Les motards et le bruit

Petite réflexion personnelle sur la culture motarde du bruit, en particulier sur le mythe latin du pot d’échappement bruyant. Dans l’imaginaire du motard « moyen », une moto est faite pour « faire du bruit ». Beaucoup de motards ne jurent que par le bruit de leur moto, synonyme pour eux de vitesse, de puissance, de virilité…

Je sais bien que tout cela va encore me faire passer pour un vieux con, mais il fallait que je le dise.
N’hésitez pas à laisser vos commentaires, positifs ou négatifs, que vous soyez d’accord avec moi ou non.
Tous les points de vue m’intéressent, pourvu qu’ils soient argumentés et exprimés avec courtoisie !
Je supprime immédiatement tout commentaire injurieux, grossier, menaçant, etc.

Alors, la grande question:
Pourquoi une moto doit-elle faire du bruit ?

Tout simplement pour que ce bruit soit perçu par son propriétaire.
Hé oui, c’est bête à dire, mais le motard est situé loin en avant et au-dessus de la sortie du pot d’échappement.
Avec en plus le casque sur la tête qui atténue grandement les sons, et avec le bruit du vent relatif, il n’entend pas grand-chose…
Il faut donc que le son émis soit suffisamment important pour qu’il soit perceptible.

La vraie question est donc :
Pourquoi une moto devrait-elle faire plus de bruit que celui prévu d’origine par le constructeur ?

 * * *

1. Parce que c’est plus « beau » à l’oreille

Dans les débats souvent animés entre motards sur la question des pots d’échappement, beaucoup évoquent le côté agréable du « beau bruit ». On parle d’ailleurs de pot « qui va bien » pour parler d’un adaptable, par opposition à celui d’origine.

L’explication résiderait donc dans le côté valorisateur d’un bruit plus élevé ou tout au moins plus prononcé, plus affirmé.
En fait, c’est plus une question de fréquence (en Hz) que de niveau sonore (en décibels A).

Précisions techniques:
La lettre A signifie que le décibel est pondéré pour tenir compte de la différence de sensibilité de l’oreille humaine à chaque fréquence. Notre oreille atténue les basses fréquences.
Les sons ne sont audibles que dans une certaine gamme de fréquences et de niveaux qui constitue le champ auditif.
Le domaine des fréquences audibles s’étend approximativement de 20 à 20 000 hertz (Hz). C’est le nombre d’oscillations par seconde des molécules d’air autour de leur position d’équilibre au passage de l’onde sonore. Un hertz correspond à une vibration par seconde. Les sons de fréquence basse (vibrations lentes, inférieures à quelques centaines de hertz) sont les plus graves, ceux de fréquence élevée (vibrations rapides) sont les plus aigus.
On constate que le seuil de sensibilité de l’oreille varie avec la fréquence. Pour une même intensité, un son dont la fréquence se situe entre 1000 et 4000 Hz sera mieux perçu (donc plus dérangeant) qu’un son grave ou très aigu.

On est ici dans un jugement esthétique.
Un « beau » son, c’est subjectif. Certaines sonorités peuvent être jugées agréables par certains et moins (ou pas du tout) par d’autres.
Typiquement, le son émis d’origine par les moteurs flat-twin Boxer des BMW modernes est souvent jugé comme trop timoré, terne : « tondeuse à gazon », « deudeuche »…

Le son est partie prenante de l’identité d’un véhicule, notamment d’une moto. On reconnaît à l’oreille une Ducati, une Harley…
Il permet aussi de distinguer une grosse cylindrée (son plus grave, plus caverneux) d’une petite cylindrée (son plus aigu, plus criard). C’est d’ailleurs pour cela que bien des possesseurs de petite cylindrée (surtout les 50 cm3) se croient obligés de « compenser » en augmentant le niveau sonore émis par leur brêlon.

Pas de chance, le nombre de décibels ne change pas la fréquence du son, cela augmente seulement les nuisances sonores.

* * *

2. Parce que c’est plus sûr

Le grand argument de la sécurité.
Assez amusant dans la mesure où on observe facilement que les motos les plus bruyantes sont les plus accidentogènes (surtout les sportives) et celles qui sont conduites de la façon la moins sûre.

L’explication donnée par une bonne part des motards urbains qui se traînent la b… en sportive ou en roadster sportif et qui mettent un pot adaptable, voire non homologué, est qu’ils seraient ainsi mieux entendus, mieux perçus par les automobilistes quand ils remontent les files de façon quasi suicidaire.

Au cours de mes nombreuses années de pratique moto en ville et notamment dans les grandes villes françaises (dont cinq ans au quotidien dans Paris), j’ai remarqué que les motos les plus bruyantes (souvent des roadsters japonais et des sportives, mais aussi des Harley) étaient aussi celles qui roulaient le plus vite entre les voitures.
Quel est l’oeuf et la poule ?

Certes, une moto bruyante sera peut-être mieux entendue sur la route, mais seulement si elle roule assez lentement pour laisser le temps aux autres usagers de la route de l’entendre arriver, de la détecter et de réagir. Ce qui est impossible quand on arrive avec 50 km/h de différentiel entre la moto et les voitures.

Cela suppose aussi que l’autre usager soit en état de l’entendre arriver, donc que l’automobiliste n’ait pas mis son autoradio à fond, qu’il ne soit pas en train de téléphoner, qu’il ne soit pas malentendant, qu’il ne soit pas en train de parler, etc.

nuisances_sonores_413Mais pour que le bruit de la moto soit suffisamment élevé pour être perçu vers l’avant, il devra être tellement fort vers l’arrière qu’il constituera une agression pour ceux qui se trouvent derrière et reçoivent le son en direct.

Les règles physiques de propagation des ondes sonores font que l’essentiel des émissions sonores se font dans la direction de la sortie du silencieux d’échappement. Le bruit se diffuse dans un cône dont la pointe se situe à la sortie du pot. Les ondes se répercutent ensuite sur toute surface solide qu’elles heurtent, en perdant progressivement de leur intensité à mesure qu’elles parcourent un milieu fluide, gazeux (comme l’air) ou liquide.

Si l’onde sonore ne rencontre aucun obstacle, si elle ne se répercute pas sur une surface solide perpendiculaire à sa source d’émission, elle continuera à se propager et à s’atténuer sur la distance, l’atténuation dépendant de nombreux paramètres (pression atmosphérique, densité de l’air, etc.).

Pour que l’onde sonore soit répercutée avec un niveau suffisant d’intensité vers l’avant, dans la direction du déplacement de la moto et donc dans la direction opposée à la source d’émission sonore, cette onde devra non seulement rencontrer des surfaces solides (comme des véhicules, des murs), mais aussi posséder une intensité de départ suffisamment forte pour rester perceptible à plusieurs dizaines de mètres en amont de la moto par des usagers parfois perturbés dans leur audition.

Le problème est que cette très forte intensité de départ ne varie pas dans le temps et dans l’espace.
Pour se faire entendre dans les bouchons (soit sur 5 à 10% de sa vie, de son kilométrage total), une moto émet un son tellement puissant qu’il en devient agressif pour toutes les personnes dans son environnement pendant les 90 ou 95% restants, soit l’essentiel de son temps d’usage.

J’ai bien dit que le bruit constitue une forme d’agression.
Le bruit excessif dégagé par un certain nombre de deux-roues (des cyclos aux grosses cylindrées) compte pour une bonne part dans la mauvaise image de la communauté motarde et dans l’agressivité manifestée par certains automobilistes à l’encontre des motards.

Moralité, beaucoup de bruit pour pas grand-chose.

Un pot bruyant permet seulement d’être mieux repéré dans les bouchons, là où on en a le moins besoin (en tout cas, d’un point de vue de sécurité pure).
A l’inverse, à haute vitesse, quand on voudrait être perçu de loin, le son est dispersé, n’est pas perçu vers l’avant et agresse ceux qu’on dépasse.

* * *

3. Parce qu’un pot adaptable est plus beau que l’origine

Quelque part, ça me désole (avant j’en riais, maintenant j’en pleure) de voir tous ces motards qui claquent leur thune dans des pots d’échappement.

Le pot, c’est sans doute la pièce la plus inutile dans une moto, celle qui sert le moins à la conduite et à la sécurité.
Je peux comprendre le gars qui monte des super pneus tendres (pas toujours nécessaire, mais bon, c’est utile), des durites aviation ou des plaquettes carbone, une bulle haute, une selle confort, des commandes réglables, des embouts de guidon allégés, des protections carbone…
Tout ça n’est pas fondamental, mais ça peut aider.
Mais un silencieux d’échappement !!!

Ce n’est même pas pour la performance : sans mise au point moteur, la plupart des pots adaptables font perdre de la puissance et du couple par rapport au pot d’origine, Motomag l’a prouvé.
C’est juste pour le look et le bruit.

‘Tain, quand vous êtes sur la moto, vous regardez souvent votre pot, vous ???
Non, c’est juste pour faire plus beau (et encore, ça se discute) à l’arrêt, pour l’admirer depuis la terrasse du café. Ah, les beaux motards que voilà…

* * *

4. Pour le plaisir d’emm… le monde !

Le bruit émis par votre moto, ce n’est pas tant vous qui en « profitez » que ceux qui vous suivent et vous entourent…
Sur la route, ça va encore, vous n’emmerdez que les animaux sauvages au fond des bois.
Mais en ville, vous pourrissez la vie aux enfants (qui ont l’oreille plus fragile que les adultes), aux bébés, aux nanas, à tous les piétons et tous les habitants des alentours.
Une étude de l’ADEME a calculé qu’une moto avec pot « full barouf » qui traverserait Paris de bout en bout la nuit réveillait environ 300.000 personnes…

Toutes les motos récentes (depuis 2007) sont homologuées avec un pot aux normes antipollution Euro3 et à des niveaux sonores compatibles avec la loi anti-bruit de 1992.
Tous les deux-roues motorisés (2RM) doivent respecter un niveau maximal d’émission sonore:
72 décibels (dB(A) jusqu’à 50 cm3
79 dB(A) de 80 à 125 cm3
80 dB(A) pour les plus de 500 cm3

RTEmagicC_reglementation_bruit.gifCes niveaux maximaux sont hélas purement fictifs. De nombreuses motos de grosse cylindrée sont homologuées avec des émissions entre 85 et 90 dB, voire jusqu’à 95 dB (sur la Suzuki 600 GSX-R, alors que c’est le niveau maximal défini par la FFM pour des motos de circuit).

Le niveau sonore « souhaitable » est de 70 dB à 90 km/h, ce qui correspond au bruit d’une salle de classe. Demandez aux enseignants ce que ça fait de supporter ce bruit pendant une journée d’affilée, ils témoigneront que c’est déjà assez pénible…

Le Code du travail français et une directive européenne stipulent que nul ne doit avoir à supporter plus de huit heures par jour un bruit supérieur à 85 décibels (dB A), soit le niveau de bruit observé en cas de trafic routier intense.

L’oreille humaine peut en effet supporter presque tous les niveaux de bruit, mais pas pendant un temps infini.
Sachant que la sensation sonore suit une augmentation logarithmique et double tous les 3 dB, le délai maximal d’exposition avant des lésions irréversibles de l’oreille interne est de quatre heures par jour pour 88 dB, deux heures pour 91 dB…
Le seuil de danger pour l’oreille est de 90 dB et celui de douleur à 120 dB.

Cela donne une idée de l’agression que subit notre appareil auditif à moto.
Or le bruit en roulant a des conséquences sur la sécurité car les cellules ciliées (les capteurs sensoriels de l’oreille) transforment le bruit en impulsions nerveuses qui troublent le travail intellectuel, et l’analyse de l’environnement routier.

Il ne faut pas négliger les effets collatéraux de la fatigue auditive, qui se répercute sur la fatigue générale. La saturation sonore fatigue le cerveau, on arrive beaucoup plus fatigué, donc moins vigilant.

Des restrictions légales existent.
Le problème est qu’elles ne sont absolument pas respectées, ni imposées. Pas respectées par les propriétaires des deux-roues motorisés, pas imposées par les forces de l’ordre. Une fois de plus, le législateur a pondu une loi qui ne sert à rien car elle n’est pas mise en application, faute de volonté politique et de moyens techniques et financiers.
Ces lois sont pourtant faites pour vous faciliter la vie et faciliter celle de ceux qui vous entourent.

152498

* * *

Ma conviction est que :
Un pot adaptable non homologué, ça ne sert à rien, A RIEN DU TOUT.
Juste à vous faire dépenser votre fric à essayer de faire croire que vous avez une plus grosse moto.

* * *

Non seulement ça n’amène aucun avantage, mais ça crée surtout des inconvénients.

Un pot NH est dangereux pour vous !!

C’est fatigant sur route

Un bruit plus élevé vient s’ajouter au niveau sonore déjà très élevé qui règne dans le casque d’un motard et ajoute donc à la fatigue, surtout sur long trajet.
Pour info, la moyenne de niveau sonore des casques intégraux sur une moto non carénée tourne autour des 90 décibels à 100 km/h et 100 dB à 130 km/h. Soit le bruit d’un avion au décollage. C’est-à-dire qu’au bout d’une heure sur autoroute à vitesse légale, vous commencez à endommager irrémédiablement votre oreille…
Et il faudrait en plus ajouter le bruit d’un pot bruyant ?

* * *

C’est cher

C’est pas la petite pièce à 30 euros. Y en a pas en-dessous de 300 euros en neuf et ça peut grimper jusque 1.000 euros pour une ligne complète Akra.

Autant d’argent qui part en fumée puisqu’il ne sera pas possible de le récupérer à la revente de la moto.
Un pot, c’est un accessoire, ça perd au moins la moitié de sa valeur à la revente.

Et en plus, dans le cas du pot, il faut garder le pot d’origine car on a l’obligation de le fournir à l’acheteur.
D’où double dépense: le prix de l’origine, souvent aussi cher voire plus (même s’il est compris dans le prix de la moto, il ne faut pas l’oublier) + le prix du pot de remplacement.

Autant d’argent qui n’est plus disponible pour d’autres équipements, qui sont eux plus importants, notamment pour la sécurité.
J’ai lu un jour le post d’un gars qui a percuté un camion ayant grillé un feu rouge. Bilan, les deux genoux touchés dont un gravement avec fracture ouverte. Hé oui, il roulait en jeans…
Ce qu’il dit aujourd’hui:
« Mes bottes m’ont sauvé les chevilles mais du fait d’etre en jean j’ai 2 genous en vrac et un qui l’est pour un moment
Sur que le jour où je pourrais remonter sur une moto ca sera TOUT en cuir et TOUT LE TEMPS »

Les 300 euros qui passent dans un pot bas de gamme, c’est le prix d’un bon pantalon de cuir.
1.000 euros mis dans un super pot de la mort qui partira avec la moto dans trois ans, c’est le prix d’une tenue complète de protection de bonne qualité que vous garderez dix ans.

A votre avis, c’est quoi le plus important ?
Votre peau ou l’impression que les gens vont retenir de votre passage pendant cinq secondes ?

* * *

C’est illégal

Un pot non homologué modifie les caractéristiques du véhicule. C’est comme débrider la moto.
Conséquence en cas de sinistre: l’assurance ne couvre pas.
Et s’il y a des blessés ou des tués dans un accident dont vous serez responsable, avoir modifié votre véhicule constitue aux yeux de la loi une circonstance aggravante. Ce qui pourra vous valoir la prison.

Pour info, l’utilisation d’un système non homologué sur la route peut vous conduire au tribunal de police pour une amende de 5e classe. Le montant en est déterminé par le juge, mais ne peut excéder 1.500 euros.
Sanctions complémentaires en option : l’immobilisation du véhicule et/ou l’obligation de présenter le véhicule dans un état conforme.

Mais posséder un dispositif d’échappement homologué ne vous autorise pas tout.
Voici les articles du code de la route concernant les pots d’échappement.

  • Le décret 95-79 du 23/01/1995 prévoit que « L’utilisation, en connaissance de cause, d’un dispositif ayant fait l’objet d’une procédure d’homologation, mais qui aura subi des modifications rendant l’objet ou le dispositif non conforme est punie par une contravention de 5e classe. » Le montant de ce type de contravention est décidé au tribunal de police par l’officier du ministère public, mais ne peut excéder 1.500 euros.
  • L’article R 318-3 prévoit que « L’émission de bruits susceptibles de causer une gêne aux usagers de la route et aux riverains » ou « Le dépassement des valeurs maximales (contrôle au sonomètre) » ou un « dispositif d’échappement en mauvais état (défectueux, inefficace) » est puni par une contravention de 3e classe, d’un montant de 68 euros, de l’immobilisation du véhicule et de l’injonction de présenter le véhicule « exagérément bruyant » à un service de contrôle.
  • Ce même article prévoit aussi que « L’utilisation du moteur à des régimes excessifs » est punie par une contravention de 3e classe, d’un montant de 68 euros.

* * *

Au fond, d’où vient cette image du motard qui doit être bruyant ?

Dans l’inconscient collectif, puissance = bruit. Plus un véhicule fait du bruit, plus on a l’impression qu’il va vite.
Comme en France, la plupart des gens associe le deux-roues avec la vitesse, il en résulte que pour beaucoup d’utilisateurs de 2RM, leur engin doit aller le plus vite possible et donc faire le plus de bruit possible. C’est valorisant pour eux.

Le bruit les fait remarquer. Même si c’est avec un regard de haine, on les regarde. Les gens se retournent sur leur passage. On les déteste, mais on les voit.
Pour un ado (ou un adulte encore très jeune dans sa tête) qui a besoin de s’affirmer, d’affermir son identité, de confirmer sa virilité, c’est le plus important.
Dans notre pays, on a une moto pour aller vite, faire du bruit et frimer.
C’est la tendance générale (pas une règle absolue, heureusement).

Comme tous les produits qui permettent de faire plus de bruit sont disponibles, pourquoi se gêner ?
Hypocrisie habituelle du législateur et des commerçants: tout est en vente libre, mais on n’a pas le droit de s’en servir…
Les échappements non homologués, les kits moteur, les échappements libres : tout est censé être réservé à la compétition, utilisé seulement sur circuit, en dehors de la voie publique.
Et encore, de plus en plus de circuits imposent l’échappement d’origine ou tout au moins limité à 95 dB, la norme de la FFM.
Mais cela ne pose pas de problème aux marchands, ils continuent à vendre des pots « full barouf », en sachant très bien que c’est pour faire du bruit aux terrasses des bistrots. A 500 ou 1.000 euros le pot, pourquoi tuer la poule aux oeufs d’or ?

Et de leur côté, les forces de l’ordre ne sanctionnent presque jamais l’excès de bruit.

1. Déjà, presque personne ne porte plainte. Les gens se plaignent, râlent, pestent, ronchonnent, mais personne (ou presque) ne sait qu’il existe une loi anti-bruit et que les nuisances sonores sont illégales.

2. Ensuite, il faut constater le flagrant délit. Le temps que le quidam alerte la police et que celle-ci arrive, le scooter pétaradant ou la moto-cross non homologuée est déjà loin…

3. Enfin, il faut constater soit le caractère non homologué du véhicule, soit le dépassement des normes sonores.
Problème, la plupart des flics n’y connaissent rien en mécanique ou en équipements moto/scooter. Comment voulez-vous qu’ils sachent reconnaitre un échappement non homologué ? Ce n’est pas marqué dessus…
Second problème, l’insuffisance d’équipement en sonomètres, le seul dispositif capable de mesurer de façon certaine les émissions sonores d’un véhicule, selon un protocole précis.
Il y en a dix pour toute l’Ile-de-France… Et en province, c’est bien s’il y en a un par département.

* * *

Conclusion

Le deux-roues pour une bonne partie des (très jeunes) Français, c’est la liberté.

Le jeune motard ne voit que le côté plaisir, le frisson de la prise de risques, la possibilité d’autonomie de déplacement… Cela génère presque toujours un comportement de défi, voire de rébellion.
En plus, il y a très souvent un phénomène de groupe, d’entraînement : si on n’a pas un scooter débridé, une moto « full power », on passe pour le nul du groupe, le boulet, voire le fayot.

La notion de sécurité est absente de la culture du deux-roues en France, comme dans la plupart des pays latins, à la différence des pays d’Europe du Nord.
Et le problème, c’est que ces comportements rejaillissent sur l’image du deux-roues et de la communauté motarde.

Parce qu’une minorité se comporte en rebelles inciviques, la société a une mauvaise image des motards (en résumé, tout ce qui porte – ou devrait porter – un casque).
Et donc les « mauvais éléments » sont attirés par cette image, choisissent le deux-roues pour exprimer leur révolte et contribuent encore à pourrir notre image.
Cercle vicieux, engrenage sans fin…

Mais restons raisonnables et optimistes…
Déjà, il ne faut pas généraliser : 80% des scooters et motos 50 cm3 sont trafiqués, mais pas tous. La majorité des motos sportives et roadsters ont un pot adaptable, parfois non homologué, mais pas toutes. Et la très large majorité des motos basiques, routières, de grand tourisme font peu de bruit.
Donc, pas d’amalgame !

Quant à la solution, elle n’est pas dans la répression, qui restera de toute façon lettre morte. Inutile de lancer une loi de plus qui ne sera pas respectée.
La seule solution est dans l’éducation, pour faire comprendre aux conducteurs de 2RM que le bruit n’est pas valorisant. Que ce n’est pas parce qu’ils font plus de bruit qu’ils vont plus vite.

De façon générale, il faut sortir de la culture ancienne et macho du deux-roues comme engin de rébellion et de liberté. La liberté, oui, mais celle qui s’arrête là où commence celle des autres. Par exemple, celle de vivre en paix, de pouvoir marcher dans la rue sans se faire casser les oreilles, de pouvoir se reposer chez soi sans se faire emmerder par le scoot’ qui fait dix fois le tour du quartier…

Hélas, il faudra sans doute plusieurs générations, on part de très très très loin…

Pour continuer à parler du bruit et de ses nuisances, mais pour les motards eux-mêmes, lire l’article « Se protéger du bruit à moto »

  750 comments for “Les motards et le bruit

  1. philippe
    16 juin 2017 at 11:28

    Bonjour, et merci a tous pour ces echanges de points de vues.

    Le bruit est une nuisance reconnue qui fait l’objet de réglementations et de lois.
    Il faut absolument que les citoyens se mobilisent pour qu’enfin les contrevenants (constructeurs et usagers) respectent simplement la réglementation en vigueur.
    Halte à l’impunité des motards type sportive ou autres harley, qui par leur vacarme nous empêchent de vivre sereinement.
    Alors que les constructeurs essayent de réduire le bruit des moteurs des voitures et camions d’un coté, de l’autre la horde infinie des motards hyper bruyants nous cassent les oreilles des les premiers soleils printaniers… Franchement ..y’en a ras le bol.

  2. Gauthier75
    16 juin 2017 at 10:45

    Salut Fab,
    J’entend bien la logique de l’article, je respecte tout à fait le point de vue de chacun, Mais…. (bah oui, c’était sur qu’il y aurait un mais…)

    J’en suis à un peu moins de 80 000km en région parisienne, tous 2RM confondus…

    En 2015, j’ai craqué… j’ai pris une ligne SC pour ma MT07, qui, on peut le dire, fait un bruit de micro onde, et encore… en origine.
    La ligne est homologuée tant qu’on a la chicane, et honnêtement, je n’ai pas retiré une seule fois cette dernière sur les 14 000km qui ont suivis : je n’en ai pas vu l’utilité vu le bruit déjà bien présent!

    Le jour du montage, le retour à la maison : 13km d’A86 bouchonnée (bon… comme d’hab)

    La différence entre le matin et le soir était flagrante : sans pour autant faire crier le moteur, le moindre coup de gaz me rendait de suite repérable par les automobilistes… et même ceux au téléphone…!

    Avec la VFR, même chose… j’ai attendu 10 000km avant de changer… ce coup ci, juste un adaptable « slip on ».
    C’est bien moins flagrant qu’avec la MT07 : la moto est naturellement moins bruyante en dessous de 7 000tr/min, et il est assez rare de rouler au dessus en interfile, à moins de rester en première… et encore…

    Par contre, même chose, le coup de gaz pour montrer qu’on est là à une voiture qui dévie, lui, est bien entendu et perçu par les automobilistes.

    C’est possible que ce soit tout à fait psychologique, et que mon cerveau me joue des tours… (non, j’ai pas bu!!)

    Après soyons clair : il y a bruit et bruit…!
    Quand je roule derrière un Tmax avec un Akra sans chicane… je m’entends pas!
    Ou quand je passe derrière les anciens R1 avec la double sortie sous la selle déchicanée… c’est pareil…

    C’est tout le problème selon moi : il y a 2 poids 2 mesures… si le CT devient obligatoire pour les 2RM… ça va faire mal, et on aura plus qu’à tous rouler en electrique….!!!

    En passant : un sujet à évoquer aussi : j’ai failli m’emplafonner un C-E de chez BM…. pas vu ni entendu arriver derrière moi : il a voulu me doubler en interfile, c’est pas passé loin !! à ce moment, le bruit aurait été un plus quand même….!

    • Philippe
      21 juin 2017 at 09:56

      Très convaincant. Il faut d’urgence installer des sirènes hurlantes sur tous les véhicules en circulations. Et aussi sur les piétons. Sans oublier les vélos. Vous êtes d’accord, j’espère?

      • JB
        21 juin 2017 at 14:29

        Le problème est toujours le même.
        Est-ce que, parfois, le fait de faire du bruit peu apporter de la sécurité ?
        Oui, il y a certains cas ou ça marche, pour autant…..
        Le week-end dernier j’étais en voiture dans une petite route très virolante ou cohabitaient nombre de moto, vélos, camping-car et voitures.
        La plupart des motards avaient des pots bruyants et la plupart roulaient très vite, plusieurs ont fait des dépassements dangereux. Alors que j’étais à une moyenne de 50km/h, ils devaient plutôt frôler les 100, zigzaguant entre les voitures, vélos…… Je n’aurais pas aimé être un cycliste.
        La vrai sécurité aurait clairement été de rouler moins vite, de prendre plus de marge lors des dépassements….
        Effectivement, dans un environnement de route de montagne, on peut entendre la moto bruyante qui arrive de l’épingle précédente et du coup faire plus attention, pour permettre à ces motards de se tirer la bourre, de prendre des risques et d’en faire prendre, notamment aux cyclistes, avec un petit peu plus de sécurité pour eux.
        Pour moi c’est clair, si on choisit de rouler à moto, que ça soit en loisir ou utilitaire, eh bien on assume le risque qui va avec la pratique.
        La moto est un moyen de locomotion plus dangereux que la plupart des autres, avec ou sans un pot bruyant, on est motard, on assume ce risque.

    • le vosgien
      22 juin 2017 at 20:40

      salut, si je comprend bien, tu es comme les automobilistes, tu ne regarde pas tes rétros;)

  3. CALVET
    6 juin 2017 at 15:59

    Tout ça me fait penser à ma mère ! Quand elle veut éviter un sujet, elle saute sur un autre ! Que viennent faire les accidentés de la route dans un sujet sur le bruit, je m’interroge ? La sirène de l’ambulance ? Des pompiers ?…
    Et les automobilistes inconscients pour justifier ce bruit innocent, trop fort ! Sauf que tout le monde n’a pas une voiture ou une moto, il y a aussi les piétons des villes, les piétons des champs, les vieux et les bébés au sommeil fragile, les malades dans les hôpitaux, les handicapés dans les CFR, etc…tout ce pauvre monde fragilisé empoisonné dans le peu de repos qu’il essaye de trouver !
    Vous allez leur reprocher quoi à eux pour expliquer pourquoi vous les emmerdez ?!

    • Sebastian
      7 juin 2017 at 15:36

      Je pense que certains s’égarent, à croire même qu’ils se sont trompés de forum : ce forum se veut constructif et destiné aux passionnés de la moto et soucieux de leur sécurité; je rappelle à ceux-là que ce site se nomme Passion Sécurité « le site de la conduite moto de sécurité de route ».
      Je ne vois donc pas ce que le sujet concernant le bruit vient donc faire ici et en tous cas, l’importance qu’il semble prendre me paraît démesuré et hors sujet.

      De plus quand je vois que malgré cela, certains profitent de pouvoir accéder à ce forum pour déverser leur bile afin de s’en prendre aux motards à travers le désagrément que peut représenter le bruit, je pense qu’ils n’ont pas leur place ici; seraient-ils des automobilistes détestant la moto en général ?

      Et en quoi ces réactions et débordements vont-ils servir si ce n’est à risquer d’envenimer la cohabitation entre motards et les autres ?
      C’est comme si je décidais d’aller sur un site équivalent pour les passionnés d’automobiles et de la sécurité et que j’en profitais pour condamner sans prendre de gants, ces irresponsables qui persistent à rouler en diesel malgré l’annonce de l’OMS affirmant que le diesel est particulièrement cancérigène à cause des microparticules et donc responsable de la mort de milliers de personnes (en France seulement) ! Et quand bien même, cela serait en tous cas dans un but d’aider à mieux respirer et préserver la vie contrairement au problème du bruit qui ne reste qu’un désagrément.

      Ces personnes là n’ont aucun intérêt à mes yeux et font probablement partie de celles qui n’en ont que faire que l’inconscience de certains automobilistes face aux motards met en danger la vie des motards (et non le contraire).
      Heureusement qu’il existe des initiatives montrant qu’avec de l’intelligence et de la tolérance, on peut partager ensemble -2 et 4 roues- nos passions comme c’est le cas avec ces organisateurs de rencontres motos et autos, je pense notamment et entre autres à (et ce malgré le bruit provenant des 2 et 4 roues car pour les autos, ce sont souvent des modèles de collection) : http://motors-and-soul.com/

      Le site Passion Moto Sécurité est remarquable, unique et respecté, faisons en sorte que cela continue ainsi et de façon constructive pour la combinaison de la passion de la moto et du souci permanent de la sécurité.
      A bon entendeur, salut !

      • Philippe
        7 juin 2017 at 23:00

        C’est vrai ça, où va-t-on si on se met à parler du bruit des motos en commentaire d’un article intitulé ‘les motards et le bruit’?
        On se le demande.

        Et d’ailleurs pourquoi se plaindre du bruit alors que le diesel pollue?
        Ca aussi on se le demande.

        Sinon le passage sur la tolérance est super. Ca fait penser aux zyvas qui expliquent le respect entre deux insultes.

      • Quadrapasfou
        8 juin 2017 at 16:47

        L’intervention de Calvet relève effectivement, à mon avis en tout cas, du défouloir. Mais les interventions critiques contre le bruit de nos motos ont quand même un avantage : aider à créer les conditions d’une prise de conscience (encore que pour Calvet, il va surtout ériger des barricades, ce n’est pas faux, mais il faut savoir faire le tri).

        Celui qui ouvre les gaz en grand avec joli pot made in « Kipète » au fin fond d’une belle vallée de montagne n’a en général aucune conscience que toute la vallée l’entend du début à la fin de son trajet. Et pourtant c’est vrai. Idem pour les routes en bord de lac (le son circule très bien sur plans d’eau).

        En plus, cet article à parfaitement sa place dans ce blog, je trouve. La moto est une passion, mais ce n’est pas pour ça que la moto n’a que des aspects positifs. En plus, beaucoup justifient le bruit par la sécurité. On est donc en plein dedans avec « passion moto sécurité ».

        Alors sur ma moto je suis libre, c’est vrai (encore que perso, le trip « lone rebel » c’est pas mon truc, si tu veux être un « aventurier libre seul contre tous qui ne rend de comptes qu’à son destin », tu prends un sac à dos et tu traverses le Groenland ou l’Afrique), mais je ne suis pas seul au monde non plus. Ce genre de réactions aide peut-être à nous le rappeler.

        Parfois, à voir certaines réactions épidermiques du genre « tu touches au bruit de ma meule, c’est comme si tu touchais à ma vie », je me dis que certains manquent de vécu et d’horizon.

        • CALVET
          8 juin 2017 at 23:16

          CALVET ne s’est pas du tout défoulée, elle a soigneusement lu la totalité de ce sujet qu’elle suit d’ailleurs depuis plusieurs mois, constaté que pour la plupart (c’est vrai elle n’a pas cité de noms, voulait pas stigmatiser), l’excuse à rouler tout bruit dehors était la mauvaise conduite des automobilistes ! Ne voyant pas de rapport de cause à effet entre les 2, elle a demandé quel serait le reproche fait à un bébé par exemple pour justifier d’avoir interrompu son sommeil avec un pot non homologué (paye ton innocence !)… Rhôôô ! Faut tout expliquer !

      • JB
        9 juin 2017 at 08:07

        Tu dis toi même que ce sujet déchaine les passions, tu as raison ! Pourquoi a ton avis ????
        Probablement parce que le sujet touche beaucoup de gens, parce ceux qui subissent cette nuisance se sentent démunis, que les infractions sont légions, que c’est presque devenu automatique pour celui que j’appelle « le motard mouton » de mettre sur sa bécane un pot déchicané, et que les pouvoirs publiques ne font strictement rien !
        Donc oui cela vaut le coup d’en parler et si tu veux débattre de la sécurité des motards eh bien trouve un autre sujet.
        Pour moi « motard sécurité » fait parti de ces très rare média moto qui a l’honnêteté de soulever les problèmes rencontré par les motards sans omettre les responsabilités des motards.
        Le clivage gentils motards, méchants automobilistes et vilain état répressif est bien entretenu par la FFMC qui, malgré des actions louables, est incapable d’avoir ce discours.
        Oui il faut améliorer la sécurité des motards mais il faut aussi que les motards arrête de se regarder le nombril et pense autres usagers et riverains.
        J’ai certaines de mes connaissances, excédé par le bruit et le comportement agressif de certains motards, qui ont pris le parti de ne plus se décaler dans les bouchons pour les motos bruyantes, voir de ne plus se décaler du tout.
        Voilà à quoi mène l’égoïsme !

      • Le vosgien
        9 juin 2017 at 09:11

        puisque vous abordez le sujet du diesel (je rappelle que les motos diesel existent), vous indiquez que d’après une annonce de l’OMS,ce carburant est cancérigène, faisons donc le point.

        – Les micro particules mesurées au bord des routes ont plusieurs origines: les carburants (tous les carburants, diesel, essence, gaz; à noter que les filtres à particules n’existent que pour les diesel); l’user des pneus, l’usure de la route et l’usures des plaquettes de freins. Et on pourrait rajouté le chauffage au bois (mêmes particules que le diesel)

        – le dioxides d’azote; vous n’en faites pas référence, est produit par les moteurs diesel (eux seul officiellement, personnellement je m’interroge sur les moteurs gaz, vu qu’une gazière mal réglée produit des dioxyde d’azote, pourquoi les moteurs gaz n’en produire pas?) sont aussi néfaste pour la santé.

        – je ne sait pas si vous êtes de la génération qui a connu l’essence avec plomb; mais on peut aussi en parler: le plomb a été supprimé car il y a risque de saturnisme. Or la passage au « sans plomb » n’a pas changer les statistique concernant le saturnisme car il existe encore des logements ayant de veilles peintures au plomb (goût salé, les enfants aiment bien lécher); et surtout des conduite d’eau en plomb. Pourquoi je parle du plomb? il était utilisé dans les carburants pour assuré une bonne étanchéité des soupapes (réglées depuis par les progrès de la métallurgie), un taux d’octane supérieur permettant un bon démarrage par temps froid. Aujourd’hui, si les problème des soupapes n’existent plus, il reste le démarrage par temps froid, pour le régler, on a rajouté du benzène dans l’essence. Donc pour faire court, On a remplacé un polluant qui, a haute dose, vous rend malade (plomb = saturnisme); par un autre polluant qui a faible dose, est cancérigène (Benzène interdit dans les peintures).

        Et je termine pour vous dire que le bruit n’est pas seulement un « désagrément » mais un danger pour la santé, et je pense que si vous allez sur le site de l’OMS vous trouverez certainement un article sur ce sujet.
        Désolé d’avoir été aussi long et dévié du sujet de l’article qui est le bruit

        • FlatFab
          9 juin 2017 at 20:22

          Merci pour ces infos intéressantes, mais qui sont effectivement hors sujet et auraient plus leur place dans l’article « Le deux-roues, polluant ou pas ? »
          Veuillez ne pas démarrer de débat sur la pollution atmosphérique !
          Les commentaires doivent rester restreints à la pollution sonore.

      • Hurlu
        16 juin 2017 at 09:05

        Envenimer les relations avec les motards c’est bien la faute de ces c..s de motards qui crachent des décibels.
        Très bon article, argumenté et objectif.
        En ce qui me concerne, j’ai arrêté de m’en faire pour les motards qui zig-zaguent entre les files ou attendent que tu te serre pour les laisser passer. Je regarde dans le rétro mais si il y en a un qui arrive plein pot et que je ne le vois pas pour moi ce ne sera que de la taule. Ce qui lui arrivera, c’est son problème. Quand ils sauront vivre en société je ferai plus attention.
        Juste pour que vous sachiez ce que certains automobilistes pensent des motards…
        À bon entendeur…

        • FlatFab
          16 juin 2017 at 09:41

          « Juste pour que vous sachiez ce que certains automobilistes pensent des motards… »
          C’est amusant que vous fassiez le distinguo entre « certains automobilistes » et les autres, mais que vous mettiez tous les motards dans le même panier.
          C’est un motard qui a rédigé cet article.

        • Philippe Roche
          16 juin 2017 at 18:06

          Vous avez parfaitement raison de ne pas vous soucier des « motards qui zigzaguent entre les files ou attendent que [vous vous serriez] pour les laisser passer ». Ce n’est effectivement pas votre problème, mais celui du motard qui vous suit, à qui il appartient d’évaluer la situation et de décider s’il peut se faufiler sans risque entre deux files de voitures.
          Je suis loin d’être le seul motard à réprouver le coup de gaz rageur de celui qui exige le privilège de se faufiler entre les voitures prises dans un embouteillage. A l’inverse, je remercie toujours les automobilistes qui font l’effort de se déporter pour me laisser passer.
          En résumé, je pense savoir vivre en société, et j’aimerais que vous ne nous mettiez pas tous dans le même panier.
          Vous serez peut-être heureux d’apprendre que je ne considère pas non plus tous les automobilistes comme des abrutis. « Certains automobilistes », dont vous, se servent de leurs rétroviseurs. C’est très bien, mais c’est loin d’être toujours le cas. Personnellement, je pars toujours du principe que le conducteur de la voiture qui me précède ne regarde pas ses rétroviseurs, n’utilise pas ses feux clignotants, et qu’il est peut-être en train de téléphoner ou d’envoyer des SMS…
          Des cons, comme vous n’osez pas l’écrire, il y en a partout. Chez les motards, c’est certain, mais aussi chez les automobilistes…

  4. Philippe
    5 juin 2017 at 16:46

    Salut,
    Je suis de retour d’un périple de quelques centaines de km à vélo, dans notre beau pays, en cette belle saison. En quelques centaines de km à pédaler, on en voit, des motos.

    Je ne porte pas de jugement sur le fait de bouffer du virage sans voir le paysage, même si c’est difficile. Après tout tant pis pour eux. Par contre, la pollution et le bruit posent un sérieux problème. Mais qu’est ce qui peut pousser des gens à emmerder les autres à ce point?

    Le motocycliste flambe: il crame du pneu, des plaquettes et du pétrole en accélérant encore à 100m du virage en montée. Et flamber discrètement, ça n’a pas de sens. Qui verra sa belle combinaison orange et vert fluo, ou sa magnifique veste à franges logotée Harley (comme la ceinture, les bottes et le briquet) s’il passe sur un filet de gaz? Le pot modifié complète le dispositif.

    Vous vous prenez pour des rebelles, vous n’êtes que des bourgeois narcissiques. La palme à ceux en Harley qui n’ont même pas l’excuse de la jeunesse.
    (mille excuses aux quelques pourcents de motards pas concernés).

    Signé: un paisible cycliste.

    • Quadrapasfou
      6 juin 2017 at 19:04

      Ca doit faire mal à lire pour ceux qui se prennent des « vrais », mais même si cette réflexion ne concerne pas la majorité des motards (si, si, je le pense sérieusement), elle frappe juste je trouve.

      Changer les pots (toutes motos) et faire hurler les moteurs (surtout 4 cylindres – très strident, mais pas que), franchement, c’est la barbe, même quand on est soi-même motard.

      J’ai fait un aller-retour Lyon – Nimes via l’Ardèche avec une copine en Triumph Speed Triple. Triumph propose l’option « pot Arrow » sur cette moto et la caractéristique principale de ce pot, au-delà du pseudo-marketing sur la puissance ou le poids auquel personne ne croit, c’est qu’il « pète » quand on coupe les gazs. Résultat, quand on roule derrière cette moto, on se demande s’il elle ne va pas laisser son pot sur le bitume à chaque entrée de virage. La proprio de ladite moto adore ça. Perso …

  5. Rom1
    6 mai 2017 at 19:39

    Bonjour,

    ceux qui font le plus de bruit ce sont ces p…n de 50cc.

    Merci, au revoir !

    • erwan
      5 juin 2017 at 10:06

      Bonjour,
      Juste pour compléter ce que dit Calvet à propos de la côté Vermeille saturée de bruit de moteurs. La situation est la même sur les cols de Turini et de Tende (06), sans parler du Mont Ventoux (84) où le bruit a énormément augmenté depuis quinze ans (et j’ai jamais vu un 50CC monter le Ventoux. En ville, c’est autre chose, mais on ne peut pas les accuser sur ce coup ). Je les croise souvent, en tant que cycliste. C’est des gens gentils, courtois. Le soir, au camping, ils boivent leur bière paisiblement, sans déranger personne. La journée, c’est autre chose : une calamité collective. On fonce vers le moment où certaines routes leurs seront interdites. Je ne comprend d’ailleurs pas que les intéressés ne s’en rendent pas compte. Une Ducati lancée à fond dans la montée vers le Chalet Reynard s’entend à quoi ? 2km ? 5km ? Ils en passent une centaine par heure en été. Les chalets en bord de route sont devenus inlouables.

  6. Calvet
    19 mars 2017 at 14:19

    Bonjour et merci pour cet article plein de bon sens et de civisme. J’ai un frère de 10 ans mon aîné que j’ai toujours connu à moto, c’est dire que même si je n’ai moi-même jamais choppé le virus, la moto a toujours fait un peu partie de ma vie en toute harmonie et j’ai aujourd’hui 51 ans ! Seulement depuis septembre je suis sur la Côte Vermeille, vous la connaissez, celle qui s’étend de Collioure à la frontière espagnole, elle est célèbre chez les motards ! Et là, je suis horrifiée. A l’instant où je vous écris du bord de la plage de Peyrefite, à un bon km à vol d’oiseau de la D914, surpassant le doux bruit des vagues et du petit vent, un flot quasi ininterrompu de pétarades de motos agresse mes oreilles… A chaque fois qu’il fait beau et il fait souvent beau ici, il en est ainsi. Des tribus de motards font du rallye sur cette route. Elle a beau être très mortelle, rares sont les 2 roues qui l’empruntent pour contempler le magnifique paysage. A cela s’ajoute dans les 4 villages de cette côte merveille, l’usage intensif des scooters pour paliers aux problèmes de circulations en été… Et c’est infernal. A part à vivre calfeutré chez soit derrière du double voir triple vitrage, pas moyen d’échapper à cette nuisance. Les touristes s’en plaignent, il suffit de regarder par exemple les avis sur les locations saisonnières à Port Vendres donc cela a des répercutions négatives sur l’économie locale. Quant aux habitants, ils subissent, ne sachant qu’y faire, regrettant cette « mode » comme ils l’appellent. Et puis ils s’habituent aussi : l’accoutumance au bruit est insidieuse, c’est ainsi que certains arrivent à vivre en bord de voie ferrée ou de rocade, les effets ne sont directs qu’un temps ; à force, c’est sous forme de tensions, de stress et autres modifications physico-chimiques du corps humains avec des réactions à retardement qui font qu’il est difficile de faire un rapport direct de cause à effet, que se manifeste l’intolérance au bruit ambiant… Le village de Cerbère s’est organisé pour créer un Relais Motard pour mieux les accueillir et pour plus de sécurité vu comme cette dernière portion de la D914 tue toujours plus d’entre eux. Aussi, moi je me demande si faire vrombir sa moto tout du long est une belle façon de remercier cette initiative et aussi ce cadeau qu’est cette portion de côte encore préservée. Et personnellement, j’ai regret à le dire mais je suis en train de prendre les motards en grippe, ce qui vient corroborer votre article.

    • JB
      20 mars 2017 at 10:59

      Je suis bien d’accord avec vous ! J’habite aussi une région touristique et le paysage idyllique estivale est gâché par le vacarme des pots d’échappements.
      Devant tant d’abus ces dernières années je ne vois pas comment les pouvoirs publiques ne peuvent pas finir par « réellement » réagir.
      Mais il y a du travail, quand j’écoute mes jeunes collègues de travail motards, le changement de pot est devenu pour eux un automatisme. Et les groupes de motards sur les réseaux sociaux qui défendent bec et ongle leurs droit à nous pourrir les oreilles.

      • CALVET
        20 mars 2017 at 13:52

        Si encore ce n’étaient que les jeunes… Quant aux pouvoirs publics…radars inefficaces, ralentisseurs contournables… et absence de contrôle de pots d’échappement si j’ai bien compris…c’est à se poser des questions vu comme nous, pauvres automobilistes, sommes « persécutés » !

        • Quadrapasfou
          20 mars 2017 at 15:09

          Euuhhhh … radars inefficaces, c’est à voir. La quasi-totalité des radars flashent d’ailleurs par l’arrière, donc les voitures et les motos sont traitées de la même manière.

          Quand aux ralentisseurs, les rares qui soient « contournables » sont les carrés qui ne recouvrent qu’une voie de circulation et permettent aux deux roues de passer entre les deux « carrés », mais on doit ralentir quand même.

          Et les pots … ben oui, c’est pas faux, mais il n’y a aucun favoritisme car des pots trafiqués on peut en retrouver sur des voitures aussi (même si proportionnellement c’est beaucoup plus rare).

          • JB
            21 mars 2017 at 10:45

            Je suis daccord, il n’y a pas spécialement de passe droits pour les motards (encore que, certains motards de la police ou la gendarmerie étaient connu pour être plus coulant avec les autres motards).
            Mais la moto est moins utilitaire que la voiture, plus passion, donc plus de transgression, plus d’échappements modifiés, plus de recherche de sensations …….
            Donc proportionnellement, plus d’infractions je pense.

            • CALVET
              21 mars 2017 at 20:06

              Sans vouloir polémiquer, à Banyuls et Cerbère, les ralentisseurs sont ces fameux carrés contournables et de toutes façons, quels que soient leur forme, ne servent à rien car ce n’est pas la vitesse qui cause le plus de problèmes mais les coups d’accélérateur après chaque virage et chaque ralentisseur… Quant aux radars, (avis !) le dernier est dans la montée de Collioure et il est de face, j’ai testé. Après, c’est la fête !
              Ce que je ne comprends pas, c’est cette histoire de pots… Il n’existe pas de contrôle technique pour les motos ?!

              • Sebastian
                22 mars 2017 at 10:38

                On a l’impression que le problème du bruit de certains pots devient une obsession au risque de ne pas se concentrer d’abord sur les vrais problèmes : ceux qui tuent les motards ou en font des handicapés à cause de l’irresponsabilité des conducteurs de 4 roues…

                A quand un système empêchant un téléphone portable ou encore un écran gps de fonctionner en conduisant et également lorsque le conducteur a bu de l’alcool ou consommé des stupéfiants? Pas demain la veille, n’est-ce-pas ? Combien se vantent de rouler tout en envoyant des sms…

                On devrait concentrer nos critiques sur cette situation banalisée et non sur des problèmes secondaires car ne mettant pas en péril nos vies !

                • calvet
                  22 mars 2017 at 13:02

                  Je pense que le bruit fait partie du sujet « civisme » et que les problèmes que vous citez sont du ressort de la « sécurité routière ».
                  Il me semble que les deux ont leur importance dans notre société…

                  • Sebastian
                    22 mars 2017 at 13:33

                    Civisme ? Oui bien sûr c’est important d’autant plus à l’heure du « politiquement correct » où l’on constate que « l’hypocritement correct » n’empêche pas un manque de respect jamais vu dans les générations précédentes (problème de cette société où l’image l’emporte sur la culture générale et où la productivité l’emporte sur l’efficacité et le bien-être ?).

                    En revenant au sujet de cet échange, pour ma part j’ai changé les pots pour l’esthétique, le rendement et le son; ce qui n’est pas incompatible avec le sens du civisme car ces pots sont homologués (de marque Remus) et je ne regrette pas car j’éprouve davantage de plaisir en roulant avec mon vtwin 😉

                    • CALVET
                      23 mars 2017 at 12:27

                      Je suppose donc que votre pot respecte un maximum de décibels autorisés. Bravo et merci ! Comme quoi il est possible de concilier les deux parties…

                    • Sebastian
                      23 mars 2017 at 13:07

                      Absolument (pots homologués CE) et je vous en prie. On peut bien sûr joindre l’utile-civisme à l’agréable.

                      Et de toutes façons je tiens trop à préserver mon ouïe…(Sur de longs trajets je porte d’ailleurs ces protections auditives : http://www.earsonics.com/protection-auditive/ et c’était déjà le cas avec les pots d’origine).

                    • CALVET
                      23 mars 2017 at 13:44

                      Très bonne idée ! Agricultrice, j’ai eu la bêtise de ne pas protéger mon ouïe (débroussailleuse, etc…) et je commence à en souffrir…

                • Wild
                  13 avril 2017 at 08:42

                  Ce que vous dites est logique à propos de la hiérarchie des problèmes de comportements des conducteurs de voiture, cependant, quand on habite en ville au-dessus d’un feu de circulation, la raison et la logique s’évanouissent vite dans cet état situé juste avant la douleur auditive (malgré un triple vitrage par ex.).

              • FlatFab
                22 mars 2017 at 11:01

                Hé non, il n’existe pas de CT pour les deux-roues moteur. Enfin, pas encore…
                Pour en savoir plus : Le point sur : le contrôle technique moto

                • calvet
                  22 mars 2017 at 12:47

                  Ah ! En voilà un beau de passe-droit !!! Donc, ceci explique cela…

                  • Quadrapasfou
                    23 mars 2017 at 11:29

                    Ce n’est pas un passe-droit, Calvet. Les motards, me semble t-il, n’ont pas été « exemptés » de contrôle technique lorsqu’il a été mis en place. Ça, ça aurait été un passe-droit. C’est juste, sauf erreur, que le législateur n’a pas pensé aux motards à ce moment là (pourquoi ? je n’en sais rien, peut-être parce que les centres de CT n’en voulaient pas à ce moment là ou encore parce qu’il y a moins de motos que de voitures).

                    En tout cas, ce sujet du bruit a vraiment du succès !! Ce qui justifie amplement la réflexion menée par Flatfab.

                    • CALVET
                      23 mars 2017 at 12:33

                      Passe-droit ou pas, le résultat est le même me semble-t’il… On n’est pas tous logés à la même enseigne.
                      Je ne comprends ce que vous voulez dire par la réflexion menée par Flatfab qui a écrit : « Hé non, il n’existe pas de CT pour les deux-roues moteur. Enfin, pas encore…
                      Pour en savoir plus : Le point sur : le contrôle technique moto » ?

                    • FlatFab
                      23 mars 2017 at 13:45

                      Non, Bruno parle de la réflexion menée en général dans l’article, pas de ma remarque en commentaire.

                    • CALVET
                      23 mars 2017 at 14:24

                      OK, merci pour l’éclaircissement. J’ai survolé et j’agrée ! En ce qui concerne le silence dangereux des moteurs électriques en ville, j’ajoute que la multiplications des vélos pose le même problème mais qu’il va falloir nous déshabituer de traverser une route « à l’oreille » parce que c’est une très bonne chose que les villes évoluent de cette façon. Personnellement, j’ai vécu de 1987 à 1997 à Toulouse et je suis ravie quand j’y retourne maintenant de voir comment les piétons et vélos se réapproprient le centre ville. L’ambiance est nettement plus humaine que quand on fuyait le bruit et la puanteur des boulevards Haussemaniens. Question sécurité abordée aussi dans les commentaires, en 4 mois a fréquenter la D914, cela fait plusieurs fois que je me retrouve en sortie de virage avec un motard face à moi sur ma voie… Coup de frein, de volant et jusqu’ici tout va bien mais avoir sur la conscience la mort d’un motard même s’il en est responsable est une épreuve que j’aimerais bien ne jamais traverser !

    • J.Delville
      7 mai 2017 at 12:09

      En effet, ces motos bruyantes sont une plaie pour les vrais épicuriens et autres amateurs de natures et aussi pour tout un chacun !
      Il faut faire cesser cela efficacement et définitivement et exiger des mesures définitives de nos élus pour légiférer et faire respecter les lois existantes.
      Cela se fait parfaitement chez nos voisins.
      Les raisons que les motards invoquent sont stupides et égoïstes ou ridicules !
      Il faut avoir vu l’arrivée hurlante et menaçante d’un club d’Harley Davidson belge ou autres dans des petites villes du midi pour mesurer leur pathétique et stupide comportement.
      J’ai eu tellement peur d’être confondu avec ces couillons que j’ai remplacé ma Vespa par un vélo électrique !
      Je vous reprend donc ici le jugements des mes 4 grandes filles : Gros bruit égale petit zizi !
      Cela résume clairement les choses

  7. espinasse
    9 mars 2017 at 16:19

    Oui moi je me souviens des motos des années 90 qui faisaient réver ! avec des gueules de bete de course et avec le bruit et tout et tout! 750 stinger et autres qui faisaient vibrer les passionnés de moto et de belle mécanique. agréable a voir aux térrasses des café !
    Aujourd’huit les motos font des bruit d’aspirateur et tout est réglementé ,alors Bof….

    • wideview
      10 mars 2017 at 11:54

      AH MERCI Espinasse !!!
      Je roule tous les jours, depuis 20 ans, sur un GSXR 750 de 1990.
      Et ça fait pas un bruit d’aspirateur…Même si beaucoup ici préfèreraient que mon fidèle destrier fasse un bruit de dyson !
      Mais non, ça gargouille, ça hoquette, ça feule, ça hurle parfois. Bref, ça vit !

    • JB
      10 mars 2017 at 12:53

      Regarde du coté de Honda, 1000CBR, Yam R1, Ducati Paginale……. C’est pas des gueule de bête de courses ? C’est pratiquement des motos GP ces brêles 2017 !
      Après le fait est qu’on croise plus souvent une ER6 que l’un des ces monstres.
      Après si une belle mécanique se résume au bruit qu’elle fait ……..

      Et pour la règlementation, les motos des années 90 étaient toutes bridés à 100cv, celle de 2017, c’est fini !

      Après je ne dis pas, les brêles des années 90, elles ont de la gueule.

    • Quadrapasfou
      10 mars 2017 at 15:04

      Ah le bon vieux bruit bien gras d’une 500 XT … mais bon, il faut avouer que les trails des années 80/90, on les entendait vraiment de loin !
      Les BM, je crois, n’ont pas trop changé la sonorité de leurs ports : toujours un bruit de 2 CV.

      • JB
        10 mars 2017 at 15:12

        Les motos de ces années là avaient un bruit sympa, avec un pot d’origine en bon état, sans être excessif.
        Aujourd’hui c’est vrai qu’on tombe dans l’extrême inverse, mais la faute à qui ?
        A quand le son du moteur numérique diffusé dans le casque comme dans les bagnoles ?

        • Renaud
          12 mars 2017 at 17:22

          Mouais il y a bruit et bruit peut être… Des plus agréables et des plus moches…

          Enfin faut admettre que ça gêne pas mal de monde les motos (le Z-GSXR-RR1000R à fond de seconde en ville par exemple – ou la HD au feu rouge pour une autre sorte d’emmerdeur)…

          Ça a été dit et redit mais le bruit pour avertir les autres usagers c’est une fausse bonne idée (de toute façon les usagers DEVANT n’entendent pas, y compris les motards – les piétons et les vélos peuvent être effrayés alors que l’on est presque au ralenti de première…)

          Enfin dernier clou de mon argumentation : une fois je me préparais à allumer ma moto tranquillou pas très loins de gamins de 3-4 ans. La première réaction qu’ils ont eu a été de se protéger les oreilles… Sans doute parce qu’un indélicat avait fait hurler son fier 4 cylindre déchicané pour faire « chauffer le moteur » une fois précédente…

    • stopemmerdeur
      3 juin 2017 at 14:39

      Espinasse, tu raconte n’importe quoi, il y a des dizaines de modifications techniques voir de changement de pots et les motos d’aujourd’hui font beaucoup plus de bruit.

  8. JB
    23 février 2017 at 05:28

    Avec tous ces débats intéressant, j’aimerais poser une question aux défenseurs des motos bruyantes :
    Avez vous conscience que le bruit de votre machine puisse être une nuisance pour les autres ?
    Si vous buvez l’apéro tranquille dans votre jardin, au calme, et que votre voisin démarre sa tronçonneuse, vous vous dites « quel bruit agréable, c’est sympa » ?
    Ne comprenez vous pas qu’un citadin habitant près d’un axe passant puisse être excédé par le fait de ne pas pouvoir dormir les fenêtres ouvertes l’été parce qu’il y aura forcément un ou plusieurs guignols qui se sentiront obligé de faire hurler leurs ligne Akra a un moment où un autre au cours de la nuit ?
    « Il habite en ville, il n’a qu’à assumer » me répondrez vous ?
    Et les campagnards qui sont proche d’une jolie route virolante, parlez leurs week-end estivaux ensoleillé, vous me direz si ils chantent les louanges des motards « full bordel » qui leurs pourrissent une belle journée au calme ?
    Vous leurs direz quoi ? « Ils ont qu’a assumer d’habiter proche d’une belle route virolante » ?
    Des exceptions me direz vous ? Quelques cons qui font passer pour des méchants la majorité des gentils motards respectueux malgré leurs pot dechicané ?
    Eh bien ces quelques cons doivent tous habiter à côté de chez moi parce que au rythme d’un motard bruyant, abusant de l’accélérateur, toute les 5 à 10 minutes en été, soit ma rue est une piste de dragster, soit la minorité d’egoistes ne pensant qu’à leurs petit plaisir au mépris des tympans des autres n’est pas si minoritaire que ça…..
    Et pitié, ne me parlez pas de sécurité quand le mec, en plus de faire hurler son moteur, zigzag entre les bagnoles !

    • wideview
      23 février 2017 at 11:03

      JB,
      Vous savez ce que je fais quand mon voisin sort sa tondeuse alors que nous prenons l’apéro dans le jardin ?
      Je sors ma tondeuse et je vais l’aider, Comme ça c’est plus vite réglé. Après on fait ma pelouse…
      Bon, je ne t’invite pas à acheter un akrapovic et à aller faire du barouf avec eux en pleine nuit hein !
      Mais comme tu le dis, la grande majorité n’est pas consciente de la nuisance provoquée et de l’impact sur l’image même du motard.
      Mais l’on ne peut définitivement pas faire de ces cas une généralité ni remettre en question la liberté de chacun. Je pense que c’est une question d’acceptation de la situation, ou de tolérance. tout comme nous devons accepter certaines situations au quotidien, sur lesquelles nous n’avons pas d’emprise et qui finalement ne sont que momentanées.
      C’est mon humble avis.

      • antorabat
        23 février 2017 at 11:21

        En parlant de liberté de chacun, comme dirait l’autre : « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ».

        Pour traduire en jargon motard : « votre liberté de faire du barrouf s’arrête là où commence la liberté des riverains de vivre sans nuisance sonore ».

      • JB
        23 février 2017 at 11:31

        Tu es très sympa avec ton voisin, j’aimerais bien avoir un voisin comme toi 😉
        Je peux comprendre ton point de vu, c’est une question de définition de la limite des libertés individuelles.
        Ta liberté a faire du bruit s’oppose a ma liberté d’être au calme.
        On peut revenir au « chacun pour soit et dieu pour tous », dans ce cas c’est la loi du plus fort qui s’applique. Alors là tu prends la liberté de faire du bruit, au risque qu’un plus fort que toi, et que ça importune t’oblige a ne plus en faire, en clair, c’est le plus fort qui décide (dictature par ex.)
        Dans une société civilisé comme la notre, c’est la loi qui défini cette limite, en essayant de contenté le plus grand nombre, en essayant d’estimer ce qui est acceptable et ne l’est pas. C’est pas parfait, mais c’est quand même pas mal quand on voit ce qu’il se passe ailleurs.
        En France cette loi est clair, la « liberté a faire du bruit » s’arrête a un certains nombre de décibels pour les motos.
        Comme elle défini des horaires pour passer la tondeuse, percer un trou dans un mur……
        Je ne sais pas quel liberté est la plus importante, celle de « faire du bruit » ou celle de « ne pas être obligé de supporter ce bruit », mais notre société, aujourd’hui, estime que c’est la dernière.

  9. Delville Joël
    22 février 2017 at 22:36

    Vous mélanger « assouvir une passion  » avec le plaisir de profiter en bon père de famille de plaisirs qui ne mordent pas sur la quiétude des autres.
    Ce bruit est verbaliser en France, en Italie, en Allemagne, aux Pays-bas, en grand-Bretagne et c’est bien ainsi.
    Rien n’empêche l’idiot qui ne peut jouir de sa passion que dans un intolérable vacarmes d’aller s’installer dans le désert.
    Il emmerdera beaucoup moins de monde!
    J’ai assister un jour à la « Journée des belges » à saint Tropez, je peux vous dire que la sono à 130 db et les Harley à pots libres délirants et des hectolitres de bière ont fait fuir tout les locaux et les chalands qui se demandaient comment on peut gâcher ainsi une atmosphère provençale bon enfant propre à ces lieux.. Ces gens ont terminés leur soirée tout seuls entres belges . C’était pathétique !
    Je me suis rapidement tiré, tellement j’avais honte d’être belges comme ces couillons.
    Faites de la glisse, du ski , du kite , du surf , du vélo, de la voile, de l’alpinisme et vous aller voir comment prendre son plaisir sans un moteur au cul ! Seulement là …. il faut faire preuve de modestie et de courage et sans bruit.
    A cause d’opinions comme les votres , les législateurs sont obligés de créer des lois qui finalement limitent tout le monde.

    • wideview
      23 février 2017 at 10:43

      Bonjour Joel,
      Je ne comprends pas votre première phrase. Néanmoins, vous introduisez une notion intéressante et révélatrice de votre état d’esprit: celle de bon père de famille.
      Notion qui n’a d’ailleurs absolument rien à voir avec le sujet traité ici puisque certains bons pères de famille, dont j’espère faire partie, sont également des motards bruyants, catégorie dont je me revendique également. Est-ce à dire que je porte cela comme un étendard ? Non, définitivement pas !
      Imaginez un concessionnaire moto vendant un échappement racing pour monter sur son bolide à un jeune de 25 ans et lui disant:  » attention jeune homme, agissez en bon père de famille… »
      Dans un premier temps, le jeune ne comprendra même pas cette phrase et dans un second temps, il se dira:  » mais qui est-il pour me dire ce que je dois faire ?
      Car nous touchons là à un principe fondamental, celui de la liberté.
      Vous me citerez – car à la lecture de vos messages je détecte quelqu’un de cultivé- cette phrase bien connue, « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». Je suis absolument d’accord avec cela. Cependant, la liberté de rouler en échappement bruyant n’entrave en rien votre liberté. Au plus, elle vous dérange. Mais certaines de vos actions ne dérangent-elles pas ponctuellement d’autres que vous ? a méditer. Nous sommes tous le con de quelqu’un.
      Pour reprendre vos exemples d’activités « plaisir » sans bruit, où il faut être courageux et modeste, et bien je vais vous dire cela:
      J’habite en bord de mer. L’hiver, c’est magique. C’est -presque- propre. Mais dès que les beaux jours arrivent, nous voyons débouler des milliers de fans de kite, de surf, de bodyboard, de skimboard, de planche, de wake. Des milliers !
      Oh, c’est bien pour le tourisme et les finances de la ville me direz vous. Certes !
      Mais vous savez quoi ? Et bien pendant 4 mois, c’est exactement la même situation que vous décrivez avec vos belges. Pas une soirée, 4 mois ! Et en plus, c’est sale. Très sale. Des bouteilles de bière partout, des millions de mégots de cigarette, de papier, des sacs en plastique, etc… Mais ils sont libres de faire cela malgré les tracas que cela peut causer à la population locale ! Donc nous gardons une ouverture d’esprit et ramassons les déchets à leur place pour qu’ils puissent continuer de s’éclater.
      Vous me parlez d’alpinisme. Super ! Avez-vous déjà fait de l’alpinisme après le dégel ? Avez vous constaté là encore les millions de déchets délaissés par les vacanciers ? Peut-être que cela vous gène moins car cela n’irrite pas votre propre personne.
      Et bien moi c’est le contraire. Cela m’agace. C’est cela un vrai manque de respect. Bien plus qu’un type qui passe en moto avec son yoshimura full machin.
      Quant à votre dernière phrase, elle est là aussi symptomatique d’un état d’esprit biaisé voir malhonnête.
      Oui, le législateur prend des mesures contre le bruit. C’est bien ! Est-ce à cause des motos bruyantes ? Absolument ! Cela vous limite -t-il dans votre pratique du deux roues ? Certainement pas ! Ne faites donc pas porter aux destinataires de la loi plus de responsabilités qu’il n’en peuvent assumer.

      • JB
        23 février 2017 at 13:21

        Je ne comprends pas trop ton raisonnement ???
        Il faut tout laisser faire au nom de la liberté individuelle ?
        On pourri la plage, on pollue la montagne, mais il ne faut rien dire et rien interdire parce que c’est la liberté de chacun ??
        Pour toi il semble évident que le bruit d’une moto est une gêne mineur qui ne mérite pas un interdit, j’ai bien compris. Une moto qui fait un de bruit de temps à autre ça n’est pas grave ?
        Peut-être est-ce lié à ton lieu de vie, je ne sais pas, mais il y des endroits en France, dans certaines villes notamment, ou la concentration élevé de deux roues fait que c’est une gêne majeur pour beaucoup de personnes.
        Et tu compares aux pratiquants de kite et autres sports nautiques, bon…..
        Le fait d’avoir un pot homologué, peu bruyant, n’empêche pas de pratiquer la moto, tout comme laisser la plage propre n’empêche pas de pratiquer un sport nautique.
        On ne dit pas ici que les motards sont trop nombreux, qu’il faut interdire la moto, mais que cette pratique peut être respectueuse des autres en se conformant aux normes de bruit.
        Mais peut être que toi, qui est si prompt à aider ton voisin, et à ramasser les déchets des autres sur les plages, tu as un peu de mal à admettre que dans les cas de ta moto bruyante, tu t’accordes a un petit plaisir égoïste qui est susceptible d’occasionner de la gêne pour les autres ??

        • wideview
          24 février 2017 at 12:45

          Bonjour JB,

          Ce que j’essaie d’expliquer c’est que la vie en société est une affaire de compromis.
          Certes, je suis quelqu’un de très optimiste et tolérant. C’est un choix de vie. Je suis conscient de la gêne occasionnée malgré moi par les échappements de mes véhicules, c’est pourquoi je ne peux qu’accepter les nuisances provoquées par les autres.
          Et ça se passe très bien comme ça.
          Si chacun prend le temps de faire le point sur les nuisances qu’il impose aux autres – car nous en causons tous heureusement – , alors nous aurons plus de tolérance les uns envers les autres, non ?
          Les jeunes salissent les plages ? Bof, on nettoie et voilà ! Au moins ils s’amusent et c’est le plus important.
          Mon voisin joue de la batterie un peu trop fort le soir ? Ben tant mieux, c’est sa passion.
          Alors, vous, JB, quelle nuisance causez vous aux autres directement ou indirectement ? quel serait votre état d’esprit si l’on vous obligeait à restreindre ou stopper les causes de ces nuisances ?

          Quant à tout laisser faire au nom de la liberté individuelle, je n’en suis pas encore rendu là !
          Mais l’histoire est là pour nous rappeler que tout vouloir légiférer, contrôler, restreindre, n’aboutit qu’à un sentiment encore plus profond de rejet d’un carcan législatif ou réglementaire.

          • JB
            24 février 2017 at 14:18

            En fait tu dis que tu es tolérant, donc tu estimes que les autres doivent être tolérants avec toi.
            Tu places le curseur de la gêne que tu supportes au même niveau que celle que tu occasionnes.
            Tu te dédouanes de causer une gêne parce que tu supportes celle des autres en gros ?
            Mais on a tous un niveau de tolérance diffèrent, et on occasionne tous aux autres un niveau de gêne diffèrent aussi, quoi que tu en dises.
            Moi par ex, je ne tolère pas que mon voisin joue de la batterie pendant la nuit, mais je le tolère dans la journée, j’accepte très bien la foule de touristes dans ma ville pendant la période estivale, même si on ne peut plus se garer, que les plages sont pleines, qu’il y a du bruit…..mais je ne tolère pas qu’ils jettent leurs déchets dans la nature alors qu’il y a des poubelles de partout.
            Et je pense m’imposer aussi une manière de vivre qui, au prix de toutes petites contraintes (faire des travaux aux heures qui gènes le moins, jeter mes déchets dans des emplacements appropriés….), j’économise aux autres des nuisances, parfois importantes.
            Ça s’appelle vivre ensemble.

          • antorabat
            24 février 2017 at 14:42

            Wideview, tu me fais penser à un collègue qui laisse toujours son téléphone portable perso sonner fort au bureau, avec une sonnerie de m****. Quand je le lui ai fait remarqué, et il m’a rétorqué que c’était ça la vie en société, qu’il faut être tolérant avec les autres.

            Question de caractère et de tempérament : il aime se montrer et a besoin qu’on le remarque pour se sentir vivre. Il a aussi une moto bruyante et si il avait les moyens, il aurait une Ferrari.

            Moi je suis tout l’inverse, un peu comme JB peut-être : j’essaye de vivre sans géner les autres. Ceci inclut de polluer le moins possible mon environnement (pollution sonore y comprise). Certe, je polluerais toujours un peu, mais je fais de mon mieux, comme le colibri de Pierre Rabhi.

            C’est pour ça que ma moto est « simple » et peu bruyante, ma passion je la vis sans l’imposer à autrui. Je prends du plaisir dans le pilotage de mon petit trail, dans les routes sinueuses et les chemins de traverse.

            Bref, pour moi c’est juste une question de caractère : on vit sa passion en respectant les autres, ou on la vit égoistement.

          • JB
            24 février 2017 at 14:58

            C’est drôle parce que tu m’expliques que « la vie en société est une affaire de compromis » et c’est exactement ce que je dis moi aussi.
            La différence ?
            Moi je te demande de faire le « compromis » de profiter de ta moto avec un pot homologué donc peu bruyant.
            Toi tu me demandes de faire le « compromis » de supporter ton pot bruyant.
            Alors qui a raison ? Qui doit le faire ce compromis ?

            Je ne suis pas apte a t’imposer quoi que ce soit, mais toi non plus…….
            L’état lui a, ou prend le pouvoir d’imposer cela, et dans ce cas là c’est à moi qu’il donne raison.
            Quand un gouvernement passera et supprimera les normes antibruit, je n’aurais plus qu’a fermer ma gueule et a supporter ton pot et celui des autres.

            Mais j’ai une mauvaise nouvelle pour toi, ça ne va pas, mais alors pas du tout dans ce sens là. L’Europe est même en train de pondre une norme sonore globale pour les véhicules (incluant en + du moteur les autres bruit tel que le roulage…..) beaucoup plus contraignante.

            • oldbir
              24 février 2017 at 17:11

              Silence, on tourne !

      • stopemmerdeur
        3 juin 2017 at 14:56

        Tout à fait d’accord, la liberté de faire chier les autres? cela s’appelle le fascisme, les motards sont des égoïstes pourraient ils imaginer que des gens vivent le long des routes qu’ils utilisent? Le diction dit bien que sa liberté se ermine là où commence celle de l’autre, les motards dépassent leur liberté et empiètent sur la liberté des riverains. Sans compter les faux arguments sur la pollution, les motos polluent à mort, vivement les moteurs électriques qui résoudront bien des problèmes.

  10. JB
    17 février 2017 at 12:44

    Les voitures sont de mieux en mieux insonorisés. Elles sont aussi bardé d’assistance en tout genre qui aujourd’hui détecte les obstacle, effectuent des freinages d’urgence, contrôlent l’angle mort …….. et ce pour aller de plus en plus vers la voiture autonome.
    Tout ces capteurs qui fleurissent détectent toutes les formes qu’il y a dans l’environnement proche du véhicule. je n’ai jamais entendu parlé d’un capteur de son qui pourrait détecté une moto bruyante.
    Bref, face a la voiture autonome de après demain, et la voiture sécurisé de demain, faire du bruit ne servira strictement a rien pour assurer sa sécurité, si tenté que ça serve a quelque chose aujourd’hui…..

    • BASILE KARIOFILIS
      18 février 2017 at 09:42

      les voitures sans chauffeur ne seront pas un probleme je pense. le probleme sont les conducteur qui zigzag qui te serre ,qui telephone ou les personne qui laisse 2metre a droite et roule au ras de la ligne blanche en ville ,certain te serre , et tout les ete c la memme chose . pas tous beaucoup sont tres correct. avec l experience ca passe. mais un jeune conducteur?

    • Philippe Roche
      18 février 2017 at 17:15

      Le monde futur que décrit JB me fait frémir d’horreur, parce qu’il signifie la perte totale d’autonomie et de libre arbitre des conducteurs. Mais c’est sans doute là où nous conduit le progrès, si tant est 😉 que ce soit un progrès, mais c’est bien tenté. 🙁
      Ce commentaire m’inspire deux réflexions.
      La première, c’est que dans un monde où tous les véhicules seraient autonomes, les motos n’auraient plus leur place. Devenues totalement indépendantes, quel serait en effet leur attrait si leur seule différence avec les voiture consistait à soumettre leurs conducteurs à tous les aléas climatiques ? Autant (et non pas au temps ou ôtant) acheter une voiture dans ces conditions.
      La deuxième est plus perfide. Le niveau éducatif des Français est de plus en plus bas, ce qui n’empêche pas la science et les techniques de progresser. C’est un mystère pour moi depuis quelques décennies.

      • JB
        18 février 2017 at 18:51

        Je constate Philippe, je ne dis pas forcément que c’est une bonne chose.
        Ta réflexion sur la place des motos dans cette évolution est très pertinente, je n’y avait pas pensé du tout.
        Tout ce que tu dis est vrai, il y a de vrai questions à se poser sur cette évolution qui est à nos portes et qui met pratiquement la machine au dessus de l’humain.

      • Momo
        19 février 2017 at 19:35

        Je ne vois pas pourquoi la place des motos serait remise en question. Je ne pense pas qu’il faille confondre une population d’automobiliste soulagée de voir les automatisations pallier leur interventions ou leurs manque de contrôle et des amateurs de motos pour lesquels il y a toujours un intérêt à intervenir sur le pilotage. D’ailleurs, tu trouveras également des amateurs de la conduite automobiliste qui ne se satisferont pas de cette conduite assistée voire automatisée. Ces progrès attendus ne me paraissent pas menacer notre plaisir, et, éventuellement, apporter un plus en matière de sécurité (comme l’ABS, par exemple).

        • Philippe Roche
          22 février 2017 at 21:09

          Je ne parlais que de la circulation sur route, dans un monde où tout déplacement s’effectuerait dans des véhicules autonomes, et je maintiens que la moto n’aurait alors plus sa place, et que plus personne ne pourrait donc soutenir qu’elle aurait besoin d’être bruyante pour assurer la sécurité de son conducteur.
          Les passionnés de moto ou de voiture pourraient en effet vivre leur passion en roulant sur circuit, par exemple, ou participer à des rallies routiers, mais, dans ces conditions, personne ne pourrait attribuer au bruit des motos des vertus soi-disant sécuritaires.

      • Teomme
        20 février 2017 at 10:55

        Conduire une voiture n’est pas pour moi un plaisir, et je cherche toujours le chemin le plus court et le plus droit possible, alors une bagnole qui me conduit du point A au point B comme une sorte de train, je trouve ça plutôt cool. C’est évidemment l’inverse en moto où là, j’apprécie la route et où je prends toujours le chemin le plus tortueux ! En plus les voitures autonomes seront probablement plus prévisibles que les conducteurs humains, ce qui sera un plus, niveau sécurité, pour les motocyclistes !
        Sinon:
        « Le niveau éducatif des Français est de plus en plus bas » Je ne suis absolument pas d’accord avec cette remarque mais ce n’est pas le lieu pour en débattre 😉

        • JB
          20 février 2017 at 11:03

          Effectivement, la voiture autonome sera sensé réagir beaucoup mieux que nous a son environnement, donc la cohabitation avec les motos ne devrait pas poser de problème, au contraire.

        • Levosgien
          20 février 2017 at 13:09

          entièrement d’accord, pour moi la voiture a toujours été un moyen de se rendre d’un point A à un point B et d’y arriver entier. Pour la moto, je ne sais toujours pas si j’en achète une ou pas, toujours est-il que dans le cas d’un achat ce sera une Zéro SR

      • stopemmerdeur
        3 juin 2017 at 15:27

        Quel argument, le libre arbitre, plus de 3000 morts sur les routes par des alcooliques, des camés, des amateurs de grande vitesse, du non respect du code de la route, des fatigués qui prennent le volant ou le guidon de leur véhicule.

        Cet argument était donné par les défenseurs du non port de la ceintures il y a quelques dizaines d’années, aujourd’hui plus personne n’a l’idée de se battre contre les ceintures de sécurité.

        Philippe, tu as peur du progrès ne transmet pas ta peur aux autres, certains voulaient interdire les trains à vapeurs car tous les conducteurs allaient mourrir asphyxier.

        Il ne faut pas oublier que plus de 50% des accidents dans les couloirs de bus impliquent des motos, c’est la faute à qui? aux bus? aux taxis? non aux motos qui virevoltent dans tous les sens. Il suffit d’interdire les motos dans les couloirs de bus et on réduit de moitié les accidents dans les couloirs de bus!!

    • brisy
      20 février 2017 at 09:15

      le capteur de son n’est pas au programme….le capteur de « c..s » non plus d’ailleurs; ça nous ferait des vacances !

  11. BASILE
    15 février 2017 at 12:18

    je possede des motos d origines et des tres bruyantes et je vois la difference de comportement des autos. a 56 ans je vous dit faite du bruit pour vivre plus vieux( 40 ans de test) entre, les telephones, les radios, les fatigues, les petards, le ricard, ca c un faiT point!!!!

    • JB
      16 février 2017 at 10:04

      Comme déjà dit précédemment, le personnes qui roulent avec des pots bruyants non homologués, sortant a qui veut l’entendre l’argument de la sécurité comme toi, sont dans leurs grande majorité des motards qui ont un conduite imprudente, et qui pour pas mal d’entre eux négligent les vrais équipements de sécurité (veste fluo réfléchissante, gilet airbag, pantalon, bottes……..)

      Et si tu n’assumes pas le risque lié a la pratique de la moto, je te conseille d’arrêter et de passer à la bagnole…. là tu seras bien a l’abri.

      • J.Delville
        16 février 2017 at 12:07

        Moi, je pense que l’égocentrique avéré qui pense que le bruit le protège est surtout quelqu’un qui se croit autorisé, on ne sait pourquoi, à dépasser tout le monde et qui n’a pas encore compris qu’il doit se mettre au même rythme que les autres usagers: voiture, camions, bus, et ne faire usage de sa capacité de dépassement qu’avec parcimonie , prudence, respect et discrétion.
        C’est à cause des agissements de ce genre de personnages bruyants que les autorités vont inévitablement réagir en limitant et en imposant des tas réglementations lourdes genres l’imitateurs, bridages, etc, et qui anéantiront malheureusement le plaisir de liberté que confère le deux roues motorisé !
        L’inconséquences de quelques uns emmerderont donc tout les autres qui ne souhaite que rouler en paix .
        C’est bien tristes !

  12. le silence est d'or
    10 février 2017 at 16:08

    vivement que la loi soit appliquée !
    pour ceux qui adorent les bruits de moteur, ils pourront toujours enregistrer le bruit de leur scooter à fond en échappement libre et se le passer en boucle avec un casque sur les oreilles…

    • Delville Joël
      13 février 2017 at 08:15

      En effet, vivement que la loi soit sèchement appliquée, rien ne justifie le vacarme de ces motards bruyants et agressifs dans leur recherche constante d’être devant ou d’être remarqués !
      On cherche en vain comment certains peuvent parler d' »esthétique du bruit »!
      Leurs hurlements de moteurs ne sont que frimes pathétiques !
      Et généralement, le spectateur qui n’a rien demandé n’émet qu’un « crétin » ou « Petit zizi »!
      Et les services de police n’ont aucune excuses , car on peut acquérir une application sonomètre pour smartphone déjà pour 5 euros sur le web.

  13. Damien
    5 février 2017 at 02:31

    Personnellement, le coup du pot qui gueule pour se faire remarquer des automobilistes, j’y crois pas. Pas plus qu’au port du gilet jaune d’ailleurs. Si vous arriver trop vite, trop fort, mal placé, ou à un endroit inattendu. Ben même avec un gyrophare sur le casque et sirène hurlante ça ne suffis pas. Bon je caricature mais c’est l’idée (tout du moins la mienne).
    Il faut faire attention aux autres, connaitre ses limites et celle de sa machine, toujours penser qu’il peut y avoir un imprévu, et ne jamais être imprévisible soi même. Voila le secret, je pense, pour ne pas se mettre en dangers. Pas forcement facile, ni toujours possible, à mettre en œuvre peut-être.

    Cela dit, le bruit sur une moto fait partie d’une esthétique que je n’exclus pas non plus. J’aime que ma moto fasse un jolie bruit, et pas forcement un barouf d’enfer, mais je dirais que ça compte. Entendre son moteur chanter, ronfler, crépiter, vivre en sommes, est tellement plaisant. Cependant, Je n’est jamais changé une ligne d’échappement ou silencieux pour autant, et si jamais cela devait ce produire, je veillerai à adapter un produit homologué.

    • stopemmerdeur
      3 juin 2017 at 15:08

      Tout à fait, ce forum fourmille de bonne idées pour contrer les arguments ridicules des motards. A quand des contrôles efficace pour faire appliquer la loi à tous ces emmerdeurs de motards. C’est comme la cigarette cela sera bientôt interdit.

  14. Philippe Delaporte
    1 février 2017 at 12:16

    bonjour! quand j’entend vos commentaires je suis abasourdi car si je dois klaxonner une voiture en face de moi qui attend pour tournée alors que le code de la route interdit le klaxonne en ville sauf en cas d’urgence , dans le cas présent il n’y en avait pas car une voiture qui attend pour tournée n’est pas un cas d’urgence et est censé vous avoir étant donné quelle attend d’autant que il y avait un reflet sur son pare brise qui ne me permettait pas de voir qui était au volant .le problème est que certain automobiliste sont de moins en moins responsable.la personne n’a que sont permis depuis octobre 2016 et ne conduit pas tout les jours car la voiture est à son copain donc inexpérimenté mais sa fallait le savoir ! la solution pour ma part c’est d’arrêter la moto et de passer le permis hélicoptère pour éviter les gens qui ne vous vois pas même quand ils ont juste à regarder devant eux (mdr).la vrais solution c’est que les gens deviennent un peu plus responsable sur la route et se préoccupe plus des autres usagers que de leurs personnes ainsi cela ferait beaucoup moins d’accident voir mêmes de morts sur les routes!quand au bruit il y en aura toujours ( motos,voitures,camion,transport en commun,les chantiers aussi…etc…etc..)

    • Quadrapasfou
      1 février 2017 at 12:29

      Ah d’accord, le conducteur responsable n’avait que 3 mois de permis et conduisait peu. Il fallait préciser ça.

      Donc il était paumé au carrefour, il ne savait pas où il devait regarder ni qui avait la priorité et il a fait une faute.

      Malheureusement, ça fait partie des conditions de circulation. Pas de chance d’être tomber sur lui et je suis bien conscient que ça peut arriver à tout le monde.

      • Quadrapasfou
        1 février 2017 at 12:31

        Juste une observation complémentaire : avec plus de bruit, ce débutant aurait-il fait plus attention ou aurait-il été encore plus paumé au milieu de son carrefour ?

    • FlatFab
      1 février 2017 at 12:57

      « La vraie solution, c’est que les gens deviennent un peu plus responsables sur la route et se préoccupent plus des autres usagers que de leur personne » : c’est bien vrai et c’est valable pour tout le monde, tous les usagers, surtout les plus vulnérables… comme les motards.
      Ne jamais faire confiance aux autres, ne jamais croire qu’ils vont agir que nous le ferions à leur place.
      Toujours observer, analyser les risques potentiels (pas juste ceux qui sont clairement visibles, mais ce qui POURRAIT arriver) et se méfier.
      C’est la seule solution.

      • brisy
        3 février 2017 at 09:07

        +10

      • Philippe Roche
        3 février 2017 at 21:37

        Comment ne pas être d’accord ?

        • brisy
          4 février 2017 at 10:15

          hello Philippe,
          je suis toujours étonné du retour fréquents d’arguments dont l’inanité a pourtant été démontrée plusieurs fois par des auteurs bien plus qualifiés que moi! à quand un petit « dictionnaire »des idées reçues en moto? la lecture du sujet avant d’intervenir ne semble pas la règle…..:-)
          pour avoir manqué à la règle: » si j’y vois pas, j’y vais pas » je paye actuellement le prix fort, les conseils les plus simples et les plus évidents sont en fait les plus difficiles à appliquer quotidiennement sur la route
          amicalement
          marco

          • FlatFab
            4 février 2017 at 11:15

            Sinon, pour ce qui est des « idées reçues », j’avais commencé quelque chose dans le genre avec Réflexion sur les fausses certitudes motardes.
            Mais il est certain que déjà, ça aiderait si tout le monde lisait vraiment et attentivement l’intégralité du putain d’article avant de commenter…

    • Did/ HAUMESSER Didier
      1 février 2017 at 22:23

      ‘’ tout conducteur doit rester maître de son véhicule en toute circonstance  »
      C’est un des premiers articles fondateur du code de la route . Bien souvent pas forcément mit en avant.
      Lors d’un accrochage/accident :
      – tout seul ( sans tiers ) je suis COUPABLE et responsable !
      -Avec/contre un tiers , il y a au moins un coupable et 2 RESPONSABLES.! Le/les coupable(s) et les impliqués RESPONSABLES !
      C’est en tout cas comme cela que  »je vis la route ».
      On est donc d’une certaine façon toujours responsable de ce qui nous arrive.
      Le problème dans nos sociétés occidentales modernes, ce qui nous intéresse en premier lieu c’est ce que l’histoire retiendra….. – C’EST QUI LE COUPABLE ?
      En attendant, à chaque fois l’histoire ce répète, c’est le plus vulnérables qui  »casque » ( qu’il soit coupable et/ou responsable).
      DONC TOUS RESPONSABLE CAR NOUS SOMMES TOUS ACTEURS DE NOTRE VIE !

    • Did/ HAUMESSER Didier
      5 février 2017 at 08:10

       »Tous conducteur doit rester maître de son véhicule en toute circonstance »
      <> le rendant opaque ?
      Cela doit nous inciter à réduire notre allure (voire et être vus) pour pouvoir  »toujours » ( je sais ça fait très prétentieux) maîtriser notre véhicule , donc éventuellement l’arrêt…… où l’évitement ( je suis moins fan, mais quand il faut, il faut ).
      Le bruit…..!!! Dubitatif !!!!

  15. Philippe Delaporte
    31 janvier 2017 at 10:02

    bonjour! par rapport à l’article que vous avez poster je reviens sur un point qui vous échappe apparemment .si les motards font du bruit c’est pour que les automobilistes les entendes car les voitures sont de plus en plus mieux insonorisés qu’avant et que des personnes qui sont sur la route et se permette de répondre à des appels téléphoniques ou bien envoyer des sms ou bien de régler leur auto radio ou bien de boire ( même de l’eau) au volant et j’en passe….les motards arrêterons peut-être de faire du bruit . j’ai eu un accident avec mon MT09 TRACER le 4 janvier 2017 avec une automobiliste qui attendait pour tournée à gauche alors que je remontais une avenue donc j’arrivais en face d’elle , je la vois qui attend je suis à 40 mètres elle ne bouge pas,à 30 mètres toujours pas à 20 mètres non plus donc dans ses conditions je me suis dit qu’elle m’a vue et à moins de 10 mètres elle me tourne sous mon nez ( pour info , à 50 km/h on fais du 15 mètres par seconde ce que dit le livre du code de la route ).donc accident car le temps de réaction d’une personne en parfaite santé est d’une seconde et plus si il y a fatigue ou maladie ( toujours dans le livre du code de la route)vous savez ce que m’a répondue la personne pendant que j’étais en train de souffrir par terre ( je suis désolée je ne vous ai pas vue.). conclusion si elle ne m’a pas vue mais elle m’avait entendu peut-être que je n’aurait pas eu d’accident ?

    • Quadrapasfou
      31 janvier 2017 at 11:10

      Le bruit aurait peut-être attiré son attention (attention qu’elle n’avait pas visiblement), c’est vrai. Mais à condition qu’elle identifie la direction de ce bruit (pas toujours évident, surtout en ville. ). Et puis surtout, elle aurait du vous voir, vous arriviez en face.

      Généralement le bruit du pot est invoqué pour les dépassements. L’automobiliste ne nous voit que dans son rétroviseur, qui a une surface bien plus petite qu’un pare-brise et qui nécessite de quitter la route des yeux un court instant.

      Moi aussi, en doublant, je ne peux pas m’empêcher de faire ronfler un peu, mais ça va de pair avec l’accélération et l’idée est de doubler vite de toutes façons.

      J’ai en revanche le souvenir d’un commentaire, pas très ancien et dans ce sujet, où un automobiliste fait remarquer que le bruit des motos qui le doublent, il ne l’entend qu’APRES le dépassement.

      Bref, le bruit comme outil de sécurité, il ne semble pas que ça fonctionne bien.

      • LeVogien
        31 janvier 2017 at 11:48

        c’était moi qui indiquait que les motos on ne les entendait qu’après le dépassement, et j’invitai les motards à en faire l’expérience la prochaine fois qu’ils monteraient dans une voiture. J’avais l’intention de mettre un lien vers un site qui parlait de l’effet Doppler, qui rentre aussi en ligne de compte, mais ceux qui veulent en savoir plus peuvent trouver les informations nécessaires sur le Net.
        Je relève, cependant, que la personne à qui tu réponds, avance un argument contradictoire. En Effet, il dit que les véhicules sont de plus en plus bien isolé phoniquement, dans ce cas comment entendre les autres véhicules?
        De plus, si vous roulez avec une voiture ancienne, mal isolée phoniquement, ce que vous entendez, ce sont les bruits de la route et le bruit de votre moteur, alors pour ce qui est d’entendre la moto qui arrive…

      • brisy
        31 janvier 2017 at 17:09

        salut, désolé pour ton accident : j’espère que tu vas bien… le bruit ne garantit rien comme l’ont bien expliqué les copains: isolation des habitacles, biais cognitif, effet doppler, manque d’attention aux autres etc…PORTABLE sont autant de dangers de plus pour le(a) motard(e) aucun pot si bruyant soit-il ne garantit que tu as été vu ET perçu…
        amicalement
        MARCO

    • antorabat
      31 janvier 2017 at 11:51

      Si on suit ce raisonnement, il faudrait que tous les 2 roues aient une ligne-full-barouf pour être sûr de se faire entendre par absolument tous les automobilistes.

      Va falloir en faire du décibel pour ceux qui roulent avec la musique !

      Bref, très sympa pour les riverains tout ça…

    • Did/ HAUMESSER Didier
      31 janvier 2017 at 14:00

       » voir et être vu » le sous entendu… c’est de vérifier que l’on a bien été vu !
      En tant que piéton cela nous arrive parfois de traverser devant un véhicule arrivant au loin à vive allure ….et ne pas oser le faire devant un véhicule plus proche roulant moins vite. Certainement parce que à pied ayant moins de chose à gérer nous avons plus le temps de chercher à croiser le regard du conducteur. Ce que nous ne pensons pas forcément à faire au volant ou au guidon …
      Lorsque l’on remonte une file de voiture ( leurs rétros peuvent nous servir de miroir) où même avant de croiser le véhicule en face, chercher à croiser le regard du conducteur que l’on va rencontrer est bien plus fiable que de calculer son allure , son clignotant ( ou pas.,) sa trajectoire (roue qui pivote.. ou pas .) .
      Savoir si l’on a été vu ! Est vital en deux roues à nous aussi d’adapter notre comportement et donc notre allures au situations/circonstances.
      L’erreur est malheureusement humaine si on deux à la commettre…. c’est le plus vulnérables qui casque !. D

    • COURTE Bertrand
      31 janvier 2017 at 14:23

      Bonjour, moi aussi après avoir eu des accrochage j’ai essayé de refaire dans ma tête le parcours pour comprendre. C’est naturel et raisonable. Dans ce cas l’option du bruit est soumise à notre avis. Pour ma part je continue de penser que c’est assez aléatoire, en effet si votre attention est soutenue sur une action précise le cerveau est ainsi fait qu’il occulte les sources extérieures pour ne pas saturer les fonctions cognitives. Autrement dit dit si l’on est cocentré sur la direction du GPS rien d’autre ne compte.
      Dans la situation décrite il aurait fallu accroché le regard de l’automobiliste, et en cas d’impossibilité s’arrêter. La dernière fois une voiture s’est arrêtée pour me laisser passer à droite mais ne m’a pas laissée assez de place pour manoeuvrer. Du coup alors que j’étais encore devant son avant elle a redémarrer sur ma voiture. Il était trop occupé à vérifier qu’aucune autre voiture ne venait de droite. Biais cognitif par excellence.
      De plus au pire vous auriez aussi pu klaxonner.

    • louis
      31 janvier 2017 at 15:20

      Hello Philippe,
      désolé pour ta mésaventure. Dans une situation comme celle ci (doute proche d’une intersection) , perso je klaxonne préventivement très lourdement + coup de gaz . Et donc .. oui je fait ça tres souvent et oui je passe pour un con (menfou).

      V

  16. MICHEL
    10 janvier 2017 at 11:58

    pour changer la mentalité des motards ( de certains, il y en a de très bien), j’ai réfléchi à un slogan qui n’agresse pas : LA MOTO EST SI BELLE SANS LES DECIBELS.

    • JB
      12 janvier 2017 at 10:15

      Bien trouvé !!!!!

    • Zzz
      31 janvier 2017 at 18:39

      La moto est si belle sans les decibel qu’elle connerie, faut arreter de tout melanger pour moi le bruit de ma moto me procure un plaisir que je ne retrouve pas en voiture, j’ai eu l’occasion d ecouter un 750 four entierement origine grace a mon oncle et sa fait pas mal de bruit pour de l origine, plus on avance dans le temp plus les moto sont silencieuse, et ne pas me faire dire se que je nai pas dit je suis contre tout se qui est pot nh ou racing, mais un pot homologuer dechicanner sa fait pas tant de bordel que sa, ayant par le passer vecu dans une maison a 2 metre d’un axe frequenter je peut te dire que la plus grosse nuissance etais plutot les camion que les moto. Mais bon de toute facon les moto actuelle n’ont plus de charme a mes yeux les pot origine sont souvent pas beau et manque de vraie sonoriter du coup on est obliger d acheter le pot qui va bien et tout le monde a le meme son.
      Faut pas melanger le son et se qui on les burne qui enfle quand il monte sur leur becane, moi je roule comme un vieux alors que jai 20 ans et tout mes potes me dise que je me traine et ba moi je leur dit juste « ohhh im so sory friend but i respect the limitations …. »

      Aller bisous bisous longue vie a la moto la vrai, pas se qui se croi sur circuit a rouler comme des con et qui ne s arrete pas quand un motard est en panne

      • oldbir
        31 janvier 2017 at 21:12

        Tout bruits excessifs générés par un moteur et dans le cas présent les pots d’échappements pour le seul plaisir personnel est un geste incivique notoire ; quand on pilote un 2 roues et en particulier une moto on connaît le relatif isolement d’un individu dans une voiture pour de multiples raisons. Sachant cet état, chaque motard expérimenté doit anticipé la réaction où la non réaction du véhicule en proximité . Perso j’ai un avertisseur très puissant qui surprend l’automobiliste, mais se donner bonne conscience avec des pots bruyants créant une nuisance permanente c’est donner une image négative de notre passion.

    • Sebastian
      2 mars 2017 at 20:07

      Sans DB ? Alors on donnerait raison à madame la Mairede Paris et ainsi on n’aurait plus d’autre choix que de rouler en moto…électrique.

      Pour ma part la moto c’est plaisir avant tout et comme le plaisir c’est subjectif et personnel, c’est inutile d’essayer de l’expliquer où de convaincre.

      En tous cas à cause de toutes ces interdictions et loi Euroxxxxxx à la c.., les moteurs de nos belles américaines vTwin polluent plus puisqu’ils chauffent plus et le bridage des pots en est une des causes.

      Le son et le look des pots de mon vTwin font partie du plaisir que j’éprouve de la moto dans son ensemble; c’est tellement évident car les pots font partie de la moto et contribuent donc à son esthétique. Quant au son…Bin y’a qu’à se demander pourquoi on préfère -si on est normalement constitué- le son d’une Ferrari à celui d’un diesel… La nature du son d’un moteur et dont les pots contribuent, fait donc également partie du plaisir.

      Cela dit je ne suis pas pour autant en faveur de ceux qui font du bruit au point de déranger les autres et les solutions existent pour éviter cela : des pots homologués avec un son plus flatteur que celui des pots d’origine ou encore des pots avec commande électronique des valves; ces derniers ont du succès et cela n’est pas pour rien car ils permettent de ne déranger personne en ville et de « faire plus de bruit » dans le désert (en rase campagne)….

      La liberté passe par là : des possibilités pour tous en fonction des goûts ce chacun sans que cela soit forcément au détriment des autres.

  17. JaNoZ
    19 novembre 2016 at 18:06

    Hello! Je roule en KTM Duke 125, j’ai mis un pot Arrow Thunder dessus, avec une chicane (différente de l’origine, diamètre du tube un peu plus gros et troué tout du long)… J’ai mis un nouveau pot car le bruit avec le pot d’origine était pas top… Sans chicane, ok c’est trop fort, mais avec, ça passe bien!
    Alors?! Un pot pour quoi faire?! Bah plus de bruit mon con! Le pot s’appelle « Thunder » c’est pas pour rien! Pour me faire entendre?! Bah oui, c’est moi qui arrive! Regardez-moi tous! Et sinon, j’ai un blouson rouge, des bandes réfléchissantes sur le casque, des autocollants partout… Je ne double que par la gauche, je tiens (à peu près) le 50 en ville… Tout va bien! Je suis forcément le con de quelqu’un, même quelques uns… Sinon, je trouve que cet article est bizarre, avec ses faux airs de psychanalyse à un euro… Mais c’est la mode avec internet, les grands esprits se tripotent et se rassurent quand d’autres viennent les congratuler et se ranger bien derrière… Il y aura toujours quelqu’un pour apporter sa réponse, trouver l’argument qui va bien et qui fera avancer l’affaire…
    Au fait, la communauté de motards c’est quoi? Des moutons tous semblables? Bah non, il y a des gros, des maigres, des grands et des petits, des qui roulent avec des grosses, des petites, des petites qui jouent aux grosses, des sportives, des roadsters, des customs, des trails, des avec de grosses sacoches, avec de gros top-cases, des avec des motos qui brillent, des propres, des sales, des qui votent à gauche, à droite, des qui votent pas, des qui vont tout droit, des qui « zig-zag » sans cesse, des qui font du bruit, des qui veulent rester discrets, des cons (alors oui, le « con d’en face ou d’à côté » n’est que le point de vue de celui qui se permet de traiter autrui ainsi)… Et c’est ainsi!!! Restez-vous même, c’est bien ainsi…
    Bonne route les loulous, faites attention à vous!

    • JOSE ROVIRA
      20 novembre 2016 at 06:38

      C’est pas tellement que je le trouve con ou pas le problème. C’est juste qu’il me nuit par le bruit qu’il produit. C’est pas de la psychanalyse c’est du respect des autres.

    • JB
      20 novembre 2016 at 06:56

      Salut
      Tu as le droit d’avoir ton avis, et de t’exprimer.
      Tu trouves cet article bizarre ??? Pourquoi ? Parce qu’il ne cautionne pas le discours tenu à 99% dans la presse motarde et sur les réseaux sociaux qui est  » laissez nous faire du bruit tranquille ».
      Tous les motards ne sont pas des moutons, heureusement, la preuve avec ce forum, mais perso je maintiens qu’une grosse part ne réfléchi pas plus loin que le bout de son guidon et se contente d’imiter ces potes ou les guignols qu’ils croisent. Je me répète, beaucoup de pots non homologués, très peu d’équipement de sécurité, surtout en urbain.
      Tu as un pot homologué sur ta moto, la chicane est en place, eh bien pas de soucis, tu n’es pas visé.
      La limite est simple, c’est la LOI, les pots homologués sont légaux, ceux dechicanés où non homologués, forcément, ne le sont pas.
      Pourquoi ça ? Pour emmerder les motards ?
      Non, parce que les motards qui roulent avec des machines bruyantes emmerdent beaucoup de monde, ceux qu’on appelle la majorité silencieuse. Ils réveillent un gamin en promenade dans une poussette (vécu), ils pourrissent une soirée tranquille sur une terrasse, te casse les oreilles tôt le matin, tard le soir, alors que tu profites d’un jolie paysage ou simplement d’un moment de calme……
      C’est un tout petit plaisir d’égoïste au mépris du bien être des autres et avec l’explosion du nombre de deux roues, c’est de moins en moins supportable.

      • Wideview
        22 février 2017 at 14:58

        Bonjour,
        Je suis motard depuis 30 ans sur des sportives anciennes qui font pas mal de bruit en raison de « silencieux » d’échappement faisant plus office de mégaphone que de réducteur de bruit. Certes, je peux concevoir que ce bruit peut être une nuisance sonore temporaire pour les personnes que je croise. J’imagine également que de nombreuses insultes sont proférées sur mon passage. Tout n’est pas blanc ou noir. Le bruit émis par mes motos me fait remarquer dans les embouteillages. Je roule doucement, je remercie les automobilistes qui me laissent remonter les files. Bref, je me sens respectueux de mon entourage quand je suis à moto. Mais l’image même du motard, cet esprit de liberté et de rebellion est encore très vivace, faisant fantasmer certains ou rebute les autres.

        J’ai également la chance de posséder une très belle voiture rouge fabriquée en Italie, qui émet elle aussi un son bien plus élevé que la majorité des motos équipée de pots non homologuées. quelle est l aréaction des gens sur son passage ? Les têtes se tournent, les gens lèvent le pouce, tout le monde trouve ce « bruit » magnifique. Et pourtant je peux assurer qu’au sonomètre, ça dépasse mes motos. Quelle en est ma conclusion ? Que tout est affaire de perception individuelle, de circonstances et d’idées préconçues.

        Chacun est libre d’avoir son avis mais vouloir l’imposer aux autres cela devient du prosélitisme mécanique. Ce débat ne pourra jamais être tranché.

        • FlatFab
          22 février 2017 at 15:33

          Merci de ce témoignage intéressant.
          La différence de réaction des personnes environnantes peut s’expliquer par une différence de fréquence sonore : le bruit d’une moto sportive est sans doute plus aigü que celui émis par la voiture.

          • wideview
            22 février 2017 at 16:14

            Je ne peux pas me prononcer sur la perception extérieure de la fréquence sonore. Toujours est il qu’un V8 bi-turbo de 670 chevaux, passé 4000 tours, mieux vaut ne pas coller son oreille trop près !
            C’est, à mon sens, et plus que l’émission sonore, l’image même du véhicule qui modifie profondément l’appréciation extérieure de sa « nuisance » auditive.
            De toutes les personnes ayant participé à cette discussion, combien se sont déjà fait la réflexion, en voyant passer ce genre de véhicule:  » wouah, joli son ! »
            Alors que manifestement, tous – ou presque- se sont invectivés contre le « bruit » des échappements non homologués des motos.
            De ce fait, j’en déduis que non, tous les motards en pot non homologué n’ont pas de problème de phallus, tous ne sont pas de sombres crétins ou atteints d’un narcissisme incurable. C’est une discussion sociologique intéressante.

            • wideview
              22 février 2017 at 16:24

              Je reviens sur ton hypothèse de fréquence sonore.
              Un Tmax monté en pot Akrapovic vient de passer devant mon bureau. Le son est très sourd et je pense que la fréquence est très basse.
              Or, j’imagine que beaucoup des intervenants ici présents assimileront ce bruit à une nuisance.
              La fréquence sonore d’une voiture hypersportive ( puisque c’est ainsi qu’on les nomme pompeusement ) est bien plus élevée mais n’engendrera pas les mêmes réactions de la part des auditeurs. Car, oui, pour moi c’est une vraie symphonie !

            • stopemmerdeur
              3 juin 2017 at 15:35

              Je comprend une partie de la réponse, mais une Harley à 80 km/Heure ou un Tmax fait du bruit, surtout à l’accélération, très très peu de voitures font autant de bruits, quels sont tes exemples?

          • Nivek
            22 février 2017 at 17:15

            On croise bien plus rarement une Ferrari, Lamborghini et autres supercars hurlantes qu’une moto avec échappement modifiée.
            Il y a d’un côté l’effet de curiosité face à des bolides presque hors du commun, de l’autre une lassitude quotidienne causée par des deux-roues bien plus accessibles et pratiques pour se faufiler en heures de pointe.
            Malgré cela, le problème est identique. Face à une Golf rabaissée vitres teintées avec un silencieux qui n’en porte que le nom (je tombe volontairement dans le cliché) notre réaction est négative, pourtant techniquement sa nuisance n’est pas supérieure à un V12 en pleine bourre.

            Posons la question à des parisiens se promenant le soir régulièrement à bord des axes huppés (les Champs, Haussmann, George V, place Vendôme…) si ça les amuse autant que nous, les « provinciaux ».

            • stopemmerdeur
              3 juin 2017 at 15:37

              Cela n’excuse pas les possesseurs de voitures bruyantes, mais s’il en passe 1 par semaine devant chez moi c’est le bout du monde, les motos sont plusieurs dizaines par jour. et argument est fallacieux.

        • JB
          22 février 2017 at 17:22

          La différence fondamental entre ta belle voiture rouge bruyante ( tu as bien de la chance) et les motos bruyantes, c’est que, les belles journées estivales, il passe une voiture comme la tienne par jour sous mes fenêtres, alors qu’il passe une moto bruyante toute les 5 à 10 minutes. Il y a 20 ans, quand j’ai commencé la moto, il y avait beaucoup moins de plaintes contre les motos bruyantes, tout simplement parce qu’il y avait beaucoup moins de moto.
          La moto s’est depuis démocratisé et c’est une bonne chose, mais ce qui était toléré quand nous étions moins nombreux ne l’est plus aujourd’hui.
          En hiver, dans ma région, il y a très peu de moto qui roulent, un passage de moto bruyante ne gêne personne, il est très rare. En été, c’est la répétition qui use.

          • wideview
            23 février 2017 at 10:53

            Bonjour JB,
            vous avez tout à fait raison quant à la multiplication entraînant l’augmentation des nuisances. Mais ceci dans tous les domaines, pas que pour les motos.
            Je viens de laisser un message à Joel Delville concernant les nuisances que nous subissont en bord de mer en relation avec les nouvelles formes de glisse. Je vous invite à le lire.
            De plus, j’habite le long d’une route qui mène à une nationale très empruntée le matin pour aller vers Bordeaux. Le bruit des voitures ne me gène pas. Mais la pollution visuelle est bien là ainsi que le pollution de l’air.

  18. Alex
    28 octobre 2016 at 19:46

    Bonjour ^^

    Je roule en deux roues depuis mon adolescence (j’ai 38 ans ), je devais passé le permis moto mais il c’est transformé en permis auto avec l’arrivé de ma fille ^^

    Souvent j’entend et je lis que nombreux change leurs pots pour le poids et les performances … se qui m’intrigue c’est le poids gagné sur une « sportive » de 80 / 100 chevaux et les 5 chevaux gagné accompagné de la 1/2 sc gagné sur un 100 m DA sur le parking du carrefour du coin et les 5 à 10 kmh gagné (selon sont propriétaire magasine à l’appuis) sur une machine qui monte bien au delà des 200 …

    Alors la question est : c’est quoi l’intérêt dans un usage quotidiens ???

    Cordialement et prudence ^^

  19. Quadrapasfou
    13 septembre 2016 at 16:09

    En plus de la fausse croyance bruit = (sentiment de) puissance, j’ajouterais : bruit = je me distingue des autres.

    Je ne suis que l’un des 66 millions de français, quand je suis au boulot je ne suis là aussi qu’un parmi d’autres (comme tout le monde quoi, mais on n’en meurt pas …) mais sur ma moto, en ville (la campagne ça pue et la montagne ça tourne trop), quand je tourne la poignée au feu, que je trace tel judge Dred jusqu’au feu suivant dans un feu d’artifices de décibels, alors là tout le monde sait que je suis là !

    Ca vaut pour les motos, mais aussi pour les scooters (les pots des Tmax, en particulier, sont parfois hallucinants).

  20. ROVIRA
    12 septembre 2016 at 17:38

    je suis automobiliste et j’ai constaté que la moto bruyante je l’entends bien… une fois qu’elle m’a dépassé, pas avant ! Heureusement, je fais partie de l’immense majorité des conducteurs qui regardent dans les rétro.
    Par ailleurs, j’habite une banlieue assez paisible (Décines, à l’est de Lyon). Aussi, quand sur les coups de 23h, ou parfois 1h du matin, j’entends de ma fenêtre ouverte (oui l’été, il fait chaud) le bruit de cette moto qui passe, passe, passe, passe, passe, passe (c’est chiant hein quand ça dure longtemps)… je me dis qu’à cette heure-ci, dans ces rues désertées, c’est forcément pour sa sécurité que ce brave motard casse les oreilles d’environ 1500 riverains.

    • JB
      13 septembre 2016 at 08:04

      Je suis bien d’accord avec vous, à moins que le type soit en échappement complètement libre, comme certaines Harley par exemple, on les entends une fois qu’ils ont doublé.
      Argument d’une de mes connaissance à ça :  » Non, mais c’est pour les vélos et les piétons……. »
      Ok, quand je vous dis que c’est le bal des hypocrites !

    • Quadrapasfou
      13 septembre 2016 at 09:54

      Décines, 1h00 du matin, en été, il repasse sans cesse ?

      Ca ne serait pas plutôt un petit jeune qui a emprunté la moto de son pote kéké et qui fait des tours du quartier plutôt que d’aller sur la rocade vu qu’il n’a pas le permis (voir pas de casque – ben oui il fait chaud) ?

      nota : oui, je sais, ça fait un peu cliché, mais ça ressemble à ça quand même.

      Et oui hélas, les full barouf, c’est essentiellement en ville qu’on les croise, sur des motos où le look importe plus que le fait de rouler (cet avis n’engage que moi bien entendu).

      Par exemple, le WE dernier on s’est fait un petit tour dans les alpes avec des amis, on a croisé pas mal de motos et il ne me semble pas avoir entendu de pot « spécial décibels » (à la remise de gaz après une épingle, on ne peut pas le rater), notamment à la pause où il y avait pourtant une bonne trentaine de moto sur le parking du snack. Puis, de retour à Lyon, dans le « calme » d’un dimanche soir, je n’ai raté aucun des quelques kékés qui ont essoré leur poignée entre deux feux sur l’artère pas loin de chez moi.

  21. Delcroix
    9 septembre 2016 at 20:50

    Peut-être que quand on leur enfoncera leur pot stupide où nous pensons, ils l’entendront mieux ?

  22. JB
    5 septembre 2016 at 10:29

    La mauvaise foi d’une partie de la communauté motarde pour justifier leur droit à pourrir les oreilles d’un grand nombre de citadins commence à vraiment me gonfler.
    « Je fais du bruit pour ma sécurité ! «
    Je suis motard, on sait tous pertinemment que la motivation de la majorité des gens roulant avec un pot bruyant n’est pas là.
    Si c’était le cas, ces personnes porteraient aussi des gilets fluo, qui sont un très bon moyen d’améliorer la visibilité, sans doute bien supérieur au bruit, et qui ne coute quasiment rien.
    Est-ce que c’est le cas ? Très rarement.
    Quand on râle contre les pots bruyants, on nous répond que leurs « sécurité », prime sur le confort de nos oreilles. Eh bien qu’ils aillent jusqu’au bout et qu’ils fassent primer leurs sécurité sur leur look aussi.
    Ce que je constate aussi quotidiennement dans mes trajets, c’est que certaines de ces personnes, soit disant soucieuses de leurs sécurité en roulant bruyamment, prennent souvent beaucoup de risques dans la circulation, excès de vitesse, dépassement au raz des bagnoles, dépassement entre deux files roulantes…… Là aussi, ou est la sécurité ? Est-ce que c’est un pot assourdissant qui leurs leurs permet de rouler n’importe comment en toute sécurité ?
    C’est une hypocrisie totale qui règne autour de ce sujet, on aime rouler avec une moto qui fait du bordel, parce que on se fait remarquer, parce ça va avec le plaisir d’avoir une machine puissante, je le conçois, mais qu’on arrête de nous vendre la sécurité comme justification!

    • Appoteozze
      5 septembre 2016 at 18:14

      Considere tu un pot plus bruyant avec un plus jolie son homologué ? Bien ou pas

      • JB
        6 septembre 2016 at 08:27

        Je ne comprends pas la question ??????

        • FlatFab
          6 septembre 2016 at 18:53

          Confidence : tu n’es pas le seul… 😉

    • FlatFab
      6 septembre 2016 at 20:35

      On est d’accord.
      J’observe que ceux qui roulent avec un pot bruyant sont souvent ceux qui prennent le plus de risques sur la route, voire pour certains qui roulent comme de gros connards.
      Je ne me prononce pas sur l’ordre des choses. Est-ce parce qu’ils roulent comme des cons qu’ils éprouvent le besoin de se faire mieux entendre ? Ou est-ce que parce qu’ils font plus de bruit qu’ils pensent pouvoir se permettre de rouler plus vite et de forcer le passage ?
      Je ne sais pas. Je constate juste.

  23. Alan
    4 septembre 2016 at 10:59

    Salut, j’ai lu l’article et je ne reste pas convaincu, J’habite sur Paris 15 et j’emprunte le périphérique à longueur de journée. J’ai cependant 2 moto, la MT-125 avec un pot MIVV SUONO déchicané et une Pan European ST1300 D’origine. J’utilise 3/4 du temps la MT et lorsque je roulais avec sans pot l’interfile c’était la mort assuré, j’en ai fait les frais avec mon pot d’origine, l’équipement m’a sauvé, en 6mois 2 accident avec le pot d’origine, dont 1 grave. Depuis un ans et demi j’ai acheté un MIVV SUONO que j’ai déchicané et depuis aucun accident rien aucune frayeur il est possible que sa soit une coïncidence mais bon jusque la je suis toujours en vie. Lorsque je sors de Paris je prend le temps de remettre ma chicane. Voilà peace and ✌ ! Faites attention à vous

    • Bertrand
      4 septembre 2016 at 20:42

      Est ce vraiment la seule solution dans votre cas ? Avez vous un éclairage puissant ? Des feux warning ? Votre veste est elle avec du fluo et des couleurs contrastée ? Dans une A8 avec des vitres feuilletées et le télephone en main libre je ne suis pas certain que l’on vous entende. C’est normal de ne pas avoir d’accident en 1.5 an, c’est l’inverse qui serait inquiétant. Je pense que la durée est trop courte pour conclure. En vous souhaitant bonne route et que cela continue.

      • Alan
        5 septembre 2016 at 00:40

        Merci de votre réponse, lorsque j’ai parlé de aucun accident en 1,5ans c’était par rapport au 2accident en 6mois Je pense que le bruit ne fait pas toute la sécurité je pirte un équipement complèts avec warnig et je pense que tout ces accessoires favorise ma sécurité mais il y a un point sur lequel je suis d’accord c’est que sans retiré la chicane je pense que l’on est assez visible avec le complet. Voilà bonne soirée 🙂 faites attention à vous sur la route.

    • FlatFab
      6 septembre 2016 at 20:38

      On pourrait également imaginer qu’une partie de la réponse réside ailleurs.
      Vous avez eu deux accidents en six mois… les six premiers mois, d’après ce que je comprends ! Débuts à moto, nouvelle moto, machine que vous ne connaissez pas, peut-être conduite dans un environnement nouveau ? Cela pourrait bien expliquer les accidents, plus que le pot d’origine.

      Et depuis, vous avez tiré les leçons de ces accidents, vous roulez sans doute différemment.
      Ce qui pourrait expliquer l’absence d’accident, tout autant que le pot bruyant.

      • Alan
        6 septembre 2016 at 23:26

        Vos arguments m’ont convaincu je vais rouler avec ma chicane cette semaine sur Paris et je verrais si vous aviez raison. Merci de votre réponse et faites attention à vous sur la route ! Peace ✌

    • Joël
      15 septembre 2016 at 09:37

      Vous dites que le bruit de votre pot déchicané vous aurait sauvé deux fois la vie ! C’est pathétique à entendre! En effet, si vous roulez normalement en suivant les préceptes du code de la route, vous seriez bien gentiment dans la file de voiture avec les mêmes obligations réglementaires qu’elles. Mais voilà, vous croyez que vous pouvez vous affranchir de ces obligations de respect de la vitesse, des manoeuvres de franchissement de ligne, etc… Hors vous avez tort, en fait dans la circulation normale , le code ne vous donne pas ces droits, vous prenez ces droits aux mépris des autres. Considérez plutôt , si vous avez un minimum de sens civique, que la moto menée avec prudence vous permet, dans les innombrables embouteillages, de sauter prudemment les autos bloquées. C’est déjà superbe, mais voilà, sans doute atteint d’insuffisance phallique, vous pensez la compenser par votre mise en scène acoustique et pathétique pour doubler en vitesse des files qui avancent normalement. Les gens normaux qui roulent discrètement vous regardent avec ironie sachant que votre comportement fini très souvent par de beaux soleils sanguinolents dans une voiture où l’on écoute une bonne musique pour patienter et ignorer des cuistres aussi naïfs que vous. Reprenez-vous, il est encore temps de réagir en adulte et en citoyen qui pensent aux autres aussi.

      • FlatFab
        15 septembre 2016 at 19:25

        On va peut-être éviter les grands plaidoyers à la fois lyriques et insultants… Ce n’est clairement pas la meilleure façon de faire prévaloir votre point de vue.
        Surtout qu’en l’occurrence, ce motard a fait amende honorable depuis son premier témoignage.
        Reprenez-vous et descendez de vos grands chevaux.

        • Joël Delville
          16 septembre 2016 at 09:44

          Le motard en question tente de se justifier mais il est loin de faire amende honorable et pour soi-disant sauver sa peau il continuera sans doute à rouler déchicané !
          Pendant ce temps, sans que nous soyons d’accord ou sans qu’on nous l’a demandé, nous, piétons, citadins et automobilistes et autres motards continuons à endurer ce vacarmes de motos totalement injustifié et qui constitue même une voie de faits intolérables et très dommageables pour notre tranquillité et sérénité.
          C’est la personne qui adopte ce comportement qui a une attitude agressive vis à vis de la société des autres citoyens.
          Aucune raison sécuritaire ou autres ne résistent à l’examen en matière de vacarmes d’engins mobiles qui ne sont perçues par la majorité des victimes que nous sommes que pour de vagues tentatives d’affirmations d’un soi machiste vaguement phallique !
          J’ai une vespa 250 et n’ai jamais éprouvé le besoin de me manifester bruyamment en dépassant, si je ne suis vu je ne dépasse qu’avec prudence et sans emmerder les autres usagers ou je ne dépasse pas! La force des deux roues réside essentiellement dans leur capacité à se faufiler respectueusement entre les fil à l’arrêt ou au pas.

          Nous sommes fatigués de devoir expliquer à ces bruyants que le calme est le plus grand des luxes.
          Au revoir.

          • stopemmerdeur
            3 juin 2017 at 15:53

            C’est effectivement fatiguant de devoir argumenter contre ces pollueurs qui avec leur son dérange des centaines de milliers de citoyens.

      • Alan
        15 septembre 2016 at 19:32

        J’ai remis ma chicane depuis près d’une semaine et je ne compte pas la retirer j’ai compris que c’était inutile bonne route à vous ✌

        • Philippe Roche
          15 septembre 2016 at 19:58

          Attends, tu n’es pas obligé de te transformer en serpillière parce qu’un abruti prétentieux et arrogant prétend t’apprendre les règles de la vie en société tout en t’insultant.
          Tu as émis une hypothèse concernant le bruit de ta moto, tu as compris avec l’aide de Fabien qu’elle n’était pas fondée, point barre. Tu bénéficies de mon estime, et, sans doute, de celle de nombre d’autres motards. Tu n’as besoin ni de t’excuser, ni de te rabaisser.
          Amicalement,
          Philippe.

          • Alan
            15 septembre 2016 at 20:01

            Merci mais je préfère le laisser parler dans le vide ✌✌ bonne route à toi !
            Fait attention !

          • Delville Joël
            16 septembre 2016 at 09:50

            Je vous dois des excuses, je viens de vous répondre sans avoir prix connaissance de votre envoi.

            Puis que vous avez remis votre chicane, je ne pouls que vous féliciter et vous remercier de cette initiative et vous prie de considérer mon envoi précédent qu’à destination générale des bruyants persistants.

            Je vous présente donc mes sincères excuses.

            • Philippe Roche
              16 septembre 2016 at 17:09

              Comme quoi il est possible de discuter quand on est de bonne volonté (Paix sur Terre aux hommes de etc…) !
              J’ai défendu Alan parce qu’il méritait de l’être, mais vous pourrez constater, si vous avez la curiosité de parcourir cette page à la recherche de mes interventions, que je suis un ennemi absolu du bruit excessif, nuisible, inutile en terme de sécurité, que certains motards se permettent de faire.
              Le comportement dommageable de certains éléments d’un groupe minoritaire (les motards, en l’occurrence) est vite interprété par le reste de la population comme une caractéristique commune à tous les membres de ce groupe, ce qui peut être à l’origine d’un préjugé. Comme tous les préjugés, celui-ci a pour caractéristique d’être « pré » avant d’être « jugé »…
              Avec mes sentiments les meilleurs, et c’est pour de vrai !
              Philippe Roche.

        • stopemmerdeur
          3 juin 2017 at 15:55

          Enfin un message positif d’un motard, félicitation, vous allez faire plaisir à des milliers voir des centaines de milliers de gens. Bravo. Comme quoi il ne faut pas mettre tous les motards dans le même panier.

          • Philippe Roche
            5 juin 2017 at 12:30

            stopemmerdeur, vous répondez à des commentaires publiés il y a déjà très longtemps et qui font donc maintenant partie de l’archéologie du site. Vous n’apportez donc rien de très nouveau dans cette controverse qui n’aura sans doute jamais de fin.
            Notez cependant mon message, situé juste au-dessus du vôtre, qui va achever de vous convaincre qu’il ne faut pas mettre tous les motards dans le même panier.
            Nous sommes au moins trois, donc, à faire remonter votre estime pour les motards. Creusez un peu plus, et vous verrez que vous en trouverez plus que vous ne le pensez.
            Amicalement,
            Philippe Roche.

  24. Xyax
    15 août 2016 at 00:21

    Bonsoir,
    Je suis jeune motarde (18 ans), et monte derrière mes parents depuis l’âge de 6-7 ans.
    J’ai toujours eu le même problème, ils ne faisaient pas de bruit et à chaque fois c’était l’évitement des accidents, principalement des voitures qui coupaient.

    Donc ma petite et première moto (er6N 2008/650), j’y ai placé un pot IXIL hyperlow déchicané.
    Je ne sais pas combien il fait de décibels (elle fait + de bruit que la R6 avec un Leovince et une FZ8 avec un AKRA).
    Il faut savoir que je n’ai aucun souci avec les automobilistes qui m’entendent arriver.

    Je ne roule pas le matin, je ne roule pas de nuit, je suis en 4ième en ville (quand j’y passe).
    J’hésite à remettre mes chicanes, mais je me sens tellement en sécurité !!

    V.

    • Levosgien
      15 août 2016 at 08:16

      je pense que vous ^tes de temps en temps dans une voiture; faîtes donc l’expérience suivante: écouter lorsque des motards viennent en face et vous constaterez que le « bruit » ne s’entend que lorsque les motos sont pratiquement à votre hauteur.

      • Xyax
        15 août 2016 at 12:50

        Merci pour votre réponse,
        Je pense que je demanderai à ma mère de prendre ma moto pour constater le bruit, merci !

    • Bertrand
      15 août 2016 at 08:47

      Bonjour, le bruit est un des éléments qui permette votre identification. Comment avez vous traité la partie visuelle ? Avez vous des éléments avec des couleurs jaunes ou orange fluo ? Un éclairage et des clignotants permettant si besoin de mettre un mode « warning » ? C’est aussi une piste qui me parait utile à explorer si vous souhaitez être identifié. On peut être sourd et conduire mais on ne peut pas être aveugle et conduire jusqu’à preuve du contraire.

      • Xyax
        15 août 2016 at 12:52

        Bonjour Bertrand merci pour votre réponse,
        Mes clignotants d’origines sont gros et permettent les warnings.
        Ma veste a beaucoup de bandes réfléchissantes et blanche.
        Les bandes r. également obligatoires sur mon casque.
        Je dois donc réduire la partie bruit ?
        Merci !

  25. Mickaël
    7 août 2016 at 10:47

    L’avenir nous dirige vers la commercialisation de motos électriques ,la plupart des constructeurs y travaillent! Quid du bruit? Comment vont faire tous ces motards qui ne jure que par le bruit de leur monture? Vont ils arrêté de pratiquer leur passion parce que pour le coup ,ils ne pourront plus se faire remarquer en donnant de gros coup de gaz devant les terrasses de café! Enfin , j ai comme certains remplacer des échappements sur mes différentes montures dans le passé …pour revenir à l’origine qui était bien rangé au fond du garage et là quelle surprise de retrouvé une moto avec de meilleures performances!!Depuis ces erreurs de jeunesse, je trouve qu’il est bien entendu préférable d ‘investir dans d ‘autres types d’équipements profitable à la sécurité ou accessoire de confort de la moto.
    Appel de phare à tous!

    • stopemmerdeur
      3 juin 2017 at 15:59

      Un 2ème motard qui évolue dans le bon sens, çà c’est top, cela remonte mon idée des motards, merci.

  26. JB
    3 août 2016 at 12:31

    Une aberration chez certains constructeurs de moto !!!!! :

    Citons Harley -Davidson par exemple, il y en a d’autres.
    Vous acheté aujourd’hui une harley neuve en France, elle est aux normes européennes en vigueur, au niveau pollution et sonore !
    (rappelons que ces normes sont là pour que les véhicules génèrent moins de pollution dans l’air que nous respirons et moins de bruit pour l’environnement dans lequel nous vivons tous).

    MAIS !!!!!

    Harley propose la préparation « STAGE 1 » qui coute plus de 1000 euros en général. Remplacement échappement, filtre à air, réglage injection………
    Votre moto n’est plus aux normes anti bruit et n’est plus aux normes antipollution !!!!!
    Elle est toujours garantie par Harley, forcement, c’est eux qui ont fait le travail.

    C’est ce qui s’appelle contourner la loi à son avantage. On vend une moto neuve et on vend derrière une préparation en +.
    Et les normes pondu par l’Europe, on s’en fou !

  27. Bertrand COURTE
    1 août 2016 at 01:26

    Bonjour,
    Est ce que de sortir un système électronique générant du bruit dans l’environnement direct du pilote aurait il un intérret ? Personnellement moins ma moto fait de bruit et mieux je me porte. Je suis désagréablement surpris par le bruit de l’admission d’air qu’a provoqué le retrofit à 132 cv de ma moto. Donc si il était possible artificiellement d’orienter un haut parleur face à un pilote celui ci aurait une impression sonore plus importante sans nécessiter d’élever autant le niveau sonore qu’avec un frai échappement. En plus la fréquence et les harmoniques pourraient être choisie en fonction des goût du pilote. Est ce une piste intéressante méritant un développement ?

    • Nivek
      2 août 2016 at 21:55

      Ça intéresserait peut-être certains, mais beaucoup veulent faire du bruit pour que les autres entendent la virilité du pilote sur sa monture.

    • JB
      3 août 2016 at 08:22

      Ca n’est pas une mauvaise idée.
      Je crois que Porsche a un système dans ce style, via l’autoradio, pour sa 911.

      Mais je suis daccord avec Nivek, beaucoup veulent surtout que les autres les remarques.

    • Philippe Roche
      3 août 2016 at 11:24

      Mieux, il faudrait implanter des écouteurs dans les oreilles de ce motard pour qu’il puisse bénéficier de cet orgasme du beau bruit : Rhââ, Lovely ! Comme il ne s’agirait pas d’un haut-parleur, il ne gênerait personne et le motard deviendrait sourd, orgasme après orgasme. Après, on n’en entendrait plus parler.
      Amicalement,
      Philippe.

      PS : « Rhââ, Lovely ! », c’est Gotlib dans les années 70 et 80. A lire absolument.

      • Bertrand Courte
        15 août 2016 at 08:34

        Cela aurait été ma première idée mais depuis que la loi interdit le port d’écouteur intra auriculaire le système n’aurait aucune chance d’avoir une autorisation d’usage.

  28. JB
    31 juillet 2016 at 15:57

    Aux motards qui disent qu’une moto bruyante est sécurisante, je leurs pose une question :
    On met toutes les motos en échappement en libre, c’est ça ??? Comme ça la sécurité est maximum !
    Sérieusement, ça n’est pas une solution !

    Je pourrais reprendre aussi l’un de leurs argument quand ils disent que puisque j’ai choisi d’habiter en ville, il faut assumer le bruit.
    Ils ont choisi de faire de la moto, il faut assumer le risque lié à cette pratique.
    Habiter en ville est légal, avoir un pot non homologué est illégal !

    Mieux qu’un pot bruyant, soyez prudents, quand vous doublez les voitures, prenez de la marge, ne faites pas n’importe quoi quand vous êtes sur votre bécane, vous verrez, vous éviterez beaucoup d’accidents.

    On peut aussi dire qu’un pot bruyant incite à tirer sur les rapports pour en profiter, donc incite à rouler vite, et est donc dangereux.

    La moto, a une époque, était un moyen de rouler différent, c’était une forme d’anticonformisme.
    Aujourd’hui il n’y a rien de plus conformiste que d’avoir une moto, c’est la mode.
    Et les motards français sont des clones.
    Roadster, Jeans, baskets, petits clignos, pot non homologué.
    Les mecs sont incapables de réfléchir par eux même, de suivre leurs route.
    Une de mes connaissances qui rentre parfaitement dans ce moule me disait :
    « Je viens d’acheter une moto, il faut vite que je change de pot, je suis le seul parmis mes potes à ne pas faire de bruit » je lui ai conseillé de s’acheter plutôt un futal et une paire de bottes.

    Quasiment aucune sanction des pouvoirs publiques, malgré le nombre énorme de machines concernés. Donc un sentiment d’impunité qui incite à enfreindre la loi en changeant son échappement.

    De l’aveu d’un policier municipal donnant son avis sur la moto très bruyante de l’un de ses amis. « Tu ne risques pas grand chose, de toute façon on a pas l’appareil pour faire le contrôle, c’est trop compliqué. »

  29. Liberty
    25 juillet 2016 at 18:19

    Bonjour!

    Ce que j’aimerais, pour ma part, c’est trouver une moto qui soit vraiment silencieuse. Le bruit me dérange, ce que j’aime dans la moto, c’est la sensation de liberté, l’impression de voler, pas le mal de crâne et les oreilles qui sifflent, ni déranger tout le monde au passage.

    Une proposition de modèle qui soit plus silencieux que les autres?

    Merci d’avance!

    • FlatFab
      25 juillet 2016 at 18:30

      Vraiment silencieuse ? Une moto électrique, comme celles de la marque américaine Zero, distribuées en France.
      http://avem.fr/index.php?page=moto_electrique

      Sinon, à peu près n’importe quelle moto de moins de cinq ans, hors sportives et customs, compatible Euro3 ou Euro4, avec son silencieux d’origine avec chicane (dB killer)…
      Sauf les Ducati, et encore !

    • levosgien
      25 juillet 2016 at 21:06

      Allez faire un tour sur http://www.zeromotorcycles.com, vous trouverez peut-être votre futur moto. D’autres constructeurs en font aussi, dont Harley, mais c’est Zéro qui est le plus en avance; un peu comme Tesla pour les voitures.

    • Bertrand
      3 août 2016 at 08:26

      Des bouchons d’oreille homologués ? Toujours moins cher.

    • JB
      3 août 2016 at 12:22

      4 cylindres aux dernières normes, pot d’origine bien sur !

    • Marazzato André
      15 août 2016 at 21:15

      entièrement d accord avec toi, une moto silencieuse, c’est hyper classe, ça respecte les tympans du rouleur, et ceux du voisinage, ça fatigue moins, ça présente mieux, c’est moins blindé d’orgueil débile (l’orgueil est toujours débile…). Seuls les MOUTONS peuvent être attirés par les vroom-vroom rugissants! Quant à la soi-disant virilité des « beaux bruits d’échappement », bah…c’est qu’ils doivent cruellement en manquer, les pauvres, de virilité, pour penser qu’ils gagneront en masculinité par le bruit émis par leur moto. Bref, la sensation de liberté sur une moto, n’a pas de sexe, et quand bien même elle en aurait un, on s en fout de savoir sa longueur, grosseur, profondeur, etc…. on est en 2016 bon dieu !!!!!

  30. Nivek
    24 juillet 2016 at 18:49

    Bonjour à tous.

    Premier commentaire sur ce site que je suis depuis longtemps et je félicite son auteur Fab de transmettre son savoir motard de manière indépendante avec un grand pragmatisme et une objectivité maximale, choses qui n’existent nul part ailleurs : que ce soit les journaux spécialisés (Moto Mag, Moto Journal…) qui s’adaptent à leur clientèle donc qui donne une image de la moto virile et un peu rebelle ou les forums qui attirent irrémédiablement les kékés en mal de reconnaissance.

    J’aimerais qu’on m’explique comment répondre aux kékés (souvent ceux qui se disent vrais motards car ont les plus puissantes et se vantent de leur « high score » de vitesse, procès-verbal à l’appui en précisant la durée de suspension) qui affirment que le bruit est nécessaire pour être repéré dans la circulation. Ces individus qui nuisent à l’image générale de la moto donnent l’impression d’être endoctrinés par un ayatollah du deux-roues. Impossible de les raisonner, pour eux un échappement déchicané c’est la garantie d’être entendus avant d’être aperçus ce qui les pousse ensuite à effectuer des manœuvres dangereuses en pleine circulation avec une fausse impression de sécurité. Car franchement en voiture il suffit de monter un peu le volume de l’autoradio, de discuter avec le passager ou d’avoir des gosses qui chamaillent et on n’entend déjà plus la moto full barouf qui fonce derrière nous et qui fait volontairement du bruit en espérant qu’on l’aide à dépasser pour qu’il puisse continuer à faire son Rossi ou son Marquez. Une voiture ça se conduit 99% du temps à vue et non au son. Celui qui pense être entendu et donc protégé en produisant un tel boucan est un idiot.

    J’en ai assez du profil de motard égoïste, se croyant prioritaire en toutes circonstances et harcelant celui qui barre son chemin en le collant aux fesses. Et surtout ne réalisant pas (ou négligeant) la nuisance sonore et sécuritaire qu’il représente. Ma lassitude est probablement accentuée par mon activité professionnelle : sur la route en milieu urbain.

    Dans mon entourage +/- éloigné, il y a des kékés de ce genre. Dès lors que j’engage un argumentaire, je fais face à un mur et j’abrège rapidement, craignant un incident diplomatique.

    De mon point de vue motard, j’ai roulé avec un échappement adaptable (un MIVV sur un SV 650) et j’appréciais sa sonorité. Un son qui me plaisait à MOI, pas un son que je voulais imposer aux autres. J’ai roulé déchicané sur une longue journée de balade, à la fin mes oreilles n’en pouvaient plus et j’avais honte de gêner les innombrables riverains sur mon chemin surtout la nuit.

    Aujourd’hui j’ai un échappement d’origine (sur un FZ6), je dois admettre que ce n’est pas très « bandant » et changer l’échappement me plairait bien tout en restant respectueux d’autrui.

    Je suis sidéré par certains commentaires précédant le mien. Il y a un réel problème de savoir vivre dans une France « chacun pour sa gueule ».

  31. LOBJOIS
    22 juillet 2016 at 10:11

    BONJOUR
    JE SUIS DANS UNE PETITE VILLE ET DANS LE CARREFOUR OU JE DEMEURE IL Y A DES FEUX TRICOLORES
    LE PLAISIRS DES MOTARDS SES DES GRAND COUP ACCÉLÉRATION QUE LONG ENTEND PAS LA TÉLÉ ET MÊME PARLEZ
    ET QUAND IL DE MARE SES LIMITER A 50 KM MAIS IL NE CONNAISSE PAS LE CODE DE LA ROUTE CAR IL MONTE VITE FAIT A 120 150 KMH
    LA POLICE NE FAIT RIEN ET LA MAIRIE NON PLUS ALORS QUOI FAIRE
    MERCI

    • JB
      22 juillet 2016 at 10:41

      Habitant à proximité d’une avenue ou certains motards ont pris pour habitude de venir faire hurler leurs moteurs équipés d’échappements illégaux, j’ai écrit à la mairie pour me plaindre du bruit.
      La réponse de l’élu responsable de cette partie a été de me dire que les infractions constatés étaient plus souvent un régime moteur inapproprié que un échappement illégal…..
      Je lui ai répondu que, motard depuis plus de 20 ans, et vu le niveau de décibels de certains, je doute fortement que les échappements incriminés soient légaux, et que je n’ai jamais vu de contrôle de toute façon.
      En clair : il ne veulent rien faire.

      Il y a peut être la possibilité d’aller plus loin en portant plainte.

      Mais forcé de constaté que les pouvoirs publics ne font rien pour endiguer le phénomène et la proportion de moto équipé d’un échappement bruyant est de plus en plus impressionnante.

      Par contre il y a fort à parier que le contrôle technique qui finira sans doute pas s’imposer sera très stricte sur ce sujet.

    • brisy marc
      25 juillet 2016 at 09:41

      euh… utiliser le logiciel de correction d’orthographe?
      MARCO

  32. AB
    14 juillet 2016 at 12:00

    Bonjour. Je suis motard, assez grosses cylindrées (> 700) depuis des décennies. Je tiens à témoigner, après bien d’autre sur cette liste, qu’à Paris où je vis, les pétarades de *certaines* motos sont aujourd’hui insupportables

    Certains véhicules font nécessairement volontairement un bruit d’ailleurs inimaginables. Lorsque l’on habite le long d’un grand axe, *ces* motos dérangent et agressent le jour, mais en outre réveillent la nuit. En effet, par exemple entre 3H et 5H du matin, pas exceptionnellement mais *toutes les nuits et plusieurs fois par nuits*, des conducteurs ouvrent les gaz entre deux feux, et volontairement, probablement pour entendre la pétarade résonner sur les façades des immeubles (outre la griserie de l’accélération).

    J’adore la moto, l’esprit motard qui inclut l’estime et le respect d’autrui, de son intégrité et de sa santé. Et justement, pour cette raison, je refuse que l’on assimile les motards à de tels individus nuisibles, égoïstes et vaniteux (et, honnêtement, ridicules et stupides).

    Une décision utile possible consisterait à mettre de lourdes amendes *systématiques* aux fabricants et vendeurs de pots non homologués et aux conducteurs (je n’emploie pas le mot motard) qui pratiquent de telles traversées des villes – les décibels, cela se mesure facilement. On pourrait utiliser ces fonds à des causes utiles – changer des installations accidentogènes pour les deux roues.

    Amitiés, V !

  33. JB
    12 juillet 2016 at 11:40

    Bonjour à tous,

    Cet article est intéressant car, au sein de la communauté motarde, dont je fais partie depuis 20 ans, les seules personnes qu’on entend s’exprimer habituellement sont les fervents défenseurs des décibels.
    Ils ont bien souvent l’impression que c’est un avis largement majoritaire.
    Peut-être que c’est le cas, ça ne veut pas dire que ça soit le bon…..

    J’habite en ville, je suis motard. Ma moto a un pot homologué, ça n’était pas le cas quand je l’ai acheté. J’ai revendu le pot, récupéré 200 euros et changé mes bottes avec.

    On est complètement dans la question récurrente du respect de l’autre avec ce problème de bruit des deux roues.

    Il y a 20 ans, le nombre de motos était nettement moindre, idem pour les motos bruyantes.
    On entendait une moto bruyante occasionnellement, ça ne gênais pas grand monde.

    Aujourd’hui, avec l’explosion du nombre de deux roues, que ce soit en ville ou même à la campagne à proximité des itinéraires de ballade, le bruit d’une moto bruyante n’est plus occasionnelle, il est récurrent, voir même très récurrent.

    On parlait des voitures de sport bruyantes, sauf que pour une Ferrari bruyante, il y a 500 motos bruyantes …….

    Et ça n’est pas malheureusement pas des organisations comme la FFMC qui tempèrent, au contraire.
    Ils devraient prendre exemple sur les gens du Codever, qui milite pour la pratique de l’enduro tout en incitant les pratiquants à garder les pots homologués et à respecter les autres usagers.

    Personnellement, quand mon fils de 4 mois ne peut pas faire la sieste la fenêtre ouverte en été, parce que toute les 10 minutes il va forcément passer une Harley en échappement libre ou une R1 avec une ligne Akra, et qu’ils vont forcément se sentir obligé de tirer les rapports au feu, ça me fou les boules, vraiment !

    A force de tirer sur la corde on va se faire taper sur les doigts, c’est une évidence, et il ne faudra pas venir pleurer.

  34. Le campayou
    9 juillet 2016 at 02:17

    Alors, moi ce que je trouve triste dans cette article c’est la généralité que l’on y fait … et que l’on y met tout le monde dans le même panier.

    +1 pour la réduction du bruit en ville, je l’ai subit, et moi perso de la bécane en ville je n’y prend aucun plaisir, donc pour trajet boulot ou quotidien mais dans ces cas la la moto deviens un véhicule utilitaire pour des question de fluidification du traffic et un utilitaire par definition c’est pas pour frimer.

    après ça va peut être vous étonner mais il y a pas des motard que dans les villes … moi j’utilise la mienne très souvent pour des trajet au boulot, parfois tôt le matin quand le jours se lève a peine, d’expérience je peu vous dire que contrairement comme dit plus haut le bruit ne fait pas faire au animaux l’action stupide de se jeter sous la roue avant, bien a l’inverse, ceux si détale dans les champs ou forêts là ou ils se sente en sécurité ( bien que le comportement des ces bêtes sois assez aléatoire ).

    ensuite je trouve ton article vraiment dirigé en occultant beaucoup de choses … tu commençais bien et a la fin tu catégorise en faisant passer le motard ( full barouf ) pour un débile qui jette ses tunes tout sa pour un max de db.

    faux …

    déjà un silencieux non homologué tu en trouve a 50E neuf et non 300 ( la tu tape dans des cartouche en inox soudé a la main et tout le blabla ) et beaucoup de motard contrairement a ce que tu pense ne font pas la course au dB mais plutôt au bruit agréable a l’oreille, un pot homologué pour un résultat « presque » similaire c’est 5 fois plus cher …

    enfin bref il y a des pour et des contres et ils faut prendre les deux en comptes …

    Là ou moi j’y prend un parti pris c’est que je retape des vielles bécane pour en faire des moto atypique juste pour le plaisir, en homologué, sa ne vaudrais juste pas le coup de racheter une ligne au vus des prix de l’achat des motos …. de plus que le choix esthétique est plus que réduit.

  35. arthur david
    20 juin 2016 at 17:37

    l’article est vraiment anti motard… plein de jugement etc… vraiment pathétique , les motos qui font du bruit c’est un problème pour les casses bonbon .

    moi j’ai l’helicoptère du SAMU qui passe 10 fois par jour au dessus de chez moi , et alors , et le train ? et les avions et le bruit des autoroutes qu’on entend à 10 km à la ronde….

    bref le bruit fait partit des villes et si vous êtes pas bien en villes , partez en campagne serieux….

    V

    • FlatFab
      20 juin 2016 at 18:15

      Je vais te répondre comme certains des motards « pro bruit » : tu as choisi de vivre en ville, non ? Tu savais bien que tu emménageais près de l’hôpital ? Donc tu n’as pas à te plaindre…

      Or pourtant, tu vois, tu te plains.
      Comme quoi, le bruit qui nous dérange, c’est toujours celui de l’autre.

      Non, cet article n’est pas anti-motards. Je suis motard et la plupart des lecteurs de ce site et de ceux qui interviennent dans les commentaires sont motards.
      Je veux juste faire prendre conscience aux motards bruyants qu’ils dérangent, que cette nuisance sonore n’a aucune utilité autre que leur seul « plaisir » égoïste. Et que si nous voulons pouvoir continuer à vivre notre passion, il faut savoir respecter la tranquillité des autres car sinon, un jour, nous le regretterons.

      • ralph
        21 juin 2016 at 15:36

        bon on va pas vous faire changer d’avis sur le sujet vu le temps que vous avez du passé a confectionner l’exposé ci dessus…

        Il manque juste un détail non négligeable : le poids, et oui les pots adaptables pèsent bien moins lourd que l’origine.

        Et quand on gagne 2-3 kg sur une moto ça change. Un peu plus que de mettre des embouts de guidon allégés!… vu le ratio prix/poids, le pot est bien plus economique quand on voit les embouts de guidon avec un prix qui frôle les 100euros pour certaine marque, serait-ce du lobbying ou de la promo de votre part pour une marque? 😉

        Apres il ne faut pas etre anti pot par excellence, si on achete un pot adaptable, le plus souvent ils sont livrés avec une chicane, et généralement on est bien loin des Harley Davidson, sont bien eux qui véhicule cette image de liberté, et ce, depuis plus de 50 ans!

        La ou il faut intervenir c’est donné l’impossibilité aux motards de pouvoir démonté cette chicane en la soudant (idée perso hein)

        Mais en règle général, en y collant un pot adaptable, avec un réglage aux oignons, on gagne indéniablement en perf (pour mon mono et mon bi cylindre, c’est le jour et la nuit) sinon les préparateurs se casseraient pas le cul a faire ce montage (avez vous deja vu une ecurie de superbike roulant avec un pot d’origine? pas à ma connaissance, mais je veux bien etre contredit par une image)

        apres chacun joue, mais pas sur de gagner, il faut l’avoir en tete, il faudra pas se plaindre de rafler une belle amende, nul n’est censé ignoré la loi

        et c’est clair que les bruits emis des brêles en full barouf, parfois y a de l’abus !

        Perso, pour avoir rouler sans chicane, on a tendance a moins envoyé de la poignée, mais je me suis assagit, et je ne roule plus qu’avec des chicanes, car c’est pas cool pour les voisins qui ont rien demandé.
        Et puis en France on est dans un pays Libre non? donc chacun fait ce qu’il veut de son pognon, on a pas besoin de leçon sur ca, c’est comme si vous me disiez mais pourquoi donc acheter une moto de 100 cv à 10 000 balles pour aller au boulot alors qu’une mob de 400 balles ferait tout aussi bien le boulot…

      • Media
        20 juillet 2016 at 23:40

        Bravo pour cet article !
        Je ne suis plus motard mais l’ai été.
        J’habite à Paris et depuis peu sur un axe passant.
        Certains motards ont un comportement plus qu’irrespectueux quand ils font vrombir leur moteur de manière puérile sans aucune retenue de jour comme de nuit, par pure plaisir égoïste.
        Sans se soucier même de l’effet dévastateur sur l’image de l’ensemble des motards.
        Bravo pour cette prise de position courageuse et pleine de bon sens.

    • dosnon
      21 juin 2016 at 13:58

      Le casse bonbon, et plus , c’est celui qui fait hurler son moteur à vous arracher les tympans en poussant à fond les intermédiaires , sans raison juste pour le fun et sa bêtise ! Et c’est pareil qu’il soit sur une moto, dans une voiture, un camion, un quad ou autre , Ca n’enlève rien aux problèmes posés par les avions le tgv les hélicos etc …ne mélangeons pas les choses , les tares des autres n’excusent pas les siennes propres et ne vous donnent aucune excuse .

    • jo
      25 juin 2016 at 12:02

      Ce que je trouve pathétique c’est ta réaction à l’article. Je suis motard et je vis à la campagne… sur une route nationale qui relie Grenoble à Valence. Tu as des camions qui passent toute la semaine à partir de 3H du matin, et le WE les motos qui se dirigent plein sud… et bien je peut te dire que depuis un an je ne sors plus ma moto… Son bruit me dégoutte autant que celles qui pétaradent au feu en bas de chez moi. Je ne suis pas du style casse cxxxx mais pour rouler à 30km/h en ville un vélo électrique suffit. C’est certain on va pas te remarquer, dommage c’est certainement le seul intérêt de la moto pour toi car avec le bruit que tu dégages tu ne risque même pas de voir un lapin ou un écureuil… fais gaffe quand même aux sangliers et au chevreuils le bruit va les effrayer et ils risquent de te traverser devant le nez….oupps…

      • Levosgien
        2 juillet 2016 at 17:39

        Il est temps d’acheter une moto électrique, une zéro SR par exemple, tu auras le plaisir de la moto sans le bruit.

    • fab
      28 juin 2016 at 18:24

      les responsables sont genre certains motards crétins qui développent un max de décibels à l’arrêt dans une rue commerçante avec des tympans d’enfants à moins de deux mètres, ce serait leur enfant peut-être enclencheraient ils l’entre deux oreille pour essayer de comprendre.

    • Philippe
      29 juin 2016 at 19:00

      Le commentaire d’Arthur David est pathétique…

    • bicou
      30 juin 2016 at 08:37

      je parie mon billet que les propriétaires de motos ou scooter TMAX équipés de pots digne du Bol d’Or, habitent dans des endroits calmes, voire à la campagne. sinon je pense qu’ils auraient plus de civilité et de respect pour la société. je me trompe ?

    • Spatial
      7 juillet 2016 at 18:20

      Heu……. l’hélicoptère, les avions, le train… outre le fait qu’ils transportent un lot important de personnes qui vont souvent travailler sont malheureusement dans l’impossibilité technique de faire baisser leur bruit. En outre, ils ne passent pas ou très peu, ou au ralenti dans les villes!!!

      Les motos (trafiquées, pas d’amalgame!) ne transportent généralement qu’un mec qui se balade et qui emboucane la population rurale au niveau du bruit et de la pollution tout court, ainsi que les animaux en campagne, les hôpitaux, etc… alors qu’ils n’avaient pas à trafiquer leurs motos, point!

      Mais bon c’est sans espoir car ce sont avant tout des électeurs qui font leur loi et qui menaceraient de tout bloquer en cas d’application même approximative de la loi, contrairement aux automobilistes qui eux se prennent tous les règlements et pv que l’attirail juridique permet.

      Donc vous avez raison, pas de solution au dictat. Les « vieux cons » n’ont qu’à vite mourir pour ne plus emmerder de leur silence les gentils décibelmen!

    • Gilles
      25 juillet 2016 at 18:03

      C’est sur que lorsqu’on on se promène à la campagne ou à la montagne, il est agréable d’entendre le chants des oiseaux, le vents dans les arbres, les gazouillis de la rivière en contre bas.
      Mais en plus de l’hélicoptère du SAMU ou de la Protection Civile, il y toujours un « casse bonbons » (j’ai mis un S car j’en ai deux) venus se faire plaisir dans les virages. La moto est loin, le son perçus est bien en dessous du seuil de stress mais il dérange, a lui seul il fait plus de bruits que tout les autres véhicules réunis.

      Je dis ça mais je suis certainement partial, je ne suis pas motard.

  36. bobby06
    19 juin 2016 at 23:33

    Cet article est bien à l’image de l’état d’esprit qui se dégage vis à vis de la population motarde en France et c’est en plus soit disant écrit par quelqu’un propre sur lui qui aime la moto et les motards. La France est un pays même pas de vieux mais de vieillards ou il ne faut pas jouer avec un ballon dans les espaces verts sous peine de poursuite. Donc les motos sont à éradiqués au plus vite.

    Un motard c’est un dangereux voyou qui fait du bruit et qui met en danger la vie des autres, les pauvres enfants que l’on rend sourd !!!

    Je vais dans pas mal de pays voir les GP motos et l’ambiance y est extraordinaire et la vision des motards tout autre qu’en France. En Italie, nombre de circuits sont construit dans les villes avec des habitations à l’intérieur des circuits comme à Imola ou Monza ou tout près du circuit et personne n’y trouve rien à redire parce qu’ils aiment la moto, les sports mécaniques. En France un circuit existe depuis des années il est en place, « les riverains lancent des pétitions pour sa fermeture à cause du bruit et de l’odeur (tant qu’on y est)…

    Ne changez rien les gars continuez à aider Perrichon et Hidalgo et bientôt on existera plus!

    • oldbir
      20 juin 2016 at 08:14

      L’image de la moto en France est générée par le comportement d’un certain nombre qui se conduisent sans aucun respect du code en vigueur et des autres usagers; se montrer excessif dans ces propos et dire que la France est un pays de vieillards ( t’inquiète ça viendra)est affligeant. Quant au comportement des italiens ( sur la route) ce n’est pas vraiment l’exemple à suivre .
      Salut.

      • bicou
        30 juin 2016 at 08:47

        j’avoue que quand je vois comment se la pète beaucoup de propriétaires de TMAX, tous avec leur casque MOMO et la jambe en l’air au démarrage du feu vert, en train de tourner la tête à droite et à gauche pour voir si on les regarde bien, et leur pots de course, je me marre. beaucoup un QI inversement proportionnel au prix de la machine.

    • antorabat
      20 juin 2016 at 09:01

      Autant de mépris et si peu de remise en question…

      On peut donc te retourner la remarque : « Ne change rien, continue d’aider Perrichon et Hidalgo, et bientôt on existera plus ! »

      • oldbir
        20 juin 2016 at 10:10

        Du mépris, du mépris! où ça du mépris? juste un constat; et je ne vois pas le rapport avec les 2 individus cités, et si mépris il y a ,je me demande lequel de nous en a le plus..
        Salut.

        • antorabat
          20 juin 2016 at 12:38

          Je répondais au 1er commentaire. Moi j’y vois plein de mépris envers les Français et ceux que le bruit insupporte. Mais aucune remise en question sur cette nuisance sonore que certains motards générent. D’où ma réponse.

    • FlatFab
      20 juin 2016 at 18:36

      C’est amusant comme ceux qui réagissent « contre » cet article et son point de vue éprouvent le besoin de s’en prendre à son auteur…
      En rhétorique, quand on en est réduit aux attaques « ad hominem », quand on attaque la personne et non ses idées, c’est en général qu’on est un peu à court d’arguments.
      Et là, c’est le cas de Bobby06 : à part dire « les Français sont des cons », aucun argument technique ou politique.

      L’herbe est toujours plus verte chez le voisin.
      Je ne connais pas bien l’Italie. Je connais mieux l’Allemagne, patrie des autoroutes sans limitation et du Nürburgring, un circuit ouvert à tous et accessible au plus grand monde. Donc pas vraiment un pays anti-vitesse ou spécialement motophobe… mais où nombre de routes sont interdites aux motos les week-ends, notamment pour préserver la tranquillité des riverains.

      Enfin, la dernière phrase a de quoi faire sourire.
      Les partisans du changement, c’est nous, Bobby. C’est nous qui voulons que les choses changent, que l’image des motards change et s’améliore, que les motos soient justement mieux acceptées, que les motards cessent de passer pour des voyous.
      C’est toi qui veux rester « comme avant », qui veut rester dans le passé, qui aime à croire que tu es un « vrai motard » et que l’auteur de cet article serait « propre sur lui », comme si le vrai motard était forcément quelqu’un de sale…

      • bobby06
        20 juin 2016 at 19:42

        A quel moment je dis la phrase « les français sont des cons » ?

        Votre article a bien sur pour but de stigmatiser les motards. J’en parle encore plus aisément que je ne suis pas concerné par ce qui est le sujet je roule en pot d’origine. Mais j’ai aussi étais jeune et je sais ce que c’est!

        Quand je dis que la France est un pays de vieillards c’est ce qui en est perceptible au niveau de ceux qui nous gouvernent et d’une opinion mollassonne qui veut surtout vivre tranquille sans être dérangé:

        par les motards, par les jeunes des banlieues ou encore par les immigrés qui ont le droit de mourir sur leur radeau pourvu qu’ils ne viennent pas nous casser les c…… aux feux rouges, enfin par tout quoi pourvu qu’ils vivent tranquillement et égoïstement!

        Quand je vois qu’aujourd’hui, la justice donne raison à des gens venus vivre à la campagne et qui ne supportent pas le bruit des grenouilles en rendant comme jugement ordre de combler la mare pour le propriétaire, on est loin du vivre ensemble et du respect d’autrui et de la nature pourtant la mare existait avant qu’ils arrivent…

        Maintenant je vous ai dit ma façon de penser et j’ai vite compris à qui j’avais à faire vu les arguments retournés sur ce continuez et portez vous bien.

        PS : quand vous prendrez l’avion pour descendre sur la côte pensez à moi j’habite à 200m de la piste et l’été c’est un atterrissage-décollage toutes les minutes mais là il ne faut rien dire c’est le progrès!!!

        • FlatFab
          20 juin 2016 at 19:54

          Non, cet article n’a pas pour but de stigmatiser les motards, mais d’essayer de faire changer d’avis les motards bruyants.

          Pour le reste… rien à voir avec le sujet, donc au revoir et bonne continuation !

        • levosgien
          15 août 2016 at 08:20

          chez moi si on m’ordonne de combler une mare, je vais voir les écolo du coin et le jugement est cassé…

      • Levosgien
        2 juillet 2016 at 17:45

        Oui, et un des problèmes est que les motards allemands qui ne peuvent  » s’éclater » en Forêt noire, viennent le faire dans les Vosges, littéralement, puisque l’on en sort souvent des ravins.

    • levosgien
      25 juillet 2016 at 21:19

      Tiens, la France est un pays de vieux voire de vieillards!
      je viens de voir un reportage sur les concentrations de Harley…
      Pas beaucoup de jeunes et pourtant ce n’est pas une moto silencieuse, bon un chopper c’est vrai que tu ne peut pas le monter à 300km/h

  37. kazaubon
    14 juin 2016 at 18:03

    Tout celà est bien beau en effet. Les goûts et les couleurs! Mais en lisant l’article sur cette notion du pot d’origine, du bruit, de l’affirmation de soi, de virilité et autre sécurité à moto, j’ai remarqué que tu ne parles jamais du poids. Personnellement, j’ai changé le silencieux de ma moto pour qu’il soit plus petit, moins lourd. Alors certes il fait plus de bruit. Mais la moto avec un kilo et demi en moins est plus légère à manœuvrer. Je ne suis pas non plus un fan du bruit pour le bruit, mais j’ai vu passer des scooter électriques sans aucun bruit à fond la caisse en ville, et je peut vous assurer que c’est très dangereux pour un piéton qui flâne!

    • antorabat
      15 juin 2016 at 08:30

      Bonjour,

      Sentir 1.5kg de moins sur une bécane, je dis bravo ! Dommage que je n’ai pas la même sensibilité : tous les 60km de roulage, je perds 1.5kg d’essence et je ne le sens pas du tout.

      • Zerty
        15 juin 2016 at 09:08

        Avec ma ligne jai perdu 10 kilos ….
        Je lai sentis mais pas plus que sa donc si ta ressenti 1 kg ….

    • FlatFab
      15 juin 2016 at 10:36

      Effectivement, je n’évoque pas l’argument du poids gagné.
      Pour une raison simple : hors compétition où on se bagarre pour gagner le moindre kilo, on est franchement sur du marginal.
      Sur une bécane de 200 kg, voire souvent plus… 1,5 kilo en moins (surtout situé en bas à l’arrière, bien en dessous du centre de gravité) ne se sent pas.
      Je ne veux pas te vexer, sincèrement, mais là, je pense que tu es dans le ressenti psychologique.

      Par contre, je suis d’accord sur le danger représenté par les moteurs électriques silencieux en ville car les piétons n’y sont pas habitués et n’y font pas attention.
      Les solutions devraient venir des deux côtés, constructeurs et piétons.

      • Kazaubon
        15 juin 2016 at 11:55

        C’est certain, comme tu le mentionnes, un kilo et demi de moins sur 180 c’est peu. Et le poids perdu par la consommation est un poids variable sur l’axe du véhicule. Il se ressent moins qu’un poids porté sur un seul coté. Faites un test simple. Attachez un sac de pommes de terre de seulement un kilo sur un des coté de votre moto et roulez un moment. Puis, détachez le sac et placez le sur le siège arrière ou donnez le à un nécessiteux. Roulez de nouveau. Si vous ne ressentez aucune différence, alors très bien et bravo à vous.

        Mais au delà de l’aspect psychologique, qu’il ne faut jamais négliger car la psychologie fait partie intégrante de nos ressentis et que notre tête n’est pas décorrélée de notre être, vous semblez placer vos arguments de façon à catégoriser les motards, comme si, selon vous, il y aurait d’un côté les bons, les sages, les sûrs, les respectueux, et de l’autre les petits crétins, les loubards, les asociaux. Un sage serait donc, à ce que j’en ai lu, celui qui conduit sa BMW RT sur l’autoroute et le mauvais garçon fait le zouave sur les routes et le mariole en ville avec sa honda 600 aux couleurs vives et au pot bruyant.

        Pour ma part, je pense surtout que tous et toutes sont des motards et des motardes, dès lors qu’ils ou elles sont sur un véhicule muni de deux roues.
        Bons ou moins bons selon vos critères, ils sont tous aussi fragiles les uns que les autres. Alors oui il y a des cons et Il y a même des cons a moto, comme partout.
        Heureusement qu’il y en a ! Et je pleure aussi quand ils nous quittent. Car je ne suis ni sage, ni plus mauvais. Juste un motard.

        • FlatFab
          15 juin 2016 at 12:34

          Discriminer les motards est toujours délicat.
          Je ne suis pas d’accord avec toi, je ne pense pas « catégoriser » les motards, encore moins de façon manichéenne et surtout pas en croyant qu’il y aurait d’un côté les toujours gentils et de l’autre les toujours méchants.

          Le sujet de l’article, c’est la nuisance sonore. Dans ce cadre-là, c’est le seul critère que je retiens. Le reste, la machine, l’équipement, le niveau de maîtrise, le style de conduite, le respect des autres usagers, le respect des règles… c’est un autre sujet.

          • Zerty
            15 juin 2016 at 13:23

            Eh ho jai 18 ans jai sur ma cb 650 une ligne ixil jai laisser le catalyseur et les chicane et je roule pas comme un taré … pour avoir suivie des gros bm routiere souvent il roulais meme plus vite que moi :/

            • FlatFab
              15 juin 2016 at 13:44

              OK, et c’est quoi le rapport ?
              Prends le temps de lire ce que j’ai écrit dans mon précédent commentaire, stp.

              • Zerty
                15 juin 2016 at 14:08

                Non je parlait pas a toi mais a kazaubon, faire des generaliter comme sa cest chiant, tout comme quand tu dit que tu a 18 ans et un 650 cm3 on te dit que tu va te tuer ……
                On sest compris les generaliter cest pas bon

              • Philippe
                24 août 2016 at 11:51

                Le rapport est évident. Pas un adepte du bruit n’est capable d’aligner deux mots sans massacrer sa propre langue :-))
                On voit à qui on a affaire.

                • Verobike38
                  25 août 2016 at 08:13

                  En attendant, c’est comme le sujet sur le code des signes. Quand on voit certains commentaires, on se rend compte à quel point le sujet est sensible.
                  Personnellement je n’aime pas les bruits envahissants de pots qu’on entends très loin. Je n’ai pas envie de faire sursauter mes voisins à chaque fois que je fais chauffer la moto. La moto, c’est mon kiff à moi, je n’ai pas besoin de le claironner haut et fort. Mais chacun le vit comme il veut, à partir du moment où leur liberté n’empiète pas sur celle des autres.

                  • JB
                    25 août 2016 at 09:46

                    Je suis bien d’accord avec toi, je suis surpris de voir la virulence de certains pour défendre le fait de faire du bruit.
                    Qu’est ce qu’il y a de si important pour eux là dedans ?????
                    J’aime les motos, j’aime la belle mécanique, mais pour moi 99% du plaisir réside dans le sentiment liberté que cette machine procure, les sensations au guidon, le plaisir de dérouler l’asphalte.
                    Un beau bruit, c’est sur, c’est sympa, ça va avec une belle mécanique, mais il peut être beau et raisonnable.
                    Dailleurs beaucoup de pots d’origines ou adaptables homologués produise un son sympa, suffisant et dans les normes.

                    J’ai croisé 2 Harleys ce we, en pleine ville, en échappement libre. Moto customisé à fond, Jean, basket, look super ajusté avec la moto.
                    Au feu, poignée dans le coin au milieu d’une avenue sur fréquenté.
                    Le bruit était « monstrueusement » fort.
                    Mon gamin dans la poussette a été tiré de son sommeil.
                    Pour moi, on va être clair, ce genre de guignols ne sont pas des motards et la seule justification du bruit pour eux est de se faire remarquer.
                    La plupart des gens autour de moi les ont effectivement remarqué, en les critiquant, en disant que le bruit est insupportable et qu’ils mériteraient de se prendre une prune.
                    Bravo messieurs, vous êtes bien passé pour des cons !

          • brisy
            15 juin 2016 at 17:36

            ce post est un exemple parfait : peu de gens lisent l’article, encore moins les commentaires déjà postés,…. chacun est sûr de son bon droit ( soit à faire du bruit ,soit à écouter le silence) régulièrement l’un ou l’autre s’énerve et devient désagréable…..
            le schmilblick ne progresse pas trop vite le peuple des bruyants s’oppose à celui des tranquilles……. içi on dit : »ch ‘est toudis du même »

          • kazaubon
            16 juin 2016 at 16:22

            Je suis entièrement d’accord. C’est un autre sujet. Le bruit n’est qu’un cri, un chant, une mélodie, une respiration forte qui anime une machine qui vibre et qui te fait ressentir une idée de liberté. Rien de plus. Ce cri n’a pas besoin d’être en dehors des normes, comme tu le fait remarquer dans ton sujet, c’est un caractère sonore. Une sorte de signature granuleuse ou cristalline qui parle à celles et ceux qui roulent. C’est aussi un appel de ralliement d’une forme de communauté plus solidaire que celle des automobilistes. On peut parler avec une voie fluette et haut perché, ou grave et caverneuse, ce n’est pas pour autant que l’on dit forcément des bêtises ou des phrases du genre:
            « vous les hommes blancs, vous avez des montres…et nous les noirs, nous avons le temps. »
            Je vous laisse méditer là dessus et vous souhaite à toutes et tous une très bonne et longue route (dans le respect et l’amitié)
            Bien à vous.
            Kaz

    • Fred
      15 juin 2016 at 17:58

      Hello pour gagner du poids de façon économique je vais couler un bronze avant de monter sur ma mob.. gain variable en fonction des repas précédents mais cumulé sur l’année c’est mieux d’aller au pot que de changer de pot 🙂

    • JB
      12 juillet 2016 at 08:55

      Un kilo et demi !!!!

      Un conseil, fait un régime, c’est plus efficace, et moins chère.

  38. Skunky
    6 juin 2016 at 03:49

    Bonjour a tous,

    Je me permet d’intervenir car je suis agacé de voir autant de mauvaise fois et d’intolérance… Les gens collent des étiquettes dans le dos en ne se basant que sur une « apparence »..
    Personnellement je roule en supermotard (610) avec une ligne titane déchicané. J’ai la chance de ne pas faire de bruit lorsque je roule aux limitations mais je suis bruyant si je roule « fort », Pourquoi je roule sans chicane? déjà parcequ’elle me bride (prouvé sur banc), ça fait un bruit de tondeuse a gazon et OUI les automobilistes font plus attention lorsqu’ils m’entendent (quand je fais de l’interfile je roule à peine plus vite qu’une voiture de manière à anticiper un automobiliste peu attentionné).

    Pour le bruit j’ai roulé avec des voitures sportives bruyante d’origine mais la ça ne dérange personne.. Je comprends parfaitement le mécontentement des personnes qui vivent au bord d’une route très fréquenté par les motards, ne le prenez pas mal mais vous l’avez choisi (tout comme certains ont choisi de vivre à coté d’une voie ferrée ou une autoroute).

    En ce qui me concerne lorsque je passe en ville ou dans une zone habité j’essaye de respecter les riverains en roulant en sous régime tout comme dans un petit chemin, si je croise des animaux ou des promeneurs je roule au pas (voir je m’arrête) pour déranger le moins possible (malheureusement il y a beaucoup d’égoïste chez les motards comme partout).

    Donc oui je roule déchicané, oui je fais du bruit (dans les tours uniquement) mais non ce n’est pas pour me la péter, ni pour plaire aux autres…

    Arrêtez de juger sans savoir, et de cracher sur ce qui vous dérange et réfléchissez plutôt car je ne suis pas sur que vous soyez irréprochable dans la vie. Pour exemple le voisin de mes parents râle systématiquement lorsqu’il sort son harley une fois par mois (bruyante mais homologué) mais ne se pose pas la questions de savoir qui il embête quand il tond son gazon à 12H30 le dimanche..

    Je vais en froisser plus d’un mais j’en ai marre de voir toute cette mauvaise fois

    Rouler prudent, roulez équipé, V à tous et à toutes 😉

    • dosnon
      11 juin 2016 at 11:28

      Bravo Skunky, tu ne fais pas plus de bruit que celui qui en fait plus que toi !et en plus c’est quand tu veux .C’est vrai les gens ils ont pas à vivre au bord des routes , les routes sont pas faites pour ça , même si elles sont là depuis….bien avant les motos .

      Le fait de faire du bruit avec ta moto que ce soit pour  » te la péter  » ou non , ça ne change pas grand chose au fait que tu fais du bruit (quand tu veux ) et que tu  » emmerdes  » un tas de gens bien sur de mauvaises foi et intolérants. Quand aux automobilistes ils ne t’entendent pas plus tôt ,toujours uniquement quand tu arrive à leur hauteur , et les voitures type ferrarri elles sont aussi génantes quand le conducteur s’excite sur le champignon la seule différence c’est qu’il y en a très peu….

      Moi je ne juge pas sans savoir, JE SAIS que le bruit des motos sur nos routes de montagnes est insupportable et inadmissible et se propage bien plus loin que le bord des routes ; des vallées complètes sont sonorisées dans l’indifférence générales des pouvoirs publics et de la police qui ont dans la loi tous les moyens de faire cesser cela .Tout le monde y trouverait son compte avec les économies les motards pourraient mieux s’équiper en matériel de sécurité et perdre une image peu flatteuse mais qui plait à certains .

      • Quadrapasfou
        15 juin 2016 at 15:13

        Je suis assez d’accord avec la réaction de dosnon.

        Je ne vois pas comment on peut s’imaginer que « les gens qui vivent au bord d’une route très fréquentée par les motards » l’ont choisi. D’ailleurs, c’est quoi, une « route très fréquentée par les motards » ? Une route que la DDE a tracé pour les motards ? Une route figurant dans un topo motard ? Une route qui tourne avec des arbres et des champs autour ?

        Et effectivement, dans une vallée, le bruit lié à une montée franche de régime moteur, on l’entend partout, même si on n’est pas au bord de la route.

        Les routes de campagne et de montagne sont belles, autant que tout le monde en profite. Pas que les motards.

        Et pour ce qui me concerne, contrairement d’ailleurs à l’avis de quelques amis qui aiment les « pots qui pètent », j’ai toujours mon pot d’origine et je ne compte pas le changer.

    • FlatFab
      15 juin 2016 at 16:13

      Je dois avouer que j’hallucine un peu de lire dans la première phrase que tu souhaites dénoncer la mauvaise foi… et ensuite de lire tout le reste de ton commentaire !

      Comparer avec une voiture sportive bruyante… Combien y a-t-il de voitures sportives qui roulent en France tous les week-ends, comparé au nombre de motos ? Et même si ces voitures émettent un niveau sonore comparable en intensité (ce qui reste à prouver), la fréquence sonore n’a rien à voir, ces moteur V6 ou V8 émettent un bruit bien plus sourd, plus grave qu’un moteur 4-cylindres de moto.

      Dire que les riverains des routes passantes, des voies ferrées ou des autoroutes l’ont choisi… c’est juste idiot !
      Crois-tu vraiment que les maisons ont été construites après les routes, les voies ferrées ou les aéroports ? Crois-tu vraiment que des gens qui ont acheté une baraque il y a 20 ou 30 ou 50 ans et l’ont peut-être ensuite léguée à leurs enfants, avaient imaginé qu’un jour, il y aurait 200 bécanes qui allaient faire hurler leur moteur en passant devant, les week-ends de beau temps ?
      Et comme cela a déjà été dit, le son se propage très loin entre les montagnes.
      Une moto bruyante s’entend à plusieurs centaines de mètres, voire plusieurs kilomètres. Pas besoin d’être riverain de la route pour être gêné.

      La mauvaise foi, elle est générale, crois-moi.
      Chacun voit midi à sa porte, tout le monde croit que « l’enfer c’est les autres » et se dit que c’est toujours la faute des autres.

  39. philou
    19 mai 2016 at 21:16

    bonjour amis motards lecteurs,

    pour le cb650f que j’ai acheté neuf en novembre 2015,j’ai choisi le modèle cb650f SP.
    il est équipé par rapport à la version initiale d’un capot de selle, sabot moteur, saute vent garde boue avant et arrière aspect carbone et… d’une ligne d’échappement Termignoni homologuée.
    j’ai fais mon rodage (+/- 1300km) et arrivé à +/- 3300km,j’ai décidé d’aller voir mon concessionnaire pour remettre la ligne d’origine;par chance,il m’a racheté la Termignoni 300euro.

    plusieurs raisons à ce changement:

    pour moi une ligne qui fait « du bruit » est valable sur une sportive,justement pour souligner son côté sportif
    cette ligne termignoni n’apportait rien de + en performance sur la cbf qui n’est qu’un roadster de moyenne cylindrée et donc qui na pas vocation à faire du bruit

    certains tests démontrent aucunes améliorations (à part sonores et de poids) de lignes remplacées par d’autres;si on veut + de puissance on achète une moto + puissante

    et le dernier point qui m’a conforté,c’est la vision d’un enfant sur le trottoir se bouchant les oreilles à mon passage, pourtant à faible allure et sur un rapport long. Ne sommes nous pas tous différents au bruit environnant ? je le pense puisque nous le supportons tous différemment.

    • Zerty
      20 mai 2016 at 09:52

      Attention, comme la souligner flat fab il y a une grande difference entre db et hz.
      Ceertain son sont percu plus fort alors quil nen ai rien.

      • Zerty
        20 mai 2016 at 09:59

        Après si le son ne te motive plus tu a bien raison, mais jai du mal a croire que une ligne adaptable sans catalyseur marche moins bien que la ligne d’origine avec catalyseur.

        • philou
          20 mai 2016 at 20:59

          …la ligne est pourvue d’un catalyseur, car Honda, malgré le lien commercial avec Termignoni pour la cb650f,est tenu de vendre un produit en conformité avec les normes en vigueur, en france par exemple;le concessionnaire m’avait remis un certificat d’homologation.
          Mais la différence de performance avec la ligne et celle d’origine est vraiment minime pour une moto de 210kgs et 87ch 😉

          • Zerty
            20 mai 2016 at 23:24

            Salut philou, tu va rigoler mais jai remis aussi ma ligne d origine, javais la mivv gp qui cachait le bras oscillant, cest beaucoup plus beau quand cest dorigine en plus avec le sabot moteur honda sa rend top. Et elle marche mieu a bas et mi regime.
            De toute facon la ligne d origine a ete etudier pour fonctionner avec son moteur donc ya pas mieux !

  40. Ride
    18 mai 2016 at 12:46

    Salut,

    les voitures se font de plus en plus silencieuses , et je pense que les motos devraient prendre le même chemin, pour l’entourage évidemment , mais aussi pour le motard qui subit ces nuisances sonores qui mine de rien le fatigue ! l’Énergie dépensée à supporter le bruit de sa machine serait ainsi répartie sur la concentration visuelle, c’est du tout bon pour la prudence et l’admiration du paysage.
    Certains d’entre vous bricolent leur pot en y mettant de la fibre de roche afin de contenir le bruit , est ce vraiment efficace ?
    Salutations

    Ride

    • brisy
      19 mai 2016 at 09:39

      salut Ride,
      les ressources attentionnelles étant limitées… entièrement d’accord avec toi ! moins de bruit = plus d’attention disponible pour le reste… à méditer
      Marco

    • Levosgien
      2 juillet 2016 at 17:57

      Et ne pas oublier qu’elles sont aussi mieux isolées phoniquement, et même sans autoradio à fond, les bruits extérieurs sont peu audible, et comme je l’ai déjà dit sur un post sur ce même sujet, lorsque je me serre à droite pour laisser passer un motard, ce n’est pas parce que je l’ai entendu, mais je l’ai vu dans mes rétroviseurs que je regarde régulièrement.

      • Levosgien
        5 juillet 2016 at 11:06

        complément: hier, j’ai fait l’expérience; auto radio éteint, dès que je voyais des motos dans le rétroviseur, je faisais attention aux bruits, nada, tant qu’elles étaient derrière moi, y compris pour ma femme. Seul bruit au dépassement et ensuite lorsqu’elles s’éloignaient.

        Un point qui n’apparait pas dans l’article , c’est l’effet doppler, lorsqu’un véhicule arrive, nous entendons d’abord les aigus, et lorsqu’il s’éloigne, les graves.

        Nota: ma voiture est neuve (2 mois) et essence, en attendant un plus grand choix dans les véhicules électriques, y compris les motos.

  41. Zerty
    20 mars 2016 at 16:23

    Cet questions s’adresse a toi flatfab.
    Je partage ton avis quand a la reflexion sur le sujet, mais tu a parlé de pot non homologué.
    Que pense tu du motard bien équiper qui roule avec un échappement homologué avec sa chicane se qui logiquement devrait être le cas de tout motard qui n’aime pas le son d’origine ! Car il ne faut pas se le cacher se n’est pas le niveau sonore que je recherche mais le son, car un pot homologué avec chicane et silencieux a 110 130 et il respect les db demander par la lois.

    • FlatFab
      20 mars 2016 at 19:01

      L’appréciation d’un « beau » son est éminemment subjective, mon avis personnel n’a pas à entrer en ligne de compte.
      Pas plus d’ailleurs que l’équipement du motard, qui ne change rien au son émis, en fréquence ou en intensité.

      Effectivement, comme tu le soulignes, je dénonce les pots non homologués.
      Après, qu’un motard veuille un pot adaptable et homologué, pourquoi pas ? C’est vraiment le problème de chacun.
      Pour ma part, la première de mes deux motos roule avec le silencieux d’échappement d’origine, mais des collecteurs d’échappement adaptables. Et pour la seconde, c’est l’inverse, collecteurs d’origine, mais silencieux adaptable. J’en ai d’abord mis un bas de gamme, qui fait bien trop de bruit, je le remplace par un haut de gamme mais d’occasion, plus discret.

      • Zerty
        21 mars 2016 at 06:30

        Merci pour ta réponse

    • JPB
      21 mars 2016 at 13:58

      Voilà un bel exemple de laxisme de la part des pouvoirs publics.
      J’habite une région où les motos sont foison .Les week ends sont devenus insupportables pour les riverains des grands circuits touristiques empruntés par les motards.En outre ce sont bien sûr le plus souvent des régions où les gens cherchent le calme …
      Essayez de revenir en arrière et de prendre des mesures draconiennes sur les pots non homologués ! Vous aurez la plupart des motards dans la rue
      Il est inconcevable qu’un engin 2 roues puisse faire autant de bruit par rapport à une automobile et pourtant ..on a laissé faire ..
      On en est arrivé au point où c’est à celui qui fera le plus de bruit
      Je tiens à préciser que je suis moi-même motard quasi -quotidiennement ce qui ne m’empêche pas d’être outré par l’incivisme de la plupart de mes congénères que ce soit sur ce plan ou de voir à quel point se trouve le niveau du non respect des limitations de vitesse
      Pour moi le simple fait d’étre sur un 2 roues est un plaisir ….avec cette sensation de liberté , pas besoin de faire du bruit et de piloter comme sur un circuit. C’est pas grave on peut tout faire maintenant ;;;chacun est libre d’emm… son voisin ! On a laissé faire on ne pourra plus revenir en arrière , c’est rentré dans les moeurs

      • robert
        21 mars 2016 at 20:38

        je suis pas aussi pessimiste que toi. Une fois que le contrôle technique sera mis en place, courant 2017, avec les contrôles pollution qui vont bien, tous les kékés « égoistesquinepensentqu’aleurpseudoplaisiraudifif », qui ont retiré le catalyseur, modifié les cartographies, enlevé la chicane, et ben ils ne passeront plus aux contrôles des émissions polluantes…Et ils ne pourront pas vendre leur moto…Sauf à tout remettre en conformité…On va bien se marrer…

        • Zerty
          31 mars 2016 at 07:11

          Attentions car encore aujourd’hui certaine ligne complet sont vendue sans catalyseur mais reste homologuer.
          J ai acheter une ligne mivv recemment pour mon cb 650 f et la ligne et graver de son homologations avec carte d’homologations mais aucun cata !
          Mais sa va disparaitre dans 1 ans ou 2 ans je pense il n arriverons plus a les faire homologuer d ailleur si le controle technique est imposer que risque ton avec une ligne anciennement poser sans cata mais entierement homologuer ?

          • Levosgien
            2 juillet 2016 at 18:11

            Si c’est comme pour les voitures, rien, puisque le contrôle technique tient compte du modèle et de l’année de fabrication, donc si homologué lors de l’achat no problem .

  42. Patrick
    30 décembre 2015 at 14:07

    Vaste sujet que le bruit et sa perception qui variera d’un individu à l’autre. Mais il est clair qu’il y a des sonorités plus agaçantes que d’autres.
    Tout comme la musique : certains verront dans certains styles un bruit infâme et d’autres, une superbe mélodie. Et tout comme le bruit d’un échappement certaines musiques tapent également sur le système. On est de toute façon toujours plus agacé par quelque chose qu’on aime pas qu’on subit que par quelque chose qu’on aime.

    Cette généralité dite : je fais parti des motards qui ont une bécane dite bruyante à extrêmement bruyante (103db) et ce, d’origine en sortie de concession : un Monster 821 avec pot d’origine et tout et tout, les deux seule modifs de kéké Ducatiste que je suis étant des clignos led et une selle rabaissée surpiquée rouge afin d’avoir de bons appuis au sol à l’arrêt.
    Elle est bruyante et sans doute indispose des citoyens à mon passage (je roule en sous régime mais je conçois que c’est dérangeant, j’en ai honte parfois la nuit c’est dire) mais le législateur a testé cette moto et son échappement avant la commercialisation du modèle sur le sol français. Et à valider le bruit de fonctionnement (ou alors la procédure est tellement simple à contourner que les constructeurs malins savent « brider » le bruit produit à certains régimes de test: preuve en est la valve sur la ligne qui modifie vraiment le bruit généré en fonction du régime moteur). Mon voisin roule en Honda Deauville et BM 1200RT et effectivement elles sont super silencieuses. Donc les solutions techniques existent.

    Mais avec ma moto bruyante d’origine, j’essaie tout de même d’avoir un comportement civique : je roule en sous régime en ville, je démarre en douceur près des enfants, je fais pas le con devant les écoles où je passe etc. Il ne m’est encore jamais arrivé de taquiner le rupteur car je n’en vois pas l’intérêt tout comme je ne suis pas adepte de la course de feux rouges. Je n’arsouille pas et ne fais pas parti d’un groupe ou d’un clan. Je roule pour moi, pour aller au travail et de temps à autre pour faire un tour c’est tout. Je n’ai pas d’amis motards et dans ma famille on n’approuve pas cette pratique. Seul mon père accepte car dans son inconscient, Ducati représente un pan de l’histoire moto tout comme HD ou Norton.

    Je ne cache cependant pas que les retours dans la ligne en rétrogradant même à bas régime sont assez jouissifs et que ça fait son petit effet. Je dois avoir en moi des gênes de kéké caché. Je ne cache pas aussi que c’est aussi pour cela qu’on achète peut être chez telle crèmerie et pas d’autres. Et que la crèmerie BM a aussi son joujou hurleur via le S1000R qui d’origine est pas vraiment atone ni même aphone 🙂 Par contre je comprends parfois l’agacement via certaines H-D customisées avec des échappements courts. Pour la petite histoire nous avions un club de HD à côté de chez nous et certaines des motos faisaient un bruit totalement délirant. Cela en était même plus beau, c’était proprement insupportable. Impossible de rester à côté de la moto au ralenti. Je me demande même comment les bikers pouvaient supporter cela. Le club a été obligé de fermer après pétition du voisinage.

    Aussi, le bruit produit par la moto ne m’a jamais aidé à me faire voir dans la circulation. Ni même le rouge pétant de ma moto. Donc aucun intérêt de monter un Termi ou autre Akra déchicané. Je préfère investir dans un autre beau casque, un beau cuir ou autre équipement de sécurité ou me faire plaisir dans un autre poste. Et puis faut tout de même le dire, passer 1 heure sans bouchon d’oreilles, le bruit de la ligne commence quand même à taper sur le système. Et que si je devais changer de moto, ce serait finalement pour une plus silencieuse ou tout du moins, moins expressive et ce, déjà pour mon confort personnel.

  43. dosnon
    26 septembre 2015 at 18:00

    Le dialogue est impossible avec certaines personnes bornées , haineuses et venimeuses…
    Il faudrait créer une  » association des citoyens en colère contre les motards inconscients et inciviques  »
    qui pourrait faire le pendant et contrecarrer les élucubrations de la fédération des motards en colère .

  44. nico
    26 septembre 2015 at 15:48

    bonjour,

    pour moi aussi le bruit devient insupportable, les motos fond plus de bruit que les autocars!!
    80% font un bruit supérieur à la législation!
    il faut punir ou ça n’arrêtera pas!

  45. Philippe Roche
    22 septembre 2015 at 19:34

    Des motards qui voudraient te tabasser parce que tu as osé suggérer en te bouchant les oreilles à leur passage que leurs motos étaient trop bruyantes, j’en reste pantois… Après une telle expérience, c’est toi qui est plutôt cool de dire que les motards sont généralement plutôt cool, merci à toi.
    En réalité, on n’assiste pas seulement à une dégradation de l’esprit motard tel que je l’ai connu dans les années 70 et 80, mais à une disparition progressive du respect de l’autre.
    C’est malheureusement l’évolution de notre société, et on peut se demander à juste titre : « Jusqu’où s’arrêteront-ils (Coluche) ? » L’humour n’arrange pas tout, mais il aide à rester serein.
    Amicalement,
    Philippe.

    • Fred
      29 septembre 2015 at 14:12

      Bonjour à tous,
      Il est évident que l’esprit motard se perd au profit d’un esprit « bobo » de « gens-ayant-passé-le-permis-moto-parce-que-ça-fait-bien-de-rouler-sur-une-grosse-moto-qui-brille-mais-on-s’en-fout-des-autres » qui, d’ailleurs, ne roulent que le samedi/dimanche en juin, juillet, août, et uniquement par beau temps, sinon la moto serais sale. Ces gens-là ne saluent jamais et te regarde avec un certain dédain quand tu passe avec ta meule qui a plus de vingt ans, mais qui roule sans ameuter tout le monde.
      Il est où le temps où un collègue s’arrêtait pour te prêter main forte en cas de problème, ou simplement pour te dire bonjour, savoir d’où tu viens et où tu vas et faire un bout de route avec toi ?
      J’ai 57 ans, je me suis toujours arrêté et je m’arrêterai toujours, même pour rien, même pour les faux motards, histoire de leur apprendre le minimum de savoir vivre quand on est motard.
      C’est un petit coup de gueule que je voulais passer depuis longtemps, voilà c’est fait.
      Merci pour ce site, qui, lui, a un véritable esprit motard.
      Longue route à tous.
      Fred

      • Théo
        3 octobre 2015 at 15:51

        Bonjour Fred,

        Je me permets de te répondre car ton commentaire m’a interpellé.
        Je vais tout d’abord me présenter brièvement : Je m’appelle Théo j’ai 24 ans et je viens tout juste d’avoir mon permis gros cube (Bon il ne me manque plus que la moto).

        Je suis assez d’accord sur la première partie de ton commentaire, mais je veux d’abord te dire qu’il ne faut pas généraliser; moi même (et certains « jeunes » ont encore cet esprit) je ne me reconnais pas dans cette façon de faire : Ton si bien dit « gens-ayant-passé-le-permis-moto-parce-que-ça-fait-bien-de-rouler-sur-une-grosse-moto-qui-brille-mais-on-s’en-fout-des-autres ». Je me reconnais un peu mieux dans ta vision de la moto: le partage, l’écoute et l’humilité (je trouve qu’il faut savoir se respecter et respecter les autres donc être humble).

        Enfin voilà, en gros, car je sais pas si je suis assez clair, mon message c’est qu’il ne faut pas généraliser, oui il y’a des jeunes « bobo » qui font de la moto pour frimer mais il y’a aussi d’autres jeunes qui en font respectueusement et qui reprennent les valeurs de l’esprit motard.

        V,
        Théo.

        • Fred
          7 octobre 2015 at 21:27

          Bonjour Théo,

          je ne voulais pas généraliser en postant mon commentaire, mais simplement souligner le fait que certains prennent la moto comme une vitrine pour se faire voir sans faire attention à ce qu’il se passe de l’autre côté.
          Quant à l’esprit motard que tu semble posséder, et j’en suis fort aise, bien sûr qu’il est encore au goût du jour pour une grosse majorité de gens. Heureusement, sinon je serais piéton depuis longtemps.
          Mon propos n’était surtout pas de dénigrer les jeunes permis, d’ailleurs les bobos dont je parle se rapprochent plus de mon âge que du tien.
          En tout cas, j’espère pour toi que tu va garder cette attitude tout au long de ta carrière sur deux roues. C’est la meilleure façon d’appréhender le monde de la moto et de s’y faire des amis, je pense.
          Je te souhaite bonne chance dans la recherche de ta future monture.
          À un de ces jours sur la route.
          V
          Fred

          • Théo
            9 octobre 2015 at 09:42

            Bonjour Fred,

            J’avais gardé la page en favoris des fois que tu y répondes, je n’y croyait pas trop mais apparement si ^^.
            Content qu’on soit sur la même longueur d’onde dans ce cas.

            Oui, qui sait, on se croisera peut-être sur la route mais on ne le saura pas XD.

            V,
            Théo

            • Fred
              9 octobre 2015 at 11:39

              Salut Théo,

              Si l’un de nous deux s’arrête pour l’autre, alors on le saura !

              Bonne route

              Fred

  46. Fabio
    22 septembre 2015 at 14:27

    Bonjour,
    J’habite le long d’une belle petite route sinueuse en plein Parc naturel du Vercors. Tous les motards ne sont pas bruyants certes. Je vois souvent des couples qui baladent tranquilles avec une grosse cylindrée (voire très grosse) souvent silencieuse et souvent avec beaucoup de respect. Mais je vous garantis qu’ils ne sont pas majoritaires. Le samedi ou le dimanche matin, c’est un ballet incessant de groupe de motos (5 à 10) qui nous gâchent vraiment la sérénité, armées de gopro sur le casque et qui se foutent royalement de la préservation du lieu sauvage qu’ils traversent. Un jour j’ai même failli me prendre une raclée par 4 excités parce que j’avais eu le malheur de me boucher ostentatoirement les oreilles à leur passage. Bon ok, ne généralisons pas, le motards sont heureusement plutôt cools.

    Je ne suis pas sectaire, j’ai moi même était motard pendant 22 ans, mais le temps où la moto rimait avec liberté, nature, solidarité et respect est bien fini. Je vois malheureusement aujourd’hui plutôt des quinquas, frimeurs, arrogants et fiers de leurs joujous bruyants de luxe, qui se prennent le temps d’une virée pour des Hell’s angels virils , avant de renfiler le lundi leurs tristes costards ou de reprendre le fil de leur retraites dorées.
    Je n’aime pas les législations inutiles mais je pense que les motards, les vrais, devraient faire en sorte de ringardiser ces comportements imbéciles, qui nuisent à leur image au lieu de les défendre par principe.

    Bonne route et vigilance à toutes et tous.

    • Ludo
      5 octobre 2015 at 14:33

      Cet été fut remarquable sur le Vercors. Un temps magnifique s’est installé durablement… Une aubaine ? non un cauchemar. Pourquoi ? Les courses de moto. Véritable sport grenoblois en vogue, l’idée est d’exploser les chronos sur les accès routiers du Vercors. Pour le riverain, c’est le même topo, si la météo est clémente, les motards défèrent par centaines sur le WE. Impossible pour nous de manger dehors, de bouquiner au soleil ou tenter toute autre activité de quiétude, sans parler du risque à s’aventurer sur les routes à pied ou à vélo, ça n’est que folie douce…
      En plus du bruit, la vitesse de certains dépasse largement les 180 km/h sur des portions limitées à 70 !!! Je n’invente rien, ces imbéciles ont même le bon goût de mettre leurs vidéos en ligne…
      Pour nous, riverains et usagers des routes du Vercors, la grogne monte et l’idée de monter un collectif contre le bruit et la vitesse des véhicules est maintenant lancée. Puisque les motards (pas tous, évidemment mais malheureusement une belle majorité) n’entendent pas respecter leur environnement au sens large, il nous faut agir pour sensibiliser les acteurs locaux et pouvoirs publics afin que ces derniers prennent les mesures nécessaires (ralentisseurs, radars de section, contrôle du bruit des moteurs…).
      Motards, faites de la moto, pas du bruit !

      • dosnon
        6 octobre 2015 at 17:50

        Tout a fait d’accord avec vous sur toute votre analyse. Il parait que le député des Ardennes s’intéresse à ce problème , bonne nouvelle !Si une association se crée j’espère que vous pourrez en faire une large publicité , je suis très intéressé.
        Tout l’arsenal pour réprimer ces comportements inacceptables existe dans la loi, articles R. 318-3 et R 425-8 du code de la route , loi n°99-515 du 23 juin 1999 article R.623-2 du code pénal et j’en oublie certainement, comment ce fait-il que rien ne bouge ?

        • robert
          6 octobre 2015 at 20:03

          je me demande bien comment les motards vont pouvoir manifester pour dire que la moto ne pollue pas…
          vont-ils y aller en moto électrique, vont ils pousser le brélon, vont-ils laisser l’engin aux portes de Paris et défiler en marchand, casque sur la tête?
          Les reportages promettent d’être croustillants.
          « allo, ici en direct de Vincennes, le cortège s’ébranle…Monte le son Marcel, j’entends rien en régie. Alors, vous manifestez pour dire quoi? Que vous êtes non polluants? Monte le son Marcel, j’entends rien, ils sont aux rupteurs… » 🙂

          • brisy
            7 octobre 2015 at 09:50

            Salut Robert,
            bien sur que la moto pollue , comme tous les moteurs à explosion…. le slogan est:
            le 2roues moteur est une solution pas une pollution !
            j’explique;dans les grandes villes, le 2 roues amène + de fluidité (surface occupée moindre ), roule moins longtemps (à trajet égal), transporte moins de ferraille par passager, est plus souvent utilisé à plein(regarde le nombre de mecs ou de nanas seul(e)s dans leur bagnole) enfin il se parque plus facilement en utilisant moins de place. pour toutes ces raisons il est idiot d’interdire le 2roues (quelque soit son age) en ville …!
            encore faut-il préciser qu’il n’y a pas de 2 roues « diesel » ,enfin la mode est plus aux plus petits cubes (permis A2 , nouvelles moto 300, 400, 500cc) qu’à l’inflation des moteurs… pour toutes ces bonnes raisons , nous lutterons pour préserver l’usage du 2roues moteur et expliquer à tout le monde (et à toi aussi Robert) qu’il est « moins » polluant qu’il n’y parait
            Vmotard à tertou(te)s et à Samedi pour la manif

            • brisy
              7 octobre 2015 at 09:53

              robert,
              j’ai oublié de te dire: içi à Lille on demande aux copain(pine)s de ne pas jouer au « rupteur » sous peine d’exclusion immédiate de la manif….la sécurité est notre souci permanent
              Marco

              • Philippe Roche
                7 octobre 2015 at 20:46

                Marco, la voix de la sagesse, de la modération et de la tolérance.
                Merci à toi.

                • robert
                  7 octobre 2015 at 21:36

                  j’avais bien compris, Brisy, et merci de le repréciser: le 2RM pollue.
                  C’est donc une pollution. qu’on le veuille ou non. Par rapport au vélo, à la marche à pieds, au transport en commun ou au covoiturage, y’ pas photo. C’est bien pour cela qu’il n’y a aucun PDU incluant les 2RM…
                  Pour que la moto apporte de la fluidité, il faudrait qu’environ 40% des automobilistes prennent un 2RM. Je roule tous les jours dans Paris, je peux te dire que ca roule mal, moto ou pas. La moto, ca n’apporte pas de fluidité, ca n’augmente pas les bouchons. C’est pas pareil :). Par contre, ca fait pas mal d’accidents et quand y’en a sur le périf (3/4 par jour, ca en fait des kms de bouchons pour faire venir les secours)
                  Point de vue perso, elle va bien se marrer Hidalgo et consorts…plutot que de faire profil bas, on va encore plus polluer…J’comprends pas…enfin.
                  quant aux rupteurs, je vois pas comment les organisateurs vont empécher les kékézakistes et autres de faire ce qu’ils font déjà la semaine, donner des grands coups de gaz pour qu’on les laisse passer. Dans Moto Revue de la semaine dernière, le responsable FFMC reconnait que la manif ne sert à rien, que c’est plié. Les motos de plus de 15 ans, ce sera dehors. Mais bon, ca fera un motif de sortie…
                  Pour moi, c’est comme le tunnel de l’A86 toujours interdit aux motos, la manif, elle sert à rien, juste à bruler de l’essence et a retrouver des potes. je répète, c’est qu’un avis perso 🙂 je verrai bien dans les médias ce qu’il va en ressortir. Et si les politiques vont bouger…

                  • Disklad
                    8 octobre 2015 at 09:40

                    Sauf que tu ne comptes pas toute la région parisienne, faite de voies rapides bouchonnées de voitures mais qui n’empêchent absolument pas les 2RM de circuler. Je prends tous les jours la N118 et, à l’inverse de ton expérience/avis/études, la plupart des accidents que je croise sont 2 à 4 voitures qui se sont rentrées les unes dans les autres en cascade, et je n’ai jamais d’impossibilité de circuler.

                    Quand je prends l’A13 (régulièrement), l’A6 (parfois le soir pour remonter sur Paris) ou l’A15 (souvent le dimanche soir, en plein retour de week-end), je peux te dire que je fais des kilomètres entre des voitures arrêtées, sans être bloqué. Je ne pense pas qu’on puisse mettre la totalité des émissions polluantes sur le dos de Paris intra-muros…

                    Dans tous les cas le débat ici n’est pas la pollution aux gaz d’échappements. –> http://moto-securite.fr/pollution/

                    • robert
                      8 octobre 2015 at 17:42

                      je n’ai pas écrit que les 2RM ne pouvaient pas circuler, encore heureux, c’est justement pour ça que j’ai une moto. J’ai juste écrit que les accidents de 2RM, comme ceux de VL provoquent des bouchons…maintenant on verra bien si la mairie de Paris changera d’avis. Comme le responsable de la FFMC le dit dans moto revue, je pense moi aussi que non.
                      allez bonne manif, non bruyante et non polluante.

                  • brisy
                    8 octobre 2015 at 09:49

                    Hello Robert,
                    si j’étais resté chez moi chaque fois qu’on m’a dit:
                    « te casses pas ,c’est déjà plié »
                    le monde serait très différent les droits civiques ne s’usent que si on ne s’en sert pas ! à bon entendeur …..
                    amicalement
                    Marco

                    • robert
                      9 octobre 2015 at 14:47

                      Respect total pour ton point de vue, Par bonheur, on vit dans une belle démocratie, que tout le monde nous envie, les gens sont libres de choisir leurs combats et les méthodes. C’est ce que dit le gars de la FFMC dans Moto revue: « y’a des combats qui peuvent être gagnés, celui là il est perdu.  »
                      Cette manif, c’est donc juste un baround d’honneur. :). à moins d’ajouter le contrôle technique, le port des gants, la formation renforcée, le débridage des 100cv…Les sujets ne manquent pas, faudra juste gérer la cohérence de l’ensemble 🙂

            • Levosgien
              2 juillet 2016 at 18:20
  47. Lionel
    12 septembre 2015 at 14:38

    L’été j’habite en Haute Tarentaise et bien qu’ayant roulé en moto pendant près de 30 ans, je ne comprend pas le besoin qu’ont certains motards de pourrir la tranquillité d’une telle vallée en faisant hurler leurs bécanes aux pots d’échappement non homologués. C’est à mon avis par pur égoïsme. J’attend avec impatiente l’homme politique courageux qui mettra fin à tout ça en rendant le contrôle technique obligatoire pour les 2 roues.

    • FlatFab
      13 septembre 2015 at 11:41

      Je ne suis pas certain qu’un contrôle technique changerait grand-chose… Ceux qui veulent absolument monter un pot non homologué arriveront toujours à le faire, entre deux CT.
      Une des solutions serait d’interdire à la vente les pots non homologués, purement et simplement. Et une autre que les forces de l’ordre aient les moyens et la volonté d’appliquer la législation existante.

      • robert
        13 septembre 2015 at 18:12

        Fab, ca fait longtemps que les pots non homologués ne sont plus dans le commerce. Depuis quelques années, la parade des fabricants de pot est connue et fort simple: on vend un pot homologué avec un db killer soudé au niveau de la vis de maintien. C’est légal. Ensuite, l’usager prend une clef BTR qui va bien et dévisse ladite vis, le point de soudure lache rapidement, et on a pot non homologué, sans engager la responsabilité du fabricant.
        Le CT ne changera rien à la situation, c’est tellement simple de retirer ce Db Killer. Sur le plan des contrôles, là tu as 2 solutions: soit les FO mettent une prune à l’oreille, c’est légal et prévu dans le code de la route, mais il faut prouver qu’il y a une gêne manifeste des riverains (donc pas possible en pleine campagne), soit il faut que l’agent des FO ait l’oeil et constate d’absence de DB killer. Là, faut une bonne formation et les FO n’ont pas que cela à faire. Quant à utiliser un sonomètre, c’est tellement aléatoire et contestable, que les FO ne s’en servent plus beaucoup…
        Ne pas oublier non plus le jeu hypocrite des constructeurs de motos qui homologuent leur moto avec des valves à l’échappement qui liberent le bruit au delà du régime moteur retenu lors de l’homologation. Voir l’Aprilia RSV par exemple. A 3000 t/m, ca va, au dela les chicanes sont bypassées et c’est full barouf. Le système existe aussi sur les Harley…Insoluble comme problème…

        • FlatFab
          14 septembre 2015 at 10:28

          Il est évident que la principale solution reste la modification du comportement des motards. Hélas, on sait aussi que ça prendra des années, voire des décennies.

      • brisy
        14 septembre 2015 at 09:33

        Bonjour Fabien,
        il faut quand même observer l’hypocrisie criante de la réglementation concernant certains accessoires qui rendent les bécanes dangereuses, bruyantes etc… on peut les importer, on peut les vendre, MAIS on ne peut pas s’en servir et les monter sur une moto entraine la perte de l’homologation et partant de l’assurance…… Incroyable s’pas?
        Marco

  48. joe
    2 septembre 2015 at 14:03

    Merci pour ce sujet, je suis motard et j’ai honte de voir ce que d’autres motards font. Je rêve d’un jour ou les flics immobiliseront toute ces bécanes avec pot full barouf

    • airview
      4 octobre 2015 at 19:37

      C’est encourageant de lire des commentaires de motards qui condamnent les motos excessivement bruyantes. Je vis le long de la francilienne et c’est 2 à 3 motos bruyantes toutes les minutes que l’on entend et cela en devient vraiment pénible. Je n’ai jamais conduit une moto de ma vie donc je ne comprends peut être pas toute la subtilité mais ces motards qui ne respectent pas le calme d’autrui nous emmerdent. Je souhaite vivement que l’État et les forces de l’ordre passent à la vitesse supérieure pour verbaliser conséquemment et condamner tous ces fauteurs de troubles mais cela dure depuis des dizaines années et rien (ou pas grand chose). Et le bruit devient de plus en plus insupportable avec une circulation de plus en plus dense en Ile-de-France. Attention, je ne donne pas un avis d’automobiliste qui ne supporte pas les motards mais j’interviens en tant qu’homme qui ne supporte plus ce bruit de motos à échappements trafiqués (ou tout autre véhicule à échappements trafiqués car il y a aussi des voitures). Vous n’allez pas vous faire que des amis sur les routes ou ailleurs. Et respect à ceux qui vivent pleinement leur passion pour la moto (ou autre) sans se faire entendre.

  49. Maquet
    30 août 2015 at 12:11

    Pour votre information:
    La députée des Ardennes, Bérengère Poletti, sur mon interpellation à ce sujet, a adressé une question écrite au ministre de l’intérieur
    le 30 juin 2015:
    « Madame Bérengère Poletti attire l’attention de monsieur le ministre de l’intérieur sur l’usage des deux-roues motorisées en France.
    Le contrôle technique des deux roues n’étant pas obligatoire, il est en effet difficile pour les forces de l’ordre de reconnaître les deux
    roues et pièces non homologuées. Ainsi par exemple, un certain nombre circule illégalement sur la voie publique, provoquant de fortes
    nuisances sonores. Aussi elle lui demande quelle sont les intentions du gouvernement pour remédier à cette situation qui peut parfois
    devenir gênante pour les riverains »

    • Teomme
      13 septembre 2015 at 10:56

      J’avoue que je me méfie terriblement des personnes, justicières dans l’âme, qui veulent absolument une législation punitive afin de faire rentrer dans le rang les auteurs de quelques abus.
      L’ennui, c’est que quand ça va arriver, ça va impacter tout le monde, en particulier ceux qui ne gênaient personne… Cela d’autant plus que ceux qui vont légiférer seront des politiques ignorants du monde de la moto et qui ne chercheront qu’à s’attirer les bonnes grâces des automobilistes hostiles aux deux-roues.

      Les motards sont une minorité, sur cette minorité, une partie seulement change de pots, et sur cette partie, une minorité exagère. Donc au final, pas grand monde.
      Sauf qu’en légiférant, ceux qui ne changeaient pas leur pot vont devoir subir un contrôle avec tous les tracas financiers et organisationnels que ça implique et ceux qui changeait de pot mais sans abuser, vont se voir retirer un plaisir somme toute innocent. Quant à ceux visés par la mesure, ben ils trouveront probablement une manière de contourner l’interdiction.
      Et je ne parle pas des adeptes de la customisation qui retapent des vieilles bécanes et qui vont se voir interdire de rouler avec car non homologuée quand bien même ces dernière ne seraient pas bruyantes ou dangereuses…
      Faire des lois pour tout, c’est donner à l’état/aux politiques les moyens de vous contrôler sur tout en rognant méchamment sur vos libertés.
      Je ne suis pas contres les lois, elles sont nécessaires, mais point trop n’en faut !

      On peut aussi légiférer pour brider les motos à 130 km/h maximum, imposer le port de la combinaison de cuir, du gilet jaune et de l’airbag, mettre une immatriculation à l’avant des motos etc. Bref, faire ch… tout le monde pour une minorité de minorité qui fait n’importe quoi.

      Ce qui est drôle, c’est que parmi ceux qui changent de pot, on va trouver des gens pour appeler à corps et à cris une législation pour imposer le port de l’équipement complet… Chacun voulant imposer aux autres ce qu’il pense être important…

      • Momo
        5 octobre 2015 at 00:57

        Pourquoi légiférer? Personne n’a demandé de pondre une nouvelle loi sur le bruit et les pots trafiqués, puisque cette législation existe déjà! Il suffit qu’elle soit appliquée.

        • levosgien
          5 juillet 2016 at 08:57

          en France, dès que quelque chose ne va pas, on légifère ce qui donne l’impression que les politiques s’occupent de nous. Il existe en effet une loi, mais on ne vas pas dire « maintenant on applique la loi », cela voudrait dire qu’avant on s’en « foutait » du bruit. Autre exemple: il y a bien eu une loi sur les chiens « dangeureux », or une loi existait, et existe encore qui dit que tout chien dans l’espace public doit être tenu en laisse et avoir une muselière, il suffisait de l’appliquer (ou la ré-appliquer plus précisément)

      • OlivierZ3
        31 décembre 2015 at 13:33

        Bonjour,
        en effet, la loi existe, il suffit de l’appliquer.
        Mais s’il ne s’agit en effet que de s’occuper d’une minorité de la minorité motarde, son manque de respect d’autrui est cependant ravageuse : 300 000 personnes réveillées par une moto traversant Paris est-il écrit plus haut ? 300 000 personnes em… par 1 c… ? Et ni la police ni les hommes politiques n’y trouvent à redire ?

    • dosnon
      13 octobre 2015 at 08:53

      A ma connaissance la question de Meme la député était sur les limitations de vitesse à 80 Kmh et non sur le problème du bruit de la circulation .

  50. Fabien
    24 août 2015 at 21:36

    Bonsoir,
    Le bruit subi est une vrai plaie .
    Les motos font du bruit mais pas qu’eux.
    Une voiture qui va vite aussi.
    Pour moi( qui suis conducteur), des limitation de vitesse s’imposent.
    Aussi ,il faudrait réfléchir à un urbanisme où le piéton et le vélo trouverai sa place, où les zones habités serait protégé de ce fléau qui est le bruit!

    • levosgien
      13 février 2017 at 10:51

      une application sonomètre n’est pas valide pour des forces de l’ordre. La loi oblige l’utilisation d’un sonomètre agréé et certifié, qui doit être régulièrement contrôler (en général 1 foi par an), avec une procédure bien déterminé pour son utilisation. Tout manquement, amènerait une nullité devant un tribunal.

      • Delville
        13 février 2017 at 11:20

        Il n’y a qu’à changer la loi !

        Les pays du Sud de l’Europe sont les seuls où les citoyens prennent la loi pour une chose immuable ! Comme si elles venaient de dieu à Moïse !. Dans les pays du Nord , les citoyens réagissent dans le cas précis au plus vite en sommant leur représentant (député) d’agir dans l’urgence et lui demandant des comptes pour qu’il justifie pour quelles raisons il ne l’a pas fait plus tôt !
        Les lois stupides et inefficaces sont à notre images.

        • JB
          13 février 2017 at 13:31

          Contrôle technique avec passage sonomètre systématique.

          Moi je sanctionnerais aussi fortement certains magasins.

          • Delville Joël
            22 février 2017 at 16:02

            Très juste !
            Des sanctions à ces stupides qui défendent le boucan pour des fausses bonnes raisons qui, tentant de se justifier, montrent simplement à qui on a à faire …
            Les psychopathes criminels tuent pour la mêmes raisons : pour jouir sans limites du mal qu’ils font….
            Le psychopathe motard hurlent pour jouir également sans retenue,: Regardez comme je suis viril !, comme je suis fort !, comme je suis beau !, regardez comme je flotte au-dessus des lois !
            lois que ne concernent, bien sûr, que vous-autres , simple automobilistes, cyclistes et piétons trop bêtes pour comprendre le grand ballet d’aciers, cuirs et vacarmes…
            Ce type de bruyant n’est que pathétiques , quand passe un de ces demeurés, j’entend même mes filles qui soufflent « petit zizi »

            • wideview
              22 février 2017 at 16:55

              Jouir, viril, beau, acier, cuir, psychopathe, zizi…
              Vous fréquentez des clubs sado masochistes ?
              Plus sérieusement, modérez vos propos car ils ne sont en rien constructifs. Ne croyez-vous pas qu’il existe autant de raisons de rouler en échappement bruyant qu’il existe de motards ?
              Que les motivations de chacun peuvent être très disparates ?
              Un fan de motogp pourra trouver très esthétique d’équiper sa machine d’un silencieux « racing ».
              Un motard amoureux de vieilles montures n’aura peut-être d’autre choix que celui d’un mégaphone un peu bruyant.
              Un passionné de belles pièces chérira amoureusement son dernier Termignoni installé sur sa magnifique Ducati…
              Ces trois exemples, parmi tant d’autres, sont la réalité du quotidien et n’ont rien à voir avec un quelconque sentiment de supériorité, d’égoisme ou de problème sexuel.
              Devrions nous sanctionner ces personnes lambda ( et non pas ces criminels psychopathes ) pour avoir exprimé, d’une façon ou d’une autre, leur désir d’assouvir leur passion ?
              Je ne pense pas.
              Evitez les jugements hâtifs ou gardez les pour vous car les messages sur fond de haine ou de mépris ne peuvent qu’engendrer le même genre de réponse.
              La prochaine fois que vous croiserez l’un de ces motards jugé agressif pour vos oreilles, posez vous les bonnes questions et ne jugez pas sans savoir.

            • Sebastian
              5 juin 2017 at 15:18

              quand je lis des propos aussi haineux pour un problème de bruit et donc « uniquement » de désagrément, j’aurais tendance à m’imaginer qu’ils proviennent essentiellement d’automobilistes qui se moquent de mettre en péril la vie des motards par leur comportement irresponsable, agressif et dangereux comme téléphoner au volant, boire, se droguer ou couper la priorité.

              Ce n’est pas demain la veille qu’on entendra parler de motard réagissant comme ce tueur : http://www.motomag.com/Accident-de-moto-mortel-a-Allinges-74-la-fuite-qui-tue.html#

              Pour moi la priorité avant ce désagrément-bruit, c’est la vie. Quand je lis que 70% des accidents graves de motards dont des décès impliquent des automobilistes, je me dis que la priorité c’est de faire changer le comportement des automobilistes quitte à leur retirer à vie leur permis de conduire en commençant par ceux qui confondent l’alcool-drogue et leur bagnole avec un bar ou salle de shoot sur 4 roues ou encore leur bagnole connectée avec un bureau roulant avec téléphone portable et internet.

              J’ai du mal à croire que l’Etat autorise des pubs TV de voitures (et leur vente) mettant en avant l’existence de la wifi pour le modèle en question et à fortiori voulant apparaître comme un argument d’évolution et de différenciation, on voit bien qu’on marche sur la tête au profit des lobbys et contre l’humain.

              Je ne doute pas que le monde serait meilleur si à la place de beaucoup d’automobilistes il y avait des motards car comme l’écrivait Antonio Fischetti dans Charlie Hebdo (juillet 2016) :

              On est cernés par les machines. Elles remplacent nos yeux, nos oreilles, nos cerveaux… On appuie sur un bouton, elles font tout pour nous. Finalement, la bonne vieille bagnole est encore l’une des dernières machines directement pilotables et maîtrisables.
              Le jour viendra peut être où toutes les voitures seront autonomes. Mais ce n’est pas demain la vieille qu’on verra une moto sans pilote. Sous cet angle, la moto sera le dernier rempart contre la soumission de l’homme à la machine. D’ailleurs ce n’est pas par hasard si les automobilistes s’insultent, pendant que les motards se saluent fraternellement. La protection de l’habitacle rend con et égoïste, et l’ouverture au monde rend certes plus vulnérable, mais aussi plus solidaire. Une leçon de philosophie que les conducteurs de voiture feraient bien de méditer, avant de disparaître.

              • Paca06
                5 juin 2017 at 16:07

                Arrêtez de trouver des excuses les motards bruyants pas plus tard qu’hier matin à 1h 30 un keke faisait vrombir son moteur de harley en toute impunité ! Je dors très mal et en plus je dois vous supporter. Tout le quartier du port de Nice en a marre des pétitions et plaintes ont été déposées. Alors le coup du bruit pour qu’on vous entende à d’autres !

              • FlatFab
                5 juin 2017 at 19:15

                « Ce n’est pas demain la veille qu’on entendra parler de motard réagissant comme ce tueur »
                N’en sois pas totalement sûr. Je n’ai pas de cas en mémoire là tout de suite, mais des motards qui fuient leur responsabilité, ça peut arriver.
                Et des motards qui percutent d’autres usagers plus vulnérables, ça arrive régulièrement.
                Exemples pêchés au cours des dernières semaines :
                http://www.nordeclair.fr/63546/article/2017-05-28/le-motard-qui-avait-fauche-un-enfant-en-2013-ecope-de-quinze-mois-de-prison
                http://www.macommune.info/article/un-motard-percute-une-femme-de-70-ans-163084
                http://www.lavoixdunord.fr/167870/article/2017-05-24/une-jeune-pietonne-blessee-par-un-motard-quelques-pas-de-la-ducasse

                Pour le reste, je suis globalement d’accord avec toi.
                Il est clair que les nuisances sonores relèvent avant tout d’un désagrément, et non d’une question de vie ou de mort.
                Toutefois, il faut reconnaître que ce désagrément peut s’avérer parfois majeur, répété et perturber sérieusement la qualité de vie des personnes concernées.
                Si le bruit des motos relève du désagrément, il faut aussi admettre que pour les motards, ce bruit relève également de l’agrément, du superflu, de l’accessoire.
                Il serait donc possible de réduire cette nuisance sans dommage pour tous les intéressés.

                • Sebastian
                  6 juin 2017 at 11:55

                  Bien sûr les abrutis sont partout même en moto et concernant le bruit on sait que cela peut devenir vite insupportable quand c’est persistant, donc je n’excuse pas ceux-là même s’ils sont des motards.
                  Je constate aussi bien sûr qu’il y a des automobilistes qui facilitent le passage des motards et que la route devient tout d’un coup un terrain qui peut être partagé avec bienveillance entre 2 et 4 roues mais force est de constater que si d’une part une certaine forme de fraternité existe encore presque systématiquement entre motards, je vois par contre au quotidien des engueulades régulières entre automobilistes et qui plus est évoluent souvent en un comportement dangereux.

                  Ces automobilistes semblent prendre la route comme s’ils partaient combattre un ennemi et en tous cas en se fichant de mettre en péril la vie des autres (piétons, 2 roues et 4 roues). C’est tous les jours que je croise des automobilistes au comportement dangereux et souvent plusieurs d’entre eux sont en train de téléphoner au même temps…
                  De façon générale, c’est probablement dû à l’évolution de notre société d’aujourd’hui : un manque de respect et d’humanité (d’où le monde motard en général qui apparaît comme une exception parmi d’autres).
                  Il y a qq semaines encore un ami d’un membre du club de moto dont je fais partie, a perdu la vie à cause d’un automobiliste qui l’a laissé mourir comme un chien au bord de la route (il allait se marier en juillet) et ce tueur s’est enfui. Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie : http://www.midilibre.fr/2017/05/18/beziers-appel-a-temoins-apres-l-accident-mortel-sur-la-route-de-bessan,1508739.php#

                  • JB
                    6 juin 2017 at 12:19

                    Pour toi le monde motard est un exemple de respect et d’humanité ???

                    Les dernières années ou je faisais de la moto, les usagers dont je me méfiais le plus, eh bien ça ne sont pas la automobilistes mais au contraire les autres motards.
                    On double les autres motards au raz des miches, pas de distance de sécurité.
                    On se colle à la moto devant nous, au risque de le percuter sur un freinage un peu appuyé.
                    On fait un dépassement alors qu’on autre motard arrive en face, ben oui, deux moto, il y a la place de passer, il n’y a qu’a se pousser.
                    On double sur la même voie, par la droite……..

                    La communauté motarde, dans son sens noble, pour moi, elle n’existe plus.

              • JB
                6 juin 2017 at 08:11

                Le mythe du méchant automobiliste qui met en danger le gentil motard, alors là, excuse-moi mais je me marre !!!!
                Le fait qu’une voiture soit souvent impliquée dans un accident avec un motard ne veut pas dire que cette voiture soit responsable de cet accident.
                Aujourd’hui, sur la route, je constate que le comportement des automobilistes s’est relativement apaisé, alors que beaucoup de motards roulent de manière très dangereuse.
                Dépassement en frôlant les voitures, voir les autres motards ou vélos, excès de vitesse, dépassement entre deux files alors que les deux sens roulent à vive allure…….
                Non seulement beaucoup n’hésitent pas à se mettre en danger, mais ils n’ont pas de scrupules à mettre les autres en danger.
                J’étais passionné de moto, je n’en ai plus depuis 2 ans, les sensations me manquent un peu, mais la communauté motarde elle ne manque pas, je trouve qu’elle sombre dans le crétinisme, alors que c’était d’authentiques passionnés (il y en encore, heureusement), la faute à la démocratisation sans doute.
                J’ai pris la moto d’un membre de ma famille la semaine dernière pour faire une course, alors que je n’avais pas roulé depuis plus d’un an.
                Un petit tour en ville de 1 ou 2 km, il a fallu que je tombe sur un idiot qui m’a collé aux basques en vrombissant, pour finir par me doubler en me frôlant, alors que j’étais engagé dans une voie pour tourner à gauche. Très dangereux, heureusement qu’avec l’expérience je sens le débile à 15km.
                J’ai rendu la moto à son propriétaire, sans regret ……

                • Le Vosgien
                  6 juin 2017 at 12:03

                  entièrement d’accord, d’ailleurs lorsque j’étais actif (retraité aujourd’hui), j’ai eu 2 stagiaires qui ont arrêté la moto, non pas à cause des automobilistes, mais à cause du comportement des autres motards (en région parisienne).
                  J’ai un collègue qui se retrouve avec une phobie de la conduite, parce qu’un motard l’a doublé et s’est encastré dans la voiture venant en face. (région lyonnaise).
                  Lorsque je vois un ou des motards dans mon rétro, je serre à droite, j’ai bien dit « voie » et non « entends ». Dommage que je n’ai plus ma Dashcam, sinon je pourrai mettre quelques vidéos, démontrant que le bruit est inutile.
                  On est dans la période où la nuit les fenêtres sont ouvertes, lorsque l’on est réveillé à 2 h du matin par UN seul motard qui passe, et pas dans la rue puisque c’est une impasse, avec le son qui se réverbère sur les montagnes (oui dans les Vosges il y a des montagnes, avec beaucoup de motards accidentés sur la route des crêtes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *