Le point sur : les gants obligatoires à moto

Plus de 30 ans après les débuts du casque obligatoire à moto, un nouvel équipement de protection va devenir légalement impératif pour les usagers de deux-roues moteur : les gants. On fait le point ensemble sur les détails de cette mesure qui entrera en vigueur fin novembre 2016 et qui s’annonce d’ores et déjà compliquée à mettre en oeuvre.

Le 2 octobre 2015 s’est tenu un comité interministériel de la sécurité routière, réunion gouvernementale des ministres concernés pour adopter un plan d’action interministériel en faveur de la sécurité routière. Cette réunion a été présidée par le Premier ministre en exercice, M. Manuel Valls, qui a annoncé en conclusion une série de 22 mesures principales et 33 mesures complémentaires.

Parmi ces 55 mesures qui portent sur des points extrêmement variés, trois concernent spécifiquement les deux-roues moteur :

  1. Celle qui a fait le plus grand bruit est l’annonce d’un contrôle technique sur les motos lors de leur revente d’occasion.
  2. Celle qui est passé la plus inaperçue est la généralisation du permis A2 (lire l’article dédié)
  3. Celle qui a recueilli la plus forte approbation est l’annonce de l’obligation du port des gants, objet du présent article.

Mise à jour du 19 septembre 2016 : le décret n°2016-1232 du 19 septembre 2016 « relatif à l’obligation de porter des gants pour les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur » est paru au Journal Officiel.

En résumé, il prévoit l’obligation pour les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur de porter des gants conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle lorsqu’ils circulent.

Le respect de cette obligation pourra être contrôlé par les forces de l’ordre et sanctionné en cas de non-port par une amende prévue pour les contraventions de la troisième classe et par la réduction d’un point du permis de conduire.

L’obligation du port des gants ne concerne pas les conducteurs et les passagers des motocyclettes, des tricycles à moteur, des quadricycles à moteur ou des cyclomoteurs si ces véhicules sont équipés de ceintures de sécurité et de portières.

14910401_1142843742471860_7294126096872222565_n

* * *

Cette disposition viendra s’ajouter aux quatre autres obligations qui s’imposent à tous les usagers de véhicules motorisés et non carrossés, qu’ils soient à deux roues, trois roues et quatre roues, et quelle que soit la cylindrée :

  1. le port du casque, homologué EN 22-05, à la bonne taille, enfilé correctement sur la tête, avec la jugulaire serrée et fermée, avec les autocollants rétro-réfléchissants apposés sur les quatre côtés du casque, pour le conducteur comme pour le passager (lire l’article dédié) ;
  2. avoir un véhicule équipé d’au moins un feu de route, d’un feu de croisement, d’un feu de position arrière et d’un feu stop en état de fonctionner de nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante ;
  3. circuler avec le feu de croisement allumé en permanence, quelles que soient les conditions ;
  4. transporter un gilet de sécurité à portée de main et le porter en cas d’arrêt d’urgence (lire l’article dédié).

Et ce, en dehors des obligations légales qui pèsent sur l’ensemble des conducteurs de véhicules terrestres à moteur : détention d’un permis de conduire adapté, présentation des documents afférents à la conduite, à la propriété et à l’assurance du véhicule, alcoolémie négative…

* * *

Sur quoi se fonde cette obligation ?

Selon une enquête TNS Sofres pour la Sécurité routière, plus de 7 conducteurs de deux-roues motorisés sur 10 déclarent avoir déjà chuté, et, parmi eux, ils sont plus de 2 sur 5 à avoir été blessés lors de cet accident.

Les blessures aux mains sont très courantes puisque le premier réflexe est de les mettre en avant en cas de projection au sol. Environ 20% des victimes à deux-roues motorisés sont atteintes à la main ou au poignet (estimation Registre du Rhône).
Or en France, 12% des utilisateurs de deux-roues motorisés roulent encore sans gants adaptés (enquête TNS Sofres).

Mon observation personnelle tourne plutôt autour de 10 à 20%, avec une forte augmentation en été et dans la moitié sud de la France.
Par temps chaud sur la Côte-d’Azur, on tourne facilement à 50% des motards et scootéristes qui roulent sans gants.

Lors d’un accident, avec des gants épais, les blessures aux mains sont atténuées ou évitées dans 95% des cas pour les motocyclistes et 87% des cas pour les cyclomotoristes (source MAIDS – Étude approfondie sur les accidents en motocycles).

Le constat n’est pas nouveau et dès 2013, le rapport du préfet Régis Guyot sur les équipements de protection individuelle des motards recommandait l’obligation du port des gants.

Le rapport Guyot (120 pages) estimait à « 1,7 milliard d’euros par an » le coût des blessés (graves et légers) en deux-roues motorisés (519 millions d’euros pour les blessés utilisateurs d’un 50 cm3 et 1,1 milliard d’euros pour les blessés utilisateurs d’un deux-roues de plus de 51 cm3).

Le rapport constate en effet « qu’au-delà de la qualité de leur conduite et des dispositifs modernes de freinage, seuls des équipements de protection individuelle portés sur eux sont susceptibles, sinon de leur sauver souvent la vie, du moins d’atténuer les conséquences corporelles, y compris à long termes, de leurs accidents« .

« Dans ces conditions« , poursuit le préfet, « on pourrait s’attendre à ce que les conducteurs et passagers de deux-roues motorisés soient systématiquement et bien équipés. Or la réalité est bien différente. Hormis les motards, dont le rapport à leur véhicule et sa connaissance, l’usage qu’ils en font, les vitesses qu’ils peuvent atteindre, les ont conduits très majoritairement à s’équiper de mieux en mieux, les autres usagers, en particulier scootéristes et motards urbains, paraissent – à part le casque, obligatoire – peu équipés« .

Ainsi, « au-delà d’évolutions comportementales toujours lentes à intervenir, le port d’équipements de protection individuelle adaptés constitue un vrai gisement de sécurité routière pour les utilisateurs de deux-roues motorisés, les scootéristes et cyclomotoristes tout particulièrement, dont le niveau d’équipement est très faible« .

Le rapport Guyot liste cinq critères qui semblent entrer en ligne de compte pour le port d’un équipement : « l’utilité ressentie, la fonctionnalité, l’esthétique, la visibilité et le coût« .

Or les gants réunissent justement tous ces critères : « faciles à utiliser et à ranger, ressentis comme utiles par une large majorité d’utilisateurs de deux-roues motorisés, de plus en plus esthétiques et d’un coût modeste, ces équipements ont atteint un niveau de port très majoritaire. Il n’y a donc aucune raison d’attendre pour en généraliser le port« , estime le rapport, d’autant plus que « le contrôle du respect de cette obligation est très aisé« .

Il s’agirait de la « première étape » d’une progression dans le port d’équipements de protection, dont les étapes suivantes pourraient successivement concerner :

  • les blousons, vestes ou gilets légers (tous utilisateurs sauf ceux conduisant des motos de plus de 125 cm3)
  • les protections dorsales et lombaires (utilisateurs de motos de plus de 125 cm puis utilisateurs de scooters de plus de 50 cm3)
  • les blousons, vestes ou gilets airbag (utilisateurs de motos de plus 125 cm3)
  • les chaussures montantes ou semi-montantes (utilisateurs de motos, puis de scooters, de plus de 125 cm3)

« On pourrait poser le principe de progression suivant« , suggère le rapport : « lorsque le port d’un équipement aura atteint un niveau très majoritaire (65 à 70% par exemple), à la suite de campagnes conduites en partenariat étroit avec les acteurs, on passerait à la généralisation obligatoire« .

cxdvlyrwgaqpgwu

 * * *

A qui s’impose cette disposition ?

Dans la mesure où l’obligation des gants a été présentée comme le plus grand progrès depuis l’obligation du port du casque, il apparaît logique que les gants devront être portés par tous les conducteurs d’engins motorisés à deux ou trois roues, sans distinction de cylindrée (50, 125 et plus de 125 cm3).

Petite surprise, cette obligation concerne également les quads.

Grosse surprise, elle concerne les conducteurs et les passagers !
Tout comme le casque, en fait.

* * *

A partir de quand s’appliquera cette obligation ?

Dans la mesure où la nouvelle norme européenne sur les gants moto ne s’appliquera qu’à partir de 2016 (voir ci-dessous), on supposait que l’obligation du port serait mise en oeuvre à partir de 2017 ou 2018.

Presque : la mesure entrera en vigueur le 20 novembre 2016, soit deux mois après la parution de l’arrêté ministériel du 20 septembre « déterminant les caractéristiques des gants, conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle » (EPI).

Cela laisse très peu de temps aux équipementiers pour mettre leurs gammes en conformité, du moins pour ceux qui ne l’ont pas déjà fait.

A noter que, dans le cadre de l’examen du permis de conduire moto (catégories A1, A2 et A), le port de gants est obligatoire depuis janvier 2013.

* * *

Quels gants seront obligatoires ?

Il sera obligatoire de porter des gants homologués.
Selon quelle norme ?

homologation-ce_logosL’arrêté prévoit que les gants « doivent respecter les caractéristiques des gants pour motocyclistes, conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle, attestées par le marquage CE. »

Sachant qu’il n’existe pas de norme française NF pour les gants moto, l’homologation CE s’effectue selon la norme européenne EN 13594, avec deux versions (2003 et 2015), la première avec deux niveaux de protection, la seconde avec trois niveaux.

La présence d’une étiquette CE seule, sans le pictogramme du motard, signifie que l’équipement a été homologué selon la version 2003 de la norme EN 13594.

La présence du pictogramme motard, qui s’accompagne forcément de l’étiquette CE, signifie que l’équipement a été homologué selon la version 2015 de la norme EN 13594, notée « 13594:2015″.

La révision 2015 de la norme EN 13594, dont l’intitulé est désormais « Gants de protection pour motocyclistes », a été présentée en fin d’année 2015. Elle prévoit trois niveaux de qualité :

  1. Niveau 1 tout court : sans protection des articulations des doigts.
  2. Niveau 1 KP : avec protection des articulations des doigts.
  3. Niveau 2 KP : avec protection des articulations des doigts et des poignets.

« KP » signifie « knuckle protectors », protection des jointures.

Cette certification permet d’homologuer le produit à un usage pour le deux-roues motorisé. La norme européenne s’établit sur la validation de plusieurs critères de contrôle : la sécurité, le confort, l’ergonomie et tout ce qui l’induit, les protections, les coutures, les matières, etc.
Les gants sont soumis à des tests chimiques, des tests de résistance au déchirement, à l’abrasion, à la coupure et aux impacts, en plus des tests de résistance des coutures.

La nouvelle version introduit des tests plus sévères, notamment sur la résistance à l’abrasion et sur la capacité d’absorption des coques de protection.
Au niveau 1, les gants doivent résister à une abrasion appliquée pendant quatre secondes, ainsi qu’à des tests de déchirement et de coupure. L’innocuité des matériaux qui les composent est vérifiée. Ils doivent couvrir la main jusque au moins 1,5 cm sous la base du pouce. Ce qui veut dire qu’un gant sans manchette peut être homologué.
Au niveau 2, la résistance à l’abrasion, mesurée dans les mêmes conditions, doit être doublée, soit pendant au moins huit secondes. Pour ce niveau 2, la manchette du gant doit descendre à au moins 5 cm de la base du pouce, ce qui autorise les manchettes courtes. Au niveau 2, les coques de protection des métacarpes sont obligatoires et celles-ci ne doivent pas laisser passer plus de 5 kN d’énergie après un impact de 5 J.

120521103952_ceEn résumé, sont homologuées pour la conduite des deux-roues moteur les gants moto dotés

  • soit d’une étiquette « CE » seule,
  • soit avec la mention CE accompagnée du pictogramme motocycliste (facilement identifiable).

Précision pour les petits malins : la présence de l’étiquette CE ne vaut que si elle est apposée sur des gants de moto. Dans la mesure où ce sont des gants moto, la mention CE vaut homologation à la norme EN 13594.

A partir de fin 2016 ou plus sûrement 2017, il sera préférable de privilégier les paires de gants avec l’étiquette CE + le pictogramme comportant la mention KP de niveau 2 (comme ci-dessous, à droite).

picto_gant_etiq

* * *

Faut-il racheter des gants avec étiquette ?

Non.
Les étiquettes placées à l’intérieur des gants sont périssables, nous le savons tous.
Avec le temps, les frottements, la sueur… elles s’usent et les écritures disparaissent. Quand l’utilisateur ne les supprime pas de lui-même pour éviter les démangeaisons ou autre sensation désagréable sur la peau.
Il n’empêche que même en l’absence d’étiquette lisible, le gant reste homologué et/ou adapté à la pratique de la moto.

La réglementation sur l’obligation du pot des gants vise avant tout les personnes, conducteurs et passagers, qui ne portent pas de gants du tout, ou bien des gants clairement non adaptés à la pratique moto (gants de jardinage, bricolage, ski, etc.).

Si vous avez déjà des gants moto, même non homologués ou dont l’étiquette n’est plus lisible, gardez-les !
Pas besoin d’en racheter, du moins tant qu’ils ne sont pas usés.

En effet, pour pouvoir vous sanctionner, les forces de l’ordre doivent être certaines que le gant n’est pas conforme.
Et la simple absence de l’étiquette ne suffit pas à prouver la non-conformité. L’étiquette présentant le niveau de protection peut avoir été décolorée par la transpiration ou arrachée au fil du temps. La contravention ne sera donnée que si les gants portés sont indubitablement des gants non adaptés à la moto ou au scooter.

 * * *

Pourra-t-on porter autre chose que des gants moto ?

Non.
Les gants de ski, de VTT ou de jardinage, même homologués pour ces pratiques, ne seront pas tolérés en cas de contrôle.

* * *

Quelle sanction en cas de manquement ?

La sanction pour absence de gants ne sera pas la même que celle pour absence du casque ou absence de la ceinture de sécurité, c’est-à-dire la perte de trois points sur le permis de conduire, assortie d’une amende forfaitaire de 135 euros (minorée à 90 euros, majorée à 375 euros).

Il apparaissait difficile de justifier aux yeux des usagers une sanction aussi sévère pour un équipement de protection d’organes non vitaux (les mains et avant-bras).
Et ce d’autant plus qu’une partie de la population visée, celle des très jeunes conducteurs en 2RM (les 14-18 ans), est titulaire du permis AM qui ne peut pas perdre de points.

En cas d’infraction constatée, la sanction sera une amende de troisième classe, soit 45 euros en amende minorée (si vous payez rapidement) et 68 euros en amende forfaitaire.
Pour les passagers et les conducteurs de cyclomoteurs ou quads, ça s’arrête là.

Attention, pour les conducteurs de motos et scooters de 125 cm3 et plus, l’infraction sera sanctionnée en plus par la perte d’un point sur le permis de conduire (A, A2 ou B).

Cette perte de point ne concerne que les conducteurs, pas les passagers.
Si le conducteur porte des gants et pas le passager, seul le passager paie une amende et il ne paie que l’amende : pas de perte de point, qu’il possède un permis de conduire ou non.

Par contre si le passager est mineur (moins de 18 ans), le conducteur est considéré responsable, c’est donc ce dernier qui paie l’amende (mais ne perd pas de point).

Cela dit, ces principes se fondent sur des articles du Code la Route (R412-1 et R412-2) qui prévoient expressément ces situations.
Ce qui n’est pas le cas pour les gants obligatoires.
Le Code de la Route sera-t-il mis à jour pour intégrer ces cas précis ? On peut en douter car toute modification du CdlR relève d’une compétence interministérielle entre trois ministères (Intérieur, Transports, Environnement) et s’avère donc longue et compliquée.

 * * *

Quel recours en cas de sanction abusive ?

Vous rouliez avec des gants moto et vous avez été verbalisé ? Peut-être même alors que vos gants portaient bien une étiquette CE ?
Il semble que lors des premiers contrôles des forces de l’ordre, des conducteurs de 2RM ont été verbalisés parce que leurs gants ne comportaient pas le pictogramme de la norme EN 13594:2015 !
Sauf que comme déjà écrit plus haut, il n’est pas impératif que ce pictogramme soit présent pour qu’un gant moto soit certifié CE.

L’article R. 431-1-2 du code de la route prévoit désormais que : « En circulation, tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur doit porter des gants conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle », en l’occurrence la directive européenne sur les EPI qui porte le numéro 89/686/CEE.
Il faut que le gant comporte une étiquette CE mentionnant la référence 89/686/CEE.

Bien souvent, le gant ne comporte que l’étiquette CE, mais la précision que cette conformité CE concerne la directive 89/686/CEE figure dans la notice d’utilisation, pas sur le gant lui-même.
Evidemment, il serait préférable que cette précision figure sur l’étiquette dans le gant et que celle-ci reste lisible en permanence. Mais ce n’est pas toujours le cas. Cela ne signifie pas pour autant que le gant soit non conforme.

Bien sûr, c’est plus facile pour tout le monde si le motard présente des gants étiquetés avec pictogramme.
Mais même si ce n’est pas le cas, cela n’implique pas forcément que l’infraction soit constituée.

Si vous portez des gants moto, vous n’avez pas à être verbalisé(e) !

Si vous avez été victime d’une verbalisation abusive, n’hésitez pas à contester.
Suivez la procédure de consignation et contestez, avec copie de la notice de vos gants et un courrier explicatif.

* * *

Pour comprendre en quoi il est utile de se protéger les mains
et savoir comment choisir des gants moto,

lisez l’article Choisir ses gants !

  166 comments for “Le point sur : les gants obligatoires à moto

  1. Fred
    14 juin 2017 at 20:51

    L’arrêté du 19 septembre 2016 relatif aux caractéristiques des gants portés par les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur stipule que les gants mentionnés à l’article R. 431-1-2 du code de la route doivent respecter les caractéristiques des gants pour motocyclistes, conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle, attestées par le marquage CE (source http://www.legifrance.gouv.fr).

    Après consultation assidue de l’arrêté du 19 septembre ainsi que du décret du 20 septembre, je n’ai vu nulle part mentionné une quelconque norme EN 13594:2015. Seul le marquage CE est imposé.
    Il me semble urgent pour les forces de l’ordre de mettre en place un recyclage général devenu indispensable.

    Fred

    • 15 juin 2017 at 12:25

      Quoi qu’il en soit, la question à la base est bien: « doit-on obligatoirement circuler avec des gants munis de leur étiquette ? ».
      Une étiquette sur chaque gant ? Et le blouson, étiqueté également ?, les bottes aussi ?
      Les FDO, on le sait, sont dépourvus d’humour… Auraient-ils perdu leur bon sens ?
      Cette affaire devient ridicule, même si l’intention, au départ, est louable.
      Le risque est d’embouteiller un peu plus les tribunaux qui ont autre chose à faire.
      Donc je retiens: je ne signerai aucun PV (dans le cas ou…) et exigerai une description minutieuse de mes gants.

  2. Darslan
    13 juin 2017 at 13:14

    Bonjour,

    Comme beaucoup de motards (au vu du nombre de sujet qui en parlent sur internet), petite surprise ce matin, contrôle des gants par les FDO.

    Gants achetés pendant les soldes d’été l’année dernière, ils ont donc un an mais l’étiquette avec le casque de moto ou EN….. Ils ont bien le logo CE, des renforts phalanges, poignets… (il s’agit de mes gants de racing qui me servent en piste) mais non, ils n’ont rien voulu savoir. « Monsieur vos gants ne sont pas homologués, c’est la loi ». Je m’en souviens bien de cette phrase.

    J’ai refusé de payer le PV sur place et je vais faire une contestation dès demain.
    On achète des gants à 150€ pour s’entendre dire un an plus tard que ça ne va plus…
    Et vous voulez le comble de l’ironie ? Je suis allé chez un vendeur d’équipement moto hier soir, eh bien eux aussi sont surpris car une partie des gants qu’ils vendent ne disposent pas des étiquettes en question !

    • robert
      13 juin 2017 at 21:10

      c’est juste parce que ces professionnels sont des amateurs, uniquement bons à faire de la marge facile et à vendre n’importe quoi. Ils ne connaissent pas leur métier. L’étiquette CE sur les gants de motocyclisme est obligatoire depuis la directive européenne de 1989. Maintenant, l’étiquette est obligatoire, certes mais c’est juste une présomption de conformité. Elle peut etre déchirée, délavée, oubliée à l’usine. L’absence d’étiquette, à partir du moment ou les gants s’apparentent à des gants de moto, ca ne tient pas 5 minutes face à une contestation.

  3. fred
    13 avril 2017 at 11:04

    Bonjour

    Opération contrôle de gants entre autre aussi ce matin sur entrée N118 à Bièvres …
    Des gants encore nickel pour moi Alpine Stars Tech road GTX surprotégé et pourtant sans la fameuse étiquette 13594
    Heureusement que rien ne manquait à l’appel au niveau papier, gilet et tout le tintouin car j’y serai passé comme d’autres à côté
    Je me renseigne pour voir comment ne pas à avoir à racheter d’autres gants surement moins performants mais avec l’étiquette …

    • FlatFab
      13 avril 2017 at 11:42

      S’il y a l’étiquette CE (ou la notice papier prouvant l’homologation EPI selon la norme EN 13594:2012), il n’est pas besoin de l’étiquette avec le logo motard de la norme EN 13594:2015.

      • fred
        13 avril 2017 at 14:29

        C’est justement ce que j’essaie de récupérer (la notice ou une note le stipulant) auprès d’AlpineStars car le logo CE ne suffit apparemment pas à la police de notre pays.
        J’ai fait une demande chez le constructeur, on verra bien
        en tout cas, j’aimerai éviter une dépense inutile et la contestation administrative de 6 mois à venir …

      • BD
        13 avril 2017 at 17:33

        Je reviens du passage sur plateau, et justement, l’examinateur nous a laissé passé avec des gants possédant uniquement le logo CE pour le PLATEAU uniquement en nous informant qu’il les refusera à la circulation. On devra avoir le logo post-2015.
        Même nos moniteurs ont été surpris, l’une des paires de gants « fautives » leur appartenant.

  4. Tyram
    31 mars 2017 at 11:40

    Et voilà c’est mon tour :
    Verbalisé pour gants non conformes

    Je porte des Alpinestars SP8 avec macaron CE 89/686/EEC CAT1
    Le FDO m’a dit qu’ils étaient pas conformes car pas d’étiquette EN 13594.
    J’ai tenté de lui expliquer qu’il y avait manchette / renfort protection phalange / cuir / macaron CE / EPI niveau 1 ils ne peuvent être que conformes. Il a rien voulu savoir

    Sachant qu’ils sont censés connaître les règles j’ai signé le PVE.
    J’attends de recevoir l’amende et le retrait de point à la maison pour contester en croisant les doigts pour que le préjudice soit réparé.
    N’ayant jamais eu à faire de contestation, je me demande quelle preuve écrite il faut fournir à l’officier du ministère public.
    Photo du macaron dans mes gants ? facture d’achat ? Copie de l’homologation sur le site du constructeur ? ou peut-on trouver le règlement officiel à imprimer et surligner le passage qui indique que les gants sont conformes ? Imprimer la page de la sécurité routière qui mentionne que gants CE obligatoire ? Idem intérieurgouv.fr ?

    Le résultat de tout ça c’est que désormais j’ai bien la haine du bleu juste là pour faire chier son monde et remplir son quota
    (M’expliquer à quoi ça sert de me dresser un PVE alors que je roule en cuir dainese en haut et en bas + bottes montantes Race Alpinestars, pendant ce temps d’autre font de la moto en T-shirt.

    • FlatFab
      31 mars 2017 at 13:36

      Pour la contestation, tu devras consigner le montant de l’amende forfaitaire majorée, somme qui te sera rendue en cas d’acceptation de la contestation.
      Attends l’avis d’infraction. La procédure à suivre est indiquée.
      Il te faudra adresser un courrier recommandé avec accusé de réception à l’officier du ministère public, dont l’adresse est mentionnée sur l’avis d’infraction.

      Dans ce courrier, tu devras mettre :
      1. une lettre (dactylographiée de préférence) pour relater les faits, rédigée de façon neutre et factuelle, en donnant les fondements juridiques de ta contestation ;
      2. une copie des textes réglementaires concernés, soit :
      – Décret n° 2016-1232 du 19 septembre 2016 relatif à l’obligation de porter des gants pour les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur
      – Arrêté du 19 septembre 2016 relatif aux caractéristiques des gants portés par les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur ;
      3. la facture d’achat de tes gants ;
      4. une copie de l’homologation sur le site du constructeur, si disponible.

      Tiens-nous au courant !

      • Philippe Roche
        31 mars 2017 at 16:38

        Finalement, les craintes de nombreux motards sont justifiées : répression sans discernement, pratiquée par des représentants des forces de l’ordre qui ne sont pas eux-mêmes des motocyclistes, à qui on a expliqué à tort que seul le cryptogramme « moto » prouvait la légitimité des gants.
        Tout va bien, donc. 🙁

        • Tyram
          31 mars 2017 at 17:37

          Le FDO m’a sorti qu’il était motard. Après vrai ou pas…

          Et je vous passe mon histoire sur mon pot d’échappement car il m’ a pas aligné pour ça. Encore heureux d’ailleurs.
          J’ai une S1000R et il voulait me pruner car pas de chicane dans le pot. Il n’y a pas de chicane dans le pot des S1000R et cela de série. J’ai bien failli prendre une autre prune au passage !

          J’ai tenté d’appeler le commissariat de Massy Palaiseau qui m’a donné le numéro de la police de l’autoroute.
          Les FDO étaient incapable de me renseigner ; Monsieur on ne peut pas vous répondre car on ne connait pas le réglement.
          Il faut voir avec l’agent qui vous a verbalisé. OK passer le moi. Non monsieur ce n’est pas possible, il vous faudra contester l’amende.
          Ok merci pour votre précieuse aide….

      • Tyram
        31 mars 2017 at 17:25

        Merci FlatFab pour ta réponse qui va assurément m’aider

        Pour info :
        J’ai déjà récupéré .3 et .4
        Par contre l’homologation est en anglais j’espère que c’est recevable par l’OMP….
        Alpinestars m’a envoyé en moins de 02 heures toute la doc d’homologation des gants. Réactif le service
        Il est précisé :
        FULFILS with the basic health and safety requirements related to the Council Directive 90/686/EEC Article 10 as last amended consitutes the Regulation (EU) 1025/2012, according to the European Standard EN 13594:2015, as detailed in the Test Report nO MT16010019, attached to this certificate.
        Ils sont bien conforme à la norme EN 13594.
        J’espère que les docs en anglais sont recevable par l’OMP car je vais pas lui payer les 11 pages de traduction…

        • FlatFab
          31 mars 2017 at 17:34

          Là, dur à dire…
          Surligne le passage cité, ça peut aider.

          • Quadrapasfou
            3 avril 2017 at 10:52

            Oui, il vaut mieux passer au stabylo les passages importants avec à côté, sur papier libre, une « traduction libre » (sous-entendu, traduction faite par soi-même et pas par un traducteur certifié).

          • Tyram
            10 avril 2017 at 19:11

            Avis de contravention avec retrait de point reçu ce jour

            On se tient au courant …

            J’entame les démarches de contestation

            • Nheverest
              10 avril 2017 at 19:36

              C’est quand-même hallucinant de voir où on en est rendu. Ecrire des lettres de contestation, traduire des notices, se souhaiter bonne chance… Tout ça parce que les forces de l’ordre disposent d’un nouveau moyen de verbaliser, sur des bases qu’elles ne maîtrisent pas !
              Et on voudrait nous faire croire que cette loi est pour notre sécurité ? Et on voudrait nous faire croire que cette loi est une bonne chose ?

              • ThierryF
                11 avril 2017 at 13:15

                Bonjour
                Il faut peut-être arrêter la paranoïa.
                Dans le cas présent, le policier a utilisé le prétexte des gants présumés non conformes pour verbaliser une moto qu’il estimait bruyante faute de pouvoir le faire pour ce motif. Le procédé n’est pas très élégant, d’autant qu’il coûte un point mais a toujours existé.
                Rien à voir avec la politique du chiffre dénoncée par les associations.
                Il suffit d’avoir des gants adaptés pour ne pas être embêté par la maréchaussée. Je supprime d’ailleurs la liasse d’étiquettes de mes gants (aux normes CE qui vont bien) et je jette les factures. Le risque que ça me coûte un jour une amende est un point est négligeable.
                Quand on voit le nombre de conducteurs de 2 roues qui ne mettent pas de gants et les automobilistes qui ont le portable à la main en ville impunément, il est évident que l’argument de la politique du chiffre ne tient pas.

                • Nheverest
                  12 avril 2017 at 08:45

                  Bonjour,

                  En l’occurrence, nos gentils députés ont voté une loi qui permet la saisie de n’importe quel deux-roues qui leur « paraîtrait » trop bruyant (y compris une moto électrique, puisque c’est au jugé).

                  Comme je l’ai dit par ailleurs, il ne s’agit pas de paranoïa. Il s’agit de dénoncer la profusion de lois inutiles ou débiles votées par des gens incompétents (gilet jaune, bruit, casque à vélo, etc.), et en particulier concernant les motos.
                  D’autant que j’ai appris depuis qu’un tiers de nos parlementaires avaient un casier judiciaire ou des problèmes avec le fisc (https://youtu.be/JngNyfTbR4g)…

              • Quadrapasfou
                11 avril 2017 at 18:16

                Il faut sans doute différencier la loi des circulaires qui l’accompagnent, ces dernières ayant peut-être été écrites avec les pieds.

        • brisy
          4 avril 2017 at 09:25

          L’OMP qui traduit l’anglais…. faut pas rêver…….
          courage
          Marco

      • Tyram
        11 avril 2017 at 14:30

        Bonjour FlatFab

        Voici la lettre de contestation que j’ai rédigé. Penses tu qu’elle soit compréhensible mais surtout adaptée ? As tu des remarques?

        Merci pour ton aide

        En attendant j’espère que ma situation pourra aider d’autres motards injustement sanctionnés. Car je me laisserai pas faire.

        Charil Thomas
        xxxxxxxxx
        92xxxxxx
        [Madame Monsieur l’officier du Ministère public]
        Tribunal de police de Palaiseau

        Massy le 11/04/2017
        N° de l’avis de contravention : [numéro]
        Courrier envoyé en Lettre Recommandée avec Accusé de Réception
        Objet : Contestation d’un procès-verbal pour non port de gants conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle
        Pièces-jointes à ma lettre de contestation:
        1. Original de l’avis de contravention
        2. Copie des textes réglementaires concernés
        A/ Décret n° 2016-1232 du 19 septembre 2016 relatif à l’obligation de porter des gants pour les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur
        B/ Arrêté du 19 septembre 2016 relatif aux caractéristiques des gants portés par les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur ;
        3. Facture d’achat de mes gants Alpinestars SP8, homologués CE 89/686/EEC CAT1
        4. Photo de l’intérieur de mes gants avec macaron CE 89/686/EEC
        5. Certificat d’homologation des gants Alpinestars SP8 fournis par l’équipementier précisant le respect de la directive européenne 89/686/CEE et le respect de la norme EN 13594 :2015

        Monsieur l’officier du Ministère public,
        Je vous écris afin de contester le procès-verbal [numéro de l’avis de contravention] qui m’a été adressé le [date de l’avis de contravention], dont vous trouverez l’original en pièce jointe.
        En effet, je conteste avoir commis l’infraction qui m’est reprochée à savoir :
        « Conduite d’une motocyclette sans port de gants conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle »
        • Prévue par Art. R.431-1-2 du C. de la route. Art. 1 de l’arrêté minist. du 19-09-2016.
        • Réprimée par Art. 431-1-2 al. 2 du C. de la route.

        Il m’a été reproché par l’agent de police qui m’a verbalisé le 28/03/2017 à 18h46 sur la RD444 ACCES RN118, que mes gants ne comportaient pas l’étiquette EN 13594 :2015 et qu’à ce titre mes gants de moto n’étaient pas conformes à la législation en vigueur.
        Hors l’article R. 431-1-2 du code de la route (pièce jointe 2A) prévoit que : « En circulation, tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur doit porter des gants conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle ».
        L’arrêté du 19 septembre 2016 relatif aux caractéristiques des gants portés par les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur précise que « Les gants mentionnés à l’article R. 431-1-2 du code de la route doivent respecter les caractéristiques des gants pour motocyclistes, conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle, attestées par le marquage CE ».
        Vous constaterez sur la photo de mes gants (PJ4), dont la facture d’achat est jointe (PJ3) que ces derniers portent bien le macaron CE 89/686/CEE. Par conséquent seule cette mention aurait du suffire à convaincre l’agent de police que mes gants de moto sont bien conformes à la réglementation en vigueur.

        Par ailleurs, je vous joins à ma lettre, le certificat d’homologation qui m’a été transmis par le fabricant de mes gants Alpinestars. A la lecture de ce dernier, dont je me suis permis de surligner les passages concernés, vous constaterez que la référence de mes gants Alpinestars SP8 répond en tout point à la norme EN 13594 :2015 qui encadre la réglementation en vigueur à savoir l’arrêté du 19 septembre 2016 imposant le port de gants conformes à la directive européenne 89/686/CEE.

        Devant cette erreur manifeste, je vous demande de faire respecter la réglementation en vigueur et de classer sans suite le procès verbal qui m’a été adressé injustement.

        Je vous prie de croire, Monsieur l’Officier du Ministère Public, en ma considération distinguée.

        Thomas Charil de Villanfray

        • Quadrapasfou
          11 avril 2017 at 15:06

          Pour économiser un peu de temps à FlatFab et parce que ce genre de courrier m’est familier, je proposerai juste une petite modif. La phrase « Devant cette erreur manifeste, je vous demande de faire respecter la réglementation en vigueur et de classer sans suite le procès verbal qui m’a été adressé injustement. » pourrait être rédigée comme suit :

          Devant cette erreur manifeste et au vu de la réglementation en vigueur, je vous demande de bien vouloir annuler la contravention objet de la présente.

          (nota : un classement sans suite signifie qu’il y a bel et bien infraction, mais que, pour des raisons d’opportunité, le ministère public choisit de ne pas poursuivre).

          • Tyram
            11 avril 2017 at 17:16

            Merci Quadrapasfou pour ton conseil !

            Je modifie ma lettre en conséquence

    • Joël
      3 avril 2017 at 13:54

      Bonjour,

      « Certains font de la moto en T-shirt », c’est vraiment du n’importe quoi et ce n’est pa un exemple à suivre. Pour la petite histoire, je suis à passer mon A2. Question tenue, je dois bien sûr porter gants et casque homologués sinon pas de cours. Cela me semble tout à fait normal mais ce que je n’admets pas c’est que les moniteurs s’en dispensent, la pédagogie connaissent pas.

      Je précise que les cours se passent sur une zone ouverte au public qu’ils sont soumis au même règles que tous conducteurs. Alors, en face d’eux la récitation de la fiche N°6, en n’évoquant que celle là, me semble être du foutage de gueule.
      Cela dit, même sur une piste privée je pense que l’exemple est de mise et prime avant tout. Qu’en pensez-vous ?

      • Quadrapasfou
        4 avril 2017 at 11:36

        Mon moniteur était en tenue de motard (de toutes façons il était motard et ne roulait qu’en moto).

        Maintenant, sur le plateau, le moniteur est rarement à moto, mais plutôt pied. Alors s’il doit monter 20 secondes sur une moto pour une explication (généralement au lent), il ne faut peut-être pas trop lui reprocher de ne pas retourner chercher son équipement.

        • Joël
          4 avril 2017 at 19:20

          Bonsoir,

          Il faut moins de 20 secondes pour tomber de moto. Celui qui sait tout et qui croit encore faire « l’école » à des élèves de maternelles pour se la jouer s’en souviendra le jour il se ramassera. S’en souviendra s’il en a encore la faculté car j’ai cru comprendre que les traumatismers crâniens pouvaient parfois laisser des séquelles et dans le pure des cas… c’est « bonne nuit les petits ».
          De plus, pour mettre la clef sous la porte de la moto école s’il y a un sinistre corporel grave, c’est une bonne solution. Et oui, sans la tenue l’assurance ne prendra pas en compte le sinistre.
          Heureusement, il y a des moniteurs sérieux et responsables y compris quand ils roulent en dehors des cours.

  5. benoui
    5 décembre 2016 at 21:33

    Dans la rubrique « quand on commence à mettre le doigt de la sécurité dans l’engrenage, c’est tout le bras de la liberté qui y passe »…

    Il est désormais acquis pour tout le monde que les gants homologués permettant d’être en règle avec le décret d’obligation du port des gants doivent revêtir l’étiquette CE et/ou le pictogramme moto.

    Pour tout le monde ?… non ! Pas pour la sécurité routière qui exige en réalité le pictogramme. En clair, des gants homologués avec seulement l’étiquette CE ont valu à leur porteur un PV pour… gants non homologués !!

    http://www.lequipement.fr/info/1208/Gants-obligatoires-Les-sanctions-actuelles-sont-abusives

    On n’en pas fini d’en baver avec leurs c…. ries !!

    • Fairyphil
      12 décembre 2016 at 17:35

      Je peux confirmer ça.

      Il y a deux mois, j’ai acheté à ma moto-école des gants d’hiver. En vérifiant, il se trouve que le « CE » est présent, mais l’étiquette « moto » absente.

      Avis de mon formateur: « pour l’exam, prends tes gants d’été certifiés. Pas sûr qu’un flic ou gendarme te fasse chier, mais niveau inspecteurs, ils sont plutôt serré du derche. »

      En dehors de ça, je trouve que c’est pas une mauvaise idée si ça peut responsabiliser. Mais bordel, 1 point en moins c’est quand même abusé. une amende suffirait!

    • BZT42660
      16 décembre 2016 at 18:54

      Trois choses me laissent preplexe :
      – Sur les sites d’équipement motards, il y a toujours (A ce jour) des gants non homologués en vente….. ???
      – Tout Equipement de Protection Individuel doit être accompagné de sa notice individuelle ….. 1 pour les bottes, 1 pour le pantalon, 1 pour le blouson, 1 pour le casque, 1 pour les gants, xx pour les coques ???? Comment appliquer la loi ??? Ou comment appliquer une loi ???
      – Quid des gravillons parsemés généreusement sur nos routes secondaires chaque année ??? Sécurité ou Economies ????

  6. Special
    2 décembre 2016 at 10:31

    Plus qu’à imposer le blouson, le pantalon et les chaussures montantes !

    • antorabat
      2 décembre 2016 at 11:15

      Ou plus simplement imposer de rouler dans une coque fermée… Tous en caisse quoi !

      • DUBOIS
        17 décembre 2016 at 18:31

        En Allemagne, les motards doivent disposer d’un équipement complet et homologué (blouson, casque, gants, bottes et pantalon) afin de pouvoir contracter une assurance

        • Roland
          20 décembre 2016 at 20:22

          Je suis frontalier, ce que tu dis n’est pas tout à fait juste. Ça leur baisse juste la prime d’assurance s’ils s’engagent à rouler bien équipés.

    • VAL
      1 mars 2017 at 10:26

      Ca arrive c’est dans les clous

  7. Adri_
    1 décembre 2016 at 16:35

    Bonjour,

    Ce que beaucoup d’égoïste oublient, c’est qui paye les dégâts fait à vos mains et les frais hospitalier. C’est la collectivité!!!! Pour faire simple, tous le monde paye déjà pour les inconscients qui roule sans protection. Je trouve ça bien de faire des lois pour les punir, mais navrant…

    Le jour ou le système de sécurité social disparaîtra, et que vous payerez vous même vos soin hospitalier, je pense que vous y réfléchirez à deux fois avant de roulé « à poil ».

    Amicalement
    Adri_

    • Yann
      1 décembre 2016 at 18:07

      Bonsoir,

      Je me permets de poser une question existentielle pour certains même si la réponse risque de faire froid dans le dos.
      Il parait que la Liberté à toujours un prix, question : l’hiver commence à poindre son nez, les puristes du pas de gant vont-ils passer l’hiver les « didis » à l’air ?

      • Fred
        1 décembre 2016 at 20:45

        Les puristes du pas de gants ne roulent pas l’hiver, voyons ! Ils ne sortent que l’été pour aller acheter le pain et passer devant les terrasses pleines de monde.

        • FlatFab
          1 décembre 2016 at 20:49

          Vous raisonnez tous en termes de « motards gros cube ».
          Mais ceux qui sont avant tout visés par cette réglementation, ceux qui ne mettent presque jamais de gants, conducteurs comme passagers, ce sont surtout les utilisateurs de scooters 50 et 125.
          Et même en plein hiver, je vois régulièrement ces usagers-là conduire sans gants.
          Est-ce par dénuement, par inconscience, par imprévoyance, du fait d’une vitesse réduite… je ne sais pas, mais je constate.

          • Fairyphil
            12 décembre 2016 at 17:40

            Souvent, je pense que c’est pour pas perdre 10 secondes (max) à enfiler les gants. Et puis après, il faut voir ce que tu entends par « utilisateurs de scooters 50 et 125 ». Perso, c’est une branche d’usagers que j’ai appris à détester. Et pour le moment je roule en 50!

            Chez moi, c’est gants pour tout le monde, même petits trajets, même en été.

  8. de tracy
    1 décembre 2016 at 07:28

    D’accord avec le port de gants homologués…..
    seulement le permis moto à baissé de niveau ….
    on ne protège donc pas le pilote en lui même … ?
    Là faut m’expliquer …..
    Manu (Un moniteur moto désespère. …..)

  9. camillako
    28 novembre 2016 at 10:23

    pourquoi une loi? je porte le casque parceque c’es mieux pour moi. de meme pour les gants. quand il s’agit de une situation ou a la limite je suis la seul victime, je ne vois pas la raison de une loi?

    • FlatFab
      28 novembre 2016 at 11:57

      Rappelez-vous qu’avant 1973, le port du casque n’était pas obligatoire…
      Cela nous paraît une évidence aujourd’hui, mais c’est une construction culturelle : se protéger la tête n’a pas toujours été « mieux pour soi », certains le voyaient comme une contrainte inutile, une entrave à leur liberté. C’est d’ailleurs encore le cas dans certains Etats des USA.
      C’était même tellement peu évident à l’époque que le casque n’était obligatoire que pour les motos (de grosse cylindrée), il n’est devenu obligatoire pour tous les deux-roues moteur qu’à partir de 1976.

      C’est comme pour la ceinture de sécurité.
      Obligatoire depuis 1973… mais seulement « à l’avant pour les conducteurs de véhicules récents et hors agglomération ».
      Souvenez-vous, il a fallu attendre 1975 pour que ça devienne obligatoire pour les passagers à l’avant en agglomération, mais seulement la nuit (de 22h à 6h) !
      Et 1990 pour que la ceinture soit généralisée à tous les occupants du véhicule en toutes circonstances.
      Cela semble aujourd’hui une évidence, un réflexe. Il n’en a pas toujours été ainsi.

      Pourquoi une loi ?
      Pour ça, pour que ça devienne une habitude au fil du temps.
      Parce que trop de gens sont trop bêtes, inconscients, irresponsables, arrogants… pour se protéger eux-mêmes.
      Il a fallu des lois pour imposer le casque et la ceinture, pour interdire l’alcool au volant, pour interdire le téléphone au volant.
      Tout le monde sait très bien qu’il est dangereux de ne pas porter de casque ou de ceinture de sécurité, de boire avant de conduire et d’utiliser un téléphone en conduisant. Tout le monde le sait. Les parents disent à leurs enfants de ne pas le faire. Mais plein d’adultes le font quand même, parfois devant leurs enfants.
      C’est hélas pour ça qu’il y a besoin de règles et de forces de l’ordre.

      • benoui
        5 décembre 2016 at 21:41

        « Parce que trop de gens sont trop bêtes, inconscients, irresponsables, arrogants… pour se protéger eux-mêmes. »

        Pour moi, la bêtise commence à partir du moment où on veut protéger les gens contre eux-mêmes !
        Question de philosophie.
        Il n’y a pas de commune mesure entre interdire l’alcool au volant, qui fait prendre des risques aux autres. Et rendre le casque ou les gants obligatoires, ce qui ne fait prendre des risques qu’à soi !
        On se croirait revenu au moyen-âge, au temps où le suicide était puni par la loi (terrestre et divine !).
        Misère et décadence de l’hygiénisme sécuritaire !!

  10. yo
    25 novembre 2016 at 13:15

    En gros, dans 10 ans, il faudra se mettre à poil sur le bord de la route pour que la maréchaussée puisse contrôler la conformité de nos équipements, faut vite que je trouve un groupe de motardes pour aller rouler !

  11. sebastien
    22 novembre 2016 at 21:36

    J’ai des Gants americain a plus de 250 usd ils ne sont pas CE moto mais hyper protecteur c’est du gant de competition j’en fait quoi maintenant avec cette loi a la con !!!

    • FlatFab
      22 novembre 2016 at 23:00

      Tu les tailles en pointe et tu t’assois dessus !
      Blague à part, pas de souci, tu les gardes et tu peux les porter sans craindre de contravention.

      • mouais
        24 novembre 2016 at 01:50

        Mouais…
        « Le présent arrêté précise que ces gants doivent respecter les caractéristiques des gants pour motocyclistes conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle et être revêtus du marquage « CE ». » (arrêté du 19 septembre 2016)

        • FlatFab
          24 novembre 2016 at 19:16

          Mouais…
          Cela fait aussi des décennies que la législation prévoit l’obligation de la présence des autocollants rétro-réfléchissants sur le casque, sous peine de non conformité du casque, soit 135 euros et 3 points de pénalité.
          Pour autant, a-t-on jamais vu un motard se faire verbaliser pour ce seul motif ?
          Il y a la lettre de la loi et son application. Avec souvent une grande différence.

  12. edson
    21 novembre 2016 at 21:15

    Bonjour,
    Je ne suis pas motard, je suis pompier volontaire.

    Voilà déjà une vingtaine d’année que je ramasse régulièrement des mecs qui roulent sans équipements, entre vingt et trente par an en moyenne, dont presque la moitié en gros cube l’été, le reste ce sont des jeunes à scooter. Loin de moi de vouloir faire la morale aux gens libres mais je voudrait juste leur dire que j’en ai marre de balayer des lambeaux de peau irrécupérables sur la route ou devoir ramener des doigts (mains et pieds) dans un sac plastique pour une greffe éventuelle. Allez faire un tour en salle de dégravillonage à l’hôpital, écoutez les gémissements des blessés. Alors rouler en short et tongs, je trouve cela d’une débilité incroyable. Mais il est vrai que ces gens-là ne tombent jamais.

    Quant à ceux qui prétendent se payer les frais médicaux eux même, sachez qu’une seule journée d’hospitalisation normale pour un adulte coûte en moyenne 500€ par jour, hors intervention chirurgicale. Certains des blessés que j’ai secouru ont passé des semaines voire des mois à l’hôpital, faites le calcul. Ensuite viennent les soins annexes (infirmier à domicile, kiné, prothèse…) Alors, à moins d’avoir touché le loto, il vaudrait mieux que certains réfléchissent avant de raconter n’importe quoi.

    • ericf
      22 novembre 2016 at 15:28

      Mouais. L’avis du pompier ou du toubib nous manquait…

      N’importe qui pourrait en dire tout autant des diabétiques, sanctionnés après une vie passée à bouffer du gras et du sucré. Ou des cancéreux du tabac, qui n’ont pas eu l’intelligence d’écouter les conseils de prudence des autorités de l’Etat. Ou des cancéreux de la peau, qui ont négligé l’écran total sur les plages durant l’été. Ou des skieurs du dimanche, qui dévalent les pistes, sans la moindre préparation physique préalable et qui sont 150000 chaque année à passer par la case hopital…

      A tous ceux-là, on ne vient pas faire la morale, ou les culpabiliser parce qu’ils couteraient cher à la sécu. On les informe des dangers qu’ils prennent pour eux, et on les soigne quand ils sont blessés. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement sur la route.

      Imagine-t-on sérieusement une police des plages qui viennent vérifier que vous vous êtes bien enduit de crème solaire ? Ou une brigade de l’alimentaire, à la sortie des supermarchés, pour vérifier que votre caddy n’est pas surchargé en mal-bouffe ! Et sanctionne par des amendes des comportements suspects ?

      Au fait, Edson, j’espère que vous êtes à jour de vos 5 fruits et légumes par jour, car je n’aimerai pas devoir payer pour votre incurie, même si je le ferai quand même par devoir citoyen et par respect pour votre liberté…

    • Fred
      26 novembre 2016 at 11:15

      Merci de ce commentaire qui renvoie à la réalité..
      « Je suis motard et responsable » c’est possible, cela demande de la réflexion et ton témoignage est important pour cela.
      L’équipement c’est pas important, c’est essentiel.

      • Yann
        26 novembre 2016 at 14:10

        Bonjour à tous,

        Il serait bon de demander à ceux qui malheusement ont chuté depuis la mise en vigueur de cette loi ce qu’ils en pensent. Cela s’adresse à ceux qui portaient des gants pour ne parler que de cet équipement et aux autres qui doivent peut-être après s’en mordrent les doigts. Ça fait mal de se mordrent les doigts car comme j’ai encore la liberté de le faire en ouvrant ma gueule je me renseigne ?

    • cosmos81
      28 décembre 2016 at 06:36

      oui bien beau tout ca je connais pas mal de motards tues sur la route pourtant équipés comme des robots cop ..en tant que pompier vs avez du aussi voir des automobilistes ceintures airbags mieux protéger qu’un motard .. mortellement blessés non ? vitesse alcool téléphone voila le vrai problème !! chacun est maitre de son destin . _pour moi la moto c’est avant tout un loisir sil faut être équipé comme un cosmonaute ou est l’intérêt den faire pff

      • brisy
        28 décembre 2016 at 09:44

        salut,
        lors de mon accident récent, je portais des gants « furygan » hiver homologués etc…fracture du poignet droit et luxation du carpe…je ne sais pas si les blessures à la main eussent été plus graves,- avec des gants pas homologués,
        -sans gants du tout… je reste persuadé qu’être bien équipé ; c’est mieux ! je ne comprends toujours pas que l’on puisse proposer des équipements non-homologués..! ou des vêtements avec des mousses qui servent à rien en lieu et place de protecteurs efficaces.
        amicalement
        marco

        • Philippe Roche
          29 décembre 2016 at 06:35

          Salut Marco,
          Désolé d’apprendre ton accident. Je te souhaite une convalescence rapide et une guérison sans séquelles.
          Amicalement,
          Philippe.

          • brisy
            29 décembre 2016 at 08:51

            salut philippe,
            merci des tes voeux, pour l’instant c’est patience longueur de temps et tramadol en attendant la consolidation des fractures…..:-)
            marco

      • Quadrapasfou
        28 décembre 2016 at 17:29

        Je suis certain que les cosmonautes s’amusent comme des petits fous, malgré leur tonne d’équipement, quand ils sortent dans l’espace.

        Les gants, les motards en portent déjà de toutes façons (pas tous les scooters semble t-il), même si la méthode choisie (amende, perte de point) par le gouvernement fait à juste titre grincer des dents.

        Au passage si (hypothèse) le gouvernement avait voulu mettre la pression sur les conducteurs de 50 cm3 avec cette nouvelle obligation, il aurait quand même tapé à côté de la plaque vu qu’un conducteur de 50 cm3 se contrefiche d’une perte de points.

        • FlatFab
          29 décembre 2016 at 12:56

          Certes, mais pour la plupart des conducteurs de cyclomoteurs, une amende de 45 à 68 euros n’est pas anodine.

  13. Raphael13
    21 novembre 2016 at 12:01

    Je porte des gants moto.
    Gants hiver et gants été.
    Ne voulant pas être transformé en pizza, je porte toujours une tenue ad hoc adapté à la saison.
    Cela me parait être du bon sens.
    Mais (il y a un mais), je déteste la façon de procéder qui consiste à vouloir faire le bien des gens malgré eux et avec la contrainte.
    Quand à l’argument de la SS, on nous l’aura servi un tas de fois celui-là.
    Désolé ça ne marche plus!!!
    Au fait, pourquoi la double sanction, l’amende + le retrait de points ?
    Ça commence à faire.

    • FlatFab
      21 novembre 2016 at 15:36

      L’amende est destinée aux passagers et aux conducteurs de cyclomoteurs (qui ne détiennent pas de permis à points).
      Le retrait de point, j’imagine que c’est pour marquer le coup auprès des conducteurs. L’absence de casque ou casque non conforme, c’est trois points, il était difficile de faire 0 point pour les gants, donc ce sera un point (récupérable au bout de six mois sans infraction)…

      • Raphael13
        21 novembre 2016 at 23:14

        A FlatFab.
        J’ai pourtant bien lu:
        « En cas d’infraction constatée, la sanction sera une amende de troisième classe, soit 45 euros en amende minorée (si vous payez rapidement) et 68 euros en amende forfaitaire. »
        …..
        « Attention, pour les conducteurs de motos et scooters de 125 cm3 et plus, l’infraction sera sanctionnée en plus par la perte d’un point sur le permis de conduire (A, A2 ou B). »
        C’est donc bien la double sanction: amende et retrait d’un point.
        Ce qui est détestable.
        Après, j’ai toujours porté gants de moto, bottes, blouson et casque. Je répète c’est du bon sens et de l’intérêt bien compris.
        Ce qui est insupportable c’est cette manie de brandir le bâton à tout bout de champs.

        • FlatFab
          21 novembre 2016 at 23:17

          La sanction est en effet amende + retrait de point, comme pour beaucoup d’infractions.

    • Philippe Roche
      21 novembre 2016 at 17:25

       » je déteste la façon de procéder qui consiste à vouloir faire le bien des gens malgré eux et avec la contrainte. »
      Nous sommes plusieurs à l’avoir écrit sur cette page, c’est une évolution de la société que nous sommes nombreux à déplorer.

      « Quand à l’argument de la SS, on nous l’aura servi un tas de fois celui-là. »
      Là encore, je suis d’accord avec toi. A mon sens, la sécu ne doit pas faire de différence entre les maladies « méritées », et celles qui ne le sont pas : il est tout aussi légitime de prendre en charge la maladie d’un diabétique de 12 ans que de le faire pour les conséquences corporelles de l’accident d’un motard, même s’il ne portait pas de gants. Après tout, la sécu n’est pas censée ( 😉 , private joke) se comporter comme une assurance privée, du type de celles que l’on est obligé de prendre à l’occasion d’un prêt bancaire, et qui excluent à l’avance de leurs garanties les problèmes de santé auxquels, selon leurs actuaires, le demandeur est le plus exposé.
      Amicalement,
      Philippe.

      • Raphael13
        21 novembre 2016 at 23:18

        Je « plussoie »,
        D’abord, qu’est ce que c’est qu’une maladie méritée ?
        A ce titre, on peut y classer les accidents de ski, de jogging, de randonnée, les problèmes liés au surpoids, etc…

        • Philippe Roche
          22 novembre 2016 at 08:38

          C’est exactement ce que je voulais dire…
          Amicalement,
          Philippe.

  14. Nans
    20 novembre 2016 at 10:57

    les normes de protection sont de plus en plus sécuritaire et cela est très bien, mais pour l’instant je trouve les gants de ski (de bonne qualité) plus efficace pour le froid que les gants moto, mes gants de ski sont full cuir et donc autorisées sur les circuits moto, j’ai chuté plusieurs fois avec ses gants sur circuits et ils m’ont toujours bien protégés.. bientôt le problème se posera aussi pour les bottes, ou de la même façon je préfère mes chaussures montantes de randonnées que des bottes moto, et pareil mes chaussures montantes de randonnée sont full cuir et donc aussi autorisées sur circuit..
    il est une fois de plus dommage de devoir obliger

    • FlatFab
      20 novembre 2016 at 20:14

      Je porte parfois aussi des chaussures de randonnée pour faire de la moto.
      C’est mieux que rien.

      Je doute que ces chaussures de rando ou des gants de ski, même en cuir, même acceptés sur circuit, soient homologués selon les normes de protection moto et protègent aussi bien en cas de chute que des gants ou bottes homologués EPI moto.
      C’est peut-être accepté sur circuit pour du roulage libre, cela ne le sera certainement pas en compétition.

      • Nans
        20 novembre 2016 at 22:58

        Ah oui, tout à fait d’accord avec toi au niveau sécuritaire, les nouvelles normes d’homologation sont top, et l’équipement du motard devient de mieux en mieux d’année en année..
        je voulais juste dire que mes tenues motard hiver ne me convenaient pas au niveau du froid, et que en allant dans des boutiques de randonnée, j’ai trouvé mon bonheur, parfois sur la moto ou dehors de 6h à 22h, le froid est ma priorité.
        en compétition sur circuit il faut une combinaison une pièce et un équipement avec étiquette lisible d’homologation, si l étiquette est par exemple déchirée on peut être refusé. Pour le rally routier on peut avoir une combi en 2 pièces et bottes et gants cuir sans avoir d’homologation, pour la FFM bien sûr, on parle pas du Tourist Trophy ou la tenue est sûrement homologuée 🙂
        Les marques de vêtements moto même sur leur gamme Touring ont tendances pour leur gant à les faire de plus en plus fin pour mieux sentir les commandes donc peu efficace contre le froid.
        Les gants de ski sont donnés selon un poids par exemple 300gr qui sera plus chaud qu’un 200gr et aussi par une plage de température d’utilisation, certain gants sont donnés pour du -30degré, pour des températures inférieurs il faut passer sur les mouffles..
        Pour les chaussures de randonnée ou chaussure d’hiver ou chaussure de chasse, c’est pareil il y a des chaussures pour du -30 degré
        Je suis un grand frileux, et si je ne sens plus mes pieds et mains sur la moto je ne serais plus efficace, je préfère éviter un accident grave avec un équipement chaud qui de plus est full cuir et donc sûrement bien protecteur que de mettre mes gants furygan land gel d3o certes de bonne qualité mais qui au bout de 30min me gèlent les mains, avec mes bottes Touring Bering gore tex dont la semelle se décolle lorsque j’enlève mon pied de la chaussure et qui de même au bout de 2h me frigorifie les pieds..

        En gros je préfère la sécurité active à la sécurité passive.. devoir payer 68e d’amende et perdre 1point pour faire prévaloir ma sécurité active je trouve ça dur.. d’ailleurs la Ffmc est ouvertement contre cette nouvelle loi

        Mais bon faut faire avec la loi je vais donc acheter des gants chauffants a 300e pour être en conformité avec la loi sans me les geler

        • Quadrapasfou
          21 novembre 2016 at 12:10

          Il est exact que les gants de ski sont bien plus efficaces contre le froid que les gants moto et, même s’ils ne sont pas coqués (encore que des gants de slalom …), certains sont full cuir et sont très protecteurs.

          En plus, ils sont adaptés à la position de la main sur une poignée de moto, puisqu’ils sont conçus pour serrer un bâton.

          Il va falloir demander à Reusch, Dakine, Eider etc … de rajouter une coque sur les phalanges.

  15. Drôle d'epoque
    20 novembre 2016 at 01:32

    Ôtez moi d’un doute. L’affiche de la DSCR, c’est pas une campagne de pub pour DAESH !?

    • FlatFab
      20 novembre 2016 at 20:17

      Ôte-moi d’un doute : c’est de l’humour ?

      • Drôle d'epoque
        20 novembre 2016 at 21:01

        Pas vraiment ! Que l’Etat prenne ses citoyens pour des gosses, ca ne me fait pas marrer. Que le pouvoir mente à ses électeurs après avoir promis qu’il se contenterait d’inciter et non d’obliger au port des EPI, ca ne me fait pas marrer. Que la campagne de pub joue sur l’effet terreur pour justifier une nième contrainte ne me fait pas marrer. Que mes concitoyens soient assez bêtes pour se réjouir d’une nouvelle repression, ca ne me fait pas marrer. Que l’Etat une fois de plus met tout sur le dos des conducteurs alors qu’il est infoutu d’entretenir correctement nos routes ça ne me fait pas marrer. Et apres nos dirigeants et leurs partis viennent pleurer misère de la montée des populismes. Pitoyable comédie humaine. Alors tu vois, tout ça ne me fait pas marrer…

        • Thigre
          16 décembre 2016 at 07:02

          100% d’accord, à l’origine la moto etait le moyen de transport pas chère un peu rebelle.
          Tout est fait pour décourager cette pratique, assurance, bridage,équipements, repression,parking, tout ça pour que ça devienne réservé à un minimum d’usager. Et n’oubliez pas tout le monde cotise à la ss et même les motard qui par imprudence ou mal-chance ont un accidents qui d’ailleurs est souvent du à l’etat de la route ou à un autre usager en voiture.Calculez combien vous cotisez réellement en additionnant les cotisations dites « patronales  » terme complètement bidon car elles sont produite par votre travail, avec les cotisations salariales et la complementaire vous verrez.
          Qu’elle sanction pour le gravillonnage des routes bien plus assacin, les infrastructures dangereuses. …
          Et merde! Le libre arbitre, doit on être soumis comme des moutons à quelques dictateurs, trop d’obligations de responsabilise, la police devrait pouvoir juger au cas par cas la loi devrait etre nuancé.

  16. Al
    16 novembre 2016 at 12:52

    En toutes choses il est difficile de trouver l’équilibre.

    Pour ma part je pense que le port des gants obligatoire est une bonne mesure et voici pourquoi :
    – Le port de gant à deux roues est une question de bon sens mais beaucoup encore n’en portent pas. Et ce n’est pas en majorité par esprit de liberté mais plutot par ignorance des risques encourus. Il faut parfois compléter le bon sens et l’éducation par un peu d’incitation plus forte comme cela a été fait pour le casque.
    – La mesure est peu contraignante. Des gants c’est confortable, on en trouve pour toutes les saisons et tous les gouts.

    Cela va contrarier quelques épris de liberté (dont la position est respectable) mais c’est peu cher payé pour toutes les blessures réduites à des dizaines de milliers de personnes.

    En résumé, une mesure facile à mettre en place et qui va épargner beaucoup de dégats au prix d’un contrariété passagère pour certains.

  17. Old Rider
    15 novembre 2016 at 15:03

    En lisant tout ce qui est écrit on se rend bien compte que cette simple discussion a largement dépassé le cadre restreint d’une obligation pour s’élever au niveau général de la surproductivité législative de nos élus.
    C’est fou comme on peut faire croire aux gens avec un aplomb incroyable qu’ils sont des vilains garçons et qu’il faut que l’on pense à leur place. On pense tellement à leur place que l’on en fait des lois.

    Plus une dictature s’installe plus elle fait des lois et des codes.
    Le but n’est pas d’emmerder les motards mais simplement de vous culpabiliser et vous rendre coupable pour mieux vous dominer et vous encadrer (pourquoi moins un point?).

    Ah le fameux argument de la collectivité.
    Vous êtes des veaux. Des veaux que l’on mène à l’abattoir avec une facilité déconcertante.
    Vous pensez vivre en démocratie et décider de votre cadre de vie en toute liberté et avec un total choix sur votre avenir et votre devenir ? vous êtes des doux rêveurs.
    Ne croyez pas que cette façon de procéder est le fruit seulement de ce gouvernement ou du précédent ou d’un quelque autre pouvant bientôt venir que certains qualifient de « fasciste ». Le fascisme vous le vivez aujourd’hui, tous les jours depuis maintenant plus de 30 ans. Mais de façon insidieuse, sournoise, se cachant sous des arguments doucereux et bien pensants, baignés de politiquement et de socialement correct.

    J’imagine déjà vos réactions en lisant ces lignes et j’en ris.

    Non l’homme n’a pas besoin de plus que de 10 commandements pour vivre (et encore sont-ils nécessaires ?). au-delà il faut se poser sérieusement la question de la société dans laquelle nous vivons et si nous avons réellement besoin des 10 de base il faut que se questionner réellement sur qui nous sommes car dans le tas il y a tout de même, tu ne tueras pas, tu ne voleras pas.
    Le respect des autres n’a pas besoin de loi, le respect de soi non plus et c’est par là que tout commence.

    Je suis le derrière sur une moto depuis 1972. Il y a des choses qui me semblent naturelles, simples et évidentes, cela s’appelle le bon sens et l’adaptation des comportements aux conditions qui m’entourent.
    J’ai toujours eu des gants de cuir hivers comme été (et j’habitais la côte d’azur, maintenant un pays tropical) des pantalons épais, un blouson en toile ou en cuir, des et des rangers aux pieds, je conduis à des vitesses adaptées et souvent il se trouve qu’elles coïncident avec les panneaux au bord de la chaussée.

    J’em*$%@de le monde et je suis moi-même, arnarcos depuis plus de 40 ans et je continuerai. Pourtant bande de moutons je fais aussi partie de cette put$%n de collectivité, je paie des impôts et des charges sociales et participe aux soins des autres et à l’éducation de beaucoup d’entre vous . Je ne me permettrai jamais de dire à je gus qu’il met en péril la société parce qu’il n’a pas de gants, c’est son choix, car si on veut mesurer en terme de coût, il nous coûtera toujours moins cher qu’un président sortant ou un ministre véreux.
    La seule issue serait la révolution mais ça fait 40 ans que je me sens seul sur ma barricade et quand j’entends les propos lénifiants de certains je crois que vais mourir seul sans jamais voir le début seulement d’une révolte.

    Pour ceux qui veulent savoir : je mange sans sel et sans graisse, je ne bois pas d’alcool, je ne fume pas, même pas un joint, je ne consomme aucune drogue, ma seule passion est la mécanique, peindre et sculpter et pour finir J’ai un cancer qui selon les critères de certains d’entre vous coûte très cher à la collectivité, alors imaginez donc se que je pense de cette loi et de quelques autres.

    • FlatFab
      15 novembre 2016 at 22:27

      Déjà, merci d’avoir pris le temps d’exposer si longuement ton point de vue !
      Je ne vais pas discuter sur le fond. Cela serait trop long, cela nous emmènerait très loin du sujet de l’article et surtout, cela ne changerait rien. Tu as le droit d’avoir tes convictions.
      Je fais juste remarquer que cette société si méprisable te laisse la liberté de tes opinions et même de les exprimer.

      • Drôle d'epoque
        20 novembre 2016 at 01:35

        Tu connais le dicton. La dictature c’est ferme ta gueule. La démocratie c’est cause toujours !

    • Philippe Roche
      16 novembre 2016 at 14:12

      Salut Old Rider,
      Fabien t’a répondu comme il devait le faire, dans la mesure où son blog n’est pas un forum politique. C’est dommage, dans un sens, car c’est un garçon très intelligent, très cultivé, et à l’esprit très ouvert. Il est clair que, dans un autre cadre, vous auriez pu avoir une discussion absolument passionnante. Si tu as la curiosité de jeter un coup d’œil à son CV, tu t’apercevras d’ailleurs qu’il a reçu une éducation qui lui permet d’aborder ce genre de problèmes politiques en toute connaissance de cause.
      Si je réponds à ton message, c’est par nostalgie pour l’anarchisme de ma jeunesse. A la différence de toi, j’en suis revenu, en grande partie parce que j’ai finalement compris que la nature humaine, ni bonne, ni mauvaise, ne permet pas l’avènement d’une société idéale.
      Tu es resté un révolté, je le vois, mais tu ne pourras jamais convaincre personne de te rejoindre dans ta solitude si tu les insultes en les traitant de veaux et de moutons.
      On est bien loin du sujet (les gants obligatoires à moto), mais tu as toute ma sympathie, et je te souhaite bon courage dans ta lutte contre le cancer.
      Philippe.

    • Yann MINGUET
      20 novembre 2016 at 10:53

      Quand je roule en moto, c’est pour du plaisir avant tout. Je n’ai jamais porté des gants et mon casque m’emmerde énormément. Je suis conscient des risques encourus, mais c’est le prix de mon plaisir et je l’assume. La responsabilité de ma vie ne m’appartient qu’à moi. Ma vie est bien trop importante pour en confier sa destinée à une décision d’un fonctionnaire derrière son bureau! Quand je vois les allemands motards en Espagne en été, dégoulinants de sueur, soufrant comme pas possible, j’en ai mal pour eux ! Arrétons de légiférer à tout va, pour des décisions qui n’appartiennent qu’aux utilisateurs et à leur jugement, dans la mesure, bien sûr, où l’on ne met pas en danger la vie d’autrui. Les américains l’ont très bien compris dans certains états. A ceux qui pensent que l’on compte trop à notre Sécu, je veux bien payer un peu plus ma cotisation assurance pour avoir avoir le droit au plaisir du pilotage. Je n’ai pas envie de me retrouver en « cosmonaute » pour pratiquer la moto!! Aujourd’hui c’est les gants, demain ce sera le blouson, le pantalon, les chaussures, l’air bag et tout ca, bien sûr estampillés CE moto !! Le jour ou le gouvernement avouera aussi que le port des ceintures en voiture peux également tuer dans certains cas et qu’il serait prêt à indemniser les familles des victimes a qui on a obligé à prendre une décision qui leur a été fatale,on aura fait un pas!!
      les lois sont faites pour être critiquées par chacun d’entre nous, et si elles nous paraissent pas correctes il faut les contester et ne pas les suivre ( comme sous le gouvernement Vichy par certains réfractaires !!)
      Il ne me reste plus que de piloter ma moto en toute liberté en Espagne ou en Italie !! C’est dommage d’en arriver là! je continuerai quand même de rouler en France en tong et en tee-shirt comme jusqu’à présent et jusqu’à l’on me l’interdise aussi!

      • FlatFab
        20 novembre 2016 at 20:24

        Conseil de lecture : Se conduire en motard responsable.
        Votre vie vous appartient, mais elle concerne aussi vos proches, ainsi que toute la communauté motarde et la nation dans son ensemble.

        Ici, c’est un site destiné aux motards responsables.
        Toutes les opinions y sont tolérées, tant qu’elles sont exprimées de façon correcte et dans les limites de la légalité, ce qui est le cas de la vôtre.
        Néanmoins, si c’est pour exprimer ce genre d’opinion égoïste et irresponsable, voire franchement de mauvais goût (comparer l’obligation du port des gants à la politique de Vichy, bonjour la débilité !), merci d’aller vous faire pendre ailleurs.
        Il y a bien assez de forums pour les motards bas du front, j’essaie de faire un peu mieux.

  18. Momo
    14 novembre 2016 at 10:10

    Je suis atterré par vos réactions. Voilà une mesure qui ne se discute guère, et pourtant, tout ceux qui s’expriment sont contre, bien entendu. Non pas parce que ça les emmerde, mais au nom de principes ou de suppositions invraisemblable: qu’est-ce que la liberté vient faire là-dedans? Il y a bien pire, comme mesure gouvernementale dans ce domaine. Quant à la suspicion de collusion d’intérêt avec un éventuel parlementaire porteur de part de société de distribution de matériel moto, alors là, Chapeau!
    Décidément, comment voulez-vous être considérés comme des interlocuteurs responsables, alors qu’à la moindre réglementation, qui là, pour le coup, apparait aller dans le bon sens, vous hurlez? Vous ne faites qu’accréditer le fait que, décidément, les motards sont des irresponsables toujours prêts à se lever pour quelques mesures que ce soit.

    • Nheverest
      15 novembre 2016 at 23:59

      Une dernière remarque, et puis j’arrête : combien de vies seront sauvées par cette obligation légale ? Aucune, j’imagine. Combien de mains seront préservées chaque année suite à cette obligation, 100, 2000, 10000 ? Pour quels types de véhicules (50cc, 125cc, 1200cc) ? J’aimerais vraiment avoir des chiffres, pour pouvoir décider si oui ou non cette loi « va dans le bon sens » et apportera quelque chose.

      Le port du casque obligatoire à vélo pour les moins de douze ans me paraissait aller de soi, jusqu’à ce que je lise les statistiques de la sécurité routière sur le sujet (j’en ai rappelé quelqu’uns dans un autre commentaire). Je vous laisse tirer vos propres conclusions.

      Personnellement, j’ai troqué mes anciens gants haut de gamme mais sans étiquettes, contre des gants homologués premier prix (60€ quand même ; les temps sont durs…). Je suis bien moins protégé, mais je suis dans la légalité. Les gendarmes ne pourront pas me verbaliser sur ce point (encore faudrait-il qu’il en reste sur la route) et, SURTOUT, mon assurance ne pourra pas, en cas de pépin, dénoncer mon contrat sous prétexte que je n’aurai pas été dans la légalité.

      Concernant mon propre cas, cette mesure est tout à fait discutable, même s’il ne me viendrait pas à l’idée de rouler sans gants.

    • Quadrapasfou
      16 novembre 2016 at 10:19

      Sur la suspicion de collusion, je me souviens de l’alcootest obligatoire dans les voitures …

      Cela n’a donc rien d’un fantasme sur le principe (mais des fabricants de gants, il y en a plein dont pour les gants l’hypothèse est exclue je pense).

  19. Nheverest
    4 novembre 2016 at 21:48

    [Avant toute chose, merci beaucoup pour ce site !]

    Je pensais m’acheter une dorsale, et peut-être un pantalon plus protecteur que celui que j’ai déjà…
    Mais mes gants, bien que relativement récents, ne sont pas homologués, alors je vais devoir les remplacer.
    Du coup, je vais devoir reporter l’achat de la dorsale et du pantalon. En fait, au train où vont les choses, je vais plutôt attendre qu’ils soient devenus obligatoires, afin d’être certain de ne pas avoir à les remplacer par des versions homologuées à peine achetés.

    La démarche du législateur est paradoxale : en toute logique, à moins d’avoir beaucoup d’argent, il ne faudrait plus acheter le moindre équipement de protection qui ne soit pas encore obligatoire. Mais c’est peut-être l’objectif recherché…

    • FlatFab
      5 novembre 2016 at 17:12

      Auriez-vous dit la même chose s’il s’agissait du casque ?
      Sans doute pas. Nous voyons la protection de la tête comme une évidence car il s’agit d’un organe vital, mais ce n’est pas le cas des mains.
      Il a fallu environ dix ans pour que le port du casque devienne une évidence depuis son obligation en 1974. Dans quelques années, ce sera pareil pour les gants.

      Si vos gants sont relativement récents, il est probable qu’ils soient homologués CE, même s’ils ne comportent pas l’étiquette avec le pictogramme des EPI motocyclistes.

      La plupart des motards sur ce site disent qu’il est inutile de rendre les gants obligatoires puisque tous les motards en portent déjà. Votre réaction : « je vais plutôt attendre qu’ils soient devenus obligatoires, afin d’être certain de ne pas avoir à les remplacer par des versions homologuées » est la preuve par l’absurde de l’utilité de rendre les équipements de protection obligatoires.
      Pour ma part, je ne comprends pas qu’il faille attendre qu’un équipement de protection devienne obligatoire, cela me paraît tellement évident de me protéger moi-même au mieux.

      Le budget ne devrait pas poser problème.
      Pour le prix d’une dorsale haut de gamme neuve ou même d’un bon pantalon neuf, vous devriez pouvoir trouver une paire de gants homologués (ça ne coûte pas bien cher) + une dorsale + un surpantalon, mais le tout d’occasion.
      En bon état, bien sûr, voire état neuf. Mais d’occase ou en déstockage ou en soldes…
      Lire les articles
      Acheter “malin” et s’équiper pour “pas cher” (ou moins cher)
      S’équiper moto chez Décathlon

      • Nheverest
        14 novembre 2016 at 00:02

        Je ne suis pas assez vieux pour avoir connu les débats sur le port du casque obligatoire. Il est probable qu’à l’époque j’aurais cru aux bonnes intentions de nos gouvernants. À l’époque.

        Pour revenir aux gants, j’ai finalement acheté une paire homologuée. Ils ressemblent à des gants de ski, avec un cuir plus ou moins épais sur la paume, des rembourrages ridicules (1/4cm2) aux articulations, sans pour autant être étanches (avoir les mains au sec me paraissait pourtant un élément de sécurité non-négligeable). J’ai donc mis au placard mes gants full-cuir, non-homologués mais bien plus protecteurs, pour respecter la législation.
        Et c’est là tout le sens de cette loi (comme celle sur le gilet jaune) : faire marcher le commerce. Et c’est là qu’est l’absurdité : si vous achetez un équipement facultatif aujourd’hui, il est fort probable que vous aurez à le remplacer par un autre homologué dans quelques mois. Vous aurez payé deux fois ; et c’est tout ce qu’on attend de vous : pas que vous vous protégiez, mais que vous payiez ! Pour moi, c’est rédhibitoire…

        Les motards sont bien plus équipés aujourd’hui qu’il y a 30 ans. Ne serait-ce que parce qu’on leur demande de l’être le jour de l’examen. Sans doute aussi parce que l’éducation fonctionne. Imposer le port des gants par la loi est ridicule et contre-productif en terme de sécurité. Il aurait suffit interdire la commercialisation de gants non-homologués. Et on aurait pu compléter en demandant aux permis B qui suivent la formation 125 cc de disposer eux-aussi de leur équipement. Cela aurait été largement suffisant. Mais ça aurait rapporté moins…
        Quand je pense qu’on homologue par ailleurs « permis b » des motos électriques ayant plus de couple qu’une MT07 ! Je ne suis pas sûr que des gants homologués vont sauver beaucoup de vies !

        Je le redis, les titulaires des permis A sont dans leur grande majorité équipés. Pas besoin de loi pour ça.

        Pour ma part, je le redis aussi, je ne vais pas améliorer ma protection aujourd’hui sachant qu’on va m’imposer de la remplacer demain. Il y a un an, je disais avec conviction : « si les équipements ne sont pas obligatoires, ils sont pourtant indispensables ». Dans le fond, c’est toujours vrai, mais je suis surtout désabusé.

        • Alain
          14 novembre 2016 at 07:12

          Bonjour Nheverest,

          Entièrement d’accord avec ton analyse… Les motards sont globalement très bien équipés déjà… Il n’était pas utile de légiférer donc… sauf… que nos gouvernants ont des objectifs cachés : diminuer le nombre de motards qui font tâche dans les statistiques de sécurité routière…. La donne serait sans doute différente si la France avait une industrie motocycliste florissante… et aurait abrogée depuis longtemps la loi sur les 100 cv par exemple…

          En ce qui concerne les cyclomotoristes et les conducteurs de 125 cc (scooters essentiellement) globalement moins équipés, la donne est différente… Comme tu le dis, ces conducteurs sont beaucoup moins bien formés (ils ne sont généralement pas titulaires du permis moto) et cela change tout, preuve que la formation est importante…

          Le tout répression est contre-productif… ! Pourquoi ne pas mettre en place une formation non obligatoire mais incitative (réduction de la prime d’assurance par exemple tout au long de la vie du motard ? Les stages AFDM sont une belle initiative je trouve… A généraliser ?

          Ensuite, aucune loi ne fera en sorte que les conducteurs de 2 roues toutes catégories confondues des banlieues de certaines grandes villes françaises roulent sans casque, sans gant, sur des machines non homologuées, etc… Mais là il s’agit d’un problème « à la marge » qui dépasse largement le débat engagé ici par Fabien… presque du hors-sujet…

          • hg33
            13 décembre 2016 at 05:29

            Bonjour…juste pour dire que j ai le permis A depuis 25 ans!.. mais que je roule en scooter 125 majesty. En revanche, je vois tous les jours de grosses motos faire n importe nawak sur la route!…sincerement, je ne veux pas denigrer les motards; j en suis un…mais de toute evidence je pense qu apres le permis, il y a aussi la personne et le comportement vis a vis des autres usagers!… et moi je pense que dans cette societe ou nous sommes nombreux aujourd hui le permis A et B devrait refaire peau neuve et mettre un peu plus l accent sur  » moi au milieu des autres » alors je dis ca aussi car je suis motard et conducteur de car…permis D + fimo …moi je dis il faudrait une Fimo pour tout le monde en plus du permis que ce soit A et B… il y a enormement de gens inconscients du danger…et conclusion c est a cause de cela aussi que nous sommes restraints de plus en plus…l inconscience, les prises de risques, le plaisir de mon  » moi  » avant tout….mais voila sur la route nous ne sommes pas seul!…..slogan qui va de soi….la maitrise de soi sur un engin ca s apprend et ca se controle et surtout l anticipation aussi…il n y a pas d age pour l anticipation…si ces criteres etaient plus soutenus je pense qu il y aurait moins d accidents!…conclusion : il faut une FIMO pour permis A et B comme pour les pros…et moi pour finir je serai tres tres mechant si j etais la loi….rien que pour les tel portables…si ont faisait retrait permis de 6 mois + amende 1500 e ..la les gens feraient attention!!! Et croyez moi!….il en aurait moins au tel….bonne route a tous!…:-)

  20. julien
    26 octobre 2016 at 12:30

    Bonjour à tous
    comme d’habitude en France on marche sur la tête!!!
    je serais d’accord, si…. quand je vois des imbéciles se trimbaler à moto en tong et short, je serais tenter de dire bravo
    mais encore une fois on fait les choses à moitié: le casque les gants obligatoires
    donc on peut rouler en caleçon avec des gants et un casque et on respecte la réglementation
    nous pousser à tout acheter comme protections ? dissuader de faire de la moto ?
    c’est peut être tout simplement pour favoriser un copain d’un parlementaire qui se lance dans les équipements moto, ou relancer sa boite
    il suffirait de sortir un texte imposant un minimum de protection sans pour autant rentrer dans les équipements lourds à l’achat
    un jean, des bottines, un bon blouson solide, des gants de qualité, un casque bien entendu ..aux normes
    c’est le principe que j’applique en toute saison, et après 30 ans de permis et quelques expériences douloureuses (chute en sweat shirt…peau arrachée), ou voir un gars en short se ramasser sur des gravillons………….
    Ce qui est quasiment certain, c’est qu’on nous prends pour des vaches à lait et de parfait cornichons…..
    bonne route à tous, et penser à bien vous protéger, sans pour autant acheter « tout normes »
    Julien

    • nigel
      3 novembre 2016 at 14:09

      salut, rien ne t’empeche de t’equiper comme un nord allemand si tu veux , moi je veux rester libre d’etre inteligent par moi meme . et de pouvoir adapter mon equipement comme je le souhaite. je ne comprendrais jamais que l’on aime se faire interdire des choses par demagogie . c’est comme si on nous traitait comme des enfants que l’on doit punir a grand coup d’amendes et de points. et je vois tres bien ce qui est recherche par les pouvoirs publics la dedans , en particulier avec le ct pour la vente aujourd’hui et surement demain pour rouler tout court, et ainsi gaver la dekra et remplir les caisses de l’etat sur notre dos . Comment vous faites pour aller dans ce sens ..je comprend pas

      • mousnitzky
        4 novembre 2016 at 13:53

        C’est tout à fait vrai. Le mot liberté disparaît doucement des frontons de nos monuments. Nous avons un gouvernement liberticide.
        J’habite Cannes et je me vois cet été avec des gants de skieur. Tout le monde roule en t-sheart, pantacourt et tongs. Par 35°C c’est préférable. Nos énarques n’ont jamais foutu le cul sur une selle.

        • FlatFab
          5 novembre 2016 at 17:26

          Si c’est du second degré, c’est bien imité.
          Si c’est au premier degré, j’hésite à choisir entre la mauvaise foi motarde et la bêtise pure.

          Qui parle de porter des gants de ski à moto en été ?!?
          Il existe des gants moto ventilés, légers et homologués – et même pas chers.

          Dire qu’il est « préférable » de rouler à moto à poil (ou presque) par 35°C… c’est juste débile.
          Je ne supporte pas la chaleur, je transpire beaucoup, mais je roule équipé en permanence et par toutes les températures, y compris supérieures à 40°C. J’ai roulé en Corse, en Espagne, en Afrique, y compris l’été, et toujours équipé, je n’en suis pas mort.
          C’est juste une question de savoir où on place le curseur entre confort et protection.

          Beaucoup de motards de la Côte-d’Azur choisissent avant tout le confort au détriment de la protection.
          C’est leur choix. Mais c’est un choix qui coûte à la collectivité.
          Lire l’article Se conduire en motard responsable.

          Sur un plan plus général, tout gouvernement est liberticide, toute loi est liberticide, toute société est liberticide.
          Vivre en société, en collectivité, en groupe, c’est accepter de renoncer à un certain nombre de libertés individuelles en échange d’un certain nombre d’avantages.
          Si on refuse cet échange, si la restriction de nos libertés nous paraît excessive au regard des bénéfices apportés par la société, il faut faire un choix : soit quitter la société (changer de pays, vivre en ermite), soit changer la société (changer de gouvernement, faire la révolution).

  21. héléphantski
    25 octobre 2016 at 00:17

    Put….. dans le minuscule cerveau du législateur qui roule certainement en merco avec chauffeur et laisser passer à plus de 200, il a oublié une date de péremption……

    • Philippe Roche
      25 octobre 2016 at 19:27

      Rien compris !

  22. e30cab
    17 octobre 2016 at 17:08

    encore une bonne affaire de bizness cela m’étonnerai pas qu’un proche du gouvernement en fabrique des gants

    • FlatFab
      17 octobre 2016 at 17:54

      Ce qui est dommage, c’est qu’aucun proche du gouvernement ne fabrique des cerveaux…

      • Didier
        2 novembre 2016 at 13:20

        Imagines si tout le monde avait une cervelle … ça serait la porte grande ouverte à toutes les fenêtres!

  23. Pierre
    4 octobre 2016 at 18:59

    Je suis évidemment contre toute loi concernant le port de quelque équipement que ce soit. Qui plus est lorsque je sais que cette même loi est faite pour les d’jeuns qu’il ne peuvent perdre des points mais qui permet aux bleus d’allumer à tout va les solvables, comme d’habitude. Soyons clair, si vous avez besoin d’une loi pour vous équiper avant de rouler, alors c’est un cerveau qu’il vous faut pas d’une loi !!!! Et sûrement d’un caractère aussi. Le français aime rentrer dans un moule ( c’est au masculin et ça reste une image) Mais je ne ferait jamais parti de cette catégorie. Une loi pour imposer les gants avec ammende, ça suffit, de la à nous faire rouler comme ces bœufs d’allemand en cuir en plein été, surtout aprés une averse……faut vraiment aimer marcher au pas au milieu du troupeau, à bon entendeur, salut.

    • FlatFab
      4 octobre 2016 at 19:38

      Donc, toutes les personnes dans le monde qui roulent sans casque, sans gants, sans blouson renforcé, sans bottes sont des abrutis écervelés et couilles molles ?
      Bigre, ça va faire quelques dizaines de millions d’êtres humains à faire marcher au pas au milieu du troupeau…

    • Quadrapasfou
      5 octobre 2016 at 12:19

      Bof. Si cette loi rendait obligatoire le port d’un équipement intégral jaune fluo, ça serait autre chose puisque tout le monde devrait acheter (cher) un nouvel équipement (moche). Mais une loi qui impose le port de gants que tout le monde porte déjà … (personnellement, je me demande surtout quelle est l’utilité de cette loi).

      • nigel
        3 novembre 2016 at 14:22

        nouvelle normes donc nouveau equipements , augmentation des prix des gants, et bien sur une possible rente supplementaire pour l’etat niveau amendes, tva etc..et ca c’est sans compter sur le ct a la revente qui va surement passer obligatoire pour rouler et gonfler les caisses de la dekra ,et bien sur, encore de l’etat sur notre dos

    • anna
      13 octobre 2016 at 15:29

      ce ne sont pas les « bleus » qui ont décidé cela, mais votre cher ministre… les bleux vont appliquer ce qu’on leur dit de faire.. ils ne sont pas forcément plus d’accord !!! maintenant, les mains sont très souvent atteintes lors d’accident en deux-roues, et les petits doigts souvent arrachés.. les gants sont juste utiles pour une protection en cas de chute.. mais comme dit Quadrapasfou, tous les motards portent déjà des gants puisqu’ils en connaissent l’utilité !

    • nigel
      3 novembre 2016 at 14:16

      ho putain , merci! j’arrete pas de lire des commentaires pour ces lois, je comprend pas moi non plus cette envie de se faire enfermer, et prive de bon sens ! heureusement il existe encore quelques esprits libres chez les motards

  24. Joëlle
    3 octobre 2016 at 16:37

    Bonjour,

    Je suis à deux doigts de la crise. Je prends donc la liberté de faire comme JPB, je jette les gants. Enfin, façon de dire car comme mes mains ne me servent pas seulement à tourner une poignée de moto, je fais en sorte de les protéger suivant les circonstances. Je n’ai pas attendu que le sigle CE apparaissent pour en prendre conscience. Les gants faisant partie de la panoplie du « Parfait motard », j’ai attrapé le geste très tôt. Y’en avait aussi à l’époque dans la panoplie de l’agent de police, des gants blancs certes moins sexy que les gants noirs mais c’est une question de goût.

  25. louis
    30 septembre 2016 at 14:13

    Bonjour ,
    quand je vois (avec effroi) toutes ces jeunes gens/jeunes filles en 50cc qui risque de payer très cher une chute sans gants au coin de la rue, je me dis que cette obligation est nécessaire car la pédagogie a ses limites . De mon point de vue c’est a eux avant tout que cette loi s’adresse.
    Pere d’une jeune fille, je sacrifie de bonne grâce mon « Droit à ne pas mettre des trucs que je mets de toute façon tous les jours et que n’envisagerai jamais de pas mettre sauf peut être bourré et encore » 🙂
    V

  26. ntxray
    30 septembre 2016 at 08:02

    et que dire des productions en provenance d’asie « CE » (China Export)…
    qui est assez expert dans ce domaine pour ne pas se faire fourguer un faux CE ?
    bon courage à tous.

    • Eric
      15 octobre 2016 at 11:35

      Je pense que la grande majorité des boutiques spécialisées saura où et comment se fournir pour ne pas revendre de la m****e à ses clients… Bien-sûr, si vous allez acheter vos gants au rayon auto de chez Carrouf ou Leclaire, le risque est certainement réel ^^

  27. Wotan
    29 septembre 2016 at 12:58

    Bonjour à toutes et tous,
    Je sent que je vais me faire gronder mais il y à deux ans que je possède mes gants (Dainese).
    Il y avait bien les étiquettes sur le rebord de la manchette, mais agacé par les grattouilles incessante je les ai coupées.
    Du coup va m’arriver quoi si « policeman » m’arrête ?
    Il y avait bien à l’origine l’étiquette CE. Leur niveau de protection actuel correspondrait à du 1 KP (manchette courte).
    Quelqu’un pourrait me rassurer ?
    Merci, Wotan.

    • FlatFab
      29 septembre 2016 at 13:35

      Comme déjà dit, le but de cette loi reste avant tout de sanctionner les usagers qui ne portent pas de gants ou des gants inadaptés pour la moto.
      Si on porte des gants moto un minimum sérieux, pas de crainte à nourrir.

      • Wotan
        29 septembre 2016 at 16:24

        Bonjour FlatFab,

        Merci pour ta réponse…

        Wotan

        • Philippe Roche
          30 septembre 2016 at 11:56

          Par Torr et par Odin, si tu es vraiment Wotan, le dieu des dieux germaniques, comme Zeus l’était des dieux grecs, est-ce que tu pourrais intercéder auprès des autorités françaises pour qu’elles cessent enfin de pondre avec une régularité de métronome des réglementations de plus en plus contraignantes, de plus en plus absurdes, de plus en plus impossibles à appliquer ?
          Vraiment, s’il te plaît !!
          Nous sommes en train de dériver vers la « tyrannie douce », dont nous parlait Alexis de Tocqueville il y a presque deux cents ans, comme étant une évolution inévitable de la démocrate américaine, et, par la suite, des nôtres…

          Je porte des gants à chaque fois que je roule à moto, mais je ne veux pas que ce soit une obligation imposée par d’autres.
          Oui, je sais : anarchiste et légaliste à la fois, c’est une situation difficile à tenir, mais je ne m’en sors pas trop mal.

          Et, Robert, arrête de répondre avec des numéros de normes et de lois. Il paraît que tu ne t’appelles pas du tout Robert, et que tu es le Monsieur Moto de je ne sais quel département.
          Peu importe, mais si tu es vraiment un motard, montre-nous ta passion pour la moto !
          Philippe

          • Alain
            18 octobre 2016 at 08:24

            Entièrement d’accord avec toi, Philippe :

            1 ) D’accord quant à l’utilité du port de vrais gants protecteurs adaptés à la moto.
            2 ) Mille fois d’accord sur la « dérive vers la tyrannie douce »… C’est la fameuse fable de la « grenouille ébouillantée » (source wikipedia)

            « La fable de la grenouille relate une observation supposée concernant le comportement d’une grenouille placée dans un récipient contenant de l’eau chauffée progressivement. Elle vise à mettre en garde contre une accoutumance ou habituation conduisant à ne pas réagir à une situation grave.

            Si l’on plonge subitement une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échappe d’un bond ; alors que si on la plonge dans l’eau froide et qu’on porte très progressivement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdit ou s’habitue à la température pour finir ébouillantée. »

            Ceci étant dit, il va sans dire que je porte des gants été comme hiver…

            Ce qui est évoqué par Philippe est applicable à presque tous les domaines où le juriste légifère… Soyons vigilant à cela.

            Alain

      • Nheverest
        14 novembre 2016 at 00:15

        J’extrapole : « C’est comme les limitations de vitesse : tant qu’il n’y a pas de radar, pas de crainte à nourrir. »
        Je sais bien que ce n’est pas ce que tu as voulu dire, mais où met-on le curseur ? La loi est la loi, et c’est la même pour tous. Ce n’est pas à chacun de l’interpréter comme ça l’arrange.
        Vous devez désormais porter des gants homologués. Point.

    • anna
      13 octobre 2016 at 15:35

      pas de souci, ce sont ceux qui ne porteront pas de gants du tout qui seront arrêtés et contrôlés !

  28. houla
    27 septembre 2016 at 01:39

    La plupart des gens confondent « indispensable » et « obligatoire »…

    Il est indispensable de se protéger lors de rapports sexuels. Mais serait-on pour autant d’accord d’être sous le coup d’une sanction si on ne le fait pas ? Je ne le crois pas.
    Il est indispensable de mettre des lunettes de protection quand on fait des travaux de soudure. Mais serait-on pour autant d’accord d’être sous le coup d’une sanction si on ne le fait pas ? Je ne le crois pas.
    Il est indispensable de mettre de la crème solaire quand on se prélasse au soleil ? Mais serait-on pour autant d’accord…

    Alors pourquoi accepter ici ce qu’on refuserait ailleurs ? A quoi rime cette immixtion des pouvoirs publics dans la vie des gens, alors qu’ils ne feront, éventuellement, de mal qu’à eux-mêmes ? Pourquoi la sécurité routière infantilise-t-elle tellement le citoyen ? Parce qu’elle a trop de pouvoir ? Parce qu’elle se soucie bien plus de ses propres statistiques que de notre liberté ?

    • Fred
      28 septembre 2016 at 14:16

      Libre à toi de choper le sida, libre à toi de devenir aveugle, libre à toi d’avoir un cancer de la peau… Et libre à toi de te faire greffer la peau du cul sur les mains. Si je te prends au pied de la lettre, même le port du casque devrait être laissé à la seule appréciation des usagers. Et le port de la ceinture en voiture aussi car c’est une privation de la liberté de se foutre la tronche dans le pare-brise.
      La sécurité routière « infantilise » le citoyen parce que certains d’entre eux sont des gosses qui se croient invincibles. J’ai des sueurs froides quand je vois des mecs rouler en marcel, short et tongs.
      Les hôpitaux et les cimetières sont remplis de gens avides de liberté.
      Je te souhaite de bien profiter de la tienne.
      Bonne route

      • jpb
        28 septembre 2016 at 17:07

        Le ton est celui de la colère, mais si ce n’est pas avec le même vocabulaire, je partage tout à fait la pensée de Fred.
        Pour être respecté, il faut être d’abord respectable.
        Fin de la discussion.

      • jacques
        29 septembre 2016 at 16:57

        Et qu’est ce que ça peut vous foutre si je finis à l’hôpital ou au cimetière ? tout le monde s’occupe beaucoup trop de tout le monde , à notre époque .
        Si vous voulez , car moi je privilégierai toujours les libertés individuelles au collectivisme . Au point que si ce qui vous chagrine , c’est que la collectivité payent les soins éventuels , je suis prêt à vous signer une décharge stipulant que je paye tous mes soins moi-même ( ou mon assurance décès perso )
        Au fait , le lobby de la sécurité routière vient de publier une étude disant qu’un piéton qui chute sur le trottoir a 70% de chance de se blesser gravement : vite , vite , vite , le casque obligatoire pour piéton . Et vous , en bon mouton , vous déclarerez : moi , il y a longtemps que je mets un casque lorsque je me promène à pied , vous avez déjà vu les dégâts produits par une chute ?

        Je dirai comme Pompidou quand son premier ministre Chirac vint lui apporter de nouveaux projets de loi :  » Mais arrêtez d’emmerder les français ! il y a trop de lois , trop de réglementation dans ce pays , on en crève ! laissez les français respirer et vous verrez que tout ira mieux dans ce pays !  » .
        La police fera comme d’habitude : fort avec les faibles , les isolés , et faible avec les forts ! je vois mal la police se risquer à contrôler un rassemblement de 3000 hells angels venus d’Europe !

        • Fred
          29 septembre 2016 at 20:20

          Comme je l’ai dis, libre à toi…
          Et libre à moi de vouloir me protéger. Je préfère garder mes mains intactes, elles me sont utiles. Quant à l’obligation, je ne l’ai pas attendu.
          Je porte aussi un blouson et des bottes, par tous les temps, et je ne me considère pas comme un mouton pour autant, mais comme un motard conscient du danger, n’en déplaise à ta soif de liberté.

          • FlatFab
            29 septembre 2016 at 20:35

            Chacun a eu le loisir de s’exprimer et de faire comprendre sa position.
            Je pense que le débat peut s’arrêter là.

        • le vieux
          2 octobre 2016 at 11:48

          ouais mec ,putain d’europe vive les states deux tubes en echappement un bol et roule a t’en faire peté les pneus n’en deplaise au gnous et bien pensant

          • FlatFab
            4 octobre 2016 at 16:07

            Mais bien sûr…
            Pour info, très peu d’Etats américains n’imposent pas le port du casque. De plus en plus obligent à porter un casque homologué aux normes DoT (Departement of Transport). Et encore plus rares sont ceux qui tolèrent les échappement libres.
            Accessoirement, l’obligation du port de gants homologués n’a rien à voir avec l’Union européenne.

            Mais puisque l’Europe vous emmerde à ce point, faites-vous plaisir : émigrez aux US !
            Allez vous rendre compte sur place de la réalité par vous-même. Vous serez bien content de revenir vivre en France ensuite…

            • Philippe Roche
              4 octobre 2016 at 17:09

              +1, c’est comme ça que disent les jeunes maintenant (ou les moins jeunes, genre Marco 😉 ) , et je connais bien les États-Unis…
              Philippe.

        • Momo
          14 novembre 2016 at 10:25

          Ah bon, tu es prêt « à payer tous les frais éventuels…. »? Sais-tu combien coûte une journée d’hospitalisation? Le coût d’une simple opération (je parle même pas de suture des doigts)? Sauf si tu es très riche, il est fort à prier que, pour une chute avec quelques jours d’hosto et quelques opérations (sans compter les incapacités de travail ou autres), tu payes toute ta vie….. et bien plus cher que le prix d’une paire de gants, et même d’une moto.

      • Hirigoyen
        29 septembre 2016 at 17:33

        Moi je porte toutes les sécurités car moi je l’ai décidé et que je tiens à la vie ,je n’ai pas besoin de loi et la punition qui va à côté .chacun doit être responsable de ce qu’il fait sans nuire à autrui ,je ne vois pas en quoi peut gêner celui qui conduit sans protection libre à lui de s’éclater la tronche .je n’aime pas ce principe de « fait pas ci fait pas ça « mais où on va là ,ça sera quoi demain .
        Je préfère que l’on me dise qu’il est recommandé de porter ceci ou cela plutôt que tu porteras cela un point c’est tout sinon je te puni .
        On est des assistés et chaque jour nos libertés se réduises question de fric ,comme le test d’alcoolémie dans les voitures .
        Moi je suis avide de liberté et de porter toute mes protections car je l’ai décidé pas besoin que l’on me tienne la main et de faire des lois à la noix pout mieux remplir les caisses et ça ne nous regarde pas si le gars ne veux pas les porter ces protections ça ne nous regarde pas tant pis pour lui
        Amicalement Aguy

    • Quadrapasfou
      29 septembre 2016 at 17:28

      D’une façon théorique, je trouve que le propos de Houla se soutient parfaitement.

      Mais nous vivons dans une société où tout est mutualisé (peut-être trop ou pas toujours comme il faut, mais c’est un autre débat).

      Donc se dire « je prends mon risque et j’assume seul », c’est bien, Mais la réalité c’est « je prends mon risque et on en assume une partie (frais d’hôpitaux, rente, primes d’assurance) ensemble ».

      Partant de ce constat, il est cohérent que la loi intervienne pour éviter que cette mutualisation ne dégénère en perte de responsabilité et donc impose le casque, les gants, la ceinture de sécurité, … même si effectivement, du point de vue de Houla, ça a justement pour effet boomerang d’augmenter cette perte de responsabilité (je mets ma ceinture parce que je veux garder mes points, pas forcément parce que je suis conscient du danger).

      • Eric
        15 octobre 2016 at 11:43

        Totalement d’accord avec toi, très bien résumé 😉

    • Joëlle
      3 octobre 2016 at 12:32

      Bonjour,

      Suivant la gravité des séquelles il faut imaginer ce que peut devenir la vie du blessé et celle de son entourage. Tout ça pour une paire de gants. Question « gros sous », pas ceux de la paire de gants qui ne coûte par exemple que quelques paquets de cigarettes et bien, questions gros sous quand l’accident survient c’est toute une chaîne de secours qui se met en place et ça coûte déjà un bras.
      Là, c’est toute la société qui commence à en assumer la charge. Dès lors, il est facile de dire : « qu’ils ne se feront du mal qu’à eux-mêmes ».

      La plupart des parents protègent les mains de leur(s) enfant(s) dès qu’il fait froid et ne comprennent pas ce qui peut résulter d’une simple chute en moto. Rien qu’à regarder une main meurtrie, je puis vous dire que ça fait déjà mal, très mal. Certes, ce n’est pas systématique certains ferment les yeux avant.
      La moto c’est pour certains la liberté, sans doute la raison pour laquelle je croise des têtes nues, des bras nus, des cuisses à l’air et les pieds nus, y’ a aussi de la tong, beaucoup de tongs. Bien sûr, l’ensemble de ces critères est parfois réuni et on peut même y rajouter certaines vapeurs. Les pleurs c’est ensuite, les regrets aussi…

  29. gelot
    22 septembre 2016 at 19:25

    j aimerai quand meme savoir si ceux qui vont verbaliser en plus d emmerder deja les motards sont quand a eux equipés de gants et casques homologués

    • robert
      27 septembre 2016 at 04:38

      les forces de l’ordre ont des casques homologués 22/05 et des gants certifiés CE. Le logotype moto n’est pas obligatoire, il veut simplement dire que l’équipementier a utilisé (donc payé) la norme pour etre certifié par un laboratoire notifié. Les équipementiers peuvent très bien ne pas utiliser cette norme…Ce qui compte, c’est la présence de l’étiquette CE. C’est tout. Mais vu que cette étiquette peut etre décousue, arrachée, délavée, les forces de l’ordre ne peuvent pretexter l’absence d’étiquette pour verbaliser. La verbalisation se fera, comme pour le casque d’ailleurs, uniquement si le conducteur ne porte pas de gants, ou si manifestement (gants pour la vaisselle) il utilise des gants inadaptés.

      • Quadrapasfou
        27 septembre 2016 at 12:03

        Sauf erreur, l’équipementier peut aussi s’auto-certifier (ce qui ne veut pas dire qu’il coud les étiquettes CE au pif, mais qu’il a mis en œuvre son propre banc d’essai et qu’il conserve un rapport précis des tests et résultats).

        • jpb
          27 septembre 2016 at 12:24

          Normalement si le manufacturier appose une étiquette CE, il est tenu de respecter les normes, sinon, même si c’est trop tard pour une victime d’accident, il s’expose à plainte et aux sanctions + réparations qui s’en suivent.
          Malheureusement, il n’y aura pas de vérification par un labo indépendant.
          Voir l’exemple de l’étiquetage des pneus, c’est obligatoire mais déclaratif, le fabricant indique ce qu’il veut.
          Ne me dites pas qu’un pneu exotique à 45€ rivalise avec le même made in CE à 70€.
          Pour les pneus, les gants et les casques, un test d’homologation devrai être obligatoire, cela représenterai quelques centimes par pièce, au moins l’acheteur ne serai pas dupe. (En plus cela pérenniserai les labos sérieux comme le LNE).

          • Quadrapasfou
            27 septembre 2016 at 15:25

            Dès qu’il y a une norme, il y a un test d’homologation bien sûr, mais les fabricants peuvent faire ce test eux-mêmes (peut-être pas avec toutes les normes, mais j’ai vu plusieurs fois le cas).

            La question n’est pas vraiment de trouver un laboratoire « indépendant », car un fabricant tient en général à sa réputation donc il ne va pas jouer à tricher sur le résultat de ses tests (un ange nommé Volkswagen passe …) et il devra être à même de sortir un dossier d’essai et de certification béton pour la DGCCRF en cas de contrôle. La question est surtout d’être suffisamment équipé pour effectuer le test.

            Parce qu’il faut bien être conscient que le résultat positif au test de certification ne garantit en rien la qualité de la production ultérieure. Un test se fait au début de la production et point.

            Un fabricant « voyou » sortira donc une super première série, puis diminuera sensiblement sa qualité de fabrication et/ou d’approvisionnement sans que la certification du produit ne soit remise en cause (sauf contrôle DGCCRF bien entendu, mais ils sont rares).

            Alors que le labo soit indépendant ou pas, en réalité, c’est juste une question marketing pour le consommateur à mon avis. La vraie question est avant tout le sérieux de tel ou tel fabricant.

          • robert
            28 septembre 2016 at 17:46

            etiquette CE égale respect d’une réglementation. La directive EPI impose des tests pour les gants de moto, mais pas de normes. Les normes, ce sont les équipementiers qui les font pour se faciliter le travail, mais ce n’est pas obligatoire.

        • robert
          28 septembre 2016 at 03:11

          un équipementier s’autocertifie pour les EPI d première catégorie, risque mineur (gant de jardin). La pratique de la moto étant un risque majeur, il doit passer par un laboratoire agréé par l’Etat (Organisme notifié) pour obtenir la certification de sa production.

      • Nheverest
        14 novembre 2016 at 00:27

        Et vous tenez ça d’où, qu’on ne serait pas verbalisé ?

        Ok, si je me fais verbaliser, je dirai aux agents : « ben c’est Robert qu’a dit sur le blog qu’on serait pas verbalisé. Et Robert, ben y s’y connait en matière de loi. Mieux que vous ! »

        En attendant, est-ce que je peux avoir vos coordonnées ?

        • Nheverest
          14 novembre 2016 at 00:31

          @Robert
          Je plaisante, bien sûr. Le smiley que j’avais saisi n’est pas passé ; je complète donc mon post :
          😉

  30. jpb
    22 septembre 2016 at 19:19

    34 ans de permis moto ce mois de Septembre 2016, environ 300.000 km cumulés, aucun accident, aucune chute.Actuellement 1200 xtz.
    Gants homologués obligatoires oui; mais mon concess n’est pas informé, mon fournisseur net habituel non plus.
    Je n’ai pas attendu les obligations pour m’équiper.
    Tout à fait d’accord pour une TVA réduite sur les protections obligatoires (voir comment les allemands sont équipés).
    Quand je vois des gents en tee shirt, bermuda et tong, ça fait peur.
    Le comportement intelligent et le respect primeront toujours sur toutes les obligations.
    Au début de ma carrière motarde il n’était pas rare d’Être contrôle par les gendarmes sur un parking, état du véhicule,pneus, lumières, bruit, pollution, papiers etc. C’était l’occasion de parler bécane avec des pros; parfois il ont essayé la mienne.

  31. gil
    22 septembre 2016 at 15:07

    et l’égalité devant la loi et la justice (piliers de notre constitution) vous en faites quoi ? Si on a un cyclo ne nécessitant pas le permis de conduire, on va vous retirer des points où ? ? Donc inégalité ! !

    • Fred
      25 septembre 2016 at 13:33

      Inégaux devant la loi, mais égaux lors d’un accident. Qu’on soit sur un 50CC ou sur un gros cube, les mains ont la même fragilité. Franchement, si je porte des gants homologués, c’est plus par peur de perdre mes mains que mes points de permis.
      Bonne route

      • houla
        27 septembre 2016 at 01:42

        Ah ? Et les cyclistes, qui roulent à des vitesses aussi importantes que les cyclomotoristes ? Et qui tombent également tout autant. Pour info, il y a autant de morts chez les cyclistes que chez les cyclomotoristes ? Pourquoi ne leur demande-t-on pas de porter des gants ? Le fait que le gouvernement encourage la pratique du vélo mais pas du 2RM a-t-il quelque chose à voir avec cela ?…

        • robert
          28 septembre 2016 at 03:24

          le fait qu’un vélo se conduise sans permis, à tout âge, sans assurance, a-t-il un rapport avec le fait que le gouvernement encourage la pratique de la bicyclette? Faut pas tout inverser 🙂 Le vélo a des avantages indéniables: utile pour se déplacer, pas cher, écologique, de pratique universelle (jeunes, vieux, hommes, femmes), contre lesquels le cyclomoteur et encore moins la moto ne peut pas lutter, et qui font son succès. Et l’arrivée du VAE va encore l’accentuer. Ces qualités existaient bien avant le cyclomoteur. L’accidentalité des cyclistes est maintenant à égalité avec celle des cyclos: il se vend 90.000 cyclomoteurs neufs par an, contre 3 millions de bicyclettes…Pas comparable…Avant de demander de mettre des gants aux cyclistes, il faut déjà commencer par le casque ce qui figure dans le dernier CISR du 2 octobre 2015: port du casque obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Les textes ne sont pas encore publiés. Maintenant, il est clair, comme dans tous les états de l’union européenne, que la pratique de la bicyclette est fortement encouragées et promu, celle de la moto ne le sera jamais. Trop d’inconvénients.

          • Nheverest
            14 novembre 2016 at 00:44

            Pour préciser : la plupart des accidents mortels à vélo chez les mineurs se produisent entre 10 et 14 ans. La limite des 12 ans est une aberration. Et, de mémoire, il y a eu environ 16 morts en 2014 chez les moins de 15 ans. (Cf. le site de la sécurité routière.)

            Combien parmi eux auraient été sauvés par un casque ? Combien parmi eux sont morts malgré le casque ?

            Bref, le port du casque obligatoire à vélo n’est qu’une opération marketing de plus…

            Comme le port obligatoire des gants ?

        • Quadrapasfou
          28 septembre 2016 at 09:43

          Parce qu’un vélo n’a pas de moteur, tout simplement. La loi distingue les véhicules motorisés des autres.

          Maintenant, avec le développement des vélos électriques, il va sans doute falloir repenser la chose : quelle est la différence entre en scooter électrique qui roule à 50 km/h et un vélo électrique qui peut atteindre quasiment la même vitesse ? La seule présence de pédales ne suffira pas longtemps à distinguer les deux véhicules (d’autant que si un solex électrique apparaît alors plus personne n’y comprendra rien).

          • brisy
            28 septembre 2016 at 10:01

            salut,
            sans doute n’as-tu pas l’expérience de ces vélos à assistance électrique (il faut quand même pédaler) le moteur se coupe automatiquement à 26km/h par bridage électronique (et c’est comme ça que se marque la différence avec un engin à moteur).
            évidemment , il y a des petits malins qui font débrider ou achètent leur engin dans des pays où cette limite n’existe pas ; mais ils sont hors la loi !où doivent immatriculer leur machine comme un cyclomoteur
            amicalement
            Marco

            • jpb
              28 septembre 2016 at 10:22

              Le débat dérape et tend vers la stérilité. Je me retire du forum.
              Prudence et respect à tous les usagers sans exception.
              Amitiés motardes à vous tous.

          • ARIEL
            11 octobre 2016 at 23:00

            Bonsoir, petite précision, les VAE sont limités en vitesse (de mémoire 24km/h…)

        • Fred
          28 septembre 2016 at 14:18

          Je fais du vélo également et je porte aussi des gants à vélo

          • jacques
            29 septembre 2016 at 17:11

            Fred , mets aussi des gants quand tu te balades à pied , et un casque sur la tête , des fois que tu chuterais….. la collectivité n’a pas à payer parce que tu chutes à pied . C’est bien ce que tu penses , n’est-ce-pas ? je comprends mieux , maintenant , le recul exponentiel des libertés individuelles depuis le milieu des années 70 avec des gens comme toi .L’amour de la servitude , sans doute…comme disait De la Boetie et Huxley !
            Je suis sûr que tu fais partie aussi des gens qui pensent que la loi Giscard en 79 disant que l’ouverture d’un compte bancaire obligatoire et Sapin en 2016 limitant les paiements en espèce à 1000 euros sont une bonne chose ….souvent , les gens ayant ta mentalité aiment régenter TOUTE la vie des autres . Bonheur et sécurité obligatoire , quoi….
            J.J Rousseau disait : l’homme est né libre et partout il est dans les fers .
            B.Franklin : celui qui est prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et à terme perdra les deux !

            • Joëlle
              3 octobre 2016 at 15:16

              Bonjour,

              Pour répondre, je vais y mettre les gants.
              – B. Franklin : « participe à l’élaboration de la Constitution des États Unis ». Territoires peuplés avant l’arrivée des colons par entre autres les tribus indiennes.
              – J.J. Rousseau : « La femme observe et l’homme raisonne ». Raisonnement de plus réservé pour ce philosophe à l’homme de race blanche.

  32. cyann
    21 septembre 2016 at 15:39

    Si nos gants ont été acheté avant l’apposition de la fameuse étiquette CE/NF, on l’aura dans l’os (c’est mon cas).
    Meme en portant des gants moto reconnus, nous seront verbalisables sans la fameuse étiquette (si le flic veut faire son quota de PV, c’est du velour).
    Le representant de la sécurité routière (vu sur BFM) qui explique que pour des raisons sociales ont a mis l’obligation sur les gants, plutot que sur le blouson, ou le pantalon, etait vraiment pitoyable.

  33. Olive
    21 septembre 2016 at 12:29

    Merci pour ces éclairages.
    Si je comprends bien, les gants avec lesquels nous roulons actuellement, même adaptés, sont à jeter aux orties, à partir du moment où ils ne portent pas le fameux logo CE?
    ça va joliment booster la croissance économique, tout ça!

  34. Antoine
    22 juin 2016 at 11:36

    Bonjour,
    J’ai des gants Spidi Jab RR, et après avoir bien regardé il n’y a pas d’étiquette CE/NF ou autre qui attesterait de sont homologation officielle. Ce sont en revanche des gants avec des renforts, et très confortables. A votre avis, vaut-il mieux que j’en rachete d’autres pour l’examen, juste pour avoir cette foutue étiquette?
    Merci d’avance !

    • FlatFab
      22 juin 2016 at 11:50

      Non, pas la peine, puisque ces gants sont « adaptés à la pratique de la moto, renforcés avec dispositif de serrage au poignet ».

      Depuis 2013, les candidats à l’examen du permis de conduire moto doivent se présenter avec un équipement moto complet, dont des gants « adaptés à la pratique de la moto (soit possédant le marquage NF, CE ou EPI, soit renforcés et munis d’un dispositif de fermeture au poignet) ».
      Source : arrêté du 10 janvier 2013 modifiant l’arrêté du 23 avril 2012 fixant les modalités pratiques de l’examen du permis de conduire des catégories A1, A2 et A.

      • Quadrapasfou
        22 juin 2016 at 12:38

        Oups, je serais un peu plus méfiant sur le coup. Lors de mon permis, l’examinatrice n’a regardé qu’un seul truc : l’étiquette CE. Et je me voyais mal lui expliquer les finesses d’un arrêté ministériel si j’en avais pas eue.

        Pour ce genre de situation, ma moto-école avait un nécessaire à couture et des étiquettes CE en rab … (vous aurez compris)

      • Antoine
        22 juin 2016 at 18:27

        Nickel ! Merci d’avoir répondu aussi vite 🙂

      • robert
        28 septembre 2016 at 03:27

        l’arrêté qui encadre l’examen du permis de conduire A2 va être modifié pour coller avec le nouveau décret…Faut une certaine cohésion…

  35. brisy
    21 décembre 2015 at 10:07

    bonjour,
    peut-être qu’en devenant obligatoires et « normés » les gants vont tous avoir la double fermeture avec les protections nécessaires… en fait ce sont tous les équipements de protection qui vont devenir à terme obligatoires… dorsales , protestions d’épaules ,de coudes, de mains ,de hanches ,de genoux ,chaussures de sécurité (chevilles ,semelles),(sans parler des vêtements en toile résistante à l’abrasion) au final une belle somme pour se protéger..(j’ai du demander une extension de garantie à mon assurance pour couvrir les coût de l’équipement)
    amicalement
    Marco

    • houla
      27 septembre 2016 at 01:46

      Pour ceux qui ont lu et compris le rapport Guyot, c’est exactement là où veut en venir le gouvernement. Finir avec tout le barda obligatoire : dorsale, bottes, blouson coqué, et airbag !!
      J’ai comme l’impression que la sécurité a bon dos. Il est plus que probable qu’en faisant cela, c’est surtout la pratique de la moto qu’on veut dissuader. Le pari de la « sécurité routière » est le suivant : puisque les motards représentent une catégorie fortement représentée dans les statistiques, le plus efficace est encore de supprimer les motards ! Et ce que la vignette n’avait pas réussi à faire dans les années 80, le port des EPI réussira à le faire dans les années qui viennent…

  36. Oso
    18 décembre 2015 at 19:56

    Bonjour

    Dans ton article tu notes : « D’un côté, il apparaît difficile de justifier aux yeux des usagers une sanction aussi sévère pour un équipement de protection d’organes non vitaux. » Plus de doigts, plus de chocolat, c’est donc vital 🙂 D’ailleurs le capitaine crochet n’était-il pas motard avant de se gaufrer ? Il aurait du porter des gants, car, après avec son crochet, il a mal tourné du coup.
    Malheureusement seule la frappe au portefeuille, a mon sens, fonctionne. Et puis les soins c’est pas donné. Et c’est la collectivité qui paye. Quand on fait du 2RM on s’équipe.
    Si cela peut pousser les gens a prendre des gants plutôt qu’un pot fullbarouf, c’est déjà une victoire. Mais il serait bon que la TVA baisse également.

    • robert
      19 décembre 2015 at 08:56

      oui tu as raison, il faut que la TVA baisse pour tous les équipements de protection OBLIGATOIRES, et cela pour toutes les activités, pas que pour la moto: pour les chaussures de sécurité, les casques de chantier, les protege tibias, les proteges dents, les gilets de sauvetage, les parachutes, les vetements de haute visibilité. En fait pour tout ce qui est obligatoire, tant en activité de loisir qu’en activité professionnelle et qui protège. Et en plus, il faut rendre obligatoire la baisse du prix du produit. Tant qu’à faire, s’agit pas d’engraisser le vendeur, on l’a vu avec la restauration…
      PS:, les équipements de protection, juridiquement les EPI (pas les tee shirt, les costards et les survetements) ne sont pas référencés à Bruxelles parmi les produits à TVA modulable.
      plus sérieusement: la baisse de la TVA, comme le doublage des 100.000 kms de rails de sécurité (un déces tous les 4 ans par département), c’est un bon moyen, depuis 30 ans, d’avoir des revendications insatisfaites et d’être en colère 🙂

      • Al
        20 décembre 2015 at 23:24

        Malheureusement comme avec les livres ou les restaurateurs, la baisse de TVA n’a qu’un seul résultat : augmenter les marges. Les prix ne baissent JAMAIS.

      • Nheverest
        14 novembre 2016 at 07:35

        Allez, puisque on est dans les chiffres, encore une info venant du site de la sécurité routière :-; : on estime à 20 morts par mois, pendant 3 mois, l’augmentation des décès lors des accidents de piétons suite au passage à l’heure d’hiver. Et ça dure depuis près de quarante ans.

        Il y a de quoi se poser des questions sur les priorités de nos gouvernants.
        Et sur le nombre de vies qui seront sauvées par le port – obligatoire – des gants ?

    • jacques
      29 septembre 2016 at 17:25

      Tu es comme Fred , tu veux que je te signe une décharge stipulant que je paierai mes soins moi-même , ou mon assurance -décès en cas de décès? parce que si c’est le prix à payer pour rester libre et que tu arrêtes de nous bassiner avec  » c’est la collectivité qui paie  » , je suis prêt à le faire .
      D’autre part , la collectivité j’en fais partie , et j’y participe par mes impôts , taxes et cotisations . Si tu ne veux plus que la collectivité paie : ok . Mais dans ce cas , tu admettras que je n’ai plus à payer d’impôts , taxes et cotisations . Ok ?

      Au fait , ne mange plus de frites , de bière , de soda , de sel et met un casque et des gants sur la tête lorsque tu te balades , dés fois que tu serais malade ou que tu chuterais en te promenant ! Bref : ne vis plus , ne bouges plus , ne fais plus rien ! ce n’est pas à la collectivité de payer , c’est bien ce que tu penses? et ne sors plus le soir sans casque et armure , des fois que tu te ferais agresser … ce n’est quand même pas à la collectivité de payer parce que tu veux prendre le risque de sortir de chez toi , n’est ce pas .
      Incroyable que des gens réclament des lois liberticides ! le fascisme vous manque ?
      Au sujet des libertés individuelles , une notion qui apparemment te manques , lis mes commentaires cités plus haut adressé à fred , et les citations des penseurs à travers l’histoire .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *