La fiabilité des BM est-elle en baisse ?

Encore une question souvent posée et dont la réponse parfaite n’a pas encore été trouvée…

Il est vrai que les motos BMW connaissent des déboires, voire de gros soucis, comme toutes les motos, comme toutes les mécaniques. Il semble parfois que la fiabilité de nos machines soit en baisse par rapport à ce qu’elle pouvait être il y a 20 ans.
J’ai dit « il semble »…
Car il faut aussi comparer ce qui est comparable et relativiser par rapport au nombre de machines en circulation et au nombre de kilomètres parcourus.

Allez dans un rassemblement motard et regardez les kilométrages affichés au compteur, ce sont presque toujours des BMW qui durent le plus longtemps. Ou des Honda.

Mais qu’est-ce que « longtemps » ?

Avant les années 1980, un motard était bien content quand sa machine durait 50.000 km et encore, avec moult réparations sur le bas-côté, en changeant tout ou partie du moteur, etc.
Aujourd’hui, la barre psychologique est à 100.000 km et j’entends parfois des BMistes se lamenter sur les multiples avaries, pannes ou petits pépins de leur bécane à 30.000 ou 40.000 km.

Or bien des motards français (euh, 80% même) ne considèrent pas que 30.000 km soit un kilométrage « dérisoire ». Le kilométrage annuel moyen en France pour les motos de plus de 750cc est estimé à environ 6.400 km… Et la durée de vie moyenne d’une moto est elle aussi estimée à sept ans.
Conclusion, environ la moitié des motos de grosse cylindrée part à la casse autour des 50.000 km.
Le truc, c’est qu’avec les motards GT gros rouleurs qui font entre 20 et 40.000 km, on atteint vite les 100 ou 200.000 bornes, et là, forcément, y a de l’usure…
En mécanique, le « zéro défaut » ad vitam aeternam n’existe pas.

Un autre biais est la forte augmentation de la population concernée.
Les ventes de motos BMW enregistrent une croissance régulière depuis 10-15 ans, souvent supérieure à celle de la moyenne du marché. La RT figure chaque année parmi les dix meilleures ventes de motos en France, la GS est entrée depuis peu dans le palmarès, entre la 10e et la 15e place.
C’est un fait simple: il y a de plus en plus de BM dans les rues et sur les routes.

Mathématiquement, avec la même proportion de problèmes, si on augmente la population de base en valeur absolue, on se retrouve forcément avec un plus grand nombre de problèmes.
Tout le problème est de savoir si les motos BMW sont moins fiables qu’avant.
Et là, personne n’a la réponse !

Il y a un autre effet (en fait, deux) de la « démocratisation » de BMW, l’un au niveau des concessionnaires, l’autre au niveau des clients.

D’une part, la moto BM n’est plus une affaire de motards passionnés, mais une marchandise comme une autre, mais qui se vend bien (et cher).
Résultat, de plus en plus de concessionnaires sont avant tout des marchands, des vendeurs. Le SAV n’est pas leur affaire, ça coûte cher et ça ne rapporte pas grand-chose, du moins à court terme. D’où une attitude de refus, de rejet, de déni des problèmes, qui se révèle hélas parfois relayée par l’importateur.

D’autre part, la moto BM n’est plus une affaire de motards passionnés, mais un signe extérieur de richesse, un objet investi d’une image de marque.
La majorité des acheteurs de R1200RT, notamment en Ile-de-France, choisissent cette machine comme un gros scooter. Ils portent d’ailleurs souvent les mêmes tenues que les conducteurs de Burgman ou de Silverwing, et se comportent hélas souvent de la même façon.
Et s’ils acceptent d’investir entre 15 et 20.000 euros dans une moto BMW plutôt que 10.000 dans un maxi-scooter, c’est parce qu’ils en attendent une fiabilité à toute épreuve, mais surtout sans aucun entretien. Pas de chance, une moto, ça s’entretient !
Quand je vois l’état des bécanes en révision chez mon concessionnaire francilien, j’hallucine. A 90%, les BMistes ne touchent jamais leur moto. Un coup de karcher de temps en temps, point final. L’état de saleté, voire de corrosion, des tubulures d’échappement est à vomir, parfois dès 10.000 ou 30.000 km.

Quand j’ai apporté ma GS pour la révision des 100.000 km et que j’ai expliqué au chef d’atelier que l’embrayage était toujours d’origine, il m’a expliqué que c’était d’une part la preuve que je savais le manier, d’autre part qu’il était bien content de trouver une moto comme la mienne, qu’il allait pouvoir la montrer en exemple à des clients qui lui affirmaient que les embrayages BMW étaient incapables de tenir plus de 60.000 km.

Le « problème » avec la RT, les moteurs Boxer et l’architecture moto BMW en général, est qu’elles reposent sur des solutions techniques à la fois anciennes et éprouvées, avec des choix radicaux qui leur donnent un caractère bien particulier.

On ne conduit pas une BM comme on conduit une japonaise.
C’est au motard de s’adapter à cette moto s’il veut la garder longtemps et en tirer le plaisir qu’elle peut procurer. Une BM ne s’adaptera pas à votre conduite ou alors, elle fera subir à son propriétaire toutes sortes de soucis et pannes.
C’est peut-être dommage, certains s’en plaignent, d’autres s’en réjouissent, mais c’est un état de fait.
Ou on l’accepte et on change sa manière de rouler (ce qui n’est ni agréable ni facile), ou on change de moto.
Ce n’est que mon point de vue, issu de mon expérience et de mes observations, pas un communiqué officiel BMW.

De plus, BMW se met progressivement au goût du jour des nouveaux conso-motards et tend de plus en plus à se rapprocher des standards de production japonais.
Résultat, boîtes plus douces, moteurs plus linéaires et fiabilité en baisse…

La fiabilité d’une moto repose sur quatre éléments:
– la machine en elle-même, sa conception, les matériaux, etc.
– l’entretien par le concessionnaire
– l’entretien par le conducteur et sa manière de conduire
– la chance

Il suffit qu’un seul de ces éléments soit absent ou insuffisant, et paf ! la panne.
Mais est-ce suffisant pour décréter qu’une moto n’est pas fiable en elle-même ?
On ne parle pas des trains qui arrivent à l’heure.
C’est un phénomène que je connais bien dans mon métier: on parle en général de ce qui ne va pas et du coup, on a l’impression que tout va mal.

Pour ce qui me concerne, ça va plutôt bien, merci !
Je parlerai surtout de mes motos passées, pour lesquelles la situation n’est pas susceptible de changer.

J’ai commencé chez BMW avec une R850RT en 2002, revendue en 2005 avec 115.000 km au compteur.
Ensuite, R1150GS Adventure de 2005 à 2010, revendue à 155.000 km.
Ensuite, R1200GSA de 2010 à aujourd’hui, plus de 210.000 km au compteur.
Entretemps, une R1150RT, revendue à 140.000 km.
Depuis 2016, R1200RT professionnelle renouvelée tous les trois ans, avec 35 à 40.000 km par an.

Je ne dis pas que je n’ai jamais connu de souci, mais rien de grave.
Mon seul vrai gros problème a été dû à la malfaçon caractérisée d’un mécano professionnel hors réseau BM.

  191 comments for “La fiabilité des BM est-elle en baisse ?

  1. Stéphan
    3 juin 2016 at 10:10

    Bonjour,
    BMW R1200GS de 2004 avec 20.000 Km au compteur, à la sortie de l’entretien, mauvaise nouvelle, capteur ABS défectueux, il faut remplacer l’ABS me dit-on ! addition 2300euros.
    Qu’en pensez-vous ? Normale ? Fiabilité BMW surfaite…

    • zerty
      3 juin 2016 at 10:42

      Capteur défectueux et on te dit de tout changer ?!
      c’est plutôt une arnaque y’a pas besoin d’être mécano pour savoir qu’un capteur se change, un capteur est un capteur il doit être brancher sur l’unité centrale de l’abs (le cerveau de l’abs pour les nul) et si il est mort le changer …
      Je me permet de poste un liens de honda bike parts pour te fair un exemple regarde le numero 7 c’est le capteur entier pour 300 euros …
      http://www.bike-parts.fr/pieces-honda-detail-75160-75160-CB650FAE-2015-F_4_1-CB+650+F+ABS+TRICOLOR.html

      C’est pas ta bm mais un abs c’est un abs, donc si c’est seulement le capteur fait gaffe a pas te faire entub*r.

      • stephan
        3 juin 2016 at 10:55

        Le garage me dit que ce sont des capteurs à l’intérieur du boitié…

        • Zerty
          3 juin 2016 at 12:10

          Apres sa peut etre l uniter central mais en aucun cas sa peut etre le system ENTIER a changer ya beaucoup d element sur un system abs

          • Zerty
            3 juin 2016 at 12:13

            2300 euros si tu veut mon avis il essaye de te faire changer tout le system cest pas tres honnete mais bon cest connu ..

            Par exemple quelqun qui y connais rien qui emmene sa moto en revision est surprise il lui a changer ses plaquette alors que les plaquette pouvais encore tirer 2000 voir 3000 borne ba quand ty connais rien sa passe … donc la cest pire parce que un system abs meme avec un peut de connaissance faut pas trop y toucher …

            • Stephan
              3 juin 2016 at 12:43

              J’ai rdv chez un autre concessionnaire demain matin, pour un second avis. Affaire à suive…

            • Philippe Roche
              4 juin 2016 at 20:09

              Cher Zerty,

              1) Je te rappelle que le sujet de cet article concerne la fiabilité des BMW, et non l’honnêteté ou la malhonnêteté des concessionnaires, garagistes et autres hommes de l’art qui peuvent intervenir sur ta moto. En ce qui me concerne, j’en suis à ma quatrième BM, et je n’ai jamais eu le moindre problème. Je te l’accorde, ce n’est pas pour autant que la fiabilité des BMW ne peut pas être remise en cause, mais moi, en tout cas, je n’ai pas eu à m’en plaindre. Un câble d’accélérateur en 2008, et c’est tout.

              2) Je vais me faire engueuler par Fabien, aux yeux de qui ce site est un blog, et non un forum, mais tant pis. Je suis très irrité par cette théorie du complot qui, selon toi, consisterait pour BMW à diminuer volontairement la fiabilité de leurs motos pour en faire profiter leurs concessionnaires.

              3) En même temps, je ne vais pas te donner tout à fait tort, puisque toutes les industries font en sorte que rien ne soit plus réparable à moins de changer la pièce dans sa totalité. Et cela concerne ta moto, ta voiture, ta télévision, ton téléphone, ton lave-vaisselle, ton lave-linge, tu jettes tout, et tu le rachètes. Mais ce n’est pas l’apanage de BMW. De même, quand tu achètes un plat cuisiné, tu acceptes de jeter à la fois du pétrole (le plastique) et l’énergie nécessaire pour le transformer en emballage attirant pour le consommateur.

              Il ne s’agit donc pas tant de discuter de la fiabilité des BMW que de lutter contre l’obsolescence programmée et le gaspillage des ressources naturelles de notre planète, qui ne sont pas du seul fait de BMW.
              Philippe.

              • Zerty
                4 juin 2016 at 20:46

                Dou jai dit que bm baisait la fiabiliter pour en faire profiter les concess ?
                Jai juste di de faire attentions car cest surement un element du system qui est endommager et non le system complet jai rien dit de plus.

                Le but cest de faire comprend a stephan que si le concess veut faire du fric il va changer le system complet et non la piece defectueuse

                • Philippe Roche
                  5 juin 2016 at 18:26

                  Si tu publies ce post dans un article intitulé « La fiabilité des BM est-elle en baisse ? » et qu’en même temps tu conseilles à Stéphan de se méfier de son concessionnaire, j’en déduis qu’il y a un lien entre les deux.
                  Que connais-tu à propos de l’ ABS qui te permet d’affirmer que, non, on n’est pas obligé de changer toute la centrale mais seulement une pièce ? Est-ce une connaissance technique que tu détiens, ou bien est-ce une supposition de ta part ?
                  Si c’est une supposition, je suis bien obligé d’admettre que tu es un tenant de la théorie du complot, lequel serait ourdi par les concessionnaires avec la complicité de BMW, ou l’inverse.
                  Relis bien mon commentaire, et tu constateras que je suis scandalisé par le fait qu’on soit obligé de changer tout un système à cause du défaut d’une seule pièce ; Que cet état de fait n’a rien à voir avec BMW en particulier, mais avec toute l’industrie moderne ; Et que j’espère que cette façon de produire des biens fera bientôt partie du passé.
                  J’ai un autre commentaire en tête, mais ça fait déjà deux fois que je me retiens de le publier. J’en reste là, mais je pense que Fabien comprendra de quoi je veux parler…

                  • Zerty
                    6 juin 2016 at 12:34

                    Ecoute philippe je dit se que je veut, je sais pas par quoi on ta piquer je conseille stephan et tu te permet de faire des alusion
                    « T est qui pour parle ta des connaissance? »
                    Jai beaucoup plus de connaissance en mecanique que le motard moyen francais peut de motard peuve se vanter de savoir faire une synchro carbu ou un jeux au soupape donc arrete avec test grand discour des concess qui veulent faire du fric yen cher bn honda suz ktm kawa partout
                    Partout ya des gens malhonnete sur terre jai repondu a stephane pour laider en aucunc cas par rapport a larticle un site comme sa sa sert a aider les gens.

                    Stephan a un problem sur sa bm il poste un commentaire sur l article de la fiabiliter bmw … quelque part sont commentaire aussi na rien a voir avec l article mais on est aussi la pour s aider donc arrete avec test grand discour tu t imise dans la discussion pour me faire des reproche et rien d autre

                    • Stéphan
                      6 juin 2016 at 12:44

                      Il faudrait peut-être créer un poste « Peux-ton faire confiance à 100% à son concessionnaire BMW ? »
                      Mon premier commentaire était justement parti du principe que l’ABS de ma BMW n’était pas fiable,
                      au finale c’est le concessionnaire qui ne l’est pas…
                      En tout cas merci pour votre participation.

                    • FlatFab
                      6 juin 2016 at 13:07

                      FIN DE LA DISCUSSION.

                      Chacun a donné ses arguments, chacun a pu s’exprimer et se faire son idée.
                      Tout nouveau commentaire sur ce fil de discussion sera supprimé.

            • Stéphan
              6 juin 2016 at 08:31

              Malhonnêteté ou amateurisme ?
              Voilà, après une visite chez un autre concessionnaire ce week-end, il s’avère que mon ABS fonctionne parfaitement bien. Explications plutôt confuses… même le mécano ne comprend pas la raison du test négatif de l’ABS alors que, pour lui, tout est en ordre. Il m’a juste donné le conseille de faire fonctionner l’ABS régulièrement. Me voilà donc soulagé. Mais que penser de mon ancien concessionnaire…

    • John
      11 septembre 2016 at 17:02

      Ton post datte du 03 juin 2016 et la BMW en question r 1200 gs de 2004 avec seulement 20.000 km ?
      Enfin passons beaucoup de modèle gs/gsa rt/gt / etc on eu beaucoup de problème abs entre 2002 et 2006 ou bmw a changer de fabricant pour cet abs début 2007 . C’était un abs servo assister bosh qui a rencontrer pas mal de problème et c’est effectivement l’unité entière que l’on change dans les garages bmw. Mais la solution se trouve là. Si vous connaissez un spécialiste qui répare des pompes hydrauliques, il vous en coûtera entre 300 et 400 euros pour le faire réparer.
      Quand vous acheter un modèle avec un abs servo assister vérifier quand vous mettez le contact que vous entendez un bizzz qui dure quelques secondes, c’est le bruit del’abs servo assister. Si vous n’entendez pas ce bruit abandonnez l’achat et passer à un modèle 2007 bien plus fiable ayant abandonné cette technique du servo abs. C’est un problème d’ailleurs bien connus. À partir de 2007 plus de problèmes d’ abs. Et il faut aussi savoir qu’un liquide de freinage se change une fois par an me paraît correcte.

  2. fredjj27@free.fr
    2 avril 2016 at 09:48

    Bon, voilà.. Après 3 japonaises possédés dans ma jeunesse (2 yam,1 suz et toute à cardan), les 3 sans entretiens, beaucoup de voyage en vacance à l’étranger, je vous assure, tout juste les vidanges et plutôt tout les 2ans (soit environ 15 à 20000km), pas représentatif et pas bien je vous l’accord, mais rien de rien il met arrivé en terme de panne. Bref, mon rêve serait de passer à la BM 1200 GS LC d’occase (2013) pas envie de vider complètement la tirelire. Pratique, confort, punch est un réel plus mais là je crois qu’il va falloir que je reste sage ou alors passer sur un 1200GS ou nous avons plus de recule côté fiabilité. Savez vous laquelle serait la plus fiable, années 2008, 2010, 2012 ?? j’ai vraiment envie d’un big road treep cet été et la 1200gs s’y prête tout à fait je pense. je n’arrive pas à me décidé, cela fait 10 ans j’ai raccroché le casque et bien décidé a reprendre. Merci à tous pour vos commentaires, j’ai été 2 fois voir BMW le Mans et franchement étant moi même commercial, je ne les sens pas du tout du tout, donc l’atelier j’imagine même pas……

    • pascal
      7 avril 2016 at 00:04

      bonsoir Fred,

      tu a résumé en quelque mot mon vécu chez BMW, je suis mécanicien d’origine japonaise 35 ans d’expérience. Reste sur les japonaise si tu veux de la fiabilité.

      Ton ressenti commercial est je pense national étant allé chez BMW Nîmes et Avignon j’ai fait le même constat que toi a part si tu rentre pour acheter du neuf…

      je viens de mettre ma moto en pièce pour expertise 1200RT de 2007 50mk joint spy sortie boite et de sortie moteur HS cuit par la T° de mauvaise qualité et cela pour tous les joints, je ne parle pas de la boulonnerie de la Mer.. de BM moto facturer 20M€, regarde la nouvelle supert T/ ou le dernier 1200GS désolé pas assé de recul pour voir l’évolution mécanique

      voila pour le négatif. Pour le + moto super comportement routier le meilleur GS/RT consommation au plus bas de sa catégorie, accélération et freinage top.

      petit détail j’ai acheter cette moto sortie de bm et révisé…une fois arrivé chez moi inspection 2 bougies hs il sont du oublier qu’il y en avait 4, filtre a air salle. huile de pont noir bon j’arrête là.

      A toi de voir .
      Cordilement,
      Pascal

    • ton that
      25 mai 2016 at 22:43

      salut , je roule e RT 2007 depuis 3 ans acheter 8000 avec 62000 km elle en a 127000, j’ai eu le droit a tous dessus , bien decu de la fiabilitée voila ( embrayage , cardant , roulement ar , pompe a ingexion , bougie qui a peter , support de bulles, jeux dans le top case et LA spy de fourche )

  3. didiZ
    26 mars 2016 at 13:13

    2 visites d’entretien de ma 1200RT chez BMW CO2 Coignières et Boulogne, 2 moteurs cassés juste après la visite. Pas de prise en charge par CO2 ou BMW France .
    Ateliers CO2 Coignières et Boulogne à éviter absolument. Eviter également la marque BMW, elle est en déclin : fiabilité en chute libre, SAV inexistant et malhonnête.

    • oldbir
      27 mars 2016 at 12:42

      Salut, je pense qu’une telle accusation à charge mérite plus d’explication.

      • 22 juillet 2016 at 23:23

        Bonjour à tous ,
        Retour d’expérience 1200 rt achetée en 2011 neuve .toutes révisions faîtes chez Bm bien évidemment.
        2 mois après révision annuelle avec 23000 km fuite sous la moto .
        Diagnostic joint spi moteur boîte.
        Le concessionnaire essai de monter un dossier pour participation Bm .sans conviction.
        Je n’ai pas actuellement le prix des réparations mais je pense à une facture salée .
        Après changement des commodos , voilà un joint spi ….. Merci la fiabilité à 20k euros.
        Je vais sûrement retourner vers les japonaises.très déçu .

    • FlatFab
      30 mars 2016 at 18:04

      Un moteur Boxer cassé, c’est déjà rare.
      Deux à la suite, il faudrait peut-être se poser des questions sur la conduite.

      • Etienne
        9 mai 2016 at 18:38

        Bonjour,
        Heureux prioritaire d’un 1200 GSlc de 2013 avec 14000km, je le suis moins depuis 1 mois suite à une panne moteur.
        Le concessionnaire m’a laissé poireauter 5 semaines avant de m’annoncer que la cloche d’embrayage s’était défixée occasionnant des dégâts certains.
        N’étant plus sous garantie, BMW France prend en charge à 100% le remplacement du moteur (ouf!) mais quand, aucune idée !!
        En conclusion, je suis mitigé quant à la fiabilité BM et complètement mécontent du service du réseau BMW (ce n’est pas nouveau).
        Après 3 GS en 7 ans, je pense fortement passer à une Super Adventure 1290 KTM.

      • didiZ
        11 mai 2016 at 22:13

        Les deux casses cylindre sur la 1200 GS (rupture soupape d’échappement) sont intervenues juste après les visites d’entretien chez le concessionnaire CO2 ; 1ère fois à 20 000 km, 2e fois à 50 000 km ; curieux non ? C’est donc la conduite qui ne va pas ?

  4. philippe
    19 février 2016 at 02:39

    bonjour a tous .j ai eu un accident avec mon 1200 R T
    .j ai percuter une lupo qui roulais au dire du conducteur a 120 sur le file du
    milieu moi sur la 3 ieme file { a gauche }a 130 k m .
    ma question est la suivante : il parrait que sur le 1200 r t dans le compteur km
    il est possible de vérifier la vitesse a la quelle j ai percuté la voiture.

    en vous remerciant
    PHILIPPE

  5. jean
    19 janvier 2016 at 12:17

    Je viens de lire tous les commentaires de cette discussion. BM était réputé pour sa fiabilité et son sens relationnel, je me souviens d’un ami en 1974 qui avait eu un vilo cassé à un peu plus de 250 000 km, le concessionnaire, décédé depuis, avait écrit à BM Germany pour leur faire part du fait qu’il pensait à un défaut du vilo, BM avait pris en charge l’envoi du moteur en usine, sa réparation et le remontage au magasin à condition qu’ils constatent eux même s’il y avait bien un défaut. Bien qu’ils ne fussent pas formel quand au défaut ils firent le geste commercial de prendre sous l’ensemble de l’opération accordant même une garanti « extra » de 12 mois. Ce temps semble vraiment révolu à la lecture de vos textes.
    Pour ma part je roule avec la moto de mon père, un Ariel WNG de 1942 ! en 350 cc culbuté, les frais d’entretient : les chaînes de transmissions primaires et secondaires ainsi que deux réalésages. L’embrayage en liège ne coûte qu’un peu d’huile de coude pour une remise à neuf, et des bouchons récupérés lors de beuveries. Elle consomme peu d’essence, accepte du 95 même en E10, moteur basse compression et le super n’est arrivé que dans les années 50/60 je crois, elle aime l’huile mais sans excès, ne fuis pas (légende urbaine dû à des démontages de moteurs « à chaud » et donc déformation des plans de joints). Une modification faite par mon père constitua à remplacer le joint feutre de la boîte de vitesse, parfait avec une boîte tournante dans la graisse, par un roulement étanche qualité aviation et remplacement alors de la graisse par de l’huile de pont qui est la même depuis.
    Elle n’a connu aucune panne en cours sur le bord de la route.
    Si on excepte l’unique défaut de l’époque : l’absence de lumière, la dynamo Lucas ayant lâché au bout de 40 ans personne n’a su, pu la refaire fonctionner durablement. Mais un sauveur Breton a créé un alternateur pour les vieilles anglaises et maintenant 12 v 140 w c’est même trop … je peut dire que c’est une bonne monture, les soldats britanniques l’avaient surnommés « le cheval de fer » en français dans le texte, c’est dire la fiabilité en temps de guerre …
    Un autre ancêtre de 1930 roule encore et est passé de l’acétylène (jamais en panne) à une lampe led sur petite pile 😉
    Combien de kilomètres parcourus par le WNG ? mystère le compteur fais le tour à 99 999 et j’avoue ne pas prendre garde quand la moto redevient neuve LOL. Sinon elle fait gaillardement 100 km chaque jours de la semaine depuis 34 ans plus les virées du WE quand je ne sort pas l’ancêtre. Certes la vitesse n’est pas sont fort 110 km/h maxi ET de croisière, solo ou duo. Confort du passager d’origine lamentable (un pouf) mais amélioré à peu de frais en utilisant une selle « pilote » avec de bons ressorts, il s’agit d’une moto à cadre rigide et fourche parallélogramme (pas de joints spi etc, mais des paliers bronzes à changer tout les 20 ans pour ma part. L’accélération au feu rouge (oups vert) permet de laisser sur place les Mob et autres Solex mais rien d’autres à deux roues, en solo les caisses sont toutefois derrière 😉
    Ma prochaine moto ? la même en 500 cc … avant guère garanti constructeur « Ton Up » plus de 100 miles à l’heure, je risquerai donc de perdre des points sur mon permis.
    Bonne route.

  6. Re-Motard 60 balais
    16 janvier 2016 at 15:43

    Pour tout dire, reprendre la moto avec une BM est un rêve de longue date. Ce qui me motive c’est la finition et la fiabilité.
    A mon âge l’assurance d’un trajet sans galère revêt de l’importance.
    BMW donne une image de fiabilité et de sérénité à l’usage. Est-ce toujours le cas ?

    Merci de m’aider à concrétiser mon rêve.
    V à tous

    • Falcon
      25 mai 2016 at 18:54

      Alex,
      Bonjour, j ai toujours roulé en japonaise, j’ai fait 106000km en 600 fazer 1998 et 85000km en 1000cbf 2006, j ai toujours fait mon entretien, huile, filtre, bougie, elle non jamais vu la concession, huile a toujours été prise en supermarché (carrefour 10w40) , je n’ai jamais fait les jeux de soupapes ou équilibré les carbus !!! je n ai jamais eu aucun problème !!!!!!! formidable!!!!! , l’an dernier j’ai eu un moment de faiblesse je suis tombé sur une bm d’occasion d’un collègue de travail un f800gt blanche 2013 10mkm que j’ai trouvé super belle, super a l’essai et pour moi la bonne cylindrée et pour un prix super raisonnable, j’ai donc craqué, je l’ai acheté et aujourd’hui 19.5km et j’ai de la mayonnaise dans huile et dans l’eau (joint de culasse mort). Super dégouté!!!! Aprés avoir discuté avec des bmixtes, cela a mis du temps pour qu’ils crachent le morceau, mais il y a énormément de souci chez bmw. Un conseil si la fiabilité est ton premier critères achète japonnais, il y a pas photo!!!! Par contre si tu as du poignon et que veuille un moto confortable et super facile a rouler achète une Bmw mais cela a un prix!!!! qui est excessif pour moi!!

  7. Re-Motard 60 balais
    16 janvier 2016 at 13:34

    Je voulais acheter une 1200GS de 2005 pour reprendre la moto. Mais au vu des échanges sur ce site je commence à douter.
    Je recherche une moto avec du couple et pour une conduite apaisée, et je compte aller m’installer dans les alpes.
    D’où mon premier choix.

    Mon choix s’est posté sur un modèle peu kilométré avec ABS, répartiteur de freinage et suspensions réglables. Ces équipements sont ils fiables ?

    Quelle fiabilité peut on attendre des modèles 2005 ? quels sont les retours d’expérience ?

    J’hésite maintenant à opter pour une 800GS, mais je ne connais pas bien la fiabilité non plus.

    • Paulo
      8 mars 2016 at 19:45

      Bonjour! J’ai acheté une rt de 2009 ,et juste avant je suis resté longtemps sur les forums pour voir les avis, et j’avais compris à l’époque qu’il fallait éviter tout ce qui était 1200 rt, rs gs d’avant 2006 au moins (je parle pas des modèles avant 2000 non plus, là ça allait encore, mais beaucoup de pont de 1200 rt rs gs de 2005 ,2006 on eu des problèmes ,c’est pour ça que j’ai pris un model 2009 ,elle a maintenant 50000 km et rien à signaler si ce n’est l’entretien courant. ….Ha! !!si! ! Une jauge à essence

    • didiZ
      13 mai 2016 at 16:44

      Acheter une BM aujourd’hui, ça n’est pas conseillé. Prix toujours aussi élevé, fiabilité en chute libre, SAV très médiocre voire insultant (aucunes prises en charge par relation clientèle BM, même en fournissant les preuves de leur mauvaise foi et de leur malhônneteté). Achète une japonaise, tu seras moins déçu, et entre 30000 et 5000 euros de moi s qu’une BM à performance égale et à équipement équivalent.

  8. Colaro
    27 décembre 2015 at 15:49

    Bonjour amis motard… Oui Bmiste je suis et plus très jeune maintenant. Bref j’ai un peu de bouteille en moto j’ai 65 Ballais…
    Ma Bmw R 1150rt de 2004 viens de me lâché en sortie de virage…panne de transmission il ma semblé! étant mécano, me suis attelé au démontage de la belle ( que j’avais achetée d’occasion il y à un peut plus d’une année ); j’ai du remonter jusqu’à la dépose de la boite et embrayage…pour enfin savoir le verdict… Pignon et embrayage/ cannelures HS, résultat, je vais devoir déposé la boite de vitesses pour changé le pignon d’attaque si rien d’autre n’est abimé dans la BV. Coût…je vous dis pas…. La moto ne ma pas « prévenu » aucun signe de faiblesse avant coureur ou de bruit. Quand je l’ai achetée au Ier propriétaire, elle sortait de révision 60.000 km et a priori lui conduisais comme un bon père de famille! Et ma conduite n’est pas non plus fofolle…. Cqfd? Je vais donc devoir réinvestir, sans compté que par deux fois déjà, les témoins ABS de la moto c’était allumé… peut être une future panne sous jacente! futur…

    • Philippe
      16 février 2016 at 21:25

      Bonsoir,
      J’ai eu le même problème que vous avec ma R1150RT de 2001.La panne est survenue en 2009, à 43000Kms. Nous ne sommes pas les seuls. La cause semble un défaut de cémentation des cannelures de l’arbre, qui finissent par s’écraser, la dissymétrie su les cannelures finie par attaquer la partie femelle des cannelures de la cloche d’embrayage, jusqu’à la disparition complète de celles-ci. Je conduit comme un bon père de famille, et ménage mes mécaniques. J’ai fait faire la réparation chez BMW. Rien n’a été pris en charge, malgré le dossier du concessionaire, et mon dossier personnel, photos à l’appui des elements en cause. La réparation a été fort couteuse (2100 euros). J’étais sur le point d’acheter une R1200RT neuve. Je me suis tourné vers une R80RT de 1992, avec laquelle je roule toujours. J’ai décidé de ne plus acheter de modèle 4 soupapes. Très cordialement.

  9. Olivier
    7 décembre 2015 at 19:31

    Si vous voulez de la fiabilité chez BM choisissez une 800 à moteur Rotax, motos+simples, + légères, +polyvalentes… Après bien sur ça fait moins premium d’être en 800 qu’en 1200 et puis ce ne sont pas de « vraies » BM, mais en 800 vous roulerez encore et tranquille alors qu’avec ces tanks lourds et compliqués comme tout vous vous retrouverez sur le bord de la route à essayer de joindre BM assistance… mais voila vous êtes en premium ! Allez aux GS days ce ne sont pas des 1200 qui caracolent en tête mais des 800…

    • Alvige
      8 décembre 2015 at 13:39

      Oui, et l’enquête MJ d’il y a quelques mois l’a confirmé, les F800 ne sont pas des machines à problème(s).

      Pas de « vraies » BMW ? Si, j’ai retrouvé avec ma F800GT la philosophie des R75 et R100 des mes premières et lontaines années.

    • FlatFab
      8 décembre 2015 at 13:47

      Si les F800GS sont régulièrement en tête du classement final aux GS Trophy, c’est surtout parce qu’elles sont bien plus légères et les seules équipées d’une roue avant de 21 pouces, ce qui constitue deux gros avantages en enduro.
      Je ne remets pas en question la fiabilité des moteurs twin 650, 700 et 800, mais il ne faut pas non plus tout confondre.

    • Hilson
      16 décembre 2015 at 07:08

      En même temps, pour avoir conduit un800 ST durant 75 000 kms en RP, je n’en garde que des bons souvenirs. Passe au k12Rsport, la philosophie n’est pas la même mais c’est du bonheur. Je crois que quelle que soit la moto, il faut vraiment l’entretenir et trouver un garage qui assure. Ce qui est parfois un réel problème. Je me pose la question de vendre le K12 et puis, je me dis que trouver un ensemble aussi complet, cad performance, sécurité, tenue de route, caractère moteur, c’est pas gagné. En tout cas, baisser en cylindrée me semble impossible. Acheter une moto engage son propriétaire mais c’est la même chose en 4bars. Mais il y a une différence essentielle. En moto, nous avons encore un peu le sentiment d’être libre. Ce n’est qu’un sentiment certes mais c’est tellement agréable. Après, se faire plaisir est payant. Faut choisir. Avoir la banane ça se mérite.

  10. thierry
    21 novembre 2015 at 16:45

    bonjour,

    je suis possesseur d’un GSXR de 1993 ayant 110000kms (embrayage d’origine) et un bmw K100 de 135000kms.je n’ai pas eu de souci particulier car un aucun mécano ne touche a ces machines je suis le seul a y mettre les mains et de 2 quoiqu’il arrive tous les ans je dit bien tout les ans elles ont droit a leurs vidange filtre a huile et graissage de tous les organes qui ont un frottement ou rotation.car un moteur condense et l’huile devient acide et se détériore rapidement en fonction des conditions d’utilisation. la durée d’une machine est a ce prix la. je suis sur le point d’acheter un R1200GS. je prendrais une année de 2007 avec peu de kms car tous les rappels auront étaient fait et elle auras droit au même traitement que les 2 autres. la fiabilité est avant tout une histoire d’entretien et d’écoute de votre monture pas seulement le manuel dit que la vidange est a 10000kms ou 20000kms et de monter dessus tourner la clé et partir.

    • grandseigne
      2 janvier 2016 at 01:21

      salut a tous’étant poprio d »un 1200gs année 2007’je peux répondre a des interrogatin’primo’il est vrai que bmw n »est pas donner ensuite il faut savoir relativiser’pour ma par je l’est acheter a un papi de qimper qui n »aiyant pas de concession bmw sur la bretagne la faite entretenir par un mécano moto proche de cher lui, il c’est avére que abs est tomber en panne aprés avoir reconditinner l »abs a castre il savère que le remontage a été mal fait’ cela a occasionner une autre panne(mauvais serrage d’un tuyau idrolique sur le bloc abs et rupture d’une vis du support,réparer depuis) la moto a 25000km et c’est un vrai plaisir de rouler avec,bmw connais les soucis sur abs mai refuse la prise en charge si l’entretient n »est pas fait cher eux je voudrai juste dire qu’il est tomber en panne au bout de 7ans et que l’ancien poprio n’effectuai pas le changement du liquide de frein comme préconiser par le constucteur depuis je roule avec et je suis content et vus dit a plus cher motard

  11. Arno
    15 novembre 2015 at 21:28

    1200 GS LC sous garantie constructeur retenue samedi soir en concession pour problème (encore!) sur circuit d’eau. Cette fois BMW Motarrad France a joué une réelle partition d’humour : pas possible de faire jouer l’assistance et le prêt de véhicule. Raison avancée par Mondial Assistance à la vue des clauses du contrat le liant à BMW : il ne fallait pas amené soit même le véhicule en consession mais attendre qu’il tombe en panne sur la route !!! C’est beau le service Prémium. Un grand merci en tout cas à la concession de La Rochelle qui s’est démenée pour que je puisse repartir en deux roues. Un zéro pointé en revanche pour BMW Motorrad qui « n’assure » plus rien, ni la fiabilité (moults problèmes en 10 ans sur plusieurs véhicules de la marque), ni le service après-vente. Une certitude ce sera ma dernière BMW ! C’est moche.

    • Millusk
      22 novembre 2015 at 23:39

      Fil de discussion très intéressant.
      J’ai eu une k1600gt pendant 4 ans. 40000 kms, pas de souci majeur rencontré. Par contre la majorité des vis rouillées, que j ai eu le malheur de signaler 2 mois après fin de garantie. On m’a royalement envoyé chier. Quand on pense au prix de la vis et aux 30000 euros de la bécane, on se dit que bm sait comment véhiculer une bonne image auprès de ses clients. Bizarrement , quand j’ai dit à mon interlocutrice qu’en un an je leur avais lâché presque 100000 euros (une s1000rr volée au bout de deux mois, une 320 d pour 40000 euros, et une k16000 GT), ça a eu l’air de lui faire le même effet que si je lui avais acheté un chewing-gum.

      Bref, la gs me faisait les yeux doux depuis quelque temps, mais vu le SAV, et surtout la fiabilité des derniers modèles, je vais plutôt regarder du cote de la 1290 super adventure.

  12. Lauret XTZ
    8 novembre 2015 at 07:55

    Bonjour à tous,

    Possesseur d’une 1200 XTZ, excellente machine, mais que je trouve un peu lourde, je me laisserais bien tenter par une R1200R.
    En lisant vos messages, je me demande si je ne vais pas rester chez les japonais !

    Laurent

  13. za
    14 octobre 2015 at 14:11

    j’ai eu henvirons

    j’ai un side bmw watsonian et 70 pays dans la panse j’ai rajeunie mon moteur a 660000 kms mais bon il tourne bien encore je roule avec depuis 1978 ilafait iles de man plusieurs fois il a egalement fait aussi les concentres hivernal genre elephant now nous sommes dans les700000 kms et a part son petit pipi d’huile no probleme alors fiabilite vous me faite rire

  14. Philippe Roche
    23 septembre 2015 at 19:18

    Fiabilité, vous avez dit fiabilité ? Ma première moto, acquise en 1970, je l’ai tellement souvent poussée au bord de la route que mon père disait que la moto, c’était bon à la santé. Forcément, avec toutes ces marches forcées, je faisais du sport ! D’ailleurs, il était hors de question à l’époque de partir sans emmener tout un matériel de dépannage : bougies neuves, brosse pour nettoyer lesdites bougies, huile 2T pour ajouter à l’essence pour que le moteur ne serre pas, et j’en passe, notamment le tournevis pour régler la carburation (trop pauvre, trop riche, ça n’allait jamais). Tout cela ne m’a pas empêché de partir en 125 cc de Lyon pour rallier Munich en passant par la Furkapass (source du Rhône et du Rhin) et de rentrer à Lyon en passant par Strasbourg.

    Depuis cette époque, la fiabilité de tous les véhicules à moteur s’est considérablement accrue. J’ai possédé trois motos BMW (R 65, K 100 RT, K 1600 GT), et j’attends la livraison de ma nouvelle K 16. Aucun problème avec aucune de ces motos, si ce n’est un câble d’accélérateur sur ma K 100. Rien, autrement dit.

    En dehors de la fiabilité, ce qui a changé, c’est la mentalité des acheteurs : ce ne sont plus des passionnés, mais des consommateurs qui ne supportent plus le moindre problème. Et pourtant, Dieu sait que les choses ont évolué ces dernières décennies. On devrait en être heureux, mais c’est le contraire qui se passe.

    Étonnant, non ?
    Philippe.

  15. M P.
    23 septembre 2015 at 14:53

    BMiste depuis plus de 15 ans et + de 350 000 km, la R1200 RT sera ma dernière.

    Je n’ai jamais changé aucun embrayage, suspensions,…. sur aucune de mes R100RT, R1100RT, R1150RT (les disque avant de frein à 110 000),… et toutes ont été revendus avec + de 130 000 km.

    Mais la R1200RT a décroché le pompon : suspension en panne 45 000 km, Deux relais de pompe à essence 50 000 et 62 000, arbre de transmission à 68 000 et enfin disque de frein avant et embrayage à 77 000.

    Alors que mes trajets n’ont pas changé, ni en nombre par an et globalement pas trop en longueur. Et je ne pilote certainement pas mieux (je vieillis donc je devrais roule moins vite, non ?).

    Donc si ce n’est pas moi, c’est quoi l’origine ???

    • FlatFab
      23 septembre 2015 at 19:43

      Normalement, les deux premiers problèmes auraient dû être pris en charge sous garantie. J’ai moi aussi connu une fuite d’huile sur l’amortisseur arrière de ma R1200GSA à 32.000 km et l’amorto a été changé sans aucun frais de ma part. Le relais de pompe à essence, panne classique et bien connue des R1200, aurait dû être réparé en garantie aussi.

      Le(s) disque(s) de frein… pièce d’usure, qui aurait certes dû durer au moins 100.000 km. J’ai fait changer le disque arrière à 150.000 km et les disques avant sont toujours d’origine.
      L’embrayage est également une pièce d’usure, qui se change généralement entre 60.000 et 100.000 km. Sur mon ancienne GSA, changé à 130.000 km. Sur l’actuelle, changé à 160.000 km, en préventif car il était encore bon. C’est vrai qu’à 77.000 km, ça fait tôt. Mais ce n’est pas exceptionnel.

      Le plus scandaleux, je suis d’accord, c’est l’arbre de transmission à 68.000 km. Là, il y a vraiment un GROS souci, ça ne devrait pas arriver, surtout pas à ce kilométrage ! Et ton concessionnaire aurait dû te proposer une prise en charge totale sous garantie.

      • M P.
        28 septembre 2015 at 15:22

        Le pire, je prends rdv pour une révision et un embrayage qui patine à partir de la 5ième, on te donne rdv 3 semaines 1/2 plus tard. Le surlendemain, on te rend la moto révisé et avec un devis pour changer l’embrayage mais pas avant dans 4 semaines (depuis elle patine déjà en 4ième donc les dépassements de camion sur les départemental, je vous laisse imaginé… )!!!
        Tu fais la démarche de prévenir BMW France de cette gestion des clients. 10 jours plus tard, tu demandes si ta moto va rester longtemps au garage (ben oui entre temps, elle patine en 3 ième) et on te dit : que l’on t’a envoyé un SMS (jamais reçu) et on te rappel dans 15 jours !!!

        Franchement, encore Fan de BMW ????

  16. damien
    13 septembre 2015 at 11:05

    Bonjour.
    Après avoir possédé 2 bmw sans problème particulier (une r1150r et une r1200gs), j’ai été très déçu par ma dernière monture : une r1200gs adventure lc.
    J’avais pris tous les packs pour mon confort et aussi en pensant à la revente.
    Seulement voilà, lors de la 1ère révision des 800km, la concession décide de garder la moto pour un problème d’ESA (fuite de bombonne).
    Pas de pièce de rechange, ni de véhicule de prêt.: une bonne partie de l’été à pieds!
    Après avoir négocié directement avec bmwfrance ( mon concessionnaire se sentait peu concerné par mon problème) j’ai réussi a récupérer ma moto 5 semaines plus tard.
    Ah oui! on m’a quand même fait payer la révision des 800. mais j’ai reçu royalement un chèque de 200e à dépenser en équipement dans les concessions bm.
    La moto a été revendue avec seulement 2800 km.
    dégouté de la marque et du service après vente.
    Ma prochaine sera une honda (certainement la cb 1100 ex)

  17. LORIOT
    28 mars 2015 at 11:16

    bonjour a tous
    55 ans, motard de puis 1978 et ma moto actuelle est un V STROM 1000 DL de 1986 avec 118.000 km
    Ayant envie de changement je suis bien sur allé voir ce qui se présente chez BM
    Alors c ‘est sur, la concession est superbe, on te fait essayer ce que tu veux, super service commercial pour te vendre une bécane mais quand je dis au vendeur que je suis moins convaincu par ses bécanes super sophistiquée que par mon vieux V STROM en terme de sensations, là il me répond très sur de lui et hautain  » on peut pas comparer, là c’est une BMW, c’est du haut de gamme avec la fiabilité en plus  »
    Quand je lui dit que j’ai lu pas mal de commentaires inquiétants sur la fiabilité, évidemment il me répond qu’il trouve ça bizarre car chez lui aucun souci.
    Alors c’est surement ce qu’aurait répondu n’importe quel vendeur dans toutes marques mais quand je vois qu’avec 118.000 km j’ai jamais aucun problème sur mon Suzuki et que je ne change que les consommables, qu’après 9 ans elle est toujours dans un super état sans corrosion ni plastiques ternis, je me pose des questions sur l’avenir avec une nouvelle bécane et encore plus une BM.
    Pourtant je me laisserai bien tenter par une GS ou une 1200 rt mais j’ai l’impression que je ferai une grosse conn….
    La mienne démarre au quart de tour avec la batterie d’origine, elle consomme pas une goutte d’huile, quand je pars en corse je fais 3000 km en duo et chargé comme une bourrique sans avoir rien a faire que mettre de l’essence dedans et un peu de graisse sur la chaine, et quelle pêche…même a son age et avec tous ces km…
    et en plus pour remonter les files dans les bouchons c’est un vrai régal
    Bref, même après avoir essayé des bécanes dans toutes les marques en solo et en duo avec ma copine, on n’arrive pas à être emballés par aucune
    Peut être le gros trail 1200 chez guzzi, c’est le seul qui m’a un peu séduit et aussi le dernier V STRM 100 de chez suzuk mais je le trouve moins pratique pour la charge surtout au niveau de la sacoche réservoir ( trop petit…) et puis j’aurais aimé un cardan…
    Alors en attendant, je reste fidèle à mon vieux V STROM
    Tous les 6000 il passe en révision chez le concess pour 200 ou 300 euros suivant le type de révision et cerise sur le gâteau c’est le même mécano qui l’entretien depuis le depuis le début…il la connait par cœur
    Bonne route a tous et une pensée compatissante aux utilisateurs des chères (très chères?) BM

    • olivier
      21 mai 2015 at 20:45

      Tu as raison. Tout est beau: la concession, la moto… Mais question fiabilité c’est la fin d’une époque. Ma R1200RT est de 2007 elle a 103000km et surtout elle a toujours été entretenu dans le réseau BM. Et aujourd’hui cardan mort et un joli devis à 2700€. Loin d’être un tueur de moto, j’ai 45 balais et 4 enfants (donc une conduite prudente de papa).
      J’ai eu une R1150 RT, 2 FJR, une 900 diversion donc que des motos à cardan et bien sur aucun souci. Sans parler de mon ancienne honda 1100 ST pan european: 17 ans, 180000km et pas une seule panne de cardan.
      Aujourd’hui si je dois investir dans une nouvelle moto j’irais vers Honda. Au moins j’aurais une moto au juste prix.
      Quelle déception.
      Je viens de faire une demande de prise en charge, je vous tiendrais au courant.

      • hubert
        25 juillet 2015 at 05:54

        Et bien pour ma part, BM R1200 RT 33000 KM et ESA hors service.
        Avec le sourire, 1600 euros de pièces plus la main d’oeuvre.
        2 mails sur le site de BMW pour demande d’un geste du constructeur : même pas de réponse.
        Deuxième concessionnaire consulté : il me propose le même produit mais je lui parles des amortisseurs Wibers. Il ne connait pas et me parle des amortisseurs distribués par Wunderlich avec ESA qui sont référencés par BMW. On fait déjà baisser la note de 1000 euros !!!! Consultation du site wunderlich, il renvoie sur les amortisseurs Wibers…dont je lui ai parlé.
        Il semble plus simple de proposer des pièces BMW hors de pris et 33000 KM pour la fiabilité de l’ESA, je l’ai en travers de la gorge. Je vais comme Olivier, sans doute revenir chez Honda car je n’avais jamais eu de problème de ce type. (650 Transalp,1100 pan européan, 1000 CBF).
        Hubert

    • Gstar71
      24 octobre 2015 at 23:58

      Bonjour
      Moi aussi j ai un 1000 vstrom avec 72000 kms sans problème à part un récepteur embrayage et j hésite à changer si ce n est également pour la stelvio mais la aussi paraît que la distribution n est pas fiable…. Alors pour l instant je garde mon strom

      • Arnaud
        29 mai 2016 at 18:19

        Pour la Stelvio, seule la 4 soupapes est fragile au niveau de la distribution. A partir de la 8 soupapes, le problèmes à été corrigé.

        Pour ma part, j’ai un 800GS Adventure de juillet 2014 qui totalise 35000 kilomètres et chacun d’eux a été un véritable plaisir. Aucun problème avec l’ESA, rien à redire en matière de finition, consommation et confort. Pour le moment, je suis conquis. En tout cas pour le moment, je n’ai rien à lui reprocher.

        Avant ça j’ai eu une seven fifty de 93 que j’ai donnée à mon frère et un KLE 500 de 93 (également) que j’ai donné à un ami. Les deux tournent toujours avec chacune plus de 75.000 – 80.000 kms au compteur chaque.

        Je pense qu’il faut relativiser et a mon sens, BMW jouit en effet d’une image moins forte qu’il y a quelques années. Toutefois, je rejoint dans l’idée, l’auteur de l’article ci-dessus. Il y a plus de motos, donc plus de risques de pannes en proportionnel. Maintenant, il est vrai aussi, qu’on ne l’écrit jamais, quand tout va bien.

  18. Eric
    4 mars 2015 at 13:47

    Bonjour,

    Très bien ce site, bravoi!
    Voilà, j’aimerais avoir des avis sur la F800ST j’en ai essayé deux et j’adore la souplesse et la nervosité de cet engin ainsi que la maniabilité. Disposant de moyens pas élevés, je prends peur par rapport au cout de l’entretien. J’aimerais savoir si l’abs est une absolue nécessité. En effet je me dis que moins il y a d’électronique et mieux c’est. Une centrale abs qui tombe en panne…ça doit faire mal au porte-monnaie. Roulant en 650 div, plutot pilote cool l’abs me parait pas si indispensable que ça? Qu’en pensez vous et plus généralement que pouvez -vous dire sur la fiabilité de cette machine?
    Eric

    • FlatFab
      4 mars 2015 at 23:54

      L’ABS n’est pas indispensable, mais il s’avère souvent utile, surtout si on roule par tous les temps.
      Les centrales ABS sont fiables depuis des années et ne tombent pas en panne.
      Pour le reste, sur la F800ST, lire le maxi-test de Moto-Station.

      • phil45
        18 août 2015 at 09:46

        bonjour
        les centrales ABS fiables ?????
        ce n’est pas le cas sur les R1150RT où l’ABS est couplé avec un système d’assistance avec 2 pompes électriques .
        ce système est une catastrophe au niveau fiabilité
        ma R1150RT de 2002 avec 60000KM en est à sa 3eme centrale (2500 euros)
        une sous garantie par le premier propriétaire, la 2eme avec la personne à qui je l’ai achetée et la 3éme avec moi ,mais moi ,j’ai décidé que 2500 euros c’était trop
        j’ai supprimé l’ABS/assistance pour revenir au freinage traditionnel beaucoup de gens le font (voir forum et youtube)
        maitre cylindre+ étrier et çà freine très bien

        un système de freinage sur lequel on ne peut pas compter et qui n’est pas fiable ,c’est un comble…….

        d’ailleurs BMW a abandonné l’assistance électrique en 2006 c’est quand même un signe de manque de fiabilité

        bonne route
        philippe

    • le buzullier
      31 mai 2015 at 17:08

      Bonsoir,

      Le F800 ST est une excellente bécane pour débuter chez BMW sans se ruiner, et la courroie, on ne la sent pas, que du bonheur.
      Le moteur est vif, nerveux avec beaucoup d’allonge. Je te conseille de la prendre avec ABS et poignées chauffantes, ODB, tu la revendras mieux, un bémol sur la position de conduite, elle est trop en avant, corrigé sur la version GT du modèle -:)), tu peux faire pareil en basculant le guidon vers toi et en le rehaussant aussi.

      Bonne route.

      Hervé

  19. dom
    22 février 2015 at 17:27

    Proprietaire d une rt de 2006 55ooo km le capteur de gauge à essence m a fait faut bon et la pompe à essence à été changé l année dernière prise en charge par bmw et suite à un rappel.et à part la gauge , aucun problème. Pour moielle est très fiable. D ailleur elle est à vendre.mais pour en reprendre une autre, une gs.

  20. Pierre-Louis
    3 janvier 2015 at 08:57

    Fabien, ça fait longtemps que je voulais te dire le très grand bien que je pense de ton site, voilà c’est fait.
    Pour te remercier (un peu) et parce que j’ai compris que tu aimes toutes les motos mais les flat twins BMW un peu plus que les autres, je t’envoie (si tu ne le connais pas déjà) un lien sur youtube sur la construction d’une BMW 90S par le concessionnaire BMW américain Max Garage à partir de pièces de rechange approvisionnées depuis l’usine (il leur a manqué seulement six pièces d’origine (!!) et la seule concession à la modernité qu’ils ont du faire, c’est d’installer un compte-tour électronique au lieu du compte-tour mécanique d’origine).
    Pour tous ceux qui comme moi ont rêvé et qui rêvent encore de cette moto mythique (la réponse en 1973 de BMW à la déferlante japonaise Honda 750 four et Kawa 900 Z) sans jamais un jour la posséder ni même la piloter, pour tous les passionnés de flat twins BMW et de mécanique moto en général, c’est juste une heure et 17 minutes de pur bonheur!

    BMW R90S Built From MAX BMW Online Parts Catalog : http://youtu.be/cmVBNSjjrRo

    • oldbir
      3 janvier 2015 at 14:08

      Merci pour ce beau document , quelle belle machine !

    • alain
      29 janvier 2015 at 18:40

      ancien proprietaire de bmw serie r toute achetees neuves ,plus jamais cette marque dont la fiabilite et le reseau s’est tres deteriores au fil des annees.une honte pour bmw .aujourd’hui j’ai une ktm 1190 en remplacement d’une r1200 gs et malgré quelque petis problemes tres content.

    • BAUMGARTEN
      24 mai 2015 at 20:33

      j’ai été l’heureux propriétaire d’une R90S, après une R60/2.
      Ce fut un coup de foudre entre elle et moi, après un essai de quelques 20 kms de route.
      Une merveille, jamais de panne en quelques 78000 kms parcourus ensembles !
      Une fiabilité étonnante, une tenue de route irréprochable, une consommation tellement faible, même en « tirant » dessus, que je ne faisais qu’un plein alors que mes camarades en faisaient 2 ! ! !
      Je l’ai vendu à très grands regrets (j’étais papa), surtout que je l’avais équipé de sacoches Krauser, et du mini porte-bagages !
      Du coup, j’ai conservé le porte-clé Krauser !
      Aujourd’hui, j’ai une R1200RT, après avoir possédé une R1100RT, et je suis très loin de regretter mon choix.
      Moto très agréable à conduire, que ce soit de façon sportive, en passant les vitesses à la volée(mon fils adore les montées en régime rapide), ou en grand tourisme, je me fais très plaisir sur tous les parcours, que ce soit en montagne que sur routes sinueuses, elles sait tenir sa place…………j’ai l’impression qu’elle est mise sur un rail, rien ne la perturbe, même pas une différence de goudron, elle m’emmène ou je veux aller, sans disgrace !
      Ma prochaine sera sans aucun doute la R1200 RT Liquide, je commence à économiser pour pouvoir l’avoir le plus rapidement possible !
      J’ai fait la Corse avec mon frère possesseur d’une Suzuki Hayabusa, et je suis passé sur les petites routes sinueuses, ou lui devait se reprendre à 2 fois, et, à chaque plein, je faisais une économie de 2 à 3 litres par rapport à lui, sur le même trajet tout en roulant à la même vitesse !
      Je ne vais pas raconter la fois ou il s’est fait « enrhumer » par une R1200GS qu’il a voulu prendre dans une route bien sinueuse (Aiguilles de Bavella), il n’a jamais vu son feu ‘stop’ s’allumer, et la BM lui a mis plus de 3 kms d’avance……..

  21. Sylvain
    19 novembre 2014 at 15:43

    Slt à tous,

    Pour ma part j’ai rêvé d’avoir une BMW toute ma jeunesse et je n’ai pu m’en payer une qu’à 38 ans (une R 1100 RS de 1999 acheté en occasion à 22 325km chez le concessionaire). Avant cela j’avais un 400 CBN, puis400 GSX, 600 XT et 650 NTV (Honda – Suzuki – Yamaha – Honda) .

    Pour la conduite, c’est vrai qu’il y a un petit coup à prendre, au niveau des commodo (clignotants, ….) par contre je n’ai rien remarqué au niveau de la boîte (un peu lente) ou du cardan (mais la NTV en a un aussi).

    J’adore la moto pour ses qualités routières, elle tient la route et le flat est un moteur super, MAIS…

    – Le carnet d’entretien mentionne clairement que le premier propriétaire a subit beaucoup de problème au niveau des joints de culasse (2 rappels effectués) c’était il est vrai le premier 4 soupapes BMW. Au prix de la moto neuve ça m’aurait dégouté je pense.

    – Échappement tombé sur la route (à 93 500km) bouffé par la corrosion à un endroit invisible, BMW ne vends plus les silentblocs pour le remplaçant trouvé à la casse (sur le 1150 le système d’échappement a été modifié) j’ai du bricolé le nouveau.

    – Peinture des cache culasse mangé par le sel, vernis qui s’écaille sur les flancs de carénage (la route en hiver…)

    – Rupture de l’attache de selle passagers sur autoroute, réparé depuis mais ma femme (47 kg) ne remontera plus jamais sur la moto d’avoir du faire 50km en équilibre sur une selle mal fixée.

    – Corrosion diverses et pannes du système électrique (poignées chauffants HS, phare qui tombe en panne un soir d’hiver, ….).

    – Pris des révisions et des consommables (280 Euros pour le pneus arrière en 18″ sympa, 325 euros l’embrayage non monté, …), selle dechiré sur 3cm à 80 000km

    – Fiche technique bmw mensongère (poids avec pleins = 285 kg sur la balance de l’usine et non pas 240 et qlq comme annoncé)

    Bref, j’en ai rêvé, mais pour du premium à 103 200 km et 15ans j’attendais mieux….ma NTV avait parcourus 218 000km et à part embrayage et joints spy RAS la comparaison fait mal.
    Alors oui, la BMW a un super châssis (suspensions ferme tout de même sur revêtement mauvais, un moteur délicieux), et c’est ce qu’on attends d’une sport GT.
    Mais, au regard de la marque j’attendais mieux en terme de qualité et SAV !
    Je vois que quelques uns d’entre vous ont des suzuki GSX 1100 G et c’est bien dommage que suzuki ai abandonné le cardan pour les roules toujours, tout comme honda et les autres (il reste la deauville mais on dirai un gros scoot, la NTV était plus jolie !)

    Depuis j’ai changé et je n’ai pas repris une BMW comme je me fait vieux et que je n’adhérè pas aux nouvelles séries « F » et que les « R » et « K » demeurent trop chère j’ai pris plus léger et moins performant….une guzzi V7 à la réputation pas excellente mais j’ai pris le risque ! Bonne route !

    • Nico
      20 novembre 2014 at 16:09

      Une Guzzi V7 ! qu’est ce que ça donne ? niveau plaisir de conduite, … et fiabilité ?

      • Sylvain
        20 novembre 2014 at 18:21

        Slt,

        J’ai la guzzi depuis un an et 9 345 km, c’est une version 2013 donc avec moteur modifié.

        Par rapport à la BMW évidement ça change ! Néanmoins j’en suis très content !

        – Le moteur est volontaire et donne du plaisir en distillant les sensations qu’il faut, puis quel bruit par rapport à la BMW !

        – Châssis à l’ancienne qui me rappel mes cours de conduites à l’auto-école, ça tient la route, ça freine bien (très ?) mais on est pas niveau de la bmw, ne serait-ce que par l’absence d’ABS.
        Cela ressemble plus à un R100R mystic à la conduite par exemple

        Bref, une très bonne petite moto qui me fait redécouvrir le plaisir de la moto à des allures raisonnables, elle n’est pas parfaite mais elle dégage un charme fou

        Sinon pour la fiabilité je n’ai rien noté de particulier, la moto ne consomme pas d’huile, pas de fuites sur les joints. On verra dans 15 ans si elle fait aussi bien que la bmw mais comme il n’y a pas d’électronique j’ai confiance !
        Les chromes du porte bagage et les échappements ont bien résisté l’hiver dernier, ça à l’air de le faire

        Et J’ai du demander à mon concessionnaire de rajouter une rondelle sur la cocotte du rétro droit car la rondelle d’origine seule vibrait, à part ça RAS !

    • rader
      1 décembre 2014 at 14:59

      Bonjour,

      Une réaction de la part d’un BM-iste qui roule depuis 35 ans au quotidien en toutes saisons et qui dépasse largement le million de KM.
      Mes anciennes BMW comme les plus récentes étaient effectivement assez fiable, néanmoins les 2 dernières dont ma GS LC ont eu de gros soucis.
      Selon un sondage que j’ai réalisé, il y a près de 15% de propriétaires de GS LC qui ont subi diverses pannes . . .quasiment toutes assumées sous garantie.
      BMW a réalisé un peu trop rapidement cette GS LC qui est nettement plus fragile que les précédentes.
      Voici la liste de mes pannes sur 40.000km en un an.
      Commodo droit 2X, commodo gauche 3X, Réservoir de frein AV 1X, embrayage 3X, boite de vitesse 1X, Démarreur + relais 1X, Alteranteur+ régulateur 1X, maître cylindre AR 1X, Commande GPS 3X ( toujours en panne), usure plaquettes de frein AR entre 1000 et 5000km ( problème de conception du répartiteur et qualité des plaquettes), jante à rayons peinte sans vernis ( elle devienne blanche), disques frein AV 1X, usure/fragilité anormale de l’époxy support AR ( non peint dans la masse), fissure de la bulle 2X ( fixation),
      Le Té de fourche est rop fragile pour l’off road : pour info précédemment il était possible de changer ce Té sans changer l’ensemble du cadre, ce qui n’est plus le cas . . .un changement de cadre près de 5000€ MO et TTC !
      Vibrations de la bulle
      Les commodos de « mobylette » sont une régression par rapport au système « intuitif » précédent
      ESA plus faiblard
      Flou de la fourche av pour les premiers modèles sans amortisseur de direction
      Boîte de vitesse exécrable

      Les qualités de cette GS LC, : un moteur qui a vraiment du peps, les différents modes possibles, le cruise control ( pour l’autobeurk), un anti-patinage et un système , ABS améliorés, la bulle réglable, Excellente tenue de route avec les pneus NEXT (éviter les ContiTrailAttack)

      Il semble que depuis 2013 BMW a résolu 80% de ces problèmes .
      Optimisme 😉

      • LUCIO
        22 juin 2015 at 16:21

        Bonjour,

        Ma R1200GS LC 2013 a connu aussi de nombreuses pannes aussi : les commodos G et D, la commande des clignotants et du cruise-control, la batterie qui se déchargeait, des coupures d’allumage, la perte des axes de fixation de la bulle, des résonances dans le guidon vers 80 km/h…et finalement, hier, en plein dépassement, la rupture du cardan, à 30 000 km alors que la garantie est terminée depuis 1 mois! Ma moto précédente était une R1200R avec laquelle j’ai parcouru 50 000 km sans aucun souci. Quant aux qualités dynamiques et au confort de la GS LC, ils sont purement exceptionnels. Dommage pour la fiabilité qui est la qualité la plus importante d’un véhicule, surtout quand elle compromet la sécurité, comme c’est le cas avec la rupture de la transmission ou les coupures d’allumage. M’étant déjà adressé au service clientèle BMW moto, je dirais que leur discours de pléonasmes et de manipulations semble bien rodé mais n’apporte aucune solution. Je compte m’adresser à nouveau à leur service au sujet de la rupture du cardan. Dans l’attente, bonne(s) route(s) à tous, BM ou pas (pour moi c’est plus!)

        • Parys
          4 novembre 2015 at 10:57

          Bonjour Lucio,
          J’ai également constaté des résonances à 80km/h (principalement lorsque la moto est chargée, en descente et décélération). Si je lâche le guidon, il part en résonance quasi systématiquement. Je suis équipé de Tourance Next. Mon concessionnaire a d’abord procédé à un rééquilibrage de la roue avant, sans résultat. Il met maintenant en cause le top-case. Il est vrai que lorsque la moto est à vide (pas de bagage ni de passager) le phénomène disparaît. Je leur ai fait valoir le fait que le modèle 2014 est équipé d’un amortisseur de direction (qui à mon avis n’a pas été installé pour faire joli ni réduire les frais de production) mais je me heurte à un mur. Je serais ravi de pouvoir partager mon expérience avec toi afin de voir s’il s’agit d’un problème exceptionnel ou plus général. (philippe.parys@skynet.be)

  22. Jean Marie
    24 octobre 2014 at 19:37

    Ma monture: 1200RT de 2007, actuellement 60000kms, sans options « électroniques » Esa etc
    Le pilote, la 60taine 17 années de pratique, moyenne 12000/ans
    Incidents:
    Témoin de point mort aléatoire depuis que la moto a 10000kms. Le concessionnaire (rennes) me dit que c’est le capteur mais je n’y crois pas car c’est une pièce électronique => ça marche ou pas. Mais quand on discute et qu’on voit le nombre de motos concernés, il y a un vrai problème de fiabilité sur cette fonction. (Peut être l’étanchéité de la connexion?)
    Pompe à carburant, carte électronique HS (160€ environ) 40000kms Nous sommes à 5 à rouler en 1200RT dans mon groupe et tout le monde y a eu droit. Pas de rappel BM, pas de prise en charge.
    Bougie bas régime qui claque. Faute à pas de chance.
    Entretien BM Rennes.
    Point positif: des plastiques qui vieillissent bien.
    Point négatif: prix de l’entretien et inflation galopante sur le prix des pièces série. (voir le prix de l’échange 3 disques et plaquettes… 1500€. ça fait mal)
    En fait, sur des machines de ce prix, on attend une fiabilité sans faille ( on fait du haut de gamme ou pas) et une attention particulière de la concession. Ce n’est pas obligatoirement le cas. Ma prochaine? on verra l’année prochaine, mais Honda est globalement plus fiable pour la partie électronique omniprésente sur les motos…

    • oldbir
      26 octobre 2014 at 18:49

      Salut, effectivement j’ai eu aussi quelques pépins mineurs sur ma chère 1200 rt mais je ne lui en veut pas étant donné les services rendus .Quant à la pompe à essence lors d’une révision chez le concessionnaire CO2 moto en région parisienne j’ai eu l’agréable surprise et cela sans frais qu’ils me la changent alors que la moto était depuis longtemps hors garantie et qu’elle fonctionnait, il y a donc des concessionnaires plus scrupuleux que d’autres et je les en remercie.

      • Jean Marie
        2 décembre 2014 at 23:04

        La panne du jour, témoin mini reste allumé malgré le plein. Et pourtant la carte a été changée le 14 mars… Et la question: que va faire BMW?
        La suite dans quelques jours.

  23. Julien
    7 septembre 2014 at 09:00

    Salut à tous
    20 ans de motos, derrière moi.
    Je roule depuis 2 ans en k1300s, 60 000 kms.
    Pas de soucis outre mesure.
    Vu les kms effectués( moyenne de 180 par jours) je pense à la changer début d année prochaine.
    Par quoi??
    Le k13 à tout en confort et sécurité
    Vos dialogues m inquiète sur mon moulin….
    Je réfléchi au k1600 ou goldwing ???
    A+
    Julien

    • Philippe Roche
      8 septembre 2014 at 08:04

      Personnellement, je n’ai eu aucun souci avec la K16 depuis 2 ans et 40000 km. Elle consomme un peu d’huile, mais dans les limites de la tolérance.
      Tu peux avoir plus d’avis en t’inscrivant sur le forum de la K16 : k1600.net.

      Amicalement,
      Philippe

    • 25 septembre 2014 at 16:14

      Moi je roule depuis juillet 2009 avec le 1300 GT de BMW, ma moto affiche fièrement ses 100.000 Km sans le moindre pépins et pourtant je n’ai pas une conduite pépère. Donc, si on la manie avec douceur la belle ne vous lâche pas. Elle va tous les dix mille kilomètres se faire bichonner par BMW et ne s’en porte que mieux.

  24. Lefèvre
    6 août 2014 at 11:59

    Quand je lis « On ne conduit pas une BM comme on conduit une japonaise. » cela me fait rire…plus de précision serait vraiment utile… donc, pour conduire une BM il faut prendre des cours spécifiques alors? Bizarre, on oublie toujours de le dire quand on se rend dans une concession BM…

    • FlatFab
      10 août 2014 at 21:06

      Plus de précisions sont disponibles dans les autres articles de la même rubrique.

    • 4sStylZ
      13 août 2015 at 11:27

      T’es vraiment un **** [MODERE PAR L’ADMINISTRATEUR] de rire de ça alors que c’est tout à fait vrai. Bien sur qu’on ne conduit pas une BM comme une jap, ni comme une Buell, ni comme une 50 à boite, ni comme une Goldwing.

      Chacune des motos ont leurs particularités. Le truc c’est qu’actuellement la plupart des motos japonaises ont comme particularité de n’avoir aucune particularité et c’est bien dommage. Encore que y a pas mal de gens que font de la moto se complaisant dans la médiocrité de leurs machines.

  25. Seagull
    20 juillet 2014 at 01:06

    Hello, je me laisserais bien tenter par une K1100 LT Edition Spéciale de 1996 avec 52000 Kms, à un prix interessant (- de 4000 €) et ayant apartenu à un directeur de concession Moto BMW. Qu’en pensez vous ?

    • FlatFab
      21 juillet 2014 at 16:33

      Sur le papier, c’est une moto parfaitement fiable.
      Dans les faits, impossible à dire sans inspection détaillée. Mais une moto de 18 ans avec seulement 52.000 km, ça pose des questions : a-t-elle régulièrement mais très peu roulé ? Est-elle restée sans rouler pendant des années ?

      • Seagull
        22 juillet 2014 at 09:54

        Apparemment, et d’apres ce qui est dit, elle a ete remise à neuf en 2013. Je pense que c’est une moto qui a du faire de la ville ou de la ballade, genre frime. Mais comme c’est l’ancienne becane d’un directeur de concession BMW, ça a du etre correctement entretenu, enfin je pense.

        • brisy
          22 juillet 2014 at 15:14

          hello,
          l’origine directoriale de la bécane ne doit pas te faire oublier d’effectuer, toi même, les vérifications d’usage, et de lire le carnet d’entretien ou les factures…..
          amicalement
          marco

  26. Régis
    3 juillet 2014 at 18:52

    Bonjour à tous. Possesseur d’une R 1200 GS Adventure modéle 2011 ( culasse HP 2 ) un souci de poignées chauffantes à 6500 kms, presque un mois pour les recevoir et les remplacer sous garantie. Près de 500 € pour la révision des 10 000 ( sans changement de plaquettes ni de pneu ). Aujourd’hui 16 500 bornes et pas de souci ( pourvu que ça dure ). C’ est ma première BM mais en voyant les problèmes existants ma prochaiine sera surement une Trophy 1200 SE.
    J’ ai 30 ans de moto et pour les nostalgiques j’ai aussi dans mon garage un GSX 1100 G ( roadster Suzuki à cardan ) mise en circulation le 26 juillet 1991 dans un état de fraîcheur exceptionnel avec tout d’origine. Sauf pneus et plaquettes bien sur. Elle me donne beaucoup de plaisir pour le peu d’argent qu’elle me coûte.
    Bon courage pour ceux qui ont des soucis et bonne route à tous.

    • Mick
      8 août 2014 at 15:11

      Bravo Régis !! j’ai eu 3 GSX des ESD avec le petit tête de fourche (dont la 1ère lâchée à 146 000) et jamais le moindre PB ….vacances Italie, Croatie, Espagne et il y a tout juste 5 ans, donc des brêles de 20 ans

  27. jean louis harel
    10 juin 2014 at 18:04

    fiabilité bm k1200 GT 2006 ? A VOUS DE VOIR: A 15000 CAPTEUR DE POINT MORT HS ,A 17000 BÉQUILLE CENTRAL HS + ROUILLE SUR UNE BONNE VINGTAINE DE GOUJON,A 25000 ESA ENTIÈREMENT HS,A 30000 FAISCEAU ÉLECTRIQUE HS,A 55000 BOBINES ALLUMAGE HS ? A 75000 EMBRAYAGE HS. ET JE VOUS ÉPARGNES LES MULTIPLES PETITES PANES ÉLECTRIQUES DUE AU MULTIPLEXAGE, pour info 120000 km avec un 1000gtr sans problème et 175000 sur un r 100 rt sans problème.Alors fiabilité bmw mon cul  » pompe a fric oui  » je suis même dans la merde maintenant ;car je la garde je ne peut pas la vendre j’ aurais l’ impression d’escroquer mon acheteur  » alors vogue la galère » ET MERCI bm France , boxer passion Nantes, rennes, le mans. pas de fric le concessionnaire avec trois magasins et une super mentalité de motard friqué; le plus honnête le plus respectueux et donc le meilleur dans ma région c est BMW vannes à ploernn sur la route d’ auray . MAIS IL N’EST PLUS CONCESSIONNAIRE PROBLÈME D’ÉTIQUE AVEC BM FRANCE CHERCHER L’ERREUR.
    JEAN LOUIS

    • laurent
      23 juin 2014 at 19:16

      Bonjour,
      Ci-joint un retour d’info sur mon expérience BMW ….
      Ma moto est une K1200 RSport (16.000 km à ce jour)
      J’ai investi +20.000 euros dans la Marque BMW : moto neuve, accessoires, révisions, vêtements …
      J’ai aussi investi du temps : 6 rappels techniques !!!!
      je sors de révision en 04/2014 : le témoin d’ABS s’allume, retour à la concession : ABS à changer (1500 euros)
      Le responsable technique de la Concession JMS Moto BMW à Sausheim (68) m’annonce qu’aucune prise en charge n’est envisageable. Il ne veut pas appeler le service Client.
      Il ajoute que le problème est connu, aurait du faire l’objet d’un rappel, mais trop couteux au vu de la quantité de motos roulant avec ce matériel défectueux.
      Suite à mon courrier, le service Client me tient le même langage, en ajoutant que je suis un cas isolé !!8
      je fais remarquer que ma moto n’a que 16.000 km, qu’elle est parfaitement entretenue dans le Réseau, que je suis candidat à changer de moto … même réponse.
      C’est ma première et dernière expérience Client avec BMW, je vais faire réparer cette moto et la revendre au plus vite, à présent j’ai honte de rouler sur une moto avec une image de Marque pareille.
      Je déconseille à toutes et à tous la Concession BMW de Sausheim (68), vous y êtes considéré comme un numéro et non un Client.
      je vais revenir à mes premiers amours : une Japonaise
      Bien cordialement

      • yannick
        24 juin 2014 at 21:37

        bonjour,
        j’aurai pu écrire le même message 10 ans plus tôt !
        Sur plus de 20 ans de passé de motard et plus de 15 machines différentes (japonaises, italiennes et anglaises), une et une seule expérience chez la marque à l’hélice et la dernière !!!
        Retour aux japonaises
        Cordialement

      • Maliro
        18 juillet 2014 at 22:04

        Peux tu me dire qu’elle rappelle tu as eut car j ai la même moto tjrs entretenue dans réseau bmw acheté d occase dans le réseau et j ai 40000 km problème de pont arrière d abs et esa la total quoi bonjour la facture. Je pense que je vais m en séparer rapidement et revenir chez honda

      • Bruno
        20 mai 2015 at 11:55

        J’ai eu par moi même une très mauvaise expérience avec ce concessionnaire mais avec une voiture.
        Peut être aller voir outre Rhin, cela semble plus sérieux….

    • morisson
      24 août 2014 at 20:30

      bonjour
      j’ai un k 1200 gt de 2006 avec 160000 kms j’amais de probleme j’ai un doute quand vous dites que vous avez des soucis avec la k 1200 gt.c’est une moto formidable ce week end ncore 1500 kms .que du bonheurles personnes qui on des problèmes c est ceux qui roulent pas .moi je fait 20000 kms par an minimum.alors rouler

  28. YoyoSassa
    25 avril 2014 at 19:52

    J’ai acheté une 850RT parisienne de 36 000 kms. En deux ans et demi, je suis à 72 000 kms.
    C’est ma dayli bike. 25 kms le matin, autant le soir. A chaque voyage, je monte et descend la boîte 10 fois.
    Aucun problème. J’embraye en bout de course, mais pas de patinage. Bon, le démarreur était encrassé et a du être nettoyé. Le feu arrière est tombé, les écrous se sont dessérés. Ah oui, j’ai une joint de fourche à changer (un peu cher le joint…) A part ça ? Ben, je fais 5.5 litres aux 100, un plein me permet de faire 360 à 380 kms. 400 si je tire jusqu’à la réserve. TEnue de route impeccable. Les japonaises me laissent sur place, mais je n’en croise que d’avril à octobre.

    • rolland
      6 juin 2014 at 12:44

      bm a renié son passé plus que n’importe quelle autre marque

      ils se sont forgés une réputation longue et lente sur les flats culbutés, une histoire d’un demi siecle.
      à la minute ou ils sont passés à l’injection pour le r, le k pour sa part ayant toujours été injecté, ils ont totalement changé de stratégie commerciale, au point de ne plus reconnaitre ce qui a fait leur image.

      objectif hight tech tous azimut,
      et ça a été payant, mais ça a divisé plus que jamais les deux familles d’utilisateurs, les deux franges béhemistes. le fameux fossé initial entre k et r.

      petit a petit c’est la vielle garde qui a rajeuni, prépa, restauration, cafra, un monde un peu à part fréquemment composé de jeunes, de moins jeunes aussi, qui ne jurent que par du 90s, r80/r100, r65 pour la piste..

      et a l’opposé les acheteurs de bm neuves ont vieilli. la technologie c’est l’affaire des sexagénaires.
      a cause du prix,…il faut du pouvoir d’achat, puis par la culture du progressisme technologique.

      chez bm, le hig tech est une histoire de vieux et l’ancestralité une affaire de jeune.

      je passe sur le look très improbable de toute la production actuelle de la marque, je pense, et c’est très personnel, que bmw remporte aujourd’hui la palme toute catégorie confondue de la laideur absolue motocycliste.

      pour la fiabilité je ne peux parler que de ce que je connais, les vieux flats le sont globalement, c’est une construction simple et logique, rationnelle et de bonne qualité, et surtout ils sont faciles d’accès. c’est la simplicité qui les sauve,
      un r100 peut abattre 150 000 sans aucun souci avec changements de soupapes déchap avant 100 000.

      pour les récentes, la fiabilité c’est l’affaire des modules électroniques.
      les motos sont un bien de consommation, il y a t’il réellement un intérêt a éliminer toute possibilité de panne?
      l’acheteur potentiel est un vieux friqué? c’est ça? ben voila, tout la logique est posée…

      j’ai eu des soucis sur un k100, , le seul k que je n’ai jamais possédé, problème de pompe immergée et d’injecteurs, alors qu’il était censé être le sommet de la fiabilité dans les 80′. c’est une vielle moto , celle visée ici même pour la comparaison avec du neuf..
      par contre je n’ai connu de panne réelle sur aucun de mes flats culbutés.

      si demain je m’en vais dans une phase d’égarement complet, me porter acquéreur d’un r1200 gs, faudra aussi que j’accepte d’être dépendant d’un concessionnaire le jour ou après les 400e de vidange révision, il viendra m’annoncer du haut de son costard cravate que le module xtz22r6 d’initialisation au contact est défectueux et qu’a son grand regret, je ressors avec ma meule qu’en échange de 1200e supplémentaires.

      vous acceptez ça ? vous voulez du neuf farci a l’électronique, ben faut en accepter la logique commerciale et pas se torturer les méninges sur des affaires de fiabilité de modules.

      si la moto c’est avant tout la liberté, faut conclure par = chacun la sienne.

  29. Frangen
    7 avril 2014 at 19:46

    Je suis à ma 9 ème BM, c’est dire l’âge du capitaine….la moins meilleure…la R1150rt de la 1ère génération, celle qui vous envoyait le nez dans la bulle dès que l’on touchait le frein au pied. Le top: la K1100LT: j’en ai fait des bornes avec cette machine qui quand elle est sortie surclassait toutes les GT. Aujourd’hui j’arrive au 100 milles Km avec la R1200rt : verdict: 1x bourrage de boîte à 36.000 et le module électronique de la pompe essence à 75.000 Km. j’ai aussi une FJR13000 (la 3ème) et là rien, rien, rien….sauf les joints spy fourche avant sur le modèle 2007….de l’usure normale quoi mais pour le reste fiable comme c’est pas permis.
    On dit que chez les Jap le mot copier ne figure pas dans leur vocabulaire, seulement le mot améliorer. ah bon….
    Morale de cette histoire: je continuerai à acheter ces deux modèles et à les posséder ensemble, le plaisir cela ne se divise pas, cela se multiplie
    Vé.

    • Yaro
      13 avril 2014 at 18:54

      Ma BM 1150RS est actuellement au garage chez Prestige Moto de Perpignan qui m’a prêté un 125 Kawa de 38000 km : panne de pompe à essence et cela fait un mois déjà .
      Ma pièce n’est pas disponible , d’où cette attente qui risque encore de durer , d’après le chef d’atelier …
      J’avais auparavant (il y a 4 ans ) revendu ma NTV Honda pour 1000 € , dans un état impeccable avec 175 000 km !!! Entretien régulier chez Honda , changement de chaîne de distribution à 120 000 et roulement de direction à 100 000 km + plaquettes , batteries et autres pneus , voilà les seuls emm… que j’ai eu avec , en 15 ans … Pour acheter cette BM d’occasion (21000 km) pensant acquérir une moto fiable, en montant en cylindrée … Erreur … Je roule pas mal et n’ai pas envie de rester au bord de la route …
      Dès qu’elle est réparée je revends et retourne chez Honda pour une VFR 800 (?)

  30. lio
    22 septembre 2013 at 16:05

    Béhème…je me souviens qu’il y a 25 ans, un motard gendarme me disait que « c’est plus ça, la légendaire fiabilité BMW ». Il roulait en Béhème depuis plus de 20 ans tous les jours, et quand on a discuté, en R100R. Même qu’il m’avait dit qu’il aimerait bien rouler en FJ Yam’, tiens!
    Honda, marque japonaise la plus fiable ? Bof…j’en ai eu plusieurs, j’ai eu des ennuis de tendeurs de distrib’ avec 2 sur 3..
    La meilleure marque pour moi ? Suz’. Jamais une panne avec une 250X7 (un avion), ni une TS250X, ni ma chère GT750 ni avec ma VX800 que j’ai emmenée à plus de 100,000km quand même.
    Ma prochaine (et 23ème) moto sera plausiblement une DL650 Suz. Avec comme programme de faire de grands voyages.

    • JOLETAXI
      16 novembre 2013 at 09:06

      Si tu veux faire des grands voyages oublies vites suz….à forciori la DL650 qui est faite pour aller au boulot uniquement (et encore…pas trop loin !) . Prends Béhème y a quand même pas d’équivalent sur le marché actuellement

      • FlatFab
        16 novembre 2013 at 18:20

        Un avis un peu trop péremptoire et sectaire pour être honnête…

      • Phil B.
        24 août 2014 at 18:56

        Une DL juste faite pour aller au boulot ?? Avant de juger et de parler, il vaudrait mieux essayer : ça éviterait de raconter des conn…

        Pour ce qui me concerne : tour des alpes cette année (suisse Autriche, Italie : 2900 km en 9 jours). Un peu plus loin que le boulot du coin ; mais aussi auparavant : le cap nord, la Croatie, la Grèce, un tour d’Espagne, le Portugal, le Maroc (route+piste) … Fiabilité ? Zéro panne, aucune surchauffe, aucune conso d’huile … Rien de rien ; Conso carburant (bien chargée) 4,5 l/100 en roulant au dessus des vitesses légales, mais pas non plus comme un déjanté ; c’est ma 3ème DL 650 ; toutes amenées à plus de 85 Mkm : juste des pneus et des plaquettes (même pas les disques ni d’embrayage) : alors oui, je comprend que ça fasse ch… les proprios de bécanes « huppées » à plus de 15k€, qu’une moto à 7 k€ (Pas assez chère mon fils !!) soit plus fiable que la leur ; mais j’aime bien moi les « Logan » à 2 roues, parce que quand je fais des virées de plusieurs milliers de bornes, je veux profiter d’autres choses que des soucis de fiabilité, de compléments d’huile, de surveillance de la temp moteur etc ….

        Chacun ses choix et je les respecte ; mais ne je vois pas ce qui me ferait changer et payer plus cher pour avoir moins bien !! A toutes fins utiles : http://www.dl650.org/ : que des motards qui vont au boulot au coin de leur rue 😉

        • brisy
          25 août 2014 at 09:21

          hello,
          y a pas de mauvaises motos : y a que les motos qui roulent pas…. et celles qui roulent!!!
          amicalement
          marco

    • Ricky
      17 novembre 2013 at 12:23

      J’ai une DL 650 ABS achetée en début d’année. J’ai fait 15000 km avec. Surtout pendant la période hivernale.

      Aucun soucis mécanique pour l’instant. Conso de 4,1 l/100. Toujours avec les pneus d’origine.
      C’est une machine que je trouve très sûre, très confortable en solo ou en duo. Imbattable quand la route est défoncée ou les conditions météo sont pourries. Légère, agile en ville, capable de rouler sur des chemins (c’est pas non plus une machine d’enduro). Sûrement le meilleur éclairage que j’ai eu jusqu’à présent.

      Après c’est pas une machine sportive. J’ai la chance d’avoir aussi une GSR 750 avec laquelle je fais environ 10000 km par an.
      Chacune des deux a son charme.

    • Cohen Scali
      18 janvier 2014 at 11:37

      Bjr, la fiabilité BM, un souvenir! Je roule en K1300R et le plaisir est vraiment énorme en toute situation.
      Mais à 20 000 km pas encore atteints et 28 mois « d’âge » (soit 4mois après fin de garantie), mon embrayage patine. Verdict du concessionnaire : disque totalement usé (du jamais vu pour lui). Service client BMW n’entend rien mais devant mon insistance et le concours du concessionnaire accorde 50% de réparation : 700€ pour ma pomme.
      12mois plus tard, à 26000 km, c’est la boîte de vitesse. A l’ouverture de celle ci, il ne reste qu’une énorme boule de limaille de fer. Idem concessionnaire halluciné. Re dossier BMW : pas de moto pendant 1 mois et aucune proposition de véhicule de remplacement. BMW admet finalement le défaut mais ne prend en charge que 80% de la pièce boîte de vitesse. Je conteste sans succès m’entendant conclure du conseiller en ligne qu’il s’agit d’un défaut de conduite ( je précise que la boîte est équipée du système semi auto shifter).
      Le concessionnaire désolé prend 10% a sa charge. Reste 400€ pour ma pomme quand même …
      Des défauts existent bien, ce qui répond à la question de la fiabilité BMW, bien en baisse. Le plus dommageable est que le service client de la marque, ne veuille pas le reconnaître.
      BMW c’est le plaisir de conduire, C’ETAIT la fiabilité, C’ETAIT le respect du client.
      Ma prochaine moto, à mon grand regret, sera d’une autre marque …
      Bonne routeà tous.

      • Marc
        21 mars 2014 at 00:59

        Ai été BMWiste heureux avec une 1100 RT avec laquelle j’ai parcouru plus de 80,000 bornes sans problème.
        Suis ensuite passé à une K1200 GT et là.. emmerdes sur emmerdes dont certaines dangereuses et à répétition :
        – raccord rapide de réservoir changé 4 fois !!!! avec a chaque fois la partie basse du corps trempée d’essence… pas rassurant du tout
        – Etriers de frein bloqués 2 fois malgré entretien régulier (BMW: « Ah mais monsieur, vous roulez l’hiver avec? » Bah oui, c’est interdit maintenant?)
        – Problèmes d’embrayage

        et dans tous les cas, une mauvaise foi manifeste de BMW France.

        Je roule Kawa GTR désormais et le bonheur. BMW, fini à vie.

        • brisy
          21 mars 2014 at 14:00

          bonjour,
          hello marc de quel millésime ta k12gt? le raccord de tubulure d’essence , j’ai du le changer aussi (maintenant ils les font en métal plus durables)du coup moteur et carénage sont tâchés par le carburant et c’est indélébile(additifs de l’essence?)
          sinon pour le reste (touchons du bois) rien à redire pour l’instant
          amicalement
          marco

          • brugor
            25 mai 2014 at 17:48

            Salut Brisy
            C etait un modèle 2008 je crois le K12.
            A l’epoque BMW refusait de mettre une pièce en metal car ‘pas homologuée’… comme quoi..
            Mais bon, la mauvaise foi de BM france était innaceptable.

  31. blin
    7 août 2013 at 23:06

    A quoi bon parler de fiabilité je suis un vieux motard je roule en bm r 65 rt , ça n’est pas une 1200 ou 1800 voir une 2000 à l’allure ou on va. Mais à en écouter les motards actuelles qui pensent que leur moto est quasi en fin de vie quand elles ont 30 000 kms ça fait sourire et pour la plupart c’est juste histoire de posséder ils ne mettent même pas les mains dans le moteur. Moi je garde mon flat pas rapide du tout mais fiable et facile à entretenir et ça c’est le bon choix la moto de frimeur c’est pas mon truc

  32. damien
    26 mai 2013 at 22:02

    salut à tous et merci à fabien pour ton site/blog
    je ne suis pas bmiste même si je le voudrais bien … mais le banquier veut pas 🙂
    juste un commentaire sur la fiabilité des motos , je roule en 1200 xjr solo avec laquelle j’ai dépassé les 350 000 kils , moteur d’origine et elle fonctionne à merveille …
    le secret, c’est comme dit fabien entretien et respect de la mécanique …

  33. JeanBolide
    26 avril 2013 at 13:08

    merci de m’expliquer en quoi une BMW ne se conduirait pas comme une japonaise? le respect de la mécanique doit toujours être présent, non?

    PS je roule en RT…

    • FlatFab
      26 avril 2013 at 13:25
    • oldbir
      26 avril 2013 at 15:36

      Un moteur ce sont des pièces en mouvements extrêmes,la fiabilité en quelques décennies a fait d’énormes progrès,cela n’empèche pas qu’il faut régulièrement controler les principaux organes .Jai moi aussi une 1200 rt dont je prends le plus grand soin,avant chaque départ je la fait chauffer puis j’attends une trentaine de kms avant de monter raisonnablement dans les tours,et je ne consomme pratiquement pas d’huile et cela à mon grand étonnement.Il est vrai qu’il y a parfois mais rarement des problèmes injustifiés,comme le commodo des clignotants gauche à changer car ne fonctionnant plus et cela à 20000kms,mais a part ça je n’ai eu aucun problème,et serai bien curieux de voir ce qu’apportera de plus le nouveau boxer refroidit par eau.

    • pierre
      16 octobre 2014 at 18:20

      Si t’as pas d’oreille penses à une protese auditive !!

  34. doudou
    4 décembre 2012 at 09:52

    Bonjour, S1000 rr achetée neuve en 11/2011. 9500 km depuis 4 pannes électriques. 2 fois l’abs dont la dernière pas encore réparée. Le commodo droit, 3 semaines d’immobilisation, et le gauche, pas de clignotant pendant 15 jours. Vous allez me dire ce n’est pas une vraie BMW la S1000, mais bon des gens qui savent faire des clignotants il y en a ailleurs que je vais probablement retourner voir.

    • EDz
      15 août 2013 at 21:48

      je roule tous les jours en Bm depuis plus 25 ans, force est de constater que la qualité baisse. Les pannes électriques en particuliers. A ce prix la, ce n’est pas admissible.

      BMW se doit d’être cohérent, ils sont exigeants avec notre argent, nous devont l’être sur la qualité.

      Une moto a 20 000 € sans clignotant au bout de 9 mois, BM est a cote de la plaque.

  35. B.Kersabiec
    22 novembre 2012 at 10:46

    Bonjour,
    Il ne faut pas dramatiser, les BM restent très fiables en comparaison à certaines motos japonaises ou quelquefois même anglaises j’ai débuté avec un flat twin puis suis passé en 1984 à la K100 (de base) achetée à l’époque chez Begasse Moto à Rennes, c’était la moto de démonstration du magasin … et je suis repartis avec ! Aujourd’hui je suis revenu au flat twin, plus par nostalgie du bon vieux temps et parce que j’ai une passion pour la rénovation, actuellement je remets en service une r75/5 de 1975 sinon pour l’entretien et le reconditionnement des bm je mets ce lien qui peut toujours servir
    http://www.auto-moto-tuning.com/bmw-flat-twin.php

  36. jjracer
    21 septembre 2012 at 19:10

    Et bien voilà bonjour à tous j’ai eu beaucoup de honda,40 ans que je roule, avec des kms parcourus, une bm k1 avec 100.000 bornes,et maintenant une gs 1200, 2 ans, 25.000 kms, mais vous me faites peur avec votre fiabilité. Enfin l’avenir m’apprendra. Appel de phare à tous

  37. WEILL François
    6 mars 2012 at 05:30

    Bonjour,
    Je suis un vieux motard de bientôt 58 ans dont le permis date de septembre 1970 – j’avais 16 ans – et dont la première moto fut une R 69S achetée d’occasion chez Jean Murit dont le magasin se trouvait encore rue Lacordaire à Paris XVème.
    Je ne détaillerai pas ici toutes les bécanes possédées ou essayées depuis, dont une proportion non négligeable de « Béhemmes »… Tout au moins jusqu’à ce que ces dernières deviennent des « objets de luxe » comme si joliment caricaturés par les auteurs du « Joe Bar Team » avec l’invention du concessionnaire fictif « Lapeau & Descouilles ».
    Ma dernière monture – en bon nostalgique des grands classiques motocyclistes – étant une Royal Enfield Bullet de 500cc dont le coté vintage avait été soigneusement accentué par mes soins tout en fiabilisant tout ce qui pouvait l’être et en augmentant autant que possible une puissance anémique par rapport aux nécessités du trafic actuel…
    Une machine dont j’envisageais de profiter encore pendant de longues années, mais la vie et un combat presque gagné à ce jour contre deux cancers en ont décidé autrement : en effet si après la lourde chirurgie que j’ai subie je peux m’estimer heureux de pouvoir reprendre le guidon d’une moto,il ne saurait être question pour moi d’utiliser de nouveau un kick pour démarrer (et la fiabilité du démarreur indien des Enfield étant voisine de 0…).
    Donc retour au flat et à mes premières amours mes avec des motos modernes d’où ma découverte fortuite de ce formidable blog dans ma recherche sur ces flats (presque) actuels que sont les R 1150 RT.
    Mais après cette présentation venons-en à l’objet de ce post : pour moi l’appréciation exacte de la fiabilité des BMW d’aujourd’hui par rapport à celles d’antan ne saurait faire l’économie d’une analyse contextuelle. En 1970, il n’y avait simplement pas plus fiable, sur la durée comme au quotidien, que les flats bavarois. Pourtant les séries /2 l’étaient moins que les séries suivantes dans l’absolu (ou plutôt exigeaient bien plus d’entretien préventif et d’attention que ces dernières). et je peux sans risque – me semble-t-il – extrapoler ce constat aux séries R actuelles… Ce qui a changé et me semble être à l’origine de l’interrogation initiale de ce fil, c’est que les autres marques : japonaises, européennes – renaissantes anglaises comprises – ont elles terriblement progressé en fiabilité et que l’écart qui séparait autrefois dans ce domaine nos chers Flats des autres machines s’est singulièrement réduit ! Réduit au point que – c’est mon avis et je le partage (comme disait feu Pierre Dac) – l’écart de prix est bien moins justifié que par le passé alors qu’au contraire il a eu tendance à se creuser. Si on ajoute à cela l’attitude du SAV de la marque (en France en tous cas) méprisante surtout à l’égard des acheteurs d’occasion un peu âgée… Une attitude qui ne prévalait nullement dans les années 70 on comprend pourquoi la réputation de nos belles est si remise en cause aujourd’hui.
    Enfin est-ce qu’il faut que le pilote d’une BMW se fasse à elle ou le contraire ? Personnellement, j’iurais tendance à dire que tout pilote de moto un peu conscient à intérêt pour n’importe quelle machine à se faire à ce que les Anglo-saxons qualifient « d’idiosyncrasis » de cette dernière – même si les 4cylindres japonais ont tous plus ou moins un air de famille j’ai du mal à penser que les autres motos du marché n’ont pas – elles aussi – leur particularismes. Par contre qui se plaindrait de voir les boîtes de nos Flat devenir douces, rapides, précises et silencieuses, en attendant, il faut bien faire avec ce petit défaut…
    Bien amicalement.
    FPW

  38. fred
    11 novembre 2011 at 14:03

    Ma moto est de 1989 / 110 000 KM , avec l’abs, elle est fiable et je sais que je peut partir n’importe ou sans me poser de questions.. Elle ne coûte rien en entretien car pas besoin d’outillage spécifique ni d’électronique…
    Je pense rouler encore une centaine de mille avec le moteur d’origine.
    C’est une BM..moteur K mais on en fait plus des comme celle là.

  39. gil
    24 octobre 2011 at 12:06

    bonjour fab,
    il y a deux semaines, je suis tombé en panne (bmw rt 850 r 2006)!
    transport rapatriement bmw, résultat l arbre de boite a du etre changé!
    pourriez vous me dire a quoi cela est du surtout a 47000 kms!
    d après le chef d atelier cela serait du a la circulation sur pavé , dos d âne (soi-disant incident connue sur les rt, ou mauvaise conduite de la part du premier propriétaire.) mais la……
    du coup cela me laisse perplexe sur la fiabilité du véhicule ,si je dois éviter les voies urbaines en évitant ces structures.
    sachant que j ‘ai minimum 4 kms de circulation, de voies composé de pavés par jour!
    te remerciant pour ta réponse et des conseils apporté.
    gyl

    – – –

    Réponse

    Alors là, j’aimerais bien que le mécanicien m’explique le lien de causalité entre les pavés et l’usure d’un arbre de boîte de vitesses !
    Je veux bien que cela puisse dégrader des suspensions, mais la boite…
    J’ai connu une casse de BV sur ma R850RT, à 65.000 km : l’arbre a traversé la boite et l’embrayage. C’est que les RT de 2002 souffraient d’un défaut à ce niveau, les bagues étaient fragiles, elles ont été changées ensuite. Pas de raison précise, c’était une panne d’usure, d’ailleurs prise en charge sous garantie à l’époque.
    Sur une RT de 2006, tu peux demander à ton concessionnaire de t’aider à demander une prise en charge, au moins partielle. Ce genre de problème n’est en effet pas normal à 47.000 km…

    • gil
      24 octobre 2011 at 15:40

      ah merci fab,
      donc je peux utiliser mon véhicule dans toutes les conditions possible.( dans la limite du raisonnable!
      je te remercie, et te tiens informé des news.
      gil

      • gil
        30 novembre 2011 at 18:13

        hello fab,
        le verdict est tombé ,
        bmw france m a appelé résultat il ne donne pas de suite favorable a ma demande ………..(gggggggggggggrrrrrrr)
        je leur demande les raisons, réponses… véhicule âgé ,ma conduite ( plutot tranquille , premier propriétaire, les pavés, trajet urbain,mode de conduite, les ac coup etc….. sans donné de précision sur l origine de cette panne!
        bmw france a contacté bmw référence……
        donc mes questions,
        qu est ce qui cause cette panne !
        qu est ce les ac coup! et cela génère quoi!
        est il judicieux de la conservé….(que feriez vous! je sais pas évident de répondre)!
        donc je me questionne, je rumine….
        te remerciant d’avance pour les réponses et conseils apporté, bonne soirée
        gil

        – – –

        Réponse

        « Véhicule âgé », pour une moto de 2006 avec moins de 50.000 km : on croit rêver…
        Quant à la question de la garder ou pas, personne ne peut répondre à ta place. Maintenant que l’arbre de BV a été changé, autant la garder, non ?

        • gil
          1 décembre 2011 at 10:01

          ah Fabien,
          merci pour ta réponse,les nuits porte conseils !
          en tout cas merci infiniment pour les réponses et conseils apporté .
          gil

      • Van Veerdegem Olivier
        15 mai 2013 at 12:42

        Bonjour, j’ai eu le même problème sur une R1150rt une fois à 46000 km axe primaire ce n’est pas à cause de la conduite ( je suis très doux) on ne connait toujours pas la raison le concessionnaire m’a affirmé que ce n’était pas normal mais moto de 9 ans (acheté occase avec 26000 km) réparée avec un geste commercial d BMW et puis à 54000 km et là j’ai changé de moto j’ai repris une r1200rt neuve en 2010 de et puis départ Charleroi direction Bretagne Fouesnant et là oups pont qui grogne roue bouge un peu = dépanneuse et retour voiture de location tous frais payé par BMW mais mes vacances foutues. Erreur de concessionnaire car j’avais signalé un bruit et là ce n’était que le roulement il m’a dit par tranquille puis la panne du coup BMW de Brest (très gentil) pouvait réparer tant que c’était que le roulement mais au démontage le pont était à changé, très facile de changer un pont mais pour la garantie faut attendre du coup j’ai récupéré ma moto un mois plus tard . Depuis j’ai 2 BMW car j’ai repris une K1100LT 94000 km de 94 maintenant 101 000 Km et elle enterrera ma 1200rt je crois. Malgré tout ceci j’aime toujours autant BMW mais quand je pars en voyage je n’ai plus tout à fait l’esprit tranquille. Pour la K1100 j’ai plein de pièces neuves sous la selle en cas de panne (câble embrayage accélérateur, fusible, bougie, bombe W40, faisceau contact, et aussi une pompe à essence) toutes ces panne peuvent être réparée sur le bord de la route (sur une K)

        Bonne route à tous et BMW reste la moto la plus fiable avec Honda.

  40. laurent
    20 septembre 2011 at 07:04

    Moi je fais partie d’un club de motard qui roulent tous en varadéro 125 (15à20000km par an) promenade et excursion toutes distances avec nos 120 km/h maxi lol
    on a tous nos mob entre 50000 et 100000km et jamais aucune panne que les révisions pneus ou freins…

    • blin
      7 août 2013 at 23:15

      Bravo et faîtes vous plaisir j »ai 33 ans de moto derrière moi et j’ai commencé bien sur par une 125 cm3 et j’ai pas mal roulé avec et ce sont mes meilleurs souvenirs ma jeunesse en tout cas la cylindrée ne fait pas le motard on en voit tellement avec des gros cubes qui leur servent seulement pour frimer au bistrot du coin. Ce qui compten c’est la passion alors continuez. Appel de phare d’un bmiste .

    • RITON 68
      9 juin 2014 at 16:57

      Bjr Laurent. Je suis un motard de 69 ans et roule avec un K100 RS de 86 ( 280.000 km ) et une Kawa ER 5 de 98 ( 140. 000 km ) mais ne songe pas à racheter une BMW  » moderne  » quand je lis tous les emmerdes de fiabilité avec ces machines. Par contre en avançant en âge une 125 Vara ne me déplairait pas d’autant qu’avec toutes les limitations et la répression systématique actuelle ce serait un bon choix . Je connais bien des motards qui roulent avec ( concentres, voyages … ) c’est à priori une excellente moto. Il est où ton club Vara 125 ? Réponds moi SVP sur mon adresse de messagerie  » bragny68@orange.fr  » Salutations motardes A+ .

  41. Gabe
    18 septembre 2010 at 23:03

    http://dl650.free.fr/index.html

    Slt descotils, dans un esprit trail, essaye celle là et vas voir sur ce site.

    Cdlt

    Gabe

  42. descotils
    17 septembre 2010 at 18:16

    pas mal de trail honda a mon actif(a l’epoque c’etait la mode du paris-dakar),puis le gros trail BMW de l’epoque(r100 gs)qui m’a tout fait en termes d’emmerdes;j’ai meme cassé l’amorto en deux morceaux!
    je suis donc repassé chez honda,mais bizarrement,je commencai a m’ennuyer severe,j’ai donc replongé (un r 1100r d’occase);
    elle na jamais vue le garage(je fais tout moi meme,meme les pneus),elle a 100000,et les paves anversois viennent davoir raison des joints de fourches ,mais sans consequence pour la qualité d’amortissement (mono amortisseur)vraiment a mon gout une bonne et fiable moto qu’on trouve a moins de trois milles euros en occase!
    d’ailleur je voulais la changer, mais contre quoi?
    quelqu’un a une idée?

    – – –

    Réponse

    Pourquoi pas une R1100GS ou 1150GS ?

    • WEBER JC
      17 mars 2013 at 16:06

      Bonjour,

      Contre une R1200ST.
      Moto extraordinaire,prix bas, très polyvalente, on en voit pas !!

  43. gilles
    11 septembre 2010 at 21:19

    fab,
    en précision , lorsque ces témoins s’allument l’éclairage s’éteint !!!
    merci , gil

  44. gilles
    9 septembre 2010 at 12:58

    bonjour fab,
    ce matin , en démarrant j’actionne la clé (pas d’éclairage )et le tableau de bord indique « le voyant bleu allumé -plein phare » sans que l’interrupteur soit positionné !
    en actionnant le démarreur ,l’éclairage s’allume!
    en roulant ,ce même voyant (bleu )s’allume accompagné du vert (éclairage anti brouillard) de manière très irrégulière .
    auriez vous une idée quelle serait l’origine de cet incident !
    j’ai pris rdv chez bmw , et la révision des 40000 kms ce fera en même temps .
    puis je utiliser mon véhicule !
    en espérant avoir été claire ,je vous remercie d’avance pour votre réponse .

    gilles

    – – –

    Réponse

    Salut Gilles,

    Cela ressemble à un bon vieux court-circuit.
    Mais impossible de déterminer la raison exacte sans ausculter la moto.
    Apparemment, c’est seulement un problème électrique au niveau de l’éclairage, cela n’empêche pas de rouler.

    • gilles
      16 septembre 2010 at 08:53

      merci ,je la dépose samedi, d’autant plus depuis hier les signes ont disparus !je vous tiens informé
      merci de vos précieux informations
      gil

    • gilles
      23 septembre 2010 at 11:22

      bonjour Fabien
      J’ai récupéré mon véhicule hier pour l’entretien des 40 000 kms chez bmw référence Chesnay.
      En la déposant, j’ai donc précisé de faire attention au niveau d’huile , car j’avais eu de l’excèdent sorti du reniflard !lors de la révision des 30 000 kms, donc il me précise après lecture de ma fiche d’entretien, qu’il s’agissait du liquide de frein .( a mon ignorance, mille excuses)!
      Donc ,concernant l’éclairage cela était bénin, comme vous me l’avez cité !
      La prestation des 40 000kms ainsi le changement du pneu avant 600 euros.cher pas cher!!!
      Comme dis le proverbe « qui ménage sa monture l’emmènera loin »
      Surtout quand mes connaissances de bases sont proches du zéro……….
      Une chose est sur,quand on achète une moto chez un concessionnaire indélicat qui vous prend plus — que vous ne l’êtes! pour rester poli …et j’ai mal de temps en temps,je vous l’avoue, cela laisse un gout amer difficile a s’en défaire !et oui …..
      Une prestation quand elle est bien faite a un coût!
      de plus avec deux assistants disponibles répondant aux demandes de leurs clients…….que dires!!!
      En espérant que ma satisfaction sera toujours fidèle a cette concession ,je te remercie fabien pour le bien être apporté .
      amitié gilles

  45. Philippe
    13 août 2010 at 11:08

    1 an plus tard , ma réponse
    J’ai une BMW K1100 LT de 1994 et 120 Km.
    Achetée Neuve et suis assez vite sorti de la maintenance « BMW » car seuls le prix semblait « BMW »

    Entretien par l’Atelier du Roule Toujours en Ile de France
    Moto très fiable et j’ai l’usure de la circulation urbaine 🙁
    Plaquette de frein, et câble d’embrayage
    Moteur jamais ouvert
    Il est planifié une ouverture moteur à 130 000 Km pour la distribution et divers pièces d’usure (embrayage ?, revue segmentation ?)
    J’ai envie de changer de moto (Honda 1200 à boite auto ?) mais le défaut de ma BM est de ne pas avoir de problème , il va falloir que je tombe sur une moto qui fasse 120 000 KM sans problème .
    Truc marrant sur ma BM les ampoules de clignotant sont d’origine ….. Autant je sais démonter presque les yeux fermés mon carénage, autant il va falloir que je réfléchisse un peu pour changer l’ampoule d’un clignotant (pourtant j’utilise bien mon clignotant, c’est important en Ile de France pour rester vivant sur le périphérique ….chaque jour pour aller à mon boulot )

    • Lacheret
      15 décembre 2015 at 20:28

      Bonjour,
      Au risque de décevoir certains, j’adore mon K1100RS, qui aura 23 ans et 135.000 km.
      En 44 années e moto tous les jours, j’aurai possédé trois Honda puis R 90 S, K100rs (moteur électrique pas passionnant, K100Rs1 (une K1 16 valves rhabillee, super mais pointue, puis deux K1100 Rs, la première accidentée, la suivante dont je me sers tous les jours..
      Tout est d’origine: disques, embrayage, amortos Showa, etc.)
      Seules qq petites pannes x: roulements de direction changés deux fois, calculateur ABS changé après panne par une occase Internet à cent balle, bout de faisceau de la colonne de direction ( vers le contact à clé) qui occasionnant des ruptures d’allumage en virage à droite sur l’angle…chaud!
      Sinon….Rien! Je l’aime!
      Les gendarmes qui nous gardent au boulot m’ on dit à plusieurs reprises: « celle là, garde la « !
      Une recette de longévité ?
      Comme pour les sportifs, échauffements, l pas plus de 3000 tours pendant dix km, l’hiver surtout.
      Si le modérateur m’y autorise, je donne un mail si vous voulez communiquer: pipozette@Gmail.fr
      Amitiés motardes.

  46. Crevette
    31 août 2009 at 16:24

    Ra la lalalala!
    Un bon vieux trail Honda XL 750 avec un cardan… Confort et longevité…
    Allô… Mr Honda? Tu lis ça ou t’es parti faire des tests sur ta dernière sportive qui ne fait rêver que les mômes?

    J’ai pour ma part un VX 800 car ma bourse m’interdisait une Béhème, ça se rapproche dans le roule toujours …mais bon… La BM me gratouille!
    Je suis un peu effaré par ce que je lis… Des problèmes de fiabilité? Un ami BMviste m’avait dit que 80% des BM produites jusqu’à aujourd’hui roulaient encore.
    C’est vrai qu’on voit pas mal de vieux modèles sur la route, par contre, les mêmes millésimes de chez nos amis nippons semblent avoir passé la main depuis longtemps. A part la 750 four, ….j’vois pô. Peut etre des Guzz alors. Ou Harley, normal, vu le temps qu’elles passent en vitrine, elle ne roulent pas beaucoup, les pauvres, ‘ faut pas salir les chromes… 😉
    Difficile d’avoir un avis tranché, on lit tout et son contraire sur le net et surtout, comme le dit le site, on a l’avis de ceux qui ont des problèmes d’abord. a quand le site objectif des heureux possesseurs de telle ou telle modèle?
    Seul un sondage chez tous les propriétaires pourrait nous renseigner, mais ça…. est-ce que BMW aurait les co……. pardon, le culot de faire ça?

    Appel de phare à tous!

    – – –

    Réponse

    Une solution pour se faire une idée, à condition d’avoir en tête un modèle précis, c’est d’aller lire d’une part les articles de la presse magazine moto aux rubriques « occasion du mois » pour avoir une idée des problèmes possibles sur ce modèle, et d’autre part les « maxi-tests » du site Moto-Station.com qui recensent les avis détaillés des lecteurs sur plein de modèles.

  47. urunuela jean pierre
    1 novembre 2008 at 11:16

    Vieux motard ( par l’âge et la pratique), sur BMW R 100 RT et K 1200 LT, je ne retrouve pas sur la K 12 la fiabilité BM, huile dans l’embrayage à 30 000 kms, coût 1300 €, plus disque de frein à changer ect.., cela malgré un prix d’achat et de maintenance supérieur aux autres marques de motos, mais je dois reconnaitre que cette machine me procure beaucoup de plaisir, confort, agrément de pilotage sécurité (abs intégral), régulateur de vitesses ect…, dommage que la qualité des élements mécanique classique laisse à désirer, ainsi que la politique aprés vente de la marque, cela gâche le plaisir, et ne fera réfléchir lors de mon prochain changement de machine.

  48. chrisrouen
    20 août 2008 at 06:54

    Allez voir sur ce lien :

    http://www.leblogmoto.com/2006/05/la_fiabilit_sel.html

    et vous verrez que ça n’est pas une simple vue de l’esprit… les motos BMW ne sont pas du tout fiables… en comparaison, un grand nombre d’utilisateurs de HONDA dépassent allègrement les 100000kms sans le moindre souci mécanique ou autre… je n’en dirais pas forcément autant des autres marques japonaises mais chez HONDA, ils prennent la fiabilité de leurs machines très au sérieux… de la tondeuse à la voiture en passant par la moto et le motoculteur… 😉

    – – –

    Réponse

    D’accord et pas d’accord.
    On ne peut pas dire que « les motos BMW ne sont pas du tout fiables ». La majorité des propriétaires de BM vivent leur vie de motard sans problèmes mécaniques. Par contre, on peut dire « les motos BMW ne sont pas plus fiables que les autres ». Or le problème est que BMW a beaucoup misé sur sa réputation de fiabilité, la marque en fait un argument commercial. Sauf que la fiabilité mécanique à 100% n’existe pas…
    Par ailleurs, je suis entièrement d’accord sur la très bonne fiabilité des motos Honda. C’est la marque japonaise qui se rapproche le plus de ma philosophie de la moto. Dommage qu’ils ne fassent pas de trail routier à cardan !

  49. elric69
    18 juin 2008 at 23:55

    Bonjour,
    ce n’est pas un commentaire sur ton site, désolé, j’aurais juste besoin d’un renseignement : tu cites « olivier » dit « isatis » dans un de tes articles (trouvé grâce à google en tapant « isatis mécanique »). Je connais son blog « isatis mécanique » mais je n’arrive pas à lui laisser un message car mon URL n’est pas compatible avec les pages perso de free (enfin je résume car je n’ai pas tout compris!!). Aurais-tu un moyen de le contacter, une astuce, une adresse e-mail ? Merci de ton aide.
    Cordialement
    elric69

  50. Eric C.
    7 mai 2007 at 17:17

    “On ne conduit pas une BM comme on conduit une japonaise.”
    J’ai peur que l’argument n’aille pas dans le sens où tu l’entends : s’il est un fait à peu près évident, c’est que le conducteur moyen de BM ne ressemble pas au conducteur moyen de japonaise : moins jeune, moins “con”, plus expérimenté, plus gros rouleur, moins “matraqueur de mécanique” pour résumer rapidement.
    Malgré cela, la fiabilité des flats (il me semble bien abusif de parler de fiabilité d’un constructeur dans son ensemble – d’autant plus que chez BM la différence entre les K et les R est notable) semble problématique, du moins pour l’observateur non client que je suis.
    N’y a-t-il pas là un hiatus ?
    Ta phrase me semble en outre assez symptomatique d’une mauvaise foi assez classique chez les utilisateurs clients, ayant un peu de mal à reconnaitre que le cheval qu’ils ont acheté avait les dents gâtées.
    Le constructeur se doit d’adapter la fiabilité de ses modèles à sa clientèle (je suis aussi concerné par ces préoccupations, à titre professionnel, même si c’est du côté des boites à roues). Le discours “on ne conduit pas une BM comme on conduit une japonaise”, s’il était prononcé par un vendeur de la marque, me ferait m’étrangler d’indignation. Je conçois tout à fait que la bonne pratique, côté utilisateur, implique de se renseigner sur les spécificités du modèle que l’on choisit (je pense en particulier aux guzzistes … :)), mais pour une marque qui cible ostensiblement les gros rouleurs, commercialiser des modèles souffrant de pannes graves et chroniques à des kilométrages rapidement atteints me parait inacceptable.
    Attendu qu’une fiabilité se définit donc aussi (surtout !) par rapport à l’utilisation attendue, la proposition “les BM ne sont pas fiables” me semble donc plutôt justifiée.

    – – –

    Réponse

    Salut Eric,

    Et d’abord félicitations pour ton site, et notamment la page de conseils aux débutants qui m’a bien inspiré en son temps.

    Cela dit, pour répondre de suite à ton commentaire, je dirais que prendre une phrase sortie de son contexte pour en tirer des conclusions générales, c’est bien un truc de FRMiste !
    😉
    Quand je disais « on ne conduit pas une BM comme on conduit une japonaise”, ce n’était pas pour dédouaner la marque BMW de ses responsabilités, mais pour souligner que les BM ont leur caractère et que c’est au pilote de s’y plier, non l’inverse. Comme sur la plupart des européennes d’ailleurs.
    Je ne pense sincèrement pas être sujet à la mauvaise foi dont tu m’accuses.
    Quant à dire que BMW cible ostensiblement les gros rouleurs, je rétorque que c’est certes l’image que nous en avons, mais pas forcément la réalité. Une proportion grandissante de propriétaires de BM (notamment de RT) fait à peine ses 10.000 km annuels, comme les autres. La plupart sont entre 10 et 20.000 km par an. Et parmi la bonne centaine de clients de mon concessionnaire lillois, nous ne sommes que deux à parcourir plus de 30.000 km par an…

    Et si je devais pinailler, il me suffirait de citer deux phrases de ton commentaire totalement contradictoires:
    « la proposition “les BM ne sont pas fiables” me semble donc plutôt justifiée » / / / « il me semble bien abusif de parler de fiabilité d’un constructeur dans son ensemble »…

    • aurelien
      14 juillet 2010 at 12:14

      tout simplement , je peux vous affirmer que ma r1100rt est très fiable 251500km, pas de problème, toujours aussi fiable, j’ai juste changé un roulement de roue arrière, et le roulement de la 2 ème vitesse a 200000 km.
      A part cela, je parcours entre 15000 et 24000 km par ans sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.