La réforme du permis moto

Deux réformes du permis en moins de dix ans… Presque une révolution pour un permis qui n’avait (presque) pas évolué depuis les années 1980. Une nouvelle évolution (conséquente) est mise en place en 2020. Explications et brève présentation des épreuves.

Première publication en juillet 2012.
Mise à jour en avril 2020.

 * * *

RAPPEL

Passion Moto Sécurité est un site d’informations bénévole, géré par une seule personne qui fait ce travail gratuitement mais qui a aussi une activité professionnelle et une vie personnelle à mener.
J’ai rédigé cet article pour rendre service au plus grand nombre, mais je ne suis pas à votre service.
J’ai pris la peine d’écrire cet article pour expliquer la réforme du permis moto en 2020, vous avez le droit de prendre la peine de le lire pour comprendre.
A tous les assistés : mon travail n’est pas de répondre chaque jour aux mêmes questions parce que vous avez la flemme ou que vous pensez ne pas avoir le temps de simplement lire !
Il est inutile de me demander si vous devez passer l’ETM ou le nouveau plateau parce que vous pensez que votre situation est unique.
Toutes les informations sont là, bougez-vous le cul !

 * * *

Bref historique du permis moto

Jusqu’en 1970, le permis moto est symbolique. On peut le passer dès 16 ans. A l’époque, il n’y a qu’une très courte formation théorique et la formation pratique se limite à savoir manier les commandes moteur.
L’examen pratique est simple et se déroule en pleine rue : démarrer, rouler en ligne droite sur 50 à 100 mètres, faire un demi-tour sans tomber, revenir. Et le candidat pouvait venir avec sa propre moto !

En 1973, première réforme du permis moto : l’âge minimal passe à 18 ans et l’examen pratique est scindé en deux épreuves.
L’examen plateau apparaît et ne comprend que des épreuves à allure lente : il faut effectuer un slalom, décrire un trèfle, rouler sur une poutre, puis dans un couloir de barrières, et réaliser un freinage de précision.
Pour l’examen en circulation, l’inspecteur prend désormais place dans une voiture et donne les instructions de parcours par radio, avec un haut-parleur installé sur le réservoir de la moto du candidat. Pratique…
Rappelons qu’à cette époque, le port du casque n’est pas obligatoire.

En 1980, deuxième réforme du permis moto : l’examen plateau voit apparaître les différents parcours (sans moteur, allure lente, allure lente avec passager, allure rapide) et l’interrogation orale sur les fiches. Sur le lent, le trèfle, la poutre, le couloir, le freinage de précision sont relégués aux oubliettes.
Le parcours à allure rapide est chronométré, avec un temps minimal et maximal, avec un slalom et demi-tour rapide à accomplir.
Le contre-braquage commence à être enseigné.

De multiples réformes ont eu lieu ensuite (en 1985, 1996, 2007, 2011) sur les catégories de véhicules, les conditions d’accès… mais la structure de l’examen est restée la même.

La réforme de 2013 a changé les parcours, mais pas l’organisation générale de l’examen elle-même.
Avec la réforme de 2020, c’est donc la première fois depuis 40 ans que l’architecture de l’examen est modifiée !

 * * *

La réforme de 2020

Les grandes lignes du nouveau permis moto français comprennent l’introduction d’une épreuve théorique (code de la route) spécifique aux motos et un examen en circulation plus long, accompagnés d’une certaine simplification des épreuves et de l’organisation.

Basiquement, toutes les épreuves théoriques sont regroupées ensemble, ainsi que toutes les épreuves pratiques. L’examen plateau est plus court et plus dense. L’épreuve en circulation est plus longue et plus exigeante.

Cette réforme n’affecte que les examens du permis de conduire A1 et A2.
Elle ne concerne pas le permis AM, ni la formation complémentaire pour valider la catégorie A.

Vous devez toujours avoir 16 ans pour passer le code pour le permis A1 et 17 ans minimum pour la catégorie A2.

 * * *

Entrée en vigueur

Le nouvel examen entre en vigueur en mars 2020.

C’est-à-dire que l’entrée en vigueur se fait officiellement au 1er mars (qui est un dimanche), avec une période de transition de deux semaines (le temps de changer les marquages des parcours d’examen plateau et de former les inspecteurs).

Les premiers examens pratiques selon les nouvelles modalités commencent au 16 mars 2020.

Toutes les épreuves pratiques à partir du 16/03/2020 se font selon la réforme.

 * * *

Période de transition

Comme en 2013, il y a une période de transition.
Elle est instaurée du 1er mars au 31 décembre 2020 inclus.

Cette période de transition concerne les candidats :

  • aux permis de conduire pour les catégories A1 ou A2,
  • qui se sont inscrits (date d’enregistrement du dossier ANTS) avant le 1er mars 2020,
  • qui sont dispensés d’examen de code de la route (ETG) grâce à une autre catégorie de permis obtenue au cours des cinq années précédentes.

Ces candidats n’auront pas à passer l’épreuve théorique moto (ETM, voir plus bas pour les explications), à condition d’obtenir leur examen plateau avant le 1er janvier 2021.

Ceux qui sont inscrits avant le 1er mars 2020, mais n’ont pas validé l’ETG ou ne disposent pas de dispense ETG, devront eux passer l’ETM.

Mise à jour du 31 mars 2020 :
En raison de la crise sanitaire à laquelle doit faire face notre pays au printemps 2020, la sous-direction à l’éducation routière a décidé de prolonger la période de transition jusqu’au 31 décembre 2020 (au lieu du 31 août 2020).

Les épreuves pratiques réussies avant le 18 mars 2020 seront valables après la réforme.
Si vous obtenez votre plateau avant le 18 mars 2020, il sera toujours valable, vous ne serez pas obligé de tout repasser.
Un examen hors circulation (plateau) validé avant le 18 mars 2020 reste valide et permet d’accéder à l’épreuve en circulation au cours des trois années qui suivent.

Mais tout candidat (qui ne serait pas déjà détenteur d’un permis A1) inscrit sur l’ANTS pour le permis A2 à partir du 1er mars 2020 devra passer les nouvelles épreuves théoriques et pratiques.

Je répète, puisque certains ont du mal à comprendre : si vous n’étiez pas déjà inscrit, avec dossier validé par l’ANTS, avant le 1er mars 2020… vous devrez passer l’ETM.
Et ce même si vous avez validé l’ETG ou toute autre épreuve théorique pour n’importe quelle catégorie de permis de conduire au cours des cinq dernières années.
Valable aussi si vous avez validé l’ETG ou toute autre épreuve théorique pour n’importe quelle catégorie de permis de conduire il y a plus de cinq ans.

Dans tous les cas, à partir du 1er janvier 2021, quelle que soit votre date d’inscription… vous devrez passer les nouvelles épreuves théoriques et pratiques !

Exception pour les permis A1

Il fallait forcément une exception à la règle…
Elle concerne quelques centaines de personnes qui doivent répondre à un ensemble de conditions bien précises.

Sont dispensées d’ETM (y compris après le 1er janvier 2021) les personnes qui ont déjà obtenu :

  • un permis moto (A1 ou A2) avec examen,
  • en France ou dans un pays de l’Union européenne,
  • avant le 1er mars 2020,
  • et au cours des cinq dernières années (après le 1er mars 2015).

Ce point a été confirmé par Mme Sonia Bousouka, cheffe du pôle réglementation technique du permis de conduire, sous-direction de l’éducation routière, délégation à la sécurité routière, ministère de l’Intérieur.

Hélas, très peu d’écoles de conduite sont informées de cette disposition. La DSR n’a pas communiqué sur ce point bien particulier. Même l’ANTS n’est pas bien au courant. Il semble que peu d’inspecteurs et de délégués départementaux en soient informés. Il n’empêche que c’est vrai, vérifié et confirmé.

J’insiste sur le fait qu’il doit s’agir d’un permis A1 ou A2 avec examen, et non sur équivalence.
Visiblement,  beaucoup de gens qui ont suivi la formation de trois, cinq ou sept heures pour rouler en 125 n’ont pas compris la différence… peut-être parce que leurs formateurs ne la leur ont pas bien expliquée !
Avec une formation d’une journée, il s’agit d’une « équivalence » de permis A1.
La dispense d’ETM ne vaut que pour les personnes ayant obtenu un « vrai » permis A1, avec un minimum de 20 heures de cours et un examen pratique comprenant deux épreuves (hors circulation et en circulation).
Ce n’est pas parce que vous avez la case A1 tamponnée sur votre permis que vous êtes forcément dispensé d’ETM.
Pour en savoir plus, lire Se former pour rouler en 125.

Je cite le passage de l’arrêté du 20 avril 2012 modifié en 2020 :

« Sont dispensés de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories A1 et A2, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie A1 ou A2. »

Concrètement, si vous avez obtenu votre permis A1 (avec un examen en moto 125) entre 2015 et 2020 et que vous souhaitez passer le permis A2… pas d’ETM !

De même, si vous avez obtenu votre permis A2 entre 2015 et 2020, si celui-ci a été annulé ou invalidé, et que vous devez le repasser… pas d’ETM.

 * * *

Modifications de l’épreuve code

Première étape de la formation, l’épreuve communément appelée le « code ».
La Délégation à la Sécurité Routière (DSR) est partie d’un constat : une partie des tués à moto sont des personnes qui ont passé le permis moto pour profiter de la validité de leur code, mais sans rouler, sans acheter de moto… jusqu’au jour où ils reprennent le guidon, bien des années après, et bien sûr, sans mise à jour de leurs compétences de conduite.

Pour tenter d’endiguer ce phénomène, la décision a été prise de mettre fin à la validité de l’épreuve théorique générale (ETG) pour toutes les catégories de permis de conduire.

En clair, il n’y aura plus une seule épreuve qui donne accès à tous les permis de conduire : voiture, moto, poids lourds.

La nouvelle épreuve de code sera entièrement consacrée à la pratique de la moto et prendra le nom d’épreuve théorique moto (ETM).
Attention : l’ETM remplace l’ETG, elle ne vient pas en plus !
Il n’y a pas une épreuve de code général et une autre de code moto, mais une seule et même épreuve.

Tout comme l’ETG actuelle, l’ETM se déroule dans un centre d’examen agréé, tenu par l’un des six opérateurs privés (Bureau Veritas, Dekra, la Poste, Pearson Vue, SGS et Exa Code).
Pas de changement côté tarifs.
L’inscription à l’Épreuve Théorique Moto coûte 30 euros TTC.

Il n’y aura qu’une seule épreuve théorique, avec une vaste banque de données remise à jour et une épreuve de 40 questions regroupant :

  • les questions de code de la route,
  • les vérifications mécaniques,
  • les fiches de l’interrogation orale.

Conséquence : plus de fiches, ni de vérifs lors de l’épreuve plateau !

La base de données de l’épreuve comporte plusieurs centaines de questions, dont une partie en vidéo, suivant le principe introduit depuis la réforme de 2016 de l’épreuve de code.

Ces questions sont regroupées en 9 thèmes :

  1. Les dispositions légales en matière de circulation routière ;
  2. Le conducteur ;
  3. La route ;
  4. Les autres usagers de la route ;
  5. La réglementation générale ;
  6. Les éléments mécaniques liés à la sécurité ;
  7. Les équipements de protection et autres éléments de sécurité des véhicules ;
  8. Les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement ;
  9. Les premiers secours.

Parmi ces questions figurent les principes théoriques de la trajectoire de sécurité en virages.
Pour en savoir plus, lire Prendre un virage : la trajectoire.

Il faut un minimum de 35 bonnes réponses (sur 40) pour valider l’examen.
Autre point qui ne change pas : commencer les leçons de conduite avant l’obtention du code (ETM) reste possible.

Une fois validée, l’ETM reste valable cinq ans – dans la limite de cinq passages de l’examen pratique (une dispense est aménagée entre les catégories A1 et A2 uniquement).

Pour en savoir plus, lire L’examen du permis moto – Le code.

Tout le monde a l’obligation de réussir l’ETM avant de présenter les épreuves pratiques du permis moto.
Que ce soit votre tout premier permis de conduire ou que vous soyez déjà titulaire d’un permis (en général de catégorie B, voiture), que votre permis B date de deux ans, cinq ans ou dix ans… vous devez passer et valider l’ETM !

L’espoir de la DSR est que seules les personnes assez motivées pour préparer et présenter cette ETM passent le permis A2 et surtout commencent à conduire une moto tout de suite après.

Un autre intérêt est de ne pas imposer de repasser le code voiture à ceux qui sont déjà automobilistes, aux personnes (de plus en plus nombreuses) qui passent le permis moto à 30 ans et plus, après une longue expérience de conduite voiture.

Cette épreuve théorique moto ne concerne pas la formation « passerelle » (la journée de formation continue pour passer de A2 en A), qui ne comporte pas d’examen, ni pratique, ni théorique.

Pour en savoir plus, lire La formation complémentaire pour passer de A2 en A.

 * * *

Modifications de l’épreuve plateau

La bonne nouvelle : les différents types de parcours (lent, freinage, évitement) restent globalement les mêmes, les savoir-faire demandés sont les mêmes.

Comme avant, l’épreuve plateau comporte les exercices suivants :

  • Le déplacement de la moto sans l’aide du moteur (débéquiller la moto puis la déplacer en marche avant et arrière).
  • La maîtrise de la moto à allure réduite sans passager.
  • Le freinage (une fois la vitesse minimale de 50 km/h atteinte, il faut effectuer un freinage pour s’arrêter dans une zone définie, différente selon que la piste est sèche ou humide).
  • La maîtrise de la moto à allure réduite avec passager.
  • Le slalom et l’évitement.

Une nouveauté réside dans la prise en compte du gabarit scooter lors de la phase d’évitement.

L’épreuve hors circulation (communément appelée « plateau ») est  entièrement pratique :

  • plus de fiches,
  • plus de vérifications mécaniques

Ces deux épreuves théoriques sont intégrées à l’examen théorique moto.

Le maniement sans moteur (dit aussi « poussette ») demeure intégré à l’examen plateau, en étant encore simplifié, avec une simple ligne droite en marche avant puis arrière.
Comme avant, cette partie de l’examen n’est pas éliminatoire, y compris en cas de chute, ce que je trouve personnellement dommage.
Et comme avant, cette partie de l’épreuve se fait toujours sans moteur, alors qu’il serait (de mon point de vue) tellement plus utile et instructif de demander au candidat de savoir manier sa moto en marche avant avec moteur, tout en marchant à côté…

Le parcours demandé aux candidats comporte toujours l’allure réduite et l’allure plus élevée, mais se fait en un seul parcours que le candidat devra enchaîner.

En résumé : plus de temps mort, les épreuves du « lent » et du « rapide » sont enchaînées.
Le parcours lent s’avère bien plus court et doit être accompli en un minimum de 16 secondes pour décrocher la note A.
Le candidat doit ensuite poursuivre sur les deux parcours rapides, avec un demi-tour supplémentaire sur la largeur de la piste, et toujours un bout de parcours avec passager, dont un demi-tour.

Ce principe s’accompagne d’une nouvelle notation, c’est-à-dire la répartition des erreurs non éliminatoires sur l’ensemble de l’examen plateau.

Un candidat a droit à trois pieds à terre (ou cônes déplacés) sur l’ensemble du plateau, au lieu d’un seul par parcours.
Si la chute reste éliminatoire, le candidat peut poser par deux fois le pied à terre (lors du slalom lent, par exemple), sans être pénalisé.
Et pour réussir tout cela, il a toujours droit à deux tentatives, si la première devait se révéler infructueuse.

Comme avant, il y a deux parcours, en miroir, avec tirage au sort.

Pour en savoir plus, lire L’examen du permis moto – Le plateau.

Quelles conséquences ?

Conséquence principale pour l’organisation de l’examen : l’épreuve plateau devient plus courte, en passant d’environ 15 minutes par candidat actuellement à moins de 10 minutes dans le futur.
Cela permettra de dégager du temps pour l’épreuve en circulation, plus longue.

Les conséquences pour les candidats sont multiples…
Un seul parcours à faire d’affilée, c’est :

  • plus difficile à retenir car plus long, beaucoup plus long, avec un risque accru d’erreur de parcours (éliminatoire) ;
  • plus fatigant, plus difficile à gérer pour les candidats sensibles au stress ou ceux qui gèrent mal leur respiration ;
  • mais aussi libérateur pour ceux qui se laissaient déstabiliser par le stress ou les échecs des autres entre deux parcours, chacun est désormais focalisé sur sa performance individuelle.

Techniquement, le parcours lent reste sur les mêmes bases.
Le nouveau parcours lent est bien plus court, moins fatigant. Il est plus simple, tout en gardant les mêmes fondamentaux techniques.
Par contre, le parcours d’ensemble « tout en un » est beaucoup plus exigeant en termes cognitifs, bien plus difficile à mémoriser !

Il y a quatre demi-tours à faire sur la largeur de six mètres, dont un avec arrêt au milieu et un autre avec passager.
Cela demande une bonne maîtrise technique du demi-tour à basse vitesse, un point important dans la conduite moto.

Le droit à deux ou trois pieds au sol sur l’ensemble du parcours peut faciliter les choses pour les candidats « courts sur pattes » qui posent souvent des pieds au sol sur le parcours lent.
Cela les oblige par contre à être impeccables sur le reste du parcours, notamment dans les demi-tours.

Le report de l’interrogation orale sur l’épreuve théorique semble plutôt une bonne chose pour la cohérence des examens.
C’est plus facile à gérer pour des candidats très stressés qui étaient déstabilisés par le face-à-face avec l’inspecteur ou qui avaient du mal à se remettre du stress des parcours pratiques alors qu’ils connaissaient bien leurs fiches.

Par contre, gros coup de gueule sur le « transfert » des vérifications mécaniques vers l’ETM !

Ces « vérifs » ne se faisaient déjà plus vraiment en pratique lors de l’examen plateau, on était sur des démonstrations orales sans réelle mise en pratique, avec déjà des aberrations comme « le contrôle visuel de la pression des pneus ».
A partir de 2020, c’est officiel : un motard n’a plus besoin de savoir réaliser soi-même les contrôles et réglages de base !
Depuis les années 2000, le permis de conduire de catégorie B a progressivement mis en place des vérifications mécaniques pratiques, avec un examen de conduite auto où le candidat doit obligatoirement ouvrir le capot de la voiture d’examen pour une démo certes basique, mais néanmoins pratique.
A l’inverse, le permis de conduire moto, qui partait de vérifications mécaniques pratiques et exigeantes, est progressivement simplifié sur ce point, jusqu’au point de rendre les vérifs purement théoriques.

Pour les formateurs, le fait de devoir enchaîner le parcours d’un seul bloc va compliquer les choses en formation initiale.
Là où une école pouvait avoir plusieurs pistes avec plusieurs parcours distincts et des élèves qui s’entraînaient séparément en parallèle, il va falloir tracer des parcours d’un seul tenant, où un seul élève à la fois pourra s’entraîner.
Mettre plusieurs élèves dans un même parcours, avec des mélanges de lent et de rapide, pourrait en effet s’avérer dangereux pour eux.

Ou alors, il faut séparer le parcours en plusieurs tronçons (comme actuellement), ce qui est bénéfique pour l’apprentissage, mais rend l’ensemble plus difficile à retenir pour l’élève.

* * *

Modifications de l’épreuve route

L’objectif de la Direction de la Sécurité Routière est de proposer une épreuve en circulation plus exigeante, plus en lien avec la réalité de la conduite, avec des parcours d’examen diversifiés (route, ville, campagne, autoroute).
Donc d’évaluer le candidat sur une période de conduite plus longue qu’auparavant.

Problème, cela doit se faire à moyens constants, sans renfort d’inspecteurs et sans prendre plus de temps au total.
D’où la nécessité de raccourcir l’examen plateau pour allonger l’examen route.

La durée de l’épreuve de la conduite en circulation augmentera presque de moitié : actuellement de 30 minutes (en théorie, car c’est souvent 20-25 minutes dans les faits), l’épreuve passera à 45 minutes au total.

La notation évolue aussi : pour valider l’épreuve, il faudra obtenir un minimum de 21 points sur 27, contre 17 actuellement.

Pour valider cette épreuve pratique, vous devez démontrer les 4 compétences suivantes :

  • Savoir se positionner en ligne droite (au centre de la voie de circulation en agglomération, et à droite hors agglo).
  • Aborder les virages et les courbes en adoptant la trajectoire de sécurité.
  • Maîtriser votre positionnement dans les phases de changement de direction et de franchissement d’intersection (en toute sécurité et dans le respect des règles du Code de la route).
  • Savoir se placer correctement et en toute sécurité lors des phases d’arrêt.

Pour en savoir plus, lire L’examen du permis moto – La circulation.

Quelles conséquences ?

Augmenter le temps de l’épreuve revient à augmenter le risque de commettre des erreurs pour les candidats, d’autant plus qu’il est question de durcir la notation.

On ne peut qu’approuver la volonté de la DSR de rééquilibrer les choses entre le plateau et la circulation.
Le plateau était depuis des décennies sur-évalué, au détriment de la route, perçue comme symbolique.
Or les élèves passent le permis pour apprendre à circuler en sécurité sur la route, pas pour faire des ronds autour de plots sur un plateau !

Il est normal et souhaitable que les motards débutants soient évalués sur une épreuve en circulation plus proche des réalités de la conduite.
Encore faudrait-il que les inspecteurs soient correctement formés aux réalités de la conduite moto sur route et là, il reste BEAUCOUP de travail à accomplir.

Soulignons que l’évaluation devrait bien porter sur l’application de la trajectoire de sécurité en virages !
Pour en savoir plus, lire Mieux comprendre la trajectoire de sécurité.

Pendant un temps, il n’a été question que d’un enseignement théorique de cette technique de conduite, mais sans évaluation, sans que ce soit noté à l’examen.
Or on sait d’expérience que beaucoup de formateurs ont hélas tendance à n’enseigner que le strict nécessaire, c’est-à-dire uniquement ce qui est noté et éliminatoire à l’examen.

De toute façon, pour une évaluation correcte en pratique à l’examen, encore faudrait-il que les inspecteurs (qui ne sont pas motards pour 95% d’entre eux), et surtout les formateurs, connaissent cette trajectoire pour l’enseigner et l’évaluer correctement.
C’est encore loin d’être le cas…

 * * *

Résumé

En résumé, l’accès au permis A se fera par le parcours de formation suivant :

  • Passage du code moto (ETM),
  • Epreuve plateau avec un seul parcours,
  • Epreuve circulation,
  • Deux ans (minimum) de permis A2,
  • Formation de 7 heures pour passer au permis A.

Pour en savoir plus, lire :
La généralisation du A2
La formation complémentaire pour passer de A2 en A.

  646 comments for “La réforme du permis moto

  1. Romain
    10 juillet 2020 at 15:09

    Bonjour, j’ai 18 ans le 29 août, je passe donc mon A2, mais j’aimerai savoir si je suis dispensé de passer l’ETM.
    Je ne me suis pas inscrit avant le 1er mars 2020 (étant donné que l’on ne peut que s’inscrire à partir de ses 18 ans) et je suis titulaire depuis novembre 2018, d’un permis A1 (16 ans) obtenu en France suite à un examen, j’aimerai donc savoir si je suis dispensé de l’ETM étant donné que la période de transition a été repoussée à janvier 2021 ?
    Merci beaucoup.

    • FlatFab
      13 juillet 2020 at 19:13

      Rien à voir avec la période de transition.
      Pour le reste, il me semble que c’est expliqué clairement dans l’article ici.

    • Jérémy
      1 août 2020 at 17:00

      Bonjour,
      Merci pour cet article
      Tout y est très clair et grâce à votre article j ai pu enfin être sûr du fait que j ai à passer mon permis complet .
      Merci beaucoup pour le temps que vous avez dû prendre pour l écrire
      Cordialement

  2. lolo
    20 juin 2020 at 11:31

    Bonjour

    J’aimerai avoir une précision car ayant lu votre article, j’ai encore un doute…
    Ma situation : ETG en septembre 2019, Plateau Moto en janvier 2020 et depuis pas de visibilité quant à une date pour la circulation.

    Vous précisez que le plateau est valable 3 ans et permet donc d’accéder à l’épreuve de circulation puis vous précisez qu’à partir du 1er janvier 2021(fin de période de transition) quelque soit la date d’inscription…vous devrez passer les nouvelles épreuves théoriques et pratiques; cela inclue donc de repasser le plateau dans mon cas si je n’ai pas passé la circulation d’ici là malgré la validité du plateau de 3 ans ?

    Sur ce sujet, j’ai lu sur un autre site qui pour ce cas de figure à la fin de la période de transition, indique qu’il faudra passer que l’ETM pour pouvoir passer la circulation (sans limite de date à priori avec l’application des 3 ans)

    Ou tout simplement, indépendamment de la période transition, le plateau est validité pour 3 ans et pas besoin de repasser d’examen à part la circulation sans soucier d’une date (de fin de période de transition :))

    Avec l’arrivée des congés d’été et le flou sur la fin de l’année, je préfère anticiper au cas où et être fixé sur mon sort

    Merci de votre retour (et pour votre site que j’ai découvert)

    Cordialement

    • FlatFab
      25 juin 2020 at 22:20

      Votre réussite à l’examen plateau en janvier 2020 reste acquise pour trois ans, pas besoin de passer l’ETM, ni de repasser le nouvel examen plateau.
      Par contre, vous devrez bien sûr passer l’examen en circulation selon les nouvelles règles, ce qui ne change pas grand-chose, ce sera juste plus long.
      Pour en savoir plus, lire L’examen du permis moto – La circulation.

  3. SEGALEN
    16 juin 2020 at 18:45

    Bonjour,
    J’ai passé mon plateau en 2017 où j’ai échoué… Je souhaites me réinscrire pour ne pas perdre mon ETG, j’ai donc jusqu’au 31/09/20 pour réussir l’examen si je ne me trompe pas.
    Hors je souhaiterais savoir si je devrais repasser devant l’inspecteur pour les fiches ? Étant donné que je vais réaliser le plateau sous la nouvelle réforme.

    Merci

    • FlatFab
      16 juin 2020 at 18:52

      En fait, vous n’avez pas du tout lu l’article…
      La date limite est reportée au 31 décembre 2020.
      Pour le reste, tout est expliqué dans cette partie.
      Merci de prendre le temps de lire attentivement.

  4. TJ
    15 juin 2020 at 19:10

    Bonjour
    Je viens d’être contacté par l’auto ecole car je dois passer ETM. Je m’interroge quand même sur la véracité de ses propos d’autant qu’il m’a raccroché au nez car je lui demandais des explications.
    J’ai besoin de votre aide, je vous explique :
    J’ai le permis A1 depuis janvier 2019
    J’avais 17 ans lorsque je me suis inscrit au permis A2 en decembre 2019
    J’ai passé mon permis B en fevrier 2020 (suite conduite accompagnée)
    J’ai bien l’ANTS validé pour le permis A2 en février 2020
    J’ai eu 18 ans en avril 2020.

    J’espère que vous aurez tout ce qu’il faut pour me répondre. Pour vous dois-je passer l’ETM ? merci beaucoup

    • freddy
      15 juin 2020 at 20:28

      Bonsoir TJ tu es dans le même cas que ma fille apparemment beaucoup d’auto école ne veulent pas admettre cette dispense ( bcp de non professionnels )concernant les personnes qui son titulaires d’un permis A1 ou A2 depuis moins de 5 ans.
      Je te joint la réponse de l’ANTS ainsi que la réponse du ministère de l’intérieur qui concerne cette dispense.
      Ne te laisse pas faire, fait valoir tes droits !!!!

      service-public.fr
      Bonjour,

      Merci pour votre message.
      Nous vous confirmons les informations présentées dans notre page qui sont conformes à l’arrêté du 20 avril 2012 fixant les conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire.

      Cet arrêté indique :

      « Une période d’exemption de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2 est mise en œuvre du 1er mars 2020 au 31 août 2020 inclus pour les candidats inscrits en demande des catégories A1 ou A2 avant le 1er mars 2020 et qui peuvent justifier :

      -soit de l’obtention d’une épreuve théorique générale avant le 1er mars 2020 ;

      -soit d’une dispense de l’épreuve théorique générale, dans la limite de cinq épreuves pratiques par catégorie, pour les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen, et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention d’une des catégories A1, A2, B1, B, BE, C, D, CE, DE, C1, D1, C1E, D1E et que la-dite catégorie a été obtenue avant le 1er mars 2020 ».

      Par ailleurs, « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories A1 et A2, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie A1 ou A2 ».

      Cordialement,

      E. Delcey
      Vos Droits et Démarches
      service-public.fr

      Bonjour Madame,
      je souhaite passer mon permis A2 , je suis confrontée à un problème de compréhension avec mon auto école.
      je m’explique.

      A ce jour je suis titulaire du permis moto A1 depuis le 07 / 11 / 2018 soit 1an et 7 mois obtenu sur examen, je devrais être dispensée de l’examen ETM suite,
      à la lecture du JORF n°0050 du 28 février 2020 texte n°31 spécialement l’article 1 petit d .
      Ainsi qu’a la lecture sur le site du service-public.fr onglet permis A2 épreuve théorique (code) ci-joint le copier coller de la dispense.
      Toutefois , vous êtes dispensé de passer le code motocyclette si vous avez obtenu le permis A1 ou A2 depuis moins de 5 ans.

      Bonjour Monsieur,

      Je vous confirme que votre permis A1 obtenu le 7 novembre 2018 (avant le 1er mars 2020), vous exempte du passage de l’ETM durant 5 ans à compter de la date d’obtention de votre permis A1.

      Cordialement,

      Sonia Bousouka
      Ministère de l’intérieur
      Cheffe du pole réglementation technique du permis de conduire
      Sous direction de l’éducation routière du permis de conduire
      Délégation a la sécurité routière

      • TJ
        15 juin 2020 at 20:35

        Bonjour
        Merci pour votre réponse, à priori le pb ce sont mes 18 ans. A qui vous êtes vous adressé ? Je ferai la même chose. Merci

        • freddy
          15 juin 2020 at 21:03

          Aucune incidence concernant tes 18 ans.
          ci-joint les infos fournis par Flat Fab
          Contacte directement la sous-direction de l’éducation routière et du permis de conduire, à la DSR à Paris.
          Tel : 01 40 81 83 26
          Mail : claire.wanderoild @ interieur.gouv.fr (enlever les espaces)

          • TJ
            15 juin 2020 at 21:09

            Merci

            • FlatFab
              15 juin 2020 at 22:31

              La personne à contacter est la cheffe du pole réglementation technique du permis de conduire, à la sous-direction de l’éducation routière du permis de conduire, à la DSR :
              sonia.bousouka @ interieur.gouv.fr

    • FlatFab
      15 juin 2020 at 22:32

      Le plus simple est de contacter directement l’ANTS avec les infos données par Freddy et de passer ton ETM en candidat libre.
      Tu reviendras ensuite vers l’école moto de ton choix pour la formation pratique.

      • freddy
        16 juin 2020 at 10:14

        Bonjour FlatFab,
        je pense avec une grande certitude que JT n’a pas a passer l’ETM vu que son permis A1 date de janvier 2019 donc moins de cinq ans. (meme cas que ma fille)
        bonne journée

  5. audrey
    8 juin 2020 at 10:48

    Bonjour,

    merci pour cet article très clair, je n’avais pas bien saisi les modifications et dans quelle catégorie je me situe, là j’ai tout compris !!!
    Merci !!!

    Audrey

  6. Tidou
    22 mai 2020 at 03:59

    Salut à tous,

    Alors mon cas est particulier. Je me suis inscrit sur l’ants avant le 1 mars 2020 pour le permis A2 (mais sans la validation de l’administration pour mon dossier).

    Et actuellement, je me suis dit « bon bah, je vais passer l’etm vu que ils ne m’ont pas validé mon dossier avant le 1 Mars 2020 » mais bizarrement bah quand je fais l’inscription pour l’ETM sur les services agrées bah mon code NEPH ne fonctionne pas selon eux (sachant que j’ai eu mon code de la route en Juin 2019).

    Est-ce que cette impossibilité à m’inscrire à l’ETM équivaut à ce que j’en sois exempté? Ou ce n’est pas normal?
    Suis-je par ailleurs éligible à ne pas passer l’ETM si je me suis inscris avant le 1er Mars mais que mon dossier n’a pas été validé.

    Merci pour vos réponses.

    • FlatFab
      22 mai 2020 at 12:17

      Situation en effet très particulière et qui dépasse ma compétence.
      Cela ne regarde que l’ANTS qui est (hélas) seule compétente sur ce point.

  7. Django
    16 mai 2020 at 13:33

    Bonjour,
    J’ai passé mon plateau avant la mise en place de la nouvelle réforme (2019). Es ce que je dois passer la circu de la réforme 2020 ou non ? Merci par avance

    • FlatFab
      16 mai 2020 at 19:46

      Oui.
      C’est juste écrit noir sur blanc et en gras dans l’article…
      « Les premiers examens pratiques selon les nouvelles modalités commenceront au 16 mars 2020. »

  8. Guillaume
    10 mai 2020 at 19:38

    Bonjour à tous et tout d abord bravo pour ce site qui est top ! Je suis jeune permis à 51 ans, je roule plutôt cool, je n ai pour l instant jamais eu à faire un demi-tour en moins de 6 m et finalement je me demande à quoi ça sert ? En dehors du fait de savoir maitriser sa moto bien sur , idem pour la partie lente si traumatisante au moment de passer le plateau.
    Par contre on manque énormément de connaissance pour les vrais cas d usage la ou ça va plus vite, on apprends avec la pratique et bcp de prudence mais il manque quelque chose de ce côté
    Bonne route à tous

    • FlatFab
      10 mai 2020 at 19:52

      Pas de virages en épingle dans ta région ?

      • Guillaume
        10 mai 2020 at 20:32

        Bah si mais pas aussi serré ou alors je réalise pas ? Y a quand même 3 gus qui se sont plantés à l’épreuve du plateau à cause de ça et ils avaient largement le niveau…je trouve ça dur…. enfin si les automobilistes était formés comme les motards tout le monde se porterait mieux mais c’est un autre débat !

      • Bernard
        20 juin 2020 at 19:30

        En ville il est fréquent qu’on fasse des manœuvres dans des espaces restreints, c’est toujours gratifiant d’y arriver sans poser les pieds à terre. Il y a aussi le cas des demi tours (ou épingles) sur une route en pente (si vous mettez les pieds à terre parce que vous ne le sentez pas alors gardez la moto droite quand vous manœuvrez pour ne surtout pas vous laisser entraîner par son poids, notamment si le centre de gravité de votre moto est assez haut). Dans les régions dépourvues de relief les exemples manquent. Jusqu’au jour ou l’on se retrouve dans un cul de sac en pente lors de la première virée en montagne (ou aux alentours de Montmartre ;-)). On pourrait aussi parler de l’habitude à prendre de se garer avec la roue avant au point le plus haut quand on se gare sur le côté d une voie en pente (et alors le demi tour sur route en pente est souvent nécessaire), pour ne pas avoir à beaucoup galérer pour la sortir de son logement: les modèles avec marche arrière sont rares. Ou de prendre l’habitude passer une vitesse si le sol n’est pas plat quand on gare la moto, pour éviter que la béquille latérale glisse. Si vous avez un bout de bois dans une sacoche, il est parfois utile quand le bitume est tellement chaud que la béquille s’enfonce dedans. (signé: un ex parisien parti habiter dans les alpes maritimes)

  9. Zebulon
    9 mai 2020 at 19:27

    Bonsoir.
    J’ai 73 ans, je suis un dinosaure, j’ai mon permis B depuis juin 1965. A1 depuis 1965.
    les permis: B1, (1965),
    Depuis 1969, C1, C,D1, D, BE, C1E, CE, D1E et DE .
    AM (2013).
    Je pilote une 125 cm depuis plus depuis 30 ans ????.
    J’aimerai passé le A2 uniquement. est-ce que j’ai une dérogation possible ou pas.
    Merci de m’éclairer.
    Cordialement.

    • FlatFab
      9 mai 2020 at 20:28

      Bravo pour votre longévité au guidon !
      Mais hélas, mauvaise nouvelle : aucune faveur pour le A2.
      La réforme de 2020 n’y change rien, c’est comme ça depuis toujours, la France refuse l’accès progressif à la puissance.

      • Zebulon22
        9 mai 2020 at 21:01

        Bonsoir.

        Nos imminences grises, devraient réfléchir un peu.
        Nous sommes beaucoup de seignors prêt à acheter une moto avec permis A2 , uniquement pour avoir un peu plus de puissance pour rouler.
        Nous relancerons du coup les ventes de motos de cette classe !!!!!.
        Tout le monde y retrouverait son compte, y compris l’état ( Tva 20%).
        Mais je ne suis pas un énarque ?.
        Bonne route à vous tous.

        • FlatFab
          9 mai 2020 at 22:26

          Le problème est qu’il est impossible pour l’administration de vérifier si vous avez (ou pas) une grande expérience de la conduite moto.
          Le seul élément vérifiable est l’ancienneté de permis.
          Mais plein de gens ont un permis 125 et ne roulent pas, ou très peu…

          Je suis pour ma part favorable à des modalités préférentielles d’accès au permis A2 pour les usagers de moto 125.
          Soit avec un moindre volume de formation obligatoire (10 heures au lieu de 20, par exemple), ce qui profiterait à ceux qui se débrouillent bien.
          Soit avec une vérification des années d’assurance : la justification de cinq ans d’assurance continues, sans interruption, sur moto 125 pourrait donner lieu à une équivalence de permis A2.

          • Patrick Pau
            10 mai 2020 at 14:09

            Bonjour, d’abord je vous souhaite une bonn fin de confinement afin que nous reprenons une vie des plus normale.

            En ce qui concerne ma réflexion sur le nouveau permis moto, je suis en phase avec vous.
            En effet, une épreuve plateau pour des participants de 125cc depuis plus de 10 ans serait une bonne solution.

            Espérons que cette idée fasse son chemin, et que les pouvoirs publics en tienne compte !!!!!!!!!!.
            Bon week-end.
            cordialement.

          • Agnes
            11 mai 2020 at 21:46

            Bhè que oui oui !
            Puisque c’est mon cas :
            J’ai passé licence A1 dès mes 16 ans ,(et, finalement février, quelques jours avt le changement de la réglementation nécessitant d’avoir 18ans ) puis roulé en 125 jusqu’à la validité de mon code. .
            C’est à dire donc encore maintenant ()
            Cependant, j’ai aussi pu obtenir permis B, du fait que j’avais déjà obtenu ce code pourtant réservé / objectivé !
            Inscrite au A3, à Paris,en 1984……Puis,
            Stoppé par accident de circulation ,une reinscription en mon département me valait des réponses négatives du fait qu’ayant déjà ouvert des droits en une autre préfecture, mon dossier était rejeté par les moto écoles de mon actuelle région. ..
            Puis dossier finalement accepté en 2000 !
            Emportant que le code et m’acquittant des droits. .
            On me répondis qu’aucun pilotage de moto ne pouvait se faire tant que de nouveau je me représente au code !!!
            ????
            Pouah. .J’ai un code et des années d’expérience en moto. ..
            En auto école avec un moniteur me suivant en bekann, ou en voiture, il ne me serait pas possible de rouler en circulation et de me rendre jusqu’au lieu d’épreuves pratiques ??
            Merci d’un avis et, selon moi, s’il me fallait qd M re-passer 1 ETM … (?)
            ET PEUT-ÊTRE 10-15 h de conduites minimales au lieu de z0 obligatoires non ?

            • FlatFab
              11 mai 2020 at 22:31

              Peu importe ce qui s’est passé dans les années 1970 ou 1980.
              Tout ce que je peux affirmer avec certitude, c’est qu’aujourd’hui, dans la mesure où votre validité de code est périmée, vous ne pouvez pas vous présenter à l’examen du permis A2 sans avoir effectué un minimum de 20 heures de cours.
              Par ailleurs, il est très probable que vous deviez passer l’ETM, même s’il y a un point à éclaircir avec la licence A1 qui peut éventuellement être reconnue comme un permis A1 sur examen.
              Mais vu comment l’ANTS rechigne déjà à reconnaître l’exemption d’ETM pour les permis A1 récents, je ne pense pas qu’elle accorderait cette exemption pour un permis A1 vieux de 40 ans.

    • FOUINE940
      15 juin 2020 at 16:39

      Il existe une passerelle A1 vers A2 avec 7 heures de formations et deux ans d’expérience au Luxembourg.
      Attention : formation réservée uniquement à ceux qui ont réellement passé le permis 125.
      Malheureusement, cette passerelle n’existe pas en France et c’est bien dommage car elle répondrait à une certaine logique.

  10. Yves
    8 mai 2020 at 02:14

    Bonjour,

    j’ai le permis rose A3 depuis 1988 (oui je suis vieux), « + de 400cc ».

    Suis-je concerné par ces changements?
    Ou bien comme d’hab je passe entre les gouttes et n’ai rien à repasser?

    Merci.

    • FlatFab
      8 mai 2020 at 10:28

      Etes-vous certain de la date de votre permis de conduire ?
      Car la catégorie A3 n’a existé que du 1er mars 1980 au 1er janvier 1985…
      Dans tous les cas, cette catégorie donne une équivalence de la catégorie A.
      Cette réforme ne change absolument rien pour vous.

      Administrativement parlant, vous pouvez conduire n’importe quelle moto.
      Si vous n’avez pas roulé depuis longtemps, je vous recommande toutefois de suivre une formation de remise en selle.

      • Yves
        8 mai 2020 at 11:48

        Ok merci, et serais effectivement intéressé par un de vos stages (octobre éventuellement).

        Par contre, j’ai mon permis sous les yeux, il y a bien A1 à A4, et dans la partie A3 il y a
        EXT EXA DU xx xx 1988, « Motocyclettes de plus de 400 cc »

        Pour confirmer: donc rien à repasser, renouveler ou changer?

        • FlatFab
          8 mai 2020 at 11:53

          EXT signifie « extension », le terme administratif de l’époque pour équivalence.

          Je confirme : rien à repasser / renouveler / changer.

        • Romain Carbonnier
          27 mai 2020 at 13:15

          Bonjour, merci bien pour toute l’explication mais j’ai une question qui reste un peu flou…
          J’ai obtenu mon code poids lourd et super lourd l’été dernier.. mon code n’est donc plus valide ?
          Bonne journée à vous

      • Yves
        8 mai 2020 at 11:49

        Ah … le permis initial (B) a été délivré en 1982. … ce doit être la raison!

  11. Yannick 0471
    18 avril 2020 at 16:50

    Bonjour,
    J’ai passé mon code en décembre 2019, puis mon plateau le 5 février 2020 avec succès. Je devais passer ma conduite sur route le 24 mars, mais tout à été annulé à cause du confinement. La période de transition pour la conduite allait normalement jusqu’au 31 aout 2020 pour passer ma conduite.
    Si j’ai bien tout compris, cette butée du 31 aout 2020 à été repoussée au 31 décembre 2020 pour passer ma conduite. Pouvez-vous me confirmer que j’aurai bien jusqu’au 31 décembre 2020 pour valider mon examen de conduite sur route ?

    • FlatFab
      18 avril 2020 at 17:10

      Oui.

      • Yannick 0471
        18 avril 2020 at 21:25

        Super. J’ai hate d’en finir, à la fin du confinement bien sur ! Merci pour votre réponse…

  12. Dominique
    13 avril 2020 at 22:53

    Je suis vieux, 53 ans, j’en étais à 70h de leçon et deux plateaux échoués.
    Bon le ministère et les motards ont décidé de faire une réforme du permis. Je conçois la trajectoire de sécurité, mais je ne comprends pas la réforme du plateau. Parce-que en soi, en réfléchissant vite, maintenant, avec 2 essais au lieu de 6, j’ ai 3 fois moins de chance de l’avoir, ce fichu plateau.
    Donc, ma question, en quoi on est gagnant. Une épreuve plus courte, certes mais un taux d’échec qui va tripler. C’est mathématiques.
    Si quelqu’un peut me donner une explication,

    • FlatFab
      14 avril 2020 at 11:58

      Avant : deux essais x trois parcours, avec une seule erreur tolérée.
      Aujourd’hui : deux essais x un parcours, avec quatre erreurs tolérées.

      • Dominique
        14 avril 2020 at 12:15

        Mouais pas convaincu, qd même. Je serai plus pour de l’évaluation par le moniteur, que par une évaluation ponctuelle et couperet. Mais puisque que cette réforme a été faite en concertation avec des motards, ils doivent savoir ce qu’ils font.

        • FlatFab
          14 avril 2020 at 12:19

          Le moniteur ne peut pas être évaluateur en même temps…
          Quand vous passez le bac, ce n’est pas un de vos profs habituels qui vous fait passer les épreuves orales.
          Au permis de conduire voiture, ce n’est pas votre moniteur qui vous évalue.
          Il ne peut pas être juge et partie.

          • Dominique
            14 avril 2020 at 12:40

            je suis prof en Lp et je sais de quoi je parle. Nous sommes juge et parti. Nous connaissons nos élèves et nous savons ce qu’ils valent.
            Les collègues de conduite routière peuvent être examinateur pour leurs élèves.
            Mais la décision est prise par le gouvernement.

            • FlatFab
              14 avril 2020 at 12:44

              Vous oubliez une différence fondamentale : vous êtes fonctionnaire, vous n’avez aucun rapport financier avec vos élèves, vous n’avez pas d’intérêt personnel à leur réussite ou leur échec.
              Les « enseignants » de conduite (je préfère parler de formateurs) sont des agents du privé, salariés d’entreprises commerciales que sont les écoles de conduite.
              Les élèves sont aussi des clients avec leurs intérêts propres au premier rang desquels ne figure pas toujours la sécurité routière.
              Trop de risques de corruption par des personnes qui voudraient « acheter » leur permis.

              • Dominique
                14 avril 2020 at 13:36

                On pourrait en discuter longuement. Mais comme on ne pourra pas changer la réforme.
                Je vais faire avec cette réforme
                Bonne journée

      • Agnès RV
        7 mai 2020 at 17:58

        Bonjour, j’ai obtenu licence 125 à 16 ans et après avoir roulé des années avec, jobtins mon permis B en 84.
        Sâchant que l’ETMremplace l’ETG, Que le code serait valable 5ans
         » qu’il faut un minimum de 20h de conduite »
        N’ai je pas dofficencore le ETM ainsi que l’évitement de ces  » 20h de conduite « ?
        Ou.. » il paraîtrait que mon statut m’octroye « 5h de conduite « , et alors conclusion ; pourobtenir A2 me faudrait djust valider 10h de pilotage. ..
        Mais. ..devrais je attendre aussi  » 2ans pour m’inscrire au A (3)???
        MERCI DE Vos réponses
        ✌✌✌✌✌✌✌

        • FlatFab
          7 mai 2020 at 19:05

          Vous mélangez beaucoup de choses…
          De ce que je comprends, vous souhaitez passer le permis A2 alors que vous ne roulez plus en moto 125 depuis des années, voire des décennies.
          La licence 125 accordée avant 1980 confère une équivalence pour la catégorie A1, vous avez administrativement le droit de rouler en moto 125.
          Mais ça s’arrête là.
          Pour le A2, vous devez passer l’ETM et suivre un minimum de 20 heures de cours de conduite moto (attendez-vous à beaucoup plus).
          Par contre, vous pouvez vous inscrire dès maintenant, pas de délai nécessaire.

  13. Guillaume
    1 avril 2020 at 14:47

    Bonjour,

    Je me suis inscrit au permis A2 avant le 01 mars 2020, j’ai passé et validé mon examen ETG également avant cette date. J’ai par la suite présenté mon épreuve plateau le 13/03 dernier que j’ai malheureusement loupé.

    J’aimerais savoir si en raison de la crise sanitaire le délai de prolongation la période de transition jusqu’au 31 décembre 2020 (au lieu du 31 août 2020) me concerne pour passer les épreuves du plateau et de la circulation ?

    Ou alors est ce qu’à partir du 31/08 je devrais passer l’ETM?

    • FlatFab
      1 avril 2020 at 15:47

      Non, aucun rapport puisque vous êtes inscrit avant le 1er mars 2020 et que vous avez déjà validé l’ETG.
      Cette validation vaut pour trois ans ou cinq échecs aux épreuves pratiques.
      Si vous échouez encore quatre fois à un examen plateau ou circulation, vous devrez repasser le code… et là, ce sera l’ETM.

      • Phil74
        3 avril 2020 at 14:57

        Donc l’ETG reste valable au-delà du 31 décembre 2020 (et pour une durée de 3 ans et 5 épreuves pratiques) du moment qu’on l’a validée avant le 1er mars 2020 ? J’avais compris que cette extension à 3 ans s’appliquait seulement à ceux ayant obtenu l’épreuve plateau avant la date du 1er septembre 2020 initialement… Et je ne trouve pas d’infos précises à ce sujet (peut-être pas suffisamment fait attention aussi)

        • FlatFab
          3 avril 2020 at 15:09

          A partir de maintenant, l’ETG n’a d’intérêt que pour ceux qui passent le permis B (voiture).

          Pour ceux qui veulent passer le permis A1 ou A2 (moto), si ETG validée avant le 1er mars 2020, elle reste valable jusqu’au 31/12/2020 ou pour cinq échecs aux examens pratiques.

          Pour toute personne qui n’a pas encore validé l’ETG dans le cadre du permis moto, c’est fini, plus d’ETG, ce sera ETM obligatoire à partir de maintenant (à partir du déconfinement et de la réouverture des centres d’examen, évidemment).

          Pour ceux qui ont validé l’ETG avant le 01/03/2020 et qui échoueraient plus de cinq fois après le 01/01/2021 ou qui ne valideraient pas le plateau avant le 31/12/2020, ce sera ETM obligatoire.

          • Phil74
            8 avril 2020 at 12:41

            Oui c’était bien le sens de ma question pour ceux ayant passé l’ETG avant le 1er mars et sur sa durée de validité. Comme il a souvent été fait mention d’une durée de 3 ans pour ceux ayant validé le plateau sans encore avoir validé la circulation, çà pouvait prêter à confusion. Là c’est on ne peut plus clair, merci !
            Enfin il faut dire que çà reste compliqué de s’y retrouver dans cette réforme entre les reports à répétition, les dérogations pour les uns et pas pour les autres et autres exceptions à la règle en tout genre…

            • FlatFab
              8 avril 2020 at 14:06

              Je sais.
              L’administration aurait dû proposer un mini-site pour expliquer clairement les différentes situations.

  14. Gaetan
    29 mars 2020 at 21:27

    Bonjour j’ai passer mon permis moto et j’ai eu la chance avant le confinement de passer l’examen de conduite le 11mars. J’ai fais 20points et j’ai été refuser. Pourtant il me sembler que ce qui était inscrit avant mars passer sous l’ancienne réforme ? Et donc le minimum était 17pts. Donc pour moi je suis censée avoir le permis. Si vous auriez des réponses à m’apporter ça serais avec plaisir. Je suis inscrit depuis novembre 2019.

    • FlatFab
      30 mars 2020 at 14:54

      Vous confondez deux choses.
      La date de dépôt du dossier d’inscription ANTS ne vaut que pour l’épreuve théorique moto.
      Pour les examens pratiques, seule compte la date de l’épreuve.
      Comme expliqué dans l’article, toute épreuve pratique à compter du 1er mars 2020 se fait selon les nouvelles règles.

      Les nouvelles modalités de l’examen en circulation sont appliquées depuis le lundi 2 mars 2020.
      Vous avez passé votre examen le mercredi 11 mars 2020.
      Pour le valider, il fallait obtenir au moins 21 points sur 27.
      Vous avez reçu une note de 20/27, vous avez donc été ajourné.

  15. Catherine
    26 mars 2020 at 19:39

    Bonjour,
    Je passe le permis A2 en délais de transition, j’ai déjà fais 4 heures de leçon, mais suite à ce confinement qui va durée jusqu’au 24 avril à ce que j’ai compris, est ce que le délais sera repoussé ou ça laissera encore une marge?

    • FlatFab
      26 mars 2020 at 22:32

      La réponse à la même question a déjà été donnée, la veille de votre premier commentaire, juste en dessous…

  16. Maeva
    21 mars 2020 at 20:54

    Bonjour,
    Suite à la période de confinement qui va sûrement se terminer jusqu’à fin mai début juin, est ce que le délai de transition jusqu’au 31 août sera repoussé?

    • Simon
      22 mars 2020 at 08:00

      Je suis dans le même cas et honnêtement je pense qu’il ne faut pas rêver…

      • Maeva
        22 mars 2020 at 10:23

        Je sais bien mais je veux savoir car quand même ça serait plus simple et y’en a qui bosse aussi..

  17. Damien
    18 mars 2020 at 22:20

    Bonsoir,

    Cas pratique j’ai eu mon code de la route en novembre 2019, puis mon plateau en février 2020 les deux du premiers coup…

    J’avais une date d’examen circulation programmé ce jeudi 19 qui a été annulé suite au confinement 🙁

    Mon moniteur m’a dit que j’ai jusqu’au 31 aout pour avoir ma circulation sans avoir à passer d’ETM (période de transition) mais vu le contexte pensez vous que cette période de transition va être repoussé ?

    Merci

    • FlatFab
      19 mars 2020 at 09:18

      C’est possible, mais je ne parierais pas là dessus…
      La période de confinement devrait durer un à deux mois, la période de transition est prévue pour six mois, cela laisse encore une marge, qui va hélas tomber pendant les congés d’été.

      Mais je ne pense pas que le ministère de l’Intérieur va s’embêter à repousser la fin de la période de transition :
      – ce n’est vraiment pas la priorité du moment,
      – la moto, c’est peut-être notre passion, mais à leurs yeux, c’est du loisir, ça peut attendre, ce n’est pas vital,
      – le responsable en charge de la DSR a quitté son poste fin février et n’a pas été remplacé, il ne le sera sans doute pas avant l’été, voire la rentrée.
      Rien ne va bouger.

      • Phil74
        23 mars 2020 at 17:04

        Enfin maintenir ce calendrier paraît difficilement tenable. Si le confinement se termine dans le meilleur des cas courant mai, le temps de tout remettre en place, une majorité n’aura pas la possibilité de passer le plateau avant septembre.
        Concernant les vacances là c’est une autre histoire, et surtout pour les auto (moto) écoles, c’est surtout une nécessité (survie même) économique. Vu ce qu’ils vont perdre durant ces prochaines semaines de carence, peut-on vraiment envisager qu’ils prennent encore des semaines en juillet août ? Entre le ministère de l’intérieur et celui de l’économie, on peut se douter de qui aura le dernier mot… Sinon ce sont des centaines d’entreprises qui vont mettre la clef sous le paillasson. Avec autant de clients puissance 10 qui vont rester sur le carreau (et pas que des motards en devenir pour le coup). Reste à savoir si les inspecteurs ont tendance à planifier eux aussi leurs vacances durant cette même période…Ou si le(s) ministère(s) vont leur demander de faire preuve de civisme pour relancer l’économie nationale ? ✌
        Ce qu’il y a de malheureux s’ils décidaient de maintenir coûte que coûte leur satané calendrier c’est que çà finira par pousser encore plus de monde à rouler sans permis…

  18. freddy
    14 mars 2020 at 19:20

    Bonjour moto école incompétente????

    demande de Freddy

    Message : bonjour,
    concernant la formation accélérée A2 en 3 jours. Cette formation est-elle donnée sur trois jours consécutifs ?, le tarif de 599 € sans code comprend quoi ?
    A propos du nouvel examen ETM je devrais en être dispensé du fait que j’ai obtenu mon permis A1 sur examen en novembre 2018 .
    Merci

    réponse moto école

    Bonjour, les formules de formations A2 ne sont pas des stages intensifs, il est possible de faire une formation en fonction de vos disponibilités mais pas d’obtenir un permis en 3 jours.
    Concernant l’ETM, il est dorénavant obligatoire pour tout le monde, même si vous avez déjà passé un permis de catégorie A1, vous aviez passé l’ETG qui n’est plus valable pour passer le permis A2 depuis le 1er Mars.

    réponse de Freddy

    Merci pour votre réponse rapide.
    Mais concernant la réponse de l’ETM je ne suis pas en accord avec vous , je me permets de vous joindre l’arrêté ministériel du 18 février 2020 qui modifie l’arrêté du 20 avril 2012. ( article 1 , petit d 8eme alinéa , deuxième page).

    réponse moto école

    Bonjour, à vous lire vous êtes donc titulaire de l’ETM depuis 2018 date de votre examen A1, hors, pouvez-vous m’expliquer comment vous pourriez être titulaire d’un examen, à savoir l’ETM qui existe et est entré en vigueur le 1er mars 2020 soit depuis 14 jours, votre permis datant lui de deux ans ???

    réponse de Freddy

    ) Le huitième alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :
    « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale commune aux catégories B1, B, BE, C, D, CE, DE, C1, D1, C1E, D1E, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories B1, B, BE, C, D, CE, DE, C1, D1, C1E, D1E, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie B1, B, BE, C, D, CE, DE, C1, D1, C1E, D1E.
    « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories A1 et A2, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie A1 ou A2. » ;

    réponse moto école
    d) Le huitième alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :
    « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale commune aux catégories B1, B, BE, C, D, CE, DE, C1, D1, C1E, D1E, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories B1, B, BE, C, D, CE, DE, C1, D1, C1E, D1E, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie B1, B, BE, C, D, CE, DE, C1, D1, C1E, D1E.
    « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories A1 et A2, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie A1 ou A2. » ;
    e) Au dernier alinéa, les mots : « des catégories A1, A2 ou » sont remplacés par les mots : « de la catégorie ».

    donc si je suis bien votre raisonnement, vous êtes en mesure de me fournir l’examen théorique général MOTOCYCLETTE, examen rentré en vigueur en mars 2020 ???

    Donc vous souhaitez passer une catégorie B, C ou D dans ce cas « l’examen théorique général « ETG sera valable. Pour la catégorie A1 ou A2 il vous faudra passer l’examen théorique général MOTOCYCLETTE ETM qui est en vigueur depuis le 1er mars 2020.
    ETG différent de ETM.
    A différent de B.

    que répondre à ça ?
    merci

    • FlatFab
      15 mars 2020 at 18:02

      L’ETM n’est pas obligatoire pour tout le monde, il existe des cas de dispense, prévus par la loi.

      Ne citer que l’alinéa concerné :
      « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories A1 et A2, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie A1 ou A2. »

      en surlignant en gras les passages importants, puisque visiblement, la personne a du mal à lire :
      « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories A1 et A2, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie A1 ou A2. »

      Si l’interlocuteur refuse d’entendre raison, aller voir une autre école, tout simplement.

      Dans tous les cas, envisager un permis A2 complet (plateau + circulation) en trois jours relève de la folie.
      Même en une semaine, c’est très difficile.
      Sur trois jours, c’est juste une formation intensive à l’examen plateau et cela me paraît audacieux, sauf si c’est fait en tout petit groupe, avec des élèves déjà expérimentés à moto et avec un très bon formateur.
      Même avec des cours intensifs, je conseille de tabler sur 10 à 15 jours minimum pour préparer et passer les deux épreuves pratiques.

      • freddy
        24 mars 2020 at 15:44

        bonjour, en cette période de confinement ,occupation oblige,je me suis mis a la recherche d’une moto école qui voudrait reconnaître la dispense de l’ETM pour ma fille.
        Résultat sur 6 consultées toutes refusent d’entendre raison !
        J’ai fais une demande auprès de la DSR sur tes conseils ,mais en raison de la situation de crise les services de la sous direction sont suspendu jusqu’à nouvel ordre.
        Est ce qu’une personne serait dans la même situation que ma fille ?
        Merci

        • FlatFab
          24 mars 2020 at 16:36

          Ces écoles, qui veulent à tout prix faire passer l’ETM à ta fille, sur quoi s’appuient-elles ?
          Citent-elles un texte réglementaire ?
          Que répondent-elles quand tu cites l’arrêté ministériel déjà évoqué ?

          De toute façon, le problème n’est pas tant au niveau des écoles que de l’ANTS qui doit entériner la dispense d’ETG.
          Ton objectif est de pouvoir faire enregistrer un dossier d’inscription au permis de conduire A2 avec dispense d’ETG, et ça, ça se passe au niveau de l’ANTS.
          https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/en/Contacter-l-ANTS

          • freddy
            24 mars 2020 at 18:38

            Ces écoles me répondent tout simplement que ma fille doit passer l’ETM, je ne sais sur quoi elles s’appuient.(une ma dit : sur le texte de l’examinateur)
            Je leurs est cité le JORF du 28 février 2020 ainsi que le site officiel de l’administration Française , permis moto : permis A2 onglet épreuve théorique code, en vain.
            j’ai l’impression d’être le pot de terre contre le pot de fer.
            D’après toi je devrais faire l’inscription moi même sur le site ANTS ? mais ma fille n’a pas encore fêté ses 18 printemps, est ce que cela pose problème ?

            • FlatFab
              24 mars 2020 at 19:13

              Non, l’inscription sur l’ANTS ne demande pas d’avoir 18 ans révolus.
              Tu peux tout à fait faire le dossier d’inscription toi-même.
              https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/

              • Freddy
                28 avril 2020 at 22:04

                Bonsoir Fabien,
                suite à tes conseils, j’ai inscrit ma fille au permis A2 sur le site de l’ANTS.
                Aujourd’hui , j’ai recu un mail avec l’attestation d’inscription au permis de conduire A2 sur lequel figure le numéro NEPH .
                Mais la question que je me pose : rien ne m’indique que ma fille doit ou ne doit pas passer l’ETM.
                Peux tu m’eclairer la dessus?
                Merci

                • FlatFab
                  29 avril 2020 at 11:52

                  Non, pas possible de ma part.
                  Tu dois te rapprocher d’une école de conduite (sans forcément y inscrire ta fille) : les écoles disposent d’un accès réservé aux professionnels aux services ANTS qui leur permet de voir l’état du dossier avec le numéro NEPH.

                  • freddy
                    13 juin 2020 at 20:58

                    Un grand merci à Fabien pour ces précieux conseils.
                    Après avoir trouvé une moto école avec qui la discussion était possible , je leurs est fournis les documents officiels en mains propres ainsi que l’inscription auprès de ANTS . Après renseignements prient de leurs cotés , ils m’ont confirmé la dispense de l’ ETM pour ma fille.Par la suite j’ai reçu un mail officiel du ministère de l’intérieur auprès duquel j’avais effectué une demande concernant cette dispense avec confirmation de cette dispense.
                    Concernant la moto école celle-ci ma dit un grand merci pour leurs anciens élèves en 125 car ils ne connaissaient pas cette dispense.
                    Un peu de pub MOTO ECOLE LA COMEDIE Montpellier.
                    Oh fait ma fille a commencé cette semaine son A2.
                    encore merci FAB

                    • FlatFab
                      15 juin 2020 at 22:34

                      Hé ben…
                      Comme quoi des fois, cela vaut la peine de se bagarrer !
                      J’étais sûr de mon fait, j’avais vraiment épluché le décret et les choses étaient clairement dites… quand on se donne la peine de lire en détails et qu’on comprend le langage juridique.

        • Sandro HENOT
          30 mars 2020 at 19:06

          Bonjour,cas pratique et probablement une question bête et certainement récurente mais je vous assure que je n’arrive pas à me renseigner correctement, même après avoir poncé les textes officiels et les forums,tenté avec échec auprès de ma préfecture locale puis auprès de l’ANTS, pouvez vous éclairer ma lanterne.
          Voilà,permis passé à 20 ans validé le 09/01/2013 (date sur le permis), donc en théorie 10 jours avant la date charnière du 19/01/2013, jusque là ais-je bon? Est-ce que je fais encore bien partie de ceux qui n’ont pas besoin de passer la passerelle pour le A full tel que je le suppose?
          Ce dit permis étant tamponné uniquement sur la ligne A2, dois-je le faire refaire ou bien la date d’obtention fait-elle foi?
          Merci d’avance pour vos réponses éclairées.

          • FlatFab
            30 mars 2020 at 19:52

            Question qui n’a absolument aucun rapport avec celle de Freddy, ni avec la réforme du permis en mars 2020, en fait… 😉

            Si permis moto validé le 9 janvier 2013 à 20 ans, vous étiez en catégorie AL (A limité) pour deux ans puisque moins de 21 ans au moment de la réussite à l’examen.
            Donc permis A validé automatiquement au bout de deux ans, en janvier 2015.
            Pas besoin de passer la formation « passerelle ».

            La date d’obtention fait foi, normalement.
            Mais comme il y a eu quand même deux réformes entre temps, si vous voulez jouer la sécurité en cas de contrôle des forces de l’ordre ou auprès de votre assureur (si pas spécialiste moto)… ce ne serait pas une mauvaise idée de faire refaire le titre de conduite pour l’avoir au nouveau format + avec la catégorie A validée.

            Pour plus d’info, lire l’article La formation complémentaire A2.

  19. freddy
    10 mars 2020 at 19:51

    bonsoir ,
    est -il possible de valider l’épreuve plateau avant ces 18 ans ?
    merci

    • FlatFab
      11 mars 2020 at 22:27

      Non.
      L’examen plateau étant une épreuve pratique de conduite, il fauta voir 18 ans révolus (18 ans et un jour minimum).
      On peut préparer et passer l’examen théorique à partir de 17 ans et demi.
      On peut préparer les épreuves pratiques (plateau et circulation), s’inscrire en école de conduite, prendre des cours, en étant mineur.
      Mais présenter les épreuves pratiques du permis A2 impose d’avoir 18 ans.

  20. Fabien
    5 mars 2020 at 16:29

    Bonjour, et merci pour cet article complet.
    J’ai obtenu mon permis B en 2008 et mon permis A1 en 2019. Je souhaite aujourd’hui passer mon permis A2. J’ai eu une auto école au téléphone qui m’a affirmé que dans mon cas, je devais repasser l’ETG, puis ensuite l’ETM afin de valider la théorie pour le permis A2. Je ne comprends pas ça dans votre article, pouvez vous svp me confirmer ce point ?
    Merci !

    • FlatFab
      5 mars 2020 at 16:36

      Beaucoup d’écoles de conduite ont mal (ou pas du tout) lu le texte de loi qui fait référence sur le sujet.

      Pour la dernière fois, extrait de l’arrêté du 18 février 2020 modifiant l’arrêté du 20 avril 2012 modifié fixant les conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire, dans son article 1 :
      « L’article 2 de l’arrêté du 20 avril 2012 susvisé est ainsi modifié :
      (…)
      d) Le huitième alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :
      (…)
      « Sont dispensés de l’épreuve théorique générale motocyclette des catégories A1 et A2, dans la limite de cinq épreuves pratiques pour les catégories A1 et A2, les candidats titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen et à la condition qu’un délai maximum de cinq ans ne se soit pas écoulé depuis l’obtention de la dernière catégorie A1 ou A2. » »

      Permis A1 obtenu après le 1er mars 2015 = pas d’ETM.
      Point final.

      MAJ : attention, il faut avoir obtenu la catégorie A1 avec examen, pas avec équivalence !!
      La formation de sept heures ne suffit pas.

      • Fabien
        5 mars 2020 at 17:27

        Haha je viens de passer à l’idée de passer l’ETG + l’ETM au fait de ne plus avoir de code à passer ! Donc juste le fait d’avoir passé la formation de 7h A1 l’an dernier me dispense d’avoir un quelconque code à passer ??
        En tout cas merci pour tes réponses précises !

        • FlatFab
          5 mars 2020 at 17:39

          Ah…
          Désolé pour la déception, mais on parle là du permis A1 AVEC EXAMEN.
          Il s’agit bien d’un permis de conduire, pas d’une équivalence.

          Si tu as fait juste la formation de sept heures, tu devras passer l’ETM.
          Par contre, c’est juste l’ETM pour le permis A2.
          Pas question d’ETG.

          • Fabien
            5 mars 2020 at 19:54

            OK là me parait plus logique ! Merci, je vais expliquer tout ça à l’auto école maintenant 😀
            Question en passant, le code moto 2020 est introuvable en magasin et ils annoncent sa sortie le 18 mars .. sais tu si il existe une version téléchargeable ?

  21. jacques
    4 mars 2020 at 11:07

    Bonjour, merci pour ce blog,
    j’ai une question, au risque de vous faire répeter.
    J’ai obtenu mon code normal le 02 mars 2020 et fait ma demande de permis A2 sur ants le 03 fevrier 2020,
    dois-je repasser le code moto ?

    • FlatFab
      4 mars 2020 at 20:42

      Le dépôt de dossier A2 a bien été fait avant le 1er mars 2020.
      Mais l’ETG a été obtenue après le 1er mars 2020.
      Normalement, ETM.

  22. Max
    2 mars 2020 at 19:00

    Bonjour,

    Merci pour toutes les infos mais j’ai quand même une question !
    J’ai obtenu mon plateau à la mi-février et je dois passer la circulation fin Mars.
    Est-ce que cela veut dire que je devrais passer la circu au format nouvelle réforme ?

    Merci

    • FlatFab
      2 mars 2020 at 19:05

      Oui.
      Ce qui ne change pas grand-chose…
      C’est l’épreuve qui évolue le moins.

  23. Xavier
    2 mars 2020 at 09:21

    Bonjour, j’ai passer mon permis A1 à 16 ans en 2018, je l’ai obtenu, mon code voiture est toujours valable, j’aurais mes 18 ans au mois d’avril et je souhaite passer mon permis A2. Je voudrais savoir si je dois quand même passer le code moto alors que je ne me suis pas inscrit avant le 1er mars ?
    Merci

    • FlatFab
      2 mars 2020 at 11:01

      Le permis A1 (sur examen) est un cas de dispense, donc pas d’ETM nécessaire.

      • freddy
        2 mars 2020 at 11:31

        bonjour Fab ,
        je rebondis sur la réponse que tu donne à Xavier , car cela ne correspond aux renseignements que tu m’a donnés concernant ma fille. (permis A1 sur examen à 16 en novembre 2018).
        Merci

        • FlatFab
          2 mars 2020 at 12:50

          Effectivement, mea culpa : quand je t’ai répondu vendredi dernier, je n’avais pas encore détaillé l’arrêté ministériel (ce que j’ai fait hier).
          Il existe bien une exception pour les permis A1 obtenus entre 2015 et 2020 : dispensés d’ETM.
          Pas besoin de s’inscrire avant le 1er mars, ni même avant le 1er septembre 2020.
          J’ai modifié l’article pour bien préciser ce point.

          • freddy
            2 mars 2020 at 13:30

            Ma fille va être soulagée.
            Merci Fab,
            j’espère que tu ne roule pas aussi vite que tu réponds !!!!!!!
            Grand merci pour ce super site.

            • Xavier
              2 mars 2020 at 16:41

              Je suis aussi soulagé !!
              Et Merci Fab pour tes précieux renseignements!!

          • freddy
            2 mars 2020 at 14:19

            encore moi
            ou puis je trouver l’arrêté ministériel (car je suis en conflit avec une moto école a ce sujet.
            merci

          • Hug
            5 mars 2020 at 20:37

            Bonjour Fab merci pour le site tu gères.

            J’ai appelé une dizaine d’auto-école aujourd’hui et personne ne sait vraiment de quoi il s’agit avec cette nouvelle loi.

            La plupart m’ont dit que la nouvelle loi va rentrer en vigueur vraiment à partir de septembre et qu’en attendant il était pas obligé de passer le permis moto même si on s’était pas inscrit avant le 1er mars 2020.

            Je t’explique ma situation je n’ai pas le permis B mais j’ai obtenu mon code de la route auto il y a une semaine donc moins de 5ans.

            Et je compte m’inscrire lundi au permis moto donc après le 1er mars dois-je passer le code moto ou pas ?
            Merci

            • FlatFab
              5 mars 2020 at 20:50

              Désolé si ça tombe sur toi, pas de ta faute, mais…
              Je n’y peux rien si les personnels des écoles de conduite sont des gros cons qui ne savent pas lire un texte juridique !
              Je n’y peux rien si les blaireaux qui dirigent la Sécurité routière n’ont pas eu l’idée de faire un mini-site web pour expliquer au grand public les subtilités de leur réforme.
              Et encore une fois, je ne suis pas un supplétif de l’administration, ni un service d’aide aux consommateurs.

              Tout est écrit dans l’article.
              ETG validée, mais pas d’inscription pour le A2 sur l’ANTS avant le 1er mars 2020 = ETM impérative.

  24. Phil74
    28 février 2020 at 17:09

    Bonjour et pour commencer merci pour votre site et infos !
    Question par rapport au nouveau plateau et surtout au système de notations : je trouve des infos diverses et variées en la matière mais rien de bien précis ou sûr. Je me permets de mettre en lieu une video émanant du ministère de l’intérieur https://www.youtube.com/watch?v=htvYGhjjiP0 . Ici ils précisent qu’il faut obtenir une note globale de A ou B. Ok mais sur la grille de notation que vous avez posté au dessus il est stipulé que si on a 2 B alors on obtient une note C éliminatoire (ce que je trouve un peu sévère sur l’ensemble des épreuves qui sont au nombre de 6 telles que répertoriées sur le site de la sécurité routière). Avez-vous plus d’infos en la matière ou est-ce qu’on attend de voir d’ici la mi mars ?

    • FlatFab
      28 février 2020 at 17:17

      On attend d’avoir les textes réglementaires, pas encore parus au Journal Officiel.
      Ils devraient être publiés normalement le 1er mars au plus tard, mais ce sera peut-être pendant la première quinzaine de mars.
      * * *
      Mise à jour

      L’examen plateau est jugé avec une note globale qui doit être A ou B.
      A = zéro faute (en plus des deux ou trois pieds au sol admis)
      B = une faute (comme un pied au sol en plus, soit 4 au total, ou chrono entre 14 et 16 secondes, ou un plot renversé).
      C = tout le reste, plus d’une faute quelle qu’elle soit.

      C’est exigeant, mais pas plus qu’avant puisque la règle « 2 x B = C » existait déjà avec les quatre parcours distincts de la version 2013-2020.
      La grosse différence est que là, le candidat a dès le départ droit à trois pieds au sol, c’est quand même largement jouable.

      • Philippe Abbé
        9 mars 2020 at 18:39

        Ok merci pour la MAJ çà apporte pas mal de précisions. En fait je me basais sur la grille de notation que vous aviez présentée (d’ailleurs elle a disparu depuis) et qui pouvait prêter à confusion quand on la mettait en corrélation avec les critères de l’examen qui portent sur 6 points comme en témoigne la vidéo officielle. Par contre pour les 3 pieds au sol, ne serait-ce pas plutôt 2 + 1 en bonus si poussette réussie ? Ok pour rater la poussette simplifiée faut vraiment le faire exprès ou pas avoir de bol mais si on en croit la vidéo c’est ce qu’ils stipulent dessus ?
        Pour les pieds au sol c’est donc valable sur le lent comme sur le freinage ou l’évitement ? On peut en gros poser un pied sur chaque épreuve ou 3 (voire 4 si on ne fait pas d’autre erreur) sur la même ? Perso c’est plus l’idée des 2 demi-tours qui me stresse désormais et moins le lent qui apparaît franchement simplifié à comparer du précédent…

        • FlatFab
          9 mars 2020 at 19:06

          La grille de notation du plateau a migré dans l’article dédié au plateau.

          Pour les pieds au sol, c’est bien TROIS pieds crédités au départ, avec un de moins si poussette ratée.
          Ils sont valables sur l’ensemble du parcours, hors zones neutralisées bien sûr.
          Avec un pied de « bonus » qui donnera un B, en l’absence de toute autre faute évidemment.

  25. Ulysse
    27 février 2020 at 13:43

    Bonjour et merci pour votre article. J’ai cependant une question par rapport aux conditions nécessaires pour éviter l’ETM. Je n’ai pas pu m’inscrire au permis moto avant aujourd’hui car je viens d’être majeur (aujourd’hui même) mais je possède déjà mon code et ne souhaite pas en repasser un donc j’aimerai savoir si pour rentrer dans la période de transition il me faut le justificatif de dépôt ANTS ou alors le numéro NEPH. Car vu le temps d’attente pour le NEPH je ne serai pas compris dans la période de transition si c’est lui qui est nécessaire alors que si c’est le justificatif de dépôt ANTS je fais ma demande dans la journée. J’attends votre réponse sachant qu’une auto-école m’a affirmé que le NEPH était nécessaire mais au vu de flou général je préfère avoir votre réponse.
    Merci d’avance et bonne journée.

    • FlatFab
      27 février 2020 at 13:51

      Le NEPH est nécessaire pour se présenter à un examen.
      Mais pour la période de transition, c’est la date d’enregistrement du dossier qui fait foi.

      Si vous avez déjà votre code ETG valide, pas besoin de passer l’ETM pendant la période de transition (jusqu’au 31 août 2020).
      Je ne vois pas où est le problème…

      Si votre ETG est encore valide dans les six mois qui viennent, vous passerez directement le nouveau plateau : pas d’ETM, que vous vous inscriviez maintenant ou dans deux mois (par exemple).
      Si vous vous inscrivez après le 1er septembre 2020, ETM obligatoire.
      La question de l’ETM se pose seulement si la validité de votre code expire pendant la période de transition ou si vous échouez cinq fois au plateau.

      • Ulysse
        27 février 2020 at 19:09

        Merci pour votre réactivité mais dans l’article il y’a écrit « Bien évidemment, tout candidat inscrit sur l’ANTS pour le permis A2 à partir du 1er mars 2020 devra passer les nouvelles épreuves théoriques et pratiques » si je comprend bien l’épreuve théorique signifie l’ETM non ?
        Merci pour votre temps.

        • FlatFab
          27 février 2020 at 19:54

          Oui, mais vous, vous êtes dans le premier cas que je décris :
          – candidat au permis de conduire pour les catégories A1 ou A2,
          – inscrit (date d’enregistrement du dossier ANTS) avant le 1er mars 2020,
          – dispensé d’examen de code de la route (ETG) grâce à une autre catégorie de permis obtenue au cours des cinq années précédentes.
          Donc vous n’aurez pas à passer l’épreuve théorique moto, à condition d’obtenir l’examen plateau avant le 1er septembre 2020.
          Par contre, cela suppose de s’inscrire sur l’ANTS avant le 1er mars.
          Et pour le NEPH, osef.

      • freddy
        28 février 2020 at 17:09

        bonjour , besoin d’aide !
        ma fille a passé son A1 le 11/2018 , elle voudrais passer le A2 au mois de juillet 2020 date a la quelle elle aura 18 ans , devra-t-elle passer l’ETM ?

        merci .

        • FlatFab
          28 février 2020 at 17:14

          Non, si elle s’inscrit sur l’ANTS pour le permis A2 avant le 1er mars 2020.

          • freddy
            29 février 2020 at 18:28

            bonsoir Fab ,
            merci pour ta réponse.
            j aurais une autre question suite a ta réponse .Donc ma fille va devoir passe l’ETM , peut-elle le passer avant ses 18 ans ,?
            car une moto école me dit qu’elle ne peux pas le passer avant ses 18 ans.

            merci bonne soirée

            • FlatFab
              29 février 2020 at 18:36

              Ils confondent deux choses :
              – pour l’examen théorique (ETG ou ETM), il faut avoir minimum 16 ans révolus (16 ans et un jour) pour la catégorie A1 et 17 ans pour le A2 ;
              – pour l’examen pratique (plateau) du A2, il faut avoir minimum 18 ans.

              • freddy
                29 février 2020 at 18:55

                Merci pour cet info.
                Passer l’ETM en candidat libre , est ce une bonne solution ?
                Merci

                • FlatFab
                  29 février 2020 at 19:05

                  Oui, si on arrive à se montrer assez sérieux pour s’entraîner par soi-même depuis chez soi.
                  Les solutions de formation en ligne sont aujourd’hui très au point et la procédure ANTS est facile à suivre si on prend bien le temps de comprendre leur jargon administratif.
                  Les infos sont dans cet article :
                  L’examen du permis moto – Le code

                  • freddy
                    29 février 2020 at 20:27

                    une fois l’ETM en poche vis a vis du centre de formation ça se passe comment au niveau du dossier?

                    • FlatFab
                      29 février 2020 at 20:49

                      Tu donnes la feuille de résultat favorable ETM à l’école, elle comporte le numéro NEPH.
                      Une fois l’inscription faite, l’école s’occupe du « transfert » du dossier auprès de l’ANTS grâce au NEPH.

  26. Jeremie
    25 février 2020 at 19:41

    Salut,

    J’ai une question à propos de la réforme car je n’ai pas trouvé de texte officiel.
    J’ai eu mon plateau y a une semaine et pour l’instant pas de date de prévu pour la circulation, mon moniteur me dit qu’il faut absolument valider la circulation avant le 31 aout sinon je devrais repasser le code et le plateau pourtant sur le forum je vois que vous dites le contraire j’espère que mon moniteur se trompe et que vous avez raison…
    Est ce qu’il existe un texte officiel ou pas encore ? Merci

    • FlatFab
      25 février 2020 at 19:59

      Les textes officiels ne sont pas encore parus, il est donc normal que vous ne les trouviez pas.
      Mais la réforme ne porte que sur le contenu des examens, pas sur leur organisation générale et leurs règles.
      Si vous avez validé le plateau, votre examen reste valable pour trois ans ou cinq tentatives à l’examen circulation.
      Vous n’avez aucune obligation de valider la circulation avant le 31 août 2020.

      • Jeremie
        25 février 2020 at 21:35

        Merci pour la réactivité, ok pour le plateau et en ce qui concerne le code est ce qu’il faudra passer l’ETM si je n’ai pas la circulation au 31 aout j’espère l’avoir avant mais vu le nombre de candidat de ma moto école mon moniteur m’a dit que je n’aurais qu’une seule tentative avant le 31 aout 🙁

        • FlatFab
          25 février 2020 at 21:56

          En théorie, le code actuel (ETG) reste valable pendant trois ans sans réussite à un examen pratique et cinq ans avec réussite à un examen pratique.
          Donc le problème de l’ETM pourrait se poser SI ET SEULEMENT SI votre dernière réussite au code remonte à avant août 2015 ET SI vous échouez cinq fois à l’examen circulation.

    • Jules
      1 mars 2020 at 16:57

      Bonjour je décris mon cas j’ai passé mon code général en août 2018(moin de 5 an) j’ai obtenu mon permis A1 fin 2018 et j’ai déposer mon dossier en auto-école mi-février . Celle ci a transmis mon dossier à l ANTS pour le permis A2 LE 20/02 comme marque sur le justificatif de dépôt à l’heure actuelle mon dossier est « en cours d’instruction au service de l’État » d’après le dernier email reçu. suis-je contraint de passer l etm?

      • FlatFab
        1 mars 2020 at 17:00

        Non.

      • Ulysse
        3 mars 2020 at 21:16

        Salut, qu’est-ce que t’as dis ton auto-école ?
        Merci d’avance.

  27. arnaud
    22 février 2020 at 22:46

    Bonjour, j’ai une question au sujet de l’ETM.
    Je suis inscrit en début d’année pour le permis et fais mes cours sur L’ETG, ma date d’examen pour le code et le 3 mars (plus de place avant) Serais-je obliger de passé L’ETM ? mon auto école na pas encore toutes les infos.

    • FlatFab
      23 février 2020 at 11:36

      Aïe…
      L’ETM entre en vigueur le lundi 2 mars dans tous les centres d’examen théorique.
      Votre école devrait le savoir.

      Mon conseil : inscrivez-vous au plus vite en candidat libre et allez passer l’ETG avant le 1er mars dans un centre privé près de chez vous, les dates et places libres sont affichées sur le site web de chacun.
      Informations :
      https://www.securite-routiere.gouv.fr/passer-son-permis-de-conduire/inscription-et-formation/inscription-en-candidat-libre

      • arnaud
        23 février 2020 at 20:11

        Merci pour ta réponse !

        Je suis dégouté car j’ai perdu du temps et de l’argent sur un code qui finalement n’a rien a voir avec l’ETM… j’ai vu sur un notre site 10 questions que je vais surement avoir lors de l’examen de l’ETM c’est complétement différent de l’ETG.
        Il aurait était intéressant de ne prendre en compte que les inscriptions en auto école faites a partir du 2 mars pour imposer l’ETM aux nouveaux candidats.

        • Jim
          24 février 2020 at 22:09

          Le code tu peux le passer en candidat libre tu a juste à payer 30 euros et tu le passe à la date que tu veux donc passe le avant vendredi est comme ça pas d’ETM soit malin !!!

          • FlatFab
            25 février 2020 at 14:18

            Sauf qu’il faut avoir un numéro NEPH créé depuis plus de 48 heures et que l’ANTS semble un peu débordée.
            Donc là, pour le passer avant samedi, ça devient très chaud !

          • arnaud
            25 février 2020 at 20:05

            Si tu as lu mon premier commentaire tu aurais vu que je ne peux pas avant le 3 mars plus de place avant. Sinon crois moi que je l’aurais déjà passer !

  28. FOUINE940
    15 février 2020 at 00:03

    Je parcours les forums depuis plusieurs jours et je reste trés dubitatif sur ce nouveau parcours du comba… pardon, sur ce nouveau permis.

    Aucun professionnel n’a le courage d’affirmer haut et fort que ce permis est plus dur… nettement plus dur que le précédent alors que l’ensemble des internautes postant leur avis et qui sont tous motards en sont convaincu…

    La FFMC pour avoir validée SANS RESERVE cette réforme a un positionnement qui m’échappe.
    J’attends les stats dans 1 an pour voir si le nombre de candidat reste stable et si le taux d’échec est équivalent à aujourd’hui.
    Toujours est il que l’auto école où va ma fille et qui vient de réussir son plateau (ouf) se montre inquiète pour la suite. Les concessionnaires aussi attendent de voir.

    • FlatFab
      17 février 2020 at 20:57

      Tout le monde attend de voir.

      Ce qui me fait sourire : tous les professionnels de l’enseignement de la conduite moto, qui ont vu défiler des milliers d’élèves et de candidats, qui ont assisté à des centaines d’examens, qui (pour beaucoup) ont déjà suivi la réforme précédente en 2013… sont tous des cons ou des vendus.
      Par contre, les motards internautes qui n’ont que leur seule expérience individuelle, singulière et aucune expérience de l’enseignement de conduite… eux ont forcément raison puisqu’ils sont plus nombreux.

  29. Jean
    10 février 2020 at 18:21

    Bonjour,

    J’ai eu mon code et mon plateau en Janvier du premier coup, j’aimerais savoir au cas où je n’ai pas ma circulation avant septembre est ce que mon code sera encore valide ou il faudra que je passe l’ETM ? Même question pour mon plateau est t’il valide 3 ans ou à partir de septembre il faudra que je repasse le nouveau plateau ?
    Merci

    • FlatFab
      10 février 2020 at 19:31

      Le code et le plateau resteront valides pendant trois ans, sauf à rater quatre fois l’examen en circulation, ce qui a tout de même peu de risques de se produire.
      Par contre, si tu plantes 4 fois la circulation dont la 4e fois après septembre 2020, il faudra passer l’ETM et le nouveau plateau.
      Mais bon, soyons honnêtes, c’est très très peu probable !

      • Jean
        10 février 2020 at 21:05

        Merci de m’avoir répondu aussi rapidement mon moniteur lui n’a pas su me répondre

  30. L.Josephine
    3 février 2020 at 23:25

    Bonjour, merci pour ce super blog, hyper enrichissant pour les futurs motards.

    Voilà, je me suis inscrite au permis en novembre, j’ai eu mon code en janvier, et l’auto-école ou je me suis inscrite me dit qu’elle ne peut pas me donner d’heure de conduite avant le mois de mars car ils ne connaissent pas le nouveau plateau et je n’ai même pas fait mes heures d’évaluation et je n’ai jamais conduit de moto.
    Et cela m’inquiète un peu, et trouve ça vraiment louche

    • FlatFab
      4 février 2020 at 20:53

      Pour ce qui est des nouveaux parcours d’examen, les réunions de présentation dans chaque département sont en train de s’organiser sur le mois de février.
      Normalement, tout le monde aura les nouveaux marquages d’ici la fin du mois, ce qui permettra de commencer les cours de préparation plateau dès la fin du mois ou début mars au plus tard.

      Mais cela ne concerne que les élèves déjà bien avancés, qui sont sur le point de présenter l’examen.
      Le problème est que beaucoup de formateurs (généralement pas les plus pédagogues) mettent leurs élèves directement sur les parcours, dès les premières heures de formation.
      Du coup, forcément, s’ils ne connaissent pas les parcours, c’est gênant pour eux !

      En tout état de cause, l’heure d’évaluation peut s’effectuer sans parcours d’examen, elle est même censée ne pas inclure du tout d’exercice type examen.
      Mais là encore, chacun est libre et pas mal de formateurs vous demandent de réaliser tout ou partie du parcours d’examen, ce qui est complètement idiot (mais autorisé).

      Pour vos premières heures, je vous recommande de demander à utiliser une moto 125, au moins pour les deux-trois premières heures, cela vous rassurera et vous permettra de prendre vos premières marques avec moins d’appréhension sur le poids de la machine.

      Dernier point, maintenant que vous avez votre code et que vous n’avez pas encore commencé le plateau, si vous ne le sentez pas avec cette école et si vous n’avez pas tout payé d’avance, il est encore temps de changer d’école.

      Sur tout ça, ce serait bien de lire l’article Trouver une bonne moto-école.

  31. Vincent
    28 janvier 2020 at 15:14

    Bonjour Fabien
    Une question me taraude, ça ce joue sur le timing…
    Je vais m’inscrire au A2 pendant le mois de février et je dois passer l’ETG en candidat libre le 28 février 2020 (choix personnel, question d’emploi du temps..), or la reforme entre en vigueur le 1er Mars.
    Imaginons, avec tout l’optimisme possible, que je réussisse l’ETG le 28 février (un vendredi donc), je n’aurai pas mes résultats avant le mois de mars, est ce que je serai obligé de passer l’ETM ? ou bien comme j’aurai quand même les résultats avant le 18, j’en serai dispensé ?
    En te remerciant.

    • FlatFab
      28 janvier 2020 at 15:31

      C’est la date de l’examen qui compte, pas celle des résultats.
      Si ETG validée avant le 28 février 2020 au soir, alors code validé, pas d’ETM.

      • Vincent
        28 janvier 2020 at 15:34

        Merci beaucoup Fab, quelle réactivité..!

  32. Joe
    27 janvier 2020 at 21:18

    Hello,

    Merci beaucoup pour l’article.
    Je veux juste poser une question afin de m’assurer de ne pas faire d’erreur.

    Je souhaite passer mon permis A2 (j’ai obtenu mon permis voiture il y a plus de 5 ans donc code plus valable), mais pour éviter de passer l’ETM, je souhaite de nouveau passer l’ETG.

    Il faudrait donc que je l’obtienne avant le 1er mars, ou bien le 18 mars ?
    Si oui, jusqu’à quand pourrais-je passer les (nouvelles) épreuves pratiques sans devoir passer l’ETM ?

    Merci d’avance !

    • FlatFab
      28 janvier 2020 at 15:29

      Pour l’ETG, c’est avant le 1er mars 2020.
      Et les nouvelles épreuves pratiques après le 18 mars.

      • Joe
        29 janvier 2020 at 18:04

        Merci beaucoup pour ta réponse rapide !

        Une fois l’ETG en poche avant le 1er mars, jusqu’à quand est-il possible de passer les épreuves pratiques de la réforme (plateau + circulation) avec seulement l’ETG (donc sans avoir passé l’ETM) ?

        Merci d’avance !

        • FlatFab
          29 janvier 2020 at 18:09

          Pendant les trois ans qui suivent.
          Evidemment, à compter du 18 mars, ce seront les nouvelles épreuves pratiques.

        • FOUINE940
          29 janvier 2020 at 22:40

          Ce nouveau permis sera beaucoup plus dur qu’avant. Ça saute aux yeux et dire que la FFMC y a participé…
          Ça en dit long sur la négo en dessous de table. « On rend le permis décourageant pour beaucoup, et on vous fout la paix pour le controle technique » ou un truc du genre…

          – plateau plus long et nettement plus difficile à mémoriser.
          – moins d’essai
          – code (avec des tournures de phrases compliquées comme pour l’ETG soyez en sur…)
          – une épreuve en circulation où on va chercher la petite bête (pas assez d’échec avant, ça ne pouvait pas continuer).
          – une épreuve qui passe de 17 à 21 points pour l’obtenir.

          Les auto écoles se frottent déjà les mains car le nombre d’heures nécéssaire va augmenter et pas qu’un peu à moins que cela ne leur retombent dessus avec une chute du nombre des candidats. Mais n’est ce pas l’objectif des pouvoirs publiques ?

          RDV dans un an pour les stats.

  33. Sylvie
    26 janvier 2020 at 18:52

    Merci Fabien pour cette mise a jour très claire, comme d’habitude !
    Un point me taraude quand meme. J’ai repassé le code en 2019, inscrite a l’ANTS en 2019 également et actuellement en « pause hivernale » (indisponibilité du moniteur) jusqu’à fin mars. Du coup, si j’ai tout suivi, si j’arrive a présenter, et avoir !, le plateau avant fin aout, je n’aurais eu aucun « contrôle » sur ma connaissance des fiches actuelles ou des verifs ?? Curieux… Ça veut dire aussi qu’il va falloir que j’apprenne ces verifs toute seule, pas pour le permis mais pour savoir me depatouiller… C’est vraiment curieux !!

    • FlatFab
      27 janvier 2020 at 10:22

      C’est le problème des périodes de transition…
      Nous avions eu le même type de souci en 2013 avec les nouveaux parcours plateau, qui changeaient du jour au lendemain : les élèves qui s’étaient entraînés depuis des mois sur les anciens parcours ont dû apprendre en quelques semaines les nouveaux parcours d’examen, le taux d’échecs a été très élevé au début avant de revenir à la normale.
      Là au moins, le changement concerne surtout les parties théoriques, c’est moins compliqué.

  34. Olivier
    23 janvier 2020 at 22:12

    Bjr,
    J’ai 17 ans et 18 ans le 5 avril 2020. J’ai passé le A1 à 16 ans.
    Je souhaite passer le A2 sur l’été 2020. Devrais je repasser le code type moto quelque soit la date d’inscription à l’ANTS ?
    Merci de votre retour
    Olivier

    • FlatFab
      23 janvier 2020 at 22:44

      Bonne question…
      Comme tu as obtenu un permis moto il y a moins de cinq ans, on serait tenté de penser que non.
      Et comme je n’ai pas encore les textes de loi (l’arrêté ministériel n’est toujours pas paru à ce jour, six semaines avant l’entrée en vigueur), il est difficile de te répondre avec certitude.
      Dans le doute, je m’inscrirais en école moto avant le 1er mars 2020.
      Cela te laissera jusqu’en septembre pour te décider et préparer l’ETM, au cas où.

      • Olivier
        25 janvier 2020 at 09:34

        Ok merci !

  35. Boris
    23 janvier 2020 at 02:12

    Super clair notamment pour la transition entre l’application de la nouvelle réforme ! Merci pour votre éclairage !

    • Audrey
      22 février 2020 at 08:36

      Bonjour, j’ai une question. Je suis inscrite au permis moto en octobre 2019 et malheureusement j’ai loupé deux fois mon plateau, dont le dernier il y a quelques jours. Maintenant je dois passer sur le nouveau plateau mais qu’en est-il du reste, les fiches et mon code reste t-il validé je l’ai repassé en novembre avec succès lui ! Merci pour vos précisions

      • FlatFab
        22 février 2020 at 11:21

        Le code reste acquis pour trois ans, à moins d’enchaîner cinq échecs aux épreuves pratiques (plateau et route).
        A partir du 18 mars, vous allez effectivement devoir passer le nouveau plateau, sans les fiches, ni les vérifications mécaniques.
        Tant que vous réussissez le plateau et la circulation au cours des trois prochaines tentatives et avant le mois de septembre, tout va bien.
        Si vous ratez le plateau encore trois fois et/ou la circulation deux fois (ou plus), là il faudra repasser l’épreuve théorique moto et le nouvel examen plateau.

        • audrey
          23 février 2020 at 09:50

          Merci pour votre réponse très rapide.

  36. Art
    31 décembre 2019 at 16:44

    Bonjour !
    J’ai vu un article de presse sur l’actualité de la réforme du coup je suis revenu par ici car vous expliquez vraiment mieux et en plus détaillé !
    Donc de ce que j’ai compris, en ayant le code (récemment obtenu avec le permis B), si on s’inscrit avant le 1er mars 2020 sur l’ANTS, on évite de passer l’ETM à condition de réussir le permis (dans sa totalité) avant le 1er septembre 2020.
    Mais au niveau pratique, à partir de mars on devra passer sur les nouvelles épreuves de plateau et circulation c’est bien cela ?
    Je trouve que l’obtention de ce permis est vraiment de plus en plus compliqué finalement =/

    Merci beaucoup pour vos explications et bonnes fêtes 😉

    • FlatFab
      31 décembre 2019 at 17:10

      C’est bien ça.
      Le seul truc vraiment plus compliqué, c’est le parcours « tout en un ». Sinon, de mon point de vue, ce n’est pas plus dur qu’avant.
      Evidemment, il y aura des approximations au moment de la transition, avec des débutants qui vont commencer leur apprentissage avec les anciens parcours et le terminer avec le nouveau parcours. Mais les techniques, les savoir-faire demandés, sont les mêmes !

  37. Gb17
    31 décembre 2019 at 12:33

    Franchement je ne sais pas si cela va apporter quelque chose…l histoire des trajectoires c est bien beau en théorie mais c est un peu oublier le comportement de beaucoup d automobilistes. En pratique dans ma region les voitures coupent de 50 cm voire plus les virages, donc dans une virage à droite il est très dangereux de se positionner près de la ligne blanche pour prendre son virage « en sécurité » car on a jamais de l abruti qui se prend pour Loeb… de l autre cote . On ne m élèvera pas de l idée que c est les mentalités qu il faut tenter de changer en deux et quatre roues.

  38. Sqee8lzh
    26 décembre 2019 at 15:11

    Donc concrètement, si on veut le permis moto en 2020 on a actuellement le choix entre s’inscrire maintenant, se grouiller de tenter de l’avoir en 3 mois au risque de tout se faire invalider si on est trop lent OU se tourner les pouces jusqu’en avril sans rien pouvoir commencer à bosser le code parce que les bases de questions ne sont pas prêtes ?

  39. Didier Chastang
    16 décembre 2019 at 09:15

    Bonjour, je viens de lire une partie des textes précédents et de regarder des vidéos. J’ai 40 ans de permis, j’ai roulé avec différents modèles de moto, aujourd’hui en Kawa 1000 SX Tourer, (possède aussi le permis B ) comme son nom l’indique, le permis de conduire moto (ou voiture ), n’est qu’UN PERMIS. Il ne nous apprend pas à conduire mais avoir la ‘permission ‘ de le faire et ce, que ce soit n’importe quel style d’apprentissage, rien ne vaut l’experience,elle s’acquiere, de mieux en mieux au fil du temps, rouler, rouler, rouler. Vigilance est pour moi le maître-mot de la conduite moto, ainsi que le respect des autres usagers. Alors, bon courage et bonne route ‘Aux nouveaux permis’. A bientôt sur la route. Didier.

  40. Jean
    7 novembre 2019 at 10:06

    Bonjour,

    tout d’abord un grand merci pour ces différents articles qui me motive encore plus à passer le permis.
    D’après vous, est-il plus judicieux de s’inscrire avant le 31/12 pour passer le permis ou bien d’attendre que la réforme se mette en place ?
    Il me faut repasser le code car j’ai le permis B depuis plus de 10 ans.

    Jean

    • FlatFab
      7 novembre 2019 at 19:58

      Il est très difficile de vous répondre.
      Comme pour tout changement, certains préfèrent avant, d’autres après…
      Je ne peux pas le savoir à votre place.

  41. Etoyal
    25 octobre 2019 at 12:29

    Parlons de la trajectoire de sécurité ; ayant passé le A2 en 2017 et la passerelle cette année, j’ai été surpris qu’on enseigne toujours les virages en disant « extérieur-intérieur-extérieur ». Sur la route, ça me semblait très dangereux, surtout en ce qui concerne la sortie. Heureusement, en me renseignant sur le net, j’ai vu qu’il existait d’autres techniques. Celle qui consiste à rester au maximum au centre de sa voie de circulation ; ce qui n’est déjà pas si mal. Et celle dite « de sécurité » qui consiste à privilégier la visibilité en restant à l’extérieur de sa voie (mais dedans) le plus longtemps possible jusqu’à voir la sortie du virage et solliciter la moto pour reprendre le centre de la voie où se positionner pour le prochain virage. Démonstration faite par les gendarmes en vidéo, j’ai tout de suite été séduit. Cela permet de gagner la fraction de seconde qui nous donne le temps de réagir lorsqu’un cycliste ou un tracteur nous précède à 20 km/h. Et nous permet d’anticiper au maximum l’usager arrivant en face et qui n’est pas toujours, à cause de son gabarit ou de son téléphone (…), au centre de sa voie. L’autre avantage étant que, réciproquement, l’usager arrivant sur la voie opposée nous voit plus tôt lui aussi.

    Maintenant, comme le dit justement FlatFab, le problème va être de l’enseigner. Car aujourd’hui encore, les gens qui veulent devenir moniteurs moto, qu’ils passent le BEPECASER mention 2 roues (mais c’est fini) ou le CCS Titre Pro moto, ne sont absolument pas sensibilisés à cette trajectoire. La majorité vous regarde même avec surprise lorsque vous faites un schéma de cette trajectoire. Alors évidemment, à allure égale en entrée de virage, elle va demander plus d’inclinaison en phase de sollicitation, ce qui sera plus compliqué pour un débutant. En revanche, elle évitera bien des déboires en sortie quand il faudra éviter à tout prix de mordre sur la voie opposée.
    Du coup, le temps que ça rentre dans la tête des enseignants, de leurs formateurs et des inspecteurs, ce n’est sans doute pas demain qu’on verra les motocyclistes l’adopter.

    Heureusement, il existe Passion Moto Sécurité qui permet à tout motard d’avoir une vision plurielle mais argumentée des différentes composantes de sa passion. Merci Fabien !

    • FlatFab
      25 octobre 2019 at 12:43

      De rien ! 😉
      Tu es en cours de formation CCS moto ?

      • Etoyal
        26 octobre 2019 at 17:02

        Non, je viens d’échouer à la mention 2 roues du BEPECASER qui avait lieu pour la dernière année ; sans doute pour m’être décidé et préparé trop tard. Cela dit, ça reste un examen avec tout ce qu’il comporte comme facteur chance ou malchance… La prochaine fois peut-être, après une VAE, si je reste motivé par l’enseignement de la conduite et de la sécurité routière. Devenir moniteur n’est pas mon but, même si c’est souvent tout ce qu’on me demande…

    • Pierson Jennifer
      28 octobre 2019 at 21:20

      Bonjour Monsieur,

      Super votre article vraiment ça aide beaucoup mais malheureusement nous sommes encore pleins de questions.
      J’ai obtenu le code fin septembre 2019 (permis voiture obtenu il y a plus de 10 ans donc obligé de repasser le code) et je fais actuellement mes heures de conduite pour la moto.

      – question 1 : si je ne passe pas l’épreuve plateau ni la circulation avant 2020, en 2020 devrais-je passer les nouvelles épreuves de la reforme 2020 ? (dont le nouveau code moto aussi ?)

      Si la réponse est non, est ce que j’ai un délai a respecter pour passer mes examens (qui eux seront au normes 2019) à partir de la nouvelle reforme qui doit donc s’appliquer au 1er janvier 2020 ?

      – question 2 : y-a-t-il un délai a respecter entre l’obtention du code et les examens ( j’ai peur que mon code ne soient plus valide en avril 2020 par exemple )

      Je vous remercie d’avance pour votre attention et pour votre aide.

      Jennifer

      • FlatFab
        29 octobre 2019 at 15:31

        Pas besoin de passer la nouvelle épreuve ETM.
        Il y aura un délai à respecter, avant et sans doute pendant quelques mois après l’entrée en vigueur de la réforme, qui a aujourd’hui très peu de chances de se faire au 1er janvier 2020.
        Pas de date officielle à communiquer pour le moment.

        Par contre, à compter de la mise en place de la réforme, vous devrez passer les nouvelles épreuves pratiques (plateau et circulation).

  42. steph
    11 octobre 2019 at 07:16

    Bonjour,

    Est-ce que ceux qui ont obtenu le A2 avant la réforme devront passer l’ETM pour passer la passerelle vers le A? J’ai déja le A2, j’avais du repasser le code voiture l’année dernière, je ne me vois pas repasser encore une épreuve pour avoir ma fameuse passerelle.

    Steph

    • FlatFab
      11 octobre 2019 at 09:27

      Pas d’examen lors de la « passerelle », donc pas d’ETM.

  43. sebastien
    10 octobre 2019 at 13:46

    bonjour,

    je désire passer le permis moto A2 l’année prochaine, j’ai eu le code avec le permis B en 1996, faut il repasser le code ou le nouveau code spécial moto est suffisant.
    Autre question, je conduis une 125 depuis février 2006, est ce que cela peut me réduire les heures de conduites obligatoire.

    sébastien v

    • FlatFab
      10 octobre 2019 at 14:21

      C’est écrit noir sur blanc dans l’article :
      « Tant que vous êtes inscrit avant le 31 décembre 2019 (dépôt et enregistrement du dossier sur le site ANTS), vous aurez six mois pour passer l’épreuve de code telle qu’avant la réforme.
      Tout candidat inscrit sur l’ANTS pour le permis A2 à partir du 1er janvier 2020 devra passer les nouvelles épreuves. »

      Quant à la seconde question, rien ne change.
      Si vous êtes titulaire d’un permis A1 avec examen, le volume d’heures de formation obligatoires est de 15 heures.
      Si vous n’avez que l’équivalence du A1 (avec ou sans formation), il reste de 20 heures.

  44. jean
    28 septembre 2019 at 12:12

    je suis d’accord pour que tous le monde soit formé au danger de la route pour le partage de l’infrastructure, mais est ce que les personnes sont formé au danger de la route, non seul les routiers et les conducteurs de bus ont une formation continue obligatoire tout les 5 ans au début en attendent la nouvelle reforme de la FCO et les autres personnels de la route ils font quoi. Quand je vois les gens rouler je me demande si il connaisse bien le code de la route et c’est pas tout je parle pas des parents qui font la conduite accompagné et qui roule sans respecter le code de la route. C’est toujours la faute des motards qui roule trop vite ou des routiers, et ce que les gens ce posent la bonne question? non car si tout le monde était respectueux des réglés de conduite tous ce passerais bien sur la route. donc en conclusion soyons cool au volant ou guidon et rappelons nous qu’il faut faire attention aux l’autres et que pour les autres , l’autre c’est toi

  45. Art
    8 septembre 2019 at 19:06

    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour votre site, on comprends beaucoup mieux que ce qu’on peut lire dans les textes réglementaires.
    J’ai des questions concernant la réforme et le passage de l’ETM et des épreuves pratiques car la transition est un peu flou.
    Si on a passé son permis B (et donc l’ETG) en 2019, et qu’on souhaite passer le permis A2 cette année, il faudra passer l’ETM aussi ?
    Et si on n’a pas eu le temps de passer les examens pratiques en 2019, et qu’on les passe en 2020, on sera obligatoirement soumis à la totalité des nouvelles épreuves (ETM + nouvelles épreuves pratiques ou bien que les nouvelles épreuves pratiques) ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • FlatFab
      9 septembre 2019 at 22:19

      Les périodes de transition sont toujours délicates…
      Pour votre première question, pas de doute : si ETG validée en 2019, pas besoin de passer l’ETM, vous aurez six mois pour valider l’examen plateau à compter de la date de mise en place de la réforme.
      Seconde question, je ne sais pas.

      • Art
        12 septembre 2019 at 22:30

        Merci pour votre réponse !
        A votre avis, il sera donc plus complexe de passer les épreuves après la réforme ?
        Notamment avec peut-être un manque d’information entre ce qui est nouvellement attendu par les inspecteurs et ce qui est enseigné par les moniteurs ?

  46. ramy
    30 novembre 2012 at 22:40

    Bonjour,

    J’ai 18 ans et j’ai eu mon plateau hier, la question que je me pose c’est est-ce que je ferai pas mieux d’attendre apres le 19/01 pour passer a une moto bridée a 48cv ? ou le permis actuel a d’autres points qui me pousseront a le passer vite fait ?

    Merci 🙂

    • FlatFab
      30 novembre 2012 at 22:53

      Cela ne changera rien.
      Que tu valides ton permis avant ou après le 19/01, tu seras en A2, tu pourras rouler avec une moto à 48 chevaux.

  47. MARCO.06
    30 novembre 2012 at 17:33

    Salut Fabien, c’est la deuxième fois que je tombe sur un de tes articles, en un mot BRAVO. J’ai mon permis depuis 25 ans et j’ai surtout cherché à savoir par rapport aux 106 cv qui devraient sauter. Comme tu l’indiques, pas au 19 janvier mais j’espère le plus tôt possible. Dans quelle mesure Bruxelles peut imposer la date à la France? Merci, salut…

  48. Tom
    30 novembre 2012 at 16:13

    Bonjour,
    J’ai 18 ans, je passe mon permis moto avant le 19/01.
    Je compte commencer la moto avec une honda cb 350 des années 70, je voudrais savoir si c’est pas un peu dangereux de s’attaquer à ces vieilles motos.
    merci

    • FlatFab
      30 novembre 2012 at 16:32

      Dangereux, non, à condition de faire preuve d’une conduite adaptée.
      Le principal inconvénient de ces vieilles motos est de présenter un système de freinage totalement dépassé, souvent combiné avec des pneus moins performants du fait de dimensions obsolètes. En clair, il faut non seulement faire avec des freins à tambour ou monodisque de petit diamètre, mais en plus, avec des pneus à chambre à air (et pas tubeless), diagonaux (et non radiaux), souvent étroits, avec des gommes dures, des dessins qui évacuent moins bien l’eau.
      Bref, faut rouler hyper super pépère et anticiper un maximum pour étaler les freinages.

      • Tom
        30 novembre 2012 at 16:46

        D’accord merci pour la réponse, c’est question d’adaptation! Et pour les assurances, je risque de payer plus ou pas?

        • FlatFab
          30 novembre 2012 at 16:54

          Logiquement, non, au contraire.
          Plus une moto est âgée, moins elle coûte cher en assurance. Tu gagnes aussi sur la carte grise, une moto de plus de dix ans coûte moitié moins à immatriculer.

          • Tom
            30 novembre 2012 at 17:03

            génial, merci beaucoup. Bonne continuation et bonne route bien sur.

            • freddy
              18 mars 2020 at 12:57

              je m’arrache les cheveux !!!!
              suite a une demande auprès de la DDTM 34 concernant l’ETM .
              A savoir : une personne ayant passé son permis A1 sur examen en novembre 2018 devrait être dispensé de l’ETM pour passer son permis A2
              Réponse copier coller :

              Bonjour

              La condition pour être dispensé(e) de l’ETM en étant titulaire d’un
              permis A1 de moins 5 ans dépend uniquement de la date
              d’enregistrement ANTS au permis A2. Si cette date est inférieure au
              1er mars 2020, il y a dispense, si cette date est égale ou
              supérieure au 1er mars 2020, le/la candidat(e) doit passer l’ETM.

              Cordialement.

              Julien THIVET ( inspecteur du permis de conduire et de la sécurité
              routière )

              Que faire !!!!!!

              Merci

              • FlatFab
                18 mars 2020 at 13:03

                Merci de faire un effort, tu poses une question en réponse à un commentaire de 2012 qui n’a aucun rapport…

                Pour moi, le texte de l’arrêté est clair et ne mentionne pas de condition de date de dépôt de dossier ANTS.
                Contacte directement la sous-direction de l’éducation routière et du permis de conduire, à la DSR à Paris.
                Tel : 01 40 81 83 26
                Mail : claire.wanderoild @ interieur.gouv.fr (enlever les espaces)

                • freddy
                  18 mars 2020 at 13:18

                  merci , toutes mes excuses pour la question au mauvaise endroit.
                  erreur de manipulation de ma part.

Répondre à FlatFab Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.