Réfléchir à son premier équipement

Quand on débute à moto, on pense d’abord à la bécane. L’équipement ne vient qu’après. Pourtant, c’est sans doute ce qu’on achète en premier et ce qui durera le plus longtemps. Accessoirement, c’est aussi le plus important…

Constat de base, évident : un motard débutant achète son équipement (au moins celui de base) avant sa moto.
Hé oui, la moto ne s’achète qu’après avoir eu le permis A ! Ou juste avant, pour les optimistes.
Alors que le casque, le blouson et les gants sont eux nécessaires dès le début de l’apprentissage. Certaines moto-écoles peuvent prêter un casque pour les premières leçons, mais assez vite, il faut avoir le sien propre. De même, si votre formateur fait son boulot un minimum correctement, il vous incitera assez vite à venir avec un blouson renforcé et des gants.

En l’état actuel du Code de la Route, le casque, homologué et attaché, reste le seul équipement obligatoire aux yeux de la loi pour conduire un deux-roues moteur sur la voie publique.

Mais avec l’entrée en vigueur des nouvelle modalités d’examen du permis de conduire moto en janvier 2013, les candidats ont l’obligation de porter un équipement correct.
Le pari étant que s’ils l’ont acheté pour l’examen, ils auront plus de facilité à le porter ensuite en permanence.

Lors des épreuves hors et en circulation, obligation du port :
– d’un casque de type homologué,
– de gants « adaptés à la pratique de la moto (soit possédant le marquage NF, CE ou EPI, soit renforcés et munis d’un dispositif de fermeture au poignet) »,
– d’un blouson ou d’une veste manches longues,
– d’un pantalon ou d’une combinaison,
– et de bottes ou de chaussures montantes.

Les bottes en caoutchouc et les coupe-vents ne sont pas autorisés.

En cas de non-présentation d’un tel équipement avant le début des épreuves, l’examen ne peut avoir lieu.
Finis les examens en t-shirt sur le lent, en pantacourt, en petites chaussures, en gants non moto, etc.

Cela ne veut pas dire que vous devez vous ramener tout beau tout neuf, équipé de pied en cap, seulement le jour de l’examen !

Comme une moto, un équipement doit se roder.
En vous équipant dès le début de votre formation, vous pourrez  garder les mêmes sensations, la même sensibilité sur les commandes.
En vous équipant seulement pour le jour de l’examen, vous prenez le risque d’avoir une paire de gants et/ou de bottes qui vous donnera un « feeling »  bien différent de celui auquel vous êtes habitué.

Vous avez tout à gagner en adoptant dès le début de votre formation le bon équipement.

* * *

Dès le début de votre apprentissage, il vous faudra porter un casque homologué.
Voir l’article « Choisir son casque de moto« .

Là-dessus, en général, y a pas trop de souci.
Le motard porte un casque, c’est même un signe d’appartenance à la caste. Le motard aime s’afficher avec son casque, il le choisit avec soin, c’est devenu limite un accessoire de mode. Beaucoup, notamment parmi ceux qui se piquent de devenir des « pilotes » investissent des centaines d’euros dans le dernier casque à la mode, avec des peintures multicolores plus pimpantes les unes que les autres.

D’ailleurs à part quelques hurluberlus qui ont pu garder les mauvaises habitudes du temps où ils roulaient en mob ou scooter, 99% des motards portent un casque. C’est hélas moins le cas  pour leurs passagers.

En 2011, 2% des motocyclistes conducteurs décédés ne portaient pas de casque et 5% des passagers. L’ensemble correspond à 16 personnes tuées.

Pour les conducteurs de motocyclettes non tués dans les accidents, le taux de port du casque est stable depuis 2000. Il est proche de 99%.
Les conducteurs tués ont un taux de port de casque légèrement inférieur. Il évolue favorablement depuis 2000 pour tendre vers 98%.

Pour les passagers de motocyclettes non tués dans les accidents, le taux de port du casque augmente de façon continue depuis 2000. Il atteint 98% en 2011, soit un écart de 1 point par rapport aux conducteurs.

* * *

Dès le début de votre apprentissage et au plus tard pour l’examen, il vous faudra porter un blouson ou une veste moto.

Ce vêtement devra être à manches longues.
La logique aurait voulu qu’il soit obligatoirement doté de protections contre les chocs, avec des renforts aux coudes, aux épaules et dans le dos. Mais à l’heure actuelle, aucune norme n’impose ces protections. Il y a bien des normes (ECE 1621) sur les protections elles-mêmes, en fonction de leur niveau de performance dans l’absorption de l’impact, mais aucune norme ne concerne l’intégration de ces renforts dans les vêtements moto.

Le législateur ne peut pas à l’heure actuelle imposer le port de vêtements renforcés spécifiques à la pratique de la moto.
Cela ne doit pas vous empêcher de vous équiper sérieusement pour votre propre protection.

Lire les articles
Choisir son équipement motard
Choisir sa protection dorsale
Pourquoi se protéger le dos.

Des idées de modèles sur MotoServices, avec un article sur les vestes et un autre sur les blousons.

* * *

Dès le début de votre apprentissage et au plus tard pour l’examen, il vous faudra porter des gants protecteurs.

Ces gants devront être « adaptés à la pratique de la moto (soit possédant le marquage NF, CE ou EPI, soit renforcés et munis d’un dispositif de fermeture au poignet) ».
Lors de l’examen du permis moto, l’inspecteur vérifiera que les gants sont conformes et pourra vous refuser le passage de l’examen si ce n’est pas le cas.

Pour en savoir plus, lire les articles
Choisir ses gants moto
Pourquoi protéger ses articulations.

Des idées de modèles dans cet article sur MotoServices.

* * *

Dès le début de votre apprentissage et au plus tard pour l’examen, il vous faudra porter un pantalon et des bottes ou chaussures montantes.

Pour le pantalon, pas de norme imposée.
Un « jeans » en toile denim peut suffire. En tout état de cause, les pantacourts, joggings, survêtements, leggings et tout autre pantalon en fibres synthétiques à base de nylon, peu résistants, seront refusés par les inspecteurs.

Pour les pieds, vous devrez porter :
– soit des bottes ou bottines de moto, en cuir et/ou textile, dotées de renforts aux talons et aux malléoles (côtés de la cheville), voire au sélecteur ;
– soit des bottines de ville en cuir, qui couvrent la cheville ;
– soit des chaussures montantes, qui couvrent et maintiennent la cheville, comme des Caterpillar, Timberland, DocMartens…

Des rangers, chaussures de sécurité, godillots de randonnée pédestre peuvent aussi faire l’affaire.
Ne seront pas acceptés les chaussures de sport, tennis, baskets, les souliers de ville, mocassins, etc.

Pour en savoir plus, lire l’article Pourquoi protéger ses articulations.

Des idées de modèles dans cet article de MotoServices.

* * *

Premier problème : ces dépenses d’équipement vont intervenir en même temps que les versements pour les leçons du permis…

Quand on sait que la plupart des motards débutants galèrent pour se payer le permis, râlent que « le permis, c’est trop cher, trop dur » et préfèrent économiser le peu de sous qu’il leur reste pour leur future monture, on se doute que le budget d’équipement s’annonce réduit.

De fait, le discours fréquemment entendu reste : « je prends le minimum et je m’équiperai petit à petit, après ».
Et là, je dis : « Non !! »
Une moto, ça se change, pas un motard.

On ne le répétera jamais assez : il est primordial de posséder un équipement de bonne qualité sur le dos dès qu’on roule en moto, même pour 100 mètres, même pour un jour, même en passager.

Tout le monde sait bien que le motard ne possède pas de carrosserie pour le protéger. Mais tant qu’ils ne se sont pas pas pris une bonne gamelle, très peu de gens réalisent à quel point l’être humain est fragile.
Notre corps a évolué depuis des milliers d’années, mais globalement, il n’a pas changé depuis 2.000 ans, il est resté tel qu’à une époque où l’humanité se déplaçait surtout à pied.
Le corps humain n’est pas fait pour supporter des chocs à une vitesse supérieure à 30 km/h !

Pourquoi les tests de la norme européenne de casque se font à 27 km/h ? Parce que le crâne humain ne saurait de toute façon pas résister à une décélération brutale à partir d’une vitesse supérieure. Les études médicales ont montré que les premiers dégâts sur le cerveau interviennent dès un impact à la vitesse (ridicule) de 17 km/h.

Pourquoi les crash-tests NCAP des voitures se font à 54 km/h ? Parce qu’au-delà, la force de la décélération en 0,1 seconde contre un mur en béton est telle qu’elle entraîne de toute manière des lésions internes, souvent fatales.

Rappelez-vous comme ça fait mal quand vous vous prenez une porte, un mur, un arbre dans la gueule juste en marchant… Juste en marchant, à 5 km/h maxi. Et multipliez ça par 10, par 20.

Pourtant, le premier réflexe du débutant (pilote ou passager d’ailleurs) est de se diriger vers les produits les moins chers.

* * *

Au contraire, c’est bien dès le début que vous avez besoin du meilleur équipement !!

En effet, il y a de fortes chances que vous tombiez lors de votre formation, en plateau ou en circulation, et/ou lors de vos premiers mois de pratique.
Il vous faut donc rouler bien protégé, c’est-à-dire entièrement couvert de matériaux résistants, avec des renforts à tous les endroits saillants ou fragiles : tête, épaules, coudes, mains, colonne vertébrale, genoux, chevilles, pieds.

Pensez-y : si vous chutez un peu vite ou tombez mal, vous allez facilement vous faire mal.

Donc devoir arrêter l’entrainement pendant quelques temps. Une ou deux semaines, au mieux. Parfois plusieurs mois. Un poignet cassé, ça n’a l’air de rien, mais ça fait super mal et cela met des mois à se remettre.
Résultat des courses : au retour à la moto-école, vous repartez de zéro. Trois semaines ou un mois d’arrêt et vous avez tout oublié.
Imaginez que cela vous arrive à deux semaines de l’examen… Tout à refaire, devoir attendre une nouvelle date…
En voulant gagner 200 euros, on se retrouve avec des centaines d’euros gaspillés et six mois de perdus.

Ne croyez pas que j’exagère, j’ai déjà vu ce cas, plusieurs fois.

Même si vous ne tombez pas (c’est tout le mal que je vous souhaite), vous serez forcément tendu au début, crispé, pas à l’aise. Si en plus, vous avez froid ou trop chaud, que vous vous retrouvez mouillé(e) ou en nage, vous allez vous fatiguer encore plus vite et vous crisper encore plus. Votre corps occupera une part croissante de votre esprit par ses signaux d’inconfort ou de douleur, et votre capacité de vigilance diminuera.
Et donc le risque d’accident augmentera.

Un accident, c’est du temps perdu, de la souffrance, de l’argent gaspillé en soins, réparations, franchises, malus, rachat d’équipement…
Tout ça parce qu’on a lésiné sur une doublure thermique, une surveste de pluie, des bottes étanches, etc.

Témoignage d’une motarde:
« A l’époque étudiante et passagère uniquement, je n’avais pas l’intention de me ruiner en équipement. En totalité, j’en avais pour moins de 400€ sur le dos, déjà une petite fortune à mes yeux. Au bout de quelques mois, mon casque est devenu trop grand à cause du tassement des mousses, l’intérieur de ma veste s’est désagrégé, les protections de mon pantalon n’étaient plus en face de mes genoux…
Bilan, j’ai tout racheté, et cette fois en full cuir. Mais cette fois, j’ai pris du vrai matos de bonne qualité. Cher certes puisque j’ai plus que triplé la valeur totale de mon matériel. Mais ce que je regrette surtout, c’est d’avoir pratiquement foutu 400€ en l’air lors de mon premier passage en caisse !
 »

* * *

Il faut investir dès le début dans un bon équipement, complet et de qualité,
afin de rouler détendu et confortable.

Et quand je dis « de qualité », ce n’est pas forcément du neuf chez BMW ou Rukka ou Dainese ou IXS.

Beaucoup de motards revendent leur équipement (pour de multiples raisons : ils arrêtent la moto, en changent, ont besoin d’argent, se séparent de leur conjoint, ont maigri ou grossi, etc.), alimentant ainsi un marché de l’occasion riche et abondant.

De même, plutôt que de taper dans le super haut de gamme, il y a de très bons produits chez des équipementiers de milieu de gamme : Hein Gericke, Spidi, Bering, Revit…

Le prix qu’on met dans son équipement correspond au prix auquel on estime sa vie.
A combien estimez-vous la vôtre ?

* * *

Avec 900 ou 1.000 euros, il est possible de se payer un bon équipement complet, en neuf.
Avec de l’occasion, divisez ces chiffres par deux ou trois.

Comptez :
– 150 à 200 euros pour pour un casque intégral de milieu de gamme (neuf, nécessairement)
– 100 à 150 euros pour un blouson textile avec doublure thermique amovible
– 20 à 30 euros pour une plaque dorsale homologuée (intégrée au blouson)
– 20 à 30 euros pour des gants d’été
– 50 à 60  euros pour des gants d’hiver
– 100 euros pour un pantalon textile avec coques aux genoux et hanches
– 100 à 120 euros pour des bottes ou bottines
– 20 à 50 euros pour une tenue de pluie deux pièces
– 5 à 15 euros pour un tour de cou

Restent 200 euros à répartir entre des gants mi-saison étanches, une protection dorsale amovible (de 100 à 150 euros en neuf) et une sous-veste en polaire pour l’hiver.
Peut-être rajouter 100 euros pour un pantalon de cuir…

« Wouah, 1.000 euros, il est fou ! C’est trop cher… », me direz-vous ?
Non, c’est le même montant que le pot non homologué que vous allez changer très vite (sous prétexte de sécurité pour être mieux entendu dans les bouchons, mouarf !) + les repose-pieds en alu anodisé taillé dans la masse (trop vital, tu comprends) + les protections en simili carbone sur les rétros (pour faire « rassinje ») et autres conneries inutiles.
Rien qu’une ligne d’échappement complète Akrapovic, c’est 1.000 euros…

Je compte 200 euros pour un bon casque intégral de milieu de gamme, avec une peinture unie (mais vernie, plus résistante). Pas 400 ou 500 ou 700 roros pour le dernier réplica Stoner à la mode qui ne le sera plus dans un an…
Et je ne parle pas des gants « sport racing kéké romain qui flashent » à 70 ou 100 euros, qui ne font pas mieux le boulot que des gants noirs à 30-40 euros.

Et là, ce sont les prix en neuf.
Avec de l’occasion, vous divisez par deux ou trois. J’ai entièrement équipé mon frère pour 300 euros. La moitié pour un casque neuf, l’autre moitié pour deux blousons, deux paires de gants, un pantalon de pluie, une paire de baskets moto. Tout acheté sur eBay (sauf le casque).

Pour en savoir plus, lire Acheter « malin ».

* * *

Dites-vous bien que c’est un investissement dans la durée.

La première moto, en général, ne se garde pas longtemps : six mois, un an, deux ans maxi (j’ai dit « en général », il y a des exceptions).
Tandis que l’équipement motard fera plusieurs années, entre deux et dix, selon sa qualité et son utilisation plus ou moins intensive.

Si vous devez économiser des sous, c’est justement sur le prix d’achat de votre première bécane. Sans prendre une ruine, faites-vous la main sur un vieux truc moche et poussif qu’on ne vous volera pas, qui ne vous poussera pas au crime (et à la perte de points), qui saura vous limiter dans les excès et les poussées de testostérone.

Je sais bien que ça fait discours de vieux con.
Mais je vois et je connais la réalité. C’est dans les deux premières années de pratique qu’un(e) motard(e) risque le plus d’avoir un accident.
Un débutant va chuter, c’est quasi obligé, à 99%. Avec du bol, ce sera à l’arrêt ou à 10 km/h ou à 50 km/h. Tant mieux ! Quand vous verrez les conséquences d’une chute à 50 (sur vous et sur la moto), ça calme d’entrée de jeu. Moi en tout cas, ça m’a calmé pendant deux ans…

Gardez vos sous, commencez petit et misez plutôt sur l’assurance, l’entretien et l’équipement.
Cela ne sert à rien d’avoir une « belle » moto si vous ne l’assurez pas pour bien la protéger, si vous n’avez pas de quoi lui mettre des pneus neufs quand elle en a besoin et si vous ne pouvez pas vous payer un bon équipement pour vous protéger en cas de pépin.

Je vois tellement de motards avec des super bécanes qui pleurent quand arrive l’heure de la révision, qui l’assurent au tiers, qui n’ont pas de quoi mettre de bons pneus neufs, qui roulent avec des fringues de merde et n’ont même pas de quoi se protéger de la pluie.

Un gérant de magasin moto m’a raconté, il y a quelques années, l’exemple de ce père de famille, la trentaine, qui est arrivé avec femme et enfant (dans la poussette) et qui venait de s’offrir une GSX-R 1000 en première moto. Il voulait un casque. Le vendeur l’oriente vers un casque intégral de qualité, genre à 300 euros. Et le type de refuser en expliquant qu’il avait tout claqué pour se payer la bécane, qu’il n’avait plus les moyens. Sa femme n’a rien dit. Au final, le motard débutant et inconscient est reparti avec un casque « chinois », bas de gamme, « tout juste suffisant pour de l’urbain », aux dires du vendeur qui ne l’a plus jamais revu ensuite.

Tout dans la bécane, rien dans la tête !

* * *

Plutôt que de tout acheter au fur et à mesure, pourquoi ne pas prendre le meilleur et le plus important, et tout de suite ?

N’achetez peut-être pas dès le premier jour une tenue « grand froid » complète (quoique c’est en été qu’on fait les meilleures affaires sur les fringues d’hiver et vice-versa), mais mettez le paquet sur les équipements de protection : une dorsale (c’est vraiment important), des bottes ou bottines, des gants costauds (mais fins, pour bien sentir les commandes), des genouillères.

Plutôt que d’acheter un seul équipement pour toute l’année qui s’usera vite, prendre une tenue d’été et une tenue d’hiver vous permettra de les faire durer plus longtemps, tout en roulant dans le confort.

D’accord, un beau blouson de cuir noir, « c’est la méga-classe ! » (c) Alain Chabat.
Sauf que le cuir (sans membrane), ce n’est ni respirant ni étanche… Un cuir noir fait crever de chaud l’été, surtout s’il est doublé en polyester ou en nylon. Et l’hiver, il se refroidit vite et reste froid longtemps. Comme en général, il est ajusté, il n’y a pas de couche d’air isolante. En plus, il faut l’entretenir, ce qu’on a tendance à négliger, du coup il va vieillir plus vite et mal. Et en cas de glissade à bonne vitesse, c’est 300 ou 400 euros de perdus…

Alors qu’avec un bon blouson textile à 150 euros avec tirettes d’aération, doublure thermique amovible et une surveste de pluie à 15 euros, on fait toute l’année tranquille, au frais l’été, au chaud l’hiver, au sec l’automne. Et on ne perd pas grand-chose en cas de gadin.

Mes conseils pour acheter pas cher :
Acheter “malin” et s’équiper pour “pas cher”

Pour l’équipement spécifique été et hiver, voir :
Rouler par forte chaleur
Rouler en deux-roues en hiver

Télécharger la (très bonne) brochure « Guide Équipement Deux-Roues Motorisés« 

* * *

  74 comments for “Réfléchir à son premier équipement

  1. Vérobike38
    21 juin 2017 at 16:21

    Il y a un peu plus de un an, je parcourais avidement ces pages pour me documenter avant ma formation 125, Aujourd’hui;, au milieu d’une super ballade, j’entre dans un village où ils signalaient des gravillons. J’ai fait super attention jusqu’au moment où une voiture me double super vite, je la regarde, je zappe le dos d’âne, quand je m’en aperçois, je freine, dérape dans le gravillons, perd le contrôle de la moto et évite le choc frontal avec un mur. Le genou et la main ont bien rapé; choc sur le dos. Je sors de l’hopital avec une petite atelle juste pour maintenir un poignet mais rien de cassé. Et bien Fab, je te dis merci merci merci pour ce site sans lequel je n’aurais sans doute pas été aussi méticuleuse pour le choix de mon équipement. Ma dorsale a épargné des douleurs à mon dos, les gants ne sont même pas rapés et le jean kevlar renforcé aux genoux m’a permis de repartir sur mes deux jambes. J’ajoute que la moto ne s’en remettra sans doute jamais. Donc encore merci Fab pour tout ce travail que tu fais sur le site.

    • FlatFab
      21 juin 2017 at 16:44

      Aie aie aie…
      Pas de chance, tu as cumulé trois risques avec la voiture qui te double et distrait ton attention, le dos d’âne mal anticipé et les gravillons qui font déraper tes pneus sur un freinage sans ABS !
      L’équipement a réduit les dégâts corporels, tant mieux.
      Bon rétablissement !
      J’espère que la moto était assurée « tous risques » ?

      • Verobike38
        21 juin 2017 at 17:13

        Oui, assurée tous risques. Pourtant des dos d’âne, il y en a chez moi et je commence à avoir l’habitude !! Mais voilà, comme tu dis, un cumul de pas de chance. Et l’ABS, il n’y en a pas sur les 125 sauf sur les super récentes, je crois. Je me disais que je suis à près de 5000 km depuis ma formation et je me souviens avoir lu quelque part que c’est un moment où le risque de chute est plus important parce qu’on commence à prendre vraiment confiance et c’est peut être aussi ce qui m’est arrivé… Comme quoi vigilance, vigilance !

        • brisy
          22 juin 2017 at 09:25

          hello Verobike,
          je te souhaite un bon rétablissement , les pépins sont très souvent multifactoriels, quand plusieurs circonstances à risque se téléscopent…je ne sais pas s’il y a un nombre de km à risque ? mais certaines situations qu’on apprend petit à petit à reconnaitre le sont certainement….
          amicalement
          Marco

  2. TheChuckNorris
    2 octobre 2015 at 11:46

    Très bon article (comme toujours sur ce site).

    Je viens de m’inscrire au permis moto et je n’aurais qu’un conseil: pour votre premier équipement privilégiez l’essai en magasin plutôt que la commande sur internet.

    Les différents équipements et la pluralité des marques font que les tailles peuvent légèrement différer, et vous pouvez vite vous retrouver avec un équipement trop petit ou trop large.

    Pour mon cas, j’ai essayé beaucoup de casques en magasin avant d’en trouver un à la bonne taille, idem pour les bottes pour lesquelles j’ai pris une pointure de plus que celle habituelle pour des chaussures standard (j’ai d’ailleurs opté pour des bottes mi-hauteur plutôt que des bottes hautes).

    De plus les prix sont souvent aussi abordables qu’internet (les sites faisant beaucoup de concurrence aux magasins, les gérants sont obligés de brader pour rester compétitif), et un magasin sera plus enclin à vous faire une réduction si vous achetez un ensemble complet chez eux (et continuera à vous en faire si vous entretenez votre moto chez eux).

    Au pire il reste l’option d’essayer l’équipement en magasin et de le commander ensuite sur internet (bon ne vous attendez pas à être bien vus par la suite dans le magasin).

    Après si vous connaissez bien les tailles des équipements vous correspondant, pas de souci à commander sur motoblouz et cie.

    Ah et pour le casque n’hésitez pas à mettre le prix: la différence se fera sentir au niveau sonore et confort 🙂

  3. Guillaume
    4 juillet 2015 at 10:25

    Bonjour,

    J’ai lu ton article, malheureusement trop tard…
    J’ai voulu faire « vite et bien », j’ai casqué 600 euros dans des trucs… fin bref : gants bering (très bonne qualité) une taille trop courte, un blouson IXON excellent un poil trop long, bref conneries sur conneries…
    AU FINAL : Bah… Après avoir eu le permis, j’ai très vite compris que non non, ça ne se passerait pas comme ça…
    Résultat des courses, j’ai attendu presque 6 mois et j’ai claqué 2500 euros d’équipement pour avoir le « neck plus ultra » de l’équipement garanti 5 ans, Casque top top moumoute… Pantalon cuir, blouson cuir, etc… (Et ouin le casque **** a 90 euros qui défonce les oreilles passé la barre des 90km/h j’ai très vite compris que ça allait pas le faire…) Le blouson avec les protections en mousse (mdr ! Ça ne sert strictement à rien…RIEN.)
    J’ai chuté à moto à la moto école, et j’ai très, très vite compris que… à part m’être moi même mis en danger, j’avais pas fait autre chose.
    Donc : PAYEZ vous DES VRAIS équipements. Certains sites sont adorables sans vous pousser à acheter : Motoblouz, etc… les mecs sont à votre écoute et vraiment sympa… Servez-vous en, c’est gratuit.

    NB : Je travaille aux urgences. Je suis infirmier. Autant vous dire… que passé la barre des 40km/h quand vous tombez avec un équipement pourrit…. Bye bye la peau. Oubliez votre peau, c’est pas une blague. C’est 6 mois d’hospitalisation avec des anti douleurs qui ne vous aideront qu’à peine, et si pas de chance on vous met dans le coma… Donc vraiment, faites pas les cons. Payez vous un VRAI équipement.

    Note finale : Quand vous achetez une dorsale : Vous évaluez le prix de votre colonne vertébrale. « À quel prix avez vous envie de continuer à marcher ? » 😉

    • Ricky
      4 juillet 2015 at 12:31

      Excellent ton post.

      🙂

    • Quadrapasfou
      6 juillet 2015 at 17:00

      Je confirme des deux pieds et des deux mains : acheter pas cher un équipement mauvais mais « qui ira bien pour le permis », c’est de l’argent jeté par les fenêtres.

      Personnellement, j’ai fait attention à la qualité de l’équipement et pourtant j’ai payé mon casque 300 €, par exemple, mais j’ai économisé quelques dizaines d’euros en choisissant un modèle tout noir. Hé bien je le regrette déjà … et mon prochain achat sera un casque de couleur claire ou bien voyante.

      Ce qui est un peu trompeur et dont il faut se méfier, c’est la remarque fréquente de nombreux vendeurs (vécu) : « pour le permis, ça, ça suffira bien… ».

      Ben justement non, parce que l’équipement on ne va pas le payer deux fois à 6 mois d’intervalle !

  4. chouchou38
    9 mars 2015 at 13:19

    Merci pour votre article car je commence à mettre de coté pour mon équipement permis et moto j’ai toute ma famille dans la moto et ses vrais que c’est pas donné mais sa coûte quoi la vie à coté on ne le réfléchi pas assez à tout sa en tout cas! je partage car ses vraiment très bien détaillé on devrais plus souvent le faire lire au futur motard ! comme moi sa laisse à réfléchir sur le bon matos à acheté ! sur ce bonne continuation et à bientôt sur la route <3

  5. Bernard
    27 février 2015 at 06:51

    Coucou, oui vous avez bien raison, il fait faire très attention lorsque nous choisissons les équipements pour notre moto !

  6. Miikaa
    2 décembre 2014 at 19:24

    Bonjour ou Bonsoir,

    Actuellement je n’ai que 17 ans, mais je rêve de devenir motard.
    J’ai déjà regarder sur http://www.dafy-moto.com les équipement motard et j’ai fait une liste, j’aimerais savoir si les article que j’ai choisi son bien et correct pour un débutant motard même si je doit encore attendre pour le devenir.

    Je vous donne les liens et dites moi ce que vous en pensais que vous êtes débutant motard ou confirmé, tout les avis sont bon

    Le casque : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/casque-rt1000-led-astone-241412

    Le/Les blousons : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/blouson-xenon-furygan-9921192
    http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/blouson-skull-furygan-1224709
    http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/blouson-eager-ixon-1224347

    Le pantalon : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/pantalon-sturgis-asphalt-overlap-1224668

    Les gants : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/gants-qatar-lt-all-one-432521 (gants été)
    : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/gants-tx09-bering-432549 (gants été)

    : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/gants-marshall-segura-412797 (gants hiver)
    : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/gants-yukon-drystar-alpinestars-412732 (gants hiver)
    : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/gants-land-d3o-evo-furygan-412801 (gants hiver)

    Les bottes : http://www.dafy-moto.com/boutique/produit/bottes-mirage-dry-forma-521156

    Voila, la liste est longue mais en moto vaut mieux bien être equipé et surtout bien choisir son équipement

    Merci de vos réponse et un grand V et a tout et toutes motard(e) sur le site

    • Quadrapasfou
      1 avril 2015 at 12:58

      Bonjour Mikaa,
      J’ai justement acheté mon premier équipement il y a peu de temps et mon meilleur conseil sera de te dire : que personne n’ira voir tes liens.
      Ce n’est pas du mépris, mais ils sont inutiles. Ces équipements sont des vêtements (rigide pur la casque), il faut donc avant tout les essayer.
      Pour le casque, surtout, il faut que tu en trouves un adapté à ton crâne (j’ai essayé 5 marques différentes avant de choisir).

      • Mikaa
        10 avril 2015 at 12:22

        D’accord merci
        j’essayerais mes équipement avant de les acheter mais en donnant les liens je voulais savoir si certains des articles choisi était une bonne marque et recommandée (certaine je sais que c’est des bonne marque mais d’autre je sais pas)

        encore merci a toi de ta réponse, attention sur la route et V

  7. Yan
    8 août 2014 at 19:22

    Bonjour,

    L’équipement est très important. Le 19 juin, j’ai tapé un chevreuil en bécane. Mme et moi étions équipés de la tête au pied (Ixon et Bering). Mme s’en sort avec un bleu au bras et une petite coupure. Moi, 4 côtes cassé et deux petites brûlures. Les pompiers sur place m’ont dit que j’ai eu beaucoup de chance, qu’ils ont déjà vu pire à des vitesses plus basse et sans équipements. Idem aux urgences. Le médecin m’a dit que si nous ne serions pas équipés correctement, c’est pas 4 côtes ou un bleu que nous aurions eu. Je dit pas que l’équipement évite de la mort, mais il peut transformé un mort en blessé grave et un blessé grave en blessé légers. C’est mon cas, sans équipement, nos blessures aurais étais plus graves. C’est un investissement, certes, mais nos vies n’ont pas de prix. Je sais que certain magasin font des prix jeunes permis avec des remise de 20% sur les grandes marques (c’est comme ça que j’ai acheté le miens) Ça serais vraiment dommage de ne pas en profité. Honnêtement, après mon accident, je ne peut plus concevoir de rouler sans équipement

  8. Charly76
    16 juin 2014 at 04:50

    Bonjour , je poste un petit témoignage me concernant , en janvier j’ai été victime d’un accident en sortant des cours , j’ai eu mon permis en avril 2013, je roulais en ninja 300 ( une moto deja bien puissante pour sa cylindrée ) ; je roulais sur un pont à 50km/h , j’arrive sur une priorité a droite pour verifier la presence de vehicule et au meme moment une voiture venant en sens inverse me coupe la route pour tourner sur sa gauche , resultats une paire de rouston en vrac et des coutusions partous , pour vous dire j’ai été operer des testicules , elles ont tapées dans le réservoir ( ça fait très mal ) et la moto etait fichue 8000 euros pour la refaire sur une machine qui coute 5000 ça fait mal aussi , et bien mon equipement m’a sauvée la vie c’est ce qu’on dit les pompiers sinon je serais plus la pour en parler surtout que j’ai 21 ans , alors les jeunes voila pourquoi il na faut jamais lesiner sur l’achat de l’équipement. j’espere que ce commentaire vous fera reflechir , avant d’acheter la derniere moto a la mode relechisser a combien coute votre vie , moi la mienne n’a pas de prix .

  9. Enzo
    19 mars 2014 at 18:50

    Bonjour !
    Je m’apprête à m’inscrire à la moto-école, cependant, avant de m’inscrire, j’aimerai m’équiper afin de ne pas cumuler les frais d’équipements et d’inscriptions.

    N’y connaissant STRICTEMENT rien, j’ai repéré quelques modèles, et j’aimerai, si possible, votre avis.

    Les chaussures:
    http://www.motoblouz.com/vente-chaussures-furygan-gene-sympatex-evo-1023.html

    Les blousons:
    http://www.maxxess.fr/89-blouson-textile-richa-boomerang.html
    http://www.motoblouz.com/vente-blouson-ixon-oxygen-hp-50200.html
    http://www.motoblouz.com/vente-blouson-ixon-typhon-race-hp-50195.html
    http://www.motoblouz.com/vente-blouson-ixon-eager-55536.html (celui ci n’a pas de dorsale incluse, mais je m’aligne sur le budget des précedents pour m’acheter une dorsale amovible)

    Les gants:
    http://www.motoblouz.com/vente-gants-alpinestars-spartan-42030.html
    http://www.motoblouz.com/vente-gants-furygan-raindrop-claw-55774.html

    Je n’ai pas encore regarder les pantalons, et je n’acheterai pas le casque sur internet, donc pas de lien 😀

    Evidemment, et si c’est possible, j’aimerai, dans le cas où rien ne conviendrait, des exemples de « bon » matos, et notamment ce que vous avez acheté à votre frère si vous en gardez des souvenirs ! Effectivement, je ne recherche pas la pointe de la mode, ainsi, l’achat d’occasion ne me dérange en rien !

    L’une de mes seules « contraintes », est que j’aimerai bien m’habiller en noir, noir et blanc à la rigueur… ^^

    Cordialement.

    Enzo.

    ps: Merci pour tous vos conseils !

  10. Sofiane
    7 mars 2014 at 02:42

    Bonjour,

    Petit témoignage, je me prépare actuellement au permis A, du moins je me préparais…

    En effet suite à une chute assez lourde sur l’évitement le 28/02, je me retrouve avec le poignet droit cassé, le gauche foulé et les doigts engourdis malgré un équipement de qualité. Tout cela à une semaine de mon examen plateau. Pour lequel je me suis bien préparé et me sentais vraiment prêt.

    Résultat, je me retrouve avec un plâtre pour 3 à 4 semaines. Je vous laisse imaginez le sentiment que cela laisse et surtout les craintes que ca fait naitre chez nos proches.

    Donc un conseil, ne surtout pas lésiner sur un équipement de qualité, et surtout pour les gants, ne vous laisser pas berner par des coques sur le dessus de la main saillantes et stylés, portez une attention toute particulière à la protection au niveau de la paume.

    Cette m’aura au moins fait comprendre à quel point nous étions fragile sur une moto. J’ai l’impression de m’en être bien sortis (avec une bonne leçon) et j’aborderai la moto avec plus d’humilité dorénavant.

    Bonne route à tous.

    PS: Un grand merci à Flatfab pour ce site qui m’a beaucoup aider dans mes premiers pas à moto, de ma prise de décision à m’a préparation pour l’examen.

    • FlatFab
      8 mars 2014 at 19:31

      Merci de ton témoignage, en espérant que ça puisse servir à d’autres !

  11. Wales
    25 novembre 2013 at 00:10

    Bonjour, après les gants (j’ai choisi les curb) je reviens pour des conseils sur le blouson.
    Je possède un équipement dainese que j’utilisais pour faire de la descente en vtt. La même chose qu’on peut voir sur ce lien :
    http://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/543748491.htm?ca=16_s

    pensez vous que ce soit une bonne idée d’utiliser ça avec par dessus un blouson « normal » selon la saison?

    Merci encore pour cette mise en selle

    • FlatFab
      25 novembre 2013 at 09:50

      Clairement, c’est mieux que rien, même si cet équipement n’est pas homologué CE 1621-1 (norme européenne pour les équipements de protection individuelle moto).
      Mais il te faudra par dessus un blouson « costaud », qui résiste à l’abrasion sur l’asphalte à 50 km/h, ce qui nécessite du cuir ou des fibres techniques qui se retrouvent rarement hors des équipements moto.
      Au final, il vaut mieux prendre soit un blouson moto léger et ample auquel tu retires les protections intégrées pour mettre ton gilet enduro en dessous, soit un blouson moto lourd, en cuir ou cordura, avec de bonnes protections homologuées (y compris dorsale) intégrées et près du corps.

      • Wales
        25 novembre 2013 at 11:40

        En regardant de plus près, il y a sur l’étiquette : EN 1621.1/97 mais le pictogramme est celui d’un velo pas d’une moto.
        J’ai un cuir style aviateur bien lourd et assez ample pour mettre la dainese dessous, je pense que je vais commencer comme ça et voir si je peux trouver cet hiver une solde intéressante pour un bon blouson d’été.
        Hormis pour passer le permis je ne devrait pas être emmené à conduire par temps très froid (utilisation plutôt loisir, campagne, d’un djebel pour commencer) , du coup je préfèrerai éviter le cuir pour le pantalon, une suggestion pour un modèle textile correct?

        • FlatFab
          3 décembre 2013 at 16:44

          Trop de modèles et pas assez de précisions sur ton usage / budget / gabarit / attentes.
          Au hasard, pantalon Bering Keers.

  12. Enrico
    14 novembre 2013 at 21:54

    Bonjour, je voulais savoir si les chaussures de type « Converse » en cuir sont accéptés en tant que chaussures de motard surtout avec la nouvelle réforme 2013. Merci d’avance !

    • FlatFab
      15 novembre 2013 at 11:39

      Si ce sont des Converse ou autre chaussure de sport, non car elles ne sont pas dotées de protections.
      Si ce sont des bottines moto « lookées » Converse, comme il en existe chez plusieurs marques, c’est accepté.
      Le mieux est de vérifier si les chaussures en question comportent bien la mention CE, accompagnée de la norme EN 13634/02 (ou EN 13634 2002).

      • Enrico
        15 novembre 2013 at 18:59

        D’accord, merci beaucoup !

  13. Ludo
    17 mars 2013 at 13:17

    Bonjour,
    Je suis tombé sur votre site et vos précieux conseils!
    Nouvellement inscris au permis moto mais n’ayant pas encore commencé la conduite (re-passage du code oblige) je suis actuellement à la recherche de mon équipement.
    En effet, cela peut surprendre mais je souhaite être bien équipé et ce des le début, quitte à reporter de quelques mois l’achat de ma moto (sûrement une triumph bonneville). Et les différents articles de votre site ne font que confirmer ce que je pensais. Je retiendrais une phrase en particulier, quel prix accordez vous à votre vie?
    Trêve de parlote désolé. Ma question serait la suivante :
    Auriez quelques liens de sites sérieux pour acheter son matériel ainsi que des liens de sites comparant les différentes protections?
    Merci encore!

    • 17 mars 2013 at 22:11

      Bonjour Ludo.
      Tu recherches un site pour l’achat de ton matériel, mais je ne saurais trop te conseiller de l’acheter en magasin. Tu vas me dire que c’est plus cher, mais si tu trouves un magasin sympa (si si, il y en a), tu auras des conseils personnalisés que tu n’auras pas sur un site web. En effet, un casque est défini par une taille, mais il y a des casques qui vont à certaines personnes et pas à d’autres. Ce n’est pas qu’une question de tour de tête. Certains ont la tête ronde, d’autres carré, d’autres large, etc. Il est IMPERATIF de l’essayer avec les conseils d’un bon vendeur. Trop grand, il pourra mal te protéger en cas de chute. Trop petit, il te fera mal à la tête.
      Idem pour le blouson, les bottes, etc.
      Et enfin, pour ce qui est de l’écart de prix, à moins de tomber sur un magasin qui n’a pas besoin de nouveaux clients (ça ne doit pas courir les rues en ce moment…)je suis certain qu’en prenant un pack complet, le vendeur te fera une remise équivalente et même certainement supérieure à ce que tu pourrais avoir sur le net. Tout dépend de ton talent d’acheteur.
      Et rien ne vaut un contact visuel.
      Prudence sur la route, même avec une Bonneville

      Francis

      • 18 mars 2013 at 09:47

        bonjour,
        d’accord pour dire avec francis qu’au moins au début les conseils d’un « bon » vendeurs sont utiles et aident à choisir le bon rapport qualité/prix
        amicalement
        marco

      • Philippe Roche
        18 mars 2013 at 15:32

        Salut Ludo.
        Je suis tout à fait d’accord avec Marco et Francis : à moins de tomber sur un article exceptionnel au sujet duquel tu as lu une bonne critique dans une revue de moto, par exemple, ne te précipite pas sur les sites Internet. Tu ne pourras essayer ni les casques, ni les gants, ni les bottes, ni les blousons, ni rien en fait, et tu risques d’être très déçu, sans parler de l’argent que tu auras peut-être déboursé en vain. Les magasins sympas, il n’y en a peut-être pas autant que ce que dit Francis, mais il y en a. Il y a surtout des magasins pas forcément sympas avec des vendeurs sympas. Essaye-les, tu as tout le temps, puisque tu n’as pas encore commencé la conduite.
        Quant à la Bonneville, c’est un excellent choix qui me ramène à ma jeunesse : anglaises contre japonaises, Norton Commando contre Honda 750 Four, 500 Kawa 3-cylindres 2-temps (sans freins) contre rien du tout.
        Nostalgie, nostalgie…

    • Ludo
      18 mars 2013 at 20:11

      Merci pour vos réponses et vos conseils que je vais suivre. La sécurité est trop importante pour moi je préfère payer à peine plus cher mais être sur d’avoir du matériel qui m’est adapté!

      • Wim
        18 mars 2013 at 22:17

        Personnellement je suis alle dans une grande surface de moto (maxxess pour nomer une) pour mon premier equipement. Grand choix, tres bons conseils et possibilite d’essayer plusieurs modeles et types de casques, vestes etc. Les « finitions » j’ai pu trouver chez le magasin de proximite.
        Je vais essayer une bonnie fin de semaine… V7, bellagio ou bonnie…

      • 26 mars 2013 at 07:57

        Bonjour Ludo.

        Tu dis que tu préfères payer à peine plus cher et être sur d’avoir de la qualité. Méfies toi du net. Il n’y a pas que des affaires à y faire. Par exemple, les casques y sont à -5% en général. C’est une remise que tu peux négocier sans problème dans quasiment tous les magasins. Et pour un éventuel SAV, tu seras bien content de l’avoir acheté à côté de chez toi.
        Pour en rajouter une couche, il est possible de trouver des équipements de qualité en magasin à des prix proches ou inférieurs au net. Je fais un pack jeune permis avec casque ayant la double visière+blouson textile avec protections CE même la dorsale +doublure amovible+ ouïes d’aération et gants homologués CE le tout pour 229,00€ et avec le sourire, l’accueil motard (qui se perd malheureusement). Bien sur, ce ne sont pas des marques super connues mais ce sont des produits de qualité qui ne mettent pas 20% de leur CA dans la pub et qui ne font pas basiques.
        Les mecs (ou les filles) sympas auront même un café et le sourire du crémier.
        Et le petit café, sur le net, tu ne l’as pas!!!!!
        C’est bien beau le net mais ça ne remplacera jamais la convivialité d’un magasin. Les commerçants qui disent que le net est la mort des magasins n’ont qu’à se remettre en question et se demander pourquoi leur clientèle ne vient plus chez eux.

        Bonne route, bon choix et prudence .

        Francis

  14. Mad
    31 janvier 2013 at 10:08

    Bonjour,

    tout d’abord merci pour vos articles, et notamment celui ci puisqu’il me concerne! Je viens tout juste de m’inscrire au permis, et commence donc à m’équiper.
    Ma question concerne le blouson que je viens d’acheter en magasin spécialisé (il aurait sûrement mieux valu se renseigner avant mais bon, mieux vaut tard que jamais !) c’est un blouson Dainese en textile dont la doublure est en nylon à 100%. J’ai pris ce modèle sur les conseils du vendeur.
    Après coup je me suis renseignée, et a plusieurs reprise j’ai lu que le nylon était a fuir, puisqu’il fond et serait une des causes de brûlure lors des chutes.

    Ai je été réellement bien conseillée? Malgré les différentes protections intégrées, et la dorsale que j’ai acheté en plus, faut il que je change de blouson avant de commencer a monter sur une moto pour une sécurité optimale?

    Merci d’avance pour vos réponses, et bonne continuation !

    • FlatFab
      31 janvier 2013 at 11:13

      Pas de panique !
      Le nylon est effectivement déconseillé, mais seulement quand il est directement exposé à l’abrasion. Sur ton blouson, c’est la doublure qui est est en nylon. Le tissu extérieur est lui bien résistant à l’abrasion.

      • Mad
        31 janvier 2013 at 12:43

        Wow ça c’est de la réactivité !

        Merci, me voila rassurée.

      • Ted
        7 novembre 2013 at 14:02

        Bonjour, petite notification au sujet du nylon (je suis ingénieur textile)

        Pour commencer le nylon est aussi appelé polyamide 6-6 et il fond aux alentours de 250°C donc oui il se peut qu’il fonde lors d’une glissade…

        Par contre il faut aussi savoir que le cordura est fait à partir de polyamide et qu’il est très résistant à l’abrasion. Cette fibre a une bonne tenue à l’abrasion à la base (mieux que le polyester)

  15. mimi
    22 janvier 2013 at 23:11

    Coucou j ai beaucoup aimé ton article je bosse dans une concession et je dis tout les jours la meme chose : « la sécurité « ! ;mais cela a beaucoup de mal a passé. J ai quand même un petit regret que tu ne parles pas de la difference de matiere des casques, car c est selon moi tres important! Question sécurité! Et pour info il y a de tres bonne veste chez IXS pas cher du tout 145 € avec dorsale

    • FlatFab
      23 janvier 2013 at 17:06

      On ne peut pas parler de tout…
      Toujours pareil : d’un côté, vous voudriez avoir tout en même temps et de l’autre côté, vous me demandez de ne pas écrire des articles trop longs !
      Pour les casques, comme spécifié dans cet article, les détails sont dans un autre article : Choisir son casque de moto

  16. PhilParisFrance
    11 décembre 2012 at 15:40

    Quand je pense que j’ai pris mes cours et passé mon permis avec juste un casque jet comme protection, ils n’étaient pas exigeants. Mais je ne suis jamais tombé, c’est venu après. Est-il utile de changer ma dorsale Knox par une D3O, car elle me fait transpirer bien que j’ai fait plein de trous dedans à la perceuse? C’est là que j’ai vu que ça paraissait bien léger. La D30 est elle lourde ? Étant tombé sur le périphérique, j’ai tapé dans une voiture qui a changé de file et j’ai fait l’avion par dessus pour me retrouver à glisser sur le dos. Mon sac à dos avec la combinaison de pluie épaisse dedans m’a servi de protection, j’étais comme une tortue car mon casque n’a même pas râclé par terre et mon blouson de cuir n’avait pas de dorsale. Je tiens donc à mon dos car je ne mets plus de sac à dos. Mon sac à dos est resté comme neuf, pas une trace !! Il est en cordura mais je ne sais pas si c’est 500 ou 1000 ou autre. Et encore merci pour ce site et tous les conseils et expériences des amis motards.

    • darkfaiteur
      17 novembre 2013 at 17:55

      Salut,

      Pour répondre à ta question sur le D3O; ce n’est pas lourd, très flexible et agréable à porter sa ne se sent pas et sa protège très bien (encore faut-il qu’elle soit un minimum épaisse et surtout qu’elle soit homologué)

      Je te conseille les furygan qui ont un très bon rapport qualité/prix/prestation

      V

  17. 1 décembre 2012 at 08:36

    Bonjour.

    Bravo pour tous ces conseils précieux pour tous les nouveaux permis et les anciens y apprendront aussi plein de choses.
    Mais rien (ou alors j’ai zappé…) sur l’équipement obligatoire avec la réforme du permis applicable au 19/01/2013.
    Il faudra en plus du casque, des gants homologués moto. Ils devront porter en plus du logo « CE » un logo représentant une moto qui attestera que ces gants ont une homologation moto. La plupart des ces gants ont des coques, mais certains peuvent avoir l’homologation avec d’autres protections comme le D30.
    Il me semble que cela soit la même chose pour le blouson, mais je n’arrive pas à avoir confirmation.
    Qu’en est-il?

    Merci Flatbab pour ce blog super, et si certain(e)s trouvent que tu es un peu sec, quand ils seront sur le brancard, (dans le meilleur des cas) ils se diront peut-être: « il avait raison »

    • FlatFab
      1 décembre 2012 at 14:28

      L’équipement obligatoire pour l’examen est détaillé dans l’article « Les nouvelles épreuves du plateau« .
      Mais je vais en parler ici.

      • robert
        2 décembre 2012 at 10:29

        les gants certifiés moto se reconnaissent a trois critères: ils disposent d’une fermeture garantissant le maintien au poignet, ils ont obligtaoirement une partie offrant une résistance mécanique (protection en plastique dur par exemple), et ils sont réalisés dans un matériau résistant: cuir ou textile épais. le logo CE et la petite moto disparaissent bien souvent de l ‘etiquette avec la transpiration…les inspecteurs ont les consignes pour distinguer un gant de jardinage, un gant mapa pour la vaiselle et un gant de moto!

  18. Julianne
    7 juin 2012 at 15:38

    Bonjour Fabien,

    Tout d’abords un grand merci pour l’aide que tu m’as apporté en réalisant ce site.

    Je pense avoir lu une grande partie de tes articles qui sont très bien écrit et surtout très complets.

    Juste une question qu’il me reste, peut être n’ai-je pas assez cherché, mais je n’ai pas trouvé de commentaire sur l’équipement servant à protéger la moto type pare carter, embout de guidon…

    Je viens d’avoir le permis, je vais avoir une Suzuki GS 500. Je voulais savoir quels équipements indispensables je devais mettre sur ma moto pr être sur de ne pas l’abimer au cas ou je la ferais tomber notamment à l’arrêt et où les acquérir car je n’ai pas trouvé beaucoup de réponses sur internet.

    Merci beaucoup pour tes conseils.
    Julianne

    • FlatFab
      7 juin 2012 at 16:06

      Quand on peut aider une demoiselle en détresse…
      😉
      Stop, pas taper, c’était de l’humour ! Ah, pô drôle ? Bon, bref…

      Effectivement, je n’ai encore rien écrit sur les équipements de protection de la moto car les possibilités sont immenses, et surtout elles varient beaucoup selon le type et même le modèle de moto. Sans parler des goûts de chacun. Chaque motard place le curseur à un juste milieu différent entre la protection totale (à la fin, ça s’appelle une voiture) et le look.

      Sur une Suzuki 500 GS, Le plus important est de protéger les carters moteur, les commandes et le pot.
      Donc avant tout, des tampons de protection, comme ceux de chez Top Block (marque française).
      Inconvénient, comme ce modèle de moto commence à dater, il est difficile de trouver des pièces neuves…

      Le reste, sincèrement… Les embouts de guidon vont forcément toucher si tu tombes, même à l’arrêt. Tu ne peux pas les protéger, mais seulement les remplacer par des pièces adaptables moins chères.
      Pour le pot d’échappement, idem, il risque fort de se trouver rayé si tu tombes à plus de 5 km/h. Tu peux au moins y mettre un ou deux colliers pour limiter les dégâts. Un bout de tuyau d’arrosoir ou de chambre à air, bien maintenu par un collier rilsan, peut faire l’affaire.

      Mais tu as raison, je vais rédiger un petit papier sur le sujet.

  19. Lionel
    19 décembre 2011 at 08:52

    Bonjour, aurais tu un avis sur les recommandations du dernier motomag concernant l’équipement hiver ? Je pensais me prendre un cuir de chez Soubirac ou AB Cuir et je suis assez sceptique de les voir recommander une veste 3 en 1 Spidi alors que le cuir me semblait plus adapté aux températures hivernales.
    Par ailleurs, j’ai fait tout le tour de l’avenue de la grande armée vendredi et le choix semble très restreint en grandes tailles pour les (je chausse du 47 et j’ai trouvé que du Alpinestars, trop étroit pour mon pied), aurais tu des adresses de magasins ou je pourrais trouver mon bonheur ? Chez Sasie center c’est uniquement sur commande…

    Merci d’avance

    * * *

    Réponse

    Contrairement à ce qu’on peut souvent croire, le cuir n’est pas le matériau le plus adapté aux températures hivernales : il est « froid »,car thermo-conducteur, il transmet le froid de l’air ambiant.
    Ensuite, je ne comprends pas bien la question car tu parles dans ton premier paragraphe d’une veste, puis dans le second de bottes. Sur quel équipement porte ta question ?
    Dans tous les cas, la plupart des magasins ne disposent en stock que des tailles et pointures les plus courantes, celles qui ont le plus de chances d’être vendues. Sinon, cela leur coûterait bien trop cher en stockage, ce qui serait répercuté sur les prix de vente.
    Je n’ai pas connaissance de magasin d’équipements moto spécialisé dans les grandes tailles.

    • Lionel
      27 décembre 2011 at 03:34

      Désolé ma question n’était pas très détaillée.

      Je suis en train de chercher à m’équiper et mes recherches oscillent entre le meilleur rapport qualité-prix et le meilleur équipement tout court, celui qui peut tenir 5 ans minimum sans qu’une finition ne lâche…

      J’ai commis l’erreur d’acheter un pack futur jeune permis à Sasie Center, mais il montre clairement ses limites a bout de 2 ans, ce qui me pousse à racheter de la qualité.

      ça fait donc plusieurs mois que j’écume la presse spécialisée et les salons pour des retours d’expérience. A l’heure actuelle j’ai racheté un casque, des gants hiver et une dorsale, merci à ton blog de ce côté-là.

      Je cherche aussi à m’équiper en veste et pantalon hiver et j’hésitais très franchement à m’équiper en cuir, j’ai déjà eu quelques gamelles à faible vitesse qui m’ont convaincu d’investir dans une veste un peu plus résistante.
      Actuellement Moto Magazine recommandait du Furygan FRV-6 ou du Spidi Ergo 365 en veste hiver dans leur numéro de décembre, et j’étais un peu surpris de ne voir aucun cuir même doublé dans les recommandations, je comprends un peu mieux.

      En bottes j’hésite entre les tcx infinity (introuvables en magasin mais très bien notées chez motomag/ride magazine)
      http://www.fc-moto.de/epages/fcm.sf/en_GB/?ObjectPath=/Shops/10207048/Products/TCX-Infinity-Gore-Tex-Boot/SubProducts/TCX-Infinity-Gore-Tex-Boot-0001&ChangeAction=SelectSubProduct

      Et ce modèle en promo chez motoblouz
      http://www.motoblouz.com/vente-bottes-tcx-boots-x-five-plus-goretex-9786.html?position=19

      Merci d »avance

      * * *

      Réponse

      Je connais bien les TCX Infinity qui sont mes bottes pour les grands trajets. Très bon produit, mais pas évident à porter au quotidien.
      Je les avais d’abord reçues à l’essai pour Moto Journal, et comme je les avais appréciées, je les ai achetées d’occasion (état neuf) sur Le Bon Coin.
      Les TCX Five Plus GTX sont des copies des Alpinestars Web GTX, des bottes plus adaptées aux trajets quotidiens. Moins protectrices contre le froid et les chocs, mais moins chères et plus pratiques.
      Dans tous les cas, ce sera un bon choix, à effectuer selon ton usage de la moto.

  20. Nicolas
    2 novembre 2010 at 20:32

    Bonsoir Fabien,

    Chapeau pour cette article très bien écrit et complet. Même si c’est le cas pour chacun de tes articles, ça n’en mérite pas moins d’être souligné.

    Ayant bientôt l’examen Circul’, je cherche à parfaire mon équipement, en clair je veux une vraie armure…
    J’ai déjà blouson cuir, pantalon cuir « zipable » avec la veste. Je cherche maintenant des bottes bien à moi (celles que je porte en ce moment m’ont été prêtées par un ami).
    Deux paires Alpinestars ont retenu mon attention, tout d’abord par amour pour la marque, mais aussi pour le design (Oh mon dieu, je crois que je suis un kéké). Les une sont montantes, les autres sont dites « bottes basses ». Je voulais connaître les différences entre ces deux « architectures ». Est-ce que cela se limite au design pur? Y a-t-il des différences en termes de protection, confort… ? Je précise que le budget n’est pas un problème, je ne compte pas lésiner sur la sécurité

    Voici les modèles en question :

    http://www.dafy-moto.com/bottes-touring/bottes-supertech-r-alpinestars.html

    http://www.dafy-moto.com/bottes-racing/bottes-smx2-vented-blanc-alpinestars.html

    Lesquelles me conseillerais-tu?

    Merci d’avance pour ta réponse, continue comme ça!

    – – –

    Réponse

    Il existe effectivement des (grosses) différences entre les « bottines » (ou bottes basses, ou chaussures tout juste montantes) et les bottes de moto.
    En termes de sécurité tout d’abord, il est évident qu’une botte montante va mieux protéger le tibia et assurera une meilleure rigidité de l’articulation de la cheville.
    En termes de confort, une botte montante réduit les remontées d’air et d’eau. A l’inverse, elle tient plus chaud en été.
    Une botte sera plus adaptée à la conduite moto, mais une bottine sera plus agréable à porter hors moto, pour marcher.

    Mon conseil est simple : si tu veux vraiment être protégé en roulant à moto, prends des bottes.
    Par contre, cela t’oblige à changer de chaussures quand tu veux marcher plus de cinq minutes. Une fois encore, la sécurité ne s’accorde pas avec le côté pratique.

    Un détail, je me permets de déconseiller les bottes BLANCHES.
    Si tu ne veux pas les changer tous les six mois (sauf à les nettoyer tous les jours), prends les mêmes en noir.

    • Nicolas
      3 novembre 2010 at 00:30

      En effet, ma sécurité est le critère le plus important. Je vais donc opter pour le combo bottes montantes + paire de baskets dans le sac.

      Merci pour ta réponse.

  21. Cécile
    26 août 2010 at 15:24

    Bonjour Fabien,

    Je vais m’inscrire à la moto école en septembre, la monitrice nous impose casque, gants, blouson et chaussures montante, ce qui me parait le minimum vital après avoir lu tes articles.
    Par contre je suis un peu perdue au niveau des blousons. Entre le textile a 200e que je risque de devoir remplacer après la moindre chute, et les cuirs que je trouve à un peu tous les prix… Combien dois-je raisonnablement mettre dans un bon cuir pour femme? La meilleure protection (en dehors des coques) est-elle une histoire d’épaisseur de cuir? Sur certains modèles (chez Ixon et Bering), je n’arrive même pas à trouver cette info.
    Sachant que je vais commencer le permis en automne, je vais certainement rouler sous la pluie et dans le froid, il faut que je j’essaie le blouson avec dorsale et polaire, mais j’ai peur que du coup, il soit bien trop large une fois doublure et polaire enlevées au printemps… et pas vraiment les moyens de m’acheter deux blousons cuir!
    Peut être que je suis sur la mauvaise voie et ferais mieux d’investir mes 400e (grand maximum) dans deux blousons textiles, un léger et un plus chaud et étanche?

    Pardon pour les questions de débutante neuneu, et encore un grand merci pour ce site extra.

    • 27 août 2010 at 00:40

      Bonjour Cécile,
      Y a pas de question bête concernant l’équipement…
      Effectivement, un blouson cuir se doit d’être bien ajusté, d’où la difficulté de le combiner avec plusieurs « sous-couches », notamment pour l’hiver.
      De plus, un bon blouson cuir (avec épaisseur minimale de 1 mm, voire 1,2 mm) ne se trouve pas à moins de 200, plutôt 300 euros, ce qui représente un gros investissement pour un(e) motard(e) débutant(e).
      C’est pourquoi je conseille de choisir du textile.

      Mais bon, tu peux aussi vouloir te payer un super cuir. Dans ce cas, une idée : le blouson Bering Lady Rafal, aux environs de 350 euros.
      Il taille assez ample et permet de porter une polaire en dessous. Et il comprend des aérations pour l’été. Mon amie en est enchantée.

      Ou alors, tu prends le temps de chercher un très bon blouson cuir d’occasion.
      Voir mon article « Acheter malin et s’équiper pour pas cher »

      Sinon, effectivement, la bonne idée est d’acheter deux blousons textile, un pour l’hiver (compter dans les 200 euros) et un autre bien aéré pour l’été (dans les 100 euros).

      • Cécile
        2 septembre 2010 at 10:27

        Un grand merci pour la réponse détaillée!

        En attendant le retour de la formatrice moto de mon école (et la bénédiction de mes parents…) j’ai encore un peu de temps pour fouiner dans les boutiques moto et sur les sites d’annonces 😉

  22. Shifoo
    26 mai 2010 at 14:08

    Bonjour,

    Je voulais juste ajouté un commentaire (non une critique) sur le blouson en cuir.
    Je pense que le cuir est une bonne chose, tu dis que l’été on as chaud, ça je ne peux pas dire le contraire, l’été j’ai super chaud. Par contre je possède une doublure amovible pour l’hiver et je n’ai jamais eu froid. j’ai roulé 3 hivers dont celui ci ou les températures étaient bien en dessous de 0.De plus il est étanche. Et juste pour finir, j’ai eu 2 glissades, et mon cuir est rappé à des endroits mais pas déchiré, alors qu’un textile aurais craqué inévitablement, donc 300€ oui, mais c’est résistant quand même, ca tien chaud l’hiver, et ca donne une sensation plus sécurisante en cas de glissade (pour moi).

    Sinon c’est un très bon site, intéressant et on y retrouve des informations très utiles

    – – –

    Réponse

    Merci pour ce témoignage.
    Je ne dis pas que le cuir est « à jeter », au contraire.
    Par contre, tu ne peux pas être certain qu’un blouson textile aurait craqué sur tes chutes : cela dépend de la qualité du textile.
    J’ai aussi fait des glissades avec des blousons en Cordura (de bonne qualité et aussi chers que des cuir) et ils ont tenu.

  23. Christophe
    6 avril 2010 at 10:15

    Bonjour, je viens de découvrir ton site tout à fait passionnant et plein de bon sens… Je suis en train de passer mon permis A et j’ai repéré un blouson de la marque Ixon (modèle Attack : à priori un haut de gamme de cette marque).
    Peux tu me donner un avis sur cette marque française, vaut il mieux un blouson plus bas de gamme d’une marque plus reconnu comme Dainese par exemple ?
    Merci

    – – –

    Réponse

    Difficile à dire sans avoir essayé.
    Ixon adopte en général un positionnement « milieu de gamme », voire « bas de gamme ».
    Sur le papier, ce blouson semble bien. Etanche et respirant, avec des zips d’aération étanches, une doublure thermique amovible… Je demande quand même à vérifier l’amplitude d’utilisation, je crains qu’il reste trop chaud par canicule et pas assez isolé par temps de gel.

  24. benjamin
    26 septembre 2009 at 10:07

    bonjour Fabien,

    dans les pérégrinations pour m’acheter l’équipement idéal pour aller bosser en moto (très prochainement donc automne/hiver), j’entends un peu tout de la part des vendeurs.

    Le souci est sur la taille des blousons et des pantalons:
    – vendeur n°1 a indiqué que c’était normal que les protections bougent, et que lors de la chute, ce mouvement des protections leur permettait de se placer mieux pour protéger mieux.
    – vendeur n° 2 dit au contraire qu’il faut que le blousons ou la veste soit bien près du corps pour que les protections ne bougent pas, et aussi pour que, quand on enlève la doublure, on ne flotte pas dans le blouson (blouson d’hiver).

    Je suis dubitatif (le doute m’habite et les avis divergent…) ; qu’en penses-tu ?

    bien cordialement

    – – –

    Réponse

    Salut Benji,

    Moi je ne doute pas une seconde: le premier vendeur est un bouffon irresponsable !

    Comme si les protections se plaçaient bien toutes seules au bon endroit lors d’une glissade… Au contraire, elles vont tourner sous l’effet du choc et laisser l’articulation exposée. Mon meilleur pote Philippe en a fait l’expérience au printemps dernier. Il portait la toute dernière veste BMW StreetGuard3, à sa taille, mais un peu ample. Impact frontal à 100 km/h, motard éjecté, la protection du coude a tourné au moment du choc contre le rocher. Résultat, fracture ouverte du coude, articulation brisée en 3 endroits, 38 points de suture pour refermer la plaie, six heures d’opération, six mois de rééducation.
    Et pourtant, la protection NP est excellente. Mais inutile quand elle n’est pas au point d’impact.

    Ce n’est pas pour rien que les pilotes professionnels roulent en combinaison de cuir très ajustée, à tel point qu’elle se révèle inconfortable dès qu’ils descendent de leur moto. Ou que les « cross-men » portent des gilets de protection réglables et ajustés.
    Les protections doivent être le plus près du corps possible et ne pas bouger.

    Tout le problème est de combiner ça avec un minimum de confort pour ne pas se trouver engoncé.

    – – –

    argh! Merci Fabien.

    Donc j’ai une veste très bien et à un bon prix mais non adaptée (à suivre sur ebay…)

    Par contre, ça me pose un pb pour l’essai des vestes hiver, voire de toute veste que l’on veut utiliser avec un peu de polyvalence.

    Par définition, selon que j’essaie une veste avec ou sans la doublure, la sensation d’ajusté n’est pas la même. Dois-je considérer que je dois être le plus serré possible – dans la limite des mouvements nécessaires- avec la doublure, sachant que de toute façon, ça flottera un peu sans la doublure ?

    – – –

    Réponse

    C’est en effet le souci.
    Pour ma part, je préfère prendre deux vêtements: une veste d’hiver que je ne mets qu’avec sa doublure et une veste ou un blouson demi-saison, coupe-vent et étanche mais sans doublure, sous lequel je mets éventuellement une sous-veste en polaire.
    Avant tout, protège le plus important: ta colonne vertébrale. Vire la mousse dorsale de la veste et prends une vraie protection dorsale.

    – – –

    merci pour ces précisions Fabien.

  25. Alexandre
    13 juillet 2009 at 16:03

    Bonjour,
    Pour l’instant (scooter 50), j’ai un blouson Bering textile (le cuir, trop cher pour moi…), des gants d’hiver cuir, des gants d’été avec renforts, et évidemment, un casque.
    En passant à la 125, je compte aussi acheter des bottes. Par contre, un pantalon cuir est-il nécessaire, ou un jean suffit?

    Merci.

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    Ce n’est pas « nécessaire », c’est juste utile, voire primordial en cas de chute, même à faible vitesse…
    Les jeans ne protègent pas du tout. Si tu n’as pas les sous pour un cuir, tu peux au moins acheter des genouillères amovibles, à mettre par-dessus le pantalon. Cela te protégera les genoux.
    Trois produits possibles:
    – Spidi Snug Knee, plutôt pour l’hiver (60 euros) ;
    – Spidi K-Net, pour l’été (65 euros) ;
    – Alpinestars Street Outer (99 euros).
    En moins cher, tu peux aussi porter des genouillères de cross sous le pantalon, comme les Alpinestars Reflex (30 euros).

    – – –

    Bonjour,
    Si un bon pantalon cuir coute 100€, je pense qu’au prix des genouillères, je vais m’en payer un, au moins tout le corps sera protégé.
    Par contre, je n’ai pas saisi la différence entre la dorsale homologuée à 20€, et la dorsale amovible, à 150€. Pourriez-vous m’expliquer?

    Merci.

    – – –

    Réponse

    Un pantalon cuir coûte 100 euros en occasion. En neuf, faut compter dans les 300 euros.
    Les coques dorsales homologuées CE sont intégrées au blouson ou à la veste (comme celles aux coudes et aux épaules). Les protections dorsales amovibles se portent au plus près de la peau, sous le blouson. Elles sont plus épaisses, plus rigides, plus couvrantes, plus longues et surtout mieux fixées, par des bretelles et une ceinture. Elles ne risquent pas de glisser ou tourner en cas de glissade.

    – – –

    Merci de ces précisions.
    300€ un cuir, c’est pas dans ma gamme 😕
    Je pense que je vais m’acheter des genouillères, ça fera moins de bagages.
    Après, mon blouson a une dorsale intégrée (en tout cas je pense, c’est plus dur à cet endroit-là), j’ai des gants d’été, des gants d’hiver, j’ai juste à changer de casque, et à m’acheter une dorsale amovibles. D’ailleurs, quand on en porte une, est-ce qu’il faut retirer celle de son blouson?

    Merci!

    – – –

    Réponse

    Ce n’est pas nécessaire.
    En même temps, porter deux dorsales te fait un peu ressembler à une tortue.

    – – –

    Merci pour ces précisions 🙂

  26. jean-Philippe
    1 juillet 2009 at 23:14

    Comme disait Pierre Dac « on ne meurt qu’une fois, mais on en profite longtemps ».
    Comme vous, je pense que la sécurité n’a pas de prix.
    Personnellement, venant de revendre ma voiture contre un MP3 400lt, je n’ai pas hésité à aller prendre des leçons spécifiques pour « piloter » ce MP3 (déçu par le cours « perfectionnement » de chez Monneret).

    Pour la partie équipement, j’ai aussi préféré reporter l’achat de mon scooter, et économiser un peu plus pour aller acheter en cette période de soldes des équipements techniquement aboutis, respectant les dernières normes de sécurité (coques semi-rigides…).
    J’ai donc opté pour un casque Schubert C3 (acheté sur ebay à 420 € en direct d’allemagne et livré par UPS en 48h, au lieu de 595 € en France !)
    De même, travaillant juste à côté d’avenue de la Grande armée, j’ai pu tester bon nombre de vestes et blousons (spidi, dainese, clover coventry, bering …). Et alors que je n’osais pas rentrer chez BMW, votre post sur les sur-pantalons (BMW cover) m’a fait pousser leur porte.
    Et là, j’ai trouvé un blouson City réellement abouti.
    En comparaison avec une veste Spidi city ou combat evo, les coques souples bougent beaucoup, tiennent avec des scratchs, et il est nécessaire de vérifier si elles sont bien positionnées (fâcheux).
    A la différence, sur le 3/4 city de BMW, toutes les coques proviennent de la technologie isue de la « dorsale 2 » (élue meilleure dorsale depuis 2 ans). elles sont intégrées dans un poche spéciale et donc ne risquent pas de se décrocher. Enfin, il contient une protection dorsale digne de ce nom et homologuée (pas une vulgaire mousse !). Certes je risque d’avoir chaud cet été, mais je ne regrette pas mon achat (pour info, ils font actuellement une réduction de -20%, ou bien -50% si vous achetez le pantalon en même temps : hélas pas de sur-pantalon cover (sic)).
    La veste 3/4 cover coventry est aussi très bien finie (mêmes protections semi rigides et cousues, ce qui évite qu’elles tournent. Elles couvrent une bonne partie de l’avant bras, et il est possible de rajouter une dorsale), pour un prix moindre.

    Enfin, sur conseils d’un collègue, je suis allé acheter des gants Furigan AGO, en cuir avec renforts kevlar, protections moulées… mais pas le petit doigt rattaché à l’annulaire pour le rigidifier en cas de chute (cf. Alpinestar). Et ce,toujours en promo 🙂

    Bonne route.

  27. benjamin
    6 juin 2009 at 11:07

    bonjour,

    J’avais trouvé sur un de vos articles (dans une réponse à un commentaire je crois) des précisions sur le quartier parisien (le 11ème) où on trouve l’essentiel des équipements moto, mais hélas, je ne remets pas la main dessus. Pourriez-vous m’indiquer où tout ça se situe ?

    – Par ailleurs, une camarade en passage de permis avait un jean avec du kevlar, que pensez-vous de ce type d’équipement ?
    – pour les équipements, mon inquiétude, dans les limites d’une bonne sécurité, est d’arriver à ressembler à quelque chose une fois équipé. Pour le manteaux, pas de pb, mais pour le bas… existe t-il des jeans renforcés par exemple ? Dans tous les cas, j’aimerais avoir un équipement que je puisse garder dans la journée, si c’est possible, plutôt que d’avoir à enlever la tenue pour la moindre balade à pied…

    Salutations

    – – –

    Réponse

    Bonjour,

    1- Quartier des magasins moto à Paris 11e: entre la place de la Bastille et la place de la République, sur les boulevards Beaumarchais et Richard-Lenoir.

    2- Les jeans avec Kevlar ou Armalith : c’est mieux que rien, ça protège contre les brûlures, mais pas contre les chocs, ni contre la pluie.

    3- Pour être protégé sans ressembler à un cosmonaute, il faut prendre des « sur-vêtements », à enfiler par dessus une tenue « civile ».
    Pour les jambes, voir l’article sur les surpantalons de protection.

  28. Benjamin
    10 mai 2009 at 21:13

    Bonjour,

    j’ai découvert votre site aujourd’hui, et je vais un passer un moment, c’est une mine d’infos, et c’est bien écrit.

    Plusieurs remarques :

    – j’ai acheté une dorsale Dainese (http://www.dainese.com/fr_fr/motorbike/bap-1.html?cat=41), pour pratiquer la descente en roller (en passant, le roller en version rando sauvage est conseillé pour apprendre à anticiper en ville, on ne va pas aussi vite mais on est encore moins protégé et pas copain avec les autres usagers de la route, et pour le freinage en patins, même réflexion que vous sur un autre sujet, le mieux est d’éviter les situations d’urgence et de les flairer) mais je vois que l’on peut la porter pour un usage moto même tourisme/balade ; je me demande quand même si le bas de la dorsale ne me gènerait pas en position assise (ou alors c’est qu’elle est trop grande ?)… En plus je risque un peu de suer 10 litres aux 100 avec ce type d’équipement
    – pour le témoignage, le passage de permis est en cours, j’ai acheté un bering d’occasion (30 €) sur E-bay, mais je m’aperçois que les renforts sont plutôt mousse qu’autre chose, et que rien ne vaut l’essayage
    – pour les chaussures, quand vous dites bottes, cela veut-il dire que des chaussures solides type Caterpillar sont à proscrire ? (mon moniteur porte des Timberland…) et j’ai ressorti les Cat pour l’occasion
    – pour le pantalon, même type d’interrogation : dans un usage quotidien type maison-boulot, il serait donc déraisonnable d’utiliser un jean + un manteau ?

    Salutations

    – – –

    Réponse

    Bonjour !

    – pour un court trajet urbain ou péri-urbain, le mieux, c’est un surpantalon en textile renforcé avec des coques aux genoux, avec une veste ou un blouson renforcé avec protections homologuées CE (y compris dorsale), sans oublier les gants évidemment.

    – les bottines, rangers et chaussures de sécurité sont acceptables, j’en porte moi-même au quotidien.
    Et s’il porte des mocassins « bateau », votre moniteur est un irresponsable qui montre un bien mauvais exemple…

    – si votre dorsale vous tient trop chaud, il existe des modèles aérés. Tenir compte qu’en moto, le vent relatif vous refroidira bien plus qu’en roller. De plus, vous produisez moins d’effort musculaire à moto, donc dégagez moins de chaleur et de sueur.

    – – –

    Merci pour ces précisions.

    – je reste sur une incompréhension cependant : pourquoi faut-il acheter son casque dès les leçons ? Malgré une tête trapézoïdale (au moins), j’ai trouvé à l’école un casque qui ne bouge pas et ne me fait pas mal.Sachant que l’obtention du permis est pour cet été au plus tard (par corruption de fonctionnaire et chantâge au besoin, ou coup de téléphone à Nicolas), je ne pense pas acheter de moto tout de suite, et le casque prendra la poussière…(sans compter les remarques de Mme sur la place occupée dans un T2…). Plus sérieusement, je ne vois pas l’implication sécuritaire possible si le casque prêté me convient.
    – rassurez-vous, mon moniteur roule avec des timb montantes (j’en parlerai peut-être en réaction à votre article sur les écoles, bon feeling pour le moment)
    -dernière remarque : j’avoue un peu de mauvaise conscience à aller dans une boutique pour prendre du conseil et à commander après sur le net… ça n’encourage pas forcément les vendeurs compétents. Mais c’est un problème de nanti.

    – – –

    Réponse

    Il est évident que si l’école te prête un bon casque propre et qui te va bien, autant en profiter !

  29. Vincent
    25 mars 2009 at 20:30

    Salut Fabien,

    J’ai une petite question « innocente » à te poser: une majorité des accidents survenus aux deux roues est due à une erreur d’un autre conducteur (automobiliste). Pour éviter ce risque, on conseille aux motards d’être bien visibles (gilet de sécurité, etc). Ma question est « Pourquoi dès lors est-il si difficile de trouver un blouson qui ne soit pas noir dans les magasins spécialisés ? ». Sérieusement, quel est l’intérêt à porter un superbe blouson noir si c’est pour porter un gilet jaune par dessus?? Il y a quelque chose que je ne saisis pas, peux-tu m’éclairer stp?

    Bien à toi,

    Vincent

    – – –

    Réponse

    Salut,
    Je ne suis pas certain de saisir toute la mesure de la question.
    Les blousons de moto sont pour la plupart noirs car c’est la couleur la moins salissante. Le choix de la couleur est avant tout dicté par des considérations pratiques. Le critère de visibilité n’est venu que bien plus tard et peine encore à s’imposer. Les équipementiers commencent à proposer des blousons comprenant du jaune fluo sur tout ou partie de leur surface. Ces vêtements rencontrent un certain succès en Europe du Nord, mais pas dans les pays latins d’Europe du Sud.
    Beaucoup de motards français n’ont pas forcément envie d’être hautement visibles tout le temps. Porter un gilet fluo sur un blouson noir permet de choisir quand on veut devenir visible ou non.

  30. Vincent
    21 mars 2009 at 10:28

    Bonjour,

    Vous pensez quoi des gilets de protection, style Dainese Body jacket summer? Je pense que cela protège mieux des chocs qu’un blouson car les protections sont fixées à un filet (vraiment) bien ajusté au corps…pas de risque qu’elles « se barrent » lors de la chute. Je me trompe?

    Par contre, on me répète que:
    – cela ne protège pas de l’abrasion…ok mais l’abrasion aura lieu sur les points où il y a des protections, non ??
    – cela est fait pour le motocross et non pour la ville…avant mais plus maintenant, les modèles ont évolués.
    – on ne sait pas les retirer aussi facilement qu’un blouson pour aller boire un verre par exemple pendant une balade…no comment.

    J’ai acheté le Body pants summer que je porte (en été) sous un jeans (Dainese aussi) renforcé en kevlar donc, a priori, cela devrait être bon même si « cela ne vaudra jamais un bon cuir », je sais.
    Vous en pensez quoi? Pour quelqu’un qui fait du roadster uniquement par beau temps et sur des routes secondaires…

    Merci beaucoup,

    Vincent

    – – –

    Réponse

    Salut Vincent,
    J’ai essayé certains de ces gilets de protection moto. Rien à dire contre leur utilisation, c’est mieux que rien et même mieux que beaucoup de blousons bas de gamme. Je n’en porte personnellement pas car cela ne cadre pas avec ma pratique moto, mais je comprends qu’ils constituent une solution valable dans ton cas, surtout si tu roules par forte chaleur.
    Ces équipements comportent quelques inconvénients : absence totale d’étanchéité en cas d’orage, pas de protection contre les petits chocs (insectes, gravillons). Rien de dramatique.
    Les protections tiennent bien en place, certes, mais seulement sur une petite chute (en cross ou enduro, on ne roule pas hyper vite). Sur une grosse glissade à 100 km/h, la maille du filet fondra et lâchera.
    Et les frottements ne se font pas que sur les zones saillantes, au contraire. Les protections visent à absorber les chocs aux endroits les plus sensibles: les articulations. Quand on tombe et qu’on glisse, le frottement (et la chaleur) s’exerce sur des zones « lisses »: cuisses, fesses, dos… D’où l’intérêt du cuir sur ces endroits.
    Je reste sceptique sur la pertinence de ces équipements pour une utilisation « rapide » sur route et dans une optique de sécurité.

  31. Bohdan
    7 mars 2009 at 09:48

    Salut,

    j’aurais voulu avoir ton avis sur la marque « All-one » distribuée par une enseigne française…je ne veux pas spécialement leur faire de pub (bonne ou mauvaise) alors n’hésite pas à me répondra par mail.

    J’aurais aussi voulu avoir ton avis sur les chaussures pour moto qui ne sont pas des bottes en cuir mais plutôt des chaussures nubuck « karting » avec des lacets mais plus hautes sur les chevilles.

    Merci,

    B.

    – – –

    Réponse

    Salut,

    « All One » est en effet la marque de distributeur du groupe Dafy.
    Je connais très peu leurs produits, je ne me permettrais donc pas d’avoir un avis tranché. C’est du milieu de gamme, orienté plutôt sport et urbain, avec un look assez discret, à base de noir et blanc, bien adapté au marché français. Mais je ne me reconnais justement pas dans ce segment, ma pratique et mon équipement sont plutôt proches de la culture d’Europe du Nord.

    Les « baskets moto » et autres bottines, inspirées du kart ou de la Formule Un, sont un pis-aller.
    C’est déjà mieux que la petite chaussure de ville ou de sport que je vois tellement aux pieds des motards inconscients. Bien sûr, ce n’est pas étanche et pas vraiment protecteur en cas de choc sur la cheville, mais c’est mieux que rien.

    • Bob
      24 mai 2011 at 14:01

      Bonjour,

      Je me permet de répondre à ce message suite à une mésaventure concernant les chaussures All One décrite plus haut.
      Ma compagne a acheté ces chaussures l’été dernier pour moins de 60 euros (le prix nous a décidé). 5 sorties plus tard les 2 chaussures étaient percées au bout et par l’intérieur en plein milieu d’une pièce de tissus, mm pas sur une couture (en 25 ans de port de chaussures, j’avais jamais vu ca … .ma compagne non plus d’ailleurs :)).
      Je m’attendais à un peu plus de résistance pour une chaussure « moto »… résultat , retour SAV (d’après le gérant du magasin, il en renvoie énormément et n’était pas surpris) et bon d’achat pour … des vrai bottes de moto. Depuis ce temps, je ne regarde plus ce style de marque et me concentre sur des marques spécialisés dans le domaine de l’équipement recherché.

  32. gerbaud
    16 janvier 2009 at 21:20

    Bonsoir à tous
    Je suis venu par hasard sur ce site ,étant motard moi meme depuis 2Oans,les années passent,et cherchant ca et la des nouveautés,je vois que beaucoup cherchent des sites serieux pour acheter du materiel homologué ,à un bon prix ,j’ai trouvé,grace à un ami,un site trés sympa ,comme les prix ,qui merite le detour, il se nomme moonbike ,on y trouve tout pour la moto ,je l’ai testé, je l’ai adopté, allez y ,comme moi,vous ne serez pas decu .Gerbaud

    – – –

    Réponse

    Commentaire au ton très publicitaire, pour un site marchand inconnu, qui visiblement se lance, avec des produits dont la marque n’est pas toujours précisée (beaucoup de « Mike The Bike », marque de milieu de gamme), où il est impossible de trouver les coordonnées postales de la société, sans label de confiance type FIA-Net…
    Je ne peux que recommander la prudence.

  33. 2 décembre 2008 at 12:35

    Trés bien ce blog, trés pédagogique.
    Bonne continuation.

    – – –

    Merci, c’est en effet son but.

  34. thierry charmensat
    20 novembre 2008 at 20:26

    bonjour! petit problème: ma veste Bering Newton est bien équipée d’origine d’une dorsale Knox intégrée homologuée CE, donc à priori rassurante; sauf que lorsque je la compare à ma dorsale Alpinestar « individuelle » non intégrée homologuée elle aussi, je trouve qu’elle ne fait pas le « poids » ( rigidité, et surtout la dorsale Knox ne protège pas les 3 dernières vertèbres lombaires contrairement à l’Alpinestar)… y a t il différentes homologations? peut on faire confiance aux dorsales intégrées d’origine homologuée CE et jusqu’à quel point ( ville? route? vitesse?) peut on porter les deux en même temps et où mettre l’Alpinestar : en dessus? en dessous? pas très facile de s’y retrouver… qu’en pensez vous? merci.

    – – –

    Réponse

    Salut Thierry,
    Les protections dorsales indépendantes sont effectivement toujours plus longues, souvent plus larges et mieux fixées que les protections intégrées aux blousons/vestes.
    L’homologation est la même, il s’agit de la norme ECE 1621-2.
    Les dorsales intégrées permettent de protéger « aussi bien » (ou presque), mais elles couvrent moins et ont tendance à bouger lors d’un choc ou d’une glissade. Une dorsale avec bretelles et ceinture protègera toujours mieux.
    Il est possible de porter les deux l’une sur l’autre, l’Alpinestars en-dessous et la Knox intégrée par-dessus.

  35. Geoffrey
    9 novembre 2008 at 14:54

    Bonjour,

    d’abord je voudrais vous remercier de mettre à disposition des motards ou futurs motards un site si complet, avec autant d’informations et de conseils.

    Pour en venir à ma question, j’envisage de passer le permis moto l’année prochaine et je me renseigne déjà pour l’achat de l’équipement de sécurité.

    Sur ce point j’aurais donc une question : y a t-il des accessoires qu’il vaut mieux acheter exclusivement en magasin spécialisé ou est-ce que l’achat sur Internet de tout le matériel est possible ?

    Car j’ai trouvé un site vendant de l’équipement motard et j’ai repéré des choses qui me plaisaient mais après je ne suis pas sur que la protection soit adaptée, ou que la taille soit la bonne malgré le fait qu’ils mettent des guides de taille à disposition.

    Merci par avance de votre réponse.

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    Le plus simple est d’allier les deux : allez choisir et essayer en magasin, puis commander sur internet pour les prix. C’est un peu plus compliqué, mais c’est le plus efficace.
    Pour du vêtement moto, il vaut mieux essayer avant d’acheter car l’ajustage est important.
    Avec cette précaution, tout peut s’acheter à distance, en sachant juste que cela peut poser souci en cas de recours au SAV, surtout sur des sites à l’étranger.
    En tout cas, c’est une bonne démarche de penser à l’équipement avant de commencer la formation au permis A.

  36. Arnaud
    7 novembre 2008 at 10:17

    Bonjour,

    felicitation pour ce site, qui a le merite de nous dire ce que l’on devrai tous entendre : « Oui, roulez, mais en connaissance du danger ». En train de budgetiser ma conversion au 2-roues (pour le loisirs : ballade et un peu de piste), je retrouve des budget equivalent a votre estimation : 400€ de casque (l’envie d’un multicolore), 300€ pour un blouson cuir, 100 pour son homologue du bas, 150€ de bottes, et 70€ de gants. Bonne continuation !

  37. Free
    2 novembre 2008 at 02:04

    Bonjour,

    Je lis votre site avec attention, je viens d acquérir un Gilera runner 125 vxr, je prête une attention particulière a la sécurité. Ma question est la suivante hormis les gants été hiver que je possède déjà, me conseillerez vous d acheter une veste spécifique? Et niveau casque un jet ou plutôt un intégral ( je suis porteur de lunettes). Merci beaucoup.

    PS :Bravo pour le site

    – – –

    Réponse

    Bonjour,

    Pour la veste / blouson spécifique moto, oui, bien sûr !
    Cela parait évident. En cuir ou textile résistant, avec protections coudes, épaules et dos, et pas juste une petite mousse de 5 mm…

    Pour le casque, l’intégral est évidemment le meilleur choix en termes de sécurité.
    Si vous voulez le confort du jet pour vos lunettes, prenez un modulable (à mentonnière relevable), mais de bonne qualité.

    Tout est sur le site, lisez les différents articles de la rubrique « S’équiper ».

  38. Marsiho
    16 septembre 2008 at 07:53

    C’est vrai qu’en cherchant bien, on trouve facilement des accessoires non spécifique motard, mais qui feront bien l’affaire : Damart (je vous jure qu’en hiver on ne regrette pas) pour les sous-vêtements, mais également pour les chaussures quelques modèles de randonnée qu’on peut trouver chez Décathlon par exemple. Une option souvent dédaignée par les jeunes motards : les poignées chauffantes. Une saison hivernale vous fera vite regretter d’avoir préféré un accessoire super tuning à cet accessoire indispensable dont une seul utilisation vous lefera adopter…

  39. JOEL
    14 septembre 2008 at 22:14

    encore un super article….qui me concerne vraiment…je roule en X9 et bosse mon permis en ce moment… demain je vais acheter la dorsale….merci des infos…et bon retour de vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *