Passer le permis moto

Quelques conseils pour les débutants complets, quelques souvenirs pour les vieux briscards… Comment envisager, se préparer, vivre l’apprentissage et les examens du permis de conduire catégorie A.

Pour préparer l’examen du permis A, lire l’article « Astuces et conseils pour l’examen du permis moto« .
Pour les détails administratifs et réglementaires, lire l’article « Les catégories de permis moto« .
Pour rêver à votre première moto, lire l’article « Quelle moto pour débuter ?« .
Si vous n’avez pas encore choisi votre moto-école, lire l’article « Trouver une bonne moto-école« .
Si vous êtes un « vieux » débutant, lire l’article « Commencer la moto tard ou reprendre après des années« .
Pour choisir votre équipement, lire « Réfléchir à son premier équipement motard« .

* * *

Le site MotoServices a suivi une apprentie motarde dans son parcours de formation moto en Ile-de-France, à l’été 2013.
Attention, cet exemple ne se prétend pas universel. La moto-école n’est pas été choisie au hasard (c’est l’établissement partenaire du site depuis des années), cette élève a été choyée du fait de la présence du journaliste et les conditions de formation sont propres à Paris et sa proche banlieue, cela ne se passe pas comme ça partout en France.

Lisez les articles :

PERMIS MOTO – MOTOSERVICES PASSE LE PERMIS EN LIVE
PERMIS MOTO – MARIE PASSE LE CODE DE LA ROUTE
PERMIS MOTO – MARIE ET LE CHOIX DE SA MOTO ÉCOLE
PERMIS MOTO – MARIE PREND SON PREMIER COURS DE PLATEAU
PERMIS MOTO – MARIE PASSE LA SECONDE !
PERMIS MOTO – MARIE PATINE ! (COURS 3 À 5)

* * *

Questions fréquemment posées

Combien d’heures ?

La loi impose un minimum de 20 heures de conduite obligatoire pour le permis A/A2 (8 h de plateau et 12 heures en circulation), plus une heure d’évaluation soit 21 heures au total.

Ce chiffre est de 15 heures si l’on est déjà titulaire du permis A1 (à partir de 16 ans, pour les plus de 50 cm3 aux moins de 125 cm3).
Seuls les possesseurs d’un permis A1 passé par examen bénéficient de cette disposition, et pas les possesseurs d’un permis de moins de 125 cm3 par équivalence, comme les titulaires d’un permis B de plus de deux ans.

Dans la réalité, peu d’élèves arrivent à obtenir leur permis A2 en moins de 25 heures.
La moyenne du volume de formation tourne entre 30 et 35 heures de cours au total.

Combien de temps pour passer le permis A ?

Compte tenu de la forte demande, des plannings surchargés des sessions d’examen et de la pénurie de moniteurs deux-roues, comptez facilement deux mois avec un enseignement traditionnel (avec deux-trois heures par semaine). Dans les grandes villes et notamment Paris, cela pourra être encore plus long.

En outre, comptez un mois supplémentaire si vous devez repasser le code (si vous avez le permis B depuis plus de cinq ans). Ce ne sera pas le plus facile, passer de 30 fautes à moins de 5 prend plusieurs semaines et de longues heures passées dans une petite salle sombre à essayer d’imaginer quel piège a bien pu préparer le concepteur de cette diapo…

Certaines écoles moto proposent des stages intensifs de quatre ou cinq jours qui permettent de passer le permis en une semaine (apprentissage sur cinq jours, examen le lundi suivant). Intéressant, mais risqué. A réserver à ceux qui possèdent déjà une bonne expérience du deux-roues, en 50 ou en 125 cm3. Car si vous ratez votre premier passage, il vous faudra attendre bien plus longtemps avant de repasser.
Pour en savoir plus sur ce point, lire l’article « Trouver une bonne moto-école« .

Combien ça coûte ?

Le coût du permis moto est extrêmement variable selon le lieu (province/Ile de France, ville/campagne) et le nombre d’heures prises.
Le tarif horaire des cours pour le permis moto A1 ou A se situe entre 30 et 50 €.
La plupart des moto-écoles proposent des forfaits allant de 500 € à 1.000 € pour 20 heures de conduite et une seule présentation à l’examen du plateau et de circulation.

Pour ceux qui n’ont aucun permis ou qui l’ont passé depuis plus de cinq ans, il est nécessaire de réussir au préalable l’examen du code et donc inclure son coût dans le budget, coût allant de 50 € à 100 € selon la formule de « forfait code » (ou non, si vous préférez le préparer chez vous) et les frais de présentation à l’examen.

Pour info, vous avez parfaitement le droit de vous entraîner chez vous avec un DVD de code de la route acheté d’occasion sur internet (compter 5-10 euros) et de vous présenter gratuitement en candidat libre à l’examen du code. Vous viendrez ensuite vous inscrire à la moto-école, ils ne peuvent rien dire. La seule contrainte est d’aller vous-même retirer et valider votre dossier Cerfa 02 en préfecture.

Par ailleurs, n’oubliez pas d’ajouter dans votre budget le coût de l’équipement motard minimal : casque, gants, blouson. Compter entre 200 et 500 euros.

Et encore, ce prix « de base » s’entend à condition de réussir l’examen du premier coup.
Autrement, il faudra payer des heures de cours supplémentaires – entre deux et… 40 pour certain(e)s – et les frais d’une nouvelle présentation à l’examen, une fois, deux fois…

Sachez que très rares sont celles et ceux qui obtiennent leur permis avec seulement 20 heures de cours.
En général, on tourne entre 30 et 35 heures de formation, avec 20 à 25 heures de plateau et le reste en circulation.
Et les élèves avec 40 heures de cours ne sont pas rares.

A mon sens, il convient donc de prévoir au total environ 1.500 euros (en province, 2.000 euros sur Paris) , à moins que vous soyez particulièrement doué(e) ou possédiez déjà une forte expérience de la conduite en moto 125.

Le « permis à un euro par jour » n’a quasiment rien changé : presque aucune moto-école ne le propose, même celles qui appartiennent pourtant à un réseau ayant signé la convention…

Et pour ce prix, j’ai quoi ?

Les forfaits proposés n’ont presque jamais un contenu identique, tenez-en compte lors de vos comparaisons.
Certains forfaits incluent toutes les prestations, y compris l’examen de code, et il n’y aura rien d’autre à payer. D’autres n’incluent pas les frais de dossier, le forfait code, la présentation à l’examen du code et n’offrent parfois pas un nombre d’heures identiques.
Lisez bien tout et surtout ce qui est écrit en petit, tout en bas du verso du joli prospectus…

Important : ce ne sont pas forcément les moto écoles les moins chères qui sont les meilleures !
Il convient de prendre avant tout en considération la qualité de l’enseignement pour la sélection de sa moto école. Méfiez-vous des prix trop bas qui peuvent cacher quelque chose de louche et parfois une arnaque.
Mais il existe aussi de très bonnes moto-écoles proposant des tarifs intéressants.
Lire l’article « Trouver une bonne moto-école« .

Faites bien vos calculs avant de vous engager dans l’aventure du permis moto, assurez-vous que vous aurez les moyens d’aller jusqu’au bout et que vous ne serez pas dans l’obligation d’abandonner en cours de route, faute de financement.

Lisez ce reportage du Repaire des Motards sur le passage du permis A par une motarde débutante.

* * *

Le problème avec le permis moto, c’est qu’on a tant envie de l’obtenir…

Tout le monde passe le permis B, celui pour conduire une voiture, une de ces caisses de métal à quatre roues, un des fondements de notre société industrielle et individualiste. Que ce soit à 16 ans, 18 ans, 21 ou 25 ans, le permis B est une nécessité, une étape obligée, et pour tout dire, presque une formalité.

Le permis A, le permis moto, celui que l’on appelle parfois le permis « gros cubes » (par opposition aux permis A1, AL ou « A progressif », celui des 125 ou des moins de 21 ans limités à 34 chevaux), c’est autre chose.
On ne passe pas le permis A par hasard ou par obligation. Mais par goût, de sa propre volonté née du désir de conduire une « vraie » moto : en un mot, par passion.
D’où un investissement affectif bien plus grand. Même si l’on a déjà conduit un deux-roues motorisé, un scooter, une mobylette, une 125 cc… la première fois que l’on enfourche la moto d’école reste un moment d’émotion.

L’apprentissage nous fait ensuite prendre conscience de la difficulté que représente la maîtrise d’un tel engin. On tombe ou on voit les autres tomber. On a tant de mal à pencher cette p… de s… de moto, à réussir ce b… de m… de demi-tour sur le parcours rapide, à ne pas toucher ces c… de poteaux et de plots sur le lent, à se rappeler ces f… vérifications mécaniques, les fiches théoriques, les panneaux…

Dans le même temps, les moniteurs nous montrent à quel point ce permis A est bien plus difficile que le B, on voit les autres élèves plus expérimentés revenir d’examen l’oreille basse et le casque bien lourd de peine et de sueur au bout du bras.
Bref, on doute !

Les heures de formation passent, le portefeuille s’allège : les heures de cours, le livret de code, le casque, les gants, les bottes, peut-être le blouson, voire une combinaison de pluie…
Vient le moment de passer à l’entraînement pour la conduite et là, en général, ça va mieux. Bien sûr, il reste des erreurs, des frayeurs, des engueulades dans l’oreillette. Mais on se sent quand même plus à l’aise et on reprend confiance.
Assez tout au moins pour ne pas s’opposer au moniteur quand celui-ci nous déclare prêt(e) pour l’examen. C’est en se réveillant (en admettant qu’on ait réussi à dormir) le jour fatidique qu’on se rend compte de l’erreur. Les jambes molles, les mains moites, le coeur qui bat trop vite : « put…, le stress ! »

Et c’est bien ce stress lié à l’examen, surtout à celui du « plateau », qui constitue la plus grande difficulté à surmonter pour réussir. Celui qui dit qu’il n’en a rien à faire est un menteur. Que ferait-il ici ? Il aurait dépensé tout cet argent et ce temps juste pour le plaisir de rater l’examen ? Cette bonne blague… Il flippe lui aussi, mais il ne veut pas le dire.

L’anxiété, l’angoisse, appelez ça comme vous voulez selon l’intensité de cette force qui serre le coeur et bloque le cerveau, c’est votre plus grand défi. Les connaissances, les compétences, vous les avez. Tout le monde les a après 20 ou 30 heures d’entraînement.
Après, bien sûr, il y a des seuils à franchir, des peurs à vaincre : intégrer le contre-braquage, oser pencher, ne pas regarder l’obstacle mais la sortie, s’habituer à cette drôle de sensation dans le ventre quand on défie la gravité et que pourtant, ça passe…

Personnellement, le stress et mon incapacité à le gérer a été responsable de mes échecs à l’examen. Les deux premières fois, après juste 24 heures de formation en stage intensif sur cinq jours, je n’étais à mon avis tout simplement pas prêt. Et la dernière fois, des mois plus tard, je l’ai eu, tout bêtement parce que j’avais pris confiance en moi et en ma conduite.

Il y a des moyens de combattre l’anxiété.
D’abord l’expérience, directe ou indirecte, la préparation, les répétitions (examens blancs).
Et puis, des exercices de relaxation, de maîtrise de la respiration, de sophrologie, de yoga. Voire un recours à l’hypnose thérapeutique.
Voire des traitements médicamenteux (mais sans effets secondaires ni accoutumance) contre l’anxiété légère.

En homéopathie, je conseille surtout Sédatif PC + Zenalia : Sédatif PC à prendre à partir de 2-3 jours avant l’épreuve, Zenalia dans l’heure précédente.
En traitement de fond, à commencer 15-20 jours avant l’épreuve, préfèrer la phytothérapie : Phytotrac + Euphytose + Vagostabyl.

Si vous éprouvez des problèmes à rester concentré(e), vous pouvez demander à votre médecin traitant de vous prescrire des bêta-bloquants à faible dose.

Evitez les tranquillisants qui engendrent souvent une somnolence.
L’alcool est bien entendu proscrit, à part peut-être une petite bière car le houblon contient des bêta-bloquants qui favorisent la concentration (un truc appris en pratiquant le tir), mais attention à l’effet diurétique.
Quant au cannabis, je déconseille : il permet certes une certaine décontraction, mais induit une perte de vigilance et de concentration préjudiciable. Sans parler de l’impact négatif sur votre image de marque au cas où l’inspecteur s’en rend compte.

Pour les mêmes raisons, il est déconseillé de manger, surtout beaucoup, juste avant l’examen.
Le sang affluerait dans l’appareil digestif, au détriment du cerveau et des muscles. Il faut avoir digéré depuis une bonne heure. Mieux vaut arriver un peu le ventre creux, ça stimule les réactions. En cas d’attente prolongée, une orange, une banane, c’est ce qu’il y a de mieux.

Et pensez à passer aux toilettes avant ! Surtout les filles…

Autre bonne idée, passer l’examen l’après-midi après une dernière séance d’entraînement le matin.
Cela permet de se rassurer, de s’échauffer, de bien se mettre la moto « dans les pattes ». Et aussi de discuter avec les élèves qui sont passés le matin pour anticiper les habitudes et l’humeur de l’inspecteur.

Une fois sur le plateau, profitez de chaque occasion de se projeter dans les parcours, d’anticiper.
La reconnaissance à pied des parcours est très importante. Si l’inspecteur l’oublie, réclamez-la. C’est votre droit, cela fait partie de la procédure d’examen, il ne peut la refuser. Et ne vous contentez pas de le suivre en ligne droite en regardant en l’air. Parcourez exactement le tracé que vous aurez à suivre. Repérez la largeur des portes du lent, des lignes blanches qui délimitent le demi-tour du rapide. Ne vous fiez pas aveuglément à ce que dit l’inspecteur, exercez votre sens critique, analysez le parcours : j’ai vu un inspecteur se tromper sur le sens du demi-tour, ce sont les élèves qui l’ont corrigé.

A force de passer l’examen, d’en entendre parler, de voir les autres le passer ou le raconter, on s’y habitue, on avance en terrain connu, même s’il n’est jamais conquis. Cette expérience est relativisée par la nouveauté, l’inconnue représentée à chaque fois par l’inspecteur. Chacun a sa méthode, ses habitudes.

Aucune règle ne régit le passage de l’examen, l’inspecteur est entièrement maître de la façon dont il le fait passer, du moment qu’il respecte la loi, c’est-à-dire l’égalité de traitement. Si l’élève n’est pas content, le seul recours possible est le tribunal administratif, avec de faibles chances de succès.

Bref, en dehors de quelques règles, l’inspecteur est seul maître après Dieu. J’en ai vu imposer des parcours et même faire sauter une partie de l’examen.
Certains choisissent eux-mêmes les fiches théoriques. Quant aux vérifications mécaniques, la gamme des exigences s’avère large : là où l’un se contente de l’énumération, l’autre demande la démonstration de chaque point de détail…

En résumé : ne soyez sûr(e)s de rien, ne partez pas avec des idées toutes faites sur la façon dont se passera votre plateau parce que vous serez presque toujours surpris(e).

Cette incertitude vient s’ajouter au stress de l’examen. Et celui-ci diminue fortement vos capacités mentales, notamment en terme de réflexes. On peut estimer que l’élève qui se présente au plateau, surtout la première fois, perd entre 20 et 50% de ses moyens. C’est-à-dire que tout va se passer beaucoup plus vite et s’il se produit un imprévu, il mettra plus de temps que d’habitude pour réagir.

Or à l’examen, il n’ y a pas de deuxième chance. Certes, les parcours lent et rapide comprennent deux essais. Mais ne rêvez pas. La pression est telle que l’on réussit souvent moins bien le second essai que le premier. Surtout au rapide.
C’est pourquoi il faut bien se mettre dans la tête qu’on doit réussir dès le premier essai. Cela implique d’être certain d’être au moins à 90% de ses capacités dès ce premier essai. Pas de répétition, pas d’échauffement : il faut être efficace tout de suite.

Donc, on doit se présenter en étant au mieux de sa forme et de ses performances.

Souvenez-vous qu’en cas d’échec à la première présentation du plateau, il vous faudra attendre 48 heures avant de le repasser, à condition qu’il y ait des places disponibles.
Et si vous ratez cette deuxième présentation, il faudra ensuite attendre un mois minimum…

Ne vous laissez pas bercer par un moniteur qui vous assure que vous avez le niveau. Si vous n’êtes pas constant à l’entraînement à toutes les épreuves, mieux vaut attendre une semaine de plus et prendre deux ou trois heures de cours supplémentaires. Car si vous vous plantez, vous les prendrez quand même, vous paierez en plus une autre présentation et vous devrez attendre encore plus longtemps.

* * *

Questions subsidiaires

D’où vient l’expression « passer son plateau » dans le permis moto ?

L’épreuve technique hors circulation, que l’on passe pour les permis A (moto) et du groupe lourd (pour les poids lourds, transports en commun et remorques), est appelée communément « plateau ».
Elle se déroule en effet sur un plateau technique, une large surface plane dédiée à cet effet, protégée de la circulation.

Faut-il repasser le code de la route ?

La validité d’une ETG (épreuve théorique générale, c’est le nom administratif de l’examen de code de la route) est de trois ans si aucune épreuve pratique n’est réussie ensuite ou de cinq ans si une épreuve pratique est réussie.
Cette durée de validité court de la date de succès à l’ETG jusqu’à la présentation de la première épreuve pratique de l’examen suivant. Pour le permis A (moto), il s’agit de l’épreuve hors circulation, dite du plateau.
Attention : gardez la possibilité de passer le plateau une 2e fois car si vous échouez à la première présentation, vous n’aurez pas le temps de programmer une seconde tentative avant la fin de validité de votre ETG.
Vous devrez repasser le code, ce qui entraînera forcément un gros retard dans votre formation.

Est-ce plus dur pour une fille ?

Il n’existe aucune incompatibilité ou impossibilité pour une femme de rouler à moto, pas plus que pour un homme.
Environ 15% des nouveaux permis A (moto) sont des femmes, en moyenne nationale.
Ce pourcentage est en croissance, faible mais durable, depuis 2004.
Et l’écart du taux de réussite entre hommes et femmes est négligeable, autour de 1%.

Si le poids ou la taille des motos vous effraient, le mieux est de débuter sur une 125, certaines sont très basses et/ou « légères ». Mais n’en faites pas une montagne ! Il s’agit de rouler avec, pas de tomber avec. Les motos sont faciles à tenir en équilibre. Même seule, il existe des techniques pour relever une moto sans effort.
L’important est de commencer très modestement et d’y aller progressivement pour prendre confiance.
Prenez déjà 5-6 heures de cours en 125 dans une moto-école. Si cela vous plait, continuer sur une 500 avec selle basse et tranquillement passer le permis A.

Le fait d’être une fille ne constitue pas un handicap, au contraire. Les filles sont souvent plus studieuses, plus sérieuses, elles répètent un exercice jusqu’à obtenir le meilleur résultat possible. Tandis que la plupart des garçons se satisfont d’un seul bon résultat et passent à l’exercice suivant.
Ce n’est pas le sexe qui compte, mais l’adéquation entre le gabarit physique, la machine et l’expérience. Je connais des filles de 1,75m qui n’ont aucun souci à conduire un trail. Des bouts de femme de 1,60m qui manient des machines de 300 kilos (mais avec 20 ans d’expérience). Et à l’inverse, des hommes de moins de 1,70m qui galèrent avec leur moto…

Puis-je conduire une moto avec le permis voiture ?

NON, vous n’avez pas le droit de conduire « plus gros » qu’une 125 avec le seul permis B, même obtenu depuis plus de 10 ans, 20 ans, 30 ans…

Le permis de conduire catégorie B (voiture) ne donne en aucun cas l’équivalence de la catégorie A (moto de plus de 125 cm3). Depuis 1996, une ancienneté de deux ans du permis B confère l’équivalence du permis A1, pour les motos et scooters de 125 cm3 et moins (et 15 chevaux maximum).
Depuis 2011, cette équivalence est assortie de l’obligation de suivre une initiation à la conduite d’un deux-roues motorisé d’au moins sept heures.
Il a fallu plus de dix ans aux pouvoirs publics pour se rendre compte qu’un automobiliste même expérimenté ne sait pas forcément conduire une moto et que ces « nouveaux motards » ont en moyenne 2,5 fois plus d’accidents (mais moins graves) que les détenteurs du permis A.

En situation de suspension ou rétention de permis de conduire, puis-je passer le permis moto ?

Une mesure de suspension ou rétention du permis s’applique à toutes les catégories de permis. Si c’est le cas, vous ne pourrez passer aucun examen de permis de conduire pendant toute cette période. Votre permis A serait suspendu automatiquement et ne vous serait d’ailleurs même pas délivré. Par ailleurs, étant sous le coup d’une suspension, vous ne pourrez assurer aucun véhicule.
Si vous êtes en situation de rétention de permis, dans l’attente du jugement qui décidera de la suspension, vous pouvez légalement passer un examen de permis. Sauf que de toute façon, la mesure de suspension à venir vaudra aussi pour le permis que vous viendrez d’obtenir. Tout ce que vous aurez gagné sera une période de quelques semaines pendant lesquelles vous pourrez conduire une moto, mais vous n’aurez ensuite plus le droit de vous en servir.

 * * *

Les chiffres du permis moto en 2015

Source : Bilan des examens du permis de conduire.

Deux grandes tendances à noter sur l’année 2015 :

  • après une chute du nombre de candidats en 2014, celui-ci remonte ;
  • baisse du taux de réussite national sur l’année.

Entre 2013 et 2014, le nombre de candidats au permis moto catégorie A avait baissé de 7,6%.
Entre 2014 et 2015, il a remonté de 4,45% sans pour autant retrouver son niveau de 2012.

Le nombre de permis délivrés suit logiquement la même tendance, avec une hausse de 4,05% pour 110.927 permis moto délivrés.
Ce nombre se répartit entre trois catégories.
La catégorie A1 (motos 125 cc) n’a représenté que 5.609 personnes.
Les catégories A et A2 comptent à peu près le même nombre de personnes, avec 49.000 en catégorie A2 et 56.300 en A.

Le taux de réussite (à la présentation à l’épreuve en circulation) diminue légèrement à l’échelle nationale.
En 2015, il était de 90,7% contre 91,1% en 2014 et un peu plus de 92% en 2012.

Aucune région n’a enregistré une progression constante du taux de reçus sur les cinq dernières années.
La plus forte chute du taux de réussite sur cinq ans se retrouve en région Champagne-Ardennes, suivie par l’Alsace.
A l’inverse, la plus forte hausse se situe en Corse, suivie par le Nord-Pas-de-Calais.

Côté départements, 59 d’entre eux présentent un taux de réussite supérieur à la moyenne nationale sur l’épreuve en circulation.
Neuf départements affichent un écart positif de plus de 5%, avec en tête les Hautes-Alpes (à 98,30%), puis les Alpes de Haute-Provence et l’Allier.
A l’autre bout du spectre, cinq départements affichent un taux de réussite inférieur de plus de cinq points à la moyenne, avec en tête Paris, toujours bon dernier (78,44%), puis la Charente-Maritime et le Calvados.

Ce qui est important, ce qu’il faut savoir pour les élèves en cours de préparation, c’est le taux de réussite obtenu toutes présentations confondues : après de nombreuses années de stabilité, il est en baisse, à 64,72 % en 2015, soit une baisse de 1,4 point par rapport à 2014.

Sur l’examen en plateau (hors circulation), alors que les épreuves sont les mêmes pour toutes les catégories, le taux de réussite varie grandement selon le type de motos :

  • il n’est « que » de 60,7% pour la catégorie A, avec des motos plus lourdes ;
  • il monte à 68,8% pour la catégorie A2, avec des motos plus légères ;
  • il culmine à 74,7% pour la catégorie A1, avec des motos très légères (125 cc).

L’écart s’avère moindre, mais réel pour l’examen en circulation (sur route), pour des raisons différentes :

  • il est à 91,2% en A et de 91,5% en A2, catégories qui concernent des adultes de plus de 18 ans, bien souvent déjà titulaires du permis B et qui possèdent une expérience de conduite ;
  • il est de 80,1% en A1, catégorie qui concerne principalement des personnes entre 16 et 20 ans, pour qui il s’agit souvent du premier examen de permis de conduire et avec qui les inspecteurs se montrent bien plus exigeants.

Parmi les candidats à l’examen moto, on compte 14,6% de femmes en catégorie A et 15,08% en catégorie A2.
Sur le nombre de permis délivrés (après réussite des épreuves), on compte 14,5% de motardes catégorie A et 14,9% en A2.
Dans ces deux catégories, l’écart du taux de réussite entre hommes et femmes tourne autour de 1%.

Sur le critère d’âge :

  • environ 5.000 nouveaux permis moto (totues catégories confondues) de 2015 avaient 18 ans,
  • un peu de plus de 7.600 d’entre eux avaient 19 ans,
  • environ 42.000 personnes avaient entre 20 et 24 ans,
  • 17.500 personnes avaient entre 25 et 29 ans,
  • un peu plus de 17.000 personnes avaient entre 30 et 39 ans,
  • moins de 11.000 avaient entre 40 et 49 ans,
  • moins de 4.500 avaient entre 50 et 59 ans,
  • moins de 600 avaient plus de 60 ans.

 

  169 comments for “Passer le permis moto

  1. Henri
    1 novembre 2014 at 00:04

    Je viens d’obtenir mon permis et, après avoir beaucoup lu sur ce site, vient apporter ma contribution.

    Premièrement, pratiquer la moto est un plaisir ajouté à l’aspect pratique pour le banlieusard que je suis. Je me suis mis sur le tard au deux roues. Premier scooter 125 à 65 ans et envie de plus de sécurité après 4 ans et 50 000 kms de pratique. Donc inscrit au permis à 68 ans et réussite à 69. J’ai la chance d’être en très bonne forme physique (la chance se mérite aussi) et n’ai pas eu de problème à apprivoiser les machines d’auto-école.

    Deuxièmement, la moto école doit vous former à la conduite d’une moto en sécurité, et pas seulement vous préparer au permis. Cela semble évident, et à été très souvent dit ici, mais c’est fondamental. J’ai fait l’énorme erreur de choisir ma moto école trop rapidement. Séduit par les prix des forfaits pratiqués à Paris et par la proximité de mon lieu de travail (bénévole, je suis retraité) j’ai plongé sans vérifier. Résultat : le code on le passe tout seul (jamais aucun commentaire d’u moniteur) et certes on apprends ce qui a changé depuis l’époque lointaine du permis voiture, mais ce n’est que du bachotage, sans comprendre l’importance de certaines règles pour la sécurité. Ensuite on enfourche la moto pour la première fois. Et là, les leçons sont de 3 heures, le plateau est à une bonne demi heure, il est partagé avec 3 autres moto école et notre moniteur a 4 élèves. De plus quand il arrive il est en retard et sur le plateau, aucun suivi pédagogique d’autant qu’il est plus absorbé par son téléphone que par ses élèves. Cela donne une présentation plateau après 10 semaines et 45 heures payées (dont environ 20 heures de travail) ou j’aurais pu l’avoir sans stress mais en fait je ne savais rien ! J’ai enfin ouvert les yeux et récupéré mon dossier. Cela m’a permis de voir pour la première fois mon livret d’apprentissage évidemment vierge de tout commentaire.

    J’ai alors recherché une moto école près de chez moi (yvelines) et j’ai trouvé la perle rare (en fait je pense qu’il y a beaucoup de moto école sérieuses mais Paris ??). Un moniteur pédagogue et impliqué, plateau à 800 m, 2 motos donc 2 élèves maxi et une exigence. Pour la première fois j’ai entendu parler des appuis, de la technique, de pousser et non pas appuyer etc…
    Il m’a fallu 3 mois pour avoir le plateau (à la 4ème présentation) mais aujourd’hui je sais que j’ai les bases, et aussi que j’ai tout à apprendre. J’ai pris mon temps et ne le regrette pas. Ma sécurité avant tout.

    En conclusion :
    Il n’y a pas d’âge 😉
    Il faut s’accrocher car on réapprend tout
    et prenez le temps d’aller voir un cours plateau avant de vous inscrire.
    Merci à Flatfab pour ce site et bonne route à toutes et tous.

    • FlatFab
      1 novembre 2014 at 00:09

      Là, je dis « monsieur »… Casque bas !
      Pour info, j’ai eu en septembre dernier des stagiaires de 75 et 77 ans, encore bien en forme. En effet, y a pas d’âge !

      • Henri
        1 novembre 2014 at 14:43

        Merci FlatFab !!
        Mais je ne pense pas avoir fait quelque chose d’exceptionnel. J’ai travaillé avec des jeunes, des moins jeunes, des foufous, des femmes d’un mètre cinquante, des gens en surpoids, bref chacun avec ses défis à relever. J’ai galéré comme les autres sur le lent. Ca passait bien mais au troisième essai et à l’examen on n’en a que deux ! J’ai aussi pêché par excès de confiance. Le plateau ne se limite pas au lent. On peut se planter au « rapide » alors qu’on l’a toujours réussi à l’entrainement.
        Voila ce que j’ai retenu de ces derniers mois pour le plateau :
        – Le jour de l’examen, oubliez l’inspecteur. J’en ai connu un qui suivait les candidats en commentant chaque porte. C’est hyper stressant. Mettez vous dans votre bulle et ignorez le, enfin essayez. Ne pas hésiter à lui demander de, au moins, rester derrière vous.
        – Utilisez les aides type fleurs de Bach ou autres. Ca aide.
        – Avant chaque départ, même la poussette, concentrez vous. Refaites le parcours dans votre tête, repensez AVANT à tout ce que vous allez faire. Pour CHAQUE départ, lent, freinage, évitement, arrêtez vous. Point mort, bon positionnement sur la moto, parours dans la tête, puis respirez bien et comptez jusqu’à cinq avant de partir. Une fois parti ne pensez qu’à une chose à la fois. Votre entrainement fera le reste. Sur le lent, au départ la trajectoire. Puis le regard à chaque porte. Regard de précision, regard de direction. Toujours mobile. Au demi tours regardez très tôt où vous voullez aller. Sur le « rapide », après le demi tour changez votre position, reculez vous.
        – Si vous passez le lent du premier coup avec un A, restez concentré. Il y a encore 2 épreuves sur la moto.

        Je concluerais en disant que piloter une moto c’est du plaisir, et que pour en profiter en toute sécurité il faut rester humble. Notre corps est fragile et il faut penser d’abord à soi.
        Je laisserais le mot de la fin à mon moniteur.
        Après m’avoir félicité il m’a dit.
        « Ce que j’aime bien chez toi c’est que tu as su te remettre en question »
        En effet, piloter une moto ne ressemble à rien d’autre. Toute votre expérience de la route vous apporte certes un plus, mais vous repartez de zéro.

        Encore merci à FlatFab pour ce site que je continuerais à fréquenter, et bon courage et bonne chance à toutes et à tous.

        • Elvis
          3 novembre 2014 at 10:00

          Moi je dis bravo !

          j’ai 56 ans et toujours eu envie de passer ce permis.
          J’avais abandonné l’idée de peur de l’échec et me suis résolu à acheté une Varadero 125.
          Mais il se trouve que j’ai pas de mal de potes qui ont des gros cubes et qui m »ont incité à passer ce permis, ( ils ont déjà programmé pour l’année prochaine une balade le long de la côte Normande !…).
          Donc, je me suis inscrit au permis fin août. J’ai l’impression d’être le plus vieux… mais l’envie est tellement forte que je m’en fous
          en plus, je suis un peu habitué ( je me suis mis au karaté et VTT à 50 ans ).

          Bref, pour en revenir au permis, au départ j’avais choisie la formule du stage d’une semaine soit 7 heures par jour … grosse erreure au bout
          de 7 heures de cours, j’avais l’impression de n’avoir rien appris, de ne pas avoir progressé et surtout de ne pas avoir pris le temps d’assimiler, de comprendre ces exercices de faire le point, et le lendemain au bout de 2 heures, j’arrête !… je vois les autres progressés et moi à la ramasse, je me dit que c’est pas fais pour moi, que je ne suis pas doué, bref je suis hyper déçu de ma nulité et je dis au moniteur que j’abandonne.

          Il me dit que je n’ai pas le droit de faire ça et après discustion, il me conseille de changer de formule et de prendre en modulaire.. et depuis ça va mieux, de plus, c’est pas évident à 56 ans quand on est père de famille avec des responsabilités de retourner à l’école, mais bon si c’est le prix à payer pour piloter une moto et l’envie est tellement forte, je suis comme un gosse, je rêve de partir avec mes potes sur la TDM qu’un ami veut bien me vendre et qui est la moto de mes envies.

          A l’heure actuelle, même si cela me semble encore loin, j’avance, je me dis que c’est encore possible et surtout, je prends mon temps, je ne veux pas avoir de regrets. Le 21 seprembre, j’ai fais un infarctus, j’ai repris les cours il y a 3 semaines et l’envie est encore plus présente.

          Bon courage à tous
          Elvis

          • Henri
            5 novembre 2014 at 08:59

            Elvis,
            Des moments de découragements, on en a tous connu. La moto n’est pas naturelle, jusqu’à ce que les automatismes s’installent. Et cela peut prendre du temps, « à nos ages » 😉
            Mais lorsuqe cela vient, le plaisir est bien au rendez vous. Et comme nous avons suffisament de bouteille pour éviter les risques inutiles, on peut s’amuser dans les virolos en gardant un peu de marge.
            Tu vas voir, ça va venir, courage et persévérance.
            Je viens de recevoir mon papier officiel.

            Résultat après mes 5 A du plateau, j’ai un 27 sur 27 à la circul…

            EN route pour les concessions 😉

            Bonne route à tous et rappelez vous pour les épreuves : Concentration et zen !

  2. hasssan
    24 septembre 2014 at 16:38

    bonjour a tous,

    je passe bientot le plateau mais je me suis fais voler mon permis.
    on ma dis que je ne pouvais pas passer le plateau sans celui la pouvez-vous me confirmer cela
    si vous savez
    merci

    • fredunix
      24 septembre 2014 at 21:07

      Bonjour, bonne question, que tu devrais peut être poser a ta moto école?
      Et si ton moniteur ne peut te répondre, voir avec la préfecture ou sous préfecture.
      Sinon, m…… pour ton examen

    • FlatFab
      26 septembre 2014 at 16:12

      Il faudra au minimum le récépissé de la déclaration de perte.
      Et une autre pièce d’identité officielle avec photo.
      Je conseille vivement d’en parler avec le bureau de l’école moto qui te prépare…

  3. Louloute48
    25 juin 2014 at 16:41

    Bonjour,
    Après une quinzaine d’années comme passagère, je me suis lancée en avril dernier pour le permis moto… J’ai déjà fait une quinzaine d’heures et je n’y arrive pas ! Je suis tombée plusieurs fois et du coup à chaque fois que je remonte je suis tellement crispée et stressée que je n’arrive à rien… je fais tomber les plots à chaque passage, je n’arrive pas à tourner le guidon comme il faut, etc. Je me dis que je ne suis peut-être pas faite pour ça ou trop vieille !
    Quelques conseils me feraient du bien !!!
    Merci

    • Vina
      25 juin 2014 at 22:23

      Coucou Louloute48 ,

      Courage!!!
      Je ne sais pas quel âge tu as, mais garde le moral!
      Tu dois te calmer , c’est primordial, plus tu es crispée plus ta moto ne t’obéiras pas ( façon de parler , mais vraiment vrai 😉 )
      Si tu veux des conseils voici mes petits trucs à moi :
      – prends fleur de Bach, en magasin bio, « rescue » soit le N°40 (c’est pour calmer, pour les examens etc… ) , et lorsque coup de stress ( pchittt dans la bouche 🙂 ) pour moi ça à vraiment été utile! Entraînement et examen , j’ai vider tout le petit flacon !
      – huile essentielle de lavande sur (attention c’est quand même un produit actif ) que tu place sur les poignets une petite goute dessus et quand tu te sents mal tu te sent les poignets, une bonne inspiration.
      – un petit truc pour moi qui m’a aidé lors des entraînements ( utile pour le futur ) un pantalon de moto avec de bonnes protection (en kevlar et en D3O ) c’est souple ça ne te gêne pas du tout et en plus bonne protection , comme ça je me lançais sans avoir peur de tomber, j’allais franco , et quand je tombais ( plusieurs fois) Ben je me relevais sans problème et je retournais tranquille ! Et aussi bonne chaussures moto (achat utile!)

      N’oublie pas, la moto va où tu regarde ( les plots n’existe pas 😉 ) moi aussi il m’en on fait voir …

      Ne te mets pas la pression ( vu que tu étais passagère je pense que tu hâte d’accompagner la personne avec qui tu étais )

      Note: j’ai 38 ans, j’avais aucune connaissance de la moto, et lorsque j’ai vu une moto en concession je suis tombé amoureuse d’elle et j’ai voulu avoir le permis pour « Elle » et mon parcours a été compliqué , j’ai mis en stand by le permis moto pour passer à la 125cm ( j’ai roulé 1an en 125cm) ce qui m’a aidé à avoir les automatismes pour les vitesses (j’étais une bille!!!!) et du coup j’ai profiter de ma CBF Honda , j’ai pu rouler avec mon homme (bon il en avait marre de m’attendre!!) mais on a fait de bonnes ballades dans les montagnes , elle m’a vraiment aidé pour la confiance de la grosse moto!
      J’ai persévéré , j’ai repris des cours et 3 mois après la reprise, j’ai eu le plateau et la circulation du 1er coup, et je t’assure que c’était vraiment pas gagné !!!

      Calme toi , le stress ,la crispation n’aide en rien, bien au contraire .
      Tout est dans la tête , il n’y a pas de plots 😉 , pas de cônes , tu les regardes 1m avant d’y être, tu regardes le suivant (ton cerveau , tes bras vont analyser et vont faire le reste ) , en gros quand tu en as passé , tu regarde l’autre et ta moto va y aller! ( et oui bizard , mais vraiment ça marche, je sais que de toute façon ton moniteur a dû te le dire ! )
      la moto il faut vraiment la serrer fort entre tes cuisses, les coudes doivent être souples tu te replis un peu sur le réservoir ( il faut que tes bras soit souples ) tu dois ne faire plus qu’un 😉 avec elle!

      Tu sais on en as , pour beaucoup , bavé !

      Ne te mets pas la pression , peu importé ton âge , tu vas l’avoir 🙂 .
      Garde la pêche !

      • Louloute48
        26 juin 2014 at 11:50

        Merci Vina pour tes conseils ! je pense que mon problème, c’est le haut du corps, j’ai les bras trop raides, du coup pour tourner entre les plots c’est pas facile… Je prends de l’Euphytose depuis quelques semaines, ça ne me fait pas de mal mais je crois que je vais essayer les fleurs de Bach.Je m’entraîne aussi avec une 125 sur un parking et ça se passe plutôt bien ! Sinon, j’ai 48 ans…
        Merci encore !

        • FlatFab
          30 juin 2014 at 02:12

          Les bras raides constituent en effet un gros handicap.
          Pour y remédier, il est très important d’avoir de bons appuis sur les pieds et les genoux.
          Lis Se positionner sur un deux-roues moteur.

          • Louloute48
            1 juillet 2014 at 15:55

            Merci ! Je suis en train de lire à peu près tout… bonne journée

    • FlatFab
      25 juin 2014 at 22:38

      Des conseils, il y en a déjà plein sur ce site… Mais cela suppose de lire quelques articles et leurs commentaires, comme ceux listés en début de page.
      Mais je te rassure, même sans connaître ton âge, tu n’es pas trop vieille. Et de mon expérience, il n’y a que très très peu de personnes qui ne soient pas faites pour la moto. Tout le monde peut y arriver, mais cela suppose de la compétence et de la pédagogie de la part du formateur, ce qui n’est peut-être pas le cas du tien.

      • Louloute48
        26 juin 2014 at 11:56

        Oui, j’ai découvert le site il n’y a pas longtemps et j’ai commencé à regarder tous les thèmes… C’est cool, il est super et on trouve plein de conseils… Pour le reste, avec le moniteur ça se passe bien donc je continue sur ma lancée et j’espère y arriver… J’ai 48 ans !

    • Dom88
      27 juin 2014 at 23:40

      Coucou Louloute 48!
      J ai enfin eu mon plateau! J ai 49 ans et mesure 1 m595! J ai passé des heures sur ce plateau…inscrite depuis novembre! J ai pleuré, je suis tombée des tonnes de fois au demi tour arrête ! Je me suis sentie nulle, je voulais tout arrêter et puis ..non , j ai persévéré ! Et voilà le plateau au deuxième passage le 13 juin !!! C est difficile oui !!!!! Mais si moi j ai réussi, tu vas réussir , alors la , pas de doute! Ne te compare pas, prends des fleurs de Bach, du zenalia…par moment, je parlais dans mon casque en répétant les consignes:  » souffle, regarde loin, serre les cuisses,ne freine pas du frein avant, …. » Et aussi, à la fin de chaque séance , petit débriefing perso: je me félicitais pour mes réussites en valorisant ce que j avais réussi enfin pour oublier les échecs!!! J’avais la peur au ventre même pour les leçons, ras le bol constant de ne pas progresser, et puis enfin l examen se profile et la , c est encore pire , le petit vélo dans la tête en tout temps….stress stress stress! Mais j’ai réussi ! Pas de super notes..a b a b a! Mais ça suffit ! Maintenant la circu…. Je passe mardi … A nouveau zenalia, fleurs de Bach..affaire à suivre! Courage Louloute! Tu seras bientôt sur les routes!

      • Louloute48
        1 juillet 2014 at 16:03

        Coucou Dom88,

        Quand je lis ton commentaire, j’ai vraiment l’impression de me voir… chutes, je me parle également à moi-même, je me sens nulle, j’ai pas l’impression de progresser, etc. !!! Quelque part, ça me fait du bien de lire tout ça, je me dis du coup que je ne suis pas toute seule et ça me rassure… Ma dernière leçon date de la semaine dernière et j’ai enfin réussi à passer entre les portes sans dégommer trop de plots ! Même le moniteur m’a applaudi ! lol

        Bon courage pour ta circu qui doit avoir lieu aujourd’hui d’après ce que j’ai compris !

        • Dom88
          1 juillet 2014 at 21:31

          coucou!
          Hé oui, j ai passé la circu ce matin! Apparemment, d après mon moniteur , j’ai géré super! Mais j attends mon papier ! J ai fait très peu d heures en circu, mais je me sentais bien sur ma bécane, je étais après plusieurs kilomètres assez détendue, ce qui m a bien surprise car même en leçons je stressais! Je pense que mes mois et mes mois de plateau…tout de même presque 7 mois à raison de plus de 2 heures par semaine, avec un tout petit peu d interruption mais cette année l hiver n a pas été virulent, ont été profitables! Profitables pour le passage plateau bien sur mais aussi pour la route car les acquisitions sont là ! Démarrage rapide, arrêt, demi tour, à force d en manger, ça rentre, rien n est perdu! Dis toi que toutes ces heures à galerer, à pleurer, à se trouver nulle…et bien mine de rien , chaque heure nous apporte un truc, une acquisition , même si on n en a pas conscience! Rien n est perdu! Et après on se rattrape, tu verras! J’ai dis à mon moniteur que j’allais lui manquer…forcément.. Depuis le temps! Allez, accroche toi, tu vas réussir, forcément? Car si nous …les mémères ( lol) nous n’avons pas la facilité des petits jeunes, nous avons le courage, la volonté, et la persévérance… Et crois moi, ça , ils ne l ont pas tous!!!

          • Louloute48
            4 juillet 2014 at 11:50

            Coucou,
            C’est cool pour toi, tant mieux ! T’as fait combien d’heures au total, moi le moniteur m’en prévois 50… Je persévère j’y vais demain pour 2 heures… A bientôt peut-être sur les routes ! lol

            • Dom88
              5 juillet 2014 at 07:20

              Je ne sais pas combien d heures j ai eues car j avais un forfait illimité . J’y suis allée pour le plateau une soixantaine d heures mais on devait en général se partager la moto a 2 .pas toujours mais le plus souvent. Mais ça a été long, très long, ….j en avais marre d’y aller!
              Maintenant je suis tellement heureuse de ne pas avoir craqué !!!
              J’ai eu mon papier: 27 points sur 28 !!!!! L inspecteur m a retiré un point pour l installation sur la moto… J ai du oublié une vérif avant de partir! Tiens bon!

    • plumvole
      9 août 2014 at 15:18

      Bonjour, existe t’il un site ou serait répertoriés les moto école équipée de véhicules surbaissés pour le permis A. Pour les petits gabarits comme moi (1m50) celà permettrai de ne pas passer des heures au téléphone a rechercher la perle rare
      Merci

      • virginiesoli
        9 août 2014 at 21:00

        Bonsoir,
        Pas certaine que ca existe. Tu es dans quelle région ?

      • FlatFab
        9 août 2014 at 21:16

        A ma connaissance, cela n’existe pas.
        Un tel site suppose justement de passer des heures au téléphone à appeler toutes les moto-écoles de France et de renouveler cette tournée tous les ans pour tenir compte des changements de moto, renouvellements de gamme, déménagements, fermetures d’établissement, changements de coordonnées, etc.
        Infaisable et absolument pas rentable.
        Mais si ça te dit de te lancer…

  4. Manon
    1 avril 2014 at 17:39

    Bonjour,
    Je souhaiterai passer le permis moto, cependant je pensais ne pas avoir à repasser le code car j’ai eu mon permis il y a moins de deux ans mais d’après ce que j’ai compris ceux qui ont passé le permis B avec AAC n’ont que trois ans pour passer l’examen sans avoir à repasser le code au lieu des 5 ans lorsque l’on passe son permis disons « normalement ». Est ce que j’ai bien compris ? parce que dans ce cas là il va vraiment falloir que je passe la seconde 🙂
    Merci d’avance de vos réponses

    • Vincent
      3 avril 2014 at 16:36

      En fait ton code est valable 3 ans, le temps de passer un permis (via un examen). Il est ensuite valable pendant 5ans une fois que tu as un permis (via un examen). Dans ton cas, ton code est donc encore valable pendant 3ans.

      V

  5. ALIBI
    21 janvier 2014 at 18:02

    Bonjour a tous, flatfab désolé si tu as déjà abordé le sujet mais je n’ai pas trouvé la réponse. je souhaiterais avoir ton avis sur les stages de 1 semaines pour obtenir le permis. est ce que c’est vraiment mieux que le permis traditionnel. merci de ta réponse

  6. Vina
    12 janvier 2014 at 16:54

    Bonjour ,

    J’ai une question : le délai pour recevoir le permis est il long ?

    J’ai passé mon examen circulation le 20 novembre ( favorable ) , la préfecture m’a retourné mon courrier au environ du 20 décembre juste parce que l’encadré de la photo n’était pas complet (il manquait le rebord en bas le cadre était imcomplet)
    J’ai retourné rapidement le courrier et depuis j’attend , je suis pressée de le recevoir.

    Alors je viens demander aux autres nouveaux détenteurs du permis le délai de réception du permis après l’examen!

    Merci pour vos réponses !

    • Calou
      13 janvier 2014 at 11:45

      Bonjour Vina,
      J’ai passé mon permis le 08-11-2013 j’ai reçu mon permis provisoire le 13-11-2013, j’ai envoyé le dossier à la préfecture le lendemain, et j’ai reçu en recommandé mon nouveau permis avant fin Novembre autour du 28 ou 29-11-2013.
      Tous ça dépend beaucoup de ta région et des moyens de ta préfecture à traiter rapidement les dossiers.
      Cordialement et un gros V pour toi

      • Vina
        21 janvier 2014 at 22:01

        Merci Calou pour ta réponse 🙂 !

        Je n’ai toujours pas de nouvelles , toujours pas reçu , sniiiifffff 🙁 !

        Le truc , c’est que le permis permet de vraiment réaliser, pour moi c’est toujours irréel de l’avoir obtenu (des galères !) , et je trouve dommage de ne pas savoir tout de suite après l’examen notre résultat : ça coupe l’excitation (même si j’ai le permis provisoire) et on arrive moins à réaliser l’obtention du permis, oups , je raconte ma vie 😉 !
        Bonne route!

        • Marie-Jo
          22 janvier 2014 at 10:02

          Salut Vina.

          ça te démange…. et tu as raison. Essaye d’appeler la Sous-Préfecture de St-Ju. C’est ce qu’Olivier m’avait conseillé de faire après un certain temps. Bon courage. Moi je patiente de toute manière puisque pas de moto avant le printemps prochain. Bon courage à tous ceux qui passent le permis. V.

          • Vina
            22 janvier 2014 at 19:05

            Coucou Marie-Jo!

            Comment vas tu?
            Et du coup toi ça à mît combien de temps a arriver, après la date de ton examen circulation ?! ( c’est vrai que ça me démange comme tu dis 😉 )
            La sous préfecture est longue à répondre au téléphone , j’ai essayé , mais il ne répondait pas , enfin je vais devoir réessayer .
            Et du coup est ce que tu as bien reçu mon mail privé (vu que FlatFab, nous a gentiment donné nos mail respectifs ) et que suite à ça je t’avais envoyé un mail !?????
            Et bon courage à tous ceux qui passe le permis!

            • Marie-Jo
              23 janvier 2014 at 09:30

              Salut Vina. Toujours pas reçu figure toi. Oui oui j’ai bien eu ton mail et je t’ai répondu le 31 décembre. Regarde et dis-moi. En tout cas, je vais appeler la Sous-Préfec. aujourd’hui et je te reviens. Bises.

              • Vina
                23 janvier 2014 at 17:17

                Salut Marie-Jo
                Oups pas vu ton mail ( j’ai zappé et du le jeter dans corbeille , Ben faut dire que je reçoit tellement de pub par mail que j’ai zappé le tiens: PARDON !!!)
                Peux tu me le renvoyer!
                Tu as passer ton examen quand au juste?!
                Bises 🙂

  7. mannequin
    1 décembre 2013 at 21:29

    HALLUCINANT : Je passe le plateau avec 8 heures de conduites et je me prend un 5a !!! Le lundi d’après, je passe la circu, toky-walky hs entre l’inspecteur et moi ( le moniteur ne prend même pas la peine de sortir son cul à trois reprises pour échanger les tawkys alors que la courtoisie le voudrez , l’inspecteur ne réagis pas..bizarre…et surtout que je lui fais des signes de breaking pour lui dire que j’ai un problème !! ) , prise d’info néanmoins réaliser avec ZERO erreurs , par contre, que des pièges ULTRA chiadés comme Simple sens de circu devenant un double sens mais avec panneau d’info en anomalie d’implantation et demande au candidat de prendre la 1ère à gauche qui ferait intervenir l’ajournement car circu en double sens de circu !!! ( énorme le piège mais il m’en faut un peu plus pour m’impressionner…) , Du Rond Point à gaver ( au moins 10 ..) dont UN ou on me demande à 30 mètre avant l’insertion : ‘Vous prendrez à gauche !!!!!!!!! ..LOL, heureusement que mon intelligence part principe de cohésion éliminatoire ma fait comprendre que : ‘ Je prend donc l’avant dernière sortie à droite dans le sens giratoire et je tourne à droite.. ‘ RE-LOL’..Et bien OUI sinon il m’aurait dit ‘ Vous ferais Demi-Tour et ainsi je revenais sur mes pas…Allez je vous donne le pon-pon : On ne ma pas donner la Circu car à un moment précis je ne rouler pas assez vite sur une double voie rapide à 110 kmh avec terre plaint central,,,effectivement, n’ayant pas de panneau indicateur à 110 sur l’insertion de la voie rapide je suis rester à 85 kmh avec une distance de secu de 100 mètre avec le camion devant moi et sans le doubler car devant ce camion à 120 mètre ce trouvait un panneau de limitation de vitesse à 90 kmh et la double voie se rétrécissait en une voie simple ; Bis-Répétitas, l’inspecteur me fait reprendre la même double voie rapide mais dans l’autre sens : Même situation, je décide de rouler à 85 kmh car il n’y à pas de panneau dans l’autre sens et me retrouve à l’arrière d’une voiture ( ditance de sécu respecter ) que je ne double pas car la voie se rétrécie aussi devant elle lorsque j’arrive à son niveau…Aussi, l’inspecteur décide de faire stopper le véhicule auto-école qui me double comme un taré et se rabat devant moi en mode queue de poisson..( là mon cerveau commence sérieusement à se dire : mais putain c’est quoi se délire…) dans lequel il se trouve; il sort du véhicule et me regarde en me fustigeant d’un regard autoritaire digne d’un procureur général d’une cour de cassation et d’un verbe agaçer à la limite du type qui tourne sous amphétamine et anti-déprésseur il me dit : MONSIEUR !! IL va falloir vous re-saisir !!! QUOI ??? l’épreuve se termine et il me fais garer sur une place de stationnement sur un parking, l’autre candidat sort du véhicule d’auto-école et prend le tawky défaillant qu’il met en position oreille droite, là l’inspecteur lui demande si il l’entend et le candidat dit ‘ NON ! La com ne passe pas d’un mouvement de break de la main droite..le moniteur sort agacer du véhicule et va dans son coffre chercher un autre tawky et lui donne..Là l’inspecteur me regarde comme un papa qui facherait un gosse de 8 ans qui aurait fait pipi au lit et me dit : Et Bien Monsieur ??? Q’uest-ce que qui vous arrive là ??? ( Dans ma tète je me dit : Mais quel Connard ce mec.. ) et je lui répond droit dans les yeux : Veuillez m’excuser mais c’est vrai que j’ai tendance à respecter les limitations de vitesses et vous m’envoyer navrer..MDR. Donc, l’inspecteur ne pouvais pas m’ajourner car je n’avais fais aucune erreurs éliminatoires et aucunes fautes de quelque nature que se soit mais il ne ma pas donner ma circu car : ‘JE NE ROULER PAS ASSEZ VITE !!!’ OUI-OUI vous avez bien lu !!! QUEL PARADOXE lorsque l’on sais qu’il y à plus de 4500 Radars sur le territoire Français…Pour finir n’allais donc pas passer votre permis A sur la ville de CHATEAUROUX (36) cet inspecteur sévis sur CHÄTEAUROUX (36) et son nom est : L.PéAN.

  8. Chatdo
    31 octobre 2013 at 17:20

    Bonjour,

    Une vraie mine d’or ton site ! Merci pour ce partage, vraiment !
    J’en profite pour te demander ton avis : Cela fait 10 ans que je conduis un scooter 125 et là je passe le A.
    Seulement après 10h de conduite et deux chutes sur le lent j’ai une très grosse apprehension … avec un très gros stress.
    J’ai beaucoup de mal à gérer à la fois les trajectoires, l’embrayage, serrer les cuisses, coller « mes couil…es » sur le réservoir comme me le dit le formateur … trop de chose à gérer, et avec le stress qui me bloque 50% de neuronnes …
    Penses-tu que le fait de troquer mon scoot pour une « grosse moto 125 » type Daelim Roadwin 125 / Kymco quannon 125 pourrait aider ?
    Je fais pas loin de 50 km tous les jours donc je me dis que cela pourrais m’apporter un peu plus d’aisance et m’enlever les réflexes du scoot (freinage à gauche, jambes écartés) ?

    • FlatFab
      1 novembre 2013 at 22:10

      Oui, rouler en moto 125 aidera sûrement et permettra surtout de rester dans une logique « moto » plutôt que de passer sans arrêt du scooter à la moto et vice-versa, ce qui perturbe souvent l’apprentissage.
      Mais ce serait dommage d’arrêter là la formation permis A sans aller au bout.
      Surtout que les motos 125 évoquées ne sont pas franchement « grosses » (aucune 125 ne l’est) et ne s’approchent que de très loin du poids et du gabarit d’un gros cube.

      De ce que tu évoques, tu te retrouves avec trop de choses à gérer en même temps.
      Un sentiment bien souvent éprouvé par les élèves de formateurs qui ont tendance à vous mettre tout de suite sur les parcours d’examen, sans passer par les étapes de maîtrise des pré-requis techniques.
      Demande à ton formateur de travailler les choses séparément et surtout progressivement. Au besoin, s’il ne sait pas comment faire, dis-lui de venir lire ce site.

  9. Jack
    26 octobre 2013 at 18:33

    Bonjour et merci pour votre site.
    Je suis une femme et je me suis mise au permis depuis 1mois et demi et je commence à être décourager. Le plateau lent est une calamité et je n’y arrive pas… Je lis des pages et des pages et non ça bloque! Peut être que ce n’est pas pour moi.. même si le plateau rapide, la circulation ne pose pas de problème particulier. Merci encore pour votre site!!

    • momo
      1 novembre 2013 at 17:18

      Bah, c’est un peu normal, ma foi! Le lent, c’est ce que j’ai trouvé de plus dur! Je l’ai passé selon l’ancienne formule, mais c’est vrai que c’était bien coton! C’est donc logique d’avoir des difficultés! Il faut essayer de lire attentivement l’article concerné, écouter chacun, qui ont leur propre expérience. Peut-être les explications fournies ne t’ont pas éclairée, demande aux autres comment ils ont surmonté l’obstacle: souvent, un petit « truc » donné par quelqu’un d’autre, moniteur ou simple élève, et c’est le déclic. Donc, ne pas se décourager, se dire qu’on n’est pas plus bête qu’un autre, et donc qu’on va bien y arriver, nous aussi! Je laisse aux plus compétents te donner quelques conseils techniques, mais il faudra surement que tu donnes quelques détails pour expliquer quelles difficultés précisément tu rencontres, pour qu’ils puissent te donner les bons conseils.

  10. Heavy
    30 septembre 2013 at 15:00

    Hellllooo tout le monde !

    Ayé ! Fini les cours de moto ! Je viens de recevoir le fameux sésame, ho papier combien précieux (une longue attente de 5 jours) !

    C’est bon, j’ai mon permiiiiis !! Je suis tellement contente !!

    Donc merci à mon mono, aux commentaires de ce fabuleux site qui m’ont rassurés et à toi cher flatfab pour tes supers conseils.

    Il m’aura fallu 15h pour l’avoir ce permis, maintenant j’attend le beau temps et les amis pour une superbe balade !!

    • marie-jo
      30 septembre 2013 at 22:13

      Salut Heavy. BRAVO BRAVO. C’est fini pour toi et je suis trop contente. Cours de circu les 21, 23, 25 octobre et après une date. Te tiens au courant. A bientôt j’espère sur la route.

      • Heavy
        1 octobre 2013 at 16:36

        Merciiii Marie Jo !! Halala, je penserais à toi pour ta circu, tu nous tiens au courant hein ? Cette fois, pas besoin de mashmallows, ni d’M&M’s, c’est tranquille ! Il faut juste être très attentive à tout et anticiper !

        Trop cool, ouf, tout est fini mais… C’est normal que je suis triste ? Ben voui, c’était super les heures de circu, la bonne ambiance de l’auto école, la gentillesse de mon mono… Et les fabuleuses rencontres…

        Arf, enfin, on tourne la page non ? Et toi Flatfab, tu te sens comment quand tu « quittes » un élève après les épreuves réussies ?

        • FlatFab
          1 octobre 2013 at 17:48

          C’est effectivement une page qui se tourne.
          Du point de vue du formateur, c’est très variable. Il y a des élèves avec qui on « accroche » bien et que l’on regrette de voir partir, et d’autres moins. Certains reviennent nous voir après leur permis, pour montrer leur moto par exemple, d’autres pas. Certains de mes anciens élèves se sont engagés à la CASIM, j’en revois parfois sur des stages ou sur des balades…
          Certains de mes élèves et stagiaires sont devenus des potes, mais pour la plupart, il ne faut pas se leurrer, ils viennent juste pour avoir leur permis et on ne les revoit plus jamais.

          • marie-jo
            1 octobre 2013 at 22:51

            En tout cas et franchement dit si je viens faire un tour vers chez toi FlatFab, je n’hésiterai pas à venir te saluer car ton site est une merveille avec de jolis échanges. Encore merci pour ton dévouement.

            • FlatFab
              2 octobre 2013 at 02:21

              Il sera peut-être plus simple que ce soit moi qui passe dans ta région… 😉
              Je serai en Rhône-Alpes à la fin du mois.

              • Heavy
                2 octobre 2013 at 09:31

                Je comprends ce que tu veux dire vis à vis des élèves.
                C’est tout de même dommage d’en voir certains qui viennent que pour avoir leur permis. Enfin, je ne sais pas, mais c’est quand même une histoire « humaine » ! On passe du temps avec son mono, c’est normal qu’on accroche !
                Avec le mien, on a déconné dès le début, pour se mettre à l’aise (être souvent la seule fille du groupe, ça aide). Les blaguounettes vaseuses dans la voiture lors des circu, ça reste un super souvenir !

                Enfin bref… Je suis sûre de passer de temps en temps le revoir !

                Et comme ça, FlatFab, tu seras en Rhones Alpes ? Un petit tour en Savoie ????

                • FlatFab
                  2 octobre 2013 at 11:34

                  Je t’ai envoyé un mail à propos de ces stages, Eve. Tu ne l’as pas eu ?

                  • Heavy
                    2 octobre 2013 at 15:28

                    Heu… Non…
                    Ha mais normal, je m’étais ma « fausse » adresse mail (non en fait je me la suis fait piratée).

                    Là ça devrait le faire !

  11. idriss
    25 septembre 2013 at 10:42

    bonjour,

    J’aimerai avoir un renseignement sur la durée de validité du code. J’ai passé la circulation lundi 23 septembre 2013. Malheureusement , moi qui me sentais prêt et à l’aise sur la moto, j’ai perdu tout mes moyens le jour J. J’ai fait « du grand n’importe quoi ». Donc sans surprise, résultat insuffisant. Le problème, c’est que j’ai du repassé mon code pour passer le permis A. Je l’ai obtenu le 5 octobre 2010. Mon plateau je l’ai obtenu avant la reforme en décembre 2012. J’aimerai savoir si je vais devoir tout repasser: code, plateau et circu ou alors est ce que je peux prétendre à une deuxième chance pour la circulation pour fin octobre (le 22) 2013.

    j’ai lu l’article Passer le permis A. la partie concerné « Faut il repasser le code ». Cela me donne un petit espoir. j’aurai aimé avoir une confirmation avec un texte officiel, une loi ou une source. Et savoir combien de temps le code est alors valide après la réussite de l’examen hors circulation. Et surtout est-il valide après avoir échoué une fois à la « circu ». Mon auto école m’affirme que je devrai tout repasser. Au passage, très bon et très beau site.

    Je vous remercie par avance de vos réponses.

    • FlatFab
      26 septembre 2013 at 18:16

      ETG validée en octobre 2010, plateau validé en décembre 2012, circulation ratée en septembre 2013…
      Tu aimes prendre ton temps, toi ! 😉

      La réussite au code est valable cinq ans après la réussite d’un examen pratique (comme le plateau).
      MAIS… tu as raté ton examen pratique suivant (la circulation), ce qui annule cette prorogation et la ramène à trois ans maximum.
      Si tu réussis ta circu avant le 5 octobre 2013, c’est bon. Mais si tu rates de nouveau, tu devras effectivement tout repasser.
      Et si tu attends après le 5 octobre 2013, ton code sera périmé, il faudra le repasser.

      • idriss
        29 septembre 2013 at 18:25

        je te remercie pour ta réponse.

        Donc c’est reparti pour le code, plateau et circulation. pas d’autres dates d’examen avant le 5 Octobre. 🙁 Je suis un peu dégouter, mais bon, maintenant que ma situation est plus stable, j’espère pouvoir tout passer plus rapidement.

        bonne chance a tous ceux qui passent leur permis ++

  12. véro
    12 septembre 2013 at 10:37

    bonjours à tous … pareil je passe actuellement mon permis moto , recalé la première fois ( pas prétes !)
    j’ai eu une inspectrice qui m’a mis un b aux vériffes ( j’ai eut un beug avec le stresse elle me dit moteur ) C’est tout
    je le repasse mardi dernier , pousette vériffes même inspectrice et elle me dit  » moteur  » je lui répond « démarrage moteur ou niveau  » ?
    elle m’a répondu  » vous devez le savoir !!!!
    sauf qu’aux vériffes fiche 1 en 1a c’est les commandes et en 1b le niveau moteur
    donc je me lance sur le niveau d’huile moteur et vlam !!! HORS SUJET UN B
    le lent ensuite un A impec mais j’ai été perturbé avec les vériffes et je me suis pris un C au freinage d’urgence 1er essai j’ai bien mangé la ligne au demi tour
    et 2éme essai j’ai calé au demi tour j’étais en 2éme pas vue (la gladius de l’auto école perd le compteur lorsqu’elle tourne pas de bol … du coup dégue
    je ne l’ai pas eu voilas tout mais sur la vériffe moteur je ne savais pas sur quoi je devais me lancer et c’est pas faute de les savoir je me suis fais un bourrage de crane tout le week- end pour savoir mes fiches et mes vériffes !!!!
    Donc je dis quoi la prochaine fois si j’ai encore MOTEUR j’allume la moto ?? ou je fais le niveau d’huile ??
    Merci pour vos réponses

    • FlatFab
      12 septembre 2013 at 11:07

      Tu trouveras le détail des vérifications mécaniques dans cet article : L’épreuve de maniement sans moteur et vérifications.
      Ce que tu appelles la vérif’ moteur, c’est la fiche 1. Elle commence par la mise en route du moteur, puis vérification des commandes d’accélérateur et d’embrayage, puis vérification du niveau d’huile.

      Autre chose, arrête de stresser pour rien, maîtrise tes pensées.
      Un « B » aux vérifs, ce n’est pas éliminatoire. Tu arrives sur le parcours lent, l’épreuve des vérifs est passée, terminée, tu ne peux plus rien y faire, n’y pense plus !
      Ce n’est absolument pas normal que tu expliques ton « C » au freinage par le fait que tu ais été perturbée par ton « B » aux vérifs…
      Respire ! A fond !
      Mange, grignote des marshmallows ou des M&Ms…
      Ne regarde pas les autres candidats, reste focalisée sur ta prestation, on s’en fout des autres.

      Va lire les autres articles sur l’examen du permis moto et aussi les commentaires sur ces articles, tu y trouveras plein de bons conseils.

      • véro
        12 septembre 2013 at 12:28

        pour répondre à FLATFAB …
        les vèriffes et les fiches je l’ai apprise c’est pas le souci le fais d’avoir un B je sais que ce n’est pas éliminatoire …
        ce qui m’a stressé c’est qu’avec la même inspectrice je tombe une deuxième fois sur moteur
        je sais que la A1  » commandes  » c’est soit la mise en route OU commandes d’embrayage et d’accélération
        aprés la 1B « éléments techniques c’est NIVEAU OU TRANSMISSION je lui ai juste demandé laquelle …
        je sais pas si c’est l’une ou l’autre ou les deux qu’il faut que je réponde
        la prochaine fois je le saurais j’allumerai la moto … c’est clair !!!!
        et le fais d’avoir eu un C au freinage c’est un problème de la moto le compteur ne marché plus une fois que j’ai fais mon demi-tour …
        j’en parle à l’agence dés demain matin ..
        . je trouve pas ça normal que la machine fonctionne mal … quand on apprend sur une moto et que l’on a l’habitude de voir la vitesse et le kilométrage sur le compteur ça stresse que ça fonctionne plus le jour du plateau …
        enfin bref je l’ai pas eu voilas tout la troisième sera la bonne … j’espére lol

        • Marie-Jo
          12 septembre 2013 at 13:29

          Salut Véro.

          A mon avis, mais après cela ne regarde que moi, si on m’avait dit « moteur » j’aurais allumé le contact, puis le moteur, éteignage des voyants et vérif du coupe-circuit. Sinon et comme me l’a expliqué mon moniteur, elle t’aurait dit « huile moteur ».

          Je pense qu’il faut que tu oublies « commande » ou « éléments techniques », etc….et puis déstresse…

          T’inquiète j’étais stressée aussi, mais comme le dit FlatFab et comme je l’ai écrit sur ce site le 7 ou le 8 septembre, ne regarde pas les autres, concentre toi sur tes prestations, mange du sucre (j’ai eu une intox de M&MS) et surtout RESPIRE.

          La 3ème va être la bonne. Je te souhaite bon courage et bonne route.

  13. Alex
    18 août 2013 at 12:50

    Bonjour et merci pour ce site qui m’apportera beaucoup j’en suis sur !
    Je veux passer mon permis moto depuis plusieurs années maintenant mais j’ai une question qui persiste :
    Y’a t’il une taille réglo à avoir ? Je demande car je fais plus d’1m92 …
    Est-ce trop grand pour faire de la moto ?

    • FlatFab
      18 août 2013 at 14:47

      Pas du tout.
      Cela conditionne simplement le type de motos sur lesquelles tu te sentiras à l’aise.
      Tu risques d’être un peu grand pour les motos d’école qui sont souvent des motos légères et basses. J’ai eu un élève qui mesurait 1,99 m, il était tellement grand qu’il ne pouvait pas serrer les jambes sur le réservoir car le guidon lui tapait dans les genoux quand il braquait…
      Mais à part ça, il vaut mieux être trop grand que trop petit. Tu prendras un trail et tu finiras en GS Adventure, comme tous les grands. 😉

    • HCB1300
      18 août 2013 at 19:12

      Bonjour Alex,

      Je mesure 2m05 , j’ai eu mon permis moto en mars dernier.

      Flatfab a raison sur tout:

      Les motos des écoles ne sont pas faites pour nous et il faut s’en débrouiller sur le lent pour pouvoir mettre le guidon en butée. Pour le reste de l’épreuve, la grande taille n’est pas un souci . Mais je pense que les plus petits sont quand même bien plus désavantagés que nous.

      Comme première moto j’ai pris une Honda CB 1300, je sais c’est puissant et lourd et pas trop adapté à notre taille et surtout pour un néophyte. La selle a été refaite et j’ai gagné 7cm par rapport au sélecteur et au frein.

      J’ai fait à ce jour 13000kms sans aucun souci particulier du à ma taille et en arrivant ces derniers temps a faire des étapes de 350kms dans les alpes du sud. Bien sûr je suis fatigué à la fin et ma taille en est une des causes mais pas la seule.

      J’ai essayé une GS Adventure ce vendredi et là tu entres dans un nouveau monde pour nous les grands et sans parler de ses autres qualités. Ce sera ma nouvelle moto et ce, je pense, sous peu.

      Bonne formation à toi.

  14. Ludivine
    27 juillet 2013 at 12:03

    Je viens de louper le plateau pour la 3e fois cette semaine: impossible de passer le cap du lent aux 2e et 3e présentations à l’examen (alors que j’avais réussi à aller jusqu’à l’évitement lors du 1er passage: vitesse non stabilisée au retour pour pouvoir négocier l’évitement). Je ne compte plus les heures de formation, je dois avoisiner la cinquantaine peut-être; j’ai passé une bonne vingtaine d’heures à préparer l’ancienne version du plateau, et cela s’est soldé par l’annulation de l’épreuve le 17 janvier 2013 à cause de la neige… Lors de l’examen le stress me fait perdre tous mes moyens, à commencer par le regard… Et pourtant j’ai tout tenté: homéopathie, oligo-éléments, phytothérapie, sophrologie, hypnose. Après ce 3e échec, je pensais sérieusement à tout laisser tomber et à me contenter de rouler derrière mon mari, mais j’ai les tripes qui fourmillent à chaque fois que j’aperçois la moto dans le garage… Merci donc pour ton article qui m’a un peu réconfortée car visiblement toi aussi tu as eu du fil à retordre avec ce fichu stress avant de réussir le plateau. Je crois que ce qui me reste à faire est de tenir coûte que coûte (c’est pas donné…), quite à repasser le code (même pas peur)…

    • FlatFab
      30 juillet 2013 at 15:30

      Il faut s’accrocher. Plein d’autres y sont arrivés avant toi, tu réussiras.
      Va lire les commentaires sur l’article Les nouvelles épreuves du plateau, tu verras que tu n’es pas la seule.

  15. Vincent
    20 mai 2013 at 22:55

    Bonjour a tous,
    Tous d’abord, merci pour pour se sites qui est tres bien fait.
    Je suis actuellement en train de passer mon permis mais je rencontre quelques petit soucis avec mon auto-école… cette dernière n’a plus de moniteur moto et donc se retrouve dans l’incapacité de poursuivre ma formation…

    Quoi qu’il en soit, je vois effectivement un peu partout qu’il est possible d’apprendre seul. Pour le plateau aucun problème, un terrain fermer avec les dimensions adéquate, on prends son temps et on peaufine se que le moniteur nous a appris.
    Par contre, la ou j’ai du mal a concevoir c’est pour la circulation… On ne peut rouler sur la voie publique sans avoir de permis et encore moins sans etre assuré.

    Auriez-vous des détailles sur se point? Des assurances fournissent elles se types de prestation?
    J’ai trouver une moto-école pour me présenter a l’examen ainsi que pour terminer ma formation mais je souhaiterais cependant appliquer plus régulièrement se que j’ai appris tout comme je le fais actuellement pour mon plateaux.

    Merci d’avance.
    Vincent

    • FlatFab
      29 mai 2013 at 01:49

      Pour se former à la circulation en candidat libre, il fait avoir sur soi son livret d’apprentissage de la conduite, circuler sur une moto assurée pour cet usage et le tout sous la surveillance d’une personne détentrice du permis A à laquelle on est relié par radio.
      Autant dire que c’est très difficile.

  16. virginie
    15 mai 2013 at 16:36

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre site, je n’ose pas imaginer le nombre d’heures que cela implique.
    Je passe actuellement mon permis sur une XJ6, avec selle rabaissée (achetée par l’auto école sinon…trop petit avec mon 1m54. J’en suis à mes 40 heures environ et je viens d’aborder l’évitement. Ca avance mais je sais que mon plus grand ennemi sera le stress. Vu le nombre d’heures, le nombre de chutes (très nombreuses pendant l’apprentissage du lent et une sévère sur le freinage d’urgence), l’envie est très très forte de l’avoir et c’est ce qui risque de me piéger. Merci pour tout vos conseils

  17. Teh
    2 mai 2013 at 17:45

    Article à mettre a jour !

    • FlatFab
      3 mai 2013 at 17:32

      Bonjour, merci de votre contribution, au revoir !

  18. Eryn
    19 janvier 2013 at 01:29

    Bonsoir FlatFab
    Passer son permis moto en candidat libre est légalement possible. Mais dans la réalité, qu’en est-il vraiment ? A ton avis, les personnes qui choisissent cette possibilité sont-elles nombreuses ? Est-ce plus difficile (notamment administrativement) ? Quel est l’attitude des examinateurs face à ces « électrons libres » ?
    Je trouve très peu d’informations à ce sujet.
    Merci pour ta réponse.

    • FlatFab
      19 janvier 2013 at 15:46

      Les candidats libres à l’examen du permis de conduire moto sont excessivement rares. D’où la difficulté de trouver des infos sur ce point.
      Administrativement, c’est pareil que pour le permis B. Mais les éléments restent les mêmes : il faut fournir un véhicule adapté, assuré pour l’examen, et ce alors qu’il y a deux examens (au lieu d’un seul pour le B).
      L’apprentissage est bien plus compliqué : alors qu’il est assez simple de se former au permis B sur la voie publique, la formation moto plateau nécessite une piste adaptée, des plots, des piquets, un chronomètre ou un cinémomètre… Sans parler de conseils vraiment spécifiques pour la technique de conduite sur les parcours du plateau. Pour la formation en circulation, il faut en plus un dossard, des talkies…
      Difficile de donner une tendance sur l’attitude des inspecteurs vis-à-vis des candidats libres. Je pense que la réaction première est la curiosité, tant ceux-ci sont rares. Après, cela dépend beaucoup de la prestation du candidat. S’il se débrouille bien, je crois que la réaction de l’IPC sera très positive. Par contre, s’il y a des lacunes, celui-ci deviendra probablement beaucoup plus sévère car il voudra sanctionner l’attitude de ce candidat qui a voulu court-circuiter le système, très souvent pour des raisons financières, et qui n’est pas capable d’assurer à l’examen.

      Il faut donc être vraiment sûr de soi, de ses compétences, de la qualité de la personne ou des personnes qui vont encadrer la formation initiale en candidat libre, des moyens en matériel à mettre en oeuvre, etc.
      C’est franchement compliqué.

  19. Manu
    15 novembre 2012 at 14:42

    Bonjour à tous !
    D’abord félicitations pour ce super site !
    J’écris ce commentaire car tout est encore frais et je souhaite donner mes impressions afin d’aider certains comme d’autres ont pu m’aider.

    Calendrier: j’ai démarré en mai 2012 par le code. Obtenu en Juillet 2012. Démarré fin Août 2012 les leçons plateau (uniquement, pas de circu) et obtenu hier mon plateau (notes: B-A-A-A) => 40h de plateau m’on été nécessaires (j’ai 37 ans)

    Examen plateau: je me suis présenté après une nuit blanche (pas top). Et à la 1ère épreuve (pousser la moto avant et arrière), je me suis planté en revenant car j’ai touché un plot => B (encore moins top). 2ème épreuve: A (concentré à mort). 3ème épreuve: 1er essai: C (trop lent: 23.5s) 2ème essai: A (19.5s), 4ème épreuve: A.

    Mes impressions et conseils:
    1) Ce n’est pas l’examen qui est super dur mais l’apprentissage
    2) Rien n’est joué, au plateau, un gars qui a eu A aux vérifs s’est planté complètement au lent (à mon avis le stress)
    3) Pour le lent: il faut posséder les bases afin de se créer des automatismes => ces automatismes permettent de contrecarrer le stress (les bras restent souples, la position correcte, le regard anticipe, les genoux sont serrés). Je suis dispo pour vous détailler ce qui a marché pour moi si vous voulez
    4) Pour le rapide: comme indiqué sur ce site: démarrer 3m avant le 1er plot. En arrivant au demi-tour: regarder le plot central et quand on commence à tourner, regarder le 1er plot central du retour. Savoir basculer la moto est indispensable car l’inspecteur a été très clair: on ne peut pas déborder la ligne blanche.
    5) Fiches: les maitriser à fond (pendant 1 mois, j’en ai lu 5 chaque soir) car si vous vous plantez comme moi aux vérifs ou si vous avez que des B, vous avez toujours une chance d’obtenir facile un A.

    • Marie
      4 mars 2013 at 13:52

      Bonjour,
      J’ai passé le plateau jeudi 28 février et je l’ai raté (le lent). En cause : 3 nuits blanches, un gros stress que je ne maitrisais pas.
      De plus, en leçon, je réussisais le lent 1 fois sur 4, impossible de bien placer mon regard et une perte d’équilibre arrivée aux 3ème cones.
      Avez-vous des conseils à me donner pour réussir au mieux ce lent?

  20. reza
    11 octobre 2012 at 02:28

    Bonjour,
    Je viens de finir les 20H et je viens a peine de commencer la formation sur le rapide. j’ai fait un blocage sur le lent, impossible de trouver la bonne technique et surtout un gros probleme avec le regard accentue je pense par le fait que je porte des lunettes.

    Quelqu’un a une idee sur le nombre d’heures necessaires (en moyenne) a partir de cette phase, sachant que sur le rapide, je suis a 22 secondes par temps de pluie.

    Je pense prendre des heures avec la moto ecole, mais j’aimerai bien savoir s’il existe des bons plans qui me permettra de reduire le nombre.

    Merci.

    • FlatFab
      11 octobre 2012 at 11:18

      Je porte aussi des lunettes, comme de nombreux motards, et ce n’est pas gênant pour tourner la tête et regarder là où on veut aller.
      Il n’y a pas de moyenne de nombre d’heures nécessaire pour maîtriser les parcours lents, ça peut prendre 4-5 heures pour les plus doués jusqu’à 20 ou 30 heures pour ceux qui partent de très loin.
      Lis l’article correspondant, tu devrais y trouver des réponses : « Permis moto : parcours à allure lente« .

    • Jerome
      14 octobre 2012 at 23:33

      Pour le lent = APPUI un peu sur tes cales pieds, c’est magique, tu verras la différence !
      = franchir une porte par la gauche, le guidon à gauche = APPUI cale pieds droit, ça évite de trop pencher à gauche.
      et accessoirement = penche toi pour contre balancer l’équilibre si tu sens que ça passe pas..

  21. greg
    21 mai 2012 at 21:53

    plateau obtenu aujourd’hui, plus que la circu et c’est dans la poche, merci pour ton super site !

  22. greg
    4 mars 2012 at 14:45

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce site tres complet,
    je viens de m’inscrire au permis moto, pas besoin de repassé le code 😀
    j’ai hate de monter sur la bécane bien que j’en est fais que tres rarement.
    Je vous tiens au courant de mes éxpériences…

  23. ZIZA
    15 février 2012 at 10:57

    Message pour toutes les filles qui hesitent encore à passer le permis : FONCEZ ! c’est tellement bien … 1.62(!), 55 kg …vous pouvez y arriver, ayez confiance en vous .! …le tout est d’essayer des modèles différents, de se sentir bien. je roule en HD, ben oui, 250kg de bonheur.
    Merci encore pour ce site que je consulte régulièrement, pour entretenir les connaissances … et garder à l’esprit que la liberté a un prix : respect, vigilance, anticipation…

  24. 23 septembre 2011 at 09:16

    Bonjour a tous,
    J’ai enfin mon papier avec la mention « favorable ».Merci pour ce site et le Djob que cela représente.Un bon moniteur moto,du travail et de la concentration…Bon courage a tous.

  25. paul
    27 mai 2011 at 16:59

    Ma premiere séance de plateau pour moi (seul)la veille et sous la pluie s’est super bien passé.(experience de 800 km en 125) Le lendemain et lors de la découverte(groupe) de deux parcours allure lente,la moto chute deux fois!!!
    Le moniteur est resté cool mais je suis repartis « blaze »et avec beaucoup de questions.Qu’en pensez vous? Avez vous des conseils ou remarques?
    PS:Bien le site.

    – – –

    Réponse

    Merci.
    C’est toujours en formation que l’on chute le plus, surtout au tout début. Rien d’inhabituel.
    Il est possible que le fait de vous retrouver en groupe, d’être observé(e) ait encore rajouté au stress.
    Si vraiment vous avez du mal à maintenir l’équilibre de la moto, demandez à faire des exercices spécifiques sur ce point.

  26. Jean
    21 avril 2011 at 19:32

    Tout a fait,je vais attendre fin juin et m’inscrire pour passer le code comme tous le monde et avoir des heures de conduite a mon actif,avoir une experience,vous avez raison..en attendent ca fait 5 ans que je conduit,je suis pas sans moyen de locomotion j’ai 2 voitures.Thank you so much a tous !!!

  27. Haze59
    21 avril 2011 at 12:09

    Pour moi plus que de la fiction, de la folie.
    Savoir faire le kéké sur un vélo ou un scoot, ferait un bon motard ! j’hallucine…
    Ton rêve c’est quoi ? faire le kéké en moto aussi ?
    Tu as déjà eu le code une fois, alors pourquoi pas une seconde ?
    Moi je l’ai eu en 1978 et je l’ai repassé en 2010 !! Pour l’instant je ne peux pas poursuivre la formation. Mais je me dis que pour faire les choses « bien » on ne prend jamais assez de temps. Alors je reprendrais quand je le pourrai et c’est le principal… poursuivre son rêve… mais raisonnablement.
    Maintenant c’est sûr si tu as envie de rapidement faire partie des statistiques qu’on doit apprendre dans la fiche accident…. vas-y fonce, Moi non plus je n’avais jamais posé les fesses sur une moto, à part une balade avec mon voisin quand j’avais 18 ans. Bah patiner, ça s’apprend, les passages de vitesse aussi, freiner également. Tous les parcours de lents, de « normal » j’ai failli mettre « rapide » oups ! sont question d’entraînement, d’apprentissage.
    Pour moi une « bonne formation » ne rimera jamais avec précipitation, en quelque domaine que ce soit. Mais c’est vrai que cela, c’est la vie qui me l’a appris.
    La moto c’est du sérieux, encore bien plus que la voiture !
    La « chance de sa vie » c’est aussi de rester tout simplement « en vie ». Après, chacun ses choix.

  28. Jean
    20 avril 2011 at 18:29

    Moi je sait pas quoi faire j’ai envi de le passer mais le 21 juin 2011 mon code n’est plus bon car + de 5 ans de permis B,j’ai trouver une moto ecole « palayer » qui le passent en 20h stage accelere,il y’as une place le 16 mai…. que faire? (J’ai conduit une seule fois un scoot 50 cm) et du velo des centaine des kms en velo mais la moto je sait meme pas comment changer les vitesses….que faire? c’est la chance de ma vie j’ai pas beaucoup de temp mais j’ai vraiment envi de tenter ma chance,comme je peut conduire un scoot 50 debout sans les mains a 90 km/h et faire le con sur une roue en velo je pense que je pourrait tenir une moto aussi meme si c’est pas tout a fait parreil…..j’ai plus peur du parcours rapide changer,tomber les raports quand on fait demi-tour au bout etc… :((( a savoir si je l’ai pas le 16 mai je sait pas quand je pourrait le repasser car le 21 juin c’est fini j’ai plus de code :(( je sait vraiment pas quoi faire,j’ai le dossier tout pret ,j’ai le budget, je viens d’avoir une confirmation par telephone pour le 16 mai en plus :(((

    – – –

    Réponse

    Comment dire… Pour moi, préparer le plateau moto en moins d’un mois à partir d’un niveau « grand débutant » (zéro expérience de la moto 50 ou 125) relève de la fiction.

    Dans la vie, faut savoir ce qu’on veut.
    Quand on dit « c’est la chance de ma vie », quand on a vraiment la motivation, hé bien, on repasse le code.

  29. haze59
    20 juin 2010 at 18:32

    Coucou.
    J’ai 51 ans je mesure 1,58 m et j’ai commencé mon permis moto. Un rêve de 35 ans… Comme je suis heureuse ! J’en suis à une vingtaine d’heures de plateau. Pour l’instant je n’ai pas encore commencé la circu. qui me fait un peu peur. Je commence à peine le lent. J’ai encore du mal pour les 1/2 tours. Je pense qu’il faut savoir se montrer patient(e).
    Les encouragements du mono sont essentiels, son expérience aussi. Le mien est un pilote et il est extra. J’ai voulu à tous prix prendre des heures avec lui, je ne sais pas encore ce que je vais faire : passer mon permis ici ou attendre d’être dans mon nouveau département. Quels seraient les inconvénients à le louper ici, ce plateau ? parce que pour la circu. c’est sûr, ce sera à Dunkerque ! Car pas le temps de la passer avant de déménager… déjà ce n’est pas sûr pour le plateau. Cependant n’est-ce pas mieux de passer son permis avec la moto dont on a l’habitude ? Sur laquelle on a fait toute sa formation ? Bah tiens au fait je ne me suis jamais posé cette question, sur le plateau, il n’y a pas de rétro ! donc on ne doit pas passer sur celle là.. bin sur quoi on passe alors ?
    question n°1 : difficulté à s’inscrire dans une nouvelle ME si échec au plateau ?
    question n°2 : sur quoi on passe ?
    question n°3 : il m’a semblé lire sur une de tes réponses pour le 1/2 tour patinage + frein arrière ????? nous on prend le frein avant avec le point de patinage dans le 1/2 tour !
    question n°4 : le passager, c’est tjs le mono ?

    – – –

    Réponse

    1- Oui, c’est très difficile de s’inscrire dans une autre moto-école quand on a déjà subi un échec à l’examen, à cause du système de répartition des places d’examen par les préfectures qui privilégient la réussite à la première présentation. Néanmoins, dans le cas d’un déménagement avec changement de département, c’est possible.

    2- L’examen se déroule sur une moto homologuée fournie par la moto-école. si la moto d’entraînement n’est pas homologuée (absence de rétros), c’est qu’il y en a une autre réservée pour l’examen. Il faut s’assurer qu’elle soit bien du même modèle.

    3- Le passager est laissé au choix du candidat. Cela peut être un proche, un autre élève ou le formateur. Il est préférable que ce soit le formateur (sauf s’il pèse 150 kilos) car il sait comment se tenir et peut aider à garder l’équilibre grâce aux appuis.

    4- Pour le demi-tour du parcours rapide, on freine bien sûr de l’avant en arrivant sur le demi-tour, pour bien perdre de la vitesse. Ensuite, dans le demi-tour lui-même, si on va trop vite, on ne freine que de l’arrière, pour ne pas perdre l’équilibre.

  30. Chris
    19 mai 2010 at 16:24

    Ca y est, j’ai recu aujourd’hui mon petit papier.
    J’ai bénéficié d’une excellente moto école (CER) ce qui m’a permis de ne faire que 20h, avec le plateau et la circu du premier coup.

    Merci à l’auteur du blog pour tous ces excellents conseils.

    – – –

    Réponse

    Félicitations !

  31. hellodie33
    1 mai 2010 at 09:40

    merci pour ce site: beaucoup d’infos très utiles et pourtant je pensais avoir tout lu (je suis monitrice auto).
    Je remarque qu’il y a de plus en plus de filles qui se renseignent et qui s’inquiètent pour le permis.
    Je voudrais faire part de mon expérience (1m61,55kgs):
    Je m’y suis mise alors que je n’avais jamais touché de 2 roues de ma vie (même un scoot!!)
    C’est vrai que c’est du boulot, 1ères heures sur une 125 (pour la mécanique),puis ER6, avec selle creusée et fourche rabaissée.
    40 hs de plateau à mon actif, et je commence seulement à être dans les temps…donc prévoir un budget conséquent avant de se lancer les nénettes!!
    Mais bon, je ne compte pas les heures, c’est même moi qui demande à en faire plus: objectif: avoir le plateau du 1 er coup!!! juste pour faire enrager les collègues…..hommes bien sûr!!!
    Le choix de l’auto-moto école est très important, mais le choix du moniteur l’ait encore plus: j’ai la chance d’avoir des cours particuliers à presque chaque séance, un moniteur super, qui ne m’engueule jamais….même lors des chutes….et qui prend le temps à chaque passage de me donner les conseils adéquats….. en bref, un vrai enseignant!!
    verdict le mois prochain, si mon emploi du temps me le permet…
    alors en attendant, ne vous dites pas que la moto pour les filles, c’est seulement en passagère!!!

  32. laurence
    13 avril 2010 at 18:07

    bonjour apres deux fois mon plateau je passe enfin la circu demain je stress a mort j espere vraiment l avoir je vous tient au courant bisous a tous

  33. Carinnette
    14 mars 2010 at 08:35

    Super Site !

    Je songe très sérieusement à passer mon permis moto et j’ai découvert ton site en tentant de trouver des conseils pour trouver une bonne moto école. Car le permis moto ça va pas être forcément de la tarte pour moi 😉 je suis pas douée 🙁
    Par contre je suis passionnée ! j’ai découvert la moto par un motard en tant que SDS et j’adooorrreee ça ! ensuite j’ai acheté une petite 125 pour me familiariser mais elle était tellement légère, avec des pneus de vélo que franchement j’étais pas du tout en confiance. En plus j’adore les sportive alors j’avais choisi une CBR125R qui avait un joli pti look mais les autres automobilistes n’ont pas semblé comprendre qu’en rodage je pouvais tout simplement pas passé les 70km et ils m’ont pas fait de cadeau. Résultat perte totale de confiance et je l’ai revendue. Ca fait deux ans. Depuis j’avais rencontré un autre motard et pouvais donc encore profiter des sensations SDS. Aujourd’hui je suis célibataire et je me dis qu’avec beaucoup d’entraînement et un moniteur super patient et compréhensif 😉 y’a pas de raison que je puisse pas m’offrir la ninja 250 et vivre ma passion au guidon.

    Je vais donc écumer ton site 😉 car toutes les articles sont intéressants, prendre mon temps et réaliser mon rêve…

  34. Ronan
    21 février 2010 at 15:57

    Merci pour l’expérience et les conseils. A 43 ans et après plusieurs mois de 125, je me suis inscrit au permis. Et vlan, la baffe : 2 échecs au plateau. Pourtant à l’entraînement tout passe nickel. Le jour de l’examen, poussette, vérifs et lent avec un A ; allure normale, je plante…Pourquoi, car je sais que c’est la dernière épreuve et qu’un C serait fatal, alors je perds mes moyens, je n’ai plus confiance en moi. En fait comme tu l’explique très bien, il s’agit d’une passion, on passe la A par passion. Et comme j’ai -trop- tendance à me surinvestir dans ce qui me passionne, j’accorde certainement trop d’importance à ce permis ! Pourtant j’ai de la chance, je possède déjà une 125 avec laquelle je fais de nombreuses et belles balades été comme hivers, je possède déjà ma moto (la grosse) qui piaffe au garage.
    En tous cas, merci pour ton témoignage, il m’apporte beaucoup et le relire la veille du permis me sera très utile.

  35. patrice66
    6 décembre 2009 at 19:59

    Et bien ca y est je l’ai enfin ce permis MOTO. J’ai réussi cette semaine l’epreuve de la circulation.
    Je vous souhaite a toutes et tous d’y arriver . maintenant il me reste le plus onéreux!!!!!
    amicalement

    patrice

    – – –

    Réponse

    Yes ! Félicitations !

  36. haentjens
    30 novembre 2009 at 22:22

    bonsoir jme suis fait baiser par les flics avec mon scooter et jvoudrai savoir ou jpeux passer mon permie A 3 a bxl merci urgent

    – – –

    Désolé, mais pas assez de connaissances sur la législation belge.

  37. Emmita
    14 septembre 2009 at 13:35

    Bonjour à tous !
    Je viens pour me rassurer !
    J’envisage sérieusement de passer mon permis moto d’ailleurs demain je vais monter sur la moto pour voir si elle correspond à ma taille car je fais 1m53 !
    Je viens sur ce site pour demander aux filles qui font ma taille comment s’est passé le permis moto car je suis déjà stressée à cause de ma taille !
    Sinon j’ai lu les conseils et franchement chapeau je reviendrai sur ce site tout au long de mes cours !
    Cordialement.

    • pixie
      20 décembre 2009 at 00:47

      bonjour eh bien moi je suis comme toi je veux le passer mais hesite par ma taille 1.58 mais j’aime tellement ca alors j’espère que des filles nous repondrons mais j ai deja vu des filles de nos tailles sur des becanes et elles assuraient aies confiance en toi tout le monde à sa place dans le monde du gros cube looool !!!

  38. orangesanguine
    6 avril 2009 at 10:13

    bonjours a tous
    je passe mon permis d’ici peu ! je gere le stress car c’est ce qui ma fait rater!( mais l’auto ecole n’etait pas top ,g changé ça va mieux ) pour le moment j’y pense pas meme si c’est dans 1 semaine ! pas de pression ! mais j’en chie , je le veux tellement ! je suis une vrai gosse quand je vais au leçon je fais des bons ! ça fait rire les copains !grace aux infos que tu laisses ça m’aide beaucoup pour le lent et je relis avant d’aller au cour ,ça me mets dans ton d’entrée; maintenant j’ai confiance en moi et je m’eclate ! c cool !

  39. Breizh
    4 février 2009 at 20:54

    D’abord, un grand merci pour ce site.
    Explications claires, nettes et d’une grande utilité.

    Pour mon plateau, réussi à la première tentative, j’ai du quand même passer un deuxième essai au « rapide » (Freinage d’urgence). Au 1er essai, demi tour catastrophique. J’ai faillis tomber, rattrapé en posant le pied! Et bien sûr hors temps.
    Et au 2ème, demi tour très mauvais. J’ai joué mon va tout dans le slalom retour, en « envoyant »…Et freinage juste avant la ligne A…
    J’ai obtenu un B….Ouf!
    Tout ça, devant les deux autres candidats, mais surtout devant quelques routiers, qui attendaient sur la piste supérieure, pour leur cours de poids lourds!
    J’aurais aimé quelques applaudissements..lol!
    Je précise que je faisais le plus souvent entre 21 et 22 sec à l’entrainement. Mais ce jour là, le stress m’a motivé!
    Après le rapide, je « savais » que le plateau, c’était bon! J’avais bien bossé mes fiches! Un mois avant, j’en apprenais deux, chaque jour. Et une semaine avant le plateau, je me les récitais toutes, 2 fois par jour.
    Je sais, c’est contraignant, mais je vous assure, avant les fiches, j’étais sur de mon coup! Trop c.. de se planter aux fiches! Alors bossez les, ça vaut le coup!
    J’espère que ce stress qui me tient depuis une semaine(Je passe la circu bientôt), va aussi me motiver pour cette dernère épreuve.
    A tous ceux qui stressent dans l’attente de « leur » plateau, croyeez en vous! On vous demande de faire des trucs que vous SAVEZ faire… Alors un immense M…..!

  40. christian
    28 janvier 2009 at 00:54

    Bonjour a tous…
    le plateau pour moi,c’etait cet apres midi,et c’etait la deuxieme fois(la derniere fois,c’etait il y a deux mois)…
    resultat: IN THE POCKET…..oufffffff

    nous etions 9 a passer l’epreuve,et c’est long 9,surtout quand on passe le neuvieme…on a le temps de regarder les boulettes des autres,surtout quand le premier qui passe se fait shooter a ses deux essais,ainsi que le deuxieme,etc…(6 recalés sur 9)

    Alors,conseil…faites comme moi pour ne pas focaliser sur les boulettes des autres,et qu’elles ne deviennent les votres quand ça sera votre tour,allez faire un tour ailleurs,ronger votre stress loin du plateau….

    Pour le reste ,no probleme….poussette,technique,parcours lent..

    Pour les fiches,pour avoir un C,c’est vraiment que l’on a rien a dire,donc tout le monde peut s’en sortir en ayant lu le bouquin plusieurs fois,inutile de connaitre tout par coeur,juste d’avoir une idée saine du sujet …

    si vous avez la chance,comme moi d’avoir programmé 2 heures de cour collectif plateau,le matin de l’examen,n’hesitez pas,ce n’est pas un luxe….

    Bonne chance a tous….et n’oubliez pas,si la premiere fois,ça passe pas….

    « L’echec,ce n’est pas de tomber…c’est de rester là ou on est tombé……. »

  41. nadège
    14 décembre 2008 at 21:24

    kikou a tous
    je doispasser mon plateau en janvier et je ne me sens pas prète du tout.L’éternelle manque de confiance en moi bien sur, je suis a 21.10 dans le meilleur chrono sur sol geléééé!une dingue oui mais j’aime tellement sa , je suis viruséé par le gros cube, lol.
    j’éspère l’avoir du 1er coup, c’est un super défi pour moi. J’en ai les dents qui clak.

  42. guigui
    16 novembre 2008 at 17:55

    bonsoir, merci les gars, c’est sympa!
    bein ca yé ,le grand jour arrive, demain apres midi, 14h45, plateaux, les temps sont bon, le lent aussi, tout est bon! les fiches a peu pret, ca devrait passer je pense!
    bon, encore de l’entrainement demain matin (9h a 12h), petite bouffe et hop! en avant!
    sous la pluie (enfin c’est parti pour) lol
    bah merci bien pour tous ces conseils
    a+

  43. Gaetane
    17 octobre 2008 at 22:11

    Bonsoir à tous,

    J’ai besoin de petits conseils… Je viens d’échouer à nouveau mon plateau aujourd’hui, pour la 2ème fois. Je suis démoralisée… Même erreur qu’au premier: dépassement de la ligne au demi-tour sur le rapide… Je le passe nickel sur la piste de la moto-école… Différence entre les 2 pistes, celle du plateau s’arrête net (fin de piste marqué d’un trait horizontal) alors que celle de la moto école continue, il n’y a que les 2 traits latéraux aux sols. J’ai peur de commettre la même erreur indéfiniment. Avez-vous quelques conseils à me soumettre? Merci de votre aide

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    Le problème est que tu t’es habituée à l’entraînement à prendre ton demi-tour très profond, sans avoir de limites dans le sens de la longueur. Si tu n’élargis plus ton virage de demi-tour, il faut maintenant t’entraîner à virer court, sur une faible profondeur.
    Pour cela, trois éléments à combiner : trajectoire, regard, position.
    Trajectoire : arriver sur le demi-tour le plus à l’extérieur possible, en frôlant la bande blanche latérale, afin de prendre le plus de marge de manoeuvre possible.
    Regard: le réflexe de base doit être de fixer le cône central (qui te sert de « pivot » dans ton demi-tour) dès que tu arrives sur le demi-tour. Cela dure à peine une seconde. Ensuite, dès que tu commences à incliner la moto, il faut fixer l’entrée du slalom de retour et ne pas la quitter des yeux. donc ne plus regarder devant sa roue. C’est fondamental.
    Position : deux écoles possibles.
    – La classique: sur l’élan de la machine, on penche le corps à l’intérieur, coude intérieur cassé, pointé vers le bas, tête à l’intérieur tournée vers la sortie. Avantage: c’est facile, naturel. Inconvénient: si l’élan est insuffisant, la moto « engage » et on va mettre le pied pour se rattraper. Et si l’élan est trop important, on élargit.
    – La technique enduro: on penche la moto vers l’intérieur, mais avec le corps à l’extérieur, en sortant les épaules, poids du corps sur le repose-pied extérieur pour compenser la perte d’équilibre. Le mieux est de combiner avec un travail sur l’embrayage en jouant sur le point de patinage, en freinant de l’arrière si jamais on va trop vite. Avantage: on ne perd pas l’équilibre et on sort plus fort. Inconvénient: c’est plus compliqué, il faut bien maîtriser à la fois l’équilibre et la conduite au point de patinage avec frein arrière.

    Sache que la ligne blanche du fond est située à 5,90m du cône central du demi-tour.
    Tu peux demander à ton formateur de te mettre un mur de cônes à 5m derrière le cône et t’entraîner à passer sans les regarder et sans rentrer dedans.

  44. charmensat thierry
    4 octobre 2008 at 13:36

    pour le lent un conseil: le regard, toujours le regard vers la porte suivante, pas celle que l’on est en train de passer… et aussi bien s’avancer sur la moto.
    pour les fiches, le plus simple est de faire un résumé avec les titres et les « mots clés », car avec les mots clés le reste te reviendra naturellement… tu peux aussi faire des petits papiers avec le seul titre des 20 fiches, les mettre dans un chapeau et tirer au sort pour t’entrainer!

  45. guigui
    3 octobre 2008 at 14:31

    bonjour, voilà, je passe mon plateaux au prochain passage (fin octobre), et je stresse a mort.
    aux rapides ca fait plusieurs fois que je suis a 21 secondes (une bonne semaine)
    le lent j’ai du mal avec une quille.
    et la poussette, ok)
    mais ce qui me fait le plus peur c’est les fiches, j’ai du mal a les mémorisées, j’ai peur que le jour de l’examen je ne les sachent plus.
    si tu as un conseil pour les retenir, etc…
    je suis preneur.

    encore merci, super site.

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    Pas vraiment de recette-miracle pour les fiches de connaissances théoriques: il faut absolument arriver à en retenir les grandes lignes.
    Le jour de l’examen, tu tires un numéro de fiche au hasard, il te donne un carton mentionnant le titre, le thème et les 3-4 points principaux. Donc pas la peine de les apprendre par coeur, tu auras un support pour te rappeler les grandes lignes.
    A partir de là, il t’écoute, c’est à toi de parler, de dire ce que tu as retenu et de montrer que tu as compris l’esprit de sécurité nécessaire.
    Si jamais tu « sèches » et si l’inspecteur est sympa, il peut te poser quelques questions pour essayer de te relancer.
    S’il a mal compris un élément, il va également t’interroger pour que tu précises ton discours.
    A la fin, il te pose une question sur un panneau à identifier.
    Lors de la discussion sur les fiches théoriques, l’important n’est pas forcément de connaître tout par coeur, mais de montrer qu’on a compris l’esprit de l’enseignement de la conduite moto : conduire en sécurité et de façon responsable, en respectant les autres usagers de la route.

  46. jean-jacques
    12 juin 2008 at 21:33

    bonjours je contuis des 125cc depuis des annees ma derniere une varadero 125cc achetais en mai dernier elle maque 17028km a ce jour j’ais 50 ans elle ma donner envie de le passer le code durt durt cela ne veut pas rentrer mais je travaille pour moi il me semble que je vais avoir des probleme pour le plateau surtout pour la poucette du a mon age je tien a faire patager mon avençer dans ce permie je le graint a dans quelque semaine pour le code pour le moment 7faute il faut mencourager les jeunes j’ai promie a ma femme de faire le contoure de le france en moto salut a vous

  47. Pascal
    23 décembre 2007 at 19:31

    Et bien c’est fait… le plus dire reste à faire maintenant.

    Comme on me l’avait indiqué la circul etait une formalité à moins de griller un rouge ou ecraser les passants…

    Nous sommes partis à 8h00 et j’ai terminé à 8h45 par un café payé par l’inspecteur (et oui ca arrive…. et il faisait tellement froid) 3/4 d’heure car 1/4 de bouchons.

    Arrivée sur l’autoroute un « vas-y jeune » résonnait dans mes oreilles : pas d’hesitation troisième file à gauche…

    Les feux, les passages piétons tout est bon.

    Un bouge bien la tête pour que l’inspecteur le remarque.

    Un bon souvenir.
    encore merci pour ce site et à bientôt j’en suis sur pour d’autres sujets.

    Réponse

    Félicitations, Pascal !

  48. Pascal
    20 décembre 2007 at 22:22

    Pas pret d’oublier mon plateau :

    En cours, je suis limite pour le temps du rapide et je stress à fond!!! le lent se passe bien mais je n’ai jamais testé de parcours « officiel » pour la poussette c’est encore pire jamais réalisée… Mais les moniteurs me preparent et me presentent : je dois être prêt… Le matin beau soleil mais il avait pluie la nuit et la piste etait encore bien mouillée (chouette 1s de plus pour le rapide)

    La poussette et les verifs de la rigolade… Pour le lent exactement les conseils indiqués ici : le regard et la position ça passe tout seul !!! (même avec passager)

    Vient le tour du rapide, il faut decompresser !!! Les derniers conseils du mono et hop me voila parti 1ere, 2nd, 3ieme… le premier cône et la catastrophe : le stress me fait oublier de stabiliser la vitesse j’accelère toujours les cones sautent un à un… je decide d’aller jusqu’au demi-tour (merci le conseil du mono) comme ça au moins on le repere. Deuxième essai encore plus de stress : plus le droit à l’erreur… le deuxième cône passe, le troisième le demi tour et un bon retrogradage pour finir : c’est dans la poche…

    Les fiches restent une discution libre avec l’inspecteur qui ne manque pas de saluer mon exploit du premier passage (tous les cônes en l’air) et c’est terminé.

    Le stress retombe… il ne reste plus que la circulation et je vous donnerai bientôt mes impressions cas c’est pour demain matin et il gèle… aie aie aie (vite je file regarder les conseils)

  49. Teddy
    19 décembre 2007 at 19:17

    Wep!!
    Je viens d’avoir mon code et je vais enfin pouvoir acheter mon casque et mes équipements. C’est fou comme ca soulage!!!…
    Je te tire vraiment mon chapeau Fabien, surtout pour ton article « quel moto pour débuter ». Tes articles sont passionnants et j’ai bien capté que ma première préoccupation doit être de « rester en vie » pour reprendre tes termes.
    Là je continue ma formation et espère que début 2008, je serais sur ma « bécane » avec le max d’enseignements pour bien en profiter.
    Je te salue……..

    Kendy (Guadeloupe)

  50. juan
    7 juillet 2007 at 22:04

    Je me souviendrai toujours de l’examen plateau.

    J’avais mieux réviser joe bar team que les fiches du code, mais d’unautre coté, mon moniteur nous avait fait réviser sur un plateau « officieux », moins large (portes pour l’épreuve lente plus courtes et plus resserrées) en devers et plus cours (parcours rapide avec plots plus resérrés aussi).

    La veille révisons sur el plateau officielle et mois qui dis « c’est une blague ou quoi ils ont agrandis les portes :d ».

    Et en plus chose qui n’arrive jamais à nice il venait juste de pleuvoir, donc dans ces cas là c’est facile, l’épreuve rapide c’est le rétrogradage (l’inspecteur m’a quand même demandé de repasser moins vite :-$ si si c’est vrai).

    Après pour les fiches j’étais un peu moyen mais là coup de bol immense, sur la vois rapide d’à côté, un kéké gt réplica avec un bandit pot carbone se pointe VRAAAAAAOOOUUUUMMM
    donc j’ai vite enchainé sur les bécanes que voxan c’était de la balle etc etc les bandits bof (j’en avais jamais conduit hein mais bon qui voudrait d’un 4 pattes 😉 ) Et donc ça m’a sauvé le permis :d.

    Mais tu as raison la pratique la pratique la pratique y’a que ça :d

    @+ et prudence sur la route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.