S’entraîner sur circuit

Présentation et coordonnées des circuits moto en France et des principales écoles de pilotage. Les informations données ici ont été recueillies en novembre 2006 et peuvent avoir été modifiées sans préavis.

Parallèlement aux stages de perfectionnement de conduite sur route, il est possible de suivre un autre type de formation : les stages de pilotage proprement dit, c’est-à-dire sur circuit fermé de vitesse.

Les techniques enseignées sont à réserver à l’usage de la piste et ne sont pas applicables sur route ouverte.
Sur un circuit, aucun véhicule n’arrive en face de vous, il n’y a pas de carrefour, pas de piétons, pas d’obstacle imprévu, pas de gêne à la visibilité, pas de chauffard ivre… Vous connaissez parfaitement le parcours, ses pièges et ses particularités. L’objectif recherché sur circuit est la vitesse maximale, pas de la sécurité.

Le circuit n’est pas la route. La route, c’est pas un circuit.

Pour les formations de conduite de sécurité sur route ouverte, lisez l’article sur « Les formations de perfectionnement moto« .

Mais si vous trouvez votre plaisir à moto dans la vitesse, allez apprendre sur circuit !

Petit témoignage d’Olivier, un adepte:
« Je fais de la piste depuis 2005, suite à un bon accident avec ma première SV 1000 S, j’ai découvert les joies de la piste avec Moto Revue et leurs journées portes ouvertes. Première fois sur le Mas du Clos : glurps!!! Mais quel pied… Surtout que Bruno Bonhuil était là pour nous encadrer.
Depuis, je fais chaque année les journées MR, j’ai découvert Alès et Issoire, plus Carole où j’ai fait le stage initiation piste. Cette année, je teste les journées FFM, me suis inscrit pour Folembray, Carole et le Vigeant.
Pour moi, faire de la piste permet de connaître sa moto, ça apprend à freiner, mais aussi à se positionner sur la machine ainsi que savoir poser son regard. Bref, en plus de se défouler à moindre risque que
sur route ouverte
, je roule plus souple et je me sens bien moins au dessus de mes pompes. »
Olivier nous raconte aussi une journée FFM en fin d’article.

* * *

Il existe 30 circuits fermés de vitesse en France. Une partie d’entre eux est toutefois fermée au public, interdite aux motos ou ne leur laissent que quelques journées par an.
J’ai effectué à l’automne 2007 une sélection de circuits français fondée sur l’accessibilité à tous les motards. Certaines de ces pistes sont publiques et gratuites, la plupart payantes, avec des tarifs et des conditions d’accès extrêmement variables d’un endroit à l’autre.
Certains circuits n’ouvrent leurs portes qu’à des groupes organisés, mais laissent la possibilité de se joindre à ces clubs sans en être adhérent.
Dans tous les cas, il est exclu de se présenter sur la piste sans s’être renseigné au préalable sur les dates et horaires d’ouverture, variables en fonction de la saison, des conditions météo et de la disponibilité de la piste. De nombreux circuits demandent également une préinscription afin de pouvoir organiser les groupes de roulage.

L’objectif de rouler sur circuit consiste à pousser au maximum ses propres compétences et les capacités de sa machine. Cet exercice se solde fréquemment par une chute. Il est donc logique et vivement recommandé de porter une tenue parfaitement protectrice. Dans les faits, presque tous les circuits imposent ou recommandent la combinaison de cuir avec protection dorsale, intégrale ou en deux pièces (blouson et pantalon raccordés par une fermeture éclair), ainsi bien sûr que le port du casque intégral homologué, de bottes et de gants.

Concernant la moto, il est conseillé de la préparer en vue d’une éventuelle chute en ôtant les rétroviseurs et tout accessoire susceptible de se briser en cas de glissade. Les phares étant inutiles, leurs optiques pourront être recouvertes d’adhésif protecteur. Pour des raisons évidentes de maniabilité et d’aérodynamisme, les éventuels top-case et sacoche réservoir seront enlevés.

La plupart des circuits acceptent les motos de route homologuées avec permis de conduire A, carte grise et attestation d’assurance.
Une licence FFM est parfois exigée pour une question d’assurance. Dans ce cas, la version « entraînement » (environ 80 € par an) suffit.

* * *

Les circuits ont été classés par numéro de département (ordre croissant).

Aisne (02) – Circuit de Folembray
Rue des Hautes Avesnes – 02670 Folembray
Tél. : 01 60 27 99 74

Circuit privé de 2050m de longueur et de 9m de largeur.
Situé à 120 km de Paris comme de Lille, à 15 minutes au nord de Soissons, le circuit de Folembray développe plus de 2 km sur une largeur constante de 9,20m. Longue ligne droite, courbes rapides, épingle, pif paf… en font un circuit technique et varié. La piste est accessible aux motards tous les jours à condition qu’elle ne soit pas déjà louée: il est donc impératif de contacter l’organisation pour se renseigner sur la disponibilité du circuit.
La location du circuit coûte 80 € par moto pour la journée ou 60 € la demi-journée (de 9h à 13h et de 13h30 à 17h30). L’équipement cuir intégral (blouson, pantalon, gants, bottes) est obligatoire, mais pas la combinaison qui reste toutefois recommandée. Les motos doivent comporter un pot d’échappement d’origine ou adaptable homologué à 95 dB maximum. Pièces à fournir: permis de conduire, carte grise et attestation d’assurance.

Allier (03) – Circuit de Lurcy-Lévis
Route de Pouzy – 03320 Lurcy-Lévis
Tél. : 04 70 67 82 29

Circuit privé de 2600m de longueur et de 9-18m de largeur.
A mi-chemin entre Nevers et Montluçon, le circuit de Lurcy-Lévis est ouvert tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h, uniquement sur réservation par un club. Il est toutefois possible de contacter le circuit qui vous donnera la liste des clubs ayant réservé la piste. La plupart ne possèdent en effet pas assez d’adhérents et sont ouverts aux motards extérieurs afin de remplir la grille de départ. Le circuit de Lurcy-Lévis est prisé pour sa longue ligne droite de 750 m et de 18 m de large qui permet des dépassements à grande vitesse en sécurité. Equipements de compétition homologués obligatoires.

Gard (30) – Circuit de Nîmes-Lédenon
30210 Lédenon
Tél. : 04 66 37 11 37

Circuit privé de 3156m de longueur et de 9-13m de largeur.
L’autodrome de Lédenon, à 15 km de Nîmes, est ouvert aux essais libres de moto un week-end par mois en moyenne (10 fois en 2006), le samedi et le dimanche, de 9h à 13h et de 14h à 18h. La plupart du temps, les séries moto sont en alternance avec les séries auto, mais il arrive que la piste soit toute entière dévolue aux motos. Dans ce cas, les pilotes sont répartis en deux groupes de niveau. Tarif: 15 euros par série de 20 minutes. Les équipements de compétition homologués sont obligatoires et le niveau sonore de l’échappement ne doit pas dépasser les 95 dB au régime maximal. En 2006, les seules pièces exigées étaient soit la licence FFM, soit le permis de conduire.

Haute-Garonne (31) – Circuit Candie
Chemin de Lasaudrune – 31100 Toulouse
Tel. : 05.61.44.99.47

Refaites et animées par la mairie de Toulouse, les pistes du circuit Candie sont ouvertes aux entraînements libres et gratuits, tous les jours en semaine de 17h à 18h, les dimanches et jours fériés de 13h à 20h. Nocturnes le vendredi soir de 18h30 à 1h30 et samedi soir de 14h30 à 0h30. Le site comporte trois pistes: une de vitesse (mais avec une limitation à 70 km/h car le circuit est court), une de motocross et une de trial. Motos supermotard acceptées sur la piste de vitesse. Il faut présenter soit une licence FFM, soit le permis, la carte grise et l’attestation d’assurance pour les motos homologuées route. La combinaison de cuir une ou deux pièces est recommandée, mais les équipements textile sont acceptés s’ils couvrent l’intégralité du pilote. Pas de limitation de niveau sonore.

Gers (32) – Circuit Paul Armagnac
Route Caupenne – 32110 Nogaro
Tél.: 05 62 09 02 49.
Circuit privé de 3636m de longueur et de 12m de largeur.
Entre Mont-de-Marsan et Pau, le circuit de Nogaro est ouvert aux essais libres de moto un week-end par mois minimum, selon disponibilité de la piste. Pré-inscription obligatoire et nécessaire car le circuit n’est souvent accessible qu’une journée par week-end pour les motos (9h-12h et 14h-18h). Tarifs : la carte de membre et la licence FFM donnent droit à un accès gratuit et illimité, sinon c’est 50 € la demi-journée et 85 € la journée pour les non-licenciés FFM. Lors de l’inscription, préciser son niveau de pilotage et le type de moto utilisée, l’organisation se charge de répartir les motos par groupe de niveau pour une plus grande sécurité.

Gironde (33) – Circuit de Bordeaux-Mérignac
Rue Marcel Issatier – 33700 Mérignac
Tél.: 05 56 34 21 63

Circuit privé de 1760m de longueur et de 12m de largeur.
Aux portes de Bordeaux, dans un cadre boisé à proximité de l´aéroport de Mérignac, le circuit se trouve à deux kilomètres de la première sortie Mérignac (sortie 10) sur l´autoroute. Après avoir fermé le site en 2005, la municipalité de Mérignac l’a loué à un prestataire privé qui a ouvert depuis janvier 2006 un centre d’entraînement auto et moto, Piste SR (Pôle industriel, scientifique, technologique, éducatif de Sécurité routière).
En souscrivant une carte d’abonnement – à partir de 92 € pour quatre demi-journées – il est possible de rouler sur la piste lors des journées réservées, soit deux à trois jours par mois (calendrier disponible à l’avance sur le site web, préinscription obligatoire par email ou téléphone). L’affluence restant encore faible, chacun peut rouler librement de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.
L’organisation n’exige pas la combinaison de cuir, mais recommande une tenue de protection complète. Les motos doivent obligatoirement émettre moins de 95 dB.

Indre (36) – Circuit de la Châtre
36400 La Châtre
Tél.: 02 54 48 33 64

Circuit public de 1100m et de 11 à 12m de largeur.
Au nord-est de La Châtre, ce petit circuit, peu rapide mais très technique, ne sera peut-être plus ouvert aux motos en 2007 (décision en décembre 2006 ou janvier 2007). Jusqu’ici, les entraînements libres avaient lieu le troisième mercredi de chaque mois, de 9h à 12h et de 14h à 18h, au prix tout à fait abordable de 45 € par moto pour la journée. L’organisation demande le permis et l’attestation d’assurance (ou licence FFM) et accepte les tenues cuir et cordura, une ou deux pièces. La moto doit être équipée d’un échappement homologué route. Ces conditions d’accès sont susceptibles d’être modifiées en 2007. Il est obligatoire de s’inscrire au préalable par téléphone auprès de la présidente de l’association de gestion, Mme Christiane Aubrun, sur son numéro personnel (donc pas toujours joignable).

Nièvre (58) – Circuit de Nevers Magny-Cours
Technopôle – 58470 Magny-Cours
Tél. 03 86 21 80 00
Email : circuit@magnyf1.com

A 15 km au sud de Nevers, le site de Magny-Cours comporte deux pistes, toutes deux accessibles aux motos, mais uniquement sur réservation par un club ou une association. La piste dite « Grand Prix » mesure 4450 m dans son développé maximal avec une largeur de 11 à 16 m. La piste dite « Clubs » fait 2500 m sur 10 m de large. Pour toutes deux, la combinaison de cuir intégrale est exigée. Il n’existe pour l’instant pas de limite de niveau sonore d’échappement.
Il faut s’adresser au circuit pour obtenir le calendrier de disponibilité (en général fixé vers février-mars) et ensuite contacter un des clubs réservataires. Les journées de location par un club moto sont assez fréquentes, la moto représente 45% de l’activité annuelle totale du circuit.
S’adresser à Joëlle Petit, responsable de la communication, par courrier électronique sur j.petit@magnyf1.com ou par fax au 03 86 21 20 82. Le service Piste pourra également vous renseigner sur le calendrier par fax au 03 86 21 80 54.

Nord (59) – Complexe motocycliste de la Montagne de Fer
146, rue Chanzy – 59260 Lezennes
Tél.: 03 20 47 09 40

Circuit public de 1900m de longueur et de 10m de largeur.
Situé dans la métropole lilloise, le site est géré par le Conseil général du Nord. Entraînements libres de 14h à 17h (fermeture du site à 18h) en semaine, sauf le mercredi, et lors des congés scolaires, et
de 10h à 12h et de 14h à 17h le week-end. Lors des vacances d’été, seulement le soir de 18h à 19h.
Cotisation obligatoire annuelle donnant un accès gratuit et illimité (70 € par an pour les habitants de la région Nord-Pas de Calais, 400 € pour les autres). En 2006, il était possible de faire une séance d’essai (15 € pour les régionaux, 60 € pour les extérieurs) avant de s’engager ou non pour l’année. La mesure devrait être reconduite en 2007, sans certitude à l’heure où nous mettons sous presse.
Ouvert au public depuis 1987, le site de Lezennes propose une piste de vitesse de 2 kilomètres modulable sur huit anneaux, un circuit cross de 2 kilomètres ainsi qu’un circuit cross junior. Le site, qui refuse l’appellation circuit, n’est pas homologué FFM. La combinaison de cuir n’est donc pas obligatoire, mais les gestionnaires du site imposent le port d’une tenue moto complète en cuir ou cordura, avec gants et bottes. Le niveau sonore est par ailleurs limité à 92 dB par moto.

Pas-de-Calais (62) – Circuit de Croix-en-Ternois
RN 39 – 62130 St-Pol-sur-Ternoise
Tél.: 03 21 03 30 13

Circuit privé de 1900m de longueur et de 9m de largeur.
Entre Saint-Pol-sur-Ternoise et Croix-enTernois, dans le Pas-de-Calais, l’autodrome est ouvert tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h, mais les entraînements libres pour les motos n’ont lieu qu’un samedi par mois (au minimum), en fonction de la disponibilité de la piste. Tarifs: 90 € la journée, 60 € la demi-journée. Selon l’affluence, la journée est divisée en trois ou quatre sessions de roulage par demi-journée. Chacune dure approximativement 15 minutes (jusque 20 minutes en cas de faible affluence). Equipements de compétition homologués obligatoires et niveau sonore d’échappement limité à 105 dB. Attention au virage en aveugle juste après le pont et à la gomme répandue sur les bords de piste lorsque le circuit est utilisé en alternance avec des voitures !

Puy-de-Dôme (63) – Circuit d’Issoire
ZI de Lavaur – 63500 Issoire
Tél.: 04 73 55 56 56

Circuit privé de 2474m de longueur et de 9m de largeur.
A 30 km au sud de Clermont-Ferrand, le circuit d’Issoire, géré par le Centre Européen d’Essais et de Recherche en Technique Automobile, est ouvert aux entraînements libres au moins deux après-midi par semaine d’avril à novembre. Sur présentation d’une licence FFM ou de votre permis et attestation d’assurance, et moyennant 60 € par moto (tarif 2006), vous pourrez rouler par groupe de 35 motos de 14h à 18h le lundi, jeudi et vendredi après-midi. Il est nécessaire de réserver par téléphone au moins deux semaines à l’avance après avoir vérifié les dates sur le site web. Tenue de protection obligatoire, cuir ou cordura, combinaison ou blouson-pantalon. La moto doit être équipée de sa ligne d’échappement d’origine ou homologuée.

Pyrénées-Atlantiques (64) – Circuit de Pau-Arnos
64370 Arnos
Tél.: 05 59 77 11 36
Email: circuit.pau.arnos@wanadoo.fr

Circuit privé de 3030m de longueur et de 9 à 12m de largeur.
A 25 km au nord-ouest de Pau. Des essais libres ont lieu régulièrement (une centaine de journées sur l’année 2006) en fonction de la disponibilité de la piste, mais il faut obligatoirement passer par le moto-club du circuit (10 € d’adhésion annuelle). La location de la piste coûte ensuite 70 € la journée ou 45 € la demi-journée (de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30), avec la possibilité d’abonnement pour dix demi-journées. Licence FFM ou assurance personnelle obligatoires. Equipements de compétition homologués obligatoires avec échappement d’origine ou inférieur à 95 dB.

Sarthe (72) – Circuit Bugatti
Circuit des 24 Heures – 72000 Le Mans
Tél. : 02 43 40 24 24 (Automobile Club de l’Ouest) ou 02 43 40 24 33 (circuit)

Circuit privé de 4180m de longueur et de 9 à 12m de largeur.
Est-il nécessaire de le présenter ? Le mythique circuit des 24 Heures du Mans reste accessible aux motos, mais uniquement le lundi, une vingtaine de fois par an (notamment au printemps), de 9h à 12h30 et de 14h à 18h. Chaque moto peut tourner jusque trois fois dans la journée par session de 25 minutes, à 20 € la session. Les sessions sont réparties par groupe de niveau, mais il faut savoir que les novices sont rares. Les motos de route sont acceptées, l’organisation recommande toutefois d’enlever les béquilles, les rétroviseurs et de recouvrir les phares de scotch opaque. La licence FFM est obligatoire, ainsi que l’équipement de cuir (mais les combis deux pièces sont acceptées). Pas de limitation du niveau sonore d’échappement.
A noter que le circuit Bugatti abrite la seule école de pilotage moto labellisée FFM en France.

Vienne (86) – Circuit du Val de Vienne
86150 Le Vigeant
Tél.: 05 49 48 86 38

Circuit public de 3757m de longueur et de 10m de largeur.
Entre Poitiers et Limoges, à quelque 20 km au nord de Confolens, un circuit niché dans la campagne poitevine. Les essais libres ont lieu environ un week-end par mois (15 fois dans l’année en 2006), soit le samedi et le dimanche hors saison, soit une seule journée quand la piste est moins disponible. Inscription préalable obligatoire, par le site ou par courrier. Chaque moto peut tourner jusque cinq séances de 20 minutes chacune, au prix de 80 € la journée. Les pilotes sont répartis par groupes sur trois niveaux selon leur temps, les novices étant forcément affectés au groupe des débutants. La licence FFM et les équipements de cuir (combinaison deux pièces acceptée) sont obligatoires. Pas de limite de niveau sonore d’échappement.
A noter: le circuit propose deux fois par an une « journée touristique » de découverte, accessible à toutes les motos, au prix de 10 € la session de 15 minutes.

Seine-Saint-Denis (93) – Circuit Carole
Chemin départemental 40 – 93290 Tremblay-en-France
Tél. : 01 48 63 73 54

Circuit de 2055m de longueur et de 9m de largeur.
Situé près de Paris, jouxtant l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le circuit Carole, installé sur 18 hectares, offre 3 lignes droites et 9 virages. Inaugurée le 1er décembre 1979, la piste a été baptisée du nom de Carole Le Fol, tuée à 18 ans par une moto alors qu’elle assistait à l’un des derniers « runs » sauvages dans les halles de Rungis. Le seul circuit moto d’Ile-de-France a précisément été créé pour mettre fin à ces courses illégales (25 tués en 1977 et 1978) et permettre aux motards de rouler vite et en sécurité, sans risquer la vie des spectateurs. Carole est ouvert tous les jours, et gratuit les vendredis, samedis, dimanches et jours fériés après-midi (sauf week-ends de compétition évidemment). Accès payant les lundis, mardis, mercredis et jeudis après-midi. Assurance, permis et carte grise obligatoires pour les motos de route, licence FFM pour les machines de course.
Tarifs 2006: 1 heure pour 14 € ; 2 heures, 26,50 € ; 3 heures, 35 € ; 4 heures, 54,50 €.
Abonnement semestriel : 237 €, abonnement annuel : 417 €.

* * *

En Belgique, le circuit de Formule Un de Spa-Francorchamps (près de Liège) ouvre ses portes aux motards une fois par an dans le cadre des Bikers Days.

Spa-Francorchamps
Route du Circuit, 55
B-4970 Francorchamps (Belgique)
Tél : (00.32) 87.27.51.38.
Fax : (00.32) 87.27.52.96.

Coordonnées des autres pistes et circuits de vitesse français, homologués par le ministère de l’Intérieur et la FFM au 1er janvier 2005 :
13 – Circuit du Grand Sambuc – Vauvenargues – Tél. 04 42 66 01 66
13 – Piste Mistral – Quartier de la Jaïsse à Eyguières – Tél. 04 90 42 15 38
21 – Circuit de Pouilly en Auxois – Tél. 03 80 90 89 89
23 – Circuit du Mas du Clos – Les Puids à Aubusson – Tél. 05 55 67 34 64
25 – Circuit de L’Enclos – Sept-Fontaines – Tél. 03 81 49 55 44
30 – Pôle mécanique d’Alès Cévennes – Vallon de Fontanes à St-Martin de Valgagues – Tél. 04 66 30 31 85
41 – Sologne Karting – RN20 à Salbris – Tél. 02 54 97 28 40
44 – Circuit de Fay de Bretagne – Tél. 02 40 69 35 93 (n’est plus ouvert aux motos)
56 – JC Karting – zone artisanale de Port Arthur à Pluméliau – Tél. 02 97 51 98 11
68 – Anneau du Rhin – Biltzheim – Tél. 03 89 49 99 04 (plus accessible aux motos)
68 – Sundgau Karting – Voire romaine 1 à Steinsoultz – Tél. 03 89 07 77 88
70 – Circuit de la Vallée – rue Frissette à Pusey – Tél. 03 84 75 04 95
81 – Circuit du Sequestre – route de Toulouse à Albi – Tél. 05 63 43 23 00
83 – Circuit du Luc – route de Mayons au Luc en Provence – Tél. 04 94 73 46 08

* * *

Ecoles de pilotage

Si vous souhaitez vous perfectionner dans le pilotage de votre moto de sport sur une piste de vitesse (et non à la conduite sur route), la quasi totalité des circuits français propose des stages de pilotage, animés par d’anciens pilotes professionnels.

Envie de vous entraîner à la conduite en virages comme sur route, mais avec la sécurité d’un circuit ? Cliquez sur le bouton en haut à droite de votre écran et rejoignez-moi sur un stage de perfectionnement moto avec Passion Moto Formation. Je vous entraîne à devenir plus efficace, plus sûr et plus rapide en virages dans un environnement sécurisé, sur quelques circuits sélectionnés en France.

En fonction des écoles, des circuits et des stages, il est possible ou non de louer tout le matériel nécessaire, depuis la moto jusqu’à la combinaison intégrale en cuir.

Moto-école Philippe Monneret
3, rue Brunel – 75017 Paris
Tél : 01 58 05 00 00

Centre de pilotage Dominique Sarron
Circuit Sarron, avenue Hector Berlioz – 63200 Riom
Tél : 04 73 64 89 55 et 06 76 92 50 20 – Fax : 04 73 64 89 17

Didier de Radiguès Rider School
Avenue Brugmann 278
B-1180 Bruxelles (Belgique)
Tél. France : 06 98 53 97 01
Tél. Belgique : 02 346 43 13

HB Performance
Les Bussières – 69220 Saint-Lager
Tél: 06 74 78 72 83 et 04 74 66 72 90 – Fax : 04 74 66 72 89

Il est également possible de découvrir les principaux circuits homologués par la FFM (Fédération française de motocyclisme) lors de journées portes ouvertes organisées chaque année.

Se renseigner directement auprès du circuit le plus proche de chez vous.

* * *

Témoignage d’Olivier, pistard occasionnel, recueilli par email en août 2007 :

« Le rendez vous est à 9h00 et début des vérifications à 9h15, bref je suis en retard car je me présente a 9h30, mais une fois les formalités effectuées, c’est-à-dire contrôle assurance et permis de conduire, je descends la moto de la remorque, en effet chaque moto passe au sonomètre et on ne doit pas dépasser 95 db, de plus on vérifie que votre casque est en bon état.
Une fois ces choses faites, je rejoins les stands dans lequel chaque groupe de niveau est réparti.
Ah vi, les techniciens Bridgestone sont présents pour contrôler et mettre la bonne pression dans les pneumatiques.

La journee va se dérouler de cette façon: avant chaque roulage, notre professeur va nous réunir pour nous dire sur quelle base de travail va s’effectuer la session puis a la fin de session, un debriefing aura lieu pour corriger les erreurs.
Nous sommes chanceux, c’est Kenny Foray « himself » qui nous encadre (champion de france supersport 2006 sur daytona 675!!)

Bref premier briefing.
Apprendre à repérer les cônes sur la piste, afin de savoir où freiner, ainsi que repérer les trajectoires et assimiler le circuit, d’autre part on va aussi travailler le positionnement du pilote sur la selle avant d’aborder la courbe, en gros il faut avoir le rebord de la selle dans la raie des fesses, comme ca on est sûr que son corps à ce niveau là est en bonne position.

Bref c’est parti!!!! je pars en dernier, comme ça cela me permet de découvrir la piste et d’éviter de me retrouver dans un groupe un peu « fou fou » juste le temps d’apprendre et de prendre ses repères et aussi faire monter les Michelin Pilot Power bigomme en température, mais bon il fait déjà 28 degrés à 10h45 !!!
Deux tours se passent et je décide d’augmenter le rythme, la piste est facile à apprendre et je m’amuse comme un fou, l’oeil de keny nous lache pas .
J’augmente encore le rythme, d’ailleurs je commence a envoyer severe car à la sortie d’une chicane, je sens la SV qui guidonne légèrement de l’avant malgré l’amortisseur de direction, mais bon les pneus sont comme de la glue, je suis en confiance, bref la banane sous le casque !!!
Drapeau rouge pour annoncer la fin de cette session, je rentre au stand bras levés pour informer les autres pilotes que je suis au ralenti.
A peine le cuir et casque enlevés, je vide 75 cl d’eau d’un trait, il fait super chaud et le soleil n’est pas encore au zénith!! ca promet.
Avec mon comparse (à qui j’ai mis un tour quand même hi hi hi), on se fait notre propre debriefing et on s’aperçoit que nous prenons les mêmes repères de freinage.
Bref le debriefing arrive, Kenny nous informe que pour l’ensemble du groupe c’est bien, certains doivent améliorer leur position, il demande si tout le monde a vu les cônes sur la piste afin de prendre ses repères.

2e session, c’est parti, cette fois on travaille toujours la position du pilote mais en plus, on doit bien travailler chaque séquence avant d’entrer dans une courbe: freinage, positionnement sur la selle, rétrogradage et ensuite on passe sur l’élan toujours en prenant les cones en repères.
A peine 2 tours de chauffe et j’ouvre de nouveau en grand, ahhhhhhhhh c’est trop bon!!! si si je vous jure, la moto est réglée pile poil, perso je ressens un léger dribble du pneu sur le plus gros freinage, mais ce n’est rien c’est l’ensemble fourche et pneu qui travaille, bref je suis a mi-séance quand dans un pif paf rapide, un gars en 600 fazer décide de prendre les freins en plein milieu du paf !!
Erf, je tire tout droit, je fais corps avec la moto, je saute le vibreur, heureusement ce dernier est petit et surtout derrière c’est du bitume, bref je rétablis la situation, je regarde si personne arrive, je rentre sur la piste plein gazz et je dépose le 600 fazer, me suis pas deconcentré et coup de chance, les pneus sont en temperature (85 degres je pense), bref je m’en sors bien.
Fin de la séance, debriefing de nouveau, Kenny nous met en garde car certains doublent vraiment près des autres. Comme il nous dit: « on n’est pas ici pour la course pas besoin de faire de l’intox!! »

C’est la pause dejeuner pendant une heure trente, il fait chaud, je suis bien content d’avoir pris une glaciere et 4 litres d’eau, on discute moto, normal chacun est dans son trip.

3e session. On va travailler le positionement des bras et de la tête du pilote. Si la position est bonne, Kenny nous fera signe.
Il fait une chaleur d’enfer, erf les cuirs collent !!! On repart, mais la digestion aidant, j’y vais plus tranquillement car pas envie de sortir de la piste. Mais je continue à me régaler et surtout à pourrir mon pote !!!
Bref tout va bien quand en plein bourre, une violent piqûre est ressentie dans l’omoplate gauche, erf l’enfer, je lève le bras et j’ai mal, je rentre au stand, coup de chance c’était le dernier tour!! j’arrive au stand, je vire blouson dorsale, des potes me retirent une guepe vivante!!! et le dard planté dans la peau!!
Sur piste, fermer le bouson complètement car le mien était ouvert juste de 2 cm!!!! cet episode va mettre un terme à la  journee car la 4e session, je ne pourrai la faire, trop mal!!!!!

Mais bon j’ai la banane , je me suis perfectionné dans une journee qui ne m’a couté que 25 euros pour avoir des conseils et rouler en sécurité, bref j’ai hâte de remettre ça en septembre à Carole en espérant être retenu.
Le prof a été super, se mettant au niveau de ses élèves et surtout il n’avait pas la pastèque, avide de conseils bref super!!!! »

  5 comments for “S’entraîner sur circuit

  1. Ricky
    29 octobre 2015 at 16:26

    Le fait d’avoir une machine bridée ne pause pas de problème.
    C’est même pas plus mal pour débuter.

    En général les roulages se font par groupe de niveau et le groupe « débutant  » est encadré par un moniteur.

    Il te faudra un équipement complet combi (ou blouson et pantalon cuirs, raccordés), dorsale, bottes, gants, casque.
    Il te faut aussi une assurance qui te couvre pour cette activité. Si ton assurance ne le fait pas tu peux prendre une licence FFM à la journée.

    Ta moto doit être en bon état (pneus, plaquettes).

    Enfin il ne faut pas avoir peur de ruiner ta moto…

    Amicalement

  2. Etienne M
    29 octobre 2015 at 14:57

    Bonjour,
    Je suis en A2 (encore pour 7 mois minimum) et souhaiterais aller sur circuit.
    Est-il possible d’y rouler en étant encore bridé ? Cela vaut-il le coup ? (c’est une cale aux papillons de gaz donc je n’accélère plus très fort)
    Est-il possible de débrider la machine juste pour le roulage ? (et la remettre après) Est-ce légal ?
    Merci pour les réponses !
    Etienne

    • FlatFab
      29 octobre 2015 at 15:19

      Tout motard peut pister avec n’importe quelle machine, quel que soit son permis, et même sans permis.
      Cela vaut la peine, surtout si tu roules avec encadrement, pour apprendre comment bouger sur la moto, mieux freiner, regarder plus loin…
      Si tu fais bricoler ta moto sans faire d’erreur, tu peux débrider le temps du circuit et rebrider ensuite. L’important est de respecter ton bridage sur la voie publique.

      • Etienne M
        29 octobre 2015 at 16:11

        Ok, super ! Merci pour la réponse 🙂

  3. Phil ParisFrance
    23 décembre 2012 at 21:03

    Quand j’ai lu Kenny, j’ai cru que c’était Kenny Roberts, celui qui nous a appris pour la 1ère fois qu’on pouvait passer en glisse. Bientôt ses 61 ans le 31 décembre 2012. Amicalement. Phil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *