Comprendre les comportements anormaux de la partie-cycle

Petit tour d’horizon des problèmes d’instabilité dans la conduite d’une moto et qui sont pour la plupart dus à la partie-cycle. Le souci est d’identifier l’élément ou les éléments responsable(s)…

La bonne tenue de route d’une moto est une question d’équilibre entre différents paramètres : pneus, suspensions, direction, état des fluides, etc. Il suffit que l’un de ces paramètres change pour que tout se dérègle.

Sur la fourche

Problème : La moto est dure sur les bosses en ligne droite et au freinage.
Causes : 1) La fourche est trop dure en ressort ou en hydraulique
2) La fourche est trop souple et arrive en butée
Remèdes : 1) Détendre la précontrainte du ressort et/ou desserrer la compression hydraulique
2) Durcir la précontrainte du ressort

Problème : La moto louvoie à haute vitesse
Cause : La fourche est en butée de détente
Remède : Desserrer la précontrainte du ressort pour augmenter la course morte

Problème : La moto guidonne
Cause : La fourche manque de liberté pour absorber des successions de bosses
Remède : Desserrer l’hydraulique, détente et compression pour laisser plus de liberté à la fourche

Problème : La moto se redresse lors des freinages sur l’angle
Cause : La fourche s’enfonce trop rapidement
Remède : Durcir la précontrainte de ressort et/ou resserrer la compression hydraulique

Problème : La moto se déséquilibre en entrée de virage
Cause : La fourche se détend trop vite lorsque vous lâchez les freins
Remède : Resserrer la détente hydraulique

Sur l’amortisseur arrière

Problème : La moto est dure sur les bosses en ligne droite
Causes : 1) L’amortisseur est trop dure en ressort ou en hydraulique
2) Le ressort est trop souple et travaille sur son point dur
Remèdes : 1) Détendre la précontrainte de ressort et/ou desserrer la compression hydraulique
2) Durcir la précontrainte du ressort

Problème : La moto louvoie à haute vitesse
Cause : La suspension est trop molle, la moto est « trop assise »
Remède : Durcir la précontrainte du ressort

Problème : La moto guidonne
Cause : La suspension est trop dure, presque figée
Remède : Desserrer l’hydraulique (détente et compression) pour libérer la suspension

Problème : La moto élargit à l’accélération en sortie de virage
Cause : Le report de charge sur l’arrière est trop rapide et influe trop sur l’assiette
Remède : Durcir la précontrainte de ressort et/ou la compression hydraulique, relever l’arrière (si réglage assiette)

Problème : Pertes d’adhérence brutales à l’accélération
Cause : Suspensions trop dure ou trop freinée en hydraulique
Remède : Desserrer la détente et/ou la compression hydraulique

Problème : La moto se déséquilibre en entrée de virage
Cause : L’arrière de la moto se lève trop brutalement en fin de freinage
Remède : Resserrer la détente hydraulique

Sur l’assiette

Problème : La moto élargit la trajectoire
Cause : Valeur de chasse trop élevée
Remède : Baisser l’avant ou relever l’arrière de la moto

Problème : La moto louvoie à haute vitesse
Cause : La roue avant n’est pas assez chargée
Remède : Baisser l’avant ou relever l’arrière de la moto

Problème : La moto s’inscrit trop vite dans le virage
Cause : La chasse est trop faible
Remède : Relever l’avant ou baisser l’arrière de la moto

Définitions

Course morte et précontrainte
La course morte est la différence d’enfoncement entre le cas où la suspension est totalement relâchée (roue rrière décoléle du sol) et le cas où elle est sous la masse conjuguée du pilote et de la moto.
La précontrainte donne l’enfoncement de la moto en fonction du poids appliqué ; c’est le tarage du ressort de l’amortisseur.
S’il n’y a pas assez de précontrainte, la course morte sera trop grande, les suspensions seront très enfoncées sous le poids du pilote et de la machine, le risque d’être en butée lors d’une bosse est alors important.
De même s’il y a trop de précontrainte, lors d’un passage sur un trou, la fourche n’aura pas assez de débattement pour être constamment au contact avec la route, la course morte est alors trop petite.

La détente
C’est la petite vanne qui permet de laisser passer l’huile plus ou moins lorsque la moto remonte.
Plus on visse, plus la vanne est fermée, donc plus la moto aura tendance à se tasser sur une piste en mauvais état.
Si l’on dévisse de trop, après une bosse, la moto se relèvera immédiatement, quitte à rebondir, à dribbler.

La compression
Comme la détente, il s’agit d’une petite vanne qui permet de laisser passer l’huile lors de la compression de l’amortisseur. Plus la vis est fermée, plus les roues auront du mal à remonter. Le manque de compression risque de faire atteindre plus rapidement la butée aux amortisseurs.

L’assiette
C’est l’inclinaison de la moto par rapport à l’horizontale. On peut la modifier de manière assez simple en jouant sur la position des tés sur les tubes de fourche, quelques millimètres de plus ou de moins peuvent considérablement modifier la consistance de la direction et le comportement de la moto.

Louvoiement
Les louvoiements sont des oscillations latérales de la moto. Plus gênantes que dangereuses, elles trouvent en général des solutions, à moins qu’il ne s’agisse d’un défaut de conception (cadre pas assez rigide).
En première cause viennent les pneus (usés ou pas assez gonflés), les suspensions (usées, mal réglées ou mal adaptées à la charge), la colonne de direction (roulements usés).
En réglant ces paramètres, on peut rendre un peu de stabilité à la moto. À noter que la position de conduite joue aussi un rôle : un pilote vêtu d’un blouson ample, roulant vite sur une moto non carénée, pourra être responsable d’un phénomène de louvoiement.

Guidonnage
Plus gênant et dangereux que le louvoiement, le guidonnage est aussi soudain que brutal. Il intervient le plus souvent en phase d’accélération, et se traduit par des allers et retours de la direction, la fourche allant taper, voire casser, les butées de direction. Le pilote peut être désarçonné et blessé lors d’un guidonnage.
Toutes les motos peuvent y être sujettes, mais il y a quand même des prédispositions : une moto supersport dont le couple moteur est élevé (la capacité à délivrer de la puissance instantanément), avec un cadre rigide et un empattement court, sera plus sujette qu’un modèle type trail, au châssis plus souple et au moteur moins puissant.
L’usure des pneus, le réglage des suspensions (une fourche avant trop dure, ou avec une huile usagée) sont des facteurs aggravants. Un amortisseur de direction parvient à juguler le phénomène, mais en réduisant souvent l’agilité de la moto.

Shimmy
Le shimmy est un type de guidonnage qui se produit à la décélération et à basse vitesse, lorsque la moto quitte son équilibre de type « gyroscopique » pour retrouver un équilibre naturel de type « gravitaire ». Le shimmy peut être violent et a pour cause des pneus usés ou mal adaptés, ainsi qu’une direction usée ou billée.

Vibrations
Des pneus ou des suspensions usés peuvent être également à l’origine de vibrations plus conséquentes sur votre moto.

  78 comments for “Comprendre les comportements anormaux de la partie-cycle

  1. Clément
    9 octobre 2016 at 18:05

    Bonjour,

    Je possède depuis 4 mois un hornet 2012,moto réputée avoir une bonne partie cycle. J’en suis très content. Mais voila 3 semaines j’ai fais changer mon pneus arrière et plaquettes avant par un pro. J’avais un bridgestone S20 (bien fatigué et usé avec un beau plat sur la partie centrale par l’ancien proprio). J’ai fais poser un S20 evo donc le même. Et depuis ma moto louvoie passé 50km/h et jusqu’au haute vitesse. J’ai l’impression que l’arrière de la moto dance sous mon derrière seul ou en duo d’ailleurs. L’ajout de poids (SDS ) n’y change rien. Du coup je roule cul serré et n’ose plus trop envoyer avec.

    Alors pensez-vous que le remontage du pneu a été mal fait (mauvais alignement du pneu arrière, mauvais équilibrage en sachant que sur mon ancien pneu j’avais des masses d’équilibrage et pas sur le nouveau…on pneu se passer de masse d’équilibrage lors d’un changement de pneu?) Ou alors je me suis habitué à rouler avec un pneu plat (surement plus stable en ligne droite) et le retour à un pneu bien rond me perturbe? (je préfère cette hypothèse plutôt que le mauvais remontage du pneu)

    Dois-je retourner voir le pro 3 semaines après pour ce problème en sachant qu’il y ait peu de chance qu’il admette avoir mal fait son boulot si telle est le cas et qu’il me refacture une opération de réparation?

    Help je ne prendre plus plaisir à rouler avec ma moto alors qu’avant ça je m’éclatais avec.

    D’avance merci pour votre aide.

    • FlatFab
      10 octobre 2016 at 11:36

      Les symptômes semblent évoquer un problème d’équilibrage du pneu avant, voire des deux pneus.
      Ce qui serait confirmé par l’absence de plombs d’équilibrage.

      Si un mécano pro n’est pas capable d’équilibrer un pneu, pas la peine de retourner le voir.
      Il faut aller dans un autre garage demander un équilibrage des pneus (avec équilibrage statique et dynamique du pneu avant, statique seul pour l’arrière), ce qui va coûter 30 minutes de main-d’oeuvre.
      Et ne plus jamais retourner dans le premier garage.

  2. Seb
    23 août 2016 at 12:32

    Bonjour,
    j’ai récemment changé mon amortisseur arrière sur une k1100rs par un adaptable français(pour ne pas dire la marque), et depuis j’ai l’impression que le rapport de charge à changé, et que l’avant paraît plus « léger » et en même temps moins stable et un peu plus mou, avec une moto qui a tendance à avoir un peu plus de mal à garder le cap en courbe, qui se redresse plus brusquement, et donc je force un peu plus pour la pencher.
    Mes pneus sont bons et la fourche vidangée.
    Est-ce que ça vous parle comme symptômes?
    Merci d’avance!!

    • FlatFab
      23 août 2016 at 12:33

      Avez-vous essayé de régler l’amortisseur en précharge / précontrainte ?

      • Seb
        23 août 2016 at 12:56

        J’ai un amortisseur qui ne peut se régler qu’avec l’ecrou du ressort, je n’ai pas de réglage hydraulique. Si c’est bien ce réglage je n’y ai pas touché car il est normalement préréglé par l’entreprise. Mais je ne saurais pas dire s’il faut que je durcisse ou au contraire que j’assouplisse le ressort… A votre avis? Merci en tout cas pour votre réponse rapide

        • FlatFab
          23 août 2016 at 13:03

          D’après les symptômes que vous décrivez, il faudrait plutôt durcir le ressort.

          • Seb
            23 août 2016 at 13:10

            Ok merci!! J’essaie ça ce soir! Merci pour votre site, je peux entretenir et bricoler un moteur, mais je ne connais rien à l’amortissement en général, et pour les types comme moi c’est super!

  3. BOOBA
    9 août 2016 at 20:08

    Voici mon problème ma moto est une honda crf 250L de 2015. je l’est eux en sortie d’usine
    La fois passe mon frère l’a pris pour allez dans un petit village de 150km et le kilométrage était a 3436 il m’étais conseillé de faire la vidange a 5000 a son retour quand j’avais pris la moto j’ai remarqué un changement de bruit du moteur et finalement je suis allez garage on ma conseillé de faire vidange et de change le disque d’embrayage je l’ai fait mais jusqu’à pressent le bruit reste busard et les meccano de mon pay n’arrive pas a le détecter je comprend plus rien aidez moi

    • FlatFab
      14 août 2016 at 12:16

      Impossible de répondre à distance sans pouvoir essayer ou écouter la moto, désolé.

  4. Hoebrechts
    28 juillet 2016 at 09:49

    Bonjour,
    Voici mon problème (j’espère être au bon endroit pour le posé).
    Ma moto est une R 1200 GS de 2004 avec 22000 km au compteur.
    Fin juin, j’ai effectué l’entretien des 20.000 km, remplacé les plaquettes de freins arrière et changé les pneus (Metzler Tourance Next).
    Depuis, gros bruit de roulement.
    En concession, pas de souci avec les roulements, pour eux c’est les pneus.
    Qu’en pensez vous.

    Merci

    • FlatFab
      30 juillet 2016 at 12:54

      Impossible de répondre sans essayer la moto.
      Quels étaient les pneus précédents ?

      • Hoebrechts
        31 juillet 2016 at 08:21

        Bonjour,
        Après quelques réflexions sur le fait que ses pneus sont montés d’origine sur la nouvelle GS et que personne ne se plaint. J’ai regardé la notice de la GS actuelle, et de fait, il préconise des pressions de 2,5 AV et 2,9 AR alors que pour la R 1200 GS 2004 les pressions sont de 2,20 AV et 2,50 AR, grosses différences quand même. Donc, essai avec 2,5 AV et 2,9 AR, le bruit a quasi disparu, l’arrière est juste un peu sautillant, un petit ajustement des suspension devrait régler le problème.

  5. Teomme
    17 juin 2016 at 19:55

    Hello !

    Alors voilà mon p’tit soucis.
    J’ai acheté une moto d’occas’ (Tiger 800 XC). Elle roule bien, aucun soucis jusqu’à maintenant (800 km effectué).
    Or hier, voilà que je lâche le guidon complètement…Et je me rends compte que la moto tire sur la droite… J’ai réessayé plusieurs fois et c’est net, bien que je ne le ressente pas du tout quand j’ai les mains sur le guidon.

    A quoi cela peut-il être dû ?

    Notez que les pneus sont récents et bien gonflés… Et la moto n’a pas subit de choc (en tous cas avec moi….)

    Merci d’avance de vos avisés conseils !

    Teomme

    • FlatFab
      17 juin 2016 at 20:48

      Salut !
      As-tu essayé sur différentes routes ? Parfois, cette tendance à tirer à droite est causée par le profil bombé de la route.
      Essaie sur une voie rapide bien plane.

      • Teomme
        20 juin 2016 at 19:24

        J’ai essayé sur plusieurs route et ça le faisait toujours…
        Du coup j’ai regardé du côté de la chaine voir sir la roue n’était pas un peu décentrée, mais ça n’avait pas l’air.
        Et puis à force de tourner autour de la moto, j’ai remarqué un truc…
        Mon levier d’embrayage (ainsi que le retro et le pare-main) était beaucoup plus bas que du côté gauche.
        J’avais déjà remarqué en conduisant la différence de niveau des leviers, mais ça ne m’avait pas ému plus que ça et comme c’était mes « premiers » km j’avais touché à rien. Et puis là, en regardant bien de face avec la moto droite (pas sur la latérale donc) j’ai trouvé que c’était tout de même très marqué.
        J’ai donc remis le tout bien droit (plus confortable aussi pour la position) et tant qu’à faire, même si ça n’a rien à voir, je suis passé à la position haute de la selle.
        Bref je ne sais pas si ces deux facteurs ont joué, mais la tendance à tirer à droite est beaucoup moins marquée, même si elle est toujours un peu présente.
        Quand je lâche le guidon, ça file droit pendant quelques secondes puis ça se déporte sur la droite…
        J’avoue aussi que si la moto fonctionne bien, comme je l’ai acheté à un garage « sans l’essayer » et sans discuter avec l’ancien proprio, je suis un peu à l’affût du moindre petit truc dés que j’entends le moindre petit bruit ou autre….même si après quasiment 1 000 km effectués, j’ai pas grand chose à dire si ce n’est qu’un trail c’est vraiment top ! 🙂

        • Ricky
          21 juin 2016 at 09:46

          C’est peut-être aussi lié à ta position sur la moto au moment où tu lâche le guidon ?

          Essaye (si tu es à l’aise) en te redressant bien de manière à avoir un bon appui sur les cales pieds.

  6. eric
    8 avril 2016 at 09:41

    je n’aurai pas du lire ces lignes !
    ma moto a un joint de fourche HS et commence a générer du shimmy

    je pensais que l’un était la cause de l’autre, mais visiblement, j’ai 2 problèmes distincts (si je comprends bien !?!)

  7. Michel BUATOIS
    21 février 2016 at 17:41

    Bonjour,
    je possède une bmw r90s de 74 avec laquelle j’ai un petit soucis de tenue de route.
    A l’attaque des courbes à vitesse soutenue ,elle saucissonne sur l’angle (au dessus de 100km/h). J’ai essayé des amortos emc top et reconditionné la fourche mais rien n’y fait.
    En duo le problème disparait. J’ai essayé de durcir,c’est pire c’est encore en détendant tout (compress. et détente) que ça va un peu mieux. Peut être est-ce normal pour une moto de cet age…le problème n’est pas très grave…mais bon …pour le reste elle marche tellement bien que j’aimerais trouver une solution…
    Merci d’avance…

    • FlatFab
      21 février 2016 at 19:13

      Les pneus sont bien récents (moins de trois ans) et bien gonflés à la pression préconisée ?

  8. Nico
    27 décembre 2015 at 10:34

    Bonjour, j’ai un hornet 600 de 2000 et j’ai la moto guidone a partir de 50km/h quand je lâche les mains, elle fait sa en conduite solo et quand je suis en duo elle ne le fait pas.
    L’équilibrage a été contrôlé et il est bon. Est ce un problème au niveau de la fourche?

    Merci d’avance

    • FlatFab
      27 décembre 2015 at 10:55

      Problème au niveau des suspensions, en tout cas. Donc soit de la fourche, soit de l’amortisseur. Dans la mesure où le guidonnage disparaît quand la moto est en compression sur l’arrière, il serait logique de suspecter un mauvais réglage de la fourche, sans doute réglé trop souple.
      Déjà, essayer de durcir la fourche. Si cela ne suffit pas, vidange de l’huile de fourche.

  9. david
    21 décembre 2015 at 11:06

    Bonjour,alors voila,j’ai un problème sur mon 1000 svs de 2003,l’avant tremble beaucoup au freinage et j’ai l’impression se perdre l’avant dans les virages.J’ai remis tous les réglages suspension d’origine et J’ai vérifié les roulements de colonne(pas de jeu dans les bras de fourche et de bruit ni de point dur dans la direction) et les roulements de roue(bas de jeu latéral).La vidange de fourche vient d’être faite et les plaquettes de frein sur quasi neuves.J’ai aussi dégrippé les étriers et les disques n’ont pas l’air d’etre voilés et les pneus sont neufs.
    Merci

    • FlatFab
      21 décembre 2015 at 19:22

      Les pneus sont vraiment tout neufs ? Sont-ils rodés, déparaffinés jusque sur les flancs ? S’il ont moins de 100 km, dans une région de plaine, cela peut être juste dû au rodage nécessaire d’un train de pneus neufs.
      Il est possible aussi qu’ils soient sous-gonflés. Vous listez bien tous les composants, mais je ne vois nulle part que la pression de gonflage a été vérifiée. Or des pneus neufs peuvent facilement perdre 0,3 bar sur la première semaine, sans compter que le mécano a pu les gonfler moins que ce dont vous avez l’habitude.
      La tremblote au freinage peut aussi être due à des plaquettes de frein neuves, pas encore rodées et peut-être un peu « glacées ».

      • david
        21 décembre 2015 at 19:31

        Bonsoir et merci pour la réponse,le phénomème se produisant avant le changement de pneus et plaquettes,les pneus ont environ 300 kms et les plaquettes 35kms,le pression des pneus est de 2.5av et 2.9 ar

        • FlatFab
          21 décembre 2015 at 19:34

          35 km pour les plaquettes ? Elles sont raides neuves… Attends un peu qu’elles se rodent.
          Cela dit, ça n’explique pas la sensation sur l’angle…
          La moto est de 2003, mais combien de kilomètres ?

          • david
            21 décembre 2015 at 19:53

            je voulais taper 350km la moto a 32000km

            • FlatFab
              21 décembre 2015 at 20:18

              OK.
              As-tu vérifié le bon serrage de l’axe central de la roue avant ?
              C’est ta moto depuis longtemps ? Si tu l’as achetée d’occasion récemment, elle a peut-être la fourche un peu vrillée.

              • david
                21 décembre 2015 at 21:06

                ça fait 6 ans que j’ai la moto,je verifirais l’axe de roue

  10. Kevin
    3 novembre 2015 at 11:21

    Bonjour FlatFab,

    Je voulais te demander ton avis sur le guidonnage qu’on voit dans cette vidéo : https://youtu.be/IZCyUg2VeGM

    Le motard dit qu’il a avait mal placé son regard, fixant les voitures au lieu de regarder la route devant lui, que ça l’a désorienté et qu’il a donné un brutal coup de guidon, qui a déclenché le guidonnage. Est-ce que un coup de guidon suffit à expliquer un tel guidonnage ? Ou est-ce que cela montre un problème avec la partie cycle de sa moto ?

    Sinon, merci pour tous les excellents articles sur ton site (qui m’a énormément appris), bonne journée !

    • FlatFab
      3 novembre 2015 at 13:44

      Très difficile de répondre sans avoir testé la moto.
      C’est un tout petit guidonnage. Dans la mesure où il était distrait, dans ses pensées (d’après ce qu’il dit dans la description), probable qu’il ne serrait pas la moto avec le bas du corps.
      Il a pu mettre un coup de guidon un peu trop fort, vouloir rattraper de l’autre côté… Avec un pneu un peu sous-gonflé, cela peut suffire à générer ce genre de réaction. Ou un raccord de bitume ou une rainure au sol, mais le revêtement semble propre à cet endroit sur l’image.

  11. Etienne M
    30 octobre 2015 at 10:17

    Bonjour à tous,
    J’ai un drôle de ressenti sur ma moto (Ducati Monster 696 de 2010). En fait, je roule de temps en temps avec un sac sur la selle passager, d’une dixaine de kilos, et j’ai l’impression que la moto est bien plus facile et rassurante dans cette configuration que quand je roule en solo.
    Tout seul, j’ai un peu l’impression que je vais tomber sur le côté quand je mets de l’angle, et je sens moins bien la route, tout tremble plus, donc pas trop confiance.
    Le pneu AR est un peu (pas trop) carré (bcp de trajet boulot en 4 voies et peu de temps pour les balades viroleuses, plus le problème de confiance précité) mais vu que je ne le sens pas quand je suis plus chargé, je pense à une détente hydrolique trop lâche sur l’amortisseur AR, qu’en pensez-vous ?
    Merci pour vos réponses,
    Etienne

    • FlatFab
      30 octobre 2015 at 11:49

      La présence du sac doit tasser la moto sur l’arrière et la rendre ainsi plus stable. Toutefois, s’il ne pèse pas plus d’une dizaine de kilos, c’est curieux que cela ait un tel effet.
      Tu as sans doute intérêt à durcir tes suspensions et notamment l’amortisseur AR, un peu en précontrainte et surtout en détente.

      • Etienne M
        1 novembre 2015 at 11:31

        Merci pour la réponse !
        Le sac fait 10-15kg max, son effet me semble curieux aussi mais bon, c’est peut-être dans ma tête..
        Je vais essayer de durcir la suspension, mais le ressort est déjà pas mal contraint..

        • FlatFab
          1 novembre 2015 at 14:11

          Moto de 2010… Combien de kilomètres au compteur ?

          • Etienne M
            1 novembre 2015 at 15:40

            J’ai passé les 19100 ce weekend. Sur ce modèle, la dernière grosse révision était à 12000 et a été faite il y a un an et demi par un concessionnaire Ducati.

            • FlatFab
              1 novembre 2015 at 15:47

              Les garagistes ne vérifient jamais les suspensions.
              19.000 km, ça fait tôt pour un amorto rincé, mais on a vu pire chez Ducati…
              Par contre, une vidange de fourche ne ferait pas de mal, à mon avis.

              • Etienne M
                1 novembre 2015 at 15:54

                Ok merci pour les conseils, je vais aller faire un tour au garage alors. 🙂

  12. Rodo
    23 septembre 2015 at 22:03

    Coucou tout le monde.

    Merci pour toutes ces infos. On sent la passion ici.

    Pour être original, j’ai un souci. Je me remet en selle après 15 ans de stop, (cela dit j’avais pas roulé beaucoup). J’ai acheté un 600 fazer de 98 transformé en street et malheureusement sans compteur, donc question kilomètres, soit disant 29000.

    J’avais pas senti tout de suite, mais maintenant que je roule, je me sent pas à l’aise.

    Quand je tourne, y a des fois j’ai l’impression qu’elle ne veut pas, plus en penchant à gauche qu’à droite. Comme si j’allais la perdre. En ligne droite à faible allure, elle donne l’impression de « tirer » à droite. Je suis quasi certain que j’ai un joint de fourche hs, celui de gauche.

    Mais à force de chercher dans les forums (et de tous je pose la question ici …. qualité…) je m’affole et me dit que c’est peut être la fourche, les roulements, enfin bref, un peu tout.

    J’espère que c’est juste les joints par ce que niveau finances… Déjà ça va me coûter un bras… Sinon j’ai un très joli fazer à vendre.

    A votre avis?

    Merci

    • FlatFab
      23 septembre 2015 at 22:15

      Un diagnostic là comme ça tout de suite sans avoir essayé la moto, sans avoir roulé avec, sans même l’avoir vue ? T’as cru chuis magicien ? 😉 😉 😉
      Effectivement, ça peut être tout ce que tu as cité : roulement de direction, joint spi de fourche… ou tout simplement pneu mal gonflé ou trop usé.

      Le problème fondamental, c’est que repartir après 15 ans d’arrêt (et donc avec un feeling d’huître) sur une moto accidentée qui a été trafiquée et dont tu n’es même pas certain du kilométrage… ce n’était pas forcément la meilleure idée de ta vie.

      • Rodo
        23 septembre 2015 at 23:18

        Pour le feeling de l’huître, je te l’accorde. Peut être même une moule. Pour le reste, que veux tu, tout le monde peut pas forcement acheter une grosse italienne.

        Mais pourquoi accidentée?

        • FlatFab
          23 septembre 2015 at 23:21

          Un Fazer vendu d’occase à pas cher car transformé en street bike sans compteur ?
          Explication simple : choc par l’avant, guidon tordu, tableau de bord éclaté et probablement fourche touchée.

          Pour le même prix, tu aurais pu prendre une basique, style CB500, avec deux fois plus de bornes, mais en état d’origine.

  13. Eric
    31 juillet 2015 at 00:24

    Bonjour à tous,

    Super sympa comme explications et très pratique !

    Je roule sur une Ducati Diavel modèle 2014 et je ne parviens pas à identifier mon problème. Je vais tenter d’expliquer au mieux mon souci.

    Courant mars/avril j’ai changé mon premier train de pneu, tout allait bien jusqu’au mois de mai où j’ai commencé à ressentir un comportement étrange, comme si la moto suivait les irrégularités de la route alors qu’il n’y en a pas. Je sens mon guidon different un peu comme si la pression n’était pas bonne ou une mauvaise usure du pneu, voir un défaut de la jante?

    J’ai regardé avec un pote mécano et motard de longue date qui m’encourage à me fier à mon ressenti. On a constaté une légère usure irrégulière sur le flanc droit du pneu avant mais c’est très léger.

    J’ai tenté du lui expliquer ( c’est très difficile à décrire) que j’avais cette sensation étrange à faible vitesse. Entre 0 et 55km/h.

    J’ai finalement été chez mon concessionnaire, très réactif et super sympa, on a changé la jante, changé la gomme j’ai fait les essais et sur le coup rien à signer. De retour chez moi, pneu neuf, le probleme revient… Le mécano Ducati ne ressentait rien selon lui tout va bien…

    Je me suis dit que la pression devait jouer un rôle, peut être que je m’étais habitué à une pression différente… J’ai donc essayé sur une semaine différente pression, 2.3 2.5 et celle d’origine 2.6… Le problème est le même, j’ai toujours une sensation que l’avant de la moto n’est pas comme d’habitude ! A faible vitesse, c’est comme si la route était déformée voir une mauvaise pression… Bref je sais pas quoi faire pour identifier le problème…

    • FlatFab
      31 juillet 2015 at 10:31

      Pneus et jante changés… je pense qu’on peut exclure un souci sur la roue.
      Encore que… c’est peut-être lié à un modèle particulier de pneu. As-tu essayé avec des pneus de modèles différents ?

      Modèle 2014, combien de kilomètres au compteur ? Cela me paraît très tôt pour une vidange de fourche, mais par précaution, ce serait peut-être utile.

      • Eric
        31 juillet 2015 at 11:28

        Merci FlatFab pour ta réponse!

        Modèle de août 2014 avec 12´700km au compteur, oui je roule Bcp 🙂

        Pour la gomme, le concess m’a changé la roue avec une de ces motos en stock en expo. Moto modèle 2015 sauf erreur.

        Mon pote mecano m’a dit qu’on pourrait essayer de changer l’avant et mettre une autre marque.

        Pour le pneu arrière c’est pour l’instant Pirelli vu que c’est une monte spéciale 240.

        Une vidange de fourche selon toi aurait une influence ? Je peux essayer…

        • Pascal
          2 août 2015 at 10:56

          Tu as vérifier tes roulements par hasard ? Roulement de roue et de direction…J’ai une Yamaha MT-01 et j’avais un ressenti un peu pareil a faible vitesse…
          Une fois arriver chez moi de face vers la moto pneu avant entre les jambes, j’ai essayé de tourner le guidon afin de voir s’il y avait du jeu dans un des roulements de roue et bien oui roulement droit HS . Un fois changer plus de ressenti…

    • mehdi
      26 août 2015 at 13:46

      verifie tes roulements de direction.

  14. Charles
    25 juillet 2015 at 13:35

    Bonjour,
    Voilà j’ai un « problème » avec ma fourche (Wp 4860 MxMA) sur ma Ktm 525 exc. Je viens de tomber sur votre site qui est très intéressant, mais je n’arrive pas à déterminer clairement mon souci, donc j’espère que vous pourrez m’aider.
    Je vais essayer de décrire un peu se qui se passe quand je roule, je précise que c’est pour une utilisation super motard en jantes 17″.
    Donc en ligne droite tout va bien « je crois », mais dès que j’entre en virage que se soit à grande ou petite vitesse et à droite ou a gauche il y a comme une force sur le guidon pour le faire braqué plus. Par exemple dans un virage à gauche quand je commence à donner de l’angle le guidon « pousse » ma main gauche comme-ci la moto voulait tourner toute seule….
    Et quand il faut faire partir l’arrière(supermot) là la moto se redresse tout de suite donc impossible à la décentrer :/ voilà je ne vois pas comment expliquer mieux que ça , j’espère que cela suffira. Que faudrait-il faire pour qu’il n’y est plus cette « force » ?
    Je précise que les pneus sont neufs et que les ressorts et l’huile sont d’origines et la vidange a été fait il y a quelques mois.
    Merci
    Cordialement

    • FlatFab
      29 juillet 2015 at 13:03

      La pression des pneus a été vérifiée il y a moins d’une semaine ?

  15. Olivier
    28 juin 2015 at 09:13

    Bonjour,
    Merci pour votre site que je trouve utile et bien réalisé. Je le consulte régulièrement.
    Je roule sur une Ducati Monster 821 de 2014 avec 6500 kms au compteur.
    La fourche de cette moto n’a pas bonne réputation et nous sommes plusieurs à nous en plaindre (forum Ducati Mania).
    Il y a 2 mois, après lecture de cet article j’ai abaissé les T de fourche de 5 mm. Ceci a permis d’améliorer très nettement le comportement de la moto. Nous sommes plusieurs à l’avoir fait et a en être satisfaits.
    Pour autant la fourche est toujours la même; elle plonge excessivement et ne possède aucun réglage.
    Lors d’une balade hier j’ai été confronté à un problème jamais rencontré auparavant: dans une courbe rapide abordée à environs 110 kms/h, J’ai ressenti une oscillation dans le guidon de gauche à droite (louvoiement ?). L’oscillation s’est répétée une dizaine de fois jusqu’à l’approche de la sortie du virage. Je n’étais pas du tout en situation extrême, la prise d’angle était modérée.
    Si vous pouviez m’apporter votre aide à comprendre et régler ce problème.
    Merci, Olivier

    • FlatFab
      28 juin 2015 at 18:28

      Un tel louvoiement sur une prise d’angle modérée ne me semble pas provenir d’un problème de suspensions.
      Première chose : vérifier la pression des pneus. Ensuite, l’usure des pneus, vérifier si elle est régulière.
      Enfin, renouveler la situation : le souci n’était peut-être pas dû à ta moto, mais au revêtement (rainurage).
      Avec seulement 6.500 km au compteur, peu de risques qu’il faille changer l’huile de fourche, encore moins les ressorts.
      Si le problème se renouvelle sur différents revêtements et avec des pneus neufs et bien gonflés, alors il faudra songer à mettre une huile de fourche avec une viscosité plus dure.

      • Olivier
        29 juin 2015 at 11:04

        Merci pour ta réponse,
        Les pneus ne sont pas à changer ils sont encore loin du témoin, mais je vais tout de même les examiner en détail. La pression préconisée est de 2,5 bars mais j’ai pris l’habitude de les gonfler à 2,3 bars av et ar (meilleur ressenti) et je vérifie la pression chaque semaine.

        Je n’ai pas le souvenir d’un rainurage sur cette route, mais en effet je vais essayer de renouveler les conditions de cette situation en retournant sur la même route.

        A bientôt, Olivier

        • Ricky
          29 juin 2015 at 21:31

          Ca peut peut-être venir du fait que tu te crispes sur ton guidon ?

          Ricky

          • Olivier
            1 juillet 2015 at 09:05

            Je suis un peu étonné de cette question mais je ne demande pas mieux que de comprendre. Est ce que c’est du vécu ? Comment expliquer cela ?

            • brisy
              1 juillet 2015 at 09:36

              hello olivier,
              déjà tu es 0.2kg de pression en dessous de la préconisation constructeur, en baissant les tés ,tu diminue l’angle de chasse, si les bras sont raides en plus … trois bonnes raisons de louvoyer un peu (si en plus avec la chaleur la pression de tes pneus a encore un peu baissé..)
              amicalement
              Marco

            • Ricky
              1 juillet 2015 at 12:16

              Tu peux relire sur ce site « Prendre un virage la position ».

  16. toni 45
    3 juin 2015 at 07:30

    bonjour
    j’ai un gros sousis de vibration sur mon CBF1000 travelle edition année 2007 qui augement enormenent entre 4/5000Tmm en roulant lors je debraye elle disparesse par contre si j’acceler débrayé elles reviennent et a la longue mes epaules ne supports plus etpourrant j’ai tout vérifier fixation moteur carenage vidange fourche …..
    pouvez vous m’apporter une reponse car je serais dçu de devoir changer de moto

    • FlatFab
      3 juin 2015 at 17:25

      Il faudrait déjà mieux cerner le problème.
      Ces vibrations apparaissent-elles entre 4.000 et 5.000 tr/min. sur n’importe quel rapport ? Ou est-ce en fonction d’une vitesse précise (en km/h) ou seulement sur un rapport donné de la boîte de vitesses ?
      Avez-vous vérifié les pneus, leur pression, leur usure, leur état : n’y a-t-il pas un « plat », un balourd, une déformation, une usure en facettes ou en escalier ?
      A vérifier également, la tension de chaîne, le serrage du guidon.

      Si toutes les fixations de carénage sont bonnes, si la fourche a été vidangée, si les ressorts de fourche ont été vérifiés lors de la vidange… essayez de varier le réglage de l’amortisseur arrière, voir si cela change cette vibration.

    • brisy
      3 juin 2015 at 17:33

      hello Toni 45,
      tu peux aussi aller voir là:
      http://cbf600.fr/viewforum.php?f=2
      forum sympa des cbfistes ,te présenter puis poser ta question .. ou déjà trouver ta réponse dans ce qui a déjà été expliqué…
      au fait top case ou pas?
      amicalement
      Marco

    • sam
      1 juillet 2015 at 19:40

      salut, je viens de tomber sur ton post, et j’ai eu la meme chose sur mon 600, il s’agissait en fait d’un problème de synchro des cylindres, en effet si un ou plusieurs d’entre eux sont à la traine, ton moteur se met à vibrer anormalement à certains régimes…

  17. Frédo
    25 mai 2015 at 17:59

    Salut à tous,

    Tout d’abord, félicitations pour ce super tuto sur les différents réglages et problèmes que nous pouvons rencontrer avec nos belles.
    Pour ma part, je suis l’heureux proprio d’une XVZ 1300 TD Venture Royale de 89 mais parfaitement entretenue, fourche révisée, roulements changés amortisseur arrière révisé et en parfait état pourtant lorsque l’aiguille approche les 140km/h, j’ai le guidon qui vibre crescendo, cela empire à 140 jusqu’à se transmettre dans le tableau de bord, la bulle, c’est flippant!
    Je ne trouve pas de cas similaires et donc ne sais par ou commencer à regarder. Je précise que se phénomène se produit en solo comme en duo.
    Please, help me.

    • FlatFab
      31 mai 2015 at 16:54

      Cela ressemble bien à un guidonnage.
      Parfois dû aux pneus. Vérifie ton pneu avant : quelle est sa date de fabrication ? Son état d’usure ? Est-il bien gonflé ? Ce guidonnage se produit-il quelle que soit la pression du pneu ?
      Essaie aussi de faire varier les réglages de l’amortisseur arrière, voir si cela change ce comportement de guidonnage.

      • frédo
        6 avril 2016 at 11:31

        Salut Flatfab,
        Un grand merci à toi!
        J’ai en effet trouvé ma solution, le pneu avant bien que pratiquement neuf était la cause des problèmes de vibration (Avon)
        Je l’ai remplacé par un métzéler marathon 880+ et là je ne reconnais plus ma machine… Un rail ! et plus de vibrations.
        Merci encore

  18. Chris R.
    25 août 2013 at 22:07

    Bonsoir,
    je viens de lire cette page qui répond en partie à mes questions
    J’ai un problème avec ma Triumph Bonneville de 2006 qui a 21.000 km.
    Je sais maintenant grâce à vos explications qu’elle a un problème de louvoiement.
    ça commence entre 130 et 140 km/h et va en s’amplifiant sévèrement (j’ai eu peur de tomber 2 ou 3 fois…)
    J’ai du mal à savoir par quoi il faut commencer, vu que bcp de points peuvent provoquer ça (pneus, fourche, amortisseurs, direction, aérodynamique). J’ai peur que si je la laisse chez Triumph, ils ne changent tout « prévention pour la sécurité » et ne me laissent une facture astronomique. Sait-on ce qui est la cause la plus fréquente de ce louvoiement ?
    D’avance merci
    Chris

    • FlatFab
      25 août 2013 at 23:20

      Procéder par ordre.
      D’abord, vérifier ce qui est simple à évaluer et facile à changer : les pneus. Vérifier avant tout la pression, l’état d’usure, leur âge… Voir l’article Choisir ses pneus.
      Ensuite, vérifier les suspensions. Varier les réglages pour voir si cela change quelque chose, en commençant par les suspensions arrière.
      Si rien de tout cela n’améliore le comportement de la moto, on passe à la fourche, vidange de l’huile, changement des ressorts…

  19. adrian
    10 juin 2013 at 11:38

    Bonjour!

    Fervent lecteur de ce super blog depuis quelques temps déjà, je post enfin car il me semble avoir un problème de comportement avec ma moto.

    Je possède une versys neuve depuis un gros mois (c’est ma première moto). J’ai déjà fait pas mal de route de cols, et j’ai un peu conduit sous la pluie mais sans plus. Je prends de plus en plus mes marques, et mercredi dernier j’ai fait de belles routes viroleuses sous le soleil, j’ai un peu envoyé et tout était nickel, comme depuis le début d’ailleurs.

    Mais samedi, j’ai pris ma moto sous la pluie, et me suis fait une frayeur sur des bandes blanches en insertion de voie rapide et de manière générale je la trouvais instable, comme si tout glissé…j’ai perdu l’avant, puis l’arrière c’est mis à chasser, bref pas cool. Je me suis dit que j’avais accéléré trop fort…et que je n’avais pas l’habitude de conduire sous la plue, et que prenant confiance, j’avais été un peu fort.

    Mais depuis, j’ai l’impression que ma moto est bcp moins sécurisante, que ce soit sur le mouillé ou le sec. J’ai l’impression qu’elle glisse bcp, qu’elle est « désunie », que le train avant est tès « léger » et l’arrière peut vite décrocher…je me retrouve à flipper dans les rond points, et à ne pas être rassuré sur la moindre prise d’angle (pas grosse en plus la prise d’angle…).

    Y aurait-il une raison mécanique qui pourrait expliquer ce changement de comportement soudain? Ou est ce une vue de l’esprit en raison de la frayeur que je me suis faite?
    Peut-être aussi que je capte mieux ces informations car j’accumule de l’expérience?

    Il n’empêche que mon plaisir de conduite est nettement réduit…

    A noter que mes pneus sont réputé pour être assez mauvais, surtout sur route mouillé (dunlop D211 sportmaxx), et que j’ai vérifié la pression de ceux-ci.

    Merci d’avance pour vos réponses 🙂

    • Lecomte
      4 juillet 2013 at 17:10

      Je ne sais combien de Km. ont tes pneus, peut-être sont-ils en fin de vie, avec un plat sur la bande de roulement (ce qui donne une impression de dérobade quand tu passes sur l’angle) ou encore imprégnés de mazout (il y en a beaucoup sur les routes actuellement!)…
      Nettoye tes pneus à l’eau légèrement savonneuse avec une brosse de chiendent et puis rince bien, sèche les et puis teste.
      J’utilise des TR 91 de Dunlop sur ma Varadéro et je suis agréablement étonné du « grip » tant sur sol sec que mouillé!
      N’hésite pas à changer de train de pneus si tu ne leurs fais plus confiance il y en a qui… vieillissent mal 😉 et n’oublie pas l’équilibrage même si on te dit que ce n’est pas nécessaire,

      • Izno
        23 juillet 2013 at 18:22

        Bonjour
        Je profite de votre connaissance de la partie cycle pour poser une question.
        Je viens d acheter une ducati st3 de 2006 dont je n ai pas l historique .je trouve la fourche tres dure. J ai diminué la dureté mais pas de changement notable
        Cela peut il venir d une huile usagee
        Ne sachant faire la vidange,j aimerai etre sure de l utilité car le coût est elevé.
        En esperant que vous aurez un moment pour me repondre je vous remercie d avance

        • FlatFab
          23 juillet 2013 at 22:44

          Il est difficile de diagnostiquer les raisons du comportement d’une fourche sans l’utiliser, sans la tester « en vrai ».
          Une huile usagée, très vieille donc laminée, aura plutôt pour effet une mollesse de la fourche. C’est le manque d’huile, en quantité insuffisante, qui peut provoquer une trop grande dureté de la fourche.
          Si la fourche n’a jamais été vidangée depuis 2006, l’opération est plus qu’urgente, quel qu’en soit le coût.
          A noter que cette opération peut être réalisée dans presque n’importe quel garage moto, pas besoin d’aller chez un concessionnaire Ducati.

  20. Benoît
    8 décembre 2012 at 20:17

    Bonsoir Fabien,Merci de ces transmission/intérêt/passion,tes réponses à 01h30…Je croyais que le shimmy provenait d’un mauvais équilibrage des roues avant d’une voiture (caisseux à ce moment-là),qui ne se manifeste qu’à une certaine vitesse:rien à 110,sensible à 120,disparaît à 130(cela s’est produit en injectant le volume d’une bombe anti-crevaison à l’avant-droit).D’autre part,que veut dire « une direction billée »?Merci encore

    • FlatFab
      17 décembre 2012 at 18:56

      Direction billée : dont les roulements à billes (dans la colonne de direction) sont abîmés, souvent avec un « à plat » qui va créer un point dur.
      Dans le cas que tu cites, il est probable que la mousse anti-crevaison s’est accumulée à un endroit de la jante et a créé un « balourd » qui perturbe l’équilibrage de la roue. Quant à comprendre pourquoi ça le fait à une certaine vitesse et pas à d’autres, je n’en sais rien, c’est souvent un phénomène d’entrée en résonance.

  21. morel henri
    19 août 2012 at 14:29

    ma Kawasaki zéphir 550 a la fourche avant qui oscille de haut en bas vers 115km/h comme un marteau piqueur depuis que le garagiste de la concession Kawa a effectué le remplacement des tubes de fourches , des ressorts ,des joints tous d’origine et de l’huile(15W)et les pneus (conti go) sont presque neufs. Il a diminué de 25ml le volume d’huile des fouches et les oscillations sont toujours là .
    Que faire pour faire disparaitre ces oscillations?
    Merci pour la réponse

  22. 24 octobre 2010 at 16:09

    Bonne explication
    merci pour les infos

  23. patrick
    8 juin 2010 at 18:03

    Bonjour , descriptif tres interressant , mais je pose une question technique .
    Dans le cas de ressorts lineaires , la force ne change pas si l’on comprime ou si l’on detend le ressort .
    Par consequent l’action sur le reglage de precontrainte , n’a pour effet que de modifier l’assiette de la moto ?
    Les reglages + ou – dur se font avec l’hydraulique ?
    Cas sur une R1 2008

    – – –

    Réponse

    Je ne possède pas la réponse.
    Peut-être qu’un internaute plus technicien pourra te la donner.

    • Pack
      4 mai 2012 at 11:40

      Oui la précontrainte ne joue que sur l’assiette de la moto dans le cas d’un ressort linéaire.
      Pour la « dureté » de la suspension, il faut jouer sur la compression lors de la plongée et la détente lors de la remontée.
      Tiens regarde ce lien très bien fait et facile à comprendre:
      http://chevaliernoir.chez.com/moto/suspensions.htm

  24. Run
    30 mai 2010 at 09:12

    Bonjour,j’ai une Kawazaki vn 800 Drifter de 1999 avec 30.000 bornes..J’ai un petit souçi avec la stabilité et la conduite de la moto.
    Il m’est impossible de tourner sans être complètement déporter.
    La moindre petite pierre fait sauter la moto(ou me fait guidonner).
    Sur autoroute,quand je change de bande,la moto guidonne et me donne l’impression de se tordre.
    Il y a peut être plusieurs problèmes,avez vous une idée de ce que ca pourrait être?
    Merci d’avance.

    – – –

    Réponse

    Il paraît évident que votre moto souffre d’un problème de liaison au sol. Mais les causes peuvent être diverses.

    Avant tout, vérifier la pression des pneus et le serrage des tés de fourche et des pontets de guidon.
    Ensuite, vérifier les réglages de suspensions, de l’amortisseur arrière.
    Après, refaire l’historique de l’entretien de la moto. De quand date la dernière vidange d’huile de fourche ? Le dernier changement des ressorts de fourche ?
    Si cela n’a jamais été fait, il serait temps d’y songer !

  25. Emrick
    3 mars 2010 at 19:46

    Salut, pas bien original mais félicitation pour ton site!
    3 semaines que j’ai le permis , + de 1600 bornes au compteur en suivant les recommandations de tes divers articles ( maniabilité, matos, virages, prévision de stage, entretien etc…). Mais j’ai un souci avec le vent: ces derniers jours, sans être particulièrement fort, il souffle en rafale et le ressenti est particulièrement flippant pour le débutant que je suis. Sur nationale ou autoroute, déjà que je ramasse grave aux vitesses légales ( jai une hornet 2010) , mais les bourrasques de vent surtout en courbe me donne l’impression que je vais me ramasser, pourtant, je fais l’effort de porter le regard au plus loin , de soulager le plus possible le guidon de mon poids et les réglages de suspensions sont en « standard » voire un peu dures. Une petite astuce à me refiler? A septembre pour rejoindre la CASIM 75 !!

    – – –

    Réponse

    Pour lutter contre le vent latéral, le plus important est vraiment de bien serrer le réservoir avec les genoux et les cuisses.
    Ensuite, essayer d’anticiper les rafales, se tenir prêt à contrebraquer pour rattraper une embardée… et réduire un peu sa vitesse.

  26. gilles
    19 octobre 2007 at 06:13

    hauteur de selle
    bonjour,
    je suis de taille plutôt petite (1m67) et j’aimerais modifier la hauteur de selle de ma moto afin que mes pieds touchent « franchement » le sol à l’arrêt.
    certain site propose des biellettes de surbaissement.
    ma question: le comportement de la moto en sera-t-il affecté et dans quelle mesure??
    si oui, peut-on le corriger?
    cette modif engage -t-elle mon contrat d’assurance?
    merci pour votre réponse

    Réponse

    Bonjour ! Vous devriez trouver la réponse à vos interrogations en lisant l’article « Adapter sa moto pour les petites tailles« .
    Un bon kit de surbaissement n’affecte pas la tenue de route (juste un peu le confort) et n’entraîne donc aucune modification de votre contrat d’assurance.

  27. juan
    17 août 2007 at 23:33

    arf première faute mais bon

    Si la fourche est trop souple la seule solution est changer la valeur du ressort.

    Durcir la precontrainte va juste changer le seuil de déclenchement (mais tout le monde fait l’erreur).

    Par contre on peut jouer sur la compression. Une compression plus freiné va ralentir la vitesse d’enfoncement.

    la definition que tu donnes de la compression me semble être celle de la détente car une compression plus lente va empecher la fourche d’utiliser tout le débattement.

    Sur les trail ou XM on trouve des amortos/fourches 4 voies. 2 régalges pour détente et pour compression. Un à hautes vitesses et un a basses vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *