Se protéger du bruit à moto

Le confort d’utilisation d’un casque dépend non seulement de ses mousses intérieures et de la qualité de son écran, mais aussi de l’isolation phonique qu’il procure. Les fabricants communiquent de plus en plus sur leurs casques « silencieux ». Qu’en est-il réellement ?

Si on demande aux motards ce qu’ils pensent du bruit, la plupart croit qu’on désire discuter de ceux de l’échappement ou de la mécanique, et pas du bruit de l’air autour de leur casque.
Pourtant, après 100 ou 200 km à moto, tous les motards ont les oreilles qui bourdonnent ou qui sifflent.

Ce sont des acouphènes, symptômes d’un dommage de l’oreille.
Au début, quand on est jeune, ils s’atténuent avec le temps et le repos. Mais à la longue, c’est irréversible.
En fait, les dommages sont irréversibles dès le départ, mais on ne les perçoit pas. C’est quand les acouphènes deviennent chroniques et l’audition difficile qu’on s’en rend compte, il est alors trop tard.

L’accumulation des lésions infligées aux oreilles par de trop nombreuses expositions à un bruit excessif entraîne une presbyacousie, la forme la plus fréquente de surdité bilatérale (des deux oreilles) et progressive.
Normalement, cette baisse lente et évolutive de l’audition survient chez des sujets âgés de plus de 50 ans, qui se plaignent d’une gêne importante dans le bruit et d’un trouble de compréhension dans les conversations.

Une analyse des causes de la presbyacousie montre que, contrairement à une idée répandue, cette surdité n’est pas « naturelle » et ne provient pas uniquement du vieillissement des cellules sensorielles.
Certes elle apparaît avec l’âge, mais elle résulte en fait des actions conjuguées de facteurs nocifs :

  • la prise de médicaments ototoxiques (produits pharmaceutiques qui lèsent les structures de l’oreille interne ou du nerf auditif),
  • l’existence de certaines pathologies
  • et surtout l’exposition au bruit.

La presbyacousie est le résultat du vécu auditif antérieur.

Si la prise de médicaments ototoxiques est surveillée et s’il est difficile de se prémunir de la maladie, éviter les expositions à des niveaux sonores élevés est un objectif plus abordable.

Les niveaux sonores élevés, liés à la vie professionnelle ou aux loisirs, représentent un risque qui se traduit, soit par des accidents brutaux et dramatiques tels que le traumatisme sonore, soit, plus sûrement, par l’apparition prématurée d’une presbyacousie.
Pour préserver l’avenir et retarder l’apparition de cette forme de surdité, il faut, tout au long de la vie, accorder silence et repos à ses oreilles et se protéger des sons violents.

L’exposition n’est pas la même pour tous. Le motard qui se rend à son lieu de travail peu distant de son domicile ne sera pas exposé autant que celui qui voyage 35.000 km par an avec de longs trajets de plusieurs centaines de kilomètres dans la journée. Cela dépend aussi bien sûr du  niveau de bruit émis par la machine, de sa protection au vent, du modèle de silencieux, de la qualité d’insonorisation du casque…

Il ne faut pas négliger les effets collatéraux de la fatigue auditive, qui se répercute sur la fatigue générale. La saturation sonore fatigue le cerveau, on arrive beaucoup plus fatigué – donc moins vigilant – avec un casque mal insonorisé qu’avec un casque bien protégé + des bouchons d’oreille.

Il n’y a pas de casque sur le marché qui soit assez insonorisé pour bien protéger l’ouïe.

Il y a certes des casques plus silencieux que d’autres, mais la seule solution efficace pour le moment demeure les protections auditives, autrement dit des bouchons pour les oreilles.

Il ne faut pas s’arrêter aux chiffres bruts, annoncés tambour battant par des constructeurs qui réalisent les tests de mesures en interne selon leurs propres procédures.
Les constructeurs eux-mêmes ne parlent d’ailleurs pas de « casque silencieux », mais de casque « le plus silencieux de sa catégorie » (BMW) ou « 50% plus silencieux que la moyenne des intégraux du marché » (Schuberth).

Dans une étude, publiée dans le magazine allemand Motorad Reisen und Sport (numéro de janvier et février 2005) ainsi que dans le Motorrad de juillet 2005, sur un test de 14 casques à plus de 300 euros pièce, aucun n’offre une protection suffisante contre les problèmes liés aux bruits.
Celui qui se classe premier de cette étude est le Schuberth S1 qui, à 100 km/h génère 81,6 dB et 88,1 dB à 130 km/h… tout de même !
Le plus bruyant des casques, le Shoei XR 1000, aux mêmes vitesses, casse littéralement les oreilles avec 99 dB et 105,2 dB. Et il n’est pas le seul à exposer les motards à des bruits d’une puissance supérieure à 100 dB !

En mai 2002, Motomag avait réalisé un comparatif de casques intégraux en mesurant le niveau sonore en soufflerie (pas sur route).
Le meilleur résultat avait été de 85,6 dB pour le Shoei XR900 et 85,7 dB pour le HJC AC10, le tout mesuré à 90 km/h sur une Suzuki GSE 500 (moto basique non carénée).

Le niveau sonore de référence était de 70 dB à 90 km/h, ce qui correspond au bruit d’une salle de classe. Demandez aux enseignants ce que ça fait de supporter ce bruit pendant une journée d’affilée, ils témoigneront que c’est déjà assez pénible…
Le Code du travail français et une directive européenne disposent que nul ne doit avoir à supporter plus de huit heures par jour un bruit supérieur à 85 décibels (dB A), soit le niveau de bruit observé en cas de trafic routier intense.

L’oreille humaine peut en effet supporter presque tous les niveaux de bruit, mais pas pendant un temps infini.
Sachant que la sensation sonore suit une augmentation logarithmique et double tous les 3 dB, le délai maximal d’exposition avant des lésions irréversibles de l’oreille interne est de quatre heures par jour pour 88 dB, deux heures pour 91 dB…
Le seuil de danger pour l’oreille est de 90 dB et celui de douleur à 120 dB.

Dans les essais de Motomag, les deux casques qui atteignaient des valeurs comparables à celles du Schuberth S1 et du BMW Système 5, entre 85 et 86 dB(A) à 90 km/h, arrivaient à 92,7 et 93,9 dB à 130 km/h, et à 99,5 et 99,3 dB à 170 km/h.
C’est-à-dire qu’au bout d’une heure sur autoroute à vitesse légale, vous commencez à endommager votre oreille. Au bout de 20 minutes à 170 km/h… Et ce même avec les casques les plus silencieux du marché.

Attention, il s’agit d’essais effectués sur une moto non carénée. Les résultats seraient sans doute un peu meilleurs sur une moto carénée avec une bulle haute. Mais cela donne une idée de l’agression que subit notre appareil auditif à moto.
Or le bruit en roulant a des conséquences sur la sécurité car les cellules ciliées (les capteurs sensoriels de l’oreille) transforment le bruit en impulsions nerveuses qui troublent le travail intellectuel, et l’analyse de l’environnement routier.

Tout cela pour dire qu’il n’existe pas actuellement de casque réellement silencieux.
Pour les autres critères de choix d’un casque, lire l’article « Choisir un casque« .

Pour se protéger les tympans, la seule solution efficace reste les protections auditives.

Deux grands types de modèles existent : les bouchons et les filtres.
Les premiers visent à atténuer ou bloquer tous les bruits, ils sont les plus hermétiques possible. Les seconds atténuent seulement certaines fréquences, mais n’empêchent pas de tout entendre.
Dans chacune de ces deux catégories, il existe des solutions jetables et d’autres lavables, donc réutilisables.

Certains bouchons jetables (de forme conique) sont lavables, mais les mousses finissent tout de même par s’imprégner de cérumen (le miel des oreilles) et de transpiration, il faut les renouveler de temps en temps.
Les protections vraiment durables sont en silicone.

Les motards qui travaillent dans des milieux bruyants récupèrent souvent des protections distribuées sur leur lieu de travail, comme dans les usines ou les hôpitaux.

* * *

Pour ma part, j’ai d’abord adopté pendant plusieurs années les Alpine MotoSafe, un produit néerlandais.

Le petit étui est accroché à mon porte-clef, je l’ai tout le temps dans la poche et dès que je dois faire plus de 50 bornes, hop ! bouchons. La petite palette permet de les enfiler très facilement, sans forcer sur le conduit auditif et surtout sans se mettre les doigts sales dans l’oreille. Je les lave une fois par mois, ils restent bien à l’abri dans leur pochette.
Comme ils ont été conçus pour la moto, la tige ne dépasse pas, le casque n’appuie pas dessus et ça ne fait pas mal. Pour comparaison, les bouchons de protection pour le tir sont aussi efficaces, mais bien moins confortables.

Ce qu’apportent les protections auditives MotoSafe :
– Confortables : leur matière plastique flexible, durable et unique s’adapte automatiquement à la forme du conduit auditif.
– Sûres : la variation de pression atmosphérique n’est pas ressentie et évite les problèmes d’équilibre ou de désorientation causés par les bouchons habituels.
– Discrètes : grâce à leurs jeux de filtres, les sons des voitures, des klaxons, des passagers, des portables ou des intercoms restent audibles et il n’y a pas de sensation d’isolement.
– Fonctionnelles : en filtrant sélectivement le bruit, le son est encore meilleur.
– Saines : leur conception spéciale permet un accès d’air qui évite toute transpiration.
– Pratiques : fournies avec un tube d’insertion très facile d’utilisation. Elles sont également beaucoup plus faciles à enlever que les protections habituelles car leur tige centrale reste accessible.
– Hygiéniques : elles peuvent être facilement et intégralement lavés avec de l’eau tiède et du savon.
– Pratiques : la pochette protectrice incluse évite une perte éventuelle une contamination et une usure rapide des protections auditives.
– Durables : avec une utilisation régulière normale, les protections ont une durée de vie de plusieurs mois.
– Sur mesure : peuvent être ajustées à la taille de chaque conduit auditif en sectionnant les parties gênantes.
– Adaptables : en fonction des situations, l’utilisateur pourra préférer une atténuation moyenne (filtres verts) ou forte (filtres jaunes).

* * *

Les AlpineSafe étant assez petits, je les ai donnés à mon ex-compagne et suis passé en 2010 sur les EarSonics EarPad.
Même principe, même présentation (étui plus petit et plus pratique), mais bouchons un peu plus gros, moins « baladeurs » dans mon oreille et tout aussi efficaces.

Voir cette page d’informations pour les motards :
http://www.earpad.fr/moto.html

* * *

Plusieurs de mes camarades de route ont eux choisi les produits de chez Alvis.

Voir cette page d’informations pour les motards :
http://www.alvis-audio.com/automoto/index.html

* * *

Autre solution, des protections conçues sur mesure, soit par un audioprothésiste, soit par un spécialiste de la protection auriculaire, comme Interson-Protac.
Je me suis renseigné chez un audio-prothésiste, il faut compter dans les 150 euros la paire.

Le modèle qui semble le plus adapté aux motards est la gamme Pianissimo, version -15 dB d’atténuation.
Il en existe de moins « puissants » (9 dB d’atténuation) et de plus puissants (25 dB).
Ce sont des produits développés pour les musiciens, qui permettent une atténuation linéaire de toutes les fréquences et ainsi de percevoir l’environnement sonore sans déformation, tout en protégeant ses oreilles.

Mise à jour : depuis 2014, Interson-Protac propose un produit spécifique pour les motards, qui comprend des protections en silicone moulées sur mesure et les filtres Alpine MotoSafe.
Pour 150 euros, vous avez le moulage compris, les bouchons Alpine, deux paires de filtres (les jaunes et les verts) et deux étuis.

Audika propose une offre proche pour 120 euros.

Avec une prescription médicale, ces protections peuvent vous être intégralement remboursées par votre mutuelle complémentaire santé.

* * *

Attention, certaines personnes avec des problèmes d’oreille interne ressentent des pertes d’équilibre lorsqu’elles portent des bouchons d’oreille qui viennent pressuriser l’air dans le conduit auditif.

Essayez-les avant de monter à moto. Privilégiez les protections non hermétiques. Dépressurisez l’oreille interne en vous pinçant le nez et en soufflant doucement, puis en expirant par le nez. Ce qu’on appelle la « manoeuvre de Vasalva ».

Précisions techniques:
La lettre A signifie que le décibel est pondéré pour tenir compte de la différence de sensibilité de l’oreille à chaque fréquence. Elle atténue les basses fréquences.
En effet, les sons ne sont audibles que dans une certaine gamme de fréquences et de niveaux qui constitue le champ auditif. Le domaine des fréquences audibles s’étend approximativement de 20 à 20 000 hertz (Hz). C’est le nombre d’oscillations par seconde des molécules d’air autour de leur position d’équilibre au passage de l’onde sonore. Un hertz correspond à une vibration par seconde. Les sons de fréquence basse (vibrations lentes, inférieures à quelques centaines de hertz) sont les plus graves, ceux de fréquence élevée (vibrations rapides) sont les plus aigus.
On constate que le seuil de sensibilité de l’oreille varie avec la fréquence. Pour une même intensité, un son dont la fréquence se situe entre 1000 et 4000 Hz sera mieux perçu qu’un son grave ou très aigu.

 

  70 comments for “Se protéger du bruit à moto

  1. Antorabat
    23 mai 2016 at 12:35

    Bonjour,

    Mon casque Scorpion Exo500 n’est pas si mauvais en insonorisation (par rapport à mon autre Nolan N85 qui est vraiment nul sur ce point), mais face aux rafales de vents il montre vite ses limites et devient fatiguant à la longue.

    Grace aux précieux conseils de cet article (merci pour tout ce boulot), je me suis dégoté les ALPINE MOTOSAFE :

    – J’ai commencé par les embouts jaunes les plus forts et je trouvais l’atténuation trop importante pour l’ensemble des bruits.

    – Puis je suis passé aux verts un peu moins performants, mais l’atténuation n’est pas assez marquée et le bruit de l’air trop présent à mon goût.

    – Finalement je suis repassé sur les jaunes, et après quelques centaines de km (dont une partie face au vent violent), ils sont adoptés ! J’entends suffisamment l’environnement, je peux tenir une conversation sans peine, mais le meilleur est de ne plus être assourdit par le bruit de l’air !

    Un seul bémol, justement relevé dans cet article, ils sont un peu petits pour mes grandes oreilles, et j’ai parfois un peu de mal à les ajuster correctement : si je les enfonce trop ils ne sont plus efficaces.

  2. Marcel
    23 octobre 2015 at 11:03

    J’ai vu que Sena sort (sur leur site) un casque équipé d’ANR. C’est sans doute le début d’une nouvelle ère. En effet, dans un casque moto, on doit pouvoir espacer les capteurs de son ambiant plus que sur un casque musical, et donc être plus efficace en composant le « contre-son » correct. D’autres marques se lancent-elles là-dedans ? Y a-t-il des tests ?

  3. Ifup
    22 septembre 2015 at 09:15

    J’avais une question « idiote »…
    J’avais trouvé des earpad à pas cher, il y a un (bon) moment, mais ne les avais jamais vraiment utilisés. Une « contrainte » en plus au départ / à l’arrivée, une sensation de gêne.
    Et puis, j’ai repris la moto pour aller travailler, toute l’année. Au bout d’un an environ, je me trouvais quand même une peu fatigué à l’embauche, claqué une fois rentré. Après avoir relu cet article, j’ai ressorti les earpads et les utilise depuis tous les jours.
    La différence est vraiment flagrante ! J’aurais vraiment du m’y mettre plus tôt. En campagne, mon attention n’est plus « accaparée » par le bruit du moteur, et en ville je me concentre sur les rétroviseurs et les bruits « surprenants » (une pensée particulière pour le scooter 50 cc qui me klaxone entre 2 files sous un tunnel…)

    M’enfin, tout ceci était pour l’histoire, maintenant, la question de ma prose: avec la nouvelle réglementation interdisant les « kits mains-libre directement installés sur l’oreille », quid des bouchons de protection? Autorisés? Interdits?
    Et la question bonus, j’envisage d’équiper mon casque d’un système bluetooth, pour écouter un poil de musique en roulant (et dans le cas d’utilisation loisir de la moto, suivre les indications du GPS). Est-ce que les systèmes existants sont « compatibles » avec les earpads? Car selon les jours et les angles de réflexion, il me semble que l’utilisation des 2 en même temps est contradictoire, non?

    @ tchô

    • Al
      22 septembre 2015 at 14:08

      Les protections audio sont autorisées. Ce ne sont pas des écouteurs.

      Pour les systèmes bluetooth ça fonctionne.
      Avec des Alpine earplug et un intercom SENA pas de problème. Il suffit juste de mettre le volume de l’intercom au maximum sinon on n’entend rien 😉

    • FlatFab
      22 septembre 2015 at 20:11

      Le décret 2015-743 du 24 juin 2015 relatif à la lutte contre l’insécurité routière, publié le 27 juin 2015, précise que « Les systèmes montés dans les véhicules ou dans les casques visés à l’article R. 431-1 du code de la route et qui ne nécessitent le port à l’oreille ou la tenue en main d’aucun dispositif restent autorisés sous réserve du respect des dispositions de l’article R. 412-6 du même code. »
      A fortiori, les protections auditives restent bien sûr autorisées.

      De plus, il est tout à fait possible (tant que les protections auditives ne dépassent pas de l’oreille) de combiner des filtres auditifs (qui réduisent les bruits aérodynamiques) et des écouteurs reliés à un intercom sans fil, afin d’écouter de la musique ou une conversation avec un passager ou un autre motard.

      • Ifup
        24 septembre 2015 at 09:43

        Merci pour les réponses.

        Donc, « l’esprit de la loi » (ou du décret), c’est que le son (voix, musique) directement dans l’oreille c’est dangereux / pas bien.

        Par contre, il reste autorisé de se protéger les tympans (quand même ! quand ils parlent de rentre obligatoire le port de gants, mais c’est un autre sujet…).

        La contrepartie, c’est donc de monter le son de l’intercom (qui ne se fixe pas DANS l’oreille), dans les limites qui me permettent d’entendre la circulation autour.

        • FlatFab
          24 septembre 2015 at 09:52

          L’esprit de ce texte, c’est de lutter contre tout ce qui peut perturber l’attention, la vigilance, la concentration. Sur le fond, on ne peut qu’être d’accord.
          La lettre du texte, c’est de réprimer l’usage de tous types d’écouteurs intra-auriculaires (oreillettes).
          Ce qui n’est pas interdit reste autorisé.

  4. Djobe
    24 mars 2014 at 11:51

    Bonjour,

    Grâce à ce site j’ai investi dans des Earpad il y a maintenant 1 an et demi. Et effectivement c’est royal pour les motards comme moi qui ne goutent par particulièrement au bruits stridents typiquement moto (pot et autres rugissements, et non je n’ai pas un scooter mais une (vieille) sportive comme quoi) Merci Fab 🙂

    Par contre après seulement quelques dizaines d’utilisations, la partie grise m’est resté dans l’oreille et le filtre dans la main lorsque que j’ai voulu les retirer ! En plus les deux en même temps !
    Si un autre internaute a eu le même problème et peut me dire si c’est normal et que c’est un symptôme de la belle mort de ces bouchons

    V à tous et encore merci Fab pour ce site (une mine d’informations pour les jeunes motards)

    • Frank
      18 juillet 2014 at 00:43

      Bonjour à vous tous…de mon côté acouphènes, hyperacousie selon l’environnement et vertiges légers les mauvaises journées…négligences de jeunesse… après avoir essayé plusieurs types de bouchons j’ai finalement fait venir ceux-ci: http://earplugsonline.com/

      Vraiment impeccables, très faciles à installer, se moulent à chaque fois sur l’oreille, je réutilise les actuels depuis une bonne quinzaine de fois et ils semblent partis pour une autre quinzaine facile. Très haute réduction sans complètement couper le son. Vraiment pas cher compte tenu de l’ensemble. Je crois que je vais faire ma saison avec 2 ou 3 paires…mai à octobre…ouep c’est court je sais mais y’a l’hiver ici au Québec) :):)

      Salutations les cousins!

    • brisy
      18 juillet 2014 at 09:26

      bonjour Djobe,
      j’ai eu le même tour avec les earpads…. qui s’abiment au bout d’un temps quand on les utilise quotidiennement; je suis passé à des bouchons moulés par un audioprothésiste ( mon voisin!) plus anatomiques ,plus confortables au long cours et pour l’instant plus durables…. un peu chers (114 €)
      mais bon !
      amicalement
      marco

    • 23 mai 2015 at 02:23

      Bonsoir, non ce n’est pas normal qu’après si peu d’utilisation les tips gris restent dans l’oreille,cela peut parfois arriver à cause de la transpiration lié soit à la chaleur, soit à une forte montée d’adrénaline après plusieurs virages un peu tendus….

      Ecrivez moi à mon adresse mail, je vous réglerai ce petit soucis dans les meilleurs délais.

      Et merci aussi à Fab pour ce site qui devrait être lu par tous les motards, j’en suis un moi même et malgré mon âge avancé, j’apprends encore des trucs?

      amicalement,

    • Phil Paris
      5 décembre 2015 at 18:43

      Bonjour,
      Je rebondis sur cet ancien post, mais il y a toujours des nouveaux comme moi pour vous lire et prendre connaissance de vos expériences enrichissantes.
      Faisant des descentes régulières dans le sud de la France, j’avais acheté des Earpad qui ont atténué le bruit du vent mais en arrivant au bout de 9 heures de route, j’avais mal dans le conduit des oreilles, c’était insupportable. J’ai lu qu’une fille a eu le même problème que moi et a opté depuis par des Alpine Motosafe et que son problème de gêne a disparu (peut-être plus souples ou moins épais ?). D’après elle, la différence n’est pas perceptible au niveau du bruit. Je vais suivre son exemple pour voir, l’investissement n’étant pas important. Heureusement que ma bulle peut monter pour éviter de recevoir le vent.

  5. Haerlingen
    16 mars 2014 at 18:05

    Inévitablement, les pare-brise de taille moyenne occasionnent des turbulences au niveau du casque et donc un bruit qui peut être très gênant. Après divers essais en tous genres, je pense avoir trouvé LA solution: j’ai ajouté sur mon scooter ( Yamaha x-max 400 ) un déflecteur positionné de sorte qu’il se trouve installé plus haut que le pare-brise d’origine ( dans mon cas, il s’agit d’un Givi Airflow, réglable ). Le résultat est FABULEUX, je vous recommande cette solution sans équivoque. Christian.

  6. freeroad
    17 août 2013 at 22:21

    bonjour a tous,
    Ce sujet m a particulirement interesse.
    Presentant des accouphenes (sifflement) sur oreilles droites et gauche et hyperaccousie (on entend les son plus fort et ca fait mal a l oreille, d ou migraine, vertige car oreille interne abime) suite a un trauma sonore il y a cinq ans en boite de nuit, je me suis lance un pari fou qui aggrave ma maladie la moto.avec bouchon moule moins trentes db. En grosnqd vous faite de la motonc est comme si vous etiez en concert ou en boite de nuit, donc sur un grand parcours sans pause on imgaine le travail.portez des protections auditives sur les long parcours car 100db vous tuera l oreille, petit a petit ou d un coup cf trauma sonore. Bonne route a tous. Sante first. Amitie. V

  7. ET
    15 mai 2013 at 13:44

    C’est de la redite, mais je tenais tout d’abord à féliciter le concepteur de ce site: pas de tape-à-l’oeil, des infos détaillées et pertinentes, il ne se passe plus un jour sans que je me mette un article sous la dent. Merci pour cette mine d’informations.

    Etant nouveau sur le site, je vais survoler mon parcours motard: 1er permis à 18 ans (avant le permis voiture), 1 an en 125 pour me faire la main, 4 ans sur une Honda VF1000F2, beaucoup de bonheur… Puis arrêt complet pendant 20 ans, et me voilà de retour au deux roues – crise de la quarantaine? Disons qu’après une grosse dizaine d’années d’embout’, une petite femme prête à revoir son jugement sur la moto en général, et une occase (que j’espère en or), repasser le cap était devenu presque logique. Dernière précision, je roule principalement pour me rendre au taf, entre 100 et 120 km par jour. Les trajets sont composés de 80% d’autoroutes, le reste entre voies rapides et ville. Ma moto est une RT 1200, et je ne fais pas le dingue (sinon, une autre moto aurait mieux convenu, pas vrai?), sans me traîner non plus (130-140 sur routes ouvertes)

    Il y a plusieurs articles sur les casques, mais si je poste dans celui-ci, c’est pour relater mon expérience sur 2 modèles essayés tout récemment. Dans un premier temps, principalement pour conforter madame, j’ai choisi un modèle « fluo », un Arai Chaser V.
    Remarque: choisir une couleur voyante réduit considérablement le choix de marques et de modèles. Sans doute qu’un casque « Réplica », ou carbone, ou gris métal, ou noir, c’est plus joli. Mais après toutes ces années passées en voiture, un constat demeure: difficile de louper un casque fluo. Bref, entre le look et la sécurité…

    Bien que le vendeur m’avait prévenu qu’il y a plus silencieux, il n’y a qu’aujourd’hui que je mesure réellement le sens de ses propos. Je m’explique. Sans remettre en cause les qualités du premier casque, il s’est avéré d’un inconfort tel que les migraines que je ressentais en conduisant m’obligeait à cesser de rouler après 30 minutes. Au retrait, mon front était marqué d’une ligne rouge sang. Pas besoin de chercher plus loin. Je précise que j’avais essayé le casque, que je l’avais gardé 10-15 minutes en magasin, et qu’il m’avait semblé convenir à ma morphologie. Un casque mérite un essai plus approfondi, mais dans mon cas, j’avais besoin du casque pour aller chercher la moto, et un prêt ne m’a pas été proposé.

    Je suis donc retourné en boutique, et malgré un agacement prévisible, le vendeur a accepté de me le reprendre pour un autre modèle. Changement de marque, changement d’univers. Le nouveau venu est le Shoei Gt-Air. Alors, d’emblée, finies les couleurs flash, on est dans le classique (blanc, noir, gris, jaune ou rouge). Et c’est le seul « reproche » que je puisse bien lui faire. Outre le fait que je le supporte infiniment mieux (plus de marque, plus de migraine), ce casque s’avère bien plus silencieux. Je ne ressents pas le besoin de m’enfoncer quoi que ce soit dans les oreilles pour contrer les nuisances sonores (ce que j’aurais immanquablement cherché à faire si j’avais gardé le premier modèle). Le Gt-Air se fait complètement oublier, quel meilleurs compliment adresser à un casque? Assez récent, les essais et compte-rendus ne sont pas légion, encore, mais on trouve déjà des critiques assez bonnes.

    Voilà pour ma petite expérience. Je ne vends rien, et je ne doute pas qu’il existe sur le marché d’autres casques, éventuellement encore plus performants. Outre la comparaison entre deux modèles, je tenais surtout à signaler qu’un casque ne s’essaie pas qu’en magasin. Si vous en avez l’occasion, roulez!

    Bonne route à tous
    ET

  8. Gaillard
    27 avril 2013 at 10:35

    bonjour,
    je suis content de constater que je ne suis pas le seul à m’intéresser au bruit en moto.
    En ce qui me concerne, la raison est malheureusement simple, je roulais jusqu’il y a peu de temps exclusivement avec ma BFG, moto ancienne de grand tourisme, bien carénée, avec un casque  » Scorpion Exo » sans avoir noté de bruit insupportable, ayant fait l’acquisition il y a 2 ans d’une Ducati multistrada, j’ai ramené cette moto de Paris en Savoie par l’autoroute et suis arrivé chez moi complètement sourd. J’ai depuis fait quelques essais avec une appli smartphone et le micro placé dans l’oreille, je confirme que tous les casques essayés, Shubbert, Scorpion, Shoei, …sont tous très largement au dessus des seuils d’exposition admis, en particulier au dessus de 90 km/h.
    J’ai imaginé utiliser un système ANR, mais je m’interroge sur le risque en cas de choc latéral, le système prenant forcement de la place, dans une zone fragile du crane.
    Pour l’instant après lecture de votre article, j’ai essayé les protections Alpine motosafe qui sont pas mal mais un peu fastidieuses à mettre, puis des protections silicones moulées que je porte au travail, résultat pas mal mais il faut faire attention à la forme car souvent ces protections ne sont pas prévues pour être portées sous un casque.
    J’ai noté que le bruit provient en grande partie de l’ouverture inférieure, certains modèles de casques sont équipés de bavette assez efficaces sans être suffisantes, les bruits aérodynamiques étant de toute manière très importants. Je pense qu’à terme la solution la plus efficace serait un ANR adapté à l’usage moto (fréquences), utilisant la tension de la moto, via une prise type allume cigare par exemple pour pouvoir fournir l’énergie nécessaire à contrer durablement le bruit ambiant.
    Pour finir je suis pilote de ligne et ai donc la chance de passer une visite médicale annuelle assez complète qui me permet de constater objectivement les pertes auditives subies.
    Je suis preneur de toute expérience ANR, rigoureuse.
    Si vous roulez faites le prudemment et pensez à vos oreilles..
    Sincères salutations
    Gérard Gaillard

    P.S.: ANR = Active Noise Reduction, (système équipant certains casques audio. et aéronautique, produisant une contre fréquence, annulant le bruit sur certaines fréquences et jusqu’à une certaine valeur (fonction de l’énergie utilisée, le premier ANR aéro fait par Bose il y a 20 ans environ alimenté sur allume cigare était très efficace (en avion), le Senheiser supra auriculaire que j’utilise quotidiennement l’est beaucoup moins)).

    • FlatFab
      30 avril 2013 at 14:35

      Merci de ton témoignage et de ton apport à la réflexion sur le sujet.

    • 23 mai 2015 at 02:37

      Bonsoir Gérard, il existe une autre solution toute nouvelle c’est l’EARPAD CONTROL de chez EARSONICS, qui mesure en permanence le bruit à l’intérieur de ton conduit auditif lorsque tu portes tes protecteurs et te prévient lorsque tu as atteint ta dose de bruits quotidienne, si cela arrive, il faut déterminer au bout de combien de temps et nous adapterons un filtre plus puissant, pour que cela ne se renouvelle pas, nous en vendons dans toutes les entreprises très bruyantes et parmi les plus grands groupes de BTP.
      N’hésitez pas à me contacter sur mon adresse mail pour tout complément d’information .
      Rien ne coute de l’essayer nous le remboursons en cas d’insatisfaction, mais ça reste le seul protecteur qui analyse exactement ce qui se passe à l’intérieur du conduit auditif.
      A vous lire, amicalement ,
      Hubert

    • Julien
      1 octobre 2015 at 08:33

      Je recherche un système de type anr également. Je n’en ai pas trouvé à la vente. Mais sur sonelec musique, qui est un site d’électronique, il y a le schéma d’un système ANR. De plus, je ne suis pas partisans de la prise allume cigare. Je préfère la solution batterie lithium. Au niveau du volume d’encombrement, il ne faut rajouter qu’un micro par oreilles. Pourquoi je me tourne vers un système ANR, parce que les fréquences indésirables à moto sont les basse fréquences, celle qui son mal filtré par des filtres passifs.

  9. Philippe Roche
    16 mars 2013 at 17:46

    La chanson « Harley Davidson » que Serge Gainsbourg a écrite pour Brigitte Bardot décrit bien le sentiment de liberté que procure la moto : « Que m’importe de mourir / Les cheveux dans le vent ». Pour moi, le bruit du vent dans le casque a longtemps fait partie des sensations qui accompagnent la jubilation que je ressens en roulant en moto, et si j’avais des acouphènes, je n’y prêtais pas attention, ils disparaissaient aussi vite qu’ils étaient venus.
    Depuis un peu plus d’un an, j’ai bien déchanté : les acouphènes ont mis de plus en plus de temps à disparaître puis ils ont commencé à se manifester à n’importe quel moment de la journée. Heureusement pour moi, ils ne m’empêchent pas de dormir comme pourraient le faire les acouphènes permanents dont parle Thierry Charmensat.
    La pratique de la moto n’en est pas la seule cause, il y a aussi l’âge (60 ans), le tabac, et Dieu sait quoi encore. Il n’en reste pas moins que les jeunes motards devraient prendre en cause ce problème et protéger leurs oreilles avant de souffrir de lésions irréversibles, surtout ceux, nombreux, qui roulent en roadster.
    La première fois que j’ai vu des motards s’enfoncer des bouchons dans les oreilles, c’était au Canada, et je pensais qu’ils voulaient se protéger du bruit épouvantable de leur Harley (alors, pourquoi ne pas choisir une moto moins bruyante ?) mais que du coup ils devenaient complètement sourds à tous les bruits de la circulation. Je faisais une erreur, bien sûr : j’ignorais alors que l’on pouvait facilement filtrer les sons en fonction de leur fréquence.
    Pour ma part, je roule maintenant bulle haute sur l’autoroute, et je porte ce que j’appelle des « bouchons d’oreille ». Mais ne soyez pas aussi stupides que moi : n’introduisez pas les filtres des EarPad ou des Alpine MotoSafe dans votre conduit auditif externe : si c’est le cas, vous vous êtes trompés, c’est dans l’autre sens qu’il faut les mettre ! On n’est pas non plus censé actionner une souris d’ordinateur avec le pied (non, je n’ai jamais fait ça, tout de même), mais ce n’est pas évident en l’absence de mode d’emploi.

    • brisy
      17 mars 2013 at 09:18

      salut philippe,
      après avoir essayé les bouchons d’oreilles en commande groupées avec les amis du site cbf600/1000 et en avoir perdu un je suis revenu aux earpads par trop cher et supportables…le casque bmw série 6 réduit bien le bruit… du coup le schuberth c3 parait presque bruyant à côté!!

      • Philippe Roche
        17 mars 2013 at 10:36

        Salut Marco.
        J’ai perdu ma première paire d’EarPads (forcément, en les mettant à l’envers, ils ne tenaient pas bien !). J’ai racheté des Alpine MotoSafe, que j’utilise avec les filtres jaunes, qui filtrent plus que les verts. J’espère qu’ils vont me permettre de limiter les dégâts.

  10. PhilParisFrance
    11 décembre 2012 at 14:53

    Pour les trajets de plus de 500km je mets les Earpad par sécurité, sinon le casque BMW Systeme 6 suffit largement, je n’ai aucun bruit et j’enquille les km. Je mets la bulle en position haute sur l’autoroute pour les grandes vitesses (à l’étranger bien sûr)et tout va bien. Par contre qu’est-ce qu’il fait chaud sous ce casque même en ouvrant les ouies. Et entr’ouvert même au 1er cran la visière vibre et gêne la vue. C’est ou levé jusqu’à 120km/h ou fermé après.

  11. Laurent du 29 Sud
    18 juillet 2012 at 18:26

    Encore un super article.
    Depuis presque trois mois, j’ai un transalp 700 équipé d’un saute vent. J’ai décidé de changer pour une bulle haute et si j’ai gagné en confort j’ai tout de suite constaté beaucoup plus de bruit dans mon casque(Sark RSF3, moyen de gamme ?.
    J’ai tout d’abord mis des bouchons en mousse mais l’essai n’a pas été convaincant. J’ai acheté dans un magasin de bricolage des bouchons ressemblant à ceux des différents liens et l’amélioration est nette. Je pense que j’essaierai prochainement des bouchons plus adaptés à la moto. Je ne savais pas que cela existait et en général personne n’en parle.
    Merci pour l’article

  12. Mathurin BONNARD
    23 mars 2012 at 22:40

    Bon je vais vous aider , enfin j’espère,
    j’ai intégré des écouteurs « Noise cancelling « dans un J1, et là j’ai la paix, j’ai testé d’autres casques à réduction active de bruit, mais le Sony NC40 passe bien sans interférences avec un kit BT Cardo, CG4, notamment;

    en fait il faut associer un bon casque déjà silencieux et un casque pour oreilles à réduction de bruit active,

    j’ai aussi intégré des écouteurs de chantiers type marteau-piqueur !!, si si, sur une jet de qualité, c’est assez royal, mais, ça c’est pour l’inter urbain et la ville,

    les bruits extérieurs ?, ces casques sont fait pour l’avion donc les basses fréquences celles qui nuisent vraiment sur un long parcours, les pompiers ambulances passent, et même le bip d’un K2 Inforad…

    je travaille cette question de bruit en moto depuis des années, je roule 100 bornes en moyenne par jour tous les jours, certains jours 450 kms,

    effectivement le jour où on considèrera qu’un motard peut rouler comme un automobiliste en silence et en musique, on aura fait quelques sérieux progrès;
    surtout pour cruiser de force à 110 kms sur la majorité des voies rapides

    • dockyz
      6 juin 2013 at 01:40

      Salut, tu m’intéresses : comment as tu fais pour intégrer un casque audio a un casque moto ?
      pour ma part, j’utilise des intra auriculaires dans mon casque C3, et meme si c’est assez efficace, c’est pas ce qu’il a de plus pratique.

    • niko
      27 juin 2014 at 18:57

      Je plussoie fortement ! Mathurin, si un jour tu repassses dans le coin, de préférence avant que je défonce mon prochain casque la semaine prochaine, ce serait chouette de nous expliquer de quelle façon t’as intégré ces écouteurs (que je viens d’acheter) à ton casque !!
      Démontés les plastiques des éouteurs ? Relocaliser les micros ? Découpe dans la mousse du casque ? etc. !
      J’laisse un email (antispam) au cas où : ecouteurs.lastnikita@xoxy.net

      V

    • Mathurin
      10 mars 2016 at 21:52

      Édition de mon post et 100 000 kms plus loin, (je roule pour le boulot 35000 à l’année), j’ai amélioré l’intégration des casques NC, en achetant d’occasion grâce au bon coin, des Bose Qc3, la je suis arrivé au summum, qui plus est dans un BMW evo6, acheté d’occase quasi neuf, la qualité acoustique des Bose combinée à une des meilleures réductions actives, change complétement la donne. Au passage le Cardo 3 est livré avec une prise jack, ce qui permet de monter les écouteurs de son choix, les Bose QC3 laissent passer voix et claxons, normal puisque prévu pour l’avion le train, les basses fréquences, (la où échouent Schubert ! Qui n’a rien compris, je n’ai eu 4),
      leur petite taille (onear) permet en creusant le polystyrène de les placer certes en tâtonnement au mieux face aux oreilles, légèrement orienté vers l’avant, le casque modulaire (ou jet je recommande le Shoei J cruse), permet d’enfiler le tout sans difficulté, 10 fois par jour, (mon job), et 4 jours par semaine, l’autonomie est royale, la mise en route demande de détacher (le velcro est mon ami), et actionner le curseur, simple et sur,
      Vous ajoutez la musique en stéréo via tune in radio, débit HQ en 4g, et vous pouvez enfin rouler 2 heure sur autoroute sans s’ennuyer, et ça permet de rouler aux vitesses légales sans tourner la poignée pour supporter la longueur du ruban, surtout au guidon d’un tgv.. GTR1400
      A 60 balais et 42 ans d’attelage, j’espèrai que ces pauvres marketeurs se seraient secoués le bulbe pour passer à autre chose que les  » Sapètoku « , apparemment les motards et les musiciens (je pratique la guitare classique) forment une niche trop étroite; faites le vous-même, et puis vous savourerez la joie de croiser une Hurley dans un tunnel sans pleurer de douleur et de tristesse devant la bêtise humaine.

      • oldbir
        12 mars 2016 at 09:18

        Salut, je me suis toujours demandé comment la pratique de la moto est compatible avec l’écoute de radio, de musique; pour moi c’est de l’aberration totale; mais tellement répandue que je fini par me demander si je ne suis pas dans l’erreur.

        • Mathurin
          12 mars 2016 at 09:30

          Bien sur en zone dense l’écoute est indispensable, mon propos est dans un contexte de roulage long et fastidieux, l’autoroute étant le pire, mais le plus secure pour des personnes se déplaçant en moto pour une activité professionnelle,
          En mode loisir ce qui concerne certainement la majorité, on ne prend pas l’autoroute ça n’a pas de sens… Giratoire !
          Le son est alors un facteur de plaisir, je me souviens de la 1ère fois que j’ai fait tourner à l’arrêt une Triumph 3 pattes, je l’aurais achetée rien que pour cela…

  13. Cali
    22 mars 2012 at 11:19

    Correction: moulés et non moulées

    SwissTengu: les casques les plus « silencieux » affichent tout de même 83 Db a 100 km/h. C’est bien mieux que les 103 Db de certains casques (sachant que le bruit « double » tous les 3 Db !).

    Petit tableau fourni avec mes bouchons pros:

    Durées d’exposition quotidienne au bruit nécessitant une action
    Niveau sonore en dB(A) Durée d’exposition maximale
    80 8 h
    83 4 h
    86 2 h
    89 1 h
    92 30 min
    95 15 min
    98 7,5 min

    Donc même avec le meilleur des casques (hors de prix), c’est 4h de moto MAXI sans bouchons a 100 km/h, mais a 130 km/h sur autoroute ça doit avoisiner les 1h30 ! Au-delà la perte d’audition s’installe discrêtement mais ne sera perçue que bien des années plus tard… quand il n’y aura plus rien a faire.

  14. Cali
    22 mars 2012 at 11:09

    Bonjour,

    J’ai personnellement utilisé des bouchons filtrants « de musiciens » mais non moulés, il sont vites insupportables et surtout bougent dans l’oreille et ne protègent plus forcément quand l’air passe a coté… Maintenant j’ai des bouchons moulés sur-mesure professionnels payés par mon patron (je suis grutier dans le Génie Civil) que j’utilise au travail ET a moto, ça ne bouge plus et c’est très confortable, j’entends toujours les voitures mais l’affaiblissement SNR de 26 Db fait du bien !
    Je pense que si un jour je n’en ai plus de pros; je les paierai de ma poche mais je continuerai a prendre des moulées (entre 120 et 200€ je crois suivant marques et qualité des filtres).

  15. 15 décembre 2011 at 07:28

    Merci pour cet article – ça me conforte dans mon idée que rouler avec un mauvais casque ne met pas en danger que ma tête et ma vie, mais aussi l’ouïe.

    Je suis en train de lire tes (très) bons articles sur les Schuberth – je suis en train de me tâter pour en acheter un. J’hésite vraiment entre le C3 et le S1 – ayant des lunettes le C3 me semble plus pratique… Je ne roule pas autant que toi (juste 12’000 en une saison), mais tous les jours quand même… Et là, mon shark, j’ai juste envie de le foutre à travers le parebrise du premier SUV que je croise (autant faire d’une pierre deux coups) -.-.

    Bonne route 😉

  16. fanordi7
    17 novembre 2011 at 21:22

    Ce que je ne trouve pas, c’est un casque silencieux, au-dessus de 100 km/h. En dessous, je roule visière ouverte, surtout en ville,sauf par temps de pluie, et encore…Je roule en moto, tous les jours, actuellement 100 km/jour, soit un peu moins de deux heures…Je plains ceux qui ont des pots bruyants…ce n’est pas le bruit de roulage, ni celui de la circulation, qui me posent problème, au contraire, ils me sont utiles, pour ma sécurité, d’ailleurs, avec la cagoule, je suis comme un poisson, dans son bocal…ce qui est désagréable, c’est le bruit de flux, qui ne disparait que caché derrière la bulle ( gs 500 ), mais dans cette position, j’ai tendance à rouler plus vite, et la vue est vraiment réduite, donc, danger…

  17. brisy
    20 octobre 2011 at 16:28

    au secours !
    début aout j’ai constaté qu’une des lanières du système anti-rol-off de mon casque schuberth c3 commençait à s’abimer sérieusement à force de mettre et d’enlever les coussins de joues pour les laver…contact pris avec le vendeur du casque début septembre le casque part en SAV sous garantie (puisque l’achat date de décembre 2010) pendant ce temps un casque c1 intégral schuberth m’est prêté… il y a deux semaines je récupére mon casque… aujourd’hui comme je viens de recevoir un nouveau casque jaune (pour être vu) modulable et bien côté au test sharp anglais (pour tester la qualité des casques) je demonte les coussins pour les laver et qu’est-ce que je constate: RIEN N’A ETE FAIT! incroyable mais vrai la réparation n’a pas été faite du tout…. que dire du manque de sérieux du magasin qui n’a rien vérifié du soit disant service après vente qui l’a laissé étagère restante pendant 7 semaines. après une mésaventure avec un concessionnaire qui a « oublié de resserer les boulons des pontets de guidon….(la moto se conduisait par les fixations du pare-vent!) j’en viens à me demander combien d’accidents? de morts peut-être à cause de ces négligeances à répetition ! alors même que le prix des fournitures ou des réparations est loin d’être minime…. QUELLE SECURITE ET A QUEL PRIX ??

  18. PAIN REGIS
    20 octobre 2011 at 08:05

    Bonjour à tous,
    Je fais de la moto depuis 30 ans, et maintenant je ne supporte plus le bruit du vent dans le casque, après avoir essayé diffèrent modèles, je ne sais plus quoi acheté (avec mousse sur les oreilles ou passage de l’oreille).
    J’ai essayé les bouchons c’est très bien pendant 50 kms et après c’est pire.
    J’ai demandé à mon médecin et la réponse est : il ne faut pas rouler trop longtemps avec des bouchons (c’est le système nerveux qui prends le relais et c’est pourquoi il y a stress.
    Alors J’AIMERAI QU’IL Y AI DES NORMES SUR LES CASQUE MOTO CONCERNANT L’ACOUSTIQUE, COMME LES NORMES SUR LES HOMOLOGATIONS. cela obligerai les fabricants à être plus sérieux sur leurs casques.
    Merci de m’avoir lu
    Bonne route

  19. 4 septembre 2011 at 11:06

    Une copine m’a offert les Earpad Earsonics et franchement c’est vrai que ça apporte du confort, bien sur à l’arrêt faut les enlever sinon impossible de parler avec quelqu’un mais en roulant c’est génial 😀

  20. Roiron
    4 septembre 2011 at 09:38

    Bonjour à tous,
    Motard depuis 1968 (aie ça fait vieux ça !!!) et aucun problème d’oreille.
    Mais il y a 10 jours, je suis remonté de Draguignan en une seule traite par l’autoroute, 130 km/h bien sur, avec ma R1100 R équipée d’un pare-brise BMW.
    Et depuis ….. acouphènes …. très fortes les 2 premiers jours, moins fortes maintenant mais permanentes.
    Si j’avais su, j’aurais mis des bouchons, mais il est vrai que c’est un sujet dont on parle peu entre motards.
    Alors je voudrais seulement dire à ceux qui sont jeunes et qui n’ont pas de problème « pour l’instant » à moto de se protéger quand même car les lésions s’accumulent au fil du temps et le jour où les acouphènes arrivent c’est irréversible.
    Merci pour cet article excellent qui ouvre les yeux sur ce problème.
    Alors une petite question : existe-t-il des traitements pour essayer de traiter ces dommages auriculaires ?

    Par acance, merci.
    Luc

    – – –

    Réponse

    Comme écrit dans l’article et comme tu l’écris toi-même, les acouphènes sont irréversibles.
    Une fois que les cellules cillées sont endommagée, il n’existe aucun traitement pour les « réparer ».

    • PhilParisFrance
      11 décembre 2012 at 14:59

      Avec quel casque? Nice->Paris direct aucun bruit avec le Systeme 6 BMW je ne suis pas un inconditionnel qui achète tout béhème car ma bécane est une Honda, mais ce casque est génial, mieux que Schubert. Tu ne t’es pas endormi à 130km/h?

  21. Antoine
    19 mai 2011 at 21:00

    Bonjour!
    débutant en moto, c’est en prévision d’un long trajet que j’ai acheté les bouchons d’oreilles alpin motosafe. Durant ce trajet, le bruit du vent était pourtant énorme (sûrement à cause d’un casque trop grand ou du modèle x-lite X601 mal conçu ?) et m’a donné un petit acouphène. Je ne parviens pas à expliquer la puissance du bruit malgré le port de ces bouchons car j’ai l’impression qu’ils cachent bien le bruit de la moto mais ne sont pas bon pour cacher le bruit du vent.
    En conclusion, je pense qu’il est très important que le casque soit à la bonne taille car si il est un peu trop grand, les bouchons d’oreilles n’apporteront rien.

    • Antoine
      19 mai 2011 at 21:49

      Désolé je reviens pour insister sur le fait que votre article ne parle pas du choix important de la taille d’un casque. Même si ça paraît évident, et que pour l’achat de mon casque j’avais fait attention à ce détail, il apparait que mon casque ne me serrait pas assez. Or cette erreur semble être la cause du bruit très fort de ce casque malgré l’utilisation de bouchons.

      Je cite le commentaire de Gilles plus haut :
      « – Les fuites aérauliques viennent surtout de la visière et de l’aérateur inférieur. La qualité d’une visière est très importante ainsi que le joint sur le casque. A vérifier lors de l’achat.
      Il faut une visière rigide adaptée parfaitement au joint du casque. Le joint quant à lui doit être souple afin de faciliter l’écrasement de ce dernier.
      La qualité des mousses intérieures intervient aussi, il faut qu’elle plaque bien les joues afin d’éviter une remontée trop importante du flux d’air qui favorise l’effet tourbillon dans la cavité (emplacement des oreilles) du casque.
      Il est important de bien adapter la taille du casque à la morphologie de sa tête. Ne choisissez pas une marque à tout prix mais le casque le plus adapté à votre tête. »

      – – –

      Réponse

      En effet, désolé.
      Il m’a paru tellement évident à l’époque de la rédaction de cet article qu’il était indispensable de choisir un casque à sa taille, autant pour la sécurité que pour l’acoustique, que je n’ai pas pensé à préciser ce point.
      D’autant plus que j’en parle dans un autre article : « Choisir son casque de moto« .

  22. 29 mars 2011 at 20:24

    Je suis d’accord avec les avis precedents

  23. descotils
    17 septembre 2010 at 17:23

    bonjour a tous,en recherche d’un nouveau casque (modulable shubert a mousses tassées,joint ecran dechiré,les DB devenaient trop present sur longs parcours!)je recherchai un nouveau casque me permettant de me passé de mes bouchons moulés;je vois que cela ne vas pas etre possible!
    les bouchons d’oreilles moulés occasionnent differentes pressions sur l’oreille qui deviennent insuportables au fil des kilometres,donc je conseille de commencé par des bouchons pas trop chers et de renouveler son casque dès que sa tete commence a se balader dedans.

  24. José
    9 septembre 2010 at 12:50

    Super article, même chose ici, bouchons Alpine MotoSafe chez audilo à environ 20€ (pas de frais de port, suis passé les prendre direct dans le 9ème à Paris, c’ est à 3 min de mon bureau).
    http://www.audilo.com/bouchons-alpine-motosafe.html
    Pour moi ça change TOUT! Incroyable comme différence depuis que les mets.

    Ici un lien sur les niveaux sonores des casques, test d’ une revue teutonne:
    http://www.audilo.com/blog/wp-content/uploads/2010/04/Test-dB-Casques-Motos.pdf

  25. Jean-Claude
    15 août 2010 at 10:23

    Bonjour,

    Bravo pour cet article très instructif 🙂
    Je pense que les bruits « aérodynamiques » générés en moto sont liés :
    Carénage avec ou sans
    Hauteur et position de la bulle
    Qualité du casque
    Par le passé j’avais une XJR1300, choisie pour limiter ma tendance à enrouler du câble.
    Et la avec un casque Shoei Raid 2, j’avais peu de bruit mais une autre contrainte, mes bras qui s’allongeaient et beaucoup de fatigue au dessus de 110 km/H.
    J’ai investi dans de nombreux sautes vent avec pour résultat un bruit infernal voir insupportable.
    Je suis passé à une ST1300 qui est reconnu comme très confortable et ou le pilote est très bien protégé.
    Le résultat est, que sur autoroute il n’y a pas de solution miracle et que les bouchons restent certainement la meilleur solution pour préserver ses tympans et surtout pour arrivé moins fatigué sur des longs trajets.
    Jusqu’à maintenant j’utilisai des bouchons jetables peu confortable et suite à la lecture de votre sujet je pense commander deux jeux de bouchons Alpine motosafe pour ma moitié et moi 🙂

    Une petite question au sujet de la mise en place des bouchons dans les conduits auditifs.

    A quoi ressemble l’applicateur ?

    @ + et merci

    – – –

    Réponse

    Tout simple, l’applicateur est un tube creux en plastique transparent, avec un côté aplati pour le pincer entre deux doigts et une longueur d’environ 3 cm.

    • Jean-Claude
      17 août 2010 at 17:42

      Je viens de recevoir mes jeux de bouchons et pour ceux que cela intéresse un lien vers la notice en français : http://jclaudej77.free.fr/motosafe.pdf

      Par contre j’ai du mal a savoir comment ces bouchons doivent rentrés dans l’oreille ?

      J’hésite à découper la collerette !

      Merci pour vos conseils

      – – –

      Réponse

      Si vous en êtes à découper la collerette, c’est que vous avez de toutes petites oreilles…
      Le bouchon doit être introduit en douceur dans le conduit auditif, sans l’enfoncer outre mesure, sans que ça fasse mal, de telle sorte qu’il tienne tout seul et que le tube ne touche pas l’intérieur du casque.

  26. jean-yves
    4 juin 2010 at 23:57

    bonsoir à tous,
    tout nouveau sur ce super site, je découvre que nous sommes nombreux à se préoccuper des outrages infligés à nos pauvres oreilles. j’ai fait l’acquisition d’un casque C2 en 2007, et j’ai bien cru que j’avais enfin solutionné mon problème de maltraitance auditive.
    la moto d’alors, un 1000 CBF, bulle, plutôt le déflecteur, réglé à demeure en position haute les gros déplacements de l’été, jusqu’à 700 km/jour, route N et autoroute, ne posaient plus de problème. en 2008, je décide d’opter pour une GT, le choix se porte sur une 1300 FJR, rien à redire sur la capacité de ces machines à aligner de gros kilométrages avec un niveau de confort très appréciable, malheureusement un point viens gâcher ce tableau presque parfait, je suis à nouveau à la recherche d’une solution pour limiter le bruit ambiant, le C2 si performant avec le CBF, s’accommode difficilement des remous provoqués par la bulle sur la FJR. bulle basse j’obtiens un niveau sonore acceptable, équivalent CBF. bulle haute la réduction est satisfaisante, mais je n’ai plus d’air, autrement dit je roule en voiture, et en dehors de ses deux extrêmes, tous les réglages intermédiaires sont catastrophiques, le bruit est limite insoutenable. comme quoi le mieux peut être l’ennemi du bien!
    au vu de l’avis quasi unanime concernant les bouchons Alpine Motosafe, je crois bien que je vais passer commande sans tarder.
    Merci à vous, Amitiés motardes.

    J-y

  27. Vincent
    9 mai 2010 at 17:54

    Idem comme conclusion ici!
    J’ ai aussi pris des bouchons Alpine Motosafe chez audilo.com:
    http://www.audilo.com/bouchons-alpine-motosafe.html
    19€ seulement!

  28. 8 avril 2010 at 13:25

    Bonjour,
    Et un grand bravo à FlatFab pour l’ensemble du site! Enfin un endroit ou l’on discute moto sans parler de puissance, de chevaux, de pots d’échappement, de burn et de vitesse. Merci!

    Je viens ici partager mon expérience, chercher quelques conseils et peut-être un peu d’aide.

    Le cadre:
    Je parcours 120km/jour pour aller bosser, sur un trajet autoroute urbaine (110km/h), autoroute (130km/h), et nationale (90km/h). Je roule avec une BMW R850RT, et un casque Dainese Airstream. Je porte des bouchons d’oreille en mousse.

    Le problème:
    Sur les portions les plus rapides de mon trajet le bruit dans le casque devient vraiment pénible bien que je ne roule rarement à plus de 145km/h.

    La question:
    Comment réduire le BRUIT?

    J’ai déjà observé que la position de la bulle par rapport au casque a une influence énorme sur le niveau sonore. Si je me lève, et place ma tête dans le flux d’air bien au dessus de la bulle, la nature du bruit change, pour un bruit moins fort, plus constant et un peu moins grave. Probablement car l’écoulement de l’air autour du casque se fait de façon plus linéaire. A l’inverse, si je monte ma bulle au maximum et que je me plie en quatre derrière elle, là aussi le niveau baisse considérablement. Malheureusement ces deux solutions ne sont pas envisageable. J’en déduit toutefois qu’il existe une zone de turbulences générée par le bord de la bulle. Le mode d’emploi du S1Pro semble confirmer cette hypothèse.
    Voir ici (page 63): http://www.schuberth.com/fileadmin/downloads/SHPT_R1_Manual_GB_01.pdf

    J’ai donc envisagé les pistes suivantes:
    – changer de casque pour un S1Pro; mais est-il aussi silencieux dans les turbulences? Comment peut-on essayer un casque en condition réelle? La différence vaut-elle 550€?
    – changer de bouchons d’oreille pour des Alpine; mais sont-ils vraiment beaucoup plus efficaces que des bouchons mousse?
    – changer de bulle pour une bulle haute; mais c’est cher!

    Certains d’entre vous ont-ils expérimenté mes mêmes phénomènes.
    Avez-vous trouvé des solutions efficaces?
    Pouvez-vous me dire laquelle des trois solutions que j’envisage m’apportera le plus de quiétude?

    Merci d’avance, et encore Bravo pour ce site et tous les commentaires constructifs qui y sont postés.

    Patrick

    • J-P KHAYAT
      10 mai 2010 at 21:33

      Salut Patrick,
      Je roule quotidiennement en BMW R1200 GS Adventure avec Bulle haute avec un casque Nolan N103. Je fais 80 kms A/R. J’ai expérimenté depuis 1 mois des bouchons d’oreille en mousse ‘quies’ et je trouve que cela est assez confortable.
      Je suis désolé pour toi, car je pensais que le modèle RT avec bulle haute protégeait aussi bien (sinon mieux) que le modèle GS !
      J’ai également comme toi des portions à 80, 90, 110 et même 130 kms/H sur l’A12 et cela se passe
      sans problème particulier.
      Cordialement.
      JPK

    • Yves
      16 juillet 2012 at 12:46

      J’ai les memes soucis avec une Honda Deauville 650, apres essais je suis arrivé aux conclusions suivantes :

      1) Un deflecteur en haut du pare brise diminue nettement les bruits de turbulences, voir le site :
      http://www.dl650.org/photos/pbsoluces/deflecteurs.html

      2) Les bouchons d’oreilles ne sont efficaces que si la mousse du casque degage les oreilles, si elle est en contact avec elles, le bruit passe par contact sur le pavillon de l’oreille, donc casque avec oreilles degagées + bouchons. On peut evider la mousse au niveau des oreilles.
      Le test est simple, on met les bouchons + casque et on frotte le casque avec la main, on doit entendre le moins possible le bruit de frottement.

  29. Patrick
    8 avril 2010 at 12:16

    Bonjour,
    Je fais de la moto et de la plongée depuis 1972. J’ai eu une période où je faisais 270km par jour pour aller travailler. Je n’ai jamais eu le moindre problème avec mes oreilles, j’avais d’ailleurs des facultés d’audition très supérieures à la moyenne.
    Ca s’est gâté à environ 50 ans, une virée de 2 heures avec mon Shoei X800 m’a causé des dégâts irréversibles.
    Des acouphènes, supportables, mais plus rien au-delà de 8kHZ.
    J’utilise des bouchons Hansaplast, c’est ce que j’ai trouvé de mieux jusqu’à maintenant en rapport Q/P.

  30. KHAYAT
    8 mars 2010 at 12:54

    Bonjour,
    Article intéressant. Cela fait 36 ans que je fais de la Moto et de la Plongée sous-marine. Je n’ai jamais porté de bouchons pour me protéger les oreilles. J’ai par contre toujours porté une cagoule sous mon casque (été comme hiver). Les grandes virées (400 à >1000 kms), j’écoute de la musique avec des écouteurs « Standard » sous ma cagoule. Oui, certains diront qu’il ne faut pas mélanger Moto et Musique. Pour moi, c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour vaincre la monotonie de l’autoroute sur de longues distances. Bref, je n’ai (pour le moment) jamais eu de problèmes d’oreille « acouphène » ou autre et j’espère que ça va continuer ainsi. Par contre, je fais également du tir aux armes à feu (TSV pour ceux qui connaissent) et là, on est obligé de porter un vrai casque électronique. Voilà pour mon témoignage.
    JPK

  31. Claude
    24 février 2010 at 14:14

    Je voulais juste parler des longs tunnels, et particulièrement, quand on est relativement proche d’un camion (même une centaine de mètres). Le bruit est infernal; beaucoup plus violent que le bruit du vent ou même que les remous d’air d’une mauvaise bulle qui fait des remous à la hauteur du casque à 130km/h.
    Habitant dans la périphérie de Genève, je prends souvent l’autoroute de contournement, qui possède quelques longs tunnels, et c’est ce qui m’a encouragé à acheter des bouchons d’oreille en silicone…
    10 mns dans un tunnel doit certainement être très destructeur. Je suis musicien et je protège mes oreilles. Je connais des violonistes qui mettent des protections auditives même pour s’entrainer à la maison, dans des pièce qui résonnent…
    Je suis donc particulièrement sensible à cet article.
    Merci pour tout ce travail.

  32. Philippe
    28 novembre 2009 at 11:25

    Bonjour , premièrement merci de tous ces précieux renseignements, un commentaire me fait réagir, mettre un MP3 en conduisant sa moto? je trouve cela in envisageable!dangereux!irresponsable! tient il n’y pas si longtemps une jeune fille certes un piéton qui n’a pas entendu les sirènes de pompiers circulant, elle a traversé sans regarder avec son mp3 ipod comme vous voulez, et ben elle s’est faite écrasée…en moto c’est pareil, s’isoler de la circulation des bruits je trouve cela inconcevables…pour soit et pour les autres! voilà mon commentaire vaut ce qu’il vaut…et pourtant j’ai aimé ,jeune, mon walkman dans mon casque et ma mob! 🙂

  33. Gilles
    5 novembre 2009 at 18:53

    Bonjour à tous,
    Effectivement cet article est bien complet et surtout très réaliste. Merci à son auteur.
    Je suis acousticien et motard, je parcours 80 km par jour dont 50 km sur autoroute.Je me suis penché sur le pb du bruit à l’intérieur des casques.
    Les casques signalés peu bruyants …..hmm. Tout dépend à quelle vitesse on roule et du casque. J’ai donc effectué des mesures à l’aide d’un dosimètre (petit sonomètre portatif utilisé pour les bruits aux postes de travail), le microphone étant positionné dans la cavité du casque et près du conduit auditif.
    La moto : une CBF 1000 avec une (petite) tête de fourche (protège en rien le haut du corps).
    J’ai testé 3 casques de marques différentes (HJC,NOLAN, XLITE) pour le même parcours et la même vitesse moyenne totale sur portion d’autoroute pour que ce soit représentatif.
    Pour une vitesse constante de 130 km/h, il n’a pas de mystère, tous les casques sont bruyants. J’ai mesuré pour le moins bruyant 98 dB(A) et 103 dB(A) pour le + bruyant. De quoi se faire péter les oreilles, en sachant qu’à 100 dB(A), on est exposé à des lésions à partir de 15 min d’exposition.
    Le spectre de ces bruits est surtout dans les basses fréquences, fréquences difficiles à atténuer.

    Constat :
    – Les fuites aérauliques viennent surtout de la visière et de l’aérateur inférieur. La qualité d’une visière est très importante ainsi que le joint sur le casque. A vérifier lors de l’achat.
    Il faut une visière rigide adaptée parfaitement au joint du casque. Le joint quant à lui doit être souple afin de faciliter l’écrasement de ce dernier.

    La qualité des mousses intérieures intervient aussi, il faut qu’elle plaque bien les joues afin d’éviter une remontée trop importante du flux d’air qui favorise l’effet tourbillon dans la cavité (emplacement des oreilles) du casque.
    Il est important de bien adapter la taille du casque à la morphologie de sa tête. Ne choisissez pas une marque à tout prix mais le casque le plus adapté à votre tête.

    Pour les bouchons :
    SNR25 au minimum, en sachant que c’est une atténuation théorique et non vérifiable. Donc le mieux, ce sont des bouchons avec un SNR de 30 et avec une bonne atténuation dans les basses fréquences.
    Le type :
    – Les jettables en mousse, pas top en performance, et on tendance à se défaire lorsqu’on met le casque. Peu coûteux
    – Il existe de bons bouchons réutilisables, à voir sur les sites spécialisés. Je ne peux pas me prononcer sur une marque. Entre 20 et 30 €
    – les bouchons moulés : les plus efficaces,adaptés à son propre conduit auditif, donc performant en terme d’atténuation.
    Pour ma part j’ai opté pour cette dernière solution mais cela à un coût (120€)
    Mais cela reste beaucoup moins chère qu’un sonotone 🙂

    Aucune étude sérieuse n’a été faite sur les séquelles auditives chez les motards.
    En conclusion : Protéger vos oreilles, et ne pas hésiter à investir.

    Ci joint un lien
    http://www.lomag-man.org/sante%20travail/arbeitsmedizin_publikationen_audiometrie_pdf_05.pdf

    – – –

    Réponse

    Merci beaucoup, vraiment, pour ce commentaire complet et informatif.

  34. Anthony
    22 août 2009 at 13:17

    Bonjour,
    je suis très sensible à la question du bruit et roule toujours avec des bouchons. Je dois changer de casque, et je ne trouve nulle part les tests motomag et autres relatifs au bruit. J’aurais voulu savoir s’il était possible d’en avoir un scan ou du moins les meilleurs casques de la série.
    J’étais intéressé par le Schubert S1 pro, mais niveau protection… il suffit d’aller voir ici pour se dire qu’on doit pouvoir trouver un casque qui protege mieux tout en insonorisant un minimum.
    Merci d’avance et merci encore pour cet article intéressant !

    PS : en réponse à Manu, j’ai une paire de pianissimo (-25dB) que j’ai fait faire pour la musique, à moto, elles touchent légèrement le casque, engendrant des bruits tres desagreables… à voir donc.

    – – –

    Réponse

    Bonjour,

    Une copie numérique du dossier, peut-être pas, je n’en ai pas le droit, c’est protégé par le droit d’auteur.
    Mais retranscrire en résumant le contenu, c’est possible.
    Que veux-tu savoir, en fait ?

    Je ne vois pas bien le problème avec le S1 Pro. Il ne protégerait pas bien le crâne en cas de choc ??

    – – –

    Bonjour,
    merci pour la réponse rapide,
    j’aurais voulu connaitre les meilleurs casques, en termes d’isolation, des comparatifs, vu que je n’ai pas envie de me retrouver avec un casque qui aggravera mon cas (acouphènes grâce à un xr1000, malgré les bouchons). Et vu que je ne trouve nulle part de trace de ces comparatifs, je viens demander de l’aide 🙂
    Tout ce que je trouve sur internet est très subjectif, et les sources se contredisent, sauf pour les Schubert…

    Pour le site que j’ai donné en lien, c’est le gouvernement anglais qui essaie de recenser tous les casques vendus en grande bretagne et qui les soumet à des tests plus poussés que les normes d’homologation, ils en parlent dans quelques motomag.
    et on voit que certaines marques (shoei / schubert) pourtant réputées, ne sont pas celles qui protègent forcément le mieux (shark, par exemple, a de bien meilleurs résultats).
    http://sharp.direct.gov.uk/about-sharp/
    on retrouve même le logo sharp dans certains magasins en france maintenant.

    Merci encore pour l’aide, je pourrai profiter à nouveau de la moto si je ne passe pas mon temps à psychoter sur le petit sifflement dans mon oreille !

    un petit complément :
    http://www.motomag.com/Casques-Integraux-Sharp-pour-la-5617.html

    – – –

    Réponse

    Je connais les tests Sharp, ils ne font pas l’unanimité sur leur méthodologie et leur barème de notation.
    Pour les comparos, il y a bien longtemps qu’il n’y a pas eu dans la presse moto de gros comparatif de casques intégraux haut de gamme.
    Voir le n°3758 (fin avril 2007) de Moto Revue, avec un dossier casques complet de 25 pages, dont un guide d’achat comprenant 131 casques et un essai de 16 intégraux et 16 modulables.

    J’ai trouvé ça, que tu connais déjà sûrement:
    http://test.motomag.com/Casques-moto-le-classement-Sharp-4454.html
    http://www.299kmh.com/index.php?showtopic=2542
    http://www.forum-auto.com/moto/section25/sujet380061.htm
    http://forums.moto-station.com/equipement-moto/45809-le-casque-le-mieux-insonorise.html

    – – –

    j’avais effectivement déjà parcouru ces liens, merci quand même.
    Je vais voir si je peux me procurer le moto revue dont tu parles.
    Pour le classement motomag dont tu parles dans l’article, aucun casque ne se rapproche du schubert en insonorisation ?
    Je commence à me diriger vers le S1 pro de toute façon, j’ai l’impression que ce sera le seul moyen de ne pas être déçu
    Merci pour ton aide !

    – – –

    Réponse

    De l’avis général, comme tu as pu le lire sur les différents forums et dans le comparatif spécial « casques silencieux », le mieux insonorisé du marché est le Schuberth S1 Pro.
    Et même s’il n’est pas forcément le plus résistant à ce jour, il reste un bon casque qui satisfait haut la main aux homologations européennes.

  35. Neocaz
    9 août 2009 at 20:46

    En allant sur le site d’un des commentaires, j’ai trouvé le lien du test motomag complet :
    http://www.diffuzz.fr/wp-content/uploads/2009/06/0906-moto-magazine-bd2.pdf

    Si cela peut-être utile …

  36. 22 juin 2009 at 09:19

    Merci pour toutes ces informations. Me voilà prévenue.
    Bon je crois que je vais penser à investir dans des bouchons quand j’aurais ma moto 🙂

  37. 17 juin 2009 at 06:34

    EARPAD® s’illustre dans “Moto Magazine” 9/10 !
    TESTS CONSOMOTARDS “MOTO MAGAZINE”
    http://www.diffuzz.fr/wp-content/uploads/2009/06/moto13.jpg

    – – –

    Réponse

    Un commentaire publicitaire, mais bon, c’est dans le sujet et fondé sur un article de Motomag, alors je laisse.

  38. Manu
    27 mai 2009 at 22:46

    Très bon article, le capital auditif est important.
    Après avoir testé un peu tous les bouchons d’oreille dispo en pharmacie, plusieurs catégories :
    – Les « en mousse » simple, marque EAR ou Quiès –> pharmacie. Les meilleurs à mon avis sont les 3M 1100 de couleur orange, trouvables sur Internet atténuation d’environ 35dB). Prix très variable suivant l’enseigne mais jamais plus de 3€ la paire.
    – Les spécialisés musique, par exemple les earpad universel, qui ne filtrent que certaines fréquences, atténuation 16dB, mais on peut tout de même tenir une conversation et entendre les bruits environnants. Environ 25€, durent très longtemps.
    – Les moulées, parfaitement adaptées aux oreilles.
    Différents filtres interchangeables pour moduler l’atténuation.
    Coûtent plus ou moins 150€. Chercher pianissimo sur google.

  39. 5 mai 2009 at 09:16

    Personnellement, je roule depuis deux ans avec un shoei XR-1000 et j’en suis très content. Je ne sais pas si le casque lors de l’essai de Motorad Reisen und Sport était défaillant, mais ca m’étonnerait que j’ai 100 dB dans les oreilles.

  40. PEDROJA
    3 mai 2009 at 17:39

    Bonjour.

    Motard depuis deux mois j’ai suivi les conseils et donc acheté un casque shubert C2.
    j’ai une CB500 pour commencer, 62 kms pour aller bosser.
    J’ai tou essayer bulle haute; saute vent; rien; avec ou sans bouchons dans les oreils, je sort de cher un ORL qui ne ma rien trouver d’anormal, il n’empeche que j’arrete le deux roue. J’aimerais essayer un maxi scoot mais les consseccions ne propose pas d’essais ce qui est génant vue l’investissement car si le vent provoque la meme douleur qu’a moto ca fait beaucoup d’argent pour soufrir.
    Quel désaroie je revais depuis mon plus jeune age de faire de la moto j’ai évidement eu la mobilette la 125 et la…. le vent!!!!
    J’espere trouver la solution.
    Salutations.
    Cyril

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    Après lecture du message, je n’ai toujours pas compris le problème.
    Avez-vous mal aux oreilles en roulant à moto ? Le bruit du vent vous cause des douleurs ?

  41. Chris
    9 octobre 2008 at 16:52

    Bonjour,

    Nouveau motard et musicien à mes heures perdues,
    je suis déjà très sensibilisé aux problèmes auditifs. Actuellement à la recherche d’un casque moto, l’insonorisation de ce dernier est de loin mon premier critère. Ton article me conforte dans l’idée que j’avais sur la soi-disant insonorisation des casques du marché.
    Existe-il quelque part une statistique effectuée sur un échantillon de motard uniquement concernant les problèmes auditifs survenant au crépuscule de la vie d’un motard ?

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    Pas à ma connaissance.
    Je pense que les médecins motards pourront confirmer que la presbyacousie est multi-factorielle. Difficile d’être certain que les problèmes d’audition seraient dus uniquement à la pratique de la moto… Sans compter qu’il faudrait tenir compte du kilométrage effectué, de la protection de la moto, du type de casque. Compliqué.

  42. thierry charmensat
    8 octobre 2008 at 03:11

    Bonjour… problème difficile que celui des acouphènes, mais surtout il faut dire que les protections auditives protègent de la presbyacousie ( perte d’audition) et non pas vraiment des acouphènes : il faut impérativement faire le distinguo; en 19 ans d’exercice de médecine générale, je n’ai que très très rarement vu des patients ayant des acouphènes pour lesquels le spécialiste trouvait une cause et un remède: désespérant, on n’a pas fait de progrès ou presque sur ce sujet probablement multi factoriel… beaucoup de patients ayant des acouphènes invalidantes ne sont et n’ont jamais été spécialement exposés au bruit… j’ai quelques motards dans mes patients et aucun n’a d’acouphènes vrais ( permanents…!!! y compris la nuit…) pour l’instant; quant à la presbyacousie, je suis sur que les baladeurs mp3 et consorts font bien plus de dégats; alors de grâce, chers amis motards , ne conjugaient pas les deux: c’est moto OU baladeur! quant aux protections auditives , les protections « professionnelles » ( ici à Cognac ceux qui travaillent à St Gobain) sont excellentes, mais pour ma part cela fait 30 ans que j’utilise les bonnes vieilles boules Quies qui obturent complétement le conduit auditif, se changent, se manipulent avec des doigts propres mais sont inutilisables en moto car elles isolent tellement du bruit qu’elles en seraient dangereuses: donc pas de boules Quies… la perception d’un bruit peut aussi nous sauver la peau!

    – – –

    Réponse

    Bonjour Thierry,
    Merci de ta contribution. Je vais revoir mon article.
    Dois-je comprendre qu’il est déconseillé d’écouter de la musique dans des écouteurs intégrés au casque ? Même avec un volume modéré ?

    – – –

    le problème peut venir des ecouteurs, car si un ipod ou autre ne dépasse pas normalement la valeur légale europeenne norme 50332 soit 100 db, le fait de changer ses écouteurs d’origine pour des “plus performants” peut augmenter le son de 5 à 10 db… donc en écoutant avec un volume modéré ( soit 90 db environ) il n’y a normalement pas de souci; le gros danger, c’est à partir de 100 db ( bruit d’une tronçonneuse…) pendant plus de deux heures sans aucun “repos” pour les oreilles! mais bruit de la moto+ bruit de la musique du baladeur+ bruit de l’environnement= je ne sais pas…. je crois aussi qu’il s’agit d’une question de bon sens qui , comme chacun sait, n’est pas la chose la mieux partagée du monde!

    • fanordi7
      17 novembre 2011 at 20:57

      Un docteur qui écrit  » ne conjugaient « , au lieu de conjuguez, çà fait peur…à moins que ne soit pas un médecin….Enfin, difficile de choisir son casque, d’autant que les prix actuels sont peu raisonnables, et que la qualité n’est pas au rendez-vous, il suffit de se souvenir d’un Nolan des années 80….

      • Philippe Roche
        30 septembre 2012 at 17:02

        Depuis cinquante ans,et c’est de pire en pire, on malmène le français, sa syntaxe et son orthographe. Je suis médecin moi-même, et beaucoup de mes collègues plus jeunes que moi font bien pire que Thierry Charmensat.

  43. 29 septembre 2008 at 23:29

    Ca y est je viens de comprendre pourquoi j’avais des sifflements dans les oreilles… après une longue balade; depuis que je fais de la moto (16 ans), je n’ai cessé de rouler à des allures soutenues pendant des heures (le plaisir de la moto) et des centaines de kilomètres avec un très bon casque (des Arai pour ne pas les citer) mais sans protection pour les oreilles… En fait cela devrait être obligatoire !! Et je viens aussi de comprendre pourquoi les pilotes de course en portent – ce n’est pas uniquement pour résister au bruit de leur échappement (presque libre) mais bel et bien pour ne pas martyriser leurs tympans soumis à rude épreuve. Pourquoi est-ce que les moto-écoles ne soulignent pas ce danger ? Merci encore pour cet article très instructif et malheureusement plein de mauvaises nouvelles !!

    – – –

    Réponse

    « Pourquoi est-ce que les moto-écoles ne soulignent pas ce danger ? »
    Probablement parce que la très vaste majorité des formateurs moto ne sont pas mieux formés que le motard de base. On leur demande le permis A (sans aucune exigence d’ancienneté, mais hors période probatoire tout de même) et de connaître à peu près par coeur 25 fiches théoriques de sécurité vieilles de 15 ans et jamais réactualisées.
    Dans l’exercice de leur métier, 95% d’entre eux se contentent de faire bachoter leurs élèves sur les parcours d’examen et les laissent lire chez eux les fiches de l’interrogation orale, sans aucun apport supplémentaire.
    Bref, on reproduit à l’infini les mêmes lacunes, les mêmes défauts, sans se poser de question.

  44. 18 septembre 2008 at 12:05

    Article très intéressant.
    Merci de ta contribution, elle remet les points sur le i et suggère les seules vraies solutions.
    J’ai pas mal roulé avec des bouchons d’oreille achetés en pharmacie, et il est très difficile d’en trouver qui ne provoquent pas, à la longue, une pression sur le tympan ou un inconfort global avec le casque. Il m’est arrivé, au bout d’une demi-heure, de m’arrêter pour arracher les bouchons qui me faisaient un mal de chien et m’empêchaient de prendre le moindre plaisir en roulant …
    Du coup, les bouchons Alpine semblent particulièrement intéressants … il y a peu de distributeurs en France, peux-tu en dire plus sur le prix ?

    – – –

    Réponse

    Les protections auditives Alpine MotoSafe se trouvent entre 20 et 25 ans en vente à distance.
    Tu peux les avoir sur eBay ou sur des sites spécialisés dans l’audition.

    • Aviateur35
      30 septembre 2012 at 23:16

      Bonsoir,

      Les bouchons d’oreilles Alpine me dérangent au bout de 70 km environ ; il s’agit tout de même d’un corps étranger enfoncé dans l’oreille. Mais je n’en ai jamais essayé d’autres pour comparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *