Essayer une BMW

Si vous allez essayer une moto BMW à moteur Boxer pour la première fois et que vous ne connaissez pas parfaitement cette moto…

Si c’est une moto d’occasion, en plus du reste (classique sur une occasion comme le carnet d’entretien, etc.), tester le bon fonctionnement de tous les mécanismes: pare-brise électrique, feux de détresse, clignotants, feux (sans oublier les ampoules de tableau de bord), ouverture des valises et de la selle, radio le cas échéant, fonctionnement du compteur et du compte-tour, présence des fusibles de rechange, etc.
Vérifier la bonne rotation de la poignée des gaz : pas de point dur.

Dans le cas d’une moto neuve, il est probable qu’il s’agira d’un modèle de démonstration prêtée par le concessionnaire, rodée en général sur 1.000 km par un des employés de la concession, puis mise à la disposition des clients avant d’être revendue à un de ces derniers avant d’atteindre 10.000 km (ce qui lui vaut une remise d’environ 10% en général).
En général, les essayeurs et clients potentiels ne se gênent pas pour « taper dedans », tenez-en compte si vous lui trouvez un comportement moteur bizarre…

Pour « dompter la bête » et surtout ressentir des impressions valables, quelques points avant de démarrer:

  • vérifier le réglage de la hauteur de selle (trois positions possibles qui changent complètement la maniabilité à l’arrêt) ;
  • regarder le type de pneus (tous n’ont pas le même comportement), vérifier si possible la pression (la RT est un camion avec des pneus sous-gonflés) ;
  • vérifier le réglage de l’amortisseur arrière (chercher le point rouge sur le réglage de la précontrainte, la molette derrière le cache latéral droit, il correspond au réglage optimal pour un pilote de 80 kg avec équipement, chaque clic vers le haut ou vers le bas correspond à un poids supplémentaire ou en moins de 5 kg) ;
  • règler les rétroviseurs et la hauteur de phare à l’arrêt en position de conduite (quand on n’a pas l’habitude, c’est chaud de les régler en roulant) ;
  • laisser chauffer un peu le moteur pour ne pas être trompé par les éventuels à-coups d’un moteur froid.

Sinon, à l’arrêt, faire attention à tous les bruits moteurs en route à côté du mécano et se faire expliquer chacun d’entre eux.

Petit bémol, ne pas accorder une confiance totale aux affirmations d’un vendeur, même mécanicien, même professionnel. On en a vu tellement raconter des bobards…
Ecouter les explications, les conseils de prise en main, mais si c’est une moto d’occasion et qu’on ne s’y connait pas, l’essayer et revenir plus tard avec un pote compétent.

Après, le plus angoissant est le démarrage et l’arrêt. Faire attention au terrain, se méfier des pentes et dévers, le poids emmène très vite au tapis.
Quand on s’arrête, observer l’environnement, prévoir comment repartir pour ne pas se trouver piégé dans un coin étroit ou dans une pente vers l’avant.

Une fois que ça roule, vous savez comment conduire une moto, non ?
Vous verrez bien si le bruit vous plait, le comportement moteur, le confort, les reprises, la maniabilité…

Essayez de trouver un parcours varié ville/campagne/route.
En route, vérifier les montées en régime du moteur en accélérant doucement sur toute la plage d’utilisation: pas d’à-coups non plus.
Une fois le moteur chaud, monter tous les régimes (sauf première et deuxième) jusqu’à la zone rouge ou presque, en fonction de la circulation ou de la voie, de la présence de radars ou non: encore pas d’à-coups (non plus).
Vérifier également le comportement moteur lors d’une coupure franche des gaz, le ralentissement doit être brusque, mais encore une fois sans à-coups.
Enfin, si possible, vérifier le freinage à petite vitesse d’abord, puis si les conditions le permettent, l’ABS par un freinage d’urgence.

Pour finir, ne pas négliger de vérifier certains aspects pratiques: béquillage de la moto sur la centrale, relevage lorsqu’elle est sur la latérale, le casque/sac journalier entre-t-il facilement dans les valises et/ou le top-case, y a-t-il un endroit pour ranger l’antivol (dans le placard à la maison, il est nettement moins efficace !) ?

Un bon moyen est de se mettre dans les conditions du quotidien avec la moto: ranger le sac à dos dans la valise, mettre la moto sur la petite place de stationnement, mettre (et défaire) l’antivol…

  45 comments for “Essayer une BMW

  1. Alice
    8 août 2013 at 11:40

    Bonjour Fab,

    Je rebondis sur le commentaire de Fred des bois pour également bénéficier de tes conseils.
    J’anticipe aussi un peu, je pense m’orienter comme première moto sur une ER6n ou CB500F, (permis A2 sur ER6n, j’ai 23 ans) pour commencer les premières années et me faire la main.
    Sûrement une question idiote mais penses-tu que prendre l’ABS dès le début est un bon choix, ou faut-il apprendre à pouvoir faire sans, au début, malgré le grand bénéfice de sécurité que cela représente ?

    Je poste ici car si j’ai passé le permis moto c’est pour un jour espérer rouler sur une GT, moto de mes rêves…depuis toujours.
    Je mesure 1m70 pour 60 kg, et bien que très sportive, je me doute bien que ce sont des motos pas vraiment adaptées à mon gabarit, très exigeantes de surcroît et qui nécessitent des kms au compteur en amont…
    On ne commence pas sur un Stradivarius, alors en attendant, je commence avec un biniou d’étude et souhaite monter en gamme progressivement et tout doucement, je ne suis pas pressée, enfin si mais de vivre !

    Contrairement à beaucoup (?), j’adore le plateau, chercher une précision, une aisance, une maîtrise technique exigeante est un vrai plaisir et un vœu pour mes futures années en sécurité sur ma moto. Être une vieille motarde en BM, le pied !
    Que me conseilles-tu après l’Er6 ou équivalent, est-ce qu’une F800GT est tout de suite envisageable, ou quel intermédiaire serait sinon idéal ?
    Peux-tu me dire quelles BM sont possibles pour une femme de mon gabarit ?

    Merci infiniment pour ton site aussi riche techniquement qu’ humainement. Un vrai plaisir à lire et surtout à relire…
    J’espère que celui sur les formations et stages arrivera vite. Les CASIM sont bien remplies et ça manque cruellement de propositions supplémentaires pour apprendre, désapprendre, et progresser.
    bravo ! et pardon pour le pavé…

    Alice.

    • Fred des bois
      8 août 2013 at 13:33

      Pour avoir essayer la F800gt, je pense la marche n’est pas trop grande par rapport à une er6, j’ai trouvé cette moto assez légère, plutôt confortable et offrant une bonne protection pour nos gabarits (je mesure 1,72 m pour 65kg).
      La position m’a surpris mais sûrement à cause de la selle basse, j’avais l’impression d’être assis dans la moto.

      Pour les inscriptions aux casim, il faut être patient ou prévoyant… Je suis sur liste d’attente depuis fin 2012 pour la rentrée 2013…

      • Alice
        8 août 2013 at 15:14

        Salut Fred des bois,

        Merci pour ces infos sur la F800GT. Tu t’es décidé à l’acheter finalement ? Je me réjouis que tu la trouves plutôt légère. Cela étant, même à gabarit égal, les sensations peuvent être perçues très différemment, question de technique et d’expérience sûrement… Mais bon, j’aimerai pas la coucher à l’arrêt, donc la patience est de mise.

        Concernant la CASIM, j’ai envoyé un mail (seulement) cet été pour la saison à venir. Ils m’ont dit qu’ils me recontacteraient à l’ouverture des adhésions. Je peux te dire que mon bulletin d’adhésion va partir en pli urgent, quitte à aller le déposer moi-même dans leur bureau !
        La CASIM77 a l’air d’être bien débordée… c’est pas gagné pour cette saison.
        Je suis volontaire pour ouvrir une deuxième antenne CASIMsud 77! blague à part, le département est très grand (et saturé, comme beaucoup de choses en IDF)
        Si c’est pas pour moi cette année, j’irai voir Fab faire des stages dans le Bordelais !
        A bientôt à la CASIM avec un peu de chance.

        • Fred des bois
          8 août 2013 at 18:50

          Non pas d’achat prévu, mon permis est encore tout neuf et les f800gt aussi donc les prix piquent un peu.
          Je vais me faire encore la main avec ma kawette quelques temps

          Je suis sur liste d’attente pour la casim77 et effectivement apparemment il y a énormément de monde en attente

        • FlatFab
          11 août 2013 at 13:17

          Il y aura certainement une CASIM 91 dans les un à deux ans à venir.
          Nous essayons de pourvoir tous les départements d’Ile-de-France, il y a la demande, mais nous manquons de sites de formation et surtout de formateurs bénévoles.

    • brisy
      8 août 2013 at 15:01

      bonjour alice,
      je sais bien que ta question ne m’est pas adressée, mais juste pour l’anecdote: la première fois que j’ai croisé une bmw 1600 (le plus gros modèle de GT de bmw) elle était conduite par un chauffeur de moins d’1.60m pesant sûrement 55kg….. selle abaissée, il disparait complètement derrière la bulle… ça n’avait pas l’air de le gèner plus que ça.
      amicalement
      marco

      • alice
        8 août 2013 at 22:28

        Merci Marco,
        Comme quoi…C’est toujours agréable de se dire que tout est possible quand on en a vraiment envie et qu’on se donne les moyens d’y arriver.
        bien à toi
        Alice.

        • brisy
          9 août 2013 at 09:08

          bonjour Alice,
          il s’agit d’adapter sa conduite à ses moyens…..de conducteur(trice) j’imagine que le plus difficile est le contrôle à basse vitesse. Prévoir ses arrêts en pensant au redémarrage (pas moyen de pousser seul(e) une grosse bécane), se laisser le temps de s’adapter au poids, au gabarit etc…bref il y a beaucoup de petit(e)s parmi les motard(e)s …. tant mieux!
          marco

    • FlatFab
      11 août 2013 at 13:51

      Je suis un franc partisan de l’ABS dès le début.
      Tout d’abord, cela n’empêche pas d’apprendre à « bien » freiner, c’est-à-dire efficacement et sans déclencher l’ABS.
      Ensuite, si l’ABS n’est pas utile pour les motards débutants, pour qui le serait-il ?
      Lire l’article Freiner à moto.

      Tu as une bonne approche de la moto et de la progression nécessaire.
      Ne t’inquiète pas trop sur ton gabarit : même si tu ne peux pas t’autoriser, avec une taille de 1,70m et sportive, tu pourras avoir accès à presque toutes les motos, sauf les gros trails routiers.
      Pour une GT, ce sera juste mais tout à fait possible, surtout avec de l’expérience.

      Après un à deux ans en ER-6 (tu peux déjà démarrer sur une ER-6f), si tu roules au moins 10.000 km par an, la F800GT ne devrait pas poser de souci, c’est la suite logique.

      Chez BMW, avec ta taille, tu as accès à presque toute la gamme actuelle : F650GS, F700GS, toutes les F800, R1200R, R1200GS rabaissée…
      Je te déconseille dans un premier temps les R1200RT et GS Adventure, trop lourdes (et trop haute pour la GSA), ainsi que les séries K, à cause de leur poids.
      Les anciennes R1100 et 1150 sont lourdes aussi dans leurs versions RT et GS. Par contre, tu peux envisager une R (R850R, R1100R, R1150R) ou la RS…
      Egalement les « vieux flats », avec les séries R80 et R100, que ce soit en version R, GS ou RT.

  2. Fred des Bois
    9 avril 2013 at 23:01

    Salut Fab,

    J’anticipe légèrement car je viens juste d’avoir mon permis et je roule sur une ER6N.
    Je regardais ce qui pourrait me plaire après celle ci (bien que j’ai du temps avant de m’en lasser, quoique).
    Je pense que je m’orienterais sur une moto carénée et confortable aussi bien solo que duo (pour emmener madame).
    L’er6 est très bien mais aucune protection, on en prend plein la tronche.

    Avec mon gabarit (1.72 m pour 70 kg), je pense que les grosses bm sont pas pour moi mais je suis tombé sur une F800GT que je trouve à ma portée car pas trop grosse.
    Transmission par courroie, bicylindre, d’après ce que j’en ai lu sur le net, elle est plutôt pas mal.

    Qu’en penses tu?

    • FlatFab
      16 avril 2013 at 20:58

      Excellent choix.
      Un motard de ma connaissance a fait exactement le même parcours, débuts sur une ER-6n, puis passage sur une F800GT.

      • Fred des Bois
        17 avril 2013 at 22:39

        Merci pour tes conseils et ton excellent site.
        Suite aux infos trouvée sur ton site, je me suis pré inscrit à la CASIM77 et vais servir de cobaye dimanche pour l’exam des moniteurs!

  3. Jim
    6 novembre 2012 at 18:27

    Bonjour,
    Premier essai d’un flat twin programmé vendredi (r1100s) et je me pose déjà quelques questions!
    La R1100S me plait depuis longtemps, mais je m’étais porté sur un choix très (trop) raisonnable : F650CS Scarver. Excellent mono, courroie (je veux plus de chaîne), économique à l’achat, à l’usage (j’ai fait des plains à 3.4l/100kms encore récemment) et à l’entretien. Mais au retour d’un demi tour de France de 3500 bornes en 2 semaines, le désir d’une monture plus routière refait surface : R1100S my darling!!!

    J’essaie tout de même de tempérer mon coup de coeur pour la S (qui s’effondrera peut-être après l’essai) au mieux afin de m’épargner une grosse déception.

    Tout d’abord, est ce que je suis suffisamment « routard » pour justifier ce choix (20000 kms par an avec un trajet boulot quotidien de 40kms aller/retour)? Oui parce que mon kilométrage annuel valide le choix d’un moteur à la longévité éprouvée. Non car le kilométrage quotidien me servira simplement à mettre le moteur à température.
    Est-ce que mon expérience de conduite de 2RM est suffisante pour un engin de ce gabarit? Oui parce que même jeune permis (juillet 2011) j’ai aligné avant ça 25000 bornes en 125, puis 25000 depuis le A. Non, mon gabarit de 1.68m sera trop handicapant dans certaines situations que j’abordais jusqu’à présent sans appréhension ni problème.
    Cette R1100s de 2004, avec bagages, 80000kms à 4500€ et garantie 3 mois reste-elle une bonne affaire si je m’aperçois, à la lecture du carnet d’entretien et des factures, que l’embrayage et les amortisseurs seront à faire dans quelques milliers de kilomètres???

    Je n’ai pour l’instant ciblé qu’une occasion, vendue par une concession BMW avec l’énorme avantage d’une reprise sur mon Scarver.

    Je ne sais pas si tu peux m’apporter des éléments pour éclaircir mes interrogations, mais merci en tout cas pour tes articles toujours très pertinents!

  4. thierry
    13 mai 2012 at 01:51

    Bonjour, je lis et relis attentivement votre site et les articles y correspondant. Je suis en recherche d’une r1150rt, je dois en voir une ex-administration de 2003 et totalisant 119000km.Niveau entretien l’embrayage a été changé, la courroie d’alternateur egélement; les vidanges aussi, module abs et purge faits. A ce kilometrage la distribution merite t’elle de s’y interresser?suspensions av/ar?

    Merci pour votre reponse et conseils a venir.

    cordialement thierry

    • FlatFab
      1 juin 2012 at 23:38

      Il est toujours délicat d’apprécier à distance et sans la voir l’état d’une moto.
      En principe, la distribution ne devrait pas souffrir de gros soucis, mais les motos d’administration ont souvent été maltraitées par des sollicitations extrêmes.
      De plus, à 120.000 km, si les amortisseurs sont toujours d’origine, il faut envisager d’urgence leur remplacement ou leur reconditionnement.
      De façon générale, je déconseille l’achat d’occasion d’une ex-moto d’administration, à moins de disposer de solides connaissances mécaniques pour l’ausculter dans ses moindres détails.

  5. jean michel
    23 janvier 2012 at 06:10

    bonjour , venez essayer ma 850 RT de 2002 avec 28000 km, achetee il y a 1 an sur un coup de tête;à 20000 km; n’a connu que les entretiens bmw (carnet impec), confiee à bmw apres l’achet ,qui m’a confirmé le chiffre et a fait révision majeure compte tenu de l’âge de la bête. j’ai 58 ans et trop de pôles d’interet à côté, je préfère arreter.super moto ,pas encore mise en vente ,mais si le coeur vous en dit..je suis à 2h 15 de Rennes.

    * * *

    Réponse

    Je laisse le message de Jean-Michel car ce n’est pas son premier.
    Mais je rappelle que mon site n’est pas un forum et n’a pas vocation à transmettre des annonces de vente.

    • Yoann
      24 janvier 2012 at 21:22

      Bonsoir Jean-Michel,
      Effectivement je peux être intéressé mais à la vue des premiers éléments, je pense que vous risquez d’être hors budget. Je cherche juste la bonne occase pour la balade. je vous laisse mon mail : yoaval1@hotmail.com pour envoyer photos et caractéristiques.
      Salutations
      Yoann

  6. Yoann
    21 janvier 2012 at 16:58

    Bonjour,

    Je m’intéresse de près à l’acquistion d’une BMW R1100RT de 1997 avec 104000 km, entretenu chez BMW et dont une grosse révision a été faite 101000 km. En lisant les articles sur le site, je me retrouve avec des doutes sur sa durée de vie restante. Je dois l’essayer dans quelques jours. Avez-vous quelques conseils à me prodiguer ? Il s’agit pour moi d’un moto balade pour le WE (j’habite en Bretagne). Je souhaite ce modèle car d’une c’est mon préféré et deux, il est vraiment bien pour emmener un enfant avec moi.
    Par avance merci

    * * *

    Réponse

    Les conseils avant essai sont justement l’objet de cet article.
    La R1100RT me paraît effectivement bien correspondre à l’usage que vous envisagez.
    A plus de 100.000 km, il faut surtout regarder (ou plutôt écouter) l’état de la transmission, guetter les bruits du cardan, de la boîte de vitesses. Et vérifier que les amortisseurs avant et arrière ont été changés ou refaits.
    Pour le reste, lire cet article : « Bien acheter une moto d’occasion« 

  7. Marc
    16 mars 2009 at 15:18

    Bonjour,
    J’ai besoin des mêmes infos que Thierry P…
    Pour le même problème…

    C’est possible ?

    Bien cordialement
    Marc

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    En théorie, oui, c’est possible.
    Sauf que je n’ai pas gardé le message envoyé à Thierry.
    Je t’envoie son adresse email, tu pourras le contacter pour avoir des infos.

  8. Thierry P.
    8 juin 2008 at 12:44

    Bonjour,

    Je suis lecteur de ton site, je dois dire qu’a bien des egards, je me reconnais dans ta vision de la moto. D’abord merci pour tous tes conseils et pour ton sens du partage.

    J’habite actuellement a Treves, en Allemagne. J’utilise une FZ6 78ch (110km quotidiens min. + loisirs) comme permiere moto. Depuis l’achat il y a 4mois j’ai deja passe la barre des 10000km en Allgne, France, Lux, Belgique…

    Ce qui m’amene a faire deux constats:
    – c’est officiel, je suis mordu
    – un roadster c’est beau, mais en usage intensif, on a mal partout.

    Voila, apres m’etre brievement presente, je voudrais te demander ton avis: Je m’interesse de pres a une 1200 RT ; et si j’achete ce modele a 109ch en Allemagne, je me pose des questions concernant la mise aux normes lors d’un retour en France.
    – Comment se passe le bridage et comment le prouver aupres de l’administration francaise? (parle t-on d’une petite manip, ou d’une grosse manip couteuse en main d’œuvre ?)
    – y aura une deception a la clef de passer a 106ch – ou est-ce imperceptible?
    – quid du rodage? Est ce mauvais pour le moteur d’etre rode a une certaine puissance, puis d’etre modifie techniquement ?

    J’ai beau chercher ce genre d’info sur le web, je n’arrive pas a trouver de reponse (des qu’on parle bridage, les gens ont plutot l’air de vouloir debrider leur moto..?) – et les concessionaires de la region ne sont pas tres clair sur le sujet…
    Une solution serait d’acheter la moto deja bridee en France, mais le prix de ce modele avec quelques options est vraiment moins cher en Allemagne.

    Qu’en penses tu ?

    Thierry

    – – –

    Réponse envoyée par email privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.