Les formations de perfectionnement

Principes et coordonnées des différentes formations continues (dites de perfectionnement) à la conduite moto, en France, Belgique et Suisse.

Précision : cet article a été rédigé et publié pour la première fois en 2008. Depuis, j’ai fait de mon mieux pour le maintenir à jour, en fonction des informations que j’ai trouvées ou qui m’ont été envoyées. Il reste toutefois possible que certains points précis (lieux des stages, tarifs, programmes, etc.) aient pu évoluer sans que j’en sois informé. Je vous prie par avance de m’en excuser et vous recommande de vérifier par vous-mêmes auprès des organismes concernés.

Quelle que soit notre expérience, il est toujours utile de se remettre régulièrement à niveau, de mettre nos compétences à l’épreuve et de vérifier que l’on n’a pas acquis de mauvaises habitudes.

Il ne s’agit pas ici de recenser les stages de pilotage de vitesse sur circuit, mais les formations orientées vers une pratique plus sûre de la conduite sur route ouverte à travers des exercices, notamment de maîtrise de l’équilibre et du freinage.
Pour apprendre le pilotage de vitesse sur piste, lire l’article « S’entraîner sur circuit« .

Les stages de perfectionnement à la conduite sur route (même s’ils se déroulent sur circuit fermé pour des raisons de sécurité) visent tous les mêmes objectifs et emploient à peu près les mêmes méthodes. Mais chacun recourt à des pédagogies différentes, formalisées ou non. L’AFDM et Beltoise Evolution ont par exemple respectivement mis au point une méthode complète à la fois d’apprentissage et de conduite défensive.

Cela dit, tous passent par les mêmes passages obligés : perfectionner la prise en compte du véhicule et de ses équipements de sécurité, optimiser sa position de conduite, débanaliser les risques quotidiens et perfectionner leur évaluation, corriger les automatismes innés et acquis du motard, connaître les limites physiques du véhicule à allure lente et plus rapide, vivre la difficulté de gérer une situation d’urgence (freinage, évitement), former à une méthode active d’anticipation des situations dangereuses, etc. (source Beltoise Evolution)

* * *

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même… je parlerai tout d’abord des formations que je propose !

Après des années à me former auprès des autres (et je continue), puis à apprendre comment vous former au mieux, j’ai créé fin 2012 une structure qui organise des stages de perfectionnement de conduite et de formation à la conduite défensive.

Avec Passion Moto Formation, j’organise et encadre des stages collectifs et des cours particuliers pour les conducteurs de deux-roues moteur (motos et scooters), partout en France (ou presque).

Au menu : perfectionnement de votre maîtrise du poids et de l’équilibre de votre machine à toutes les allures, y compris à l’arrêt et à très basse vitesse (avec des exercices que je suis seul à proposer), de votre maniement à basse vitesse, de votre technique de freinage et bien sûr, de la conduite de sécurité en virages.

Pour en savoir plus, cliquez sur le bouton à droite de l’écran !

* * *

Principale association présente sur l’ensemble du territoire français, l’Association pour la formation des motards (AFDM), une « filiale » de la Mutuelle des Motards, organise des stages de perfectionnement à la conduite moto dans différentes régions, de mars à octobre.

Ces stages comprennent deux niveaux et sont accessibles à tous, mais les adhérents de la FFMC et les assurés à l’AMDM bénéficient d’une petite réduction.
Les tarifs restent toutefois assez élevés : compter environ 350 € (en province) à 450 € (en Ile-de-France) le week-end (deux jours complets), hébergement et repas inclus. Consciente du frein financier que cela représente pour beaucoup de motards, l’AFDM propose aussi des stages sur une journée.

A noter que si vous êtes assuré à la Mutuelle des Motards, suivre ce stage vous donne droit à vie à une réduction de cotisation de 20 % sur vos garanties Responsabilité civile et Dommages.

Pour les dates et lieux des stages, se renseigner auprès du bureau national de l’AFDM :
8 rue Jean-Jacques Rousseau – 91100 Montreuil-sous-Bois
Tel. 06 27 70 74 72
Email : contact@afdm.org

Un motard de ma connaissance a suivi un stage AFDM dans le Nord en mai 2013.
Son témoignage :

« Premier jour 
Le matin : Rendez vous est donné à 8h, l’accueil est fait par toute l’équipe des moniteurs et des encadrants autour d’un petit café. Présentation de ces derniers et des stagiaires, le tout se fait dans la bonne humeur et sans prise de tête et ça le restera tout au long du stage. 
Je passe la partie théorique de la première matinée où déjà chacun se pose la question sur la viabilité de la formation reçue lors du permis.
L’après midi : Après une petite carbonade flamande au midi, nous sommes calés et prêts (ou pas) à commencer les exercices pratiques. Les moniteurs nous expliquent les exercices et une démonstration est faite ensuite. Tout d’abord, faire des 8 : ça, ça va aller, je pense. Faut mettre du poids en opposition, serrer les genoux, plier un bras : facile à dire, mais il faut quelques minutes pour intégrer l’exercice. Les 8 s’enchaînent avec les deux mains sur le guidon pour commencer, puis une seule main. On termine en étant debout, mais les mains sur le guidon quand même.
Mine de rien, c’est physique et le soleil est de la partie, histoire de nous fatiguer encore plus. 

Nouvel exercice : l’amazone. Tous les stagiaires se regardent et pensent la même chose : on n’est pas des cascadeurs et on n’y arrivera jamais.
On commence à l’arrêt naturellement, histoire de bien décomposer le geste. Puis vient le moment de se lancer, à allure réduite dans un premier temps puis en 3e, le tout en ligne droite. Les animateurs sont en place et courent à coté de ta moto. Regard loin devant, je me lève, je passe une jambe de l’autre coté, je redescends sur la selle : ça y est, je vais tomber…. ben non, la moto est étonnamment stable. On enchaîne les passages, chacun commence à prendre du plaisir. 
Très vite vient un autre exercice plus technique : faire des huit en amazone. Quand on le voit faire, on se dit « c’est pas possible », puis on se lance et finalement ça passe tout seul : regard opposition regard.

La journée continue avec des slaloms. De façon classique, puis à deux sur la moto, en amazone puis de nouveau de façon classique. Les animateurs nous démontrent que nos motos peuvent pencher sans souci et même très bien pencher. Je pensais pas que l’on pouvait frotter les cales pieds de la V-Strom, moi.
On attaque les freinages et ensuite l’utilisation du point de patinage. Grosse découverte pour moi : l’utilisation du frein arrière. Pour la petite information, je n’avais pas le droit d’y toucher lors de ma formation : pas sur le plateau et juste en sortie de voie rapide pour stabiliser un peu la moto, dixit mon moniteur d’auto école…
L’après midi se termine par une vidéo des stagiaires où les défauts sont mis en lumière sur les premiers passages ainsi que la progression au fur et à mesure de la journée. Le tout est toujours accompagné de critiques constructives sans jamais qu’elles soient blessantes. 
Le resto et la nuit ne sont pas de trop pour récupérer après cette journée. 

Deuxième jour
Le matin : à 8h, nous sommes de retour pour des exercices pratiques. On s’échauffe par quelques huit et ils passent beaucoup mieux que la veille. Bien sûr il y a encore quelques défauts de position sur certains passages, mais le progrès est flagrant. 
Une fois bien chauds, on repart pour de nouvelles aventures, euh exercices : cette fois, il va falloir se mettre à genoux !! Non mais ça va pas la tête là… Les animateurs se marrent en voyant nos têtes déconfites. Mais comme la veille, tout le monde se jette à l’eau et y arrive. En ligne droite pour commencer, puis on fait des slaloms. 
Après une séquence de freinage appuyé où certains découvrent ce que fait l’ABS, on attaque à nouveau le point de patinage. Frein arrière, gaz, embrayage : en ligne droite entre des plots où l’on doit essayer d’être quasi immobile avant de repartir. On complique les choses avec des portes à prendre sur les côtés, portes de plus en plus excentrées. 
On termine la matinée sur le demi tour en zone réduite où l’on met en pratique ce que l’on vient de faire, mais avec toujours le jeu du regard et l’opposition du corps. 
Midi arrive : p’tit resto qui a du mal à redonner de l’énergie. Mine de rien, le stage use pas mal.
L’après midi : on commence par un petit bilan de la matinée via l’outil vidéo. Puis on attaque la théorie sur les trajectoires à adopter dans les virages ainsi que l’allure naturellement. Ensuite, on part mettre tout cela en pratique sur la route avec un animateur en passager pour chaque stagiaire. On emprunte plusieurs fois une petite route de campagne et sa suite de virages avec un animateur différent à chaque fois. Ce n’est pas la vitesse qui est recherchée ici, bien au contraire, mais une conduite sûre et précise à l’abord des virages et dans leur traitement. 
La journée se termine par une nouvelle vidéo où nos trajectoires sont étudiées et sur un bilan final du stage. 

Bilan du stage : j’ai été un peu surpris par le côté physique. Alors que je fais des footings 2 à 3 fois par semaine, j’étais rincé le lundi soir. J’ai découvert ma Strom sous un angle nouveau et elle semble être beaucoup plus légère. De plus, ce stage se fait dans une ambiance bon enfant. Cela n’empêche pas les animateurs de pointer nos défauts. Les critiques sont toujours constructives et les conseils judicieux. Deux semaines après, je ne peux que vanter les bénéfices qui ressortent de ce stage. Ma conduite est vraiment plus souple, moins fatigante et beaucoup plus sécurisante. »

* * *

Dans la même logique, AXA et sa filiale d’assurance moto Club 14 ont mis en place depuis 2005 un partenariat avec le centre de formation Monneret pour un accès à des stages de perfectionnement (une journée) à prix préférentiels (-10%).
Renseignez-vous auprès de votre agence Club 14 ou directement chez Monneret Moto-école.

Le centre de formation de Philippe Monneret et sa piste privée étant situés à Meudon (Hauts-de-Seine), ces stages sont surtout destinés aux motards d’Ile-de-France.
Mais les stages ont lieu sur les circuits de Marcoussis (Essonne) et de Folembray (Aisne), ce qui les ouvrent aux motards du nord et du centre de la France.

La journée coûte 240 euros (216 euros pour les adhérents Club 14).
Vous pouvez y participer avec votre moto personnelle ou en louer une pour 150 euros la journée (chèque de caution de 1.000 euros).

Les machines utilisées lors des stages doivent impérativement être équipées d’un système d’échappement d’origine ou de type homologué. Toute moto ne répondant pas à ce critère sera exclue du stage, sans possibilité de remboursement.

La formation se déroulant sur circuit, vous devrez porter un casque intégral homologué et un équipement vestimentaire de sécurité, à savoir : bottes, blouson, gants, dorsale et pantalon. Là aussi, vous pouvez louer une combinaison en cuir et une dorsale sur place, pour 35 euros (chèque de caution de 600 euros).

Note personnelle : ces stages Monneret sont à la limite entre le perfectionnement de conduite et le pilotage. Ils se déroulent sur circuit et vous y apprendrez avant tout comment rouler sur circuit, avec des trajectoires circuit, des freinages circuit, une position de conduite circuit, etc. L’aspect « conduite de sécurité » y est peu développé. A chacun de voir ce qui lui convient.

* * *

Pour les motards d’Ile-de-France et environs, il existe des stages de perfectionnement organisés par le centre de conduite en sécurité BMW, sur le circuit Jean-Pierre Beltoise à Trappes (Yvelines).

A la différence des autres formations qui se pratiquent avec votre propre moto et votre équipement, le centre BMW loue à ses stagiaires l’ensemble de l’équipement et une moto (un roadster).
Le coût de la formation s’en ressent (compter 365 € la journée).

Ces formations comprennent deux volets : un stage de conduite de jour, et un autre de conduite de nuit et sur route mouillée, le seul de ce genre en France.
L’encadrement est assuré par des moniteurs de l’école des motocyclistes de la police nationale de Sens et des pilotes de l’écurie de course Team 22, dont BMW est partenaire.

Si vous suivez ce stage, que vous possédez une moto BMW achetée neuve chez un concessionnaire français et assurée chez FMA, vous bénéficierez d’une réduction de 10% sur le montant de votre prime d’assurance.

Pour les motards non originaires de la région parisienne ou ne bénéficiant pas d’un hébergement sur place, il faudra également compter une ou deux nuits d’hôtel dans un des nombreux établissements proches du circuit.

* * *

Le circuit JP Beltoise de Trappes accueille également dans les mêmes conditions (motos BMW R1200R fournies, possibilité de louer un équipement BMW) les formations Conduire juste de l’école « Beltoise Evolution », fondée précisément par Jean-Pierre Beltoise.

Stage sur une journée par groupes de trois en moyenne, encadrés par un moniteur. Les tarifs varient de 250 à 450 euros selon le type de stage (scooter, 125, moto) et le nombre de stagiaires (de deux à huit par session, six en moyenne). Bien entendu, un groupe de huit personnes ou une entreprise qui fait passer 50 salariés paieront moins cher qu’un particulier qui se pointe tout seul…

Les stages sont encadrés par Vincent Eisen, un ancien pilote de compétition, et une équipe de cinq moniteurs diplômés d’Etat qui ont suivi une formation supplémentaire en interne.

Au programme :

  • prise en mains de la moto, position de conduite ;
  • exercices de maniabilité à basse vitesse ;
  • freinage d’urgence, maîtrise du blocage de l’arrière, puis de l’avant, puis combiné ;
  • scénario de conduite, techniques d’observation de l’environnement, placement sur la chaussée ;
  • démonstration de l’utilité d’une bonne distance de sécurité ;
  • exercices de rétrogradage, rétrogradage rapide sans blocage de roue ;
  • contrebraquage ;
  • travail sur les trajectoires en virage.

Informations auprès de Beltoise Evolution au 01.30.51.23.23, voir sur le site Beltoise Evolution.
A lire, le reportage de Moto-Net sur un stage Beltoise Evolution.

* * *

Vous pouvez aussi accéder à un stage de perfectionnement à la conduite auprès d’autres grandes sociétés spécialisées qui disposent de différents sites répartis un peu partout en France.

Dans la plupart des cas, ces formations sont financées par votre entreprise, avec des subventions soit du comité d’entreprise, soit de la Caisse régionale d’assurance-maladie.
Les accidents de la circulation dans l’exercice de votre activité ou lors du trajet domicile-travail sont en effet considérés comme des accidents du travail. Dans le cadre de leur politique de prévention des risques professionnels, les CRAM et les entreprises (après un plan de prévention) proposent de plus en plus aux salariés de suivre un stage afin de les inciter à éviter de se mettre en situation d’accident.

La majorité de ces stages concernent bien évidemment l’automobile, mais certains s’effectuent sur deux-roues, pour les salariés appelés à utiliser ce véhicule pour leur travail (techniciens d’intervention, par exemple) comme pour ceux qui effectuent en deux-roues moteur le trajet entre leur domicile et leur travail, ce que l’on nomme le « risque trajet ».

Vous pouvez vous renseigner auprès des sociétés qui assurent l’essentiel de ces stages de prévention et sensibilisation routière : Centaure et  Automobile Club Prévention (filiale de l’Automobile Club).
Ces formations sont également accessibles aux particuliers (qui ne forment qu’environ 5% des stagiaires à l’heure actuelle).

L’Automobile Club Prévention propose notamment quatre niveaux de stages Conduite Attitude pour le grand public.
Stage cyclomoteur : Améliorer son expérience cyclomoteur.
Stage 2 roues – débutant : Envie de conduire un 2 roues, mais manque d’assurance ou très peu d’expérience.
Stage 2 roues – niveau 1 : Améliorer son expérience 2 roues.
Stage 2 roues – niveau 2 : Parfaire son expérience et maîtriser son 2 roues en condition particulière.

Ces stages sont proposés principalement sur le centre ACP de Vernon, entre Rouen et Paris, pour l’Ile-de-France Ouest.

* * *

Si vous êtes sociétaire de la mutuelle d’assurances Macif et que vous dépendez d’un point d’accueil des départements :
08 (Ardennes),
10 (Aube),
45 (Loiret),
51 (Marne),
52 (Haute-Marne),
77 (Seine et Marne),
89 (Yonne),
91 (Essonne)
Vous avez la possibilité de vous inscrire à différents types de stage de conduite, dont certains destinés aux motards permis A sur le site de Ris-Orangis (91), en contactant votre point d’accueil ou votre Centre de Relations Téléphoniques (n° Cristal : 09.69.39.49.29), ou en écrivant à l’adresse : prevention.gc@macif.fr, en indiquant le type de stage et la date de votre choix, ainsi que vos coordonnées.

* * *

Pour les motards du Sud-Ouest, surtout d’Aquitaine et plus particulièrement des Landes, le comité départemental de la Prévention Routière des Landes mène depuis 2007 une action pionnière en direction des motards titulaires du permis A, avec des stages de perfectionnement de conduite, sur un ou deux jours, proposés à plusieurs reprises dans l’année, en général au printemps (entre avril et juin).

Ces stages, gratuits ou presque, sont encadrés par d’anciens motocyclistes des administrations (Douanes, gendarmerie, police), souvent retraités, formés à la pédagogie par Claude Dossarps, ancien instructeur moto des Douanes (l’homme à la Goldwing rouge dans la vidéo ci-dessous).

Renseignements auprès du comité de Mont-de-Marsan au 05 58 06 88 75 ou sur
preventionroutiere40@wanadoo.fr

* * *

Une association dispense des stages de maniement moto, plus spécifiquement de maniement à basse et moyenne vitesse : Anti Pilote de Ligne Droite (APLD).

Les stages sont encadrés par Clément Duval, formateur moto professionnel.
Ils ont lieu sur route et sur le plateau de son école moto, aux environs de Metz.
Renseignements au 06.88.24.74.97 ou sur mario@autoecolemario.com

* * *

Différentes formations de perfectionnement existent également dans certaines moto-écoles françaises.
Renseignez-vous toutefois de façon très précise sur le contenu de ces stages car rares sont les moto-écoles et les moniteurs moto qui connaissent et proposent une pédagogie spécifique au perfectionnement moto, avec des exercices adaptés. Beaucoup se contentent de vous remettre sur les parcours de l’examen plateau…

Ce n’est pas le cas dans l’école dans je suis partenaire pour les formations de perfectionnement, au Centre de Formation Deux-Roues de Mérignac, en Gironde.
Pour en savoir plus, voir sur le site du CF2R.

* * *

Dans un genre un peu différent, il est aussi possible de suivre un stage de « conduite rapide sur route ».
Il s’agit là d’une formation qui se destine plutôt aux motards désireux de se lancer en championnat de France de rallye routier, mais elle est ouverte à tout un chacun.

Pour plus d’info, voir le site de Serge Nuques.

* * *

Enfin, pour les motards en trails routiers, trails ou enduro, il est toujours bénéfique d’avoir quelques bases de conduite tout-terrain.

Les stages d’initiation et de perfectionnement « off road » pour les trails routiers (on ne parle pas de véritable enduro avec ces machines) restent rares.
En France, deux structures proposent des stages : ceux encadrés par Jean-Pierre Goy et ceux avec David Frétigné.

En 2013, j’ai pu participer à un stage encadré par David Frétigné et avant cela, à la fin des années 2000, j’avais reçu des échos de plusieurs motards ayant suivi une formation avec Jean-Pierre Goy.
Dans les deux cas, le bilan a été le même : superbes infrastructures, très bon terrain d’entraînement, accueil sympathique, bon gîte et couvert, mais des lacunes en pédagogie. Ce n’est pas un problème de compétence technique, encore moins de maîtrise personnelle : ces deux personnalités possèdent un très haut niveau en conduite moto tout-terrain, mais éprouvent des difficultés à transmettre leur savoir à des débutants complets. Leurs stages sont plutôt destinés à des motards déjà initiés, ayant dans l’idéal déjà pratiqué l’enduro ou le trial sur des machines plus légères, et qui veulent se perfectionner sur un gros trail.
Pour des néophytes complets n’ayant jamais posé les roues en dehors du bitume, il est préférable d’aller se faire les dents sur un stage d’initiation basique à la conduite tout-terrain en trail. Comme par exemple celui de niveau « débutant » à l’Enduro Park BMW à Hechlingen, en Allemagne, mais avec des cours dispensés en anglais.

Suite à cet article rédigé en 2008, Jean-Pierre Goy m’a contacté début 2015 pour préciser un certain nombre de points. Il souligne que son offre de stages a beaucoup évolué ces dernières années, qu’il a lui-même suivi des cours auprès d’autres formateurs / organismes et que désormais, il s’adresse à tous les niveaux, y compris pour des débutants complets, même pour des personnes ne possédant pas encore le permis moto. La Goy School propose désormais des formations aussi bien en cours particulier qu’en petit groupe, afin de s’adapter au mieux au niveau de chacun. Jean-Pierre insiste sur le fait qu’il a formé de nombreux débutants en tout-terrain depuis plusieurs années, que cela ne lui pose aucun problème et qu’il sait adapter sa pédagogie selon le niveau de ses stagiaires.

* * *

Pour les motards belges ou les Français qui habitent pas loin de la frontière, il existe en Belgique de nombreuses formations de perfectionnement moto, à des tarifs souvent plus attractifs qu’en France.

Le Centre de maîtrise de la route, à Nivelles, en Wallonie, est à mi-chemin entre Charleroi et Bruxelles, sur l’autoroute A7 Mons-Bruxelles. En gros, à une demi-heure de la frontière française.
Leur offre va de la simple initiation au stage de perfectionnement, avec deux niveaux intermédiaires.
Certains de ces cours se tiennent soit à Nivelles, soit sur le circuit de Spa-Francorchamps, près de Liège.
Les prix : de 150 à 175 euros la journée.
Possibilité de louer une moto sur place.
Pour plus d’info, voir sur Cap Moto, rubrique Stages.
Lire le compte-rendu d’un stagiaire.

J’ai personnellement suivi au mois de mai 2007 le stage de perfectionnement niveau 2 (le niveau maximal dans ce centre) au CMR. Journée profitable, intéressante mais pas enthousiasmante. Je dois dire que je n’ai pas payé ce stage (je l’ai gagné grâce à mon classement à la première édition du rallye Tripy des Experts en avril 2007, merci à la province du Brabant wallon !) et que cela m’aurait ennuyé de payer 175 euros pour cette journée.
Toutefois, je tempère mon jugement car tous les autres stagiaires, avec des niveaux très hétérogènes, étaient satisfaits. Pour ma part, avec 200.000 km d’expérience à ce moment et après avoir suivi l’instruction de la gendarmerie motocycliste, il n’y a guère que lors des exercices de freinage (avec test du blocage de roues grâce à des motos à roulettes) que j’ai vraiment appris quelque chose.
Cela dit, l’infrastructure est excellente, le moniteur était tout à fait valable, l’ambiance très agréable. La seule chose que j’ai regretté est l’absence de suivi réellement personnalisé, mais il faut dire que nous étions sept stagiaires pour un seul moniteur. A partir de huit, ils mettent deux moniteurs. Nous étions donc juste à la limite, dommage…
Ce stage est conseillé à partir de 20.000 km d’expérience et dans ce cadre, il se justifie tout à fait.

Troisième possibilité de formation en Belgique, grâce à l’association Fun Evasion.
Des moniteurs bénévoles assurent des stages sur route (à Charleroi) ou sur chemin pour les trails (près de Namur), obligatoirement avec votre propre moto.
Il faut d’abord adhérer à l’association (cotisation annuelle de 15 euros), mais les prix des formations sont modiques (95 euros la journée). Seul inconvénient, il n’y a que trois sessions par an, au printemps (avril à juin). Normal, ce sont des bénévoles, n’oubliez pas…
L’association organise par ailleurs des balades et des voyages, sur routes et chemins, en Belgique, en France et à l’étranger, toujours à prix raisonnables. Très bon esprit motard !

Quatrième possibilité, la Bike Road Academy.
Différents stages existent : remise en selle, débutant, perfectionnement, sportives, pluie-nuit…

Cinquième possibilité, l’école HRS (Hubin Racing School) d’Eric et Richard Hubin.
Plus spécialisée sur l’enduro et le cross, notamment pour les enfants, elle propose un stage d’initiation route pour les adultes (une demi-journée minimum), un stage de perfectionnement (une journée), un très intéressant stage « adhérence route » pour apprendre à gérer la perte d’adhérence d’une moto routière (trois heures), un stage « duo » (une journée) et deux stages sur circuit d’une journée chacun.

* * *

Pour les motards suisses ou ceux qui vivent près de la Suisse romande, je recommande les stages du Touring Club de Suisse (TCS).
Leurs formations continues, dites « Premium moto », se déroulent sur le très beau circuit de Stockental, à Niederstocken, près de Thoune, dans l’Oberland bernois (région extra pour la moto, au passage), sur une demi-journée, une journée, ou deux jours selon les niveaux.

Les cours se tiennent seulement de mars à octobre.
Compter de 230 à 640 francs suisses, soit de 140 à 400 euros, selon les formations. Il n’est pas nécessaire d’adhérer au TCS, mais vous aurez droit à une réduction si vous en êtes membre.

Présentation des différents cours possibles.

Un autre organisme dispense des cours de perf’ en Suisse, c’est l’école Cornu Master School, dans le canton de Neuchâtel.

  44 comments for “Les formations de perfectionnement

  1. Philippe Roche
    4 octobre 2016 at 12:18

    Pour ceux qui en douteraient, une formation de perfectionnement est souvent utile, parfois indispensable, et toujours à renouveler régulièrement.
    Si vous ne me croyez pas, regardez cette vidéo tournée au Québec à l’occasion d’un stage de moto.
    https://www.youtube.com/watch?v=StFG4UeiN2g
    On va évidemment se régaler de l’accent québécois, de la façon qu’ils ont d’utiliser une expression anglaise au milieu d’une phrase, mais surtout de la déclaration de l’un des instructeurs, qui résume tout :
    « Le but ultime, c’est d’arriver à séparer comme notre taille du car. Ce que je veux dire, de faire des choses sans avoir besoin d’y penser. Et c’est là que la magie va s’installer, parce que là, ça va devenir vraiment fun de faire de la moto. »
    Pas besoin de traverser l’Atlantique pour suivre une formation de ce genre et découvrir que la moto, c’est « fun ». Nous avons tout ce qu’il nous faut chez nous, il suffit de vouloir y participer.
    Enjoy!
    Philippe.

  2. Noemi
    5 octobre 2015 at 05:56

    Genial toutes ces infos. Y aurait-il des stages de perfectionnement en 06? Rien trouve pour l’instant.
    Merci!

    • FlatFab
      10 octobre 2015 at 23:04

      Contact pris par mail.

  3. Gros Batave
    10 août 2015 at 18:12

    Pourquoi l’article « Quelques vérités sur le discours officiel quant à la sécurité routière » a-t-il disparu du nouveau site ?

    • FlatFab
      14 août 2015 at 20:41

      Je suppose que tu parles de cet article ?
      Le titre a changé, mais l’article est toujours là.

  4. DavidP24
    4 avril 2014 at 20:09

    Voilà qui est fait. Après avoir découvert ce site particulièrement pédagogique regorgeant de conseils clair et applicables pendant la formation, j’ai validé mon permis fin février (2 échecs au plateau et 30 heures de formation). J’ai opté pour un FZ8 ABS version 2013 que j’ai reçu il y a 3 semaines.
    Il m’avait semblé d’emblée indispensable de peaufiner les modestes connaissances que peut apporter la formation du permis avec un stage de perfectionnement. Chose faite aujourd’hui à Mérignac avec Fabien (FlatFab) dans le cadre de Passion Moto Sécurité. Je ne voulais pas débuter par du virage, du circuit, mais par la capacité à manipuler ma machine à la main, à basse vitesse, donc principalement à la sortie du garage, en agglomération, aux intersections.
    J’ai suivi un cours génial, avec une personne douée d’une rare pédagogie, très à l’écoute. Tout y est passé : équilibre de la machine à l’arrêt, à basse vitesse, l’inclinaison à basse vitesse, le quart de virage départ arrêté, puis le demi-tour. Nous avons fini par quelques bases de freinage plus réaliste que celui de la formation A.
    Merci à toi, Fabien.

  5. Webvince
    22 mars 2014 at 11:56

    Bien qu’encore en formation, je regarde les formations post-permis…
    J’habite dans le 18, j’ai beau chercher, ma région semble sinistrée pour ce qui est de la formation post-permis !
    Rien du côté des gendarmes, les CASIMs les plus proches sont… Loin (dommage qu ! Au mieux l’AFDM organise des stages dans le 37…
    Ou chercher ?

    • Remy
      8 septembre 2014 at 17:21

      Salut,

      Renseigne toi, auprès de l’antenne de la FFMC que tu as dans ton département.
      Ils ont peut etre, des journées de balade pédagogique telles que nous en organisons dans le 31.

      Je suis le coord adjoint de la FFMC 31

  6. francis
    21 mars 2014 at 17:19

    merci Boris et FlatFab pour les liens !
    je ferais plus attention la prochaine fois !merci

  7. francis
    21 mars 2014 at 14:31

    merci FAB,pour toute ces infos mais en gros la sécurité c est pour ceux qui on de l argent!!
    c est un petit coup de gueule qui ne te vise pas car ton site est une mine d or pour moi et ma permis d évoluer!

  8. Seb F.
    14 janvier 2014 at 15:14

    Bonjour,
    Tout d’abord merci infiniment pour votre site, et le temps que vous y consacrez, c’est une vraie mine d’informations pour les motards !

    Ensuite, une information : je viens de m’inscrire aux cours TCS (j’habite à la frontière) et certains stages ont maintenant également lieu dans le canton de Vaud (Cossonay) voire quelques uns à Genève (Meyrin) pour ceux que la suisse alémanique rebuterait 😉
    Par ailleurs, si l’on travaille en Suisse et que l’employeur peut fournir une attestation, le TCS offre 100,- CHF de réduction sur les stages (soit quasiment 1/3 du prix pour celui que j’ai choisi !)

    • FlatFab
      14 janvier 2014 at 15:27

      Merci de l’info !

  9. Nathalie GODU
    24 septembre 2013 at 10:47

    Bonjour a toutes et tous,
    Je suis fraichement titulaire de mon permis moto (encore rose) et propriétaire de ma SUZUKI Gladius. J’ ai lu avec beaucoup d’intérêt vos commentaires concernant les stages de perfectionnement que vous avez pu réaliser. EXCELLENT et indispensable.
    Je souhaiterais pouvoir réaliser un stage mais domiciliée en seine et marne, je ne connais pas les adresses.
    Pouvez vous me donner des infos sur les différents centres/écoles, qui pour vous seraient adaptés aux jeunes motardes.
    merci beaucoup
    Nathalie

    • FlatFab
      26 septembre 2013 at 17:54

      En région parisienne, les offres ne manquent pas, elles sont données dans l’article : Beltoise Evolution, Monneret, AFDM, BMW Sécurité…
      Mon conseil : suivez d’abord un stage AFDM cette année et inscrivez-vous ensuite à la Casim 77 pour la prochaine saison 2014-2015.

  10. Manzu
    25 mars 2013 at 11:10

    Bonjour,
    Pour les motards de Haute-Savoie et voisins,
    des journées perfectionnement trajectoires sont organisées par MAT 74,MOTARD AVANT TOUT qui a pour but de réunir tous les usagers des deux et trois roues motorisés,d’améliorer l’intégration des 2RM et 3RM dans le monde des usagers de la route et de favoriser leur formation.

    Maniabilité plateau et circuit routes 60km
    Ateliers Moto & Sécurité
    Lieu Contamine-Sarzin (74)
    Dates 13 ou 14 avril 2013 & 11 ou 12 mai 2013
    Tarif de 25 à 35€
    http://www.mat-74.fr/index.php

    • Philippe Roche
      12 avril 2014 at 08:15

      J’ai participé pour la première fois à ce stage samedi dernier 5 avril avec le plus grand plaisir et le plus grand bénéfice, malgré un départ de chez moi à 5 heures du matin sous la pluie, puis avec le brouillard avant de rejoindre la Haute-Savoie.
      Ces journées sont organisées depuis 2009 par MAT 74 en association avec le Conseil Général de Haute-Savoie et sont encadrées par des gendarmes motocyclistes volontaires. Il paraît que chaque année, on refuse des volontaires !
      Elles comportent un circuit sur route d’environ 85 km pendant une demi-journée et un atelier de plateau un peu court (environ 40 minutes) avec un ancien membre du « bataillon d’acrobatie » (je n’en connais pas le nom officiel) de la Garde Républicaine. Un type à la fois très sympathique, très pédagogue et très à l’aise sur sa FJR, c’est le moins qu’on puisse dire ! Merci à toi, Hervé, si tu lis ces lignes. Il y a aussi d’autres ateliers (la vue, l’alcool et les drogues, l’entretien des routes) qui ne sont pas inintéressants du tout. Toutes ces activités se déroulent par groupes de 6.
      Une organisation un peu rigide, mais nécessaire pour canaliser 60 motards, le tout dans une très bonne ambiance.
      Et puis, last but not least, un prix imbattable de 35€ repas compris grâce à une subvention du Conseil Général.
      Merci aussi à Frédéric, mon gendarme pour le circuit sur route : très sympa et très pédagogue lui aussi.
      L’association MAT 74 est constituée de dissidents de l’antenne FFMC 74 dont ils ont été excommuniés en 2012 au motifs qu’ils ne s’appuyaient pas sur l’AFDM pour organiser ces formations. Une histoire de gros sous, j’imagine. C’est une des raisons pour lesquelles je n’ai pas renouvelé mon adhésion à la FFMC 69.
      Philippe.

      • Philippe Roche
        12 avril 2014 at 08:18
      • brisy
        14 avril 2014 at 18:21

        salut Philippe,
        je me permets ,comme membre de l’AFDM 59 ,de répondre à ton dernier paragraphe: l’AFDM est une part de la FFMC, comme telle, elle participe de l’organisation autonome des motards pour leur formation, leur défense ,leur assurance, leur information, etc… cette indépendance a un coût , la solidarité entre les différentes branches du mouvement motard aussi…. pouvoir former à plus de sécurité, en toute indépendance = hébergement, nourriture, salaire d’un professionnel qualifié, matériel pédagogique et technique, assurance, parfois (rarement ) défrayemment d’un bénévole etc, etc, tout celà avec pas ou très peu de subvention car notre message n’est pas celui qui est officiellement approuvé….parfois nous participons à des actions avec la préfecture (motards d’un jour par exemple , ou remise en selle).
        la qualité reconnue des stages avec un nombre élevé d’encadrants pour plus de sécurité et une meilleure pédagogie caractérise l’AFDM .
        A ma connaissance , pas d’histoire de gros sous là-dedans, mais des motard(e)s qui s’organisent et militent ensembles .
        Hugh, j’ai dit!
        amicalement
        Marco

  11. brisy
    4 décembre 2012 at 10:18

    bonjour,
    je vous fais suivre cette mise à jour:
    L’AFDM 59 est heureuse de vous convier à son assemblée générale constitutive

    qui se tiendra le Samedi 12 Janvier à 14h30

    à l’auto-école Picavet qui se trouve au 25 rue du 11 Novembre, 62840 Laventie

  12. Denis
    3 septembre 2012 at 18:04

    Stage AFDM :

    Bonjour à tous et félicitations à Fab pour ce site remarquable (que j’ai découvert par hasard), et qui devrait bénéficier d’un large soutien des instances publiques ou privées tant il est d’intérêt général !

    Revenu à la moto à 50 balais et en plus avec une 1200 RT d’occas (j’ai bien lu les articles de ce site à ce propos et les mises en garde éclairées que je relis régulièrement…) avec laquelle je roule presque tous les jours semaine(boulot)et WE dès que je peux, je souhaite témoigner du grand intérêt et du stage remarquable de 2 jours que j’ai pu effectué à l’AFDM de Montpellier en aout 2012(Hérault 34),grâce à l’information et aux conseils de ce blog.

    Sous une chaleur torride, un accueil trés sympathique (Marc et Jerôme se reconnaitront)mais très pro !, on est là pour (ré) apprendre les bons gestes , De nombreux exercices pratiqués sont décrits ici : maniabilité , freinage, trajectoires de virages sur route,sécurité,…bref tout le ba ba qu’on apprend pas au permis.

    Après la théorie (eh oui) et 1 jour d’exercices de maniabilité que vous pensiez ne jamais pouvoir faire avec votre moto, la « récompense » est venue d’une virée pour travailler l’enchainement des virages dans un parcours cévenol magnifique, ponctuée d’une halte restaurant très sympathique, mais où les lignes droites sont absentes(ah! vous vouliez des virages les p’tits gars ?)

    C’est épuisant (physiquement et nerveusement)et malgré le constat de nos lacunes, jeunes fougueux en kawa et vieux en bm mélangés (personne ne fait le malin, même les plus expérimentés, y en a pour le monde, çà consolera les « débutants » ou les vieux sur le retour qui s’y recollent) on progresse…un peu , on repart content de « l’avoir fait » sans se vautrer , de bien « sentir » sa moto ( c’est qui le patron ? comme dirait Marc..).
    C’est un excellent test pour soi même, et on essaye de garder la discipline apprise pour après, tous les jours, km après km, pour se perfectionner, avec humilité, salutaire….

    Bien cordialement et excellente route à tous, la moto (maitrisée!) c’est du bonheur tous les matins

    Denis

  13. Dume
    21 août 2012 at 10:00

    Bonjour, J’ai fait un stage BMW/Team formation il y a quelques semaines et c’était passionnant. En principe, je vais suivre la formation CASIM à compter d’octobre mais j’aurais aimé savoir ce que pourrait m’apporter un stage sécurité auprès de l’AFDM. Même s’il est toujours bon de se perfectionner, cela ne risque-t-il pas de faire emploi avec la CASIM ? Pour être complet, et faciliter les réponses, je précise que j’ai mon permis depuis 8 mois, 4000km au compteur et roule sur Harley sportster Forty-Eight. Merci pour vos conseils.

    • FlatFab
      21 août 2012 at 17:31

      Toutes les formations de perfectionnement sont utiles.
      Toutefois, la plupart sont sous forme de stage ponctuel. La Casim présente l’avantage d’une formation tout au long de l’année, avec des cours réguliers, mensuels, afin de rester tout le temps opérationnel.
      Les méthodes pédagogiques et les techniques de conduite enseignées sont globalement les mêmes. Leur pertinence et leur adaptation au stagiaire dépendent beaucoup de la qualité du formateur.
      Pour moi, les deux ne font pas double emploi, mais sont complémentaires.

  14. Aviateur35
    4 mars 2012 at 11:48

    Bonjour,
    Je suis sur le point de m’inscrire à un stage d’une journée chez Centaure à Rennes.
    Mais le programme me paraît trop complet. j’ai l’impression que l’on va apprendre ou réviser des choses qu’un motard des forces de l’ordre, par exemple, met 3 mois à apprendre !
    Qu’en pensez-vous ?

    * * *

    Réponse

    Difficile de se prononcer sans connaître le programme dont tu parles…
    Peux-tu nous le recopier ici ?
    Ensuite, tout dépend de la façon d’enseigner : c’est peut-être surtout du cours théorique. Ou alors, chaque stagiaire ne fera que deux passages sur chaque exercice.
    Ton compte-rendu nous intéressera beaucoup.

    • Aviateur35
      8 juin 2012 at 01:02

      Bonjour,

      Oups, je n’avais pas vu ta réponse à mon post ; d’où ma réponse trèèès tardive.

      Pas de chance, Centaure RENNES a annulé mon stage prévu fin mai, faute d’un nombre suffisant de candidats (j’étais le seul inscrit). Il est reporté fin août (aïe… aux dernières nouvelles, j’étais encore le seul inscrit).

      Voici donc, ci-dessous, le Programme d’1 journée chez Centaure.

      A+ pour un feedback de ma part.

      ————

      Formation à la prévention deux roues motorisées – 1 Jour

      OBJECTIFS
      Sensibiliser et apporter au conducteur de deux roues à moteur des outils de prévention lui permettant d’appréhender le risque routier auquel il s’expose durant ses déplacements.

      Objectifs pédagogiques
      Obtenir du conducteur de deux roues une conduite préventive.

      Identifier une situation dangereuse de conduite
      Anticiper pour choisir un comportement adapté
      Répondre avec une méthode à une situation dangereuse de conduite,
      Appréhender une situation critique
      Optimiser tous les espaces de sécurité (distances de sécurité, distance d’arrêt…)
      Utiliser de façon rationnelle une moto
      Trouver sa marge de sécurité
      Acquérir les techniques liées aux deux roues à moteur (regard, évitement, freinage, trajectoires…)

      Connaître les spécificités de la conduite d’une moto en situation critique et coopter la nécessité d’une conduite préventive.

      DUREE PEDAGOGIQUE
      Cette action est d’une durée de 7 heures 30, soit : de 8h30-12h-13h30-17h30.

      ORGANISATION : Sur le site de CENTAURE BRETAGNE au Rheu.

      MOYENS PEDAGOGIQUES
      Pour les parties théoriques : salle de cours équipées.

      Pour les parties pratiques à CENTAURE :
      – Mise à disposition de motos (650 m3).
      – Utilisation d’un plateau à revêtement sec spécialement conçu pour les exercices des deux roues motorisées.

      Pour des raisons pédagogiques et de sécurité, les stagiaires doivent venir avec leur propre équipement (blouson, casque homologué, pantalon, gants, chaussures montantes, tenue de pluie conseillée) afin que le formateur puisse, dès le démarrage du stage, les responsabiliser personnellement sur l’importance de l’équipement, de constater s’il est aux normes et débattre sur les conséquences d’un mauvais équipement sur leur sécurité.

      TARIF
      Compte tenu de l’organisation de cette journée, afin de garantir la réalisation efficace de la session, il est impératif de constituer des groupes de 3 personnes minimums à 6 personnes maximums.
      Nous vous remercions de votre compréhension.

      Tarif unitaire : 250 € TTC (la T.V.A applicable est fixée à 19.6%).

      Les stagiaires sont assurés dans l’enceinte de CENTAURE y compris lors des évolutions à bord de leur moto.
      IMPERATIF : Le stagiaire doit être titulaire du permis moto (A) et doit le présenter au début du stage.

      Programme Formation MOTO 1 jour

       MATIN (8h30-12h)

      8h15 : accueil des participants
      Café, thé, prise de contact avec le groupe

      Salle de cours :
      Présentation du programme
      Tour de table afin d’échanger sur l’expérience personnelle de chaque stagiaire
      Type de motos possédées, culture moto, mise au point si nécessaire sur l’équipement avec lequel ils sont venus.
      Théorie sur :
      . la dynamique moto
      . L’environnement
      . l’équipement du motard

      Pratique
      Présentation de la moto que chaque stagiaire utilisera pour les exercices
      Départ sur le plateau : exercices d’échauffement et tests
      Théorie dispensée directement sur le plateau :
      Position, regards, équilibre en V
      Début exercice pratiques :
      . 8, slalom, demi-tour
      . Utilisation des commandes en ligne et en décalé
      . Demi-tour et démarrage angle droit

      12h15 : DEJEUNER

       APRES-MIDI (13h30-17h30)

      Salle de cours
      Techniques d’inclinaison
      Contre-braquage
      Théories freinage : normal et sans rétro-gradage, appuyé et critique

      Pratiques:
      Exercices pratiques sur les thèmes traités en salle : inclinaison, évitement
      Freinage en situation normale puis critique
      Freinage sur revêtement humide
      Salle de cours
      De retour en salle, le formateur traite du thème des trajectoires, idéales, de sécurité

      Pratiques : exercices avec sa propre moto
      Découverte du comportement des stagiaires avec sa moto
      Implication du stagiaire dans les situations de conduite, leurs conséquences
      Mise en conformité des conseils de sécurité

      Synthèse du stage
      Réflexion et débat sur les objectifs que les stagiaires mettront en place dans leur conduite en moto
      Remise des documents
      Evaluation du stage par les participants

  15. Didi
    19 janvier 2012 at 09:19

    Bonjour, J’hésite entre le stage de perfectionnement conduite de jour BMW Team Média et celui de JP Beltoise, les deux ayant lieu sur le circuit de Trappes (78). Lequel me conseilleriez-vous ? Qui sont les moniteurs (gendarmes, policiers, douaniers) et quel est le taux d’encadrement ? Merci pour votre éclairage.

    • gil
      20 janvier 2012 at 12:28

      bonjour didi

      tout dépend si tu veux faire ton stage avec une moto bmw, c est ce qui ma déçu une fois sur place. certes une moto est une moto, mais c était la raison de mon choix.si j avais su….
      les moniteurs , 2 pour 5 ou 6 motards . tout dépend de ce que tu recherches.
      gil

  16. gil
    21 novembre 2011 at 12:17

    bonjour fab,
    vendredi 18 , j ai effectué un stage de perfectionnement de conduite a Beltoise trappes 78.
    journée très intéressante, j ai su qu’ elles étaient mes erreurs de conduite, positions etc…
    le plus flippant si je peux dire fut les freinages d’urgences uniquement du frein avant a 60 kms…sans rétrograder!
    La crainte de passé par dessus la moto!
    ah, les enseignements que l on ma appliqué il y a 24 ans environ…..
    le seul regret fut la conduite sur des Honda, car Beltoise a du changé de partenariat!
    je songe sur l année 2012, de suivre a nouveau une formation de perfectionnement de conduite..
    merci pour vos lignes , riche en informations.
    gil

  17. nodens
    26 septembre 2011 at 20:51

    Tiens pour une fois je vais laisser un commentaire pour poser une vraie question. Il n’y a rien en rhône-alpes ? Pourtant c’est fort peuplé, et il y a plein de motards… Bon il faut dire qu’on n’a pas de circuit non plus à part celui de Bresse qui n’est pas exactement côté si on est un peu au sud (je suis de Grenoble).

    Si quelqu’un a un conseil… Les gendarmes de l’isère ont organisé plusieurs rallyes de la sécurité routière, on dirait, mais je n’ai rien vu cette année ni l’année prochaine.

    A+

    • Yan
      27 septembre 2011 at 18:35

      Depuis 2 ou 3 ans la FFMC74 organise 2 X 1 journée trajectoire encadrées par la gendarmerie.
      Il faur surveiller le site en début d’année pour s’inscrire:
      http://www.ffmc-74.fr/index.php/menunos-actions/menuformations/39-artjournee-trajectoires-2011
      Je crois qu’ils font un peu la même chose sur Chambery.

      • 29 octobre 2011 at 18:40

        Bonjour, motarde sur le tard(57).Permis passé à 50ans,
        J’habite aussi en haute savoie et j’aimerai faire un stage de pilotage pas trop onéreux.Merci pour tout ces tuyaux.

    • Fred
      28 mars 2012 at 22:46

      Vecteur Moto à CHANAS propose du perfectionnement conduite moto sur route, plutôt les dimanches, lundis et jours fériés.
      5 motos maximum par journée, de la théorie en salle, et du pratique sur route.
      Pour la gendarmerie iséroise, il y a eu une opération sécurité routière en Vercors l’an dernier, au printemps. Elle doit être renouvelée cette année.

  18. brisy
    26 septembre 2011 at 10:04

    bonjour,
    je viens de passer une journée de perfectionnement à l’école peugeot de conduite qui organise des stages à Nivelles en belgique pour un prix raisonable (170€); c’est super , animateurs compétents et sympas, révisions théorique(pas trop longue) et surtout pratique , regard, regard, regard, position sur la moto ,freinages diverses et variés, virages comme çi virages comme ça … on en ressort avec la pèche ! sans compter qu’une remise à niveau pour la sécurité ,c’est bien.
    voilà, bonne route à tous(tes)

  19. vanine Jean-Jacques
    9 août 2011 at 13:45

    Bonjour à tous
    Bravo pour tous ces conseils excellents.
    Vieux motard de 58 ans, je roule en 1100 Shadow et F6C plus tard.
    J’ai découvert le site par hasard en cherchant des infos pour le branchement d’un allume cigare.
    Merci et félicitations.

  20. Jean
    10 mars 2010 at 11:19

    Bonjour,
    avec un permis passé en 1982, je rentre dans la catégorie des anciens motards qui reprennent le guidon après une longue interruption (20 ans dans mon cas..!)
    Bref, depuis 6 mois me revoilà parti, au guidon de ma Transalp, à découvrir les joies (!) de la conduite en région parisienne…! (je conduisais en province lors de ma précédente vie de motard)
    Bref, j’ai très vite pris conscience de mes limites dans cet environnement et réellement ressenti le besoin d’aller au-delà des 2-3 cours de conduites que j’ai repris alors (bonjour le tarif des cours, je plains les jeunes…)
    Ca fait donc un moment que je traîne sur le net pour glaner qqs informations qui pourraient m’être utile… jusqu’à hier ou j’ai découvert ce blog, je ne sais plus par quel hasard…
    Donc, avant toute choses : Bravo !
    C’est la plus complête source d’information que j’ai trouvé en un seul site…
    Et puis, le lien vers ce que je cherche exactement :
    la CASIM75
    je fonce, à me fouler l’index sur le clic de la souris, et là:
    « Pour notre première saison 2009-2010, nous limitons le nombre d’inscriptions à 50 stagiaires. L’effectif étant complet, rendez-vous en septembre 2010. »
    Aaargh! Pourquoi tant de haine???
    Bref , plus qu’à patienter..
    (mais quand même content pour vous pour le succès que vous rencontrez…)

    A l’année prochaine, donc 🙁

    PS: et bien sur je suis preneur de tout conseil pour une formation sérieuse et pas trop onéreuse pour patienter jusque là…

    – – –

    Réponse

    Désolé pour la frustration, nous refusons régulièrement du monde à la Casim 75…
    Les cours sont complets, mais tu peux toujours venir aux balades mensuelles, même si là aussi, nous avons dû nous résoudre à limiter l’effectif.

    • DOSSARPS
      10 mai 2010 at 18:09

      Je vous signale l’existance de stages de perfectionnement GRATUITS organisés par l’Association PREVENTION ROUTIERE dans le département des Landes, à MONT DE MARSAN. Cinq à six sessions par an; chaque session dure deux jours (samedi-dimanche). Exercices de maniabilité tirés des écoles de la Police Nationale, Gendarmerie Nationale et Douanes Françaises (prendre conscience des possibilités de la machine et des propres possibilités du pilote; positionnements du corps etc…); exercices de freinages, de trajectoires, utilisation optimale de la boîte de vitesse (rétrogradation – régime moteur) réalisés sur circuit et effectués par les stagiaires avec leur propre moto, en solo ou avec passager; circuit d’application de 100Kms sur routes sinueuses de campagne, etc… Encadrement constitué d’instructeurs ou anciens instructeurs motocyclistes de l’Ecole Nationale des Douanes de La Rochelle; gendarmes et policiers motocyclistes en activité; médecin SMUR officiel circuit de Pau Arnos; cadre AFDM. Formations inscrites dans le PDASR de la Préfecture des Landes et Monsieur MOTO40. Ces formations sont réservées prioritairements aux jeunes permis et motards peu expérimentés ou n’ayant pas piloté durant une longue période.
      Pour plus d’information : 05 58 06 88 75 ou preventionroutiere40@wanadoo.fr

  21. charmensat thierry
    24 septembre 2008 at 20:18

    bonjour, je reviens de mon stage AFDM sur Bordeaux et je n’en dirai que du bien; certes 360 euros mais sont inclus 4 repas , 2 petits déjeuners, 2 nuits d’hotel… pour 8 stagiaires, 1 formateur pro et 4 bénévoles, donc on a toujours quelqu’un sur le dos! assez fatiguant pour mes 49 ans! très bon stage pour repartir avec un peu plus d’humilité, la conviction qu’un freinage d’urgence « vrai » est très difficile et qu’il vaut mieux le « prévoir » pour l’éviter, sinon entrainement serré obligatoire… on fait aussi des exercices qu’on ne ferait pas seul genre se mettre à genoux sur la moto ou en amazone; sans parler des huit avec une position modifiée par rapport à mes habitudes en ce qui concerne le haut du corps ( coudes serrés près du corps, avant bras horizontaux, souplesse contrastant avec la fermeté des membres inférieurs); la video aussi est bien utile pour nous prouver que nos trajectoires de virage ne sont pas aussi bien qu’escomptées! enfin je me suis entendu dire plusieurs fois que je devrais acheter une BMW!!! pour l’instant après 5 mois et demi de permis et 4000 km la kawa er6 f abs va bien; à cet égard, le freinage d’urgence avec mise en action de l’abs freine vraiment court par rapport aux autres motos sans abs, surtout s’il y a des graviers… la sécurité a peut être un coût, mais elle n’a pas de prix… bon courage à tous, prenez soin de vous!!

  22. 21 juillet 2008 at 15:02

    Bonjour,

    Je me perds un peu dans tous ces dédales de stages.
    Je souhaite offrir à mon ami un stage moto. Mais je sais pas vers quoi m’orienter. Il ne cherche pas la compétition mais juste une meilleure conduite plus fluide, mieux déclancher ses virages … Il a 4 ans de permis. Nous habitons dans le 13
    Merci pour votre aide

    – – –

    Bonjour,
    A ma connaissance, pas de stage de perfectionnement organisé dans les Bouches-du-Rhône, il faudra sûrement aller sur Montpellier. Voyez avec l’AFDM au 04 67 69 29 01 (du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h).

  23. Dean
    9 janvier 2008 at 17:50

    Bonjour,
    féliciations et merci pour votre site.

    J’ai suivi 2 des stages que vous citez, voici mes appréciations:

    2006: stage AFDM à Tours (2j)
    Après 7 mois de permis et 10000km m’ont donné une bonne confiance en ma conduite que je souhaitais éprouver.
    Excellente formation à la conduite « défensive » sur route qui efface les lacunes du permis.
    Très bonne ambiance, très bon esprit motard et un objectif très louable en cette ère de répression: réduire le nb de tués et de blessés impliquant des motards.
    Coût très correct: 330€ pour 1 formateur pro+2 formateurs bénévoles (8 stagiaires max) pendant 2 grosses journées+caméraman+piste+hébergement (2 nuits).
    Journées homogènes: théories (dynamique, physiologie, …), techniques: bases du pilotage (tourner, freiner, se placer…et ça n’est pas peu), circulation, étude de situations, échanges, …

    Aujourd’hui j’affirme que cette formation ***essentielle*** améliore largement ma sécurité sur la route (particulièrement en RP où je circule tous les jours).

    2007: stage sécurité BMW (1j)
    1 an après le stage AFDM, 1 mois avant de participer au Centopassi (ce qui a motivé mon choix rapide de ce stage).
    Très bonnes conditions: R1200R neuves, circuit, équipement, …
    J’ai regretté le nb de 10 stagiaires pour 1 moniteur, qui ne pouvait donc pas suivre correctement les stagiaires.
    Après mon stage AFDM, je n’ai que très peu appris lors de cette journée.
    J’ai cependant beaucoup apprécié de découvrir la R1200R sur circuit jusqu’aux limites d’angle, d’adhérence et de braquage aux cours de nombreux exercices (très intéressant l’évitement d’obstacle en virage).
    365€ pour 1 moniteur/10 stagiaires, 5/6h de R1200R sur un petit circuit ludique me paraît cher pour un contenu que je trouve insuffisant pour un stage affichant « sécurité ».

  24. virginie
    26 novembre 2007 at 13:33

    Hello,
    Désoléé je suis un peu perdue car je n’y connais rien en moto!
    Mon mari a passé son permis et a acheter une moto au début de l’été.
    Je suis à la recherche d’une journée de stage à lui offrir pour son anniverssaire(en décembre).
    En belgique si possible.
    Si vous avez un conseil, cela me ferait très plaisir.
    Merci bcp

    Réponse

    Bonjour Virginie !
    Je pense que tout est dit dans l’article que vous venez de consulter. Il existe deux organismes de stages de perfectionnement moto en Belgique, les prix pratiqués sont équivalents (150 euros la journée), le reste est surtout une question de localisation géographique. Actif est plutôt en Flandre, alors que le CMR propose ses stages à Nivelles, Malmédy et Francorchamps. A vous de voir ce qui est le plus proche de chez vous.

  25. Charles
    9 octobre 2007 at 22:07

    Bonsoir !

    Votre blog est une vraie mine d’or pour le débutant que je suis (moins de 3000 kms au compteur). Un grand merci !

    Je souhaiterai commencer à enmener une passagere avec moi, mais n’ayant jamais pris de personne avec moi je me demandais s’il existe des stages orientés sur la conduite à deux.

    Merci encore pour ce blog !

    V

    Réponse

    Salut et merci pour les compliments.
    Non, il n’existe pas de stage spécifique pour le duo. Par contre, rien ne vous empêche de suivre un de ces stages de perfectionnement avec votre passagère. Le seul supplément qui vous sera compté sera éventuellement un déjeuner en plus.

  26. DAYTON
    13 juillet 2007 at 10:05

    Bonjour,
    Exactement l’article que je recherchais. Habitant près de MONTPELLIER, j’irai vers l’AFDM…
    Possédant une BM, le stage de la marque m’intéresse aussi. Evidemment, pas le même coût, surtout si l’on doit ajouter l’hébergement… Mais pourquoi pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *