moto, aucune idée de savoir comment on passait les vitesses. je me suis inscrit en même temps que ma fille. Il a fallu que je repasse le code, que j’ai trouvé dur mais que j’ai eu du premier coup. Pour le plateau ça a été plus dur pour le lent j’allais trop vite pour le rapide trop lentement.
      j’admirais les plus jeunes qui sans conscience du danger réussissaient « posaient » le cerveau comme ils disaient et réussissaient sans problème le rapide et l’évitement.
      La première présentation j’ai fait 2 fautes: je n’ai pas été assez lentement dans la première zone et j’ai posé le bout du pied au re démarrage en bout du lent (zone 4).
      la deuxième présentation, j’ai réussi le lent sans souci, et par contre au premier essai je n’ai pas été assez vite au rapide, la deuxième fois j’ai déplacé légèrement le cône de l’évitement.
      A la troisième présentation, j’étais encore plus stressée que jamais, à tel point que pour les vérif j’ai inversé dans mes commentaires la poignée de débrayage et du frein, j’ai eu un inspecteur qui a du prendre mesure de mon stress et m’a donné une deuxième chance, j’ai réussi tout le reste!
      demain je passe la conduite et honnêtement même si je souhaite avoir une attitude positive, je ne sais pas si je vais l’avoir! il parait que je ne vais pas assez vite! ce qui est vrai , peut-être par souci de prudence! Nous sommes dans une mauvaise période saisonnière, je me méfie de la route, de l’adhérence du revêtement, et les ronds points me posent souci aussi. Je venais sur le site pour chercher des conseils pour la conduite. je n’ai pas trouvé grand chose, sinon exagérer les coups de regards. je suis un peu décontenancée car mon moniteur me demande dans les ronds points , quand je dois tourner à droite de tourner la tête pour regarder dans l’angle mort de gauche. j’ai pour habitude de regarder surtout dans l’angle mort de droite, car parfois certains prennent les ronds points complètement à l’extérieur même s’ils font tout le tour. Donc j’ai pris l’habitude de regarder à gauche mais aussi à droite. il a l’air de dire qu’il ne faut que regarder à gauche. Il a l’air aussi de me dire que l’inspecteur peut me donner juste une direction et au dernier moment. Je passe le permis dans une zone ou je n’ai pas l’habitude d’aller, même si je m’y suis entraînée pendant 4 cours de circul moto, je me demande vraiment ce que ça va donner!! honnêtement je n’aime ni être la première à passer, ni être la dernière. je sais déjà qu’un de ceux qui passent avec moi, était déjà un conducteur de 125 donc beaucoup plus à l’aide. Je n’ai pris que 4 H de conduite en circul , je vois sur le site que beaucoup conseillent 8h en fait j’ai dépassé mon forfait pour le plateau, et en plus j’ai repris un forfait de 10 leçons supplémentaires! mais là c’est le moniteur qui m’a proposé de le passer avec si peu de cours en circul, du coup après mes lectures sur ce site, je doute encore plus.
      Mon objectif de passer le permis moto n’est pas de prendre une moto pour la vitesse, mais pour le plaisir de la balade. Je trouve dommage que les inspecteurs souhaitent à tout pris que les apprenants aillent aux limites supérieures de la vitesse autorisée, même en ville.

    • Julien
      15 février 2014 at 01:12

      Salut, j’en ai marre. Deuxième échec au plateau ce jour.

      35 heures de leçons quand même le gaillard pour maitriser enfin son plateau. Grosses difficultés au départ pour défaut de maitrise du regard et passage de vitesse. Top rapide sur parcours lent, lenteur sur parcours rapide et cerise sur la gâteau galère à l’évitement (toujours ce regard sur le cône à ne pas renverser).

      Fiches lues, apprises, ingurgitées, digérées. Des soirées consacrées à ces 12 fiches. Mais souvent des passages à vide à l’interro. Dur, dur de passer son permis A.

      Enfin, me voilà enfin prêt pour le jour J du premier plateau. Gros poids à l’estomac dès le matin. Matinée consacrée à la répétition plateau pendant 2 heures. 12 parcours lent dans les 2 sens sans faute et 23 secondes en moyenne. Freinage au top et évitement plus mitigé mais dans l’ensemble réussite 3 fois sur 4 (tjrs de plot).

      Me voilà sur le plateau d’examen, nœud au ventre malgré un faux air de décontraction. Un premier A au déplacement et vérif. Un second A au parcours lent : té le meilleur mon gars, je me dis. Je reprends confiance et mon nœud se dénoue.

      3 épreuve : freinage. 1er passage : bon freinage mais … avant la ligne C6 = C, L’inspecteur m’invite à recommencer non sans me dire au préalable que mon demi-tour était mauvais (trop de pieds au sol), me revoilà noué.

      2é essai = demi-tour parfait et freinage parfait mais….. encore avant la ligne C6 = recalé : suivant !!!. Circuler !!! La hargne me gagne : quel con je suis: c’est l’exercice que je maîtrise le mieux ! Pourquoi avoir échoué là où j’ai sur d’avoir un A. Mes camarades réunissent eux. ils sont heureux et je les envie. Ils ne comprennent pas comment j’ai pu échouer deux fois de suite au freinage.

      Moi je sais, cela tourne dans ma tête, cette situation d’examen me hante. Je ne parviens à libérer mon esprit et mon corps de ce stress. Mes mains tremblent, mes bras se crispent, mes jambes flagellent et ma tête tourne et tourne, incapable de réfléchir, je cède le pas aux automatismes lesquels bien sûr ne sont pas encore au point dans cette discipline, vous voyez le tableau…
      J’en ai pas dormi de la nuit, un mal de crâne épouvantable.

      Bon je prends sur moi. Re-plateau 8 jours après. T’en fais pas, tu réussiras cette fois. Ton stress est retombé. Prendre du recul, surmonter cet échec et gérer.

      J’appréhende moins ce second plateau. Je l’ai déjà fait une fois. Je sais comment cela se passe. Serein tu seras, 5 A tu auras et, le soir tu chanteras. Tu annonceras fièrement ta réussite et te prépareras au permis route que tu ne crains pas lui.

      Me voilà arrivé au 2é tour. 1 heure de révision le matin. Que du bonheur, tous les exercices réussis plusieurs fois, c’est tout bon. Go, mon gars, tu vas l’avoir les doigts dans le nez, fais gaffe quand même !
      1er exercice = nickel, L’inspecteur au candidat : Passons au casque. Dites moi. Bah, le casque, je sais, je me dis. Je débite : casque certifié, ajusté, bien fixé, visière au top. L’inspecteur : et ? Je panique : j’ai oublié quoi ? Je répète…
      B ! L’inspecteur me dis, et les bandes réfléchissantes ?… qui me crevaient les yeux et j’ai oublié de les citer.
      Me voilà au fond. Avoir un B là ? Mon esprit tournois, un B d’entrée compromet tes chances, tu vas encore te vautrer, ça va pas rater.
      Aller parcours lent. Grand inspiration, premier passage de cônes, c’est bon. Et voilà, un pied et voilà deux pieds avant les 2 autres cônes = C.
      L’inspecteur dis : allez, ne soyez pas stressé, allez-y ! Premier passage de cônes, c’est bon. Et voilà, un pied et voilà deux pieds avant les 2 autres cônes = C.
      Out ! Le gars ! 35 heures de parcours lent pour poser deux fois les pieds d’entrée, té nul de chez nul. Comment veux-tu réussir ce parcours lent. Tu n’es même pas arrivé au freinage que tu avais bêtement raté lors du premier plateau.
      Que dire de l’évitement que tu redoutes le plus et des fiches ….que tu es capable d’oublier tant tu es stressé.

      Tu ne réussiras jamais ou alors dans 10 ans, tu es trop nul !

      • Vina
        15 février 2014 at 12:35

        Coucou Julien !

        Et bien à te lire , j’ai mal au cœur pour toi : « jamais » « Jamais » te sous estimé comme tu le fais à la fin de ton commentaire !
        En fait ton problème , c’est dans la tête !!!
        Tu devrais faire une petite coupure avant ton prochain plateau, tu te mets trop la pression à mon avis.
        Au plateau on est super stressé ce qui a au final sur notre comportement que des points négatifs, crispé sur le guidon , regard qui est mal fixé etc…
        Prend du temps pour respirer inspire et expire doucement avant de passer le lent, moi, j’ai fixé bien 10 secondes le parcour , bien pris le temps de démarrer la moto, même si l’inspecteur te dis ok on y va, c’est toi qui décide du départ , quand ta tête est prête.
        Conseil ne regarde pas les autres lors de ton examen , prend du recul grignote des bonbons, occupe toi l’esprit pour pas te stresser plus .
        Pour moi ce qui a marché « fleurs de Bach n°40 » , rescue . Ça se trouve en magasin bio , c’est pour as paniquer lors des examens! Et huile essentiel de lavande dans le casque (un tout petit peu!!!) et sur les poignets et tu inspire avant ton tour !
        Un paquet de m&ms lors du passage des autres candidats ( j’étais 6/6 à passer) et quand j’entendais les « Notations A » à chaque fois pour les autres , j’étais hyper stressée , même que je ne pensais jam stresser à ce point!
        Garde le moral , ne te met pas la pression comme un dingue , prend du recul! Et tu sais , je ne sais pas toi, mais moi je n’ai dis à personne que je passais le plateau: stress en moins , enfin pour moi, mais j’ai lui quelque part que ça peut aider aussi de pas le dire , ça donne une charge de stress en moins .
        Bon courage garde le moral, tu y arrive lors des cours, alors tu vas y arriver le jour de l’examen.
        Zen ( plus facile à dire qu’à faire, je sais !)
        Prend soin de toi et tu vas y arriver !

      • FlatFab
        15 février 2014 at 12:37

        Non, tu n’es pas « nul », puisque tu y arrives à l’entraînement.
        Tu as juste un gros problème de gestion du stress, comme beaucoup, ainsi que tu pourras t’en rendre compte en lisant les autres commentaires (y compris les plus anciens) sur cet article et les autres articles concernant l’examen du permis moto.
        Tu te mets trop de pression tout seul. Travaille là dessus, ce sera plus efficace que d’enchaîner des heures de cours plateau…

      • Laurence
        15 février 2014 at 13:21

        Julien,
        Tu n’es pas doué pour le passage du plateau, mais tu l’es pour décrire tes deux passages ratés. J’ai bien ri en te lisant comme si j’y étais, quelle aventure ! les tribulations de julien sur le plateau qui se laisse mener par ses émotions.
        Je ne te poserai qu’une question : Est ce que ta vie est dépend de l’obtention du plateau ?
        De plus, un motard doit maitriser un bon nombre d’éléments, la maitrise est essentielle et passe aussi par la maitrise de son stress. Sur le plateau les dégâts sont limités, par contre sur route le stress t’envoie droit dans le mur.
        Digère tes échecs, toi seul détient la clé de la réussite.

      • cathfazrge
        16 février 2014 at 12:29

        Bonjour Julien,

        Ne baisse pas les bras tu dois être plus fort que ton stress, ma phrase est je gère la moto alors je vais réussir je sais plus facile à dire qu’a faire. Je l’ai eu au bout de 8 fois, le regret que j’ai sais de ne pas être allée voir mon médecin avant il m’a prescrit des beta bloquant et je ne suis retrouver plus sereine. Bon courage.

        • Karim
          4 juillet 2014 at 00:52

          Bonjour cathfazrge,

          Comme Julien, j’ai raté 2 fois le plateau à cause d’un stress incontrôlable. Pourtant à l’entrainement tout va bien. J’ai lu avec attention tous les commentaires de ce site que je trouve génial !! Franchement cela me fait du bien de savoir que je ne suis le seul dans cette galère de stress. Après mon échec de ce matin, je me sentais comme une « merde », trop nul etc…envie de tout laisser tomber, genre le discours la moto c’est pas pour moi. je suis pourtant sportif, ne fume pas, bonne hygiène de vie mais j’avoue que j’ai du mal à gérer mes émotions dans des situations de jugements comme l’examen du plateau …

          Enfin tout cela pour vous dire merci à tous de vos témoignages qui me donnent envie de ne pas lâcher. Je vais écouter tes conseils pour prendre les beta bloquants et prendre ainsi le Taureau par les cornes. En souhaitant du fond du cœur que la troisième sera la bonne !!

          Amicalement

      • nahotchan
        20 février 2014 at 21:18

        Bonjour,
        Tu dis:
        « 1er exercice = nickel, L’inspecteur au candidat : Passons au casque. Dites moi. Bah, le casque, je sais, je me dis. Je débite : casque certifié, ajusté, bien fixé, visière au top. L’inspecteur : et ? Je panique : j’ai oublié quoi ? Je répète…
        B ! L’inspecteur me dis, et les bandes réfléchissantes ?… qui me crevaient les yeux et j’ai oublié de les citer. »

        C’est quoi cette question sur le casque après le déplacement de la moto sans moteur? c’est nouveau?
        Je te remercie de m’éclairer.

        • FlatFab
          20 février 2014 at 21:30

          Cela fait partie de ce qu’on appelle les vérifications mécaniques.
          Voir l’article L’épreuve de maniement sans moteur et vérifications.

          « A l’issue des vérifications, le candidat met en place ses équipements de protection pour la suite des épreuves.
          L’inspecteur vérifie visuellement si l’équipement de protection est porté correctement et, en cas d’erreur ou d’oubli, invite le candidat à rectifier la ou les anomalies.
          Le candidat présente un casque homologué à sa taille.
          Le candidat coiffe son casque.
          S’il est non ou mal attaché, l’inspecteur doit l’indiquer au candidat, en lui précisant qu’il devra être attaché correctement lors de la réalisation des exercices suivants.
          S’il paraît manifestement de taille inadaptée, l’inspecteur l’indique au candidat, applique la notation B à l’exercice de déplacement sans l’aide du moteur et de contrôle de l’état du véhicule et lui demande de trouver un casque conforme pour les exercices suivants. »

      • BIBINO
        12 mars 2014 at 11:25

        Coucou Julien et les autres…
        Ne t’en fais pas je suis moi aussi en face de moi même !!!
        j’ai 45 ans je mesure 1M55 et je suis une fille (hihihi) que de handicap me direz vous !
        J’ai mon homme qui est motard depuis plus de 25 ans….les copains du club moto …la grosse pression donc !!!

        Oui mais j’ai déjà réussit beaucoup de chose avec cette moto et même si je n’ai pas mon plateau c’est déjà super de se dire : Homme – femme jeune – vieux….que l’on peut conduire un deux roue de cet envergure….Tout le monde ne peut pas le faire …Bravo à tous !

        Je dois passer pour la 5 ème fois mon plateau prochainement ! oui j’ai râté 4 fois….je ne considère PLUS être une nulle depuis que j’apprends à gérer mon stress avec la sophrologie et à reprendre confiance en moi…car suite à un premier plateau raté de peu (évitement plot éliminatoire) je ne me suis pas relevée…le lent est devenu un obstacle alors que j’ai eu un « A » la première fois…va comprendre. Comme toi je réussit parfaitement en cours – comme toi je ne gère rien le jour ‘J’ – …depuis décembre je suis en – mode pause – et j’y retournerai quand je le sentirai…mais sûre je vais y retourner car je sais que c’est possible…En tous les cas comme le dit Vina c’est dans la tête ! tu n’es pas nul, puisque tu y arrives à l’entraînement comme moi …La moto est une leçon d’humilité et il vaut mieux être longtemps sur le plateau que rapidement au tapis…C’est important de reprendre des forces et d’être combatif le jour ‘j’ ça reste un plaisir …Un jour ça marchera et ce que pense les autres…qui peuvent nous juger parce que plusieurs passages – beaucoup d’heures…bref des kékosON S’EN FOU !!! COURAGE ET QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI !!!

      • Vincent
        12 mars 2014 at 15:36

        Salut !

        L’as-tu eu depuis?

        Pour ma petite histoire (que j’ai déjà dû raconter quelques part !), je me suis carrement revu dans ton histoire (à quelques détails près bien entendu).

        Résumé rapide:
        1er passage au plateau: c’est le demi tour du rapide que je plante: je sors ! (mon moniteur m’avait pas dit que je pouvais mettre autant de pied que je voulais !!!!).
        2e passage au plateau: Tout pareil que toi: Le stress monte, 1er essai du lent: 2 pieds, C; 2e essai du lent: 2 pieds, C !!
        Et là clairement, tout s’effondre !! Même pas pu montrer, à cause du stress surtout: vouloir être trop lent, que j’étais capable de faire le reste !!! Enlevez le chrono épicétou !!

        Le 3e fut le bon: On s’en fou de la vitesse des premières portes, c »est en ligne droite que tu peux « rattraper ton avance », donc enchaine les premières portes, et tout va allez !

        Maintenant, place à la circu: Je peux le tenter 3 fois ! Alors allons-y gaiement !

        Chacun est comme il est, mais me dire qu’on se fout de la vitesse sur les premières portes du lents, pour rattraper ensuite ma calmer, surtout quand les portes sont passé: OK, maintenant, tu sais faire ! donc fonce !!!

    • fauconnet
      22 février 2014 at 22:00

      moi aussi je passe le permis de moto j’ais rate mon plateau une fois j’ai 48 ans et je te remercie pour tes conseils pleins d’optimismes

    • pascale
      19 mai 2014 at 14:22

      Un grand merci de cette experience, moi je suis une femme 50 ans et je me suis lancer en novembre 2013, et j’ ai perdu beaucoup de temps sur le demis tours. Aujourd’hui je veut vraiment avancer, j’avance a mon rythme c’ est un permis qui va me couter cher. Je suis une grande stressé. Mais de lire tout ces messages me rassure. Merci a tous

    • sophie
      21 décembre 2014 at 23:44

      Super super super merci

  18. pascale
    25 octobre 2013 at 21:12

    Je confirme tres bon site, je suis tombé dessus cette aprés midi,je suis une femme 50 ans, passagere de mon marie depuis quelques années, je passe a l’acte et oui je commence demain matin les cours de moto j’ai eu le code il ya 15 jours. Mais gros coup de stresse car je n’ y connais rien en vitesse. Je fait confiance a mon moniteur pour me mêtre sur les 2 roues. J’espere y arrivée.
    A suivre. Et les fiche oups pas évident moi qui n’ais pas beaucoups de mémoir, y a t’il une astuce pour tout retenir. Merci et bonne route a tous.

    • FlatFab
      30 octobre 2013 at 22:11

      Merci de lire l’article consacré justement à l’interrogation orale, cela devrait déjà bien aider pour apprendre les fiches.

      • catherine
        18 avril 2014 at 10:15

        Bonjour a tous ,

        voila je passe mon épreuve plateau le 29 avril 2014 et j ai beaucoup de mal a gérer mon stress j ai 50 ans cette année j ai 38 heures de leçons et des chutes naturellement il me reste que 2 heures de leçons avant le passage de l examen , mon moniteur me rassure mais moi je me demande si vraiment je suis préte pour ce jour il me le diras que le 26 avril
        c ‘est mon mari qui m as inscrite au permis pour mon anniversaire et je peut vous dire que au début rien n ‘ aller je n y arrivait pas , j ai fait beaucoup de progrès et je m en étonne car je partais de zéro jamais monté sur une moto a part etre derriere mon mari qui lui est motard
        pourriez vous me donner des conseils pour ce jour là , ainsi que pour les fiches qui sont une prise de tète pour moi a mon àge
        je vous remercie a l avance de votre réponse et je souhaite bonne chance a tous ceux qui vont bientot passer leurs examen

        catherine
        troyes 10000

    • babeth29
      7 novembre 2013 at 10:51

      bonjour,

      un grand merci pour ton site très riche en informations…..et écrit d’une façon à dédramatiser le « plateau » qui pointe son nez pour moi, vendredi 15 novembre!!!
      je suis une femme de 52 ans qui met son rêve en pratique et suis déjà fière d’avoir franchi le cap de monter sur une moto en tant que pilote : beaucoup de joie , un peu de peur… çà change de la mobylette de mes 20 ans….

      j’ai un moniteur (58 ans) qui est un peu mou dans ces décisions. j’ai beaucoup de mal car je dois imposer mes désirs : par exemple : je l’ai pris 1 fois en tant que passager pour le « lent » à 1 semaine de l’examen!!! ca me panique un peu….pareil pour la poussette…. et lui semble cool.

      je regrette de ne pas avoir une moto pour m’entraîner.

      j’aurai voulu savoir comment passer au mieux les 3 1ere portes ? (peu importe du chrono) : je pense que je vais trop doucement et j’ai du mal a tourner le guidon : la moto devient du coup trop lourde!

      mon évitement je le réussi avec plus le mouvement du corps qu’avec le guidon : est ce penalisable? peux t il me faire faire un second essai?

      merci pour tes bons conseils

  19. ded45
    16 juillet 2013 at 13:53

    bonjour,

    enfin, j’ai eu mon plateau au 4 ème passage, à 54 ans et 54 leçons !!! pouvez vous me dire combien de fois je peux faire la circulation ? je pensais que c’était deux fois mais à priori non c’est seulement 1 fois !!!!!!! merci pour tous les bons conseils

    • FlatFab
      16 juillet 2013 at 19:27

      Un candidat a droit à cinq présentations aux épreuves pratiques.
      Si tu as obtenu ton plateau au bout du quatrième essai, cela laisse un essai possible pour la circulation.
      Si tu te loupes, il faudra repasser le code, le plateau et la circulation.

      • MARY
        17 juillet 2013 at 13:51

        Je vais passer le plateau pour la 5ème fois : cela veut-il dire que si je réussis, je devrais tout recommancer quand même ?
        Car j’aurais 5 présentations à l’examen (plateau en l’ocurence) et une 6ème présentation (1ère en circu).
        Je croyais que l’on avait « droit » à 5 échecs pour tout recommancer.
        Peux-tu me confirmer.

        • FlatFab
          19 juillet 2013 at 18:08

          Non, si tu réussis, c’est bon.
          Je me suis mal exprimé, vous avez effectivement droit à cinq échecs.

    • Caill ju
      6 août 2013 at 22:08

      Bonjour a tous ,
      J’ai une question concernant le nouveau permis .

      Ayant obtenu mon permis de conduire auto le 1 août 2008, mon code était valable jusqu’au 1 août 2013

      J’ai valide mon plateau le 12 juin 2013
      Or j ai raté la circulation fin juin 2013.
      Je n’ai pas pu repasser la circu depuis or je me suis rendue compte que mon code arrivait a expiration.
      Dans l’ancien permis le fait de valider le plateau donnait le droit a  » un et un seul passage de la circulation hors validité du code  »
      Cependant est ce le cas avec le nouveau permis ?

      Merci par avance pour vos réponses
      Cordialement

      Cj

      • FlatFab
        7 août 2013 at 12:42

        Cela n’a pas changé.
        Ta réussie au plateau proroge la validité de ton code jusqu’au prochain échec.
        Si tu réussis, tu as ton permis. Si tu rates, tu devras tout repasser.

        • Caill ju
          7 août 2013 at 14:16

          Merci pour cette réponse rapide.

          mon auto-école me soutient l’inverse
          comment faire pour lui prouver ce que vous dites ?

          • caill ju
            7 août 2013 at 15:15

            J’ai essayé d’appeler la prefecture ou encore la ddpp. Personne ne semble pouvoir me répondre.
            Quel est donc le recours possible ?

            • FlatFab
              7 août 2013 at 18:30

              Désolé, je me suis trompé. En lisant ton premier message, je ne devais pas être bien réveillé, je n’ai pas replacé la séquence d’événements dans le bon ordre.
              Tu as raté ton dernier examen avant l’expiration de ton code, donc tu dois tout repasser.
              Je n’avais pas percuté que tu avais loupé la circu, j’étais resté sur l’idée que tu avais réussi le plateau avant l’expiration de la validité du code. Mais comme tu as ensuite raté la route, c’est mort, le code n’est plus prorogé.

              • Caill ju
                8 août 2013 at 09:12

                Et pourtant la circu (que j’ai raté) a été passé pendant la validité du code. donc il me restait encore 3 chances de passer ma circu…
                C’est du fait que le dernier examen n’ai pas été la réussite au plateau mais un echec en circulation qui rend la phrase « un et un seul passage de la circulation hors validité du code » non applicable c’est bien ça ?

                • FlatFab
                  8 août 2013 at 11:07

                  C’est ça.

  20. nath
    15 juillet 2013 at 17:10

    Bonjour,
    Je viens d’avoir mon plateau la première fois avec 20 leçons car je galérais au lent.
    Je passe la circulation dans 15 jours et je fais pas mal de bêtises :
    – dans les ronds points , cédez le passage , je pense souvent avoir le temps de passer
    – on me dit de vérifier mes angles morts mais quand je suis sur le rond point , je ne sais jamais lequel en entrant ou sortant du rond point ?
    – et j’oublie toujours d’éteindre mon clignotant
    Enfin , on verra !

    • 17 juillet 2013 at 14:02

      Pour les ronds points, si un véhicule est dans le 1/4 du rond point a ta gauche, faut pas passer sinon ce sera considéré comme si tu forçais le passage.
      Pour les angles mort, regarde l’article qui doit s’appeler « comment prendre un rond point »
      Quand tu sors du rond point tu es censée t’être rabattue sur la voie de droite entre la sortie et celle précédant, étant sur la voie de droite tu dois t’assurer que rien n’arrive de l voie de gauche donc angle mort a gauche.
      Au préalable, lors de ton changement de file, passant de gauche à droite, tu dois vérifier qu’il n’y a pas déjà un véhicule sur la voie de droite donc contrôle angle mort a droite.
      Pour les clignos, je suis un maniaque du cligno, j’appuie régulièrement dessus pour vérifier qu’ils sont bien éteins.

  21. Mikael
    18 juin 2013 at 12:34

    Bonjour à tous 🙂
    Je voulais vraiment te remercier Fabien pour ton site ! Je viens de passer et de réussir du premier coup mon plateau et c’est beaucoup grâce aux nombreux conseils qui sont prodigués et complètent vraiment notre formation à l’auto-école !
    Le conseil qu’il ABSOLUMENT suivre c’est : « Avant chaque départ, respirez : une grande inspiration par le nez, une longue expiration par la bouche en poussant les épaules et les coudes vers le sol pour les relaxer » cette simple respiration m’a plongé dans état de concentration que je n’ai jamais atteint à l’entrainement !
    Résultat -> 5 A

    Encore merci, longue vie à ce site et bon courage à tous les candidats qui passent leur permis !

  22. marie
    17 juin 2013 at 15:31

    Bonjour a tous, je viens de passé pour la 2 eme fois ma circu et je l ai encore loupé, la 1 ère fois j ai fais une chute au démarrage en cote normal c est éliminatoire et cette fois l inspecteur marque allure souvent inadapté au situations et sans observations? je comprend pas trop pourtant c est ce que je fais les contrôles a chaque intersection je vérifie durant mes leçons mon moniteur ne ma jamais dis ça,j ai eut mon plateau du 1 er coup et ses 2 échecs il me reste combien d essai avant de tout recommencé ?

  23. Marie
    30 mai 2013 at 14:56

    Je viens d’avoir le plateau ce matin. Je suis une stressée, petit gabarit (style petite 125 lol, avec les pieds qui touchent à peine terre, juste la pointe !), spécialiste de la chute de moto…. et bien j’ai réussie à avoir cette première partie angoissante qu’ est le plateau ! Et je suis fière de moi. Pour le stress, homeopathie depuis une semaine, visualisation de mes parcours, et lecture du site, encore et encore. Mais faut dire que c’est pas facile, même après coup, il faut s’accrocher et persévérer. Et puis, petit plus, en partant sur le plateau ce matin à 7h30, un motard m’a fait un salut (alors qu’ avec ma 125, et mon casque rose, j’ai jamais eu de salut ! ) et ça m’a fait super plaisir.

    • Marie-Jo
      12 juin 2013 at 14:12

      Bravo !!! Je commence à lire ce site car j’en suis à la sixième heure pour le plateau et je tombe tout le temps. Donc je voulais me renseigner… savoir si c’était normal ou s’il fallait que je continue. Tu m’encourages et effectivement je vais persister. Encore bravo !!!

      • Marie
        18 juin 2013 at 13:37

        Il faut persévérer Marie-Jo. Les chutes de la moto je connais……. une bonne trentaine de fois, aider parfois par le vent, en calant, en tournant….. enfin bref…. chute a chaque cours de plateau presque, voir même deux chutes lors du même cours. La veille du plateau encore chute…. et là on se dit « ceste pas possible, je suis vraiment nulle après 35 heures de plateau !! ». Mais le site de Fabien est riche de très bon conseils. Alors il faut lire et relire les acticles, se donner un ou deux objectifs par séance (aujourd’hui je travaille le point de patinage….) et on fini par l’avoir :)))))) Alors courage !

  24. PASCAL66
    30 mai 2013 at 13:15

    BONJOUR MERCI POUR VOTRE SITE CELA MA PERMIS D APROFONDIR MES CONNAISSANCES J’AI DEJA LE STRESS DEPUIS QLQ JOURS SURTOUT PLUS AUJOURDHUI CAR LA DATE D ‘EXAMEN EST PREVU POUR VENDREDI MATIN CET A DIRE DEMAIN JE STRESS PLUS DE TOMBE SUR MON SENS QUI ME VA PAS (du cote gauche )mais bon j espere le reussir car a 48 ans sa serai dommage de le repasser mais bon faut faire avec je vous tiendrais au courant de mon resultat et encore merci pour ce site pascal

  25. Sam
    25 mai 2013 at 13:15

    Bonjour à tous, j’ai passé mon plateau hier pour la première fois et je l’ai raté
    J’ai eu un temps de m….., vent pluie (beaucoup).
    Mon moniteur et moi avons réalisé le matin 2h de plateau j’ai réussi chaque exercice lent, freinage, évitement ce qui m’a enlevé une partie de stress et qui m’a donné confiance.
    L’épreuve arrive, je suis le premier, premiére étape poussette + question A je me dis ça commence bien j’attaque le lent je passe les plots j’arrive entre les portes et là le drame je pose le pied, je continue, je vais au bout de la piste, je m’arrête pour le demi tour et la nouveau drame mon pied glisse sur cette pu…. De ligne blanche je repose le pied et voilà C
    2e essais et là je suis en stress total plus concentré je cale je pose le pied rien ne va plus et idem C
    Je suis déçu de ma prestation et il va me falloir gérer ce stress qui m’a fait perdre mes moyens.
    Le temps n’était pas au rdv, nous étions 7 à passer 2 seulement l’on eu il y a des chutes assez spectaculaires sur les freinages bref une mauvaise journée pour de nombreux candidats.
    Je repasse le 5 juin j’espère ne pas être regagner par le stress avez vous des conseils?

    • pierre
      29 septembre 2013 at 18:04

      moi idem,
      2 plateau raté à cause du stress…
      tout mes excercices sont réussis lors des cours.Mais au moment de l’examen final, il n’y a plus personne.
      j’ai envie de tout arrêter , mais c’est dommage car je pense savoir mener une moto comme tout un chacun.
      je roule de temps en temps avec une 600…sans permis , mais c’est pas conseillé.
      j’ai horreur de cette phase d’examen pu le stress joue pour plus de 60 % sur la réussite ou l’échec..
      j’ai essayer les calmants , mais rien n’y a fait.
      je crois que que je vais laissé tombé.
      si seulement on pouvait l’acheter, ce permis.
      si vous avez des conseils , je suis preneur

      • FlatFab
        1 octobre 2013 at 00:53

        C’est ça, on va acheter les permis de conduire. Comme ça, les riches pourront rouler n’importe comment et les pauvres iront à pied… 😉
        Les conseils pour la gestion du stress sont donnés dans l’article et dans les commentaires, prenez le temps de tout lire !

  26. sebastien
    24 mai 2013 at 20:55

    Bonjour, je vais passer le plateau pour le première fois le 5 juin, au niveau des parcours il me reste juste l’évitement a voir (normalement lundi) mais mon plu gros souci c’est que je viens tout juste d’avoir un petit carnet avec les 12 fiches (je l’ai eu mardi soir) et j’ai du mal a les mémoriser sachant que c’est dans moins de 2 semaines, ai-je raison de me soucier a ce niveau la ou c’est plus simple que je pence ? Merci de vos reponce

    • Papydel
      25 mai 2013 at 08:55

      Salut Sébastien,

      Deux semaines pour apprendre tes fiches, c’est bien. Mais je te conseille de travailler tous les jours et ne pas attendre le dernier moment. Il y a quand même une grosse quantité d’infos à mémoriser. Fais par exemple 1 à deux fiches par jour et révision d’une à deux autres et ça devrait passer.
      Après pour la difficulté à l’examen, tout dépend de l’examinateur.. moi, j’ai eu le plateau hier et j’ai eu une femme très pointilleuse, qui cherchait visiblement à bien s’asurer que j’avais tout appris car elle m’a posé des questions qui dépassaient le cadre de la fiche tirée (n°1).
      j’ai des collègues qui ont eu des examinateurs beaucoup plus souples et moins pointilleux, alors je pense que le mieux est de se mettre en situation de succès maximal en apprenant bien avec pour chaque fiche les mots clés importants.
      Bon courage…

  27. Fafou
    15 mai 2013 at 15:33

    Bonjour,

    Après deux échecs j’ai enfin réussi mon plateau ! Par contre mon permis auto aura 5 ans le 09 juin 13. Donc si j’ai bien compris, si j’obtiens une date de circu avant le 09 juin et que j’échoue, j’aurai encore droit à un dernier essai après le 09 juin avant de devoir repasser code+plateau?

    • FlatFab
      15 mai 2013 at 16:15

      C’est exactement ça.
      Tu as droit à encore deux présentations en circulation avant de devoir tout repasser.

  28. frédéric
    5 avril 2013 at 18:40

    plateau validé yes enfin….ABAAA
    un grand merci à FlatFab pour ce site qui est formidable
    et merci à tous pour vos commentaire

    • Laurence
      5 avril 2013 at 20:56

      Félicitation et bonne continuation pour la suite, tu vois après coup tu dois te dire que c’était pas si dur ! Encore bravo

  29. frédéric
    21 mars 2013 at 14:11

    bonjour voila je viens de passer le plateau….j’ai jamais eu un stress pareil ce qui ma valu un 1 A pour la poussée et un c pour le lent…..après la poussée 3 candidats sont devant moi et plus mon tour arrive plus je me mets à trembler et hop c’est mon tour je monte sur la moto en tremblant de partout impossible de me gérer donc impossible de manier la moto…..je suis très déçus de moi j’espère pouvoir me gérer pour le prochain passage…..j’ai 48 ans et j’ai jamais vu mon corps trembler autant

    • Laurence
      21 mars 2013 at 20:39

      Que dire devant une telle manifestation de stress, pas grand chose, si ce n’est que l’épreuve du plateau est la première porte à franchir pour l’obtention du permis moto, qui je pense est un permis plaisir. Alors prends du plaisir à franchir cette épreuve, pense à la joie que tu auras la prochaine fois. Il faut penser positif, je rappelle que si tu es capable de faire le parocurs à l’entrainement, tu es capable également le jour de l’examen. 48 ans tu es un gamin, ton âge est un avantage est non un inconvénient, j’aimerais te dire que c’est facile quand on est positif et c’est le cas. Méthode d’auto persuasion, je sais le faire, je peux le faire, je le ferai. Bon courage pour la suite.

      • frédéric
        22 mars 2013 at 13:20

        merci pour ton soutient Laurence,je pense à la joie que je vais avoir début Avril le jour ou je repasse car je le veux et je l’aurais

  30. georges
    14 mars 2013 at 17:19

    bonjour
    je suis venu trés souvent sur ce site qui est une vraie d’info et de conseils;Aujourd’hui je passai le mplateau pour la 3eme fois et j’ai réussi.
    Ce qui a été le plus dur pour moi c’est le stress de l’examen;j’ai 54ans et jamais de ma vie je n’ai ressenti une telle angoisse qui m’a fait échouer à 2 reprise.Que dire? J’ai pris un médoc qui s’appelle microzen et ça ma russie,j’ai pû dormir la veille.les conseils de Fab sont a appliquer à la lettre,le regard,bien en avant sur la machine,serrer fort le réservoir.Pour ma part j’ai fait une erreur au lent donc B.L’inspectrice me demande si je le garde-Tu m’étonnes que je le garde;Aprés le freinage ,je le réussi du premier coup A.Puis l’évitement,je part ,bonne montée,1/2 tour et quand je reviens arrivé ds l’évitement je freine et j’envoie un cône en l’air.2eme essai et là pas le droit à l’erreur;Je repars et j’ai réussi en me concentrant et en parlant,tout seul ds le casque en détaillant les actions à faire.
    Donc A;Bon pour les fiches et je tombe sur l’équipement,je sais trop facile,mais bon un peu de chance ça aide aussi et voilà plateau réussi,plus que la circulation.
    Merci Fabien pour tout tes conseils .
    A tous ceux qui galèrent ,faut pas baisser les bras,quand on tombe on se relève et on repart.
    Je vous tiens au courant pour la suite.

  31. sylvain
    23 février 2013 at 19:05

    Salut Fabien

    Voici quelques nouvelles depuis mon permis A .Aujourd’hui , je roule toujours en honda mais plus en dauville en pan european , beaucoup plus lourd mais un vrai plaisir, mais malheureusement, il y a toujours autant d’inconscient sur la route .
    Depuis mon permis A , je me suis lancé au permis D avec TP138( ancien permis,200 questions,20 fiches orales(mécanique, panneau,sécurité)VCS, et plateau ,ensuite conduite et TP138,et jury)finalement obtention le 14 janvier 2013 , mais je recommence une formation le permis C , je passe le plateau le 28 février , finalement depuis 2013 , tous les permis ont changé , pour ma part le permis C est beaucoup plus facile ( fiches orales 12 rien que la sécurité, 200 question,petite VCS et plateau , conduite ) .
    Mais de toute façon , il faut de la motivation pour les permis .

    à+

  32. FANNY
    12 février 2013 at 15:14

    Bonjour,

    ce site est super bien fait.
    j’ai commencé mon permis en 2011. 2013 et j’y suis encore. J’ai eu mon plateau il y a 3 mois au bout de la 4ème fois. J’ai appris qu’on a 5 (points) chances pour passer son permis (circu et plateau). (1 point par échec et 1/2 pour une réussite sot pour moi, 3 échecs et 1 réussit = 3.5 points do,nc je peux repasser 2 fois la cicul à raison d’un échec et une réussite qui feront le compte de 5 points => info DDT).
    Ensuite on doit repasser son code mais faut il également repasser son plateau ?
    merci

    • FlatFab
      12 février 2013 at 16:25

      Il n’y a pas de système de « points » ou de « demi-points ». Qui t’a sorti ça ??

      « Les candidats ayant obtenu un résultat favorable à l’épreuve théorique générale conservent le bénéfice de leur admissibilité pour cinq épreuves pratiques par catégorie, à condition qu’un délai maximum de trois ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de cette admissibilité ; une épreuve pratique est comptabilisée à chaque échec à l’épreuve hors circulation des catégories concernées et à chaque échec à l’épreuve en circulation. »
      Source : arrêté du 20 avril 2012 fixant les conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire, article 2, alinéa 2, paragraphe B.

      Pour toutes les catégories de permis, le candidat a droit à cinq présentations aux épreuves pratiques avant de devoir repasser l’épreuve théorique (le code).
      Tu as validé la première épreuve pratique (le plateau) à la quatrième tentative. Cela te laisse une tentative à l’épreuve pratique suivante, la circulation.
      Si tu rates l’examen circulation, tu devras repasser et obtenir le code, et forcément repasser et obtenir le plateau car c’est la condition obligatoire pour présenter la circulation.

  33. azerty999
    21 janvier 2013 at 17:46

    Salut Fab,

    une question pour le permis 2013:
    On parle de gants obligatoire (c’est normal )
    Il y a une « homologation » particuliere ?

    Pour l’epreuve plateau je souhaiterai utilisé des gants cuir souple, hors sur l’étiquette interne des gants a part la taille il n’y a pas d’autre info.
    Les inspecteurs vont il me demandé une homologation ?

    Sur les sites de VPC il n’est rien indiqué sur l’homologation des gants…

    Ps: mes gants « route » ont eux une étiquette EPI mais sont beaucoup plus rigide, j’ai peur que cela me gene pour l’epreuve du plateau.

    merci de ta réponse

  34. Milou
    24 novembre 2012 at 18:10

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour cet article qui m’a apporté beaucoup de renseignements afin de m’inscrire au Permis A.

    Cependant, une question m’est spécifique et je n’y ai pas trouvé de réponse.
    J’ai mon permis B depuis 3 ans, ce dernier est passé a la machine et se trouve en très mauvais état, je passe mon plateau dans 4 jours et l’on me dit qu’il est obligatoirement a présenter. J’ai en ma possession un scan du document recto verso de très bonne qualité.

    Pourriez vous me confirmer cette information?

    Merci d’avance

    • FlatFab
      24 novembre 2012 at 18:22

      Ah là, effectivement, tu risques un souci.
      Le contrôle du permis de conduire à l’examen du permis moto sert à deux choses.
      1- Vérification de l’identité du candidat : si ton permis est illisible ou abîmé, il te faut une autre pièce d’identité, en cours de validité et avec une photo récente.
      2- Dispense de l’ETG (épreuve de code) : si la date d’obtention du permis B n’est pas lisible (pour vérifier que tu l’as depuis moins de cinq ans), il faut soit une copie du document, soit une attestation de la préfecture.
      Pour prévenir le problème au cas où tu tombes sur un examinateur super pointilleux (il y en a), je te recommande de demander à ton école moto de contacter dès lundi la préfecture pour obtenir cette attestation.
      Sinon, l’inspecteur peut te refuser l’accès à l’examen. Je l’ai déjà vu.

      • Milou
        25 novembre 2012 at 18:07

        Bonjour,

        Tout d’abord merci de cette réponse rapide,
        Mon moniteur contacte la préfécture dès lundi, cependant il m’a dit que l’inspecteur (qui va m’évaluer) était très porté sur la rigueur des différents points administratifs et qu’il n’aurait absolument rien à faire d’un scanner du document officiel.

        Je suis comme la plupart des personnes qui passe le plateau en ce moment, sujet à la loi du (19/01/2013), c’est donc mardi ma seule chance de passer l’examen en 2012.
        Je serai fixé lundi a 10h après l’appel en préfecture. Je ne manquerai pas de vous faire connaître mon verdict.

  35. Sandra
    7 novembre 2012 at 21:59

    Bonjour
    Tout ce qui es dit est vrai j ai louper déjà 3 fois le plateau et le stress est grand
    Pourtant j y arrive d habitude mais devant l inspecteur y a pas moyen
    J ai pris du zenelia et le l apranazol et rien ce fichu stress et encore la
    Mais je ne lâche rien bis à plutard

    • Sylvie
      10 décembre 2012 at 21:36

      Bonjour Sandra

      J’ai moi aussi passé mon plateau plusieurs fois à la 3 eme fois je suis même tombée au freinage d’urgence…j’ai fini aux urgences..:-) la 4eme fois que je me suis représentée, j’étais dans un état de stress comme rarement … j’ai demandé à mon moniteur de me faire 2 heures de cours le matin de l’examen.. Je ne sais encore pas comment je l’ai réussi.. j’ai eu A.A.et B sur le deuxième passage du parcourt normal (le 1er passage j’avais fait un stike avec toutes les bornes)
      Bref il faut rester confiante et essayer au max de respirer entre les passages pour essayer d’évacuer le stress… moi aussi j’étais sous euphytose toute la semaine… bon courage à toi… tu vas voir…le soulagement est intense quand tu as réussi.. bonne route à toi

  36. Jerome
    14 octobre 2012 at 23:11

    Un ÉNORME MERCI pour ce site qui résume parfaitement « Le permis moto ».

    Plein de conseils, de techniques etc…

    J’ai passé le plateau le 11.10.2012, la veille j’ai révisé la « technique » des plateaux lent et rapide sur ce site, grace aux conseils et vidéos !!! …notamment pour le « demi-tour » , sur lequel j’avais un manque de technique…

    J’ai eu la chance de pouvoir m’entrainer le jour « J » sur le plateau de l’examen…(je crois que c’est normalement interdit ?)

    « On » (les 3 candidats plateaux)a attendu 2 heures avant de passer !!
    …les « conduites » passaient avant…on avait bien le temps de laisser monter le stress !!!
    Pour ma part, j’étais pas trop stressé…mais vers la fin ça a été dur de lutter contre « la gamberge » !!…on pense, on se remémore, on réfléchit..et c’est pas bon.

    Donc, heureusement que j’ai pu m’entrainer en attendant…ça défoule.

    Et c’est véridique = le jours du permis, j’ai mis en application « la théorie » montrée et expliquée sur ce site…et ça a marché…
    4 « A » pour l’épreuve « plateau »….et comment que je suis heureux !!!

    Je passe la circu le 23.10.12 si tout va bien = alors pareil, je viens ici et je lis et m’imprègne de tout les bons conseils !!
    V à tous !!

    • Jerome
      14 octobre 2012 at 23:13

      …je précise, à toutes fins utiles = j’ai 46 ans…

  37. Fred des Bois
    4 octobre 2012 at 21:12

    Un énorme merci pour tous ces conseils,

    Plateau passé avec succès du 1er coup, en attente d’une date pour la circu.

    Le lien de ce site devrait être fourni avec le livret d’apprentissage tellement il est d’utilité publique

  38. Stéphane
    2 octobre 2012 at 21:02

    Bonjour,

    Je remercie Flafab pour son site. Jeune de 43 ans je passe le permis A. J’ai cependant à ce jour raté 2 fois l’épreuve hors circulation (bizarrement les 2 épreuves complétement identiques)…

    Si sur la piste de la moto école je suis régulier et précis aussi bien en allure lente que normale. Le jour du permis c’est une autre histoire : A la poussette tout comme aux vérifications tous se passe on ne peut mieux. Les 2 autres épreuves c’est panique à bord… Un grand blanc plus personne et un grand n’importe quoi… florilège des 2 passages au lent (parcours 2) : je calle dès le départ avant la première porte et même après. Et pourquoi pas je rate une porte. Cependant avec le deuxième essaie et malgré qu’à chaque fois je chahute un peu soit un cône soit un poteau, je passe en B.

    Devant l’épreuve à allure normale (évitement gauche) le peu de confiance à totalement disparue, résultat les cônes s’envolent sur mon passage, je bâcle mon demi-tour et rate une porte (là encore c’est une compilation).

    Bref je pense opter dès que le mois sera passé pour une légère solution médicamenteuse.

    La partie homéopathie, phytothérapie s’accommode telle également de léger bêta bloquant?

    Car malgré que je supporte très bien la pression du travail, celle des concours et examens. Sur ce fichu permis force est de constater que je gère pas du tout.

    • Laurence
      3 octobre 2012 at 21:18

      Stéphane,
      Ton message est presque désespéré, la panique, le trou noir, les plots qui volent … Je pense quant à moi que les médicaments ne sont pas la solution la plus appropriée pour être en forme (dans la tête). Trop de pression, évidement à ton âge et au mien, il manque simplement l’insouciance, le permis, l’apprentissage et l’examen représentent un challenge hyper important. Du moins, c’est comme ça que le l’ai vécu, au boulot on gère car on maitrise le sujet mais sur piste force est de constatée que la maitrise est relative surtout au début. Bref, si FlatFabc conseil la petite pillule moi je préconise l’auto persuasion, si tu passes à l’entrainement c’est que tu sais le faire.Tu te repétes que tu sais et encore et encore, le jour de l’examen, tu le fais. Bon courage

    • db
      5 octobre 2012 at 09:46

      Stéphane,

      Pour la solution médicamenteuse, un témoignage:

      J’ai fait une petite cure anti-stress aux examens 2 semaines avant le plateau:

      – Euphytose: 1 comprimé dans la journée + 1 le soir avant de dormir
      – homéopathie: Gelsemium sempervirens et Ignatia Amara, 2 grands classiques anti-panique: 5 granules 9ch chaque jour, puis 1 dosette le soir avant l’examen, puis 1 dosette 1 heure avant le début de l’épreuve

      ça a été très efficace pour moi, et ça m’a empêché d’avoir le trou noir, ou de paniquer après avoir shooté un cône, pour continuer mon parcours en restant bien concentrée.
      C’est peu cher, s’achète sans ordonnance à la pharmacie, et ça ne créé aucune accoutumance.

      Il faut aussi préparer la tête, comme dit Laurence:
      S’imaginer en train de passer les parties du plateau avec calme et réussite, s’imaginer en train de finir l’épreuve avec succès, s’imaginer se préparer à la circu, pour la suite, penser que le plateau est juste une formalité nécessaire pour l’obtention du permis, sans se mettre trop de pression.

      Bon courage!

    • FlatFab
      10 octobre 2012 at 01:43

      A priori, pas de contre-indication entre un traitement de fond en phytothérapie et homéopathie d’un côté, et une prise ponctuelle de bêta-bloquants.
      Mais le mieux sera de poser la question au médecin qui devra de toute façon prescrire le bête-bloquant, ce n’est pas vendu sans ordonnance.

      • brisy
        10 octobre 2012 at 09:52

        bonjour,
        être anxieux(se) de passer un examen de conduite ou autre ça arrive! recourir à un peu d’homéopathie , pourquoi pas?( mais c’est le début…) utiliser des bêta-bloquants ; je dis : STOP , c’est du dopage pur et dur! et après pourquoi pas fumer un petit joint pour faciliter un descente de col un peu stressante? ou vider un petit verre avant de partir? hummm ,ça détend pas mal aussi … et ça tue! idem pour l’usage inconsidéré de médications dont le but est tout autre…
        désolé , si mon opinion parait un peu tranchante à certains.. je ne souhaite heurter personne ,mais parfois ,il faut appeler un chat ,un chat!
        amicalement
        marco

        • FlatFab
          10 octobre 2012 at 10:51

          Je ne dis pas que j’approuve ou que c’est bien…
          Il se trouve que ça aide et que dans certains cas extrêmes que j’ai pu observer, la prise d’un bête-bloquant s’est avéré nécessaire.
          Oui clairement, c’est du dopage et c’est pourquoi je dis bien dans l’article que le candidat ne doit pas pratiquer de sport en compétition.
          Et c’est aussi pourquoi j’insiste sur le fait que ce traitement ne peut et ne doit être suivi que sur ordonnance, avec une surveillance médicale.

          • brisy
            10 octobre 2012 at 12:18

            salut Fab,
            tu n’es pas en cause , j’ai bien noté ton renvoi au médecin traitant…c’est plus général ; le corps n’est pas une machine qu’on peut ralentir ou accélérer à la demande: si la pression est trop forte durant un examen ;c’est surtout un manque de maitrise… si des aménagements légers (dormir, moins de caféïne, d’exitants)ne suffisent pas à réccupérer son contrôle, alors on est peut-être pas prêt :tout simplement…notre vie se remplit de « béquilles » médicamenteuses (elles sont surtout menteuses) dans les circonstances de la vie courante, mais justement dans la vie courante , il serait bien de sq’organiser pour ne pas avoir besoin de médicaments ad hoc à chaque instant!
            amicalement
            Marco

            • Stéphane
              13 octobre 2012 at 23:55

              Bonjour,

              Je vous remercie de vos soutiens et de votre compréhension.

              Le conseil de penser à l’usage de médicaments au vu de mon état (vraiment pas brillant) m’a été donné en off par le l’examinateur(2 fois le même), que j’ai trouvé fort sympathique malgré ses efforts pour paraître le contraire.

              Je précise également que mon formateur ne voit pas la nécessiter de me redonner pléthore d’heures de formation si ce n’est que quelque jours avant la nouvelle présentation.
              (Si si une moto-école altruiste qui n’en veut pas forcément à votre portefeuille ça existe…)

              Ma seconde tentative « sans béquille » montre je pense que ce n’est pas forcément une option de facilité. Mais quand le mental joue des tours…

              Alors voilà je suis pragmatique et après réflexion à froid, même si je trouve incompréhensible de ma part ces « pétage de plomb », j’ai déjà pris conseils auprès d’un médecin.

              Un mois avant de me représenter à l’épreuve dois passer. J’attends une certaine impatience de pouvoir passer à autre chose.

              Amicalement,

              • BlackPot
                8 février 2013 at 16:54

                Stéphane,

                Je me retrouves à 100% dans ta description sauf que j’arrive même pas à passer le lent 😉 C’est une sensation d’angoisse que je n’ai jamais ressenti avant je suis tétanisé. Pourtant j’ai passé de nombreux examens et épreuves sportives (boxe, judo, kite) bien plus risqués … J’ai beau travaillé sur moi je ne sais pas d’où vient ce blocage. As tu fais un 3ème plateau?

                • Stéphane
                  8 février 2013 at 21:19

                  Bonjour,

                  2012 a été une année très intéressante pour moi, j’aurais du repasser en novembre, si le 24 octobre dernier je n’avais pas été victime d’un syndrome de Guillain Barré. Je pense pouvoir remonté sur une moto d’ici juin ou juillet,pour l’instant je me contente d’un déambulateur…

                  Je te conseil vivement de consulter un médecin pour avoir un avis sérieux sur la question. Et de prendre du recul (je sais plus facile à dire qu’a faire)

                  Le truc c’est que l’esprit quelque soit ton vécu peut te jouer de sacré tour. Que ce blocage devient une obsession et c’est alors un serpent qui se mord la queue.

                  Amicalement,

                  • BlackPot
                    9 février 2013 at 12:01

                    Bonjour Stéphane,

                    En effet, c’est une sacré histoire ce syndrome de Guillain Barré. Je te souhaite un bon rétablissement. Merci pour les conseils je vais demander de infos à un médecin. Je prends ce plateau trop à coeur. D’ailleurs , je vais faire un break et m’inscrire dans un club de moto cross histoire de dédramatiser la situation. A+

  39. karl
    11 septembre 2012 at 21:56

    bonjour tout le monde moi j’ai 21ans et je suis actuellement entrain de passer le permis A . Les fiches me posent beaucoup de probleme et j’ai vraiment tres peur d’échouer sur sa ! si je pourrai avoir un petit conseil en plus de ceux la (de quelqu’un ) sa serait super cool merci 🙂

  40. Cris
    26 juillet 2012 at 14:08

    Bonjour. Je tenais à vous remercier pour votre site qui est vraiment complet et donne pas mal de conseils et d’explications et surtout qui rassure et permet de se préparer un peu psychologiquement !! 🙂
    j’ai passé mon plateau hier et je l’ai eu haut la main ( que des A ). Donc un conseil, même si c’est onéreux, n’hésitez pas à prendre des heures supplémentaires, il n’y a pas de honte et la réussite est au bout du terrain 😉 Ne jamais désespérer, c’est normal d’être moins en forme à certains cours. Mais si vraiment on le veut ça finit toujours par venir . Bonne journée à tous 🙂

  41. thomas
    16 juillet 2012 at 11:47

    Bonjour à tous et toutes,code réussi en février 2011(1 faute), permis voiture réussi du premier coup en décembre 2011 (26 points), j’ai maintenant 2 heures de conduite moto en circulation,j’ai aussi le fameux livre de fiches et je vous avoue que je rame, je n’ai plus la mémoire de mes 20 ans (j’ai 51 ans), je viens de lire vos articles et suis un peu rassurée de voir qu’il ne faut pas du par-cœur.Je vous remercie pour vos conseils. carole

  42. sylvain
    10 juillet 2012 at 20:22

    Salut à tous ,

    depuis le 13 février 2012, j’ai obtenu mon permis depuis plusieurs mois , je roule en dauville 700.Effectivement , je confirme ce que Fabien dit , attention à l’apprentissage , j’ai fait déjà 4400 km , j’ai faillit être percuter à plusieurs reprises, les usagers ne nous voient pas , alors surtout il faut toujours avoir un regard mobile, même ci on est prioritaire , pensez toujours à danger potentiel .
    bonne route à tous
    à+

  43. laurence
    6 juillet 2012 at 12:15

    Bonjour, Ca fait du bien de lire quelqu’un comme Marie, C’est vrai que je suis dans une phase de totale perte de confiance en moi. Trop lente et alors ! Pourquoi nous pousser ? J’ai un peu la même révolte. et puis je vois le nouveau permis de 2013 qui me semble tout aussi costaud, l’idée des 5 échecs qui obligent à repasser le code… Mais allez … Faut que je me motive, je vais y arriver et ça prendra le temps qu’il faut : c’est vrai que ça fait rager les petits jeunes qui font ça en très peu d’heures !
    J’ai lu plein de fiches et je vais essayer de corriger certaines de mes erreurs qui il me semble ne sont que des problèmes de regard !
    Bonne journée

    • FlatFab
      6 juillet 2012 at 12:37

      Les nouvelles modalités d’examen à partir de 2013 me paraissent à l’inverse, non pas plus faciles, mais plus « raisonnables ». Les épreuves seront plus techniques, mais au moins, il n’y aura plus cette obligation de « bomber ».
      A noter toutefois que quand on sait faire un bon demi-tour rapide, il n’y a plus tellement besoin de rouler « vite » dans le slalom, on a bien plus le temps.

      Les cinq échecs à l’épreuve pratique qui obligent à tout recommencer, c’est pareil pour toutes les catégories de permis, rien de spécifique au permis A.
      Simplement, il y a deux épreuves pratiques à l’examen du permis moto (comme en poids-lourd), donc deux fois plus de risques de se planter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *