L’examen du permis moto – La circulation

Quelques astuces pour aider à préparer et réussir l’épreuve pratique en circulation pour le permis A.

Première publication en septembre 2010.
Mis à jour en septembre 2019.

Pour un propos général sur le permis moto, lire « Passer le permis A« .
Pour réfléchir à votre première moto, lire l’article « Quelle moto pour débuter ?« .

* * *

Il est inutile de me demander mon avis sur le résultat de votre examen en circulation.
N’ayant par définition pas pu y assister, n’étant pas à la place de l’inspecteur, JE N’EN SAIS RIEN !!!

 * * *

Sommaire de l'article

Introduction

La circulation – on dit « la circu » ou « la route » – est considérée par certains comme la partie la plus facile du permis.
Il est vrai que le taux de réussite avoisine en général les 90% à la première présentation, alors que ce chiffre est aux alentours des 50 à 60 % pour le plateau.

Conseils de base

Il arrive cependant que l’on perde ses moyens ce jour-là. Donc en premier lieu, il faut éviter le stress et savoir garder sa concentration tout au long de l’épreuve.

Il y a des moyens de combattre l’anxiété :

  1. D’abord l’expérience, directe ou indirecte.
    Roulez, prenez un maximum d’expérience et de temps de conduite, en cours, en 125, en 50…
    Discutez avec des motards, échangez avec d’autres élèves, posez des questions à vos formateurs.
  2. Puis des exercices de relaxation, de maîtrise de la respiration, de sophrologie.
  3. Enfin, pour les grands nerveux, des médicaments calmants ou de régulation cardiaque.
    En phytothérapie (traitements à base de plantes) : Phytozen, Euphytose et Vagostabyl. Mais il ne faut pas s’y prendre au dernier moment, le traitement est à commencer au moins une semaine avant l’examen.
    Il existe aussi des traitements homéopathiques, comme le Zenalia ou le Sédatif PC, qui peuvent être commencés la veille de l’examen.
    L’avantage de ces traitements est de ne comporter aucune accoutumance, ni aucun effet secondaire.
    Si vous éprouvez de très gros problèmes à rester concentré(e), vous pouvez demander à votre médecin traitant de vous prescrire des bêta-bloquants, à faible dose évidemment.

Evitez les tranquillisants (et tous autres psychotropes) qui engendrent souvent une somnolence !!

  • L’alcool est bien entendu proscrit, à part peut-être une petite bière car le houblon contient des bêta-bloquants qui favorisent la concentration (un truc appris en pratiquant le tir sportif), mais attention à l’effet diurétique.
  • Quant au pétard, je déconseille : il permet certes une certaine décontraction, mais induit une perte de vigilance et de concentration préjudiciable. Sans parler de l’impact négatif sur votre image de marque au cas où l’inspecteur s’en rend compte.
  • Pour les mêmes raisons, il est déconseillé de manger, surtout lourd et/ou beaucoup, juste avant l’examen.
    Le sang affluerait dans l’appareil digestif, au détriment du cerveau et des muscles. Il faut avoir digéré depuis une bonne heure.

Mieux vaut arriver un peu le ventre creux, ça stimule les réactions.
En cas d’attente prolongée : une orange, une banane, une barre de céréales, des fruits secs, c’est ce qu’il y a de mieux !
Evitez les sucreries, mais bon, si le glucose vous calme…

Comme pour le plateau, vidangez la vessie avant l’examen, cela évite les inconforts pendant l’épreuve.

Et surtout, soyez bien équipé(e), bien couvert(e) s’il fait froid et/ou s’il pleut.
Cela en plus de l’équipement de protection moto complet :

  • casque à la bonne taille, homologué (avec l’étiquette visible, à vérifier), jugulaire bien réglée et fermée, autocollants rétro-réfléchissants, écran propre et non rayé,
  • blouson avec coques,
  • gants homologués avec renforts,
  • bottes, bottines ou chaussures montantes qui protègent la cheville.
  • Un pantalon ou sur-pantalon moto, résistant à l’abrasion et/ou avec coques, est recommandé.

Attention, vous devrez présenter votre équipement à l’inspecteur avant de monter sur la moto.

Un dernier « truc » : prenez le temps de bien régler le volume de l’oreillette, vérifier qu’elle fonctionne, qu’elle est bien positionnée et ne vous fait pas mal à l’oreille.

* * *

Bien se préparer à l’épreuve

La loi française prévoit un minimum de 12 heures de cours en circulation afin de se préparer à l’examen.
Dans les faits, la grande majorité des candidats au permis A suivent entre deux et six heures de cours en circulation.

Pourquoi ?
Avant tout parce que l’épreuve en plateau est sur-valorisée, au détriment de celle en circulation.
Tout simplement parce que la majorité des échecs se produit au plateau, du fait que le plateau est une épreuve facile à évaluer, où la moindre erreur se voit de suite, où les consignes d’examen sont claires et faciles à appliquer, même par quelqu’un qui n’y connaît rien.
A l’inverse, l’épreuve en circulation est bien plus subtile, elle laisse place à des comportements sujets à interprétation dans un contexte sans cesse changeant, elle est beaucoup plus difficile à évaluer par des inspecteurs qui, dans leur immense majorité, ne sont pas motards pratiquants.

Du coup, les inspecteurs se montrent en général stricts en plateau et plutôt « sympa » en circulation. 
Alors qu’environ 50% des candidats échouent à la première présentation à l’épreuve en plateau, la première présentation en examen circulation voit des taux de succès de 90 à 95% dès la première tentative.
De ce fait, la plupart des formateurs (ceux qui considèrent que leur priorité est de vous faire obtenir le permis, et non de vous apprendre à conduire correctement) privilégient la préparation à l’examen plateau et négligent celle en circulation.

Alors, bien sûr, ils ne l’exprimeront pas ainsi.
Si vous vous étonnez de ne pas suivre les 12 heures de circulation réglementaires, votre formateur et/ou son patron (qui est bien souvent la même personne) vous dira que ce n’est pas nécessaire, principalement parce que la plupart des élèves sont déjà titulaires du permis B, avec une expérience de conduite en automobile.
Beaucoup d’élèves motards, par méconnaissance ou pour se rassurer, sont d’ailleurs convaincus de la validité de cette affirmation et se disent qu’après cinq, dix ou vingt ans de voiture, ils n’ont plus à apprendre à « conduire »…
C’est méconnaître les spécificités de la conduite moto : l’expérience de conduite en voiture ne sert presque à rien, on ne vit pas du tout la route et les situations de conduite de la même façon.

Sincèrement, 12 heures de cours circu, c’est bien le minimum si on veut vraiment essayer de tout voir, et encore sans approfondir : conduite en ville, en campagne, sur voie rapide, rocade, autoroute, en virages, de nuit, sous la pluie, dans les embouteillages, en solo, en duo, en groupe…
Quand je fais mes stages de perfectionnement de conduite, j’entends tout le temps les stagiaires me dire : « mais pourquoi on n’a pas vu ça en moto-école ? ».
Parce que vous n’avez fait que deux à quatre heures de cours en circulation au guidon, avec parfois quelques heures de plus en « écoute pédagogique », dans la voiture, à regarder les autres.
Et le plus fort, c’est que l’école vous fait payer ces heures d’écoute pédagogique, soit directement, soit en les décomptant de votre forfait 20 heures…

 * * *

Vidéo des consignes à respecter en circulation

Pour vous aider à bien vous préparer à la circulation, non seulement pour l’examen, mais aussi pour vous permettre d’aborder le plus en sécurité possible vos premiers mois dans le trafic (une fois le permis obtenu), je vous propose une petite vidéo assez complète.

* * *

Consignes d’examen

Il est fait recours à la procédure du véhicule suiveur, avec liaison radio permanente entre le candidat et l’inspecteur.
Les indications de direction sont données au moyen de la liaison radio.
Conséquence : tout ce qui peut se passer en cas de rupture de la liaison radio est « neutralisé », ça ne compte pas.
Evidemment, il vaut mieux ne pas causer un accident ou commettre une infraction grave. Même si vous n’entendez plus l’inspecteur, il y a toujours possibilité que celui-ci vous voit.

L’épreuve se déroule avec un seul candidat sur la motocyclette.
Vous ne devez jamais avoir de passager.

L’inspecteur a la possibilité d’emmener simultanément plusieurs candidats pour augmenter la diversification des secteurs d’examen, chaque fois que le nombre de candidats et le véhicule suiveur le permettent.
Concrètement, on part avec un candidat sur la moto et un, deux, trois, voire quatre autres candidats dans la voiture.
Avantage, pas besoin de revenir au centre d’examen, on peut aller plus loin, varier les parcours.

L’ordre de passage des candidats présentés par un même établissement d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière relève du choix de l’enseignant ou du représentant de l’école de conduite.
Ce n’est pas l’inspecteur qui impose l’ordre de passage.
Vous pouvez donc demander à votre formateur ou à la secrétaire de passer soit en premier, soit en dernier, soit au milieu.
L’inspecteur suivra l’ordre inscrit sur le bordereau d’examen présenté par l’école moto.

Pour en savoir plus, consultez le guide d’évaluation des inspecteurs, document mis à disposition du public.

* * *

Critères d’évaluation

Vous voilà sur la moto, l’oreillette sous le casque, votre formateur au volant de la voiture, l’inspecteur sur le siège passager…
Ce dernier vous a donné les consignes d’examen, mais bon, sincèrement, dans ces moments-là, on n’a pas franchement la tête à écouter les détails…
Alors autant les lire à tête reposée, bien au calme, pour les mémoriser au mieux.

Le plus important dans cette épreuve est de faire la preuve que l’on est à l’aise sur deux roues et que l’on sait rouler en sécurité pour nous et pour les autres.
L’épreuve en circulation du permis A doit être une démonstration de conduite.
Il faut savoir faire preuve d’initiative personnelle, mais attention : à bon escient.

Les deux points principaux qui seront observés par l’examinateur sont :

  1. la qualité, le nombre et la justesse de vos contrôles visuels ;
  2. votre capacité à adapter votre allure aux circonstances et à rouler dès que possible à la vitesse maximale autorisée (voire un peu au-dessus).

La règle d’or est de ne jamais se laisser surprendre.
Le maître mot est : anticipation !!

Retenez OPA

En plus du respect pur et dur du code de la route, d’autres facteurs entreront en ligne de compte tels que :

  • votre position sur la machine,
  • la qualité de vos trajectoires,
  • l’adaptation de votre vitesse aux différentes circonstances rencontrées,
  • votre capacité d’observation de l’environnement avant, latéral et arrière,
  • votre position sur la chaussée,
  • votre capacité d’anticipation,
  • le maintien des distances de sécurité, etc.

Cela fait beaucoup de paramètres à contrôler…

Disons que vous allez simplifier en analysant chaque situation – et surtout chaque changement de situation – selon trois critères :

  • Observation
  • Placement
  • Allure

Observation : où dois-je regarder ? A quel moment ?
Placement : où dois-je me placer ? A quel moment ? Pour aller où ?
Allure : à quelle vitesse dois-je rouler ? Sur quel rapport ? En accélération, décélération, freinage ?

Retenez bien ce sigle : OPA
Pour ceux qui bossent dans la finance, ce sera facile, ça veut dire « offre publique d’achat ».

* * *

 * * *

Placement et vitesse

Roulez toujours sur la voie la plus à droite.
C’est la base, mais c’est toujours bon à rappeler…
La voie de gauche sert seulement aux dépassements ou aux changements de directions fléchées.

Roulez aux limites de vitesses autorisées dès que cela est possible.
Hors agglomération, n’hésitez pas à conduire 5 km/h au-dessus de la limite de vitesse telle qu’affichée par votre compteur. Exemple : 75 km/h compteur pour 70 autorisés, 95 km/h pour 90 autorisés… Le tout en fonction du contexte routier, évidemment !
Ne pas hésiter à dépasser (proprement) les véhicules lents (voitures à moins de 80 km/h, camions, motos 125, etc.)

Rappelez-vous que les limitations de vitesse sont des vitesses maximales autorisées.
Si les conditions de circulation (météo, trafic) vous empêchent de rouler à cette vitesse maximale, pas de souci, vous avez tout à fait le droit de rouler plus lentement et surtout, en aucun cas, l’obligation de rouler à cette vitesse maximale.
Mais si vous le pouvez, faites-le et faites-le bien !

Ne vous inquiétez pas de la voiture suiveuse, elle vous rattrapera toujours.
Au pire, l’inspecteur vous demandera de l’attendre « en sécurité », c’est-à-dire en dehors des voies de circulation (sur une place de stationnement, une aire de dégagement, un parking…).
Encore une fois, ne tenez pas compte de la voiture d’accompagnement, roulez comme si vous étiez seul(e) !

 * * *

Montrez bien vos actions !

Afin que l’examinateur comprenne bien ce que vous faites, il est nécessaire de tout exagérer, d’amplifier vos gestes :

  • les contrôles visuels directs : pour les insertions, changements de voie, dépassements, intersections… doivent être faits en tournant la tête de manière ostentatoire (le repère, c’est la mentonnière du casque qui touche l’épaule) ;
  • les contrôles visuels indirects (dans un rétroviseur) sont à effectuer avant tout ralentissement, freinage, changement de direction ou de trajectoire et doivent être montrés par un mouvement de la tête, pas seulement des yeux ;
  • les ralentissements sur les priorités à droite, les entrées d’agglomération… doivent être confirmés par un appui suffisant sur les freins pour allumer le feu stop, pas seulement en décélérant.

 * * *

Attention aux intersections

A chaque intersection, faire s’allumer le feu stop.
Un petit coup de frein arrière fait l’affaire et évite les blocages de roue en cas de mauvais dosage.

En ville, les intersections sont particulièrement dangereuses.
Si manque de visibilité, ralentir : à moto, on ne peut pas se permettre de ne pas contrôler visuellement – et des deux côtés ! – une intersection en la franchissant.
Mais ne pas être mou : contrôle de la priorité en 2e et si la voie est libre, réaccélérer franchement et repasser en 3e.
Si priorité à droite peu visible ou giratoire chargé, ralentir jusqu’à rétrograder en première.

Arriver sur le premier ou deuxième rapport présente une vraie utilité : si vous devez vous arrêter à l’intersection, il est aisé de repasser au point mort.
Quand vous vous arrêtez, remettez toujours le point mort avant de repartir.
Cela vous permet d’être sûr et certain de repasser ensuite la première pour redémarrer.
Si votre moto d’école ne comporte pas d’indicateur de rapport engagé et si vous vous arrêtez en 3e, sans revenir au point mort, vous risquez de redémarrer en 2e et donc de caler au démarrage.

Même quand vous êtes prioritaire, même dans une intersection bien dégagée, contrôlez TOUJOURS  l’intersection juste avant de la franchir.

Avant de redémarrer à un feu vert, regardez rapidement à gauche et à droite, surtout si vous êtes en première ligne.
Idem si vous franchissez un feu vert, même s’il y a des voitures qui sont passés avant vous : les dingues qui grillent les feux, ça existe !

Quand vous passez un « stop » ou un « cédez le passage » ou une priorité à droite, quand vous vous engagez dans un rond-point, même si c’est à vous de passer, même si vous avez déjà contrôlé 50 mètres avant… vérifiez tout le temps qu’aucun véhicule n’arrive sur vous.
Un coup d’oeil rapide, un quart de seconde, dans chaque direction d’où pourrait venir un véhicule.
Cela suffit. Un petit coup d’oeil vaut mieux qu’un grand choc.

 * * *

Contrôles visuels bien décomposés

Tout changement de direction, de voie ou de trajectoire doit être précédé d’un contrôle visuel.

Avant de tourner à droite, par exemple, c’est :

  1. contrôle dans rétroviseur droit,
  2. puis contrôle d’angle mort à droite,
  3. puis clignotant droit en serrant le bord droit de la chaussée,
  4. puis nouveau contrôle d’angle mort à droite avant de tourner.

Les manœuvres de dépassement et de changement de voie doivent TOUTES ET TOUJOURS être précédées d’un contrôle visuel (rétroviseur + angle mort) et d’un clignotant.

Dans l’ordre, c’est : je vérifie que je peux le faire, j’indique aux autres usagers, j’effectue la manoeuvre.
C’est ce qu’on appelle la séquence V.I.F. pour Voir, Informer, Faire.
Cela doit être fait dans cet ordre et pas un autre. Ne pas mettre le clignotant avant de contrôler…
Ne pas non plus commencer à bouger, à vous déplacer, à dévier de votre trajectoire avant d’avoir contrôlé et signalé votre manoeuvre.

Important : cela signifie que votre geste de contrôle visuel ne doit pas vous faire dévier.
Souvent, au début de votre formation en circulation, vous aurez tendance à « jeter » votre tête pour regarder derrière vous, ce qui provoquera un mouvement des épaules et une déviation de trajectoire.
Vous devrez apprendre à tourner la tête sans dévier de trajectoire.
Si vous devez regarder loin derrière vous, penchez-vous en avant pour tourner tout le haut du corps sans imprimer de pression sur le guidon.

* * *

Où se positionner dans un giratoire ?

Où se positionner dans un giratoire ?

Les giratoires

Sur les ronds-points, se positionner correctement : à gauche de la file de gauche si vous faites demi-tour ou si vous tournez à gauche ; à droite de la file de droite si vous tournez à droite ou si vous allez en face.

Sur les rond-points (ne pas confondre avec les carrefours à sens giratoire avec priorité à droite !) :

  • pour aller à droite : clignotant à droite + voie de droite.
  • pour aller en face : pas de clignotant + voie de droite + clignotant à la dernière sortie avant sa sortie.
  • pour aller à gauche/faire demi-tour : clignotant gauche + voie de gauche + clignotant droit à la dernière sortie avant sa sortie.

Vous devrez effectuer une série de contrôles d’angles morts sur un rond-point :
– lors d’un changement de voie, que ce soit pour passer de l’intérieur à l’extérieur ou l’inverse ;
– à gauche, juste avant chaque sortie devant laquelle vous passerez, si vous êtes sur la voie extérieure ;
– à gauche avant de sortir du rond-point, en étant sur la voie extérieure.

Si on vous demande de prendre la première sortie du rond-point et que vous ne savez pas où elle est, placez-vous sur la voie extérieure.

De même, en cas d’incertitude ou de doute, toujours rester sur la voie extérieure, vous en avez le droit.
Mais n’oubliez pas de contrôler à votre gauche au niveau de chaque sortie.

Si on vous fait faire un demi-tour sur rond-point :

  • passez par la voie la plus au centre,
  • vérifiez (encore du contrôle avec mouvement de tête exagéré) avant de rentrer et sortir du rond point.

Attention, les rond-points peuvent se révéler glissants sur leur partie la plus à l’extérieur, ne pas serrer à droite sur la voie extérieure.

Pour en savoir plus, lire l’article Circuler sur un rond-point.

* * *

Insertions sur voie rapide

Deux possibilités :
1- Ne pas lâcher le guidon et tourner simplement la tête, mais vous verrez moins loin et il vous faudra bien contrôler plusieurs fois dans votre rétroviseur gauche ;
2- Lâcher le guidon de la main gauche, pivoter tout le buste – en posant la main gauche sur la selle arrière – pour montrer que vous regardez derrière vous (sans dévier de trajectoire, évidemment) avant de vous insérer.
Mais il faut que ce soit fait rapidement et en jetant plusieurs petits coups d’oeil devant soi pour toujours savoir ce qui vous attend devant.

Entrez fort, sur une grande accélération (si les conditions de trafic le permettent, évidemment) : il faut une insertion nette et rapide (la moto le permet), pas besoin de s’étaler sur toute la bande d’insertion pour s’insérer.

Dépassements

il faut que les voitures derrière vous soient bien loin (plusieurs dizaines de mètres) dans vos rétroviseurs avant de déboîter, sinon restez dans votre voie.
Prendre son temps pour bien contrôler plusieurs fois avant d’effectuer le dépassement. Par contre, pendant le dépassement, il faut que ça soit rapide et propre.
Si vous ne pouvez pas vous rabattre de suite, restez dans votre voie et adaptez-vous à la vitesse du trafic. Mais rabattez-vous dès que vous le pouvez, une fois que vous voyez les phares du véhicule dépassé dans votre rétro droit. Là encore, contrôles visuels et clignotant avant de vous rabattre.
Ne jamais rester tranquille « peinard » dans votre voie derrière un véhicule lent.

Positionnement sur la chaussée

on occupe l’espace que prend un véhicule « normal », c’est-à-dire plutôt au milieu de sa voie de circulation. Ceci pour ne pas tenter d’autres usagers (deux ou quatre roues) de s’intercaler, doubler, pousser…
Si vous roulez sans véhicule devant vous, placez-vous légèrement sur la droite dans votre voie, soit dans la trace des pneus de droite des voitures.
Si vous roulez derrière un véhicule, il est préférable de se placer plutôt sur la gauche, dans la trace des pneus de gauche. Et bien sûr, à bonne distance de sécurité !

Comment estimer une bonne distance de sécurité ?
On ne va pas s’embêter à calculer des mètres par seconde… La règle, c’est : deux secondes d’écart. Et comme c’est un temps, cela fonctionne à toutes les vitesses !
Vous prenez un repère fixe (poteau, panneau, pont, marquage au sol, ombre au sol) et lorsque le véhicule vous précédant passe à sa hauteur, vous prononcez en articulant bien « une se-conde, deux se-condes ». Si vous n’avez pas encore passé le repère, c’est que vous êtes à bonne distance.

Pour la même raison, quand vous préparez un changement de direction, placez-vous sur la voie du côté où vous allez tourner. Avant un « tourné à gauche », serrez à gauche, le long de la ligne médiane. Et avant de tourner à droite, serrez le bord droit de la chaussée.
Quand vous tournez à gauche, prenez large. Si la chaussée où vous allez compte deux voies de circulation, ne prenez pas celle de gauche, ne la coupez pas, allez directement dans celle de droite.
Quand vous tournez à droite, tournez serré pour bien rester dans la voie de droite.

Evitez quand même les bandes blanches mouillées, les plaques d’égout, les flaques de gasoil ou d’huile, les trous et les bosses, même au détriment du bon positionnement sur la chaussée, mais sans embardée brutale.

* * *

Dans les détails officiels

L’épreuve en circulation consiste pour l’inspecteur à évaluer chez tout candidat :

  • le respect des dispositions du code de la route ;
  • sa connaissance du véhicule et sa capacité à déceler les éventuels défauts techniques les plus importants ;
  • sa maîtrise des commandes et de la manipulation du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses ;
  • sa capacité à assurer sa propre sécurité et celle des autres usagers sur tout type de route, à percevoir et à anticiper les dangers engendrés par la circulation et à agir de façon appropriée ;
  • son degré d’autonomie dans la réalisation d’un trajet ;
  • sa capacité à adopter un comportement courtois et prévenant envers les autres usagers, en particulier les plus vulnérables.

Le temps consacré au candidat, qui est (en théorie) de 35 minutes, comprend :

  • l’accueil du candidat et la vérification de son identité ;
  • la présentation de l’équipement par le candidat et son installation sur la motocyclette ;
  • la présentation de l’épreuve par l’inspecteur ;
  • la réalisation d’un test de la vue à chaque examen, avant le départ en circulation ou à l’occasion d’un arrêt (en sont dispensés les candidats qui ont satisfait à une visite médicale préalable en vue de l’obtention du permis de conduire) ;
  • une phase de conduite effective d’une durée minimale de 25 minutes, dont environ cinq minutes de conduite autonome ;
  • l’établissement du bilan de compétences.

L’inspecteur doit préciser aux candidats qu’ils devront, en toute sécurité et avec les précautions requises :

  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • quitter un stationnement et s’insérer dans le flot de circulation ;
  • suivre un itinéraire ou se rendre vers une destination préalablement établie, en se guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes ;
  • appliquer les règles du code de la route ;
  • adopter une allure adaptée dans les limites autorisées par la réglementation ;
  • faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, notamment les plus vulnérables ;
  • suivant les circonstances, ralentir, s’arrêter ou repartir sur indication de l’inspecteur.

La phase de conduite autonome est mise en œuvre à l’initiative de l’inspecteur et consiste à demander au candidat de suivre un itinéraire balisé par des panneaux visibles.
L’inspecteur peut annoncer le début et la fin de cette phase au candidat, mais ce n’est pas toujours le cas. Dans ce cas, les consignes sont données en début d’examen, avant le départ.
Pendant l’exercice, qui peut être fractionné, il n’indique plus les directions et laisse le candidat en situation d’autonomie pendant environ cinq minutes.

* * *

Pour vous noter, l’inspecteur prend en compte tant les actions bien réalisées que celles qui ne l’ont pas été.

Un premier ensemble de compétences à évaluer

A- Connaître et maîtriser son véhicule

1- savoir s’équiper, s’installer et assurer la sécurité : avant le départ, le candidat procède à la présentation de l’équipement assurant sa protection, il l’ajuste et effectue les différents réglages sur la moto lui permettant d’avoir une bonne visibilité.
Si nécessaire, il règle ses rétroviseurs et met en fonction le feu de croisement.

2- savoir se positionner sur le véhicule en circulation, connaître et utiliser les commandes : le candidat adopte une position de conduite sûre et la conserve tout au long de l’épreuve.
Il est capable d’utiliser les commandes de son véhicule dans toutes les situations : le guidon ; la boîte de vitesse (le cas échéant) ; le frein ; l’accélérateur ; l’embrayage (le cas échéant).
Il connaît la signification des témoins d’alerte du tableau de bord.
En circulation, il en tient compte et sait prendre les décisions qui s’imposent (avarie justifiant l’arrêt du véhicule, par exemple).

B- Appréhender la route

1- prendre l’information : le candidat observe son environnement et recherche les indices lui permettant d’évoluer sans être surpris et sans surprendre les autres usagers.

2- vers l’avant et latéralement : le candidat recherche les indices proches et lointains situés dans le sens de la marche ou susceptibles de rencontrer sa trajectoire.
Il prend en compte les éléments mobiles (autres usagers), fixes (signalisation, configuration des lieux, etc.) et aléatoires (état du sol, conditions atmosphériques, etc.).

3- vers l’arrière (rétroviseurs) : le conducteur vérifie régulièrement la présence éventuelle d’autres usagers.
Avant d’entreprendre une action et lorsque la situation l’exige, il prend ses informations à l’aide des rétroviseurs afin de s’assurer qu’il ne gênera pas ou ne surprendra pas un autre usager situé derrière lui.

4- en vision directe : lorsque la configuration des lieux et la nature de l’action le nécessitent, il complète sa prise d’information par un contrôle en vision directe.

C- Adapter son allure aux circonstances

Tout en respectant les limitations de vitesse, le candidat est capable d’augmenter, de maintenir ou de réduire son allure en fonction de la configuration des lieux, du contexte de circulation et des conditions météorologiques.
Il ne doit pas rouler à une allure susceptible de causer une gêne ou un danger pour les autres usagers.

D- Appliquer la réglementation

Le candidat applique les règles, qu’elles soient ou non matérialisées par la signalisation.
Le candidat se conforme aux limitations de vitesse en vigueur pour les élèves conducteurs.

E- Partager la route avec les autres usagers

Le candidat indique ses intentions aux autres usagers et les avertit des dangers éventuels.
Il utilise les feux indicateurs de changement de direction du véhicule à chaque fois que cela est nécessaire, et au moment opportun.
Il avertit les autres usagers d’un risque d’obstacle en utilisant, le cas échéant, les feux de détresse (s’il est le dernier d’une file ralentie ou arrêtée, s’il circule à une allure anormalement lente ou s’il est immobilisé sur la chaussée).
Dans certaines conditions de circulation (au crépuscule par exemple), il peut être amené à utiliser l’avertissement lumineux (franchissement d’intersection, avant d’effectuer un dépassement, avant de franchir un sommet de côte ou avant d’aborder un virage).
Lorsqu’une situation particulière de danger le nécessite, le candidat utilise l’avertisseur sonore.
Il s’assure que ses intentions sont comprises par les autres usagers avant d’agir.

F- Partager la chaussée

Le candidat positionne son véhicule sur la chaussée en tenant compte de la réglementation, de l’infrastructure, de la configuration des lieux et des conditions de circulation.
Il sélectionne la voie la plus adaptée à sa progression et maintient sa trajectoire.

G- Maintenir des espaces de sécurité

En toutes circonstances, le candidat maintient des intervalles de sécurité suffisants autour de son véhicule et tient particulièrement compte des usagers vulnérables.
Il augmente cet intervalle lorsque la signalisation, les conditions climatiques ou la situation l’exigent.
Il est capable de moduler la distance de sécurité en fonction de sa vitesse et des conditions de circulation.

Un ensemble autonomie-conscience du risque

A- Analyse des situations

Le candidat est capable de comprendre les situations, d’anticiper leur évolution et de déceler les dangers potentiels qu’elles comportent.
Il sait détecter, trier et classer les informations selon leur importance.

B- Adaptation aux situations

Le candidat est capable de prendre et de mettre en œuvre les décisions adaptées à partir de l’analyse des situations.
Le cas échéant, il sait expliquer les raisons de ses choix.

C- Conduite autonome

Le candidat est capable de conduire en suivant un itinéraire et/ou en se rendant vers un endroit préalablement défini par l’expert.
Il recherche la signalisation et les indices utiles à son déplacement. Il détecte les changements de direction à réaliser et déclenche par lui-même l’enchaînement des actions de conduite.
Le candidat démontre ainsi sa capacité à se diriger seul dans la circulation tout en maintenant le niveau de ses compétences.

La courtoisie

Le candidat fait preuve d’une attitude préventive envers les autres usagers, démontrant globalement sa capacité à faciliter la fluidité de la circulation et à contrôler ses réactions face à la pression exercée par les autres usagers favorisant ainsi une conduite apaisée.

* * *

Deux moments particuliers dans cet examen

La phase de « conduite autonome »

Pendant la phase de conduite autonome, qui dure quelques minutes, vous devez conduire en suivant une direction, qui vous sera donnée par l’examinateur et sera indiquée sur les panneaux de signalisation routière.

Pas vraiment de conseil à donner, vous devez être suffisamment à l’aise sur la moto pour pouvoir conduire en toute sécurité, tout en étant capable de regarder loin en avant, d’observer autour de vous pour détecter les panneaux bien à l’avance.

La situation d’arrêt-départ en circulation

Pour l’arrêt-départ en circulation, l’examinateur doit vous indiquer que vous allez effectuer un arrêt pour quitter la circulation, soit sur un emplacement de stationnement, soit sur une aire de stationnement.

Il ne s’agit pas d’une manoeuvre : il ne peut être exigé de déplacer la moto sans l’aide du moteur en marche arrière ou avant.
Vous devez vous arrêter en toute sécurité, en observant derrière vous et autour de vous, en indiquant bien à l’avance de quel côté vous allez vous garer, puis en ralentissant proprement, progressivement, pour vous arrêter tranquillement.
Pas de manoeuvre à l’arrêt, vous repartez exactement de l’endroit où vous êtes arrêté.

N’est pas évaluée la capacité du candidat à trouver l’emplacement adéquat.
Cela signifie que l’examinateur ne peut vous reprocher de vous arrêter à un endroit inadéquat, dangereux. Il lui est interdit de demander un stationnement en double file.

Afin de permettre un séquençage pertinent de l’épreuve, il est recommandé de provoquer cette situation approximativement à mi-parcours.
C’est une recommandation, pas une obligation.
L’inspecteur peut vous demander cet arrêt-départ quand il le veut au cours de l’examen.
Mais pas tout à la fin : l’arrêt lors d’un changement de candidat n’est pas pris en compte.

* * *

A faire, à ne pas faire, à éviter

Il faut

– marquer l’arrêt à un STOP, donc y mettre (au moins) un pied à terre et immobiliser complètement sa moto ;
– tourner la tête aux carrefours, surtout lorsqu’on n’y est pas prioritaire ;
– céder le passage aux piétons qui sont engagés sur un passage protégé ou qui attendent à son extrémité le moment de pouvoir le faire ;
– s’arrêter lorsqu’un feu passe à l’orange fixe et a fortiori lorsqu’il est rouge ;
– anticiper sur un feu qui est vert depuis longtemps (ou depuis une durée inconnue) pour s’arrêter au feu orange sans piler ;
– céder le passage aux conducteurs prioritaires et ne pas profiter d’une mobilité supérieure à la leur pour leur brûler la politesse ;
– en freinant et en rétrogradant, toujours regarder ce qui se passe derrière rapidement (garder un oeil sur le rétroviseur) ;
– toujours sortir de l’autoroute en prenant le début de la sortie, puis faire attention aux autres usagers susceptibles de sortir au dernier moment (ceux sur votre gauche): contrôler ses rétros + angle mort gauche en sortant ;
– repasser en 2e aux priorités à droite, ralentir autant que nécessaire pour avoir de la visibilité ;
– sur un rétrécissement de voie (lorsque deux voies se resserrent pour n’en former plus qu’une), vérifier que personne ne double : tournez la tête ;
– après un dépassement sur une deux-voies, se remettre sur la voie de droite (lorsqu’il y a la place).

Il ne faut pas

– chevaucher une ligne continue, même brièvement ;
– couper la voie en sens inverse lorsqu’on franchit une intersection ;
– klaxonner ;
– conduire avec deux doigts sur l’embrayage ou le frein avant. C’est toute la main sur le guidon ou tous les doigts sur les commandes ;
– griller la priorité à un bus qui veut sortir de sa voie ou de son arrêt ;
– contrôler ses angles morts sans tourner franchement la tête ;
– griller un feu rouge ou orange (pour l’orange, vous avez le droit de passer si le feu vire à l’orange au moment où vous arrivez et qu’il n’est pas possible de freiner) ;
– jouer du sélecteur au feu, c’est le meilleur moyen de caler. Calage dans l’intersection = mise en danger = éliminatoire. Il faut rétrograder avant !
– freiner d’un coup sans raison ;
– n’effectuer aucun contrôle visuel aux intersections, changements de files, changements de direction ;
– prendre un sens interdit ;
– faire un refus de priorité aux carrefours giratoires ;
– couper la route des usagers venant en face dans une intersection (hors carrefour à l’indonésienne) ;
– faire demi-tour alors qu’il y a un panneau « interdiction de faire demi-tour ».

Ce qui est « mal vu » (mais pas éliminatoire)

– se tromper de direction, rater une sortie ou une rue (attention, cela peut devenir éliminatoire si vous avez mal lu ou pas lu un panneau d’indication de direction) ;
– les pieds en canard sur les repose-pieds ;
– rouler trop lentement (plus de 5 km/h en dessous de la limite autorisée) ;
– faire « vroum vroum », multiplier les coups de gaz injustifiés ;
– zigzaguer sur sa voie (risque de chute si gasoil, obstacle, détritus).
– caler ;
– caler sur un démarrage en côte ;
– rouler avec les genoux écartés ;
– rouler avec une seule main sur le guidon ;
– faire des saluts de la main aux autres motards.

* * *

Le cas particulier du piéton

Faire preuve de courtoisie, c’est bien, mais il faut d’abord penser à sa propre sécurité.

Il faut laisser passer le piéton si :
1- il est manifestement en attente pour traverser ;
2- s’il n’y a pas un véhicule derrière qui risque de vous rentrer dedans.
Les deux conditions doivent être réunies.

Il faut absolument laisser traverser un piéton s’il est engagé sur le passage piéton : attention, les bandes commencent parfois sur le trottoir !

Si le feu est vert pour vous et qu’il y a un piéton au bord de la chaussée, passer mais en ralentissant fortement.
Sans feu, si le piéton a posé le pied sur un passage clouté, s’arrêter et le laisser passer.
Dans le doute, laisser passer le piéton… à condition qu’aucun véhicule ne vous suive de près.

Qu’est-ce qui vaut mieux : se faire réprimander parce qu’on est courtois, ou bien se faire ajourner pour un refus de priorité ?

* * *

Le guide de l’examinateur moto

Voici un extrait du « guide de l’examinateur », le bouquin qui donne les consignes d’examen aux inspecteurs, les règles qu’ils doivent suivre pour vous évaluer.
Cela vous permettra de mieux piger ce qu’on attend de vous.

Lors du déroulement de l’épreuve pratique du permis de conduire, peuvent apparaître des actions ou comportements erronés plus ou moins admissibles, voire plus ou moins compréhensibles.
Ces comportements sont répertoriés en trois groupes.

COMPORTEMENT ADMIS
Ce qui reste conforme à la raison ou à l’usage pour faciliter la circulation ou pour résoudre des situations particulières.

COMPORTEMENT TOLÉRÉ
Il s’agit d’erreurs pouvant être graves, mais n’ayant pas mis en cause immédiatement la sécurité.
Dès leur constat, le conducteur devra être prévenu ; l’examen se poursuivra afin de connaître s’il s’agit d’erreurs ponctuelles ou d’une insuffisance de formation.

Dans le contexte de cette épreuve, la notion d’erreur ponctuelle fait référence, par exemple, à :
– des oublis occasionnés par le « trou noir » du début d’examen ou par la fatigue de fin d’épreuve,
– des hésitations ou actions erronées occasionnés par des situations critiques dues aux autres ou à l’environnement.
Dans le cas où la répétition est significative d’une insuffisance de formation, l’évaluateur appréciera si la ou les lacunes sont susceptibles d’avoir des conséquences pour la sécurité routière. Si oui, l’ajournement sera prononcé.

COMPORTEMENT NON TOLÉRÉ
Résulte d’une action (ou non action) du conducteur plaçant les autres usagers et/ou le véhicule dans une situation où la sécurité ne dépendrait plus que des autres.
Elle implique nécessairement l’ajournement, qu’il y ait intervention ou non.

Vous avez bien compris la hiérarchie entre les trois catégories ?
Alors, c’est parti pour les détails !

* * *

Première situation : le départ

Évaluer si le conducteur est capable de s’insérer en toute sécurité dans la circulation.

Admis

* Erreur d’utilisation de commande sans incidence sur le départ (sélecteur de boîte de vitesses, embrayage, accélérateur).
* Insertion, après contrôle, sans utilisation des indicateurs de changements de direction.

Toléré

* Oubli de mettre en fonctionnement le feu de croisement.
* Déboîtement sans vision directe.
* Calages répétés dus à l’émotivité.
* Contrôle tardif – insertion sans avertir.
* Hésitation excessive alors que la situation permet de s’intégrer sans danger pour les autres usagers.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Absence totale de prise d’information, avec gêne pour les autres usagers.
* Calages répétés mettant en cause la sécurité (au milieu d’une intersection par exemple).
* Déport excessif à gauche de la chaussée.
* Hésitations excessives avec gêne pour les autres usagers.

* * *

Deuxième situation : l’arrêt

Évaluer si le conducteur sait ralentir et immobiliser son véhicule en toutes circonstances.

Admis

* Pour un stationnement, un espace latéral ou longitudinal insuffisant.
* Une sortie de circulation sans utilisation des indicateurs de changement de direction, en l’absence d’autres usagers.
* Ralentissement prématuré avant l’arrêt.

Toléré

* Dosage inadapté du freinage avant l’arrêt.
* Arrêt empiétant sur un marquage au sol, mais ne perturbant pas le trajet d’autres usagers.
* Absence ou insuffisance de prise d’information.
* Allure excessive à l’approche de signaux prescrivant l’arrêt.
* Arrêt brutal avec léger dérapage n’entraînant pas la chute.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Espace longitudinal insuffisant avec le véhicule précédent par manque de freinage.
* Arrêt créant un danger par empiétement exagéré sur la chaussée transversale.
* Arrêt brutal avec dérapage ou chute.

* * *

Troisième situation : la ligne droite

Évaluer la maîtrise de la trajectoire.

Admis

* Une circulation trop à droite ou à gauche de la voie, tant qu’il n’y a pas chevauchement du marquage.
* Une tenue de guidon n’ayant aucune incidence sur la trajectoire.
* Une prise d’information incorrecte si elle n’entraîne pas une mauvaise position sur la chaussée et une allure inadaptée.
* L’utilisation momentanée d’une voie autre que celle de droite, affectée au même sens de circulation.

Toléré

* Chevauchement momentané d’une ligne discontinue ou de l’axe médian sur une chaussée démunie de marquage.
* Distance longitudinale restreinte.
* Ecart de direction maîtrisé.
* Allure trop basse.
* Guidonnage momentané sans conséquence importante pour la sécurité.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Guidonnages fréquents mettant en cause la sécurité.
* Heurt ou escalade d’accotement ou trottoir (à droite ou à gauche).
* Écart de direction non maîtrisé.
* Chevauchement ou franchissement d’une ligne continue seule ou quand elle n’est pas doublée par une ligne discontinue du côté de la moto du motard.
* Chevauchement ou franchissement prolongé d’une ligne discontinue ou de l’axe médian sur une chaussée démunie de marquage.
* Perte de contrôle de la machine lors d’un freinage d’urgence avec éventuellement chute.
* Allure excessive caractérisée en fonction des circonstances.

* * *

Quatrième situation : les intersections

Évaluer le comportement à l’approche de l’intersection.

Admis

* Accélération pour dégager une intersection, à la vue d’un usager prioritaire non gêné.
* Passage en toute sécurité, devant un usager prioritaire qui vient de s’arrêter.
* Ralentissement sans gêner pour renouveler la prise d’information.
* Tout choix de voie sur sens giratoire, dès lors que l’on n’est pas cause de gêne pour les autres.
* Dépassement d’un autre deux-roues à condition de respecter la priorité de passage.

Toléré

* Hésitation non justifiée.
* Ralentissement ou refus de passage alors que l’on est en mesure de passer.
* Insuffisance d’anticipation dans une intersection non protégée et sans visibilité.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Arrêt non motivé pouvant créer un danger.
* Engagement sans être sûr de pouvoir dégager, même lors d’un changement de direction à droite ou à gauche.
* Engagement délibéré en bloquant la circulation et obligeant les autres usagers à manœuvrer.
* Abus de priorité.
* Refus de priorité.
* Non respect d’un signal prescrivant l’arrêt.
* Absence d’anticipation dans une intersection non protégée et sans visibilité.
* Allure excessive mettant en cause la sécurité.
* Absence de contrôle ou contrôle très insuffisant.

* * *

Cinquième situation : le changement de direction

Évaluer la prudence et la décision avant et pendant le changement de voies.

Admis

* Direction inversée ou mal comprise, mais bien réalisée.
* Présélection tardive en l’absence ou insuffisance de signalisation.
* Croisement à l’indonésienne à l’initiative de l’autre usager.
* Non-maintien du clignotant lorsque la manœuvre devient évidente pour les autres.
* Chevauchement de l’axe médian, sur chaussée étroite, en l’absence de ligne continue pour favoriser la fluidité du trafic.
* Changements de files (voies multiples) pour favoriser l’insertion d’autres usagers.

Toléré

* Ralentissement injustifié.
* Position erronée sur la chaussée.
* Voie de décélération prise tardivement.
* Engagement sans l’assurance de pouvoir continuer.
* Retour à droite tardif dans le cas où la signalisation le permet.
* Prise d’information tardive sur section d’accélération ou voie d’insertion (autoroute).
* Absence de contrôle en vision directe lorsque la configuration des lieux l’exige.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Changement de file sans prise d’information.
* Refus caractérisé de céder le passage.
* Utilisation de la voie réservée à la circulation en sens inverse.
* Non-respect de la signalisation (interdiction de tourner, sens interdit).

* * *

Sixième situation : le virage

Évaluer l’adaptation de l’allure et la maîtrise de la trajectoire, la position du motard sur la machine, et la technique d’inclinaison.

Admis

* Utilisation momentanée d’une voie autre que celle de droite, affectée au même sens de circulation (ligne discontinue).
* Tenue du guidon incorrecte n’ayant aucune incidence sur la trajectoire.

Toléré

* Allure excessive sans effet sur la trajectoire.
* Chevauchement momentané d’un marquage discontinu ou axe médian, sans mise en cause de la sécurité.
* Trajectoire mal maîtrisée sans sortir de la voie.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Heurt du trottoir ou sortie dangereuse.
* Distance longitudinale mettant en cause la sécurité.
* Franchissement ou chevauchement de la ligne continue.
* Franchissement de l’axe médian avec ou sans marquage.
* Dérapage, instabilité, voire chute.
* Allure excessive caractérisée mettant en cause la sécurité (limite d’adhérence, défaut de trajectoire).

* * *

Septième situation : le dépassement

Évaluer l’exécution de la phase préparatoire et les actions effectuées pendant et après.

Admis

* Maintien sur une voie de dépassement en perspective d’un autre dépassement.
* Une tenue de guidon incorrecte.

Toléré

* Utilisation prématurée ou tardive des indicateurs de changement de direction.
* Allure inadaptée (c’est-à-dire insuffisante).
* Décélération brutale ayant surpris le conducteur du véhicule dépassé.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Dépassement par la droite d’une file de véhicules arrêtés à un feu ou à un passage à niveau.
* Espace latéral non adapté avec le maintien de la sécurité.
* Mauvaise répartition des espaces latéraux et/ou longitudinaux (queue de poisson).
* Impossibilité de se rabattre.
* Entreprendre un dépassement alors que l’on est sur le point d’être dépassé.
* Utilisation de la voie la plus à gauche sur chaussée à double sens de circulation et à plus de deux voies.
* Dépassement à gauche d’un usager changeant visiblement de direction à gauche.
* Dépassement par la droite non autorisé sur chaussée à sens unique.
* Utilisation de la bande d’arrêt d’urgence ou changement de file intempestif.
* Franchissement d’une ligne continue seule ou quand elle n’est pas doublée par une ligne discontinue du côté de la moto du candidat.

* * *

Huitième situation : le croisement

Évaluer la tenue du guidon et l’orientation du regard dans un contexte de partage de chaussée avec risque d’écarts.

Admis

* Mauvaise tenue du guidon sans effet sur la trajectoire.

Toléré

* Arrêt, alors que le passage est possible.
* Mauvaise répartition des espaces latéraux.
* Mauvaise position de conduite (genoux, pieds).

Non toléré

* Refus de céder le passage si le type de véhicule, la règle ou la signalisation l’exigent.
* Déviation de trajectoire en raison de l’allure inadaptée ou de la mauvaise tenue du guidon.
* Risque de collision ou de sortie de chaussée.
* Allure excessive présentant un réel danger (route étroite avec obstacle sur le côté droit, chaussée déformée, etc.).

 * * *

Les savoir-faire de conduite

Sont présentées neuf situations de conduite, avec pour chacune le descriptif des actions nécessaires à la réalisation de la tâche concernée.

Départ

C’est mettre en mouvement son véhicule, qu’il soit déjà ou non dans la circulation.

Il faut :
Percevoir (prise d’informations) : s’insérer sans gêner, regarder en vision directe, regarder vers l’avant et l’arrière pour démarrer.
Avertir (communication) : utiliser l’indicateur de changement de direction, éventuellement les feux.
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : rester ou rejoindre progressivement la voie normale de circulation.
Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : s’intégrer dans la circulation par une accélération progressive.
Diriger (trajectoire) : rechercher la trajectoire idéale et la maintenir.
Se positionner (espacements) : ajuster les espacements à la fluidité du trafic.

Arrêt

C’est immobiliser ou mettre fin au mouvement de son véhicule, en cours de circulation ou pour la quitter.

Il faut :
Percevoir (prise d’informations)
 : pour sortir de la circulation, rechercher la présence éventuelle d’un usager dépassant par la droite. Observer attentivement vers l’arrière et l’avant avec les autres usagers (distances longitudinales).
Avertir (communication) : prévenir avec l’indicateur de changement de direction et les feux stop en certaines occasions.
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : situer la limite de la chaussée ou de la signalisation.
Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : sauf cas particuliers, ralentir de façon progressive.
Diriger (trajectoire) : maintenir la meilleure trajectoire. Actionner le guidon pour obtenir la meilleure trajectoire.
Se positionner (espacements) : ajuster les espacements (signalisation, limite de chaussée, autres véhicules et obstacles).

Manoeuvre

Il faut :
Percevoir (prise d’information) : Rechercher éventuellement un lieu adapté (si le choix est laissé au candidat). Observer en vision directe. Prise d’information. Regards périphériques renouvelés. Pour sortir de la circulation, rechercher la présence éventuelle d’un usager dépassant par la droite. Observer attentivement vers l’arrière et l’avant l’espacement avec les autres usagers (distances longitudinales).
Avertir (communication) : Utiliser les indicateurs de changement de direction et les feux stop avant l’arrêt.
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : Veiller à ne pas gêner le trafic. Situer la limite de la chaussée ou de la signalisation.
Ralentir – Accélérer (Départ – Allure – Arrêt) : Synchroniser les commandes pour permettre un déplacement progressif. Ralentir de façon progressive en fonction du repère indiqué.
Diriger (trajectoire) : Maintenir la trajectoire. Actionner le guidon pour obtenir la meilleure trajectoire.
Se positionner (espacements) : Libérer au maximum les espaces nécessaires au trafic. Ajuster les espacements en fonction des repères (signalisation, limite de chaussée, autres véhicules et obstacles).

Ligne droite

C’est suivre le tracé de la chaussée, en marche normale.

Il faut :
Percevoir (prise d’informations)
 : percevoir le plus tôt possible afin d’anticiper (écarts de direction, situation prochaine). Regarder loin et près. Surveiller le tableau de bord. Consulter les rétroviseurs pour prévoir tous les dangers potentiels.
Avertir (communication) : prévenir lors de ralentissements, au moyen des feux « stop », et lors de ralentissements brusques.
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : circuler sur la voie de droite, sauf règles et cas particuliers.
Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : adapter, selon ses possibilités, son allure à la fluidité du trafic.
Diriger (trajectoire) : tenir le guidon de façon à permettre la correction des écarts éventuels.
Se positionner (espacements) : garder une distance longitudinale de sécurité (vitesse, adhérence,…). Répartir les espaces latéraux dans la largeur de la voie utilisée.

Intersection

C’est traverser un carrefour à deux ou plusieurs chaussées à niveau, ou s’engager dans un sens giratoire.

Il faut :
Percevoir (prise d’informations) : déterminer le régime de priorité. Regarder à gauche, puis à droite, pour situer la position des autres usagers.
Avertir (communication) : prévenir les usagers de son approche, en cas de nécessité (avertisseurs sonores et lumineux).
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : sur un sens giratoire, conserver sa droite si la sortie se trouve en face ou à droite de l’axe d’arrivée.
Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : adapter l’allure en fonction de l’environnement (signaux de priorité, visibilité, autres usagers). Adopter une attitude préventive en se préparant à freiner, céder le passage, dégager sans tarder. Maintenir l’allure si bonne visibilité et absence d’autres usagers.
Diriger (trajectoire) : maintenir la trajectoire pour ne pas surprendre (sens giratoire).
Se positionner (espacements) : se placer de façon à faire face à toutes les variations d’allure et de trajectoires des autres usagers.

Changement de direction

C’est tourner à droite ou gauche, réaliser une présélection, entrer ou sortir d’une autoroute, d’une voie express.

Percevoir (prise d’informations) : accentuer la recherche sur la disponibilité de la voie à prendre, sur la trajectoire nécessaire et sur les difficultés pouvant survenir de l’arrière. Déterminer le régime de priorité.
Avertir (communication) : utiliser les indicateurs de changement de direction, éventuellement les feux de stop (feux et avertisseur sonore).
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : sélectionner la voie correspondant à la direction à prendre.
Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : adapter l’allure lors des changements de files et présélection, en fonction de la difficulté à tourner.
Diriger (trajectoire) : positionner les mains sur le guidon de façon à permettre la réalisation d’une bonne trajectoire.
Se positionner (espacements) : ajuster les espacements pour assurer la fluidité du trafic.

Virage

C’est adapter une trajectoire au tracé de la route.

Percevoir (prise d’informations) : observer la signalisation. Orienter le regard pour rechercher la sortie ou fin de courbe.
Avertir (communication) : en cas de ralentissement, actionner les feux « stop » avant d’aborder la courbe. La nuit, avant d’aborder la courbe, appel de feux de route.
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : circuler à droite, avec possibilité d’évoluer à l’intérieur de la voie pour réaliser la trajectoire.
Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : adapter l’allure aux possibilités du véhicule et à la configuration des lieux.
Diriger (trajectoire) : positionner les mains sur le guidon afin d’obtenir une bonne trajectoire, ainsi que l’éventuelle correction des écarts.
Se positionner (espacements) : maintenir les distances de sécurité (espacements avec les rives et autres usagers).

Dépassement

C’est prévoir, devancer, laisser derrière soi un usager ou un obstacle situé sur la même voie.

Percevoir (prise d’informations) :
AVANT : s’assurer que les voies de dépassement et rabattement sont libres et que l’on n’est pas sur le point d’être dépassé.
PENDANT : vérifier que la situation n’évolue pas de manière défavorable (à l’avant et à l’arrière).
APRÈS : le véhicule dépassé ne doit pas être gêné par l’achèvement de la manoeuvre.

Avertir (communication)
AVANT : utiliser, si nécessaire, les avertisseurs sonores et lumineux, et dans tous les cas, les indicateurs de changement de direction.
PENDANT : maintenir l’indicateur de changement de direction (chaussée à double sens).
APRÈS : il est conseillé d’éteindre l’indicateur de changement de direction sitôt le dépassement effectué ; dans certains cas, signaler son rabattement.

Choisir sa voie (utilisation de la chaussée)
AVANT : se déporter à gauche sur la chaussée (ou à droite dans certains cas).
PENDANT : utiliser la voie immédiatement à gauche (à droite dans les cas autorisés).
APRÈS : revenir progressivement à droite. Sur le point d’être dépassé, serrer à droite et ne pas accélérer.

Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : adapter l’allure pour que la manoeuvre soit aussi brève que possible. Sur le point d’être dépassé, maintenir l’allure ou décélérer en cas de nécessité. Utiliser un rapport de vitesse approprié.

Diriger (trajectoire): Veiller à l’action sur le guidon pour changer progressivement de file et corriger éventuellement les effets de souffle.

Se positionner (espacements) :
AVANT : conserver un espacement approprié.
PENDANT : conserver un espacement latéral de sécurité ou réglementaire.
APRÈS : se rabattre sans perturber l’allure ou la trajectoire du véhicule dépassé.

Croisement

C’est rencontrer un autre usager circulant en sens inverse, sur la même chaussée.

Percevoir (prise d’informations) : orientation du regard non fixé sur l’usager rencontré. Situer la zone de croisement. Prendre en compte la configuration des lieux et le gabarit des véhicules. Accentuer les contrôles latéraux en espace restreint.
Avertir (communication) : prévenir de la nécessité éventuelle de ralentir (feux « stop »). Signaler sa position (feux de croisement).
Choisir sa voie (utilisation de la chaussée) : partager la chaussée. Respecter la règle de priorité.
Ralentir-accélerer (départ, allure, arrêt) : adapter l’allure aux circonstances.
Diriger (trajectoire) : tenir fermement le guidon. Prévoir les effets de souffle, les écarts de direction. S’abstenir de toute manipulation d’accessoire pendant le croisement.
Se positionner (espacements) : Surveiller les espacements. Céder au besoin le passage. Serrer à droite.

 * * *

Voilà, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu(e) !

  702 comments for “L’examen du permis moto – La circulation

  1. Pinturricio
    23 janvier 2014 at 16:57

    Bonjour,

    Je m’étais promis de venir remercier les contributeurs de ce site une fois le permis obtenu.
    Donc, merci encore à vous tous, ce site est une pépite !

    Bon courage à tous ceux qui le passent. Gérer son stress et pratiquer tant que possible sont les 2 principes maîtres.

    A bientôt sur les routes.

  2. JP
    20 décembre 2013 at 15:48

    Bonjour à toutes et à tous,
    j’ai reçu aujourd’hui mon certificat d’examen du permis de conduire après deux jours d’attente: FAVORABLE; 21,5points (il faut un minimum de 17).
    Je tenais à remercier FlatFab pour ce site génial qui m’a pas mal aidé, surtout pour ce put*** de plateau ;-).
    à bientot sur les routes.

  3. ed
    30 novembre 2013 at 22:22

    J aimerai être rassurée,je viens de réussir mon plateau que j ai loupé deux fois donc je l ai eu à la 3eme tentative,il me reste 2 passages circulation ou 3?parce que une fois on me dit qu étant donné que j ai droit a 5 échecs il me reste 3 tentatives et une fois on me dit que l ayant présenté 3 fois (malgré que je l ai eu a la 3eme fois)il ne m en reste que deux.Pouvez vous m ‘ éclairer?merci bien

    • FlatFab
      1 décembre 2013 at 20:59

      Si je récapitule : trois présentations à l’examen plateau, deux échecs, une réussite.
      Tu as droit à cinq échecs aux épreuves pratiques avant de devoir tout repasser. Tu peux donc rater deux fois l’épreuve en circulation.
      Si tu réussis à la troisième tentative, c’est bon.
      Si tu échoues à la troisième tentative, c’est retour à la case départ : code à repasser + plateau + circu.

      Plus d’info dans l’article Les catégories de permis moto.
      Arrêté du 8 février 1999 relatif aux conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire, article 8.1.1 :
      « Les candidats ayant obtenu un résultat favorable à l’épreuve théorique générale conservent le bénéfice de leur admissibilité pour cinq épreuves pratiques, à condition qu’un délai maximum de trois ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de cette admissibilité.« 

    • didi
      8 décembre 2013 at 10:00

      Merci beaucoup,je suis rassurée…Je passe ma circu Mardi prochain après un mois d ‘ attente car mon moniteur était en congé .Je fais 3 heures de cours le matin et je passe l ‘épreuve l ‘ après midi et j ai une trouille…Si vous aviez des conseils pour me rassurer!!Merci a tous

      • Vina
        9 décembre 2013 at 22:30

        Coucou Didi ,

        Tu sais tu as fait le plus dur, càd le plateau !
        Tu sais manier la moto, maintenant il te faut appliquer les règles de la route, ce que je veux dire c’est que tu dois faire attention comme en voiture , en gros fait attention aux limitation de vitesses , aux priorités etc… Il ne faut pas être dangereu ni pour soi ni pour les autres! Respecter le code de la route !
        Tu dois montrer à l’inspecteur que tu sais piloter la moto sans être dangereu !
        Et c’est bien que tu fasse des heures de leçons avant ( surtout si tu as eu un long repos ! )
        Essaie de pas te prendre la tête ! Et si tu as besoin de te calmer Fleur de Bach (magasin bio ) N°40 en spray que tu peut mettre dans la bouche dans la journée et avant l’examen !
        Si tu le passe l’apres midi (manger , mais pas trop lourd!) prend avec toi des fruits secs (moi bananes séchées entières ) ou quelque chose qui te nourrice sans te blinder, ne boit pas trop avant l’épreuve si tu es comme moi (tite vessie) !

        Conseil à partir de la page 36 :

        http://ipcsr-dpcsr.snptas-cgt.fr/IMG/pdf/guide_a1a2a_cle46a2aa.pdf

        Et Ici si tu regarde bien tu trouve une vrai mine d’informations , je remercie beaucoup FlatFab, qui fait un boulot monstre pour nous aider à mieux piloter une moto !

        Te prend pas la tête , reste calme, respire bien , bon courage !!!

        • didi
          11 décembre 2013 at 07:52

          Merci beaucoup Vina pour tes conseils.Je suis d une nature très émotive.J espère que l on perd moins ses moyens à la circu qu au plateau…Et j espère que je ne serai pas congelée par mes 4 h du matin..
          Vivement que je l ai ce foutu permis…je n en vois plus la fin!

          • Vina
            11 décembre 2013 at 08:22

            Coucou Didi 🙂

            J’espère que tout s’est bien passé !
            T’inquiète on est tous passé dans cette galère qu’est le permis moto , d’autre plus facilement que d’autre !
            À bientôt !

            • didi
              11 décembre 2013 at 19:45

              Coucou Vina,
              C ‘ est super sympa de me rassurer.Mon exam est Mardi prochainle 17,départ a 8 h du mat et je passe l ‘ exam a 13h!
              Et toi Vina,tu as eu ton permis sans trop galérer?
              A bientôt

              • Vina
                11 décembre 2013 at 21:21

                Coucou Didi 🙂

                Alors mon parcours moto est une longue histoire :
                – inscrite en juillet 2012 dans une moto école obtenu le code en moins de 2 mois -ensuite plateau où mon moniteur ne regardait que son portable , je demandais de l’aide , car je ne connaissais rien du tout à la moto ( embrayage , vitesse, etc …) explication dites sans prendre le temps ( ça fait plaisir de payer …) enfin bref… J’ai fais des heures plus dans la voiture qui m’emmenait sur la piste du plateau que sur la moto 🙁 Grrrrr… Le même moniteur m’explique que le mauvais temps arrive et l’année prochaine ( soit cette année 2013 ) il y a des nouveaux parcours et moins de fiches ( en gros il ne voulait plus faire des leçons de plateau 🙁 )
                – ensuite en février j’ai fait les heures pour pouvoir circuler en 125cm ( une bonne idée , pour moi , ça m’a permis d’être plus à l’aise avec les boîtes de vitesse )
                -en août je me force de retourner à la moto école , et là on m’annonce qu’ils n’ont plus de pistes pour le plateau ( là où j’allais l’année d’avant, il ne peu plus y aller , plus l’autorisation !) Alors il me propose d’aller chez un pote à lui Sans frais , et là, je revi ( la 125 m’ayant aider ) mon nouveau moniteur est une perle , il regarde , explique vraiment bien où sont mes lacunes et comment y remédier , je progresse à mon rythme , je vois des hommes qui on commencé avant moi qui ont une date d’examen , alors que moi je suis toujours sur le lent , je m’en moque , mon moniteur me dit que je progresse tout les jours!
                – date pour le plateau prévu le 18 octobre : je suis la 6 ème élève sur 6 , c’est super stressant , j’ai jamais été aussi stressé de ma vie ( j’ai 37ans ) C’est horrible d’entendre (même si les élèves étaient loin de moi) « notation A » j’ai dû me mettre de côté pour ne pas écouter les autres ( pas besoin de se mettre encore plus de pression!) et du coup AAAAB ! (Yes ! 🙂 )
                – heures de circulation : ma 125cm, m’a bien aider cette été ( plus de 3000km dans les routes de montagnes , ça aide à prendre les virages et les ronds points ( ça me faisait peur )
                – date d’examen le 20 novembre, météo : premières neiges, je fais des heures en début d’après midi ! (Hyper froid !)
                Examen 2 éleves , soit quelqu’un avec moi , je passe la 2 ème, je suis dans la voiture , je n’ai pas regarder ce que faisait l’élève avant moi ou que d’un œil ( mon moniteur a trouvé ça bizarre , mais c’est m’a façon à moi de ne pas me mettre la pression !) à mon tour ( j’ai si froid aglagla!) je me loupe pour montrer mon équipement, ( il faut que tu montre ton casque : qu’il a bien les autocollants réfléchissants montre que tes gants sont homologuées etc…) j’ai pas bien fait (demande à ton moniteur plus de détail )
                Je conduis (bizarrement sans stress!) j’applique bien les consignes de mon moniteur:
                – avant de tourner ( quand l’inspecteur te diras de tourner à droite ou gauche ) tu dois impérativement regarder le rétro du côté où tu dois tourner et ensuite bien tourner ta tête et si rien ne te gêne tu mets ton clignotant ! ( enfin tu le sais )
                L’examen s’est bien déroulé ( si l’inspecteur te dit des consignes applique les !)
                Tu dois avoir 17 points pour avoir le permis ! ( si tu as regardé mon lien tu as pû le lire )

                Le plateau est plus stressant que la circulation .
                Soit attentif aux panneaux , aux autres et surtout ne te mets pas en danger et ne le soit pas pour les autres !

                Si tu fais des heures avant mange bien des sucre lent à midi , et prend un petit truc avec toi à grignoter ( fruit sec)

                Attention au froid , protégé toi bien !

                Bon courage
                Et tu sais tu as fais le plus dur , si tu conduis en voiture , et bien tu fais pareil en 2 roues !
                Serre bien la moto , regarde bien où tu veux aller, ta moto iras !
                Voilà un roman !!! 😉
                Franchement zen
                À très bientôt !!!

                • didi
                  13 décembre 2013 at 07:37

                  Merci pour ton témoignage Vina.Cela fait un an que je suis sur ce permis et voilà pourquoi j en ai raz la casquette…Je suis tout d abord aller dans une auto ecole peu cher…et j ai compris pourquoi.Le seul moniteur ma mis sur le plateau lent le 1er jour et …est parti:chute,il revenait m aider a relever la moto .Aucune explications.Un jour ou il faisait chaud,il m a dit,tu peux quitter ton blouson sur le plateau lent,moi,novice et lui faisant confiance,je me suis exécutée sauf qu il m a appelé pour faire une démo (c est moi le cobaye) sur le plateau rapide et là au freinage d urgence…patatra.Il est venu me dire:’c est rien surement une luxation…et moi je souffrais..Conséquence( après lui avoir demandé d appeler les secours):triple 10 fractures:épaules,clavicule,omoplate et côtes:la totale donc opération broche etc…5 mois d ‘ arrêt.Après cela j ai changé bien sûr de moto école,j ai repris confiance avec de supers profs digne de son nom qui m a expliqué que là ou je m étais rendu ,c était un ‘nul’.Ils m ont coaché,pas tjs facile .J ai eu enfin mon plateau ( 2 echecs dont un avec l autre nul) et maintenant dernière ligne droite.C est pour cela que je n en vois plus la fin et là je ne vois pas encore echouée…je suis pas tout jeune , j ai 40 ans!

                  • brisy
                    13 décembre 2013 at 09:19

                    salut Didi,
                    ce que tu écris est proprement incroyable…autant d’inconscience et d’imprudence, dont tu as payé malheureusement les conséquences; pendant ce temps ,avec l’afdm (ou la casim pour Flatfab) certains s’occupent de renforcer la sécurité et la formation des motards…..y a du boulot
                    amicalement
                    marco

                    • didi
                      13 décembre 2013 at 17:40

                      Bonsoir Brisy,et oui et je ne suis pas la seule.Si je vous racontais ce qui se passait dans cette petite moto école,vous ne me croiriez pas!j ai fait la connaissance d ‘autres élèves qui eux aussi ont été dépités,et le pire, c est qu il est encore du monde.Ce qui est certain c est que me concernant cela m ‘ a servi de leçon..
                      Amicalement

                  • Vina
                    13 décembre 2013 at 21:23

                    Coucou Didi,

                    Ouah , mais toi tu es tombé sur un sacré moni(ama)teur , c’est quoi ce Con ?!? Moi qui pensais avoir eu un cas , toi, tu as eu le bouquet !
                    Et tu dis qu’il exerce encore?!?!?! Combien de gens doivent se faire arnaquer ?! C’est une honte, au prix que coûte les heures , qu’il puisse continuer à exercer!

                    Moi je te dis « toute mes Félicitations  » car tu as subi de très grosses opérations ( avoir des broches, c’est pas de la rigolade 🙁 ) (plus jeune j’en ai eu suite à une fracture de l’avant bras) tu as beaucoup de courage , et c’est bien !!!! Moi je pense qu’à t’as place je n’aurais pas trouvé la force de me réinscrire dans une autre moto école .

                    Si je peux te donner un petit conseil pour mardi, si tu n’es pas le 1 er élève a passer prend bien le temps de régler les rétros avant de démarrer .

                    Et aussi si tu n’as pas eu le temps de regarder comment conduire dans un rond point, va voir ce lien :

                    http://moto-securite.fr/giratoire/

                    Bon courage et garde confiance !!!

                    • Laurence
                      14 décembre 2013 at 09:46

                      Salut Didi,
                      J’ai bien compris ton parcours d’apprentissage et je m’en désole pour toi. Par contre, l’apprentissage de la moto passe par la maitrise de la moto donc de la maitrise de soi même, de ces émotions, de ces décisions fassent à certaines situations sur la route. Prendre la décision d’obtenir ce fichu permis tant convoité, ne veut pas dire s’en remettre corps et âme au moniteur, qui est le client ? Qui paie les leçons ? Qui doit être satisfait de la prestation ? Partant de ce principe, pourquoi n’as-tu pas pris la décision de partir ailleurs ? Ce qui m’a le plus choquée dans ton récit c’est le fait qu’il te dise d’enlever ton blouson avec les conséquences que tu as subies. Quid de la sécurité ! Quid du bon sens élémentaire !
                      Maintenant tu es au bout du chemin, la volonté et la force sont en toi, c’est toi qui doit mobiliser ton énergie pour ce grand jour, maitrise toi et maitrise ta monture.
                      Salutations motardes.

                    • didi
                      14 décembre 2013 at 10:51

                      Salut Laurence,bien sûr que j ai sans doute des torts mais déjà dans un premier temps,je ne pouvais pas me rendre dans une autre école car j avais tout payé par avance!Puis en ce qui concerne le port du blouson, sur le plateau lent,je ne pensais pas du tout que cela était dangereux.Oui ,avec le recul,je comprends ,mais quand tu débutes,tu fais confiance a la personne responsable de toi.Bien sûr que j aurai dû penser a le remettre pour le rapide mais il m a dit ‘dépêche toi, on t attend!bien sûr qu avec le recul,cela paraît absurde mais si j ai pris un moniteur c est pour aussi qu il assure ma sécurité et qu il voit mes erreurs!Je ne connaissais pas du tout le monde de la moto!Tu expliques que faire de la moto, c est gérer ses émotions,tu as raison mais regarde les témoignages des candidats,on perd ses moyens.C est avec l expérience que l on progresse et je sais que j ai encore et toujours beaucoup de chemin.Merci pour vos témoignages

      • Vina
        17 décembre 2013 at 20:16

        Coucou Didi 🙂

        Je viens aux nouvelles, j’espère que tu vas bien et que tout s’est bien passé!
        Bonne soirée 🙂

        • didi
          19 décembre 2013 at 18:17

          Coucou Vina,et bien cela y est ,je l ‘ ai eu!ouf! 25 sur 27,perdu 2 points:1: pas montré mon équipement,ben,on m avait rien dit…et pic de pollution et suis allée un peu au dessus pour doubler.Enfin les notes, je m en fiche mais bon pour moi,c est une revanche.
          Merci beaucoup pour ton soutien et courage a ceux qui galère,ne baissez jamais les bras et merci pour ce super site que j ai lû et relû…

          • Vina
            19 décembre 2013 at 19:50

            Salut Didi !!!

            Ouai, Yes!!!!!
            Cool, je suis trop trop contente pour toi, j’ai beaucoup pensé à toi!
            Alors tu as vu c’est beaucoup moins stressant que le plateau, non?!
            Et pour l’équipement je te l’avais dit ( mon commentaire du 11 décembre 21:21 ) 😉 !
            On s’en fou tu l’as , tu l’as et ça c’est bien!

            Et bien maintenant tu peux enfin te poser !
            Sacré revanche !
            Bonne route.

            Et on ne remercira jamais asser FlatFab pour son site qui est une mine d’or <3 !

            • didi
              20 décembre 2013 at 21:45

              Bonsoir Vina,c est sûr que la circu est différente du plateau mais je n en menais pas large…j avais bien lû ton témoignage mais comme mon moniteur ne m avait rien dit(par ailleurs un moniteur extra,un vrai coach) que l ‘ inspecteur m a dit ‘:on y va’,je suis partie!mais comme tu dis je m en fiche!merci pour ta gentillesse ,c est vrai que pour moi après tous ces déboires,c est une revanche ,d autant plus que je dois me faire réopérer.Pas grave,objectif atteint et maintenant cela va être que du plaisir et peut être qu un jour on se croisera en moto.Je suis dans l isère.
              Bonne route

  4. Mary
    29 novembre 2013 at 17:33

    Bonjour FlatFab
    J’ai passé la circu aujourd’hui et j’ai un doute sur une manœuvre que j’ai faite et que je n’aurais peut-être pas dû faire : j’étais sur une route limitée à 90 et qui comportait deux voies dans le même sens. Un camion roulait moins vite devant moi et j’ai entrepris un dépassement. Je me suis placée sur la voie de gauche, peut-être un peu trop tôt, et avant que j’ai pu le dépasser, j’ai vu un panneau indiquant le passage à 1 voie à 150m. Sachant que je n’avais pas le temps d’effectuer la manœuvre, je me suis rabattue sur la voie de droite, bien sûr en ayant bien regardé dans mes rétros et en tournant la tête afin de vérifier qu’aucun véhicule n’était derrière moi.
    Est-ce qu’une tentative de dépassement avortée est éliminatoire ?
    Qu’en penses-tu ?
    J’ai demandé à mon formateur si c’était bon pour moi : il m’a dit que normalement oui mais l’inspecteur lui a fait remarquer ma tentative de manœuvre.
    Je te remercie de bien vouloir m’éclairer.

    • FlatFab
      29 novembre 2013 at 22:22

      A priori, rien d’éliminatoire, ce n’est pas une erreur grave.

      • Mary
        30 novembre 2013 at 10:42

        Merci, me voilà rassurée.

  5. Rom1
    26 novembre 2013 at 11:38

    Bonjour ,

    circu passé se matin , 2 souci sont survenu et j’aimerai savoir si cela est éliminatoire , je m’explique :

    1er cas :

    Je suis en aglomeration , Voie de Droite sur une 2 voie a sens unique ,
    en face de moi un giratoir , l’examinateur me dit : au rond point nous allons prendre a gauche , giratoir a 50m devant je reste sur ma voie ( donc droite….) , je controle direct a gauche et je me serre au rond poind donc .

    Voila la 1er erreur , j’aurais du me mettre sur la voie de gauche .

    2eme cas :
    aglomération 2 voie sens unique ,
    je suis donc sur ma droite , et la en face de moi des travaux ,
    je chéck et met mon cligno a gauche , les travaux sont étalé sur environ 100metre donc je reste a gauche ,
    j’arrive au moment ou il y a plus de travaux (ERREUR JE RESTE ENVIRON 2 SECONDE SUR LA VOIE DE GAUCHE AVANT DE REPRENDRE CELLE DE DROITE , a 5 mètre devant une intersection avec céder le passage PAS pour moi mais pour celui venant de droite .

    L’examinateur na pas pris en compte le sens unique et a dons conclu a mon moniteur que j’ai roulé sur la voie opposé donc éliminé …

    BREF

    Tous le reste de la conduite impec ,

    Mon moniteur a la fin de la circu en rentrant a lauto ecole ma dit que dapres lui il pensse que c’est raté pour faute eliminatoir pour les 2 cas cité …

    Je vous dit sa dans 2/3 jours , si vous avez un commentaire allez y 🙂 !

    • rom1
      29 novembre 2013 at 12:49

      La lettre est la , resultat insufisant

      motif : 2 erreur eliminatoir ( celle cité dessous)

      comme prevu l’examinateur na pas pri en compte le chaussé a sens unique ..

      C’est reparti !

  6. Vina
    22 novembre 2013 at 19:46

    Coucou,

    Tout d’abord je tiens ( comme beaucoup ici ) à « Remercier » FlatFab!!!!!

    J’ai 37 ans et je suis une fille, mon parcours :
    Je me suis inscrite l’année dernière dans une moto école ,là où mon mari la eu asser vite.
    j’ai eu le code asser rapidement , mais après le désespoir est apparu, je croyais que ça allait bien se passer, mais la piste pour le plateau de cette moto école à disparu pour faire place à une route, et du coup on devait faire des kilomètres sur autoroute ( moi dans la voiture! ) pour aller sur une piste , mais entre les bouchons pour y aller et le temps perdu sur autoroute ( et tout ce temps était biensur considéré comme heure de plateau

  7. Ludoooooo
    14 novembre 2013 at 18:53

    Circulation passée et obtenue le 7 avec un correct 24/27. Pas de grosse erreur mis a part une bande cyclable mangée sans contrôle préalable en abordant un rond point (pas vue avec la pluie). Manque plus que la moto. Bon courage à tous, le meilleur reste à venir!

  8. Guigus62
    4 novembre 2013 at 21:11

    Bonjour, cet article est très bien mais il est malheureux de tomber comme moi sur des incompétents lors de l’épreuve de circulation !
    je m’explique :
    Le type était en fin de formation et était avec l’inspectrice générale, pour vous dire, à 2 dans la voiture à nous examiner !
    Tout d’abord, le type s’approche de moi et mon collègue nous expliques comment cela va se passer et on arrive à demander qui commence.
    Je me porte volontaire.
    Il me demande de vérifier les éléments de la moto avant de partir. Donc je fais comme le moniteur nous avait dit, rétro bien fixés et propres, contact, tout les voyant partent, moteur en marche pour vérifier feux avant, arrière, feux stop et cligno. Il me fait le test visuel qui est réussi.
    Mais pour m’équiper et m’installer a bord de la moto, il me met 1point…
    Donc on démarre, il me donne ses indications etc… Puis sur l’autoroute, nous sommes obligés de nous déporter à gauche. Donc je check les rétro, je fais mon contrôle angle mort (tête au niveau de l’épaule) puis je mets le cligno et je change de voie….. Et la, qu’est ce que j’entends ??? « Monsieur faites vos contrôles vous venez de changer de voie sans contrôle direct. » Ah bon ? j’ai du rêver alors.. bref je continue, je respect les distances des bandes a 90 puis quand nous arrivons a 60 vers un rond point, je me rapproche à une bande de la voiture de devant et la encore une fois stupéfaction ! « monsieur respectez vos distances de sécurité » Mais pourquoi il me dit ça, nous ne roulons plus a 90 du tout !?! etc….
    puis vient le moment de changer de conducteur (au bout de 15minutes…)
    Mon collègue prend la moto sans aucun contrôle, aucun test de visibilité et il part ! il roule il roule, je remarque que l’inspecteur n’en a rien a cirer et ne le regarde que de temps en temps.. certainement comme pour moi, pour qu’il ne voit pas mes contrôles pourtant effectués… Puis il se perd car ce n’était pas son secteur et fait tourner le collègue dans tout les sens ! Puis à une intersection, c’est le drame, Je vois le collègue griller un stop ! je me dis c’est fini pour lui ! Et la, AUCUNE RÉACTION des deux inspecteurs !!!! AUCUNE !!!! ILS NE L’ONT PAS VU TELLEMENT ILS BAVASSAIENT ! Donc mon collègue continue sa route pour revenir au centre d’examen. Quand je sors de la voiture, le collègue me dit qu’il a grillé un stop et si ils ont dit quelques choses, moi je lui dit que non.
    2jours plus tard, on reçoit nos fiches.

    Moi : INSUFFISANT pour non contrôle directe répété (alors qu’ils étaient fait), distances de sécurité. et incohérences des point attribués (genre 3 point de communication mais E en prise d’information :O )

    Lui : FAVORABLE alors qu’il a grillé un stop comme si de rien n’était !

    Bref moi qui roule sur une moto depuis mes 8 ans et qui roule sur la route en moto depuis mes 14ans et ayant obtenu le permis 125cc depuis mes 16ans, je sais très bien rouler a moto, je fais toujours les contrôles rétro et angles mort que l’ont m’a apprit et donc je ne comprend pas pourquoi je ne les feraient pas le jour d’un examen… et je précise qu’il y a 3 mois j’ai eu 31/31 au permis B….

  9. jean
    4 novembre 2013 at 20:26

    bonsoir a tous,

    j’ai passé la circulation aujourd’hui je suis dans le doute?? je pense que je l’ai pas eu car a peine partie, premier rond point j’entend rien je me trompe de direction je fais signe en s’arrête en regarde l’ oreillette et ca va mieux en repart 10 a 15mn apres j’entend rien encore une fois ,et je me trompe, mais la j’ai rien dit? et l,imspecteur ma fait comprendre que si on ne prend pas la bonne direction a chaque fois ça va pas aller, bon on n’a continuer,pendant 15 mn encore il ma rien dit d’autre, alors la je flippe de pas l’avoir a cause de ça j’ai senti que ça la enerver bon ???? vous on pensée quoi dit moi .
    ps: réponse dans 48h

    merci d’avance

    • FlatFab
      5 novembre 2013 at 15:12

      Normalement, on ne peut pas etre pénalisé pour une erreur de direction à cause d’un problème avec le talkie et l’oreillette.
      Dans tous les cas, tu auras vite la réponse.

      C’était le matériel de l’administration ou de ton école moto ?

      • jean
        5 novembre 2013 at 18:50

        merci FlatFab , matériel auto école , je vous tiens au courant dés que j’ai la réponse.

      • jean
        6 novembre 2013 at 20:19

        bonsoir ,

        voila, moi qui penser ne pas avoir la circulation a cause de certaine erreurs, et bien je les euh , tant mieux ,soulager. j’ai euh 19.

  10. cath
    30 octobre 2013 at 08:39

    Bonjour à tous,

    Ma fille Lou passe actuellement le permis : elle a réussi son plateau au bout de 3 épreuves (à cause du stress, comme bon nombre !!!). Elle a passé sa 1ère circulation et : recalée pour refus de priorité à droite (il y avait des travaux..).Avec la nouvelle réforme du permis (elle a commencé en avril 2013) : combien lui reste t-elle de passage pour la circulation avant de tout recommencer ? merci pour l’info

    Cath

    • FlatFab
      30 octobre 2013 at 21:54

      La réforme de janvier 2013 n’a rien changé à cette règle.
      Si on récapitule, Lou a connu deux échecs à l’examen plateau, une réussite et un échec à l’examen en circulation. Soit trois échecs. Cela lui laisse encore deux chances de se présenter à l’examen circulation. Si elle rate deux fois, il lui faudra tout reprendre depuis le code.
      Pas de raison qu’elle ne l’obtienne pas à la prochaine tentative.

      • cath
        1 novembre 2013 at 09:18

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse rapide et j’espère que la prochaine fois sera « la bonne » : erreur trop bête de sa part mais trop tard, c’est fait……

        Cath

  11. Marie-Jo
    28 octobre 2013 at 16:08

    Et voilà. Circu vendredi après-midi … dans la montagne. Un lourd suspens car l’examinateur me fait passer par un tunnel en descente. Entre le soleil et l’ombre de la montagne, je vois au dernier moment le panneau qui ne me donne pas la priorité pour descendre (flèche rouge pour moi). Je ne freine pas mais je réduis ma vitesse du fait du tunnel que je passe sans gêner les deux voitures qui montaient. Et mon moniteur me suit sans provoquer de gêne. L’examinateur ne me dit rien du tout. Donc je continue et fin de la circu. Mon moniteur me prend à part en me soulevant l’erreur que je ne nie pas. Donc grand suspens. Et là …. 23/27 FAVORABLE. Que du bonheur !!! Merci encore et beaucoup pour ce parcours en lecture FlatFab. Tu as été tout au long de mon aventure, mon livre de chevet. Et encore merci merci à Annemasse Moto Ecole que je recommande fortement pour leur patience, leur pédagogie et tout et tout. Maintenant la prudence est le mot clé car nous ne sommes jamais réellement de vrais motards dans les six… voire plus … premiers mois ! Bonne route à tous et bon courage à ceux qui se sont lancés dans cette superbe aventure qu’est la moto !

    • WILCO
      29 octobre 2013 at 22:45

      BRAVO!! Super!! Comme quoi en persévérant on y arrive!! La satisfaction est immense!!! Pour rappel j’ai obtenu mon plateau à la 5ième présentation et du coup dans le meilleur des cas j’obtenais la circu du premier coup ou je recommençais tout à zéro!! Mon entourage m’a trouvé « fada » de persévérer. Merci des encouragements la compagnie!!! en plus c’est dangereux ai-je entendu, voir que je n’étais pas faite pour çonduire un deux roues!! Mais bon, je ne me suis pas laissé abattre et après mon plateau et un mois et demi de break because « boulot » et pas pu faire autrement me voilà le 21 au RDV pour l’examen de la circu…! ( J’en ai pas dormi de la nuit). Wow, je passe après les épreuves plateau et je sens le stress m’envahir.. c’est dur dur, je discute avec ceux qui passent l’épreuve poids lourd, on se détend mutuellement et je ne focalise plus sur les piquets et les cônes. Enfin mon tour arrive, je suis pas fière, je tremble comme une feuille et en même temps je me dis que pendant les cours de conduite j’ai tout fais!! je sens encore l’oreillette grésiller!! Je me parle à moi-même pour me rassurer, ne me soucis pas de la voiture qui me suit!! c’est plus facile pour anticiper et prévoir..puis à 5 minutes de la fin, arrivée sur un rond point et je met mon clignotant trop tôt, je dois prendre la 2ième sortie et pas la première.. No panic, j’ai la bonne trajectoire, je rectifie, ralenti ect… et vais jusqu’au bout de l’épreuve!!! OUF!! L’inspecteur me fais la remarque et j’acquiesse, mon moniteur lui est plutôt confiant , mais bon il faut attendre le passage du facteur!!! 48 heures après, le facteur est passé: Verdict: après 5 passages au plateau et bien oui j’ai eu la circulation du premier coup et avec 25/27… Trop contente de moi et surtout qu’à la finale je ne regrette rien car je sais que mon permis je vais l’avoir pour longtemps et je sais que ce n’est que le début j’ai encore tout à apprendre!!! Donc en ce moment je regarde ce que je vais prendre comme moto… que du plaisir et plus de stress, la libération, ça fat du bien!!! Depuis le passage du facteur je regarde tous les jours le site: Une vraie perle, Bravo et à un de ces jours pour un stage! V à tous, bon courage et soyez prudents:!!!

      • Marie-Jo
        30 octobre 2013 at 11:32

        Bravo Wilco. J’ai pu lire régulièrement tes commentaires et franchement dit tu as eu beaucoup de persévérance. Chapeau.Bonne route à toi.

      • MARIE
        12 novembre 2013 at 22:02

        Bravo Wilco et bonne route
        V

    • MARIE
      12 novembre 2013 at 22:04

      Bravo Marie-Jo, a toi la route !
      V

  12. ben
    19 octobre 2013 at 12:46

    Et hop, 26/27 !
    Merci Fabien pour tes précieux conseils !

  13. idiri
    29 septembre 2013 at 10:35

    Bonjour
    Ma femme s’est presentée a l’epreuve route le 26 septembre 2013 ,apres avoir passé 4 fois l’epreuve plateau avant de l’obtenir.Avec la nouvelle réforme ,la réeussite a cette epreuve est obligatoire sous peine de devoir repasser tout depuis le debut (code,plateau et conduite).Je vous laisse imaginer le stress que cela a occasionné.Le stress est son principal problème,car en dehors de cela dans son auto-école tout le personnel formateur s’accorde a dire qu’elle roule très bien,et cela malgré un changement de moto entre examen plateau et route,elle a multiplié les heures de conduite et autres « journées route »,dont une la veille de l’examen .
    Le jour « J » un peu stressée bien sur elle demarre l’epreuve.Tout se passe bien,malgré quelques tremblements visibles,(le stress toujours),son moniteur dans la voiture en fait la remarque a l’inspectrice en lui precisant qu’elle roule très bien par ailleurs.La conduite continue sans erreurs notables,sur autoroute en agglomération etc et malgré un micro défectueux: aucune faute du moins pas de faute éliminatoire,genre priorité,ou autre.L’epreuve continue et on lui demande de rentrer dans un parking et de chercher une place,elle tourne plusieurs fois ,aucune place si ce n’est des places handicapées que bien sur elle ne prend pas le parking est bondé,elle lui demande de tourner à droite;a gauche,de sortir du parking,puis d’y revenir ,une fois sur le parking elle finit par se tromper et tourner a l’inverse de ce qu’elle demande,mais en le faisant quand meme du coté ou elle met son clignotant,mais toujours pas de place.Elle finit par se garer sur le seul endroit, possible devant une voiture qui est elle meme mal garée car pas sur un emplacement délimité.Son épreuve est arrivée à son terme et le changement de candidat s’opere.Son moniteur qui conduisait le vehicule suiveur et les autres candidats dans la voiture sont tous unanimes pour dirent que malgré quelques petits soucis dus au stress ,tout le reste s’est bien passé que l’epreuve est allée à son terme et que le tout était de savoir si elle atteindrait les 17 points requis,mais que normalement c’est bon.Resultat deux jours apres: insuffisant,epreuve non-menée à terme,raison invoquée:Incapacité manifeste et durable à maitriser la sécurité et le vehicule.Nous sommes tombés des nues.Cela lui semble tellement injuste et les conséquences sont terribles car il faut(si elle continue)devoir tout repasser,aucune erreur notable.Si la sécurité etait en jeu,pourquoi la laisser terminer le parcours;car le parcours est allé à son terme(pourquoi indiquer le contraire sur le document).Comment son avis peut-il etre aussi different de celui des autres,elle s’attendait a etre notée,quitte a avoir des mauvaises notes et le rater pour un nombre insuffisant.Ma question est :que faire? faut-il contester?Elle a deja dépensé plus de 3000 euros,et repartir de zero est inconcevable,alors qu’elle roule très bien,son auto-ecole l’affirme,elle n’a qu’un souci :le stress lors des examens,mais elle n’a fait aucune faute,Je pense qu’elle a ete ajournée sur un ressenti.Que pouvez-vous lui conseiller? Merci d’avance pour votre aide

    • FlatFab
      1 octobre 2013 at 00:49

      Tentez d’abord le recours amiable auprès du délégué départemental. Il faut le demander à votre moto-école, avec le témoignage du formateur qui accompagnait et des attestations conformes des autres candidats. Si l’inspecteur a noté « examen non mené à son terme », il doit le justifier.

      Passer à l’étape suivante, le recours contentieux devant le tribunal administratif, est plus hasardeux.
      C’est bien évidemment très long et coûteux, car un avocat est nécessaire.

      Le stress est la cause numéro un de l’échec aux examens du permis moto.
      Cela se travaille, il existe des solutions, lisez les autres articles du site consacrés à l’examen et leurs commentaires, vous verrez que votre femme n’est pas la seule et que d’autres ont adopté des stratégies gagnantes.

    • Pascal
      11 octobre 2013 at 23:06

      Salut à tous, je trouve le temps de poser quelques phrases, après des heures de lecture sur ce site ces dernières semaines. Sa qualité mérite que nous déposions tous quelques mots. Merci à l’auteur (Flatfab, c’est compliqué à retenir mais pourquoi pas), de passer des heures, des semaines, et le reste… d’avoir construit cette encyclopédie – j’espère que tu es suffisamment rémunéré pour ça parce que tu dois y passer un temps incroyable).

      Venons à mon expérience en cette phase de permis :
      47 ans – papa de 3 garçons – marié depuis 23 ans à une fille belle comme une moto italienne avec le tempérament qui va avec. J’ai foiré mon bac, démarré ma vie professionnelle à 20 ans sans rien. Cadre Sup aujourd’hui dans la finance, j’encadre des Bac + 5 qui parle anglais mieux que moi en français. Comme quoi, tout reste possible dès lors que tu te bouges le cul. Ma petite famille est mon moteur, mes envies perso sont toujours passées après. La moto ? envie depuis toujours mais pas le temps, pas l’argent.. jusqu’à ce printemps 2013. Mon 1er garçon venait d’obtenir le permis voiture, ma femme trouve un job après s’être occupé de nos 3 garçons depuis le 20ème siècle, un peu d’argent en plus et le temps qui passe avec la tension qui monte face à un environnement professionnel qui me glace le sang de + en +.

      Je me lance, le code (merci au code Rxxxxxxu par Internet) gagné fin août 2013, et les 1ères leçon de moto. Une 600 Yam XJ de 33000 kms, encore plus cabossée comme moi. Le plateau après une dizaine d’heures de cours. 1ère tentative ratée, éliminé au parcours rapide (évitement). 2ème tentative il y a 3 jours : c’est gagné (BBAAA). B sur la première épreuve (questions technique & présentation de son équipement) parce que la jugulaire de mon casque était trop détendue – faut rester calme – B au parcours lent parce que je suis rarement arrivé à le passer en moins de 20 secondes et A au trois autres épreuves, je n’avais plus le choix car étonnamment dans mon département c’est 3A et 2B, contrairement à ce qui est indiqué dans ce fichu bouquin des Codes Rxxxxxxx) Ouf.. gros soulagement.. une victoire personnelle importante (je ne suis pas plus con que les autres). Pour vous qui allez prochainement passer le plateau : croyez moi, tout se passe dans la tête pour peu que les leçons se passent bien. Attaquer par le lent après quelques questions techniques, c’est vraiment raide ! Gérer votre stress le mieux possible (surtout ne regardez pas les autres candidats se vautrer au parcours lent devant vous), sans médoc si possible (Flatfab, ce serait cool si tu changeais tes conseils sur le sujet…). Chacun sa technique pour ça mais pas les médocs, siou plait, même si c’est des plantes.

      La circu est prévue pour fin octobre. Si je déconne pas et grâce au 50 000 kms/an en voiture que je fais grâce à mon cher job, j’espère que ça va passer pour peu que je me colle bien au « mode permis » pendant 30 mns. Quoi qu’il en soit, je pense que le plateau est très nettement le plus compliqué pour quelqu’un comme moi. Je vis dans une région montagneuse que j’adore, la neige est tombée hier à 900 m., les routes sont sublimes.

      Ma moto à moi au printemps prochain (donc 2014 si j’ai les sous) : un Custom, c’est clair. Je veux des vibrations, du couple, et des coups de pieds dans le cul quand j’accélère. Je pense à une Moto Guzzi Strada Classic ou V7 Stone, vous en pensez quoi ? ou Yam 660 MT 03 qui a eu le même succès que moi auprès des filles…

      Pour finir, bravo à toi FlatFab d’avoir créer un site d’une telle qualité (ton écriture fait plaisir, l’absence d’erreur d’orthographe aussi, c’est rare sur le net !). j’ai lu quelque part qu’il était d’intérêt public : bravo à celui qui a écrit ça. Bon nombre de moniteur d’auto-école devrait être obligé de lire tes articles avant d’enseigner).
      Que la force soit avec nous tous

      • marie-jo
        12 octobre 2013 at 20:31

        Salut Pascal. Bravo pour ton plateau. J’ai adoré te lire. J’attends mes cours de circu avec impatience fin octobre et donc une date dès après. Je colle exactement à ton paragraphe car la neige est également tombée où j’habite (Haute-Savoie) mais je ne trouve pas que le plateau soit compliqué pour autant. A 45 ans, je me suis éclatée au plateau même si j’ai échoué deux fois, mon mono est super, les conseils de FlatFab sont géniaux. Si on en a vraiment envie, je pense sans problème que l’on peut accéder à ce permis moto. Pour ma part, c’est un rêve de petite fille et mon mari ne rêve que d’une chose car il ne souhaite pas passer le permis : que je l’emmène. Bonne route à toi et à ta jolie italienne. Je pense que tu habites soit en Haute-Savoie soit en Savoie alors au plaisir peut-être de te rencontrer un jour.

        • Pascal
          12 octobre 2013 at 22:45

          4h de circu ce matin. Départ à 8h par 4°.
          J’ai acheté hier soir des vêtements pas trop chers chez grokatlon : gants en soie, sous-vêtement (tee-shirt manches longues « grand froid »), chaussettes de rando. Verdic : gants à 8 eur, parfait si t’es dans une voiture, sous-vêtement (34 eur) sous un sweet et un vieux Furigan limé qu’on ma donné : nickel, chaussettes : trop bien. J’ai eu très froid aux mains, jambes (un Lewis, c’est pas fait pour ça), et le visage. La prochaine fois, j’achète aussi une cagoule, mais pas à 8 eur…

          Départ de la ville, on est monté rapidement à 900 m (il devait faire – 2° avec un ressenti de – 150 °). On est resté tout le matin entre + 500 et + 900 m. C’est comme ça chez moi. Dantesque. Le soleil jouait avec nous, un coup sur les montagnes à droite, un coup à gauche, des fois sur nous. Les montagnes enneigées en plein soleil alors que toi t’es dans l’ombre, c’est mieux que tous les palmiers du monde sur une plage déserte des Caraïbes. J’étais derrière le mono qui montrait les trajectoire. Lui, en 75O Triumph, moi en 600 Hornet toute neuve. Route presque sèche, très peu de voitures sur ces petites routes, j’ai passé une matinée extraordinaire. Mon mono. attaquait devant moi, je l’ai pas lâché. Indescriptible. Des virages qui débouchaient sur des lignes droites avec la montagne éclairée en toile de fond, à fond de 3. J’ai décalaminé une bécane qui en avait vraiment pas besoin. Je sais pas ce que ça va donner + tard !

          L’épreuve de circu est programmée le 30/10. Pourvu que ça marche.
          Tous ceux qui me connaissent seraient perplexes de me voir ainsi. Même ma belle italienne. J’ai eu raison de me lancer dans cette drôle d’aventure du permis moto.

        • Vina ;)
          21 novembre 2013 at 11:10

          Hello Marie-Jo ,
          J’ai lu avec surprise tes commentaires, car , on est dans la même moto école !
          Moi, j’ai passé la circulation hier , par ce beau temps 🙁 , un froid pas possible glaglaglagla !
          Et je suis tout à fait d’accord pour dire que « Notre Moniteur » est un super bon enseignant!
          Il sait trouver les bonnes phrases pour que tu y arrive , il sait te faire progresser sans te mettre la pression , enfin bref , il est Excellent!
          Alors du coup là j’attend la réponse , en tout cas je te souhaite bonne route, et qui sait on se croisera peut être !

          • Marie-Jo :)
            21 novembre 2013 at 15:58

            Salut Vina.

            Foued est un mec génial. Sans lui je n’aurais jamais pu y arriver.

            Ce site est une perle. Depuis que j’ai réussi le permis, je n’arrête pas d’y aller pour piocher les infos et les super conseils de FlatFab en attendant de m’acheter une moto au printemps prochain.

            Ta circu s’est-elle bien passée ? Mais il n’y a pas de raison.

            Et puis la moto pour le printemps et va savoir on pourra toujours se réunir pour aller rouler. Tiens moi au courant.

            A bientôt.

            • Vina
              1 décembre 2013 at 17:54

              Coucou Marie-Jo 🙂

              Excuse moi pour le retard ( je suis un peu blonde , j’ai cherché un bon moment pour savoir où je t’avais laissé ce commentaire !!!! Et je viens juste de trouver: DÉSOLÉE !!! 😉 )
              Et donc pour te répondre , « oui j’ai eu la circulation » : YAOUUUOUUU !!! Et VIVE FOUED !!!!!! , malgré un froid de canard (le 20 novembre , début des chutes de neiges ) j’ai eu 25/27 🙂 !!!!! J’ai perdu un point tout bêtement car je n’ai pas montré mon équipements comme il fallait , en même temps j’étais la 2 ème élèves et l’inspecteur n’est pas sorti de la voiture , il a juste ouvert la porte ( un frileu ) Ben je me suis dit:  » eu que je le faisait ch.. » Et du coup ça m’a déstabilisé et j’ai fais n’importe quoi et j’ai montré : style tu voix monsieur , j’ai bien des gants avec des protections , le casque il a bien les étiquettes réfléchissantes , des bottes de moto, et puis le blouson ( après coup quand Foued, m’a fait la réflexion , je me suis et merde!!! 🙁 )
              Enfin je suis comme toi, je dis haut et fort que cette moto école est géniale, car professionnelle , plusieurs pistes, plusieurs moto, une pour chaque élève , et un moniteur Génial , moniteur c’est un métier , et lui c’est vraiment le sien !!!!!
              Je souhaite un jour passer le revoir sur la piste du macumba avec ma moto ( d’ailleurs quand je prenais des courts, un élève l’avait fait avec une moto de location, pour demander à Foued , ce qu’il en pensait de la moto (location Suisse : la nouvelle hornet de chez Honda!) je trouvais ça sympa!

              Que pense tu prendre comme moto?
              Je sais pas toi, mais moi j’ai hâte d’être au printemps !!!
              Mon Noël à moi ce sera au mois d’avril !

              Encore pardon pour répondre aussi tard
              Et je suis comme toi, depuis que j’ai le permis je viens toujours ici apprendre MERCI FLATFAB !!! 🙂

              À bientôt 🙂 Marie-Jo !!!!!

              • Marie-Jo
                2 décembre 2013 at 13:27

                Salut Vina. Je suis super contente pour toi . Un tel stress pour si peu de chose j’ai envie de dire. On se sent soulagée après.

                Je pense prendre une Kawa 600, la même qu’à l’école. J’étais bien avec ! Normalement l’achat est pour le Printemps mais je te tiens informée.

                En tout cas encore bravo. A bientôt.

      • FlatFab
        14 octobre 2013 at 13:30

        Merci de ton témoignage.
        Qu’est-ce qu’il a de compliqué, mon pseudo ?

        • PASCAL
          11 novembre 2013 at 22:05

          Je m’étais promis de laisser un message une fois le permis obtenu. Les commentaires m’ont beaucoup servis, à mon tour de partager mon expérience sur l’épreuve de circulation.

          J’ai échoué à la première présentation, j’étais bien sûr stressé et surtout très fébrile. l’examinateur m’a demandé de respecter les vitesses jeune conducteur. Je ne m’y étais pas préparé, on ne m’en avait jamais parlé. Bigre, à 47 ans, j’étais mal ! Heureusement que mon fiston m’en parle régulièrement, mais mon niveau de stress en monté en zone rouge. Exemple : j’oublis d’enlever la béquille pour passer la première (la honte).

          Nous voilà partis, moi en me récitant sans arrêt les nouvelles vitesses à respecter. J’ai fait au total 5 erreurs, 2 ont été éliminatoires (rien que ça !). Dans l’ordre : pas assez vite sur une voie express (85 au lieu de 100 – l’examinateur m’a dit au micro on va resté scotché derrière cette voiture // une longue courbe limitée à 70 que j’ai passé à 95 ! C’était la 1ère éliminatoire car je me suis en + déporté sur la gauche. L’examinateur a noté espace longitudinal insuffisant, c’est même pas la vitesse qui l’a dérangé // J’ai roulé trop près d’une voiture // Erreur de direction à un rond point // Changement de file sans mettre le clignotant (c’était un méga carrefour, je ne me suis pas aperçu que j’avais changé de file, en l’absence de repérage au sol au coeur du carrefour). Elle a été ma 2ème éliminatoire.

          En clair, j’ai été une vraie quiche. Je m’en veux encore terriblement. C’était il y a 15 jours. J’ai repris ensuite 2 heures de circulation, on a refait le parcours avec le moniteur, et j’ai vu toutes mes erreurs.

          J’ai repassé l’épreuve la semaine passée, j’ai eu 24,5 points. J’étais à peine moins stressé, mais surtout sans fébrilité. J’ai cherché à être le plus « souple » possible dans ma conduite, je n’ai pas voulu « trop en faire ». Tout s’est bien passé. 30 mns dont des ruelles bourrées de pièges, une zone 30 interminable truffée de ralentisseurs, de conduite urbaine (gaffe aux couloirs de bus qui sont trompeurs), puis conduite autonome.

          Méga satisfaction d’avoir bien géré, énorme soulagement, un objectif réussi, ça soigne l’égo :-)) 5 mois 1/2 en tout pour passer le code, plateau et conduite. 24 h de cours en tout. Un coût global de 1 725 eur. Tout cela m’a rendu beaucoup plus prudent sur la route, plus patient.

          Merci encore FlatFab pour tes conseils, mon moniteur a aussi été super. Excellent pro qui m’a vraiment appris à conduire une moto, il n’a pas fait que de la préparation au permis.

          A moi maintenant le doux plaisir de choisir ma bécane, d’occasion pour commencer. Mes goûts n’ont pas changé (j’ai pas aimé la 600 Hornet).
          Je vais chercher des bécanes faciles pour commencer : j’adore le look de la Yam 660 MT-03 mais très rare sur le marché de l’occasion, autrement une Guzzi Nevada 750 (à peine moins rare ceci dit), ou Triumph America ou Speedmaster, ou… tout conseil sur ce type de moto est bon à prendre, n’hésitez pas.

          Bon courage pour ceux qui sont encore en plein dans le permis, rester zen et ça passera. Le manque de bol de Guigus62 reste possible mais rare je pense.

          • FlatFab
            12 novembre 2013 at 19:20

            Merci de ton témoignage et félicitations !
            Tu recherches effectivement des motos faciles à conduire, mais difficiles à trouver…

  14. Victor.P
    25 septembre 2013 at 14:48

    Bonjour,

    J’ai passé ma circu ce matin et j’ai un doute sur le résultat final, pouvez-vous m’éclairer?

    J’ai un peu foiré mon insertion sur autoroute a cause d’un convoi de camion sur la file de droite, j’ai donc du ralentir jusqu’à 45/50 km/h pour m’insérer à leur suite (l’examinateur aurait dit apparemment à mon mono qu’il tolérait du fait qu’on soit sur Paris et non en Province).
    De plus, je lui ai demandé de répéter une direction et il m’a répondu d’un air blasé.

    A la fin il m’a rien dit de spécial, juste que je recevrais le papier sous 2-3 jours

    Vous en pensez quoi?

    • FlatFab
      26 septembre 2013 at 18:27

      Encore une fois, sans avoir assisté à l’examen, comment voulez-vous que je donne un avis à distance ? Je ne suis pas médium…
      D’après ce que tu décris, j’aurais tendance à dire que c’est bon, mais tu verras bien en recevant le courrier.

      Je sais que ça fait ch… d’avoir à attendre ce courrier, c’est idiot de la part des pouvoirs publics d’avoir aligné le permis A sur le permis B pour donner le résultat en différé.
      Mais je n’y peux rien et vous non plus.
      Quelques jours d’attente, c’est pas la mort non plus, même si le temps paraît très long sur le moment.

  15. Ivan
    16 septembre 2013 at 10:52

    Bonjour à tous, ce matin j’ai passé ma circu, je n’ai fait aucune faute mais l’examinateur m’a informé une fois que j’avais oublié d’éteindre mon cligno…
    A la fin de mon examen, mon moniteur m’a dit que j’ai très bien conduit, mais que j’étais trop lent.. L’examinateur ne m’a demandé aucune fois d’allé plus vite pourtant… Le moniteur m’a dit que je donnait l’impréssion d faire une visite de la ville et que ca donnait également l’impression que je n’étais pas sur de moi..
    Qu’en pensez vous svp ?

    • FlatFab
      16 septembre 2013 at 15:59

      Impossible de savoir sans t’avoir vu rouler.
      Ce qui est curieux, c’est que l’inspecteur n’ait formulé aucune remarque, aucune intervention orale. Si l’examen est bien allé à son terme (au moins 20 minutes de conduite) et qu’il n’a rien dit, c’est que ta prestation lui a convenu, même si ton formateur a pu trouver que celle-ci manquait de dynamisme.
      A voir à réception du courrier pour le résultat de l’examen.

    • Plum
      17 septembre 2013 at 18:14

      Bonsoir Ivan,

      Passage de la circul’ pour moi ce matin.
      Une seule remarque de l’inspecteur à la radio au retour parking : « votre clignotant monsieur » (oublié…), c’est tout.
      Selon mon moniteur : difficulté à s’insérer sur une 4 voies mais correctement géré et un cligno mis trop tôt sur un rond-point mais retiré à temps.
      Comme toi, il a surtout trouvé aussi que c’était « timide ».
      Voila, on verra bien…

      • Plum
        19 septembre 2013 at 13:17

        Bon bah je l’ai ! (23 pts)

        Encore merci à FlatFab pour ce site qui est une référence. Ces articles m’ont apporté beaucoup tout au long de ma formation.

        Bien, maintenant je vais aller roder du coté des rubriques « conseil achat moto » et « conseils de perfectionnement », c’est maintenant que commence ma vraie formation… 😉

        YEPEEEEE !!

  16. Marine
    14 septembre 2013 at 10:42

    Bonjour à tous,

    J’ai passé la circulation hier et comme certains d’entre vous je ne suis pas vraiment confiante sur le résultat … la conduite en ville s’est bien passée, pas de soucis pour les placements, cligno, contrôles .. mais la route de montagne a été plus compliquée (j’habite en haute-savoie). Il m’a dit de faire attention a ma trajectoire et dans un virage en S il m’a dit de garder une bonne allure soit « tu est trop lente » … je ne sais pas si c’est suffisant pour être recalée mais forcément je flippe un peu …

    Surtout que mon code n’étant plus valide ce mois-ci, si c’est raté je recommence à zéro code, plateau, circu … je vais donc déprimer tout le weekend!

    • Marie-jo
      15 septembre 2013 at 11:58

      Salut Marine,

      J’ai eu mon plateau le 6 septembre et je vais commencer la circu. J’habite aussi en Haute-Savoie et « route de montagne », là tu me fais flipper. ça fait longtemps que tu as commencé car je croyais que le code + le plateau passé, tu avais trois ans pour passer la circu ???
      Enfin, je vais croiser les doigts pour toi tout ce week. Si le reste a été, il n’y a pas de raison. Sois confiante ! Salut d’Habère-Poche et au plaisir de te rencontrer peut-être un jour !

  17. celine
    12 septembre 2013 at 11:17

    coucou
    passage de cirul ce matin
    et le mec m’ a dit plusieurs fois « oubliez pas les controles » mais je controlais…je comprends pas…
    c’est fichu je pense fat ?
    biz
    cel

    • FlatFab
      12 septembre 2013 at 11:52

      Impossible à dire… Attends le courrier.
      Et mon surnom, c’est FlatFab, éventuellement « Flat », ça veut dire « plat ». « Fat », ça veut dire « gros, gras »… 😉

      • Celine
        12 septembre 2013 at 12:26

        Je m excuse flatfab j’ai fait une faute de frappe , je te fais un énorme bisou pour me faire pardonner…
        C est encore l émotion de ce matin , je ne me fais pas d illusion….
        Tu mets dans ton explication au dessus que contrôle insuffisant c est non toléré….et donc éliminatoire.
        En plus je n ai fais que de la ville donc j’ai pas eu la chance de faire des vrais contrôles , pas de dépassement… Bref il a vu que les contrôles pas franchement exagérés ….
        Je suis déçue et c est entièrement de ma faute
        Merci pour ta réponse . J espère être pardonnée de ma faute de frappe mdr

        • FlatFab
          12 septembre 2013 at 12:40

          Y a pas de mal.
          Et la notion de « contrôle insuffisant » est subjective, cela vise à la fois la quantité des contrôles et leur qualité.
          A voir donc…

          • celine
            22 septembre 2013 at 12:58

            coucou flatfab
            je l’ai eu avec 22/27 finalement mais j’ai eu 1/3 à prise d’info…
            j’ai acheté ma moto une belle gladius
            merci pour tout
            je reviendrai pour relire les conseils que l’on oublie vite …
            biz
            cel

  18. Plum
    10 septembre 2013 at 22:54

    Bonjour tout le monde et bravo et merci à FlatFab pour ce site que je lis déjà depuis quelques mois.
    Je viens de passer mon plateau et de commencer la circul’

    Le truc qui m’échappe, c’est de surveiller mon arrière gauche en sortant d’un rond-point à droite !?!
    Mes amis motards : 30 ans de moto, ils n’ont jamais fait ça.
    Mon moniteur : « c’est si tu as une voiture qui déboule à gauche » (démo à l’appui avec la voiture école…). Bon d’accord mais quelles options j’ai puisque de toutes façons je dégage à droite ? « ben, tu fais ce que tu peux… » -> !?!?

    En plus, ce qui me gène, à force de regarder derrière, c’est qu’on perd de vue l’avant et vu de ma fenêtre, je n’ai pas envie de n’emplafonner quelqu’un qui freine devant (cas qui me semble assez probable sur un rond-point) parce que je regardais ce qui se passait à mon arrière gauche, cas pour lequel je ne peux pas faire grand chose.

    Voila, si quelqu’un peut éclairer ma lanterne…

    • FlatFab
      10 septembre 2013 at 23:51

      Le contrôle visuel direct avant sortie du rond-point doit être bref (c’est juste un coup d’oeil), mais surtout être fait bien avant la sortie.
      Dès que tu as passé la sortie précédant celle que tu veux prendre, hop ! rapide coup d’oeil par dessus ton épaule gauche. Comme ça, tu peux reporter ton attention sur la sortie et les éventuels véhicules devant toi.
      Rappelons que sur les ronds-points aussi, on doit respecter une distance de sécurité, justement pour prévenir les éventuels coups de freins brutaux.

      • Plum
        12 septembre 2013 at 23:26

        Merci FlatFab.

        Un petit retour suite à la dernière séance : c’est toujours le « point noir ». J’en fais trop (girouette) ou pas assez ou surtout pas où il faut… Après débat avec mon moniteur j’en ai déduit :

        Contrôle AM gauche à faire uniquement :
        – si on a plus d’une voie sur le rond-point
        – dans le cas où on va tout droit
        – ou qu’on va à droite et que le rond-point est de grand diamètre (prendre en compte le temps entre l’entrée sur le rond-point et la sortie)

        Pour une « sortie à gauche » (au delà de la médiane), il faut prioriser, le plus important est de controler l’angle mort droit. Contrôler à gauche deviendrait dangereux, on ne peut pas regarder partout (girouette) et négliger l’avant.

        En résumé, on ne fait pas de contrôle d’angle mort à gauche et à droite, il faut choisir le plus pertinent.

    • fab
      13 septembre 2013 at 19:46

      salut, et merci pour le sujet que je regarde cesoir apres mon avant dernier cours circu avant exam (dans quatre jours).
      Pour répondre a l’utilité de regardé a gauche. En fait tu es meme cencé le faire en caisse, pour ma part je le fait toujours et pour une raison bien concrete !

      Quand tu veux t’inserer dans un rond point a deux voies pour aller a droite ou en fasse, tu sais que « normalement » tu peux y aller si les voitures dans le rond points sont a l’interieur (puisque par reglement si elle voudrait sortir du rond point elles sont cencées se décaler a l’intersection juste avant leur sortie pour te « fermer la porte ») . Sauf que voila, dans les ronds points la majorité des gens ne respectent absolument pas cette regle, donc il n’est pas rare de te retrouver dans la situation que je vais décrire si toi tu respectes le code et que tu fais naivement confiance aux autre:

      Tu veux prendre le rond point et sortir a la premiere a droite, tu controles le rond point et tu vois que la caisse qui arrive est bien a l’interieur du rond point, aucun cligno a droite (parfois meme le cligno a gauche) bref tout t’indique que cette caisse ne va pas prendre ta sortie et va rester a l’interieur (puisque dans le cas contraire elle aurait du faire :cligno a droite et se déporter AVANT l’intersection ou tu es justement pour t’empecher de passer)

      Donc tu passes, tes dans le rond point a faible allure puisque tu viens de redemarrer, et tu te retrouves avec le chauffard qui te tourne dessus a ce moment la ( en mettant sont cligno en MEME TEMPS qu’il tourne pour se donner bonne conscience) ,

      Avec le controle a gauche, tu verifies que ta pas un de ces chauffards qui arrive a toute berzingue car il est preferable de le laisser passer suivant la situation ou de degager rapidement d’ou le « fait ce que tu peux » de ton mono meme s’l aurait du etre plus explicatif.

      Cette situation arrive TRES TRES souvent car la majorité des gens croient que c’est comme cela qu’on prend un rond point ( meme le shema de flatfab audessus sur le placement dans un rond point ne montre pas cela d’ailleurs 😀
      C’est a tel point qu’en plus il y a de forte chance pour que le connard qui a voulu te couper la route et qui a pilé commence a vouloir clasher comme si c’est toi qui étais en tord.

      C’est du vécu et pourtant, pour le rond point auquel je fais allusion et que je prend tous les jours, ont a maintenant de grand panneaux avant d’arriver au rond point montrant un shema de comment il faut se positionner… comme si dans cette ville on avait a faire a de gros abrutis a qui il faut faire un dessin, et bien devines quoi, c’est vrai et meme pire parsque ca change rien du tout 😀 .

      Consequence,: des bouchons avant d’entrer au rond point parsque meme si tu tournes juste a droite tu peux pas t’aventurer dans le rond point sil ya une caisse a l’interieur du virage meme avec un cligno a gauche parsque ta presque une chance sur deux qu’il sorte a la premiere apres toi
      Je te conseille de faire gaffe . Salut

  19. didier a.
    7 septembre 2013 at 10:02

    Voilà ce qui m’arrive, je viens d’etre recalé à la circulation car aprés que l’examinateur m’ai demandé de me garer pour le changement de candidat mon tour étant terminé j’ai dû mal bequiller la moto car aprés que je sois descendu de celle-ci et que j’ai commencé en m’en eloigner elle est tombée.
    Mon moniteur d’auto école me dit que l’épreve étant terminée puisque je suis descendu de la moto il ne peut pas tenir compte de la chute de la moto dans son evaluation et me diemande de contester la décision (sachant par ailleurs que j’ai les points nécessaires pour obtenir le permis).
    Qu’en pensez vous ? Et de la décision de l’examinateur et des chances de réussite en cas de contestation.

    • FlatFab
      7 septembre 2013 at 12:05

      A titre personnel, je partage la vision de ton formateur. La chute de la moto après arrêt, après béquillage, après la fin de l’épreuve en circulation, ne peut être éliminatoire. Cela n’affecte en rien ta capacité à te déplacer avec la moto en sécurité, ce qui est l’objectif de cet examen.
      Cela dit, évaluer à l’avance les chances de succès d’une contestation est très difficile.
      Avec ton formateur et ton école, essaie déjà une résolution « à l’amiable » auprès du délégué départemental. Si cela ne suffit pas, un recours contentieux auprès du tribunal administratif est possible. Mais cela prend du temps, des mois. D’ici là, tu auras certainement repassé et obtenu ton examen circulation…

  20. pascale
    4 septembre 2013 at 12:20

    Et voilà, j’ai le permis depuis presque 2 mois et je trouve enfin le temps de venir remercier FlatFab pour tous ces bons conseils.
    Après avoir réussi le plateau du premier coup grâce à ce site (mon moniteur ne connaissait même pas le circuit, je me suis débrouillée seule pour arriver à être au point) j’ai aussi passé la circulation dans des conditions « particulières » 🙂
    En effet, mon moniteur m’a prévenu un mardi à midi que je passais la circulation le vendredi à 13h…
    Je n’avais AUCUNE heure de conduite! Je passais le plateau en pleine brousse, à 5min de l’auto école, et ce n’est pas ces 5 min là qui m’avaient appris à circuler en ville.
    Le moniteur m’a fait rouler le mercredi soir, 20 min de circul effective sur la zone du permis (fallait aller en ville et revenir). 40 min le jeudi soir. A 21h y avait plus personne, les giratoires à 2 voies se passaient les yeux fermés. Et 1h le vendredi matin avant le permis, heure pendant laquelle j’ai fait n’importe quoi tellement j’étais stressée…
    Heureusement j’avais lu vos conseils, et appris par coeur les séquences du genre : « rétros-regarder derrière-cligno-positionnement-rétros-derrière-cligno-tourner etc… » (on finit par se prendre pour une girouette) 🙂 Car ce n’est pas le moniteur qui me donnait des conseils, à part me gueuler dans l’oreillette…
    Je savais que dans cette ville, prendre un giratoire pour tourner à gauche était aussi risqué que jouer à la roulette russe avec un 357 magnum.. De quoi donner confiance!
    Mais j’avais une 125 dans le garage! Et j’avais pas mal roulé avec les mois précédents, même si on me disait toujours « roule pas en 125 çà n’a rien à voir avec ta moto école ». J’avais aussi presque 30 ans de permis, et donc l’habitude de respecter le code de la route (mmm… ) Enfin, l’habitude de rouler! parce que pour ce qui est de rouler en « mode permis » c’est une autre histoire, il faut acquérir des réflexes, c’est une habitude qui ne vient pas entre le mardi midi et le vendredi 13h…
    Le jeudi matin j’ai pris ma 125 et je suis partie « à la ville », où j’ai bouffé de la rocade, de la voie rapide, des voies d’insertion, et surtout du giratoire à 2 voies de circulation pendant… 90 km!
    Je ne connaissais absolument pas la circulation dans cette ville, ni les pièges. Ce sont ces 90 km là en 125 qui m’ont permis d’avoir mon permis le lendemain.
    Donc, petit conseil: si vous avez une moto que vous avez le droit de conduire, allez y!! Usez et abusez en, bouffez du km dans la zone où vous allez passer le permis. Si vous n’avez pas de moto ou de scooter, allez y en voiture, repérez les priorités à droite vicieuses, prenez tous les giratoires possibles, et le jour J çà passera tout seul.
    Le jour du permis je suis passée bien entendu dans un coin que je ne connaissais pas du tout, avec un record de priorités à droite au m2 qui frisait la folie, mais arrivée sur les giratoires en question « même pas peur »!
    Maintenant je peux enfin sortir ma FZ6 du garage où elle dormait sagement depuis son achat, et après 1 mois d’attente (vive les délais de la préfecture!!) aller pousser le compte tour dans le rouge sur les autoroutes allemandes..
    Encore un conseil: vous avez votre permis, super! çà ne fait pas de vous un motard. Très peu de temps après vous allez vous sentir à l’aise sur votre moto, et va s’installer un sentiment de confiance assez trompeur. Vous commencerez à prendre des risques… Et c’est dans cette période là que vous mettrez le plus votre vie en danger sur la moto. Faites gaffe à vous!
    Merci encore à ce site! Et bon courage à tous ceux qui vont passer le permis

    • FlatFab
      4 septembre 2013 at 18:41

      Félicitations et merci pour ton témoignage.

  21. L.T
    2 septembre 2013 at 18:33

    Salut à tous,

    Voilà je m’étais promis de le faire si sa marchait et c’est chose faite, j’ai mon permis moto en poche. Après 24h de cours et une bonne centaine de lecture des conseils pour le plateau et la circulation je viens de gagner le droit de rouler à moto. Je tenais donc juste à remercier grandement FlatFab pour son site et ses conseils (que je vais continuer à suivre avec attention).

    Sur ce … bonne journée a tous et toutes et bon courage à ceux qui sont sur ce site en train de lire ce post dans l’attente de leur permis.

    Merci encore.

    V

    • FlatFab
      4 septembre 2013 at 18:56

      Merci et bravo !

  22. Mayg
    30 août 2013 at 16:30

    Et voilà !! Petit papier reçu dans la boîte, suspens et… 27 points!!!! Rahhhhhhh j’en peux plus de plaisir et de soulagement. Au bout de cinq mois et de multiples embûches, ça y est j’ai le droit de commencer à apprendre à devenir motard!
    Merci mille fois pour ton site sans lequel je sais bien que je n’aurai pas réussi car j’y ai malheureusement appris beaucoup plus que dans mon auto-école ou la pédagogie semble être une langue étrangère.
    Maintenant y’a plus qu’à rester prudent.
    Bonne route à tous et merci encore FlatFab. Ton site reste ma référence pour continuer à apprendre.
    Tcho!!!

    • papydel
      30 août 2013 at 17:18

      Bravo, toutes mes félicitations.

      Effectivement, à toi maintenant les joies du motard et tout se passera bien car tu sembles avoir tout compris.

      C’est le grand mérite de ce site et donc de FlatFab que de t’avoir fait comprendre (c’est son mérite) et admettre (c’est ton mérite) que ce plaisr motard passe avant tout par l’apprentissage et la prudence.

      Moi, cela fait trois mois que je m’éclate, dans le plus pur respect de ces deux bases.

      Bonne route.

      • Mayfo
        30 août 2013 at 17:35

        Merci bonne route a toi également!!

    • FlatFab
      4 septembre 2013 at 19:21

      Félicitations et merci de ton soutien.

  23. Mayg
    28 août 2013 at 16:49

    Hello! J’ai passé la circu cette après midi. À priori ça c’est bien passé, je n’ai eu absolument aucun commentaire et mon moniteur m’a dit après que pour lui y’a pas de raison que ça passe pas. J’attends donc impatiemment la lettre d’ici la fin de semaine.
    Je voulais tout de même signaler une nouveauté: à un moment l’inspectrice demande de trouver une place pour se ranger « en sécurité ». Apparemment ils ont instauré ça dans un souci d’harmonisation avec les autres permis. C’est pas particulièrement difficile mais en ce qui me concerne ça m’a rajouté un stress, déjà que la partie « en autonomie » me mettait en panique parce que j’avais peur de pas entendre correctement dans l’oreillette à ce moment là. Bref vivement la réponse et bon courage à ceux qui passent ces jours-ci…

    • durand joel
      28 août 2013 at 18:39

      bonjour a tous
      j ai passer la circu jeudi 22 , 1/2 heure de rond point , de 3 vois rapide de zone a 30 et tout , a 1er vue pas d erreur sauf que je ne suis pas un grand nerveux lol ..
      j ai quand même 62 ans , il était temps que je passe le A , l auto école ma téléphoné le samedi 24 pour me dire que c ‘est bon avec une note de 20 , ouff .. donc super content , par contre nous somme le mercredi 28 et je n ai toujours pas reçu le certificat d examen , suis je dans les temps ? a la la impatience quand tu nous tiens ..
      bonne route a tous

  24. Presque_motard
    1 août 2013 at 12:50

    Bonjour,

    J’ai passé mon examen il y a peu.
    J’ai eu 2 remarques :

    – Une concernant la trajectoire, j’ai pris un virage un peu vite (mais c’était un chemin de campagne avec pas de marquage au sol) et du coup j’étais un peu deporté en sortie
    – Un même soucis de trajectoire sur une autre partie de la route (pas de marquage au sol).

    Dans les 2 cas, il n’y avait aucune voiture, et aucun danger particulier (à mon sens).

    Autrement, aucune remarque sur mes controles, cligno, etc.

    Qu’en pensez vous ?
    Je m’attends à un échec…

    • FlatFab
      2 août 2013 at 17:19

      Impossible à prédire. Tu nous diras.

      • Jeune_Motard
        5 août 2013 at 17:36

        Je l’ai eu ! Quel plaisir !
        Il m’aura fallu juste 3 mois pour l’avoir !

        Merci pour ce super site qui m’a bien aidė et que je vais encore consulter rėgulierement.

        Bon courage a tout les autres qui n’ont pas encore dėcrocher le permis !

    • vince
      30 août 2013 at 17:23

      bonjour a tousse voila jai passer ma circu ce matin tou ces bien passer sauf que javer un problème avec l oreillette du q ou je comprenais pas ou je devait aller es que ce éliminatoire

  25. Elvis
    31 juillet 2013 at 13:02

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord merci pour le site très complet.

    J’ai passé la circulation ce matin et j’ai eu deux remarques pendant que je conduisais.

    – La première pendant l’exam en ville :
    Un camion empiétait sur la route, j’ai fait « rétro angle mort clignotant » et je me suis déporté. Il m’a dit que ma marge de sécurité était trop importante.
    Qu’il aurait pu passer sur ma droite.

    – La deuxième à l’arrivée (à l’arrêt) :
    Il m’a dit que je faisais comme si j’étais en voiture, que je ne serrais pas assez le bord lorsque je m’apprête à tourner et que ça pouvait être un danger pour moi.

    Du coup, je ne sais pas du tout quel va être le verdict.

    Si vous avez un ordre d’idée. Si les fautes sont éliminatoires.

    Merci d’avance.

  26. Mikael
    26 juillet 2013 at 09:08

    Et voilà 3 mois après mon inscription à l’AE je viens de recevoir le petit papier blanc (il est plus jaune) avec la mention « FAVORABLE » encadrée ^^
    Pourtant je croyais bien ne pas l’avoir car j’ai eu droit à un examen pour le moins express, 10-15 minutes montre en main : pas de conduite autonome, pas d’arrêt puis redémarrage et pas de voies rapides. Mes partenaires de permis ont eux aussi été surpris par la rapidité de mon examen…
    Bref le résultat est positif et c’est un lourd poids qui s’envole 🙂

    Par contre la mention des 4 mois de validité au dos n’est pas précisée (le document indique 2 mois) et comme j’aimerai avoir le nouveau permis je souhaite savoir si je peux faire tirer le CEPC jusqu’en septembre.

    Merci d’avance !

    • FlatFab
      30 juillet 2013 at 15:34

      Là dessus, ce n’est pas vraiment toi qui décide.
      Le service Permis de conduire de ta préfecture réalisera ton titre de conduite. Après, tu vas le chercher quand tu veux, mais ils ne le changeront pas pour tes beaux yeux. S’il a été réalisé avant le 16 septembre 2013, ce sera à l’ancien format. si c’est après le 16/09, ce sera le nouveau format.

      • Mikael
        2 août 2013 at 12:51

        Merci pour ta réponse mais en fait j’ai le permis de conduire (B) donc pour qu’ils m’en édite un nouveau (avec les catégories A et B) il faut que je leur envoie celui que j’ai actuellement.
        Bon je verrai tout cela au pire je leur envoie début septembre et je verrai bien ^^ .

        • Romain L.
          5 août 2013 at 23:43

          Mikeal,

          Comment tu sais ça ? J’ai leur pauvre papier, mais je sais pas ce que je suis sensé faire. J’en ai déduis (puisque pas clair) que j’avais qu’à attendre. J’allais recevoir un courrier ou un sms en m’indiquant d’aller chercher mon permis non?

          Ah mon avis, il édite le nouveau permis qu’ils aient ou non ton ancien permis. Un peu comme la Carte Nationale d’Identité, tu dois la restituer quand il te donne la nouvelle.

          Si quelqu’un connait le « process » de manière plus clair, je suis preneur.

          Romain

          • Jeune_Motard
            6 août 2013 at 08:20

            Moi j’ai eu mon permis hier. J’ai cherché le papier provisoire.
            L’auto école m’as dit d’envoyer (en ayant un délai de 2 mois) mais pas avant 3 semaines (donc j’envoi mon courrier d’ici fin aout), une enveloppe avec mon ancien permis et avec une enveloppe affranchie à mon nom à la préfécture.

            Apparemment l’auto école leur a fourni la photo d’identité etc.

            Et du coup ensuite la prefecture me renverra le nouveau papier rose avec tampon permis B et permis A.

            Je sais pas si ce « process » s’appliquent partout, contacte ton auto ecole pour leur demander la démarche à suivre ou renseigne toi à la préfecture de ta région. ;-).

            • Irlan
              6 août 2013 at 08:30

              Oui voilà j’ai fait pareil.
              J’ai réussi la circu le 27-juin et j’ai reçu de suite le certificat provisoire valable deux mois sur le territoire nationale uniquement.
              J’ai envoyé de suite le bordereau Cerfa complété (téléchargé sur le site de ma préfecture, mais en auto-école ils en ont aussi) avec l’ancien permis, les deux photos et une enveloppe « lettre suivi » à mon attention pour qu’ils me renvoient le nouveau document.
              Là j’attends, et je verrai bien s’ils me renvoient un papier rose plié en trois (ils doivent émettre en ce moment les tous derniers) ou s’ils attendent un peu pour renvoyer les nouveaux à puce format CB …

              • Romain L.
                6 août 2013 at 19:16

                D’accord, mais attends, si tu « donnes » ton permis à la préfecture, si tu te fais contrôler, ton permis provisoire (le papier blanc) fait office de permis de conduire B ? C’est marqué dessus?

                Perso, je peux pas le transmettre aujourd’hui, je pars au Canada début Septembre jusqu’à mi-septembre (obtenu 24 Juillet), j’ai donc prévu d’utiliser mon permis la haut (seule pièce valable). Je l’enverrais donc mi-septembre, ça va, je suis à 10 jours de la limite).
                Etant donné les circonstances, à mon avis, si je le transmets maintenant, j’aurais jamais mon permis pour début Septembre. Et là, ça sous-entendrait conduire sans permis 😀 ça passe peut-être là haut… 😀

                Romain

                • FlatFab
                  7 août 2013 at 12:45

                  Le permis provisoire vaut pour toutes les catégories de permis : l’inspecteur a reporté dessus celles que tu as déjà validé.
                  Attention, tu te fais des illusions sur les délais. Quand on dit que le permis provisoire est valable deux mois, c’est que la préfecture met de quatre à six semaines pour préparer un nouveau permis. Ce n’est pas toi qui a deux mois pour déposer ton permis. Sinon, tu vas attendre jusque novembre…

                  • Romain L.
                    7 août 2013 at 19:12

                    D’accord. Je vois qu’une solution à ma situation. La manifest… OK OK. Solution : « Rouler sans papier » (pas réellement sans permis) ! J’ai besoin de mon permis rose pour le Canada.
                    Je peux pas me permettre de leur transmettre 😉

                    Merci pour ta réponse. Demain, grand jour, je vais chercher mon Iron 883 😀 (et putain, je sens que ça va être sous la flotte lol).

                    A+
                    Romain

                    • MartinF
                      10 août 2013 at 14:12

                      Bonjour à vous tous !
                      Je viens de recevoir la feuille avec la mention « favorable » !
                      Celle-ci est valable 4 mois (2 mois si épreuve passée avant le 1 juillet), mais que dois-je faire maintenant ?
                      J’ai déjà le permis B et donc le papier rose !
                      Je dois attender qu’il m’en envoie un nouveau ? Ou je dois faire des démarches ?
                      Merci de votre aide 🙂

                    • FlatFab
                      10 août 2013 at 15:03

                      Plusieurs possibilités.
                      Si tu as remis une enveloppe « Lettre suivie », le nouveau titre de conduite sera envoyé chez toi. Mais c’est la procédure pour les premiers permis.
                      Dans la mesure où tu possèdes déjà un permis et qu’il s’agit d’y ajouter une nouvelle catégorie de véhicules, tu dois rendre ton permis afin d’obtenir le nouveau titre de conduite.
                      Normalement, le service Permis de conduire de la préfecture de ton département devrait te contacter d’ici trois à quatre semaines pour te dire que ton nouveau permis est prêt. A toi ensuite de te rendre sur place pour rendre l’ancien et retirer le nouveau.
                      Mais des fois, il y a des retards, surtout en été. Si tu n’as pas de nouvelles d’ici u mois, il ne faut pas hésiter à contacter la préfecture pour activer le dossier.

                      Encore une fois, tout cela vous est normalement expliqué par votre école de conduite, que ce soit par la secrétaire ou par votre formateur !
                      Si vous n’avez pas ces infos, c’est qu’ils ne font pas leur boulot ou que vous n’avez pas posé la question…

                  • Ed
                    19 octobre 2013 at 18:04

                    Attention, pour moi l’inspecteur a pour je ne sais quelle raison rayé la mention « déjà titulaire des catégories de permis » au lieu de reporter mon permis B.
                    Dans mon cas cela n’a aucune incidence puisque je ne conduis pas de voiture, mais peut-être qu’en se déplaçant à la préfecture il pourraient le rajouter sur l’attestation provisoire ?
                    Bon, la mienne de préfecture, c’est celle de Bobigny, qui a une réputation terrible en terme d’attente, donc je vais m’en passer, attendre quelques semaines et récupérer mon permis directement.

  27. Antoine
    25 juillet 2013 at 11:26

    Bonjour,

    j’ai passé ma circulation aujourd’hui et je voudrais connaître votre avis sur mes erreurs:

    – hésitation a doubler un véhicule (passage de 2 à 1 voie de circulation): moi je suis sur la file de gauche lui de droite je roule à ça vitesse et finalement je freine et je le laisse passer alors que j’aurais pu donner un coup de gaz pour le doubler.

    – Oubli une fois de couper le clignotant, l’inspecteur m’a fait la remarque.

    – manque d’anticipation a un moment sur l’autoroute je suis derrière un camion, beaucoup de monde devant lui donc je choisis de rester derrière lui car je savais pas si la sortie été proche ou non. Le moniteur m’a dit que j’aurais largement dû le doubler.

    -léger excès de vitesse l’inspecteur m’a dit de ralentir un petit peu à un moment.

    Voila à part ça le reste c’est bien passé.

    Mon moniteur ma dit que je n’ai pas fait de fautes éliminatoires, par contre il hésite sur le fait que j’ai 17/27 à l’évaluation…

    Pensez-vous que ces fautes peuvent me retirer + de 10 points?

    Merci de votre avis, je pensais être bon mais mon mono m’a mis un gros doute 🙁

    • FlatFab
      25 juillet 2013 at 18:22

      Très difficile à dire… Cela fait beaucoup de petites erreurs en 30 minutes de conduite.
      Le « léger » excès de vitesse était-il si petit ? Le manque d’anticipation sur autoroute peut suffire, lui aussi.
      Pas d’autre solution que d’attendre le résultat.

      • Antoine
        25 juillet 2013 at 21:50

        Merci pour ta réponse.

        alors l’excès de vitesse je me rappel plus exactement il ma juste dit: « vous roulez un peu trop vite réduisez l’allure ».

        Le manque d’anticipation juste parce que j’ai pas doublé à un moment peut suffire pour être un motif d’ajournement?

        Mon moniteur ma surtout dis que ça va ce jouer avec les points, est-ce que tu sais en gros si une erreur d’anticipation peut me faire perdre beaucoup de points?

        Bon oui c’est sur je dois attendre la réponse… mais c’est long !

        • FlatFab
          26 juillet 2013 at 00:38

          En théorie, on ne « perd » pas de points sur une erreur lors de l’examen en circulation. Mais on en « gagne » en démontrant ses capacités.
          Si tu as bien fait tout le reste, tu auras glané suffisamment de points pour atteindre 17/27.

          • Antoine
            27 juillet 2013 at 11:01

            C’est bon je l’ai !!!!!!!!

            Merci FlatFab pour ton site, il m’a donné de bon conseil !!

      • brisy
        11 août 2013 at 11:41

        bonjour Fabien,
        pas si évident que tout soit expliqué par l’auto-école qui parfois ne sait pas elle-même comment ça se passe…. personnellement j’ai du me rendre à la mairie annexe de mon quartier,où m’attendait le nouveau permis remis en échange de l’ancien ; si je ne m’en étais pas enquis personne n’avait la moindre idée du comment où pourquoi (ni surtout du quand…)
        amicalement
        Marco
        ps: à Lille

        • FlatFab
          11 août 2013 at 12:31

          C’est bien ce que je dis : il y a des établissements qui connaissent leur métier, qui savent trouver les infos, qui se donnent la peine de chercher… et les autres.

  28. Hugo
    24 juillet 2013 at 19:45

    Bonjour,

    Je poste tout d’abord pour remercier Flatfab pour son super boulot. C’est vrai que le site a contribué à 80% de ma formation théorique et un bon morceau de la pratique aussi étant donné que mon moniteur n’était pas un grand motivé pour me prodiguer des conseils.

    Bon sinon épreuve de circulation passée hier après-midi sous les orages parisiens, et papier reçu aujourd’hui avec la réussite à la clé!

    Et je voulais apporter mon grain de sel : derrière le papier il est précisé qu’il vaut permis de conduire pendant deux mois et 4 mois pour les permis passés à compter de juillet 2013. Donc pour mois c’est 4 mois. Ca voudrait peut être dire que les permis de juillet 2013 auront droit directement au nouveau format de permis??

    • FlatFab
      24 juillet 2013 at 23:48

      C’est possible, en effet. Si tu l’as après septembre, c’est même certain.

  29. Romain L.
    24 juillet 2013 at 11:51

    Bonjour,

    Super site !

    Plateau 5A, tout du premier coup grâce à des petits conseils. Et j’ai adoré la vidéo de la circulation, trop marrante 🙂

    Ce matin, je viens de passer la circu.

    Je suis typiquement rentré dans le cas là : *** le cas particulier du piéton ***

    Tout s’est bien déroulé, j’ai donné de l’allure, du regard, du dépassement, etc…sauf jusqu’à un feu vert, le passage piéton était à 50 m (après l’intersection), trafic désertique de mémoire (je me rappelle plus si y’avait une voiture derrière la voiture suiveuse).

    Je vois la piétonne ayant une allure de marche nette (elle n’était pas arrêtée et pas engagée), et je ralentis et je décide de m’arrêter par courtoisie (effectivement le feu piéton était rouge pour elle…j’avais pas vu à ce moment) alors que j’aurais du ralentir et continuer. J’ai « trop bien fait » vous allez me dire…

    Visiblement, d’après le code de la route, c’est éliminatoire car « Arrêt non justifié » après pour le « occasionnant une gêne ou un danger », là…je suis plus septique. Dans l’oreillette, il m’a fait une remarque « vous êtes pas obligé de la laisser passer ». Enfin…je crois, des fois on entends pas tout bien 😉

    Du coup, je suis clairement dans le stade là (personne ne suivait):

    « Dans le doute, laisser passer le piéton… à condition qu’aucun véhicule ne vous suive de près.
    Qu’est-ce qui vaut mieux : se faire réprimander parce qu’on est courtois, ou bien se faire ajourner pour un refus de priorité ? »

    Je pense que là, ça dépendra du bon jugement de l’inspecteur. Je vous tiendrais au courant.

    Romain

    • Romain L.
      30 juillet 2013 at 18:27

      Salut,

      J’ai reçu le papier aujourd’hui, et c’est tout bon ! C’était abusément long…je désespérais ! 6 jours !!!
      Par contre dans la partie « Appliquer la réglementation », il m’a mis 0. Au moins c’est pas « E » 😉
      J’ai un total de 23 points (il faut mini 17). Donc, c’est plutôt cool.

      Encore merci pour tes conseils et ton humour.

      Romain L.

  30. MJ
    18 juillet 2013 at 15:50

    Permis dans la poche.
    Est ce vrais que les nouveaux permis ne seront dispo qu’à partir de 2014 ?

    • FlatFab
      19 juillet 2013 at 17:39

      Je suppose que tu veux parler du titre de conduite au nouveau format, type carte bancaire ?
      Au départ, il était annoncé pour janvier 2013, puis reporté à mi-septembre 2013. A ma connaissance, on en reste à cette date.
      Ce qui a pu t’induire en erreur, c’est que les permis dits « transitoires », remis entre le 19 janvier 2013 et le 16 septembre 2013, devront être remplacés par le nouveau permis définitif au plus tard avant le 31 décembre 2014.

  31. Bandit
    15 juillet 2013 at 17:13

    Bonjour circu passée aujourd’hui tout s’est bien passé aucune remarque de l’inspecteur. Mon passage s’étant terminé à 16h et vu qu’il y avait d’autre candidats derrière moi je pense que la lettre ne partira que demain et que je n’aurais le résultat que jeudi !! C’est n’importe quoi cette nouvelle réforme !!!

  32. MJ
    9 juillet 2013 at 10:45

    Pour moi la circu c’est pour demain !!! Je ne pensait pas être aussi stressé étant donné que je roule en 125…… Et tout mon entourage qui me dit « ce n’est qu’une formalité pour toi » 🙁

  33. Antoine
    5 juillet 2013 at 10:16

    Circulation passée hier matin….je suis pas mécontent. Pas de grosses erreurs, pas de feux ou stop grillés, toutes les priorités ont été respectées, et aucun enfant traîné sur 100 m. Maintenant c’est l’attente…..et c’est long….

    • Antoine
      8 juillet 2013 at 16:07

      C’est bon !!! J’ai reçu le papier samedi matin !!!! Merci à tout le monde et à ce site en particulier pour votre soutien et vos précieux conseils. Un petit dernier pour la route….j’ai acheté une ER6n 2012 mais je sais pas où mettre l’assurance…si quelqu’un a une idée. Merci d’avance

      • MJ
        9 juillet 2013 at 10:30

        Félicitation !!!
        Essaie sur la fourche.

        • Antoine
          9 juillet 2013 at 12:59

          Merci….c’est bien caché 😉 Bon courage pour ta circu

  34. Pilou Pilou
    30 juin 2013 at 00:59

    Bonjour,

    Plateau obtenu le 27 juin dernier grâce notamment aux nombreux conseils et à tous les articles lus sur ce site. Je recommande ce site à mes amis et collègues motards au détour d’une conversation ou d’une interrogation.
    Ça n’est pas fini pour moi, je dois attendre mes 24 ans fin juillet pour passer la circulation, je ne suis pas à quelques semaines près et ça m’a l’air tellement plus simple d’avoir 24 ans. D’ailleurs ma moto école n’était même pas sûr que ce soit bien la date de l’épreuve de circulation qui conditionne la catégorie du permis.

    Encore merci 😉

    V

  35. Nicobynight
    25 juin 2013 at 10:44

    V à tous,

    Merci pour ce site et ces conseils c’est très bien fait…

    Me concernant j’ai eu mon plateau Jeudi matin et je passe la circu. cette AM et je avoue que là, je ne tiens plus…
    Je stress à fond et j’ai vraiment envie d’avoir ce permis surtout que je suis censé récupérer ma moto Samedi chez le concessionnaire…

    Comme on dit, maintenant, Y A PLUS QU’A…

    • FlatFab
      25 juin 2013 at 11:20

      Tu te mets la pression tout seul, là…
      Ne pense pas à la moto qui t’attend, concentre-toi sur l’examen. Lis bien tout l’article, regarde les vidéos, lis les commentaires et les témoignages de ceux qui t’ont précédé.
      Va aussi lire l’article sur les ronds-points et les autres articles de la rubrique Mieux conduire qui peuvent t’intéresser.
      Ne pense qu’à l’examen, pas au reste, pas à la suite, pas à tout ce qui tourne autour. Toi, la moto, la route, les règles à respecter : rien d’autre !

      • Nicobynight
        25 juin 2013 at 20:30

        Ben ca y est c’est fait…
        Quelques erreurs evidemment mais…
        J’ai oublié par 3 fois d’enlever mon clignotant, je l’ai oublié 1 fois et 1 fois me suis trompé de voie…

        Ca vaut le permis ou pas je saurais Jeudi…

  36. VrOoOm
    22 juin 2013 at 17:29

    Voila, circu passée mercredi, papier reçu hier, je suis officiellement motard avec un résultat de 27 points, que de soulagement apres ces 7 mois d’attente, 26h de cours donc 6 de circu, un échec au plateau.
    Je tiens a remercier encore une fois FlatFab pour tous ces conseils, ce site et la possibilité de poster des commentaires/questions/conseils qui ont été en grande partie la clé de l’obtention de mon permis.
    Reste a attendre Mardi pour commencer la visite des concessionnaires et les essais.
    Je pars sur la Honda 700nc s (ou x) a cause des nombreux témoignages de ceux qui l’ont essayé puis acheté, et qui sont diamètralement opposés a ce que les journalistes moto en disent (l’essai sera mon meilleur conseiller), mais la er6-n ou f, ainsi que la duke390 me font aussi de l’oeil.
    Si j’avais un garage privé et fermé et si j’ étais moins raisonnable sur le budget, une sportster HD, voire un Streetbob, ça serait le panard intégral.
    Francis de la Turbie: J’adore tes vidéos! continue! exellent choix de bécane!

    • MARIE
      22 juin 2013 at 18:03

      Bravro Vrooom.
      La visite des concessions c’est pas toujours simple lol…. coup de cœur à chaque moto lol.
      Il faut donc les essayer.
      Pour ma part, je pars sur une CBF500, que j’ai beaucoup aimé et qui correspond à ce que je recherchais.
      Bonne route à toit
      V des motards

    • mk2
      24 juin 2013 at 22:29

      Salt Vrooom

      FELICITATIONS….il faut croire que beaucoup d’intervenants (moi compris) de ces derniers mois ont eu leur permis 🙂
      …manque plus que le soleil…plus dur a avoir que notre précieux sésame mdr

      • VrOoOm
        25 juin 2013 at 13:16

        Merci a vous. oui, un grand soulagement, on se sent dans un petit nuage quand on a le papier en poche. j’essaye une Honda nc700X dans une heure chez un concess, apres avoir fait un devis ce matin dans un autre concess pour une Honda nc700S. j’aurai au moins une idée du comportement moteur de la nc700s vu que c’est la même base.
        j’ai un peu les chocottes ^^

  37. Francis de la Turbie
    21 juin 2013 at 10:50

    Je me demandais pourquoi ces deux vidéos sur le permis moto s’étaient mises à cartonner d’un seul coup. Je viens d’avoir ma réponse!
    Ça m’a fait rire de voir un article aussi bon illustré par deux de mes vidéos qui sont plus dans un style clownesque que pédagogique et instructif!
    Je me permets juste, cher FlatFab, d’être en léger désaccord avec le franchissement des ronds-points (et j’ai bien dit « franchissement »). Je ne conteste pas la théorie car elle est pertinente (encore heureux, hein?), mais juste la pratique. En ce qui me concerne je reste à droite. Beaucoup trop peur de me refaire tailler un short! Alors ok, je sais que je ne devrais pas le faire, je sais que j’emmerde le monde à rester sur ma voie de droite à l’extérieur mais au moins, je m’y sens plus en sécurité.
    Le très vénérable (et vieillissant) Code de la Route français ne nous indique-t-il pas que, en cas de doute, il vaut mieux rester sur la voie de droite dans un rond-point?
    Si tel est le cas, alors ohlala mais qu’est-ce que je suis rongé par le doute, moi! Qu’est-ce que je tiens ma droite dans cette grande route qui tourne! (et pourtant, j’suis gaucher – humour)

    • FlatFab
      21 juin 2013 at 11:17

      Salut Francis,
      Justement, j’ai voulu mettre ces vidéos pour détendre un peu l’atmosphère. Les candidats au permis moto sont souvent tellement stressés que cela ne fait pas de mal de prendre un peu de recul et de présenter une vision humoristique des examens. Et tu le fais très bien !
      Sur les ronds-points, nous sommes d’accord sur la différence entre théorie et pratique. Dans le cadre de l’examen en circulation, il FAUT respecter scrupuleusement le code. Dans la conduite pratique hors examen, il peut y avoir quelques différences que j’expose dans l’article Circuler sur un rond-point.

    • MJ
      21 juin 2013 at 11:55

      TIP TOP la vidéo

    • mk2
      24 juin 2013 at 22:19

      Salut Francis…excellent ton passage sur ce site 😉
      un paquet de fois je me suis plié de rire sur tes videos..je les regardais notamment avec ma fille ,jeune ado,qui les appréciait autant que moi,chose rare a cet age… on a rit sur les memes choses….et ca m’a fait du bien de dédramatiser la circule apres un echec…elle a donc sa pkace ici,a coup sur.

  38. Rimousse
    20 juin 2013 at 16:16

    Bonjour tout le monde

    J’ai passé la circulation ce matin. J’étais stressée et trop figée 🙁 …J’ai roulé sous la pluie et donc pas assez vite …. dommage ; ça va certainement être considéré comme manque de confiance !!! L’inspecteur m’a demandé à une ou deux reprises d’accélérer 🙁 …. je pense que ce n’est pas bon signe !!!! Sinon pas d’autre erreur sauf oubli de mettre le clignotant dans l’entrée d’un rond point mais à la sortie …..je crois vraiment que c’est foutu 🙁 …..L’attente va être longue et je m’en veux car les séances avec mon moniteur se sont super bien passées !!!!… du coup ça va être reporté pour Aout ….je suis un peu dégoutée ; j’avais déjà attendu 7 semaines !!

    Allé je vais essayer de penser à autre chose !! pas facile 🙁

    • FlatFab
      20 juin 2013 at 18:37

      Pour le plateau comme pour la circulation, un impératif : RES-PI-REZ !!
      Et ne pas prévoir le pire, possible que ça passe, même si ce n’est pas impeccable. Tu nous diras.

    • MJ
      21 juin 2013 at 11:52

      Faut positivé , je trouve que ce n’est pas le fait de ne pas l’avoir qui est pire , LE PIRE est justement cette attente d’au moins 2 mois pour le repasser. Je pense qu’ils sont pointilleux pour la vitesse car pour eux la lenteur est signe de manque de maîtrise et de confiance.

      Je croise les doigts pour toi

    • tristan
      15 novembre 2013 at 13:40

      bonjours rimouse je voulais savoir si tu avais ton permis a la suite des erreurs que tu a fait car jai fait un peu les memes choses =) merci d’avance pour la réponse =)

  39. MJ
    19 juin 2013 at 16:02

    Jsui en attente d’une date pour la circu 🙁 C’est long 🙁 plateau passé le 22 Mai. et franchement je ne sait pas à quoi m’attendre , avec mon 125 j’ai pris de mauvaise habitude du genre cligno avant les vérif, tout droit dans les petits rond point , je tourne que les yeux pour les rétro,( pour regarder derrière) . j’essaie pourtant tout les jours de faire dans le bon sens retro, angle m. et cligno , un ptit coup de frein au priorité ……. et c’est ok pour le début et je me rend compte que jsuis arrivée à destination avec les même habitude et sans même m’en être rendue compte.

    Quel conseil pourriez vous me donner. je n’ai eu que 2H de circu et jamais avant il ne m’avait dit toutes ses vérif pourtant il fallait faire 3 à 4 Km pour allez sur le circuit plateau.

    Je viens d’apprendre grâce à vos commentaire que nous n’avons pas la réponse de suite car évidement mon moniteur ne m’informe de rien !!!

    • FlatFab
      20 juin 2013 at 18:58

      Il faut se forcer à plus se concentrer, à au moins arriver à bien suivre la procédure contrôles-clignotants sur la 125 sur l’ensemble de votre trajet habituel. C’est vraiment le minimum.
      Il semble bien que votre moniteur ne soit pas hyper-pédagogue… Du coup, il serait peut-être préférable de reprendre quelques heures de cours en circulation, non ?
      Deux heures, ça fait vraiment juste.

      • MJ
        21 juin 2013 at 11:36

        J’ai demander au moins 2 cours (4H) de plus et j’attend toujours de ses nouvelles ….. Hyper pédagogue le mot est faible !!
        En tout cas merci FlatFab pour le retour et oui je vais me concentrer bien plus ce qui n’est pas évident ça fait quand même 20 ans de route sur le dos.

  40. mk2
    18 juin 2013 at 22:53

    Salut
    1er tours de roues aujourd’hui sur mon Gsr600 suite a l’obtention de la circule…résultats recus ce matin….punaize,c’est horrible d’attendre 🙁
    Merci a mon moniteur,ma femme qui a déja le permis ,qui m’a supporté pendant ces longs mois,et qui m’a transmis le « virus »….a Flatfab pour son site que j’ai lu jusqu’a qques heures avant l’exam…et a vous tous.
    Merde a tous pour les futurs exams,bravo a Marie…et soyez prudents.
    Philippe

    • VrOoOm
      19 juin 2013 at 14:20

      Félicitations !
      Circu passée ce matin, j’entre dans cette étrange dimension temporelle ou on a l’impression que c’est bon, mais ou le doute persiste tant que le papier n’est pas arrivé pour confirmer (ou contredire)….
      Une vrais torture!

    • MARIE
      19 juin 2013 at 19:30

      Bravo mk2 et profite bien des premiers tours de roue et de tous les autres…

      Bonne route

  41. Antoine
    18 juin 2013 at 14:39

    Bonour,
    Est ce que quelqu’un sait si les inspecteurs donnent directement le papier jaune suite à la circulation dans l’Allier ?
    Merci

  42. MARIE
    17 juin 2013 at 14:44

    Et voilà petit papier avec avis FAVORABLE est arrivé ce matin.

    Merci à Flatfab et à tous les super articles du site.

    Et à tous les encouragements reçus ou lus

  43. VrOoOm
    17 juin 2013 at 07:30

    Bonjour. Après avoir obtenu mon plateau il y a environ 2 mois, j’ai enfin repris les cours pour la circu la semaine dernière (2h) et j’en reprend 2x2H avant l’examen cette semaine.
    Je me pose quelques questions:

    -Il est dit ici « L’inspecteur a la possibilité d’emmener simultanément plusieurs candidats pour augmenter la diversification des secteurs d’examen, chaque fois que le nombre de candidats et le véhicule suiveur le permettent.
    Concrètement, on part avec un candidat sur la moto et un, deux, trois, voire quatre autres candidats dans la voiture. Avantage, pas besoin de revenir au centre d’examen, on peut aller plus loin, varier les parcours. »

    est ce que cela veut dire que dans le cas de candidats de moto écoles différentes présent dans la même voiture d’examen, un candidat risque de passer sur un autre type de moto que celui de son auto-école?

    -Mon examen du permis Auto datant d’il y a 20 ans, je me pose la question de la priorité a droite aux intersections (en terme de logique pure d’examen), a savoir, jusqu’à quel point faut-il ralentir, et surtout, que faire si un véhicule apparait a la dernière seconde, au moment ou je suis déjà à la hauteur de l’intersection ou presque. car même en ayant divisé par deux voir trois la vitesse a l’approche de chaque intersection (passer alternativement de 50 a 20 et inversement sur une succession de petites rues a droite je trouve ça déjà pas mal dangereux et invivable pour les voitures qui suivent), même en passant a vitesse réduite donc, si on doit brutalement laisser une priorité a droite car une voiture apparait au dernier moment, il faudrait piler, et en moto ça me parle moyen.
    La question sous-jacente est donc : ou commence le refus de priorité a droite? quels sont les critères qui le caractérisent officiellement selon les inspecteurs?
    Dans quel cas doit on stopper la moto net, dans quel cas doit on accélerer?
    Pendant mon cours de circu, dans la très grande majorité des cas, a l’approche d’une rue a droite, je ralentis, je ralentis encore, je regarde, je roule déja très lentement, mais pas exagérément lentement non plus, et finalement je passe car pas de voiture. Mais dans le cas ou une voiture se pointe, je ne peux pas dire que je sache avec certitude comment réagir (mon reflex serait d’accélerer, ce qui me parait moins dangereux que de piler, mais je parle passage de permis/inspecteur/logique de l’examen)

    Dernière question
    – faut il faire rétros/angles morts/clignotants a chaque fois qu’on fait un petit écart pour éviter une plaque d’égout, un trou, ou des morceaux de route dégradées?

    D’avance Merci.

    • MARIE
      17 juin 2013 at 14:39

      L’inspecteur emmène dans la voiture que les candidats d’une même auto école. Donc tu conduis la moto de ta moto école. A mon avis pour les plaques d’égouts, un retro /angle mort doit être suffisant, sauf si tu passes dans l’autre voie ou il faut mettre le clignotant. Pour la priorité à droite, je peux pas dire. Ça doit dépendre vraiment des circonstances, puisque l’inspecteur te dis de conduire en toute sécurité.

    • FlatFab
      17 juin 2013 at 17:05

      1. Dans tous les cas, le candidat passe l’examen sur la moto de son école, sauf si celle-ci est clairement hors service.

      2. En approche d’une intersection, il faut rapidement la détecter et identifier le régime de priorité. Ensuite, c’est entièrement une question de visibilité. Moins on a de visibilité, plus il faut ralentir. Sur une priorité à droite sans visibilité, il ne faut pas hésiter à freiner et rétrograder, jusqu’à arriver en 1e et à 10 km/h s’il le faut, avec un ou deux doigts sur le frein.
      Si un véhicule arrive et qu’on n’est pas certain, absolument certain, de passer l’intersection avant lui, il ne faut pas hésiter à s’arrêter, en ayant contrôlé derrière soi de préférence.
      Il ne doit jamais y avoir une voiture qui apparaît « au dernier moment », c’est au candidat de détecter les intersections et d’adapter son allure à la visibilité.

      3. Changement de trajectoire = contrôle d’angle mort obligatoire.
      Pour un simple écart, si tu ne sors pas de ta voie, le clignotant n’est pas obligatoire. Toujours préférable, mais pas obligatoire.
      De même, le contrôle visuel de rétroviseur doit s’appliquer pour tout changement de voie ou de file, mais n’est pas nécessaire pour un simple écart.

      • VrOoOm
        18 juin 2013 at 09:32

        Merci pour ces réponses.
        j’ai posé la question existentielle des priorités a droites a mon moniteur, et finalement dans la situation précise ou la voiture apparait au moment ou on est déja au niveau de la rue (en ayant ralenti au max par rapport a la visibilité, et a condition que la voiture n’arrive pas comme un boulet de canon je présume), il faut donner un coup d’accélérateur, ce qui est logique et qui correspond a votre réponse dans le cas ou on est sur de pouvoir passer avant la voiture.

  44. MARIE
    16 juin 2013 at 14:48

    Et voilà la circu est passée jeudi dernier, mais malgré une attente prolongée devant la boite aux lettre samedi matin, j’ai toujours pas ma réponse ! C’est légèrement frustrant !!! Espérons que la réponse arrivera lundi matin ! Et qu’elle sera positive, étant donné que je n’ai rencontré aucune difficultés durant les 15 minutes de circulation.
    En tout cas heureusement que j’ai trouvé ce site pour tout les petits et grands conseils afin d’améliorer sa technique et sa conduite.
    Il faut dire que mon mono n’était pas trop top, très sympa mais pas toujours de conseils. Pendant les 4 heures de circulation peu de conseils, voire pas du tout. Juste des « tourne à gauche… tourne à droite… », même pas d’arrêt et de réinsertion dans la circulation, juste un petit tour sur la voie rapide.
    Je m’étais exercée pour le démarrage en côte avec ma 125, mais avec la moto de la moto-école avec laquelle je ne touche pas beaucoup le sol, juste sur les pointes, j’appréhendais un peu. Mais avec les conseils de Flatfab, j’ai réussi du premier coup, alors que l’autre élève a calé deux fois !!!
    En tout cas, merci encore c’est vraiment un site génial.
    Et bonne circu à tous ceux qui vont la passer.

    • VrOoOm
      17 juin 2013 at 12:27

      Je croise les doigts pour toi.
      Au fait, tu as fourni quoi comme enveloppe? une A5 ou une normale? combien de timbres?
      C’est vrais que ca doit etre pénible cette incertitude, ce permis moto n’est vraiment pas une promenade de santé.

      • MARIE
        17 juin 2013 at 14:33

        Je n’ai pas eu d’enveloppe à fournir, c’est l’auto école qui l’a fourni pour moi ! Et j’ai reçu le résultat ce matin dans une enveloppe marron timbrée en timbre vert. Enveloppe marron A5. Et c’est bon j’ai le permis A ! Yeessss

        • VrOoOm
          18 juin 2013 at 09:40

          Merci de ta réponse et félicitations pour ton permis!

          • MARIE
            18 juin 2013 at 13:40

            Bonne chance pour toi aussi.

            Et bonne route :)))

  45. Noyle
    28 mai 2013 at 23:20

    Bonjour,

    Jusqu’à aujourd’hui la feuille jaune est délivrée par l’inspecteur juste après l’épreuve, il semblerait que cette règle change très prochainement (début juin) et désormais elle sera comme pour le permis voiture (B), c’est à dire mise sous enveloppe et envoi le jour même à l’élève.
    Peut on me confirmer ça ?

    Merci !

    • FlatFab
      28 mai 2013 at 23:25

      C’est exact.
      Cette disposition a d’abord été expérimentée dans plusieurs départements et a récemment été généralisée.

      • Noyle
        28 mai 2013 at 23:41

        Merci beaucoup de la réponse claire et précise

        Est ce que c’est à l’élève de mettre à disposition une (ou des) enveloppe(s) affranchie(s) ? ou chaque moto école à son système ? lors de mon inscription au mois de mars ça ne m’a pas été demandé car apparemment pas encore d’actualité..
        Je vais tout de même aller poser la question à celle ci avant de me présenter lundi..

        Encore merci !

        • FlatFab
          29 mai 2013 at 00:50

          C’est évidement au candidat de fournir l’enveloppe.
          Il s’agit obligatoirement d’une Lettre Max 20 grammes, pour que l’envoi soit suivi, mais sans remise contre signature.

          • Fleur
            29 mai 2013 at 07:29

            Je passe l’examen demain et effectivement on m’a demander de me presenter avec carte d’identité ,permis et enveloppe (marron petite taille) affranchie avec mon adresse dessus … Je l’ai appris samedi lors de ma dernière leçon c’est super frustrant !

            • AlainL
              29 mai 2013 at 17:05

              J’ai passé lundi, le jour de la mise en place de ce nouveau système. Mon moniteur m’avait averti samedi que je n’allais pas avoir le résultat le jour même.
              Après l’exam, l’inspecteur est sorti de la voiture avec un sourire prononcé s’est avancé vers moi sérieusement (plus de sourire) et m’a demandé tout simplement de lui remettre la radio en ajoutant « Désolé, je ne peux rien dire ». La frustration était effectivement au max. J’ai du attendre aujourd’hui pour avoir la réponse par mon auto-école. La réponse est positive. (ouf de soulagement)
              Conclusion, observe bien la mine de l’inspecteur après l’examen, ça peut être un signe. Bon courage pour demain.

              • stacato
                29 mai 2013 at 22:21

                en tous cas je suis allé cette semaine à la préfecture de Rennes pour mon permis, mais alors allo quoi… qu’est-ce la dame au guichet était désagréable! Incroyable. Je n’ai jamais affaire avec ce type d’administration, mais là, à la limite de l’impolitesse.
                Et surtout, nous devons garder le sourire et ne rien dire : elle est capable de « perdre » mon permis pour se venger d’une éventuelle réflexion. Ils devraient faire des stages dans des vraies entreprises commerciales, ça les ferait atterrir un peu.

  46. Indiana
    27 mai 2013 at 17:30

    Merci flatfab.
    J’ai réalisé mon rêve de jeunesse. J’ai 58 ans. Permis obtenu en 27 heures et 1 mois grâce à tes conseils et un super moniteur …..

    Saluuuut les motards – vrouuuuuuuuuuuuum

  47. Fleur
    27 mai 2013 at 14:05

    CIrculation prévu Jeudi 30/05 je croise les doigts ! J’ai lu ton article est merci bien je vais le relire au moins une fois avant d’aller passer l’epreuve et aller faire un tour en voiture autour du secteur d’examen ! Le plus dur ici etant les priorités a droite (peu riche en panneau de ceder le passage et stop …)
    J’espere ne pas faire de bourdes sur le code de la route et surtout sur la moto ,alala pas facile !

    Bonne chance a tous

    • Angela
      29 mai 2013 at 22:47

      Je dis merde à ceux qui passe la circu comme fleur ! Je le passe demain également , gros stress !

      MERDEEEEEEEEE !!!

      • Fleur
        30 mai 2013 at 11:56

        Merci et merde également 😉
        L’epreuve etait ce matin ,parcours trés court (identique a l’aller et au retour) ! A mes yeux de débutante je n’est pas vu d’erreurs commises on attends donc le verdict samedi ou lundi …

      • STACCATO
        30 mai 2013 at 13:15

        ne stresse pas, conduis tout a fait normalement : a la limite autorisée, relance quand tu peux, joue avec la boîte et surtout : check bien tes angles morts + clignotants et ça ira!

    • Fleur
      6 juin 2013 at 13:15

      2 longs jours d’attente c’est super dur ! Mais finalement j’ai recu le papier samedi ,je viens tout juste de mettre ma moto dans le garage ! Trop contente je realise enfin !

      • FlatFab
        6 juin 2013 at 16:32

        Félicitations !

  48. vero21
    23 mai 2013 at 13:31

    Après 68 h de plateau et 4 heures de circulation.. Permis en poche depuis ce matin..
    Mille merci à ce site , aux petits mots , aux réponses qu’on a pu me faire.
    J’ai eu un moniteur d’auto école génial … pro.. patient …
    Enfin …. Je suis fière de moi … Merci à tous .

    • mk2
      23 mai 2013 at 13:42

      Salut,

      Sincèrement content pour toi , BRAVO !!!!!!!

      Pour moi,circul ratée, bon pour repasser 🙁

      Profites en bien, et gaffe sur la route 😉

      Philippe

      • vero21
        23 mai 2013 at 17:01

        Bonjour Philippe
        La circu … ce n’est pas évident,et ce n’est pas gagné,quoiqu’on en dise..J’ai failli tomber, de plus , j’ai roulé un peu vite…avertissement de l’inspectrice .Hier les 2 heures de cours ont été désastreuses …Donc ce matin méga stress..Mais c’est passé, tout de même …Presque 3/4 d’examen…
        Courage à toi

      • Staccato
        23 mai 2013 at 17:36

        @Mk2 : bonjour, tu as fait quoi comme erreur(s)? je passe lundi alors si je peux éviter de gaffer…

        • jo du 40
          23 mai 2013 at 17:43

          Juste pour info ben moi aussi, j ai loupé la circu, démarrage en cote j ai perdu l équilibre et boom par terre , j avais trop la honte.

        • mk2
          23 mai 2013 at 19:06

          Oui, rien n’est gagné d’avance,je confirme 🙁

          Comme erreur, et ce qui m’a couté une note éliminatoire, est le fait que je ne tournais pas assez(pas du tout pour l’examinateur),la tete a gauche avant de sortir du rond point, quand tu prend la sortie en face par exemple…tu es sur ta file de droite,1ere sortie a droite tu regardes evidemment, et avant de sortir sur la 2eme, tu regardes a gauche.
          L’inspecteur me disait, « Regarder d’ou vient le Danger » …..c’est a dire, que lorsque tu sors,un gars en voiture ou autre, pour arriver sur ta gauche, et te passer devant comme un brutus, genre queue de poisson…..enfin j’ai traduit ça comme ça !!!
          « regarder d’ou vient le danger », et tourner cette foutue tete.
          …et maintenanat, j’ai gagné au minimum 1mois et 1/2 d’attente pour repasser…j’avais deja attendu 7 semaines.

          Bon courage, et redemande cette précision a ton moniteur si ce n’est pas deja fait.

          Good Luck 😉

          Philippe

          • staccato
            23 mai 2013 at 19:58

            Mon mono est très exigeant la dessus et je pense qu’il a raison : je fais 65 à 70 000 km / an en voiture depuis pas mal de temps (j’ai 45 balais pour tout avouer) et j’ai vraiment vu de tout comme tarés, en particulier sur les ronds points : il y a vraiment des fadas. Il faut être « aware » comme dirait JCVD; et en toutes circonstances : anticiper sur les conneries des autres, tout voir, être totalement parano.
            Ceci dit je suis stressé comme si je repassais le bac : ce permis est un vieux rêve que je réalise enfin.
            En tous cas, merci de ta réponse,, et bon courage a toi : toujours rechercher le positif dans une épreuve négative. Ici, tu peux positiver en te disant que cet ajournement est mieux que de se faire ratatiner par un malade.
            Tiens nous au courant dés que tu l’auras, ce qui ne saurait pas tarder !

            • mk2
              23 mai 2013 at 21:33

              Je te tiendrais au courant …… fais en de meme 😉

              A bientot …..

              ..et Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde 😉

              Philippe

              • staccato
                27 mai 2013 at 14:01

                C’est bon! Ouf… une sacrée épreuve de passée!
                J’ai repéré un petite zr7 qui me plait bien… Reste plus qu’a convaincre madame, et ça, c’est pas gagné!

                • Marie
                  27 mai 2013 at 14:09

                  Bravo et bonne route pour la suite.

                  • staccato
                    27 mai 2013 at 15:00

                    en fait, j’ai l’impression qu’ils veulent qu’on roule normalement : ne pas en faire trop, pas trop « scolaire », et surtout valider chaque intersection, vérifier les angles morts, veiller les rétros au freinage. Si tu fais ces 3 points, il n’y a aucune chance de le louper. Ce qui n’empêche pas de stresser !

            • patrick72
              28 mai 2013 at 22:19

              confirme : y’a des tarés sur terre !

              j’ai eu ma circu il y a 15 jours… et la moto depuis une semaine.

              Ce soir, je me suis fait doublé par une Audi dans une zone 30 (école)… avec une autre voiture qui arrivait en face ! (perso j’étais à 30…. l’Audi devait être à au moins 70Km/h !)

              A+ Patrick

              • Vero21
                23 juin 2013 at 19:58

                Bonsoir Patrick
                J’ai mon permis depuis 1 mois , hier en ville,j’étais déjà à un bon 45 kms/h , je me suis fait doublée pas 2 petits C… en petite pétrolette , en tee shirt et tongs … ils se sont carrément fichus de moi au feu … incroyable .

          • Marie
            24 mai 2013 at 09:09

            Etben, l’inspecteur a raison de dire de regarder d’ou vient le danger. Hier avec ma 125,je me fais collée par une voiture, mais coller de chez coller,au point que à l’abord du rond point, je m’arrête puisqu’une voiture est engagée dans le rond point, et ben pépére (et oui c’était un mec ….) se colle sur ma gauche et me coupe carrément la route pour repartir. Mais, prudente je m’étais dit qu’il valait mieux que je le laisse passer, je m’étais donc bien mise sur le côté droit. Heureusement….

    • Marie
      23 mai 2013 at 18:10

      Bravo Véro, il y a plus qu’à rouler… bonne route !

    • Greg
      24 mai 2013 at 14:43

      Bravo ! Toutes mes félicitations moi la circul c est mercredi ! Bonne route à toi !

      • Fleur
        27 mai 2013 at 14:01

        Circu prevu jeudi pour moi je stresse pas mal ,aprés avoir fait 2h de cours j’ai l’impression que l’examen est loin d’etre facile …

        • FlatFab
          28 mai 2013 at 12:40

          Seulement deux heures de cours en circulation avant l’examen ?!?

          • Fleur
            28 mai 2013 at 13:30

            Oui j’ai fait 18h de plateau (plateau en novembre raté + arrête hivernal ) j’ai du reprendre 6h sur le nouveau permis pour m’habituer … A l’origine le moniteur m’avait parler de 16 a 18h de plateau et 2 a 4 h de circu. La etant hors forfait je n’ai fait que 2h !

            • FlatFab
              29 mai 2013 at 01:25

              Et si tu rates, tu devras reprendre au moins deux heures de leçon, attendre et payer des frais de présentation à l’examen supplémentaires.
              Tu parles d’une économie…

    • alainl
      27 mai 2013 at 15:09

      Bravo Vero et bonne route à présent. Pour ma part, je viens de passer ce matin la circulation mais je vais devoir attendre la réponse mercredi. Depuis ce matin, on a plus la réponse immédiatement mais par courrier comme pour le permis auto. Deux jours d’attente, ça va être long.

  49. Guglielmo
    20 mai 2013 at 08:33

    Tu n’as pas demandé à ton moniteur? Je n’en sais rien, je sais que la chute de la moto est éliminatoire mais dans ces circonstances-là, je ne sais pas.

  50. ti lou
    18 mai 2013 at 11:48

    bonjour question voila a la fin de mon examen juste au moment de s’arrêter j’ai fait chuter la moto étant a l’arrêt du a un automobiliste qui ne m’avait pas vu j’ai pris peur et a accompagner ma moto dans sa chute est ce que sais éliminatoire???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.