Les vidéos de sensibilisation en Australie (4/5)

Le long combat pour la sécurité routière, contre les accidents et la mortalité sur nos routes, revêt différents visages. Conduire en sécurité est une somme de connaissances, de techniques et de comportements. Les campagnes de sensibilisation à la sécurité routière, notamment à destination des motards,  visent surtout le troisième volet, avec plus ou moins de succès.

En matière de savoir-être, le texte seul touche bien moins que l’image. C’est pourquoi les campagnes de sensibilisation passent avant tout par des photos et de plus en plus par des vidéos.

L’avantage de l’image est qu’elle se passe de langage, qu’elle touche directement l’affect sans passer par l’intellect. En cela, elle est internationale, interculturelle.

C’est pourquoi cette série d’articles se propose de réaliser un tour d’horizon mondial des campagnes de sensibilisation à la sécurité routière des motards, avec des messages destinés tant aux motards qu’aux automobilistes.

Pour découvrir les vidéos françaises, lire le premier volet.
Pour les spots belges, voir le deuxième volet.
Pour les campagnes britanniques, voir le troisième volet.
Pour les réalisations américaines, voir le cinquième volet.

Ces différents articles n’en faisaient au départ qu’un seul, que je mettais régulièrement à jour.
Le nombre de vidéos augmentant, le temps de chargement de la page devenait pénible, j’ai donc choisi de le scinder en une série de cinq articles.

* * *

L’Australie fait preuve depuis deux décennies d’une remarquable créativité en matière de sécurité routière.
Cette créativité s’exprime dans des campagnes d’information particulièrement bien faites.

J’ai déjà eu l’occasion d’écrire tout le bien que je pense de la série « Rider Risk« , réalisée par les autorités des Nouvelles-Galles du Sud (New South Wales, NSW), présentée par Steve Crombie et qui vise autant les savoirs et les savoirs-faire que les savoirs-être.

Dans le domaine de la pure sensibilisation, les Australiens savent faire aussi.

SMIDSY est un acronyme forgé par les autorités britanniques de la sécurité routière, qui signifie « Sorry mate I didn’t see you » (désolé mon gars, je ne t’avais pas vu).
Sachant que, quel que soit le pays, la mauvaise perception des motards est responsable de la majeure partie des accidents impliquant un motard et un autre véhicule.

L’Australie est un pays fédéral où la sécurité routière est du ressort des différentes provinces, et non de l’Etat central.

Les instances des NSW ont choisi clairement la carte de l’humour, mais avec toujours le même message à l’adresse des automobilistes : faites attention aux motards, voyez-les, regardez-les, soyez conscients de leur existence.

La campagne 2016 de l’organisme Transport for NSW possède comme slogan : « every time you ride, ride to live » (chaque fois que vous roulez, roulez pour vivre), en clin d’oeil à la devise motard « live to ride » (vivre pour rouler).

Elle met en avant la nécessité d’anticiper, à travers deux clips, l’un en ville, l’autre sur route.

* * *

Le MAC, Motor Accident Commission, organisme d’assurance privé pour l’Australie du Sud, a diffusé plusieurs spots à destination des motards, avec pour porte-parole l’ancien champion moto australien Mick Doohan, cinq fois champion du monde en catégorie 500 cc de 1994 à 1998 et dont le record de 54 victoires en Grand Prix tient toujours… Bref, une légende vivante dans son pays !

* * *

Dans un genre différent, le TAC, autre organisme australien de sécurité routière dans la province de Victoria, réalise depuis vingt ans des campagnes de sensibilisation sur un ton que je trouve assez juste.

Le TAC diffuse des dizaines de spots différents, je n’ai gardé que ceux qui concernent les deux-roues motorisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *