Réflexion sur le gilet airbag moto

A l’occasion du lancement commercial du système « airbag sans fil » de Bering, ma réflexion sur cet équipement de sécurité : son utilité, son fonctionnement, ses lacunes…

* * *

Pourquoi porter un gilet airbag ?

Parce qu’il protège des régions du corps qui d’une part ne le sont pas ou peu ou pas assez, et d’autre part s’avèrent vitales.

De la même façon qu’en matière d’accidents, il faut distinguer l’accidentalité (le nombre d’accidents) de la mortalité (le nombre de morts), il faut distinguer en matière de traumatologie la prévalence et la gravité des lésions. En traumatologie moto, les lésions les plus prévalentes, les plus fréquentes, sont celles aux membres inférieurs. Le motard tombe et comme il est rarement protégé aux jambes et aux pieds, il se blesse. Parfois très embêtant, mais il survit.

A l’inverse, la prévalence des blessures au thorax et à l’abdomen est faible. Elle n’atteint même pas 15%… des motards ayant survécu à l’accident.
En effet, ces lésions s’avèrent souvent graves et comptent pour une bonne part dans les lésions fatales. En partie parce que ces zones riches en organes vitaux sont peu ou mal protégées, à la fois par le corps humain et par les équipements motards. Moralité, le motard tombe, il heurte un obstacle et comme ses côtes, ses poumons, son coeur, sa rate, son foie ou sa colonne vertébrale ne sont pas protégés… il meurt.

Il existe la solution du gilet intégral de protections rigides, qui réunit des renforts aux coudes, épaules, dos et torse dans un gilet de maille flexible. Mais c’est peu pratique, peu élégant, peu discret. De plus, aucun équipement ne vient protéger le ventre, cette zone molle et exposée qui est forcément pliée quand on est assis sur une moto. Une protection souple et / ou épaisse ne peut protéger efficacement sans gêner le motard. Le gilet airbag reste souple et fin, mais quand il se gonfle, il devient épais et dur. Solution pratique et discrète.

Le gilet airbag protège également le dos et la nuque, c’est-à-dire les vertèbres, des cervicales aux lombaires.
A savoir que lors d’un choc, les mouvements d’hyperflexion ou d’hyperextension de la tête (le « coup du lapin ») ne sont nullement freinés par le casque. En fait, ils sont même aggravés à cause du poids du casque.

Or ce sont ces mouvements qui provoquent les lésions cervicales, par fracture des vertèbres cervicales C1/C2 ou déplacement du corps vertébral, le plus souvent.

Une fracture cervicale au-dessus ou au niveau de la vertèbre cervicale C4 a de grands risques de léser la moelle épinière. Elle cause le plus souvent directement la mort par asphyxie, par lésion du nerf phrénique qui innerve le diaphragme : on ne peut tout simplement plus respirer et c’est la mort rapide, même sans aucune autre lésion.

Quant aux vertèbres lombaires, il est utile de les protéger pour prévenir la paraplégie.

Pour en savoir plus, lire les articles :
Pourquoi se protéger le dos
Pourquoi protéger ses articulations

Ce n’est pas pour vous faire peur, mais pour faire comprendre l’importance de protection de ces zones. Un choc, même à faible vitesse, avec fracture ou déplacement d’une vertèbre cervicale est potentiellement bien plus dangereux que n’importe quelle autre fracture, au niveau des membres par exemple.
Sur tout accident possiblement traumatique (moto, voiture, ski…), l’obsession des secouristes est de maintenir le rachis parfaitement droit et sans pression, ce n’est pas pour rien.

* * *

Le gilet airbag est-il la solution miracle ?

Non.
Les lésions les plus graves sont celles internes, principalement liées à la vitesse au moment de l’impact et donc à l’énergie cinétique à dissiper.
Quand on passe de 100 km/h à 0 en un quart de seconde, il se produit classiquement un arrachement des gros vaisseaux sanguins qui est fatal en quelques secondes : le coeur est projeté en avant alors que l’aorte reste « attachée » à la colonne vertébrale. D’où rupture, hémorragie interne massive et…

A plus de 100 km/h, la moitié des chutes sont mortelles. Mais dans le même temps, les chutes à plus de 100 km/h ne représentent qu’une petite partie des accidents de moto. Dans l’immense majorité des cas, on tombe entre 30 et 100 km/h. Même si le motard roulait « vite », il a en général le temps de freiner avant l’impact et/ou la chute.

Il sera toujours possible de trouver des exemples montrant que le casque n’a servi absolument à rien, que la dorsale ne protège pas, où l’airbag n’a pas pleinement protégé, qu’il semble parfois préférable de mourir que d’accepter certaines séquelles, etc.
Tout le monde connaît un petit vieux qui a fumé un paquet par jour pendant un demi-siècle et qui est mort à 120 ans pendant son sommeil : il n’empêche qu’un fumeur sur deux décédera prématurément à cause du tabac.

Le gilet airbag ne protège pas de tout, mais il vous sauvera la vie dans la plupart des cas de chute à basse et moyenne vitesse.

* * *

Tous les gilets airbag se valent-ils ?

En l’état actuel des choses, la norme européenne d’homologation technique des systèmes airbags moto, appelée EN 1621-4, n’existe pas encore officiellement.
Pour l’instant, rien ne définit clairement les contraintes techniques à respecter pour un gilet airbag.

Cela ne veut pas dire que les airbags disponibles sur le marché ne sont pas conformes.
Mais seulement qu’aucun gilet ne peut se dire réellement conforme à cette norme car elle n’est pas encore clairement définie. Un « brouillon » a été publié, on connaît certaines de ses lignes directrices, mais c’est tout.

Pour se prétendre homologués, les différents fabricants ont recours à une homologation « à dire d’expert » : ils font appel à des laboratoires (plus ou moins indépendants) afin d’obtenir un marquage CE (marquage de conformité aux exigences de la directive EPI).
Ce marquage atteste d’une seule chose : la conformité du gilet à la directive européenne n° 89/686/CEE, qui certifie que l’équipement est bien un équipement de protection individuelle (EPI). Rien de plus. Ce n’est pas une norme de qualité, juste une qualification technique.

En l’absence de norme définitive d’homologation et si le gilet n’est pas livré avec un certificat explicite, il est difficile pour l’acheteur de savoir selon quels critères a été définie cette certification… et tentant pour le vendeur de se prétendre « homologué », voire « le seul homologué ».

Si vous voulez en savoir plus sur les aspects techniques de certification d’un gilet airbag, je vous conseille cet article du site L’Equipement.fr.

oopfrfytw0

* * *

Il existe différents modèles disponibles sur le marché, la plupart conçus sur le même principe : un déclenchement mécanique causé par l’éjection du motard libère le gaz comprimé dans une cartouche.

Le pionnier du système a été la société japonaise Mugen Denko, à travers sa marque Hit-Air, avec un système breveté en 1995 et commercialisé en 1998.
Il s’agit d’un gilet d’abord conçu pour les cavaliers, puis décliné pour les motards. Le principe en est simple : un câble se fixe par une boucle autour du cadre de la moto, il est relié par un « clip » détachable au câble du gilet qui arrive à un percuteur. Si le motard est éjecté de la moto, la tension du câble exerce une traction (qui doit être supérieure à 30 kilos) qui libère le percuteur et déclenche le gonflement du gilet par du gaz CO2 comprimé dans une cartouche sous haute pression.

Les produits Hit-Air sont aujourd’hui commercialisés dans de nombreux pays et de nouveau distribués en France depuis 2011 par la société AllShot.
Leur gamme comprend des blousons, des vestes et des gilets qui fonctionnent tous selon le même principe. En cas d’éjection du pilote, l’arrachement du système libère instantanément le gaz contenu dans la cartouche de CO2 pour venir déployer l’airbag en libérant les 23 boutons-pression et venir ainsi protéger toutes les parties vitales potentiellement engagées : cervicales, colonne vertébrale, lombaires, thorax, abdomen.

Vidéo d’une démonstration du gilet faite par l’importateur AllShot pour la Casim 78 :

* * *

Le principe du gilet airbag pour motards a été repris par la société française Hélite, dont les produits sont distribués par la société parisienne Protairbag.

Leur modèle phare est le gilet Helite Airnest, que je porte depuis 2009 en version HV (haute visibilité), c’est-à-dire en coloris jaune fluo.
Je n’ai jamais eu l’occasion de le tester en conditions réelles d’accident. Je peux simplement témoigner qu’il s’avère pratique à l’utilisation, facile à enfiler par-dessus n’importe quelle veste ou blouson grâce à de larges ouvertures pour les bras, confortable grâce au matériau matelassé, sans risque de le déclencher de façon involontaire (en descendant de la moto sans avoir pensé à le détacher, par exemple). Après un an et demi d’usage fréquent, les matériaux résistent bien à l’usure, les bandes réfléchissantes en 3M Scotchlite sont quasi neuves.
Par contre, les parties colorées en jaune fluo se salissent rapidement et doivent être nettoyées régulièrement (tous les deux ou trois mois).

Un point négatif, mais justifié : le gilet ne comporte pas de poches. Cela peut se comprendre pour l’absence de poche intérieure. Quand le gilet se gonfle, il comprime énormément le corps, tout objet gênant par son volume ou sa dureté, compris entre le gilet et le corps, pourrait occasionner des blessures.
Par contre, le fabricant aurait pu penser à équiper son gilet d’une ou deux poches extérieures.

Le gilet se règle facilement par trois sangles à clips dont les boucles ajustables se cachent sous un rabat. Pas de boutons ou de sangles à serrer, juste trois clips à mettre, et cela permet au gilet de ne pas flotter au vent (le gros défaut des gilets fluo « standard ») et de pouvoir s’adapter sur n’importe quel vêtement moto, hiver comme été. A propos d’été, on pourrait craindre que le gilet tienne trop chaud : ce n’est pas le cas, il est assez bien ventilé dans le dos.

Le percuteur qui déclenche le déploiement de l’airbag est situé sur le torse. Le sac airbag recouvre la poitrine, le dos, les hanches et quand il se gonfle, maintient le casque pour protéger la tête. La protection du dos est renforcée par la présence d’une petite plaque dorsale homologuée CE 1621-2 incluse dans le gilet, obligatoire pour le cas où vous oublieriez de connecter votre gilet à la moto. Ce qui peut arriver au début, mais très vite, l’habitude se prend et on met le clip à chaque fois, tout comme on boucle sa ceinture de sécurité en voiture.

J’ai procédé à quelques essais de déclenchement manuel (comme dans cette vidéo) :

Totalement gonflé en moins d’un dixième de seconde, l’airbag commence à laisser échapper l’air au bout de 7 à 8 secondes par une valve située à l’arrière. La protection apportée par le gilet reste donc effective assez longtemps.

Commercialisé aux environs de 500 euros, ce produit constitue un investissement conséquent, certes remboursé valeur à neuf par certaines assurances en cas d’accident, mais les consommateurs auraient certainement préféré une aide à l’achat.

* * *

Deux autres produits ont été lancés en 2010, mais n’ont pas vraiment rencontré leur public.

Concernant le système Neck DPS du fabricant italien Spidi (un peu plus de 300 euros), c’est surtout parce qu’il ne protège que la nuque et présente un look « total futuriste », style « Tortue Ninja ».
En plus, le système ne s’avère guère pratique à l’usage : une fois le gilet enfilé, il faut d’abord placer la protection pectorale par le biais de boutons-pression. Cette protection n’est pas anodine. En effet, avec la bonbonne de gaz placée sur les côtes, elle est obligatoire pour protéger ces dernières en cas de chute sur le ventre. Ensuite, il faut remonter le zip, puis verrouiller la petite « ceinture de sécurité » sur le torse. Au final, trois manipulations, un peu contraignant quand on est pressé ou quand on doit récupérer quelque chose dans la poche intérieure du blouson. Lors du déclenchement, un double coussin qui vient protéger le haut de la colonne et toute la zone située sous la tête.

Quant au système Motoairbag (vendu à 400 euros), lui aussi fabriqué en Italie et distribué en France par la société RMF, il présente pour désavantage de ne protéger que le dos.
Présenté sous forme de gilet, avec un système proche de celui du Helite Airnest, il comprend un vaste sac airbag qui se déplie lors du déclenchement en trois parties : un grand coussin dorsal, un coussin qui remonte pour protéger la nuque et l’arrière du crâne, ainsi qu’un coussin descendant sur le sacrum. Une fois gonflé, le Motoairbag protège totalement le dos et évitera le coup du lapin. En revanche, rien ne vient maintenir la tête sur les mouvements latéraux et surtout, l’avant du corps n’est pas protégé du tout (sauf à acheter le module complémentaire).

Tous ces systèmes sont réutilisables après déclenchement, il faut juste remplacer la cartouche de gaz CO2 et parfois le percuteur (de 10 à 35 euros, selon les cas).

* * *

Depuis novembre 2010, un nouveau système est apparu, comportant de nombreuses différences avec les systèmes précédents.
Conçu et fabriqué en France, il est commercialisé par la société Bering. Il est sans fil et non réutilisable.
Ce qui pose pas mal de questions…

Qu’apporte de nouveau le système Bering airbag sans fil ?

Au départ, j’étais franchement dubitatif sur ce système.
Outre son prix à plus de 500 euros, il présentait à mes yeux l’inconvénient d’être lié à la moto où sont fixés les capteurs. Quid quand on change de moto ? Et si l’électronique déconne ? Et en cas d’interférences, de parasites ? La transmission sans fil nécessite une alimentation électrique, donc une pile ou batterie : quelle sera sa durée de vie ?

En même temps, après trois ans d’études avec une cohorte de partenaires spécialisés dans leur domaine, le produit se devait d’être abouti.
En attendant de pouvoir tester le produit moi-même, j’ai pu poser toutes les questions que je voulais aux responsables du projet rencontrés lors de la présentation presse en novembre 2010 et obtenir des réponses convaincantes.

Le système comporte 4 éléments : le gilet, deux capteurs montés sur la moto, et un boîtier de signalisation.
Son grand avantage réside évidemment dans son côté pratique : pas de fil à connecter, il suffit d’enfiler le gilet par dessus la veste, le fermer par un zip central et de monter en selle. Pas de risque d’oublier de se connecter, ni de se déconnecter.

Précision : à ce jour, je n’ai pas encore pu tester le système Bering.
Je devais recevoir un gilet mi-décembre 2010, mais le rendez-vous pour l’installation du système sur ma moto a été annulé à cause des fortes intempéries (chutes de neige importantes) enregistrées en Ile-de-France à ce moment. Un second rendez-vous fin janvier 2011 a été annulé à cause des premiers cas de défauts recensés (voir plus bas).
A ce jour, Bering ne m’a pas recontacté pour un essai.

L’airbag est-il aussi, voire plus, protecteur que ses concurrents ?

Le gilet airbag lui-même est un mélange des produits Helite Airnest et Motoairbag : très couvrant devant et derrière, il protège tout le thorax jusqu’à l’aine et le dos de la nuque (avec coussin de maintien du casque) jusqu’au coccyx. Le sac est donc bien plus grand que le gilet, la surface protégée étant acquise par un système de soufflets « cachés » qui se gonflent lors du déclenchement.
La cartouche de gaz (hélium comprimé à 600 bars) et le système de déclenchement sont intégrés dans la plaque dorsale (homologuée ECE 1621-2) intégrée au gilet. Cette dorsale a précisément pour fonction d’empêcher ces éléments de blesser le dos.
Le sac airbag, d’un volume total de 60 litres, est fabriqué par la division Automotive de Zodiac Aerospace, le gilet lui-même par Bagster. D’un poids de 1,75 kg, bien réparti, il ne se sent pas quand on le porte.

Comment le système détecte-t-il un accident ?

Le système Bering comprend deux capteurs : un accéléromètre monté sur la fourche pour détecter les chocs frontaux et un capteur (breveté, secret) dans la moto pour détecter les pertes de contrôle (glissades) en dynamique.
Pour les chocs frontaux, pas de souci, il est facile de détecter une décélération brutale. Je suis plus sceptique sur le capteur de détection des pertes d’équilibre. Le fabricant affirme que le logiciel est suffisamment fin pour différencier une glissade d’une prise d’angle en virage, ou encore pour se déclencher en cas de choc par l’arrière, mais pas si la moto tombe lors d’une manoeuvre à basse vitesse. Tant que le véhicule n’excède pas 5 ou 6 km/h, seul le capteur placé sur les fourreaux de fourche est activé, mais pas le capteur de perte de contrôle. A vérifier.

L’avantage de ce système est qu’il déclenche le gonflage de l’airbag dès la détection du choc, donc avant que le motard soit éjecté. Avec un gonflage effectif en 0,08 seconde après détection du choc, c’est l’assurance d’être protégé avant de heurter un obstacle.

L’électronique est-elle fiable ?

La fiabilité, un critère crucial quand on parle d’électronique, est assurée par un fonctionnement tout en numérique, avec circuits et capteurs redondants fabriqués par de grands noms de l’industrie automobile et aéronautique : électronique fabriquée par PDCI (boîtiers électroniques et pièces injectées) et MSL Circuits (intégration des cartes électroniques), processeur et capteurs de haute précision fabriqués par Freescale.

Le système de déclenchement et la cartouche de gaz sont fabriqués par ISI, premier fabricant européen de générateurs de gaz hélium comprimé pour airbags automobiles.
La vérification de la sûreté de fonctionnement de l’ensemble a été vérifiée par LGM, bureau d’études spécialisé en SDF (sûreté de fonctionnement) et ingénierie électronique, avec une certification finale par le CRITT.

Le risque de non-déclenchement ou de déclenchement intempestif est évalué à 1 sur 10 millions.

Mise à jour du 10 février 2011 : moins de trois mois après le lancement commercial du système Bering et alors qu’environ 350 exemplaires en ont été vendus, la marque a opéré un rappel global de tous les produits commercialisés.
Un premier défaut a été détecté en janvier 2011, avec un dysfonctionnement des diodes de contrôle de fonctionnement du gilet, qui donnent un signal d’alerte (lumière rouge) alors que tout va bien (lumière bleue), avec une prévalence de huit cas recensés. Début février 2011, un second défaut a été révélé, avec deux cas de déclenchement intempestif.
Le bureau d’étude d’API R&D a déterminé qu’un composant de diagnostic placé dans le boîtier de choc pouvait envoyer un signal aléatoire se manifestant par l’allumage de deux diodes rouges sur le boitier de communication. La modification nécessite le remplacement de ce composant et la remise en fabrication du sous-système moto qui entraine la suspension provisoire des poses jusque fin mars 2011.

Pour info, il ne s’agit pas directement d’un problème électronique.
Le boîtier situé sous la selle − chargé de vérifier en permanence que la moto (ou le scooter) roule normalement et n’entame pas de phase de chute par perte de contrôle − doit être fixé au cadre d’une manière très précise, par deux colliers spécifiques, éventuellement secondés par un écrou quand la moto le permet. La configuration de certaines machines a rendu la fixation du boîtier dans la bonne position très délicate avec les colliers. Dans ces cas, les colliers n’ont donc pas été utilisés, au profit du seul écrou. Malheureusement, ce choix rendait le boîtier très sensible aux vibrations à hautes fréquences. Certaines fréquences ont donc rendu le boîtier de contrôle trop sensible et ont entraîné le déclenchement intempestif du gilet.

Lire les commentaires des utilisateurs à ce sujet, voir en bas de page.

Mise à jour du 14 novembre 2012 : près de deux ans après son lancement initial, le système Bering a été profondément modifié, la nouvelle version a été présentée au salon EICMA de Milan, édition 2012.

Le nouveau modèle s’appelle Protect’Air.
« Développé durant un an, le gilet Bering Protect’Air a été validé par des centaines de milliers de kilomètres de tests. S’il bénéficie du travail déjà effectué sur le premier airbag de Bering, seules les caractéristiques techniques finales du Protect’Air, comme l’enveloppe extérieure, le volume et le temps de déploiement total, se révèlent identiques à celles de son prédécesseur.
Les différences concernent l’électronique et les réglages utilisés, affinés et revus grâce au nouveau protocole de développement.
L’interface se compose toujours d’un boitier (lui aussi revu au niveau de ses composants) assurant le contact radio entre le gilet et les capteurs, déclenchant l’ouverture d’une poche gonflable couvrant l’intégralité du buste, protégé en 80 ms. »

Le tarif est revu à la hausse et approche les 1.000 euros (installation comprise).

L’alimentation électrique est-elle fiable ?

L’alimentation de l’électronique est assurée par une pile-bouton au lithium, celle du système de déclenchement par une pile 9V spécifique. L’ensemble est à changer au moins une fois par an, pour un coût de 19 euros la paire de piles.

L’alimentation des capteurs est quant à elle assurée par un raccordement au faisceau électrique 12V de la moto, sur le « plus » après contact, avec un relais.
Précision : même sur les faisceaux multiplexés (comme pour les BMW récentes), car pas besoin de « déclarer » le système au bus CAN.

Un contrôle d’intégrité du système est effectué en permanence, avec contrôle du niveau de charge des piles.
Si le niveau de charge devient insuffisant, une alerte s’affiche sur le boîtier de communication, monté sur le guidon, où deux diodes (une par gilet) indiquent l’état opérationnel du système.  Première alerte (rouge clignotant) à 20% de charge, seconde alerte (rouge permanent des deux diodes) à 4% de charge.

Bering a prévu une autonomie d’un an avec un schéma-type d’utilisation d’une heure par jour, six jours par semaine. Soit environ 300 heures de fonctionnement hors veille. Il restera donc environ 60 heures d’utilisation lors de la première alerte, et 12 heures lors de la seconde alerte. Attention, la pile au lithium se décharge très vite quand il ne lui reste plus beaucoup de charge, le remplacement des piles devra se faire dans la journée.

La liaison entre les éléments du système est-elle fiable ?

La transmission entre les différents éléments se fait par ondes radio. Bering certifie avoir choisi une gamme de fréquence qui n’est utilisée par aucun autre système sur la route.
Mais pas moyen de savoir laquelle, sauf que ce n’est ni du WiFi, ni du Bluetooth.

Le montage du système est-il fiable ?

Le montage des capteurs et du boitier sera effectué en atelier par des techniciens TecnoGlobe, formés par Tecnoglobe, mais certifiés par Béring.
Prévoir environ deux semaines de délai entre l’achat du système et le montage. Durée de l’intervention, entre 1h15 et 1h45 selon les modèles de motos.

Le gilet et le système sont garantis un an et donnés pour une durée de vie de dix ans.
S’il y a un vice caché, une défaillance qui ne serait pas due à une mauvaise utilisation, Béring prendra en charge jusque dix ans après achat.

Tout ça pour quel prix ?

Le coût du montage (90 €) est intégré dans le prix d’achat du système : 490 € en prix de lancement (les 500 premières unités), puis 559 € ensuite.
Si vous voulez ajouter un gilet seul (pour la passagère), c’est 290 € pour le gilet + 75 € pour l’appairage gilet/système.
Si vous voulez un système seul (sur votre seconde moto, par exemple), 250 €.
Si vous changez de moto, il faut faire démonter le système et le remonter sur la nouvelle : 150 €.

Et pour ce prix, c’est réutilisable, au moins ?

Même pas : si le système se déclenche, pas de réutilisation, il faut tout changer.

Et au début, ce point me faisait vraiment tiquer… Les dirigeants de Bering m’ont expliqué leur raisonnement : pour eux, l’airbag, c’est comme le casque. Lors d’un accident, si le casque touche, même pas fort, on ne peut être certain qu’il remplira ensuite correctement sa fonction de protection. Donc on le change, même pour un petit choc sur un casque à 600 euros. La plupart des assureurs spécialistes de la moto remboursent d’ailleurs le casque en valeur à neuf.

Idem pour l’airbag. Même si le gilet n’est pas détruit dans l’accident, difficile d’être 100% sûr qu’il n’a pas été endommagé et qu’il fonctionnera parfaitement la fois suivante. Donc mieux vaut le changer. Si l’accident n’a pas ruiné la moto, il ne faudra racheter qu’un gilet, soit 290 euros (+75 € d’appairage). Si la bécane est épave ou qu’un élément du système a été touché, il faudra tout changer.

C’est pourquoi il vaut mieux être assuré chez un assureur qui le remboursera valeur à neuf, sans franchise. Pour l’instant, seuls AXA-Club 14 et la MACIF le font.
Au départ, il était dit que le remboursement se ferait sans déduction de vétusté. Renseignement pris auprès des compagnies concernées (il se trouve que je suis assuré chez Axa – Club 14), c’est faux. Il y aura bien application d’une déduction de vétusté (20% par an à compter de la date d’achat mentionnée sur la facture), mais avec un plancher de 20%. Autrement dit, si l’airbag se déclenche dans la cinquième ou sixième année après l’achat, vous toucherez 100 euros pour en racheter un autre…

Pour les autres, il faudra faire jouer la garantie optionnelle Equipement, mais avec vétusté (et franchise en cas de sinistre responsable ou avec un tiers non identifié).

* * *

Pas d’autre alternative ?

Elles arrivent progressivement sur le marché.
Les précédents équipements étaient tous à porter par-dessus nos vêtements moto usuels. La nouvelle tendance est de les incorporer au vêtement. Problème, cela suppose d’acheter un équipement airbag par saison, ce qui va revenir assez cher…

L’équipementier suisse IXS propose par exemple une veste avec airbag intégré, baptisée « Stunt ».
Relié à la moto par cordon, le mécanisme de déclenchement active une cartouche de CO2 qui gonfle l’airbag en 0,5 seconde et pendant 30 secondes. Les coussins gonflables protègent la nuque, la colonne vertébrale, les clavicules et le sternum, la zone des reins ainsi que le coccyx. Compter dans les 450 euros pour cette veste en cordura typée mi-saison et hiver, bien trop chaude pour l’été.

* * *

Depuis le printemps 2011, l’italien Dainese commercialise son système sans fil Dainese D-Air.

La combinaison airbag Dainese D-Air Racing est un pur produit de piste, avec les contraintes liées à cette pratique et qui devront être effacées pour séduire le motard en utilisation routière. Sur la version « racing », les capteurs embarqués et le programme déclenchant l’ouverture de l’airbag ont été calibrés pour protéger lors d’une chute « type » sur circuit, selon des scénarios précis. Sur route, les chutes sont différentes, donc le système ne serait pas adapté. D’autant que sur piste, on risque bien moins de heurter des obstacles fixes ou d’autres véhicules.

Dainese annonce une réduction d’énergie transmise au corps de l’ordre de 80% par rapport à des protections EN 1621-1 traditionnelles.
La combinaison cuir Dainese D-Air protège en priorité le haut du buste du pilote, notamment les épaules et clavicules, en réduisant également les risques de flexions exagérées de la nuque. Intégré dans la bosse de la combinaison, le système complet ne pèse que 650 grammes. Activé automatiquement à partir de 60 km/h, le système reste actif 30 secondes quand on repasse sous cette vitesse, ce qui peut être le cas dans certaines portions très lentes. En cas de détection d’une situation de chute, le calculateur met 15 millisecondes à prendre la décision de gonfler l’airbag. Celui-ci se déploie en 30 ms, soit un temps total inférieur à 0,05 seconde. Au bout de 5 secondes, le système initie le dégonflage du coussin, qui reste en permanence dans la combinaison.

Équipée de 3 gyroscopes et 3 accélèromètres (un sur chaque axe) ainsi que d’un capteur GPS, la combinaison airbag Dainese D-Air représente un surcoût conséquent : elle s’affiche à 2.899 €.
Bien pensé : un voyant lumineux sur la manche indique l’état du système.
Si l’autonomie de 8 heures en fonctionnement continu des batteries LiPO alimentant la centrale électronique n’est pas une contrainte (qui roule vraiment 8 heures sur une journée de piste ?), il faut savoir qu’après un déclenchement, le système doit obligatoirement être inspecté par Dainese. Il faut renvoyer la combinaison D-Air au fabricant pour un examen et une remise en route du système à neuf. Payant (mais inclus dans un pack d’assistance), ce service immobilise la combinaison pendant une à deux semaines.
De même, une révision du système est obligatoire au bout de 5 ans sans chute.

La version « route », dite D-Air Street, a été présentée début décembre 2011 et est commercialisée depuis juin 2012.
Le système est proche de celui de Bering, avec un capteur sur la fourche et sur la selle, un récepteur dans le gilet, un boîtier sur le guidon.

Dainese propose tout d’abord un gilet, baptisé « D-Air Street », doté non pas d’un, mais de deux générateurs de gaz pour un gonflage plus rapide.
Le gilet est associé à un boîtier de contrôle et à des capteurs, situés sur la fourche (accéléromètres) et sous la selle (capteur de chute) du scooter ou de la moto. Ils sont chargés de détecter la collision ou le début d’une chute en quelques millisecondes (25 ms pour un choc) afin que le boitier, appelé M-Kit, commande l’ouverture de l’airbag.

Le kit installé sur le véhicule comprend donc un écran avec l’unité électronique et les câblages intégrés, deux capteurs pour la fourche avant avec les câbles et les connecteurs électriques, un capteur sous la selle équipé d’un câble et d’un connecteur électrique, une carte SIM pour le pilote (et une autre pour l’éventuel passager), ainsi que trois systèmes de montage de l’écran…

Le tarif annoncé est de 749 euros le gilet + 459 euros pour le montage des capteurs et du boîtier.
Soit tout de même près du double du système Bering.

Le gilet est repris dans un blouson, nommé D-Air Street Tex (à 999 euros, toujours avec installation à 459 euros), et dans une veste D-Air Street Goretex (à 1.540 euros, hors montage).

* * *

Quelques témoignages envoyés par des motards, qui m’ont été transmis par le chargé de mission national pour les deux-roues motorisés :

Installé depuis deux mois sur ma GPZ500, je l’ai éprouvé le 14/09 dernier. Je me trouvais sur l’autoroute A1 à la hauteur de la sortie du tunnel de l’aéroport Charles de Gaule un matin de nuit (vers 7h00). La voiture qui me précédait à brusquement freiné sans raison apparente. De là : freinage d’urgence. La distance de sécurité m’évite le choc mais pas la chute à plus de 100 km/h. Étincelles, bruit de TGV, glissade interminable sur le bitume, je profite de mon élan pour me relever et me glisser derrière le parapet en béton au centre, la moto gît au milieu de l’autoroute mais je suis en sécurité.

Bilan : j’ai une main ouverte (le gant en cuir à fondu), contusions multiples aux jambes, manteau complètement détruit au coude (la coque est sortie), mais le plus dingue reste à suivre. Le casque n’a pas touché le sol, le gilet airbag est encore gonflé quand je me relève et je comprends rapidement qu’il m’a maintenu l’axe tête/ cou/tronc droit, d’où l’absence de contact du casque avec le sol.

Sapeur-Pompier de formation, je prends alors pleinement conscience de son rôle dans ma chute. Je suis rapidement secouru par les pompiers qui découvrent, impressionnés, le système airbag. Il est abîmé par l’abrasion mais a joué pleinement son rôle, je n’ai pas eu une seule douleur au dos ni aux cervicales, aucune torsion musculaire. Pendant ma chute, le temps parait très long mais je me suis dit : « ouf, l’airbag…ça va bien se passer », on se sent dans un cocon !

Merci encore à vous, je suis prêt à vous soutenir pour vos démarche de prévention et je vante volontiers les mérites de cet équipement. Je serai très heureux que vous publiiez mon témoignage pour qu’il serve à d’autres utilisateurs éventuels.

* * *

soirée du 12 Octobre
Je rentre de chez ma copine, il est minuit, par la rue Didot, 14eme arrondissement. J’avais toutes les protections adéquates : bottes, veste, pantalon, gants et… mon airbag. J’arrive à 200 mètres de chez moi. Je roulais tranquille (30-40 Km/h) en me demandant sur quel trottoir j’allais me garer. J’arrive à la hauteur d’une voiture qui roule sur sa file, moi dans la mienne. Et là, patatra, l’automobiliste veut tourner à gauche (il est à droite…). Il ne me voit pas. Bref, il m’envoie valdinguer dans une voiture garée là.

Pas eu le temps de réagir malgré la faible vitesse de nos deux véhicules. Je ne me souviens pas des quelques secondes après l’éjection. Mon seul souvenir est de me retrouver par terre, allongé le long de l’auto. Je me suis relevé de suite et ai seulement ressenti une gêne à l’inspiration. Je baisse la tête et constate que mon Airbag a très bien fonctionné ! Il couvre mon dos entier, des fesses à la nuque et protège bien mon torse.

Après constatation, il ne reste rien de la GTR1400. L’avant est complètement détruit ce qui prouve la violence du choc malgré la faible vitesse. Je n’ai eu absolument aucune séquelle et je pense sincèrement que ce n’est pas qu’une question de chance. Si je n’avais pas eu mon Airbag, j’aurais très certainement fait un tour aux urgences.

Depuis, je ne le quitte plus, qu’il pleuve, qu’il fasse beau, de nuit ou de jour ! Il m’a sauvé la vie une fois. Maintenant, je lui fais une entière confiance et m’apprête à en acheter un deuxième pour ma compagne ! Si ce témoignage peut vous persuader de vous en équiper…. 400 euros, ce n’est pas le prix de la vie !

* * *

 J’ai acheté voila deux mois un de vos gilets air-bag car vu mon expérience de 37 ans de pratique moto et après deux accidents assez graves, je suis maintenant très sensibilisé à la protection en moto. Dimanche dernier lors d’une balade, j’ai été victime d’une violente sortie de route puis éjecté dans un petit ravin sur le bas coté. Si je n’avais pas eu le gilet, je ne pourrais pas vous écrire ce message.

A l’heure qu’il est, je n’ai que de petites contusions à l’épaule et à la hanche. Le gilet a parfaitement joué son rôle et d’ailleurs vu les traces d’impact sur le gilet, j’aurais certainement eu des lésions plus graves sans cette protection. Je suis un motard heureux et intact.

* * *

Le 23/7, première belle journée ensoleillée, je prends mon T Max pour aller travailler et … une idée farfelue me traverse l’esprit : « il fait beau, il fait chaud, est ce que je mets ma veste et mon gilet airbag ?  » Le bon sens motard prend le dessus et je pars équipé de ma veste et de mon gilet. 

10 minutes plus tard à l’abord d’un carrefour réputé dangereux (croisement de plusieurs routes et rails de tram à traverser), je ralentis fortement et je me fais percuter de plein fouet par l’arrière par une voiture dont le conducteur ne regardait pas devant soi ou qui a tout simplement oublié de freiner. Le TMax  atterrit 5m plus loin sur les rails et je suis projeté sur le côté de la moto par le Top Case. C’est seulement en me relevant et en reprenant mes esprits que j’ai remarqué que l’airbag était gonflé et que c’était lui qui m’avait protégé du choc. Résultat, après avoir été percuté par l’arrière par une voiture en accélération à environ 40 km/h : uniquement des dégâts matériels et quelques courbatures le lendemain, pas pire qu’après une mauvaise nuit de sommeil. 

* * *

  339 comments for “Réflexion sur le gilet airbag moto

  1. viard
    18 mai 2016 at 13:00

    Bonjour,
    Adepte du Gilet Bering depuis un ans(22000 km), je viens juste de demander un remboursement de mes deux gilets. Après un ans d’achat, je n’ai pu l’utiliser que 10 mois sur 12 car souvent en panne. Et cerise sur le gâteau, la semaine dernière, mon gilet s’est déclenché tout seul alors que je roulais sur l’autoroute. Inutile d’expliquer le danger que cela représente si j’avais eu ma passagère ou si j’avais été en virage. Il s’agit surement d’un cas exceptionnel, mais à ce prix, notre vie ne peut pas en dépendre. J’hésite encore à en racheter un autre d’une autre marque, un tel épisode refroidie bien.

  2. Momo
    10 juillet 2015 at 10:08

    Petit soucis avec mon airbag Elite. je viens d’acheter une seconde moto. J’ai donc voulu acheter aussi une seconde sangle (celle qui reste attachée sur la moto, 23 €!) pour ne pas avoir à chaque fois que je change de monture le souci de déplacer cette sangle d’une moto à l’autre. L’achat réalisé (après un certain délai d’approvisionnement….), je m’aperçois que cette sangle nouvelle ne convient pas à mon airbag, vieux d’environ trois ans: le fermoir ne « clipse » pas, et donc rend l’airbag inutilisable avec celle-ci. C’est quand même fâcheux de constater qu’une pièce apparemment identique ne convient pas. Elle est repartie, via son vendeur (Dafy) depuis plusieurs semaines, et toujours pas de nouvelles….

    • Robert
      11 juillet 2015 at 17:39

      appelle directement Protairbag à Paris. J’ai eu le même souci, réglé en direct en 2 jours…

      • Momo
        14 juillet 2015 at 15:03

        Merci du conseil, je vais le faire illico.

        • 29 août 2015 at 13:24

          Si vous avec un gilet ou blouson HELITE équipé de l’ancien fermoir, sachez que vous pouvez le remplacer. En effet, la partie Bille-clé + ancien fermoir femelle de l’airbag peut être remplacée (la bille-clé est la même). Il faut se procurer la pièce chez un revendeur mais c’est possible. Du coup votre équipement pourra être utilisée avec les sangles actuelles.

  3. Roland
    9 avril 2015 at 16:17

    comment savoir si un blouson avec protection dorsale est compatible avec un gilet airbag, comme par exemple le blouson Alpinestar Phantom ?

    • FlatFab
      9 avril 2015 at 16:38

      Tous les gilets airbag sans manche à porter au-dessus des vestes et blousons sont compatibles avec tous les blousons, ce n’est qu’une question de taille.

      • Roland
        10 avril 2015 at 15:21

        Ah merci pourtant ce n’est pas ce que m’a dit un vendeur d’équipements dans la mesure où ce blouson AlpineStar Phantom possèderait une bosse dorsale ?.

        Autre info que je tiens à partager ici suite à ma question à Helite :
        Ma question : Bonjour, je voudrais savoir si votre blouson cuir équipé de l’airbag protège une surface aussi importante que le gilet Turtle. J’ai l’impression avec les vidéos que le gilet protège mieux la nuque pour éviter le coup du lapin et surtout le coxis. Par ailleurs est-ce que votre blouson peut être raccorder à un pantalon cuir (fermeture ou autre).
        Leur réponse :
        Il est difficile de se baser sur le rendu des vidéos. La protection de ces 2 types de produits est très proche, surtout si vous comparez le gilet Airnest Turtle et le blouson en cuir, tous deux équipés de la Turtle Technology (même dorsale donc zone de couverture dorsale aussi importante).
        Le gilet protège légèrement plus bas que pour le cuir sur les grandes tailles. En effet, la coupe du cuir étant dessinée pour aller jusqu’à la ceinture (coupe blouson), quelles que soient les tailles, la longueur sera la même. En revanche, sur les plus grandes tailles des gilets (XL, LL, XLL), la longueur sera légèrement plus longue (variable selon les tailles).
        Cependant, le cuir possède un déploiement de protection au niveau de la minerve plus conséquent que le gilet Airnest Turtle, car un soufflet scratché s’ouvre lors du déclenchement.
        Enfin, le blouson cuir n’a pas d’équipement permettant d’être raccordé à un pantalon.

      • Roland
        2 mars 2016 at 18:25

        Preuve que les gilets airbag peuvent être également relativement esthétiques et se marier avec nos montures : le constructeur Helite m’a confirmé, photos à l’appui, que leurs gilets existent sur demande en 7 coloris non-fluo (en plus des 2 jaune et orange fluo) soit : rouge, bordeaux, bleu france, bleu marine, marron, vert et noir.

  4. Roland
    8 avril 2015 at 21:20

    Quelqu’un sait-il si le blouson en cuir intégrant l’airbag Helite protège autant que son gilet Turtle ? Le descriptif du fabricant indique que le blouson intègre la technologie Turtle mais en regardant les vidéos on a l’impression que le gilet protège une plus grande surface au niveau de la nuque et surtout au niveau du coxis.
    Cela dit pas évident de faire le bon choix : Helite Turtle ou une autre marque sans fil ? Je pense qu’il y a dans les 2 cas du pour et du contre et que de toutes façons il vaut mieux prendre n’importe lequel des grandes marques qu’aucun.
    Mais je me demande bien pourquoi Helite qui se présente comme le « Leader dans le développement de systèmes airbags et premier constructeur européen avec plus de 60.000 airbags en circulation » ne propose pas encore son Turtle sans fil, seraient-ils plus convaincus de la fiabilité de l’airbag avec ? Pourtant leur système n’obtient que 3 étoiles au SRA justement parce la technologie est avec fil.
    Je suis impatient de lire les essais de Tech Air d’AlpineStar qui sort ce printemps d’autant plus que cette marque est bien connue pour ses vêtements moto et en particulier leur protection.

    • Ernest
      10 avril 2015 at 15:52

      Ces gilets sont semble-t-il en développement, et vu les déboires de Bering, on comprend qu’ils veuillent peaufiner le truc avant de le lancer… !

      • robert
        11 avril 2015 at 11:01

        A travers tous les échanges sur le sujet airbag, il me semble qu’à un moment, il faut essayer de résumer 🙂

        1) oui, une protection gonflable certifiée est plus efficace qu’un blouson (même avec dorsale et protection).
        Les capacités d’absorption des chocs ne se comparent pas. C’est sans commune mesure. L’airbag: c’est comme le casque, il peut sauver la vie.

        2) oui, les compétiteurs qui utilisent ce type de protection (Rossi, Lorenzo, Marquez) ne peuvent plus s’en passer. Le seul problème c’est qu’il n’y a que 2 marques Alpinestar et Dainese à en disposer. Cette technologie est tellement poussée que les autres fabricants n’arrivent pas à suivre et la FIM, qui aimerait bien rendre obligatoire l’airbag, ne veut pas modifier son règlement tant que l’airbag ne s’est pas universalisé chez tous les fabricants (Furygan, Ixon, revit, etc, etc, etc). Pas demain la veille.

        3) oui, les motocyclistes de la gendarmerie et de la police qui l’utilisent sont convaincu de son utilité. Et je ne parle pas de tous les civils qui ont eu à s’en féliciter

        4) non, comme le casque, l’airbag, quel qu’il soit, n’est pas une assurance vie…Mais c’est toujours mieux d’en avoir un, de préférence certifié, qu’il soit filaire, radiocommandé avec capteurs sur la moto, ou avec capteurs placés directement sur le gilet. ps: cette dernière technologie développée par Alpinestar ne devrait pas tarder à arriver sur le marché, on parle de mai/juin.

        5) oui, SRA part du principe, et c’est logique, qu’un déclenchement filaire via une percussion mécanique de la cartouche sera toujours moins rapide qu’un déclenchement électrique via une explosion de la cartouche. Du coup, les notes des filaires sont moins bonnes. C’est pas pour autant que l’airbag filaire est à jeter :). Moins rapide, ça ne veut pas forcément dire inefficace dans toutes les circonstances.

        je terminerai en disant, et vous l’aurez compris: vive l’airbag (certifié par un labo notifié, pas n’importe quel gilet de sauvetage!), qu’il soit radiocommandé ou filaire. (à condition de ne pas oublier de mettre des piles, ou de brancher le câble! 🙂

        • Roland
          14 avril 2015 at 21:11

          Sauf si mauvaise interprétation de ma part quand je lis la brochure technique du gilet airbag sans fil de Dainese, je crois comprendre non seulement que l’airbag ne se déclencherait pas immédiatement en cas de chute sans obstacle mais que pour se déployer il faudrait qu’il y ait un 2ème choc en plus de celui du contact contre le sol (!?).

          Si tel est bien le cas, j’en déduis que l’efficacité « ultime » d’un gilet airbag serait de combiner celle des gilets sans fil avec celle des gilets avec fil dans la mesure où ces derniers seraient donc plus efficaces que les sans fil (en cas de chute-glissade sans obstacle). Voir l’extrait ci-dessous du manuel du gilet airbag Dainese sur le point concernant le fonctionnement en cas de glissade-chute :

          Dans ce cas, le système D-Air®Street n’est en mesure de reconnaître la condition de glissade ou de chute et de déployer les coussins gonflables rapidement pour protéger les utilisateurs (le pilote et le passager) que lors du second choc (le pilote heurte des obstacles ou d’autres objets environnants, après être tombé au sol), puisque le coussin gonflable reste gonflé pendant plusieurs secondes. Dans ce cas, aucune protection contre le premier choc ne peut être garantie (le pilote heurte d’abord la route), puisque la logique d’activation ne détecte la condition de glissade ou de chute et que les coussins gonflables ne sont activés et ne se déploient complètement qu’après que le pilote et le passager ont heurté la route.

          • robert
            15 avril 2015 at 04:30

            un airbag filaire se déclenche dès que le cable a tiré suffisamment fort sur le système de percussion (30kgs de pression mini), ce qui veut dire qu’il faut être ejecté de la moto, donc être désolidarisé de la moto. Interdiction de garder les mains au guidon en cas de glissade, sinon pas de déclenchement. 🙂 Mais c’est assez rare comme situation.
            Avec un radio commandé, le déclenchement se fait par activation de plusieurs paramètres, classés de façon plus ou moins prioritaire selon un algorythme déterminé après essais. Si le capteur de décéleration brutale est activé, l’airbag se déclenche Choc contre un mur, une voiture. Mais il est réglé de telle sorte qu’il ne se déclenche pas si on roule sur un nid de poule ou qu’on monte sur un trottoir. En cas de glissade, la c’est le capteur d’inclinaison qui entre en jeu. Au d’une certaine inclinaison, l’airbag se déclenche, et c’est normal. De ce côté, le radio commandé est plus sur qu’un filaire car il se déclenchera même si on est resté crispé au guidon durant la glissade. Je vais me renseigner, Roland, sur la traduction Dainese mais je suis pret à parier qu’elle comporte des erreurs. Quand les pilotes de GP chutent, l’airbag se déclenche, heureusement, avant le 1er choc contre le bitume, sinon l’airbag ne servirait à rien s’il faut attendre 2 chocs…

            • robert
              15 avril 2015 at 14:05

              pour en avoir le coeur net, j’ai appelé l’Italie directement. Confirmation de ce qui semblait évident: l’airbag Dainese, comme tous les autres à radio commande se déclenche aussitôt qu’un paramètre anormal est signalé: trop d’inclinaison, trop forte décélération, séparation du pilote, etc, etc, etc…ce qui serait intéressant c’est d’avoir un pdf du doc incriminé pour voir s’il ne s’agit pas simplement d’un problème de traduction 🙂

              • Roland
                15 avril 2015 at 16:52

                Merci Robert, oui effectivement ça paraissait incohérent. J’ai trouvé cette traduction sur le site Dainese, (sélection D-Air-Street puis plus bas télécharger manuel) et aux pages 146-147 : http://media.dainese.com/info-d-air/D-AirStreet_UserManual.pdf.

                • robert
                  17 avril 2015 at 10:29

                  effectivement, y’a un gros malaise dans leur traduction. Qu’ils ne s’étonne pas ensuite si ca ne se vend pas! 🙂

  5. Roland
    4 avril 2015 at 16:52

    Bonjour et bravo pour vos réflexions sur un point aussi crucial.

    Je pense m’équiper d’un gilet airbag (vraisemblablement le Turtle) :
    – est-ce compatible avec un blouson avec protections dorsales et abdomen (type matière D30) ?
    – et est-ce que la protection cervicale est efficace ou faudra-t-il (si compatible) envisager à l’avenir également un casque avec airbag ?

    Merci.

    • robert
      6 avril 2015 at 15:15

      les gilets airbag dignes de ce nom sont toujours commercialisés avec une protection dorsale certifiée CE EN 1621-2. (de niveau 2 c’est mieux). En fait, au cas ou le gilet ne se déclenche pas, (genre t’as oublié d’accrocher le cable!) c’est bien d’avoir l’assurance que sa colonne vertébrale est protégée à minima en cas de choc.:)
      concernant les cervicales, il faut choisir un modèle qui bloque le casque en flexion/hyper extension. Perso j’ai un Helite, et il est efficace de ce coté là. Pas peine d’ajouter un casque « airbag »!

      • brisy
        7 avril 2015 at 10:10

        comme déjà évoqué dans le sujet les gilets tant « sans fil » qu’avec sont normalement équipés d’une dorsale, ce qui évite de devoir en metre une autre dans les vêtements
        marco

  6. Bob
    17 mars 2015 at 11:44

    Salut toutes et tous
    Une petite question technique : j’envisage de m’équiper du gilet airbag Helite Airnest , j’ai vu qu’il descendait assez bas sur le bassin mais est-ce suffisant pour ne pas avoir besoin de rajouter des protections hanches sur mon pantalon ?
    V

    • FlatFab
      17 mars 2015 at 12:15

      Non.
      L’Airnest couvre le bassin, le coccyx à l’arrière, mais pas les têtes de fémur, il ne descend pas assez bas sur les hanches.
      On peut se dire que la surépaisseur créée par le gonflement de l’airbag protégera le haut des jambes, mais en cas d’obstacle saillant, ça tapera quand même sur cette zone.
      Le gilet airbag protège le haut du corps, pas le bas. De plus, il ne pare pas à toutes les situations. Gardez vos protections !

  7. Pierre S
    11 février 2015 at 10:26

    J’ai acheté mon premier gilet airbag « Spidi » Mugen Denso il y a environs 19 ans. Jamais eu besoin. La cartouche n’a jamais perdu un gramme.
    Mais après presque 20 ans, j’ai décidé de prendre un nouveau helite. Et la’, je suis perplexe par rapport a’ la longe de déclenchement.
    Avant c’était un beau câble avec une petite fixation en métal, maintenant c’est une sangle avec une attache style « fermeture de sac a’ dos » en plastique. Vraiment j’ai des doutes quant a’ la résistance d’une telle attache en cas de choc.

    Pour diminuer le temps de déclenchement, j’ai toujours fixé la longe sous la selle plutôt qu’au guidon.

  8. Eric
    29 décembre 2014 at 12:15

    j’ai chuté récemment avec un gilet helite acheté il y a un an et demi. le câble a arraché le détendeur mais le gilet ne s’est pas gonflé !!!! je suis donc extrêmement déçu par le manque de sérieux de cette marque qui aurait pu me coûter très cher . j’étais un fervent defenseur de l’airbag moto et j’avoue ne pas trop savoir quoi faire maintenant car quoi acheter. en tout cas surement pas helite que je déconseille à tous les motard pour le manque dans ma pratique de fiabilité!!! je précise que je suis chirurgien orthopédiste et que je suis passé faire des stage de traumato à l’utac monthéléry et que je ne comprend pas pourquoi les normes tardent autant et surtout pourquoi il n’y a pas de date inscrite sur les bombes de gaz que l’on sache quand les changer ou les faire vérifier

    • brisy
      30 décembre 2014 at 09:30

      bonjour,
      effectivement , c’est inquiétant…. la cartouche de gaz a t elle été percutée? le gonflement s’est il fait partiellement ou pas du tout? la longe était elle assez courte? en pesant la cartouche de gaz tu peux savoir si elle a encore sa charge de gaz me semble t il ….personnellement, avec le gilet Béring c’est plutôt le contraire , il se gonfle parfois un peu trop vite ! (dernièrement j’ai fait chuter la moto à l’arrêt sur le flanc… en essayant de la relever le gilet s’est déclenché!!! surprise) la norme et les sécurités supplémentaires ont aussi un coût qui se répercute sur le prix du gilet…
      amicalement
      marco

      • Ricky
        30 décembre 2014 at 11:23

        Tu vas voir mon cher brisy que tu vas finir par partager mon avis sur l’airbag Bering 🙂
        D’après eux l’airbag ne se déclenche pas sur une chute à l’arrêt.

        Après 2 années d’utilisation de l’airbag de Bering (50000km) et de multiples pannes j’ai de gros doutes sur la fiabilité de ce produit. J’ai renoncer à faire réparer les 2 airbags qui sont KO sur mes 2 motos.
        Grosse déception mais aujourd’hui je préfère rouler avec une bonne dorsale. Sur le papier c’est certes moins protecteur mais au moins c’est fiable. Je vais tester le gilet alpinstar qui combine une dorsale et des protections pectorales.

        Amicalement
        Ricky

        • Ricky
          30 décembre 2014 at 11:25

          Ooops,
          … j’ai renoncé …

        • brisy
          30 décembre 2014 at 14:54

          salut ricky,
          décidemment tu ne lâches pas l’os !!! sur le fond ; je préfère un déclenchement intempestif à l’arrêt que pas de déclenchement en cas de besoin…maintenant ,la dorsale intégrée est de niveau 2 ce qui ne gâche rien….je comprends cependant que tu sois déçu (les pépettes).
          depuis la cinq cent honda ça doit approcher les 100 000 km à moto la plupart du temps avec le gilet , j’envisage de changer l’enveloppe bientôt. malgré les différents avec le SAV Béring ,je trouve qu’ils ont (avec moi) joué le jeu pas si mal que ça… ça reste perfectible , d’accord!
          allez j’te souhaite un bon réveillon .
          marco

          • Ricky
            30 décembre 2014 at 16:25

            tous mes voeux pour cette nouvelle année, un gilet tout neuf qui marche et surtout ne pas en avoir besoin 🙂

      • Kevers
        13 mai 2015 at 21:48

        Brisy bonsoir comme toi je nous ais équipé de deux gilets air protect Bering surprise ma moto ne reconnaît plus mes gilets sans passer par la diode rouge. Alors est ce un problème de pile .je pensait demander a mon revendeur belge mais surprise dépôt de bilan ,boîte fermée et pas de nouvelles de Bering .comment changer la pile? Merci pour l’aide et bonne route à tous les lecteurs Eugène

        • Ricky
          13 mai 2015 at 22:13

          Quand la pîle est morte le voyant clignote en bleu puis s’éteint. La diode rouge signale un problème. Il faut contacter le service après vente de Bering.

          Bon personnellement j’ai eu tellement de pannes que j’ai abandonné !

          Bon courage

        • brisy
          17 mai 2015 at 17:02

          hello Kevers,
          rien de plus facile : sors la dorsale du gilet(le grand scratch en bas) ouvre la boite noire par les quatre vis.. et change la pile (pile spéciale au lithium LSH14c de 3.6 volts )(tant que tu y es changes aussi la pile 9 volts à boutons) parfois le voltage de la pile est encore bon, mais plus d’intensité..(ampères) si ça ne résoud pas ton problème ,contacte les par tel: 33 1 34 80 39 00 en demandant le service technique.
          bonne route à toi
          amicalement
          Marco

    • robert
      30 décembre 2014 at 19:11

      Eric, connais tu la cause exacte du dysfonctionnement?
      perso, j’ai un helite, je l’ai déclenché une fois sur chute à basse vitesse, no problemo. Les motards de la gendarmerie, et bientot ceux de la police en sont équipés (modèle filaire Hit Air, similaire Helite), aucun souci,
      et le % de blessés a considérablement baissé dans leurs rangs.
      En GP, tous les top pilote en ont, modèle radiocommandé, y’a bien une raison.
      50% des chocs mortels, sont dus à un choc sur le thorax/colonne/abdomen. Une protec dorsale, c’est bien (il y a une en sécu sur l’Helite) mais ca remplacera jamais un matelas pneumatique.
      Allez voir sur le site de la securité routière, onglet motard, vous trouverez plein de témoignages éloquents.
      l’airbag, c’est vraiment une révolution, protection idem le casque. sur une chaise roulante, ou entre 6 planches, l’est trop tard pour regretter ses 400 euros…

      • Ricky
        31 décembre 2014 at 10:09

        Robert, je te rassure, je suis convaincu du bien fondé de l’airbag… à condition qu’il fonctionne.

        En 2 ans d’utilisation de celui de Bering, sur 2 motos, j’ai été plus de la moitié du temps en panne. Elle est où la sécurité avec un système hs. Elle est où la sécurité quand il faut attendre des mois pour être dépanné ?

        Donc j’ai tiré un trait définitif sur les équipements de Bering.

        Après, tu parles de la combinaison de piste des pilotes de moto GP : 2600 euros ! Ca calme.

        J’attends de voir ce que va donner le nouvel airbag d’Alpinestar ; je pense que ce produit est plus abouti que celui de Bering…
        Sinon je me tournerai vers un filaire.

        Amicalement
        Ricky

        • Robert
          31 décembre 2014 at 17:17

          précision: si j’ai parlé de l’airbag utilisé en compétition, c’est tout simplement pour « démontrer » que le concept « matelas pneumatique pour le haut du corps », ou ce que j’appellerai le casque du haut du corps, est entré dans les moeurs…
          et, quand ca fonctionne, ca fonctionne plutot bien 🙂
          comme toi, j’attends aussi de voir ce que va donner l’alpinestar.

    • Pierre S
      11 février 2015 at 10:19

      Pour les cartouches, il suffit de vérifier le poids gravé sur cette dernière. Si le gaz est perdu, le poids diminue.

  9. 8 septembre 2014 at 13:18

    Bonjour,
    De nouvelles vidéos sur notre page Facebook: https://www.facebook.com/AirbagPourMotardsHelite?ref=bookmarks

    N’hésitez pas à liker notre page pour être tenu informé des nouveautés ainsi que des nouvelles photos de montage sur les différentes motos.

    Vidéo 1: https://www.facebook.com/video.php?v=708446652563981
    Vidéo 2: https://www.facebook.com/video.php?v=707842492624397

    Ce sont des démonstration de la nouvelle technologie airbag Helite. Ne reproduisez pas cela avec d’autres équipements.

  10. Nico
    5 septembre 2014 at 10:30

    Bonjour,

    depuis le très grave accident récent d’un collègue, je potasse intensément ce sujet de l’airbag à moto.

    Je me dis que finalement :
    – le problème de l’airbag à câble, c’est moins le fait qu’on doive s’attacher (qui trouve gênant de boucler sa ceinture de sécurité en voiture aujourd’hui ?) que la perte de temps à attendre l’éjection du pilote de la moto pour déclencher l’airbag ;
    – le problème des systèmes Bering et Dainese sans fil, c’est justement (en partie) le sans fil : système électronique et informatique complexe, couteux, compliqué à fiabiliser, liaison radio, électronique dans le gilet, nécessité d’embarquer une source d’énergie dans le gilet, reconditionnement après incident, etc. Mais avec un avantage indéniable : la détection d’incident et le déclenchement du gonflage survient beaucoup plus tôt.

    Alors pourquoi ne pas marier le meilleur des deux ? L’électronique pour la détection d’incident, un gilet « basique » avec juste le nécessaire pour déclencher et gonfler, et un câble électrique reliant le tout pour envoyer le « top gonflage » ?

    ça serait surement beaucoup plus simple et donc plus fiable que les usines à gaz bering et Dainese* car on évacue toute la partie liaison sans fil, électronique dans le gilet, reconnaissance boitier/gilet, sensibilité aux interférences radio, les problèmes de charge batterie du gilet, etc etc

    je ne suis pas spécialiste de tout ça, et même pas encore vrai motard (GC en cours). Mais de toute évidence on serait fou de se passer d’un système airbag pour notre sécurité !

    * j’avoue n’avoir trouvé que très peu de retours d’expériences sur le système Dainese.

  11. Zitoune
    28 juin 2014 at 22:45

    Bonjour,
    La question paraîtra peut-être idiote, mais est-ce que quelqu’un pourrait me dire si un gilet airbag peut-être utilisé en vélo. Mon dernier accident a été un choc frontal avec une voiture qui avait coupé un virage. Le vélo a servi d’amortisseur et je me suis retrouvé sur le capot, puis sur le pare-brise. Résultat : une entorse « acromio-claviculaire » (à l’épaule). Je me dis que si j’avais eu un gilet airbag, ça aurait peut-être protégé mes épaules et mon dos, voire ma nuque. Qu’en pensez-vous ?
    Merci d’avance.
    Zitoune

    • FlatFab
      30 juin 2014 at 02:09

      Dans l’absolu, un gilet airbag pourrait être utilisé à vélo.
      Sauf que le gilet airbag se déclenche sur une traction d’au moins 30 kilos et qu’un vélo pèse bien moins de 30 kg. Donc il ne servirait à rien.

      • Pierre S
        11 février 2015 at 10:16

        30 kg c’est une force, pas un poids (même si exprimé en unité de poids). Un vélo de 10kg peut facilement tirer avec une force de plus de 30″kg » en cas d’accident…. mais pas dans tous les cas.

        • Seb F.
          17 avril 2015 at 13:43

          Je vais faire mon psychorigide et apporter quelques corrections quand même :
          kg –> masse et non poids
          Le poids est une force et l’unité des forces est le Newton non le gramme ou ses dérivés
          En statique sur Terre on passe de la masse au poids par la relation P = m x g où g est l’accélération de la pesanteur.
          Pour le cas qui nous occupe la force résultant d’une masse de 10 kgs (un vélo) passant de 40 km/h à 0 km/h (soit environ 10m/s ) en 1/10s (pour la simplicité des calculs est donc :
          F = 10 kgs x a. Où a (accélération) = v / t = 10 / 0.1 = 100
          donc F = 1’000, soit une « masse équivalente » d’un peu plus de 100 kgs en statique (1000 / 9.81)

          Tant qu’à faire, autant essayer d’être un minimum rigoureux 😉

          • robert
            18 avril 2015 at 09:14

            l’idée ici, pour faire simple, c’est que le mécanisme ne puisse se déclencher que si, gravité aidant, l’on accroche au cable un poids (par poids, j’entends une haltère, un bout de ferraille, un sac de plumes!) de 30kgs.
            Avec un poids de 29kgs, c’est pas suffisant pour que la bille sorte du logement, permette au ressort de se relacher et d’envoyer le percuteur percer l’opercule de la cartouche. 🙂

    • brisy
      30 juin 2014 at 14:34

      les gilets sont bien utilisés à cheval…. pour les gilets « sans fils » type béring il faudrait transporter une source d’énergie pour la partie » cycle » mais pourquoi pas en effet?
      amicalement
      Marco

  12. philouze
    24 juin 2014 at 15:56

    @ ricky : J’ai pas vraiment le même avis que toi, intuitivement tu te doutes que mettre au point quelque chose d’aussi complexe, et passer du labo au monde réel génère son lot de soucis dans les premières versions, même si il a été intensivement testé. C’est pas une chemise le truc, ça intervient en cas d’événement tout à fait exceptionnel.

    Perso je suis un des tout premiers clients – presque malheureusement pour moi, je n’ai eu ni gonflement spontané, ni diodes rouges au départ. résultat mes gilets ont fonctionné pendant un an, sous la flotte, le gel, le soleil bordelais estival, tous les jours … avant le drame.

    Quand le désormais célèbre syndrome diode rouge est apparu, Bering était au plus mal et je n’ai jamais eu mon RDV pour la prise en garantie.
    Aujourd’hui largement en hors période, Bering qui va mieux vient juste d’intervenir à ses frais pour refiter la moto et réactiver tout le truc (un grand merci à Olivier Boutry !). Tu connais beaucoup de constructeurs auto qui feraient ça, tu crois que Dainese le ferait ?

    Moi en tout cas, même si ça foirait à nouveau, je resigne, et je sais que quand les diodes bleues sont OK, je suis protégé… et ce matos reste le meilleur du marché, les quelques témoignages qu’on trouve sur le net sont édifiants à ce sujet.

    le système Helite c’est bien beau, mais j’aimerais bien être gonflé avant de croquer le pare-brise du mec de devant… et en plus, tu as payé tes airbag, pourquoi refuser la réparation ?
    pour Dainsese je ne les ai pas vu jeter des gars contre des bagnoles comme Bering pour prouver la validité du concept, mais même en leur laissant le privilège du doute, ils sont trop cher…

    résultat sauf si tu es confiant et millionnaire, il ne reste que la soluce Bering.

    • Ricky
      24 juin 2014 at 22:43

      2 ans et demi d’utilisation sur 3 motos, 1 panne tous les 6 mois et un service après vente qui met des mois à résoudre ton problème.
      Résultat j’ai roulé la moitié du temps sans airbag pour cause de panne. Et vu que je fais 25000km par an j’estime que le risque est beaucoup trop grand.
      C’est ta première panne, libre à toi de persévérer. Moi j’ai donné, ca suffit. Je suis pas la pour mettre au point leur système.

      • philouze
        30 juin 2014 at 18:23

        Ah merde, t’es mal tombé ! (mais moi bien tombé visiblement, je suis un des tous-premiers, et alors que je constatait les gonflages intempestifs et les diodes rouges sur les forum, moi pluie, gel, duo, cagnard à 37° … tout marchait nickel jusqu’au drame)
        Au passage malgré refit, c’est toujours le gilet de 2011 que je trimballe, juste plus crade qu’à l’origine. donc la resistance propre de ce truc au froid et à la pluie est bonne.

        Et au surplus, les diodes rouges d’après le technicien sont un cas particulier chez moi, causé par un écrasement /cisaillement de fil au niveau d’un raccord, d’ou leur aspect impredictible, mais avec un peu de bol j’aurais pu n’avoir aucune panne. Les autres ont ils eu la version chinoise ? mystère

        Pour le coup..; je croise les doigts… mais je pense qu’après toutes ces expériences, le matos ne peut en être que mieux rodé.

        • IchabOd
          1 juillet 2014 at 08:29

          Donc en gros tu as de la chance d’avoir une bonne version de ce gilet, qui a merdé, sur laquelle Bering a mis des semaines à intervenir, tous les autres ont des soucis récurrents, et tu penses encore que c’est la meilleure solution ?

          Je ne pense pas que le filaire soit le top, et à mon avis il ne sera pas efficace dans 100% des cas, mais au moins je sais que le déclenchement est physique, et personnellement je ne fais pas confiance à une pile, une diode, un écrasement de fils, un capteur électronique ou que sais-je… Et encore moins tant qu’il y aura une telle différence de prix….

          a+

    • brisy
      25 juin 2014 at 09:29

      hello,
      bonjour philouze,
      +1avec toi
      marco

  13. brisy
    14 mai 2014 at 09:27

    bonjour,
    en ce moment une promo « Béring » sur son air-bag : 150€ de remise…. par ailleurs mon système , réparé hier ,en garantie, est de nouveau opérationnel…. quand même deux mois pour solutionner une panne ; c’est long ! holding trophy propriétaire de « béring » ne met pas le paquet pour donner à ce système tout le SAV nécessaire ,ce qui fait les affaires de Hélite bien plus concurrentiel du coup…(mise en oeuvre et réparation plus faciles) Daïnese reste réservé aux ceusses qui ont les gros moyens.
    il y a encore du boulot pour que les motard(e)s puissent se protéger pour un prix raisonnable .
    amicalement
    Marco

    • Ricky
      14 mai 2014 at 15:23

      Moi je suis à nouveau en panne sur 2 motos et plus sous garantie.

      Je suis 100% d’accord avec Brisy sur le SAV de Bering. En 2 ans et demi d’utilisation de leur airbag j’ai au moins été en panne 1/3 du temps.

      J’abandonne ; je vais passer à des gilets Helite à câble.

      Ricky

      • Ricky
        5 juin 2014 at 14:03

        Suite et fin de mes mésaventures avec l’airbag Bering…

        Bering m’a proposé de réparer gratuitement les 2 airbags en panne et de vérifier le 3ième.

        J’ai refusé !

        Je n’ai plus aucune confiance en leur système qui a été en panne 1/3 du temps en 2 ans et demi.
        Le minimum pour un système de sécurité c’est de fonctionner chaque fois que l’on monte sur la moto.

        Bering utilise ses clients comme pilote d’essai pour mettre au point son airbag ; c’est pas normal, surtout vu le prix de vente de leur produit.

        Donc fini Bering. Je passe à un airbag à câble.
        Et je regarderai dans l’avenir toute la quincaillerie électronique qu’on nous colle sur les motos avec un oeil méfiant.
        Comme disais Lafontaine, « Cette leçon vaut bien un fromage »

        Ricky

        • brisy
          5 juin 2014 at 16:59

          hello Ricky,
          bon ! je vois que tu es fâché…..quelque part ,je te comprends, car c’est frustrant de ne pas pouvoir se servir d’un équipement de sécurité! par ailleurs, le temps de mise au point est normal sur ce genre d’équipements qui représentent un gros progrès de sécurité active… Béring bien que lent dans son SAV (le record est quand même ,pour ce qui me concerne détenu par Schuberth…..) fait un effort pour prendre en charge les frais de réparation ou parfois coupe la poire en deux… il faut leur reconnaitre cette qualité, BMW par exemple se fait tirer l’oreille et joue les abonnés absents…! (encore une histoire de casque,pfffff).
          les équipements moto sont assez chers, peu ou mal garantis les nouvelles normes encore mal connues, par exemple daïnese met en avant la certification par un organisme allemand…. le même qui a certifié les fameuses prothèse mammaires PIP…. y a de quoi s’inquièter?
          amicalement
          Marco

          • Ricky
            5 juin 2014 at 17:49

            Salut Brisy,

            fâché, non mais déçu.

            J’aurais aimé que bering nous sorte un produit efficace. Je ne pense pas que le problème soit au niveau de la conception mais plus au niveau de la qualité de fabrication.

            Quand j’ai acheté mon airbag on m’a présenté un produit sensé fonctionné 10 ans, sans autre maintenance qu’un replacement de pile 1 fois par an.
            Complètement faux dans mon cas : pannes à répétition, dorsale du gilet détruite en 2 ans, 3 à 4 piles par an.
            J’appelle pas ça un problème de mise au point mais une grosse arnaque.

  14. IchabOd
    9 mai 2014 at 15:15

    Bonjour Stephan,

    Si vous avez un lien avec le fabricant Helite, je pense qu’il serait utile qu’ils incorporent sur le gilet une petite poche transparente dans laquelle on pourrait glisser des infos sur le motard. Rien qu’un petit carré, façon QR Code, qui pourrait contenir des infos simples comme groupe sanguin, rhésus, N° de tel d’urgence,… On se connecte à un site pour créer son QR code, on l’imprime et on le glisse dedans.

    (J’ai un gilet Helite noir)

    Cordialement,

    • robert
      10 mai 2014 at 09:08

      juste pour info. toutes données relatives à la santé des personnes ne seront JAMAIS prises en compte par le corps médical qui se doit de tout vérifier avant par des analyses labo. c’est une règle qui ne souffre d’aucune exception. les urgentistes ne vont pas se fier à un bout de papier qui peut appartenir et etre fait par n’importe qui. Par contre une carte indiquant les coordonnées de la personne et un tél à composer pour prévenir la famille en cas d’urgence, pourquoi pas. QR Code? il faudrait avant que les SDIS, SAMU et autres soient munis de lecteurs.

      • robert
        10 mai 2014 at 09:20

        http://www.securite-routiere.gouv.fr/en-parler-agir/temoignages/temoignages-airbag-moto/jean-marc
        vous trouverez sur ce lien pas mal de témoignages montrant l’efficacité de l’airbag.
        pour info, Ducati vient de présenter la première moto (Multistrada 1200) équipée d’origine avec l’electronique de l’airbag Dainese radio commandée.
        elle est commercialisée en série limitée, coute 700 euros de plus que la version standard.
        Ensuite, c’est le client qui choisit, soit un gilet Dainese (700 euros), soit un blouson Dainese (1500 euros).
        cette collaboration devrait se poursuivre avec d’autres fabricants de moto et évitera les bricolages. Là, tout est intégré et pensé USINE.
        perso, j’utilise un airbag filaire Helite, passager et conducteur. Aucun souci. la sangle passager, je ne la mets que j’en transporte un. Ca prend 10 secondes. sinon, je la mets dans le top case. Les sangles, toujours derrière la personne…

      • brisy
        10 mai 2014 at 13:12

        bonjour,
        Robert, tu fais erreur: bien sûr , le » corps médical » vérifie toute information critique (groupe sanguin, par exemple) avant d’agir, cependant, porter sur soi le nom des médicaments qu’on prend régulièrement, noter les allergies dont on souffre éventuellement, son groupe sanguin….. le nom des personnes à prévenir fera gagner un temps précieux aux secours… tous les urgentistes te le diront!
        amicalement
        Marco

        • robert
          10 mai 2014 at 13:43

          tu as du mal lire. J’ai parlé de renseignements médicaux.
          maintenant indiquer les contacts à prévenir, ca mange pas de pain, c’est pas dangereux…
          A partir du moment ou le corps médical qui intervient sur le lieu de l’accident n’a aucune garantie que les indications médicales qui figurent sur un document quel qu’il soit, sont bien ceux de la personne qui nécessite une intervention, il ne prendra aucun risque.
          Mais bon, tu es libre de penser que je fais erreur…chacun son métier.
          Si l’urgentiste a la preuve irréfutable que ce qu’il lit est vrai et que cela concerne effectivement la personne qu’il a entre les mains, il peut, peut etre, prendre le risque d’orienter son intervention…à lui de voir…
          mais s’il se trompe, ça peut lui coûter très cher
          Toutes les tentatives menées auprès de la sécurité civile pour mettre en place des systèmes de QRcode, des tags ou autres cartes n’ont jamais été validées par le ministère de l’intérieur (en charge de la sécurité civile) et par celui de la santé.
          il en existe, certes, mais cela reste des initiatives non reconnues…voire limite illégales…

      • IchabOd
        12 mai 2014 at 09:06

        Bonjour Robert,

        Merci pour ta réponse.

        Pour le QR Code, pas besoin de lecteur, il y a pléthore d’applications pour smartphone gratuites qui peuvent les lire sans souci.

        Avoir un tel dispositif n’est certainement pas une garantie et je suis sûr que le corps médical vérifie les infos, mais d’une part ce n’est pas uniquement dédié au corps médical (ça peut être utilisé par toute personne qui retrouve un motard inanimé à terre, pour prévenir les proches par exemple), et d’autre part en cas de perte de sang importante avec risque vital, je pense que le risque d’avoir une mauvaise info est peut être moins important que d’attendre de vérifier l’info pour faire une transfusion.

        En tout cas si ça m’arrive, j’aimerais au moins laisser la possibilité aux médecins de prendre ce risque.

        Si des personnes travaillant aux urgences lisent cet échange et peuvent apporter leur point de vue….

        ++

    • brisy
      12 mai 2014 at 09:31

      bonjour Ichabod,
      je travaille dans la « santé »… les infos personnelles et médicales de base sont toujours utiles et lues ! les urgentistes ont des techniques pour te « maintenir  » en attendant d’être sûr de ton groupe sanguin par exemple.. savoir qui prévenir, à quoi tu déclare être allergique par exemple, le traitement médical(bonjour les vieux!) que tu prends quotidiennement les renseigne sur ton état de santé d’avant leur intervention, de même le numéro de la personne à prévenir en cas d’accident évite de chercher tes proches au risque d’inquiéter une personne pas trop prête à entendre ça….(est-on jamais prêt?)
      mon gilet à une poche spéciale dédiée à ce genre de carte , je connais des motards qui portent un bracelet contenant ce genre d’info, sans se la péter « rallyman » genre groupe sanguin tagué sur la carrosserie chacun peut faciliter les choses en cas de problème. sur ce site il y a un excellent article intitulé : « le nécessaire de sécurité à toujours emmener avec soi » qui résume bien le truc
      amicalement
      marco

      • IchabOd
        12 mai 2014 at 12:56

        Merci pour tes éclaircissements.

        J’avais déjà réfléchi à poser un tel badge sur mon casque, mais bon c’est pas forcément visible directement. (par exemple si c’est à l’arrière du casque).

        D’ailleurs je ne comprends pas que les autorités sanitaires ne pensent pas à un tel dispositif plus général, avec la possibilité de rentrer son profil médical complet sur un site web sécurisé (avec certification de l’EFS pour le groupe sanguin par exemple), avec ses médicaments du moment, ses pathologies en cours, etc…, puis on imprime un QR Code qui puisse diriger les secours vers ce profil.

        Peut être que la confidentialité est un frein, mais bon si ça peut sauver des vies… ( et à partir du moment où c’est un acte volontaire)

        • robert
          12 mai 2014 at 19:31

          Nous sommes dans un état de droit…les infos médicales sont confidentielles…Il y a des règles intangibles et immuables en la matière…
          Partant de ces principes, les ministères de tutelle (intérieur ET santé) ne sont pas prêts de légaliser ce type d’initiatives (sauf si un jour le dossier médical personnel de chacun est incorporé dans une puce, elle même placée sous la peau!) .
          J’espère que cela répond à ton interrogation sur le thème: je comprends pas que cela ne soit pas obligatoire.
          si tu passes ton casque ou ton bracelet à quelqu’un et que sur ce casque ou sur ce bracelet il y a des infos médicales, imagine le problème.
          Ca part d’un bon sentiment mais juridiquement parlant, c’est trop dangereux…ATTENTION: Je ne parle que des infos à caractère médical.

  15. 9 avril 2014 at 13:52

    Pour ceux que cela intéresserait de voir des déclenchements d’airbags Helite, une petite vidéo assez sympa: https://www.facebook.com/photo.php?v=10200670232494115&set=vb.344663755608941&type=3&theater

    • Ricky
      16 avril 2014 at 08:58

      Petite question sur les airbags à câble. Est-ce possible d’équiper le pilote ET le passager avec des airbag à câble ?

      Merçi

      • 16 avril 2014 at 10:19

        Bonjour Ricky,
        Oui c’est tout à fait possible. Il suffit d’installer une sangle pour le passager. Sur quoi roulez-vous comme moto? Je peux m’arranger pour faire des photos d’un montage avec deux sangles sur la même machine que la vôtre.

        • Ricky
          16 avril 2014 at 11:15

          J’ai 3 motos, Gladius, GSR 750 et VStrom.

          Elles sont toutes les 3 équipées du système Bering et nous avons 2 gilets.

          Les airbags de la Gladius et de la GSR viennent de tomber en panne ; c’est la 2 ième fois sur la Gladius.
          Ca marche encore sur la vStrom…

          J’en ai marre donc je vire le système Bering de la GSR et de la Gladius et je passe à un système à câble.
          Je ferai de même sur la VStrom dès que l’airbag Bering sera HS.

          Pour rouler à 2 on prend la VStrom.

          Pour l’instant je suis donc bien intéressé par l’installation de la sangle sur une GSR 750 et une Gladius.

          Grand Merçi

        • DavidP24
          16 avril 2014 at 19:11

          Bonjour, je suis également intéressé par le montage pour passager de l’airbag Helite. J’ai ma première moto depuis peu (une Fazer 800 de 2013), et j’ai monté la sangle pour mon airbag sous la selle. Du coup, elle ressort devant, entre le réservoir et la selle. C’est un peu gênant quand je n’utilise pas l’airbag, la sangle pendouille. Si vous avez également des solutions.

          • 17 avril 2014 at 05:01

            Bonjour DavidP24,
            D’après vos explications, la sangle serait bien installée pour autant que le point de fixation ait bien été mis sur une partie solide (berceau arrière).
            Personnellement, je ne roule jamais sans airbag car j’estime que l’on peut être victime d’un accident ou d’un incident à n’importe quel moment.
            Néanmoins, je pense pouvoir m’occuper de faire les photos du montage demain et je reviendrai vers vous.
            Stephan

            • DavidP24
              17 avril 2014 at 10:16

              Ok, je vous remercie.

            • 24 mai 2014 at 17:00

              Bonjour DavidP24 & Stephan,
              Pour la sangle qui pendouille, vous pouvez trouver la section femelle de la sangle Helite qui permet du coup de maintenir la sangle attachée à la moto et éviter qu’elle ne pendouille. Nous ne la proposons pas sur notre site mais nous l’avons en boutique si vous êtes près de Paris. Contactez-nous si vous voulez plus d’info.
              Tony de CTAIRBAG

          • IchabOd
            18 avril 2014 at 08:00

            Bonjour,

            Moi aussi elle pendouille, mais si normalement tu l’as bien réglée, elle ne devrait pas tomber de trop, juste suffisamment pour que lorsque tu es connecté à elle via le gilet, tu puisses te mettre debout sur les cale-pieds. Sinon une astuce est de fixer un autre câble sous la selle avec une sortie « femelle » (la même que celle du gilet), et de brancher ta sangle dessus lorsque tu n’as pas le gilet. Gare aux rayures cependant, et vérifier que cette boucle extérieure ne soit pas dangereuse pour toi en cas de chute.

            IchabOd

          • 19 avril 2014 at 07:07

            Exemple de montage sur FZ-8: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.635791719829475.1073741849.344663755608941&type=1

            Pour la sangle conducteur, une simple boucle autour du cadre et faire ressortir la sangle entre selle et réservoir. Ne jamais défaire la boucle d’origine mais faire la boucle en repassant la sangle dans la boucle d’origine. Cette méthode de fixation vous garantit une meilleure résistance à l’allongement.

            Pour ce qui est de la sangle passager, je préférerais un montage par fixation sous la selle du conducteur et faire sortir la sangle juste devant la selle passager mais je ne pouvais pas me permettre de démonter la selle de cette moto (moto neuve en concession)

  16. Ricky
    7 avril 2014 at 09:25

    Bonjour à tous,
    Et vlan, à nouveau en panne d’airbag sur la Gladius de ma femme. 2 diodes rouges ! Ca ne fait que la 3 fois en 3 ans ! Et cette fois c’est hors garantie. Le système à été changé en juin 2013. Sans parler des problèmes de piles, de dorsale…
    Bon, y en a marre. Je vais demander à Bering de virer leur merde de la moto et passer à un airbag à câble.
    Autant vous dire que j’ai les boules.

    Fuyez ce système absolument pas au point, en tout cas pour des gros rouleurs. Pour ma part je raye définitivement Bering de ma liste d’équipementier moto.

    Avez vous de l’expérience sur les airbag à câble ? Où doit-on attacher le câble ? Quel marque recommandez-vous ?

    Merci pour vos réponses

    • brisy
      7 avril 2014 at 10:23

      Bonjour,
      moi aussi , j’ai des soucis de voyants rouge avec mon air bag (les deux ensembles au démarrage) Béring me dit que c’est la batterie …. depuis batterie changée (elle avait 8 ans il est vrai) même chose !!! ce vékende , seclin motor show ,j’ai eu le temps de bien discuter avec le représentant des gilets hélite pour le hainaut( be) très sympa ! l’avantage de ces gilet tient dans larusticité du système développé à l’origine pour les cavaliers d’où rechargement rapide( changement de cartouche par l’utilisateur) fixation en boucle (fournie) sur le cadre de la moto (sous la selle le plus souvent) après : y faut pas oublier de connecter /déconnecter sa longe et de la régler courte, 440€ prix hier …. la différence est patente.
      j’ m’interroge ce temps de réaction est-il véritablement le paramètre le plus important?(plus court chez daïnèse et béring plus long chez hélite où hit air) il faudrait avoir l’avis d’accidentologues indépendants des fabriquants…. bref , le sujet n’est pas clos loin s’en faut !
      amicalement
      marco

      • Ricky
        7 avril 2014 at 11:07

        Pour ma part, le problème des 2 voyant rouges s’est soldé chaque fois par un remplacement complet du système embarqué sur la moto (centrale + capteur).
        Les 2 première fois j’étais sous garantie. C’est plus le cas maintenant 🙁

        J’ai pas le problème sur ma GSR, elle aussi équipée de l’airbag Bering, et avec laquelle j’ai fait 26000 km par tout temps en 2 ans.

        J’ai aussi une VStrom (et oui 3 motos), elle aussi équipée depuis cet hiver. Pas de soucis non plus après plus de 10000km de routes hivernales.
        Est-ce un problème de compatibilité avec certaines motos ?

        En tout cas j’en ai marre. Je vire l’airbag bering de la Gladius. Je ferai de même avec les 2 autres dès la première panne.
        En théorie, l’airbag Bering est mieux qu’un filaire, mais en pratique c’est des emmerdements en cascades.
        Je pense m’orienter vers un CTAirbag… à voir

        n’hésite pas à me contacter si tu as besoin de plus de précisions sur mes déboires avec Bering.
        Courage Marco

        • Franc
          14 septembre 2014 at 13:21

          Bonjour,

          j’ai fait l’acquisition de deux gilets Bering fin décembre 2013. Pour des raisons de santé , je roule très peu cette année. Aussi quand en mars 2014 après avoir effectué seulement 1000 km le témoin bleu du pilote se met à clignoter, je tique un peu .La pile semble HS. Le vendeur dijonnais contacte Bering qui refuse la prise en charge de la pile.Je retique encore un peu mais …En avril , je repars donc avec une pile neuve , payée 15€ après remise par le vendeur du gilet..En août, à peine 3000 km plus loin, la pile semble HS y compris celle du passager qui est d’origine et n’a été utilisée que sur 500 km environ (2 sorties). Les deux témoins bleus clignotent en permanence.Je reste calme .Le vendeur reçoit deux nouvelles piles qui me sont facturées 37,50 après remise…Tiens c’est plus cher…
          . Retour à la maison , montage sur les deux gilets: aucun gilet n’est détecté par le boitier.Clignotement bleu en permanence.Les piles vendues seraient-elles déjà défectueuses où bien est-ce le système lui-même qui disfonctionne?
          Je contacte directement le SAV TROPHY BERING le lundi 8 septembre.On me communique un numéro de suivi et on me promet un appel sous 48 h pour résoudre le problème.La semaine se passe sans aucun appel.
          Samedi 13 septembre je contacte mon revendeur dijonnais qui me promet d’appeler lui-même BERING mardi 16 septembre

          Bilan , 1225 € , un système défaillant et un changement de piles plus que fréquent .

          Question à BERING : 1 pour une distance moyenne annuelle parcourue de 18000 km dois-je prévoir 2 fois six jeux de piles pour les deux gilets , soit 12x 25€ donc 300€ ?

          2 en cas d’accident Bering est-il responsable du non fonctionnement du gilet , une fois prévenu des problèmes rencontrés?

          • Ricky
            15 septembre 2014 at 09:23

            Bienvenu au club
            Si tu parcours mes post sur ce sujet tu verras mon avis sur le système Bering.
            Après 3 ans de galères sur 3 motos j’ai tout simplement abandonné l’utilisation de l’airbag.
            C’est un énorme gaspillage, j’en suis conscient, mais je tiens à ma peau et je préfère pour l’instant utiliser ma dorsale. Je pense la remplacer par un gilet qui protège également devant.

            Je trouve complètement anormal qu’un système aussi peu fiable :
            1/ soit vendu
            2/ ait reçu des homologations

          • brisy
            15 septembre 2014 at 09:49

            bonjour,
            les piles ,dans n’importe qu’elle application perdent progressivement leur énergie qu’on s’en serve ou pas comme la batterie de ta moto (mais elle tu la maintiens en charge avec un chargeur « intelligent »).
            c’est vrai qu’elles sont chères ces piles , leur tension nominale est indispensable pour que la connection se fasse bien…. pas assez de gilets Daïnèse pour savoir quelle est la plage d’utilisation réelle de leurs batteries internes(qu’il faut bien sûr recharger sur le secteur).
            le sav de béring est lent :c’est un fait ; toutefois rendons leur ceci que dans mes démèlés avec eux j’ai souvent obtenu à tout le moins une participation de 50% aux frais ,voir la prise en charge complète.
            pas d’accord avec ricky pour tout jeter à la poubelle, malgré ses défaut celà reste ce qui se fait de mieux aujourd’hui en matière de sécurité active
            amicalement
            Marco

            • Ricky
              15 septembre 2014 at 12:03

              Mon cher Marco, dans mon cas, les airbags ont fonctionnés à peine la moitié du temps sur une période de 3 ans.

              Elle est où dans ce cas la sécurité ?

              J’ai besoin de ma moto tous les jours pour aller travailler. Je suis convaincu qu’il s’équiper sérieusement en matière de sécurité et pour moi, en ce qui concerne les airbags, Bering sont des rigolos.

              Je te concède qu’ils essayent de rattraper le coup commercialement en prenant à leur charge les réparations. Mais c’est quand même le minimum. Reste qu’en 3 ans je n’ai jamais réussi à avoir un système fiable.
              Je le regrette amèrement.

              • brisy
                15 septembre 2014 at 14:53

                hello ricky,
                dans mon cas(et tu sais que j’ai eu mon lot de problèmes) ce n’est pas vrai , j’utilise au quotidien mon gilet qui fonctionne (touchons du bois) très bien en ce moment.
                c’est toujours le même tissu qu’ au départ,
                amicalement
                Marco
                ps: en cas de panne j’ai utilisé une dorsale feel tryonnic de niveau 2

                • Ricky
                  15 septembre 2014 at 15:45

                  Au niveau de mes gilets c’est la dorsale en polystyrène qui s’est coupée en 2 à force de la sortir pour changer les piles.
                  ps : j’ai la même dorsale que toi

                  • brisy
                    15 septembre 2014 at 17:09

                    oui d’ailleurs la nouvelle est beaucoup mieux faite que l’ancienne , il m’est arrivé la même mésaventure avec celle en klégécel…j’avais fait une lettre à Béring pour leur demander de monter la dorsale au niveau 2 et d’en mettre une de meilleure qualité…. je devais pas être le seul à faire la remarque puisqu’ils ont modifié le truc dans ce sens…
                    (à 800 boules la mousse de caisse à savon : ça le fait pas trop….)

                    • Ricky
                      15 septembre 2014 at 19:05

                      Ce qui laisse rêveur c’est que l’ancienne ai pu être homologuée !

                    • brisy
                      16 septembre 2014 at 09:36

                      hello ricky,
                      en fait ,comme on part du principe que ton gilet va fonctionner les deux boudins latéraux dans ton dos vont être la dorsale ! la mousse sous jacente est là pour éliminer un choc résiduel ponctiforme(un coin quoi)…. du coup je pense qu’une fois le bouzin mis au point ,ils ont paré au plus pressé pour cette mousse…..
                      marco

    • 7 avril 2014 at 12:06

      Bonjour,

      Dans les airbags mécaniques, le leader mondial est la société française HELITE. Ils fabriquent des airbags depuis plus de 10 ans. Notre site de distribution: http://www.helite.be

      Concernant la fixation de la sangle, c’est un point important. Il faut toujours fixer la sangle en-dessous de la selle sur un point de cadre solide. Sur notre page Facebook, plusieurs exemples de montage sont présentés: https://www.facebook.com/AirbagPourMotardsHelite?ref=hl

      Si vous avez une moto dont le montage n’a pas encore été mis en photo et que vous avez des doutes pour la fixation de votre sangle, n’hésitez surtout pas à me contacter, je trouverai une moto similaire à la vôtre et je ferai les photos du montage correct pour les mettre sur notre page.

      Cordialement,

      Stephan (distributeur Helite BENELUX et pour le nord de la France)
      sni@helite.be

    • IchabOd
      7 avril 2014 at 21:42

      Bonjour,

      J’ai un gilet airbag helite, acheté 449€ de mémoire, la sangle peut s’attacher très simplement à l’armature de la moto, sous la selle (c’est une boucle), puis tu la fais sortir de la selle entre toi et le réservoir. ça prend 5mn max.

      Après j’ai simplement mis la bonne longueur qui dépasse pour que :
      – si je n’utilise pas le gilet, la sangle ne pende pas trop sur un côté.
      – Si j’ai un accident, le déclenchement soit assez rapide
      – mais par contre si je descends de la moto sans penser à déclipser le gilet de la sangle au préalable, cela ne se déclenche pas. J’ai oublié plusieurs fois il ne s’est pas déclenché, on sent que ça tire et on déclipse.

      Au niveau efficacité, je ne suis pas encore tombé avec, donc je ne peux pas juger.

      Au niveau poids on l’oublie vite, même si je n’ai pas fait de long trajet (> 2h) avec.

      N’hésite pas si tu as des questions.

    • Momo
      8 avril 2014 at 11:42

      J’ai également un gilet Helite, en mode fluo. Qu’en dire? Ça fait une couche de plus sur les autres vêtements, ça gène pas trop, mais l’été, c’est moins agréable. Comme le signalais Flatfab, il manque des petites poches, car, pour accéder au blouson en dessous, il faut parfois dégrafer la patte du haut pour accéder aux poches du blouson habituel. A noter, au rayon des « plus », qu’il est équipé d’une dorsale, donc on peut retirer celle du blouson, c’est toujours ça de gagné en poids. J’ai fixé la sangle à la fourche, mais je me demande si, comme l’a fait IchabOd, je vais pas la fixer sous la selle, pour un déclenchement plus rapide, notamment en cas de choc frontal.
      Je l’ai déclenché une fois, sur une manœuvre de demi-tour à 2 à l’heure, ce qui fait que maintenant, je le connecte et le déconnecte que quand j’ai fait quelques mètres après être sorti de chez moi (ou avant de rentrer), car c’est autour de ma maison (à très basse vitesse, voire à l’arrêt) que j’ai souvent eu des maladresses fatales, vue la configuration des lieux! Je n’ai donc pas pu apprécier le bienfait attendu en cas de choc réel. En tout cas, la résistance nécessaire au déclenchement empêche les déclenchements intempestifs en sortant de selle quand on a oublié de débrancher, et le système se met bien en marche sur la moindre chute. Le remplacement de la cartouche se fait soi-même, et ne m’est pas apparu difficile. Coût d’une cartouche: 30 Euros, ce qui n’est pas donné.
      Je possède ce gilet depuis deux ans, et il me parait dans le même état que lors de son achat. Voilà pour mon expérience.

      • Momo
        8 avril 2014 at 11:52

        Petite précision à mon message précédent: le dorsale de mon blouson est nettement plus facile à retirer que celle du gilet, qui est très serré dans son logement. Je n’ai pas de renseignement sur la dorsale de mon gilet, voir si elle est en D3O désormais, ou la norme revendiquée.

        • 8 avril 2014 at 12:05

          Bonjour, la dorsale intégrée dans les gilets Helite sont à la norme 1621-2. C’est une Knox

      • 8 avril 2014 at 12:06

        Bonjour, Le prix normal des cartouches 60cc pour les gilets Helite est de 22€ TTC. Voir avec le magasin où vous l’avez achetée car il ne respecte pas le prix officiel.

      • 8 avril 2014 at 12:11

        Concernant l’attache de la sangle, ne jamais l’installer au guidon. En cas de choc frontal, il faudrait attendre que vous ayez dépassé votre moto lors de l’éjection pour que le gilet commence à se gonfler. Toujours fixer cette sangle sous la selle, si possible au point le plus à la verticale du déclencheur.
        Pour faire l’opération, après avoir enlevé la selle, faites une boucle autour d’un point de cadre ou un point de fixation solide sans défaire la boucle d’origine. Vous repassez simplement la sangle dans la boucle d’origine.
        N’hésitez pas à me faire parvenir les photos du montage de votre sangle, je vous confirmerai si celle-ci a été montée correctement: info@helite.be
        Stephan

        • Momo
          9 avril 2014 at 09:27

          Merci de ces précisions et proposition.
          A titre de suggestion, pour suspendre le gilet, il serait bien de pouvoir disposer d’une petite patte qui pourrait permettre de l’accrocher à une simple patère ou crochet.

          • 9 avril 2014 at 11:25

            Bonjour, je remonte l’information au fabricant.

  17. Christophe
    4 avril 2014 at 20:55

    Bonjour,
    J’ai fait l’acquisition du gilet Bering fin janvier 2014.
    Un petit retour après 2 mois d’utilisation :
    Alors malheureusement, je vais commencé par un point très négatif. J’ai réceptionné le gilet le 30 janvier et le 04 avril, j’ai l’indication que les piles sont HS (clignotement de la diode bleue au démarrage pendant 1 mn puis elle se met en veille) ! Sachant que je n’ai utilisé ma moto que 3 fois par semaine à raison 30 à 50 km en moyenne sur la semaine, je trouve un peu fort de café que des piles neuves soient HS en 2 mois ! Je me rappelle que l’installateur m’avait dit que j’étais tranquille pour 6 à 12 mois lorsque j’avais abordé avec lui cette question des batteries !
    Si je dois changer tous les 2 mois… :/
    En outre, il est dommage qu’il n’y ait pas une indication préalable de fin de vie de la batterie. On est effectivement mis sans préavis devant le fait accompli (donc au moment d’utiliser sa moto). Or, il semble difficile de démonter le gilet et de changer les piles (si tenté que l’on a un jeu de rechange sur place) sans se mettre en retard. Bref, aujourd’hui j’ai fait 80 bornes en espérant que mon investissement de 900 € ne soit pas vain…c’eût été ballot !
    Dommage aussi qu’il n’y ait pas une sorte d’interrupteur sur le gilet pour économiser les piles lorsque l’on n’utilise pas le gilet.
    Je terminerai mon côté ronchon en évoquant le fait que plus on veut se protéger plus on paye cher ! Il est ainsi paradoxale de payer 50 € plus cher pour la version Haute Visibilité (même si j’en déduis qu’il y a un surcoût de production), d’un part, et d’autre part, que les assurances soient peu proactives pour favoriser l’équipement de telles protections.
    Ceci étant dit, mes autres impressions sont les suivantes :
    1) Une sensation de sécurité est indéniable et on se sent un peu nu sans ^^ (ou avec mais sans les piles…)
    2) Le poids ne se ressent pas trop, mais il est vrai que la veste en cuir commence à peser son poids (très souvent lorsque je mets ma veste sur un dos de chaise, cette dernière fait la bascule !) et façonne une carrure imposante. J’attends de voir mon comportement en plein été…
    3) Le boitier sur le guidon n’est pas gênant. Je regrette juste que lorsque j’ai déposé ma moto à l’heure du rdv pour l’installation, l’installateur n’était pas encore arrivé (j’avais un rdv, je ne pouvais attendre) et que lorsque je suis revenu à l’heure indiquée il était déjà parti car l’inclinaison du boitier n’est pas optimum m’obligeant à baisser la tête pour vérifier que la diode fonctionne bien (et donc à perdre mon champ de vision de route) pendant que je roule. Une inclinaison différente n’aurait pas produit ce désagrément.
    4) La qualité des matériaux (gilet, boitier…) a l’air très bon (comme souvent avec Bering)
    5) Excepté le problème de pile (faut-il encore que cela soit bien cela…j’espère en savoir plus demain), je ne regrette quand même pas (pour l’instant) mon achat.

    Bon we.
    Christophe

    • Yann
      20 avril 2014 at 16:18

      Bonjour
      Idem pour moi gros problème de pile.
      Installation de 2 gilets Béring sans fil. Les piles des deux gilets sont HS au bout de deux mois sachant que l un des deux n a jamais servi.
      J ai fait joué le SAV et j ai reçu une nouvelle pile qui a duré un mois…. Je roule quelques heures le we et déjà deux piles depuis mi janvier ! En gros une pile tous les deux mois hum hum ça pique
      Si je compte bien 12 piles par an à plus de 20€ la pile….
      Béring a t il prévu une réponse technique ou commerciale ?
      Merci

  18. Havok Novak
    4 mars 2014 at 00:03

    Par flemme de lire tous les commentaires qui ont été postés pour vérifier que ma question n’a pas déjà été posée, je vais directement venir au but : est-il possible de porter en même temps une dorsale externe et un gilet airbag ? Ou bien rentrent-ils en conflit ?

    Merci beaucoup par avance.

    Je tiens à féliciter FlatFab pour son génial site. Certains paieraient pour une aussi riche et aussi fiable source d’informations, donc si un jour tu as besoin d’un petit don, je suis là, et je pense que je ne serai pas seul. 🙂

    À plus.

      • brisy
        4 mars 2014 at 09:47

        hello fab,
        petit don effectué
        amicalement
        marco

        • FlatFab
          4 mars 2014 at 12:00

          Reçu. Je te remercie beaucoup !

          • brisy
            4 mars 2014 at 15:11

            bonjour,
            aujourd’hui changement de dorsale pour mon gilet air-bag béring l’ancienne ayant cassé (de vieillesse) au niveau lombaire… la nouvelle est 1621-2 ce qui est mieux un peu plus courte est est couverte d’une enveloppe qui permet d’y insérer le système radio et la cartouche dans deux pochettes indépendantes en strech, pour celà il a fallu déconnecter le fil de l’ensemble « cartouche » pour pouvoir le passer dans les trous prévus puis le remettre une fois tous ce petit monde en place . la perception est plus rigide dans le dos immédiatement , le prix est proche des dorsales niveau 2; 39€
            voili ,voilà
            amicalement
            marco

            • Ricky
              4 mars 2014 at 17:32

              Super intéressé.
              La dorsale de mon gilet Bering est aussi coupée en 2. J’ai demandé à Cardy (Dardilly) qui est le concessionnaire Bering sur Lyon pour les gilets mais ça fais 2 mois que j’attends leur réponse 🙁

              Tu as fait comment pour avoir cette nouvelle dorsale ?

              Amicalement

              • brisy
                4 mars 2014 at 17:41

                bonjour ricky,
                euh, j’ai juste demandé à Maxxess (qui m’a vendu le gilet) et ils ont passé commande auprès de Béring qui entre deux a changé sa dorsale pour une plus évoluée… sauf que la première est partie à valenciennes au lieu de lille il n’y a pas eu de problème particulier : secoues leur les puces !!!
                amicalement
                Marco

                • Ricky
                  5 mars 2014 at 08:56

                  Ouais, j’en avais déjà passé une couche mais je ne savais pas si le problème venait de Cardy ou de Bering. Maintenant je sais !

                  Merci

    • Philippe Roche
      4 mars 2014 at 18:05

      Il ne te reste plus qu’à joindre le geste à la parole, mais peut-être l’as tu déjà fait.
      Philippe.

  19. christophe
    31 octobre 2013 at 21:03

    bonjour,
    en 1° lieu un grand merci pour cette article vraiment complet , très claire, et qui plus est « indépendant » ce qui perso me donne bien plus confiance que dans les pubs des divers fabricants!
    après toute cette lecture j’aimerai (si vous avez encore un petit peu de temps sur ce sujet!) avoir vos conseils et ceux éventuels d’autres lecteurs car j’ai l’impression que ces gilets, blousons, vestes, etc… airbag sont plus pensés et adaptés à une pratique sur la route que pour le tout terrain, hors étant un pilote de rallye raid, faisant des « ronds dans le désert depuis longtemps et participant à des compétitions depuis de nombreuses années, je suis arrivé à un age ou je n’ai plus vraiment « envie » de faire des séjours à l’hosto (34 fractures + 2 « extinctions des feux » c suffisant!), aussi ma question est : existe il des models adaptés à cette pratique du rallye raid?
    je me pose la question car en compétition dans ces rallyes il n’y a quasiment jamais de choque frontale (situation qui arrive souvent sur la route comme l’ explique par la personne de chez helite et beaucoup de lecteurs) , c plutôt des glissades sur les cotés due à la perte de la roue avant ou arrière, mais surtout c’est l’éjection de la moto par le haut voir l’avant lors d’une rencontre imprévue avec un radier pas assez signalé, voir un rocher ou autre « bosse a chameau » qui nous désarçonne, donc le système « électronique » , sur des motos de courses en plus déja truffé d’électronique (GPS, Sentinelle, irritrack, etc…) et qui plus est qu’il faut démonter tout les soirs ne semble pas trop adapté , non?

    par ailleurs en tout terrain , on est appelé à bouger beaucoup sur la moto constamment, (debout , assis, parfois très en avant ou très en arrière selon le cas, parfois avec des angles importants lorsqu’il y a l’appuie nécessaire dans la courbe et constamment des vibrations due a la pistes a grande vitesse et a la moto elle même, aussi , je me demande que choisir entre ces models « électronique » ou à « câble » ?
    je pencherai un peu plus pour le câble car là au moins je roulerai plus détendu (l’électronique ne semble pas assez fiable et adapté à notre discipline, non?)
    et parmi ces models « à câble » que choisir , sachant que les rallye raid en Afrique (je vis dans le sud du Maroc) c pas vraiment le « pôle nord » aussi des blousons hyper chaud ce n’est pas forcément adapté!

    bon, voila toute mes interrogations qui me travailles depuis le moment ou j’ai décidé d’investir dans cette solution « airbag », et après la lecture de cette article je pense que beaucoup de gens ont une bien meilleure expérience que moi sur le sujet , aussi si vous pouviez me faire part de votre avis cela m’aiderait dans ma décision.
    salutations motarde depuis les portes du désert!
    chris

    • Ricky
      1 novembre 2013 at 10:43

      Je partage assez tes interrogations. Je pense que, mis à part les airbags intégrés aux combinaisons piste (et horriblement chères), les autres airbags sont conçus avant tout pour un usage ville/route. Ils se marient assez mal avec les équipements sportifs.

      Par exemple mon airbag Bering cohabite mal avec la bosse de ma combi. Pour autant je l’ai essayé sur piste et il ne manque pas grand chose pour qu’il se fasse totalement oublier. Il suffirait qu’il soit plus moulant autour de la combi (par exemple pas de bosse sur la combi mais sur le gilet). Il faudrait aussi que le reconditionnement soit possible à coût modique.

      Donc aujourd’hui je n’utilise pas l’airbag en usage sportif et je le regrette. Par contre je trouve que c’est un réel progrès pour un usage routier/ville. J’attends donc avec impatience un airbag sportif adaptable à une combi à coût raisonnable.
      Ricky

    • FlatFab
      1 novembre 2013 at 21:58

      Il n’existe pas à ma connaissance de système airbag pour la moto tout-terrain.
      La plupart des gilets airbag actuellement dans le commerce sont destinés à la route et ne sont pas homologués pour le sport moto.
      Le système Dainese comprend une version spécifique pour le circuit, mais c’est le seul.
      Et aucun ne dispose de déclinaison pour le tout-terrain, notamment à cause de toutes les contraintes que vous évoquez.

      • robert
        10 mai 2014 at 09:26

        point n’est nécessaire d’utiliser un airbag homologué en compétition! les airbag sont certifiés comme des EPI, manquerait plus que les fédés sportives les interdisent. Rossi, Pedrosa, Marquez, tous les grands champions en disposent (radio commandés) et personne ne leur dit rien! heureusement. Lorenzo ne roule jamais sans, c’est dire.
        C’est à chacun de choisir le modèle qui lui convient le mieux, étant entendu que le filaire, en motocross, ca le fait pas, vu les distances très variables entre pilote et moto. par contre, sur circuit de vitesse, ou en rallye, ca ne pose aucun souci, filaire ou radio commandé.

  20. alibaux
    15 octobre 2013 at 22:45

    Bonjour, juste un témoignage sur le fait que , oui, ma veste airbag m’a bien sauvé la peau 🙂
    Temps pluvieux, et victime d’un sur-accident : Pompiers arretés sur l’autoroute pour aider un vieux en voiture qui se sentait mal. ( cela faisait donc 2 files d’occupées )
    Sortie du célèbre virage de l’autorute sud, la mulatière à Lyon. A peine effleuré le frein avant, en sachant que je risque de bloquer la roue, je me retrouve parterre… Déclenchement de l’airbag. Glissade de plus de 100 mètres, avec beaucoup de roulés, boulés. C’est peut-être le seul défaut de l’airbag qui vous transforme un peu en tonneau. A aucun moment mon casque n’a touché le bitume, la veste 3/4 Helite dont la protection descendait bas a également protége mes hanches…. Résultat, j’ai fini ma course devant le camion de pompiers, qui m’ont vu me relever comme si de rien n’était et surtout, m’ont entendu les insulter copieusement de leur stationnement sans aucune signalisation, ceci en plein autoroute, sans bande d’arrêt d’urgence… Ils m’ont proposé de m’aider à relever la moto, j’ai décliné la politesse.
    Les plus de la Hélite : Tout se démonte, donc vérification des vessies et de leur étancheité possible, test aussi, puisque ce sont de simples cartouches de CO et réutilisation possible ( même en raid, prévoir quelques cartouches de rechange 🙂
    Les moins : Lourd !

    Je confirme donc que le maitien rachis /dos /colonne était impressionnant, mais aussi la protection des hanches !

    Fabrice

  21. pedronac
    23 août 2013 at 16:37

    Bonjour,

    J’ai décidé de m’acheter un gilet airbag.
    J’ai pu réaliser un test sur le gilet filaire (c’est moi sur la 4ème vidéo pour la CASIM78, avec le casque bleu).
    Mais il semble que le sans fil démontre une efficacité plus importante en cas de choque frontal (la majorité des accidents).

    Ainsi, le marché propose aujourd’hui deux options : Bering ou Dainese.
    Un extrait des principaux points entre eux.

    Dainese :
    Pour : vitesse de déclenchement et selon certains commentaires, une bonne finition
    Contre : le prix d’environ 1300 pour la version gilet (la moins chère et celle retenue pour comparer correctement avec la concurrence), pas compatible pour les femmes

    Bering:
    Pour : prix, encombrement sur le guidon (boîtier plus petit que celui de Dainese)
    Contre : rechargement des piles et image abîmée par la première expérience

    Outre l’aspect prix avec 350 euros d’écart (900 euros contre 1250 euros) pour lequel on ne peut rien faire, je pose quelques questions:

    1. Déclenchement
    La vitesse de déclenchement du Dainese, c’ est vraiment important ou c’est juste du marketing ?
    Quel avantage d’avoir un gilet gonflé en moins de 80ms ?
    Grosso modo, le 80ms de Bering suffisent ?

    2. Autonomie gilet
    Ca ne sert à rien d’avoir tout payé/installé si le gilet n’a plus de jus (source électrique).
    Le Dainese demande une recharge à chaque 30h d’utilisation.
    A une vitesse moyenne de 50Km/h, ça fait fait 1500km. Mais pour cela il faut l’allumer et l’étendre à chaque fois, un peu comme un gilet filaire qu’il faut le brancher à chaque fois que l’on monter sur la moto. Et surtout ne pas oublie de le faire!!!
    Le Bering semble être connecté en permanence. C’est automatique est peut-être plus rassurant. Mais ça bouffe de la pile, 4/an à raison de 30€ la pile, ça fait un budget de 120€/an. Au bout de 3 ans ça commence à devenir plus cher que le Dainese. Peut-être pas très économique à la fin…

    3. Gilet femme
    Pour une majorité des motards, nos principaux SDS sont nos chéries/femmes/épouses/concubines… Il est important de la protéger également. Il me semble que le gilet Dainese n’est pas compatible pour les femmes.
    Que peut-on dire du gilet Bering ?

    Merci d’avance pour vos réactions et éventuelles réponses,
    V
    Pedro

    • Ricky
      24 août 2013 at 15:05

      ma femme et moi avons des gilets Bering sur nos motos depuis 2 ans.
      Je confirme que ca bouffe de la pîle : 4 voir 5 par an pour 25000 km environ.
      De plus, la première version du gilet posant pas mal de problème, Bering nous a équipé gratuitement de la nouvelle version de l’électronique il y a moins de 2 mois… et c’est déjà en panne sur la moto de ma femme 🙁
      J’ai vraiment l’impression de ramer grave avec cet airbag, bien que je sois convaincu de la pertinence de cet équipement.
      Je vous tiendrais au courant de la réponse de Bering

      • pedronac
        2 septembre 2013 at 18:20

        Salut Ricky, salut tous!

        Je suis allé dans une boitique Dainese et une concession qui vend/installe le Bering (j’ai pu bien discuté avec le vendeur).

        J’aoute à mon message ci-dessus :
        Pour le Bering, Selon les manuel, il faut changer de piles à chaque 6 moins.
        Sur une des pages il est indiqué le type de piles. Il y en a 2 :
        1 x 9V 6LR61
        1 x 1,5V (L)R14 C
        Peut-être pas recommandé par le constructeur, mais pas impossible de remplacer soit même à un coût moyen de 5 euros!

        Pour le prix, Bering offre une remise si 2 gilles airbag achetés au même moment.
        Soit 2 gillet Bering au prix d’1 gillet Dainese.
        Il y a de la matière pour méditer!

        Petit détail:
        Le Dainese il y a une fermeture éclaire et une boucle. Plus sécurisant ?
        Le Bering que la fermeture éclaire. Plus facile à enfiler ?

        • Ricky
          3 septembre 2013 at 09:36

          Voila plus de 2 ans que j’utilise le Bering. Il est très simple d’utilisation. C’est l’avantage des pîles. Le Dainese doit être rechargé chaque jour. Par contre, l’inconvénient du Bering c’est quand la pîle est morte. Les revendeurs n’ont toujours pas de pîle en stock, il faut la commander et tu te retrouves facile avec 10 jours sans airbag.
          Maintenant je me débrouille avec un magasin spécialisé dans les pîles (1000 et 1 pîles) et ca marche bien. Changer la pîle n’est pas très difficile.

          Autrement je trouve le gilet Dainese plus beau et plus léger.
          Effectivement le Dainese est beaucoup plus cher

      • Ricky
        28 septembre 2013 at 18:59

        Ca y est, enfin 🙂

        Ce matin un technicien de techno globe a effectué le remplacement du système et l’airbag est à nouveau en fonction.

        L’intervention est prise en charge par Bering dans le cadre de la garantie.

        Donc chez Bering y sont pas rapide mais honnète, c’est déjà ça

      • mercader
        28 décembre 2013 at 16:08

        Je tiens à intervenir, pour la première fois sur un forum parlant des gilets airbag béring… En effet, je suis une femme, j’ai le permis moto depuis 7 ans et aprés une demande pressante de mon mari, j’ai fini par m’équiper de l’airbag début juillet 2013 donc nouvelle version. Pour ma première utilisation, j’ai pris l’autoroute et là au milieu du trafic estival, et sur la 3ème voie, j’ai eu à 130 km un déclenchement intempestif… La suite, j’ai failli me tuer, seul mon subconscient m’a sauvé… traumatisme, peur de ma vie etc… Suite à cet « incident », BERING n ‘a eu aucune considération pour moi et m’a juste remboursé les capteurs me laissant avec un gilet en cadeau, qui ne me sert plus à rien… Leur seule proposition était de me remettre en route l’airbag pour que je puisse continuer à leur faire de la pub… Avant d’acheter un airbag BERING, réfléchissez car il est loin d’être au point… donc dainese ou filaire oui…

  22. Victor Astolf
    30 juin 2013 at 10:44

    Bonjour, je possède un gilet airbag Bering depuis deux ans et je viens de tester son fonctionnement. L’autre jour j’ai couché la moto en me garant sur un trottoir, je roulais au pas donc rien de grave, la moto n’a rien eu non plus, le gilet en revanche s’est logiquement déclenché et je peux attester que ça fonctionne bien!
    En revanche mon assurance (FMA) n’a pas pris en charge les frais de reconditionnement du gilet (reconditionnement assez rapide j’ai récupéré mon gilet en 5 jours), 90euros…

    Victor

  23. brisy
    7 juin 2013 at 09:55

    Bonjour,
    une petite mise au point,après l’installation de mon gilet air bag (béring) sur la K1200gt… il y a eu quelques contrariétés, qui sont maintenant réglées! ouf ! la technique demande une installation très fiable pour pouvoir pleinement s’exprimer, les différents intervenants (vendeur, fabricants, installateurs, client) devant se mettre d’accord !toutefois, je ne me vois pas me passer du supplément de sécurité qu’apporte ce gilet, lors des chutes (pluriel hélas), il s’est toujours gonflé avec une vitesse et un bruit stupéfiants, amortissant notoirement le choc avec le sol et « sauvant » mon épaule très certainement…assez impliqué dans la formation à la sécurité(AFDM 59), je suis persuadé que cet équipement sera à terme aussi banal en moto qu’il l’est en voiture (avec l’avantage que les motos seront prééquipées), le prix aussi devrait baisser au fur et à mesure que le produit se banalise. personne ne roule plus sans casque, ni gants (encore que , hier…), bientôt ,on ne se posera même plus la question(comme c’est presque le cas pour l’abs);
    Amicalement
    marco
    ps: je ne « touche » rien de Béring….

  24. Titof
    24 mai 2013 at 21:14

    Au fait avec le BERING qu’en est-il en cas de choc par l’arrière moto à l’arrêt à un feu rouge par exemple
    Voir même sur le côté
    Merci

    • 27 mai 2013 at 10:48

      Bonjour Titof,

      En cas de choc sur le cadre arrière ou latérale les capteurs détecterons l’accident.

      Mais sachez que plus de 80% des accidents grave en moto sont des chocs frontaux. (Etude promoto 120 000 cas d’accidents)

      Cordialement
      Raphael

    • Titof
      28 mai 2013 at 01:00

      Merci pour les réponses
      Encore deux questions…
      – Peut-on différencier visuellement les 2 versions Airbag 2010 et Air protect 2012
      Pour le gilet comme l’installation sur la moto
      – Faut-il faire réviser l’ensemble si oui sur quelle périodicité
      – Peut-on orienter le technicien sur le choix de l’emplacement du boitier de communication à led
      Salutations,

      • Titof
        28 mai 2013 at 11:19

        Et encore 😉
        – Pour l’entretien de la moto on peut être obligé de démonter certains éléments BERING
        Cela ne pose pas de problème ?
        – Si on arsouille et que l’on incline pas mal sa moto, y a t-il un risque de déclenchement ?
        – Combien pour un gilet supplémentaire pour le passager ?
        – J’ai appelé la MACIF (mon assureur) et ils me disent ne pas avoir de partenariat avec BERING concernant le gilet Airbag…
        Bon Ok j’arrête et merci pour les réponses

        • 28 mai 2013 at 16:34

          Bonjour Titof,

          Pour répondre à vos questions :

          – Peut-on différencier visuellement les 2 versions Airbag 2010 et Air protect 2012
          Visuellement c’est le même gilet, la même enveloppe, nous avons revu toute l’électronique.
          Nous allons proposer une version jaune haute visibilité qui sera différente d’ici quelques jours.

          – Faut-il faire réviser l’ensemble si oui sur quelle périodicité
          Les recommendations d’entretien sont les suivantes :
          Nettoyage gilet suivant le manuel d’utilisateur.
          Check au moins une fois par an auprès du revendeur (Points de contrôle que le revendeur connais)
          Au bout de 10 ans : changer le générateur de gaz.

          – Peut-on orienter le technicien sur le choix de l’emplacement du boitier de communication à led
          Oui le boitier de communication peut être posé n’ importe où dans les champs de vision du pilote.

          – Pour l’entretien de la moto on peut être obligé de démonter certains éléments BERING
          Cela ne pose pas de problème ?
          Pour l’entretien traditionnel il n’y a rien à démonter et cela ne pose aucun problème.
          Simplement prévenir l’atelier pour qu’il n’abime pas vos capteurs.

          – Si on arsouille et que l’on incline pas mal sa moto, y a t-il un risque de déclenchement ?
          L’algorithme développé fait la différence entre un accident et une conduite normale (sans accident).

          Pour vous donnez un exemple un pilote sur circuit en freinage lancé à 300 km/h subit une décélération inférience à 3 ou 4 G.
          La roue avant de votre moto en cas de choc contre une voiture subit une décélération supérieur à 100 G

          – Combien pour un gilet supplémentaire pour le passager ?
          Si il est vendu et installé en même temps : 475€ttc.

          – J’ai appelé la MACIF (mon assureur) et ils me disent ne pas avoir de partenariat avec BERING concernant le gilet Airbag…

          Nous n’avons pas de partenariat spécifique Bering,
          Certain de nos clients se sont déjà fait remboursé un airbag en cas d’accident.
          Cela corresponds peut être au contrat qu’il propose. j’ai déja vu des publicité ou l’airbag était mentioné.
          Cordialement
          Raphael

          • Ricky
            28 mai 2013 at 17:41

            Bonjour Raphael,

            Ma femme et moi avons trois motos 1 gladius, 1 gsr 750 et 1 Vstrom.
            la gladius et la gsr sont équipées d’airbag Bering depuis plus d’1 an et demi. Nous avons eu pas mal de problème de déconnexion. Bering nous a changé gratuitement l’électronique embarquée (pas les gilets).
            Sera-t-il possible de n’acheter pour la vstrom que l’équipement des la moto et garder nos gilets ?
            Est-il possible de faire contrôler nos gilets ?
            Trouvera-t-on enfin facilement des pîles ?

            Cordialement
            Eric

            • 28 mai 2013 at 19:08

              Bonjour Eric,
              Pour répondre à votre première questions :
              Vous pouvez m’écrire sur serviceclientairbag@trophy-group.com et me donner vos coordonnées téléphoniques, j’ai d’autres questions pour pouvoir vous répondre

              Il est possibles de faire contrôler vos gilets chez n’importe quel revendeur ou nos commerciaux sont passés et ont donné tout les points de contrôle.

              Toutefois le système est doté d’un autodiagnostic qui dans le cas ou un des composant du système ne fonctionnait plus, le boitier de communication (avec les diodes) afficherais des diodes rouge. (Un fil électrique abimé, la batterie de la moto déchargé, un composant défaillant).

              Si ce sont les piles à changer, la diode bleue s’éteignes pour indiquer que l’airbag n’est plus en service.

              OUI nous pouvons maintenant trouver les piles facilement, la plupart de nos revendeurs ont un petit stock de piles qu’ils ont acheté. (Je vous conseils de les appeler avant) est lors du changement de pile nous leur avons demandé de vérifier plusieurs points de contrôle sur le gilet et le système électronique de la moto.

              Cordialement
              Raphael

              • Ricky
                28 mai 2013 at 20:25

                Merci pour votre réponse.
                Je vais donc contacter le revendeur qui m’a vendu les airbags. C’est Aumiot moto à Villefranche sur Saône.

          • Titof
            10 juin 2013 at 20:09

            Ça y est j’en suis. Kit installé et gilet sur le dos 😉
            J’ai eu droit à un technicien de chez BERING, très pro, motard sympa et disponible.
            Installation rapide et très propre.
            Merci à Raphael de BERING pour toutes ses réponses mais bien sûr encore quelques questions 😉

            – J’ai été surpris de trouver dans le gilet une dorsale assez petite et en polystyrène !
            Sera-t-il possible de la remplacer par une autre ?
            – Peut-on porter un sac à dos ?
            – Comportement du système dans ces cas de figures:
            * Dos d’âne ou nid de poule négociés sèchement
            * Wheeling et stoppie
            * Forte accélération
            * Freinage de bucheron

            Merci et bonne route

            • Ricky
              11 juin 2013 at 09:16

              Salut Titof,
              Ca fait bientôt 1 an et demi que je roule avec le gilet Bering sur le dos.
              1/ Je suis bien d’accord avec toi, la dorsale fait toc !
              2/ il faut oublier la sac à dos !!!
              3/ pas de problème sur route ; j’ai même failli m’en coller une bonne cet hiver, j’ai perdu l’arrière sur un retrogradage sous la pluie, grosse glissade de l’arrière mais j’ai récupéré la moto et le gilet n’a pas bronché.
              4/ Je l’ai mis sur circuit, pas de problème malgré l’angle, les freinages, les tout droits…
              5/ la moto est tombée à l’arrêt, moteur au ralenti, pendant que je prenais du fric à un distributeur (j’avais pas vu que c’était en légère descente et la moto a filé 🙁 ) le gilet ne s’est pas ouvert – j’aurai eu l’ai con au distributeur !!!

              Bon, a part le fait que j’ai bouffé 4 pîles en 1 an alors que la vendeur m’avait dit que la pîle ne se changeait qu’une fois par an, je suis satisfait de mon gilet.
              Reste à voir ce que ca donnera sur une chute… mais je suis pas pressé de le savoir 🙂

              Appel de phare

              • brisy
                11 juin 2013 at 10:09

                salut titof, +1 avec ricky
                amicalement
                marco

              • Titof
                12 juin 2013 at 00:51

                Merci Ricky et Brisy 😉
                Exactement ce que je voulais savoir
                Pour ma première journée avec l’airbag sur le dos j’ai pas osé rouler comme un goret
                Ok demain j’ouvre
                Sinon la led bleue du boitier de communication s’est éteinte ! Me suis donc arrêté, j’ai coupé puis remis le contact et c’est reparti. Bizarre, je dois m’inquiéter ?
                Bonne route

                • Ricky
                  12 juin 2013 at 09:01

                  C’est possible que ce soit la pile du gilet qui soit pas loin d’être naze.
                  Signale le à ton revendeur.

                • brisy
                  12 juin 2013 at 09:59

                  salut titof,
                  normalement la led bleue DOIT rester allumée pour signaler que le système est OK . sinon , redémarrer le système comme tu as fait , checker la pile (il y a eu sur mon modèle ,l’ajout d’une rondelle de mousse entre le moins et le ressort de contact ; pour limiter les pertes de signal lors des à-coups de la route,dans le boitier situé dans la dorsale), sinon allo maman bobo au vendeur…
                  marco

                  • brisy
                    12 juin 2013 at 09:59

                    PS: Raphael de Béring, si tu es là complètes ma réponse svp..

  25. Titof
    24 mai 2013 at 20:47

    Déjà merci pour ce site exceptionnel, j’ai presque tout lu 😉

    Je compte passer du gilet filaire HIT-AIR au sans fil BERING

    STP Raphael, peux-tu préciser si vous avez déjà validé l’installation sur une BMW F800S et F800ST

    Faut-il prévoir un fil +12 après contact prêt à utiliser pour l’installateur

    Et 899€ ça pique un peux quand même

    Merci d’avance et longue vie à ce site

    V++ motard

    • 27 mai 2013 at 10:45

      Bonjour Titof,

      Oui la BMW F800 est compatible dans toutes les versions. S ST GS… etc.

      Pour les branchements de l’électronique moto (des capteurs et du calculateur). nos installateurs trouverons eux même le +12V après contact car sur chaque moto les branchements sont specifiques.

      Cordialement
      Raphael

      • Ricky
        28 mai 2013 at 14:20

        En mars 2012 je voulais acheter une F800 neuve chez BMW à Lyon. J’avais une suz équipée de l’airbag Bering. BMW Lyon n’a pas accepté de faire monter mon airbag sur la F800R par un technicien Bering (en fait TechnoGlobe). Du coup j’ai pas acheté de F800 mais une GSR 750.
        J’ai également pas mal bataillé avec Bering au sujet des dysfonctionnements de mon gilet.
        Bering m’a installé dernièrement sa dernière version des capteurs mais je bouffe toujours beaucoup de piles. 1 pile tous les 3 mois (je roule tous les jours, 25000km/an)
        Cordialement
        Ricky

  26. david
    23 mai 2013 at 00:24

    bonjour le montage du bering est il possible sur piaggio x10 500 ?
    quel est le prix du gilet avec pose ?
    cordialement

    • 24 mai 2013 at 07:45

      Bonjour David,

      Oui l’airbag Bering est compatible avec le Piaggio x10.
      le prix du gilet complet, avec l’installation et les capteurs est de 899€ttc.

      Cordialement
      Raphael

  27. brisy
    7 mai 2013 at 13:46

    bonjour,
    ça y est l’air bag est de nouveau « opérationnel » sur ma moto (déménagement de la honda cbf vers la k1200gt) après une première installation fautive,une seconde brève, (fusible ), la troisième semble la bonne ! ça marche , chouette !
    merci à béring pour son geste commercial hors garantie,
    merci à technoglobe et ses techniciens,
    merci à ceux de béring qui finalement finalisent l’installation! ouf.
    le prix à payer pour une installation high tech, c’est une certaine perfection d’installation laquelle ne va pas de soi, plus je confie mes motos en réparation, plus je vérifie par moi-même la qualité des travaux effectués oOOo je suis persuadé que dans 10 ans toutes les motos seront équipées d’origine ,comme c’est le cas actuellement pour l’ABS

  28. Coulouf
    29 avril 2013 at 16:31

    Helite filaire ou Bering sans fil ? Match au sommet H (helite) contre B (bering)
    C’est fait. Le Belge a fait son shopping car j’ai été comparé les deux gilets en magasin. Dans les deux cas le gilet était présenté « gonflé » (en faite rembourré pour montrer les dimensions une fois gonflé)

    Finition: les deux modèles ont un très belle finition. Un plus à Bering qui a ajouté une petite poche extérieure qui permet d’y mettre une carte magnétique ou un ticket de parking/péage sans devoir ouvrir le gilet. H0 – B1

    Protection: là on remarque des différences. Dans le bas du dos du Bering, le cockix est protégé par une sorte de triangle mais les fesses ne sont pas du tout protégées (et je tiens au miennes). Par contre le Hélite englobe très bien tout l’arrière train. H1-B1. L’espace entre les deux boudins dans le dos est nettement plus large chez Bering que chez Hélite, il y a quand même un risque que quelque chose passe entre les boudins et percute la colonne. H2 – B1. Au niveau du cou, le Helite est nettement plus gros et empèche réellement la tête de bouger, voir impossible de toucher au casque tant qu’il est gonflé ce qui est très important. H3 – B1. Pour la partie de face, pas de réelle différence entre les deux modèles.

    Déclenchement: par principe le Bering sera plus vite activé car il reçoit le signal dés l’impact alors que le Hélite doit attendre l’éjection du pilote. H3 – B2. Pour une chute sur le coté, là l’Hélite est faible car il faut quand même attendre d’être éjecté avant toute activation. On pourrait même ne pas avoir de déclenchement si on rest coincé sous la moto. H3 – B3……quel supense…. Comme le Helita est mécanique et le Bering électronique, malgré les commentaires récent sur ce sujet, je mets le point à Helite car le mécanique sera toujours plus sur que l’électronique. H4 – B3

    Visiblité: le Bering n’est disponible qu’en noir (avec quelque bandes réfléchissantes) alors que pour le Helite on peut choisir entre le noir et le jaune fluo (High Visibility). Sachant que l’on ne peut rien ajouter par dessus un gilet, Helite propose le choix et permet à ceux qui veulent d’être en fluo. H5 – B3

    Prix et Disponibilité: ces deux critères me semblent superflus, le prix par ce que lon parle de +- 300€ d’écart et la vie vaux beaucoup plus. La dispo, ok il faut un rendez-vous pour le Bering mais en principe une seule fois. Donc pas de jugement de ma part.

    Après cette analyse très objective pour ma part je suis rentré à la maison avec le Hélite….(c’est même le concessionaire BMW qui me l’a directement installé en ma présence pour être certain qu’il soit bien placé – pas mal le service. Chez Bering aussi il était prévenant mais là c’est obligatoire de leur part pour le placement).
    Pour moi le Helite protège nettement mieux l’ensemble du corps et il mérite bien son 5 – 3.

    • brisy
      30 avril 2013 at 10:17

      hello coulouf,
      petite précision; le gilet béring est équipé d’une dorsale intégrée, d’ou le peu de risque d’un choc entre les boudins latéraux arrières, pour l’avoir expérimenté à mes dépens; le déclenchement maintient sérieusement la tête… quelques secondes(l’impression d’être dans un vêtement trop petit..)et protège les côtés en amortissant le choc de la chute(tes fesses, malgré l’amour légitime que tu leur portes ne sont pas un organe vital!) , enfin ne pas confondre le réfléchissant (gris clair) du gilet avec le fluo jaune : celà n’agit pas pareil , l’un renvoye la lumière reçue la nuit, l’autre est plus visible de jour (voir gilets obligatoires des voitures qui allient les deux) . ceci posé tu seras certainement mieux protégé avec un air bag (quelque soit sa marque ) que sans.
      amicalement
      marco

      • Coulouf
        30 avril 2013 at 10:28

        Salut Maco,

        Oui Bering a une dorsale intégrée mais le but de l’airbag est de protéger plus qu’une dorsale car si la dorsale suffisait…pas besoin d’airbag et l’espace est assez grand. Pour info le Helite a aussi une dorsale et l’espace est plus étroit.

        Pour le Helite fluo, il a aussi les bandes réfléchissantes + le fluo. Donc c’est mieux.

        Merci pour mes fesses 🙂

        • Ricky
          28 mai 2013 at 14:26

          Dorsale, c’est vite dit. C’est plutôt un simple bout de polystyrène.
          Mon gilet Bering a presque deux ans. La plaque dorsale a bien souffert suite aux démontages pour changer les piles. C’est super mal foutu.
          J’aimerais que Bering propose un service d’entretien des gilets ! Ca serait pas du luxe !
          Cordialement
          Ricky

          • 30 mai 2013 at 17:01

            Bonjour Ricky,
            La dorsale de l’airbag est Homologuée EN 1621 Niv 1.
            Lors du développement de l’airbag nous avons volontairement choisi ce matériau pour le gain de poids et le confort du pilote.

            Le sac airbag très résistant à l’abrasion vient tendre l’enveloppe extérieure lorsqu’il est gonflé.
            En cas de choc sur le dos c’est l’airbag qui absorberai le choc, beaucoup plus que la dorsale.
            La dorsale seule est vendu 39€ chez nos revendeurs AIRBAG.

            (Contactez moi sur serviceclientairbag@trophy-group.com)
            Cordialement
            Raphael

    • FlatFab
      30 avril 2013 at 12:28

      Merci pour ce retour d’expérience bien documenté.

    • 30 avril 2013 at 20:03

      Bonjour Coulouf,

      Je me permets de revenir sur votre commentaire que je trouve injustifié certain point pour la comparaison entre un airbag à câble, et un système sans fil Bering.

      Pour la finition,
      Je vous remercie. En plus de la petite poche pour la carte de premier secours. Nous avons incorporé deux poches basses que certain de nos clients trouve après quelques mois d’utilisation.

      Pour la Protection :
      Pour les fesses.
      Après notre étude (PROMOTO) de 120 000 cas d’accidents de moto.
      Statistiquement les Fesses ne sont pas un organe vital.

      Dans le dos :
      Les deux parties latérales de l’airbag tendent l’enveloppe du gilet pour que la protection soit efficace au moment du gonflage.

      L’airbag est certifié par le Critt, laboratoire de certification des EPI,
      Directive EPI 89/686/CE
      EN 13595 niv 2
      EN 1621 niv 1

      Au Niveau du Cou :
      La taille du coussin est nettement plus grande. Mais avez-vous essayé l’airbag gonflé sur vous ?
      Nous avons effectué des études en interne, et nos conclusions étaient différentes.
      Nous avons alors opté pour une solution ou l’airbag venait de gonflé sous les bords d’un casque intégrale et limiter les mouvements de la nuque comme le fait un protège nuque de moto cross. (Notre référence concernant la protection de la nuque).

      Pour la partie face :
      Le générateur de gaz des systèmes à câble est généralement placé sur les côtes ce que nous trouvions dangereux.

      Pour les principes de déclenchement
      J’aimerai ajouter une donnée :
      à 50 km/H nous parcourons 1M40 en 100milisecondes. (Distance entre la roue avant et l’obstacle en cas de collision frontale (ce qui d’après nos statistiques des 120 000 cas d’accident de moto représente 80% des accidents grave).

      Ainsi un system à câble se déclenche au moment le câble se tend et rompt le système à percution mécanique.

      En fonction de la position d’attache du câble et de sa longueur :
      Vous aurez probablement déjà la tête dans la vitre de la voiture et l’airbag se déclenchera ensuite.

      Avec un système sans fil, le temps d’analyse du calculateur + le temps de donner l’ordre de gonflage est de 30 millisecondes. Ajoutez ensuite 50 millisecondes de gonflage.
      C’est un générateur à l’hélium comme ceux utilisés dans les airbags rideaux des voitures.
      Visibilité :

      Nous allons recevoir une version haute visibilité fluo d’ici moins d’un mois.

      Cordialement
      Raphael de Bering

      • toto
        3 mai 2013 at 21:41

        Bonjour Raphael,
        Ou peut on se procurer la version haute visibilité fluo?
        Je suis moi aussi intéressé par l’airbag Bering sans fil mais je m’inquiète un peu du coût de l’installation, du gilet etc..
        Et quant a la fiabilité sa m’embêterai de payer 1500 euros pour avoir l’airbag et qu’au final il ne ne se déclenche pas, comme c’était le cas a la première génération( je crois ).
        Est il adaptable sur un cbf 500 de 2005 ?
        Merci

        • 4 mai 2013 at 12:17

          Bonjour Toto,

          Nous allons recevoir les enveloppes Jaune Fluo / Norme haute visibilité dans moins d’un mois.
          Je n’ai pas la date exacte avec moi.
          si vous le souhaitez donnez moi vos coordonnées, et je vous préviendrais dès que nous les aurons reçu.

          Le Prix de l’airbag monté complet. Gilet + Capteurs + montage par un technicien agrée est de 899€ TTC.

          Oui la CBF 500 est compatible. nous en avons déjà monté plusieurs.

          En cas d’accident nos capteurs détectent une chute de la moto (Perte de controle) , ou un choc sur le cadre du véhicule (frontale ou latérale).
          Le déclanchement de l’airbag aura lieux dans ces configurations d’accident.

          d’autre part pour que l’airbag se déclanche il faut qu’il soit connecté au capteurs. (donc que les voyants soit au bleu fixe. ce qui signifie que l’airbag est en service).

          Sur tout les airbag que nous avons déja installé, nous avons environs 50 à 60 personnes qui ont eux des accidents et qui on reconditionné leur gilets.

          Certains ont laissé des messages sur notre mur Facebook (Bering) suite à l’accident.
          Nous avons des témoignages de la part de clients, pompiers, et personnes ayant vu notre airbag fonctionner, nous ne les avons pas encore fait parraitre sur notre site. mais je travail dessus.

          Bien à vous
          Raphael

          • brisy
            4 mai 2013 at 15:11

            bonjour,
            ce message aussi bien pour raphaël de chez Béring que pour ctairbag de chez ctairbag: içi, c’est le blog de Fabien et incidemment de ses donateurs et autres pratiquants motard(e)sou futur(e)s , ne croyez vous pas devoir d’abord répondre aux messages sur vos propres sites(n’est-ce pas Raphaël?), éventuellement créer vos propres blogs, et ainsi donner la paix aux gentils cénobites que nous sommes(les cénobites tranquilles)(mode humour :on) ,j’outrepasse peut-être auquel cas Fabien agira en cas de besoin….
            amicalement
            marco

            • FlatFab
              4 mai 2013 at 15:46

              En même temps, on ne peut pas en vouloir aux animateurs de communauté de venir répondre aux questions des clients là où ils sont, et il se trouve que cet article fait référence sur le sujet.
              Tant que leur présence se limite à répondre aux questions et à informer le public sans faire de réclame outrancière, cela me convient.
              Je surveille, Marco, ne t’inquiète pas. Pour l’heure, je n’ai pas vu matière à intervenir.

  29. 10 avril 2013 at 12:51

    Harley Road-Kind 103 + BMW 1600 GTL : équipé depuis 1 an de l’airbag Helite Airnet jaune fluo … Une merveille : on le porte sans s’en rendre compte + connection « mécanique » toute simple mais efficace, aucune gêne (…sinon « esthétique »… mais au moins on est bien + visible… ! )

    Conclusion : SECURITE 100% & un de mes meilleurs achats ( à part les motos & les casque Schuberth C3 + intercom Cardo !

    A vous de voir, … pas donné, soit, mais ma peau n’a pas de prix (même si elle commence a être 1 peu vieille… ! )

    Amitiés,
    Thierry MAT

    • 15 avril 2013 at 11:57

      Petite info pour les BMistes, le fabriquand Hit Air propose une veste airbag spécialement développée pour eux. Le modèle se nomme d’ailleurs Motorrad. Il existe en noir et en gris. Le modèle actuel est en fin de série, et la nouvelle version, Motorrad 2 est attendue d’ici 1 mois.

    • thierry marchand
      4 mai 2013 at 20:24

      A chacun de se faire sa propre opinion quant aux mérites respectifs du gillet « avec câble » ou électronique … : il y a, comme toujours du pour & du contre dans les 2 versions… !

      Pour en terminer pour ma part, je trouve que le Helite à câble, en dehors de toute autre consideration de prix ou de « relative rapidité » de déclenchement a le principal avantage de pouvoir se porter immédiatement sur toute moto qu’un Collègue a le gentillesse de me faire essayer… = COMPATIBLE sur TOUTES bécanes… ! Un PLUS… !!!

      Thierry Marchand

  30. Nicolaloli
    3 avril 2013 at 02:59

    Amis motards (ou juste soucieux de la sécurité des motards ;] ), bonjour !!

    Tout d’abord félicitations à Flatfab, cet article est, après plusieurs heures de pérégrination virtuelle, de loin le meilleur que j’ai trouvé sur la toile au sulet des air-bags ! J’espère que Flatfab fera encore quelques updates devant la démultiplication récente des offres ?

    Je suis depuis six semaines enferré chez moi, plâtré à la cheville gauche, suite à la tendre rencontre, aux premiers jours du printemps, de ma gsxf 750 et d’un moteur de clio, ils vivent désormais ensemble une relation fusionnelle qui durera une éternité…

    Ayant à cette occasion appris à voler par dessus les capots, je souhaite désormais m’entourer du maximum de précaution en prévision de l’apparition inopinée d’un autre caisseux inexpérimenté désireux de me couper encore la route en sortant d’une voie privée… il paraît qu’ils sont encore nombreux sur les routes, amis motocyclistes, « Gare aux périiiiiiiil » vous chanterais-je donc d’une voix tremblante…

    Mais trêve de plaisanteries pas si drôles…

    Je souhaite d’abord partager mon expérience de motard-pas-en-tort-assuré-au-tiers, et vous prévenir si vous ne le sachiez pas déjà que dans un tel cas, mon assureur ne m’a pas déclenché d’aide quotidienne, malgré mon autonomie misérable, parce que la partie adverse refusait de signer avec moi un constat amiable, il m’a donc fallu attendre six semaines, tout seul, pour que mon dossier se débloque, puisque l’adversaire reconnaissait dans SA déclaration écrite qu’il sortait d’une station service sans toutefois cocher de croix « sortait d’une voie privée » dans SON constat… cela aurait pu durer davantage s’il avait fallu attendre le PV de gendarmerie qui peut mettre 4 mois à arriver aux assureurs. J’invite donc Flatfab à envisager, si son expérience et sa disponibilité le lui permettent, la rédaction d’un article parlant des assureurs et de la prise en charge après un accident, auquel cas je serais heureux de l’accompagner dans cette démarche, et surtout, je vous conjure tous de relire les petites lignes de vos contrats, surtout si vous êtes, comme je l’étais, assuré seulement au tiers…

    Ensuite je veux évidemment parler de l’air-bag moto, je ne peux plus oublier cet instant où, incapable de me relever après le choc, la seule question que je me posais en boucle était : « Suis-je paralysé ? ». Heureusement pour moi, mon casque n’a pas touché une seule fois l’asphalte et mon blouson, mes gants coqués, mes bottines de moto et les deux pantalons que je portais (à croire que je savais que je tomberais ce jour là…) ont suffit à limiter mes dégâts à quelques fractures au pied gauche et un bon morceau de steack de jambe droite déposé sur le bitume.

    J’investirai forcément à l’avenir dans une moto ABS. Mais avant de racheter une moto, je vais surtout dépenser mes indemnités (versées dans 6 mois mais très conséquentes, plusieurs milliers d’euros…) dans de l’équipement : bottes racing (les pieds sont toujours les premiers à morfler lors des chutes en moto même les moins violentes, tous les infirmiers urgentistes, les pompiers et les vieux motards ne cesseront de vous le dire), pantalon en cuir racing, casque Schubert probablement, mais aussi et surtout un nouveau blouson cette fois-ci en cuir et d’un air bag.

    Mais lequel acheter ? Je privilégierais spontanément un blouson équipé d’un air-bag pour ne jamais prendre le risque de rouler en-ayant-laissé-le-gilet-sur-la-chaise-le-mauvais-jour (oui, l’accident arrive toujours le mauvais jour), deux options alors selon moi : le Dainese ou le Helite, je n’en connais pas d’autre… le Dainese aura l’avantage de pouvoir « s’accrocher » à un pantalon et j’imagine que cela est important, mais il est « connecté » et je n’accorde qu’une confiance très relative aux capteurs électroniques surtout après les déboires de la première génération des capteurs Bering, le Helite n’a pas à ma connaissance été prévu pour s’accrocher à un pantalon et son temps de réponse est plus long, mais selon moi, plus fiable…

    Certain d’entre vous ont-ils déja testé le Dainese ? Est-ce idiot de ma part de m’inquiéter de l’absence d’accroche sur le Helite ? Son temps de déclenchement est-il déjà suffisant (j’ai le sentiment que c’est le cas après avoir lu beaucoup de commentaires positifs sur la toile), enfin le fait qu’il soit moins couvrant qu’un Hit-air est il vraiment dommageable ou cette inquiétude que je n’ai jamais lue sur la toile est-elle encore inutile ? Enfin serait-il plus judicieux d’opter pour un blouson rigidifié, type racing renforcé par une dorsale intégrale et un casque air-bag seulement pour protéger les cervicales ?

    J’ai la malchance de savoir qu’après un accident de moto, on ne réfléchit plus à la dépense quant à son équipement, je n’ai donc plus aucun scrupule à dépenser des fortunes dans ce qui aurait pu déjà me sauver de la paraplégie, je ne veux plus regretter un autre jour d’avoir économisé 2000€ pour finir dans un fauteuil toute ma vie, ces six semaines passées sur des béquilles furent déjà un vrai calvaire, je vous invite donc tous encore une fois à acheter un équipement le plus irréprochable possible, en vous souhaitant que contrairement à moi, vous ne soyez jamais heureux de l’avoir fait…

    Je vous remercie d’avance de vos commentaires et de votre aide et en espérant toujours vous croiser sur les routes un de ces quatre, déguisé en bibendum probablement, pour faire avec vous une douce mais longue route !

    • Coulouf
      4 avril 2013 at 12:36

      Je suis belge 🙂 et très intéressé par l’achat d’un gilet air bag. Evidement que choisir entre l’Helite filaire et le Bering sans fil. Cette discussion est très intéressante mais comment choisir entre le fil(facile, sur mais ne déclenchant pas toujours dans certaines chute sur le coté) et l’électronique (pas de risque d’oubli de s’attacher, mais le nouveau modèle est-il plus sur ?). Le prix est cher mais ridicule par rapport à la vie ou une paralysie. Quel est votre conseil final ?
      Ensuite la galère pour l’acheter car pas vraiment (encore) commercialisé en Belgique.

      • 17 avril 2013 at 17:07

        Bonjour Coulouf,

        j’étais à Bruxelle hier pour former notre premier magasin en dehors de la France.
        à Vanzeebroeck, je pense que vous les connaissez.
        Ils pourrons commencer les installation à partir de mi-mai.
        je vous propose de prendre contact avec eux.

        Ps : concernant la disférence entre le systeme Fillaire, et le systeme Sans fil :

        Au dela de la liberté de mouvement et de la mise en marche automatique.
        Un system à cable se déclanche lors du désarsonnement du pilote. (tension du cable)
        alors que notre systeme donne l’ordre de gonflage 30 milisecondes après l’impact de la roue avant.
        vous êtes alors protèger en 30 millesecond detection+ analyse + 50 millisecondes de gonflage.
        = 80 millisecondes

        Notre générateur de gaz (Helium) est situé dans une dorsale, ce qui vous protège.

        les générateur de Gaz des systemes à cable sont généralement situé à l’avant et contre les cotes du pilote. ce qui pourrait engendrer des lésions suplémentaires.
        Pai ailleurs les cartouche de Gaz sont du CO2.
        ce qui par définition se propage moin vite que l’HELIUM.

        si vous avez d’autre question je suis à votre dispotion.
        Raphael

        • Coulouf
          17 avril 2013 at 17:25

          Merci Raphael,

          Ils viennent en effet de me prévenir aujourd’ui car il m’avait inscrit sur une liste de clients potentiels en attente. C’est déjà une bonne marque de service !!!!
          Par contre ils m’écrivent qu’ils peuvent me le vendre à partir de cette semaine mais n’avaient pas indiqué qu’il fallait attendre mi mai pour une installation. Pourquoi ce délai de un mois alors qu’ils sont maintenant formé ? Problème de stock ? délai de chez vous (Béring) ? Est-ce le début de délai à rallonge ???

          Pour le sans fil je suis d’accrod avec toi, plus rapide. Par contre pour le filaire de Helite, la cartouche se trouve bien à l’extérieur, le torse est donc bien protégé quand le gilet est gonflé.

          Chez Bering que faire après une utilisation???? faut-il remplacer le gilet ou la bonbonne ? Prix ?
          NB: Chez Hélite, seulement la bonbonne pour une trentaine d’euros!!!

          Enfin cela démarre en Belgique. Mais pour ton info, Bering a déjà plusieurs longueurs de retards car comme je voulais un gilet rapidement, chez trouvé hier 10 revendeurs Belge de la marque Hélite et eux ils les ont de stock………Ok je n’ai pas encore acheter car Vanzeebroeck m’avais promis une réponse rapide….mais pas parler d’une dispo dans un mois….je m’attendais à quelques jours car la bonne saison à déjà démarrer. Merci de faire le nécessaire afin qu’ils puissent me servir plus vite….mettez les gaz à fond.

          • 17 avril 2013 at 17:55

            Coulouf,

            Hier je les ai formé commercialement pour qu’il puisse vous expliquer les avantages en terme de sécurité.
            ainsi que tout les caractéristiques technique de notre AIRBAG.

            le délais n’est pas un problème de stock. nous avons un stock minimum disponible et produisons à la demande dans notre usine en Normandie.

            Le 14 et 15 mai notre équipe technique sera avec eux pour leur apprendre à installer les capteurs et réaliser l’appairage des capteur avec le gilet. (à l’aide d’un ordinateur)

            l’installation des capteurs doit être fait par un installateur agrée.

            Pour un system à cable, Vous, moi, un vendeur peut installer l’airbag lui même.

            Sur notre systeme, il faut qu’il soit alimenté par le plus après contact de votre moto/scooter. (12 volts).

            Donc le délai que je vous annonce correspond simplement au délai de formation de l’installateur.

            En cas d’accident :
            Le reconditionnement du gilet est de 119€ si le gilet n’a pas subit de dommage de l’enveloppe et du sac airbag.
            Le gilet est renvoyer à notre usine, nous verifions tout les composants.
            nous changeons les piles, et le générateur de gaz pour que vous puissiez repartir avec un gilet en excellent état.

            Aussi:
            En France :
            Nous avons des partenariat avec AXA MACIF, Allianz, et d’autre assureurs commence à proposer ce service :

            En cas d’accident l’intégralité du gilet est rembourser pour l’achat d’un nouveau.
            Contactez votre assurance lors de l’achat du gilet.
            vous pourrez ainsi couvrir les frais de reconditionnement du gilet.

            Soyez convaincu que nous mettons les gaz à fond…

            Cordialement
            Raphael

            • Coulouf
              18 avril 2013 at 09:02

              J’ai regardé sur le site et puis sur mon scooter Piaggo 500 X9Evo de 2004. Je ne vois pas où l’on pourrait fixer le senseur sur le cadre. Peux-tu confirmer que c’est possible ?

              • 18 avril 2013 at 09:46

                pour chaque moto ou scoot le technicien cherche (et trouve) l’endroit convenable pour l’installation des senseurs et du calculateur, si le modèle a déjà été équipé ,il trouve une fiche d’installation , sinon l’ordi lui indique si tout est ok et il crée cette nouvelle fiche sur l’ordi (qui sera validée pour tous ensuite)chaque installation est photographiée et archivée…. (je ne fais pas partie de Béring !) franchement ça a l’air bien sérieux
                amicalement
                marco

              • 18 avril 2013 at 10:37

                Bonjour Coulouf,

                Nous avons déjà installé l’airbag BERING sur les modèles X9 125 et X9 400 IE.

                Le 500 X9 EVO semble avoir une très forte probabilité de compatibilité avec notre system.

                Comme vous serez le premier à équiper un 500 X9 EVO, ce sera donc notre équipe technique en interne qui fera l’installation pour valider tout les points de contrôles.

                prendre des photos de l’installation, et créer la fiche pour votre vehicule.

                Sans pouvoir vous l’affirmer à 100%, nous pensons qu’il y a une très forte probabilité que l’installation soit
                possible.

                Cordialement
                Raphael

            • Coulouf
              18 avril 2013 at 09:07

              Pour les assurance en Belgique, j’en ai contacté 4. 3 m’étaient même pas au courant de ces différents systèmes….c’a en dis long sur le manque de lobying en Belgique. Le 4eme connaissait mais comme quasi pas de demande il ne fait rien de particulier. Seulement indiqué qu’en cas d’accident en droit, c’est celui en faute qui payera ls frais (airbag compris). Y a du boulot par là aussi. La FéDé belge ne fait rien non plus, il signale juste sur leur site que les airbags existe et que c’est bien .

            • Yvon
              11 septembre 2013 at 11:43

              Bonjour,
              Je viens d’appeler le sav Bering parceque mon gilet s’est déclenché alors que je relevais mon scooter tombé à l’arrêt!
              la charmante personne au téléphone me dit qie c’est normal!
              Vraiment?
              je crois bien avoir lu quelque part que cela ne peut pas se produire….
              Quid du montant de 119 boules qui me sera réclamé?
              Yvon

        • 3 mai 2013 at 14:37

          Bonjour Raphael,

          Petite précision concernant le déclencheur et la cartouche de gaz des systèmes à cable : sur tous les modèles récents, ils se trouvent en surface de l’airbag et sont adossés à une plaque. En cas de déclenchement, les cotes sont donc protégé par l’airbag.

          Bien à vous,

          Tony

    • 5 avril 2013 at 19:46

      Merci Nicolaloli pour votre témoignage. On ne répètera jamais assez qu’en moto il faut se protéger! (Et l’airbag ne fait pas tout, c’est une protection supplémentaire, pas une protection miracle).

      Pour répondre à vos interrogations :
      « Mais lequel acheter ? Je privilégierais spontanément un blouson équipé d’un air-bag pour ne jamais prendre le risque de rouler en-ayant-laissé-le-gilet-sur-la-chaise-le-mauvais-jour  »
      –> Etant donné que vous devez vous équiper d’un nouveau vêtement, je vous conseille de choisir un airbag intégré. Vous ne risquerez effectivement pas de l’oublier sur votre chaise et il vous protegera du coup en permanence. Le gilet airbag est d’avantage à conseiller lorsque l’on souhaite ajouter une couche de protection à un équipement existant (moins onéreux). Au final que vous choisissiez « blouson moto + gilet airbag » ou « blouson moto avec airbag intégré », le niveau de protection par l’airbag est similaire. Evidemment, l’airbag intégré est plus pratique car vous n’avez qu’un seul vêtement à enfiler. Au final prétez d’avantage attention au système d’airbag et aux protections intégrées dans le vêtement.

      « deux options alors selon moi : le Dainese ou le Helite, je n’en connais pas d’autre… »
      –> Si vous cherchez un airbag intégré, vous trouverez des modèles de blousons airbag et vestes airbag chez Helite, Dainese, Hit Air et Spidi. Bien que Hit Air soit surtout connu pour ses gilets, sa gamme se décline en blousons et vestes. Spidi pour sa part propose une veste -Venture neck DPS- équipée du même système que ses gilets (airbag de type minerve qui protège uniquement les cervicales).

      « le Dainese aura l’avantage de pouvoir « s’accrocher » à un pantalon et j’imagine que cela est important »… »le Helite n’a pas à ma connaissance été prévu pour s’accrocher à un pantalon »… »Est-ce idiot de ma part de m’inquiéter de l’absence d’accroche sur le Helite ? »
      –> D’un point de vue efficacité airbag, l’accroche sur le pantalon ne change -à ma connaissance- rien. La veste Spidi propose également des attaches pour pantalon.

      « le fait qu’il (un airbag Helite) soit moins couvrant qu’un Hit-air est il vraiment dommageable ou cette inquiétude que je n’ai jamais lue sur la toile est-elle encore inutile ? »
      –> Les airbag Helite et Hit Air de dernière génération vous apportent tous deux un haut niveau de protection. Les zones protégées par les gilets sont identiques (torse, cervicales, dos, coccyx, bas des cotes). Entre ces deux modèles, il n’y a a pas de différences. En revanche si vous comparez avec un système comme les airbag Spidi, il est évident que dans ce cas les zones couvertes ne sont pas équivalentes. J’ajouterai tout de même quelques précisions. Les airbag moto Helite sont systématiquement vendu avec une dorsale qui apporte une protection supplémentaire en cas de petite chute sans déclenchement de l’airbag. Cette dorsale est amovible. En revanche, aucune protection complémentaire ne peut être ajoutée.
      Sur les airbags moto Hit Air, aucune dorsale n’est fournie mais vous pouvez en ajouter une si vous le souhaitez. Vous devrez néanmoins l’acheter en supplément. Les vêtements Hit Air sont conçu pour accueillir divers équipements optionnels comme un plastron (gilet, veste et blouson) ou encore des protections latérale (uniquement valable pour les gilets). Du coup, Hit Air peut s’avérer très fort sur le « supplément » de sécurité.

      « Enfin serait-il plus judicieux d’opter pour un blouson rigidifié, type racing renforcé par une dorsale intégrale et un casque air-bag seulement pour protéger les cervicales ? »
      –> Tout dépend de ce que vous recherchez. Si vous vous souciez principalement de la protection de vos cervicales, c’est une idée. Il existe un seul modèle de casque airbag (APC Helmets), compter entre 550 et 600€. Une solution annexe serait un gilet type SPIDI neck DPS qui se gonfle exclusivement autour du cou et que vous pouvez porter par dessus votre équipement (mais moins pratique que le système intégré dans le casque).

      « mais aussi et surtout un nouveau blouson cette fois-ci en cuir et d’un air bag. »
      Si vous cherchez un blouson airbag en cuir seul Helite en propose. Vous avez le choix entre le Blouson Cuir Noir (mat ou brillant), ou le Cuir Racing (brun ou camel). Ces blousons sont équipés d’une doublure thermique amovible, dorsale, protection aux épaules et coudes, et bien sur un airbag intégré!

      J’espère que mes réponses seront suffisamment claire et vous aideront dans votre futur acquisition!

      Très cordialement,

      Tony

      Petite précision me concernant, je suis co-fondateur de CTAIRBAG : le premier site dédié aux airbag moto. Vous pouvez y trouver tous les fabricants (sauf Bering et Dainese), tous les modèles vendus en France et comparer simultanément plusieurs produits. CTAIRBAG c’est également une boutique dédiée aux airbags moto située en centre ville de Vincennes.

      • Nicolaloli
        13 avril 2013 at 11:13

        @Tony : Merci beaucoup pour cette synthèse efficace !!! Je constate que vous savez de quoi vous parlez !!

        • Nicolaloli
          13 avril 2013 at 11:21

          J’ai une dernière question à poser : Existe-t-il un airbag compatible avec le port d’une dorsale rigide Dainese ?
          D’ailleurs, en général l’ouverture d’un airbag rend-elle absolument inutile voire dangereuse le port d’une dorsale rigide ? J’ai à première vue le sentiment qu’une dorsale rigide « rentrerait » dans les vertèbres si on déclenchait un airbag au dessus…
          Merci encore.

          • 15 avril 2013 at 11:44

            Bonjour Nicolaloli,

            A ma connaissance, il n’y a aucune contre indication concernant le port d’une dorsale rigide + un airbag. A l’évidence, lorsque l’airbag va se déployer, il va comprimer la dorsale sur votre dos. Donc si celle-ci n’a pas une petite épaisseur de mousse, vous risquez quelques douleurs / hématomes sans conséquences. Les chocs étant par la suite absorbés par l’airbag gonflé.

            Je précise que les airbags de la marque Helite sont tous livrés avec une dorsale en mousse qui augmente l’absorption et la répartition des chocs. Les autres fabricants proposent tous la dorsale en option, partant du principe -qui est généralement vrai- qu’un motard est souvent déjà équipe d’une dorsale. Or avoir 2 dorsales + un airbag est inutile, sauf pour ressembler à une tortue!. Mais un airbag + une dorsale, c’est ce qui protège le mieux.

            Cas particulier concernant les dorsales + airbag : Motoairbag. Il existe 2 versions du gilet airbag de ce fabricant. La première n’est pas en réalité un airbag moto mais une dorsale gonflable (pas de trace d’une homologation 1621-4, en revanche elle est homologuée 1621-2). Ce gilet peut donc, bien entendu, se porter sans dorsale! La nouvelle version 20.11 a quand à elle l’homologation gilet airbag. Donc même si en apparence les 2 systèmes sont similaires, ce n’est pas tout à fait le cas.

            Bonne route!

      • 15 avril 2013 at 09:46

        Pourquoi omettre délibérement le gilet air bag Béring ? je ne l’ai jamais « oublié » puisqu’une diode sur le calculateur (visible en roulant ) atteste de son fonctionnement….quitte à faire demi-tour au bout de quelques mètres !plus rapide au déclenchement et au gonflage il est equipé d’origine d’une dorsale intégrée qui résout la question d’en porter une où pas (rien n’empêche d’ailleurs de ga

      • 15 avril 2013 at 14:45

        sans chercher la polémique ,vous ne représentez justement pas les deux principaux fabricants actuels de gilet « sans fil » Daïnese et Béring….dont le temps de gonflage et de mise en action(donc de protection) est nettement plus rapide que les gilets ou vêtements dont vous parlez…la technologie « de pointe » a un coût, mais comme le souligne fort justement Nicolaloli(bon rétablissement)la vie nous est très chère… elle aussi
        amicalement
        marco

        • 15 avril 2013 at 15:52

          Bonjour Marco,
          Je ne connais pas bien ces systèmes (comme précisé dans mon premier message) ce ne sont pas des marques avec lesquelles j’ai l’habitude de travailler, faute d’avoir un atelier pour les installer. Je répond donc aux questions dans la limite de mes compétences. Néanmoins, FatLab a largement évoqué les avantages et inconvénients des airbags sans fils dans son article. On ne peut pas dire qu’ils ne sont pas représenté.
          Bien à vous,
          Tony

          • 15 avril 2013 at 17:05

            pas de problème Tony,
            les air-bags Bérings sont tous installés par technoglobe, mandaté par Béring , pour la marque Daïnese, je ne sais pas…
            amicalement
            marco

          • Quentin
            15 avril 2014 at 21:21

            FatLab ? Quid des airbags pour obèses ? 😀

            • 16 avril 2014 at 10:21

              Bonjour Quentin,

              Chez Helite, il existe des gilets pour personnes plus corpulentes. Les gilets Helite existent aussi en tailles pour enfants: 10, 12 & 14 ans.

              Stephan

      • Coulouf
        18 avril 2013 at 09:00

        Pourquoi ne pas retrouver sur ton site (très bien fait) les Bering et Dainese ?
        Volontaire de ne pas avoir les sans fils ? Pourquoi ?
        J’hésite entre le bering et le Hélite, tous deux ont des avantages et inconvénients.
        je roule en Scooter Piaggio 500 et principalement sur autoroute

        • 26 avril 2013 at 18:35

          Bonjour Coulouf,

          J’adorerai pouvoir proposer les systèmes sans fils sur mon site néanmoins ce n’est pas pas possible. Nous ne disposons pas d’atelier pour installer les systèmes Dainese et concernant Bering, tous ses systèmes sont installés par un installateur mandaté (merci à Brisy ci-dessus pour l’info).

          Pour faire votre choix, n’hésitez pas à tester les deux produits et les comparer d’un point de vue comfort, design, protections, etc. Il y en aura surement un qui retiendra d’avantage votre attention!

          Bien à vous,
          Tony

          • toto
            28 avril 2013 at 15:37

            Bonjour,
            Moi je cherche un blouson airbag avec attache par câble qui soit bien visible et qui comprend déjà une dorsale pour me proteger des petits chocs. Je suis allé sur votre site ctairbag, et le cuir Racing me plaisait bien mais il semble être en fin de série, qu’est ce que vous me conseillerez de prendre comme veste ou blouson?
            Merci.
            A.V

            • 30 avril 2013 at 17:19

              Bonjour Toto,

              Vous cherchez une protection airbag visible ou bien vous souhaitez que ce soit l’attache qui soit visible? (La question peut paraître curieuse mais ce n’est pas très clair dans votre commentaire).
              Je vous confirme que les cuirs sont arrêtés par Helite (toute leur gamme de veste et blouson en réalité, les gilets sont eux maintenu), en attendant la sortie d’une nouvelle gamme en fin d’année (pas avant octobre à priori).
              Je manque d’information pour vous guider dans votre choix. Si vous souhaitez une protection complète (nuque, dos et torse), orientez vous vers une veste ou un blouson de la marque Helite ou Hit Air. Les autres, motoairbag et Spidi, ne sont pas aussi complets.
              Ces deux marques viennent avec une dorsale. Petit plus chez Hit Air, vous pouvez ajouter un plastron sur le torse grace aux velcro prevus à cet effet (en option) et les protections au niveau des coudes vont jusqu’aux avant-bras (chez Helite, protection uniquement des coudes).
              Niveau visibilite, voici les modèles équipés de bandes rétro réfléchissantes type LUMIEX (dos et épaules) :
              – chez Helite : Road (modèle arrêté et du coup toutes les tailles ne sont plus dispo)
              – chez Hit Air : Motorrad, EU3, GS3
              Pour le reste, c’est le design et vos habitudes qui feront la différence, selon que vous cherchiez un blouson court ou une veste longue, un blouson pour l’été (le MX7 de Hit Air prévu à cet effet arrive dans 2 semaines), etc.
              Les blousons/vestes viennent tous avec une doublure thermique amovible.
              J’espère vous avoir un peu aidé dans votre choix!
              Cordialement,
              Tony – Équipe CTAIRBAG

              • toto
                3 mai 2013 at 21:25

                bonjour Tony,
                apparemment l’airbag avec attache a la moto a connu quelques soucis notamment vis a vis du temps que met l’airbag a se déclencher: cela s’allonge suivant la tension du fil et depend aussi du choc rencontré …
                Par prudence je me tournerai vers un airbag sans fil comme bering ( qui en est a sa deuxième génération et qui semblerait ne plus connaitre de problèmes) ou dainese avec sa version street…
                qu’en pensez vous?
                Y a til du nouveau sur d’autres airbags en 2013 ou 2014?
                Merci beaucoup pour votre reponse.

                • 7 mai 2013 at 19:27

                  Bonjour Toto,

                  Je suis certain que votre futur acquisition vous apportera entière satisfaction.

                  L’airbag filaire a des avantages et inconvénients. Son temps de déclenchement est effectivement plus lent qu’un système sans fil car il faut attendre que le cable « arrache » la bille qui retient le percuteur pour que l’airbag se gonfle.

                  La tension du cable ne joue pas de role dans la vitesse de déclenchement. 30Kg sont nécessaire pour arracher la bille (et éviter ainsi qu’il soit déclenché si vous avez oublié de retirer la sangle en descendant de moto par exemple). Donc soit ça se gonfle (+30Kg), soit ça ne se gonfle pas (-30Kg).

                  Le type de choc va effectivement influencer le déclenchement de l’airbag. Dans la pluspart des cas, l’airbag va se déclencher sans problèmes. En revanche, si on imagine par exemple que vous tombez et glissez en restant bloqué sous votre moto, l’airbag ne va pas se déployer. Notez que généralement si vous faites une chute avec votre moto, celle-ci, plus lourde et ayant donc plus d’inertie, va se détacher du pilote et déclencher l’airbag. Vous pouvez voir pas mal de vidéo de « test » sur internet.

                  Concernant les nouveautés, Helite devrait sortir une nouvelle gamme de gilets, vestes et blousons airbags d’ici la fin de l’année et Hit Air va sortir un blouson d’été très aéré (MX7).

                  Bien à vous,

                  Tony

    • 17 avril 2013 at 19:33

      Petit motard (« indépendant » de tout système commercial ) depuis 1972 (= 41 ans… & +/- 300.000kms…) je ne compte
      plus mes « vicissitudes » routières >

      …La plus « sérieuse » ayant été, récemment, une chute au circuit du Nürbrükring (juste avant sa fermeture/faillite,…hélas)

      > Fort heureusement en ligne droite… (= PAS d’obstacle dans la ligne de chute…) mais à 180 km/h… !

      Moto « morte » de sa belle mort ! pour moi : brûlures aux cuisses, genoux et mains mais pour le reste RIEN ! =comme le
      bonhomme « michelin » j’ai rebondi sur 200m avec mon Helite Airnest HV… ! Je n’ose imaginer le résultat si je ne l’avais
      portée… ( + je dois dire mon SUPER casque Schuberth S3 : à remplacer par LE MÊME … mais en jaune fluo : BASTA ! )

      Bon, tout ceci pour dire que, tout intéressants que soient vos avis sur les différents gilets/blousons Airbag, je pense,
      que le plus simple est le mieux…

      Toutes ces histoires de « bugs » électroniques, diodes bleues ou rouges, piles à changer à +/- bref délais, reconnaissance
      moto/conducteur-passager me font à présent un peu peur… Le système Helite par câble est hyper-simple et ne souffre
      d’aucun de ces « bugs » liés à l’électronique dont je me méfie toujours 1 peu et… SURTOUT… a fait ses preuves… !

      Bien à vous, avec ou sans « air-bag » roulez COOL… !

      Thierry MAT

      • brisy
        29 avril 2013 at 14:42

        bonjour,
        déjà 180km …. quelle bonne étoile tu as ! gilet ou pas ! te méfies- tu aussi des avions, fusées , satellites etc… y compris ta carte bancaire, qui tous dépendent de l’électronique pour fonctionner?sinon, le gilet avec communication radio se « connecte »dès la mise en route du contact et se gonfle en 0.08 sec ce qui est assez rapide pour qu’il soit gonflé avant que tu n’ais fini de tomber (c’est là, tout l’intérêt!) bien sûr avant les motos il y avait aussi les draisiennes nettement moins dangereuses….(humour)

        amicalement
        marco

  31. Benoit
    16 février 2013 at 12:56

    Merci à tous pour ces commentaires instructifs,
    Toutefois, sans vouloir passer pour un vieux con réactionnaire, pitié pour la syntaxe et l’orthographe….!!!
    Bien cordialement

  32. Yann
    26 janvier 2013 at 22:08

    Re-bonjour
    Toujours dans ma quête de l air bag parfait…. J ai lu avec étonnement que certaines motos ne peuvent accueillir les capteurs air bag (certaines harley notamment type fat boy) confère la liste de motos compatibles de la brochure Béring. Y a t il une explication technique ?
    Harley/ airbag je ne vais pas me faire que des copains 😉
    Merci pour ce blog ! C est ça l esprit motard …
    Yann

    • Manzu
      26 janvier 2013 at 22:19

      Salut,
      Pour organiser la commande groupée des Airbags pour DL650 et Casim, je me suis posé toutes ces questions
      Après maintes recherches et plusieurs contact avec des techniciens, voila un bref point:
      AB filaire : fiable, simple, bon marché, seul limite de déclenchement si tu tape un mur ou une camionette, tu t’écrase dessus sans forcément décoller donc tu atteins dans ce cas la limite du déclenchement par fil

      AB elctronique Déclenchement des les premières millisecondes du choc, mais c’est là que les problemes commencent : la sensibilité du capteur fait que un nid de poule, un wheeling peuvent déclencher l’airbag. Le problème sera résolu, mais avec un peu de temps et beaucoup de recherche sur les capteurs éléctroniques.

      • brisy
        27 janvier 2013 at 08:47

        bonjour,
        personnellement, j’ai roulé plus d’un an avec l’air-bag béring; pour le wheeling, j’en sais rien (c’est pas trop mon style!)par contre les nids de poules: zéro problèmes…!
        l’air-bag s’est déclenché toujours à bon escient…tellement vite, que tu en restes scotché(bruit+gonflage )et même dans des chutes légères et te protège efficacement des chocs. merci Béring,quand au réarmement il m’a couté 90€ en étant assez rapide (merci maxess). Je sais qu’aviateur 35 a eu des déboires… normal, dans une technologie de pointe,vrai aussi que Béring ne dit pas tout ,ni ne répond à toutes les questions .
        c’est sûrement un équipement d’avenir et à condition de rester sur le volontariat d’achat il se généralisera très vite tellement il devient évident(peu de contrainte ,beaucoup de sécurité) la CASIM ne s’y est pas trompée et montre le chemin avec une commande groupée en ce moment,
        amicalement
        marco

        • momo
          27 janvier 2013 at 11:04

          Le gilet proposé par la Casim, c’est le Helite airnest, pas le Bering….

        • Llonsi
          1 avril 2013 at 11:38

          Bonjour
          Lu votre avis sur airbag moto Béring. Suis intéresse par non filaire. Fiable ? Incapable de trouver un revendeur vente internet sur web! Mal regardė,?
          , très intéresse par vos avis sur ce produit
          Merci

          • brisy
            1 avril 2013 at 18:53

            a ma connaissance, pas de vente par internet ,du moins pour Béring… via maxxess, par exemple(ou un autre marchand) technoglobe vient installer le kit de gilet air bag sur rdv et apparie le gilet avec l’installation sur ta moto. il y a pas mal de responsabilité et de problèmes d’assurance en jeu, du coup, pas d’installation perso pour le gilet Béring…
            cordialement

            • Llonsi
              1 avril 2013 at 19:17

              Merci

          • 17 avril 2013 at 17:19

            Bonjour Llonsi,

            Brisy a raison.
            Nous ne pouvons pas vendre notre Airbag sur internet car il faut qu’un installateur certifier installe les capteurs sur votre 2 roues. (Tecno Globe pour une grande partie du térritoire Français)

            Je vous propose de vous rendre chez l’un de nos revendeurs, Présent sur notre site internet.

            bonne route
            Raphael

    • 17 avril 2013 at 15:04

      Bonjour Yann,
      Oui sur certain modèle de moto il n’y à pas la place d’installer les capteurs à installer sur la moto.

      et sur certaine moto, le cadre de la moto n’est pas adapté. car il faut trouver une position horizontal, et assez éloigné des vibrations du moteurs.

      Chez harley nous avons déja équipé et validé les modèles suivant :
      Cross Bone
      Dyna Superglide
      Electra Glide
      Road King
      Rocker
      Slim
      Street Bob
      Street Glide
      Ultra classic.

      Nous avons mis du temps à valider l’installation de la Fat Boy mais elle est bien validé.

      cordialement

      • Yann
        17 avril 2013 at 15:21

        Bonjour et merci de cette réponse.
        Je vais essayer de mélanger harley et sécurité ( j espère ne pas être siffle 😉
        Pour ma part, je vais commander une fat bob et un gilet airbag sans fil Béring (histoire de rester dans l esprit harley lol)
        C est un investissement ce gilet mais bon c’est plus utile qu une nouvelle Tv !
        J en profite pour remercier toute la communaute passion moto sécurité.
        Amicalement
        Yann

      • Etienne Moulin
        16 mai 2013 at 19:58

        Bonjour,

        Mon revendeur agréé (Maxess Toulouse) me dit qu’à priori pour ma Moto Guzzi California 1400, cela semble impossible d’installer le système Bering.
        Je me retourne vers Helite?
        Merci de votre aide !

        • 16 mai 2013 at 22:15

          Bonjour Etienne,

          Pour vous donner une réponse plus complète :

          Le Modèle moto guzzi California 1400 est un modèle qui n’a jamais été équipé de notre AIRBAG protect’Air Bering.
          Notre équipe technique en interne n’a pas encore réalisé l’installation, les tests et créé la fiche de montage pour nos installateurs partenaires Tecnoglobe

          Donc par sécurité nous ne l’installons pas sur ce modèle pour l’instant.

          Le siège de notre société étant basé en Ile de France, il nous est plus facile de nous déplacer pour valider une compatibilité de moto en Ile de France.

          Si vous me laissé une semaine, je pourrais revenir vers vous pour savoir si nous pouvons envoyer quelqu’un en interne dans un délais raisonnable.

          Cordialement
          Raphael

          • Etienne Moulin
            17 mai 2013 at 09:25

            Ok, je vais attendre ce retour d’info.
            Si c’est définitrivement impossible, je me retournerai alors vers un modèloe Helite vendu chez CETAIRBAG
            Cordialement à vous

            • 17 mai 2013 at 11:19

              Bonjour Etienne,

              Je tiens a vous dire que vous allez vite sur les forums !
              Vous pouvez également nous écrire directement sur :

              serviceclientairbag@trophy-group.com

              pour toutes questions sur L’airbag.

              Le magasin de Toulouse nous a appelé hier pour votre moto California 1400.

              Nous allons envoyé l’un de nos Techniciens, pour qu’il fasse le premier montage, les tests et la validation de la compatibilité de ce modèle.

              Cordialement
              Raphael

  33. Yann
    26 janvier 2013 at 21:34

    Bonjour,
    Je suis un motard débutant et j hésite entre un gilet air bag filaire et sans fil (avec capteur). Les vendeurs me mettent en garde contre les gilets air bag avec fil car ils ne se déclencheraient pas à coup sur en fonction de la position de chute (un fil positionner à droite si chute sur le côté gauche par exemple). Argument commercial pour me faire acheter le gilet à capteur ???
    De plus, certains vendeurs m affirment que les gilet Béring ne sont toujours pas fiables malgré les modifications apportées depuis leur retrait courant 2010+-

    • 17 avril 2013 at 15:08

      Bonjour Yann,

      Nous avons travaillé sur des modification profonde du nouveau gilet airbag Protect’AIR.

      Nous avons résolu tout les problèmes que nous avons rencontré lors de la premiere commercialisation. les Vendeurs en magasins pourrons vous l’expliquer.

      Raphael

      • yann
        5 novembre 2013 at 17:02

        Bonjour et merci de votre réponse,
        Suite à un problème de dos (maladie des quadras ;-)), j ai retardé mon achat de gilet airbag sans fil et de FAT BOB.
        Je prolonge donc ma réflexion et souhaiterait savoir si la rapidité supérieure de déclenchement du gilet Dainese par rapport au Béring est réelle ou est ce un simple argument commercial ?
        Y a t il une étude comparative d’un laboratoire indépendant ?
        Il y a une promo chez Bering jusqu’au 15 décembre….
        Merci de vos réponses (rapides).

        • Ricky
          5 novembre 2013 at 20:00

          Ma femme et moi utilisons des airbags Bering depuis plus de 2 ans.
          On a eu pas mal de soucis avec les piles qui devaient durée 1 an au moins nous avait dit le vendeur. On en a bouffé au moins 3 par an.
          Bering nous a fournis gratuitement des pîles pendant 1 an.
          Bering nous a ensuite installé gratuitement la nouvelle version de l’électronique sur nos motos.
          La nouvelle version est tombée en panne sur la moto de ma femme ; Bering a changé gratuitement le système.
          Conclusion :
          1/ la fiabilité du gilet est à améliorer.
          2/ par contre Bering ne nous a pas laissé tomber et a corrigé les problèmes, pas vite mais gratuitement.
          3/ Pas d’accident donc pas d’expérience sur l’efficacité du gilet ; j’aurai tendance à leur faire confiance.

          Le Dainese me semble mieux du fait de l’utilisation d’une batterie et non de piles. Le problème avec les piles c’est qu’on ne sait jamais quand elles vont nous lâcher. Le problème avec la batterie c’est qu’il faut penser à la charger. Donc je dirais donc que le Bering est plus pratique et que le Dainese est plus fiable (on sait si on a chargé sa batterie).

          Par contre le Dainese est bien plus cher.

          Je pense qu’il faut acheter ces gilets en connaissance de cause ; c’est de la nouvelle technologie avec encore plein de défaut mais c’est mieux que rien.

        • brisy
          6 novembre 2013 at 10:01

          bonjour,
          la rapidité de déclenchement et de gonflage est bien sûr un élément important de sécurité, je ne sais pas si une étude comparative à été faite , toutefois le point important chez béring ,comme dainese , c’est que la durée déclenchement +gonflage est inférieure au laps de temps précédent l’impact du conducteur…. ce qui change tout par rapport au filaire ou il faut attendre la séparation du conducteur d’avec la moto pour obtenir le gonflage…ça par contre je l’ai expérimenté (malgré moi) lors de chutes…
          amicalement
          marco

          • yann
            7 novembre 2013 at 13:50

            Merci à tous de vos réponses. Vu le prix des gilets Dainese, il ne me reste plus qu’à vendre mon casque pour me le payer 😉
            Blague à part, et après avoir gratter sur le net, la double propulsion (2 cartouches de gaz) chez dainese semble plus performante. En tant que nouveau motard, je reste néanmoins persuadé que la meilleure protection reste la vigilance !
            Bien cordialement à vous.

      • Yann
        13 novembre 2013 at 18:32

        Bonsoir,
        Dainese lyon vient de m informer que la Fatbob de chez Harley est incompatible car il faudrait installer le capteur sur la batterie et en cas d intervention des techniciens Harley sur la batterie il risquerait de remettre en cause la fiabilité de l installation Dainese…
        Par ailleurs, Maxxess clermont ferrand vient de me téléphoner et à priori Béring non plus ne peut pas installer les capteurs (manque de place?).
        Pourtant le street bob (gamme dyna comme la fat bob) est compatible. J ai commandé ma Fatbob le 10 novembre 2013.. 🙁
        Help merci

        • brisy
          14 novembre 2013 at 09:47

          salut,
          il me semble qu’il y a un Raphaël de chez Béring qui a fait plusieurs interventions sur le sujet ; il pourrait certainement en dire plus….
          amicalement
          marco

          • Yann
            14 novembre 2013 at 12:53

            Merci
            Effectivement Raphaël m a répondu, l étude est en cours…
            Entre nous, Béring a un service commercial au top par rapport à Dainese qui ne me répond jamais. Rien que pour cela je vais pencher du côté de Béring Maid in France 🙂
            Amicalement

  34. Manzu
    18 janvier 2013 at 07:11

    Une commande groupée gilet airbag et en cours jusqu’a la fin du mois.
    Elle a été mise en place par DL650 et la Casim 78
    Possibilité de passer commande ci-dessous

    http://c78.casim-france.fr/wp-content/uploads/2013/01/BDC-CG-Gilet-Airbag-2013-v5.pdf

    Amicalement

  35. Cfrançois
    18 novembre 2012 at 22:10

    J’ai commandé le bering en janvier 2011, posé en juin, déclanché ennovembre suite à une sortie de route qui a fini en glissade sur l’herbe d’un chemin, l’air bag était gonflé grace au capteur sous la selle avant que je touche le sol, le casque n’a pas touché la terre, pratiquement aucune douleur, bilan : 90€ pour refaire l’air bag, beaucoup moins cher que le casque (je n’ai pas fait de déclaration à l’assurance) Rien que pour cet incident je ne regrette pas mon investissement.
    Coté fiabilité, j’ai eu une panne en avril 2012 (coupure liaison radio), le SAV a remplacé l’intégralité du système fixé sur la moto. Nouvelle panne en octobre avec l’allumage permanent des deux diodes rouge, le SAV n’est pas encore intervenu et le défaut a disparu. Les piles 3.6V durent environ 6 mois, un de mes fournisseurs me les a trouvées à 14€ (2000km/mois).
    J’attend de savoir ce que Bering va proposer à ses premiers clients vis à vis du nouveau système mais en tout cas, l’expérience de ma sortie de route me conforte dans l’idée de me protéger avec ce système car je n’ai pas été éjecté de la moto et je pense que le principe du câble de liaison n’aurait pas permis le gonflage aussi rapide, mon casque aurait probablement subit des dégats.
    François

    • brisy
      19 novembre 2012 at 09:32

      bonjour,
      tant mieux pour ta santé, je possède aussi un système airbag(pour l’instant en cours de démontage sur mon ancienne moto)à quoi fais-tu allusion en parlant du nouveau système?
      merci
      marco

      • FlatFab
        19 novembre 2012 at 15:09

        Il parle de ça :
        http://www.lequipement.fr/produit/gilet-airbag/bering/protect-air

        J’ai fait une mise à jour de l’article.

        • Cfrançois
          16 février 2013 at 22:13

          Dans un message précédent, je parlais de la panne du système électronique de mon air bag Béring survenue en octobre 2012, la panne signalée par l’alumage des deux diodes en rouge a durée 2 ou 3 semaines avant que le défaut disparaisse. La semaine dernière, j’avais rendez-vous avec les techniciens de chez Béring pour le remplacement de l’ensemble du système coté moto.
          Comme il fallait avoir les deux gilets pour l’appairage, j’avais pris le second avec moi dans une des valises, et en stationnant la moto devant ma boulangerie préférée, je me suis fait bousculer par une voiture qui manoeuvrait en se garant à contre sens, son pare-choc a heurté ma valise latérale alors que je devais être à 5 km/h et j’ai fini par terre, avec les deux AB déclenchés (dont un dans la valise !!)
          Trés énervé par ces automobilistes qui n’ont pas compris que stationner à contre sens était dangereux aussi bien quand ils arrivent que quand ils quittent la place, je n’ai pas fait pour autant de constat car persuadé que nos chères assurances allaient partager les tords entre deux usagés. (pas d’autre dégât que les AB)
          Bref, je suis arrivé au RdV avec Béring avec 2 AB bien gonflés (ils ont tout de même eu le temps de se vider sur la route), le système moto a été remplacé, les gilets appairés puis retournés à l’usine, le les ai récupérés au bout d’une semaine, ce qui est plutôt court comme délai, ils étaient en suffisament bon état pour ne nécessiter qu’un simple recharge à 95€ l’unité.
          Je ne sais pas vraiment si le nouveau système est une évolution ou non, mais j’espère qu’il va durer plus longtemps que les deux précédents (je suis équipé depuis juin 2011).

  36. kramiko
    4 septembre 2012 at 11:01

    Hello Fabien,
    Il se dit ici et la que la vitesse de declanchement des gilets Hitair et Helite est differente ( plus rapide chez Helite)
    As tu pu faire cette constatation toi meme?
    J’ai pour ma par des blousons helite et Hitair, rien ne les differencie visuellement.
    Jean Luc

    • FlatFab
      4 septembre 2012 at 12:25

      Salut Jean-Luc ! Non, je ne l’ai pas constaté, mais pour une raison simple : cette différence se chiffre en centièmes de seconde, elle ne peut être mesurée qu’en laboratoire.
      Le système de déclenchement étant le même, la cartouche de gaz étant la même, il y a une légère différence de temps de gonflage due au volume supérieur. Le Hit-Air est plus couvrant, il met un tout petit peu plus de temps à se gonfler.

      • 27 septembre 2012 at 12:31

        Bonjour,
        je me permet de rectifier quelques détails concernant le temps de gonflage et pourquoi sa gonfle rapidement.
        Un airbag ne gonfle pas plus rapidement parce qu’il y a plus de gaz dans la cartouche de CO2. Une cartouche plus grosse permet de gonfler un plus gros volume et d’avoir une pression plus haute dans l’airbag.
        Le système airbag Helite et Hit Air se ressemble d’apparance car ce sont des sytèmes mécaniques. Mais le système d’activation à l’intérieur est très différent. C’est l’ingénieusité du système qui permet de gonflé plus vite. L’airbag de Dainese gonfle vite car le gaz utilisé est de l’Helium, pas parce que il y a 2 bouteilles.

        Le système Helite gonfle et protège en moins de 0.1 secondes.
        Le système Hit Air gonfle (mais il n’est pas mentionné que ça protège) en approx. 0.3 secondes. Les personnes qui ont testé les 2 voit une différence à l’oeil nu. Le système Hit Air n’est pas certifié CE, et pour causes…

        Enfin, un dernier point.
        Helite utilise une plus grosse bouteille ce qui permet d’avoir un airbag avec plus de pression et de couvrir plus de parties de corps.

        • FlatFab
          27 septembre 2012 at 20:42

          Précisons, puisqu’il ne le fait pas lui-même, que M. Gérard Thévenot est le fondateur et gérant de la société Hélite :
          http://www.helite.com/airbag-about.php?lg=fr#/about/

          • Momo
            27 septembre 2012 at 23:01

            Précision Ô combien importante!
            Sinon, j’ai vu dans un petit article de je ne sais quel journal, une info sur le nouvel équipement des motards de la gendarmerie ( sauf erreur), qui comprenait désormais un gilet airbag. Saurais-tu quelle marque a été choisi pour les équiper?

            • FlatFab
              28 septembre 2012 at 01:06

              Oui.
              L’appel d’offres a été remporté par la marque Hit-Air, distribuée en France par la société AllShot.

              • Nono
                28 septembre 2012 at 15:46

                Bonjour à tous,

                j’ai eu le plaisir de tester les deux modèles Hit-air et Hélite, mon avis penche plus du coté du fabricant français Hélite, à savoir que le choix fait par le gendarmerie ne prend pas en compte que la qualité mais aussi et surtout le prix (au vu du volume acheté).

              • 2 octobre 2012 at 10:20

                Gérard Thevenot n’écrit pas de commentaires sur les blogs. Pardon, mon nom de famille est aussi Thevenot et je représente effectivement la société Helite.
                J’essaye d’apporter des informations claire et transparentes concernant la technologie airbag. Comme ce n’est pas une technologie facile à maîtriser, elle est aussi difficile à comprendre. Malheureusement même la gendarmerie ne la comprend pas et ne l’a pas prise en compte pour choisir son fournisseur… Allshot, ou sous une autre dénomintation Léominor est une société spécialisée dans la réponse à des appels d’offres. Helite est une société spécialisée dans la technologie airbag qui n’avait pas d’expérience dans la réponse à des appels d’offres. J’espère que ça répond à vos interrogations.

                • Thierry Grenier
                  31 décembre 2012 at 19:47

                  Bonjour,

                  il semble invraisemblable que le produit Hit-Air soit de si mauvaise qualite parce que plusieurs polices au Japon et a l’ etranger l’ on adopte et leur ventes sont dans les millions dans le monde entier et les temoignages sont presents.

                  voici la chronique de journal sur la genese des EggParka/Hit-Air:
                  http://money.cnn.com/2006/04/24/magazines/business2/softeningcrashlanding

                  voici la reference pour les tests:
                  http://www.eggparka.com/english/data/shogeki/index.html

                  D’ autre parts, il me semble que d’ accorder si peu de credit aux competiteurs qui manifestement ont develope le concept de base pour leur propre produit, me semble de mauvais gout pour toute societe, et que j’ ai un peu honte que ce soit une compagnie francaise, j’ espere que c’ est une erreur quelconque.

                  Thierry Grenier

                • manzu
                  16 février 2013 at 14:34

                  Il semble plutot que le commerce ne soit pas le fort de la société Hélite.
                  On peut etre un tres bon techitien et etre un piêtre commerçant.
                  Répondre a un appel d’offre, ce n’est pas la mer a boire…
                  Il faut simplement faire du commerce, ce qui n’a rien de déshonnorant.

                  • Gugusse
                    19 juin 2014 at 17:49

                    Je bosse dans le diagnostic médical et je répond très régulièrement à des appels d’offre.
                    Un appel d’offre est technique, compliqué (plusieurs centaines de pages), parle rarement du prix et 90% du temps est orienté pour que le modèle ou la marque qui a été choisi bien auparavant soit celle qui réponde le mieux aux critères de sélection de cet appel d’offre…

    • Hatim
      9 octobre 2012 at 00:07

      Bonjour,
      Merci pour votre travaille. J’ai bien regardé les deux vidéo que vous présentez dans votre article.
      Je remarque que le système testé en janvier 2012 de Hit Air ne se gonfle pas derrière la cartouche de CO2. Ça doit faire mal non ? Est-ce que c’est la raison pour laquelle le système n’a pas la certification CE de l’airbag?
      Merci,
      Hatim.

      • FlatFab
        10 octobre 2012 at 00:20

        En l’état actuel des choses, la norme européenne d’homologation technique des systèmes airbags moto, appelée EN 1621-4, n’existe pas encore officiellement.
        Pour l’instant, rien ne définit clairement les contraintes techniques à respecter pour un gilet airbag.

  37. Aviateur35
    31 août 2012 at 19:31

    Bonjour,

    Je vous fais part du nouveau problème survenu sur mon airbag Bering.

    Alors que je ne portais pas mon airbag (je portais ma dorsale classique), l’ordinateur de bord a tout de même détecté sa présence.
    => Réponse de Bering : « C’est un bug du logiciel qui arrive de temps en temps. Mauvais rafraîchissement. Ce n’est rien ! »

    Le lendemain, alors que je portais cette fois-ci mon airbag Bering et que tout fonctionnait bien, la diode bleue s’est éteinte : gilet non reconnu ! Arrrggghhhh… ! La diode rouge indiquant la faiblesse de la batterie ne s’est même pas allumée.
    => Réponse de Bering : « C’est normal, la diode rouge indiquant « batterie faible » n’est pas adaptée à la technologie de la batterie (pile lithium ion) ; du coup, nous avons supprimé le système de détection de décharge de la batterie. »
    Je n’en ai jamais été informé ! Et selon la notice en ma possession (mai 2011), la diode rouge existe bel et bien et doit fonctionner.

    Chaque utilisateur de l’airbag Bering peut donc tomber d’un coup en panne de batterie – et donc de gilet – sans en être averti. Le technicien m’a semblé surpris que je lui en parle !

    Que cela se sache.

    • FlatFab
      1 septembre 2012 at 03:46

      Décidément…
      Merci de nous tenir informés.

    • brisy
      28 septembre 2012 at 09:45

      bonjour et ,merci, Aviateur35,pour ces nouvelles,
      personnellement je continue à porter quotidiennement mon giletair bag béring sans problème notable (il a été reconditionné ce printemps)sans vouloir faire un concours ,il me semble que le temps de déclenchement et de gonflage est très court içi aussi(0.01sec d’après le site béring)je ne connais pas les données de Daïnese ,mais son prix à lui seul est déjà dissuasif….

    • Aviateur35
      28 septembre 2012 at 19:23

      Je viens d’être recontacté téléphoniquement par Bering :
      – le bug informatique ne sera pas résolu ;
      – mon correspondant a reconnu que sa société aurait pu prévenir les utilisateurs que le système de détection de décharge de la batterie (diode rouge) avait été supprimé (cf mes commentaires du 31 août 2012) ;
      – le fait que la diode bleue se soit éteinte est le signe que la batterie est vide. Elle aura fait 10 mois (800 km parcourus cause prix du carburant). Une nouvelle batterie me sera envoyée (19 euros à ma charge).

      La fois précédente, ce même correspondant m’avait dit que la batterie des conducteurs de moto-taxi parisiens, roulant 7000 km par mois, durait 5 mois.

      Pour le bug, j’hésite à faire jouer la garantie. Garantie de 1 an selon Bering, mais de 2 ans selon le Code de la Consommation.

      • brisy
        29 septembre 2012 at 07:51

        salut aviateur35, j’ai transféré une partie de ton message à Béring en leur demandant des explications… je te ferais part de leur réponse (s’ils répondent…)j’ai pas vraiment d’avis sur les paramètres d’usure de la pile jusqu’à maintenant (croisons les doigts) je n’ai pas eu de problèmes depuis le changement de pile et l’insertion de l’anneau en mousse.
        deux reconditionnements depuis l’achat (à chaque fois 90€..)mais lors de chaque chute un déclenchement nickel et tellement immédiat que en touchant le sol j’étais déjà emballé dans l’air bag(en même temps c’était à vitesse tellement basse…). je reste convaincu de l’intérêt de ce système, il sera amélioré et fiabilisé comme ça c’est passé pour les bagnoles.
        amicalement
        marco

    • Robin
      24 novembre 2012 at 21:40

      S’agissant du bering j’ai eu un problème – et oui- il y à environ 1 an avec un clignotement de la diode bleue. Bering m’a expliqué qu’une couche de passivation se formaient sur les piles, diminuant ainsi leur capacité. Bering m’a fourni une pile de même marque, mais traitée afin d’empêcher cela. Depuis plus de problèmes, plus exactement la diode reste allumée. Maintenant après lecture de ce post je vais quand même les appeler……

      Je ne savais qu’ils avaient sorti un nouveau modèle. Presque deux fois le prix du premier, c’est un peu exagéré. Je doute que cela soit le reflet de la seule évolution du produit….

      Produit pas très fiable, mais pas de pannes majeures signalées non plus (pas de non déclenchement signalé). Qd je regarde ma moto – une bmw achetée neuve- elle en a aussi………

    • 17 avril 2013 at 18:06

      Bonjour Aviateur 35,

      La diode rouge peut indiquer plusieur chose :
      Batterie faible du vehicule.
      un default sur l’un des composants.

      Les caractéristique du pile au lithium sont de garder une tension de plein charge casiment jusqu’à la fie de sa vie, puis de « lacher » très rapidement.
      contrairement au pile NI-CD ou autre…

      Lorsque la pile du gilet est à changer, les diodes qui clignotent bleu s’éteignent.

      cordialement
      Raphael

  38. Fa3vi
    15 août 2012 at 23:55

    Bonjour,
    Merci pour ce bel article. J’ai une question concernant la dorsale integrée das le système airbag bering. Le revendeur insistait sur le fait qu’il ne faut pas utiliser le système avec une autre dorsale car celle integrée est suffisante, mais elle me semble moins enveloppante que les dorsales dédiées (dainese, alpinestar etc) et également moins protectrice (homologuée niv 1 et non pas 2). « Tout va bien » si le système se déclanche mais en cas de défaut (jamais à l’abris avec l’electronique, malgré tout), sera-t-elle suffisamment costaude pour nous proteger ?
    Merci de votre avis, et bonne continuation !
    PS: témoignage rapide sur le système de mon coté: je l’ai fait installer dès sa sortie, et mon gilet a fait partie de ceux qui ont été rappelés, mais il ne m’a jamais donnés de problèmes de reconnaissance boitier/gilet, etc. Aujourd’hui, après quelques mois d’inutilisation, le gilet n’est plus reconnu, mais je supçonne que les piles soient mortes meme si je ne suis pas passé par l’étape led rouge de signalisation du niveau faible des batteries.

    • brisy
      16 août 2012 at 09:17

      bien que la question ne me soit pas posée : portes-tu un deuxième air-bag perso en voiture ? il arrive un moment où, sans négliger les vérif, il faut se confier à un système après l’avoir testé…. s’pas?
      marco
      P.S. j’ai aussi fait instaler un air bag béring, je l’ai déclanché à faible vitesse dans des chutes idiotes sur le trottoir ; jusqu’à présent, ça marche !

    • FlatFab
      16 août 2012 at 14:32

      Encore une preuve que les vendeurs n’y connaissent rien.
      Il n’y a aucune contre-indication à porter une coque dorsale homologuée ECE 1621-2 niveau 2 sous un blouson (avec ou sans plaque dorsale) et un gilet airbag.
      Dans ce cas, la plaque dorsale du gilet, qui est en effet plus symbolique qu’autre chose, car homologuée de niveau 1 seulement et toute petite, peut être retirée.

      • brisy
        17 août 2012 at 09:16

        euh excuse-moi Fabien , mais dans le cas du gilet béring la dorsale contient le système radio et le boitier de pile ainsi que la cartouche de gaz de gonflage,du coup pas question de la retirer…..
        amicalement
        marco

        • FlatFab
          17 août 2012 at 12:25

          Exact, c’est vrai que le système Bering est particulier sur ce point.
          Cela n’empêche pas de porter une coque dorsale sous le blouson et d’enlever la plaque du blouson, par exemple.

          • brisy
            17 août 2012 at 14:55

            of course
            marco

            • fa3vi
              19 août 2012 at 13:16

              Merci Fabien et Marco pour vos réponses.
              Oui en effet Marco, au bout d’un moment il faut se fier d’un système, et c’est ce que je ferai, mais en parlant de voitures il y a suffisemment de recul pour savoir que le système fonctionne, dans les motos nous sommes encore des « pionniers », donc la prudence me semble quelques parts justifiée. D’autant plus que comme Fabien le dit la coque de Bering n’est vraiment pas grande chose. Au meme temps, mettre coque externe, blouson, gilet airbag, je veux bien me proteger mais ca devient trop contraignant, et je sais que je vais me lasser a force. Juste une derniere info, j’ai verifié l’homologation de ma « super « coque externe Dainese, et j’ai vu avec surprise qu’elle est homologuée uniqyement niveau 1, donc le meme que pour la pietre coque Bering ! De quoi faire reflechir. Encore merci à vous de vos réponses, et bonne route. Fausto

              • brisy
                20 août 2012 at 09:53

                hello fausto,
                tu le dis toi -même:la bonne protection c’est celle qu’on ne renonce pas à utiliser quotidiennement(surtout là, avec la chaleur…!)quand le gilet se déclenche , il forme lui-même comme une dorsale de protection…me semble-t-il,pourtant ça ne serait pas idiot d’avoir : la bonne protection d’une dorsale évoluée, plus celle d’un gilet automatique, avec bien sûr les avantages d’un blouson ,ou d’une veste, chaude l’hiver ,fraiche l’été, bref ,je ne demande que la perfection!!!bonne route
                marco

  39. Frédéric
    25 juillet 2012 at 10:36

    Bonjour,

    Je vais poser une question stupide, mais je roule tous les jours avec un sac à dos. Pour moi l’airbag est interdit ? Sinon on peut imaginer de détendre légèrement les lanières pour laisser l’airbag s’ouvrir…des infos ?

    Merci

    • FlatFab
      25 juillet 2012 at 11:07

      Il est évident que le sac à dos ne doit pas gêner le gonflement du gilet airbag.
      Or le gilet passe d’environ 1 cm à plus de 7 cm d’épaisseur quand il se gonfle…
      Soit tu détends beaucoup les bretelles du sac à dos, soit tu le fixes sur ta selle et non plus sur le dos.
      Bien entendu, il faut également veiller à ce que le sac à dos ne contienne pas d’objet susceptible de percer le gilet sous l’effet d’un choc violent.

      • Frédéric
        25 juillet 2012 at 11:25

        Merci

        Il m’est difficile d’enlever le sac à dos, notamment pour des raisons pratiques…
        Je pense m’orienter vers la « Dainese Neck 6 » afin d’éviter le coup du lapin et un choc aux cervicales. Ça n’offrira pas la protection frontal mais c’est mieux que rien. Tout est question de curseur entre la sécurité, le confort et le coté pratique.

  40. Eric Van Herstraeten
    23 juillet 2012 at 11:22

    Bonjour,
    Nouveau vieux motard, j’ai acquis le gilet Helite (notamment après lecture de cet article). Heureusement pas testé sur chute mais je confirme – pour le reste – ce qui est dit.
    J’ai deux questions :
    1/ Le vendeur n’avait que le gilet XL et m’a affirmé que cela allait (je suis limite inférieure). Je trouve qu’il flotte beaucoup. Cela se gonfle tant que cela ou il faudrait qu’il serre un peu ?
    2/ La dorsale dans la veste – d’après vous – c’est un plus ou çà pourrait contrarier quelque chose ?
    Bravo et merci pour votre site.
    Eric

    • FlatFab
      23 juillet 2012 at 22:35

      Le gilet fait bien 5 à 7 cm d’épaisseur quand il se gonfle. Il est normal qu’il ne soit pas serré, c’est pas du moulant non plus.
      La dorsale dans le blouson n’est pas un souci, cela ne contrarie rien du tout. Et c’est une sécurité en cas de non-déclenchement du gilet airbag. D’ailleurs le gilet Helite comprend lui-même une plaque dorsale.

  41. Victor Astolf
    23 mai 2012 at 13:49

    Bonjour,
    J’ai lu attentivement votre article.
    J’aimerais vous apporter mon témoignage sur le gilet airbag bering.
    Cela fait maintenant plus d’un an que je le possède et l’utilise tous les jours. Mis à part que j’ai dû changer deux fois la pile je trouve que le système fonctionne plutôt bien.
    Je crois qu’il est important de souligner le fait que l’absence de fil permet à ce gilet une facilité d’utilisation qui à mon avis encourage à le mettre tout le temps, même pour les petits trajets. Je pense que c’est un atout non négligeable pour ce genre de produit…
    Pour le moment c’est tout ce que je peux dire, le gilet n’a pas encore eu l’occasion de se déclencher (heureusement).

    • Aviateur35
      24 mai 2012 at 01:14

      Bonsoir Victor Astolf,

      Si ton airbag Bering ne s’est pas encore déclenché, comment peux-tu dire « que le système fonctionne plutôt bien » ?

      • Victor Astolf
        24 mai 2012 at 11:24

        Bonjour, je voulais dire ça dans le sens où je n’ai pas vraiment eu de problèmes de détection du gilet (diodes bleues continues) même par temps froid et bien sûr pas de déclenchement intempestif… j’aurais peut être dû dire « ça a l’air » de fonctionner… certains témoignages ont l’air d’attester qu’une fois détecté cet airbag se déclenche en cas de chute.

        • brisy
          24 mai 2012 at 14:36

          oui c’est le cas du mien ….

  42. Chris
    22 mai 2012 at 22:30

    Eh ben … on s’y est mis ! Et sans regrets.
    Nous avons estimé que nous roulions suffisamment en moto pour nous offrir un gilet airbag Helite Airnest HV chacun. (environ 15000 Kms par an uniquement pour nos loisirs et notre plaisir, en plus des nombreux Kms parcourus en voiture pour le travail et les loisirs familiaux)
    Oui le cout est important. Et il faut « farfouiller sévère » pour trouver un prix plus convenable que celui fixé par le revendeur « Protairbag ». Mais on y arrive. La preuve ! Premier achat en pseudo-promo sur le stand Protairbag au salon de la moto à l’automne 2011 pour moi, puis complément pour ma chère et tendre en début d’hiver sur le site Motoshop.fr (voir aussi les tarifs du magasin Team Axxe avenue de la Grande Armée) (à Paris, pas à Albi !)

    En ce qui me concerne, à 40 ans (largement) passés, avec un traitement médicamenteux qui fait que la perspective « foie de veau hémorragique » me guette si je chute un peu trop fort, j’estime que nous valons bien cette dépense.
    Oui nous avons un look de m… ou de canaris ou alors de motards de la « Policia » quand nous allons en Espagne, oui nous sommes quasi déguisés avec ce gilet jaune tant décrié par certains, oui il y a des c.. qui ne nous saluent pas à cause de cela, mais tant pis pour eux et les autres les intégristes « anti-tout »… Comme disait Guitry, « si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d’eux, ils en diraient bien davantage ! »

    Une chose est sûre : on est vu. Pas à 100%, mais bien mieux qu’avec la veste noire de chez B… que je porte habituellement et le blouson gris de chez F… de Madame. Noir et gris sur une moto bleu foncé, on est des vrais motards Béhèmeuh, quoi !!! Tout dans la couleur !

    Par contre, le gilet de chez Helite est imperméable au vent … donc il fait chaud avec cet équipement supplémentaire ! Jai testé pour vous pendant les vacances scolaires d’avril en Andalousie !! De très peu de degrés sous la neige à Grenade (si,si …) à 25 degrés à Marbella ou à Tarifa, il y a des moments où on est obligé de s’arrêter pour « tomber des couches » !
    Ce qui me fait craindre le pire pour cet été !

    Côté confort, pas de limitation de mouvements, pas de poids supplémentaire vraiment génant. De plus, la dorsale Knox qui équipe le gilet est de belle qualité et permet donc de se passer de la dorsale du blouson ou de la veste.
    Petit inconvénient : plus d’accès aux poches de votre veste, donc attention aux péages …

    Quant au crash test en grandeur nature, nous n’avons pas essayé … donc pas d’avis, et pas pressé d’en avoir un !
    En tout état de cause, merci à Fabien pour cette rubrique qui a guidé notre choix.

  43. Momo
    21 mai 2012 at 16:11

    Question: sur la vidéo insérée dans le paragraphe consacré au gilet Helite, après la phrase « j’ai procédé à quelques essais de déclenchement manuel », une vidéo est proposée où l’on voit deux personnes essayer un gilet (le deuxième, fluo, par une jeune femme), il me semble s’être glissé une erreur: le premier gilet, gonflé, ne semble pas montrer les mêmes « boudins » ni la m^me finition que le second. Pourtant, il est bien dit, dans le corps demême vidéo, entre les deux tests: « Même gilet, version fluo ». Or, encore une fois, il ne me semble pas qu’il s’agisse des mêmes gilets, qu’ils ne fonctionnent pas de la même manière. Le premier semble protéger différemment, et même mieux au niveau de la nuque.
    En fait, il semble y avoir eu répétition à deux reprises de la même vidéo, celle figurant au tout début de l’article, qui explicité bien qu’il s’agit de deux modèles différents. pouvez-vous nous en dire plus?

    • FlatFab
      2 juin 2012 at 02:05

      En effet, la vidéo est reprise deux fois.
      Et elle montre deux gilets différents. Le premier est un Hit-Air, le second un Helite.

  44. Momo
    21 mai 2012 at 00:10

    J’ai également, en lisant ces articles, acheté un gilet Helite fluo, quitte à passer pour un « harki » auprès de ceux qui combattent vigoureusement l’obligation de porter des éléments réfléchissants. Je le trouve facile à mettre et à porter. Je n’ai pas eu l’occasion de le faire fonctionner, sinon à titre d’essai dans la boutique qui me l’a vendu. L’effet constaté est d’être compressé dans une armure souple, sensation qui s’estompe rapidement à cause du dégonflement progressif du gilet.
    Je précise que ce gilet, disposant d’une dorsale, est plus agréable à porter qu’une dorsale seule sous un cuir. Il rentre dans mon top-case, ce qui le rend disponible et utilisable le plus souvent. Malheureusement, il est cher, et je conçois qu’on hésite à en faire l’acquisition.

  45. Ricky
    21 avril 2012 at 10:27

    Bonjour,
    mon épouse et moi sommes équipés d’un airbag Bering depuis 6 mois environ.

    1ere déception lors de l’installation:
    Nous avons chacun une moto (Gladuis et GSR750). Nous pensions que les gilets pouvaient être configurés pour les 2 motos (dixit le vendeur). Utilisation en solo et en duo sur chacune des motos.
    ERREUR : le technicien Bering qui a procédé à l’installation nous a déconseillé cette configuration qui peut conduire à l’ouverture d’un gilet si on roule ensemble, mais chacun sur sa moto et que l’un des deux se sort. Dans ce cas les deux gilets peuvent s’ouvrir !!!

    2ième déception : la fiabilité
    En 6 mois Bering nous a changer déjà 2 fois les piles qui devraient tenir 1 an. Changement gratuit mais qui prend quand même bien 2 à 3 semaines.
    Les gens de Bering m’ont indiqué qu’ils maitrisaient mieux maintenant la qualité de la charge des pîles. A voir…

    Autrement l’usage du gilet est sans problème. Je roule au quotidien (22000 km par an, 100km par jour pour aller au boulot) toute l’année. J’ai pas encore tester le gilet sous la chaleur de l’été.
    Pas de chute… donc pas non plus testé l’efficacité du gilet.

    Voila, bilan mitigé du fait de la fiabilité des piles, mais j’ai envie d’y croire, et j’espère que Bering parviendra à nous fournir un équipement fiable.

    Appels de phare

  46. Savary Jean-Pierre
    16 avril 2012 at 15:56

    Bonjour,
    Bien sur c’est super que ça existe et que ça progresse.
    Personnellement, moi-même, et à mon avis (ce n’est donc en aucun cas une vérité), j’essaie de trouver un compromis entre être suffisamment à l’aise pour conduire au mieux en étant capable de réagir rapidement sans être trop engoncé dans des vêtements gênants, et être suffisamment protégé en cas de choc. Idem pour moi qui réside dans le sud-est de la France, être toujours suffisamment protégé tout en ne souffrant pas de la chaleur dans des vêtements inadaptés. Autant dire la quadrature du cercle.
    Comme pour nos motos, qui seraient dotées de tellement d’électronique pour les sécuriser, que leur poids leur ferait perde en maniabilité, facteur essentiel à la sécurité.
    Donc à chacun de faire son choix, de fixer ses limites, en matière d’éléments de sécurité, sans tomber dans un excès de réglementation, comme les surfaces réfléchissantes, le fluo,…
    Ou alors passer à la voiture !!
    Jean-Pierre Savary, heureux propriétaire d’une Tiger 800 avec ABS

  47. Jeff Tahon
    16 avril 2012 at 11:08

    Salut Fabien,

    J’ai testé l’airbag Helite Airnet HV en Octobre dernier.
    Depuis, je ne le quitte plus !
    On m’a coupé la route à 50Km/h en plein nuit.
    Le choc m’a envoyé valdinguer contre une voiture stationnée là… Je me suis lamentablement écrasé sur cette pauvre Fiat et ensuite par terre.
    Me suis relevé en 5 secondes, un peu sonné et surtout « compressé ». Mais sans une seule égratignure. Meme pas une visite à l’hosto !! Merci l’Airbag !
    Je le conseille vivement. Ca ne vous sauvera pas d’un véritable crash mais ca peut vous éviter bien des emmerdes sur de plus petits…

    Merci à Hélite qui m’a aidé sur le coup et surtout à Fabien de nous l’avoir conseillé !

    Jeff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *