Préparer sa moto pour l’hivernage

Un certain nombre de motards ne roulent que peu ou pas du tout en hiver. Pas de honte à avoir, c’est un choix et parfois une nécessité (en haute montagne ou dans des zones isolées non déneigées, par exemple). Le stockage d’une moto pendant plusieurs mois (ou années) obéit à un certain nombre de règles pas toujours bien connues.

Afin d’être certain de retrouver sa machine en bonne forme au sortir de son hibernation, il est essentiel de lui fournir à l’avance les meilleurs soins pour qu’elle s’endorme tranquillement.
Lire l’article « Maintenir sa moto en bonne forme« .

 * * *

Dans le cadre de la préparation à un stockage prolongé :

  • Enlever ou isoler tout ce qui peut s’user, se corroder, rouiller, se gripper: enlever la batterie (ou au moins la débrancher) ; remplir le réservoir au maximum (pour ne pas laisser l’intérieur rouiller) ; boucher la sortie du pot d’échappement pour empêcher l’humidité d’y entrer et de corroder l’intérieur ; boucher l’entrée d’air pour les mêmes raisons ; si possible, enlever tous les éléments pouvant souffrir de l’humidité, notamment les bougies, et les conserver à l’abri.
  • Vidanger les fluides et tous leurs circuits de circulation, protéger ou graisser les organes de lubrification : vidanger l’huile moteur ; vidanger et sécher complètement les carburateurs ; enlever la chaîne, la nettoyer (au pétrole désaromatisé ou à l’essence F) et la laisser dans un bain de lubrifiant ; graisser tous les roulements et points de lubrification.
  • Protéger du froid, de l’humidité, de la poussière: nettoyer la moto afin de supprimer tout ce qui pourrait attaquer vernis et/ou peintures (sel, déjections d’oiseaux…) ; protéger les chromes et pièces métalliques d’une fine couche d’huile ou autre produit spécifique (WD40 ou silicone en spray) ; protéger les pièces en vinyle et en caoutchouc avec un produit de protection pour le caoutchouc ; vaporiser les surfaces non peintes avec de l’antirouille ; enduire les surfaces peintes avec de la cire pour automobile.
  • Pour finir, mettre la moto sur béquille centrale ou béquille d’atelier si possible (pour soulager l’amortisseur) ; bien gonfler les pneus ; couvrir l’ensemble avec une bâche spécifique moto ou en en tissu aéré (coton ou molleton) qui laissera passer la condensation mais protégera de la pluie, des poussières et des taches.

Le réservoir d’essence
Soit le vider, le graisser au préalable avec un peu d’huile et le laisser ouvert dans un endroit tempéré et bien sec ;
Soit le remplir avec de l’essence, si possible mélangée à un inhibiteur de dégénérescence d’essence.
Il n’y a pas de risque de voir l’essence se polymériser et créer un dépôt si elle est en grande quantité dans le réservoir, si on pense à le remuer de temps en temps et, enfin, si l’on n’abandonne pas lâchement sa moto pendant de longues années…

Pour s’assurer de la conservation du moteur
Fermer le robinet essence, puis faire tourner le moteur jusqu’à ce qu’il s’arrête. Une autre méthode consiste à vidanger les caburateurs avec la vis de vidange.
Verser une cuillerée d’huile moteur dans les orifices des bougies d’allumage, remettre les bougies en place et lancer le moteur à plusieurs reprises (démarreur électrique mais coupe-circuit sur off). Vidanger à fond l’huile moteur et déposer le filtre à huile. Il n’est pas nécessaire de reposer le filtre à huile. Remplir le carter moteur avec de l’huile moteur neuve jusqu’à l’orifice de remplissage.
Si la moto est à refroidissement liquide, penser à mettre de l’antigel.

Pour la batterie
Penser à déconnecter d’abord la borne négative puis la borne positive.
Nettoyer l’extérieur de la batterie avec un détergent doux et retirer toute corrosion des bornes et des connexions des faisceaux de fils, à graisser avec une graisse spécifique.
Ranger la batterie dans un local dont la température est supérieure au point de gel. La stocker dans un endroit sec et tempéré, jamais à même le sol.
Au rebranchement, brancher en premier la borne positive puis la borne négative.

 * * *

A la fin de la période d’immobilisation
Faire une révision complète, vidanger l’huile moteur, regonfler les pneus, recharger la batterie avec un chargeur spécifique moto, qui délivre une intensité de l’ordre d’un dixième de la capacité (en ampères/heure) de la batterie.

La référence dans ce domaine est le Tecmate Optimate III, un chargeur « intelligent », capable de détecter le niveau de charge de la batterie et d’adapter l’intensité de la recharge en fonction.
Convient pour toute batterie acide-plomb de 12 V de capacité de 2.5 à 18 Ah, y compris les batteries étanches de démarrage du type « MF » (soit chargées à sec, soit du type « MF humide » déjà remplies et chargées en usine), pour motos et véhicules assimilés, mais également pour les batteries étanches au gel.

Surtout redémarrer tout doux, la moto ET le motard ont tous deux besoin d’une période de rodage avant de retrouver leurs sensations d’avant.

  13 comments for “Préparer sa moto pour l’hivernage

  1. Julien
    2 décembre 2014 at 14:22

    Bonjour.
    Je suis propriétaire d’une Honda cb500f achetée en mars 2014. C’est donc le tout premier hiver pour la jeune moto. J’aimerais savoir alors si il est préférable de retirer la batterie et de la laisser chargée. Est ce qu’il faut aussi que je réalise tout ce qui est mentionné plus haut ?
    Merci de votre réponse.

    • FlatFab
      2 décembre 2014 at 22:14

      Tout dépend de la durée de la période d’hivernage.
      Si c’est pour quelques jours ou quelques semaines, pas besoin de tout remiser.
      Si c’est pour plus de deux mois, cela vaudrait mieux.
      Et il rste préférable de retirer la batterie si vous pouvez la garder en charge lente.

      • Julien
        3 décembre 2014 at 12:01

        Je vis en Haute-Savoie donc l’hiver c’est pas trop pratique pour rouler. Je vais arrêter ma moto jusqu’en mars je pense

  2. Marie-Jo
    30 octobre 2014 at 09:08

    Salut FlatFab. J’espère que tout va bien pour toi. A quand ton petit tour en Suisse pour une formation ?

    Ma question est la suivante : je roule depuis peu sur une Kawa 6Rn (2010). Révision faite et bien entretenue par son ancienne propriétaire.

    Je vais rouler pendant l’hiver de temps en temps mais sans plus car en Haute-Savoie… tu vois ce que je veux dire.

    Ma moto est entreposée dans un garage qui est chauffé. Que dois-je faire pour la batterie sachant que je vais rouler de temps en temps ? Est-ce que je la laisse brancher ou non ?

    Merci pour ta réponse et ton site toujours bien chargé en infos que je consulte… eh bien oui : une fois par jour.

    • FlatFab
      1 novembre 2014 at 22:46

      Moto à l’abri dans un garage chauffé… tu peux laisser la batterie en place.
      Il serait toutefois préférable de la brancher sur un chargeur à charge lente.

      Je viendrai du côté de la Savoie et de la Suisse au printemps 2015, en avril ou mai, pas encore de date fixée.

      • marie-jo
        3 novembre 2014 at 09:28

        Merci pour ta réponse et pour l’info pour 2015. bonne journée et bon V à tous

  3. Guy
    13 octobre 2013 at 21:10

    Bonsoir, je suis possesseur d’une BMW K1200 GT de 2007 et je souhaite la mettre en hivernage. Dois-je démonter la batterie et la mettre à l’abri ou bien suis-je obligé de la laisser branchée ? Merci d’avance
    Cordialement. Guy

    • FlatFab
      14 octobre 2013 at 12:27

      Il n’y a aucune obligation de la laisser branchée, sauf si vous souhaitez qu’une éventuelle alarme embarquée reste active.
      Si la moto est stockée dans un garage chauffé, il suffit de débrancher la batterie.
      Si elle est entreposée dans un local non chauffé, il faut débrancher et démonter pour mettre la batterie dans un endroit chauffé et ventilé.

  4. idiara
    2 novembre 2012 at 15:33

    Bonjour à tous,

    Sauf erreur de ma part, le spray silicone devrait faire l’affaire en terme de protection autant pour les métaux, que les plastiques et les élastomères.
    Sprayez le tout mais n’oubliez pas de laver voter moto avant de prendre la route après l’hiver.

  5. Marc
    27 novembre 2011 at 13:31

    Pour info, une cartographie ne se « déprogramme » pas en débranchant la Batterie.
    Elle se réinitialise et remet ses codes « erreur » à zéro( Au pire).
    Il suffit lors de la remise en route, de laisser la moto chauffer sans touchez aux gaz jusqu’au déclenchement du ventilateur.

    Il ne faut aussi surtout pas vidanger les fluides, ce qui entraîne une augmentation de la vitesse d’oxydation.

    Par contre, une vidange aux beau jours est recommandée.

    Bonne route à tous.

  6. Olivier
    15 octobre 2009 at 22:04

    Bonjour,

    J’ai une moto à injection et j’ai retiré la batterie pour l’hivernage … Comme pour mes motos précédentes à carbus.
    Je n’ai pas trouvé d’infos et ne sais pas pourquoi il faudrait la laisser branchée avec une injection ? Possibilité de la retirer juste le temps de la recharger ? Qu’est-ce que ça peut provoquer sans batterie ?

    Merci pour vos explications

    Salutations

    – – –

    Réponse

    L’absence prolongée de batterie provoquera une réinitialisation de la cartographie d’injection (ce qu’on appelle le « mapping »).
    Rien de dramatique, la majorité des modèles sont conçus pour charger une cartographie « basique » et la carto correcte sera réactivée lors de la révision suivante.
    Mais cela peut parfois empêcher le démarrage de la moto, ou plus simplement une augmentation de la consommation et de la pollution émise.

    Il est possible de retirer la batterie le temps de la recharger, si ce temps de recharge se compte en heures.
    Mais je ne connais pas le temps précis, cela varie selon les motos.

    • Anonyme
      21 octobre 2009 at 12:19

      Merci pour les infos !

  7. La miche
    18 septembre 2009 at 01:10

    Bonjour,
    dans le cas d’un 1200 GS BMW, le réservoir d’essence est en plastique ou en métal ?
    Merci de votre réponse

    – – –

    Réponse

    Bonjour,
    Sur la R1200GS, le réservoir est en matière synthétique revêtu d’un cache en plastique. Pas de métal, pour des raisons de gain de poids…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *